Principal Traitement

Épithélium élevé dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie?

Les analyses d'urine sont une procédure obligatoire afin de déterminer l'état général du corps et la présence de maladies. L’un des indicateurs de cette analyse est l’épithélium.

C'est une couche de cellules qui tapisse la surface de la peau, les muqueuses des organes et systèmes internes. L'épithélium a ses propres caractéristiques et structure.

Dans l'urine de chaque personne, ces cellules sont présentes, elles y pénètrent par l'urètre. Une forte augmentation de cet indicateur peut indiquer la présence d’une infection dans le corps. En soi, cet élément ne contient pratiquement aucune information, mais en combinaison avec d'autres indicateurs, il peut être le signe de processus inflammatoires se déroulant dans le corps. Qu'est-ce que cela signifie, nous allons regarder ci-dessous.

Classification

En plus de la quantité, le type d'épithélium excrété avec l'urine est déterminé dans le cadre de l'analyse générale de l'urine. La microscopie révèle trois types de cellules épithéliales dans ce fluide biologique.

  1. Épithélium plat - tapisse l'urètre - leur nombre augmente avec l'inflammation de l'urètre (urétrite).
  2. L'épithélium de transition recouvre principalement les parois de la vessie, ainsi que les uretères, les canaux de la prostate, le pelvis rénal. En plus des cellules de l'épithélium squameux, ce type d'éléments formés se retrouve dans l'urine en une seule quantité. Une forte augmentation du nombre de ce type d'épithélium parle de cystite, pyélonéphrite, prostatite, urolithiase. Outre les maladies, le nombre de ces cellules dans l'urine peut être influencé par plusieurs autres facteurs.
  3. L'épithélium rénal - tapissant les tubules rénaux - ne devrait absolument pas être détecté dans l'urine d'une personne en bonne santé. La présence du type de cellules épithéliales présenté pour les enfants de moins de 1 mois en une quantité de 1 à 10 pièces est autorisée. La détection de cellules rénales dans l'urine humaine indique que le parenchyme rénal a été endommagé.).

La détermination des cellules épithéliales dans l'urine nécessite une précision particulière de la part du technicien de laboratoire - même si le nombre semble normal à première vue, il est nécessaire de déterminer correctement le type de cellules - le diagnostic et l'évaluation de la gravité de la condition humaine en dépendent.

Le taux d'épithélium dans l'urine

Chez les femmes et les hommes, les cellules épithéliales sont toujours présentes dans l'analyse. Ils y arrivent, en exfoliant de la membrane muqueuse des voies urinaires. Selon l’origine, l’épithélium transitoire (vessie), l’épithélium plat (appareil urinaire inférieur) et rénal (rein) sont isolés. L'augmentation du nombre de cellules épithéliales dans les sédiments urinaires est le signe de maladies inflammatoires et d'empoisonnement par les sels de métaux lourds.

Le taux d'épithélium dans l'urine:

  • enfants 0-1 / négatif;
  • chez les hommes et les femmes 0-1-2-3 en vue.

La quantité d'épithélium trouvée dans l'urine dépend de la présence éventuelle d'une pathologie dans le corps. Un indicateur d'au plus 3 unités signifie qu'une personne est en parfaite santé. Si les cellules épithéliales sont plus grandes, l'inflammation de l'urètre est pré-diagnostiquée, ce qui est assez souvent observé chez les hommes.

La maladie est causée par des virus et des bactéries. Chez les femmes, un tel nombre de cellules épithéliales ne signifie pas toujours la présence de la maladie. Souvent ré-analyse: il se peut que le patient ait mal collecté l'urine.

Comment passer l'analyse?

Souvent, les cellules épithéliales squameuses sont détectées dans l'urine à la suite d'une préparation inadéquate pour l'analyse.

  1. Pour transférer le récipient contenant l'urine au laboratoire, il faut attendre 1 à 2 heures après la miction.
  2. Lorsque la menstruation est préférable, évitez de prendre l'analyse.
  3. La collecte d'urine s'effectue uniquement dans un récipient propre (de préférence stérilisé), avec une quantité suffisante d'urine - 100 ml.

La règle de base à suivre est de procéder à des procédures hygiéniques des organes génitaux externes avant de recueillir l'urine.

Causes d'augmentation d'épithélium plat dans l'urine

Si des cellules de l'épithélium squameux sont détectées dans l'urine au-dessus de la norme, cela signifie un processus inflammatoire. Voici les maladies diagnostiquées chez l'adulte, si l'analyse indique des taux élevés:

  1. Caractère de la drogue de la néphropathie. Les changements structurels et fonctionnels dans les reins, se développant sur le fond de la thérapie pharmacologique.
  2. La néphropathie (une maladie rénale dont le fonctionnement est altéré) est de nature démétabolique. La maladie associée à des troubles structurels et fonctionnels des reins, se développant sur le fond de désordres métaboliques, accompagnée de cristallurie.
  3. Cystite - inflammation de la vessie causée par une infection urinaire.
  4. Autres urétrites d'étiologies diverses, par exemple, prostatite (chez l'homme).

Si la valeur est augmentée chez les femmes, cela ne signifie pas toujours la présence d'une maladie grave (une des précédentes), alors que pour un homme, cela constitue un signal d'alarme pour sa santé.

Épithélium rénal dans l'urine: causes

Si une augmentation de la concentration d'épithélium rénal dans l'urine est constatée, cela indique la survenue de maladies rénales dans le corps, par exemple une atteinte du parenchyme rénal, car l'épithélium rénal forme la surface des tubules des reins. La cause de l'inflammation est l'intoxication, les infections, la pyélonéphrite, l'insuffisance circulatoire, la glomérulonéphrite.

Si un patient a subi une transplantation rénale et que, au bout de trois jours, le résultat de l'analyse montre la présence d'une variété rénale et que son contenu est supérieur ou égal à 15 dans le champ de vision, ce fait indique la possibilité d'un rejet d'allogreffe.

Épithélium transitoire dans l'urine: causes

L'épithélium de transition recouvre le bassin, les uretères, la vessie, les principaux conduits de la prostate et de la partie supérieure de l'urètre. Les cellules de l'épithélium de transition dans l'urine de personnes en bonne santé se trouvent en une seule quantité.

Une augmentation du nombre de cellules épithéliales de transition peut être observée en cas de cystite, de pyélonéphrite et de calculs rénaux. Les normes de l'épithélium de transition n'ont pas de divisions en fonction de l'âge et du sexe. La quantité maximale pour une personne en bonne santé ne dépasse pas 3 cellules dans l'urine.

Épithélium identifié dans l'urine: où se situe la ligne de démarcation entre normal et pathologie?

L'urine humaine peut "informer" de la présence de maladies émergentes et en développement.

Ainsi, le changement de couleur ou une odeur désagréable d'urine devrait alerter et contribuer à un appel urgent à un spécialiste.

Grâce à des tests de laboratoire peuvent déterminer la nature de la maladie manifestée. Un des facteurs qui indique la présence de la maladie est l'épithélium dans l'urine.

Le dépassement du taux indique de graves problèmes nécessitant une élimination immédiate.

Performance normale

En raison des communications sanitaires modernes, une personne ne fait pas attention à la couleur de l'urine.

Lorsque vous allez aux toilettes, vous ne pouvez reconnaître que l’odeur, qui peut être dure, acide ou respirer certains produits chimiques.

C'est pourquoi les experts recommandent au moins une fois par mois de collecter l'urine dans un bocal afin d'examiner sa couleur et de vérifier la présence de sédiment.

Si vous remarquez l'un des indicateurs ci-dessus, cela signifie que vous devez contacter un spécialiste pour des tests de laboratoire généraux.

Si nous considérons les résultats, la quantité accrue d'épithélium dans l'urine devrait alerter le spécialiste.

Que disent les cellules épithéliales du sédiment?

L'épithélium est appelé la couche supérieure des cellules des organes internes.

Dans le cas de l'analyse effectuée, l'épithélium est toujours présent dans l'urine, car le fluide traverse les canaux urinaires et interagit donc avec la couche superficielle de cellules.

La question est seulement dans leur nombre. S'il y a plus de 10 cellules épithéliales dans le champ de vision, le patient est susceptible de souffrir de maladies inflammatoires du système urogénital.

Cependant, il existe des cas où une surestimation n'indique pas le développement du processus inflammatoire.

Les raisons de ces manifestations dans la plupart des situations incluent l'utilisation d'antibiotiques et d'autres médicaments.

Il convient de noter que c’est précisément en fonction du type d’épithélium que le médecin sera en mesure de déterminer la nature de la maladie existante.

Types de cellules épithéliales

Dans l'analyse de l'urine indiquent souvent le type de cellules épithéliales qui ont été trouvés en grande quantité.

Il n'y a que trois variétés, chacune ayant son propre indicateur de taux, qui diffère du sexe et de l'âge de la personne.

Donc, dans l'urine, il peut y avoir trois types d'épithélium:

  1. Plat - un grand nombre de cellules épithéliales indique la présence d'une maladie infectée. Selon le sexe et l’âge, l’épithélium squameux a des normes: chez les hommes, ce type de cellules ne peut pénétrer dans l’urine que depuis le tiers inférieur de l’urètre, ce qui est pathologique (il ne devrait pas y avoir d’épithélium normal dans l’urine des hommes); chez les nourrissons au cours des 2 premières semaines de vie, la norme de l'épithélium squameux est incluse dans le cadre de cellules 0-10; chez les femmes et les filles, l'épithélium pénètre dans l'urine par l'urètre et le vagin, ce qui confirme le taux maximal de 10 cellules.

Sur la photo dans l'épithélium à plat d'urine

C'est l'épithélium de transition:

Les écarts par rapport aux normes ne parlent pas toujours du développement de la pathologie. Il est nécessaire d'examiner plus en détail la question de savoir quand «sonner l'alarme» après avoir étudié les résultats des tests de laboratoire effectués.

Il est nécessaire de clarifier les causes de l'apparition normale de l'épithélium dans l'urine et des signes indiquant la présence de maladies.

La panique disparaît!

La manifestation sûre de l'épithélium ne peut être que dans les cas d'espèces de type plat ou de type transitionnel.

L'épithélium dans l'urine, selon son type, peut être normal dans de tels cas:

  1. Des lignes plates du vagin et de l'utérus du beau sexe, il est donc tout à fait normal que, dans l'urine d'une femme, les types de cellules présentés soient trouvés sans toutefois dépasser la norme.
  2. Transitoire peut être dans l'urine en raison de l'utilisation prolongée d'antibiotiques et d'autres médicaments. Aussi, ne paniquez pas si vous venez d'avoir une anesthésie.
  3. L'épithélium rénal ne devrait pas être du tout. S'il est détecté par des tests de laboratoire, un spécialiste vous prescrira certainement un ensemble d'examens pour diagnostiquer une maladie rénale.

Raison de contacter un établissement médical

Selon le type d'épithélium qui s'est précipité, les experts émettent une hypothèse sur les maladies possibles.

Type One - Appartement

L'épithélium plat indique la présence de telles maladies:

  • infections des voies urinaires;
  • inflammation dans les reins;
  • inflammation aiguë ou chronique de la prostate.

Type deux - transition

L'épithélium de transition pénètre dans l'urine pour des maladies telles que:

  • divers troubles des organes internes du système urogénital - la formation de calculs, de polypes ou de tumeurs malignes;
  • divers dysfonctionnements des reins, pouvant être causés par diverses causes et manifestations;
  • en présence d'hépatite, y compris virale.

Type Trois - Rein

L'épithélium rénal se trouve dans l'urine dans les cas de:

  • inflammation des reins;
  • en raison d'une infection du corps, qui provoque presque toujours une augmentation de la température corporelle;
  • en cas d’intoxication grave du corps due à la consommation de médicaments excédant la dose prescrite ou à l’ingestion de produits chimiques.

L'épithélium rénal peut également pénétrer dans l'urine d'une personne nouvellement opérée en cas de rejet du rein par transplantation.

La nature de la maladie, en fonction du type de cellules épithéliales, a déjà été spécifiée. Maintenant, vous devriez apporter les caractéristiques de la recherche de l'épithélium, en fonction du sexe et du groupe d'âge.

Aux normes chez les femmes - une approche plus fidèle

L’urine des femmes est très différente de celle d’une grande moitié de l’humanité. Donc, pour un homme, un signe de la maladie, pour les femmes, la norme.

C'est un épithélium plat, qui pénètre dans les urines des femmes par les organes génitaux, ce qui est souvent la norme.

Les particularités de la manifestation du type de cellules épithéliales présenté doivent inclure une diminution significative des indicateurs pendant la grossesse.

L'épithélium plat dans l'urine pendant la grossesse ne dépasse normalement pas 5 cellules.

Les hommes doivent être sur leurs gardes.

La présence de cellules épithéliales dans l'urine des hommes ne parle que de la présence de toute maladie dont la nature est déterminée par l'installation du type d'épithélium.

Une exception ne peut être que des opérations transférées ou l'utilisation de médicaments non digestibles.

Les enfants ont leurs propres normes

Les caractéristiques de la manifestation des cellules épithéliales ne sont attribuées qu'aux nouveau-nés.

La présence des substances décrites dans l'urine d'un bébé n'indique ni l'apparition ni le développement d'une maladie dangereuse.

Au cours du premier mois de naissance, leur système urinaire s’adapte à la «nouvelle vie» en dehors du ventre de la mère.

Cela provoque une sorte de stress et prend du temps.

Qu'est-ce que c'est désagréable

Souvent, l'urologue ou le thérapeute parlent du danger de détecter des cellules épithéliales dans l'urine d'une personne si celle-ci a été examinée par des spécialistes.

Ils envoient au patient, dont les indicateurs d'épithélium sont au-dessus de la norme, un examen plus approfondi afin de déterminer la cause de ces troubles.

Des analyses de sang générales et biochimiques seront attribuées ici, ainsi que des échographies des reins et du système urinaire en particulier.

En règle générale, si les tissus épithéliaux dépassent les limites normales, la personne ressent déjà une douleur et un inconfort désagréables pendant la miction. Cela est particulièrement vrai pour les maladies de la vessie ou le développement de la prostatite chez les hommes.

Que faire?

Si vous ressentez des douleurs au bas du dos, au ventre et sur le dos lors des premières manifestations de miction, consultez immédiatement un médecin.

Après avoir passé tous les examens et analyses, la maladie peut être diagnostiquée et un traitement prescrit. Bien entendu, seul un spécialiste établira un schéma thérapeutique et prescrira l’utilisation de médicaments.

Il est important de commencer le traitement à temps pour éliminer les symptômes désagréables à temps, pour arrêter et guérir la maladie diagnostiquée.

Si vous ne vous sentez pas bien, si vous ressentez des douleurs à l'aine, au bas du dos ou sur le côté, essayez de recueillir l'urine dans un bocal. Vous constaterez sûrement des changements caractéristiques - manque de transparence et forte odeur.

Contactez immédiatement les experts pour ne pas vous faire encore plus mal.

Épithélium urinaire

Un test d'urine peut fournir un maximum d'informations pour le diagnostic de maladies. Parallèlement à la détermination de l'acidité, de la densité ou de la transparence, une étude est également menée sur les sédiments formés après une à deux heures de sédimentation d'une partie de l'urine. Les assistants de laboratoire divisent les composants structuraux du sédiment en deux groupes: organisés et non organisés. Les composants non organisés comprennent des éléments de nature inorganique (sels minéraux sous forme cristalline ou amorphe), organisés en divers éléments cellulaires: globules blancs, érythrocytes, cylindres, épithélium).

Quels types d'épithélium peuvent être détectés dans l'urine

Tous les organes internes de la cavité, les phanères et les muqueuses, les surfaces internes des vaisseaux sanguins et divers canaux ont une couche externe constituée de cellules épithéliales. Pas une exception et tous les départements du système urinaire. Structures coupe-bassin, uretères, vessie, urètre - tous ces organes possèdent un certain type de cellules épithéliales.

Comme dans tous les tissus du corps, des processus de régénération se produisent constamment dans la couche épithéliale des voies urinaires. Les vieilles cellules qui remplissent leurs fonctions meurent et sont remplacées par de jeunes éléments. Rejetant des murs, ils entrent dans la lumière des canaux et se déplacent constamment le long de ceux-ci avec le courant de l’urine. En conséquence, toutes les cellules à éliminer sont dans la vessie et sont jetées lors de la miction.

Par conséquent, l'épithélium dans l'urine doit toujours être présent en tant qu'indicateur de la régénération normale (physiologique) des voies urinaires, ce que révèle l'analyse de l'urine de chaque personne étudiée. Chez certains patients, les cellules épithéliales peuvent représenter de 2 à 3 pièces dans le champ de vision, chez d'autres, un peu plus. Selon les critères de laboratoire généralement acceptés, le taux d'épithélium dans l'urine peut atteindre 10 cellules.

La surface de toutes les parties du système urinaire est tapissée d'épithélium inhomogène. Ses fonctions et son but sont quelque peu différents, en fonction de l'emplacement, ce qui détermine les différences dans la structure des cellules épithéliales. Par conséquent, dans l'analyse de l'urine, des cellules de structure inégale peuvent être trouvées, ce qui peut signifier leur origine différente. En conséquence, les types d'épithélium suivants peuvent être déterminés dans le sédiment urinaire par microscopie:

Le développement du processus inflammatoire dans les voies urinaires, l'exposition à des toxines ou à des troubles circulatoires affectent toujours l'état des muqueuses et, partant, l'état de la couche épithéliale. Dans toutes ces conditions, il se produit une lésion et un rejet massif de cellules, qui se retrouvent en grand nombre dans la lumière des canaux et sont éliminés avec l'urine. Leur étude au microscope permet de préciser les caractéristiques structurelles de chaque cellule et de déterminer son appartenance à un certain type d'épithélium. Ces données sont des informations indispensables au diagnostic des pathologies rénales.

Épithélium rénal - qu'est-ce que cela signifie?

Les cellules de l'épithélium rénal dans l'urine ne doivent pas être détectées, leur apparition indique toujours une pathologie grave des reins. Ce type de structure comporte une couche superficielle de la membrane muqueuse tapissant les tubules rénaux, le long de laquelle l'urine primaire commence à se déplacer. La présence d'épithélium rénal dans les urines, quelle que soit leur quantité, est considérée comme normale uniquement chez les nouveau-nés dans les 24 premières heures de leur vie. Sa présence parle d'une diathèse acide d'urate temporaire, qui se développe sous l'influence des hormones maternelles sur le corps de l'enfant. Dès que ces œstrogènes sont retirés du corps du bébé, la sécrétion de cellules épithéliales rénales s’arrête également.

La microscopie permet de noter les caractéristiques de ces cellules. Ils ont une forme polygonale ou arrondie, un cytoplasme granulaire et un grand noyau en forme de bulle. La taille est légèrement plus grande que les globules blancs.

Dans l'étude de l'urine de personnes saines d'autres âges, ces cellules sont absentes, mais certaines pathologies sont accompagnées de lésions du parenchyme et des tubules rénaux. Dans ces cas, la détection de l'épithélium rénal devient le signe d'une maladie grave. Plus le champ de vision est microscopique, plus le parenchyme est grave et plus l'évolution de la maladie, ce qui détermine le pronostic de la maladie. En règle générale, on observe une forte teneur en ces formes cellulaires dans les maladies suivantes:

  • maladies inflammatoires (pyélonéphrite, glomérulonéphrite);
  • urolithiase;
  • troubles hémodynamiques au niveau des reins (par exemple, diabète sucré);
  • rejet du rein greffé.

Comme en témoigne la présence d'épithélium de transition dans l'analyse de l'urine

Le type suivant de cellules épithéliales dans l'urine est transitoire et se situe dans les parties inférieures des voies urinaires. Son autre nom est uroteli et consiste en 5 à 8 rangées de cellules. Ils ont tapissé le bassin, l'uretère, la vessie et le segment initial de l'urètre. La même structure a la couche supérieure de la membrane muqueuse des conduits de la prostate. Dans l'état normal de ces départements, la desquamation et le rejet des cellules anciennes se produisent constamment, mais en petites quantités. Par conséquent, il est normal de détecter des cellules individuelles de l'épithélium de transition dans l'urine, de 1 à 3 dans chaque champ de vision. Dans ce cas, le nombre total d'épithélium ne devrait pas dépasser 10.

En microscopie, ces composants morphologiques ont également leurs caractéristiques, mais ils sont en général polymorphes. Leur forme peut être en forme de poire ou arrondie, il peut y avoir des "queues" caractéristiques, la taille est petite, les noyaux sont grands.

Si, dans l'analyse de l'urine, le niveau de type épithélial de transition est élevé, vous pouvez envisager diverses pathologies du tractus urinaire chez l'adulte et l'enfant. Il s’agit de maladies infectieuses, de néoplasmes malins et bénins, d’urolithiase, de lésions de la prostate. Mais l'épithélium de transition de la vessie et d'autres segments du tractus urinaire peut avoir un caractère transitoire ou transitoire. Par exemple, avec la prescription à long terme de certains médicaments (antibiotiques, en particulier) ou immédiatement après l'anesthésie.

Dans quels cas trouve-t-on de l'épithélium plat dans l'urine?

Ce type de cellule est caractéristique du dernier segment de l'urètre. Chez l’homme, les cellules épithéliales malpighiennes de l’urine ne sont généralement pas détectées si la collecte de l’urine est effectuée correctement et si une partie moyenne est présentée pour analyse. Dans ce cas, les cellules individuelles doivent être excrétées avec la portion initiale d’urine. Chez la femme, les cellules épithéliales de type plat sont présentes à la fois dans l'urètre et dans la membrane muqueuse des organes génitaux externes et du vagin. Par conséquent, l'épithélium squameux dans l'urine chez les filles et les femmes est toujours présent, mais en petites quantités.

Ces cellules ont une grande taille, une forme polygonale et de petits noyaux. Ils n'ont pas d'importance particulière dans le diagnostic, mais leur quantité accrue dans l'analyse d'urine peut indiquer que la portion d'urine n'a pas été correctement collectée. Par conséquent, les règles de collecte d'urine doivent être strictement observées, dans ce cas uniquement, les résultats obtenus joueront un rôle diagnostique.

Comment collecter correctement l'urine pour l'analyse

L'analyse d'urine peut être assignée de manière à clarifier la nature de la maladie et pour l'examen planifié ou dispensaire. Dans la plupart des cas, la personne le sait à l'avance et peut faire tout son possible pour que l'échantillon d'urine soit prélevé conformément à toutes les règles. Ainsi, un jour avant la collecte des urines, il est souhaitable de se conformer aux mesures qui aideront à préserver la couleur naturelle et l’acidité de l’urine. Pour ce faire, il est important de refuser les produits alimentaires capables de colorer le liquide dans une couleur différente: myrtilles, betteraves, carottes, agrumes.

Il est nécessaire de limiter les sels, les épices, d'exclure temporairement les vitamines, les préparations de nitrofurane (urine de peinture dans une couleur jaune intense), les préparations diurétiques. Un effort physique excessif à la veille de la collecte de l'urine peut entraîner un excès de complexes protéiques dans l'analyse.

Le matin de la journée d’étude, vous devez effectuer les étapes suivantes:

  • ne pas manger avant de collecter l'urine;
  • laver les organes génitaux externes avec de l'eau tiède et du savon;
  • la collecte est faite au réveil; si ce n'est pas possible, alors 2-3 heures après la toute première miction du matin;
  • la partie moyenne de l'urine est recueillie dans un récipient stérile spécial ou un pot lavé, tandis que les parties initiale et finale sont passées dans les toilettes;
  • le conteneur est fermé et livré au laboratoire le matin du jour de la collecte.

En outre, il convient de rappeler que les femmes ne veulent pas collecter d'urine pendant la menstruation. Si cela n'est pas évité, vous devez utiliser un tampon hygiénique. Après la cystoscopie, l'analyse de l'urine ne peut être effectuée que dans une semaine. Dans certains cas, pour le diagnostic, le médecin doit en avertir le patient, non pour recueillir la partie centrale mais la quantité totale d'urine matinale. Il est important que l'urine soit immédiatement collectée dans le conteneur dans lequel elle sera transportée à des fins de recherche. Il est interdit de la jeter du pot ou du récipient. Il est conseillé de livrer l'urine au laboratoire immédiatement après la collecte, mais le stockage à court terme du récipient au réfrigérateur est autorisé, pour une durée maximale de 2 heures. Avec une rétention plus longue, l'urine perd ses propriétés physiques, la reproduction des micro-organismes commence dans celle-ci.

Si ces simples recommandations sont suivies, tous les indicateurs, y compris l'épithélium dans l'urine, seront les plus fiables. En pratique clinique, si le contenu de l'un des composants du sédiment urinaire est élevé, l'analyse d'urine est répétée. S'il y a trop d'épithélium, de leucocytes, d'érythrocytes ou de protéines dans les résultats répétés, des analyses supplémentaires sont effectuées par d'autres méthodes.

Cellules de l'épithélium de transition dans l'urine

En règle générale, pour obtenir des informations sur la présence ou l'absence de toute maladie, le médecin demande tout d'abord au patient de faire passer son urine pour une analyse en laboratoire. La principale caractéristique est l'épithélium de transition dans l'urine. C'est la première chose à laquelle un médecin peut prêter attention lorsqu'il étudie le résultat obtenu.

Bien entendu, dans la composition de l'urine, il existe également d'autres éléments tout aussi importants qui peuvent indiquer la présence de maladies. Mais ce n’est pas encore si important: il faut déterminer pour quelles raisons les cellules épithéliales de l’urine sont déterminées.

Ce sont les particules qui tapissent la surface de tous les organes et systèmes internes du corps humain. En principe, leur petit nombre est toujours présent dans la composition de l'urine de personnes en bonne santé, ce qui n'indique nullement la présence de phénomènes pathologiques. Sauf dans les cas où le taux d'épithélium dans les urines est élevé.

Le taux d'épithélium dans l'urine

L'uréthrite est un processus inflammatoire dans la région de l'urètre. C’est cette maladie qui peut souvent indiquer la raison des changements spectaculaires des indices des cellules épithéliales dans la composition de l’urine. Pour le déterminer, le médecin établit d'abord une corrélation entre la norme des indicateurs, qui devrait être la suivante dans un corps en bonne santé:

  • Si une femme ne présente aucune pathologie urogénitale, le taux d'épithélium pour elle ne dépasse pas 10 unités. Pour les femmes enceintes, ce chiffre peut être réduit à 5 unités.
  • Parmi la population masculine, comparée au corps féminin, l’épithélium utilisé dans l’analyse de l’urine ne devrait pas dépasser trois unités. Si ce chiffre est plus élevé, on peut alors parler de la présence d'un processus pathologique. Cela se produit souvent dans les moments postopératoires ou lors de l'utilisation de médicaments.
  • Chez les nouveau-nés, la valeur des cellules épithéliales est égale à 10 unités, puis diminue avec le développement et la croissance du bébé. C'est-à-dire que le taux d'épithélium est réduit à 0 à 3 unités. Ce qui est caractérisé par la présence d'une situation stressante chez un enfant après la naissance n'est pas associé à des maladies.

Comme on peut le constater, le taux d’indicateurs dépend non seulement du sexe de la personne, mais également de son âge. C’est surtout ce sur quoi le médecin attire l’attention avant de poser un diagnostic précis.

Causes des sédiments épithéliaux

En règle générale, tous les organes internes de la personne ont un tissu muqueux constitué de l'épithélium. Il s'ensuit qu'une petite quantité d'épithélium est toujours présente dans la composition de l'urine. La raison évidente de l'interaction constante de l'urine avec les tissus des organes lors de la sortie du corps par les canaux urinaires.

Lorsque le nombre d'épithélium dépasse 10 unités, peut indiquer que le patient a une inflammation dans la région des organes urinaires. Ce qui, au fait, n’indique pas toujours une affection douloureuse, se produit parfois lorsqu’on prend des médicaments. Tout dépendra du type d'épithélium identifié dans l'urine.

Classification

Lors de l'analyse des analyses, les types de cellules épithéliales suivants peuvent être présents.

En apparence, ces cellules n'ont pas de couleur, ressemblent à la forme d'un cercle. Dans l'urine peut être défini comme un réservoir ou se produire dans une seule variante. Elles sont toujours présentes dans l'urine du corps de la femme et s'y dirigent directement par le vagin ou l'urètre. Chez l'homme, l'épithélium dans l'urine apparaît à partir de la partie inférieure de l'urètre. Où toute pathologie peut être déterminée par le fait d'augmenter le nombre d'épithélium dans les urines. Ce phénomène est plus fréquent que ceux décrits ci-dessous.

Selon la structure externe, leur forme est variable. L'épithélium de transition a une teinte jaunâtre. Ces cellules épithéliales de caractère sont situées à la surface du pelvis rénal muqueux, de l'uretère ou de l'urètre supérieur. Le médecin constate souvent une augmentation de l'épithélium transitoire en cas de pyélonéphrite, de cystite ou de sable dans les reins. Cela indique également le stade initial de la formation de polypes, hépatite, calculs rénaux.

Une augmentation de l'urine de telles cellules épithéliales peut indiquer des pathologies du parenchyme rénal. Par exemple, une personne peut être atteinte d'infections urogénitales, de glomérulonéphrite, de pyélonéphrite ou d'autres pathologies de nature similaire. Habituellement, toutes ces maladies sont associées à des signes d'hyperthermie.

Méthodes de diagnostic

Il existe de nombreux cas où l'analyse s'avère erronée. Par exemple, une telle probabilité augmente si, à la veille, le patient avait réagi par inadvertance à la collecte d'urine. Par exemple, l'urine a été recueillie dans un récipient non stérile, oublié de se laver.

C'est pour la collecte et le résultat correct de l'analyse de l'urine sont les conditions principales. La même chose s’applique à la réunion du matin, c’est-à-dire que l’urine doit être préparée non pas à partir du soir, mais à partir du matin même après le réveil. Après avoir collecté exactement la partie moyenne de l'urine, en sautant le premier et le dernier. En conséquence, il sera considéré comme le plus informatif, permettant d’établir le diagnostic correct.

De plus, si le médecin confirme la présence de l'épithélium dans les analyses, le patient devra ensuite subir un diagnostic plus détaillé. À savoir:

  • Échographie des organes du système urinaire.
  • Don de sang pour analyse biochimique.
  • Autres études à caractère général.

En outre, l'épithélium déterminé dans l'urine du patient peut également être surmonté par d'autres symptômes tout aussi agréables. Par exemple, il commencera à avoir des problèmes avec le processus de miction. Ce qui peut indiquer une inflammation de la vessie ou une maladie de la prostate chez les hommes.

Raison d'aller à la réception

L'épithélium déposé dans l'analyse des sédiments peut différer en trois types. Qu'est-ce qui déterminera le diagnostic final:

  • L'épithélium plat appartient au premier type. Soulignant souvent des maladies telles que l'inflammation aiguë ou chronique de la prostate chez les hommes. Y compris l'infection des organes urinaires, ou l'inflammation rénale, sans distinction de sexe.
  • Le second type est l'épithélium de transition. On trouve souvent des traces d'urine dans les polypes, les tumeurs ou les calculs rénaux. Y compris l'hépatite virale ou d'autres maladies de même nature.
  • L'épithélium à caractère rénal est le troisième type. Dans l'urine contenue en raison du processus inflammatoire en développement, les infections. Peut souvent se produire simultanément avec des symptômes d'augmentation de la température corporelle. La principale raison en est l'intoxication après la prise de médicaments, l'ingestion de produits chimiques dans le corps qui provoquent une intoxication chez l'homme.

Parfois, cela peut arriver chez un patient à la suite d'une greffe de rein, lorsque le corps commence à rejeter un nouvel organe.

Que faut-il faire

Si vous avez commencé à vous soucier de problèmes de miction, de douleurs au bas du dos, à l'abdomen ou à la région inguinale, n'hésitez pas, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Parlez-lui de votre état de santé, il déterminera le traitement le plus approprié et vous donnera l'occasion d'établir la cause spécifique de la maladie.

Pour ce que le patient devra subir un certain nombre de procédures de diagnostic nécessaires et attendre le résultat du test. En outre, si les hypothèses sur la présence de la maladie ne sont positives que dans ce cas, le médecin commence à rechercher les moyens les plus appropriés pour résoudre les problèmes existants.

L'importance de cette approche réside précisément dans la rapidité d'exécution. Les mesures indépendantes n’ayant aucune pertinence ici, une telle attitude à l’égard de la santé peut amener une personne dans un état extrêmement dangereux. Quant à absolument n'importe quelle maladie.

Par conséquent, il convient également de faire preuve de prudence si, en plus de se sentir mal, la couleur de l’urine vous semblait tout aussi suspecte. Par exemple, sa composition est devenue plus trouble, avec une odeur spécifique. Ces signaux peuvent indiquer la présence de maladies graves. Ce qui n'est pas nécessaire de retarder, il serait préférable si vous contactez immédiatement votre médecin pour obtenir de l'aide.

Epithelium dans les urines: la norme, le nombre chez un enfant, un adulte, pendant la grossesse

L'une des principales et nécessaires à tout examen clinique est une analyse générale de l'urine, qui prévoit l'étude de la composition du résultat de la vie humaine par la réalisation d'études biochimiques, microscopiques et physico-chimiques.

Les produits finaux du métabolisme, qui sont éliminés naturellement du corps, sont très importants pour la détermination ultérieure d'éventuelles maladies, infections et processus inflammatoires dans le corps.

Une importance particulière est accordée au nombre d'épithélium dans les urines, indépendamment de l'âge et du sexe du patient.

Cellules épithéliales dans l'urine

Qu'est-ce que les cellules épithéliales?

Leur couche est une surface épithéliale, un tissu, qui est la membrane des organes internes, des muqueuses, des systèmes urinaire, respiratoire et digestif, des glandes, de la peau externe, de l'épiderme.

Si l'analyse de l'urine détermine l'écart entre le nombre d'épithélium et un taux prédéterminé, des suspicions de maladies des fonctions du corps énumérées ci-dessus apparaissent.

Quelles cellules épithéliales peuvent être trouvées dans l'urine:

  1. épithélium squameux. C'est une membrane pour la prostate et les voies urinaires chez l'homme. Chez les femmes, il est plus fréquent lors de l'examen. Presque tous les organes du système génito-urinaire sont recouverts d'une couche;
  2. épithélium de transition. Une partie intégrante du système biliaire et urinaire. Présent dans les reins, la vessie, l'urètre;
  3. épithélium rénal. Basé sur le nom, il devient clair que l'emplacement principal de ce type de tissu est le tubule des reins.

Il existe certaines normes d'indicateurs admissibles de la composition quantitative de l'épithélium dans l'urine ou de leur absence. Cas autorisés et isolés qui correspondent à l'âge du sujet, aux caractéristiques sexuelles et à la période de développement.

Analyse d'urine: transcription, épithélium normal

Pour déterminer les différents types d'épithélium dans l'urine, un diagnostic général et un examen du liquide biologique sont effectués.

Un test d'urine pour adulte devrait normalement fournir les résultats suivants:

  1. couleur Jaune, paille;
  2. la transparence. Présent;
  3. l'odeur. Pas pointu
  4. réaction de pH. La valeur est valide de 4 à 7;
  5. densité. De 1012 g / l à 1021 g / l au maximum;
  6. protéine Ne devrait pas être observé. Écart possible par rapport à l'indice 0,033 g / l;
  7. glucose. Taux admissible - 0,8 mmol / l;
  8. corps cétoniques. Non détecté;
  9. la bilirubine. Aucun;
  10. urobilinogène. Pas plus de 6-10 mg / l;
  11. l'hémoglobine. Non
  12. les globules rouges. Cas simples, jusqu'à 3;
  13. les leucocytes. Le nombre maximum d'hommes est de 3 pour les femmes - 6;
  14. cellules épithéliales. En fonction de l'âge et du sexe. Valeur - jusqu'à 10;
  15. cylindres. Indicateurs simples;
  16. bactéries, champignons, sels et parasites. Ne devrait pas être observé.

Un type d'épithélium à plat dans l'urine survient chez les femmes. Représente la surface de la membrane muqueuse du tractus génital, l'épithélium de transition indique des problèmes de miction et une violation des uretères, de la vessie et du rein - correspond à une maladie du système biliaire.

Épithélium plat dans l'urine

Observé lors de l'exfoliation de la surface et des muqueuses, des tissus des organes génitaux chez la femme, l'enfant et du système uro-génital, de la prostate chez l'homme. Ses indicateurs seront différents pour les groupes d'âge et diffèrent en fonction du sexe du patient.

Épithélium plat dans l'urine d'un enfant et son taux dépend de l'âge:

  1. de la naissance à 14 semaines. Les valeurs valides vont de 0 à 10;
  2. chez un enfant. "Négatif" ou célibataire, jusqu'à 3.

Le résultat moyen est d'environ 3 pour toutes les personnes interrogées. Mais certaines caractéristiques comptent parmi les représentantes.

Quel devrait être le taux d'épithélium plat chez les femmes dans l'urine:

  1. moins de 18 ans. Valeur de 0 à 3;
  2. à partir de 50 ans. Indicateur - jusqu'à 3;
  3. après 50 ans, pendant la ménopause. Montant de 0 à 6;
  4. cycle menstruel. Chez les femmes, 1 à 2 jours avant le début prévu, la valeur passe à 5.

Chez les hommes, la valeur acceptable est comprise entre 0 et 5. Sinon, un examen supplémentaire est effectué et une recherche de la cause effectuée. Pendant la grossesse, il peut atteindre un indicateur quantitatif de 4 à 6. Lors de la prise de médicaments antibactériens et de diurétiques - 5.

Cellules de l'épithélium de transition dans l'urine

Les indicateurs ne doivent pas dépasser une valeur supérieure à 3 unités. Ils sont le résultat de l'interaction du fluide biologique avec le bassinet, la vessie, les uretères et l'urètre.

S'il y a un épithélium de transition dans l'urine, une étude supplémentaire du dysfonctionnement possible du système urinaire est nécessaire.

Le taux d'épithélium de transition dans l'urine ne dépend pas du sexe, de l'âge et des caractéristiques de l'organisme. Valeur valide unique - 3.

Épithélium rénal dans l'urine


La nature des maladies que l'épithélium rénal provoque dans l'urine est bien sûr associée au système biliaire et à la perturbation de son travail à part entière.

Ceci est indiqué par un écart par rapport à la norme acceptée:

  1. enfants de la naissance à 1 mois - de 1 à 10 ans;
  2. chez les adultes. Doit être absent ou égal à 1.

Pendant la période de grossesse est un danger particulier et ne devrait pas être présent même dans un seul cas. Les personnes à risque ont subi une intervention chirurgicale pour une greffe ou une greffe de rein. Pour eux, cela menace avec des conséquences, comme une défaillance de l'organe du corps.

Causes de l'épithélium dans l'urine

Il est très important de détecter à temps les violations ou les changements qui ressortent de l'analyse générale de l'urine. Il reflète le travail du système reproducteur urinaire et biliaire.

Tout écart par rapport au résultat ou toute augmentation de son indicateur signale des maladies éventuelles qui doivent être diagnostiquées et étudiées plus avant.

Que signifie un grand nombre d'épithélium plat chez les hommes et les femmes?

  1. la ménopause chez les femmes âgées;
  2. consommation de drogue;
  3. la cystite Infection qui provoque une inflammation qui se produit dans la région de la vessie. Modification des sédiments et de la composition de l'urine;
  4. néphropathie. Modifications de la densité des reins, de la pression artérielle des organes, de la fonction de filtration;
  5. prostatite chez les hommes. Maladie urologique. Elle est provoquée par une lésion de la prostate.
  6. urétrite Les changements dans la structure de la paroi de l'infection de l'urètre. Provoque une inflammation de l'urètre;

Chez les nourrissons, la performance est significativement différente de celle des adultes. Même l'immunité des enfants faibles et le sous-développement des organes provoquent des complications pour un petit organisme.

Une attention particulière doit être accordée aux médecins en raison de l'épithélium existant dans l'urine d'un enfant et de ses causes possibles:

  • accouchement difficile;
  • prématurité;
  • reflux du système urinaire. Un trouble qui entraîne le retour de l'urine dans les reins à partir de la vessie sans le faire sortir;
  • maladies intra-utérines. Streptocoque, staphylocoque;
  • urolithiase;
  • troubles pathologiques du système génito-urinaire;
  • dysfonctionnement rénal chronique héréditaire;
  • problèmes neurologiques.

La séparation des cellules épithéliales impliquées dans les reins et le système urinaire est assez fréquente.

Si l'épithélium de transition est présent pendant l'étude, dans l'urine, il y a plusieurs raisons à cela:

  1. urolithiase;
  2. la cystite Infection des voies urinaires;
  3. tumeurs oncologiques.

Et absolument ne devrait pas être la présence d'épithélium rénal dans l'urine.

Sa présence parle de maladies existantes et de graves problèmes de santé:

  • rein après transplantation rejeté;
  • pyélonéphrite. Lésion du bassin du rein, processus inflammatoire des tubules;
  • glomérulonéphrite. Il se caractérise par une forme aiguë et chronique d'insuffisance rénale;
  • néphropathie ischémique. Un trouble qui provoque le diabète. Le rein est incapable d'exercer sa fonction, les glandes, les artères et les organes de l'appareil circulatoire;
  • néphrosclérose. Pathologie du développement de la glande. Réduire la taille du rein avec son dysfonctionnement ultérieur;
  • tuberculose rénale. Maladie infectieuse déclenchée par une bactérie.

Les résultats de l'examen d'urine peuvent ne pas être fiables uniquement en cas de collecte incorrecte de liquide biologique. C'est particulièrement le cas chez les jeunes enfants et les femmes.

Par conséquent, il sera préférable de clarifier avec le personnel de laboratoire ou le médecin traitant comment collecter et évacuer correctement l'urine aux fins d'analyse.

Comment traiter un épithélium transitoire accru dans l'urine?

Tous les organes de la cavité humaine sont tapissés d'épithélium, qui est en perpétuel renouvellement. Dès que les cellules meurent, elles sont remplacées par de nouvelles. C’est pour cette raison que si les analyses de laboratoire révèlent un épithélium en transition dans l’urine, il ne faut pas soupçonner l’apparition de maladies ou de pathologies dans le corps, mais leur présence peut indiquer leur présence. Si la quantité détectée ne dépasse pas les valeurs admissibles et ne dépasse pas les limites de normalisation, la situation n'est pas dangereuse.

Définition de l'épithélium de transition

L'épithélium de transition appartient à son espèce multicouche caractéristique des organes d'excrétion de l'urine. Ce sont les uretères, le bassin rénal des reins et la vessie, qui est capable de s’étirer fortement avec ses parois lorsqu’il est rempli de liquide. Pour l'épithélium de transition, plusieurs types de particules sont notés dans sa composition: intermédiaire, basale et de surface.

La couche basale de cellules est formée de fragments cambiaux arrondis sombres. La couche intermédiaire contient des particules polygonales. La surface est constituée de grosses particules multicoeurs de forme plate ou en forme de dôme, qui dépendent de la forme et de l'état de la paroi d'un organe particulier.

Lorsque le mur est étiré en raison du remplissage avec de l'urine, les particules sur sa surface deviennent plus minces et la couche de surface devient plate. Lorsqu'une contraction de la vessie se produit, l'épaisseur de la couche épithéliale augmente considérablement, de nombreux éléments de la couche intermédiaire prenant la forme d'une poire et les fragments de surface situés au-dessus de celle-ci forment un dôme.

Il n'y a pratiquement aucun espace entre les particules de surface, le contact est très étroit, ce qui est important pour créer une barrière contre la pénétration de l'urine à travers la paroi du corps, en contournant les voies urinaires.

Classification

L'histologie est étudiée dans la composition des tissus dans le corps. Chaque technicien de la clinique dispose des connaissances nécessaires et suffisantes sur la composition structurelle de divers organes humains. Le système urinaire comprend plusieurs membranes recouvertes d'épithélium de types différents.

Chacun d'eux a ses propres caractéristiques histologiques, ses fonctions et son emplacement. C'est pourquoi un examen microscopique des sédiments dans l'urine permet de classer les cellules en fonction du type et du lieu de leur localisation. Le diagnostic est posé après la détermination du type d'épithélium, qui peut être rénal, transitoire et plat.

Plat, couvrant la surface de l'urètre. Dans l'analyse de l'urine masculine, ces particules devraient être absentes en termes normaux. Chez les femmes et les nouveau-nés, un faible pourcentage de tels fragments est possible.

Transitoire, faisant partie intégrante des membranes de la vessie et des uretères. Cette espèce est appelée transitoire en raison de sa capacité à changer de structure. En raison de la particularité de la structure anatomique du système d'extraction des fluides du corps, l'épithélium transitoire dans l'urine est déterminé chez toutes les personnes sans distinction de l'âge ou du sexe.

Rein, couvrant la surface et les reins. Dans l'urine d'un adulte, son apparence est considérée comme un symptôme dangereux. Pour les nouveau-nés, elle est la norme.

Norme dans les tests d'urine

Normalement, le nombre de cellules épithéliales dans l'urine est compris entre 2 et 10 unités dans le champ visible du microscope. Déterminer les cellules de l'épithélium squameux dans l'urine de nourrissons jusqu'à deux mois, ainsi que dans l'urine de femme, n'est pas un symptôme dangereux.

Si l'épithélium squameux est détecté chez l'homme, cela indique le développement de processus inflammatoires dans le corps. Avec une quantité importante de particules plates, le patient souffre le plus souvent d'inflammation des canaux urinaires, de pyélonéphrite, de la prostate ou de maladies de la vessie.

L'épithélium de transition est également normalisé dans sa taille, et le nombre de ses cellules dans l'urine ne doit pas dépasser 3 par champ de vision. Pour les enfants jusqu'à deux mois, sa présence est possible, ainsi que rénale.

Indicateurs optimaux des résultats d’une étude clinique sur l’urine:

  • urine masculine - absence de cellules de type plat, urine féminine - de 3 à 10 unités, urine de l'enfant - de deux à dix unités;
  • le type de transition dans l'urine de l'homme, de l'enfant ou de la femme peut toujours être détecté en une quantité de 2 à 10 unités;
  • type de rein dans l'urine féminine et masculine doit être complètement absent. Chez les nourrissons jusqu'à deux mois, l'épithélium de n'importe quelle espèce peut être détecté et le rein en une quantité de 2 à 10 unités dans le champ de vision.

Diagnostics

Les cellules épithéliales peuvent être détectées en laboratoire et le sédiment urinaire est examiné à l'aide d'une centrifugeuse. Une préparation pour l'examen microscopique est préparée d'une manière spéciale, une goutte d'urine est placée sur une lame de verre et examinée au microscope avec un grossissement significatif.

Le spécialiste considère les éléments qui se trouvent dans le champ de vision du microscope. Les résultats de décodage déterminent trois types de cellules par indicateur quantitatif. Le spécialiste note une teneur modérée, faible ou élevée en cellules épithéliales.

Raisons pour dépasser la norme

Si l'urine contient un grand nombre de cellules épithéliales d'un type ou d'un autre, cela indique son décollement intense. Cette pathologie est associée à une inflammation du système urogénital. Des taux excessifs sont également possibles en raison de la cystite, de la prostatite, de la néphropathie et de l’urétrite.

La cystite

La cystite est la cause la plus courante d'apparition de cellules plates dans l'urine. On le trouve partout chez les femmes de tout âge. Lorsque l'inflammation des parois de la vessie commence, le détachement du tissu épithélial et le processus de régénération sont perturbés. La cystite au stade aigu provoque le détachement d'une quantité d'épithélium telle qu'elle est perceptible même sans examen de laboratoire et que l'urine devient blanchâtre et très trouble.

Il est important de commencer le traitement à temps, car la cystite a tendance à se transformer en formes chroniques. Plus le traitement du processus inflammatoire est retardé, plus il y a de sédiments dans l'urine.

Néphropathie

La particularité de la maladie est l'accumulation d'anticorps dans les reins, ce qui provoque des processus inflammatoires. En même temps, la fonction rénale est altérée en tant que filtre, ce qui augmente le contenu en cellules du tissu épithélial. La néphropathie ne commence pas de manière inattendue, mais se forme sur une longue période sans apparition de symptômes. Il ne peut pas être guéri, mais vous pouvez arrêter sa progression et vous propager à l'aide de médicaments. Dans cette maladie, dans l'urine, on trouve des érythrocytes et des protéines en plus des cellules plates.

Prostatite

Les tests urinaires d'un homme en bonne santé ne devraient pas contenir de cellules de type plat, mais en raison de la présence de divers facteurs, des particules exfoliées peuvent pénétrer dans l'urine par le bas des voies urinaires. S'il y a une inflammation dans la prostate, son apport sanguin est d'abord perturbé. Lorsque cela se produit, il se produit un rejet de cellules et une régénération altérée, ce qui entraîne la pénétration de particules de tissu épithélial dans l'urine en quantités importantes.

Epithélium de transition en analyse

Les fragments de transition de la membrane superficielle d'un organe font partie intégrante des parois des uretères, du bassin dans les reins, des canaux de la prostate et des parties supérieures du canal urétral. Une petite quantité dans l'analyse pour adultes est considérée comme acceptable, mais si un spécialiste trouve plus de 3 cellules dans le champ de vision dans une étude en laboratoire, cela indique une inflammation des organes urinaires.

L'apparition de cellules de transition dans l'urine est causée par diverses pathologies, mais il s'agit le plus souvent d'une pyélonéphrite, d'une urétrite et d'une urolithiase infectieuses. De plus, une augmentation du nombre de cellules épithéliales de type transitoire peut être provoquée par la prise de médicaments antibactériens, ainsi que par des blocages et des préparations pour l'anesthésie générale.

Analyse de décodage

Lors du déchiffrement des analyses du patient, le technicien de laboratoire remarque toujours la présence d'une pathologie. Si l’urine de la femme est examinée, l’épithélium squameux indique une éventuelle non-observation des règles relatives à la prise de matériel ou à l’hygiène des organes externes. Mais si le taux est dépassé de manière significative, il est nécessaire de mener une enquête supplémentaire.

Dans l'urine masculine ne doivent pas être des cellules de tissu épithélial plat, et si elle est détectée, il s'agit le plus souvent d'uréthrite. De plus, les cellules peuvent pénétrer dans l'urine après un examen avec des instruments de l'urètre, à l'aide d'un cathéter à vessie ronde inadapté à l'épaisseur.

L'assistant de laboratoire du laboratoire clinique ne tire pas de conclusions sur la présence des maladies du patient sur la base des fragments trouvés dans le sédiment. Un diagnostic ne sera possible qu'après tous les tests. En particulier, si les bactéries, les érythrocytes et les leucocytes, les protéines et les nitrates ne sont pas détectés dans l'urine mais que seuls des fragments plats sont détectés, il est recommandé au patient de répéter l'analyse.

Symptômes et traitement

L'apparition de cellules épithéliales dans l'urine n'est pas une maladie à caractère indépendant, elle indique uniquement la présence d'une inflammation dans le corps. Ce n'est que s'il y a des irrégularités dans les voies urinaires, qui ne s'accompagnent pas de douleurs dans le bas de l'abdomen, de sensations désagréables et d'une miction altérée, ainsi que d'hyperthermie.

Avec des complications et une évolution sévère de la maladie, le développement de l'insuffisance rénale est possible. Si des sédiments apparaissent dans l'urine en raison d'une prostatite, les patients de sexe masculin se plaignent de la fréquence des envies de deurition, en particulier la nuit, ainsi que de la violation de leur puissance. Le médecin prescrit un traitement en fonction du type de pathologie.

Dans les maladies d'origine infectieuse, il est nécessaire d'utiliser des anti-inflammatoires, des diurétiques et des antibactériens. En outre, les méthodes de traitement en médecine traditionnelle peuvent également compléter les stades chroniques de la maladie du système urogénital. Tous les traitements sont effectués sous contrôle sous forme d'analyses d'urine.

Plus D'Articles Sur Les Reins