Principal Anatomie

Quel régime est prescrit pour les kystes dans les reins

Les processus pathologiques dans le tissu rénal provoquent une violation des principales fonctions des reins - filtration du plasma, formation d'urine et excrétion de produits métaboliques. Par conséquent, dans les maladies du rein, le régime alimentaire joue un rôle important dans le traitement. L'une des maladies les plus courantes est la formation d'un kyste des reins, avec traitement conservateur pour lequel une thérapie par le régime est nécessairement prescrite. Considérez quel type de régime est nécessaire pour un kyste rénal.

Principes généraux de l'alimentation

Lorsqu'un kyste se forme dans les reins, les tissus sont comprimés, leur circulation sanguine est perturbée, ce qui provoque les symptômes suivants:

  • la rétention de substances nocives;
  • les poches;
  • hypertension rénale.

Un régime avec un kyste est prescrit pour soulager les tubules rénaux. L'insuffisance rénale se manifeste par une altération de l'excrétion de liquides, de sels et de composés azotés résultant de la dégradation des protéines. Les acides aminés de la protéine pendant le clivage émettent de l'ammoniac - une substance dangereuse qui est toxique pour le système nerveux central. Il se transforme en urée, qui est excrétée par les reins. Les dommages aux structures, perturbe le processus, augmente la teneur en composés azotés (azotémie) dans le plasma, le coma se développe.

Régimes rénaux prescrits ou régime thérapeutique avec kyste rénal afin de réduire la consommation de liquides organiques, de sel et de complexes d'acides aminés. En fonction de l'état de la fonction rénale, l'une des variétés de la table de Pevzner numéro 7 est prescrite aux patients en tant que diététique. Ils diffèrent par la teneur en eau, le sel et les protéines.
Les principes de base de la rédaction d'un régime s'il existe un kyste rénal sont les suivants:

  • restriction de la consommation de liquides, prend en compte non seulement les boissons, mais également les plats liquides (soupes);
  • réduction de la consommation de sel, y compris des produits contenant du sel (viande fumée, cornichons, saucisses);
  • une diminution de la quantité de protéines, celle-ci ne peut être complètement exclue du régime alimentaire, l'organisme ayant constamment besoin d'acides aminés pour se renouveler, la préférence est donnée aux protéines végétales;
  • l'alcool, le café fort et le thé sont complètement exclus.

Les graisses et les glucides sont autorisés, mais n'abusez pas des aliments trop gras et des sucreries. Il n'y a pas non plus de restrictions dans le traitement thermique des plats, mais il est préférable de faire bouillir la viande avant de la faire cuire au four.

Pourquoi un régime si ça ne fait pas mal

Le régime alimentaire pour les kystes dans les reins n'est pas toujours nécessaire. Certaines formations kystiques congénitales ne nécessitent pas de correction nutritionnelle. Ils n'augmentent généralement pas de taille et n'affectent pas la fonction des reins. Mais parfois, avec les maladies rénales concomitantes, les kystes commencent à se développer. Par conséquent, il est nécessaire de procéder à une enquête annuelle afin de s’assurer que de tels changements ne se produisent pas.

Le kyste cause rarement de la douleur chez les patients. La douleur apparaît lorsqu'un kyste en croissance commence à pincer les terminaisons nerveuses. Les indications du régime alimentaire sont les suivantes: insuffisance rénale, confirmée par des tests, symptômes d'hypertension rénale, œdème. Même en l'absence de symptômes graves, il convient de suivre un régime pauvre en sel et en protéines à des fins de prévention.

Parfois, les patients se sentent bien, mais les analyses présentent des écarts. Afin de s’assurer que les indicateurs de l’étude ne sont pas une erreur de coïncidence, une observation dynamique est nécessaire. Un régime est prescrit dans le cas où des analyses répétées confirment un dysfonctionnement rénal ou une augmentation de la taille du kyste.

Le kyste se développe à partir des tubules rénaux, dont les canaux sont bouchés pour diverses raisons (blessures, processus inflammatoires). Le liquide supposé être retiré du corps s'accumule et la formation kystique augmente. Les tubules rénaux sont des structures très délicates et, lorsque la pression sur le kyste augmente avec la croissance d'un kyste, ils meurent.

Le régime empêche la croissance rapide des kystes, réduit la quantité de composés azotés dans le sang, aide à suspendre le développement de la maladie et des complications.

Quoi enlever du régime

Si un patient a un kyste rénal, le régime alimentaire, en plus de limiter la quantité de sel consommée, de liquides et de protéines, nécessite l'exclusion de tout autre produit toxique impliqué dans le métabolisme du corps. De l'alimentation devrait être retiré:

  • Viande grasse. Il sert non seulement de source d'ammoniac, d'acide urique, mais également de cholestérol, qui, en cas d'hypertension artérielle, constitue une menace pour le développement progressif de l'athérosclérose.
  • Les viandes fumées, les marinades, qui, en plus d'une teneur élevée en sel, contiennent des épices, des épices qui provoquent la soif. Il est également nécessaire de limiter la consommation d’oignons, d’ail, et d’améliorer le goût des aliments, utilisez des légumes secs.
  • Le café, le thé fort, le chocolat, le cacao et l’alcool provoquent également la soif, augmentent l’appétit et l’alcool a un effet toxique sur de nombreux organes. Et à cause d'une violation de la fonction d'élimination, le temps d'exposition augmente.
  • Réduisez la quantité de légumes, de céréales à forte teneur en potassium: fruits de mer, pommes de terre, bananes, tomates, melons, ainsi que le sarrasin et l'avoine. Le potassium est un oligo-élément utile nécessaire au travail du muscle cardiaque, au fonctionnement normal du système nerveux, aux intestins. Mais avec une excrétion réduite, un excès de potassium ou une violation de sa relation avec le sodium peut être dangereux. L'hyperkaliémie - une augmentation du taux de potassium dans le sang - est caractérisée par une faiblesse générale, une irritation et une anxiété. Les patients se plaignent d’engourdissements de la peau et de douleurs abdominales. Il est également possible l'apparition d'arythmies cardiaques (arythmies).
  • Les sucreries et la cuisson contribuent non seulement à l’augmentation du poids en raison de la forte teneur en calories des produits, mais aussi à un excès de potassium provoquent la carie dentaire, un déséquilibre de la microflore intestinale, du système urinaire.

Qu'est-ce qui sera alors sans danger pour le patient et pourra être inclus dans le régime?

Quoi ajouter au régime

La nutrition diététique avec kyste rénal doit être naturelle, à base de produits frais et non en conserve. Le besoin de protéines aidera à remplir les œufs, les produits laitiers: lait, kéfir, yogourt, fromage cottage. Les légumineuses (pois, lentilles, haricots) sont autorisées, mais elles devraient être peu nombreuses et ne présenter que des déficiences fonctionnelles mineures. Leur utilisation peut entraîner une augmentation de la quantité de protéines.

Il vaut mieux utiliser les légumes ceux qui ont un effet diurétique: betteraves, concombres, courgettes, citrouilles. Utile tout fruit sous forme fraîche ou sous forme de confitures, conserves. La pastèque, le melon, les abricots ont un effet diurétique.

En accompagnement, je recommande les céréales de semoule, d'orge, de maïs, de blé et de sarrasin-jadriya. Ils sont remplis d'huile végétale, bouillie dans du lait. Vous pouvez servir du fromage non salé, du poisson bouilli, du poulet, du veau.

Contre-indications

Le régime avec kyste vise à éliminer les aliments épicés et salés du régime, les sauces au poivre, oignon, ail, ketchup, mayonnaise, moutarde sont contre-indiquées. Ne pas utiliser l'oseille, le céleri, les épinards, les radis, contribuant à la formation de pierres et de sable dans les reins.

Nutrition après la chirurgie

Les aliments diététiques présentant un kyste sur les reins et un traitement conservateur ne peuvent entraîner une diminution de sa taille et de son rétablissement. Par conséquent, lors de la croissance active de nombreux kystes nécessitent une intervention chirurgicale. Avec un seul kyste, seule une formation kystique est tentée, il s’agit d’une opération de préservation des organes. S'il y a beaucoup de kystes et qu'il ne reste pratiquement plus de tissu rénal sain, on procède à une néphrectomie (ablation des reins) et à une diète stricte sans protéines et sans sel. L'observation dynamique montre si le rein qui reste résiste à la filtration du sang et à la sécrétion urinaire. Si vous vous en sortez, passez progressivement à un régime moins strict.

Avec une élimination douce du kyste, les tissus sains sont préservés et il est donc possible de prescrire un régime avec restriction de sel, d'eau et de protéines jusqu'à ce que le corps soit complètement restauré. Mais même après cela, il est recommandé de suivre un régime dès que possible. La raison pour laquelle un régime thérapeutique est prescrit après le traitement chirurgical d’un kyste rénal est de prévenir les récidives et de réduire la charge sur les tubules rénaux restants.

Selon le degré d'atteinte du tissu rénal, 4 types de tableau N ° 7 sont utilisés. Considérez-les plus en détail.

Régime 7a

Nommé avec une insuffisance rénale sévère, ainsi que la néphrite aiguë. L'azotémie est détectée dans le sang et le taux de filtration glomérulaire est faible.

  • teneur en sel inférieure à 1 g par jour ou son élimination complète;
  • limitation stricte du fluide à 0,5 litre;
  • la quantité de protéines est inférieure à 20 g par jour ou son absence complète;
  • teneur calorique de 2200 kcal.

Un tel régime avec un kyste sur les reins réduit le plus possible la charge, contribue à l'élimination des substances contenant de l'azote, réduisant ainsi l'œdème.

  • pain sans sel;
  • légumes, soupes de pommes de terre, le volume du plat est pris en compte dans le volume journalier admissible de liquide;
  • du boeuf maigre, du poulet, du poisson, des morceaux pesant 50 à 60 g sont bouillis, vous pouvez ensuite les faire légèrement frire ou cuire au four, servir avec du jus de citron, des légumes verts;
  • lait ou fromage cottage 50–60 g au lieu de viande;
  • un œuf 2-3 fois par semaine;
  • grains de sagou, quantité limitée de riz, pâtes alimentaires ne contenant pas de protéines;
  • salades de légumes, galettes ou crêpes;
  • des fruits;
  • beurre non salé ou huile végétale.

Régime alimentaire prescrit pour pas plus de 3 semaines, alors vous devriez augmenter la quantité de protéines.

Régime 7b

Ce régime avec kyste sur les reins est prescrit en cas d’altération de la fonction des reins de sévérité modérée. La cause de cette affection est une maladie polykystique des reins, une guérison de la néphrite aiguë, une insuffisance rénale chronique.

  • teneur en sel jusqu'à 2 g par jour;
  • volume quotidien de fluide - 600 ml;
  • protéine - 40 g;
  • contenu calorique - 2400 kcal.

Le poids de la viande ou du lait (fromage cottage) peut être augmenté à 120 g par jour, ou remplacé par 1 œuf.

Régime 7c

Lorsque la maladie s’accompagne d’un syndrome néphrotique, c’est-à-dire que, lors de l’analyse des protéines urinaires filtrant les reins, le régime alimentaire contenant un kyste devrait compenser la perte. Table assignée 7c.

  • teneur en sel jusqu'à 2 g par jour;
  • volume de fluide - 800 ml par jour;
  • protéine - 60 g;
  • contenu calorique - 2800 kcal.

Le tableau thérapeutique 7b présente les différences suivantes avec le régime 7b;

  • limiter tout type de graisse;
  • inclure nécessairement dans le régime alimentaire des poissons de mer maigres, du fromage cottage, de la viande ou du lait 150-170 g par jour;
  • Vous pouvez ajouter des produits à base de farine sans sel ni soude (dumplings, pancakes, pâtisseries au son);
  • utilisez différentes céréales (riz, sarrasin, flocons d'avoine).

La viande ou le poisson est bouilli, alors seulement vous pouvez frire, cuire au four, utiliser dans les salades de légumes ou avec du lait, des légumes, de la sauce tomate (sans sel).

Régime 7g

Les patients présentant des lésions rénales profondes, en phase terminale et nécessitant une hémodialyse se voient prescrire un régime de 7 g.
Caractéristiques:

  • la teneur en sel de 2 g, quand il n'y a pas d'oedème, le sel est interdit dans le gonflement;
  • volume de liquide - 800 ml;
  • protéine - 60 g;
  • calories - 3000 kcal.

Contrairement au régime 7c, aux céréales, à l'exception du sagou, une petite quantité de riz est exclue. Sont également interdits les légumes et les fruits contenant beaucoup de potassium (pêches, abricots, raisins, oseille, épinards, champignons). Pour reconstituer les protéines, vous pouvez utiliser: 100 g de viande, 140 g de lait ou de crème sure, 1–2 œufs au choix, du beurre végétal ou du beurre non salé à base de graisse.

Vitamines pendant le régime

Aliments diététiques présentant des lésions rénales, les kystes doivent être saturés de vitamines. Les complexes de vitamines sont rarement utilisés, il est préférable qu’ils pénètrent dans le corps avec de la nourriture. Par conséquent, dans le régime alimentaire du patient, les carottes et les herbes fraîches sont des sources de carotène. L'aneth est particulièrement utile pour dissoudre les calculs, éliminer les scories et les toxines. Le bouillon des hanches et l’argousier contiennent une grande quantité d’acide ascorbique (vitamine C). Il y a de la vitamine E dans la citrouille.

Les vitamines du groupe B peuvent être obtenues à partir de riz, de sarrasin. Et le poisson, en particulier l’indispensable source de vitamine D de la mer, est un complexe d’acides gras polyinsaturés oméga-3, indispensables à la fabrication des oligo-éléments par le corps.

Le régime médical aide les patients présentant des formations kystiques dans les reins à réduire la gravité des symptômes de la maladie. Avec son observance, les oedèmes tombent, la pression artérielle diminue. En association avec un traitement médicamenteux, cela réduit le risque de croissance rapide du kyste et de lésion du tissu rénal.

Régime alimentaire avec un kyste rénal comme l'un des traitements efficaces

Le rein de kyste est très commun. Cette maladie évolue sans symptôme visible, elle est diagnostiquée lors du passage d'une échographie planifiée.

Souvent, la raison en est le mauvais régime alimentaire et le mode de vie d'une personne.

Par conséquent, en plus du traitement de base, les médecins choisissent un régime alimentaire spécial pour le patient, ce qui permet de se débarrasser rapidement de telles formations dans les reins sans complications.

Cet article traitera des produits interdits avec les kystes, de ce qu’il est préférable d’ajouter à votre régime alimentaire et de la manière de créer votre propre menu.

Informations générales sur les kystes et les avantages d'une nutrition adéquate

Les formations kystiques sont bénignes, elles sont enfermées dans une capsule spéciale.

Selon la cause, ils peuvent être remplis de liquide, de pus, de sang, etc. La taille des kystes est différente - de 2 mm à plusieurs dizaines de centimètres.

De par leur nature, elles sont congénitales ou acquises, sont localisées en un ou plusieurs nombres, sont localisées à la fois dans l'un et les deux reins (le parenchyme, le pelvis ou l'organe cortical est considéré comme le site principal).

Au début du développement, de telles formations ne causent aucune gêne à une personne. Cependant, si elles sont mal traitées, elles entraînent de graves complications. Les principaux signes d'un kyste dans le rein sont:

  • mal de dos de l'organe affecté;
  • violation des processus d'excrétion de l'urine (forte accumulation avec intoxication ultérieure de l'organisme entier);
  • une augmentation du nombre de mictions nocturnes;
  • l'hypertension;
  • les poches;
  • une augmentation du rein, qui peut être détectée indépendamment par la palpation;
  • changer la nature de l'urine.

On diagnostique souvent chez le patient une altération de l'équilibre sel / eau (en conséquence, des calculs et du sable commencent à se déposer dans les reins), un syndrome néphrotique (sécrétion accrue de composés protéiques dans l'urine), une insuffisance rénale chronique, une pyélonéphrite, etc.

Si le kyste est très petit et ne cause aucune gêne au patient, il est observé dans la dynamique. Le bon régime alimentaire joue un rôle important dans cette période. Considérez les points principaux concernant le régime dans le traitement des kystes dans les reins.

Indications et contre-indications

Les principales indications d’un changement de régime en présence d’une lésion kystique d’un des reins sont:

  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • des pierres et du sable dans l'orgue;
  • divers processus inflammatoires causés par la microflore pathogène;
  • gonflement grave;
  • hypertension artérielle.

Il est important de noter que le choix d'un régime alimentaire ne doit être fait que par un médecin. Il est formellement interdit de prendre des décisions indépendantes à ce sujet.

En règle générale, les aliments diététiques ne présentent aucune contre-indication particulière. Les exceptions sont les exacerbations de maladies chroniques, les problèmes du tractus gastro-intestinal ou du système cardiovasculaire.

Avant de prescrire un régime, le patient devra se soumettre à un diagnostic complet pour éliminer le risque de complications.

Principes de la diététique

Un régime avec un kyste rénal a un certain nombre d'exigences de base:

  • limiter l'utilisation de sel dans la cuisine;
  • réglez la quantité de liquide que vous buvez afin de réduire la charge sur les reins;
  • éliminer le tabagisme et la consommation d'alcool;
  • régime comprend jusqu'à 6 repas en petites portions;
  • la vaisselle doit être bouillie, cuite à la vapeur ou à l'étouffée;
  • avec une augmentation des composés protéiques dans l'urine pour limiter les produits qui les contiennent.

Considérez plus en détail ce qui est permis ou interdit de manger pendant le traitement d'un kyste du rein.

Produits autorisés

Les aliments autorisés comprennent:

  • soupes de légumes cuites dans un bouillon de viande faible en gras;
  • produits de boulangerie à faible teneur en protéines;
  • poisson faible en gras;
  • viande (autorisé seulement pendant 14 jours du régime);
  • œufs (pas plus d'une pièce par jour);
  • le lait;
  • produits laitiers fermentés;
  • légumes frais, fruits et légumes verts;
  • grains de variétés solides;
  • thé faible (de préférence à base de plantes ou vert);
  • fromage non salé.

Interdit d'utiliser

Cette liste devrait comprendre tous les aliments frits, épicés, fumés, toutes les épices (pas plus de 5 g de sel par jour), les conserves, les fruits de mer, la viande et le poisson gras, les boissons gazeuses, le café, les sucreries, les produits de boulangerie frais, les céréales contribuant à augmenter la production de gaz. l'intestin.

Principe de consommation d'eau

Au cours de la période de régime, il est très important que le patient surveille la quantité de liquide qu’il boit par jour. Cela peut être des thés, des décoctions ou des infusions de plantes médicinales, de jus de fruits et de légumes, d’eau non gazeuse.

En contrôlant ce processus, vous pouvez réduire le gonflement et la charge globale sur les reins.

Types de régimes

Il convient de noter que le patient doit recevoir une quantité adéquate de vitamines et de nutriments. Pour ce faire, ajoutez des légumes ou des fruits frais au régime.

À titre de mesure supplémentaire, le médecin peut décider de la nomination de préparations vitaminiques spéciales renforçant l'immunité générale du patient.

Il existe un très grand nombre de types de régimes, considérez le plus populaire dans les formations kystiques.

Le régime principal est le numéro de table 7, puis considérez ses variétés.

Numéro de table 7a

Ce régime est prescrit aux patients souffrant d'insuffisance rénale. Il se compose principalement d'aliments à faible teneur en protéines. La durée de cette restriction dans le régime alimentaire est d'environ 20 jours, puis il est permis de suivre un régime de 7 b.

Les principes de base de ce type de régime sont:

  • rejet complet des aliments salés et protéinés;
  • pour améliorer le goût, vous pouvez utiliser du citron vert ou du citron avec modération;
  • l'apport quotidien en protéines ne doit pas dépasser 20 g;
  • le nombre de repas au moins 4 par jour;
  • La teneur totale en calories des plats est de 2200 kcal / jour;
  • la quantité de liquide consommée ne dépasse pas 500 ml par jour.

Comme l'élimination des composés azotés du corps du patient est transférée à un régime plus doux.

Numéro d'option 7b

Les indications pour ce régime sont les mêmes raisons que la version précédente. Les principes sont identiques, la seule exception étant d'augmenter la quantité de protéines consommée jusqu'à 40 g par jour. La dose quotidienne de sel reste la même que dans le régime précédent, le contenu calorique est de 2400 kcal et le volume de liquide est de 600 ml.

Chambre 7b

Les indications de ce régime sont l’excrétion excessive de protéines par le corps. Grâce au régime de ce patient, le taux de cholestérol dans le sang est stabilisé, les œdèmes disparaissent, les processus d’excrétion de l’urine sont établis.

Les principes de base de ce régime sont les suivants:

  • teneur élevée en composés protéiques dans les aliments;
  • limiter la consommation de graisse animale;
  • l'apport quotidien en sel ne dépasse pas 2 g;
  • la teneur totale en calories est de 2800 kcal;
  • le nombre de repas jusqu'à 6 fois par jour;
  • volume liquide pas plus de 800 ml.

Numéro de régime 7g

Les principales indications de ce régime incluent les patients souffrant d'insuffisance rénale et ceux nécessitant une procédure d'hémodialyse. Principes généraux:

  • aliments enrichis en vitamines et en micro-éléments;
  • la quantité de protéines ne dépasse pas 60 g par jour;
  • calories totales - 3000 kcal;
  • la quantité de sel consommée ne doit pas dépasser 2 g;
  • aliments interdits contenant du potassium;
  • la nourriture ne devrait être que bouillie;
  • repas jusqu'à 6 fois.

Sur les principes de changement du régime alimentaire habituel, le médecin décide en fonction de la maladie diagnostiquée.

Exemple de menu

Considérez les recettes populaires utilisées dans la table de régime numéro 7, lundi:

  • 1ère réception - bouillie de lait, fromage non salé, thé non sucré;
  • 2e réception - soupe de légumes, viande ou poisson maigre bouilli, compote d'églantier;
  • 3ème réception - sarrasin bouilli, ragoût, lait chaud.
  • matin - salade de légumes frais, poisson cuit à la vapeur, ragoût de fromage cottage;
  • déjeuner - bortsch maigre, croquettes à la vapeur;
  • dîner - casserole de viande ou de poisson, pudding aux fruits.
  • petit-déjeuner - flocons d'avoine au lait;
  • déjeuner - soupe au poulet ou à la dinde, légumes cuits à la vapeur avec viande;
  • dans la soirée - pâtes et gâteaux de poisson, gelée de fruits.

Ceci est un exemple de menu pour 3 jours, voici trois repas principaux. En guise de collation, vous pouvez utiliser des fruits frais ou secs, des produits laitiers, des jus de fruits, des puddings ou des galettes.

Voici quelques recettes:

  1. Cheesecakes aux fruits caramélisés. Cela nécessitera 500 g de fromage cottage faible en gras, du sucre en poudre et un peu de farine. Bien mélanger le tout et cuire au four à 180 ° C pendant 15-20 minutes. Prenez les fruits à votre goût (pommes, poires, pêches, etc.), hachez-les finement, mettez les dans une poêle, ajoutez un peu de sucre, couvrez et laissez mijoter un peu. Servir les gâteaux au fromage, versés sur le fruit.
  2. Soupe à la purée de brocoli. Faites bouillir le bouillon de légumes (pommes de terre, oignons, carottes, brocoli, céleri-rave et persil) avec la poitrine de poulet, retirez tous les légumes et la viande, hachez-les au mélangeur. Ensuite, versez la purée obtenue avec le bouillon chaud jusqu'à l'obtention de la consistance désirée. Pour obtenir un goût agréable, il est recommandé de saupoudrer un peu de citron.

Recommandations et prévisions

En général, le traitement opportun des formations kystiques dans les reins donne un résultat positif. Sous réserve d'une nutrition appropriée et d'autres recommandations du médecin, le patient se débarrasse rapidement de la cause de la maladie.

Les kystes dans les reins sont des tumeurs bénignes qui, dans la plupart des cas, ne causent aucun inconfort à la personne. Un régime alimentaire spécial est une condition préalable à une thérapie réussie et efficace.

L'opportunité de sa nomination est décidée par le médecin, en fonction du degré de complexité de la maladie d'un seul patient.

Un régime alimentaire équilibré avec un kyste rénal est la clé du succès du traitement

L'approche de traitement des kystes diffère selon les cas. Certains patients n'auront même pas besoin d'un traitement conservateur, d'autres nécessiteront une élimination chirurgicale de la formation. Parallèlement au traitement médicamenteux, une alimentation avec un kyste rénal a une grande influence sur l'évolution de la maladie. Il convient de se laisser guider par les particularités de la nutrition avant tout, car même avec une évolution complètement bénigne et asymptomatique de la maladie, des erreurs permanentes dans le régime alimentaire peuvent provoquer une altération de la fonction rénale.

Caractéristiques du régime

Au cours du traitement des kystes rénaux, les médecins prescrivent à leurs patients un régime numéro 7 (selon Pevzner). Sa variante principale convient à un état compensé de la fonction des organes, ce qui augmente l'efficacité du traitement médicamenteux et évite les complications.

Le régime repose sur plusieurs règles de base:

  • Restriction en sel (pas plus de 5 grammes par jour): il ne s'agit pas seulement de réduire son utilisation en cuisine, mais également d'éliminer les produits tout préparés contenant une grande quantité de sel et d'autres exhausteurs de goût: saucisses, saucisses fumées, aliments en conserve, conserves au vinaigre, cornichons. Le pain sans sel est également recommandé.
  • Contrôle des liquides à boire: ils tiennent compte non seulement de la quantité d’eau pure ou de boissons (thé, compote), mais aussi du liquide qui pénètre dans le corps lors des premiers soins (soupes, bortsch). Le volume soluble est individuel dans chaque cas. Si la fonction rénale est satisfaisante, le liquide consommé est limité à 1 à 1,5 litre par jour.
  • Protéine réduite dans le régime. Pour ce faire, réduisez la consommation de viande (porc, volaille) et de poisson. Il est impossible d'abandonner complètement les protéines, car elles constituent un matériau de construction important pour les tissus du corps humain. Ils compensent ses besoins en augmentant le pourcentage de produits laitiers (fromage), de légumineuses (pois, maïs) et de graines de lin dans l'alimentation.
  • Les repas doivent être fréquents et se composer de petites portions.
  • La quantité de graisse et de glucides répond aux exigences habituelles.
  • La méthode de cuisson dépend dans la plupart des cas des souhaits personnels du patient.

De la diète devra éliminer un certain nombre de produits: toutes les soupes, sauf les légumes (viande, champignons, poisson), les cornichons, les saucisses, l'alcool, le café, le cacao, le chocolat, les viandes fumées.

Il est recommandé d'ajouter le pain sans protéines, les fruits et les légumes sous toutes les formes, les céréales à l'orge et au sarrasin à la liste des plats préférés.

Types de régimes pour kyste rénal

Un régime pour la formation kystique sur le rein a plusieurs interprétations qui sont appliquées en fonction de la sévérité des symptômes cliniques.

Le tableau de Pevzner N ° 7A est prescrit en cas d'insuffisance rénale grave. Son objectif est de maximiser la préservation des organes, d’améliorer l’élimination des composés azotés toxiques du corps et d’accroître les effets du traitement médicamenteux.

De l'alimentation principale avec un kyste rénal, il se distingue par les caractéristiques suivantes:

  • élimination presque complète du sel (par jour - pas plus de 1 gramme);
  • régime pauvre en protéines (ou sans protéines) (pas plus de 20 grammes par jour), les légumineuses sont également interdites;
  • limitation stricte des fluides (jusqu'à 0,5 litre par jour);
  • maximum de calories par jour - 2200 calories;
  • permis l'utilisation de citron, d'herbes, de légumes à feuilles et de substituts de sel pour améliorer le goût du plat;
  • la durée du régime ne peut dépasser 20 jours;

Progressivement, avec l'amélioration de l'état général et la normalisation des paramètres de laboratoire, le patient est transféré à la table numéro 7B.

Dans ce mode de réalisation, certaines restrictions nutritionnelles ont déjà été supprimées:

  • augmenter la quantité de protéines dans le régime alimentaire quotidien jusqu'à 40 grammes;
  • les sources de revenus (poisson, viande) ne sont consommées que cuites et cuites à la vapeur;
  • 100 ml augmentent le volume de liquide autorisé;
  • limiter l'utilisation de produits tels que les produits à base de farine et les céréales;
  • l'interdiction du sel reste la même.

Nutrition pour complications

Parfois, un kyste rénal est compliqué par un syndrome néphrotique, c'est-à-dire une augmentation de la perte de protéines dans l'urine. Dans ce cas, l’un des composants nécessaires du traitement est le tableau de régime Pevsner n ° 7B. Cela permet de réduire la libération de protéines et de compenser la pénurie. Le respect des exigences du régime peut entraîner une réduction du taux de cholestérol et de la gravité de l'œdème.

  • La protéine est augmentée à 60 g par jour, le sel à 2 g, le liquide à 800 ml.
  • Nutrition enrichie en vitamines et en substances qui décomposent les graisses (présentes dans les fruits de mer, le poisson maigre, le fromage cottage, le soja).
  • Réduire la consommation de graisses, d'origine animale et végétale.
  • La valeur nutritionnelle du régime alimentaire passe à 2800 calories.

Si le patient est au stade terminal d'insuffisance rénale et qu'il est traité par hémodialyse, il doit alors suivre le régime №7Г. Son essence est la suivante:

  • manger environ 60 grammes de protéines par jour;
  • exclusion des aliments riches en potassium (pommes de terre, tomates, bananes, melons, fruits secs, sarrasin et avoine, poisson gras);
  • besoin accru de vitamines;
  • augmentation des calories (3000 kcal);
  • La méthode de cuisson principale est la cuisson.

Le régime alimentaire avec un kyste rénal est d'une grande importance dans le traitement du patient. En raison du grand nombre d’options possibles, discutez avec votre médecin de toutes les nuances concernant la nutrition. Lui seul sera en mesure de choisir le bon régime, en fonction des données des tests objectifs et des tests de laboratoire.

Régime alimentaire et nutrition adéquate avec kyste rénal

Un kyste est une tumeur bénigne qui se produit sur les organes internes. Un kyste est un «sac» rempli de protéines liquides, parfois mélangé avec du sang ou du pus. En conséquence, le kyste rénal est une tumeur avec un fluide à l'intérieur, formé sur cet organe. 70% des hommes après 40 ans sont sujets à son apparition.

Les kystes du rein féminin sont moins fréquents, mais de tels cas se produisent également. Le diamètre moyen d'une tumeur est de trois centimètres. Cependant, en l'absence de diagnostic précoce, de traitement et de régime, il atteint 10-12 centimètres.

Quel est kyste rénal dangereux

Un kyste rénal n'est pas un diagnostic fatal, mais le manque de traitement, de prévention et de régime appropriés peut avoir des conséquences désagréables, et le pire d'entre eux est le passage d'une éducation bénigne à l'oncologie. En outre, les conséquences de ne pas traiter un kyste sont les suivantes:

  • Inflammation du rein.
  • La formation de nouveaux kystes.
  • Insuffisance rénale.
  • Oncologie.
  • Accumulation de liquide dans les reins.
  • Rupture de kystes et hémorragie.
  • Échec de la miction.
  • Anémie ferriprive.

En outre, le kyste est terrible également car il est difficile de prédire ses conséquences à l'avance. Il est donc nécessaire d'observer strictement le traitement prescrit, de faire une échographie au moins une fois tous les trois ou quatre mois et de suivre strictement le régime alimentaire.

Pourquoi un régime est-il important pour les kystes rénaux?

Les recommandations sur la nutrition sont données par le médecin qui a posé le diagnostic. Seul un spécialiste peut prendre en compte les caractéristiques de l'évolution de la maladie, l'âge du patient, la taille du kyste et les facteurs qui l'accompagnent. En général, une diète est nécessaire pour contrôler strictement la quantité de sel et de protéines consommée par le patient, car ces substances ont un impact sur les reins et si leur fonctionnement est perturbé, elles peuvent aggraver la situation.

Le régime le plus strict est prescrit aux personnes souffrant d'hypertension artérielle et ayant tendance à avoir un œdème.

Un régime alimentaire pour les maladies du rein ne consiste pas seulement à contrôler le sel et les protéines, mais également à un apport limité de soupes, de boissons aux fruits et de compotes, c'est-à-dire de liquides. Un kyste rénal est un cas dans lequel même une petite quantité de liquide en excès peut avoir des conséquences graves.

Règles de base de la nutrition

Dans tous les cas, lorsqu'un kyste rénal est nécessaire, observez les règles suivantes:

  1. Manger moins de cinq grammes de sel par jour signifie éliminer les saucisses, les saucisses, la viande fumée, la viande en conserve et le poisson de la ration quotidienne.
  2. Ne buvez pas plus d'un litre d'eau.
  3. Ne consommez pas plus d'un litre et demi de liquide par jour, y compris de l'eau, du thé et des soupes.
  4. Ne pas fumer
  5. Ne pas trop manger de protéines animales et végétales;

Parfois, pendant un régime, les experts recommandent de boire des tisanes et des herbes. Mais sans consultation avec le médecin, vous ne devez pas vous impliquer.

Produits utiles

Tout d'abord, un kyste rénal est traité avec des médicaments, mais en deuxième lieu, il y a un régime.

La citrouille, les pommes ou le jus de fruits, le cantaloup et le melon d'eau, le bouillon de chou et d'églantier figurent parmi les produits qui devraient faire partie de l'alimentation quotidienne, s'ils n'y étaient pas auparavant. Ces produits favorisent la miction et sont également capables d’écraser et de dissoudre les calculs. Il favorise également activement l'élimination des substances nocives de l'organisme et la réduction du cholestérol.

Jus de fruits de canneberge, thé vert, camomille, fraises et décoctions de citron vert empêchant l'apparition de calculs rénaux, sont un puissant diurétique.

Après les baies, les fruits et les décoctions au degré d’utilité sont des légumes. Les reins ont besoin de vitamine A. Les légumes sont riches en poivrons, carottes, épinards, persil et verts bulgares.

L'approvisionnement en sang est fourni par le son.

La morue de mer et le hareng sont des sources de protéines facilement digestibles, d'acides gras et de vitamine D. Parallèlement, il peut exister un traitement thermique des aliments pour un régime alimentaire prescrit pour un kyste du rein.

Le régime alimentaire officiel pour un kyste du rein est considéré comme «le numéro de table 7a».

Principes de la table numéro 7a

Le tableau numéro 7 est conçu pour réduire la charge sur les reins, la pression et purifier le corps des substances nocives.

Les principes de base du régime:

  • Réduire la consommation de sel (jusqu'à cinq grammes par jour)
  • L'utilisation de sel à faible teneur en sodium.
  • Utilisez le citron et les verts comme substituts du sel.
  • Portion et repas fréquents.
  • Comptage de calories - pas plus de 2 200 calories.
  • Consommation modérée d'eau pure - pas plus d'un litre et demi par jour.
  • L'élimination des protéines lourdes (toutes légumineuses: pois, haricots)
  • Exclure la viande, dans les cas extrêmes, réduire la consommation de protéines animales à 20 grammes par jour.

Sur ce régime, il n'est pas recommandé de rester assis plus de 21 jours. De plus, en règle générale, il y a un tableau numéro 7b. Le tableau n ° 7b exclut l'utilisation de farine et de céréales, mais augmente la consommation de protéines animales à 40 grammes par jour.

Menu approximatif

Une alimentation avec un kyste rénal n'est pas considérée comme stricte, de sorte que le menu du jour peut être varié. Vous devez manger au moins cinq fois par jour.

Pour le petit-déjeuner, la bouillie est préférable. Ils sont bons pour l’estomac et les bons glucides donnent de l’énergie et procurent une sensation de satiété. Pour le premier casse-croûte fit des fruits et des baies. Vous pouvez manger des pommes, des prunes et des abricots.

Les soupes de légumes sont recommandées pour le déjeuner, elles ne doivent pas être cuites dans un bouillon de viande. Soupe et bortsch utiles, car ils incluent le chou. Les soupes de sel ne sont pas souhaitables, au lieu de sel, vous pouvez ajouter du persil, de l'aneth et du jus de citron. Des plats classiques de viande ou de poisson et de légumes peuvent servir de deuxième plat. Mais la viande doit être bouillie et maigre, les mêmes règles s'appliquent au poisson.

Au dîner, vous devriez choisir du fromage cottage faible en gras ou une casserole de fromage cottage, vous pouvez manger des pâtes ou des morceaux de légumes.

Pain - une ligne séparée, soumise à ce régime. Il n'y a pas de pain sans sel en vente, vous devez donc le refuser ou le cuire vous-même.

Les amateurs de pain peuvent cuire du pain sans sel ni sucre, mais avec des fruits secs, de la cannelle ou des pommes.

Une bonne nutrition est un gage de santé et de soulagement de la maladie.

Régime de kyste du rein

Description au 12 juin 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 2 semaines
  • Conditions: 1 mois ou plus
  • Coût des produits: 1200-1350 roubles par semaine

Règles générales

Les lésions kystiques des reins sont appelées des anomalies du tissu rénal. Il convient de noter que les reins sont le plus souvent sensibles à la dégénérescence kystique et que, avec l’âge, il existe une prédisposition à la formation de kystes. Ils peuvent être simples ou multiples (des dizaines et des centaines). Un simple kyste ou solitaire - une maladie assez commune. Il s’agit d’une formation liquide unique, souvent de forme arrondie, qui se trouve dans l’épaisseur du tissu ou sur le rein sous sa capsule, presque à la surface. Les kystes simples sont à chambre unique ou à chambres multiples, affectant un rein ou les deux.

Un kyste dans les reins peut atteindre différentes tailles et le volume de contenu peut atteindre 1,5 litre. Son contenu est souvent séreux, rarement hémorragique (en raison d'une hémorragie dans la cavité).

Dans cette maladie, en fonction de la taille et de l'emplacement du kyste, les patients peuvent se plaindre de douleurs non exprimées au niveau des reins, d'apparition de sang dans l'urine et de cavités kystiques de grand diamètre, la pression peut augmenter, le débit urinaire peut être perturbé et la tumeur peut être palpée. Mais le plus souvent, on observe une évolution sans symptôme et on trouve un kyste par hasard avec une échographie. Il y a un cours compliqué (suppuration du kyste), qui se manifeste par les symptômes de l'inflammation purulente. Si le processus implique 25% du tissu et plus, ces patients sont sujets à une insuffisance rénale chronique. Il existe également un risque de transformation néoplasique, plus élevé chez les patients plus jeunes. Le traitement des kystes solitaires est chirurgical (méthode de ponction avec formation de sclérothérapie). Si la taille du kyste ne dépasse pas 6 cm et que celui-ci se trouve à la périphérie sans pincer les vaisseaux, il n'est pas opéré.

La polykystose rénale est un développement anormal, le remplacement des tissus est caractérisé par de multiples kystes et il existe un processus bilatéral. il se manifeste par une douleur locale, une fatigue, une pression accrue et des signes croissants d'insuffisance rénale. Le traitement dans ce cas est conservateur (régime alimentaire, traitement de l'insuffisance rénale chronique). Le pronostic est défavorable, chez les enfants l'insuffisance rénale se développe dans 5-10 ans.

Si nous parlons de nutrition des patients, cela dépend de la gravité des symptômes (œdème, pression) et de la présence ou de l'absence d'insuffisance rénale.

Régime de kyste du rein

Si la maladie ne s'accompagne pas d'une insuffisance rénale grave, le tableau n ° 7 est présenté. La nutrition de ce tableau fournit une économie modérée des reins, visant à réduire l'œdème, à normaliser la pression et à excréter les substances azotées du corps. Sa teneur en protéines est réduite (le patient a droit à 80 g) et les graisses et les glucides sont présents dans le régime alimentaire dans les limites de la normale. Il est conseillé de consommer des huiles végétales sources de graisses non saturées et de se concentrer sur les fruits et légumes. Teneur calorique quotidienne - 2700-2900 kcal.

Principes généraux de nutrition:

  • Restriction de sel - la nourriture est préparée sans sel, mais il est permis d'en utiliser une certaine quantité (jusqu'à 5 g). En présence de haute pression, il diminue.
  • 80 g de protéines sont introduits, principalement à cause des protéines de lait et des œufs. Les protéines végétales ont une valeur nutritionnelle inférieure.
  • La viande ou le poisson (150 g) sont d'abord bouillis, puis cuits au four, ragoût ou frits.
  • L'inclusion de produits à action diurétique: citrouille, courgette, concombre, betterave, salade, abricot, raisin, pruneau, pastèque, abricot séché, abricot.
  • Inclusion dans le régime alimentaire de vitamines sous forme de médicaments (A, C, B1, B12, K).
  • Restriction hydrique - de 0,9 à 1,1 litre. Cela dépend de la diurèse du jour précédent plus 400 ml.
  • Sont exclus les produits contenant des huiles essentielles et des sources d'acide oxalique.
  • Les boissons alcoolisées, thé fort et café, cacao, chocolat, snacks salés sont exclus.
  • Avec un kyste rénal avec la présence d'azotémie, à condition que le patient n'ait pas besoin de traitement de dialyse, il est prescrit avant le tableau de régime de dialyse numéro 7 B.
  • Les protéines sont limitées à 40 g par jour.
  • Viande et poisson - limités, 55-60 g par jour sous forme bouillie.
  • Les œufs ne sont pas plus d'un par jour (omelette protéinée).
  • Des produits sans protéines sont introduits (pain, sagou, sarrasin).
  • Tous les plats sans sel (admis dans la quantité de 0,5 g dans les produits).
  • Les céréales et les produits à base de farine, exclus ou limités, sont remplacés par des plats à base de sagou: lait, puddings, casseroles, pilaf, galettes.
  • Garnir de légumes cuits (betterave rouge, chou-fleur, salade de concombre, persil, tomates, oignons verts).
  • Kéfir, lait aigre, crème sure, crème à 200-300 g.
  • Fruits et baies, crus et bouillis, sucre, miel, confiture, abricots secs et abricots secs (sauf autorisation du médecin, en cas d'insuffisance rénale, sont exclus).
  • 0,6 litre liquide par jour (le thé, le café n’est pas trop fort en eau, les jus de fruits, l’infusion de rose).
  • L’alcool, le cacao, le thé fort, le café, les boissons gazeuses, les snacks salés et le chocolat sont exclus.

Le régime est encore resserré en cas d'insuffisance rénale sévère. Le patient est transféré à la table 7A. Une nutrition pauvre en protéines soulage le plus possible les reins, contribue à améliorer l'élimination des substances azotées, réduit les manifestations d'urémie et normalise la pression.

  • Des aliments à faible teneur en protéines (20 g de protéines) en raison de la protéine de lait sont également introduits.
  • Aliments sans sel (0,5 g de sel dans la composition du produit fini), pour obtenir du goût, l'utilisation de substituts de sel, d'assaisonnements, de jus de citron, d'herbes séchées épicées est autorisée.
  • Manger jusqu'à 5 fois par jour.
  • Sont exclus la viande et le poisson, les légumineuses et les bouillons.
  • Contrôlez la quantité de potassium et de phosphore fournie avec les produits.
  • Avec azotémie décroissante patient transféré à la table numéro 7 B.
  • Restriction hydrique à 0,5 litre par jour.
  • Les aliments exclus sont les mêmes que dans le régime précédent.

Produits autorisés

Etant donné que cette maladie ne se rencontre pas si souvent avec un résultat dans l'IRC, le tableau principal 7 est plus souvent prescrit, qui prévoit:

  • Limitation de sel à 5 ​​g. Tous les aliments sont préparés sans sel et les plats préparés sont salés dans les limites de la quantité journalière autorisée. Le patient doit consommer du pain sans sel et tous les produits de boulangerie faits maison (crêpes, tartes, pancakes), également, sans sel. À cet égard, le salage, les cornichons, les conserves, la viande et le poisson salés, les noix frites salées, les chips et autres sont exclus.
  • Les soupes sont cuites dans un bouillon de légumes avec des légumes, des céréales et des pâtes. Bortsch, soupe au chou et
    les betteraves. Permis de remplir les premiers plats avec la crème sure, beurre, aneth, persil, cumin, acide citrique. Les oignons peuvent être ajoutés aux premiers plats après la pré-ébullition.
  • La viande à faible teneur en matière grasse (poulet, bœuf, agneau, dinde) et le poisson sont d'abord bouillis, puis cuits si vous le souhaitez. Les plats protéinés sont servis en morceaux ou sous forme hachée (rouleaux de chou, légumes farcis, galettes à la viande, aspic). Les plats utilisent des sauces (tomates, crème sure, lait, légumes, oignons) et ajoutent des herbes séchées.
  • Toutes les céréales et les pâtes. Les puddings et les côtelettes sont à base de céréales, casseroles avec pâtes et fromage cottage, casseroles aux céréales avec fruits secs, pilaf de fruits. Le nombre de céréales et de pâtes est réduit uniquement en cas d'insuffisance de la fonction rénale.
  • Lait, acidophilus, kéfir, yogourt, yaourt, crème, fromage cottage additionné de pommes ou de carottes.
  • La crème sure est autorisée en quantité limitée. Le beurre consomme du beurre non salé.
  • Autorisé 2 œufs par jour (œufs à la coque ou brouillés), vous devez ensuite réduire la quantité d'autres aliments protéinés.
  • Presque tous les légumes (sauf les radis, les oignons et l’ail frais, le céleri, les radis). Ils sont consommés bouillis ou cuits, sous forme d'escalopes ou de salades fraîches. Il est permis d'ajouter de l'aneth séché, du persil et du cumin aux plats de légumes.
  • Huile végétale raffinée.
  • Fruits mûrs et baies sous toutes les formes: frais, compotes, confitures, gelée, gelées, purée de pommes de terre. La cannelle peut être ajoutée aux desserts sucrés.
  • Permis: caramel, miel, guimauve, guimauve, marmelade de fruits et crème glacée (fruits), jus de fruits quelconque, infusion de dogrose, thé, café fort.

Régime pour un traitement de kyste rénal

La description la plus complète: "régime avec traitement du kyste du rein" sur le site "Tout sur les reins."

L'approche de traitement des kystes diffère selon les cas. Certains patients n'auront même pas besoin d'un traitement conservateur, d'autres nécessiteront une élimination chirurgicale de la formation. Parallèlement au traitement médicamenteux, une alimentation avec un kyste rénal a une grande influence sur l'évolution de la maladie. Il convient de se laisser guider par les particularités de la nutrition avant tout, car même avec une évolution complètement bénigne et asymptomatique de la maladie, des erreurs permanentes dans le régime alimentaire peuvent provoquer une altération de la fonction rénale.

Caractéristiques du régime

Au cours du traitement des kystes rénaux, les médecins prescrivent à leurs patients un régime numéro 7 (selon Pevzner). Sa variante principale convient à un état compensé de la fonction des organes, ce qui augmente l'efficacité du traitement médicamenteux et évite les complications.

Le régime repose sur plusieurs règles de base:

  • Restriction en sel (pas plus de 5 grammes par jour): il ne s'agit pas seulement de réduire son utilisation en cuisine, mais également d'éliminer les produits tout préparés contenant une grande quantité de sel et d'autres exhausteurs de goût: saucisses, saucisses fumées, aliments en conserve, conserves au vinaigre, cornichons. Le pain sans sel est également recommandé.
  • Contrôle des liquides à boire: ils tiennent compte non seulement de la quantité d’eau pure ou de boissons (thé, compote), mais aussi du liquide qui pénètre dans le corps lors des premiers soins (soupes, bortsch). Le volume soluble est individuel dans chaque cas. Si la fonction rénale est satisfaisante, le liquide consommé est limité à 1 à 1,5 litre par jour.
  • Protéine réduite dans le régime. Pour ce faire, réduisez la consommation de viande (porc, volaille) et de poisson. Il est impossible d'abandonner complètement les protéines, car elles constituent un matériau de construction important pour les tissus du corps humain. Ils compensent ses besoins en augmentant le pourcentage de produits laitiers (fromage), de légumineuses (pois, maïs) et de graines de lin dans l'alimentation.
  • Les repas doivent être fréquents et se composer de petites portions.
  • La quantité de graisse et de glucides répond aux exigences habituelles.
  • La méthode de cuisson dépend dans la plupart des cas des souhaits personnels du patient.

De la diète devra éliminer un certain nombre de produits: toutes les soupes, sauf les légumes (viande, champignons, poisson), les cornichons, les saucisses, l'alcool, le café, le cacao, le chocolat, les viandes fumées.

Il est recommandé d'ajouter le pain sans protéines, les fruits et les légumes sous toutes les formes, les céréales à l'orge et au sarrasin à la liste des plats préférés.

Les caractéristiques du régime alimentaire des patients atteints d'un kyste du rein visent principalement à soulager le fardeau de l'organe affecté. Pour ce faire, réduisez le volume de fluide circulant dans le lit vasculaire, car sa filtration passe par les reins. Pour obtenir l'effet souhaité, les recommandations nutritionnelles doivent entrer fermement dans la vie du patient ainsi que les règles de traitement de base.

Types de régimes pour kyste rénal

Un régime pour la formation kystique sur le rein a plusieurs interprétations qui sont appliquées en fonction de la sévérité des symptômes cliniques.

Le tableau de Pevzner N ° 7A est prescrit en cas d'insuffisance rénale grave. Son objectif est de maximiser la préservation des organes, d’améliorer l’élimination des composés azotés toxiques du corps et d’accroître les effets du traitement médicamenteux.

De l'alimentation principale avec un kyste rénal, il se distingue par les caractéristiques suivantes:

  • élimination presque complète du sel (par jour - pas plus de 1 gramme);
  • régime pauvre en protéines (ou sans protéines) (pas plus de 20 grammes par jour), les légumineuses sont également interdites;
  • limitation stricte des fluides (jusqu'à 0,5 litre par jour);
  • maximum de calories par jour - 2200 calories;
  • permis l'utilisation de citron, d'herbes, de légumes à feuilles et de substituts de sel pour améliorer le goût du plat;
  • la durée du régime ne peut dépasser 20 jours;

Progressivement, avec l'amélioration de l'état général et la normalisation des paramètres de laboratoire, le patient est transféré à la table numéro 7B.

Dans ce mode de réalisation, certaines restrictions nutritionnelles ont déjà été supprimées:

  • augmenter la quantité de protéines dans le régime alimentaire quotidien jusqu'à 40 grammes;
  • les sources de revenus (poisson, viande) ne sont consommées que cuites et cuites à la vapeur;
  • 100 ml augmentent le volume de liquide autorisé;
  • limiter l'utilisation de produits tels que les produits à base de farine et les céréales;
  • l'interdiction du sel reste la même.

Nutrition pour complications

Parfois, un kyste rénal est compliqué par un syndrome néphrotique, c'est-à-dire une augmentation de la perte de protéines dans l'urine. Dans ce cas, l’un des composants nécessaires du traitement est le tableau de régime Pevsner n ° 7B. Cela permet de réduire la libération de protéines et de compenser la pénurie. Le respect des exigences du régime peut entraîner une réduction du taux de cholestérol et de la gravité de l'œdème.

  • La protéine est augmentée à 60 g par jour, le sel à 2 g, le liquide à 800 ml.
  • Nutrition enrichie en vitamines et en substances qui décomposent les graisses (présentes dans les fruits de mer, le poisson maigre, le fromage cottage, le soja).
  • Réduire la consommation de graisses, d'origine animale et végétale.
  • La valeur nutritionnelle du régime alimentaire passe à 2800 calories.

Si le patient est au stade terminal d'insuffisance rénale et qu'il est traité par hémodialyse, il doit alors suivre le régime №7Г. Son essence est la suivante:

  • manger environ 60 grammes de protéines par jour;
  • exclusion des aliments riches en potassium (pommes de terre, tomates, bananes, melons, fruits secs, sarrasin et avoine, poisson gras);
  • besoin accru de vitamines;
  • augmentation des calories (3000 kcal);
  • La méthode de cuisson principale est la cuisson.

Le régime alimentaire avec un kyste rénal est d'une grande importance dans le traitement du patient. En raison du grand nombre d’options possibles, discutez avec votre médecin de toutes les nuances concernant la nutrition. Lui seul sera en mesure de choisir le bon régime, en fonction des données des tests objectifs et des tests de laboratoire.

Régime alimentaire adéquat avec kyste rénal - la clé de la réussite du traitement Lien vers la publication principale

La polykystose rénale est une maladie caractérisée par l’apparition de kystes dans les reins. Un régime alimentaire pour la polykystose rénale joue un rôle important dans le traitement de la maladie et est conçu pour réduire le risque d'inflammation, normaliser la pression artérielle et réduire la croissance des lésions kystiques. La nutrition médicale est prescrite par un médecin en fonction des caractéristiques individuelles du patient et du résultat des examens.

Les kystes rénaux exigent l’adhésion à un certain régime alimentaire.

Principes de l'alimentation polykystique des reins

La nutrition pour la polykystose rénale est basée sur le régime numéro 7. Le tableau 7 contient des règles nutritionnelles visant à réduire la charge sur les reins, à réduire la pression artérielle et à réduire les poches. En outre, le régime vous permet d'accélérer l'élimination des composants toxiques du corps, ce qui ralentit lorsque l'activité rénale est affaiblie et altérée. La table diététique a de nombreuses options, l'une d'entre elles étant choisie par le médecin, en fonction des symptômes de la maladie du patient. Malgré le nombre de variations de régimes, chacune d'elles repose sur des principes généraux qu'il est important que chaque patient suive pendant le traitement:

  1. réduire la consommation d'aliments contenant des protéines;
  2. se concentrer sur les glucides et les graisses;
  3. réduire la consommation de sel;
  4. limiter la consommation de liquide;
  5. exclure des épices et des épices;
  6. prendre de la nourriture en petites portions au moins 5 fois par jour;
  7. ne pas abaisser le contenu calorique en dessous de 2200 kcal;
  8. arrêter de fumer et ne pas être avec les gens qui fument;
  9. éliminer l'utilisation de boissons alcoolisées;
  10. minimiser l'ingestion d'aliments épicés et gras;

En règle générale, les maladies rénales nécessitent une réduction de la quantité de sel consommée.

Restriction de sel

La polykystose rénale consiste à limiter la consommation de sel à 5 ​​grammes par jour. Ceci est particulièrement important lorsqu'un kyste dans les reins est présent, associé à une insuffisance rénale. Dans de telles situations, il est totalement interdit au patient de le manger. Il est permis d'apporter au goût du plat en utilisant de l'acide citrique, des herbes fraîches et séchées. Limitez la quantité de sel et dans les cas où les kystes sur les reins sont accompagnés de poches et de pression accrue, car le sel a la capacité de retenir l'eau dans le corps, ce qui aggrave encore le problème. Il est important de préciser que les restrictions en matière de sel s'appliquent non seulement à l'ajout de plats, mais également à l'utilisation de conserves, de conserves au vinaigre et d'autres produits finis contenant une quantité accrue de sel.

Retour à la table des matières

Restriction de fluide

Les repas avec un kyste rénal comprennent une diminution de l'apport liquidien par jour. Plus important encore, il s’agit des patients souffrant d’insuffisance cardiaque aiguë, d’œdème et d’hypertension. Il est nécessaire de surveiller non seulement la quantité d'eau consommée, mais également tous les liquides qui pénètrent dans le corps, y compris les thés, les tisanes, les compotes, les boissons aux fruits et les soupes.

Retour à la table des matières

Limiter l'apport en protéines

Un régime avec un kyste rénal devrait être basé sur la réduction de la consommation d'aliments contenant des protéines. Ceci est dû au fait qu'une forte concentration de protéines dans l'organisme provoque la production de produits de son métabolisme, avec une toxicité accrue. En raison de ce que le système excréteur est activé et commence à fonctionner à un rythme accru. Le traitement d'un kyste rénal implique au contraire une réduction de l'activité rénale. Il est donc important de minimiser l'apport en protéines.

Les produits à base de légumes frais, le lait et les céréales peuvent améliorer l’état des reins.

Produits autorisés pour les kystes

Les régimes polykystiques des reins et du foie peuvent comprendre les aliments suivants:

  • fruits et légumes frais;
  • le pain d'hier (dans lequel il n'y a pas de protéines);
  • soupes de légumes sans ajout de bouillon de poisson et de viande;
  • petite quantité de viande maigre et de poisson;
  • lait aigre;
  • les verts;
  • les céréales;
  • fromage non salé et faible en gras;
  • thé faible

Retour à la table des matières

Qu'est-ce qui ne peut pas manger?

En cas de polykystose rénale, il est interdit de manger de tels aliments:

  • pain blanc;
  • bouillons de viande et de poisson saturés;
  • l'alcool;
  • viande fumée;
  • du chocolat;
  • café
  • nourriture en conserve;
  • saucisses;
  • les haricots;
  • fromages salés et gras;
  • boissons gazeuses;
  • les cornichons.

Vitamines - sont nécessaires pour contracter une maladie rénale. Retour à la table des matières

Vitamines pendant le régime

Un régime comprenant des kystes rénaux et hépatiques doit nécessairement comprendre non seulement des aliments approuvés et sains, mais également des complexes de vitamines et de minéraux que le patient devra utiliser sous forme de préparations médicales et d'aliments riches en ceux-ci. Les multivitamines en cours de traitement vont non seulement améliorer l'immunité, mais également avoir un effet bénéfique sur le métabolisme (vitamines du groupe B) et sur l'activité globale des reins (vitamines du groupe A). Les vitamines du groupe A contiennent des carottes, de la coriandre, du poivre bulgare, du persil et des asperges. Groupes B: riz, foie, rognons, maïs, poires, chou-fleur et betteraves.

Retour à la table des matières

Les principaux types de régimes

Numéro de régime 7A avec polykystique

Ce régime est utilisé pour traiter la maladie polykystique des reins, qui s'accompagne d'une insuffisance rénale. Le régime repose sur la réduction des protéines et la charge des reins malades en raison de l’élimination accrue des produits de dégradation des protéines. Les aliments protéinés devraient représenter environ 25% de la norme quotidienne d'une personne en bonne santé - pas plus de 20 grammes. La table de régime a un menu complètement sans sel, dans lequel il est permis de ne consommer que 0,5 gramme de sel, qui fait déjà partie des produits préparés. Pour que les aliments préparés aient un bon goût et ne soient pas monotones et frais, les patients sont autorisés à utiliser de l'acide citrique et des légumes verts dans la cuisine.

Il sera nécessaire de manger de la nourriture en petites portions 5-6 fois par jour. Tous les types de poisson et de viande, les épices, les épices et les légumineuses sont sujets à exclusion. Il sera également nécessaire de contrôler la consommation quotidienne de liquide, qui ne peut pas être bu plus de 0,5 litre par jour. Le contenu calorique quotidien du tableau numéro 7A sera d’environ 2 200 kilocalories.

Retour à la table des matières

Numéro de régime 7B avec un kyste rénal

Il est prescrit lorsqu'un kyste des reins ou du foie se développe parallèlement à une insuffisance rénale et à une forte concentration de produits de traitement des protéines azotées dans le sang du patient. Le tableau 7B est appliqué après que le patient a passé le régime n ° 7A. Le principe de ce régime est le même que dans le régime précédent, mais les aliments contenant des protéines peuvent être consommés en plus grande quantité, à savoir jusqu'à 40 grammes par jour. Le nombre de sel consommé doit également être réduit à 0,5 gramme par jour. Les plats ne doivent pas être ajoutés au sérum physiologique, le sel n’est autorisé que dans les produits.

Le poisson et la viande peuvent être inclus dans le régime alimentaire, mais les variétés à faible teneur en matière grasse, en petites quantités et bouillies. Restreint et céréales, et la quantité d'eau a permis d'augmenter légèrement - boire jusqu'à 0,6 litres par jour. Pour manger, le patient aura besoin de 5 à 6 fois par jour. La table de diète quotidienne totale en calories devrait être d'environ 2 400 kilocalories.

Retour à la table des matières

Numéro de régime 7 en polykystique

La ration numéro 7 en polykystique vise à éliminer les excès de protéines et de graisse ainsi qu'à décharger les reins.

Le tableau nutritionnel est attribué aux patients atteints de maladie polykystique des reins, accompagnée d'une perte de protéines, qui est excrétée dans les urines. Appliquez de la nourriture afin de reconstituer la quantité de protéines perdues, d'abaisser la concentration de cholestérol dans le sang et de réduire l'enflure. Le régime numéro 7 indique une augmentation de la quantité d'aliments contenant des protéines et une diminution des aliments contenant des graisses (principalement d'origine animale). En outre, la préférence devrait être donnée aux produits riches en composants susceptibles de dégrader les graisses.

Il est nécessaire de limiter la quantité de sel à 2 grammes par jour, de supprimer les épices et les épices de l'alimentation et de réduire le nombre de glucides simples (bonbons, amidon, farine). Les liquides ne doivent pas boire plus de 0,8 litre par jour. Manger devrait être effectué en petites portions d'au moins 5 fois par jour. L'apport calorique quotidien ne devrait pas tomber en dessous de 2800 kilocalories.

Retour à la table des matières

Numéro de régime 7G avec maladie polykystique des reins

La nutrition diététique est prescrite dans les cas où un kyste rénal est accompagné d'une insuffisance rénale terminale et où le sang extrarénal est éliminé par les patients. Le numéro de la table diététique 7G implique un apport en protéines de 60 g et en une quantité suffisante de multivitamines, nécessaires au fonctionnement normal de tous les organes. Vous pouvez consommer jusqu'à 2 grammes de sel par jour et boire des liquides jusqu'à 0,7 litre. Les patients devront retirer du régime les aliments contenant un grand nombre de potassium. Il est important de manger en petites portions environ 5 fois par jour. L'apport calorique quotidien total devrait être d'environ 3000 calories.

Retour à la table des matières

Exemple de menu

La polykystose rénale implique l’inclusion dans le menu de la nourriture qui correspond au régime alimentaire prescrit par un spécialiste. Considérons un exemple de menu pour 3 jours:

Confortable de pouvoir suivre un cours de régime avec une canette polykystique en planifiant le menu pour la semaine.

  • 1er jour:
    • au petit-déjeuner, vous pouvez faire cuire de la bouillie de riz cuite dans du lait, avec l’ajout d’une petite quantité de beurre, et boire une décoction de racine de chicorée;
    • pour le deuxième petit-déjeuner - yaourt et galette;
    • pour le déjeuner, il est permis de manger une soupe de légumes, du sarrasin, du merlu cuit au four, une salade de légumes et de boire un verre de gelée;
    • l'après-midi, ils mangent du fromage cottage avec des fruits;
    • le dîner est autorisé à manger du boeuf bouilli, de la purée de citrouille et du thé faible;
  • 2ème jour:
    • pour le petit-déjeuner, préparer une omelette à la vapeur, une salade de légumes et un thé léger;
    • au deuxième petit-déjeuner, vous pourrez manger une casserole de fromage cottage avec des cerises;
    • pour le dîner, ils cuisinent du veau à l'étouffé, font bouillir les céréales de blé dans de l'eau et boivent du jus de baies;
    • dans le thé de l'après-midi, ils mangent des fruits et boivent du yogourt faible en gras;
    • pour le dîner, vous pourrez manger de la perche bouillie, de la purée de pommes de terre et une compote de boisson.
  • 3ème jour:
    • le petit-déjeuner consiste en des sandwichs à base de pain d'hier (sans sel) avec du beurre et du fromage non salé faible en gras et du thé faible;
    • au deuxième déjeuner, ils mangent de la purée de fruits;
    • pour le déjeuner, ils cuisinent du bortsch maigre, font bouillir du riz et font cuire la morue au four, boivent de la gelée;
    • pour le dîner, ils préparent un soufflé au poulet et une salade de légumes, arrosés de kéfir faible en gras.

Retour à la table des matières

Recettes délicieuses

Bortsch maigre Pour cuisiner, vous avez besoin de 2 pommes de terre et carottes, 2 tomates et têtes d'oignon, 150 grammes de chou, 1 betterave et 1 cuillère à soupe de pâte de tomate. Commencez par éplucher et hachez les légumes, puis faites-les cuire à la poêle dans la poêle. Ajoutez-y les oignons et la pâte de tomates, faites-les revenir pendant 5 minutes. Ensuite, versez un verre d'eau tiède dans la casserole, couvrez d'un couvercle et laissez mijoter 10 minutes. A ce moment, remplissez les pommes de terre avec de l'eau et portez à ébullition. Quand il est presque prêt, ajoutez les légumes de la poêle à frire et le chou, laissez-le sous le couvercle pendant 10 minutes. Ajoutez les tomates hachées dans le bortsch, laissez sur le feu pendant 3 minutes, puis servez sur la table, saupoudrées de persil haché.

Peu de carotte et de pomme. Prenez 2 morceaux de carottes et de pommes, 2 cuillères à soupe de semoule, un demi-verre de lait et de crème sure, 1 oeuf. Peler les carottes, les râper sur une râpe grossière, les mettre dans une casserole et les verser sur le lait. Cuire jusqu'à la moitié et ajouter la semoule, bien mélanger et laisser cuire à couvert pendant 15 minutes. À ce moment-là, épluchez et hachez les pommes comme bon vous semble, puis ajoutez-les au mélange de carottes et de semoule, versez un peu de sucre et déposez un œuf. Ajoutez de la crème sure dans la masse à l’aveugle et mettez au four à 180 degrés pendant 20 minutes.

Gelée de framboise. Prendre 200 grammes de framboise, 150 grammes de sucre, 30 grammes de gélatine. Verser la gélatine avec de l'eau froide et laisser à température ambiante pendant 30 minutes, puis égoutter le liquide restant. Pendant que la gélatine gonfle, faites les framboises, qui lavent et font éclater. La framboise pétrit avec une fourchette, de l'eau potable y est ajoutée, la masse est mélangée et le jus en est égoutté. Dans les framboises restantes, versez un peu d'eau chaude et mettez sur le feu, portez à ébullition et faites cuire pendant 5 minutes. Égouttez la masse, ajoutez du sucre, remettez dans le feu, portez à ébullition, retirez la mousse et ajoutez de la gélatine. Le jus de framboise préalablement égoutté est ajouté à cette masse, le liquide est versé dans des moules, refroidi à température ambiante et placé au réfrigérateur pendant plusieurs heures. Avant de servir, la gelée est démoulée. En cas de difficulté, le moule peut être plongé dans l'eau chaude pendant 3 secondes, après quoi la gelée en sortira sans difficulté.

Kyste rénal est l'une des pathologies fréquentes dans le corps d'une personne moderne. Les médecins suggèrent que la formation se forme en raison de l’encapsulation d’un microorganisme pathogène ou d’une bactérie. À l'avenir, le kyste atteint une certaine taille. En règle générale, le diamètre de la capsule varie souvent dans les 2 cm, ce qui permet à une personne de ne pas prêter attention à l’éducation et de mener une vie normale. Autrement dit, les kystes de cette taille ne sont pas supprimés et ils ne sont pas traités par des méthodes conservatrices. Ils sont juste surveillés. Cependant, un régime alimentaire spécial avec un kyste rénal aidera à prévenir la croissance de la capsule et les complications rénales ultérieures.

Important: dans certains cas, les seuls symptômes d’un kyste dans les reins peuvent être une légère augmentation de la pression artérielle ou une douleur modérée dans la région lombaire.

Types de kystes dans le rein

Un kyste dans les reins est plus souvent une croissance bénigne sous la forme d'une capsule circulaire remplie de liquide.

Un kyste dans les reins est plus souvent une croissance bénigne sous la forme d'une capsule circulaire remplie de liquide. Le contenu peut être du sang, du pus ou du liquide séreux. La taille moyenne d'un kyste rénal peut varier de 1 à 5 cm, alors qu'un gros kyste atteint parfois 10 cm et peut provoquer des inconforts anatomiques chez l'hôte sous la forme d'une insuffisance rénale en développement. Il faut savoir que les kystes peuvent être à la fois congénitaux et acquis. La capsule acquise chez les hommes et les femmes est formée en raison de ces facteurs:

  • Fort coup franc aux reins;
  • Maladie infectieuse;
  • Prédisposition génétique.

Dans ce cas, le kyste peut être unique ou multiple. peuvent être situés soit dans un rein (d'une part), soit symétriquement (dans deux reins). De plus, l’éducation dans les organes médullaires peut former à la fois une chambre et plusieurs chambres (atypique).

De plus, toutes les masses rénales peuvent être classées par emplacement dans le rein:

  • Capsule interparenchymateuse. Situé dans le parenchyme du rein.
  • Éducation Koritkalnoe. Formé exclusivement dans la couche corticale du rein.
  • Kyste Parapelvicair. Formé autour du bassin rénal.
  • Kyste subcarsulaire. Situé sous la capsule rénale.

Causes de la formation de kyste dans le rein

Parmi les causes qui conduisent à la formation d'un kyste acquis figurent les lésions rénales.

Dans la plupart des cas, les kystes dans les reins sont congénitaux et de nature exclusivement générique (familiale). Ces types de formations peuvent être nommés:

  • Polykystique;
  • Maladie multicystique;
  • Éducation solitaire;
  • Rein spongieux;
  • Capsule dermoïde.

Tous ces types de kystes présentent le plus souvent des symptômes prononcés et conduisent dans la plupart des cas à une insuffisance rénale. Le kyste acquis est essentiellement une pathologie secondaire qui se développe dans le contexte d'une maladie ou d'un état pathologique précédent. Dans la plupart des cas, il s’agit de formations ordinaires à une seule chambre qui ne gênent en rien une personne et qui sont détectées complètement par hasard.

Parmi les raisons qui conduisent à la formation d'un kyste acquis sont:

  • Lésion rénale;
  • Glomérulo- et pyélonéphrite transférées;
  • Les parasites dans les reins;
  • La présence de pierres dans les reins.

Les symptômes d'un kyste dans le rein

Les symptômes de la formation de reins sont une augmentation constante de la pression artérielle.

Si le kyste a un petit diamètre, alors il est préoccupant pour la personne. Cependant, avec une augmentation de la taille de la formation peut perturber l'évacuation de l'urine, ce qui conduit à une insuffisance rénale. ;

  • Difficulté à uriner;
  • Gonflement du matin;
  • Augmentation de la taille des reins;
  • Modifications de l'apparence de l'urine (mélange de flocons, de résidus, de sang, etc.).

Régime alimentaire pour kystes rénaux

Régime alimentaire dans les kystes rénaux - limiter la quantité de sel consommée

Fondamentalement, si l’éducation dans le rein est révélée, mais que la capsule ne grandit pas et ne gêne pas son propriétaire, alors une personne peut manger de la manière habituelle, selon le principe du menu équilibré d’une personne en bonne santé. Cependant, si un kyste présente une dynamique de croissance et de développement, il est nécessaire de passer à un régime alimentaire conforme aux principes suivants afin d'éviter une insuffisance rénale et de réduire la charge sur l'organe.

  • Limiter la quantité de sel consommée. Comme il retient les liquides dans le corps, la consommation quotidienne de sodium ne devrait pas dépasser 5 grammes. Il est préférable de cuisiner des plats sans sel et de les épicer déjà sur la table.
  • Limiter la quantité de liquide, surtout si le débit urinaire est difficile. Dans ce cas, le volume total avec la soupe, le thé et l’eau ne doit pas dépasser 1,5 litre.
  • Limiter la quantité de protéines dans le menu, ce qui charge les reins. La volaille et le poisson peuvent être en petite quantité deux fois par semaine.

Important: en cas de pathologies rénales, les médecins recommandent de s'en tenir au tableau 7 et à ses dérivés.

Tableau numéro 7: les principes de la nutrition

Cette nutrition au cours d'un kyste rénal est conçue pour réduire la charge sur l'organe et neutraliser l'œdème.

Cette nutrition au cours d'un kyste rénal est conçue pour réduire la charge sur l'organe et neutraliser l'œdème. Dans le même temps, la pression artérielle du patient se normalise progressivement. Le tableau n ° 7 est présenté principalement à ceux qui n'ont pas de capsule dans les reins, mais qui n'ont pas eu d'insuffisance rénale prononcée. Les principes de conformité sont les suivants:

  • Réduire la quantité de sel à 3-5 gr. par jour
  • Restriction hydrique jusqu'à 1,5 litre par jour;
  • Consommation modérée d'aliments protéinés;
  • Exclusion du régime alimentaire des épices, des épices, des colorants et des conservateurs;
  • Régime enrichi enrichi;
  • Nutrition fractionnée (5-6 fois par jour);
  • L'apport calorique quotidien total devrait être d'au moins 2300 kcal.

Dans le même temps, le menu peut inclure des plats tels que pain sans protéines, plats de base maigres et non salés, viande maigre (en même temps, sa quantité est réduite au minimum), œufs de poule (1 pc. Par jour), produits laitiers et produits laitiers, fromage seuls les légumes, les fruits et les légumes non épicés, ainsi que les céréales et le thé / jus de fruits.

Le café, l'alcool, les pâtisseries fraîches, salées, en conserve et fumées, les cornichons, les bouillons riches à base de viande, de poisson et de champignons, les saucisses et le cacao doivent être complètement supprimés de l'alimentation. Le chocolat est également interdit.

Numéro de table 7a

Cette interprétation du régime alimentaire est présentée aux patients présentant une insuffisance rénale prononcée en présence d’un kyste.

Cette interprétation du régime alimentaire est présentée aux patients présentant une insuffisance rénale prononcée en présence d’un kyste. Le tableau est construit sur le principe d’une réduction fondamentale des protéines, ce qui conduira à l’élimination rapide des produits de dégradation des protéines destinés à l’élimination des reins dans un mode de fonctionnement économe. Les principes d'un tel régime sont les suivants:

  • Élimination complète du sel de l'alimentation (seulement 0,5 gr / jour est autorisé). Le jus de citron et les légumes à feuilles sont utilisés comme podmononitel.
  • Protéine alimentaire - pas plus de 25% des besoins quotidiens pour une personne en bonne santé. C'est-à-dire pas plus de 20 grammes. par jour Dans le même temps, un tel régime ne doit pas être observé plus de 20 jours, puis le patient est transféré au régime n ° 7b, où la quantité de protéines est augmentée à 40 g. par jour
  • Les repas doivent être fractionnés (4 à 5 fois par jour) et le contenu calorique total du menu est de 2 200 kcal.

Important: dans le menu, il vaut la peine de supprimer tous les poissons et viandes, les légumineuses et tous les extraits. La quantité de liquide consommée est réduite à 0,5 litre par jour.

Numéro de table 7b

Ce régime ressemble au tableau 7a avec la seule différence que la quantité de protéines est augmentée à 40 grammes. par jour Dans ce cas, le poisson ou la viande de variétés à faible teneur en matière grasse ne sont autorisés que sous forme bouillie. Tous les produits à base de farine et les céréales sont exclus du menu et l'apport calorique quotidien est ajusté à 2400 kcal. Manger dans ce cas devrait également être fractionné 5-6 fois par jour.

Numéro de table 7b

Et cette table de régime avec un kyste rénal est prescrite si le patient a une perte importante de protéines dans l'urine.

Et ce tableau diététique pour un kyste rénal est prescrit si le patient présente une perte importante de protéines dans l’urine (syndrome néphrotique). Un tel régime a pour but de compenser la carence en protéines et de réduire de manière significative la concentration de cholestérol dans le sang du patient. Le tableau a les principes suivants:

  • Restriction de sel à 2 gr. par jour
  • Augmenter la quantité de protéines dans le régime;
  • Réduire les besoins du corps en graisses animales;
  • La quantité totale de fluide jusqu'à 0,8 litre par jour;
  • L'apport calorique est de 2800 kcal et la nourriture au moins 5 à 6 fois par jour.

Numéro de table 7g

Ce type de régime est utilisé chez les patients qui ont une capsule dans le rein et, en même temps, la pathologie est compliquée par une insuffisance rénale terminale.

Dans ce cas, les patients sont sous hémodialyse. Les principes du régime 7g sont les suivants:

  • Fortification améliorée du corps dans la préparation du menu;
  • Introduction au régime de protéines dans la quantité de 60 grammes. par jour
  • Sel - pas plus de 2 grammes. par jour
  • Liquide - jusqu'à 0,7 litre par jour;
  • L'apport calorique total est de 3000 kcal;
  • Transformation des aliments - exclusivement en ébullition;
  • Éliminer complètement du régime les aliments contenant du potassium (bananes, choux, concombres, betteraves, abricots secs, etc.);
  • Manger au moins 6 fois par jour.

Important: si une personne a un kyste dans les reins, il faut d’abord identifier le degré de son influence sur la fonction de l’organe. Et si cela se produit même au moindre degré, la première chose à faire est de suivre un régime thérapeutique qui aidera à prévenir l’aggravation de la situation.

Le régime alimentaire est l'un des composants importants du traitement de la pathologie rénale. Considérant que des formations kystiques sont présentes chez la moitié des patients urologiques, une nutrition spéciale en cas de kyste rénal est utilisée non seulement en thérapie complexe, mais également en tant que méthode de traitement indépendante.

Objectifs alimentaires thérapeutiques du kyste

Les principales causes de l'apparition de kystes rénaux sont variées, notamment une pathologie sous la forme de:

  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • lésions rénales;
  • infections parasitaires;
  • urolithiase.

Sous l'influence de la formation pathologique, de tels symptômes peuvent apparaître:

  • gonflement des membres et du visage;
  • pression accrue;
  • difficulté à uriner;
  • douleur monotone constante dans la région lombaire;
  • mictions fréquentes la nuit;
  • modifications de l'analyse de l'urine;
  • une augmentation des reins.

Un régime avec un kyste rénal vise principalement à éliminer et à traiter les effets secondaires, en tenant compte de la cause de la maladie.

Un kyste qui n'est pas accompagné d'événements indésirables ne nécessite pas de limitations strictes. Dans ce cas, il est souhaitable d’adhérer aux principes d’une bonne nutrition sans être emportés par les aliments gras, chimiques, frits.

Avec l'augmentation de la pression et des poches, l'accent est mis sur la réduction des fluides et la nutrition sans sel.

Après le retrait du kyste, il est recommandé de suivre un régime alimentaire spécial pour décharger le rein endommagé.

Dans tous les cas, une alimentation avec un kyste rénal vise à réduire la charge sur cet organe.

Caractéristiques nutritionnelles générales du kyste

Pour un kyste du rein, en plus des méthodes traditionnelles de traitement, un régime spécial est recommandé, qui fournit les règles de base suivantes.

Limiter la consommation de sel

La nutrition sans sel est particulièrement importante chez les patients présentant une insuffisance rénale résultant d'une altération de la fonction rénale sous l'influence d'un kyste. Dans ce cas, le sel n'est pas seulement limité, mais, si possible, complètement exclu. Pour les plats habituels n'étaient pas frais, utilisez des assaisonnements sous forme de cumin, persil, aneth, citron. La prudence devrait être consommé sel avec œdème et pression élevée. Cela est dû au fait que les aliments salés peuvent emprisonner les liquides et aggraver la situation.

Il convient de rappeler que la règle de la nutrition sans sel s'étend non seulement au sel, mais également à l’élimination des cornichons, des cornichons, des produits en conserve, des plats préparés, des saucisses et des viandes fumées.

Contrôler le volume de fluide consommé

Cette règle s’applique principalement aux patients présentant un œdème, ainsi que des symptômes d’insuffisance cardiaque sous forme d’essoufflement, de toux humide et de tendance à augmenter la pression. Non seulement l'eau ordinaire bue pendant la journée, mais aussi les thés, les compotes et les entrées sont contrôlés.

Suppression des aliments interdits de l'alimentation

Quel que soit le type d’éducation, ainsi que les pathologies associées, exclure du régime alimentaire:

  • plats épicés;
  • plats frits et salés;
  • l'alcool;
  • café, chocolat, cacao;
  • bouillons de viande, de champignons;
  • pain noir;
  • des fruits de mer;
  • viandes grasses.

En cas de complications rénales, la liste des aliments interdits est considérablement élargie et doit être coordonnée avec les médecins.

Restrictions dans les aliments protéinés

Les patients en urologie connaissent les effets négatifs de l’apport en protéines. Une fois que la protéine a pénétré dans l'organisme en grandes quantités, la production de produits du métabolisme de l'azote est activée: guanidine, créatinine, acide urique, acide guanidine-succinique, polyamine, méthylguanidine. La toxicité de ces substances fait que le système excréteur fonctionne en mode amélioré. Et dans le processus de traitement des reins avec un kyste et d'autres pathologies de la surcharge d'un organe, il est préférable d'exclure. Par conséquent, les aliments protéinés doivent être supprimés de l'alimentation ou en réduire le nombre.

N'oubliez pas que tout régime thérapeutique est convenu avec les médecins. Lors de la compilation, il prend en compte l'âge du patient, les caractéristiques de la pathologie, les maladies associées. Des expériences indépendantes de nutrition médicale pour des maladies graves peuvent considérablement aggraver le processus.

Régime alimentaire de base avec kyste

En cas de kyste rénal, les médecins sont guidés par le tableau de régime n ° 7 dont le menu est dirigé:

  • stimuler le processus de la miction;
  • se débarrasser de l'œdème;
  • normalisation de la pression artérielle;
  • la restauration de l'équilibre eau et électrolytes;
  • action antiallergique.

La teneur en protéines de l'alimentation est réduite à 80 g et la teneur en calories est maintenue à environ 2800 kcal. Il y a des repas fractionnés au moins 6 fois par jour.

Les plats et produits recommandés sous forme de:

  • thé sucré de noir, vert, thé au lait;
  • bouillon de dogrose;
  • pain avec son, produits à base de farine, crêpes, crêpes à la levure et biscuits à raison de 400 grammes par jour;
  • produits laitiers (fromage cottage, crème, crème sure, beurre non salé, lait, boissons à base de lait fermenté, casseroles de lait caillé);
  • huile végétale;
  • œufs - jusqu'à deux morceaux (œufs brouillés, raides et à la coque);
  • diverses céréales et pâtes;
  • soupes (végétariennes, légumes, produits laitiers, céréales et fruits);
  • viande cuite et cuite, faible en gras;
  • poisson (farci ou gelé après ébullition), volaille, langue jusqu'à 150 grammes;
  • légumes, légumes verts, toutes sortes de baies, fruits, jus de fruits;
  • sucre, aliments sucrés, miel, bonbons;
  • compotes, gelée, confiture, sucettes glacées;
  • lait et sauce à la crème sure;
  • jus de fruits.

Étant donné le large éventail de plats autorisés, vous pouvez créer un menu intéressant et savoureux. Et puis, le traitement à l'aide de nourriture ne sera pas un fardeau, mais aidera à atteindre les résultats souhaités.

Plus D'Articles Sur Les Reins