Principal Traitement

Signes de maladie rénale chez l'adulte

Les signes d'insuffisance rénale chez l'adulte sont très simples et reconnaissables. À leur sujet et sera discuté dans cet article, car pour le traitement correct et rapide est très important de bien diagnostiquer.

Pour maladie rénale est caractérisée par des troubles de la miction, des maux de dos, un gonflement. De nombreuses maladies peuvent être caractérisées par de la fièvre, un essoufflement, une augmentation de la pression artérielle. L'apparence du patient change. Il y a souvent des plaintes de nature générale.

Troubles Urinaires

Réduction d'urine

La réduction de l'écoulement d'urine (oligurie) ou de l'absence totale de miction (anurie) peut être due à une insuffisance rénale aiguë résultant d'une glomérulonéphrite aiguë.

Les causes de rétention urinaire aiguë sont souvent une obstruction des voies urinaires (adénome de la prostate, urolithiase). Parfois, l'anurie peut être causée par une perte de liquide extrarénal (fièvre, transpiration excessive par temps chaud).

Une diminution de la miction chez un patient souffrant d'insuffisance rénale chronique doit être avertie de la possibilité de passer au stade terminal d'insuffisance rénale chronique, en particulier si l'apparition de l'oligurie a été précédée par une période de forte miction et de soif.

Augmenter la quantité d'urine

Une augmentation de la quantité d'urine (polyurie) et une augmentation secondaire du volume de liquide consommé (polydipsie) peuvent être une conséquence de troubles tubulaires prononcés et de lésions des tissus des reins (polykystose rénale, pyélonéphrite chronique).

Le développement de la polyurie chez les patients atteints de glomérulonéphrite indique la progression de la maladie.

Une polyurie peut survenir à la suite d'une hypokaliémie de diverses origines (par exemple, l'utilisation à long terme de médicaments diurétiques). La nomination de médicaments à base de potassium conduit dans ce cas à la normalisation de la quantité d'écoulement d'urine.

La survenue de polyurie, de mictions nocturnes fréquentes (nycturie), une bouche sèche peut indiquer l'apparition d'une insuffisance rénale et nécessite une étude obligatoire de la créatinine et de l'urée plasmatiques.

La polyurie et la polydipsie d'origine rénale doivent être différenciées des phénomènes similaires chez les patients diabétiques. Avec une concentration normale de glucose dans le sang, une polyurie sévère et une soif, il est nécessaire d’exclure la présence de diabète autre que le sucre.

Dysurie

La présence de rezie lors de la miction du bas-ventre et de l'urètre est le plus souvent le résultat d'une infection des voies urinaires (cystite, urétrite). Cependant, ces phénomènes peuvent être le résultat de la séparation de petites pierres ou de masses nécrotiques dans la tuberculose rénale. Vous pouvez ressentir des mictions douloureuses lors d'une hématurie aiguë grave lors du passage de caillots sanguins dans l'urètre. Des phénomènes dysuriques récurrents peuvent être les seules manifestations de la tuberculose des voies urinaires.

Un changement de couleur de l'urine, l'apparition de sang dans l'urine (hématurie) est le plus souvent observé dans les cas de glomérulonéphrite aiguë, d'exacerbation de glomérulonéphrite chronique et d'infarctus du rein.

L'apparition de sang visible dans les urines après un épisode de colique rénale indique souvent une lithiase urinaire. L'excrétion d'une petite quantité de sang écarlate dans l'urine, associée à des mictions fréquentes et douloureuses, est observée dans la cystite hémorragique.

L'hématurie soudaine sans douleur, qui peut souvent être la seule manifestation d'une tumeur des voies urinaires, nécessite une attention particulière.

La présence de sang dans les urines n'indique pas toujours la nature rénale du saignement. Seule l’excrétion urinaire de caillots sanguins ressemblant à des vers indique probablement que le rein est la source de sang dans l’urine.

Lombalgie

Ceci est l'une des plaintes fréquentes de maladie rénale. Avec toutes les douleurs dans les reins, une analyse d’urine est nécessaire. Les douleurs lombaires causées par une maladie rénale sont généralement sourdes, généralement peu dépendantes des mouvements et de la position du patient.

Le plus souvent, des douleurs sont observées lors d'une pyélonéphrite aiguë ou d'une exacerbation d'une pyélonéphrite chronique, ainsi que dans la tuberculose et les tumeurs du rein.

La glomérulonéphrite chronique ne s'accompagne généralement pas de lombalgie, mais avec ses exacerbations (ainsi que la glomérulonéphrite aiguë) apparaissant avec l'hématurie, il peut y avoir une douleur à court terme qui disparaît simultanément.

Une douleur intense dans la région rénale peut survenir avec un infarctus veineux, une néphrite apostématique, une paranéphrite.

La survenue de douleurs dorsales au moment de la miction peut être observée avec le reflux vésico-urétéral, lorsque l'urine est rejetée de la vessie dans les uretères.

La douleur dans le bas du dos, apparaissant en position verticale du corps et disparaissant en position ventrale, nécessite l'exclusion du prolapsus rénal.

La présence de douleurs intenses au bas du dos et à l'abdomen, forçant le patient à se précipiter, ne trouve pas de place, irradiant souvent vers la région inguinale, le bas-ventre, parfois jusqu'à l'anus, étant observée lors du mouvement de la pierre à travers l'uretère. Des douleurs similaires peuvent survenir si l'uretère est bloqué par des masses nécrotiques (tuberculose rénale, papillite nécrosante) ou des caillots sanguins.

Fièvre

La fièvre est moins fréquente dans les maladies rénales. Avec une protéinurie distincte (protéine dans l'urine) ou une hématurie (sang dans l'urine), associée à une élévation de la température, il est nécessaire d'exclure une maladie systémique (le plus souvent une néphrite du lupus érythémateux systémique.

Le plus souvent, une augmentation de la température corporelle chez les patients néphrologiques survient dans les maladies inflammatoires des reins et des voies urinaires (pyélonéphrite aiguë et chronique, néphrite apostématique, etc.).

Une élévation aiguë de la température corporelle allant jusqu'à 39–40 ° C, généralement survenue après la prise de tout médicament et accompagnée au début d'une courte période de miction accrue, suivie d'un manque d'urine, peut être une conséquence de la néphrite interstitielle aiguë.

Des élévations soudaines de la température accompagnées de frissons, indépendamment de la consommation de médicaments antibactériens, peuvent être observées avec des métastases et une décomposition des tumeurs du rein.
Une élévation prolongée de la température à 37–38 ° C, combinée à des modifications des tests d'urine, nécessite l'exclusion de la tuberculose des voies urinaires.

Changements dans l'apparence du patient

Dans les débuts de la glomérulonéphrite aiguë, ainsi que dans la néphropathie des femmes enceintes, avec augmentation de la pression artérielle, on peut observer une agitation avec perte de conscience, morsure de la langue, miction involontaire, suivie d'une inhibition soudaine, somnolence.

Une perte de conscience peut survenir dans les cas de syndrome néphrotique sévère, ainsi que chez les patients atteints du syndrome dit de sotacause s'ils sont privés de sel ou à la suite d'une perte de sodium extrarénal (avec vomissements).
Les gangliobloquants et les salurétiques (par exemple, le furosémide) sont des médicaments pouvant causer de graves crises de faiblesse, pouvant aller jusqu'à la perte de conscience en position debout.

La pâleur de la peau peut souvent être vue chez les patients avec une hémoglobine normale dans le sang. Ainsi, chez les patients atteints du syndrome néphrotique, la peau pâle est provoquée par un spasme de petits vaisseaux. La pâleur anémique, la peau sèche, sa couleur jaune modérée sont caractéristiques de l'insuffisance rénale chronique.

Des hémorragies peuvent être observées chez les patients atteints de glomérulonéphrite.

Les oedèmes

L'œdème rénal doit être différencié de l'œdème en cas d'insuffisance cardiaque, de déficit de drainage veineux ou lymphatique, ainsi que d'œdème d'origine allergique.

L'œdème rénal est doux, pâteux, symétrique et facilement déplacé. Par conséquent, le patient alité doit être vérifié pour la présence d’un œdème dans le sacrum.
Œdème plus dense, généralement localisé sur les jambes et les pieds, plus caractéristique des maladies cardiaques, en particulier en association avec une fréquence cardiaque élevée, un essoufflement, une hypertrophie du foie.

Un gonflement isolé des membres supérieurs est caractéristique des réactions allergiques. Un gonflement isolé sous les yeux peut être d'origine rénale, mais peut être associé à la structure anatomique du tissu sous-cutané.

Essoufflement

La dyspnée et l'asphyxie nocturne sont principalement observées chez les patients insuffisants cardiaques. Peut-être une sensation de manque d'air dans le syndrome néphrotique sévère.
S'il est impossible de prendre une profonde respiration à cause de la douleur, il est nécessaire d'exclure la présence d'une pleurésie sèche, qui survient dans l'insuffisance rénale chronique.

Augmentation de la pression artérielle

L’hypertension artérielle nécessite toujours l’élimination de la pathologie rénale. L'hypertension dans les maladies rénales survient généralement avec une pression diastolique plus élevée (moins élevée), ne provoque pas de maux de tête importants ni de vertiges chez les patients, rarement accompagnée de crises hypertensives.

Une hypertension artérielle élevée persistante, qui ne provoque pas de sensations prononcées chez les patients et qui se prête mal au traitement antihypertenseur, fait suspecter des artères rénales. Cette hypothèse est confirmée par une échographie des vaisseaux rénaux.

Plaintes générales

Les patients atteints d'insuffisance rénale ont souvent des problèmes d'ordre général. Ils s'inquiètent de la faiblesse, de la fatigue. Les patients se plaignent souvent d'un manque d'appétit et d'une perte de poids. L'insuffisance rénale peut être accompagnée d'irritabilité, de somnolence et de maux de tête.

Toutes ces plaintes peuvent être les premiers signes d'une maladie rénale grave. Lorsqu’ils se présentent, il est nécessaire de contacter un médecin qui vous prescrira un test d’urine général, ainsi que des méthodes supplémentaires - analyse d’urine selon Nechiporenko, Zimnitsky, échographie des reins. Si nécessaire, le patient est envoyé pour consultation chez le néphrologue.

Maladie du rein et de la peau

Rein humain, symptômes de douleur rénale - Maladie rénale et peau

Maladie rénale et peau - Rein humain Symptômes de la douleur rénale

Très souvent, les éruptions cutanées et autres maladies de la peau dépendent directement de l'état des reins. Lorsque la maladie apparaît des manifestations externes: la couleur de la peau peut changer, des réactions allergiques se produisent, une peau sèche est observée. La maladie doit être correctement diagnostiquée et soumise à un traitement. Sinon, il est possible d'avoir de graves processus pathologiques. La première chose à faire est de passer un test d’urine.

Lésions cutanées dans les maladies rénales

Lorsque la maladie rénale est divisée en 2 catégories de lésions cutanées. La première catégorie comprend les maladies et symptômes causés par une insuffisance rénale. Le deuxième groupe comprend les processus pathologiques causés par des maladies acquises au cours de la vie ou héritées. Les médecins mettent l'accent sur le premier groupe. Signes d'insuffisance rénale caractérisant l'insuffisance rénale:

  • sujette à la pigmentation, pâle, avec une teinte jaunâtre et une peau sèche;
  • éruption cutanée sur différentes parties du corps avec démangeaisons;
  • des points blancs apparaissent sur la plaque à ongles;
  • stratification des ongles, des pointes fourchues et perte;
  • sensibilité aux maladies fongiques;
  • stomatite

La deuxième catégorie est caractérisée par de telles maladies:

  • diabète sucré;
  • la goutte;
  • la syphilis;
  • la scarlatine;
  • le lupus;
  • une dermatose;
  • amylose

Éruption cutanée dans les maladies du rein, ses causes et son traitement

Seulement 5% des éruptions cutanées sur la peau ne sont pas associées à une violation du corps. Une éruption cutanée signale une maladie rénale. Les éruptions cutanées apparaissent pour plusieurs raisons:

  1. L'excès dans le corps de phosphore (les reins ne sont pas en mesure de faire face à cet élément, il s'accumule et conduit à une éruption cutanée).
  2. Intoxication urémique (lorsque les déchets sanguins s'accumulent et ne sont pas retirés du corps avec le temps, ils affectent l'état externe du corps et provoquent des démangeaisons et des éruptions cutanées).
  3. La présence de maladies auto-immunes (une éruption cutanée est le premier signe de maladie rénale).

Seul un médecin peut diagnostiquer correctement une maladie, après avoir étudié l'historique de la maladie et reçu les tests nécessaires. Mais traiter uniquement l'éruption cutanée dans ce cas sera inefficace. Il est nécessaire d'éradiquer la principale cause de la maladie. L'utilisation intégrée de médicaments pour normaliser le travail des reins et du système excréteur, ainsi que des éruptions, aidera à revenir à la normale. Les diurétiques sont prescrits pour aider à éliminer tous les reins non nécessaires, les vitamines ou le complexe de vitamines B et Ca, C et P, les médicaments cytotoxiques cyclophosphamide et azathioprine (contre-indiqués pendant la grossesse). Vous pouvez vous tourner vers la médecine traditionnelle et boire la collection d'herbes en insuffisance rénale.

De quoi parle "l'acné"?

Un bon spécialiste expérimenté qui se contente de regarder le visage du patient peut déjà avoir une image générale de la maladie. Le visage est un miroir de l'état du corps. L'acné sur le visage - un signe clair de mauvais fonctionnement du corps. Après tout, la peau prend beaucoup de travail pour éliminer les toxines et les scories, si le travail des reins est altéré. Et puis il y a une éruption cutanée, de petits boutons, de l'acné, parfois un gonflement et une pâleur de la peau. Indépendamment, vous pouvez déterminer l'apparition de l'acné:

  • près des yeux (le problème réside dans les maladies de l'appareil reproducteur et des reins);
  • sur le front, dans la partie supérieure (perturbations du travail de la vessie gastrique et urinaire);
  • avec une teinte rouge sur le menton chez les hommes (le développement de la prostatite);
  • rougeur, irritation, desquamation, zones sombres autour de la bouche et du menton (perturbation du système excréteur);
  • acné sous-cutanée (troubles hormonaux qui affectent également le fonctionnement des organes internes).

Mais seul un spécialiste a le droit de diagnostiquer une maladie et de prescrire un traitement, l’apparition de l’acné étant une source importante d’informations «cachées» qu’elles sont les seules à pouvoir déchiffrer. Indépendamment traiter avec des maux est presque impossible. Ou vous pouvez «supprimer» les symptômes pendant un moment, puis la maladie commencera à progresser encore plus.

Qu'est-ce que l'insuffisance rénale?

L'insuffisance rénale est un dysfonctionnement complexe des reins, qui entraîne un trouble métabolique et des dommages au bon fonctionnement continu du corps. L'insuffisance rénale survient sous une forme aiguë et chronique. S'il ne s'agit pas d'une anomalie congénitale, de nombreux facteurs en découlent au cours de la vie: situations stressantes, régime alimentaire malsain, intoxication exogène, blessure, maladies infectieuses, utilisation prolongée d'antibiotiques. Si vous ignorez la maladie, cela entraînera la mort. À temps pour remarquer les premiers signes, vous devez être particulièrement attentif à vous-même et à l'état de la peau.

Jaunissement de la peau

Un des signes d'insuffisance rénale est le jaunissement de la peau. Les changements de couleur de la peau peuvent être causés précisément par l'anémie (production d'un nombre insuffisant de globules rouges). Et c’est une complication qui accumule les toxines et, en sortant, laisse une trace. Tout d'abord, vous devez vider le sang des toxines, normaliser le travail des reins et également utiliser des vitamines contenant des oligo-éléments, du fer et du calcium. Mais un excès de vitamines peut également entraîner une intoxication, vous devez donc utiliser la dose journalière (calcium de 800 à 1 200 mg, fer de 8 à 45 mg chez l'adulte). Le calcium est riche en produits laitiers et en fer - légumineuses, pommes, sarrasin, fruits séchés, poisson, viande. Le pilon résiste bien aux toxines.

Pigmentation

L'insuffisance rénale est caractérisée par une pigmentation de la peau. La pigmentation de l’élément est responsable de l’élément mélanique contenu dans les cellules et responsable de la couleur de la peau, des yeux et des cheveux. Il est posé génétiquement. Avec une nutrition insuffisante, des perturbations hormonales, la production de mélanine est perturbée et, en raison d'un excès, un assombrissement de la peau, un manque de quantité, un éclaircissement. L'insuffisance rénale se caractérise par un assombrissement de la peau dans certaines zones - autour de la bouche et du menton, dans de rares cas - par l'apparition temporaire de taches de rousseur. La pigmentation ne cause pas d'inconfort, mais rend esthétiquement la frustration. Elle peut également être causée par un certain nombre de maladies entraînant des lésions rénales. Il est important de consommer de la vitamine B12 (les sous-produits les plus riches sont: le cœur, les reins et le foie).

Qu'est-ce que le givre urémique?

Dans de très rares cas, il y a "gelée urémique" et principalement chez les hommes. Ce sont des cristaux blancs de sueur d'urée qui vont à l'extérieur par la peau dans le cou, le visage, les narines et sont causés par une insuffisance rénale chronique. Ce processus pathologique se produit dans les derniers stades de la maladie. Comme les toxines ne sont pas complètement éliminées, elles entraînent une intoxication du corps et peuvent même provoquer un coma urémique. Dans de tels cas, le patient ne devrait être placé que sous la surveillance d'un médecin.

Peau sèche (xérose) et les reins

Qu'est-ce que la xérose? La xérose ou xérodermie est une peau sèche qui se manifeste par une humidité insuffisante. De ce fait, des fissures profondes, des processus inflammatoires, des infections apparaissent. Le patient ressent une desquamation, des démangeaisons et une sensibilité de la peau aux irritations et aux blessures. La négligence de ces symptômes peut déclencher une ichtyose. Ce symptôme survient tout seul en raison d'un manque d'hygiène et du non-respect de règles simples en matière de soin de la peau. Mais la raison est aussi causée par une insuffisance rénale. Il se manifeste sous forme aiguë, lorsque la maladie survient spontanément et que le métabolisme est perturbé. Dans ce cas, les analyses sont examinées et une série de mesures de récupération est prise.

Maladies de la peau perforée

Ce cas est observé chez des patients présentant une insuffisance rénale chronique, qui font souvent l’objet d’un nettoyage matériel du sang (dialyse rénale). La dialyse rénale rétablit la fonction et élimine les toxines. Les maladies de perforation sont une manifestation de plusieurs maladies simultanément provoquées par une insuffisance rénale et exerçant leur influence sur la peau. Cette affection de la dermatite est acquise au cours des affections, mais au bout d'un moment, elle disparaît d'elle-même. Cela est dû au fait que l'organisme, y compris les reins, n'est pas immédiatement reconstruit pour fonctionner correctement. Cela prend du temps et les toxines accumulées disparaissent encore plus rapidement. Par conséquent, cela est considéré comme une réaction spécifique.

Pourquoi il est si important de ne pas irriter les reins

Les maladies cachées sont souvent indiquées par une gorge constamment enflammée et même. talons fêlés.

Assis à la table pour manger, peu de gens pensent à la façon dont les reins vont réagir à différentes boissons et aliments. En attendant, les experts conseillent: rappelez-vous que cela doit toujours être.

Quel est le rein? Et pourquoi est-il si important de ne pas les embêter?

- Les reins sont une sorte de pompe munie d'un filtre qui filtre tout ce qu'une personne mange et boit, puis se jette dans la vessie. L'urologue, professeur adjoint d'urologie et de néphrologie à BelMAPO, président de l'Association biélorusse d'urologie Nikolai, explique la fonction principale de l'organe vital. Atteindre - Beaucoup se sont probablement demandé comment l'alcool affecte les reins. Je vais dire ceci: alcool, discorde d'alcool.

Des boissons qui contiennent beaucoup de substances toxiques, et surtout des vins bon marché, du vin de lune, de la vodka fabriquée par nos soins sont un véritable poison pour cet organe très délicat. Les experts savent que même des reins alcooliques de mauvaise qualité. fondu. Pourquoi Tout ce qui empoisonne le corps, non seulement passe par les reins, mais se concentre également dans ceux-ci. En outre, le rein est l’un des organes de régulation de la pression artérielle, ainsi que l’équilibre acido-basique, la sécrétion de divers ions, sels et autres substances du corps. Le corps humain est constitué de minéraux, de substances organiques, de solutions acides et alcalines. Nous sommes à 80% d'eau, nous réagissons donc immédiatement à toute violation de l'équilibre acido-basique.

Seulement pas soif!

Pendant ce temps, la santé des reins dépend des petites choses auxquelles beaucoup d’entre nous ne prêtons même pas attention. Par exemple, sur ce que nous buvons et en quelle quantité. Hélas, la plupart des gens n'attachent pas d'importance au respect du régime de l'eau potable. Beaucoup ne comprennent pas que si le corps a soif, la densité de l'urine, la concentration de ce dont le corps doit se débarrasser, seront élevées. Par conséquent, le risque de lithiase urinaire augmente.

- Mais les calculs rénaux sont la partie émergée de l’iceberg, estime le scientifique. - Si tous les types de métabolisme dans le corps humain - minéraux, protéines, glucides et lipides ne sont pas perturbés, tous les organes impliqués dans l'élimination des produits métaboliques, ou métabolisme, fonctionnent comme une horloge. Mais lorsque, par exemple, au niveau du tractus gastro-intestinal, l’absorption de certains minéraux est perturbée, les reins sont sursaturés en éléments dont la concentration est supérieure à la norme. Cela conduit à la formation de pierres.

Gardez à l'esprit!

Normalement, le corps humain doit produire au moins 1,5 litre d’urine par jour. Mais pour cela, vous devez boire au moins 2 à 2,5 litres de liquide. Ce n'est pas seulement de l'eau, mais aussi de la soupe, du jus de fruit, du thé, du lait, des fruits et des légumes. Leur utilisation aidera à maintenir un équilibre hydrique normal dans le corps.

Qu'est-ce qui est déguisé en maladie?

La maladie rénale ne se déclare pas toujours ouvertement. Les symptômes les plus courants de la maladie sont des douleurs aux reins, au bas du dos. Il y a souvent une augmentation persistante de la pression, qui est difficile à traiter, ainsi que des nausées, des vomissements, de la fatigue.

Vous devriez faire attention à combien de fois vous courez aux toilettes. S'il y a une forte diminution de la quantité d'urine excrétée par jour et que le matin, vous ressentez un gonflement du visage, souvent au niveau des yeux, ou que vous souffrez d'un gonflement des jambes et de l'abdomen, vous devez consulter un médecin immédiatement!

Lors d'une visite chez l'urologue, ne tardez pas. Si l'urine est trouble, elle contient du sang, du sable et de petites pierres. Bien que l’un des premiers symptômes de problèmes rénaux émergents soit parfois des maux de tête.

Le besoin accru d'uriner avec la libération de quantités insignifiantes d'urine devrait également être en alerte. Surtout si la vision commençait à se détériorer, des démangeaisons apparaissaient. Tous ces signes ne vous permettent pas de rejeter la maladie.

Qu'est-ce que vous n'aimez pas les reins?

Alors, comment éviter tous ces problèmes? Comment savoir ce qu'il aime et ce que ce corps ne tolère pas?

- Les reins n'aiment pas le froid - dit un urologue expérimenté. - Si une personne est constamment surcoolée, cela nuit au travail du corps. En général, la connexion de la vessie, des reins et des pieds froids et humides en raison de mauvaises chaussures est assez étroite. En cas de maladie rénale, il est toujours utile de bien réfléchir à sa garde-robe, conseille le spécialiste.

- Est-il vrai que les reins n'aiment pas non plus les produits à base de viande? - Je suis intéressé par le docteur.

- Ceci est une fausse déclaration. Un corps en bonne santé aime tout! - Nikolay Dosta est convaincu. «Mais lorsqu'un patient est atteint de glomérulonéphrite, son corps libère une grande quantité de protéines. Normalement, le rein ressemble à une membrane de cellophane. Si le filtre est détruit, comme c'est le cas pour cette maladie, la charge en protéines augmente, ce qui détruit encore plus la structure fonctionnelle de base de l'organe.

Le scientifique continue à énumérer les facteurs qui nuisent au travail des reins. Il s'avère que ce corps ne tolère pas bien la chaleur non plus. Après tout, avec la température de l'air élevée et la transpiration forte, l'équilibre eau-sel est perturbé, ce qui conduit directement à la lithiase urinaire.

Une vessie pleine, un effort physique excessif et le surmenage ont également un effet néfaste sur la fonction rénale.

Le médecin insiste particulièrement sur le prochain inconvénient: les régimes alimentaires déraisonnables qui entraînent des troubles métaboliques et un prolapsus rénal. Ce corps n'aime pas les aliments trop salés et trop sucrés. Les reins sont mal tolérés et les plats épicés, les assaisonnements, le vinaigre, les excès alimentaires.

Le médecin se concentre également sur l’automédication avec des antibiotiques et d’autres médicaments, ce qui est également dangereux.

N'oubliez pas de dire sur le tabagisme - la fumée de tabac contient tellement de substances nocives qui altèrent le fonctionnement des reins que cela peut éventuellement conduire au développement du cancer du rein et de la vessie.

Même une augmentation du taux de sucre dans le sang et une pression élevée affectent le bien-être du corps. Vous devez donc les surveiller périodiquement.

Vous avez une question!

Je demande à un spécialiste s’il est possible de déterminer, à partir de l’apparence d’une personne, si ses reins lui conviennent.

Tout d’abord, on donnera au patient une pâleur de la peau, des poches du visage, des cernes sous les yeux, a déclaré un urologue expérimenté.

Thérapie à domicile

Sachant combien de personnes aiment être traitées avec des herbes, je découvre si elles sont si utiles dans la lutte contre les maladies du rein.

- Les extraits de nombreuses plantes et herbes, les racines, les herbes elles-mêmes avec un effet multiforme ont un effet diurétique, un effet désinfectant facile et un effet anti-inflammatoire, explique le spécialiste. - Aujourd'hui, de nombreuses sociétés et sociétés pharmaceutiques produisent des préparations à base de plantes efficaces. Surtout bonnes préparations à base de canneberges. C'est une baie unique qui contient une substance qui protège la vessie des microbes qui y sont entrés. Et comme premiers soins, vous pouvez utiliser des préparations à base de plantes kanefron et urolesan sous forme de gouttes et de comprimés.

- Mais vaut-il la peine de prendre un bain chaud avec des sensations désagréables dans la région lombaire? - Je me renseigne auprès d'un spécialiste.

- Ce n'est pas interdit, dit le médecin. - Les reins peuvent également être chauffés à l'aide d'un coussin chauffant. Ces procédures améliorent la circulation sanguine et la chaleur stimule en outre l’immunité locale. Mais, en les prenant, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de tumeur dans les reins. Par conséquent, le plus simple et rationnel est de tout discuter avec le médecin!

10 symptômes importants de la maladie rénale

Deux organes en forme de haricot, situés à l'arrière de la cavité abdominale, juste au-dessus de la taille et des deux côtés de la colonne vertébrale, sont appelés les reins.

Ils effectuent des tâches essentielles au maintien de la santé du corps: aident à éliminer les déchets, régulent la production de globules rouges, favorisent la production de vitamine D nécessaire aux os, libèrent des hormones qui régulent la pression artérielle, etc. Les reins aident à contrôler l'équilibre de l'eau et la concentration en minéraux (sodium, potassium, phosphore). ) dans le sang.

Avec l'âge, les reins peuvent fonctionner plus mal. Des facteurs tels que le diabète, l'hypertension, le tabagisme, l'obésité et l'hérédité augmentent particulièrement le risque de maladies du rein. Il est assez difficile de diagnostiquer les néphropathies au stade initial, car leurs symptômes sont à peine perceptibles ou ressemblent à des signes d'autres maladies. Mais plus les problèmes de reins apparaîtront tardivement, plus leurs conséquences pourraient être pires. Parlez-nous des signes les plus courants de maladie rénale:

1. problèmes de miction

C’est peut-être le symptôme le plus important et le plus important du fait que les reins ont commencé à mal fonctionner. Le changement peut:

  • quantité d'urine (vers le haut ou vers le bas);
  • sa couleur (devient sombre, brunâtre, trouble, avec des particules de sang, une mousse épaisse);
  • fréquence des mictions (particulièrement perceptible la nuit);
  • douleur, sensation de brûlure et sensation de pression dans le bas-ventre en urinant.

Souvent, les symptômes apparaissent comme dans la cystite: besoin fréquent d'uriner avec une petite quantité d'urine.

2. Oedème dans les maladies rénales

Les reins sont responsables de l'élimination des déchets et de l'excès de liquide du corps. Lorsque cela ne se produit pas, le liquide non-retiré s'accumule dans le corps et provoque un gonflement. Ils sont le plus souvent sur les bras, les jambes, les chevilles, le visage et sous les yeux. Si les reins ne sont pas en ordre, vous pouvez voir, lorsque vous appuyez sur la peau du doigt, comment elle perd sa couleur d'origine, devient terne et pâle pendant un moment.

3. Fatigue constante et faiblesse

Lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement, une personne se sent souvent faible, fatiguée et sans effort physique. L'anémie et une accumulation de déchets dans le corps sont deux causes courantes de ces symptômes. Des reins en bonne santé créent une hormone appelée érythropoïétine. Il aide à produire des globules rouges. Un rein endommagé réduit la production de cette hormone, ce qui entraîne une diminution du nombre de globules rouges dans le sang. En outre, en cas de dysfonctionnement rénal, le corps ne peut pas éliminer les substances nocives, ce qui entraîne une perte d’appétit, puis une perte d’énergie, une faiblesse et une fatigue rapide.

4. Vertige

Lorsqu'une maladie rénale provoque une anémie, une personne peut régulièrement se sentir étourdie, perdre l'équilibre, même à l'état de faiblesse. En effet, dans l'anémie, le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène pour fonctionner normalement. Le manque d'oxygène dans la tête est source de problèmes de mémoire, de concentration et de sommeil. Si une personne commence à être fréquemment perturbée par des vertiges inexpliqués, une concentration médiocre et l'insomnie, il est nécessaire de subir un examen médical.

5. Douleur au dos inexpliquée

Des douleurs au dos ou au bas-ventre inexpliquées sont une autre cause fréquente de maladie rénale. La douleur peut également être dans la zone des articulations, qui peuvent devenir moins mobiles et «crunch». Des douleurs dans le bas du dos et à l'aine sont souvent causées par des calculs dans les reins et l'urètre. La polykystose rénale est une pathologie héréditaire sous la forme de kystes remplis de liquide dans les reins. Il peut causer des douleurs dans le bas du dos, du côté ou du bas-ventre. Si vous ressentez une douleur aiguë et des spasmes qui se propagent dans le bas du dos ou à l'aine, vous devez immédiatement consulter un médecin.

6. Éruption cutanée et démangeaisons

Les éruptions cutanées fréquentes, l'acné, les irritations et les démangeaisons excessives font également partie des signes de certains problèmes rénaux. Le mauvais fonctionnement des reins contribue à l'accumulation de déchets et de toxines dans le corps, ce qui entraîne de nombreux problèmes de peau. Un autre signe d'insuffisance rénale est un déséquilibre du calcium et du phosphore dans le sang, qui provoque souvent des démangeaisons excessives de la peau. Si soudainement une peau saine commençait à changer, à sécher, à se couvrir d'acné, de démangeaisons, il est conseillé de consulter un médecin dès que possible.

7. Goût métallique dans la bouche

Les maladies des reins s'accompagnent souvent d'une odeur ammoniacale désagréable de la bouche et d'un goût métallique dans la bouche. En effet, une mauvaise fonction rénale entraîne une augmentation du taux d'urée dans le sang. À son tour, il se décompose en ammoniac dans la salive, ce qui entraîne une odeur désagréable d'ammoniac par la bouche. Pour la même raison, un goût métallique se fait souvent sentir dans la bouche, ce qui rend difficile la perception du vrai goût des plats.

8. Nausée ou vomissement

Les nausées, les vomissements et le manque d'appétit sont des signes courants de problèmes du tractus gastro-intestinal chez les personnes atteintes de maladie rénale. Les nausées et les vomissements se produisent le plus souvent le matin. Lorsque les reins ne sont pas en mesure de filtrer les toxines nocives présentes dans le sang, cela entraîne l’accumulation d’azote en excès d’urée dans le sang. Ce phénomène stimule la muqueuse gastro-intestinale et provoque des nausées et des vomissements.

9. Frissons fréquents

Quand une personne ressent constamment des frissons, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. L’une des plus courantes est l’anémie, qui peut être causée par une maladie rénale. Si une personne a froid, même sans raison, dans une pièce chaude et que la température de son corps augmente de temps en temps, frissons, vertiges, faiblesse sans signe de rhume, c'est l'occasion de réfléchir à la santé des reins et de se faire tester.

10. Essoufflement et difficulté à respirer

L'essoufflement est un autre symptôme fréquent d'une mauvaise fonction rénale. S'ils ne sont pas en ordre, le volume de liquide dans les poumons augmente, ce qui nuit à la respiration. La dyspnée peut également être causée par une anémie provoquée par une maladie rénale. L'accumulation de potassium dans le sang, mal filtré par les reins malades, est lourde d'arythmies cardiaques.

Tout sur les reins

Les reins sont de véritables ouvrières: avec le poids de chacun d’elles pas plus de 200 g par jour, ils traitent jusqu’à 1000 (!) L de sang! Et ils ne la nettoient pas seulement des produits métaboliques non digestibles, mais fournissent également l'homéostasie - la constance de l'environnement interne du corps, participent à la régulation de la pression artérielle et, en cas de dommages au foie, en assument partiellement les fonctions.

Quels aliments sont bons pour les reins?

  • Pour les reins, les aliments contenant de la vitamine A, que les reins sont prêts à «absorber» autant que vous le souhaitez, vous seront très utiles et vous en seront reconnaissants.

En savoir plus sur leur amour pour la vitamine A aidé. vison Les animaux pauvres sont morts dans les pépinières parce que leur bassin et leurs voies urinaires étaient littéralement lapidés. Dès qu’ils ont commencé à ajouter du concentré de vitamine A à l’alimentation, l’épidémie a cessé, le vison a applaudi et leurs cheveux ont commencé à briller.

La plupart de la vitamine A que notre corps synthétise à partir de carotène. Ses sources sont les carottes, les poivrons, l'argousier, le persil, les épinards, l'aneth, l'oseille, les oignons et surtout la coriandre.

  • La citrouille est un autre bon produit pour le maintien de la santé rénale: la purée de pommes de terre, le jus de fruits et les céréales (citrouille-millet ou riz). La citrouille a un effet diurétique, n'irrite pas les reins ni les voies urinaires. La pastèque et le melon de variétés peu douces possèdent les mêmes propriétés remarquables. Et pour les reins sont utiles les pommes, les prunes.
  • Les bourgeons sont heureux lorsque vous vous tenez à quatre pattes. La position genou-coude leur est extrêmement confortable: elle aide à normaliser le flux d'urine.
  • Ce sont de grands amateurs de mouvement - danse, ski, gymnastique… Bien sûr, dans une tenue appropriée - en fonction de la saison et du temps qu'il fait ne resserrez pas les organes internes au bas d'une masse collante, quand vous n'expirez pas, n'expirez pas.

Quoi boire pour la santé rénale

Notre corps est composé à 80% d'eau. Seulement en absorbant une quantité suffisante de liquide (pas moins de 1,5 à 2 litres par jour), maintenez-vous l'équilibre nécessaire entre l'eau et le sel, qui est si important pour les reins et pour tout le corps.

Que boire si vos reins vous font mal?

Bien sûr, pas l'alcool: il détruit les reins (et pas seulement eux), mais en quantité illimitée provoque une insuffisance rénale aiguë - une maladie qui met la vie en danger. Boissons gazéifiées sucrées sans fruits - les substances qu’elles contiennent irritent les reins. Et pas d'eau minérale - si beaucoup et sans rendez-vous chez le médecin. Une quantité accrue de certains sels dans diverses eaux minérales peut contribuer à la formation de calculs rénaux et des voies urinaires, en particulier si cela est indispensable - rétrécissement des uretères, infection bactérienne et perturbations métaboliques du corps.

Il est utile de boire de l'eau bouillie, du thé, du lait (en passant, S. P. Botkin a été évalué comme "un remède précieux dans le traitement de la maladie rénale"), des boissons aux fruits à base de canneberge et d'airelle. Ils éliminent l'excès de liquide dans le corps, abaissent la concentration d'urine et empêchent dans une certaine mesure la formation de calculs.

Quel est mauvais pour les reins

Le premier sur la souffrance des reins peut "dire" une bague au doigt: si elle devient soudainement petite, il est possible que la cause en soit l'œdème qui accompagne certaines maladies rénales.

  • Ne tolérez pas, c'est nocif pour les reins! Videz régulièrement votre vessie (au moins 4 à 6 fois par jour). La stase permet aux microbes d'urine de "s'installer" dans les tubules rénaux. Et cela prédispose au développement de la pyélonéphrite - une maladie infectieuse-inflammatoire des reins.
  • N'en faites pas trop! Cela mine l'immunité et nuit aux reins. Rappelez-vous: des nuées de bactéries n’attendent que le moment opportun pour passer à l’offensive.
  • La constipation systématique entraîne des spasmes des muscles des intestins et des voies urinaires. Le résultat peut être un affaiblissement du tonus des muscles des reins, une insuffisance urinaire.
  • Ne vous précipitez pas pour vous asseoir sur un caillou froid, du sable et de l’herbe rosée. Avec cela commencent souvent les maladies inflammatoires des reins. Le froid, surtout lorsqu'il est combiné à l'humidité, fait mal aux reins.
  • Les reins sont de véritables poules mouillées: ils n'aiment pas non plus la chaleur intense. Ils sont un "juste milieu". Lorsque la température est supérieure à 30 ° C, le corps perd beaucoup de liquide en sueur et la quantité de sel excrétée par les reins n'augmente presque pas, ce qui peut contribuer au développement de la lithiase urinaire.

Produits nocifs pour les reins

Parlons maintenant des produits nocifs pour les reins:

  • Ne saisissez pas indifféremment des régimes différents, c'est nocif pour les reins!

Une perte de poids nette entraîne un prolapsus rénal. Un régime alimentaire long et sans sel perturbe leur activité et favorise l'apparition de protéines dans l'urine. L'absence totale de chlorure de sodium dans l'organisme (sel de table) est l'une des causes de l'insuffisance rénale.

  • Les néphrologues s'inquiètent beaucoup dans l'Arctique et en Asie centrale. C'est dans ces régions que la maladie des calculs rénaux est la plus répandue. Il s’avère que l’ensemble de la vitamine D est impliqué dans le métabolisme phosphore-calcium. Cette vitamine est contenue dans le foie, le beurre, le jaune d'oeuf et, en outre, est synthétisée indépendamment par le corps sous l'action des rayons ultraviolets. Et un manque de vitamine D (comme dans l'Arctique, par exemple, où le soleil est un invité rare) et son excès (en Asie centrale, très chaud) peuvent provoquer des maladies rénales.
  • Comprimés de vitamine C en quantités illimitées - constituant parfois un facteur de provocation pour la formation de calculs rénaux, en particulier s'il existe une prédisposition héréditaire à la lithiase urinaire.
  • Selon certains experts, un tel produit favori, comme le chocolat aux noix, est nocif pour les reins.

Selon des scientifiques américains, même si la pression artérielle d’une personne est légèrement élevée, mais qu’elle dure encore longtemps, le risque de tomber malade avec une insuffisance rénale est multiplié par trois.

  • "Combien de fois ont-ils dit au monde": l'automédication est dangereuse.

Les reins tolèrent mal les sulfamides. Pour qu’ils se dissolvent mieux, ne s’installent pas dans les tubules rénaux (qui peuvent causer une pathologie grave), boivent plus, le médicament sera excrété dans les urines. L'étazol et le biseptol sont considérés comme les plus bénins pour les reins.

  • Ne prenez pas, sans consulter votre médecin, des préparations contenant des hormones sexuelles. Certains hommes qui y ont eu recours dans l'espoir d'accroître leur puissance sexuelle et les femmes qui ont utilisé de fortes doses de médicaments tels que des contraceptifs ont provoqué un déséquilibre marqué des hormones sexuelles qui ont provoqué le cancer du rein.
  • * Attention aux champignons! Cas douteux - du panier dehors! L'empoisonnement par des champignons empoisonnés entraîne l'apparition d'une maladie aussi redoutable que l'insuffisance rénale aiguë. Le salut ne se fait que par l'hémodialyse réalisée à l'aide d'un rein artificiel.

Alarmes pour le rein

Faites attention au changement de couleur de l'urine, cela peut indiquer des problèmes rénaux.

Si l’urine est rose, rouge, trouble, elle contient peut-être du sang. Cela peut être un signe d'infection ou une tumeur dans le système urinaire. Ne remettez pas la visite chez le médecin!

Si l'urine est jaune foncé ou orange, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Si vous buvez peu de liquide, l'urine devient plus concentrée et donc plus sombre.

L'urine brun foncé est caractéristique de l'hépatite. Pour confirmer ou infirmer le diagnostic, il est urgent de passer des tests d'urine et de sang.

La couleur verte ou bleue de l'urine n'est pas une blague de la nature ni un signe de maladie. Dans votre régime alimentaire, il y avait des aliments contenant des colorants artificiels, des couleurs si originales.

Causes des maux de rein

Il n’ya pas beaucoup de raisons pour lesquelles les reins peuvent se rebeller, et ils sont généralement associés à un mauvais style de vie, y compris à la nutrition, mais il existe d’autres cas:

  • Les problèmes de rein menacent de maigrir et haut, ou, comme disent les experts, le physique asthénique. La capsule grasse, qui aide à maintenir les reins dans une position normale, est relativement sous-développée. Donc, la néphroptose (prolapsus rénal) - une menace très réelle.
  • Selon les statistiques, les maladies du rein touchent plus de femmes que d'hommes. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques et anatomiques du corps féminin. La plupart des dysfonctionnements des reins (par exemple, une pyélonéphrite) commencent pendant la grossesse, lorsque l'écoulement de l'urine est perturbé en raison de la croissance de l'utérus.
  • Les hommes d'âge moyen et plus âgés sont également à risque. Ils ont des problèmes rénaux à l'origine de l'adénome de la prostate - maladie masculine N1, autres maladies du système urogénital «liées à l'âge», qui s'accompagnent d'une violation de l'écoulement de l'urine.
  • Les maladies rénales menacent tous ceux qui ne traitent pas les dents et les maladies nasopharyngées à temps. Les caries (ainsi que les foyers inflammatoires dans les amygdales, comme dans tous les autres organes), conduisent souvent à une maladie rénale. Les agents pathogènes, voyageant avec la circulation sanguine dans tout le corps, s'y "installent" souvent. Un mal de gorge est particulièrement dangereux - une maladie grave telle que la glomérulonéphrite peut devenir une complication.
  • Vous devriez également penser aux chiens paresseux. Il a été établi que l’éducation physique améliore à la fois le métabolisme et la fonction rénale. Vous bougez - les reins sont mieux alimentés en sang, ils produisent plus activement de l'urine. Pour les personnes engagées dans des travaux physiques réalisables, pas trop durs ou travaillant le week-end dans une maison de campagne, les calculs rénaux sont moins fréquents ou au moins plus tard que les personnes ayant un style de vie sédentaire. L'hypodynamie entraîne souvent une altération du métabolisme phosphore-calcium, l'apparition d'un excès de calcium dans le sang et l'urine et la formation de calculs rénaux.

Préparé par Svetlana Ryabukhina, Tatyana Ignatova

  • Le stress des enfants

En parlant de stress, beaucoup impliquent les adultes, oubliant complètement que les jeunes enfants sont plus stressés que les adultes, parce qu’ils le sont.

Beaucoup de gens confondent l'obésité avec le surpoids, en fait, ce sont des choses différentes, et nous devons aborder ces problèmes différemment. Alors allez-y.

Chacun de nous a des cas où des invités inattendus viennent à la lumière, et c’est acceptable si c’est le meilleur ami avec lequel vous pouvez boire du thé avec des biscuits.

Beaucoup de gens pensent que le son produit des déchets et qu'ils ne peuvent nourrir que le bétail. En fait, ce n'est pas le cas. Même dans les temps anciens, les médecins et les guérisseurs.

Chacun de nous sait à quel point une activité physique modérée et une alimentation saine sont bonnes. Cependant, tout le monde n'est pas capable de changer le sien du jour au lendemain.

La plupart des filles rêvent d'avoir de beaux cheveux longs et bien coiffés. Après tout, chacun de nous sait qu'une femme avec de longs et beaux cheveux est plus.

Avant un événement important, à la veille des vacances ou au début de la saison de la plage, de nombreuses filles veulent perdre du poids et obtenir des formes minces. Quelqu'un pour.

De plus en plus souvent, sur les étalages, nous trouvons des produits portant la mention «sans gluten», et les adeptes d'un mode de vie sain en proposent de nouveaux.

  • Tout sur le foie, quels aliments sont bons et mauvais pour le foie

Le foie dans notre corps joue un rôle très spécial. Quel serait très savoureux "poison" nous n'avons pas mangé, quelle que soit l'alcool que nous ayons bu, elle.

«Ne regarde pas dans tes yeux, regarde dans ton cœur», dit un adage oriental sage. Suivons-la et découvrons ce dont notre cœur a besoin pour qu'il fonctionne longtemps.

Combien de fois les beaux jours d’été et les chaudes soirées, en luttant contre les mouches ou les moustiques, nous nous souvenons des vers du célèbre poète bien-aimé que nous connaissons depuis notre enfance.

Pendant des siècles, tout ce qui concerne la rate est resté secret derrière sept sceaux (à vrai dire, il n’est toujours pas urgent de révéler tous ses secrets aux scientifiques.

"> Tout sur la rate

  • Tout sur les articulations, ce qui est bon et mauvais pour les articulations

    Les psychologues insistent: en marchant, vous pouvez juger du caractère d'une personne. Se balancer en marchant témoigne de la précision, de la minutie même.

    Signes d'inflammation des reins, symptômes et traitement

    L'inflammation des reins s'appelle néphrite. Plusieurs maladies rénales sont associées aux processus inflammatoires se produisant dans cet organe et affectant ses divers départements.

    La pyélonéphrite est une inflammation des reins qui survient lors de l'ingestion de bactéries et de virus pathogènes. La glomérulonéphrite est une maladie dont le processus inflammatoire ne concerne que les glomérules - glomérules rénaux.

    Chez les femmes et les hommes, les deux pathologies peuvent survenir sous forme chronique aiguë ou latente. Le danger de la néphrite réside dans leur capacité à conduire progressivement au développement d'une insuffisance rénale nécessitant un traitement cardinal impliquant une greffe d'organe.

    Causes de l'inflammation rénale

    Les causes de l'inflammation des reins peuvent être des agents pathogènes tels que l'entérocoque, le staphylocoque, l'escherichia intestinal, l'intestin et d'autres. Souvent, la microflore pathogène est mixte, un pathogène étant à l’origine de la maladie dans moins d’un tiers des cas.

    Jade peut être divisé en primaire et secondaire, en fonction des symptômes et le traitement de l'inflammation des reins sera différent. Les urologues diagnostiquent une néphrite primitive dans 80% des cas. Diverses maladies du rein sont au cœur de son développement. Par exemple, l'amylose et la néphroptose.

    Des processus inflammatoires secondaires au niveau des reins se développent à l’arrière-plan:

    • intoxication par les métaux lourds;
    • inhalation régulière de produits chimiques toxiques;
    • consommation fréquente d'alcool;
    • maladies auto-immunes;
    • la présence d'une infection bactérienne ou virale dans le corps.

    Le groupe à risque comprend les personnes qui ont été intoxiquées par des métaux lourds ou des produits chimiques. L'inflammation se produit sur le fond de la polyarthrite rhumatoïde, la tuberculose, le lupus érythémateux. La néphrite est considérée comme une maladie indépendante, ainsi que comme une complication d'autres maladies. Vivre dans des pièces humides et très humides constitue également un terrain propice au développement de processus inflammatoires au niveau des reins.

    Classification

    Tout d'abord, il convient de noter que les maladies inflammatoires des reins sont un groupe entier de pathologies, chacune ayant ses propres symptômes, ses causes et ses caractéristiques de traitement. Par conséquent, vous devez examiner chacun d’eux séparément:

    1. La pyélonéphrite est une pathologie dans laquelle la lésion du bassinet et du parenchyme rénal survient à la suite d’une infection. L'agent pathogène peut pénétrer dans les reins par le flux sanguin, par la lymphe, ainsi que par le chemin ascendant à travers les uretères. La maladie peut être aiguë ou chronique. La clinique a de la fièvre et la température peut rester pendant 3-4 jours. On a également observé des mictions fréquentes, des maux de dos, de la fatigue, ainsi que des modifications caractéristiques des analyses d'urine sous la forme d'une augmentation du nombre de globules blancs.
    2. La glomérulonéphrite est une maladie auto-immune caractérisée par une inflammation des glomérules (glomérules) qui perturbe le processus de purification du sang et l'excrétion de l'urine. Avec la progression de la maladie, les glomérules se remplacent progressivement par du tissu conjonctif, ce qui conduit finalement à la CRF.
    3. Néphrite interstitielle (tissus interstitiels et tubules rénaux affectés);
    4. Néphrite shunt (dépôt de complexes d'anticorps autour des glomérules rénaux).

    Parfois, la néphrite désigne également la périnéphrite (inflammation du tissu adipeux du rein) et la périnéphrite (inflammation de la capsule fibreuse du rein), mais cela peut difficilement être considéré comme correct.

    Symptômes de l'inflammation rénale chez les femmes

    Selon les caractéristiques anatomiques du corps, les symptômes de l’inflammation rénale chez la femme sont plus prononcés. Le système urinaire est le "maillon faible" du corps féminin. L'urètre du sexe faible étant beaucoup plus court que le mâle, l'infection s'accroche facilement, pénètre dans la vessie et pénètre dans les reins, provoquant ainsi des processus inflammatoires.

    Avec une inflammation aiguë des reins, une femme ou un homme aura des symptômes généraux:

    • frissons et transpiration;
    • douleur au bas du dos, souvent aiguë;
    • il peut y avoir des douleurs lancinantes dans l'abdomen;
    • symptômes courants d'intoxication;
    • la température corporelle augmente, parfois de manière très significative, jusqu'à 40 degrés;
    • peut accompagner une inflammation des reins maux de tête et vertiges;
    • avec la prévalence de l'infection dans les uretères et la vessie - miction fréquente et douleur en urinant;
    • dans la projection des reins sur le bas du dos lors du tapotement, ils remarquent une augmentation de la douleur;
    • la présence d'un grand nombre de leucocytes urinaires (pyélonéphrite), de protéines, d'érythrocytes (glomérulonéphrite), parfois de flocons et de résidus dans l'urine peut être vue à l'œil nu.

    Les signes d'inflammation des reins au stade chronique incluent les paramètres suivants:

    • transpirer pendant la nuit;
    • changement de température;
    • perte d'appétit;
    • diminution de la capacité de travail et détérioration de la santé générale;
    • augmentation de la pression vasculaire avec nausées et vomissements;
    • dessiccation de la peau avec un changement dans leur teinte naturelle en icteric ou terreux.

    La polycystose rénale ou des antécédents de cystite sont un facteur provoquant l'apparition de symptômes d'inflammation rénale chez la femme, qui sont associés à une prédisposition héréditaire dans le premier cas et à des caractéristiques de la structure physiologique de l'appareil urinaire du corps féminin dans le second.

    Symptômes de l'inflammation rénale chez les hommes

    En plus des symptômes communs ci-dessus, les hommes notent les symptômes suivants:

    • changement significatif de la couleur et de l'odeur des écoulements d'urine;
    • douleur dans la colonne lombaire;
    • l'apparition de traînées de sang dans l'urine;
    • rétention urinaire prolongée;
    • violation de la stabilité de l'envie de vider la vessie.

    Souvent, chez les personnes âgées, on diagnostique un adénome de la prostate chez les hommes. Ce diagnostic grave affecte le développement ultérieur de la maladie rénale.

    Symptômes chez les enfants

    Maman doit être alerte et chercher immédiatement une aide spécialisée si un enfant a:

    • augmentation de la température corporelle;
    • la miction provoque des douleurs, le bébé pleure;
    • les enfants plus âgés se plaignent de douleurs au bas du dos ou au bas-ventre;
    • L’incontinence urinaire a commencé ou vice versa, l’enfant ne peut pas uriner pendant longtemps;
    • la couleur de l'urine a changé, il est devenu sombre, avec des impuretés, des "flocons" étaient visibles;
    • contre les symptômes ci-dessus développent des vomissements.

    Les signes d'inflammation rénale chez les enfants, par exemple, peuvent être détectés par un pédiatre régulier. Viennent ensuite toute une série d’analyses nécessaires qui permettent, en règle générale, de poser un diagnostic précis et d’élaborer immédiatement un schéma thérapeutique.

    Comment traiter l'inflammation rénale

    Pour trouver le bon traitement, il est nécessaire de déterminer avec précision le type de jade et, si possible, d’en éliminer la cause. Dans la phase aiguë du traitement doit être effectué dans un hôpital hospitalier sous la stricte supervision d'un médecin et de contrôler la dynamique de la maladie.

    Le traitement de l'inflammation rénale comprend:

    • mode épargne;
    • régime alimentaire;
    • traitement médicamenteux;
    • phytothérapie.

    Lorsqu'on diagnostique une inflammation du rein, les symptômes et le traitement sont différents. Parfois, le patient n'est perturbé que par des symptômes à peine perceptibles, par exemple une température légèrement élevée. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez vous passer d'un traitement. Dans les premiers jours de la maladie, il est nécessaire de fournir au patient un repos au lit, en particulier dans les cas graves.

    Traitement de la toxicomanie

    Pour le traitement de l'inflammation rénale, on utilise des antibiotiques et des uroseptiques. Un traitement symptomatique est prescrit au besoin et consiste en l'utilisation de tels médicaments:

    • les diurétiques;
    • médicaments antibactériens;
    • suppléments de calcium;
    • antihypertenseurs;
    • médicaments pour améliorer la circulation sanguine et la nutrition dans les tissus rénaux;
    • cytostatiques;
    • des antihistaminiques;
    • les glucocorticoïdes;
    • immunostimulants;
    • vitamines (C, P, B).

    Avec un traitement opportun et bien choisi, l'état du patient s'améliore considérablement après seulement une semaine et un rétablissement final a lieu en quatre semaines.

    Antibiotiques pour l'inflammation rénale

    Le type d'antibiotique dépend du type de bactérie que l'on trouvera dans les résultats de votre analyse. Si le type ne peut pas être déterminé, un antibiotique à large spectre sera attribué.

    Les agents antibactériens les plus efficaces sont reconnus:

    • la norfloxacine;
    • la ciprofloxacine;
    • l'ofloxacine;
    • la furadonine;
    • furagin.

    Également recommandés uroseptiques:

    • la nitrofurantoïne;
    • La furazidine;
    • ercefuril;
    • la nitroxoline;
    • le pimidel;
    • norfloxacine et autres.

    En moyenne, les antibiotiques doivent être pris pendant au moins 10 jours, mais ce traitement peut parfois être retardé de plusieurs semaines.

    Régime alimentaire

    Le régime alimentaire avec une inflammation des reins vise à réduire la charge sur l'organe affecté. Le régime alimentaire devrait comprendre principalement des fruits, des légumes, du pain et des céréales. Produits à base de viande et autres sources de protéines, ainsi que de sel, il est recommandé de limiter leur utilisation. La méthode de cuisson préférée est la cuisson à l'eau ou à la vapeur.

    Lorsqu'un patient souffre de poches ou d'hypertension, les médecins conseillent de minimiser l'apport liquidien. S'il n'y a pas d'œdème, il est recommandé de boire au moins deux litres de liquide. À quoi il peut s'agir non pas d'une eau simple, mais minérale, uniquement sans gaz, jus, boissons aux fruits, boissons aux fruits et gelée. C'est très bien si un patient atteint de jade boit du jus de canneberge ou des canneberges. Aussi des aliments utiles qui ont des propriétés diurétiques et nettoyantes: pastèques et melons.

    Il est absolument inacceptable de manger des plats frits, fumés, épicés et salés avec un excès d’épices, de marinades et d’assaisonnements. En outre, l'utilisation de cornichons et de conservation n'est pas autorisée.

    En ce qui concerne les méthodes traditionnelles de traitement, on utilise des décoctions ou des infusions de plantes médicinales et leurs collections, qui ont des effets anti-inflammatoires, diurétiques, hypotenseurs et normalisent le travail de l'organe touché:

    • fleurs de bleuet bleu, camomille, tilleul;
    • herbe de prêle, oiseau d'alpiniste, cornichon;
    • feuilles de busserole, sauge;
    • racine de stalnik, réglisse;
    • bourgeons de bouleau;
    • soie de maïs;
    • fruits de genièvre, de rose sauvage.

    Ces remèdes populaires aideront à faire face aux processus inflammatoires dans les organes de la structure génito-urinaire, mais ils devraient être utilisés après avoir consulté un médecin.

    Opération

    En règle générale, la chirurgie est nécessaire pour les maladies qui violent le flux naturel de l'urine:

    • urolithiase;
    • structure urétérale;
    • torsion des uretères;
    • le développement d'anomalies dans la structure du système urinaire;
    • l'apparition de processus tumoraux dans les uretères, la prostate, les reins.

    Si l'inflammation rénale est causée par de telles maladies, une opération visant à renouveler la perméabilité des voies urinaires est réalisée.

    Des complications

    Les conséquences du jade sont extrêmement dangereuses pour la vie des patients:

    • urosepsie - séparation de l'infection de l'organe malade du sang;
    • périnéphrite - pénétration de l'infection des reins dans les tissus environnants;
    • formation de foyer purulent dans le rein;
    • insuffisance rénale aiguë;
    • choc bactérioxoxique.

    Un traitement illettré du jade pourrait bien être fatal. Ne négligez pas votre santé et en cas de troubles du système urinaire, assurez-vous de vous montrer à un spécialiste.

    Plus D'Articles Sur Les Reins