Principal Pyélonéphrite

Pourquoi les mictions fréquentes se produisent-elles chez les hommes la nuit?

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus fréquente pour visiter l'urologue; Cette condition pathologique est appelée nycturie. Ce ne sont pas tous les patients qui prêtent attention à ce problème. En attendant, c'est un signe alarmant qu'il y a un problème avec le corps.

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus fréquente pour consulter un urologue.

Symptômes de la nycturie

La miction avec nycturie se produit plus souvent la nuit que le jour. Cela est dû à la production d'urine en excès pendant le sommeil. En raison de la nécessité de fréquentes visites aux toilettes, le sommeil du patient est perturbé. Pendant la journée, un homme se sent fatigué et ne peut pas dormir la nuit.

Une sollicitation constante contribue à la détérioration de la mémoire, au développement de l’agression et aux troubles dépressifs.

La quantité de miction et la qualité de l'urine

Une personne en bonne santé produit environ 1,5 litre d’urine par jour. Une miction fréquente avec agitation, froid ou ingestion de grandes quantités de liquide est une variante normale.

Le volume d'urine, normalement excrété la nuit, représente 20% du volume quotidien pour les hommes jeunes et 30% pour les hommes âgés. Chez les personnes d'âge moyen, cet indicateur se situe entre les valeurs indiquées. Comme la nycturie ne modifie pas la quantité quotidienne d'urine, son écoulement abondant la nuit s'accompagne d'une diminution du volume quotidien. La qualité de l'urine ne change pratiquement pas, parfois on y trouve du sucre ou des protéines.

Causes de mictions nocturnes fréquentes chez l'homme

De nombreux facteurs contribuent au développement de la nycturie. Tout d’abord, il s’agit de maladies du système excréteur, du diabète sucré et de la prostatite. Les causes rares sont: insuffisance cardiaque aiguë, diminution du tonus des muscles pelviens, ingestion de diurétiques, apnée obstructive, hyperactivité de la vessie.

Maladies du système urinaire

La nycturie peut être causée par certaines maladies du système urinaire: cystite, lithiase urinaire.

La cystite est une inflammation des membranes muqueuses de la vessie qui présente des symptômes désagréables. Les mictions fréquentes sont accompagnées de douleurs et de brûlures au bas de l'abdomen. L'urine devient trouble, des inclusions purulentes et sanglantes y apparaissent. Souvent, la température corporelle augmente et un syndrome fébrile se développe.

L'urolithiase est une pathologie dans laquelle des calculs apparaissent dans les reins, la vessie et les uretères. La nycturie est le premier signe de cette maladie. La douleur survient quand une pierre passe dans l'urètre ou l'uretère. On observe une colique rénale.

En outre, des mictions fréquentes sont le signe de maladies telles que la néphrite et la pyélonéphrite. Toutefois, dans le diagnostic, le médecin prend en compte les manifestations typiques: mal de dos, fièvre, faiblesse, frissons. Des mictions nocturnes fréquentes se développent aux derniers stades de jade. La quantité d'urine diminue, des inclusions sanglantes y apparaissent. L'inflammation de l'urètre peut également être accompagnée de nycturie.

Maladies génitales

Les maladies génitales telles que la prostatite et l'adénome de la prostate peuvent entraîner la nycturie.

La prostatite est aiguë ou chronique. Outre des mictions fréquentes, il présente d'autres signes prononcés. L'envie se manifeste soudainement, l'urine est excrétée. Le problème est aggravé, il se produit une sensation de vidange incomplète de la vessie, une douleur et une sensation de brûlure dans le périnée et une faiblesse générale.

L'adénome et le kyste de la prostate sont des néoplasmes bénins formés à partir de tissus glandulaires. La taille de l'organe augmente considérablement et serre la vessie. La maladie est diagnostiquée principalement chez les hommes âgés. Le patient se rend souvent aux toilettes alors que l'urine est excrétée en petites quantités; jet faible, intermittent. L'incontinence se développe.

Autres facteurs

La nycturie survient souvent lorsqu'elle est intoxiquée par l'alcool, ce qui entraîne une diminution du tonus musculaire et une intoxication du corps. Le diabète est une autre cause de miction fréquente. La nycturie est depuis longtemps le seul symptôme de cette maladie. Il est détecté lors du passage d'une inspection de routine. L'augmentation de la miction est accompagnée par la soif, le prurit, la dysfonction érectile et la stérilité.

Diagnostics

L'échographie de la vessie aide à déterminer la quantité d'urine résiduelle.

S'il y a des mictions fréquentes sans douleur, vous devriez contacter votre urologue. L'examen commence par la collecte de l'anamnèse et l'examen du patient. Assurez-vous de donner du sang pour le sucre. Pour confirmer le diagnostic, une sève d'urine est réalisée, un examen général et un test de Zimnitsky. Le journal de miction doit rester au moins 3 jours. L'échographie de la vessie aide à déterminer la quantité d'urine résiduelle. En outre, des analyses de sang générales et biochimiques sont prescrites.

Traitement des mictions fréquentes la nuit

Le traitement des mictions fréquentes devrait commencer par des changements de mode de vie.

Le soir, il n'est pas recommandé de boire beaucoup d'eau. Le dîner doit être terminé au plus tard 3 heures avant le coucher. Si l'homme a encore bu beaucoup de liquide, il est recommandé de se coucher plus tard.

Traitement de la toxicomanie

La sélection des médicaments est effectuée sur la base de la cause de la nycturie. En cas de prostatite, des inhibiteurs des adrénorécepteurs et des inhibiteurs de la 5a-réductase sont prescrits. Parfois, ces médicaments sont pris en même temps. Le médicament Darifenacin normalise le processus de la miction. Le médicament détend les muscles, à cause desquels l'urètre s'ouvre et l'urine coule librement. Si des infections sont détectées, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits.

La sélection des médicaments est effectuée sur la base de la cause de la nycturie.

Remèdes populaires

Pour la prostate et les adénomes, il est recommandé de boire du jus de citrouille (200 ml par jour pendant 3 semaines) ou de manger les graines de ce légume. Normalise la décoction d'urine de feuilles de bouleau. 2 cuillères à soupe l Les matières premières versent 0,5 litre d'eau bouillante, insistent 2 heures, refroidissent, filtrent et prennent 100 ml le matin et le soir.

Avec la cystite, les feuilles de cassis sont utiles. On verse 150 g de matières premières dans 2 tasses d'eau chaude, insiste dans un thermos et boit à la place du thé. Pour les maladies inflammatoires, prenez des produits à base de persil. 50 g de légumes verts versent 0,5 litre de lait, chauffez au bain-marie pendant 20 minutes et prenez 100 ml toutes les heures. Lorsque l'hyperactivité de la vessie, boire de la décoction de plantain. 1 cuillère à soupe l feuilles sèches versez 200 ml d’eau bouillante, insistez 2 heures et prenez 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour.

Mictions nocturnes fréquentes chez l'homme

La miction fréquente est un problème courant chez les hommes, qui implique de fréquentes visites aux toilettes, non seulement de jour, mais de nuit. Avec tout cela, la quantité d'urine sécrétée est petite (peut-être quelques gouttes). Le patient ressent un désir constant d'aller aux toilettes.

Parlant de norme, un homme peut souvent vouloir aller aux toilettes lorsqu'il boit beaucoup d'eau. Mais si la quantité d'eau était bue à la norme et que vous voulez toujours aller aux toilettes, cela indique qu'il est temps de consulter un médecin. Souvent, la miction est plus d'une ou deux fois par nuit. Le patient ressent un épuisement moral et physique.

En médecine, les médecins distinguent plusieurs types de mictions fréquentes:

  1. Le patient peut aller aux toilettes toute la journée, mais il ne veut pas y aller la nuit. C'est une condition névrotique (un type rare de problème).
  2. Un homme peut vouloir aller aux toilettes seulement la nuit et c'est le premier signe que son corps a des problèmes de prostate (toutes sortes d'inflammations). Mais en plus, l'homme ira souvent aux toilettes la nuit s'il boit beaucoup de caféine ou de médicaments ayant les effets secondaires d'un diurétique.
  3. Vous pouvez aussi souvent vouloir aller aux toilettes si vous menez un mode de vie trop actif, c'est-à-dire si l'homme marche constamment. Le médecin peut diagnostiquer une lithiase urinaire chez de tels patients et la pierre commence à bouger lorsque le patient est soumis à une activité physique constante.

Raisons

En médecine, il existe une quantité suffisante de maladies entraînant des mictions fréquentes, accompagnées de douleur.

Un certain nombre de maladies qui causent ce problème:

Si un homme veut constamment aller aux toilettes et qu'il ressent en même temps une douleur aiguë, c'est une manifestation de la cystite. Lors d'un voyage aux toilettes, un homme ne se sent pas complètement vidé, il y a des cas d'incontinence. La même urine devient boueuse. S'il y a du sang dans l'urine, cela signifie que des complications se sont produites dans le corps. Le traitement de la cystite doit être effectué exclusivement par un médecin. Il doit prescrire des antibiotiques au patient, une alimentation appropriée et une forte consommation d'alcool.

  • Adénome de la prostate

C’est la cause la plus fréquente de problèmes tels que les mictions fréquentes. Surtout si nous parlons de la croissance directe d'adénome dans la région des glandes urétrales. Le problème est que le tissu envahi par la végétation serre l'urètre et que, par conséquent, l'homme veut constamment aller aux toilettes. Premièrement, la quantité d'urine est assez faible, après quoi, si vous ne guérissez pas la maladie, l'homme cesse complètement d'aller aux toilettes tout seul.

Ici, vous ne devez pas confondre le diabète avec ce type de problème. Une situation assez rare, mais il y a un endroit pour être. Nous parlons ici du dysfonctionnement du système hypothalamo-hypophysaire. Dans cette situation, le niveau de l'hormone vasopressine est réduit. Si un patient est diagnostiqué avec le diabète, il observe de grands volumes de miction - 5 litres par jour, alors qu'il est constamment tourmenté de soif. C'est le principal symptôme de la maladie. Depuis que le patient est déshydraté, il commence à perdre du poids, tandis que la peau devient sèche, avec les muqueuses. Des nausées peuvent également survenir avec des vomissements. Afin de guérir la maladie, le médecin vous prescrira les hormones qu'il prendra tout au long de sa vie.

  • Hyperréactivité de la vessie

Une maladie assez commune. De nombreux médecins affirment qu'il ne s'agit pas d'une maladie, mais de nombreux symptômes individuels qui se développent en réalité dans le contexte d'une pathologie générale. Un homme veut constamment aller aux toilettes alors qu'il souffre constamment. Le plus souvent, il peut être trouvé chez les hommes âgés de 55 ans. Cela peut entraîner un muscle, qui est constamment fortement réduit, tout en poussant l'urine hors de la vessie. Un homme peut aller aux toilettes plus de 8 à 10 fois par jour et plus de 2 à 3 fois par nuit.

Tout le monde a entendu parler de cette maladie, car elle est assez courante et survient chez des hommes de différents âges. Cette maladie est chronique et se distingue facilement des autres, car la miction au cours de la prostatite a certaines caractéristiques: un homme veut constamment aller aux toilettes, tandis que des douleurs aiguës l’accompagnent tout le temps. Après que l'homme se soit rendu aux toilettes, la douleur ne le quitte pas, mais elle devient douloureuse et tire. Il peut également y avoir des difficultés pendant la miction. La prostatite ne survient pas d'elle-même et, avant le traitement, il est important de connaître ses causes.

C'est un processus inflammatoire dans le système urinaire, qui s'accompagne d'une douleur vive et désordonnée. En outre, l'homme commence souvent à courir aux toilettes, de jour comme de nuit.

C'est un processus inflammatoire de la vessie elle-même, ainsi que du bassin. La maladie est souvent chronique. Le patient veut constamment aller aux toilettes, mais après avoir uriné, il ne ressent aucun soulagement et ressent également des symptômes de douleur au cours du processus lui-même.

  • Infections urogénitales

Nous parlons ici d'infections qui provoquent un besoin constant d'uriner pour le patient. Ces infections incluent: la chlamydia (ici le patient ressent constamment de la douleur pendant la miction), la trichomonase (le patient veut toujours aller aux toilettes car il y a une inflammation de l'urètre), la gonorrhée.

  • Adénome de la prostate

Cette maladie est une croissance bénigne de la prostate. Les causes de la maladie comprennent: les changements liés à l’âge, l’écologie, les mauvaises habitudes. Le patient ressent constamment de l'inconfort et a souvent des mictions qui se manifestent le plus souvent la nuit. Il existe un nombre suffisant de types de cette maladie.

Les symptômes

Certains symptômes accompagnent cette maladie:

  • sensation de brûlure désagréable;
  • des démangeaisons périnéales peuvent souvent se produire;
  • l'urine change de couleur et son odeur n'est pas naturelle;
  • l'urine peut avoir du pus ou du sang;
  • douleur en urinant.

Traitement

La maladie ne peut pas disparaître d'elle-même, elle ne peut que progresser et un traitement prolongé peut entraîner de graves problèmes et conséquences. Dès que l'homme a remarqué qu'il va aux toilettes plus souvent que d'habitude et que tous les déplacements sont accompagnés de symptômes douloureux, il est nécessaire de consulter un médecin. Il doit prescrire un diagnostic du patient, qui comprend la livraison de tests et d'interrogatoires oraux du patient sur ses plaintes. Ensuite, on lui prescrit des antibiotiques ou d'autres médicaments qui aideront non seulement à soulager la douleur, mais également à éliminer les causes de la maladie. Il faut comprendre que si le traitement n’aide pas, on peut aussi prescrire une intervention chirurgicale:

  • opérations supra-pubiennes;
  • méthodes d'élingage;
  • injection injection de substances spéciales sclérose.

Vous pouvez également regarder des vidéos sur les mictions fréquentes chez les hommes.

Mictions fréquentes la nuit

La nuit, le corps humain et tous ses systèmes sont dans un état de «repos» maximal, nécessaire au rétablissement des réserves d'énergie et à un repos adéquat.

Pendant le sommeil, le travail des reins ralentit, ce qui signifie que le remplissage de la vessie est beaucoup plus lent, de sorte que le désir de la vider n'apparaît pas ou ne dépasse pas une toilette à la nuit.

Souvent, les patients ne prêtent pas suffisamment attention au fait que leurs visites aux toilettes pendant la journée sont devenues beaucoup moins fréquentes, alors que la diurèse nocturne a augmenté plusieurs fois. Cela se produit jusqu'à ce que d'autres symptômes désagréables rejoignent le tableau clinique ou que vider la vessie la nuit prive une personne de sommeil et de repos adéquat.

Mécanismes responsables de la miction

Normalement, l'essentiel de la diurèse quotidienne a lieu pendant la journée (éveil), en raison de l'influence hormonale du système hypothalamo-hypophysaire, ainsi que du travail du cœur et des reins.

Les principaux facteurs affectant l'excrétion de l'urine chez l'homme et son volume final sont les suivants:

  • la libération de l'hormone vasopressine par les cellules de l'hypothalamus, ce qui réduit la quantité d'urine (la nuit, sa plus grande synthèse se produit, ce qui explique pourquoi le désir d'uriner pendant cette période est beaucoup moins important);
  • le travail du muscle cardiaque, à cause duquel chaque seconde il y a un mouvement de sang, sa filtration à travers l'appareil glomérulaire des reins, entraînant la formation d'urine (la nuit, le rythme cardiaque diminue);
  • fonction rénale (les processus de filtration et de réabsorption sont plus actifs pendant la journée).

En médecine, les mictions fréquentes la nuit sont appelées le terme "nycturie". C'est un symptôme de diverses pathologies cardiovasculaires, rénales ou autres.

Options de processus

Des mictions fréquentes la nuit peuvent survenir selon deux options cliniques:

  • un phénomène temporaire (par exemple, dans le contexte de la prise de médicaments diurétiques ou après l'arrêt d'une crise hypertensive);
  • forme permanente de nycturie (sur fond de lésions organiques, par exemple, adénome de la prostate ou autres maladies).

Les principales causes de l'état pathologique

Si le patient a uriné pour la première fois pour la première fois, bien qu’il n’y ait pas d’autres plaintes et que son statut reste satisfaisant, la cause de la maladie peut être tout à fait «naturelle», telle que:

  • une grande quantité de liquide consommée plusieurs heures avant de se coucher ou de manger des aliments tels que la pastèque, le cantaloup, les canneberges, les airelles et autres avant le coucher;
  • dormir dans une pièce fraîche, sans couverture ou avec une fenêtre ouverte, ce qui pousse une personne à se rendre plusieurs fois aux toilettes la nuit;
  • prendre au coucher des médicaments qui ont un effet diurétique;
  • tard dans la grossesse, lorsque la pression utérine sur la vessie est maximale.

Malheureusement, la nycturie est souvent associée à une perturbation du travail de divers organes et systèmes du corps, à savoir:

  • défaite de la prostate chez l'homme (adénome ou sa dégénérescence maligne), ce qui perturbe la perméabilité de l'urètre; les parois de la vessie sont irritées même par une accumulation minimale d'urine qui retourne à sa lumière;
  • insuffisance cardiaque, qui se manifeste par un œdème diurne et une diminution de la diurèse, et la nuit, au contraire, une diminution du syndrome d'œdème et une forte envie d'uriner (le liquide accumulé pendant la journée s'écoule des tissus);
  • maladie rénale (forme aiguë ou chronique de glomérulonéphrite, pyélonéphrite, cystite et autres), caractérisée par une dilatation excessive des vaisseaux sanguins pendant la nuit, car elle réduit leur charge;
  • sucre ou diabète insipide (déshydratation et désir constant de boire du liquide);
  • faiblesse de l'appareil musculo-ligamentaire du plancher pelvien, ce qui conduit non seulement à des mictions nocturnes fréquentes chez la femme, mais également à une incontinence urinaire;
  • processus oncologiques dans le tractus urinaire d’origine différente.

Symptômes de la nycturie

La miction nocturne fréquente, qui dure depuis longtemps, est caractérisée par les manifestations cliniques suivantes:

  • le désir d'uriner se fait surtout de nuit, alors que le volume d'urine libéré est parfois très limité;
  • le processus de sommeil est perturbé, ce qui provoque une affection telle que l'insomnie;
  • il y a un sentiment constant de fatigue, d'apathie, d'indisposition, de handicap;
  • la mémoire diminue, les capacités mentales se détériorent, etc.

En outre, le besoin fréquent d'uriner la nuit peut être associé à d'autres symptômes désagréables auxquels il faut remédier:

  • vider la vessie s'accompagne d'une sensation très désagréable d'inconfort ou de douleur;
  • le patient doit faire des efforts pour uriner et parfois même pour pousser;
  • il y a des douleurs de localisation différente (dans la partie inférieure de l'abdomen, à gauche ou à droite de la colonne vertébrale), qui sont plus souvent douloureuses et tirantes;
  • le patient s'inquiète de la sécheresse constante de la bouche et de la soif, mal éliminées en buvant de l'eau;
  • pendant la journée, on observe un gonflement qui augmente le soir.

Diagnostics

Chaque patient dont la fréquence des mictions nocturnes l’emporte sur la journée doit tenir un journal de contrôle de la diurèse, ce qui est très important, en particulier pour les patients âgés, car ils ont tendance à oublier beaucoup de choses.

Le journal contient des informations sur le nombre d'actes de vidange de la vessie, tout en indiquant l'heure à laquelle vous vous rendez aux toilettes, la quantité d'urine libérée, etc.

Lors de l'examen du patient, le médecin doit prêter attention aux symptômes tels que la présence ou l'absence d'œdème, évaluer le travail du cœur et des reins, effectuer l'auscultation, la percussion et la palpation de tous les organes.

Toutes les femmes doivent subir un examen gynécologique et les hommes doivent subir un examen rectal numérique, qui confirmera ou exclura la présence de processus pathologiques dans les organes du système génito-urinaire.

Le diagnostic en laboratoire et au moyen d'instruments comprend les méthodes suivantes:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • Nechiporenko urine (en cas de suspicion de nature infectieuse du processus);
  • l'urine selon Zimnitsky (permet d'évaluer la capacité de concentration de la vessie, le volume d'urine libéré pendant la journée, etc.);
  • planter des sédiments urinaires sur des milieux nutritifs afin d'identifier la microflore et de déterminer la sensibilité des micro-organismes aux médicaments antibactériens;
  • détermination de l'hormone vasopressine dans le sérum;
  • Échographie du système urinaire, des organes pelviens et de la prostate chez l'homme;
  • cystoscopie et autres études selon indications (scanner, IRM et autres).

Tactiques de prise en charge des patients ayant des mictions nocturnes fréquentes

Avant de procéder au traitement de la nycturie, il est nécessaire de comprendre pourquoi ce symptôme déplaisant s’est produit. L’approche thérapeutique du patient doit être étiologique, c'est-à-dire mener les activités suivantes:

  • correction de la charge en eau pendant la journée, alors qu'il est souhaitable de boire de l'eau au plus tard 2-3 heures avant le coucher;
  • avec adénome de la prostate prouvé, traitement avec des antagonistes des récepteurs alpha 1 adrénergiques pouvant affecter la croissance des ganglions;
  • si la miction abondante la nuit est due à la présence de diabète sucré chez le patient, le traitement par hypoglycémiants et insuline est alors administré;
  • les troubles mentaux sont éliminés par les sédatifs, les tranquillisants ou d’autres médicaments antipsychotiques.

En ce qui concerne la croissance progressive de l'adénome, il est important de recourir à une intervention chirurgicale à temps et de procéder à l'opération appropriée.

Aussi dans la lutte contre la nycturie appliquée des remèdes populaires. Il est recommandé de manger des grains de lentilles, des graines de sésame et de fenugrec, des épinards, etc. Cependant, sans traitement principal, un tel traitement est inefficace.

Parmi les méthodes de traitement physiothérapeutiques, les méthodes de massage et d'aromathérapie sont largement utilisées, ce qui aide le patient à se détendre et à échapper aux pensées désagréables.

Prévention

Malheureusement, des problèmes de miction peuvent survenir chez une personne de tout âge et de tout sexe. Il existe donc un certain nombre de mesures visant à prévenir cette affection:

  • il est important de procéder à un examen opportun, de diagnostiquer toute maladie et de la traiter à temps;
  • les hommes de plus de 45 ans doivent subir un dépistage annuel de l'adénome;
  • Les femmes doivent être surveillées chaque année par un gynécologue. Si elles soupçonnent une faiblesse des muscles du plancher pelvien, elles doivent s'entraîner quotidiennement pour les renforcer.
  • recommandé d'abandonner toutes les mauvaises habitudes (alcool, tabac et autres);
  • il est nécessaire de durcir progressivement le corps, de mener une vie active, de faire du sport, de maintenir un mode de vie sain.

Conclusion

Malheureusement, de nombreux patients sous-estiment un symptôme tel que la nycturie, en particulier au début de ses manifestations. Cependant, cette condition nécessite un diagnostic et un traitement obligatoire, vous ne devez donc pas différer votre visite à un spécialiste.

Causes et traitement des mictions nocturnes fréquentes chez l'homme

La miction fréquente chez les hommes la nuit, dans laquelle la diurèse nocturne dépasse le jour, est appelée une nycturie. Il ne faut pas confondre ce concept avec la pollakiurie, à laquelle la fréquence du micci augmente pendant la journée. Chez une personne en bonne santé, la diurèse nocturne normale représente moins du tiers de la journée.

Symptômes de la nycturie

Une miction fréquente et abondante la nuit est rarement le seul symptôme. Les hommes urinent normalement 1 à 2 fois après minuit. Le nombre de micci quotidiens qu'ils contiennent est en moyenne de 5 à 8. Le taux précis de miction n'existe pas. Avec la nycturie, les symptômes suivants sont possibles:

  • incapacité à retenir l'urine;
  • envie douloureuse;
  • la répartition de l'urine en petites portions;
  • douleur ou sensation de brûlure au cours du traitement;
  • la soif
  • bouche sèche;
  • augmentation de la température;
  • déséquilibre de la pression artérielle;
  • gonflement;
  • douleur lombaire;
  • douleur abdominale basse;
  • odeur désagréable d'urine;
  • modification de l'apparence de l'urine (sédiment, pus ou flocons);
  • pâleur de la peau;
  • hématurie (la présence dans l'urine de globules rouges);
  • perte de poids;
  • peau sèche et muqueuses.

L'envie nocturne peut être permanente. Ils se produisent même avec une vessie incomplète.

Raisons

Les causes de mictions fréquentes chez les hommes la nuit sont les suivantes:

  1. Diabète insipide. Cette pathologie est causée par un dysfonctionnement du système hypothalamo-hypophysaire, ce qui entraîne une réduction de la synthèse de l'hormone antidiurétique (elle empêche l'excrétion de l'urine) ou une diminution de la sensibilité des cellules à celle-ci. Dans le même temps, la nycturie est associée à une polyurie (diurèse accrue), des troubles du sommeil, une soif, une faiblesse, une névrose, un manque d'appétit, une peau sèche et une diminution de la puissance. L'urine excrétée la nuit est incolore et de faible densité.
  2. Pathologie de la prostate.
  3. Diabète sucré de type 1 et 2.
  4. Tumeurs bénignes et malignes.
  5. Maladies inflammatoires des organes urinaires.
  6. Lésion cérébrale.
  7. Urolithiase.
  8. Kystes
  9. Arthrite réactionnelle (inflammation des articulations).
  10. Vessie hyperactive.
  11. Insuffisance cardiaque.
  12. Insuffisance rénale. Se développe souvent dans le contexte de la glomérulonéphrite.

À la base de l'apparition de la nycturie est une violation de la fonction de la vessie, lorsque le ton du détrusor (couche musculaire) l'emporte sur le ton du sphincter, ce qui empêche l'élimination de l'urine.

Maladies du système urinaire

Les causes communes de la nycturie sont:

  1. Pierres dans la vessie et les uretères. Se produisent chez les hommes qui boivent de l’eau contenant beaucoup de sels, mènent une vie sédentaire et subissent des torts au travail. Les facteurs de risque pour la formation de calculs sont une altération du métabolisme phosphore-calcium, un régime uniforme, une dépendance à la viande et la présence de maladies chroniques du système digestif. Les pierres pénètrent dans la vessie et irritent les muqueuses, ce qui entraîne des envies nocturnes fréquentes.
  2. Cystite (inflammation de la vessie). Le plus souvent causé par une infection bactérienne. Les facteurs prédisposants sont l’hypothermie, un retard du micci, un apport hydrique insuffisant, une immunité réduite, la schistosomiase, les rapports sexuels sans préservatif et le stress.
  3. Inflammation de l'urètre (urétrite). Il peut être spécifique (provoqué par des agents pathogènes des IST) et non spécifique (les agents pathogènes sont des microbes pathogènes conditionnellement). Se développe souvent sur le fond de la chlamydia, de la gonorrhée, de la candidose et de la trichomonase.
  4. Néphrite (inflammation des reins). Le plus souvent, la nycturie se produit sur fond de pyélonéphrite (lésions des tubules et de l’appareil cup-pelvis). L'envie nocturne est associée à des maux de dos, de la fièvre, de la transpiration, des maux de tête et des nausées. Possible douleur intense dans l'abdomen.

Maladies génitales

La nycturie peut provoquer les maladies suivantes des organes génitaux de l'homme:

  1. Prostatite (inflammation de la prostate). La dysurie est plus prononcée dans les cas d'inflammation aiguë du parenchyme. La nycturie peut être associée à une diminution de la puissance, à une douleur et à une sensation de brûlure du périnée ou de l'anus, à des prostatorées (en sécrétant la sécrétion de la prostate par l'urine), à ​​des douleurs lors des selles et à une gêne dans le bas du dos.
  2. Hyperplasie bénigne de la prostate (adénome). Avec cette tumeur, un homme peut uriner la nuit jusqu'à 3 fois et plus souvent. Le néoplasme serre la vessie, entraînant son dysfonctionnement. Dans l'adénome, la nycturie est associée à la pression lente du jet, à l'urination retardée lorsque le sphincter est relâché, à un micci intermittent et à une sensation de vidange incomplète de la vessie.
  3. Vésiculite (inflammation des vésicules séminales).

Mictions fréquentes la nuit chez les hommes provoque

De nombreuses personnes, en particulier le sexe faible, connaissent un problème tel que les mictions fréquentes. Ce processus lui-même peut ne pas causer beaucoup d'inconfort, mais le fait d'un tel comportement la nuit commence à gêner et vous incite à vous demander quelle en est la cause.

La miction fréquente chez les hommes ou les femmes la nuit est généralement appelée nycturie, une maladie dans laquelle la diurèse nocturne prédomine sur la journée et représente environ les deux tiers de la diurèse en 24 heures. Le processus de la miction nocturne est assez intime, sa multiplicité et son volume sont strictement individuels, alors qu’il peut être accompagné de malaise et de douleur. Par conséquent, les tactiques de longue attente et la honte de la reconnaissance dans de tels cas sont inappropriés, car ils peuvent être les premiers symptômes de certaines maladies. Sur les causes des violations du processus de miction chez les femmes et les hommes, discutez aujourd'hui plus en détail.

Concept et norme

Les mictions fréquentes sont un problème qui nécessite une analyse détaillée et une analyse par des spécialistes. Mais avant de consulter un médecin, une personne doit observer son état et comprendre ce que la miction de nuit peut causer, combien de fois par jour on doit faire face à un tel besoin et noter également les symptômes associés particulièrement prononcés.

À ce jour, il n’existe pas de normes strictes de fréquence de miction chez les hommes et les femmes pendant la journée, il n’existe que certains cadres conditionnels et les valeurs moyennes correspondantes, de 2 à 10 fois par jour. L'envie fréquente d'uriner varie selon les facteurs suivants:

  1. Les caractéristiques physiologiques de l'organisme.
  2. Taux métabolique.
  3. La nature du pouvoir.
  4. Mode de consommation
  5. La présence de maladies connues.

Les mictions fréquentes sont un excès du seuil de confort personnel lorsque celui-ci constate lui-même que le corps indique plus souvent que d'habitude la nécessité de soulager le besoin physiologique, c'est-à-dire la nécessité de vider la vessie plus fréquemment.

Selon les causes, mictions fréquentes chez les hommes et les femmes de forme simple et symptomatique. Une forme simple résulte de l'ingestion de grandes quantités de liquides ou de boissons ayant des propriétés diurétiques, telles que le thé ou la bière. Il comprend également la pression de l'utérus élargi sur la vessie, qui a été observée chez les femmes enceintes ces derniers mois. Tout le reste est un symptôme de maladies de certains systèmes corporels et appartient à la forme symptomatique.

Causes de la vidange rapide

Avec un symptôme aussi désagréable, comme une miction fréquente, les raisons peuvent être très différentes, parfois sans rapport avec l'état de santé ou l'évolution d'une maladie. Considérez les principales causes de mictions fréquentes chez les hommes et les femmes séparément. Selon les statistiques, les représentants du sexe fort sont plus susceptibles de rencontrer de tels symptômes, bien que cela ne soit pas moins grave chez les femmes.

Les causes de la miction altérée chez les femmes peuvent être divisées en 2 groupes principaux:

Le premier groupe de causes comprend les symptômes suivants:

  1. Divers troubles hormonaux (diabète et non, syndrome du climat, etc.).
  2. Maladies de l'appareil génito-urinaire (cystite, annexite, insuffisance rénale chronique, etc.).
  3. Maladies du système cardiovasculaire.
  4. Pathologies d'autres organes et systèmes internes.

La miction nocturne permanente peut également être provoquée par le groupe physiologique:

  1. Grossesse, surtout ces derniers mois.
  2. Période prémenstruelle.
  3. Période climatique.

Chez les hommes, le corps a souvent besoin d'uriner pour vider sa vessie à plusieurs reprises, et le volume d'urine est souvent assez petit. Ce symptôme chez les hommes plus âgés et plus jeunes peut être causé par de nombreux facteurs:

  1. Maladies de la vessie et de l'urètre (cystite, urétrite, etc.).
  2. Insuffisance rénale (insuffisance chronique, pyélonéphrite et glomérulonéphrite).
  3. Pathologie de la prostate ou des intestins.
  4. Maladies du système nerveux central.
  5. L'utilisation de diurétiques.

Un large éventail de raisons provoquant des mictions fréquentes chez les femmes et les hommes nécessite un examen approfondi pour un diagnostic correct. Mais tout d’abord, il est nécessaire de vérifier de manière indépendante la présence d’un symptôme et de déterminer la cause d’un tel comportement de l’organisme, en particulier la nuit. Dans certains cas, la consultation et la prévention médicales en temps opportun préviennent les troubles de la miction chez les hommes et les femmes et, partant, empêchent le développement de maladies graves.

Mictions fréquentes chez les hommes

Quand un homme a des mictions fréquentes, il n'attache le plus souvent aucune importance à cela, faisant référence à la grande quantité de liquide consommée, à l'excitation et au froid. Cette condition peut être ignorée pendant longtemps. Pour réfléchir aux problèmes de leur corps, la moitié masculine de la population ne commence que lorsque le temps d'aller aux toilettes devient épuisant ou lorsque la douleur se fait sentir.

Néanmoins, l'augmentation du nombre de désirs d'uriner d'une semaine, même sans douleur, doit être alertée. Sous le masque de la vidange fréquente de la vessie, de nombreuses maladies peuvent être dissimulées. Leur prévention, au stade initial, aidera à un rétablissement complet. Tout retard est lié au fait que la maladie devient chronique et difficile à traiter.

Causes de mictions fréquentes chez l'homme

Il y a beaucoup de raisons de réduire l'intervalle de temps entre les visites aux toilettes. Ils peuvent être à la fois inoffensifs et nécessitant un traitement sérieux. En règle générale, une augmentation ponctuelle de la miction ne nécessite pas d'assistance médicale et constitue une réponse du corps à un irritant externe.

Ils peuvent être:

  • Une grande quantité de liquide consommée;
  • L'utilisation de boissons à effet diurétique;
  • Frissons causés par une forte baisse de la température de la rue ou par «pas en fonction du temps»;
  • Long séjour dans une pièce fraîche;
  • Immunité réduite;
  • Congestion dans le bassin pendant un mode de vie sédentaire;
  • Stress, anxiété ou tension intense;

Une des causes de mictions fréquentes, qui n'est pas associée à des maladies, est l'âge. À un âge avancé, des changements se produisent dans le corps de toute personne. Non seulement la peau perd de son élasticité, mais la violation du tonus se produit dans les organes internes. Les parois de la vessie perdent leur élasticité et leur tension, ce qui entraîne une augmentation du besoin d’uriner.

D'autres causes de mictions fréquentes sont associées à des maladies du système génito-urinaire et nécessitent un examen et un traitement qualifiés.

Ceux-ci comprennent:

  • Adénome pr ostay;
  • Prostatite;
  • Urolithiase;
  • Pyélonéphrite;
  • Detrusor hypertonus;
  • La cystite;
  • L'uréthrite;
  • Les MST;
  • Le diabète.

Symptômes pouvant accompagner les mictions fréquentes chez l'homme

La plupart des maladies dangereuses de la région urogénitale masculine commencent par une augmentation anodine des mictions. Chaque jour, l'intervalle de temps entre les visites aux toilettes est réduit. La vidange quotidienne de la vessie est ajoutée chaque nuit.

Progressivement, en fonction de la maladie qui a provoqué le désordre du système génito-urinaire, d'autres symptômes commencent à apparaître chez une personne:

  • Les pulsions surviennent sans urine;
  • La couleur de l'urine change;
  • Il y a un gonflement dans les jambes;
  • Il y a un mal de tête dû à une pression artérielle élevée;
  • Une personne ressent un frisson sans cause;
  • Soif
  • Il y a des démangeaisons et des rougeurs dans la région génitale;
  • Diminution de la performance, il y a une fatigue sans cause.

Diagnostic de mictions fréquentes chez l'homme

Toute anomalie dans le corps nécessite un examen attentif. Pour commencer, vous devriez rendre visite au médecin du quartier qui se familiarisera avec les plaintes du patient et leur donnera sur une base une liste des tests de diagnostic nécessaires. Après avoir collecté les tests de laboratoire, le thérapeute vous prescrira un traitement ou vous dirigera vers un spécialiste (urologue, andrologue, néphrologue, vénéréologue, endocrinologue ou chirurgien).

Une liste générale de tests de diagnostic ressemble à ceci:

  • Analyse d'urine + urine selon Nechyporenko
  • Prise de sang générale + glycémie
  • Échographie des reins et de la vessie
  • Frottis MST

Si l'examen urodynamique ne révèle aucune anomalie et ne confirme pas les maladies du système urogénital et que le taux de glucose est dans les limites de la normale, le patient est référé à un neurologue.

Mictions fréquentes chez les hommes: traitement

Le traitement des mictions fréquentes dépend entièrement de la raison pour laquelle il est provoqué.

En cas de diabète sucré, une adaptation nutritionnelle est prescrite, ce qui aidera à réduire le taux de glucose dans le sang. En plus de la nutrition, un endocrinologue peut ajouter des comprimés d'insuline.

Si l'envie d'uriner est associée à des infections urogénitales, en particulier des MST, le vénéréologiste prescrit un traitement par antibiotiques et antimicrobiens.

La pyélonéphrite et les infections de la vessie, y compris la cystite, sont traitées avec des antibiotiques en association avec des antimicrobiens et un régime alimentaire. En l'absence d'effet approprié du traitement à domicile, la personne est hospitalisée à l'hôpital du département de néphrologie.

Les anticholinergiques sont utilisés pour traiter l'hypertonus du détrusor.

Si la cause en est une maladie nerveuse, le neurologue et peut-être même un psychothérapeute sélectionnera les médicaments appropriés. Ceux-ci peuvent être soit des sédatifs classiques, soit des médicaments à base d'antidépresseurs, d'antipsychotiques ou de tranquillisants. Ne vous trompez pas pour prendre des vacances et vous détendre complètement.

Prévention des mictions fréquentes

Le respect de règles simples et obligatoires pour tous contribuera à réduire de près de 99% le nombre de vidanges fréquentes de la vessie.

  1. Habillez-vous chaudement!
  2. Ne vous asseyez pas sur une surface froide!
  3. Une fois par an, subissez un examen préventif lors de la réalisation d’examens et d’une échographie.
  4. Augmentez votre immunité!
  5. Utilisez la contraception de barrière si vous n'êtes pas un partenaire régulier.
  6. Prenez beaucoup de repos!
  7. Changez votre style de vie sédentaire en actif. Si vous avez un travail sédentaire, assurez-vous de faire de l'exercice, ce qui aidera à éviter la stagnation du bassin.

Si une fois une pyélonéphrite ou une cystite vous a dépassé, essayez de ne pas rester inutilement au froid, évitez les rechutes, et suivez un régime d'alcool. Ce sont des maladies très insidieuses et difficiles à soigner.

La forme aiguë, en règle générale, devient rapidement chronique, ce qui accompagne une personne tout au long de sa vie. La rémission est difficile à obtenir, car même une forte diminution de la température de la rue peut déclencher la maladie. Une seule conclusion: prévenir la cystite et la pyélonéphrite!

Prostatite

Une maladie particulièrement masculine, une inflammation du tissu de la prostate, peut survenir sous forme aiguë ou chronique. La prostatite commence par de fréquentes visites aux toilettes, sans apporter de soulagement. La forte envie soudaine d'uriner rappelle celle de la consommation de grandes quantités de liquide. Dans le même temps, l'augmentation du volume de la diurèse ne diffère pas, mais au contraire, une diminution de la portion d'urine est observée.

Aux mictions fréquentes s'ajoutent d'autres symptômes: sensation de vidange incomplète de la vessie, dysfonctionnement sexuel, douleur au périnée et au scrotum et douleur à la miction.

Le traitement repose sur une thérapie complexe: antibiotiques, immunomodulateurs, procédures physiques, massage de la prostate et changement fondamental du mode de vie.

Adénome de la prostate

Il s'agit d'une maladie liée à l'âge chez l'homme, qui est une tumeur bénigne qui s'est développée à partir des glandes péri-éthétrales. L'adénome de la prostate empêche la vidange complète de la vessie. Puisqu'il reste une certaine quantité de liquide dans la vessie, elle se remplit plus rapidement, donc le nombre de visites aux toilettes augmente.

L'un des premiers symptômes de l'hyperplasie des tissus prostatiques est l'augmentation de la miction nocturne indolore. L'incontinence urinaire apparaît progressivement.

Le traitement médicamenteux de l'adénome est rarement utilisé, il est généralement prescrit aux stades initiaux de la maladie sous la forme de médicaments qui favorisent la relaxation des muscles de l'urètre. Le plus souvent effectué une intervention chirurgicale. Si la taille de la glande n'est pas grande, une résection transuréthale est effectuée et, pour les tumeurs de grande taille, une opération à ciel ouvert est réalisée.

Pyélonéphrite

L'augmentation de la miction n'est qu'un des symptômes qui accompagnent l'inflammation rénale. Outre lui, il existe d'autres critères permettant au médecin de déterminer la pyélonéphrite: fièvre, frissons, gonflement des jambes, bleu sous les yeux. L'inflammation des reins provoque des douleurs dans le bas du dos, qui peuvent être à la fois modérément graves et graves.

Le diagnostic de laboratoire révèle la présence de protéines dans les urines, une augmentation du nombre de leucocytes. Lors de l'échographie, il y a des changements dans les reins.

Le traitement peut être à la fois ambulatoire et ambulatoire. Le traitement hospitalier est préféré car la pyélonéphrite peut provoquer une colique rénale, une maladie mortelle qui ne peut être prévenue qu'en milieu hospitalier.

Les patients doivent prendre des antibiotiques, des antimicrobiens et un régime. Les produits laitiers, frits, épicés, fumés, sont complètement exclus, l'utilisation de sel est limitée.

La cystite

L'inflammation de la vessie est toujours accompagnée de douleur lors de la miction, surtout à la fin de l'acte. En plus des visites fréquentes aux toilettes, une personne est tourmentée par des douleurs au bas-ventre, l'urine devient trouble avec un mélange de flocons blancs et de pus. Les douleurs épuisantes de la cystite incitent les hommes à consulter un médecin.

Le médecin vous prescrit des antibiotiques, des antalgiques, des suppositoires et des diurétiques. Vous pouvez vous aider avec la cystite en buvant de grandes quantités d’eau potable, de jus de canneberge et de thé en feuilles de canneberge. La feuille d’airelles est un bon diurétique naturel et les canneberges sont un agent antimicrobien et immunostimulant naturel.

Urétrite

L'urètre masculin est un canal très mince et long. Si les infections d'une femme pénètrent immédiatement dans la vessie, la structure spéciale de l'urètre chez les hommes permet aux infections de se propager à la région de l'urètre avant d'atteindre la vessie.

De nombreux facteurs peuvent entraîner une maladie de l'urètre:

  • Infections virales;
  • Infections bactériennes;
  • Les MST;
  • La candidose causée par la prise d'antibiotiques;
  • Le rétrécissement de la lumière du canal avec la stagnation dans le bassin;
  • Irritation chimique (savon, lubrifiants spermicides);
  • Dommages mécaniques au pénis (traumatisme, masturbation, rapports sexuels approximatifs).

L'augmentation du besoin d'uriner s'accompagne d'une sensibilité et d'une douleur du pénis, voire même un gonflement. Démangeaisons et odeur désagréable dans les organes génitaux.

Après des résultats de laboratoire sur les frottis d'urine et d'urètre, le médecin vous prescrit des antibiotiques à large spectre ou un traitement topique avec des pommades et des solutions.

Urolithiase

La présence de calculs et de sable dans les reins ne se manifeste pas avant des années avant qu’ils ne commencent à se déplacer le long des voies urinaires. La douleur est la première chose qui pousse l'attention sur les problèmes de la région urogénitale. Il peut être à la fois à la taille et devant l’urètre.

Si les calculs sont abaissés dans la vessie, il existe une coupure au bas de l'abdomen, qui peut être confondue avec la cystite. Lorsque des calculs se déplacent de la vessie à travers l'urètre masculin, de graves douleurs surviennent, notamment une perte de conscience. Cela est dû à la structure de l'urètre.

Une échographie et une analyse d’urine diagnostique rénale vous permettent d’identifier la présence de tartre chez l’homme et de procéder au traitement approprié.

Lorsque l'urolithiase utilise une variété d'analgésiques et de médicaments, cela accélère le processus de décharge de calculs. Les grandes pierres qui ne peuvent pas traverser les voies urinaires sont écrasées par la lithotripsie par ondes de choc.

Infections urogénitales ou MST

L'apparition de mictions fréquentes sans douleur peut être un signe d'infections cachées dans le corps. Les MST ne peuvent pas apparaître pendant des mois ou se manifester avec un ou deux symptômes non aigus: changements dans la fréquence des visites aux toilettes, apparition de pertes, comme un rêve humide, une petite urticaire, non accompagnée de démangeaisons.

La présence d'une infection urogénitale, le plus souvent, chez les hommes commencent à suspecter l'apparition d'autres symptômes: organes génitaux provoquant des démangeaisons, écoulements désagréables et éruptions cutanées douloureuses à la tête du pénis.

Pour détecter la présence de MST, il est nécessaire de consulter un vénéréologue, qui doit être testé par PCR et par le sang pour détecter la présence d'anticorps.

Traitement

Le traitement dépendra de l'agent causal de l'infection. Le plus souvent, recourir à des antibiotiques à large spectre, auxquels l'agent pathogène n'a pas de résistance.

Prendre soin de votre santé est la responsabilité de chaque personne! Si vous remarquez des symptômes inhabituels en vous, vous ne devez pas les ignorer et retarder le traitement. Un diagnostic médical opportun aidera à temps à reconnaître le début d’une maladie grave et à la prévenir au stade de la formation, jusqu’à ce qu’elle se transforme en une forme aiguë ou chronique. Les maladies lancées sont difficiles à traiter et compliquent le rythme de vie habituel.

Espèces

Sur la base de facteurs étiologiques, les cliniciens distinguent deux types de mictions fréquentes chez les hommes et les femmes:

Une simple forme de miction fréquente chez les femmes et les hommes se manifeste par la consommation d'un grand nombre de boissons différentes ayant un effet diurétique prononcé. Ceux-ci incluent la bière, les tisanes et plus. En outre, cette forme peut survenir au cours des derniers mois de la grossesse lorsque l’utérus élargi commence à exercer une forte pression sur la vessie.

Dans tous les autres cas, des mictions nocturnes fréquentes sont le signe d'une pathologie progressive. C'est déjà une forme symptomatique.

Facteurs étiologiques

Les facteurs étiologiques d’un symptôme aussi désagréable, tels que l’augmentation du nombre de mictions, peuvent être différents. Et chez les femmes et les hommes, ils sont un peu différents.

Les facteurs physiologiques et étiologiques de la nycturie chez la femme sont les suivants:

  • la ménopause;
  • période prémenstruelle;
  • la grossesse

Causes pathologiques de la nycturie chez les femmes:

  • échec du fond hormonal dû à la progression de certaines pathologies, telles que le diabète, le syndrome ménopausique, etc.
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • les pathologies du système génito-urinaire, telles que la cystite, les annexites et autres;
  • maladies des organes et systèmes vitaux.

Les raisons de la manifestation de la nycturie chez les représentants d’une forte moitié de l’humanité:

  • les pathologies de la vessie et du canal urinaire, telles que l'urétrite, la cystite, etc.
  • insuffisance rénale;
  • troubles intestinaux et de la prostate;
  • maladies du système nerveux central.

Diagnostics

La manifestation de la nycturie est une raison sérieuse d'aller chez un urologue qualifié. Il est important de comprendre que l'augmentation de la sécrétion urinaire est le symptôme d'une certaine pathologie du corps humain. Et c'est précisément ce qui doit être identifié par un spécialiste. À cette fin, des méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire sont utilisées:

  • biochimie sanguine;
  • test sanguin;
  • analyse pour déterminer la concentration de glucose dans le sang;
  • l'urine selon Zimnitsky;
  • radiographie des reins avec contraste;
  • Échographie des reins et du système urinaire. Pour les femmes - échographie d'organes localisés dans le bassin.

Événements médicaux

Éliminer la nycturie ne peut qu'éliminer la véritable cause de sa manifestation. Ainsi, à des fins thérapeutiques, de telles préparations pharmaceutiques peuvent être prescrites:

  • les diurétiques;
  • produits pharmaceutiques diurétiques;
  • des antibiotiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • probiotiques;
  • antispasmodiques;
  • analgésiques et autres.

Mécanismes responsables de la miction

Normalement, l'essentiel de la diurèse quotidienne a lieu pendant la journée (éveil), en raison de l'influence hormonale du système hypothalamo-hypophysaire, ainsi que du travail du cœur et des reins.

Les principaux facteurs affectant l'excrétion de l'urine chez l'homme et son volume final sont les suivants:

  • la libération de l'hormone vasopressine par les cellules de l'hypothalamus, ce qui réduit la quantité d'urine (la nuit, sa plus grande synthèse se produit, ce qui explique pourquoi le désir d'uriner pendant cette période est beaucoup moins important);
  • le travail du muscle cardiaque, à cause duquel chaque seconde il y a un mouvement de sang, sa filtration à travers l'appareil glomérulaire des reins, entraînant la formation d'urine (la nuit, le rythme cardiaque diminue);
  • fonction rénale (les processus de filtration et de réabsorption sont plus actifs pendant la journée).

En médecine, les mictions fréquentes la nuit sont appelées le terme "nycturie". C'est un symptôme de diverses pathologies cardiovasculaires, rénales ou autres.

Options de processus

Des mictions fréquentes la nuit peuvent survenir selon deux options cliniques:

  • un phénomène temporaire (par exemple, dans le contexte de la prise de médicaments diurétiques ou après l'arrêt d'une crise hypertensive);
  • forme permanente de nycturie (sur fond de lésions organiques, par exemple, adénome de la prostate ou autres maladies).

Les principales causes de l'état pathologique

Si le patient a uriné pour la première fois pour la première fois, bien qu’il n’y ait pas d’autres plaintes et que son statut reste satisfaisant, la cause de la maladie peut être tout à fait «naturelle», telle que:

  • une grande quantité de liquide consommée plusieurs heures avant de se coucher ou de manger des aliments tels que la pastèque, le cantaloup, les canneberges, les airelles et autres avant le coucher;
  • dormir dans une pièce fraîche, sans couverture ou avec une fenêtre ouverte, ce qui pousse une personne à se rendre plusieurs fois aux toilettes la nuit;
  • prendre au coucher des médicaments qui ont un effet diurétique;
  • tard dans la grossesse, lorsque la pression utérine sur la vessie est maximale.

Malheureusement, la nycturie est souvent associée à une perturbation du travail de divers organes et systèmes du corps, à savoir:

  • défaite de la prostate chez l'homme (adénome ou sa dégénérescence maligne), ce qui perturbe la perméabilité de l'urètre; les parois de la vessie sont irritées même par une accumulation minimale d'urine qui retourne à sa lumière;
  • insuffisance cardiaque, qui se manifeste par un œdème diurne et une diminution de la diurèse, et la nuit, au contraire, une diminution du syndrome d'œdème et une forte envie d'uriner (le liquide accumulé pendant la journée s'écoule des tissus);
  • maladie rénale (forme aiguë ou chronique de glomérulonéphrite, pyélonéphrite, cystite et autres), caractérisée par une dilatation excessive des vaisseaux sanguins pendant la nuit, car elle réduit leur charge;
  • sucre ou diabète insipide (déshydratation et désir constant de boire du liquide);
  • faiblesse de l'appareil musculo-ligamentaire du plancher pelvien, ce qui conduit non seulement à des mictions nocturnes fréquentes chez la femme, mais également à une incontinence urinaire;
  • processus oncologiques dans le tractus urinaire d’origine différente.

Symptômes de la nycturie

La miction nocturne fréquente, qui dure depuis longtemps, est caractérisée par les manifestations cliniques suivantes:

  • le désir d'uriner se fait surtout de nuit, alors que le volume d'urine libéré est parfois très limité;
  • le processus de sommeil est perturbé, ce qui provoque une affection telle que l'insomnie;
  • il y a un sentiment constant de fatigue, d'apathie, d'indisposition, de handicap;
  • la mémoire diminue, les capacités mentales se détériorent, etc.

En outre, le besoin fréquent d'uriner la nuit peut être associé à d'autres symptômes désagréables auxquels il faut remédier:

  • vider la vessie s'accompagne d'une sensation très désagréable d'inconfort ou de douleur;
  • le patient doit faire des efforts pour uriner et parfois même pour pousser;
  • il y a des douleurs de localisation différente (dans la partie inférieure de l'abdomen, à gauche ou à droite de la colonne vertébrale), qui sont plus souvent douloureuses et tirantes;
  • le patient s'inquiète de la sécheresse constante de la bouche et de la soif, mal éliminées en buvant de l'eau;
  • pendant la journée, on observe un gonflement qui augmente le soir.

Diagnostics

Chaque patient dont la fréquence des mictions nocturnes l’emporte sur la journée doit tenir un journal de contrôle de la diurèse, ce qui est très important, en particulier pour les patients âgés, car ils ont tendance à oublier beaucoup de choses.

Le journal contient des informations sur le nombre d'actes de vidange de la vessie, tout en indiquant l'heure à laquelle vous vous rendez aux toilettes, la quantité d'urine libérée, etc.

Lors de l'examen du patient, le médecin doit prêter attention aux symptômes tels que la présence ou l'absence d'œdème, évaluer le travail du cœur et des reins, effectuer l'auscultation, la percussion et la palpation de tous les organes.

Toutes les femmes doivent subir un examen gynécologique et les hommes doivent subir un examen rectal numérique, qui confirmera ou exclura la présence de processus pathologiques dans les organes du système génito-urinaire.

Le diagnostic en laboratoire et au moyen d'instruments comprend les méthodes suivantes:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • Nechiporenko urine (en cas de suspicion de nature infectieuse du processus);
  • l'urine selon Zimnitsky (permet d'évaluer la capacité de concentration de la vessie, le volume d'urine libéré pendant la journée, etc.);
  • planter des sédiments urinaires sur des milieux nutritifs afin d'identifier la microflore et de déterminer la sensibilité des micro-organismes aux médicaments antibactériens;
  • détermination de l'hormone vasopressine dans le sérum;
  • Échographie du système urinaire, des organes pelviens et de la prostate chez l'homme;
  • cystoscopie et autres études selon indications (scanner, IRM et autres).

Tactiques de prise en charge des patients ayant des mictions nocturnes fréquentes

Avant de procéder au traitement de la nycturie, il est nécessaire de comprendre pourquoi ce symptôme déplaisant s’est produit. L’approche thérapeutique du patient doit être étiologique, c'est-à-dire mener les activités suivantes:

  • correction de la charge en eau pendant la journée, alors qu'il est souhaitable de boire de l'eau au plus tard 2-3 heures avant le coucher;
  • avec adénome de la prostate prouvé, traitement avec des antagonistes des récepteurs alpha 1 adrénergiques pouvant affecter la croissance des ganglions;
  • si la miction abondante la nuit est due à la présence de diabète sucré chez le patient, le traitement par hypoglycémiants et insuline est alors administré;
  • les troubles mentaux sont éliminés par les sédatifs, les tranquillisants ou d’autres médicaments antipsychotiques.

En ce qui concerne la croissance progressive de l'adénome, il est important de recourir à une intervention chirurgicale à temps et de procéder à l'opération appropriée.

Aussi dans la lutte contre la nycturie appliquée des remèdes populaires. Il est recommandé de manger des grains de lentilles, des graines de sésame et de fenugrec, des épinards, etc. Cependant, sans traitement principal, un tel traitement est inefficace.

Parmi les méthodes de traitement physiothérapeutiques, les méthodes de massage et d'aromathérapie sont largement utilisées, ce qui aide le patient à se détendre et à échapper aux pensées désagréables.

Prévention

Malheureusement, des problèmes de miction peuvent survenir chez une personne de tout âge et de tout sexe. Il existe donc un certain nombre de mesures visant à prévenir cette affection:

  • il est important de procéder à un examen opportun, de diagnostiquer toute maladie et de la traiter à temps;
  • les hommes de plus de 45 ans doivent subir un dépistage annuel de l'adénome;
  • Les femmes doivent être surveillées chaque année par un gynécologue. Si elles soupçonnent une faiblesse des muscles du plancher pelvien, elles doivent s'entraîner quotidiennement pour les renforcer.
  • recommandé d'abandonner toutes les mauvaises habitudes (alcool, tabac et autres);
  • il est nécessaire de durcir progressivement le corps, de mener une vie active, de faire du sport, de maintenir un mode de vie sain.

Conclusion

Malheureusement, de nombreux patients sous-estiment un symptôme tel que la nycturie, en particulier au début de ses manifestations. Cependant, cette condition nécessite un diagnostic et un traitement obligatoire, vous ne devez donc pas différer votre visite à un spécialiste.

Plus D'Articles Sur Les Reins