Principal Traitement

Quelles sont les causes des mictions fréquentes chez les femmes?

L'envie fréquente d'uriner chez les femmes est l'occasion de consulter un spécialiste, car à première vue, une maladie assez grave peut être déguisée en symptôme anodin.

La miction est le processus d'excrétion de l'urine de la vessie via l'urètre vers l'environnement externe. La quantité de miction chez chaque personne est individuelle et correspond à une moyenne de 3 à 9 fois par jour.

Cela étant dit, nous voulons vous parler des causes des mictions fréquentes chez les femmes, ainsi que des mesures à prendre et de la façon de vous en débarrasser.

Quelle est la miction fréquente?

La formation d'urine se produit dans les reins, qui sont comme un filtre. Régule la formation du système nerveux de l'urine. En 24 heures, 180 litres d'urine primaire se forment dans les reins, composés d'eau, de sels, de sucre, d'acide urique et d'autres substances. Mais le volume quotidien d'urine chez l'adulte n'est que d'un litre et demi. Ceci peut s'expliquer par le fait que l'urine primaire subit une filtration secondaire, dans laquelle l'eau et les substances énumérées ci-dessus sont aspirées dans le sang.

Comme nous l’avons dit, chaque personne a une urine individuelle qui dépend directement de son âge, de son sexe, de son état physiologique, du climat dans lequel il vit et de ses habitudes alimentaires. Mais la norme est considérée comme étant 3-9 mictions par jour, et la miction nocturne ne devrait pas être plus d'une fois.

Si le nombre de mictions par jour est supérieur à 10, ce symptôme s'appelle polyurie. Les mictions fréquentes la nuit (plus d'une fois) en médecine sont appelées nycturie.

Il est également important de noter que chez un adulte en bonne santé, normalement, 200 à 300 ml d'urine doivent être excrétés à la fois.

Avec des mictions fréquentes, la quantité unique d'urine diminue dans la plupart des cas, mais peut aussi être normale, voire même augmenter.

Causes de mictions fréquentes chez les femmes

Les causes de mictions fréquentes peuvent être à la fois des facteurs physiologiques et diverses maladies. Il faut également dire que lorsque les femmes urineront plus fréquemment, en raison de facteurs physiologiques, il n'y aura pas de crampes, de démangeaisons et de brûlures dans l'urètre, de maux de dos, de fièvre, d'impuretés pathologiques dans l'urine, etc.

Considérez pourquoi les mictions fréquentes apparaissent chez les femmes sans douleur ni autres symptômes désagréables.

Mictions fréquentes chez les femmes sans douleur: causes

  • Thérapie diurétique. Lors de la prise de médicaments diurétiques, le nombre de mictions augmente et le volume d'urine à usage unique augmente.
  • La grossesse Plus en détail sur ce facteur, nous parlerons plus loin.
  • Caractéristiques alimentaires. Consommer de grandes quantités d'aliments épicés, de cornichons, de graisses animales et végétales, irrite les récepteurs de la vessie et contribue à une augmentation de la miction.
  • Abus de boissons contenant de la caféine, telles que le thé vert, le café et l'alcool, en particulier la bière.
  • Hypothermie des membres inférieurs. Beaucoup ont probablement remarqué que, lorsqu'ils avaient froid, l'envie d'aller aux toilettes «de façon modérée» devenait de plus en plus fréquente. Ceci peut être considéré comme une réaction normale de la vessie après une hypothermie.
  • Agitation psycho-émotionnelle. Pendant le stress, les cellules du corps souffrent d'insuffisance d'oxygène, l'une des manifestations étant des mictions fréquentes.
  • Mensuel. Avant que la menstruation dans le fluide corporel féminin soit retenue, par conséquent, avec l'arrivée des jours critiques, elle commence à être excrétée dans l'urine, ce qui entraîne une augmentation de la miction.
  • Point culminant. Au cours de la période où la fonction de reproduction de la femme s'estompe, des modifications du métabolisme hormonal et du métabolisme se produisent dans le corps, ce qui contribue à une augmentation de la miction.

Causes pathologiques de mictions fréquentes chez les femmes

Maladie du système urinaire

Les maladies du système urinaire sont la cause la plus fréquente d’augmentation du besoin d’uriner. Considérez ces maladies.

La cystite Cette maladie est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. Les femmes souffrent de cystite plus souvent que les hommes, car leur urètre est plus court et leur poids, ce qui facilite la pénétration d'agents pathogènes dans la vessie à partir de l'environnement extérieur.

Lorsque la cystite fait mal au bas-ventre, les mictions deviennent plus fréquentes et s'accompagnent de coupures et de brûlures. De plus, après être allée aux toilettes, la femme ressent une sensation de vidange incomplète de la vessie et d’impulsion d’uriner. En outre, il peut y avoir une incontinence urinaire et l'apparition d'impuretés pathologiques, d'où il devient trouble.

Urethrite. L'uréthrite est appelée inflammation du canal urinaire, causée par divers agents pathogènes.

La miction dans l'urétrite augmente, accompagnée de démangeaisons, de douleurs et de brûlures dans l'urètre.

Pyélonéphrite. Cette maladie est une inflammation du système de la cupule rénale, causée par des agents pathogènes. Le besoin accru d'uriner est caractéristique de l'évolution chronique de la pyélonéphrite. En outre, les femmes ont mal au dos, la température corporelle augmente, des frissons et l'urine devient trouble en raison du mélange de pus et de sang.

Urolithiase. Des mictions fréquentes avec du sang sont souvent un signe de lithiase urinaire, car les calculs peuvent endommager les muqueuses des voies urinaires et provoquer des douleurs et des saignements. En outre, les symptômes de cette maladie peuvent être une interruption d'un flux d'urine, une douleur dans le bas de l'abdomen et le long du canal urinaire, qui se propagent à l'intérieur de la cuisse et des organes génitaux.

Atony de la vessie. Avec cette maladie, les parois de la vessie ont un ton affaibli. Une atonie de la vessie se manifeste par des mictions fréquentes, dans lesquelles une petite quantité d'urine est excrétée.

Vessie hyperactive. Cette affection est une complication d'autres maladies du système urinaire, dans lesquelles l'activité des récepteurs nerveux des parois de la vessie augmente, ce qui se manifeste par des mictions fréquentes.

Maladies des organes génitaux féminins

Fibromes utérins. Dans les premiers stades de la maladie, seules les irrégularités menstruelles, les douleurs abdominales basses et les métrorragies sont présentes. Une fois que la tumeur a atteint une taille significative, elle commence à comprimer la vessie, ce qui se traduit par un besoin fréquent d'uriner.

Prolapsus de l'utérus. Cette condition entraîne le déplacement de tous les organes situés dans le bassin, en particulier la vessie. Par conséquent, les patients souffrent de règles abondantes, de douleurs dans le bas de l'abdomen, de saignements utérins et de mictions fréquentes et d'incontinence urinaire.

Maladie du système endocrinien

Les mictions fréquentes et abondantes chez les femmes peuvent être causées par des troubles endocriniens, tels que le diabète sucré et le diabète.

Le diabète. Avec cette maladie, le corps manque d'insuline, ce qui entraîne une augmentation du taux de sucre dans le sang et l'urine. Le glucose est capable de transporter des molécules d'eau sur lui-même. Ainsi, lorsqu'il est activement excrété par l'organisme dans l'urine, il prend de l'eau, ce qui provoque des mictions fréquentes.

Diabète insipide. Cette maladie se caractérise par une soif intense et une augmentation de la diurèse quotidienne due à un dysfonctionnement du système hypothalamo-hypophysaire.

Maladies cardiovasculaires

L’apparition de mictions fréquentes dans les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins est due au fait que pendant la journée, le liquide s’accumule dans les tissus du corps, lequel est activement excrété la nuit, provoquant une nykturie nocturne.

Miction douloureuse et fréquente chez les femmes: causes

Des mictions fréquentes chez les femmes souffrant de douleurs accompagnées d'autres symptômes désagréables (crampes et brûlures dans l'urètre, maux de dos, apparition de sang et de pus dans les urines, fièvre, faiblesse générale, transpiration excessive, etc.) peuvent indiquer une inflammation des organes. système génito-urinaire.

Le plus souvent, les symptômes ci-dessus sont observés dans des maladies telles que:

Les mictions fréquentes chez les femmes atteintes de maladies sexuellement transmissibles sont dues au fait que les organes du système génital et du système urinaire sont étroitement interconnectés. Par conséquent, un processus infectieux qui se développe dans la vessie ou l'urètre peut se propager aux organes génitaux et inversement. Par exemple, de nombreuses femmes présentent une combinaison d'inflammation de l'urètre et de la muqueuse vaginale.

L'infection peut pénétrer dans les organes génitaux de manière ascendante, c'est-à-dire de l'urètre au vagin et plus loin dans l'utérus et les appendices. Et aussi du vagin au canal urinaire, à la vessie et même aux reins.

Les mictions fréquentes et douloureuses chez les femmes peuvent s'expliquer par l'irritation de la muqueuse vaginale, par exemple en cas de non-respect des règles d'utilisation des tampons hygiéniques.

En outre, les mictions fréquentes après les rapports sexuels sont également associées à une irritation des tissus du vagin. Cette condition est passagère, de sorte que la douleur et la sensation de brûlure chez les femmes disparaissent le lendemain. Mais il convient de noter qu’à ce stade, les mécanismes de protection de la muqueuse irritée sont affaiblis et qu’il existe donc un risque de pénétration de microbes pathogènes dans l’organisme.

Mictions nocturnes fréquentes chez les femmes: causes

Les mictions fréquentes chez les femmes la nuit peuvent aussi être causées par des conditions physiologiques et diverses maladies.

L'apparition de la nycturie nocturne peut être causée par les menstruations, la grossesse et la ménopause.

Parlant de maladies, les mictions nocturnes fréquentes chez les femmes sont le plus souvent un symptôme d'urétrite, de cystite, de diabète sucré et de diabète sucré, d'insuffisance rénale chronique et de maladies du système cardiovasculaire.

Mictions fréquentes et indolores chez la femme enceinte: causes

Pendant la grossesse, une femme peut ressentir de nombreux inconforts, tels que nausées, somnolence, faiblesse générale, maux de dos et mictions fréquentes et indolores, ce qui est la norme.

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit une modification du fond hormonal, du métabolisme et de l’augmentation du volume de sang en circulation, ce qui crée une charge supplémentaire sur le système urinaire. Par exemple, le liquide amniotique est mis à jour toutes les 2-3 heures, ce qui ne peut qu'affecter la diurèse d'une femme enceinte.

Mais le facteur le plus important qui provoque des mictions très fréquentes chez les femmes enceintes est l’augmentation de la taille de l’utérus, qui exerce une pression sur la vessie, la faisant vider. Il y a aussi une tendance: plus le terme est long, plus les mictions sont fréquentes. Et pour les femmes enceintes et les mictions nocturnes fréquentes.

En outre, pendant la grossesse peuvent survenir et des problèmes tels que l'écoulement spontané de petites portions d'urine lors de la toux, rire. Mais même cela dans la période d'attente du bébé est considéré comme la norme.

Mictions fréquentes avec la ménopause

Les œstrogènes dans le corps sont responsables non seulement de la possibilité de fécondation de l'œuf, mais également du tonus musculaire du vagin et de l'urètre. Ces hormones favorisent l'apport sanguin actif aux organes du système urogénital, y compris l'urètre. De ce fait, le tonus normal de la membrane musculaire du canal urinaire est maintenu.

Par conséquent, lors de la ménopause chez la femme, des changements hormonaux cardinaux se produisent, dans l'urètre, un affaiblissement du tonus musculaire, qui se manifeste par une augmentation de la miction. De plus, à la ménopause, de nombreuses femmes souffrent d'incontinence urinaire.

Il est également important que les œstrogènes affectent la sécrétion d’immunoglobulines, la sensibilité des récepteurs de la vessie et de l’urètre, lorsqu’ils urinent fréquemment chez les femmes ne présentant pas de cycle menstruel.

À la ménopause, les femmes peuvent se plaindre d'uriner fréquemment la nuit et pendant la journée, d'incontinence urinaire et d'une sensation de débordement de vessie. En outre, après l'extinction de la fonction de reproduction chez la femme, le risque de développement de processus infectieux dans les voies urinaires est considérablement accru. Par conséquent, les femmes atteintes de ce problème n'interféreront pas pour être examinées par un urologue.

Mictions fréquentes chez les femmes: traitement

Le choix des tactiques de traitement avec des mictions fréquentes dépend directement de la raison de son apparition. Considérons les principes de base du traitement.

  • Thérapie antibactérienne. Les médicaments antimicrobiens sont utilisés dans les processus inflammatoires des systèmes urinaire et reproducteur, causés par des microbes pathogènes. Par exemple, dans le cas de la cystite, les médicaments de choix peuvent être le Furamag, la Norfloxacine, la Gentamicine et d’autres, et la pyélonéphrite, la ceftriaxone, l’Amoxiclav, le Metrogil et d’autres.
  • Uroantiseptics. Ce groupe de médicaments comprend la Furadonine, la Furazolidone, l'Uronefron, le Canéphron, l'Urolesan et d'autres médicaments utilisés à la fois pour la cystite et l'urétrite et la pyélonéphrite.
  • Pré- et probiotiques. Étant donné que dans de nombreuses maladies accompagnées de mictions fréquentes, la microflore normale des voies urinaires et génitales se modifie, l’administration de pré- et de probiotiques est un élément essentiel du traitement. Dans ce cas, Laktovit, Linex, Yaourt, Biogaya, Bifiform et d'autres sont très efficaces.
  • Thérapie antispasmodique. Ce type de traitement est indiqué pour la lithiase urinaire, car les calculs irritent les voies urinaires et provoquent leur spasme, qui se manifeste par des douleurs et des mictions fréquentes. Les patients peuvent être assignés à No-Spa, Spazmolgon, Riabal, Drotaverinum et d’autres.
  • Insulinothérapie. Ce type de thérapie est utilisé pour le diabète.
  • Traitement chirurgical. Dans la lithiase urinaire, les tumeurs de l'utérus ou de la vessie, l'atonie de la vessie et d'autres maladies, l'intervention chirurgicale peut constituer le seul traitement efficace.

Traitement des mictions fréquentes chez les femmes remèdes populaires

Les remèdes populaires pour les mictions fréquentes chez les femmes sont efficacement utilisés en complément du traitement principal.

Considérez les traitements folkloriques les plus efficaces pour résoudre ce problème.

  • Bouillon de bore utérin: 10 grammes de plantes séchées versées avec un verre d'eau bouillante et cuites au bain-marie pendant 10 minutes, puis insistez pendant 2-3 heures et filtrez à travers un tamis. Prenez le bouillon devrait être de 15 ml 3-4 fois par jour pendant 12 semaines. Le bouillon de bore utérin aide à normaliser le fond hormonal pendant la ménopause et à éliminer le besoin fréquent d’uriner.
  • Bouillon de hanches: 40 grammes d'églantier haché, versez deux tasses d'eau bouillante et laissez bouillir pendant 15 minutes à feu doux, puis insistez pendant 2-3 heures et filtrez. Buvez 100 ml de médicament avant les repas 3-4 fois par jour.
  • Infusion de feuilles de canneberge: 5 grammes de feuilles de canneberges fraîches ou séchées, versez un verre d’eau bouillante, couvrez d’un couvercle et laissez infuser 15 à 20 minutes. Boire une infusion toute prête et filtrée tout au long de la journée, quelques gorgées d’un mois.
  • Infusion de millefeuille: 7 à 8 grammes d'une plante séchée sont coulés dans de l'eau bouillante et infusés pendant 30 à 40 minutes, puis filtrés et boir 50 ml 3-4 fois par jour avant les repas. C'est important! Les médicaments préparés à base de feuilles d’airelle, de rose canine et d’achillée millefeuille éliminent efficacement l’inflammation de la vessie et de l’urètre.
  • Infusion de soie de maïs: 10 grammes de soie de maïs broyée doivent être versés avec un verre d'eau bouillante, couvrir et insister pendant 15 minutes. L'infusion prête doit filtrer à travers un tamis. Je prends des médicaments à raison de 100 ml deux fois par jour pour la lithiase urinaire.

Soyez attentif à votre santé et écoutez ses signaux, dont l'un est la miction fréquente, car toute pathologie du système urinaire peut affecter la fonction de reproduction de la femme.

Dans cette rubrique, nous avons analysé en détail les causes et les modalités de traitement des mictions fréquentes chez les femmes présentant des remèdes traditionnels et folkloriques. Nous serons heureux si notre article vous apportera des avantages. Nous apprécierions vos commentaires sur ce sujet.

Miction spontanée chez les femmes âgées

Les médecins sont sous le choc! Tu dois juste boire le soir.

Il existe un certain nombre de problèmes qui ne sont tout simplement pas pratiques pour consulter un médecin, l’un d’eux étant l’incontinence. Dans leur jeunesse, ils ferment tout simplement les yeux, mais il est peut-être trop tard pour que les personnes âgées consultent un médecin.

L'incontinence urinaire fréquente chez les femmes âgées est une maladie assez commune.

Le début de ce problème peut être les caractéristiques structurelles du corps de la femme au cours de cette période et certaines erreurs commises durant ses jeunes années. Indépendamment du fait que l’incontinence urinaire chez la femme apparaisse dans la vie, les causes et le traitement devraient vous être connus aujourd’hui.

Causes et traitement de l'incontinence urinaire chez les femmes

Les problèmes d’incontinence sont, en règle générale, la conséquence d’une autre maladie caractérisée par un processus de miction involontaire sans raisons expresses.

Plusieurs groupes de facteurs sont à l’origine de ce problème.

Pour les raisons qui ont provoqué ce problème:

  • après l'intervention chirurgicale de la femme dans les organes pelviens, ce qui a entraîné l'apparition d'adhérences et de fistules;
  • la cause la plus «populaire» de miction incontrôlée n’est pas un traitement complet ou le non-respect de toutes les instructions pour éliminer la cystite chez les jeunes années;
  • après une maladie qui affecte le système nerveux;
  • à la suite d'effets physiques.

L'incontinence chez les femmes après 50 ans peut être divisée en plusieurs des types suivants:

  • la conséquence d'un stress nerveux ou de lourdes charges, et varie en fonction de l'incontinence urinaire d'effort chez la femme;
  • s'il y a un problème de «vessie hyperactive», qui est souvent dans un état de besoin urgent d'uriner;
  • en raison de selles sans conséquence;
  • en raison de l'apparition de mécanismes spéciaux manifestés de l'extérieur qui déclenchent le processus de vidange et se terminent au moment où le stimulus externe disparaît;
  • lors du mélange des deux facteurs ci-dessus.

Chacun de ces types d'incontinence a ses propres caractéristiques et caractéristiques. Voici les plus courantes.

Vessie hyperactive

Environ soixante pour cent de l'incontinence provoque une vessie hyperactive. Dans les pays européens, ce pourcentage atteint seize ans et concerne les personnes âgées de plus de quarante ans.

Fréquente miction incontrôlée chez les femmes âgées dans ce cas, sur la base de ses symptômes comprend une activité accrue du sphincter, qui est responsable du blocage et le confinement de l'urine dans la vessie à des points « convenable ».

Une manifestation assez frappante de ce type de problème est considérée comme une incontinence à la suite d’un accident vasculaire cérébral qui a empêché le corps de bloquer l’urine dans la vessie.

Problèmes de miction après des infections de la vessie

Pour commencer, le traitement de la cystite posera des problèmes, ou plutôt toutes les manifestations qui ne sont pas bloquées correctement et de façon permanente.

Les bactéries sont l’une des causes les plus courantes de la cystite. E. coli est le principal responsable des infections bactériennes et pénètre facilement dans la vessie à travers ses parois déjà affaiblies. Beaucoup de femmes ont ressenti une douleur, une sensation de brûlure au bas de l'abdomen et un désir fréquent d'aller aux toilettes. Mais sur dix patients, cinq au maximum viennent consulter un médecin et reçoivent encore moins le traitement prescrit.

Signes et symptômes cliniques

La première chose à noter est les symptômes de l'incontinence urinaire:

  • visites fréquentes aux toilettes pendant la journée. Dans des conditions normales, une personne ne va pas aux toilettes plus de huit fois par jour et, si le problème de l'incontinence le dépasse, le nombre de mictions augmentera considérablement.
  • visites fréquentes aux toilettes la nuit. Il s’agit d’une situation rare et il n’ya souvent aucune envie d’aller aux toilettes plus d’une fois par nuit. Si un tel symptôme existe, vous devez l’étudier attentivement afin de ne pas le confondre avec les problèmes de prostate masculins;
  • le sentiment dominant que la vessie n'est pas complètement vidée;
  • miction incontrôlée, résultant d'efforts physiques intenses, de la toux, du rire ou des éternuements.

Diagnostic et études recommandées

Les études suivantes sont nécessaires:

  • des informations détaillées sur l'état de santé du patient;
  • Les personnes âgées sont tenues de déterminer la fréquence à laquelle elles visitent les toilettes ou non, mais au moment où le processus d'urination a lieu, grâce à la tenue d'un journal. Pour faire cela qualitativement, le médecin conseille de tenir un journal pendant plusieurs jours et d'y entrer toutes les informations: les sensations, la quantité et la durée du fluide consommé;
  • minimum inhérent: analyse générale de l’urine, bakpasev, échographie des reins et de la vessie, étude visant à déterminer l’urine résiduelle;
  • afin d'améliorer la précision du diagnostic peut être réalisée cystoscopie.

Tout ce qui précède vous permet d'identifier non seulement le type d'incontinence, mais également sa véritable raison du développement de cette pathologie dans le corps.

Diagnostic différentiel

Les mictions fréquentes et incontrôlées chez les femmes âgées peuvent ne pas être uniquement de l’incontinence, mais aussi une manifestation de pathologies très graves dans le corps.

  • Les processus inflammatoires qui deviennent aiguës et chroniques dans la vessie, l'urètre ou la prostate;
  • Des mictions fréquentes peuvent être le seul symptôme d'une tumeur de la vessie.

C'est pourquoi il est fortement recommandé de consulter un médecin dès les premières manifestations même les plus discrètes et les plus inoffensives des symptômes de diverses pathologies.

Comment guérir l'incontinence chez les personnes âgées?

Envisager des options pour traiter l’incontinence urinaire chez les femmes. En cas d’incontinence chez les personnes âgées, le processus thérapeutique vise à rétablir la capacité de contrôler l’accumulation d’urine dans la vessie. Pour mettre en œuvre ce moment, un ensemble de procédures prophylactiques, prescrites par les médecins généralistes et les urologues, est prescrit.

  • Avec une infection en développement actif, des antibiotiques sont prescrits.
  • Appliquez des médicaments qui restaurent la capacité du sphincter de la vessie à bloquer la libération de l'urine.
  • Une femme d'un certain âge se voit prescrire un type particulier d'exercice qui affecte le renforcement du plancher pelvien.
  • Physiothérapie prescrite.
  • Si un besoin urgent se présente, ils ont recours à une intervention chirurgicale, à savoir l'élimination des muscles affaiblis de la vessie.

Remède

Le traitement de l'incontinence urinaire chez les femmes remèdes populaires est une option de traitement courante, car en raison de la sensibilité du problème, beaucoup ne cherchent tout simplement pas à obtenir une aide spécialisée.

Des plantes célèbres et leurs composants viennent à la rescousse.

Les graines d'aneth sont l'une des aides rapides. Une cuillère à soupe de graines est versée avec de l'eau bouillante dans un volume de 250 millilitres, enveloppée et placée dans un endroit chaud (ou juste dans un thermos) pendant 2 heures. Passé ce délai, la perfusion terminée est entièrement bue.

Les feuilles fraîches et séchées d'Hypericum et les baies de la Reine tandem et brassée sont très efficaces en cas d'incontinence. On prend 750 millilitres d'eau bouillante dans 2 cuillères à soupe de chacun et on fait cuire à feu pendant 10 minutes. Il est refroidi, filtré et au bout de 16 heures, il est lent à boire le bouillon jusqu'au soir même.

De nombreux patients font l'éloge des exercices de Kegel pour l'incontinence destinés aux femmes. Voici quelques exemples d'exercices de gymnastique légère:

  • Allongé confortablement sur le sol, levez les bras (pour former un angle droit avec le corps), puis répétez l'opération avec les jambes aussi et attardez-vous pendant une minute en respirant avec l'estomac;
  • En continuant de vous allonger sur le dos, vous devez plier les genoux tout en refermant vos pieds et vos genoux. Il est nécessaire de tendre et de détendre les muscles du bassin avec quelques secondes d'intervalle.

Les exercices d'incontinence chez les femmes ne peuvent aider que s'ils sont effectués régulièrement.

Pilules et médicaments

Les médicaments pour l'incontinence urinaire chez les femmes sont prescrits aux patients présentant un diagnostic de vessie hyperactive, dans le but d'éliminer ses symptômes et de poursuivre ses opérations.

Ce traitement repose sur des anticholinergiques, parmi lesquels le chlorhydrate de trospium, la darfénacine et le chlorure d’atropine sont isolés.

Recommandations utiles du médecin pour le contrôle de l'incontinence

L'administration du portail ne recommande pas l'auto-traitement et recommande de consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie. Notre portail présente les meilleurs médecins spécialistes auxquels vous pouvez vous inscrire en ligne ou par téléphone. Vous pouvez choisir le bon médecin vous-même ou nous allons le chercher pour vous tout à fait gratuitement. De plus, le prix d’une consultation sera inférieur à celui de la clinique elle-même. C'est notre petit cadeau pour nos visiteurs. Vous bénisse!

Envie fréquente d'uriner la nuit, avec ou sans douleur: que faire et comment traiter

La miction fréquente la nuit sans augmentation du volume d'urine s'appelle la nycturie, mais la nuit elle libère plus de liquide que le jour - la nycturie. Les deux tiers de toutes les visites quotidiennes aux toilettes devraient avoir lieu pendant la journée. On croit que pour une personne en bonne santé, une seule nuit de miction suffit. L'exception est le fait de recevoir des diurétiques, une grande quantité de liquide que vous avez bu ou mangé des fruits et légumes qui contiennent beaucoup de liquide, et la grossesse. L'augmentation déraisonnable des visites nocturnes aux toilettes est le signe d'une maladie et nécessite l'intervention de spécialistes.

Causes de mictions fréquentes la nuit

Outre les causes physiologiques de mictions fréquentes la nuit déjà mentionnées, des symptômes similaires sont causés par diverses maladies. Ainsi, la nycturie est provoquée par:

  • adénome de la prostate;
  • inflammation des organes urinaires;
  • infections génitales;
  • énurésie nocturne;
  • vessie hyperactive;
  • diabète sucré ou diabète sucré;
  • des néoplasmes dans l'urètre;
  • calculs rénaux;
  • arthrite réactive;
  • maladies proches de gynécologie;
  • ménopause chez les femmes;
  • incontinence d'âge.
  • insuffisance rénale chronique;
  • cirrhose du foie;
  • insuffisance cardiaque.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque comprennent l'hypothermie, la cystite, le stress, la névrose, les premier et troisième trimestres de la grossesse, la prise de diurétiques, l'augmentation de la concentration de calcium dans les urines.

Pathogenèse

La vessie contient 0,5 à 0,7 litre de liquide. Dans un état sain, elle est capable de retenir 0,3 litre en elle-même pendant 2 à 5 heures. La pathogénie de la maladie repose sur une irritation des récepteurs du col de la vessie et de l'urètre, qui sont richement équipés de terminaisons nerveuses. Ils agissent comme des capteurs particuliers qui fonctionnent dans le cas d’un étirement de la vessie au moment où il se remplit. L'impact sur les capteurs suite à l'une ou l'autre de ces raisons donne un faux signal au cerveau, perçu comme un «ordre» de contracter les muscles. En ce moment, il y a une forte envie d'uriner.

Épidémiologie

Les statistiques montrent que les personnes souffrant de fréquents déplacements de nuit aux toilettes sont très répandues dans le monde. À l'âge de 60 ans, la moitié de la population connaît un problème similaire, et à 80 ans, tous les 90%. L'énurésie, qui oblige également à se lever la nuit, est souvent déjà en retard, plus souvent les enfants sont exposés (plus de 90% de tous les porteurs). Chez les hommes de plus de 50 ans, un adénome de la prostate est diagnostiqué sur quatre. En assignant à ce groupe de femmes enceintes des personnes atteintes de différentes pathologies du système urinaire, toute l'ampleur de l'épidémiologie devient apparente.

Les symptômes

Les symptômes de la miction fréquente la nuit, qui devraient alerter et faire référence à l'urologue sont:

  • incapacité à faire face à une forte envie et à retarder la vidange de la vessie;
  • petite quantité d'urine excrétée;
  • douleur, crampes en urinant;
  • douleur au bas du dos et au bas-ventre;
  • décoloration et odeur parfois désagréable de l'urine;
  • du sang ou des fragments purulents dans l'urine;
  • fièvre
  • détérioration de l'état général;
  • soif constante, malgré la grande quantité de liquide consommée;
  • muqueuses sèches, perte de poids;
  • gonflement, peau pâle;
  • sauts de pression (augmente avec l'insuffisance rénale, diminue avec l'insuffisance cardiaque);
  • essoufflement et incapacité à supporter l'effort physique.

Eh bien, les premiers signes sont une miction fréquente et déraisonnable qui survient plus d’une nuit.

Mictions fréquentes chez les femmes la nuit

Cela peut s’expliquer par la cause banale de la sur-consommation de manger des pastèques, des raisins, de boire des boissons non alcoolisées à la chaleur ou du thé au froid. En outre, l'utilisation de médicaments diurétiques, par exemple, pour réduire la pression, vous permet de retirer les liquides du corps avec un volume accru. Mais si ces facteurs ne peuvent expliquer les fréquents désirs nocturnes, il faut comprendre les symptômes et trouver la cause de ce qui se passe. Dans un équilibre eau-boue normal, le volume d'urine est compris entre 1,5 et 1,8 litre. Pour faire ressortir le liquide de leur corps, une douzaine de mictions suffit et il ne faut pas que 2-3 personnes tombent pour la nuit, et une seule fois pour les jeunes femmes. Bien entendu, chaque cas est individuel, sa propre anatomie peut faire ses propres ajustements (prolapsus de la vessie, rétrécissement de l'urètre, perturbations de la structure musculo-squelettique du bassin). Si cela vous convient, il faut alors rechercher les raisons. L'inflammation ovarienne, les fibromes et le prolapsus de l'utérus peuvent y être ajoutés. Dans les deux derniers cas, le besoin fréquent est dû à la pression exercée sur la vessie. L'âge de la femme, le début de la ménopause est associé à l'extinction progressive de la fonction ovarienne, et donc à une diminution de la production d'hormones sexuelles, ce qui entraîne une diminution de l'élasticité des tissus. Cela conduit à un affaiblissement des sphincters, les muscles qui contrôlent le flux d'urine sortant de la vessie.

Mictions fréquentes la nuit pendant la grossesse

Une autre raison d'uriner la nuit pour les femmes est la grossesse. Cela est particulièrement évident au cours des premier et troisième trimestres de la grossesse. Avec la croissance intensive du fœtus, les hormones changent, le métabolisme augmente. Avec le début de la grossesse, le corps de la femme commence à produire une hormone spéciale, la gonadotrophine chorionique humaine, qui augmente la miction. De plus, le placenta dans le corps de la future mère récupère les déchets du fœtus, qui sont excrétés par son système urinaire. Un autre aspect de l'augmentation des envies est l'action mécanique sur les organes pelviens due à la croissance du fœtus et à l'augmentation de l'abdomen. Au cours du deuxième trimestre de la grossesse, bien que le fœtus ait augmenté par rapport au premier, son emplacement étant déplacé dans la cavité abdominale, la pression sur la vessie s’affaiblit.

Mictions fréquentes chez les hommes la nuit

Les mictions fréquentes chez les hommes la nuit peuvent être considérées comme un fait quand elles se produisent plus d'une fois toutes les deux heures. Parfois, l'envie de faire la nuit se lever 10-15 fois par nuit, ce qui interfère avec une existence normale. Outre les raisons inhérentes aux deux articles, il existe des facteurs purement masculins. Ceux-ci incluent la prostatite et l'adénome. La prostatite est une inflammation de la prostate, située autour de l'urètre et irritant les récepteurs de la vessie. En cas d'adénome, le canal est comprimé, ce qui crée une barrière à l'écoulement de l'urine.

Mictions fréquentes la nuit chez les personnes âgées

En règle générale, il est associé à des modifications liées à l'âge: l'élasticité de la vessie diminue, sa coquille s'épaissit, les muscles du sphincter s'affaiblissent, les reins fonctionnent plus mal et l'urine est excrétée à petites doses. De plus, avec l’âge, de nombreux autres problèmes de santé s’accumulent. Ainsi, les maladies cardiovasculaires, y compris l’hypertension, nécessitent un apport quotidien de médicaments - les diurétiques - qui réduisent la pression en éliminant les liquides du corps. Les anciennes maladies infectieuses des organes urinaires peuvent être ressenties et, l'immunité des personnes âgées étant affaiblie, il en résulte divers problèmes urologiques.

Mictions fréquentes la nuit chez les enfants

Les mictions fréquentes d'enfants la nuit n'indiquent pas toujours une maladie. La structure d'un enfant et de ses organes est différente de celle d'un adulte. Ainsi, par exemple, les reins d'un nouveau-né ne sont pas encore complètement formés, ce processus se poursuit pendant plusieurs années. Au cours des premiers mois de sa vie, l'enfant urine au moins 25 fois par jour. Ce chiffre est d'environ 16 fois par an et diminue progressivement avec chaque année. Après 6 ans - une moyenne de 5-6 fois. À cet âge, un enfant en bonne santé peut dormir toute la nuit sans se lever pour aller aux toilettes et, après une forte boisson ou un fruit, il peut se lever plusieurs fois par nuit. Une envie fréquente d'uriner la nuit sans raison apparente ne devrait causer d'angoisse aux parents que si elle est accompagnée de douleur et de coupures pendant la miction, de douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, de l'apparition d'une odeur et d'une couleur spécifiques de l'urine et, parfois, de sédiments ou de flocons, d'une soif intense le volume de fluide bu. L'écoulement spontané d'urine chez un enfant après 5 ans (énurésie) est également une raison pour contacter un spécialiste. Des mictions fréquentes sans douleur la nuit, même sans les symptômes ci-dessus, peuvent indiquer des malformations du système urogénital, des problèmes cardiaques, des névroses et même des maladies mentales.

Complications et conséquences

Les conséquences et les complications d'une miction fréquente dépendent de la cause qui les a motivées. Ainsi, l’incontinence liée à l’âge, l’énurésie ou une vessie hyperactive peuvent réduire la qualité de vie, conduire à l’anxiété, aux troubles du sommeil et à la dépression. Avec un adénome de la prostate, d'autres néoplasmes ou des calculs rénaux, tout peut entraîner un chevauchement de l'uretère, ce qui constitue une menace directe pour la vie. Les infections des voies urinaires non traitées peuvent affecter les reins, entraînant une insuffisance rénale et même la mort complète des organes.

Qui contacter?

Diagnostic de mictions fréquentes la nuit

Le diagnostic des mictions nocturnes fréquentes repose sur les plaintes des patients, les résultats des analyses de sang et d'urine, ainsi que sur diverses capacités de recherche instrumentale. Le spécialiste découvre les symptômes associés, la quantité de liquide consommée, les médicaments pris.

Analyse d'urine étudié sur le nombre de leucocytes et d'érythrocytes, la présence de protéines. L'augmentation des leucocytes, des protéines dans l'urine indique le processus inflammatoire du système urinaire - cystite, pyélonéphrite, urétrite. Les niveaux élevés de globules rouges indiquent la présence de sable ou de calculs rénaux. Les protéines peuvent également signaler une glomérulonéphrite - une atteinte des glomérules des reins. Pour identifier les bactéries faire la culture d'urine. S'ils sont détectés, un test de sensibilité aux antibiotiques est effectué, qui sera nécessaire pour traiter l'infection.

Également tenu collecte quotidienne d'urine. Chaque portion est versée dans un récipient, après quoi son volume est mesuré et examiné pour le glucose, le sel et les protéines. Une glycémie élevée indique un diabète. Avec le diabète sucré, il y a une faible proportion d'urine dans les reins. Les patients enregistrent également le rythme de la miction et son volume unique pendant plusieurs jours. Cette réduction permettra au médecin de suspecter de nouvelles tumeurs dans la vessie ou les calculs rénaux. Des modifications dans l'analyse biochimique du sang peuvent indiquer une insuffisance rénale ou une cirrhose du foie et, en général, la présence d'une inflammation.

Diagnostics instrumentaux comprend l'échographie de la vessie et des reins. L'étude est réalisée avec une vessie remplie et vidée. Cela peut révéler des défauts dans le système urinaire et le développement des reins, ainsi qu'une inflammation. Examen pertinent et radiographie. Elle nécessite une préparation préalable - nettoyage des intestins et introduction d'un agent de contraste dans une veine 5 minutes avant la procédure. Les images, grâce à lui, vont capturer le passage des reins et de l'uretère.

La cysto-métrographie de Mick utilise également un agent de contraste, mais injecté à travers un cathéter. Cette méthode détermine les anomalies de la vessie et de l'urètre, le degré d'affaiblissement du sphincter.

Renoangiographie et scintigraphie dynamique et statique - utilisez une préparation de radiodiagnostic par voie intraveineuse, son impact négatif sur le corps est bien moindre que le rayonnement X et le contenu informatif de la méthode est plus élevé.

Cystoscopie - un dispositif optique est inséré dans la vessie à travers l'urètre et examiné.

Mictions fréquentes la nuit chez les femmes âgées

Le taux d'appels de la miction est impossible. En tout, cet indicateur est purement individuel. Si vous prenez la valeur moyenne, alors la norme pour les femmes est d'aller aux toilettes jusqu'à 9 fois par jour. De tels indicateurs sont pertinents en l’absence de facteurs provoquant une diurèse (apport diurétique, apport liquidien important).

Visiter les toilettes la nuit 1 ou 2 fois n’est pas considéré comme une déviation. Les mictions fréquentes d'uriner sont généralement chez les femmes, en raison des caractéristiques physiologiques du système urinaire. Si ce processus n'est pas accompagné de douleur, il est fort possible qu'il soit causé par des raisons physiologiques et non par la présence d'une maladie quelconque. Un tel phénomène devrait alerter et devenir un motif de visite chez le médecin et un examen approfondi.

  • Les causes de la pathologie
  • Physiologique
  • Pathologique
  • Diagnostics
  • Événements médicaux
  • Médicaments
  • Moyens et recettes de la médecine traditionnelle
  • Recommandations utiles

Les causes de la pathologie

Chaque jour, lorsqu'un adulte adulte urine, jusqu'à 2 à 2,5 litres de liquide sont excrétés. Environ 30% du volume total tombe la nuit. Lorsqu’il est exposé à certains facteurs, la proportion de diurèse nocturne augmente. Les raisons de la nycturie chez les femmes peuvent être à la fois des facteurs physiologiques et des processus pathologiques.

Physiologique

Causes physiologiques de mictions fréquentes chez les femmes:

  • Grossesse - à un stade précoce, des modifications hormonales se produisent et, par la suite, l’augmentation de l’utérus comprime la vessie, perturbant ainsi le processus de miction. Si la nycturie chez la femme enceinte n’est pas accompagnée de douleur, de fièvre ou d’autres symptômes, ne vous inquiétez pas.
  • Utilisation excessive de liquides et de boissons à effet diurétique (café, alcool).
  • Prendre des diurétiques qui sont diurétiques.
  • Avant la menstruation, rétention d'eau due à un ajustement hormonal du corps. Par conséquent, changez l'équilibre entre l'urine de jour et la nuit. Après la menstruation, le processus de miction revient à la normale.
  • Ménopause - progressivement, les tissus et les muscles de la vessie perdent leur élasticité. Son travail est déstabilisé. Le corps perd la capacité de retenir l'urine dans un volume important, ce qui conduit à des mictions fréquentes la nuit.
  • Stress, anxiété

En savoir plus sur le symptôme caractéristique et le traitement de l'urosepsie chez les hommes et les femmes.

Qu'est-ce que l'anurie et comment traiter cette maladie? Lisez la réponse dans cet article.

Pathologique

Les mictions fréquentes peuvent être le jour et la nuit, leurs causes peuvent être différentes. La nycturie sans douleur est un syndrome spécifique qui se manifeste par un nombre limité de pathologies. En général, en présence de maladies entraînant une augmentation des mictions nocturnes, il existe d'autres symptômes.

Une diurèse nocturne fréquente est souvent due à une inflammation des reins ou de la vessie - pyélonéphrite, cystite. La néphrose, qui s'est développée sur le fond d'un métabolisme protéique inapproprié, peut également se manifester par la nycturie.

Les voyages de nuit aux toilettes peuvent se produire dans le contexte de lésions infectieuses:

  • maladies sexuellement transmissibles;
  • tuberculose des reins et d'autres organes;
  • le paludisme.

La nycturie se développe dans l’insuffisance cardiaque chronique en raison du sang stagnant et de la défaillance du système urinaire. En position couchée, l'irrigation sanguine des reins augmente, ce qui produit plus d'urine. Mais le corps ne peut pas assumer pleinement sa fonction. Grâce à la miction nocturne fréquente, le corps réduit la charge sur les reins.

En cas d'insuffisance cardiaque, d'autres symptômes apparaissent également:

  • gonflement des membres;
  • essoufflement;
  • respiration sifflante dans les poumons;
  • toux
  • transpiration accrue.

Diagnostics

Avec des mictions fréquentes sans douleur la nuit, une femme doit consulter un médecin pour savoir si ce processus est une pathologie ou s'il est provoqué par des raisons physiologiques. Il est nécessaire de déterminer la quantité d'urine excrétée par jour, la quantité d'urine nocturne, si la patiente prend des diurétiques, combien de fois elle boit.

Une fois le patient interrogé, le médecin vous prescrira un certain nombre de tests de diagnostic:

  • analyses d'urine et de sang;
  • échantillon d'urine selon Zimnitsky;
  • biochimie sanguine;
  • les femmes plus âgées doivent étudier les taux d'hormones antidiurétiques.

Tout écart par rapport à la norme des indicateurs d'urine (présence de protéines, de mucus, de leucocytes) indique la présence d'un processus infectieux dans le système urinaire. Un processus inflammatoire dans le corps peut montrer un test sanguin. Une glycémie élevée peut être un signe de diabète.

Pour exclure les infections des voies génitales, vous devez consulter un gynécologue pour lui faire passer une analyse des frottis.

De plus, des méthodes de diagnostic instrumentales sont utilisées pour évaluer l’état des organes et des systèmes:

  • Échographie des reins, de l'abdomen et de la vessie;
  • radiographie des reins;
  • urographie excrétrice;
  • IRM et scanner de l'organe jumelé.

Événements médicaux

Le traitement est prescrit lorsque les résultats du test sont prêts et que la cause des mictions nocturnes fréquentes est révélée. Il n'y a pas de schéma thérapeutique universel pour la nycturie. Cela peut comprendre des médicaments, de la physiothérapie, une correction de l'alimentation et un régime de consommation d'alcool et, dans certains cas, une intervention chirurgicale.

Médicaments

Pour vous débarrasser des envies fréquentes d'uriner la nuit, vous devez éliminer la cause fondamentale de ce phénomène. Si une nycturie est survenue dans le contexte d'inflammations infectieuses du système urinaire, une cure d'antibiotiques et de préparations antiseptiques est prescrite.

Les médicaments antibactériens pour le traitement des mictions fréquentes:

Avec les antibiotiques, vous devez prendre des médicaments qui protègent le tractus gastro-intestinal de leurs effets. Il est également nécessaire de restaurer la microflore à l'aide de probiotiques (Linex, Acidolact).

Les antimuscarines sont prescrits pour la vessie hyperactive. Le schéma thérapeutique comprend souvent des bloqueurs des alpha-adrénorécepteurs, des inhibiteurs de la 5-alpha réductase.

Si des mictions fréquentes résultent de situations stressantes, une sédation est nécessaire:

Des suppléments de vitamines et de minéraux sont nécessaires pour améliorer le bien-être général et augmenter le tonus.

Pendant le traitement, il est nécessaire de réduire la consommation de liquide avant le coucher, d'abandonner le café, l'alcool, les plats frits, épicés et fumés. Ne surchargez pas le corps avec un effort physique accru.

Augmentation de la bilirubine urinaire chez l'adulte: qu'est-ce que cela signifie? Nous avons la réponse!

Les méthodes de traitement et les complications possibles de la glomérulonéphrite aiguë chez les enfants sont décrites sur cette page.

Rendez-vous sur http://vseopochkah.com/anatomiya/patologii/podkovoobraznaya-pochka.html et découvrez ce qu'est un rein en fer à cheval et comment traiter une pathologie.

Moyens et recettes de la médecine traditionnelle

Recourir à la médecine traditionnelle comme mesure supplémentaire de traitement, sans exclure les méthodes traditionnelles prescrites par le médecin.

Recettes efficaces:

  • Dissoudre 2 cuillères à soupe d'écorce de chêne dans 1 litre d'eau. Faire bouillir et infuser pendant environ une heure. Le bouillon filtré boit 100 ml deux fois par jour pendant une demi-heure avant ou après les repas. Les substances actives du cortex contribuent à supprimer la microflore pathogène et à soulager l’inflammation.
  • Préparez le thé à partir d'une cuillère d'hypericum ou de menthe dans un verre d'eau. Pour goûter, vous pouvez ajouter du miel. Le thé accélère l'élimination des toxines et des produits de décomposition du corps, a un effet sédatif.
  • Râpez 1 oignon. Plier la bouillie dans une étamine. Appliquez une compresse sur le bas-ventre pendant 1 heure. L'outil normalise le processus de miction.

Recommandations utiles

Conseils pour les patients souffrant de troubles de la miction:

  • Pour réduire l'utilisation de liquide pour la nuit, en particulier possédant une action diurétique.
  • Vider rapidement et complètement la vessie, ne retenez pas l’envie d’uriner.
  • Ne surchargez pas, surtout s'il y a des problèmes avec les organes de la sphère excrétrice.
  • Contrôler la glycémie.
  • Effectuez régulièrement un examen chez le gynécologue (au moins 2 fois par an).
  • Ne mangez pas d'aliments, après quoi il y a une forte soif.
  • Évitez les situations stressantes et les soucis.

Apprenez-en plus sur les causes et le traitement des mictions nocturnes fréquentes et indolores. Découvrez-le après avoir regardé la vidéo suivante:

Norme physiologique et sujets de préoccupation

Chaque jour, environ 2 à 2,5 litres de liquide sont excrétés du corps humain par les reins, et un tiers du volume total tombe en diurèse nocturne. Mais lorsque le travail du système excréteur change pour une raison quelconque, alors la diurèse nocturne peut représenter les 2/3 de la diurèse quotidienne. Les raisons de ce déplacement du volume principal d'urine libéré la nuit peuvent être tout à fait physiologiques et peuvent être associées au développement de processus pathologiques dans les organes et les systèmes.

Dans la clinique de cette miction nocturne fréquente chez les femmes, il existe des situations où elles sont la norme:

  • La grossesse Aux dernières conditions, l'utérus exerce une pression sur la vessie, ce qui entraîne une diminution de l'urine qu'il contient.
  • Au cours de la période prémenstruelle, il existe une rétention hydrique à la suite de modifications du fond hormonal dans le corps. Après la fin de la menstruation, l'équilibre entre diurèse de jour et de nuit est rétabli.
  • Point culminant. Au cours de cette période, l’élasticité des tissus, y compris des muscles de la vessie, diminue progressivement, ce qui déstabilise son travail. Il ne peut pas contenir une quantité d'urine suffisamment importante, ce qui crée le besoin urgent d'uriner la nuit.

Naturellement, dans la vie de chaque personne, il y a des situations où il est inévitable d'avoir de fréquentes mictions nocturnes. Elle est causée par la consommation excessive de thé chaud, de café ou de boissons à effet diurétique la nuit (boissons aux fruits, compotes). La pastèque, le raisin ou d'autres fruits mangés la nuit peuvent avoir le même effet. Mictions fréquentes chez les femmes causées par des causes physiologiques, passe sans douleur, contrairement aux situations causées par des processus pathologiques dans le corps. Mais si vous excluez les raisons ci-dessus, des mictions nocturnes fréquentes chez les femmes peuvent être le signe de graves problèmes de santé.

C'est ce qui peut provoquer une nycturie chez la femme:

  • Maladies infectieuses des voies urinaires. Processus pathologique dans l'urètre, les uretères, la vessie provoque une irritation des muqueuses de ces organes, ce qui provoque des envies fréquentes d'uriner.
  • Insuffisance rénale chronique.
  • Sucre et diabète insipide.
  • Maladies du système cardiovasculaire.

Pour déterminer les causes des mictions fréquentes chez les femmes, ce problème doit être abordé individuellement. Après tout, il n’existe pas de taux clair de miction par nuit. Et si, pour une personne, la régularité des sorties nocturnes aux toilettes est normale - toutes les 3 à 3 heures, pour une autre personne, les sorties nocturnes ne sont pas du tout la norme. Par conséquent, il est important de collecter correctement autant d'informations que possible afin que le médecin puisse déterminer quelle est la norme pour ce patient et ce qui constitue un écart. En plus d'une enquête approfondie, le médecin doit procéder à un diagnostic différentiel afin d'exclure le patient de la présence de pathologies telles que le diabète sucré ou les maladies cardiovasculaires, les maladies de la thyroïde et la cirrhose du foie.

Diabète et Nocturie

Le diabète sucré est une maladie associée à un travail insuffisant du pancréas, qui synthétise de l'insuline. Cette maladie est associée à une augmentation de la consommation d'eau, ce qui conduit à la nycturie. L'urine est excrétée la nuit et le jour en grandes quantités. Lorsque des symptômes tels que la soif persistante sévère, les muqueuses sèches dans la bouche, une grande quantité de liquide et de liquide libéré par jour, doivent immédiatement consulter un médecin et faire l'objet d'un test de dépistage du diabète.

Pathologie du système génito-urinaire et nycturie

Les maladies du système génito-urinaire - cystite, néphrosclérose, cystopélite, urétrite, pyélonéphrite - peuvent être accompagnées de mictions fréquentes la nuit. Le plus souvent, ce phénomène est observé dans les cas d'insuffisance rénale chronique et de glomérulonéphrite. Dans l'urolithiase, l'envie d'uriner la nuit est provoquée par un blocage des voies urinaires par du sable ou des cailloux. La cause de la nycturie chez les femmes âgées est l’atrophie des tissus du plancher pelvien, qui entraîne un prolapsus de la vessie et des mictions fréquentes.

Climax et nycturie

Le processus normal de rétention d'urine chez la femme est associé au tonus des muscles du plancher pelvien, à l'état de collagène dans les ligaments pelviens et aux muscles des diffuseurs de la vessie. La fonction normale de la rétention d’urine est également associée au trophisme de tous ces systèmes. Leur état physiologique est maintenu par des œstrogènes, dont le niveau doit correspondre à certains paramètres. Avec le début de la ménopause, les femmes connaissent un déséquilibre hormonal important, qui affecte l’état de tout le système urogénital et l’état du tonus des muscles du plancher pelvien et de la vessie. Avec un ton faible des muscles du plancher pelvien, le risque de nycturie chez les femmes âgées augmente.

Insuffisance cardiaque chronique

Le développement de la nycturie chez les femmes atteintes d'ICC est dû à une stagnation du sang et à un dysfonctionnement du système urogénital. En position couchée, plus de sang coule dans les reins, entraînant une augmentation de la production d'urine. Et comme les reins ne traitent pas avec une grande quantité de sang, il y a un gonflement des jambes, un essoufflement et une toux. Par le biais de la nycturie, le corps essaie de faire face à la charge sur les reins, compensant ainsi l’oligouria (débit urinaire réduit) pendant la journée.

Diagnostic de la Nocturie

Pour la différenciation de la nycturie, les études suivantes sont attribuées au patient:

  • test rénal selon Zimnitsky;
  • test sanguin biochimique;
  • test de glycémie;
  • Échographie ou radiographie des reins (en cas de suspicion de lithiase urinaire).

Traitement de la nycturie

Le traitement de cette maladie n’est pas universel, ses causes pouvant être différentes. Par exemple, le traitement hormonal substitutif est un traitement hormonal substitutif. Les infections urogénitales sont traitées avec une antibiothérapie et d’autres médicaments qui aident à éliminer la maladie sous-jacente. En présence de CHF, un traitement approprié est prescrit. Si la nycturie est causée par des phénomènes atrophiques du plancher pelvien, on prescrit à la femme un ensemble d'exercices qui renforcent les muscles du périnée, de la paroi abdominale et des muscles pelviens. Des médicaments antimuscariniques sont prescrits en cas d’hyperactivité des parois de la vessie.

Prévention de la nycturie

Les femmes aideront à éviter les situations désagréables liées aux mictions fréquentes la nuit avec quelques astuces simples:

  • vous ne devez pas boire de liquides ayant un effet diurétique la nuit;
  • essayez de ne pas trop refroidir, surtout s'il y a des problèmes avec le système urogénital;
  • visiter régulièrement le gynécologue, malgré son âge avancé;
  • surveillez votre glycémie;
  • Si nécessaire, effectuez un traitement hormonal substitutif, mais uniquement avec la nomination d'un endocrinologue.

Et surtout, si une femme remarque qu'elle urine souvent la nuit, elle doit contacter un médecin expérimenté. Pourquoi Elle peut avoir besoin d'un traitement d'urgence.

Quand est-ce que le taux d'urination fréquente?

Une miction fréquente est une raison pour consulter un urologue, un gynécologue et même un spécialiste des maladies infectieuses. Beaucoup déterminent les symptômes spécifiques, ce qui aidera à comprendre le médecin. Si une femme pour la première fois marche souvent une journée de manière modeste, vous devez y prêter attention et observer.

Quelles pourraient être les raisons d'une miction fréquente?

  • Bu de grandes quantités de liquide.
  • Certains aliments ayant un effet diurétique, tels que les canneberges, les melons, les pastèques, le café, l’alcool.
  • La grossesse
  • L'hypothermie
  • L'effet de certains médicaments.
  • Le stress.

Maladies dont le symptôme peut être une miction fréquente

Discuter de la nature pathologique de ce trouble est possible lorsque des désirs répétés sont accompagnés d'autres signes.

  • Brûlure, douleur, inconfort pendant la miction.
  • Débit urinaire mineur. Le débit du fluide est d’environ 300 millilitres à la fois.
  • Le trouble ne vous permet pas de respecter le rythme habituel de la vie, de dormir, de travailler, de vous déplacer.

Un médecin peut proposer plusieurs options de diagnostic. Ils constituent la raison d’un examen plus approfondi, ce qui permet d’identifier la cause principale.

Certaines femmes sont d'avis que la douleur urinaire est le résultat d'une inflammation de la vessie, provoquée par un rhume. Souvent, d'autres causes peuvent être des causes de douleur et d'inconfort.

  • Les infections.
  • Non-respect de l'hygiène.
  • Inflammation des organes pelviens, provoquée par des tumeurs du système urogénital.

Chez les femmes, la longueur de l'urètre est de 3,5 centimètres, soit 6 cm de moins. Si nous comparons cela avec l'organe mâle, nous comprenons mieux pourquoi l'infection pénètre rapidement dans la vessie par l'urètre.

  • La cause la plus inoffensive est la grossesse, la plus courante est la cystite.
  • Des mictions répétées et indolores peuvent être le résultat de changements liés à l'âge ou d'un apport hormonal. Les modifications du contexte hormonal nécessitent également une attention médicale, qui peut être rompue non seulement pendant la ménopause.
  • La formation de calculs et le diabète sont des causes plus graves de visites répétées aux toilettes à des fins de miction. Ils doivent obliger une personne à être examinée. Cela aidera à ne pas amener le processus à l’apparition d’une douleur.

Pourquoi les mictions fréquentes se produisent-elles la nuit?

Les femmes s'inquiètent souvent de la nécessité d'uriner plusieurs fois par jour ou pensent qu'il suffit d'une visite chez le médecin. La nycturie devrait être la cause d'inquiétude, c'est-à-dire une nuit très fréquente aux toilettes. Après tout, cela indique un certain nombre de maladies.

  • Néphrite interstitielle (inflammation bactérienne interstitielle, tubules rénaux).
  • Glomérulonéphrite (atteinte des cellules glomérulaires par le système immunitaire de la personne).
  • Pyélonéphrite (lésion infectieuse de la substance corticale des reins).
  • Néphrosclérose (remplacement du parenchyme rénal par du tissu conjonctif).
  • Cystopielite (inflammation des parois de la vessie).
  • Cystite (catarrhe de la vessie).

La nycturie est un signe d'inhibition de la concentration de la fonction rénale, qui survient dans des conditions pathologiques et indique une diminution de l'absorption d'eau inverse dans les tubules des reins en raison du développement du type diabète insipide. Augmentation de la diurèse nocturne due à un apport sanguin rénal réduit en raison de troubles cardiovasculaires et de pathologies rénales. Des mictions nocturnes parfois répétées sont présentes avec une disparition progressive de l'œdème, par exemple dans le traitement du syndrome néphrotique.

Maladies accompagnées de douleur ou de sang avec des mictions fréquentes

Le symptôme alarmant est la présence de sang dans l’urine et la douleur qui accompagnent une petite marche. Dans l'urine d'une femme en bonne santé, comme toute personne, quel que soit son âge, ne devrait pas contenir de sang. L'hématurie (la présence de sang dans les urines) peut être due à une pathologie chirurgicale ou thérapeutique. Causes thérapeutiques:

  • glomérulonéphrite;
  • l'urétrite;
  • la cystite;
  • pyélonéphrite;
  • maladies du sang.

Raisons chirurgicales:

  • anomalies vasculaires;
  • urolithiase;
  • tumeurs des voies urinaires et des reins.

Le sang dans l'urine apparaît souvent avec la douleur. La localisation de la douleur aide à déterminer l'emplacement du processus pathologique. Fondamentalement, on observe une combinaison de la douleur et de l'hématurie dans les cas d'urétrite, de cystite, de pyélonéphrite et d'un certain nombre d'autres maladies non oncologiques. Si l'hématurie n'est pas accompagnée de douleur, cela peut indiquer la présence d'un oncologie.

Douleurs abdominales basses et envie d'uriner chez les femmes

Lorsque les mictions répétées sont associées à des douleurs dans le bas de l'abdomen, elles constituent un signe de maladie grave. L'un d'entre eux est l'urolithiase, lorsque les calculs sont localisés à différents endroits - dans la vessie, les uretères et le pelvis rénal. La douleur peut être donnée au périnée et apparaître pendant le mouvement et dans le processus d'excrétion de l'urine.

Il y a des cas où il n'y a aucun signe décrit ci-dessus. En cas de besoin fréquent d'uriner, il est nécessaire d'être prudent et d'essayer de déterminer les symptômes les plus étroitement associés, s'ils sont présents. Toute déviation est une raison pour demander de l'aide médicale.

Particularités des mictions fréquentes chez les femmes âgées

Le traitement des mictions fréquentes dépend entièrement du diagnostic et du patient lui-même, par exemple de son âge. Le traitement des personnes âgées vise à rétablir le contrôle perdu de la capacité cumulative de la vessie. Par conséquent, la préférence est donnée à la thérapie complexe, qui est choisie et évaluée par les médecins généralistes et les urologues.

En cas d'infection, des antibiotiques sont prescrits, des médicaments qui affectent le sphincter sont utilisés. Ces médicaments comprennent les bloqueurs des canaux calciques, les alpha-bloquants, le M-holinoblokatory, les combinaisons de ces médicaments. Pour les femmes plus âgées est importante gymnastique spéciale, visant à renforcer les muscles du plancher pelvien, la physiothérapie. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour corriger le sphincter de la vessie. Vous ne pouvez pas essayer de traiter vous-même la maladie, car elle nécessite un examen approfondi et une approche individuelle pour chaque patient.

Pourquoi pendant la grossesse est une miction fréquente

Avec le début de la grossesse, l'excrétion urinaire fréquente et répétée est un événement normal et fréquent. Après tout, l’utérus élargi appuie simplement sur la vessie, ce qui en réduit le volume. Les raisons de l’anxiété apparaissent lorsque les mictions fréquentes sont accompagnées d’autres symptômes. Qu'est-ce qui est considéré comme un signal dangereux?

  • La douleur
  • Sensation de brûlure.
  • L'envie d'uriner très souvent.

Tout cela indique qu'il existe une infection bactérienne dans les voies urinaires pouvant provoquer des infections rénales et une naissance prématurée.

Certaines femmes enceintes font face à une incontinence urinaire stressante, lorsqu'un peu d'urine est excrété sous des tensions telles que le rire, les éternuements et l'haltérophilie, le plus souvent à la fin de l'âge gestationnel. Pour éviter cela, l'envie d'uriner ne peut être ignorée, des problèmes plus dangereux ne se développeront pas.

En général, les mictions fréquentes passent progressivement après la naissance d'un bébé, si elles ne sont pas causées par des processus pathologiques.

Formes de nycturie et causes de développement

La nycturie est de deux types:

La nycturie simple se produit dans le contexte d’une consommation abondante de liquides, qui a un effet diurétique. Ceux-ci incluent le thé, le café, la bière, la décoction de dogrose, etc.

Une envie fréquente d'uriner la nuit peut également gêner les femmes enceintes. Cela se produit à cause de la pression de l'utérus sur la vessie. Dans ce cas, nous ne parlons pas de pathologie. Après l'accouchement, la nycturie passe.

Causes de l'énurésie symptomatique:

  • insuffisance cardiaque;
  • pyélonéphrite chronique et aiguë;
  • néphrose amyloïde secondaire;
  • sucre et diabète insipide.

Avec le développement de la pyélonéphrite aiguë, des mictions fréquentes inquiètent les femmes non seulement la nuit, mais le jour. En même temps, lors de la vidange de la vessie, il y a une forte douleur dans l'abdomen et une sensation de brûlure dans l'urètre.

La pyélonéphrite chronique survient le plus souvent pendant la grossesse. Il se manifeste par des mictions fréquentes, tant la nuit que le jour. Dans ce cas, la femme a de fortes douleurs dans la région lombaire, une augmentation de la pression artérielle, des maux de tête fréquents et des protéines dans l'urine (détectée avec une MAMA).

Le développement de la néphrose amyloïde secondaire est également accompagné par des mictions fréquentes la nuit. Il survient à la suite d'une violation du métabolisme des protéines dans diverses infections chroniques:

  • la tuberculose;
  • la syphilis;
  • processus purulents dans les voies respiratoires supérieures;
  • le paludisme.

L'envie fréquente d'uriner la nuit peut indiquer une insuffisance cardiaque. En plus de ce symptôme, une femme dans une telle situation peut être perturbée par un gonflement des extrémités inférieures et supérieures, des veines gonflées, une respiration sifflante dans les poumons et des attaques d'asphyxie nocturne.

Dans le diabète sucré et le diabète sucré, des mictions fréquentes peuvent être perturbées de jour comme de nuit. Cela est dû à la forte soif des personnes souffrant de cette maladie.

Une miction douloureuse fréquente, y compris la nuit, est l’un des symptômes de la cystite.

Chez les femmes âgées, les mictions nocturnes fréquentes sont dues à l'hyperactivité de la vessie. Les causes suivantes peuvent également contribuer à l'apparition d'un symptôme:

  • maladies infectieuses et inflammatoires du système urogénital;
  • le stress;
  • opérations antérieures sur les organes pelviens;
  • Cystite aiguë non traitée à un jeune âge.

Quand aller chez le docteur?

Il est considéré comme normal si une personne va aux toilettes au milieu de la nuit et juste avant de se réveiller. Si le processus de miction nocturne se produit plus de deux fois, il est probable que le système génito-urinaire présente des problèmes.

Dans ce cas, il est urgent de consulter un médecin et de subir un examen complet pour identifier les maladies. Cependant, avant cela, il est nécessaire de procéder à une analyse de la consommation de liquide pendant la journée. Si vous buvez plus de 2 litres au cours de la journée (eau, soupes, thés, café, sodas, etc.), l'envie d'uriner la nuit devient fréquente. Dans ce cas, le traitement de la nycturie vise à réduire l'apport liquidien, en particulier au coucher.

Si la raison des mictions nocturnes fréquentes n’est pas liée à cela, vous devez porter une attention particulière aux symptômes associés:

  1. Gonflement des mains, des pieds, du visage.
  2. Grande soif.
  3. Sensation de lourdeur et douleur au bas du dos.
  4. Décoloration de l'urine, etc.

La survenue de symptômes concomitants est une raison sérieuse de consulter un médecin.

Diagnostics

Pour identifier les causes de l'apparition de la nycturie chez les femmes, prescrivez:

  • test sanguin biochimique;
  • test de glycémie (prescrit en cas de suspicion de diabète sucré);
  • Test rénal de Zimnitski (requis pour la détection de processus inflammatoires et infectieux au niveau des reins);
  • Radiographie et échographie des reins (prescrit en cas de suspicion de lithiase urinaire).

Traitement

Après avoir établi la cause de la nycturie, un traitement individuel est prescrit à une femme.

Dans les processus inflammatoires, des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont prescrits. En cas d'infection, le traitement est effectué avec des antibiotiques et d'autres agents antibactériens.
La nycturie n'est pas une maladie en soi. C'est un symptôme de certaines maladies. Par conséquent, si vous avez des envies fréquentes d'uriner (de jour ou de nuit), consultez immédiatement un médecin. L'auto-traitement dans ce cas aura de graves conséquences négatives.

Plus D'Articles Sur Les Reins