Principal Anatomie

Régime alimentaire pour maladie rénale

Laisser un commentaire

Selon les spécialistes, un régime pour les maladies du rein et des voies urinaires constituerait un moyen direct de récupérer rapidement. L'insuffisance rénale, la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite et d'autres maladies du système urinaire nécessitent un régime alimentaire particulier. Régime thérapeutique prescrit par le médecin individuellement pour chaque personne. Le non-respect des règles de nutrition peut annuler tous les efforts déployés par le patient dans le traitement des affections rénales.

Quelles sont les règles de base pour traiter une personne?

Une fois le diagnostic établi, un traitement basé sur un régime alimentaire particulier est prescrit aux patients présentant des problèmes rénaux. Une faible teneur en protéines est considérée comme la plus efficace. Un régime pour les maladies du rein repose sur la consommation d'une quantité minimale de protéines et de sel. Ce dernier produit peut piéger les fluides dans le corps et provoquer du sable dans les reins. En observant les aliments diététiques, il est important de suivre les recommandations suivantes des médecins:

  • manger de la nourriture en petites portions, manger au moins 5 fois par jour;
  • manger en fonction de l'horaire des repas;
  • boire 1,5 litre de liquide par jour (thé, jus de fruits, décoctions, etc.);
  • les aliments salés ne sont pas en train de cuire et par portions dans une assiette;
  • augmenter la consommation de fruits et de légumes;
  • ne pas utiliser d'épices, d'épices, d'ail et d'oignons dans les recettes;
  • Ne pas manger gras et les repas-rein lourd.

En suivant ces règles, vous pouvez éviter la consommation de drogue et accélérer le processus de guérison. Le régime alimentaire des patients souffrant de reins doit être régulier, les indulgences dans la nutrition médicale ne peuvent que nuire. Cependant, si, au cours du traitement et de la diète, les reins ne cessent pas de faire mal, les médecins prescrivent des analgésiques à boire. Des médicaments tels que le tramadol, le diclofénac et le kétorol peuvent soulager la douleur. Quand un rein se blesse, les néphrologues recommandent, en plus de prendre des médicaments, de mettre des compresses chaudes.

Lorsque des problèmes avec les reins contribuent à la décoction de mélisse, de menthe et de camomille.

Les guérisseurs traditionnels pensent qu'il est préférable de boire des bouillons et des infusions de drogues. Mais quelle plante choisir? Un patient ayant un rein et diverses maladies des organes urinaires bénéficiera de la consommation de fruits de cumin, de racine d’altha, de feuilles de menthe et d’écorce de nerprun. Aide avec des problèmes avec la décoction de reins d'inflorescences mélisse, menthe et camomille. Il faudra 1 cuillère à soupe. l herbes brassées dans 250 ml d'eau.

Régime alimentaire spécialisé pour les maladies du rein

Dans le traitement des affections rénales, le patient est tenu de suivre un régime alimentaire sain, appelé numéro de table 7 chez les nutritionnistes, afin de soulager la douleur et d'améliorer le bien-être. Avant de prescrire un régime pour maladie rénale, une personne doit faire attention aux symptômes qui l'accompagnent, car chaque maladie a ses propres caractéristiques. La plupart des pathologies ne nécessitent pas de restrictions alimentaires strictes, seule la consommation de sel, de poivre et d'alcool est réduite. Le tableau numéro 7 des plats de guérison des maux de rein est identique pour les hommes et les femmes.

Lorsque la douleur dans les reins nécessite un menu qui permettra de réduire l’irritation et de soulager l’inflammation. La nourriture doit être équilibrée, avec un rapport proportionnel de graisses, protéines, vitamines, glucides et oligo-éléments. Cependant, lorsque les reins sont douloureux, la protéine est incluse dans les recettes du tableau n ° 7 en quantités limitées. Les liquides à boire ne doivent pas dépasser 1,5 litre par 24 heures.

La thérapie par le régime alimentaire pour les maladies du rein nécessite un examen de l'apport calorique À cet égard, la plupart des gens se demandent: combien de calories peut-on consommer par jour pour ne pas compliquer le travail des reins et du foie?. Les nutritionnistes disent que l'apport calorique quotidien des personnes atteintes de pathologies liées à ces organes ne devrait pas dépasser 3 000 kcal. Nous ne pouvons pas négliger la composition chimique des aliments consommés. Chaque jour, vous devez consommer 70 grammes de protéines, 90 grammes de matières grasses et 400 grammes de glucides (dont 80 grammes de sucres). Comme le montrent les chiffres présentés, les glucides prédominent en raison de leur capacité à augmenter l'efficacité du traitement.

Régime eau et sel

Quel type de régime alimentaire est préférable pour les sels rénaux, la pyélonéphrite, l'insuffisance rénale et d'autres maladies similaires du système urinaire? Selon les médecins, avec ces pathologies, il est important de réguler la quantité de liquide et de sel consommée. S'il est utile que les personnes en bonne santé boivent plus de 2 litres de jus et de compotes par jour, combien devriez-vous boire en cas de douleurs rénales ou pour une personne avec un rein? Vous ne pouvez pas boire plus de 1,5 litre de liquide par jour. Cela inclut également les jus, les tisanes, les bouillons, etc. Si nous ne tenons pas compte de cette recommandation, le patient devra faire face à un stress supplémentaire lié à un organe incapable de fonctionner à pleine puissance. Combien d'eau boire avec un rein? Dans ce cas, vous pouvez boire jusqu'à un litre, sinon il y a un risque d'intoxication par l'eau.

Lorsque les reins font mal, les recettes diététiques excluent l'ajout de sel, car la charge de ce produit peut entraîner de graves violations du corps. Plats salés en quantités minimales immédiatement avant utilisation. En cas d’exacerbation de maladies rénales, les néphrologues recommandent d’abandonner complètement les aliments salés.

Restrictions dans les aliments protéinés

Le tableau numéro 7 du régime alimentaire est principalement basé sur la réduction du nombre de produits, principalement composés de protéines. À cet égard, un régime sans protéines pour les maladies du rein consomme le moins de poisson, d'œufs, de fromage cottage, de fromage, de légumineuses et de viande. N'oubliez pas que la protéine est un matériau de construction pour les cellules. Ainsi, malgré les limitations, la supprimer complètement du menu est fausse. Dans un régime pauvre en protéines, il est interdit de consommer du poisson gras et des variétés de viande, de les faire frire et de les compléter avec diverses épices (ail, oignon, poivre, etc.).

Une alimentation en insuffisance rénale est différente de la nutrition dans d'autres pathologies du système urinaire et nécessite une réduction de la consommation d'aliments protéiques à 30–40 g par 24 heures. Un régime pauvre en protéines améliore considérablement l'état général et facilite l'évolution de la maladie. Si le fonctionnement rénal du patient est perturbé de manière insignifiante, il n’est pas nécessaire d’observer un régime pauvre en protéines avec un traitement approprié, il suffit alors de nettoyer le corps 1 à 2 fois par semaine.

Régime alimentaire et grossesse

Quel type de nutrition pour les douleurs rénales les femmes devraient-elles avoir dans la position? Pendant la grossesse, il est important que les femmes enceintes fassent particulièrement attention aux différentes maladies du système urinaire. L'exacerbation de maladies rénales peut provoquer une fausse couche, la mort du fœtus. La difficulté du traitement pendant la grossesse est une interdiction de nombreux médicaments. Par conséquent, un régime alimentaire pour les reins pendant la grossesse est particulièrement important. Les tables diététiques excluent les matières grasses, frites, salées et poivrées. Les aliments sains sont cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four.

Les femmes enceintes ont besoin de boire par jour ont besoin d'au moins 2 litres de liquide.

Le régime alimentaire pour insuffisance rénale, pyélonéphrite et autres problèmes du système urinaire chez la femme enceinte est le même que chez les autres patients. Le menu ne devrait pas inclure des produits comme les oignons, les champignons, l'ail, l'oseille, les pâtisseries fraîches, le café, le cacao et le thé fort. Buvez un jour dont vous avez besoin d’au moins 2 litres de liquide et mangez au moins 4 fois. Il est permis de manger des céréales et des pâtes de toutes sortes, du lait, du kéfir, du yaourt, des fruits et des légumes, ainsi que du pain noir et des muffins sans cuisson. Pendant la grossesse, il est utile de boire avec des douleurs aux reins, du jus de grenade, de la décoction de canneberges, une infusion d'églantier et des compotes de fruits secs ne seront pas superflus.

Aliments autorisés et interdits

Les reins peuvent faire mal en cas de non-respect des exigences de la table de traitement. Un menu utile pour l'exacerbation de la douleur dans les organes urinaires implique un rejet complet de l'alcool. Exceptionnellement, le vin rouge est autorisé, mais pas plus d'un verre une à deux fois par mois. Vous ne pouvez pas manger les aliments suivants:

  • du chocolat;
  • le cacao;
  • les champignons;
  • les épices,
  • kvass;
  • l'ail;
  • les légumineuses;
  • lait gras, fromage cottage;
  • poisson de mer, comme il est considéré comme gras.

Malgré le fait que les propriétés bénéfiques de l'ail aident à améliorer l'immunité et que beaucoup soient habitués à le manger pour prévenir les infections respiratoires aiguës, ce légume ne peut pas être consommé pour soulager les douleurs rénales. L'ail n'est pas autorisé dans les recettes diététiques car il irrite les reins. Avec l'exacerbation des affections rénales, il vaut mieux abandonner les radis, l'oseille, le persil et les asperges. Vous ne pouvez pas manger de variétés de viande grasses, à savoir, oie, porc, agneau, canard.

Lorsque la douleur dans les reins ne peut pas manger de l'ail.

La nutrition pour les maladies du rein est basée sur les aliments et les plats santé suivants qui aident à améliorer l'état du patient:

  • les céréales;
  • chérie;
  • des pommes de terre;
  • viande maigre;
  • le lait;
  • poissons de rivière;
  • soupes végétariennes;
  • chou-fleur;
  • gelée, jus, compote;
  • des fruits;
  • la confiture.
Retour à la table des matières

Jours de nettoyage

En cas de problèmes de reins, il est utile de réduire périodiquement la charge sur le corps pendant les jours de jeûne. Assigné pour décharger les reins seulement après un examen complet et un diagnostic correct. Tout au long de la journée, utilisez un seul type de produit, qui doit nécessairement être utile et admissible pour les maladies rénales. Il est préférable de privilégier la table aux fruits et baies, en préparant 350 à 400 g de pommes, poires, abricots. Autorisé à compléter le plat avec du miel ou du yaourt. Mangez quotidiennement des aliments de nettoyage, en respectant des intervalles de temps égaux. Le régime le plus correct et utile pour nettoyer les reins - le concombre.

Exemple de menu pour la semaine

Le patient se voit prescrire la table n ° 7 en cas de plaie des reins, ce qui aide à éliminer les symptômes douloureux et à accélérer le processus de guérison. Beaucoup ont du mal à s'habituer à une nutrition adéquate, car ils doivent changer radicalement leur régime alimentaire habituel. Par conséquent, il est recommandé de peindre des recettes approximatives pour la semaine à venir et de s'y tenir tout au long du traitement, en réarrangeant périodiquement et en ajoutant de nouveaux plats.

Exemple de menu pourrait ressembler à ceci:

  • Jour n ° 1. Petit déjeuner - céréale de riz au lait, fromage. À midi - Velouté de légumes, poitrine bouillie. Dîner - galettes de poisson à la vapeur, pâtes. Le pudding, les fruits autorisés, les casseroles et les biscuits sont servis comme collations. Après chaque repas, vous devez boire le liquide. Il peut s'agir de bouillons, compotes, kéfir, yaourts, jus de fruits, thé avec du miel.
  • Jour n ° 2. Le premier repas - sarrasin avec du lait, galettes de carottes. Déjeuner - soupe, soufflé à la viande. Dîner - casserole de viande, fromage cottage au miel.
  • Jour numéro 3. Petit déjeuner - Plov végétarien, soufflé. Déjeuner - soupe à la dinde, bouillie d'orge. Dîner - omelette à la vapeur, veau bouilli.
  • Jour numéro 4. Le matin - salade de légumes, poisson, jus de tomates et masse de lait caillé. À midi - soupe au lait, riz au bœuf. Repas du soir - gruau à la banane, cocotte de pommes de terre.
  • Jour n ° 5. Petit déjeuner - masse de caillé avec des raisins secs, de la bouillie de blé lactée. Déjeuner - bortsch à faible teneur en matière grasse, bouillie de sarrasin avec viande maigre. Dîner - gâteaux de poisson, pâtes.
  • Jour numéro 6. Le premier repas - bouillie de lait d'orge, betteraves bouillies. Déjeuner - bortsch maigre, poitrine de poulet bouillie. Dîner - soufflé à la viande.
  • Jour numéro 7. Petit déjeuner - semoule. À midi - soupe de pommes de terre en purée, boulettes de viande à la vapeur. Repas du soir - pudding, crêpes aux pommes caramélisées.
Retour à la table des matières

Quelques recettes

En cas de douleurs dans les reins, il est recommandé d'utiliser de la gelée d'églantier. Pour sa préparation, il est nécessaire de faire 2 c. infusion de baies acidulées. Ensuite, prenez ½ tasse de l'infusion finie, dissolvez-la dans 2 c. l sucre, porter à ébullition et verser dans le liquide restant. Versez séparément une petite cuillère de gélatine dans de l'eau et ajoutez-la à l'infusion en une demi-heure. Il est nécessaire d'amener les ingrédients au point d'ébullition, après refroidissement du liquide résultant. Pas moins utile est la soupe de fruits. Pour le cuire, vous devez le peler et le couper en petits cubes de 20 grammes de poire, melon, pomme et pêche. La couenne et les graines verser de l'eau bouillante, faire bouillir et insister. Ajoutez ensuite le sucre, filtrez et mettez les cubes de fruits et le riz préalablement cuit dans le liquide préparé. Lorsque tous les composants sont assemblés, la soupe est bouillie pendant 5 à 7 minutes, puis versée dans des assiettes et assaisonnée de crème sure.

Régime alimentaire pour maladie rénale: exemple de menu, recettes

Si une personne est malade, elle doit adhérer à un certain mode de vie. Et alors qu'il est très important de bien se nourrir. C'est pourquoi, dans cet article, je souhaite parler de ce que pourrait être un régime alimentaire pour les maladies du rein.

Quelques mots sur les reins

Au tout début, il faut dire que les reins du corps humain remplissent les fonctions importantes suivantes:

  1. Régulation de l'équilibre eau-sel.
  2. Régulation du système endocrinien.
  3. Métabolisme de la plupart des nutriments.

Qu'est-ce qui est important à savoir si un patient a des douleurs rénales? Les symptômes de la maladie, le traitement, le régime alimentaire - c'est ce que vous devez accorder une attention particulière. Quels sont les signes de la maladie de cet organe peut être une personne?

  1. Trouble urinaire. Dans ce cas, il peut diminuer et augmenter la quantité de la dose quotidienne d'urine excrétée.
  2. Rezi pendant la miction (dysurie).
  3. Il peut également y avoir des douleurs dans la région lombaire.
  4. Le patient peut avoir de la fièvre.
  5. Souvent, il y a un gonflement.
  6. Autres symptômes: augmentation de la pression artérielle, faiblesse, pâleur de la peau.

Numéro de table 7

En plus du fait qu'un médecin vous prescrive divers médicaments pour les maladies du rein, il est également très important d'observer le bon régime alimentaire. Seule une approche intégrée permet de faire face rapidement à la maladie. Quel devrait être un régime alimentaire pour une maladie rénale? Numéro de table 7. Qu'est ce que cela signifie? Donc, ils prescrivent ce régime dans les processus inflammatoires qui ont lieu dans cet organe. Dans ce régime remplit les fonctions suivantes:

  1. Épargne le travail des reins, sans les charger.
  2. Réduit la pression artérielle.
  3. Restaure l'équilibre eau-électrolyte dans le corps du patient.
  4. Soulage le gonflement.

Ce régime est prescrit pour les maladies des reins et des voies urinaires. Un tel régime peut avoir différentes sous-espèces: tableaux 7a, 7b, 7c, 7g, 7p.

Caractéristique de puissance générale

Qu'est-ce qu'un régime avec une maladie rénale?

  1. Les protéines doivent être présentes dans l'alimentation en petites quantités.
  2. Les glucides et les graisses entrent dans le corps selon la norme.
  3. Il est nécessaire d'éliminer presque complètement le sel de l'alimentation.
  4. L'apport en liquide est également limité (de préférence jusqu'à 0,8 litre par jour).
  5. Les aliments doivent être enrichis au maximum.
  6. La température de la vaisselle peut être normale, tout traitement thermique est également autorisé.
  7. Nutrition fractionnelle - 5-6 fois par jour.

La composition chimique du régime numéro 7

Il est également nécessaire de prendre en compte la composition chimique de ce régime:

  1. Protéines: 80 grammes. Parmi celles-ci, les protéines animales ne devraient pas dépasser 50%.
  2. Glucides: 400 à 450 grammes. Le sucre ne devrait pas être consommé par jour plus de 90 g.
  3. Graisse: environ 100 grammes. 25% d'entre eux sont des légumes.
  4. Fluide pendant que le patient ne doit pas boire plus de 1 litre.

Aliments pouvant être mangés par le patient

Quels aliments sont autorisés pour un patient s'il lui est prescrit un régime pour maladie rénale?

  1. Le pain peut être sans protéines, le blé avec le son. Cuit sans sel.
  2. Soupes végétariennes.
  3. Au cours des deux premières semaines de traitement, la viande devrait être exclue du régime alimentaire. Ensuite, vous pouvez manger de la viande faible en gras. Il peut s'agir de poulet, de lapin ou de dinde.
  4. Vous pouvez manger du poisson cuit et cuit au four.
  5. Des oeufs 1-2 morceaux par jour sous forme d'omelettes.
  6. En quantité limitée, vous devez consommer du lait et des produits laitiers.
  7. Vous pouvez manger tous les légumes dans sa forme naturelle et bouillie.
  8. Vous pouvez aussi manger n'importe quel fruit. La pastèque et le melon sont particulièrement utiles pour les maladies du rein.
  9. Les pâtes doivent être limitées au maximum. Les céréales sont autorisées.
  10. Boissons: compotes, décoctions, thé au lait.

Les aliments qui doivent être jetés

Les régimes pour les maladies du rein prévoient également le rejet de certains aliments. Que faut-il alors oublier?

  1. Pain noir Tabou - produits de boulangerie et pâtisseries ordinaires.
  2. Aliments salés.
  3. Bouillons de poisson, de viande et de champignons.
  4. Il est nécessaire de refuser les variétés de poisson et de viande grasses. Aussi des viandes fumées, des conserves.
  5. Légumes à ne pas consommer: légumineuses, oseille, champignons, ail, oignons. Vous devez également abandonner les cornichons et les marinades.
  6. Cacao, chocolat, bonbons.
  7. Café et toutes les boissons alcoolisées.
  8. Il est également impossible de boire de l'eau minérale enrichie en sodium.

Exemple de menu

Que pouvez-vous dire d'autre si vous envisagez un régime pour maladie rénale? Exemple de menu - c’est ce sur quoi vous pouvez également vous concentrer. Comment puis-je organiser ma nourriture pour ce problème?

Petit déjeuner Il doit être satisfaisant. Vous pouvez donc manger une omelette à partir de deux œufs, une tranche de pain de seigle, une salade de légumes frais. Un verre de jus de fruits frais.

Deuxième petit déjeuner Vous pouvez boire un verre de ryazhenka ou de yogourt. Alternativement, vous pouvez manger votre fruit préféré.

Déjeuner Soupe sur bouillon de légumes. Filet de viande ou de poisson maigre. Garnir - pommes de terre concassées ou lentilles cuites. Salade de légumes frais. Le pain Une décoction de rose sauvage.

Thé Salade de fruits ou dessert à la citrouille.

Le dîner Légumes cuits, poisson au four, thé au lait.

Avant d'aller au lit, vous pouvez boire un verre de kéfir.

Compte tenu du type de régime alimentaire pour la maladie rénale que l'on peut attribuer au patient, il convient de rappeler que ce régime devrait être très calorique. Ainsi, chaque jour, le patient devrait recevoir au moins 3 000 kcal.

Substituts de sel

Comme il ressort clairement du texte ci-dessus, un régime pour maladie rénale implique un rejet complet de la consommation de sel. Cependant, cela est parfois très difficile. C'est pourquoi maintenant je veux parler de divers substituts du sel de table.

  1. Sel biologique vivant d'algues. Obtenez-le vous-même ne fonctionnera pas. Mais si vous moulez le chou marin sur un moulin à café et que vous salez de la sorte, il est possible d'améliorer le goût.
  2. Sel vivant biologique de céleri. Pour ce faire, les branches de céleri doivent être coupées en morceaux, séchées et moulues sur un moulin à café avant de les ajouter à la vaisselle.

Des épices et de l'ail dans ce régime devrait être complètement abandonné.

Recettes utiles

Ainsi, il est clair que ce qui devrait être un régime alimentaire pour une maladie rénale. Recettes de cuisine - c'est ce que je veux aussi dire.

Recette 1. Gelée de l'infusion de rose sauvage. Vous devez d’abord faire une infusion. Pour ce faire, versez deux cuillères à soupe de cynorhodons broyées dans deux tasses d'eau, faites bouillir à feu doux pendant environ 5 minutes et insistez 8 heures. Ensuite, dans un demi-verre d'infusion, il faut dissoudre deux cuillères à soupe de sucre, puis porter à ébullition et mélanger avec le liquide restant. Séparément, il est nécessaire de préparer la gélatine, verser 1 cuillère à café d'eau bouillie et réfrigérée. Au bout d'une demi-heure, la gélatine à moitié cuite est ajoutée au bouillon de cynorrhodon, légèrement chauffée et portée à ébullition. Ensuite, tout va dans un endroit froid. Après un moment, le dessert le plus utile est prêt.

Recette 2. Soupe de fruits frais. Pas si terrible était un régime pour maladie rénale. Chez les femmes, cette recette devrait faire plaisir. Après tout, ce plat est très savoureux, mais en même temps, faible en calories. Pour le préparer, vous devez laver, éplucher et couper en petits cubes les fruits suivants: pêche, melon, poire, pomme (20 g chacun). La peau et les graines restantes sont versées avec de l'eau chaude, cuites au feu pendant environ 15 minutes, puis infusées pendant 25 minutes. Dans ce bouillon de fruits, vous devez ajouter un peu d'eau, ainsi que du sucre (ou du fructose). Ensuite, il est filtré et tous les fruits tranchés sont placés dans le liquide. Le mélange est porté à ébullition et bouilli pendant pas plus de 7 minutes. La soupe est versée dans des assiettes. Dans ce cas, il faut y mettre du riz préalablement bouilli. Tout est assaisonné de crème sure.

Il faut dire qu'il peut y avoir une quantité énorme de recettes. L'important est de n'utiliser que des produits autorisés et de respecter les règles de la cuisine (le plus important est de ne pas utiliser de sel). Dans ce cas, la faim du patient ne sera pas tourmentée, car la nourriture est très riche en calories et nourrissante.

Régime alimentaire pour les maladies du rein: principes de base de la nutrition clinique, recommandations pour diverses maladies

Un régime pour les maladies des reins et des voies urinaires favorise une guérison rapide. Avec un certain nombre de pathologies, vous devez adhérer à un régime alimentaire spécial. Cela peut être individuel pour chaque personne, mais il y a un certain nombre de règles générales à suivre.

Les principales thèses de la bonne nutrition

Le régime alimentaire pour les maladies rénales est obligatoire. Une faible teneur en protéines est considérée comme la plus efficace. Seul un minimum de protéines et de sel est inclus dans le régime.

En grande quantité, il retient le liquide dans les tissus et les organes malades ne peuvent pas s'en sortir. Lorsque l'insuffisance rénale est affectée au régime numéro 7.

En outre, un certain nombre de recommandations médicales sont données:

  • exclure du régime les aliments gras, épicés et frits;
  • ne salez pas pendant la cuisson, mais directement dans l’assiette (légèrement au bout du couteau);
  • manger à petits intervalles égaux en petites portions;
  • se concentrer sur la consommation de fruits et de légumes;
  • éliminer de l'alimentation les épices, les oignons et l'ail.

Si une maladie rénale est diagnostiquée, le régime alimentaire doit être accompagné du schéma de consommation correct. Un patient devrait consommer entre deux et trois litres de liquide par jour (pour certaines pathologies, un spécialiste recommande de réduire la quantité de produits liquides). C'est mieux s'il s'agit d'eau simple non gazeuse.

Il contribue à éliminer du corps les toxines, les scories et les micro-organismes morts. Il est déconseillé de boire de l'eau minérale en grande quantité, car elle peut perturber l'équilibre acido-basique et augmenter le syndrome douloureux.

Numéro de table 7

Tableau numéro 7 - le régime dit spécial, avec une maladie de la vessie et des reins. La nutrition médicale peut améliorer la santé globale, éliminer les symptômes négatifs. Le régime alimentaire est observé, quel que soit le sexe. Un menu spécial vous permet de réduire ou d'éliminer l'inflammation. Le régime alimentaire doit être équilibré et inclure au minimum des aliments protéinés.

Un régime pour maladie rénale tient compte de la teneur en calories des produits. Le taux journalier ne doit pas dépasser 2700 kcal.

Par jour est autorisé à utiliser:

  • 350 g de glucides (80 g de sucres sont déjà inclus);
  • 70-80 g de protéines (et les proportions végétales et animales doivent être égales);
  • 90 grammes de graisse.

La nutrition pour les maladies des reins et des voies urinaires n'implique pas l'exclusion complète des protéines. Cela ne peut pas être fait, car ils sont le matériau de construction des cellules.

Cependant, la quantité de produits protéiques (fromage cottage, œufs, fromage, etc.) diminue jusqu'à atteindre la norme susmentionnée. Dans certains cas, il peut être de 30 à 40 g par jour. Autorisé à boire jusqu'à 1,8 - 2 litres par jour.

Une nutrition adéquate pour les maladies des reins et des voies urinaires est indiquée dans le tableau.

Principes de l'alimentation pour les maladies du rein

L'inflammation des reins affecte tous les segments de la population. Le groupe à risque comprend les enfants de moins de sept ans, les femmes en âge de procréer et les hommes du troisième âge. L'hypothermie et les effets du rhume sont la cause la plus fréquente de pathologie. Pour se débarrasser de la douleur, il ne suffit pas de suivre un traitement médical. Le régime alimentaire des patients souffrant de reins est conçu pour favoriser le processus de guérison.

L'inflammation des reins provoque une rupture dans le corps humain de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base. En conséquence, un œdème tissulaire se forme, des signes d'hypertension se manifestent, une intoxication toxique est observée avec des résidus de produits métaboliques que l'organisme ne peut éliminer rapidement. Le plus souvent, le processus inflammatoire est diagnostiqué si diagnostiqué: néphrite, pyélonéphrite.

Bases de la nutrition

La nutrition pour l'inflammation des reins est développée par l'urologue traitant, en prenant en compte:

  • effet anti-inflammatoire, ce qui peut considérablement accélérer la récupération complète;
  • le nettoyage des voies urinaires améliore la sortie de liquide des tissus du corps;
  • les aliments médicaux ne doivent pas peser lourdement sur les reins;
  • les aliments doivent être consommés pour aider à normaliser la pression artérielle, améliorer l'équilibre hydrique du corps;
  • l'adhésion à un régime thérapeutique peut empêcher le développement d'un processus chronique;
  • remplir le menu quotidien de vitamines contribue à renforcer la protection immunitaire.

Chez les patients souffrant de reins, il est nécessaire de réduire au minimum l’apport en protéines et en graisses d’origine animale et d’augmenter la quantité de glucides. Il est nécessaire de limiter la quantité de sel consommée dans le régime alimentaire ne dépassant pas 5 grammes par jour.

Refuser complètement le sel dans le régime ne devrait pas être, comme le cas de l'insuffisance rénale. Il est conseillé de pimenter la nourriture avec des épices et des herbes pour lui donner un aspect plus appétissant.

En cas d'insuffisance rénale, le régime est conçu pour équilibrer l'apport en protéines, en sels de sodium et en phosphore. La quantité de protéines recommandée est de 25 g par jour, sinon une exacerbation est possible.

Lorsque la douleur dans les reins est douloureuse, les aliments doivent être cuits sous forme bouillie ou cuite, mais le corps ne doit pas souffrir d'un manque de nutriments.
Il est recommandé de réduire les doses uniques de produits en augmentant la fréquence d'ingestion de nourriture à 5-6 fois par jour. Il est nécessaire de dîner au plus tard deux heures avant le repos nocturne. Ce régime aide à vaincre la pyélonéphrite.

Pendant la journée, veillez à boire au moins 1 litre d'eau pure non gazeuse. Il est recommandé de manger des aliments ayant un effet diurétique: concombre frais, citrouille, melon d'eau, melon, courgette. En l'absence d'œdème et de maladie du foie, la quantité d'eau doit être augmentée à 2,5 litres.

Le régime calorique tout au long de la journée chez l’adulte ne devrait pas être inférieur à 3 500 kcal. En cas d'échec, le corps commence à dépenser ses réserves de protéines, augmentant ainsi la charge sur les reins. 1 à 2 fois par semaine, il est recommandé d’organiser des journées de jeûne, en utilisant n’importe quel produit contenant un légume ou un fruit. Si la pyélonéphrite est accompagnée d'une faible teneur en hémoglobine, il est recommandé d'enrichir le régime en pommes, fraises, grenades et autres aliments contenant du fer.

Liste des produits interdits

Lors du traitement, il est strictement interdit de manger des plats frits, marinés. Il faut éviter de manger des aliments épicés, gras et salés. Il est interdit d'utiliser des bouillons nutritifs forts contenant de la viande, du poisson et des champignons. Il est recommandé de fusionner la première portion lors de la cuisson des plats. Verser le produit avec de l’eau fraîche et mettre le procédé au point.

Si une pyélonéphrite au stade aigu a été identifiée chez un patient, un régime sans protéines pour les maladies du rein constituera la base, mais doit être évité:

  • viande et poisson en conserve, produits semi-finis, fruits de mer;
  • fromages pointus et durs;
  • assaisonnements (mayonnaise, moutarde, raifort, ketchup, etc.);
  • café, cacao, thé fort;
  • produits d'acide lactique gras;
  • pain noir;
  • oignons sous n'importe quelle forme, ail, radis;
  • alcool de toute force;
  • chocolat, produits à base de graisse de confiserie;
  • produits à base de haricots;
  • la margarine, le saindoux, le gras.

Lorsque la pyélonéphrite entre dans la phase inactive, le régime peut être légèrement élargi, il est alors possible de pratiquer le régime protéiné.

Quels produits sont autorisés et utiles

Malgré les limitations, la composition du régime alimentaire des personnes ayant des reins malades devrait être composée de produits dont la valeur nutritionnelle est suffisante pour la vie normale d'une personne.

Les produits suivants sont autorisés pendant le traitement:

  • viandes cuites à faible teneur en matière grasse jusqu'à 200 g par jour, 3-4 semaines après le passage au régime;
  • quantité limitée de pâtes de blé dur;
  • pain non salé, de préférence avec du son - pour perdre du poids;
  • bouillie de céréales cuite dans de l'eau ou additionnée de lait écrémé;
  • œufs de poule, limitant la consommation de 2 morceaux par jour;
  • soupes de légumes additionnées de céréales ou de pâtes, habillées de beurre;

Lorsque l'exacerbation ne peut pas être:

  • légumes bouillis, cuits au four, aliments à base de légumes (carottes, pommes de terre, chou, concombres, courgettes, potiron, laitue, betteraves);
  • vous pouvez utiliser des légumes verts acides;
  • fruits frais ou bouillis, cuits au four. Compotes, kissels, jus de fruits frais.
  • les agrumes sont interdits en tant que sources d'allergies;
  • thé ou café faiblement brassé;
  • Les produits à base de lait et d'acide lactique à faible teneur en matière grasse peuvent être consommés en quantités limitées.
  • La pastèque diurétique devrait également être limitée dans le régime alimentaire, y compris avec un rein, afin de ne pas provoquer une détérioration de la condition.

Menu pour la semaine

Lors d'un régime, le corps humain a toujours besoin d'une bonne nutrition, même si une inflammation des reins ou de la vessie a été diagnostiquée.

Le menu est généralement compilé pour une semaine, incluant dans la composition de la vaisselle tous les nutriments nécessaires à l'organisme, en cas de problèmes de reins, les aliments autorisés sont les suivants:

  1. Omelette de blancs d'œufs, une tranche de pain au son avec du beurre.
  2. Bouillie de sarrasin, bouillie dans l’eau, œuf dur à cuire.
  3. Soupe de lait aux nouilles de variétés de blé dur, œuf à la coque.
  4. Bouillie de mil, pain à la confiture et au beurre.
  5. Bouillie de lait à base de céréales de blé Artek, crêpes sucrées, cuite sans sel.
  6. Crêpes minces fourrées à la confiture, œuf dur.
  7. Bouillie de gruau de maïs à la citrouille, pain tartiné d’une fine couche de beurre.

Les boissons sont servies: pas de thé fort, lait, yaourt.

Un exemple de menu de déjeuner pour régime rénal doit être diversifié (en plus des menus de table 7, 7a et 7b):

  1. Pudding au fromage cottage faible en gras.
  2. Purée de pommes de terre au poisson bouilli.
  3. Fromage cottage frais faible en gras, vous pouvez ajouter du sucre.
  4. Vinaigrette ou une autre salade de légumes bouillis avec de l'huile végétale.
  5. Bouillie au lait avec addition de fruits sous forme fraîche ou séchée et recettes similaires.
  6. Casserole de fromage cottage sucrée.
  7. Poisson à la vapeur avec un plat d'accompagnement.

Les boissons pour le déjeuner peuvent varier du lait, édulcoré au kéfir, de la décoction de plantes médicinales avec du sucre ou du miel.

Les plats du déjeuner doivent obligatoirement inclure diverses soupes de légumes, 200 g de viande bouillie de bœuf maigre, de veau et de poulet. Boissons: compote ou kissel de pommes, cerises, jus de fruits sucrés.

Pour réduire la consommation de sel, il est recommandé de cuisiner des repas sans eau de mer. Il est recommandé d'ajouter un assaisonnement au produit fini, en respectant la mesure - pas plus de 5 g par jour.

Le menu de la diète pauvre en protéines est élargi avec du fromage cottage, de la viande, des casseroles à base de pommes de terre, des galettes de poisson à la vapeur, du fromage cottage au sucre, des flocons d'avoine fourrés aux fruits. La liste des boissons varie selon les portions de lait faible en gras, thé au lait, compote, bouillon d'églantier. 2 heures avant le coucher, il est recommandé de prendre 200 ml d'une boisson au lait acide faible en gras, additionnée de sucre ou de miel.

Si la maladie est passée à la forme chronique, il est nécessaire d'adhérer à la nutrition tout au long de la vie. Corrigez la composition du régime ne peut que le médecin traitant!

Régime alimentaire pour maladie rénale

Description au 16 août 2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 10 jours
  • Conditions: 1 mois ou plus
  • Coût des produits: 1250-1350 roubles par semaine

Règles générales

La néphrite est un groupe entier de maladies rénales de nature inflammatoire ou immuno-inflammatoire. Ce groupe comprend les maladies immuno-inflammatoires: la glomérulonéphrite (si des glomérules rénaux sont impliqués dans le processus) et la néphrite tubulo-interstitielle - lorsque le processus implique le tissu, les tubules et les vaisseaux rénaux interstitiels situés dans le tissu, les conduits lymphatiques et les terminaisons nerveuses. Dans ces maladies, l'infection est un facteur provoquant et les complexes immuns qui en résultent se déposent dans les glomérules ou le tissu rénal intermédiaire. Cela inclut également la pyélonéphrite - une inflammation du bassinet du rein causée par la flore bactérienne.

Les symptômes des maladies sont différents, en raison des dommages causés aux différentes structures des reins. Ainsi, la glomérulonéphrite survient avec le syndrome néphritique (œdème, hypertension, hématurie). Il y a également une augmentation de l'excrétion de protéines, ce qui reflète la pathologie de l'appareil glomérulaire. Il existe des douleurs dans la région lombaire dues à une augmentation de la taille des reins et à une diminution de l'excrétion de l'urine associée à une diminution du débit de filtration glomérulaire. Parmi les infections fréquentes qui endommagent l’appareil glomérulaire, on peut citer l’hépatite virale. Les lésions rénales se développent souvent sur fond d’hépatite B chronique ou active.

Dans la pyélonéphrite, les patients se plaignent de maux de dos et de mictions fréquentes. Les symptômes d'intoxication peuvent prévaloir à la clinique - fièvre, faiblesse, mal de tête. Un nombre important de bactéries est détecté dans l'urine et, lors de l'examen par ultrasons, il existe des signes de déformation du système pelvien rénal.

Lorsque la néphrite tubulo-interstitielle, il y a une diminution de la proportion d'urine. Chaque exacerbation de l'infection rénale augmente la zone touchée, contribuant à la fibrose. Cette maladie se caractérise par une augmentation des modifications irréversibles des reins (fibrose interstitielle) et une diminution parallèle de leurs capacités fonctionnelles.

Toutes ces maladies acquièrent un cours chronique et le concept de maladie rénale chronique est maintenant introduit et sa classification a acquis une reconnaissance mondiale. Les maladies rénales chroniques comprennent tous les dommages aux reins, quel que soit le diagnostic nosologique et une diminution de leur fonction, observée pendant plus de trois mois. Il est diagnostiqué sur la base d'une albuminurie (protéinurie), d'une pathologie du rein, détecté par ultrasons et d'une diminution du débit de filtration glomérulaire. <60 мл/мин/1,73 м2.

Le but de l'association des maladies néphrologiques sous ce terme est la nécessité d'évaluer l'état de la fonction rénale. Cela nous permet d’estimer le taux de progression de la pathologie et de commencer rapidement le traitement et les mesures de néoprotection. La maladie comporte 5 stades, qui diffèrent par le risque de développer une insuffisance rénale terminale. De grande importance dans le traitement et la prévention de la nutrition des patients.

Quel devrait être un régime pour les maladies du rein et des voies urinaires? Malgré la différence de maladies, la diététique repose sur des principes de base communs et est réalisée dans les limites du tableau médical n ° 7.

  • Limitation en sel - les aliments ne sont pas salés pendant la cuisson et, en fonction de la gravité de la maladie et de l'insuffisance rénale, il est permis d'en ajouter une certaine quantité dans les plats préparés. Par exemple, dans la néphrite aiguë, le sel est complètement éliminé. La présence de pression élevée oblige à réduire sa quantité à 5 g et, en cas de néphrite tubulo-interstitielle chronique sans HPN, il est possible de consommer 7 à 8 g par jour. La quantité de sel autorisée est négociée par le médecin pour chaque patient individuellement.
  • La quantité de protéines est réduite à 80 g (sa quantité est considérablement réduite dans les lésions rénales sévères allant jusqu'à 20 ou 40 g). Les protéines de lait et le blanc d'œuf, plus faciles à assimiler que les protéines de viande et de poisson, sont préférables pour ces maladies. Les protéines végétales ont une valeur nutritionnelle inférieure.
  • Viande et poisson (ils sont autorisés à 150 g ou moins, en fonction de la gravité de l'insuffisance rénale). Lors de la cuisson, la viande et le poisson sont d'abord bouillis et vous pouvez ensuite cuire, ragoût ou frire à votre guise. Cette technique réduit la quantité d'extractifs et, en conséquence, la charge sur les reins.
  • Les aliments contenant une huile essentielle irritante (céleri, aneth frais, basilic, persil, radis, radis, ail et oignon frais) sont exclus. Ne pas utiliser d'épinards et d'oseille comme sources d'acide oxalique.
  • Toute maladie rénale est limitée à la quantité de liquide - de 0,5 à 1,1 litre. Le calcul exact de la quantité de liquide autorisée est effectué sur une diurèse au cours de la journée et ne peut la dépasser que de 300 ml.
  • Fraction organisée 5 repas par jour.
  • Lorsque les maladies du rein excluaient les boissons alcoolisées, les snacks épicés et salés, les légumes marinés, le thé et le café forts, les épices et les épices, le cacao et le chocolat.

La nutrition pour les maladies rénales fournit leur épargne et vise à réduire l'œdème et la pression, car les aliments sont préparés sans sel. En outre, le régime contribue à l'élimination des produits métaboliques azotés, son deuxième point essentiel étant la restriction en protéines dans le régime. De plus, chez les patients souffrant de reins, sa quantité varie en fonction de la gravité de l'insuffisance rénale - de 20 à 80 g par jour.

À cet égard, le régime alimentaire pour les maladies du rein comprend plusieurs variétés qui sont recommandées à différents stades de la maladie (exacerbation, rétablissement, rémission) et en tenant compte de la fonction de l'organe (la présence ou non d'une insuffisance rénale). Cela est dû au fait que dans la maladie rénale, leur fonction est altérée à des degrés divers. Par exemple, le tableau N ° 7A est totalement exempt de sel, il s'agit principalement d'un régime végétal avec une restriction de protéines à 20 g.

Il est prescrit pour la néphrite aiguë sévère et chronique avec l'insuffisance rénale sévère. Le régime est recommandé pour une courte période, car il n’est pas équilibré. Lorsque le processus s’estompe et que l’azotémie a diminué, les patients sont transférés au tableau 7B. Il augmente déjà la quantité de protéines à 40 g et il s’agit d’un tableau de transition pour le régime numéro 7, dans lequel 80 g de protéines sont autorisés.

Le tableau 7B, au contraire, présente une teneur en protéines plus élevée (125 g), comme il est recommandé pour le syndrome néphrotique, en cas de perte de protéines dans les urines. La teneur accrue en protéines du régime compense sa perte. La quantité de fluide consommée et de sel est limitée.

Le régime 7G est prescrit aux patients hémodialysés présentant une insuffisance rénale terminale. Ce type de régime contient 60 g de protéines, 0,7 l de liquide libre et 2 à 3 g de sel.

Régime alimentaire pour maladie rénale chronique

Les principes de base de l'alimentation pour l'insuffisance rénale chronique

Chaque corps a son propre but. Les reins jouent un rôle crucial dans le corps, leurs fonctions sont métaboliques, hématopoïétiques, régulatrices d'ions. Leur travail dépend en grande partie du «matériau» avec lequel ils interagissent, c'est-à-dire des produits qui entrent dans notre corps.

Dysfonctionnement rénal - il s’agit d’une condition du corps lorsque tout le travail des reins est interrompu et qu’ils ne peuvent plus fonctionner normalement. Pour favoriser le fonctionnement normal des reins, notamment, les médecins recommandent de suivre un régime, en particulier si une personne souffre d'une maladie rénale chronique.

Principes de régime pour CKD

Besoin de respecter les principales exigences:

  • réduire la quantité de protéines consommée;
  • réduction significative du sodium (sel) dans les aliments;
  • teneur réduite en phosphore dans le régime alimentaire;
  • attitude prudente et prudente à l'égard de l'utilisation du potassium;
  • diminution de la consommation de liquide.

A quoi ça sert:

  1. Un régime pauvre en protéines est nécessaire car les protéines augmentent la charge sur les reins et contribuent au développement rapide de la maladie. Les médecins recommandent de limiter l'apport en protéines dès le premier stade de la maladie;
  2. une réduction significative du sel aidera à éviter l'apparition et le développement d'un œdème, car l'échange de sel est étroitement lié à l'eau. La rétention de sodium conduit à la rétention d'eau dans le corps;
  3. en raison du fonctionnement lent des reins, le phosphore est éliminé plus lentement de notre système, ce qui entraîne une augmentation de la quantité de phosphore dans l'organisme, qui à son tour absorbe le calcium, qui peut ensuite se transformer en ostéoporose;
  4. Une hyperkaliémie se développe en cas d'insuffisance rénale. Il s'agit d'une pathologie dangereuse entraînant une perturbation du rythme cardiaque ainsi qu'une crise cardiaque;
  5. depuis le premier stade de la maladie, il y a une sensation de soif et à cause de cela, la nécessité d'une utilisation importante de fluide, mais le rein n'est pas en mesure d'éliminer de l'eau en quantité suffisante, ce qui peut entraîner des maladies telles que l'hypertension, l'œdème.

Numéro de table 7

Toute maladie rénale est une étape difficile dans le corps qui affecte le métabolisme. C'est pourquoi un régime appelé "Tableau numéro 7" a été créé et développé. Ce régime alimentaire peut avoir un effet curatif.

En outre, ce régime a une propriété cicatrisante visant à restaurer et à renforcer l’équilibre eau-sel. En outre, la tâche principale de cette nutrition est de lutter contre l’œdème des jambes, c’est-à-dire l’un des symptômes de la maladie rénale.

Ce régime convient aux personnes ayant les diagnostics suivants:

  • insuffisance rénale de tout degré;
  • néphrite aiguë;
  • troubles métaboliques;
  • gonflement des jambes.

La durée du régime devrait désigner un spécialiste.

La spécificité de l'alimentation est de limiter l'apport en protéines à 70 grammes par jour et de limiter la consommation de sel à 6 grammes et la consommation d'eau. La valeur énergétique d'une telle nutrition est en moyenne de 2500 kcal par jour. Par jour, vous ne pouvez pas boire plus de 1 litre.

Il est préférable de cuisiner des plats:

Manger tous les jours est recommandé 4-5 fois en petites portions.

Que peut-on manger et que ne peut-on pas manger avec une insuffisance rénale à différents stades?

Stade 1 - une forme bénigne de la maladie, qui est tout à fait possible de passer inaperçu. Par conséquent, à ce stade, il est recommandé de limiter la quantité de protéines à 70 grammes par jour.

Il est préférable d'utiliser des protéines d'origine végétale, qui se trouvent dans les légumes, les noix, le pain.

Limitez-vous également de prendre du sel à 4-5 grammes par jour, mais il est souhaitable, par exemple, de cuire des aliments sans sel. La quantité de liquide consommée ne doit pas dépasser de plus de 500 grammes le débit d'urine sélectionné par jour.

Une fois par semaine, il est bon que les reins effectuent une journée de jeûne (pomme, pomme de terre, citrouille).

Stade 2 - il y a une légère perturbation des reins, mais toujours sans symptômes lumineux. À ce stade, la quantité de protéines par jour est réduite à 20-40 grammes et une partie importante de la protéine doit être constituée de protéines d'origine animale: poisson, lait, viande et œufs.

En raison de la forte diminution des protéines dans le corps, la valeur énergétique doit être augmentée en raison des protéines végétales et laitières et, bien sûr, des glucides. Le sel peut être consommé 2 à 3 grammes par jour.

La quantité de liquide ne doit toujours pas dépasser la quantité d'urine par jour de plus de 500 grammes. L'eau peut être remplacée par des jus de fruits et de légumes dilués.

Il est important d'exclure le café, le cacao, le chocolat, la soupe aux champignons, le bouillon de viande et de poisson et, bien sûr, l'alcool de l'alimentation.

Stade 3 - est divisé en stades A et B. Le stade B correspond à l'apparition de symptômes tels qu'engourdissements, épuisement, douleurs osseuses. La première chose exclue la viande, le poisson, le pain.

La quantité de sel par jour est de 2-4 grammes, les graisses 120 grammes, les glucides 250-350 grammes. Le liquide reste pour correspondre au taux quotidien d'urine. Vous pouvez utiliser dans votre régime alimentaire des légumes, des fruits, des matières grasses du lait, de l'huile végétale.

Attention: le raifort, l'ail, le radis, la moutarde, le ketchup - ne devraient pas être dans votre alimentation.

Étape 4 - il y a violation des reins, fatigue chronique, perte d'appétit. La quantité de protéines doit être calculée à 0,7-1 gramme / 1 kg de poids corporel par jour. Les aliments sans sel, si la pression de l'arthrite est faible, sont autorisés jusqu'à 2 grammes par jour.

La réception de légumes, fruits, produits laitiers, chou, champignons est limitée. Les abricots, les bananes, les pruneaux et les raisins secs sont complètement exclus du régime alimentaire quotidien. Liquide - 700-800 grammes par jour. La graisse est de 110 grammes, les glucides - 450 grammes. Repas 6 fois par jour, en petites portions.

Stade 5 - à ce stade, les reins ne peuvent pas fonctionner correctement. À ce stade, les graisses ne doivent pas dépasser 70 grammes, les glucides 400 grammes. Complètement exclu du régime cassis, cantaloup, pêche, céleri, chicorée. Les aliments épicés et salés, les conserves, les saucisses, le chocolat, les champignons et le bouillon de viande sont strictement interdits.

Exemple de menu pendant plusieurs jours

Recettes par exemple:

Ce dont vous avez besoin: 1,5 tasse de lait réfrigéré, 4 à 5 œufs, des légumes (carottes, brocolis, etc.), 30 à 40 grammes de beurre.

  1. chauffer le four à 180 degrés;
  2. les légumes doivent être bouillis;
  3. dans un contenant profond, battre les œufs et le lait. Plus vite vous battez - plus l'omelette est pleine;
  4. ajoutez des légumes à ce mélange. Étaler le moule avec du beurre, verser le mélange là-bas et mettre au four pendant 7 à 9 minutes.

Après 9 minutes, vous avez une merveilleuse omelette.

  • Riz aux crevettes et aux légumes verts

    Ce dont vous avez besoin: 200-250 grammes de riz, 200-250 grammes de crevettes pelées, légumes verts (basilic, coriandre), 5-6 cuillères à soupe d'huile d'olive.

    1. vous devez d’abord laver les herbes, les sécher et les couper avec de l’huile d’olive (dans un mélangeur);
    2. le riz ne peut pas être cuit, le sel;
    3. faire revenir les crevettes dans une poêle à frire rose, les poser sur la table et essuyer le gras;
    4. Crevettes, riz et un mélange de verdure et de beurre, placés dans une casserole à larges côtés, laisser mijoter 4 à 5 minutes.

    Après 5 minutes, le riz aux crevettes est prêt! Si vous ne vous en tenez pas à un régime, cela provoquera un développement rapide de l'insuffisance rénale. La conséquence peut être fatale. Pourquoi est-il important de suivre le régime dit-il au médecin dans le clip vidéo:

  • Régime alimentaire pour les maladies rénales chroniques: comment protéger le «filtre» du corps

    Régime alimentaire pour l'insuffisance rénale chronique: comment protéger le filtre de l'organisme L'insuffisance rénale chronique est une grave violation du système excréteur de l'organisme. L'alimentation est l'une des principales méthodes de traitement, associée à la pharmacothérapie et à la correction des symptômes.

    régimes thérapeutiques, maladie rénale, glomérulonéphrite, pyélonéphrite, calculs rénaux

    L'insuffisance rénale chronique est due à l'évolution prolongée de maladies telles que la glomérulonéphrite, la pyélonéphrite, le diabète sucré, l'hypertension artérielle, la lithiase urinaire. L’aggravation progressive de la fonction rénale excrétrice est accompagnée de faiblesse, d’une perte d’appétit, de maux de tête et de diarrhées.

    Cela est également dû à un excès de substances toxiques dans le corps, qui doivent normalement être excrétés par les reins.
    En plus de prendre des médicaments - des néphroprotecteurs qui soutiennent les reins -, ces patients doivent adhérer à un certain régime alimentaire.

    En règle générale, les médecins recommandent aux patients le tableau médical (régime médical) n ° 7, n ° 7A ou n ° 7B, qui respecte les principes décrits ci-dessous.

    Principes de l'alimentation pour l'insuffisance rénale chronique:

    • contrôler la quantité d'aliments protéinés;
    • exclure le sel, les épices, le chocolat;
    • limiter la consommation d'aliments contenant du potassium et du phosphore;
    • boire la quantité requise de liquide;
    • adhérer au principe de nutrition fractionnée (4 à 6 fois par jour);
    • utilisez au moins 3500 kcal par jour.

    Restrictions de protéines

    Au cours du processus de traitement, les protéines forment des substances toxiques (urée, créatinine) dont les reins malades ont mal à se débarrasser. Réduire la quantité de protéines décharge les reins et prévient l'intoxication du corps.

    Selon le stade de la maladie, la quantité de protéines autorisée varie de 20 à 60 g par jour. Dans ce cas, les sources préférées de protéines sont la viande et la volaille faibles en gras, le fromage cottage, les œufs, mais les protéines végétales (haricots, haricots, soja) doivent être exclues.

    Pour référence: 5 g de protéines pures sont contenus, par exemple, dans 1 œuf, 25 g de viande crue, 20 g de fromage, 35 g de fromage cottage, 75 g de riz, 200 g de pommes de terre et 25 g de haricots.

    Tableau périodique en action

    Lorsque l'insuffisance rénale altère l'excrétion de sels, ils s'accumulent dans l'organisme et perturbent son travail. L'excès de sodium entraîne un œdème, il faut donc exclure le sel (chlorure de sodium). En cas de maladie rénale, il est préférable de cuire des aliments sans sel, en les ajoutant à des plats déjà préparés dans une quantité ne dépassant pas 2-3 g par jour.

    La viande fumée, les cornichons, les marinades, l'eau minérale contenant du sodium et le pain industriel sont également interdits.
    L'excès de phosphore entraîne la lixiviation du calcium et de l'ostéoporose. Par conséquent, les poissons, les fruits de mer, le fromage, le foie, les légumineuses et les noix doivent être jetés.

    Pour maintenir l'équilibre en oligo-éléments devrait être limité à l'utilisation d'abricots secs, de dattes, de champignons et de tomates contenant du potassium.

    Ne maigrissez pas!

    Un apport calorique élevé est important pour les patients souffrant d'insuffisance rénale car, en cas de manque de calories, le métabolisme change: les propres protéines du corps commencent à brûler, ce qui annule l'efficacité des limitations protéiques.

    Les patients atteints de reins sont des plats recommandés à base de céréales, pâtes, légumes, fruits et baies. La préférence devrait être accordée aux soupes de légumes, mais les bouillons de viande et de poisson devraient être exclus.

    Autorisé beurre et huiles végétales, ainsi que des bonbons: guimauve, guimauve, marmelade, pâtisseries, confiture, crêpes et crêpes (sans sel).

    La nutrition fractionnée aidera à répartir uniformément la charge sur les systèmes digestif et excréteur du corps, ainsi qu’à éviter un gain de poids non souhaité.

    Nuances importantes

    La quantité de liquide consommée dépend du stade de la maladie. Au début, vous devriez en boire plus que vous ne le souhaitez et, si la maladie évolue, réduisez la quantité d'alcool consommée. Avec précaution, vous devez utiliser un remède populaire pour les maladies du rein - la pastèque, car il contient une forte teneur en potassium.

    Les assaisonnements et les épices, qui contiennent des huiles essentielles (moutarde, poivre, etc.), irritent les bourgeons malsains. Il est donc recommandé d'assaisonner avec du laurier, de l'aneth séché, de la cannelle, des oignons légèrement frits, du jus de citron.

    Chaque année, le deuxième jeudi du mois de mars est la Journée mondiale du rein. Cet événement a pour objectif d'attirer l'attention du grand public sur la prévention et le traitement de l'insuffisance rénale. En 2012, cette journée était

    8 mars sous la devise "Don d'organes et transplantation de reins au nom de la vie."

    Expert:

    Caractéristiques de l'alimentation dans l'insuffisance rénale chronique

    Les patients atteints d'insuffisance rénale chronique doivent constamment prendre des médicaments et être sous surveillance médicale. Une place importante dans le traitement complexe est le régime alimentaire de l’insuffisance rénale chronique. Le tableau n ° 7, ainsi que les n ° 7 A et 7 B sont prescrits pour l'insuffisance rénale.

    Informations générales

    L'insuffisance rénale se fait sentir violation de toutes les fonctions des reins. Les causes peuvent être très diverses: intoxication du corps, blessures, néphrite, maladies infectieuses aiguës. Cette condition provoque le diabète, la lithiase urinaire et le cancer.

    La majeure partie du corps souffre lors de la réduction de la diurèse. La durée de la période est de 20 jours. Pendant ce temps, l'équilibre eau-sel est perturbé, les scories s'accumulent dans le sang, les tissus gonflent et une acidose se développe.

    Les symptômes de nausée sont prononcés, la personne vomit, le régime doit donc être spécial. Malgré le manque d'appétit, les protéines doivent être ingérées. Sans acides aminés, le métabolisme est perturbé et tous les systèmes en souffrent.

    Le stade chronique d'insuffisance rénale est caractérisé par le fait que la fonction rénale n'est pas complètement rétablie, l'état de santé ne pouvant être maintenu.

    La maladie rénale chronique s'accompagne en outre d'une anémie. À mesure que la maladie progresse, le taux de créatinine diminue.

    Mode de consommation en cas d'insuffisance rénale chronique

    Vous pouvez utiliser de l'eau non gazeuse. Refuser devrait être de l'eau de sodium minérale. Vous devez également exclure la réception de thé fort et de café, nécessite un rejet complet des boissons alcoolisées.

    Si les membres commencent à gonfler et que la pression augmente, limitez la quantité de sel et de liquide consommée.

    Nutrition pour l'insuffisance rénale aiguë

    En phase aiguë, la correction de l’état du patient est effectuée à l’aide du régime n ° 7 A.

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale aiguë et chronique: faible teneur en protéines, tableau 7, restriction en sel

    Une maladie rénale grave nécessite toujours une approche soigneuse du traitement. Un élément obligatoire de la thérapie est un régime alimentaire. Cet article traite du type de régime alimentaire mis en place pour les patients souffrant d'insuffisance rénale.

    L'insuffisance rénale est une maladie grave, très dangereuse pour la vie. Il en résulte une altération de la fonction rénale, ce qui entraîne également des perturbations dans les échanges d'eau, d'azote et d'électrolytes.

    La forme aiguë de la pathologie est causée par de graves problèmes - infections rénales, lésions du cœur et des vaisseaux sanguins, intoxication, intoxication, etc.

    La forme chronique se développe avec une maladie rénale à long terme, le diabète, les rhumatismes et d'autres maladies. Les tissus rénaux, dans les deux formes de pathologie, meurent progressivement ou rapidement.

    Il est facile de comprendre qu'en cas d'insuffisance rénale, tout le système excréteur ne peut pas fonctionner complètement. Il est nécessaire de faciliter ses tâches et d’organiser une nutrition adéquate afin d’améliorer l’absorption des nutriments et l’élimination des déchets. Un certain nombre de produits qui pénètrent dans le corps peuvent avoir des effets néfastes sur les reins; ils doivent donc être strictement exclus.

    Le régime alimentaire pour insuffisance rénale est une composante essentielle du traitement. Sa tâche est d'empêcher la dégradation des protéines dans les tissus des reins et de créer des conditions bénignes pour le fonctionnement des organes. Quelle que soit la cause de la maladie, sans régime, elle progressera et réagira moins bien au traitement.

    Les principes de base de l'alimentation

    La tâche de la nutrition est d’arrêter la mort des néphrons rénaux. La meilleure façon d’organiser une telle action est de suivre un régime pauvre en protéines, associé à une restriction stricte en sodium. C’est ce système énergétique qui aidera à éliminer du sang les substances apparaissant dans le processus de métabolisme des protéines. C'est:

    • La créatinine;
    • L'urée;
    • Azote résiduel;
    • Acide urique.

    Étant donné qu'en cas d'insuffisance rénale, de créatinine élevée, d'acide urique, de mauvaise filtration du sang, ces produits s'accumulent et empoisonnent l'organisme.

    En plus de leur élimination médicale ou mécanique, il est nécessaire de réduire l'apport d'aliments protéiques dans le corps.

    Une nutrition adéquate peut réduire considérablement le taux de créatinine, ce qui devrait être confirmé par des analyses régulières.

    En plus de la créatinine, un régime hypoprotéique en cas d'insuffisance rénale contribue à réduire l'intoxication urémique provoquée par les composés azotés, les produits de dégradation des protéines animales.

    Si vous remplacez la protéine animale par un légume, le degré d'urémie diminue. Mais un rejet complet des protéines animales est inacceptable, car il peut entraîner une dystrophie musculaire, un arrêt de la synthèse d'hormones, d'anticorps, d'enzymes, ainsi que diverses modifications toxiques. Compléter les protéines végétales avec des acides aminés qui ne sont pas en eux, les patients devraient utiliser des préparations spéciales

    Pourquoi le sel dans le régime alimentaire du patient doit-il également être limité? Le fait est que les reins affectés excrètent plus de sodium, il précipite dans les cellules et permet aux tissus d’accumuler de l’eau. Le résultat est l'apparition de poches, augmentation de la pression artérielle. Par conséquent, la réduction du sel dans le menu est un objectif important du patient. Vous pouvez remplacer le sel par divers légumes épicés, épices, vinaigrettes et sauces légères.

    Chez une personne en bonne santé, les reins font un excellent travail avec l'excès de phosphore contenu dans le menu. Il est également présent dans les aliments protéiques, principalement chez l'animal. En cas d'insuffisance rénale, le phosphore s'accumule dans les articulations, les détruit et provoque de graves problèmes. Un excès de potassium dans le menu peut également nuire à l'organisme: il provoque une faiblesse musculaire, une arythmie et d'autres pathologies du cœur.

    La conclusion est la suivante: en plus du fait que le patient est limité en aliments riches en protéines et en sel, il est nécessaire d'abandonner l'excès de nourriture avec une abondance de potassium (fruits secs, bananes, avocats, etc.).

    La durée d'un régime alimentaire pauvre en protéines est directement liée à l'évolution de la maladie. Seule l'élimination de la pathologie sous-jacente et l'amélioration de la fonction rénale peuvent être à la base de l'arrêt de ce système nutritionnel.

    La plupart du temps, le régime alimentaire dure toute la vie.
    Dans la vidéo, les principes de base du régime alimentaire en cas d’insuffisance rénale:

    Bonne alimentation

    Les aliments diététiques sont organisés en fonction de la table de traitement numéro 7.

    Chez l’homme, les régimes alimentaires sont différents, mais les principes sont communs:

    1. Une réduction sérieuse de la quantité de protéines - jusqu’à 20-70 g / jour (calculée uniquement par un médecin sur la base des résultats des tests).
    2. Une certaine augmentation des graisses et des glucides - pour fournir au corps la bonne quantité d'énergie.
    3. Apport adéquat de minéraux et de vitamines.
    4. Limitation de sel à 2-6 g.
    5. Réglementation stricte de la consommation de liquide (pas plus de 1,2 litres / jour).
    6. Tenir des jours de jeûne.
    7. Le nombre de repas - jusqu'à 6 fois / jour en petites portions, évitant la sensation de faim.
    8. Faire cuire les plats en faisant bouillir, cuire à la vapeur, cuire à l'étouffée. La torréfaction n'est pas autorisée.
    9. La présence de fibres, qui donne des aliments végétaux (légumes, baies, fruits).

    Parmi les protéines, 50 à 60% seulement peuvent être d'origine animale et, dans des formes sévères, encore moins. Les graisses jusqu'à 25% devraient être représentées par des produits à base de plantes. La norme d'hydrates de carbone - 400-450 g / jour, jusqu'à - 90 g de sucre.

    L'apport calorique total est de 2800 kcal / jour. Pour les patients présentant une insuffisance rénale, un tableau de traitement n ° 7 a été élaboré, comprenant 7a, 7b - pour l'insuffisance rénale aiguë, 7c - pour les maladies chroniques.

    En insuffisance rénale aiguë

    Le système de nutrition a pour objectif de maximiser le travail des reins, d’accélérer l’élimination des produits métaboliques, de réduire l’hypertension et les œdèmes.

    Le régime alimentaire, pour la plupart, les légumes, les protéines et le sel sont fortement limités, les graisses et les glucides sont réduits modérément.

    Dans les formes graves de la maladie, on utilise le régime 7a, selon lequel les protéines ne représentent que 20 g / jour, les glucides - 350 g, les graisses - 80 g, le sel - 2 g, l’apport calorique - 2200 kcal.

    Autres caractéristiques du régime:

    • La nourriture est seulement cuite, cuite à la vapeur
    • Produits exclus avec acide oxalique, huiles essentielles
    • Le pain est appliqué uniquement sans sel
    • Le nombre de repas - 5-6
    • La protéine est représentée par les protéines végétales (légumes, céréales, noix)
    • Les salades de légumes sont assaisonnées avec des huiles végétales
    • Jours de jeûne - une fois par semaine (sur les pastèques, les pommes, les citrouilles)

    Le régime 7b est introduit dans un état moins grave du patient, mais il entraîne nécessairement une diminution supplémentaire du potassium.

    Pendant le traitement, la norme protéique s'élève à 40 g, les glucides à 500 g, le sel à 3 g, les graisses restent au niveau du système de nutrition précédent.

    La quantité de fluide consommée dans la forme aiguë de la pathologie ne dépasse pas la quantité d'eau excrétée dans l'urine par tasse. La durée du régime n'excède généralement pas une à deux semaines, après quoi il devient moins rigide.

    Dans l'insuffisance rénale chronique

    En cas d'évolution chronique, un régime de 7 ou 7 c convient, de même que des régimes choisis individuellement pour le patient. Le traitement par diététique dépend de la durée de la pathologie, de sa gravité, de la présence d'autres complications, de la fréquence des exacerbations.

    Si, au stade terminal de la pathologie, la norme protéique n’est pas supérieure à 20 g, elle augmente entre 40 et 70 g en cas d’évolution chronique sans exacerbations (une norme spécifique est calculée à partir des indicateurs de la fonction rénale). La norme de sel ne doit pas dépasser 4 g.

    En général, les mêmes principes de cuisson et de consommation d'aliments s'appliquent que dans la forme aiguë de la pathologie.

    Principes de base d'un régime à base de protéines

    Produits autorisés

    Le patient est autorisé à ce type de nourriture:

    1. Pain sans sel - blé, sur fécule de maïs.
    2. Potages aux légumes, pommes de terre, céréales.
    3. Bœuf, lapin, volaille, poisson maigre, faible en gras (strictement conforme à la norme protéique).
    4. Fromage cottage (seulement en l’absence de viande et de poisson ce jour-là), lait, crème sure, crème, lait aigre, en tenant compte de la quantité totale de protéines.
    5. Œufs - pas plus d'une demi-journée à la coque.
    6. Fig.
    7. Légumes, légumes verts (sauf interdits) - compotes en salades, vinaigrettes.
    8. Fruit - tout.
    9. Bonbons - gelées, compotes, miel, confiture, bonbons sans chocolat.
    10. Sauce, sauces aux tomates, crème sure, cannelle, fruits et vanille, avec oignons cuits (à l'étouffée), feuille de laurier.
    11. Thé noir faiblement brassé, infusion d'églantier, tisanes, jus de fruits.
    12. Huiles végétales, crémeuses.

    La liste des aliments qui ne peuvent pas être utilisés dans le menu pour cette maladie est assez longue. L'alcool, le thé fort, le café, le chocolat et le cacao sont strictement interdits - cet aliment crée une charge élevée pour les reins malades.

    Il est également interdit de manger les aliments suivants:

    • les champignons;
    • graisses réfractaires;
    • saucisse;
    • aliments salés;
    • nourriture en conserve;
    • oseille;
    • les épinards;
    • les légumineuses;
    • épices chaudes;
    • sauces grasses;
    • les cornichons;
    • l'ail;
    • radis;
    • viande grasse;
    • bouillons;
    • des collations épicées;
    • du fromage;
    • eau minérale avec sodium;
    • crème glacée;
    • chou-fleur;
    • muffin, pâte feuilletée;
    • les bananes;
    • fruits secs

    Les pâtes avec une forme chronique de la pathologie sont consommées, mais sont très limitées. Les légumineuses sont strictement interdites dans la forme aiguë de la maladie, mais ne sont pas contre-indiquées pendant le stade compensé. Suivre un régime sans faille contribuera à stabiliser l’état de santé, à réduire la progression de la maladie et à améliorer le bien-être de chacun.

    Produits interdits pour l'insuffisance rénale

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale: régime alimentaire pour insuffisance rénale chronique et insuffisance rénale aiguë

    Contrairement à de nombreuses autres tables médicales, un régime avec insuffisance rénale est caractérisé par un régime très calorique.

    Pourquoi Le fait est que si le corps ne reçoit pas une quantité suffisante de calories, il commencera à utiliser des ressources internes - des protéines qui, lorsqu'elles se désintègrent, augmenteront la teneur en urée dans le sang. Le patient commence à s'affaiblir et à perdre du poids.

    Et seul le menu hypercalorique évitera ce processus négatif: l'azote de l'urée ira à la formation de nouvelles molécules de protéines et sa teneur dans le sang n'augmentera pas.

    Je tiens simplement à noter que le régime alimentaire pour insuffisance rénale chronique ne doit être utilisé que par les personnes atteintes de cette maladie - les tableaux médicaux n ° 7a et 7b ne s'appliquent en aucune manière à d'autres maladies rénales (pyélonéphrite, maladie rénale, etc.).

    Nutrition dans l'insuffisance rénale: principes de base

    Cette maladie est provoquée par des dommages irréversibles aux fonctions rénales, au cours desquels des processus d'excrétion de tels produits métaboliques tels que l'acide urique, l'urée, la créatinine sont perturbés. Dans ce contexte, l’équilibre eau-électrolyte est également gravement perturbé dans le corps. Par conséquent, les bases d’une alimentation équilibrée impliquent une réduction de la consommation:

    • sel (pas plus de 1-2 g par jour, et idéalement - passage à un régime sans sel)
    • excès de protéines (pas plus de 20 à 70 g de protéines par jour, les protéines végétales étant préférées)
    • potassium
    • liquides (pas plus de 1 l par jour)

    Dans le même temps, un régime alimentaire pour insuffisance rénale devrait inclure:

    • fraction 5-6 repas par jour
    • Augmenter la valeur énergétique des aliments (jusqu'à 2 700-3 000 kcal par jour) en raison d'une augmentation de la consommation de glucides et de graisses
    • contenu suffisant dans le menu quotidien de fruits et légumes (en tenant compte du contenu en protéines, sels et vitamines)
    • traitement culinaire spécial, conçu pour améliorer l'appétit - cuisson au four, cuisson, suivi du grillage, ajout d'épices, d'épices et d'épices aux plats. Le régime alimentaire en cas d'insuffisance rénale aiguë implique le rejet de fruits et légumes crus - compotes de cuisson, soupes, etc. réduira la teneur en potassium dans les produits alimentaires presque veuves

    Manger avec du CRF: liste des aliments interdits

    1. Boissons: alcool, café fort, cacao, thé, chocolat chaud.
    2. Collations salées.
    3. Graisses réfractaires (boeuf, porc, mouton) et bouillons à base de ces produits.
    4. Bouillon de champignons et champignons.
    5. Oseille, épinards, chou-fleur, etc.

    aliments riches en purine et en acide oxalique.

  • Légumineuses, pâtes, céréales.
  • Saucisses, produits fumés, produits en conserve.
  • Bananes, abricots, abricots secs, pruneaux, raisins secs.
  • Condiments irritants: moutarde, raifort.

    Régime CKD: Produits autorisés

    1. Gruaux d'amidon (sagou) et plats à base de riz.
    2. Son, pain sans sel, sans protéines (notamment à partir de farine de maïs).
    3. Les soupes sont végétariennes, fruitées.
    4. Viande: bœuf, veau, lapin, poulet, dinde maigres.

  • Poisson: maigre (cafard, brochet, sandre, perche, navaga).
  • Légumes: pommes de terre, betteraves, carottes, tomates, citrouilles, oignons verts, persil, aneth.
  • Œufs: omelette de protéines (mais pas plus d'un œuf par jour).

  • Produits laitiers: lait, crème, crème sure, kéfir, yaourt, acidophilus (tous en quantités limitées)
  • Boissons: jus de fruits et de légumes dilués, thé faible, bouillon d'églantier.
  • Gelée, mousses et autres mets à base de fruits, baies à l'amidon, miel, sucre, confiture, confiture.

    Melon, melon d'eau particulièrement utile.

  • Candy, des bonbons.
  • Épices: piment de la Jamaïque, poivre noir, feuille de laurier, clou de girofle, cannelle, vanilline.
  • C'est à peu près ce à quoi ressemble un régime alimentaire en cas d'insuffisance rénale.

    Avant de planifier le menu, assurez-vous de consulter le médecin traitant - il effectuera les recherches appropriées et sera en mesure de suggérer plus précisément le régime calorique qui vous guidera, en fonction du stade et de la nature de la maladie.

    Nutrition médicale dans l'insuffisance rénale aiguë et chronique

    L'une des principales manifestations de l'insuffisance rénale est une forte intoxication de tout l'organisme.

    C’est la raison pour laquelle les personnes qui ont un diagnostic aussi grave devraient non seulement prendre les médicaments prescrits par un médecin et subir des procédures de purification du sang à temps, mais aussi surveiller attentivement leur nutrition.

    Les patients doivent suivre en permanence un régime alimentaire spécial contre l'insuffisance rénale, ce qui contribuera à améliorer le fonctionnement du système urinaire et à prévenir le développement de complications dangereuses pour le corps.

    Que peut et ne peut pas manger?

    Pour stabiliser le travail des reins et restaurer leurs fonctions de base, le patient devra limiter la consommation de produits contenant:

    • les protéines (si les reins sont instables, les substances qui se forment après la dégradation des protéines se déposent dans le corps sous forme de scories, entraînant une intoxication, une personne qui commence à ressentir des maux de tête, une faiblesse, etc.);
    • potassium (les reins malades éliminent mal le potassium du corps, une surabondance de cette substance contribue aux douleurs musculaires, à la tachycardie et à d'autres problèmes cardiaques);
    • sel (le chlorure de sodium, utilisé en grande quantité, retient les liquides dans le corps, ce qui augmente la charge sur les reins);
    • phosphore (quand il y a un excès de phosphore, qui est également mal excrété par les reins en cas d'insuffisance rénale, le calcium commence rapidement à sortir du corps, ce qui entraîne des problèmes osseux - ostéoporose, etc., des douleurs articulaires se produisent, etc.).

    Le régime alimentaire des personnes souffrant d'insuffisance rénale doit inclure:

    • graisses saines (meilleures graisses d'origine végétale);
    • les glucides;
    • la cellulose.

    En limitant la consommation de protéines, de sels et d’autres substances nocives, une personne doit recevoir en plus des aliments des vitamines et des minéraux que l’on trouve en quantités suffisantes dans les légumes, les fruits de saison et les baies.

    Principes de nutrition

    Les patients doivent adhérer aux principes de nutrition suivants:

    • ne réduisez pas et ne surestimez pas le contenu calorique quotidien des aliments, qui devrait représenter environ 2 000 à 2 800 calories (un manque de nourriture pour l'insuffisance rénale peut entraîner une perte de poids, qui va détériorer la santé du patient; un excès de calories peut provoquer l'obésité et l'apparition d'un syndrome hypertensif);
    • observer l'équilibre en éléments nutritifs: la majeure partie de l'alimentation quotidienne devrait être composée de glucides, la deuxième place devrait être constituée de matières grasses, les protéines présentes dans le régime alimentaire devraient être conservées le moins possible;
    • mangez de petits repas, mais souvent (au moins 5 à 6 fois par jour);
    • respecter les normes relatives à l'utilisation de substances dangereuses: chaque jour, une personne malade ne peut consommer plus de 2-3 grammes de sel, 30-100 grammes de protéines, 3-4 grammes de potassium et 1 gramme de phosphore;
    • choisir des méthodes de cuisson dans lesquelles les aliments conservent toutes leurs propriétés bénéfiques (les produits sont les mieux cuits, cuits au four, cuits au four, cuits à la vapeur, cuits à la vapeur);
    • prise de liquide de contrôle (les personnes souffrant d'insuffisance rénale ne doivent pas consommer plus de deux litres de liquide par jour).

    Pour étancher leur soif, les personnes à qui il est interdit de boire beaucoup d'eau peuvent dissoudre un morceau de glace dans leur bouche.

    Produits préférés

    Pour les problèmes rénaux, il est conseillé aux personnes malades de manger les aliments suivants:

    • pâtes de blé dur;
    • céréales - sarrasin, riz, orge, etc.
    • lait, produits laitiers;
    • fruits frais (sauf bananes), baies;
    • légumes - pommes de terre, betteraves, courgettes, citrouilles, carottes, tomates;
    • persil, oignon, aneth et autres herbes;
    • viande maigre (boeuf), poulet, dinde;
    • poisson faible en gras;
    • œufs de poule (il est préférable de faire bouillir du riz ou d'en faire des omelettes);
    • miel naturel;
    • confiture, confitures, mousse de baies;
    • le beurre;
    • huiles végétales - olive, maïs, etc.
    • épices - poivre, laurier, cannelle;
    • pâtisserie fraîche;
    • boissons aux fruits, boissons aux fruits, gelées de fruits;
    • thé vert;
    • décoction de dogrose;
    • infusions aux herbes;
    • eau minérale à haute teneur en bicarbonate.

    Produits interdits

    Les personnes souffrant d'insuffisance rénale sont des produits interdits dans la liste suivante:

    • saucisses, saucisses, produits fumés;
    • viande grasse et poisson;
    • les abats;
    • choucroute;
    • les champignons;
    • nourriture en conserve;
    • les cornichons;
    • les fromages;
    • haricots, pois, haricots;
    • oseille, chou-fleur, raifort, radis, radis, épinards;
    • pâte sucrée et feuilletée;
    • aliments salés, épicés et gras;
    • graines et noix;
    • les bananes;
    • chocolat, chocolats;
    • abricots secs;
    • la moutarde;
    • l'huile de palme;
    • boissons alcoolisées;
    • cacao, café, thé fort;
    • eau minérale à haute teneur en sodium.

    Bases de l'alimentation

    Seul le médecin traitant a le droit de prescrire et d'adapter le régime alimentaire aux personnes souffrant d'insuffisance rénale.

    Le médecin doit appliquer une approche individuelle à chaque patient.

    La nutrition des patients est sélectionnée en fonction des résultats des tests, de la forme de la maladie (aiguë ou chronique), de l'état général du corps, de la présence de maladies concomitantes, de la masse corporelle initiale de la personne.

    Numéro de table de régime 7

    Les nutritionnistes ont mis au point un régime numéro 7 basé sur les principes suivants, en particulier pour les personnes souffrant d'insuffisance rénale.

    • le contenu calorique quotidien devrait varier de 2700 à 2900 kilocalories;
    • L’apport quotidien en aliments protéinés est calculé comme suit: 0,8 gramme de protéines par kilogramme de poids corporel du patient;
    • par jour, vous ne pouvez pas consommer plus de 3 à 6 grammes de sel, alors que tous les aliments doivent être préparés sans ajouter cette épice;
    • la quantité de liquide consommée par jour ne doit pas dépasser un litre.

    Le régime alimentaire pour insuffisance rénale chez l'homme n ° 7 comporte plusieurs modifications, qui sont prescrites pour différentes formes de la maladie:

    • 7 °: 20 grammes de protéines peuvent être consommés par jour, 2100-2200 kcal, le sel doit être complètement éliminé et la quantité d’eau consommée par jour peut dépasser de 300 millilitres la quantité d’urine libérée;
    • 7B: il est permis de consommer 2 à 3 grammes de sel par jour, 2600-2800 kcal, 40 grammes de produits protéiques, la quantité de liquide restant la même que dans le régime 7A;
    • 7B: l'apport calorique quotidien devrait être de 2500 kcal, le volume de liquide - 800 millilitres, la quantité de protéines - 100 grammes, le sel - 3-5 grammes;
    • 7G: les calories quotidiennes doivent être comprises entre 2800 et 2900 kcal, la quantité de sel ne dépasse pas 2 grammes, la quantité de protéines est de 60 grammes et l’eau de 800 millilitres.

    Le régime alimentaire pour l'insuffisance rénale chronique est basé sur la table de régime numéro 7. Si la maladie commence à progresser, il est recommandé que le patient suive un régime CpN No. 7A. Avec l'amélioration de la condition du patient peut faire un régime 7B, alors que plusieurs fois par semaine il devra passer des jours de jeûne sur la table de régime 7A.

    Dans la forme aiguë de la maladie

    Le régime alimentaire pour l'insuffisance rénale aiguë implique des règles strictes. Avec de fortes attaques de la maladie, le patient doit suivre un régime à faible teneur en protéines 7A. Si, au bout d'un moment, l'état de la personne commence à s'améliorer, en accord avec le médecin traitant, il peut accéder à la table de régime numéro 7, 7B ou 7G.

    Menus et recettes

    Le régime alimentaire d'une personne adhérant au régime numéro 7 peut être très diversifié.

    Une version approximative du menu patient peut ressembler à ceci:

    • petit-déjeuner: bouillie de lait avec du riz, salade de légumes, thé;
    • deuxième petit-déjeuner: œuf à la coque et fruits;
    • dîner: soupe aux légumes, boeuf cuit à la vapeur, pâtes, pomme au four, compote de fruits;
    • dîner: casserole de sarrasin, fromage cottage, thé, confiture de baies;
    • araignées: un verre de kéfir et une pâtisserie fraîche.

    Le patient peut cuisiner différents plats à partir de produits autorisés. Les recettes peuvent être imaginées ou empruntées dans des livres de cuisine.

    Un des plats délicieux et sains - pilaf végétarien avec des pruneaux et des raisins secs, vous pouvez le cuisiner comme ceci:

    • prenez une demi-carotte et un petit bouquet de persil, faites-les frire un peu dans une poêle, puis passez au chaudron, ajoutez de l'eau et le ragoût;
    • ajouter 150 grammes de riz aux légumes préparés, verser un peu d'eau bouillante et laisser mijoter les céréales jusqu'à ce qu'elles soient cuites;
    • lorsque le riz est prêt, ajoutez 10 grammes de raisins secs et de pruneaux finement hachés dans le chaudron (il est préférable de laver les fruits séchés à l'avance et de les cuire à la vapeur avec de l'eau bouillante);
    • mettez un morceau de beurre dans le pilaf, puis retirez le chaudron dans un four préchauffé jusqu'à ce que l'eau soit complètement évaporée.

    Vidéos connexes

    Diététiste de la plus haute catégorie sur les principes de base du régime alimentaire de l'insuffisance rénale:

    L'insuffisance rénale n'est pas une raison pour vous refuser une nourriture savoureuse. En tant que patient qui suit un régime en cas d'insuffisance rénale, le menu peut en constituer un menu à part entière, qui sera non seulement utile, mais aussi varié.

    Régime alimentaire complexe en cas d'insuffisance rénale: 3 règles principales

    L’insuffisance rénale aggrave non seulement la vie d’une personne, mais l’oblige également à modifier son régime alimentaire. L’insuffisance rénale aggrave sa vie, la contraint à modifier son régime alimentaire et à se limiter à la nutrition.

    Afin de ne pas alourdir les reins, mais au contraire d'améliorer leur état, les patients atteints d'insuffisance rénale chronique ou d'insuffisance rénale aiguë ont recours à un régime alimentaire particulier. Le menu devrait être élaboré par le médecin traitant avec toutes les recommandations et en présence d'autres maladies.

    Une bonne nutrition peut améliorer considérablement l'état des patients.

    Un régime alimentaire enrichi en CRF varie en fonction de la gravité de la maladie et inclut une quantité de protéines qui ne conduira pas à une détérioration, mais ne provoquera pas la dégradation des protéines corporelles. La nutrition devrait fournir au patient la quantité optimale d'acides aminés et prévenir le déficit en protéines.

    Règles:

    • Une restriction rapide de l'apport en protéines peut ralentir la progression de la maladie;
    • Une diminution du niveau de protéines inhibe l'hyperfiltration, ce qui réduit la progression du CRF;
    • Un régime pauvre en protéines réduit l’intoxication et améliore l’état général du patient.

    Aux premiers stades de la maladie, les médecins prescrivent le numéro 7 à la table des patients.

    Aux stades initiaux de la maladie, le tableau numéro 7 est prescrit et le pain est remplacé par un pain sans protéines. Une personne devrait consommer environ 50 g de protéines par jour. Dans ce cas, la quantité totale de protéines est de 0,7 à 0,8 g par 1 kg de poids. Quelques jours par semaine, le patient doit s’en tenir au régime 7B, où la teneur en protéines est encore plus basse. De nos jours, il n'est pas nécessaire d'ajouter des acides aminés.

    Nutrition pour insuffisance rénale

    En cas d'insuffisance rénale aiguë, nommez le tableau 7.

    Cela signifie:

    1. La consommation de protéines est sévèrement limitée (environ 20 g par jour).
    2. La protéine d'un patient souffrant d'insuffisance rénale est obtenue à partir de lait, de produits laitiers et de produits laitiers, les œufs, la viande et le poisson sont exclus du régime alimentaire.
    3. Pour obtenir de l'énergie, le patient reçoit une certaine quantité de glucides et de graisses (fruits et légumes, riz, sucre, beurre).
    4. Le sel est strictement limité, le liquide est de l'eau non gazeuse, du thé faible, du kéfir, le volume de consommation ne dépasse pas 0,5-1 litre par jour.
    5. Si la diurèse est rétablie, vous devez boire plus, vous devez donc contacter un spécialiste qui vous indiquera une certaine quantité de liquide.
    6. Les aliments riches en potassium et en magnésium sont limités: en cas d'anurie, ils diminuent, ainsi que les produits contenant du sodium.

    En cas d'insuffisance rénale aiguë, un régime strict est prescrit.

    Quand une personne récupère, elle commence à introduire du sel dans le menu, augmente la quantité de protéines à 40 g, puis au niveau de la norme. Si l'état du patient est stabilisé, il est transféré dans la table numéro 7 pendant une longue période, environ un an. Ce tableau peut également être recommandé immédiatement, mais avec un apport limité en potassium.

    Régime rénal

    Les reins sont l'organe humain le plus important. Ils nettoient tout le corps. Par conséquent, si les reins commencent à fonctionner de manière incorrecte, les dysfonctionnements des autres systèmes d’activité vitale commencent immédiatement. Les équilibres acide-base et eau-électrolyte sont altérés. Le métabolisme commence à s'accumuler dans le sang et le corps est empoisonné en conséquence, une intoxication se produit.

    Caractéristiques:

    1. Un régime alimentaire pour les maladies du rein est développé et prescrit par le médecin traitant.
    2. La règle principale du régime alimentaire des patients souffrant d'insuffisance rénale est le minimum de protéines.
    3. Dans le régime alimentaire, les glucides deviennent la principale composante du régime alimentaire, mais les graisses sont assez limitées.

    Assurez-vous d'éliminer le sel, car il retient les liquides dans le corps et endommage les reins.

    Les patients ont recommandé des soupes de légumes légers

    Selon la gravité de la maladie, le septième tableau est prescrit avec une lettre spécifique:

    Chaque régime a ses propres limites et caractéristiques. L'anémie est souvent associée à une insuffisance rénale, puis les aliments riches en fer sont inclus dans le régime alimentaire.

    Nutrition et régime alimentaire pour insuffisance rénale chronique

    L'insuffisance rénale chronique nécessite également un certain régime alimentaire et des restrictions d'utilisation de certains produits.

    Principes de nutrition dans ce cas:

    • La consommation de protéines est limitée, le taux quotidien de cette substance dépend de la gravité de la maladie, les protéines du lait et des œufs étant privilégiées.
    • La viande et le poisson sont bouillis et peuvent éventuellement être cuits au four ou éteints après la cuisson afin de réduire le niveau de substances extractives.
    • Le phosphore dans le menu est limité, ce qui signifie que le lait, le fromage, le son, le pain aux céréales, les céréales, le cacao, etc. sont utilisés en petites portions;
    • Ils réduisent également l'apport en potassium (poisson, viande, pommes de terre, oseille, haricots et jus concentrés).
    • L'augmentation du taux de calcium dans le régime convient mieux à cette consommation de médicaments contenant du carbonate de calcium. Vous devez le prendre individuellement. En consultation avec un spécialiste, vous devez manger plus de légumes et d'œufs.
    • Dans le menu, ajoutez des acides aminés essentiels pour équilibrer le niveau de protéines dans le corps.
    • Le nombre optimal de calories par jour est fourni par la consommation de lipides et de glucides, il améliore l’absorption des protéines et réduit leur dégradation.
    • Si les calories sont insuffisantes, les protéines entrent également dans le métabolisme, ce qui signifie que le volume de l’urine augmente, ce qui est mauvais pour les maladies rénales. Les médecins recommandent donc d’ajouter au menu des aliments très caloriques, tels que de la crème sure ou du miel, mais seulement jusqu’à midi.
    • Le régime ne doit pas être surchargé de graisses réfractaires ou de glucides simples.
    • Le médecin surveille l'état de santé et l'efficacité du régime alimentaire, l'état du volume d'urine et de sel est conservé.
    • Les produits contenant des huiles, tels que le céleri, l'oignon, l'ail et d'autres herbes, sont complètement exclus du menu.
    • Réduisez la consommation de fruits séchés, de légumes frais et de fruits contenant du potassium.
    • Consommation limitée de produits à base de farine, de céréales et de pâtes.
    • Vous ne pouvez pas boire du thé et du café forts, consommer des plats épicés et épicés avec du sel, manger du chocolat, du fromage, boire de l'alcool.
    • Complexes vitaminiques assignés.
    • Ne buvez pas d'eau minérale gazeuse avec du sodium.

    Si un patient a un œdème ou une hypertension, des restrictions supplémentaires sont introduites dans le menu. Tous les aliments sont préparés sans sel, mais dans certains cas (légers), leur consommation modérée est autorisée. Le liquide est également consommé dans des volumes sélectionnés individuellement.

    Nutrition et régime alimentaire pour insuffisance rénale (vidéo)

    Un régime pauvre en protéines pour l'insuffisance rénale vous permet de manger des plats savoureux sans alourdir les reins. Les recettes sont simples mais nutritives et contiennent beaucoup de glucides. En règle générale, il s'agit de pain spécial, de produits laitiers et d'œufs en grande quantité. Une bonne nutrition peut stabiliser la condition d'une personne atteinte de néphropathie chronique, améliorer l'évolution de la maladie.

    Attention, seulement AUJOURD'HUI!

    Nutrition pour insuffisance rénale

    • Qui peut faire face à ce problème
    • Fondements de la nutrition clinique

    L'insuffisance rénale complique l'évolution de nombreuses maladies des organes du système excréteur. Le traitement de cette affection doit être complexe et inclure non seulement des médicaments, mais également l’application des recommandations du médecin en matière de style de vie. Et quel devrait être le régime alimentaire de l'insuffisance rénale? À propos des produits autorisés et interdits, ainsi que du régime général des discussions sur la nutrition dans notre examen.

    Qui peut faire face à ce problème

    Il est important de comprendre que l'insuffisance rénale n'est pas une maladie distincte, mais un syndrome qui a de nombreuses causes différentes. La forme aiguë de la pathologie se développe avec:

    • circulation sanguine altérée dans le lit vasculaire causée par une insuffisance cardiaque, une arythmie, un choc, etc.
    • mort massive par néphron (unités fonctionnelles du tissu rénal);
    • pathologies provoquant une violation aiguë de l'écoulement de l'urine.

    L'insuffisance rénale chronique (CRF) est souvent le résultat d'une pathologie lente des organes urinaires - pyélonéphrite, glomérulonéphrite, urolithiase. Souvent, cette affection est diagnostiquée à l’origine du diabète, des rhumatismes, de la goutte et d’autres troubles métaboliques.

    Le nom de la maladie parle de lui-même. En cas d'insuffisance rénale, une violation de toutes les fonctions des organes de l'appareil urinaire se développe:

    • excréteur;
    • osmorégulation;
    • régulation des ions;
    • intra sécrétoire;
    • métabolique.

    Un régime en insuffisance rénale peut réduire l'impact négatif des produits métaboliques non dérivés sur l'organisme et réduire la charge accrue sur le tractus gastro-intestinal. Une bonne nutrition «aide» les reins à mieux fonctionner et réduit le risque de complications possibles.

    Fondements de la nutrition clinique

    La nutrition spécialisée dans l'insuffisance rénale a été appelée régime thérapeutique numéro 7 (tableau de Pevsner). Il vise à:

    Réduire la quantité de protéines consommée à 40-60 grammes par jour Dans un grand nombre de cas, les produits du métabolisme des protéines dans le corps ont un effet toxique et «chargent» les reins de travail inutile.

    Fournir à une personne tous les nutriments Ceci est principalement dû aux produits laitiers et végétaux riches en graisses, en glucides et en protéines facilement digestibles Limitation du sel à 1 g / jour Le sel a la capacité de retenir l'eau dans le sang.

    Régime de consommation, en coordination avec le médecin Les patients présentant une insuffisance rénale peuvent être amenés à limiter leur consommation de liquide à 1,0-1,2 litre par jour.

    Traitement culinaire optimal - Il est recommandé d’utiliser tous les produits bouillis, cuits au four, cuits au four ou à la vapeur.

    Que pouvez-vous manger avec une insuffisance rénale? Parmi les produits autorisés émettent:

    • céréales: riz, sarrasin, sagou;
    • pain sans levure;
    • soupes légères dans un bouillon de légumes;
    • viande maigre (poitrine de poulet, dinde, lapin, veau);
    • poisson;
    • légumes de saison (carottes, betteraves, pommes de terre, citrouilles, navets, tomates), légumes verts;
    • œufs (pas plus d'un par jour);
    • fruits transformés sous forme de confiture, confiture, gelée, mousse, etc.

    Interdit avec la maladie:

    • l'alcool sous n'importe quelle forme;
    • café fort, thé, cacao, chocolat chaud;
    • sur des plats salés, des légumes marinés;
    • les champignons;
    • aliments riches en acides gras saturés et en acides gras trans (suif de porc et de boeuf, rognons, cervelle, langue et autres sous-produits, margarine, huile de cuisson);
    • légumes et fruits, entraînant une formation accrue de gaz dans les intestins (chou, épinards, pois, haricots et autres légumineuses, bananes, abricots);
    • conserves et saucisses.

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale aiguë

    Le régime alimentaire pour insuffisance rénale aiguë devrait viser à faciliter le travail du système excréteur et à prévenir le développement de complications. La situation est compliquée par le fait qu'au début de la maladie, les patients sont généralement inconscients et ont besoin d'une nutrition parentérale. Ensuite, en tant que restauration des fonctions vitales, elles peuvent être transférées à un régime thérapeutique.

    Le principe de base de la correction de la nutrition dans l'insuffisance rénale aiguë reste la restriction des protéines jusqu'à 40-70 g / jour. Dans le même temps, l’apport calorique total du régime devrait rester relativement élevé afin d’éviter la destruction des propres tissus et d’accroître la charge sur les reins.

    Ceci est réalisé aux dépens des glucides complexes contenus dans les céréales, les fruits et les légumes, ainsi que des graisses riches en oméga-3, 6.

    En outre, il est recommandé de cuire tous les plats sans ajouter de sel et de ne les ajouter que légèrement avant de les consommer.

    Lors du réapprovisionnement en nutriments, les vitamines et les oligo-éléments sont considérés comme particulièrement utiles:

    • jus de fruits frais - pomme, cerise, prune, melon;
    • légumes - pommes de terre, carottes, chou-fleur, betteraves;
    • verts frais.

    Avec un traitement approprié, le rétablissement complet des patients présentant une insuffisance rénale aiguë a lieu dans les 6 à 24 mois. Suivre un régime pendant cette période est très important pour un rétablissement rapide et la normalisation des reins. À l’avenir, le patient pourra élargir progressivement la liste des produits approuvés.

    Diète avec ESRD

    Le régime alimentaire pour insuffisance rénale chronique doit être respecté par le patient tout au long de sa vie. Au stade initial de la maladie, on suppose une petite restriction en protéines dans le régime alimentaire - jusqu’à 1 g / kg de poids.

    Les produits suivants sont recommandés pour une utilisation:

    Il est important que les patients atteints d'insuffisance rénale chronique consomment une quantité suffisante d'éléments nutritifs. Par conséquent, le contenu calorique des aliments doit être élevé. Il n'est pas nécessaire de limiter sévèrement le sel, mais sa quantité par jour ne doit pas dépasser 3-4 grammes.

    En outre, les experts recommandent une fois par semaine d'organiser une journée de jeûne pour les reins. Pour cela, il suffit en journée qu'il n'y ait qu'un seul des produits suivants:

    L'alimentation avec une insuffisance grave des organes du système excréteur devient plus stricte. La quantité de protéines consommée quotidiennement est limitée à 20-25 g, et 70 à 80% de cette quantité doit être constituée d'aliments pour animaux faciles à digérer - viande maigre, poisson, volaille, œufs. Le sel est limité à 3 g / jour, s'il n'y a pas d'œdème.

    Lorsque les symptômes d'insuffisance rénale augmentent, il est recommandé de passer à un régime totalement sans sel. Pour que la nourriture ne semble pas fraîche, vous pouvez utiliser des épices (sauf pour le piment, la moutarde, le raifort), des herbes épicées, des herbes, du jus de citron.

    Le menu quotidien des patients présentant une insuffisance rénale chronique peut ressembler à ceci:

    • pommes de terre bouillies;
    • omelette d'un œuf;
    • chérie;
    • jus d'orange
    • yaourt naturel avec purée de baies;
    • eau minérale.
    • soupe de légumes au sarrasin;
    • ragoût d'aubergines, de poivrons et de carottes;
    • gelée de pomme.
    • pain de seigle avec du beurre;
    • décoction de rose sauvage.

    L'une des méthodes courantes de traitement des maladies menaçantes du système urinaire reste le régime alimentaire: en cas d'insuffisance rénale, il est facile à observer car son menu est très varié et son contenu calorique est élevé. Le respect des recommandations médicales améliore considérablement le pronostic du patient et réduit la gravité des symptômes de la pathologie.

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale chronique

    L'insuffisance rénale chronique est une complication de diverses maladies du rein entraînant une atteinte grave de leurs fonctions. Dans le corps d'un malade, des produits du métabolisme des protéines s'accumulent, ce qui conduit à un auto-empoisonnement du corps. La diététique dans ces cas est cruciale. Limitation des protéines dans le régime à 20-70 g par jour, en fonction du degré d'insuffisance rénale.

    2, assurer la valeur énergétique des aliments en augmentant la quantité de lipides et de glucides. 3. L'utilisation d'une quantité suffisante de légumes et de fruits, en tenant compte de leur composition en protéines, en vitamines et en sels. Produits de traitement culinaires appropriés pour améliorer l'appétit. 5

    Ajuster la consommation de sel et d'eau en fonction de la présence d'un œdème, de la pression artérielle et de l'état des reins.

    dans le régime alimentaire, la quantité de protéines est légèrement limitée (jusqu'à 70 g ou 1 g de protéines pour 1 kg de poids corporel du patient). protéines végétales présentes dans le pain, les légumes, les noix, les légumineuses, les céréales.

    Les produits métaboliques de ces protéines sont plus facilement excrétés par l'organisme. En outre, les produits à base de plantes contiennent un grand nombre de composés alcalins, qui inhibent le développement de l’acidose.

    Pour garantir une valeur énergétique suffisante du régime, il est nécessaire de consommer une variété de graisses et de glucides, en particulier ceux contenus dans les légumes et les fruits.

    Limite de sel légèrement. La nourriture est préparée sans sel, mais vous pouvez en consommer 5 à 6 grammes par jour. Si le patient a une augmentation de la quantité d'urine libérée (polyurie), la quantité de sel peut être augmentée à 5-6 g par 1 litre d'urine.

    La quantité de liquide ne doit pas non plus dépasser la quantité d'urine excrétée au cours de la journée écoulée, soit plus de 500 ml. Une quantité suffisante de liquide favorise l'excrétion des produits métaboliques du corps.

    Une fois par semaine, ils passent une journée de jeûne (sucre, pastèque, potiron, pomme de terre, pomme).

    la quantité de protéines est sévèrement limitée (jusqu'à 20 à 40 g par jour). La majeure partie des protéines (70-75%) doit être constituée de protéines animales (lait, œufs, viande, poisson) afin de fournir à l'organisme des acides aminés essentiels.

    En raison de la réduction drastique de la quantité de protéines, la valeur énergétique de l'alimentation est augmentée grâce au lait, aux graisses végétales ainsi qu'aux glucides. Pour améliorer le goût, des épices, des verts, des légumes aigres et des jus de fruits (citron, orange, tomate, etc.) sont ajoutés aux plats.

    Une journée peut être consommée 2-3g de sel. S'il n'y a pas d'œdème, d'insuffisance circulatoire chronique, d'hypertension artérielle, le patient peut utiliser 3 g de sel par jour.

    La quantité de liquide (y compris les premiers soins) qu'un patient peut boire ne doit pas dépasser la quantité de débit urinaire quotidien (débit urinaire) du jour précédent, supérieure à 500 ml. jus de fruits et de légumes dilués ou eaux minérales hydrocarbonées (Borjomi, Luzhanskaya No. 1, Polyana Kvasova).

    Les aliments doivent être bouillis, la viande et le poisson après l'ébullition peuvent être légèrement rôtis.

    aliments et boissons irritant les reins (café fort, thé, cacao, chocolat, collations salées épicées, bouillons de viande, bouillons de poisson et de champignons, alcool). Repas - 5-6 fois par jour.

    digne d'attention qui peut être utilisé pendant une longue période. C’est un régime pauvre en protéines qui contient de 18 à 25 g de blanc d’œuf pour répondre aux besoins de l’organisme en acides aminés essentiels.

    La valeur énergétique du régime alimentaire de 2000 à 2800 kcal provient principalement des matières grasses (120 à 130 g) et des glucides (230 à 380 g). Le sel est ajouté en une quantité de 2-5g.

    Le fluide n'est pas limité et correspond à la diurèse quotidienne.

    car ils augmentent l'acidose.

    légumes, fruits, sucre, confiture, marmelade, miel, huile végétale, matières grasses du lait. Pour améliorer le goût, ajoutez des épices: aneth, laurier, cannelle, clou de girofle, piment de la Jamaïque, persil, vanilline. Irritants des assaisonnements interdits: raifort, ail, radis, moutarde.

    1er petit-déjeuner: pommes de terre bouillies - 200g, œuf - 1 pc., Thé au sucre, confiture (miel) - 50g.
    2ème petit-déjeuner: crème sure - 200g, thé au sucre.
    Déjeuner: soupe de riz - 300g (égouttement - 5g, crème sure - 20g, pommes de terre - 100g, carottes - 20g, riz - 30g, oignons - 5g, jus de tomate - 5g), civet - 200g (égoutt. Huiles - 10g, carottes - 70g, betteraves - 100g, rutabagas - 100g), gelée de pommes fraîches - 200g.
    Dîner: bouillie de riz - 200g (riz - 50g, sucre - 5g, lait - 100g, beurre. 5g), thé avec du sucre, confiture (miel) - 50g.
    Toute la journée: prunes. beurre - 70g, sucre - 100g, oeuf - 1 pc., thé.

    nettoyer le sang des produits métaboliques des protéines et autres substances. En hémodialyse chronique, les patients peuvent développer des complications dues à une alimentation déséquilibrée, car la procédure supprime les acides aminés. Les reconstituer est nécessaire en raison de l'expansion du régime.

    Le régime alimentaire des patients atteints d'insuffisance rénale chronique doit contenir 0,75 à 1 g de protéines par kg de poids corporel du patient et par jour. Avec une augmentation du temps d’hémodialyse jusqu’à 30 minutes par semaine, la quantité de protéines est augmentée à 1,2 g pour 1 kg de poids corporel du patient.

    La nourriture est préparée sans sel. Si la pression artérielle est basse, il n'y a pas de gonflement, le patient est autorisé à utiliser 2-Zg de sel par jour.

    En raison du fait que l'hémodialyse se répète, la quantité de potassium, de calcium, de phosphore, de légumes, de fruits, de produits laitiers, de légumineuses, de chou, de champignons peut augmenter dans le corps. Des fruits comme les abricots, les raisins secs, les pruneaux, les bananes, les fruits secs.

    La quantité de liquide est limitée à 700-800 ml par jour. une petite quantité de jus de fruit (citron, pomme, cerise, tomate), grâce à laquelle le corps reçoit des vitamines. Des épices sont ajoutées à des plats qui n'irritent pas les reins (voir ci-dessus).

    La valeur énergétique du régime est de 2800 à 3000 kcal. La composition chimique du régime alimentaire: protéines - 60g (dont est d'origine animale), lipides - 110g, glucides - 450g. Repas - 6 fois par jour en petites portions.

    En plus des produits ci-dessus de cassis, melon, pêche, rhubarbe, céleri, chicorée. plats épicés et salés, bouillons de viande, bouillons de poisson et de champignons, conserves, saucisses, viandes fumées, chocolat.

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale

    Salutations à vous, lecteurs.
    L'insuffisance rénale est un état de santé pathologique dans lequel le fonctionnement normal des reins est perdu, l'urine n'est plus formée ni excrétée, ce qui entraîne l'apparition d'autres anomalies dans les systèmes du corps.

    Un signal d’insuffisance rénale peut être:

    • pathologie en urinant;
    • une diminution du volume d'urine ou une augmentation;
    • augmentation fréquente de la pression artérielle;
    • somnolence et vertiges dus à une diminution du taux d'hémoglobine.

    L'insuffisance rénale est de deux types:

    Insuffisance rénale aiguë

    Maladie grave, mais dans la plupart des cas, complètement réversible. Les reins ont une capacité naturelle à restaurer leur fonctionnalité. En cas de diabète, une insuffisance rénale peut survenir en présence de la maladie. Mais, en règle générale, la maladie résulte d'un dommage soudain et grave du tissu rénal:

    • perte de sang importante, choc grave, arythmie sévère et insuffisance cardiaque;
    • intoxication par des métaux lourds, des poisons ou des médicaments entraînant la mort des tubules rénaux;
    • conséquences de la lithiase urinaire.

    En cas d'insuffisance rénale aiguë, le patient ressent immédiatement une forte diminution du volume des mictions, un malaise général associé à une augmentation de la pression et un pouls rapide.

    Au fil du temps, les symptômes s’aggravent et l’état du patient devient particulièrement grave, et le décès est possible. Mais avec un traitement approprié et des soins médicaux rapides, le fonctionnement normal des reins est rétabli en deux à trois mois.

    La nutrition dans l'insuffisance rénale joue un rôle très important dans la récupération.

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale aiguë

    Tout au long de la période de traitement et de récupération, les patients doivent suivre un régime alimentaire assez strict, dont le contenu diffère légèrement de celui de tous les régimes habituels, non caloriques.

    Cette nourriture s’explique par le fait que les patients souffrant d’insuffisance rénale aiguë doivent recevoir une quantité suffisante de calories par jour, faute de quoi les propriétés défensives de l’organisme entreront en jeu, et pour recevoir de l’énergie vitale, elles utiliseront des réserves sous forme de protéines, ce qui aggrave le cours de la maladie et son état. le patient. En cas de diabète, il est recommandé de combler le besoin accru en glucides de l'organisme grâce à l'utilisation d'huile d'olive.

    Produits non recommandés pour l'insuffisance rénale aiguë

    • Le sel;
    • Du fromage;
    • Les légumineuses;
    • Produits de boulangerie cuits avec du sel;
    • Bouillons de viande, de poisson et de champignons forts;
    • Légumes marinés, marinés ou salés;
    • Ail, radis, oseille, épinards;
    • Au chocolat

    En général, les produits contenant du potassium, du magnésium et du sodium sont strictement limités. La quantité de liquide consommée est contrôlée en fonction du stade de la maladie, des résultats des tests et du volume d'urine du jour précédent.

    La maladie traverse quatre étapes et chacune d’elles se caractérise par son propre ensemble de produits strictement réglementés par le médecin. Dans le diabète, les aliments diététiques ont une structure très similaire à celle des produits autorisés.

    Par conséquent, les patients atteints de cette maladie utilisent les mêmes canons dans leur régime alimentaire uniquement avec des amendements aux produits contenant du sucre.

    Insuffisance rénale chronique

    La santé du patient souffrant d'insuffisance rénale chronique se détériore progressivement.

    La raison de cette affection est due à la détérioration progressive de la fonctionnalité des reins, qui s’accompagne d’une violation de l’équilibre eau-sel dans le corps, de sorte qu’un auto-intoxication du corps par des produits métaboliques (urémie) est possible.

    L'insuffisance rénale survient souvent avec le diabète. Les patients avec un tel diagnostic doivent traiter les niveaux de sucre dans le sang avec une inquiétude particulière et adhérer à une nutrition appropriée.

    La diététique en cas d'insuffisance rénale chronique vise à surveiller en permanence la quantité de protéines consommée afin d'éviter la dégradation de ses propres réserves de protéines. En cas d'insuffisance rénale, la carence en protéines, provoquée par une maladie rénale, est la principale cause de la détérioration de l'état du corps et de l'évolution de la maladie.

    Pourquoi cela se produit-il? C'est une question de caractéristiques métaboliques dans le corps humain.

    Limiter l'apport en protéines dans le menu est recommandé dès le premier stade d'une maladie chronique. La teneur en protéines admissible dans les aliments est calculée à partir de 1 g pour 1 kg de poids corporel du malade.

    Au deuxième stade, un taux de 0,8 g par kg est autorisé, et aux troisième et suivants stades, 0,6 g par 1 kg de poids.

    Ceci est très petit, car pour éviter un manque de nutriments chez un patient, le médecin traitant recommandera au patient des acides cétoniques ou des acides aminés à partir du troisième stade. Mais avant une telle étape, le médecin expliquera les points principaux du menu pour le patient.

    Le principe de la nutrition dans l'insuffisance rénale chronique est de saturer le corps autant que possible en calories, au détriment des glucides et des lipides (en cas de diabète, il faut se méfier des glucides).

    Mais en même temps, les insuffisants rénaux chroniques sont accompagnés par un manque d'appétit, des nausées, des vomissements et un changement de goût. Dans de telles circonstances, il est assez difficile de saturer correctement le corps, l'approche en matière de nutrition doit donc être quelque peu créative:

    1. En plus d'utiliser les bons ingrédients dans la cuisine, ils doivent être faciles à digérer afin de ne pas surcharger le système digestif affaibli.
    2. La nourriture devrait attirer le patient par son apparence. Cet effet peut être obtenu si vous jouez un peu sur le contenu en couleur des aliments dans l’assiette.
    3. Le déjeuner fraîchement préparé devrait être parfumé pour induire l’appétit.

    Alimentation en insuffisance rénale chronique

    Les repas sont accompagnés d'une consommation constante, sans pain protéiné et sans sel, ainsi que de sagou (amidon de gruau).

    De plus, la quantité d'urine libérée la veille est surveillée. La quantité de liquide disponible pouvant être bue sans charge supplémentaire sur les reins dépendra de cet indicateur. Les patients insuffisants rénaux ont soif. Ils ont tendance à boire de grandes quantités d'eau, mais ne comprennent pas que le rein n'est pas encore capable de l'excréter en quantité suffisante.

    Le résultat est l'hypertension et l'œdème. Avec le diabète, ces symptômes sont extrêmement indésirables. Au stade initial d'une maladie chronique, il y a une limite à la quantité de liquide pénétrant dans le corps - deux litres.

    En règle générale, à partir de la troisième étape, la quantité d'urine quotidienne émise diminue; dans ce cas, l'axiome entre en vigueur - nous buvons autant que l'urine plus 500 ml la veille.

    S'il est très difficile de faire face à la soif, vous pouvez légèrement dépasser le corps et boire une partie de la norme quotidienne sous forme de glaçons (congeler une partie du stock).

    Le régime alimentaire dans l'insuffisance rénale joue un rôle énorme dans le taux de récupération, mais il n'est pas si facile à suivre. Le plus difficile est le rejet du sel.

    Mais il est bien qu'avec le temps, le médecin autorise le retour progressif du sel au menu du patient. Et bien sûr, vous devriez vous en tenir à une façon saine de cuisiner - cuire à la vapeur, cuire au four.

    Plus D'Articles Sur Les Reins