Principal Kyste

Nutrition pour la cystite

Il n'y a pas de tableau diététique spécial pour le traitement de la cystite, mais les recommandations des spécialistes sont orientées vers l'utilisation de produits de la composition souhaitée et de restrictions temporaires pour la période de symptômes aigus d'inflammation de la vessie.

Un régime pour la cystite fait partie d'un ensemble de mesures thérapeutiques. Lorsqu'il est impossible d'utiliser des médicaments efficaces, par exemple pendant la grossesse, une nutrition adéquate aide la femme à se débarrasser des phénomènes dysuriques et à éviter l'hospitalisation.

Comment les aliments affectent-ils la vessie?

Produits qui nourrissent les gens, et contiennent les substances nécessaires pour la vie et nocifs. Lorsqu'ils sont libérés dans l'intestin, ils commencent à se décomposer en leurs parties constitutives.

Si cette «usine» fonctionne sans échec, il en résultera l’obtention des composés biochimiques nécessaires à la santé et au métabolisme et la libération des scories résiduelles à éliminer par les intestins et les voies urinaires.

Il est important de comprendre que la liste des composés inacceptables peut ne pas être mise à jour à cause des produits eux-mêmes, mais à cause des méthodes de cuisson. Ainsi, la friture, le fumage, la conservation provoquent la formation de substances presque toxiques et cancérigènes. Pour une personne en parfaite santé, ils ne sont pas terribles, car le corps en est libéré. Et comment être malade?

Nous savons que la cystite entraîne des modifications importantes de l'épithélium. Les formes chroniques d'inflammation provoquent la suppuration, l'ulcération, le froissement de la paroi de la vessie. Les mécanismes de défense propres ne suffisent pas pour assurer une protection contre les agents pathogènes infectieux et les irritants de l'urine, transformés en aliments.

Dans de telles conditions, une alimentation avec une cystite peut aider à préserver et à protéger la couche épithéliale des stimuli alimentaires. En outre, n'oubliez pas qu'il existe des produits qui ont longtemps été considérés comme des médicaments. Ceci explique la dépendance d'un traitement réussi à la nourriture qui se trouve sur la table du patient.

Quels aliments sont contre-indiqués dans la cystite?

Les contre-indications concernent principalement les plats et les produits pour lesquels la composition et le mode de préparation néfastes ne sont pas recommandés, même par une personne en bonne santé. Ceux-ci comprennent:

  • restauration rapide (frites, hamburgers);
  • boissons gazeuses;
  • craquelins avec du sel et des assaisonnements;
  • sauces très chaudes;
  • plats de viande frite ou fumée, poisson;
  • gâteaux gras et gâteaux à la crème;
  • nourriture en conserve.

Comment traiter l'alcool?

Les boissons alcoolisées, y compris la bière, augmentent la fréquence des mictions, provoquent une grave irritation de la vessie, affectent les connexions nerveuses avec la moelle épinière. La bière n'aide pas, même à petites doses. Tout ce qui contient de l'alcool (brandy, baumes, teintures sur l'alcool) est strictement interdit. Pour le traitement de ces fonds ne sont pas adaptés.

En plus des boissons alcoolisées, les boissons interdites sont:

  • café
  • thé noir ou vert fort;
  • eau minérale et gaz frais;
  • compotes avec conservateurs.

La caféine et les conservateurs sont irritants pour la paroi de la vessie, ce qui ne devrait pas être autorisé. Du café avec la cystite devra être abandonné.

Produits à base de viande et de poisson

Faux ceux qui prétendent que la viande ne peut pas être mangée pendant la cystite. L'interdiction s'applique uniquement aux variétés grasses, au saindoux, aux aliments frits, aux saucisses fumées, au jambon et aux brochettes. Ils sont préparés selon une technologie inacceptable pour les maladies des organes urinaires.

Sel, assaisonnements, sauces

Tout cuisinier croit que son plat devrait plaire. Pour que cet assaisonnement soit ajouté, différentes sauces sont préparées, ce qui améliore le goût des aliments. Mais avec la cystite, vous ne pouvez rien manger qui augmente l'inflammation.

Dans le processus de fabrication de la mayonnaise et du ketchup, des produits contre-indiqués sont utilisés: œufs, beurre, oignons, conservateurs, tomates. Par conséquent, les amateurs de plats épicés et les gourmets devront s'abstenir et manger sans ketchup, assaisonnements au poivre, vinaigre.

La quantité de sel doit atteindre la norme de 15 g, ce qui est la limite habituelle pour des reins en bonne santé (environ une cuillère à soupe). Mais dans le calcul, il est nécessaire d'inclure le décapage lors de la cuisson, la teneur en chlorure de sodium dans le produit. Généralement, cela suffit si vous ne vous mêlez pas d'aliments très salés.

Comment être sucré?

Un régime de cystite comprend une quantité suffisante de fruits autorisés. Il est donc facile de remplacer le chocolat, les bonbons et les confitures par les amateurs de bonbons. Dans les cas extrêmes, il est recommandé de passer à la marmelade de fruits.

Vous devriez lire attentivement la composition des bonbons achetés. Les succédanés du sucre ne peuvent pas être ingérés avec les aliments et sont presque toujours présents dans les produits contenant de la crème et de la pâtisserie.

Puis-je manger du lait et des produits laitiers?

Dans des conditions satisfaisantes, vous pouvez boire du lait entier, cuire du porridge au lait et des soupes. Mais il vaut mieux s'abstenir de kéfir, ryazhenka, yaourt, fromages à pâte dure.

Quel genre de pain est en meilleure santé?

Dans le cas de la cystite, il n'est pas nécessaire d'inclure le seigle, le pain "noir", les produits à base de farine à base de farine grossière. Beaucoup plus utiles sont les pains «diététiques», «docteurs» ou «blancs», pains séchés.

Fruits et légumes interdits

Les produits à base de plantes suivants irritent la vessie:

  • citrons, oranges, pamplemousses;
  • des raisins;
  • des pommes;
  • les bananes;
  • les pêches;
  • avocat

Ne mangez pas ces fruits frais, buvez-en du jus et des compotes.

Les légumes et assaisonnements non recommandés comprennent:

  • asperges;
  • oignon;
  • les légumineuses;
  • tomates (y compris le jus de tomates et la sauce);
  • radis;
  • salade verte;
  • l'ail;
  • raifort

Quels aliments puis-je utiliser pour la cystite?

Parmi les produits d'épicerie, il existe de nombreux types de cystite que vous pouvez manger. Dans la nourriture devrait inclure non seulement des aliments sains, mais aussi des décoctions médicinales, des boissons aux fruits à partir de plantes médicinales.

Il est connu que les médecins conseillent au patient d’augmenter la quantité de liquide consommée, ceci devrait être utilisé pour faire apparaître le menu:

  • jus de myrtille;
  • boissons à l'argousier.

Il est beaucoup plus utile de remplacer les bonbons par une cystite par du miel. Il est recommandé de l'ajouter dans le thé faible, les tisanes, les bouillies. Les substances biologiques contenues dans le miel activent l'immunité locale et générale et ont un effet positif sur le résultat de l'inflammation.

Plats de viande

La viande ne peut être exclue du régime. Le postulat de base du végétarisme est totalement inapproprié pour soutenir la santé et dans un régime thérapeutique. Les produits à base de viande contiennent des acides aminés essentiels et du cholestérol, qui permettent la construction de molécules de protéines pour les cellules, sont un matériau plastique servant à la restauration de la couche épithéliale décédée.

Il est interdit d'utiliser des assaisonnements avec des oignons, de l'ail. Verts utiles et racine de persil. Les mêmes exigences s'appliquent à la sélection de plats de poisson.

Quels fruits et légumes sont bons pour la cystite?

Fruits utiles non acides:

Il n'y a pas de consensus des nutritionnistes sur les melons, avec des propriétés utiles, la possibilité d'action sur l'épithélium est prise en compte.

Plats de légumes recommandés à partir de:

Vous pouvez utiliser des asperges, du céleri, des épinards.

Produits laitiers autorisés

Les patients atteints de cystite avec du lait, du fromage cottage, de la crème sure et non du fromage fort doivent manger les protéines. Dans le régime alimentaire est suffisamment de céréales au lait riches en calories, des soupes avec des pâtes. Certains experts ne sont pas contre le kéfir frais (regardez la date de fabrication, est acceptable 1 à 2 jours avant l’achat). Il aide à assurer le nettoyage de l'intestin, des selles régulières.

Caractéristiques alimentaires pour la cystite aiguë

Le régime alimentaire dans la cystite aiguë est conçu pour un lavage amélioré des voies urinaires afin de réduire la concentration et l'élimination des agents pathogènes de la vessie, les produits de dégradation des cellules épithéliales.

Immédiatement après l'apparition des symptômes dysuriques, le régime d'alcool devrait être renforcé. La quantité totale de liquide consommée doit être comprise entre 1,5 et 2 litres, en l'absence de contre-indications telles que néphrose ou œdème cardiaque, hypertension.

  • eau minérale de type chlorure-calcium;
  • compotes et kissels de fruits autorisés;
  • jus de canneberge, canneberges;
  • décoctions de plantes, tisanes;
  • thé vert faible.

Le menu comprend des légumes à action diurétique:

  • concombres dans une salade;
  • courgettes, carottes, épinards cuits;
  • soupe de betterave rouge.

La pastèque et le melon sont des diurétiques naturels. Dans les céréales ou le thé est utile d'ajouter une cuillerée de miel.

Caractéristiques de la nutrition dans la cystite chronique

En cas d'évolution chronique de la maladie, il se produit des modifications de la paroi de la vessie qu'il faut essayer de retarder avec un régime alimentaire équilibré.

Dans la phase aiguë devrait suivre le même régime que dans la forme aiguë. Pendant la rémission après une exacerbation de la cystite, il faut être conscient de la possibilité d’une rechute et de la présence de foyers d’infection dans le corps. Par conséquent, les produits doivent contenir des composants actifs qui stimulent le système immunitaire.

Un patient atteint de cystite chronique doit s'habituer à manger beaucoup de fruits et de légumes, les associer à des céréales, abandonner complètement les plats de viande gras et épicés, l'alcool et le tabac. Le riz a la capacité de collecter les toxines et les scories. La cuisson à l'eau ou à la vapeur est donc un aliment sain et savoureux pour les patients.

Utilisation constante recommandée de jus de canneberge et de canneberges, bouillon d'églantier. Au moins deux fois par an - buvez des décoctions d’herbes. Les pâtes, les plats de viande bouillis et en compote conviennent au maintien des calories. Le patient doit rester fidèle au régime tout au long de sa vie.

Quelles plantes fournissent un effet thérapeutique?

Certaines plantes ont les propriétés nécessaires suivantes:

  • augmenter le lavage de la vessie;
  • éliminer les muqueuses de la flore pathogène, privant ainsi les micro-organismes de leur capacité à se fixer au mur;
  • avoir un effet anti-inflammatoire, ralentir le gonflement des tissus, altérer la perméabilité vasculaire;
  • sont des immunomodulateurs au niveau local, activent les forces de protection.

Par conséquent, il est recommandé d'inclure dans la composition du liquide:

  • décoction de dogrose;
  • jus de canneberge et de canneberge;
  • compote de fraises;
  • thé aux reins, contenant des feuilles d’airelle, de busserole, de soie de maïs, de bourgeons de bouleau.

Les experts conseillent de prendre le persil sous forme d'assaisonnement pour les plats, les salades, les soupes.

Il est utile d’utiliser du gingembre dans les frais. La plante a des propriétés anti-inflammatoires prononcées, soulage les spasmes du sphincter cervical. Présenté comme un assaisonnement savoureux dans la cuisine.

Kalina dans la cystite a des propriétés bénéfiques sous forme de baies, d'écorce et de feuilles. Rassembler les baies après le premier gel à l'amertume gauche. À partir des baies, le jus est préparé ou consommé sous la forme habituelle avec quelques baies à la réception. À partir des feuilles et de l'écorce broyée, faites une décoction. Il est bien combiné avec d'autres plantes médicinales, avec du miel.

Lors de l'application de viburnum, vous devez vous rappeler que cela n'est pas recommandé aux personnes suivantes:

  • avec la goutte et une tendance à former des calculs dans l'urine;
  • avec augmentation de l'acidité du suc gastrique;
  • avec un taux élevé de coagulation.

L'organisation d'une nutrition adéquate pour la cystite ne nécessite pas de produits rares ou coûteux. Mais chaque patient qui se soucie de sa santé ressentira l’importance de la diète et de ses résultats.

Une bonne nutrition et un menu pour la cystite

Le régime alimentaire pour la cystite est un élément fondamental du traitement de la maladie. Une bonne nutrition contribue à renforcer l'immunité humaine, à accélérer le processus de régénération des surfaces muqueuses de la vessie et à améliorer l'efficacité des médicaments utilisés.

La cystite est un processus d'inflammation qui affecte les tissus muqueux de la vessie et, dans de nombreux cas, l'urètre. La pathologie se caractérise par des mictions fréquentes, l'apparition de sang dans les urines et des crampes douloureuses au bas de l'abdomen.

Le traitement de la cystite est réalisé dans un complexe - avec l'aide d'un traitement antibactérien, d'agents pharmacologiques uro-septiques et anti-inflammatoires, ainsi que de l'observance d'un régime thérapeutique spécial. Une bonne nutrition peut réduire les manifestations de la pathologie et améliorer le bien-être général du patient.

Règles de base de la nutrition

La tâche principale du régime alimentaire dans la cystite est d'éliminer les facteurs qui irritent la surface muqueuse de la vessie et les signes de la maladie, d'augmenter les forces immunitaires du corps, en nettoyant les toxines et les toxines. Un rôle important est attribué aux produits à effet diurétique, car la cavité de la vessie est débarrassée de ses agents infectieux.

Les principales règles de nutrition pour l'inflammation de la vessie:

  • manger des aliments qui augmentent la motilité intestinale et préviennent la constipation;
  • l'exclusion des produits épicés, salés, marinés et fumés;
  • le traitement thermique des plats le plus doux et le plus facile;
  • réduire l'apport calorique de nourriture;
  • tous les repas riches en glucides, il est recommandé d'utiliser dans la première moitié de la journée;
  • Dans l'après-midi, il est préférable de privilégier les produits à base de protéines légères.

La meilleure option est celle des plats à la texture douce, la meilleure n’est pas froide mais légèrement chauffée. Manger avec une cystite devrait être souvent, mais en petites portions. Cela assurera une absorption optimale des aliments et réduira l'effet agressif sur la vessie et les reins enflammés.

Un menu spécialement sélectionné pour les personnes atteintes de cystite aide à éliminer les manifestations d'intoxication des organes internes, prévient la formation de calculs rénaux, améliore le fonctionnement du tube digestif.

Quels aliments retirer du régime?

Le menu de la cystite implique l’abandon d’un large éventail d’aliments pouvant provoquer une exacerbation de la maladie.

Dans le menu du jour, vous devez exclure:

  1. Pâtisseries fraîches.
  2. Porc et autres viandes grasses.
  3. Bouillons épais et riches.
  4. Produits fumés, marinés, en conserve.
  5. Sauce tomate et soja, ketchup, sauces à la tomate, vinaigre, mayonnaise, moutarde.
  6. Légumes - tomates, raifort, légumineuses, asperges, oignons et ail, radis, radis, piment.
  7. Fruits - pamplemousses, citrons et autres agrumes.
  8. Produits semi-finis et restauration rapide.
  9. Boissons gazéifiées et alcoolisées.
  10. Café fort.
  11. Cacao et chocolat noir.

Cet aliment peut irriter la muqueuse de la vessie enflammée, augmenter l’inconfort pendant la miction et provoquer des spasmes douloureux. L'utilisation d'aliments interdits minimise l'effet des médicaments prescrits, prolongeant considérablement la période de récupération.

Produits autorisés

Dans la forme chronique de la cystite chez les hommes et les femmes, l'exacerbation de la pathologie alterne avec des périodes de rémission. La durée de la nutrition médicale dans ces cas est différente, car il est recommandé d’adhérer au rétablissement complet ou même tout au long de la vie.

Il est nécessaire de manger des aliments simples et légers, dans lesquels les vitamines, les micro-éléments, les graisses, les protéines et les glucides sont combinés de manière optimale. Les produits autorisés comprennent:

  • soupes légères avec des légumes;
  • viandes maigres, volaille et poisson;
  • céréales à base de céréales complètes - sarrasin, riz, flocons d'avoine;
  • divers produits laitiers - kéfir, fromage cottage, yaourt, ryazhenka;
  • légumes - pommes de terre, chou, carottes (fraîches, bouillies ou cuites à la vapeur);
  • fruits - poires, pommes;
  • baies - canneberges, fraises, airelles;
  • produits à effet diurétique - pastèque, melon, citrouille, concombre.

Pour réduire les manifestations de la cystite, le régime alimentaire doit être basé sur des aliments au goût neutre - porridge, pommes de terre, betteraves cuites ou carottes, bouillis ou cuits dans un bain-marie, de la volaille et du poisson maigre.

Les desserts pour la cystite devraient opter pour des baies fraîches, des fruits et des salades de fruits, assaisonnés de yogourt naturel, de gelée, de gelée, de noix et de fruits secs, au lieu de sucre, utilisez du miel.

Régime alimentaire pour la cystite aiguë

Une cystite aiguë chez un enfant ou un adulte est accompagnée d'une augmentation des symptômes de la maladie - apparition de crampes douloureuses aiguës dans le bas de l'abdomen, augmentation du besoin d'uriner, caractérisée par des démangeaisons et une sensation de brûlure grave. Pendant ce temps, il est préférable de suivre le repos au lit et un régime strict.

Dans la cystite aiguë est autorisé à utiliser:

  • soupes en purée;
  • du riz, du sarrasin, de l'orge ou des flocons d'avoine sur de l'eau;
  • léger soufflé de poisson maigre ou de viande;
  • légumes cuits sans addition de pâte de tomate - courgettes, carottes, betteraves;
  • Après 3-4 jours, vous pouvez diversifier votre régime de fromage cottage faible en gras.

Au cours de la phase aiguë de la maladie, il est nécessaire de consommer au moins 2,5 à 3 litres de liquide par jour - cela aidera à activer la sortie d’urine et à débarrasser la cavité de la vessie enflammée de l’infection.

Au cours des premiers jours après l'exacerbation de la maladie de la vessie, qui s'accompagne de douleurs aiguës, de faiblesse, de fièvre, vous devez complètement abandonner l'utilisation de viande, de poisson et de produits laitiers. La meilleure option pour le moment sera de s'embrasser, de la purée de pommes de terre à base de légumes et de fruits bouillis.

Une fois que son bien-être s'est amélioré, il est autorisé à diversifier son alimentation avec des légumes frais - concombre, citrouille, carotte. Vous pouvez également inclure dans le menu citrouille bouillie ou compotée, courgettes, carottes, porridge de céréales à grains entiers dans l’eau, soupes de légumes.

Exemple de menu

Un régime thérapeutique contre la cystite peut être savoureux et nutritif. Il offre de nombreuses options pour des plats sains qui accéléreront la récupération de la muqueuse de la vessie et vous raviront avec des sensations gustatives agréables.

Quels produits pour la cystite peuvent et ne peuvent pas

La cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, caractérisée par une violation de l'activité fonctionnelle du corps et des sensations douloureuses lors de l'urination. L'urine devient trouble et contient parfois des impuretés de sang.

Pour se débarrasser de la cystite, il ne suffit pas de prendre des médicaments, il est également important de suivre un régime et de connaître les produits indésirables pour la cystite.

Une bonne nutrition dans la cystite comprend la restriction des produits qui irritent la muqueuse de la vessie et augmentent ainsi les symptômes cliniques. Le traitement principal, bien sûr, est l'antibiothérapie, mais les aliments de régime accélèreront considérablement le processus de guérison.

Le régime alimentaire pendant l’exacerbation de la maladie est beaucoup plus difficile, mais même avec la forme chronique, il est important de respecter certaines restrictions. Cela inclut nécessairement une consommation suffisante d’eau naturelle. Le liquide aide à éliminer les agents pathogènes de la vessie - la cause de la maladie.

Le travail de la vessie et des reins sont étroitement liés. Les deux organes fonctionnent en fonction du moment de la journée. Ainsi, le matin et le déjeuner, ils fonctionnent beaucoup plus activement que le soir. Cela devrait se refléter dans l'organisation de la nourriture. Le soir, les patients doivent manger des aliments plus légers.

Si, toutefois, le système urinaire est chargé le soir, il s'avère qu'ils fonctionneront sans à-coups, ce qui entraînera une surcharge. Alors, considérons la liste des aliments autorisés et interdits, ainsi que les caractéristiques du régime alimentaire.

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas boire avec la cystite

Pour éliminer rapidement la microflore pathogène, il est utile de boire de telles boissons:

  • eau minérale alcaline sans gaz;
  • compote de fruits secs;
  • jus de cassis;
  • le jus de carotte;
  • lactosérum ou kéfir;
  • thé vert;
  • décoction de camomille.

Mais il existe également de tels sucs qui irritent la membrane muqueuse de la vessie et il est indésirable de les boire:

Soyez très prudent avec les canneberges ou les canneberges. Cela est particulièrement vrai chez les personnes souffrant de maladies du tube digestif. Oui, avec la cystite, ces jus seront très utiles, mais ils peuvent être nocifs pour les comorbidités. En outre, les boissons riches en sucre, en sel ou en caféine feront plus de mal que de bien.

En général, le jus de canneberge est considéré comme une boisson idéale contre la cystite. Il désinfecte les parois de la vessie et apaise les muqueuses irritées.

Il est strictement interdit d'utiliser de telles boissons en cas de cystite aiguë:

  • l'alcool;
  • le soda;
  • l'énergie;
  • café fort ou thé.

Quels aliments pouvez-vous manger avec la cystite

Le principe de base de la nutrition dans la cystite est un régime alimentaire équilibré. Devrait manger plus souvent en petites portions, vous ne devriez pas trop manger. Il devrait être axé sur les produits qui accéléreront le processus de récupération et non l'inverse, endommagera les organes du patient.

Dans le processus aigu, il est impératif de laver les voies urinaires. À cet effet, des produits à effet diurétique sont utilisés: poire, citrouille, melon d'eau et melon.

Lorsque la cystite est utile pour utiliser ces produits:

  • du pain Il vaut mieux le cuire soi-même ou acheter du pain diététique;
  • la viande Utilisez de meilleures variétés allégées bouillies ou cuites au four. Il vaut mieux préférer le poulet;
  • céréales à grains entiers (riz, flocons d'avoine, sarrasin) et son;
  • l'huile d'olive;
  • pignons de pin;
  • chérie

Produits interdits par la cystite

Considérez la liste des produits qui ne devraient pas être utilisés par les personnes souffrant de cystite:

  • des légumes et des fruits. Par exemple, les avocats, les bananes, les prunes peuvent aggraver le processus pathologique. Ceci s'applique également aux jus, ainsi qu'aux compotes bouillies à partir de ces fruits. En ce qui concerne les légumes, l'utilisation de la tomate, de l'asperge et des légumineuses est interdite dans la phase aiguë de l'inflammation
  • des bonbons. Pour les dents sucrées, il est préférable de remplacer les gâteaux en magasin, les pâtisseries, les sucreries, par exemple, par des coings ou des abricots;
  • viande de porc;
  • pain de seigle;
  • agrumes Même un thé avec une petite tranche de citron peut aggraver l'état du patient;
  • Sauces achetées: ketchup, mayonnaise. Ils comprennent des activateurs et des stabilisants du goût, qui vont irriter la membrane muqueuse de la vessie;
  • aliments en conserve ou marinés;
  • le vinaigre;
  • assaisonnements épicés;
  • raifort, radis, ail, oignons;
  • Fumé, gras, frit.

Produits laitiers pour la cystite

La question de la faisabilité de l'utilisation de produits laitiers pendant la cystite est un sujet de controverse parmi les principaux experts. On pense que dans des conditions satisfaisantes, le patient peut boire un verre de lait écrémé ou manger du fromage cottage frais.

Il est extrêmement important de choisir des produits sans teneur élevée en sucre et autres additifs. Il est préférable d'utiliser du fromage cottage faible en gras sans charges.

Cystite diététique

La nourriture diététique pour la cystite aiguë comprend les principes suivants:

  • augmenter la quantité de liquide consommée: eau, compotes, jus, boissons aux fruits;
  • La principale quantité d'aliments consommés devrait avoir un effet diurétique;
  • les graisses et les sucres doivent être exclus;
  • la sévérité du régime dépend de l'état du patient. Au milieu du processus pathologique avec des symptômes cliniques prononcés, il est préférable de manger des aliments légers et de boire plus;
  • baies, fruits, légumes, légumes verts, poisson maigre et viande - tout cela devrait constituer la base de l'alimentation quotidienne;
  • le sel est exclu du régime au maximum.

Exemple de menu

Considérons un régime approximatif pour deux jours. Ce menu est approximatif. Dans chaque cas, vous pouvez entrer vos propres ajustements et surveiller la réaction du corps à certains produits. Avec une amélioration notable de l'état du régime peut être élargi, mais en même temps, introduire de nouveaux produits devrait être progressivement et avec soin.

Alors, considérons le menu du premier jour:

  • petit déjeuner Casserole de fromage cottage avec un peu de miel. Vous pouvez boire un thé vert faible avec de la camomille;
  • collation Salade de pomme râpée et de carotte. Lavé avec un verre de jus de pomme;
  • déjeuner Soupe de légumes aux boulettes de poulet. Tranche de pain de grains entiers. Sarrasin avec un petit morceau de poulet;
  • goûter Soupe de riz au lait et un verre de compote de fruits secs;
  • le diner Un verre de kéfir faible en gras.

Le régime du deuxième jour peut être:

  • petit déjeuner Gruau aux betteraves bouillies, assaisonné à l'huile d'olive. Vous pouvez boire du jus de carotte et de pomme;
  • deuxième petit déjeuner. Bouillon hanches et pomme;
  • déjeuner Okrochka diète avec pommes de terre au four;
  • collation Jus de baies avec deux craquelins;
  • le diner Salade de kiwi, de pomme et de poire avec un verre de kéfir faible en gras.

En mangeant certains produits de votre alimentation et, inversement, en les enrichissant avec d'autres, vous pouvez minimiser l'effet irritant sur la vessie. Cela ne signifie pas que les aliments pour la cystite doivent être rares et monotones.

Rappelez-vous simplement les aliments interdits et essayez de les éviter. Tout est une question d'habitude, si vous prenez soin de votre corps aujourd'hui en mangeant le bon aliment, il vous en remerciera demain sous la forme d'une vessie en bonne santé!

Régime alimentaire pour la cystite - une mesure obligatoire et la clé de la réussite du traitement. Caractéristiques du régime et un exemple de menu de régime pour la cystite, recettes

La cystite est une maladie inflammatoire de la vessie. Il est observé dans différentes catégories d'âge, mais est plus fréquent chez les femmes plus âgées.

Cela est dû aux caractéristiques anatomiques et physiologiques du corps féminin. La maladie peut être chronique. Dans le traitement de la cystite, ainsi que de médicaments spécifiques, la nutrition alimentaire joue un rôle particulier.

Directives diététiques générales pour la cystite

La tâche principale du régime contre la cystite est de soulager les symptômes de la maladie et d’accélérer le processus de guérison. Les principes de base de la nutrition dans cette maladie aideront à résoudre ce problème:

• Distribution adéquate des aliments dans le régime alimentaire. Pour le petit-déjeuner et le déjeuner, vous pouvez acheter suffisamment d'aliments riches en calories. Le dîner de calories devrait être petit. Ce principe a une base scientifique. La vessie et les reins sont étroitement liés anatomiquement et physiologiquement. Leurs fonctions sont activées le matin et l'après-midi. Par conséquent, vous ne devriez pas les surcharger le soir, et encore plus la nuit lorsque ces organes sont en phase de relaxation;

• régime d'alcool approprié. La quantité de liquide que vous buvez chaque jour devrait être assez importante. En outre, il peut s'agir non seulement d'eau potable, mais aussi de jus de fruits, de boissons aux fruits, de boissons aux fruits et de tisanes. L'utilisation de grandes quantités de liquide contribue à la lixiviation de l'infection des parois de la vessie et favorise une récupération plus rapide;

• Sélection de produits ne provoquant pas d'irritation des parois de la vessie. Des produits séparés peuvent provoquer une exacerbation de la cystite. Par conséquent, il est important de savoir quels aliments peuvent être utilisés dans le régime alimentaire et lesquels doivent être évités;

• Selles régulières. Dans certains cas, la constipation peut provoquer une intoxication de la vessie et la survenue d'une cystite. Pour éviter la constipation dans l'alimentation, il est nécessaire d'inclure des aliments riches en fibres: chou, carottes, fruits secs, plats à base de céréales. Avec une tendance à la constipation, il est nécessaire de prendre un extrait de pruneaux pour la nuit;

• transition vers une nutrition sans sel et à faible teneur en sel;

• Sélection de produits à faible teneur en protéines, en graisses et en sucre;

• Sélection de méthodes de traitement des produits excluant la friture, le salage et la mise en conserve.

Que faut-il inclure et quoi exclure du régime alimentaire associé à la cystite?

Dans la mesure où l'une des tâches principales du régime alimentaire contre la cystite est de prévenir l'irritation des muqueuses de la paroi de la vessie enflammée, il est nécessaire d'exclure du régime alimentaire:

• viandes fumées, cornichons, aliments épicés, aliments transformés par rôtissage, mise en conserve, saumurage;

• thé noir, café instantané et céréales, boissons gazeuses;

• le sucre, la saccharine et les produits en contenant;

• Légumes épicés (poivre et piment bulgares, radis et radis), verts (oseille, persil) et épices (poivre noir, laurier, coriandre), etc.;

• gâteaux au beurre, pâtes, confiseries, à haute teneur en matières grasses, en sucre et en agents de conservation;

• l'alcool et la bière;

• cacao et chocolat;

• Produits laitiers à haute teneur en matières grasses, fromages, yaourts;

• les agrumes et leurs jus;

• Tomates et produits à base de ces tomates;

• Recharges à base de vinaigre, mayonnaise;

• Tous types de noix, bananes, pommes aigres, prunes, cerises, pêches, avocats;

• Graisses grasses de viande, de poisson, animales et végétales;

• Tous les produits contenant des OGM.

Qu'est-ce qui est permis dans le régime alimentaire pour la cystite?

Lors du choix des produits, le patient doit suivre les recommandations des nutritionnistes.

Voici une petite liste d’aliments qu’ils conseillent d’inclure dans le régime alimentaire pour la cystite:

• Légumes aux propriétés diurétiques. Par exemple, citrouille, concombre, courgette, céleri;

• Variétés de fruits sucrés - pommes, raisins, poires.

• Les fruits de la grenade sont également recommandés pour les patients atteints de cystite, car ils ont un effet antimicrobien, ce qui est très utile pour cette maladie;

• Pastèques à fort effet diurétique;

• cadeaux forestiers - canneberges, airelles, mûres, myrtilles, propriétés diurétiques et antimicrobiennes;

• pain à grains entiers, son, céréales à grains entiers;

• Ryazhenka, kéfir et yogourt avec un faible pourcentage de graisse;

• variétés non salées de fromages à pâte dure et à pâte molle;

• filets de viande et de poisson de variétés à faible teneur en matière grasse;

• bouillons et soupes de légumes;

• huile d'olive (1 cuillère à soupe par jour)

• graines de cèdre - 25 g par jour;

• 1-2 œufs en plusieurs jours;

• Parfois, vous pouvez utiliser du miel, pas plus d'une cuillère à café par jour;

Il ne devrait y avoir aucune restriction sur la consommation d'alcool. Vous pouvez boire des boissons aux fruits et aux baies sans ajout de sucre, de compotes de fruits, de tisanes et d'infusions aux herbes, de tisanes, de jus de fruits fraîchement pressés, d'eau minérale non gazeuse (chlorure de calcium).

Les vitamines sont un élément distinct du régime alimentaire pour la cystite. Obtenez des vitamines de feuilles fraîches, les baies et les fruits peuvent être à la maison. Un excellent thé vitaminé est obtenu à partir des baies de rose sauvage, de rowan, de cassis, d’argousier, à parts égales. Des feuilles de fraise y sont ajoutées et tous les composants sont brassés dans un thermos. Ce thé devrait être infusé pendant 2-3 heures. Prenez une infusion d'un demi-verre 30 minutes avant les repas. Le cours dure 1-2 mois.

Recommandations générales pour la préparation d'un menu diététique pour la cystite

Compte tenu des recommandations des nutritionnistes, vous pouvez créer un menu exemplaire pour chaque jour. Contrairement à l'opinion généralement admise selon laquelle le régime alimentaire de la cystite est monotone, il peut être élargi grâce aux méthodes de préparation et à la combinaison de produits.

• Pour beaucoup, le petit-déjeuner est associé à des céréales. En plus des céréales à base de céréales à grains entiers, vous pouvez cuire des légumes cuits à la vapeur et des purées de légumes. Une fois par semaine, vous pouvez faire une omelette. Aussi pas mal pour le petit déjeuner à prendre du fromage cottage faible en gras avec du yaourt et des fruits frais et des baies. Pour un sandwich, le fromage non salé est bon. En buvant, vous pouvez utiliser du thé vert ou à base de plantes, des jus de légumes ou de fruits fraîchement préparés, des boissons aux fruits;

• Le déjeuner consiste en trois plats. Au début, adapter les soupes de légumes et bortsch, soupe de betterave rouge, grains de la soupe. Deuxième cours - côtelettes et boulettes de viande maigre pour un couple, viande de volaille ou de veau bouillie, poisson maigre bouilli. Les légumes cuits, les pommes de terre en purée et les bouillies sont parfaits comme garniture. En plus des fruits frais et des baies pour le dessert, vous pouvez préparer de nombreux plats savoureux et de composition différente: gelée de baies, pommes et poires au four, smoothies aux baies, cocktails de fruits et baies, soufflé au fromage cottage avec baies et fruits, mousses, jus baies et tisanes; Snack - kéfir, ryazhenka avec du pain;

• Dîner - ragoûts de fromage cottage ou de riz, crêpes à la farine de sarrasin ou de seigle, vinaigrette, salades de concombre, jus de fruits frais, tisane.

Menu hebdomadaire approximatif pour la cystite

• premier jour.

Petit déjeuner: bouillie de sarrasin, 150 grammes de fromage cottage faible en gras avec des tranches de prune ou de pomme, un verre de jus de pomme fraîchement pressé.

Deuxième petit-déjeuner: une tasse de gelée d’airelles (possible avec du pain de seigle).

Déjeuner: soupe aux légumes, 150 grammes de poulet bouilli, un verre d'infusion d'églantier.

Dîner: salade de fruits d'une pomme, poire, kiwi, un verre de kéfir.

• le deuxième jour.

Petit déjeuner: flocons d'avoine avec des pommes fraîches, ou des canneberges, une tasse de tisane.

Le deuxième petit déjeuner: jus de pomme.

Déjeuner: okrochka (sans viande grasse, saucisse, crème sure, vinaigre), pommes de terre au four, une tasse de gelée de canneberges.

Déjeuner: kéfir ou ryazhenka.

Dîner: œufs brouillés d'un œuf avec légumes verts, pain de seigle, jus de carotte.

• le troisième jour.

Petit-déjeuner: muesli au kéfir, un verre d’infusion de vitamines et de baies provenant d’un thermos.

Deuxième petit-déjeuner: poire ou pomme, un verre de tisane.

Déjeuner: soupe à l'avoine avec croûtons, 100 grammes de veau cuit, compote de fruits secs.

L'heure du thé: un verre de gelée de canneberge avec du pain.

Dîner: pommes de terre au four, 200 grammes de poisson maigre bouilli (morue, bar, goberge), un verre de yaourt.

• quatrième jour.

Petit déjeuner: smoothie aux baies et kéfir, thé à la vitamine.

Deuxième petit déjeuner: 150 grammes de fromage cottage avec des baies ou des pruneaux, un verre de boisson aux fruits.

Déjeuner: soupe de légumes, poisson bouilli avec du riz, salade de fruits, un verre de jus de pomme.

Déjeuner: salade de concombre, pomme au four, compote de fruits secs.

Dîner: galettes cuites à la vapeur avec des légumes cuits à la vapeur, un verre de kéfir.

• cinquième jour.

Petit déjeuner: bouillie de millet à l'huile de tournesol, sandwich au fromage non salé, tisane.

Deuxième petit déjeuner: baies fraîches avec kéfir, un verre de bouillon d'églantier.

Déjeuner: soupe à l'avoine avec poulet maigre, riz en cocotte. Un verre de jus de canneberge.

Snack: pomme au four, pain de seigle, un verre de gelée de baies.

Dîner: okrochka sur le bouillon de betterave, les diètes, les boulettes de viande cuites à la vapeur et les légumes cuits à la vapeur, une tasse de tisane.

• sixième jour.

Petit déjeuner: bouillie de flocons d'avoine avec des fruits, tisane avec une cuillère à café de miel.

Deuxième petit-déjeuner: 150 grammes de fromage cottage avec des tranches de poire, un verre de jus de grenade.

Déjeuner: soupe de poisson (avec des variétés de poisson faibles en gras), pain ou pain de grains entiers, riz aux légumes cuits à la vapeur, jus de carotte.

Déjeuner: compote de pommes fraîches.

Dîner: soupe au lait de riz, un verre de kéfir.

• septième jour.

Petit déjeuner: ragoût de fromage cottage aux pruneaux, un verre de thé vert.

Le deuxième petit-déjeuner: salade pomme-carotte, gelée d'airelles.

Déjeuner: soupe de légumes, pot-au-feu à la citrouille, pain de seigle, un verre de thé à la vitamine.

Déjeuner: kiwi, un verre de jus de baies.

Dîner: poisson bouilli avec du riz, du pain, du ryazhenka.

Dans un menu exemplaire, vous pouvez remplacer tel ou tel plat en essayant de faire varier la distribution hebdomadaire de produits. Utiliser un régime contre la cystite consiste à surveiller la réaction de votre corps. Si vous sentez une amélioration de l'état, le menu peut être étendu en y introduisant d'autres produits.

Recettes séparées pour la cystite alimentaire

Apprendre à cuisiner un régime est assez simple. Une tâche plus difficile consiste à passer à un régime alimentaire pour la cystite. Par conséquent, il est si important de préparer non seulement un plat savoureux, mais aussi un plat attrayant de l'extérieur. Voici quelques recettes simples à partir d’aliments autorisés dans le régime alimentaire pour la cystite:

• Côtelettes de courgettes cuites à la vapeur.

Produits: une petite courgette, une protéine d'un œuf de poule, 2 cuillères à soupe de farine de seigle, un peu de sel.

Zeste de courgette pelée, râpé sur une râpe grossière. Dans la masse obtenue, ajoutez le blanc d'oeuf et le sel, puis mélangez bien. Badigeonnez le fond d'une cocotte avec de l'huile végétale et mettez les galettes dessus, d'abord roulées dans la farine. Cuire 15 minutes. Servir avec un peu de crème sure.

• Escalopes de poulet à la vapeur.

Produits: 500 grammes de filet de poulet, craquelins au pain de seigle, ½ tasse d’eau, sel sur la pointe du couteau, farine à paner, protéine d’œuf blanche.

Trempez les craquelins dans l'eau. Filet de poulet lavé, coupé en morceaux et défilé dans un hachoir à viande. Dans la farce, ajoutez des craquelins trempés, du sel et des protéines. La masse obtenue est constituée de galettes bien mélangées et moulées, panées à la farine. Mettez les côtelettes dans un plat à vapeur et faites-les cuire pendant 40 minutes.

• bouillie de citrouille.

Produits: citrouille, couleur jaune ou orange, miel, beurre (1 cuillère à soupe. Cuillère).

Citrouille laver et nettoyer. Coupez la chair en cubes, mettez-les dans une casserole, ajoutez un peu d'eau et faites cuire à feu doux jusqu'à cuisson complète. Ensuite, pétrir la citrouille dans une casserole dans une masse en purée, battre, ajouter un peu de beurre et de miel.

Soupe de sarrasin et de légumes.

Produits: pommes de terre (2 pces), carottes (1 pce), 1/2 tasse de sarrasin, huile végétale (1 c. À soupe), sel sur la pointe d'un couteau.

Je broie, lave et remplis avec de l'eau. Carottes lavées et épluchées, râper sur une râpe grossière. Pommes de terre, rincer, peler et couper en petits cubes. Ajoutez des légumes au grec et faites cuire jusqu'à cuisson complète à feu doux. Ajoutez du sel et de l'huile de tournesol ou de l'huile d'olive à la fin.

Régime alimentaire pour la cystite - une mesure nécessaire, indispensable au rétablissement complet.

Pour ce faire, vous devez appliquer de sérieuses restrictions dans votre régime alimentaire. Mais, peu à peu, ces restrictions ont eu un résultat positif et finalement un redressement complet.

Cystite diététique

Description relative au 05/09/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique en une semaine
  • Délais: 3 semaines ou plus
  • Coût des produits: 1300-1400 roubles par semaine

Règles générales

Cystite - inflammation de la muqueuse de la vessie, qui s'accompagne souvent d'une inflammation de la membrane muqueuse de l'urètre (urétrite). La maladie se caractérise par des mictions fréquentes et douloureuses, des douleurs dans le bas de l'abdomen. Urine trouble et parfois mêlée de sang. Dans les cas graves, la température peut augmenter et des douleurs peuvent apparaître dans l'abdomen. Un traitement anti-inflammatoire est prescrit (antibiotiques, uroseptiques) et le respect d'une nutrition adéquate est une condition préalable au traitement.

Quel est le régime alimentaire prescrit pour la cystite? L'élément principal de la nutrition est d'éliminer l'effet irritant des substances sur la membrane muqueuse des voies urinaires, la préservation de la membrane muqueuse et l'augmentation de l'excrétion de l'urine - les produits utilisés doivent avoir un effet diurétique. Afin d'augmenter la diurèse, il est également recommandé de boire 2 litres de liquide par jour. Les légumes riches en huiles essentielles, les bouillons forts, les épices et les aliments riches en acide oxalique et ses sels sont exclus du régime alimentaire.

Régime alimentaire pour la cystite aiguë

Dans la cystite aiguë, le repos au lit est prescrit et des prescriptions médicales sont effectuées.

Le régime comprend:

  • légumes et fruits à action diurétique (pastèques, courgettes, concombres, citrouille), décoctions d'herbes diurétiques (oreilles d'ours, renouée, soie de maïs, ramassage d'un diurétique);
  • boissons et jus de fruits aux canneberges et aux canneberges ayant des effets antiseptiques et anti-inflammatoires. Les protocyanidines de canneberge ont un effet antimicrobien;
  • les premiers jours d'intoxication grave (fièvre, frissons, malaise général), il est souhaitable d'abandonner les aliments protéinés (viande, produits laitiers) et de passer aux repas végétariens - purée de pommes de terre aux légumes et aux fruits, pommes au four, jus de fruits et de légumes;
  • eau de chlorure de calcium;
  • thé vert faible sans sucre;
  • types de viande et de poisson maigres (la quantité de protéines dans la norme physiologique);
  • lait, produits laitiers, fromage cottage, fromage non salé;
  • le son et les céréales de grains entiers;
  • l'huile d'olive.

Les produits doivent être exclus:

  • contenant des substances essentielles (persil, céleri, radis, ail, oignon, basilic, radis,
    assaisonnements et sauces épicés (raifort, moutarde, mayonnaise, ketchup);
  • bouillons concentrés riches en substances extractives - poisson, champignons et viande;
  • fruits et légumes aigres (tomates et jus de tomates, citron), à l'exception des canneberges;
  • salé, mariné, mariné;
  • pâtisseries et sucre;
  • restriction de sel;
  • contenant des couleurs artificielles;
  • avec une teneur élevée en acide oxalique (oseille, épinard);
  • boissons alcoolisées, boissons gazeuses sucrées, thé et café forts.

Le régime est ajusté si des sels (oxalates ou phosphates) sont détectés lors de tests d'urine répétés et si le pH de l'urine change. Le régime n ° 6 est recommandé pour l'acidification de l'urine (pH de 4,6 à 5,8), et pour l'alcalinisation, le régime n ° 14 est recommandé.

La précipitation de sels d'acide urique (urates) est associée à une diminution du pH de l'urine. Le principal mécanisme de leur développement est l'apport excessif de purine à partir de poisson, de viande et de volaille. Le traitement le plus efficace dans ce cas est la nomination d'un régime similaire au régime pour la goutte. L'exclusion de l'alimentation du foie, des reins, des bouillons de viande, la restriction de la viande, du poisson, de la volaille et des graisses normalisent le pH de l'urine.

Lorsque de l'oxalate apparaît dans l'urine, il est recommandé de réduire la consommation de graisses et d'aliments riches en acide oxalique: oseille, épinards, carottes, pommes de terre, betteraves, haricots, persil, rhubarbe, tomates, fraises, oranges, raisins rouges, pamplemousse, feuilles de fruits, haricots verts, mûres, figues, groseilles à maquereau, jus de framboises, thé. Il devrait inclure dans le régime alimentaire des aliments riches en magnésium - pain complet, céréales. Les sels de magnésium fixent les oxalates dans l'intestin et réduisent leur absorption.

La précipitation de sels de phosphate de calcium peu solubles se produit lorsque l'équilibre passe du côté alcalin. L'alcalinisation produit du lait et tous les produits laitiers, des baies et fruits sucrés, des légumineuses, des pommes de terre et de nombreux légumes (à l'exception des pois verts, des citrouilles, des champignons), ainsi que des jus de fruits et de légumes. Ils doivent être éliminés et privilégiés de la viande, du poisson, des œufs, des céréales, des baies acidulées (groseilles, airelles), du miel. Bouillons de viande et de poisson autorisés, à partir de boissons - thé, café, bouillon hanches.

Régime alimentaire pour la cystite chronique

Si la cystite aiguë est traitée correctement et rapidement, un rétablissement complet est alors observé. Pour certaines raisons, il existe une forme chronique de la maladie, qui a tendance à une exacerbation périodique. Dans ce cas, vous devez surveiller en permanence votre régime alimentaire.

  • En cas de cystite chronique, vous devrez en permanence abandonner (ou limiter considérablement) les plats épicés, les assaisonnements et les épices. Limitez considérablement les produits à base de viande et de poisson fumés, les plats frits dans l'alimentation, au moins pendant les périodes d'aggravation;
  • limiter les légumes qui ont un effet irritant: oignons, ail, radis, oseille, raifort, persil, radis. Au moins, utilisez-les en fonction de votre état de santé. Peut-être que cette liste s’étendra aux dépens d’autres fruits et légumes, ce qui entraînera une irritation et une exacerbation de la maladie;
  • exclure les produits contenant des colorants et des conservateurs, les succédanés du sucre, les produits semi-finis congelés avec des conservateurs;
  • privilégier les aliments naturels, principalement bouillis, cuits au four ou cuits au four;
  • consomment régulièrement des jus de fruits, des compotes et des boissons aux fruits;
  • observer le mode de consommation (1,5 à 2 litres de liquide);
  • organiser périodiquement des cours préventifs pour recevoir des décoctions d'herbes diurétiques;
  • éviter la constipation en mangeant beaucoup de légumes à base de fibres grossières, de céréales, de son et de pain à grains entiers;
  • limiter la consommation d'alcool.

Il est important de ne pas autoriser l'hypothermie, de renforcer le système immunitaire et de ne pas violer le régime alimentaire.

Nutrition pour la cystite chez les femmes

En règle générale, chez les femmes, la cystite est plus souvent notée, ce qui s'explique par les caractéristiques anatomiques de la structure des organes urinaires. Chez la femme, l’urètre est plus court et plus large que chez l’homme, ce qui crée des conditions plus favorables à l’infection par la vessie. À cela s’ajoute une hygiène personnelle peu soigneuse ou, au contraire, un enthousiasme excessif pour les soins intimes et une hypothermie fréquente. Il convient également de noter la présence de facteurs non infectieux - le manque d'hormones pendant la ménopause. La nutrition ne diffère pas de ce qui précède et ses principes de base sont préservés et doivent être respectés.

En cas de maladies rénales - pyélonéphrite (inflammation du pelvis et du calice du rein) et néphrite interstitielle - une approche plus stricte est nécessaire à la fois pour le traitement et la nutrition thérapeutique. Dans ces maladies, le tableau de traitement n ° 7 et ses variétés sont prescrits. Dans ces maladies, la pression augmente souvent et des oedèmes apparaissent, par conséquent, une nutrition médicale doit assurer la protection du rein, aider à réduire l'œdème et la pression. Le tableau n ° 7 se distingue par la restriction des protéines (de 20 à 80 g par jour) en fonction de l'état du patient, du stade de la maladie et de la fonction des reins. Les caractéristiques de cette table de traitement sont une limitation significative du sel consommé (de 1,5 g à 6 g), du liquide consommé (de 0,7 à 1,1 l). L'utilisation des eaux minérales sodiques (salines) n'est pas autorisée. Le reste - les principes généraux du régime sont semblables.

Produits autorisés

Les soupes sont cuites dans un bouillon de légumes. Permis soupe aux choux, soupes de légumes et de céréales. Remplissez-les de crème sure ou de beurre, mais excluez les assaisonnements et les verts.

À partir de viande faible en gras (généralement du poulet et du bœuf), préparez les plats principaux. Il doit être bouilli, cuit avec une petite quantité d'eau ou cuit au four. Rouleaux de chou (mais sans sauce tomate), courgettes farcies, casseroles de viande bouillie avec des légumes et des pâtes sont autorisés. Le poisson faible en gras est bouilli ou cuit au four sous une sauce au lait ou à la crème sure.
Sur le côté, vous pouvez utiliser toutes les céréales et toutes les pâtes. La bouillie est bouillie dans l'eau, vous pouvez utiliser krupeniki (casseroles) avec du fromage cottage, pilaf de fruits. Les produits laitiers, le lait, le yogourt, le yogourt et le fromage cottage non aigre sont autorisés. Permis 1 oeuf par jour dans la forme bouillie. Autorisé de nombreux légumes qui peuvent être cuits, cuits, faites côtelettes de légumes au four. Dans les légumes cuits, vous ne pouvez pas ajouter d'épices (peut être de la crème sure ou de la crème).

Les fruits et les baies sucrés mûrs, leur purée et leur gelée, la gelée et les boissons aux fruits sans sucre sont autorisés. Le miel est autorisé et la boisson est la décoction d'églantier, les jus de fruits sucrés, le café et le thé vert faibles, la décoction de canneberges, les airelles rouges, les boissons aux fruits de ces baies.

Régime alimentaire pour la cystite - ce qui peut et ne peut pas être

Comment la nutrition affecte la cystite

Nourriture dans la forme aiguë de la maladie

Nourriture pour l'inflammation chronique

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger avec la cystite

Toute bouillie

De variétés dures

De la farine du plus haut grade

Courgettes, carottes, épinards, potiron, asperges, céleri, betteraves (cuites - en toutes quantités, crues - limitées), oignons cuits dans des plats, pommes de terre bouillies et cuites au four

Légumes épicés et aigres: oignons, ail, radis, oseille, raifort, persil, radis, tomates, etc.

Pendant la rémission - pleurotes, champignons en petites quantités

Melon, poire, melon d'eau

Tous les agrumes, raisins, ananas, pommes aigres

Groseilles, canneberges, airelles, myrtilles

Variétés allégées sous forme bouillie (poulet, viande de dinde, lapin, caille, veau en petite quantité)

Variétés grasses (porc, agneau, canard, oie), en période de crise - viande à fibres grossières (bœuf)

Variété de poisson faible en gras

Poisson gras, fruits de mer riches en protéines (calmars, moules, écrevisses)

Poulet hors période aiguë - un par jour Caille - 2–3 par jour

Bouillons de légumes sur l'eau

Bouillons de viande et de poisson

Produits non salés au lait aigre

Fromages salés et fondus

Pain au son, à base de biscuits de blé dur, galetny et avoine, séchage

Muffin, pain à base de farine de haute qualité

Miel, marmelade naturelle, stevia (dans le thé)

Chocolat, bonbons, gâteaux, sucre, édulcorants

Pignons de pin en petites quantités

Légume, de préférence olive

Beurre, pâte à tartiner, margarine

Epices, sauces, mayonnaise, produits semi-finis, saucisses, produits fumés

Compote, gelée, jus de baies, tisane ou tisane, eau minérale de chlorure de calcium, jus naturels sans sucre, bouillon d'églantier

Boissons gazeuses, jus de tomates et d'agrumes, café, thé fort, alcool

Consommation minimisée pendant la phase aiguë

Plus D'Articles Sur Les Reins