Principal Prostatite

La structure et l'emplacement des glandes surrénales

Laisser un commentaire

La plupart des gens ne savent pas ce que sont les glandes surrénales, à quoi ils ressemblent et quel rôle ils jouent dans le corps. Les glandes surrénales sont des glandes endocrines activement impliquées dans le fonctionnement du corps. Processus métaboliques, contrôle du fond hormonal, formation de forces de protection - pas la liste complète des fonctions auxquelles l'organisme participe.

Où sont-ils situés?

Topographie

Les glandes surrénales appartiennent aux glandes endocrines car elles forment une paire de glandes et occupent une position située dans la surface médiale supérieure au niveau des points supérieurs des reins. Les glandes surrénales sont situées dans l'espace rétropéritonéal et sont situées de part et d'autre de la colonne vertébrale, à la hauteur de la 11e à la 12e vertèbre thoracique. Le bord postérieur de la capsule fasciale, dans lequel sont enfermées les deux glandes, est adjacent à la région lombaire du diaphragme.

Glandes syntopiques

Les glandes surrénales sont composées de surfaces externes (externes), postérieures et rénales. Par rapport aux organes internes, les glandes à paires occupent la position suivante:

  • Glande surrénale droite:
    • le fond est adjacent au coin supérieur du rein;
    • devant bordé par le bord extra-péritonéal du foie;
    • la face centrale fait face à la grosse veine;
    • le dos est bordé par le diaphragme lombaire.
  • Glande surrénale gauche:
    • bordé par le coin supérieur gauche du rein;
    • à l'avant en contact avec la paroi arrière du trou de la glande et l'estomac;
    • situé derrière le diaphragme;
    • les vaisseaux du pancréas et de la rate se forment en bas.
Retour à la table des matières

Embryologie

Les glandes embryonnaires se développent chez le fœtus au cours du premier mois de développement intra-utérin, leur longueur est d'environ 5 à 6 mm. L'embryon est formé sous forme de prolifération de tissu péritonéal. La croissance se développe dans l'embryon du tissu conjonctif et est ensuite séparée de la couche de cellules plates. Le germe est un organe indépendant qui formera la matière corticale. Des éléments du plexus solaire du système nerveux sympathique forment la médullosurrénale. Une rugosité caractéristique apparaît à la fin des 4 mois du développement embryonnaire.

Anatomie des glandes surrénales

Les glandes surrénales sont situées à l'intérieur du tissu adipeux sous-cutané et de la membrane rénale. Le corps, la jambe latérale et médiale - la structure de la glande. La glande placée à droite ressemble à une pyramide triangulaire, la gauche à une faucille lunaire. Les surfaces avant et arrière sont plissées. Le plus profond est plus proche du milieu de la surface et s'appelle la porte. À gauche, des portes en fer se trouvent près de la base et à droite, près du sommet.

Dimensions typiques

La couleur de la surface extérieure est jaune ou brune. Dès la naissance et à l'âge adulte, la masse et la taille des glandes surrénales changent. La masse des glandes surrénales chez le nouveau-né est d'environ 6 g, chez l'adulte de 7 à 10 g. La longueur atteint environ 6 cm, la largeur 3 cm, l'épaisseur 1 cm La glande gauche est légèrement plus grande que la glande droite.

Glande structure

La structure des glandes est similaire à celle du fruit. Chaque glande se compose de 3 couches, une brève description est décrite dans le tableau:

Le cortex surrénal et la moelle sont des glandes indépendantes impliquées dans la production d'hormones.

Glandes d'écorce

Cartizol, androgènes, aldostérone - les hormones produites par le cortex surrénalien. Les cellules de la couche corticale participent également au processus. En l'absence de violations du cortex surrénal et d'influences externes, le nombre d'hormones produites est de 35 à 40 mg. La substance corticale peut être distinguée en 3 couches. Cette division peut être attribuée au niveau invisible à l'œil nu. Chaque couche a des fonctions différentes et produit des substances différentes qui affectent les processus physiologiques du corps.

La zone glomérulaire des glandes surrénales est le lieu de synthèse des hormones responsables de la pression artérielle. Retour à la table des matières

Zone glomérulaire

Il se compose de cellules rectangulaires, qui sont combinées en petits groupes - les glomérules. Un réseau de capillaires est formé dans ceux-ci, qui pénètrent dans la couche cellulaire liquide. L'aldostérone, la corticostérone, la désoxycorticostérone sont nécessaires pour réguler la pression artérielle. C'est la zone glomérulaire qui est le lieu principal de leur formation.

Zone de faisceau

La zone la plus large du cortex des glandes, située entre les couches glomérulaire et réticulaire. Il est formé de longues cellules légères polyédriques situées à la surface des glandes. Les éléments de la zone du faisceau sont responsables de la sécrétion de corticostérone, le cortisol. Ils sont nécessaires pour réguler le métabolisme des graisses, des protéines et des glucides dans le corps humain.

Zone de maillage

Les petites cellules rectangulaires forment de petits composés. C'est la troisième couche interne responsable de la synthèse des androgènes. Les principales hormones produites dans la zone réticulaire sont:

  • la déshydroépiandrostérone;
  • l'adrénostérone;
  • l'œstrogène;
  • la testostérone;
  • la prégnénolone;
  • le sulfate de déshydroépiandrostérone;
  • 17-hydroxyprogestérone.
Retour à la table des matières

Matière cérébrale

Le centre des glandes est une médulla. Il se compose de grandes cellules peintes en couleur jaune-brun. Ses cellules sont responsables de la synthèse de noradrénaline et d'adrénaline et de la libération de ces substances dans le sang. Une telle hormone est nécessaire pour que tous les systèmes et organes internes soient pleinement prêts en cas de menace. Le processus ne commence qu'après que le système nerveux sympathique a transmis «l'indication» à travers la moelle épinière.

Apport sanguin et innervation

Les caractéristiques de l'irrigation sanguine sont une grande quantité de sang à 1 oz. tissu comparé à d'autres organes.

Les trois grandes artères circulatoires sur les 50 utilisées pour l’approvisionnement en sang des glandes surrénales et des reins sont les suivantes:

  • l'artère surrénale principale supérieure, qui s'étend à partir du vaisseau sanguin inférieur diaphragmatique;
  • artère moyenne (fournie avec un vaisseau sanguin abdominal);
  • artère inférieure (associée à l'artère rénale).
L'approvisionnement en sang des glandes surrénales est plus intense que dans les autres organes.

Certains vaisseaux ne fournissent que le sang à la couche corticale, d'autres la traversent et nourrissent la médulla. De larges capillaires créent un apport de sang au vaisseau sanguin central. La veine centrale de la glande gauche pénètre dans l'artère rénale et de la glande droite dans la veine cave inférieure. En outre, de nombreux petits vaisseaux sanguins émergent des paires de glandes et tombent dans les branches de la veine porte.

Un réseau de capillaires lymphatiques se connecte aux nœuds lombaires du système lymphatique. Les nerfs errants fournissent aux glandes appariées des éléments nerveux. De plus, la totalité des éléments nerveux du plexus solaire fournit à la moelle des fibres sympathiques préganglionnaires. L'innervation est due aux éléments nerveux des plexus abdominaux, surrénaliens et rénaux.

Fonctions principales

La physiologie des paires de glandes consiste en la mise au point d’un grand nombre d’hormones qui assurent le fonctionnement intégral du corps. Certains établissent des processus métaboliques, d'autres contribuent à la production d'hormones sexuelles. Mais la fonction principale des glandes surrénales dans le corps humain est de fournir une résistance au stress. Dans toutes les situations stressantes, ils assurent le corps, créant ainsi un potentiel énorme d'éléments protecteurs du système nerveux. Le travail des glandes appariées est imperceptible, mais s’ils sont normalement, une personne ne se sent pas fatiguée, anxieuse et faible.

Maladies

La violation des glandes affecte la santé (par exemple, le diabète) et entraîne de sérieux changements dans les fonctionnalités du corps. Toutes les pathologies sont causées par une sécrétion insuffisante ou excessive d'hormones, ainsi que par une forme mixte. Les principales pathologies comprennent:

Les maladies des glandes surrénales sont particulièrement dangereuses, car entraîner une complication dans le travail de tout l'organisme.

  • Augmentation des niveaux d'hormones:
    • Syndrome d'Itsenko Cushing. La pathologie surrénalienne se développe en raison d'une augmentation de l'hormone adrénocorticotropine. Une personne présente les symptômes suivants:
      • les blessures guérissent fortement;
      • en raison de la fragilité des vaisseaux, des hématomes sont constamment formés;
      • faiblesse générale;
      • pustules de la peau;
      • mal de tête;
      • les femmes se caractérisent par la croissance des poils sur le visage, la poitrine et les cuisses.
    • Syndrome de Kona. Les signes expressifs de la maladie ne sont pas observés. Une personne peut avoir:
      • des convulsions;
      • l'énurésie nocturne;
      • perte de conscience;
      • haute pression.
    • Hypercatécholaminémie. La cause de la pathologie sont de nouvelles croissances dans les cellules de la moelle. Symptômes inexpressifs. Hypertension artérielle avec sauts alternés - la principale caractéristique.
    • Hyperandrogénie. L'excès de formation d'hormones chez les femmes entraîne l'apparition de signes masculins.
  • Une diminution du niveau hormonal conduit à l'apparition d'une carence chronique ou aiguë:
    • La maladie d'Addison. En raison du manque d'hormones, tous les processus métaboliques échouent. Les signes sont assez faciles à reconnaître:
      • abaisser la pression artérielle;
      • la peau devient bronzée (pigmentation);
      • faiblesse, léthargie;
      • petites dépressions nerveuses.
    • Hypocorticoïde. L'état aigu est toujours caractérisé par la soudaineté et ressemble au choc, il est donc difficile à diagnostiquer. Les signes sont les suivants:
      • la pression artérielle chute brusquement;
      • rythme cardiaque brisé;
      • performance thermique réduite;
      • une insuffisance cardiovasculaire se produit;
      • trouble du système digestif;
      • des signes d'œdème cérébral se forment.
  • Forme mixte:
    • Les néoplasmes sont une pathologie rare. Les symptômes dépendent du fonctionnement des glandes endocrines:
      • maux de tête, selles anormales, moins de douleurs au dos;
      • aucun signe caractéristique.

Le danger est qu'avec de telles maladies, le tableau clinique est absent et l'examen est effectué aux dernières étapes.

Pour restaurer les fonctions des glandes surrénales, vous devez consulter un médecin et les examiner, éliminer les hormones ou les pilules contraceptives (si elles sont prises), et vous assurer d'une nutrition adéquate. Seul un médecin peut choisir le bon médicament, l'auto-traitement est interdit. D'une personne, l'attention au bien-être et le contrôle de tout changement sont importants. Même la fatigue ne peut être ignorée.

Où sont les glandes surrénales et à quoi servent-elles?

Où sont les glandes surrénales humaines? Très souvent, les patients sont intéressés, où se trouvent ces organes, peuvent-ils être sondés indépendamment, causent-ils de la douleur? Le médecin répondra facilement à ces questions car il est extrêmement important de connaître la structure de votre corps et de prévenir les maladies pouvant survenir à l’une ou l’autre partie du corps.

Dans cet article, nous parlerons de l'emplacement et de la structure des glandes surrénales, de leurs fonctions et découvrirons les pathologies de ces organes.

L'emplacement et l'anatomie des glandes surrénales

Les glandes surrénales sont situées (glandulae suprarenales) dans l'espace rétropéritonéal, au-dessus des pôles supérieurs des reins, au niveau des 11 à 12 vertèbres thoraciques. Ils n'ont rien à voir avec les reins et ils ont reçu leur nom en raison de l'emplacement des glandes surrénales humaines. Les glandes surrénales appartiennent aux glandes endocrines, le poids d'une glande est en moyenne de 11-13 g.

La structure des glandes surrénales est la suivante: l'extérieur du fer est recouvert d'une capsule fibreuse, à laquelle le cortex est adjacent, et au centre, à l'intérieur de la glande surrénale, se trouve la médulla. Le cortex et la moelle peuvent être considérés comme des glandes endocrines distinctes qui produisent des hormones dotées de mécanismes de régulation et de fonctions différents.

La structure du cortex surrénalien est représentée par les zones glomérulaire, en faisceaux et réticulaires, qui produisent différents groupes d'hormones:

  • des minéralocorticoïdes;
  • les glucocorticoïdes;
  • hormones sexuelles.

De par leur composition chimique, ces hormones sont des stéroïdes et leur synthèse nécessite de l'acide ascorbique et du cholestérol.

Faites attention! Lorsqu'une personne a des glandes surrénales, un médecin peut le montrer au cours d'un processus d'échographie.

Fonction surrénale

Les glandes surrénales jouent un rôle très important. Sans elles, le fonctionnement normal du corps est tout simplement impossible. Ils sont engagés dans la production d'hormones qui produisent divers effets physiologiques. La synthèse et la libération d'hormones par le cortex surrénalien sont régulées par le système hypothalamo-hypophysaire en sécrétant de l'ACTH.

Les glucocorticoïdes produits comprennent:

Grâce à eux, il existe une régulation du métabolisme des protéines, des graisses et des glucides, à savoir: la mobilisation des graisses du tissu adipeux, favorisant la dégradation des protéines et la manifestation d'une action antagoniste vis-à-vis de l'insuline. De plus, les glucocorticoïdes ont la capacité d’inhiber le développement de processus inflammatoires et d’arrêter la production d’anticorps (cet effet est bénéfique pour le traitement des maladies allergiques). En outre, elles sont considérées comme des hormones d'adaptation, car elles soutiennent l'activité musculaire et les performances du cerveau, adaptent le corps aux changements de température, à la privation d'oxygène ou au stress émotionnel.

À quoi servent encore les glandes surrénales?

Ils produisent de l'aldostérone - une hormone liée au minéralocorticoïde. Grâce à lui, la régulation du métabolisme eau-électrolyte dans le corps humain. Au fond de leur fonctionnement, l'absorption inverse de sodium et d'eau dans les tubules distaux des néphrons rénaux est améliorée.

De plus, ils facilitent le transport des ions potassium et de l'hydrogène dans la direction opposée. Il convient également de noter la capacité de l'aldostérone à réguler le niveau de pression artérielle en augmentant le tonus des vaisseaux sanguins ou en augmentant le volume de liquides.

Pour les hormones sexuelles comprennent:

Chez les enfants, ils contribuent au développement des organes sexuels et des caractères sexuels secondaires. De plus, les œstrogènes ont un effet anti-sclérotique prononcé et les androgènes favorisent une augmentation de la masse des organes et du corps en stimulant la synthèse des protéines.

La médullosurrénale produit de l'adrénaline (80%) et de la noradrénaline (20%). L'action de l'adrénaline affecte:

  • fréquence et intensité des contractions cardiaques;
  • augmentation du volume sanguin minute;
  • augmenter la conductivité du muscle cardiaque;
  • constriction des vaisseaux sanguins (sauf pour le cerveau, le cœur et les muscles squelettiques);
  • relaxation des muscles bronchiques;
  • inhibition de la motilité, de la sécrétion et de l'absorption dans le tractus gastro-intestinal;
  • renforcement des muscles squelettiques trophiques et augmentation de leur efficacité;
  • pupilles dilatées;
  • la conversion du glycogène en glucose;
  • augmentation des acides gras dans le sang;
  • métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.

En outre, l'adrénaline augmente la stimulation du système nerveux, augmentant le niveau d'activité et de veille, provoquant une mobilisation mentale, une anxiété, une anxiété et une tension. Grâce à cette hormone, le corps résiste aux chocs et au stress. Dans des conditions anxieuses ou dangereuses, le corps libère de l'adrénaline dans le sang, activant simultanément une SN sympathique. Ainsi, ce mécanisme est responsable des réactions d'adaptation défensives.

La norépinéphrine a plusieurs autres effets, car elle affecte les récepteurs alpha-adrénergiques. Son effet vasoconstricteur est plus prononcé, contrairement à l'adrénaline. Participe à la régulation de la pression artérielle et de la résistance vasculaire périphérique (par exemple, lorsque vous modifiez la position du corps, le niveau de noradrénaline dans le sang est modifié).

Peut causer une augmentation du débit cardiaque et une augmentation de la pression de perfusion dans les artères cérébrales et coronaires. La quantité de noradrénaline dans le corps peut augmenter en cas de blessure, de perte de sang, de tension nerveuse, de peur ou de brûlure.

Cependant, cette hormone moins stimule les contractions du coeur, a peu d'effet sur les muscles lisses des bronches et des organes gastro-intestinaux. Il n'a pas d'effet prononcé sur le métabolisme, mais moins augmente le besoin d'oxygène tissulaire et de myocarde, plutôt que d'adrénaline.

Maladies des glandes surrénales

Le tableau clinique de la maladie surrénalienne est très diversifié. Afin de poser le bon diagnostic, le médecin doit effectuer une série d’études nécessaires. Dans la plupart des cas, la maladie est associée à une hypo ou hyperfonction des glandes.

Les plus courants sont:

  1. La maladie d'Addison est caractérisée par une lésion bilatérale du cortex surrénal et s'accompagne d'une sécrétion insuffisante d'hormones. L'échec chronique est primaire (avec atteinte du cortex surrénalien) ou secondaire (conséquence du processus pathologique de la région de l'hypophyse avec diminution de la production de corticotropine). En outre, une thrombose vasculaire, une hémorragie, une tuberculose surrénalienne, un traitement prolongé aux corticostéroïdes peuvent influer sur le développement d'une insuffisance chronique.
    En conséquence, la formation d'hormones est perturbée, ce qui affecte tous les processus métaboliques. À l'extérieur, on observe une hyperpigmentation de la peau et des muqueuses, une faiblesse, une hypotension, une atrophie du myocarde, une diminution de l'appétit et du poids, une immunité réduite et une adaptation aux situations stressantes, ainsi qu'une hypoplasie et une atrophie musculaire, accompagnées de douleurs musculaires.
  2. La maladie de Itsenko-Cushing - résulte de la production accrue d’ACTH, qui affecte l’hyperfonctionnement des glandes surrénales et leur augmentation de taille. Il se produit à l'arrière-plan d'un adénome hypophysaire ou d'une infection du système nerveux central. La maladie est accompagnée d'obésité, de changements cutanés trophiques, d'hirsutisme, d'ostéoporose, d'hypogonadisme secondaire, d'hypertension artérielle, de myopathie, de troubles liés aux glucides et aux électrolytes.
  3. Un phéochromocytome est une tumeur principalement localisée dans la médulla des glandes surrénales et constituée de cellules chromaffines. La tumeur sécrète une quantité impressionnante de catécholamines, faisant souvent référence au syndrome de multiples troubles endocriniens. Les causes de son apparition sont inconnues, mais dans 10% des cas, la forme familiale de la maladie survient.
    La maladie se manifeste par une hypertension artérielle, une irritabilité accrue, des maux de tête et la fatigue. Avec le phéochromocytome, une crise hypertensive peut se développer, avec une fréquence allant de 1 fois par an à 15 fois par jour.
  4. L'hyperaldostéronisme est une pathologie caractérisée par une production accrue d'aldostérone. Se produit en raison du syndrome de Conn, d'un défaut enzymatique 18-hydroxylase, ou se développe dans le contexte de pathologies des reins, du foie et du système cardiovasculaire (cirrhose du foie, dysplasie et sténose de l'artère rénale, hypertension maligne, syndrome néphrotique).
    Accompagné de violations de l'équilibre hydroélectrolytique, il en résulte une hypertension artérielle marquée, une cardialgie, des maux de tête, une perturbation du rythme cardiaque et des modifications du fond d'œil. En outre, il y a une fatigue rapide, une faiblesse des muscles, des convulsions, une pseudo-paralysie. Dans les cas graves, on peut observer un diabète pseudosaccharique, une dystrophie du myocarde et une néphropathie kalypénique.
  5. Syndrome de Nelson - se manifestant par une insuffisance surrénalienne chronique, la présence d'une tumeur hypophysaire, une hyperpigmentation des muqueuses et de la peau. Il s'agit d'une complication contre le traitement de la maladie d'Itsenko-Cushing, après une surrénalectomie totale. Accompagné de perte de poids, faiblesse, manifestations d'hypercortisolisme, troubles ophtalmologiques et neurologiques.
  6. Syndrome adrénogénital - groupe de troubles héréditaires de la production de corticostéroïdes à caractère autosomique récessif. Il se produit en raison de troubles dans divers gènes. La maladie s'accompagne d'insuffisance surrénalienne et d'un excès d'androgènes (chez les filles, pseudohermaphroditisme, chez les garçons, hyperpigmentation du scrotum et augmentation de la taille du pénis).

Les instructions pour le diagnostic de ces maladies sont assez difficiles et impliquent divers tests de laboratoire, CT ou IRM. Le coût de la recherche pour identifier les modifications pathologiques des glandes surrénales peut être assez élevé, mais il est beaucoup plus important d’atteindre un état de santé normal.

À partir des photos et des vidéos de cet article, nous avons démonté la structure et l’emplacement des glandes surrénales, ainsi que leurs fonctions et les maladies qui affectent ces organes.

Symptômes de la maladie surrénale

Le système endocrinien humain a une structure complexe, il est responsable de la régulation du fond hormonal et se compose de plusieurs organes et glandes, parmi lesquels une place importante est occupée par la glande thyroïde, le pancréas et les glandes surrénales. On en sait peu sur les deux premières glandes, mais tous n'ont pas entendu parler d'un organe tel que les glandes surrénales. Bien que cet organe participe activement au fonctionnement de tout l'organisme, des violations dans son travail peuvent entraîner des maladies graves et parfois graves. Qu'est-ce que les glandes surrénales, quelles fonctions sont exercées dans le corps humain, quels sont les symptômes des maladies des glandes surrénales et comment traiter ces pathologies? Essayons de le comprendre!

Les principales fonctions des glandes surrénales

Avant d'examiner les maladies des glandes surrénales, il est nécessaire de se familiariser avec l'organe lui-même et ses fonctions dans le corps humain. Les glandes surrénales sont une paire d’organes glandulaires à sécrétion interne, situés dans l’espace rétropéritonéal au-dessus du pôle supérieur des reins. Ces organes remplissent un certain nombre de fonctions vitales dans le corps humain: ils produisent des hormones, participent à la régulation du métabolisme, fournissent au système nerveux et à tout le corps une résistance au stress et la capacité de se remettre rapidement de situations stressantes.

Fonction surrénalienne - production d'hormones

Les glandes surrénales sont une puissante réserve pour notre corps. Par exemple, si les glandes surrénales sont en bonne santé et s’acquittent de leurs fonctions, une personne en période de stress ne subit ni fatigue ni faiblesse. Dans les cas où ces organes fonctionnent mal, une personne stressée ne peut pas récupérer pendant longtemps. Même après avoir subi le choc, la personne ressent toujours de la faiblesse, de la somnolence pendant 2 à 3 jours, des crises de panique, de la nervosité. De tels symptômes suggèrent des troubles possibles de la glande surrénale qui ne sont pas capables de supporter des troubles nerveux. En cas de situations stressantes prolongées ou fréquentes, la taille des glandes surrénales augmente et, avec les dépressions prolongées, elles ne fonctionnent plus correctement et produisent la quantité adéquate d'hormones et d'enzymes, ce qui, au fil du temps, entraîne l'apparition de nombreuses maladies qui nuisent considérablement à la qualité de la vie et peuvent avoir de graves conséquences.

Chaque glande surrénale produit des hormones et consiste en un cerveau interne et une substance corticale externe, qui se différencient par leur structure, leur sécrétion d'hormones et leur origine. Les hormones de la médullosurrénale du corps humain synthétisent des catécholamines impliquées dans la régulation du système nerveux central, du cortex cérébral, de l'hypothalamus. Les catécholamines ont un effet sur les glucides, les lipides, le métabolisme des électrolytes, sont impliquées dans la régulation des systèmes cardiovasculaire et nerveux.

Des substances corticales ou, en d'autres termes, des hormones stéroïdes sont également produites par les glandes surrénales. Ces hormones surrénales sont impliquées dans le métabolisme des protéines, régulent l'équilibre eau-sel, ainsi que certaines hormones sexuelles. La perturbation de la production des hormones surrénaliennes et de leurs fonctions entraîne des perturbations dans tout le corps et le développement de nombreuses maladies.

Hormones surrénales

La tâche principale des glandes surrénales est la production d'hormones. La médullosurrénale produit donc deux hormones majeures: l'adrénaline et la noradrénaline.

L'adrénaline est une hormone importante dans la lutte contre le stress, produit par la médullosurrénale. L'activation de cette hormone et sa production augmentent avec les émotions positives ainsi que le stress ou les blessures. Sous l'influence de l'adrénaline, le corps humain utilise les réserves d'hormones accumulées, qui se manifestent par: une augmentation et une expansion des pupilles, une respiration rapide, des forces accrues. Le corps humain devient plus puissant, des forces apparaissent, la résistance à la douleur augmente.

Adrénaline et noradrénaline - une hormone dans la lutte contre le stress

La norépinéphrine est une hormone de stress qui est considérée comme le précurseur de l'adrénaline. Il a moins d'impact sur le corps humain, participe à la régulation de la pression artérielle, ce qui permet de stimuler le travail du muscle cardiaque. Le cortex surrénalien produit des hormones de la classe des corticostéroïdes, qui se divisent en trois couches: la zone glomérulaire, la bille et la zone réticulaire.

Les hormones du cortex surrénalien de la zone glomérulaire produisent:

  • Aldostérone - est responsable de la quantité d'ions K + et Na + dans le sang humain. Implique le métabolisme des sels d'eau, contribue à augmenter la circulation sanguine, augmente la pression artérielle.
  • La corticostérone est une hormone peu active qui participe à la régulation de l'équilibre sel-eau.
  • La désoxycorticostérone est une hormone des glandes surrénales qui augmente la résistance dans notre corps, donne de la force aux muscles et au squelette, et régule également l'équilibre eau-sel.

Hormones des glandes surrénales:

  • Le cortisol est une hormone qui préserve les ressources énergétiques du corps et intervient dans le métabolisme des glucides. Le niveau de cortisol dans le sang est souvent attribué aux fluctuations, il est donc bien plus élevé le matin que le soir.
  • La corticostérone - l'hormone décrite ci-dessus, est également produite par les glandes surrénales.

Hormones de la zone réticulaire des glandes surrénales:

La zone réticulaire du cortex surrénalien est responsable de la sécrétion d'hormones sexuelles - les androgènes, qui affectent les caractéristiques sexuelles: la libido, l'augmentation de la masse et de la force musculaires, la graisse corporelle, ainsi que le niveau de lipides et de cholestérol dans le sang.

Sur la base de ce qui précède, on peut conclure que les hormones surrénaliennes jouent un rôle important dans le corps humain et que leur carence ou leur excès peut entraîner le développement de troubles dans tout le corps.

Les premiers signes de la maladie surrénalienne

Des maladies ou des troubles des glandes surrénales se produisent lorsqu'un déséquilibre d'une ou de plusieurs hormones survient dans le corps. Selon l'hormone qui a échoué, certains symptômes apparaissent. En cas de déficit en aldostérone, une grande quantité de sodium est excrétée dans les urines, ce qui entraîne une diminution de la pression artérielle et une augmentation du taux de potassium dans le sang. En cas de dysfonctionnement du cortisol, en violation de l’aldostérone, l’insuffisance surrénalienne peut gambader, ce qui est une maladie complexe qui menace la vie d’une personne. Les principaux signes de ce trouble sont la réduction de la pression artérielle, le rythme cardiaque rapide, le dysfonctionnement des organes internes.

Signes de maladie surrénalienne

La carence en androgènes chez les garçons, en particulier lors du développement intra-utérin, entraîne l'apparition d'anomalies génitales et urétrales. En médecine, cette condition s'appelle "pseudohermaphroditism". Chez les filles, une déficience en cette hormone entraîne un retard de la puberté et l’absence de menstruation. Les premiers signes et symptômes de maladies des glandes surrénales se développent progressivement et se caractérisent par:

  • fatigue accrue;
  • faiblesse musculaire;
  • irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • l'anorexie;
  • nausée, vomissement;
  • hypotension.

Dans certains cas, une hyperpigmentation des parties exposées du corps est constatée: les plis de la peau des mains, la peau autour des mamelons, des coudes, deviennent 2 tons plus foncés que les autres zones. Parfois, il y a un assombrissement des muqueuses. Les premiers signes de maladies des glandes surrénales sont souvent perçus comme un surmenage normal ou des perturbations mineures, mais, comme le montre la pratique, ces symptômes progressent souvent et conduisent au développement de maladies complexes.

Fatigue accrue - le premier signe d'une violation des glandes surrénales

Maladies surrénales et leur description

Syndrome de Nelson - insuffisance surrénalienne, qui se développe le plus souvent après le retrait des glandes surrénales dans la maladie d'Itsenko-Cushing. Les principaux symptômes de cette maladie sont:

  • maux de tête fréquents;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • réduction des papilles gustatives;
  • dépassement de la pigmentation de certaines parties du corps.

La céphalée est une caractéristique du syndrome de Nelson

Le traitement de l'insuffisance surrénale se fait par la sélection correcte des médicaments qui affectent le système hypothalamo-hypophysaire. En cas d'inefficacité du traitement conservateur, les patients sont soumis à une intervention chirurgicale.

La maladie d'Addison est une insuffisance surrénale chronique qui se développe avec des lésions bilatérales des glandes surrénales. Au cours du développement de cette maladie, il se produit une diminution ou un arrêt complet de la production d’hormones surrénaliennes. En médecine, cette maladie peut être retrouvée sous le terme de "maladie du bronze" ou d'insuffisance chronique du cortex surrénalien. Le plus souvent, la maladie d'Addison se développe lorsque le tissu surrénal est endommagé à plus de 90%. La cause de la maladie sont plus souvent des désordres auto-immuns dans le corps. Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • douleur prononcée dans les intestins, les articulations, les muscles;
  • troubles du coeur;
  • changements diffus de la peau, des muqueuses;
  • diminution de la température corporelle, qui est remplacée par une fièvre sévère.

Maladie d'Addison (maladie du bronze)

Le syndrome d'Itsenko-Cushing est une affection caractérisée par une libération accrue de l'hormone cortisol. Les symptômes caractéristiques de cette pathologie sont considérés comme une obésité inégale, qui apparaissent sur le visage, le cou, la poitrine, le ventre, le dos. Le visage du patient devient rouge, en forme de lune, avec une nuance cyanotique. Les patients ont noté une atrophie des muscles, une diminution du tonus et de la force musculaire. Dans le syndrome d'Itsenko-Cushing, les symptômes typiques sont considérés comme une diminution du volume des muscles des fesses et des cuisses et une hypotrophie des muscles abdominaux est également notée. La peau des patients atteints du syndrome d'Itsenko-Cushing présente une teinte «marbre» ​​caractéristique avec des motifs vasculaires remarquables. On observe également une desquamation, un toucher sec, des éruptions cutanées et des varicosités. En plus des modifications cutanées, les patients développent souvent de l'ostéoporose, des douleurs musculaires sévères, une déformation marquée et une fragilité des articulations. Une cardiomyopathie, une hypertension ou une hypotension se développent du côté du système cardiovasculaire, suivies du développement de l'insuffisance cardiaque. De plus, dans le syndrome d'Itsenko-Cushing, le système nerveux souffre énormément. Les patients avec ce diagnostic sont souvent inhibés, alimentés en dépression, attaques de panique. Ils pensent à la mort ou au suicide tout le temps. Chez 20% des patients atteints de ce syndrome, le diabète sucré stéroïdien ne provoque pas de lésions du pancréas.

Les tumeurs du cortex surrénalien (glucocorticostome, aldostérone, corticoélectrome, andosteopoma) sont des maladies bénignes ou malignes dans lesquelles la croissance des cellules surrénaliennes se produit. Les tumeurs surrénaliennes peuvent se développer à la fois de la corticale et de la médullaire, avoir une structure et des manifestations cliniques différentes. Le plus souvent, les symptômes de la tumeur surrénale se manifestent par des tremblements musculaires, une augmentation de la pression artérielle, une tachycardie, une excitation accrue, une sensation de peur de la mort, des douleurs abdominales et thoraciques, une urine abondante. Avec un traitement tardif, il existe un risque de diabète, d'altération de la fonction rénale. Dans les cas où la tumeur est maligne, le risque de métastases aux organes adjacents est possible. Traitement des processus tumoraux des glandes surrénales uniquement chirurgical.

Tumeurs du cortex surrénalien

Un phéochromocytome est une tumeur hormonale des glandes surrénales qui se développe à partir de cellules chromaffines. Développé à la suite d'un excès de catécholamine. Les principaux symptômes de cette maladie sont:

  • hypertension artérielle;
  • transpiration accrue;
  • vertiges persistants;
  • maux de tête graves, douleurs à la poitrine;
  • difficulté à respirer.

Non rarement observé violation de la chaise, nausée, vomissement. Les patients souffrent d'attaques de panique, ont peur de la mort, sont irritables et présentent d'autres signes de perturbation du système nerveux et cardiovasculaire.

Processus inflammatoires dans les glandes surrénales - se développent sur le fond d'autres maladies. Au début, les patients présentent une légère fatigue, des troubles mentaux et des troubles du travail du cœur. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il manque l'appétit, des nausées, des vomissements, de l'hypertension, de l'hypotension et d'autres symptômes qui altèrent considérablement la qualité de vie d'une personne et peuvent avoir des conséquences graves. Il est possible d'identifier l'inflammation des glandes surrénales à l'aide d'une échographie des reins et des glandes surrénales, ainsi que des résultats d'études de laboratoire.

Inflammation des glandes surrénales - affecte négativement tout le corps

Diagnostic des maladies surrénales

Le diagnostic de maladies des glandes surrénales ou l'identification de violations de leur fonctionnalité est possible à l'aide d'une série d'examens, qui sont prescrits par le médecin après les antécédents recueillis. Pour le diagnostic, le médecin vous prescrit une analyse de test d'hormone surrénale, qui vous permet d'identifier un excès ou un déficit en hormones surrénales. La méthode instrumentale principale de diagnostic est considérée comme une échographie des glandes surrénales. L'imagerie par résonance magnétique (MRT) ou la tomodensitométrie (KT) peuvent également être affectées pour déterminer le diagnostic exact. Assez souvent, une échographie des reins et des glandes surrénales est prescrite. Les résultats de l'examen permettent au médecin de dresser un tableau complet de la maladie, d'en déterminer la cause, d'identifier toute violation du travail des glandes surrénales et d'autres organes internes. Puis prescrire le traitement approprié, qui peut être effectué comme une méthode conservatrice, et une intervention chirurgicale.

Traitement des maladies surrénales

Le principal facteur dans le traitement des glandes surrénales est la récupération hormonale. Lors de violations mineures, on prescrit aux patients des médicaments hormonaux synthétiques capables de rétablir le manque ou l'excès de l'hormone souhaitée. En plus de la restauration du fond hormonal, le traitement médical vise à restaurer la fonctionnalité des organes internes et à éliminer les causes profondes de la maladie. Dans les cas où le traitement conservateur ne donne pas de résultat positif, un traitement chirurgical est prescrit aux patients. Il consiste à enlever une ou deux glandes surrénales.

Traitement médicamenteux des maladies surrénales

Les opérations sont effectuées de manière endoscopique ou abdominale. La chirurgie abdominale consiste en une chirurgie qui nécessite une longue période de rééducation. La chirurgie endoscopique est une procédure plus bénigne qui permet aux patients de récupérer rapidement après la chirurgie. Le pronostic après le traitement des maladies des glandes surrénales est favorable dans la plupart des cas. Des complications peuvent survenir lorsque de rares maladies sont présentes dans les antécédents du patient.

Prévention de la maladie surrénalienne

La prévention des maladies des glandes surrénales consiste à prévenir les troubles et les maladies qui endommagent les glandes surrénales. Dans 80% des cas, les maladies surrénaliennes se développent sur fond de stress ou de dépression. Il est donc très important d'éviter les situations stressantes. En outre, vous ne devez pas oublier une alimentation adéquate et un mode de vie sain, prenez soin de votre santé, passez régulièrement des tests de laboratoire.

Prévention de la maladie surrénalienne

Les pathologies surrénaliennes sont plus faciles à traiter dès les premiers stades de leur développement. Par conséquent, dès l'apparition des premiers symptômes ou des maladies de longue durée, il ne vaut pas la peine de s'auto-traiter ou d'ignorer les premiers signes. Seul un traitement opportun et de qualité donnera le succès dans le traitement.

Caractéristiques de la structure des glandes surrénales et de leur rôle dans le corps

Le travail et la structure des glandes surrénales dans le corps humain jouent un rôle important. Ils participent directement à la normalisation du travail de sécrétion endocrinienne. Les violations de leurs fonctions peuvent causer de graves problèmes de santé et de nombreuses maladies.

Les glandes surrénales et leur emplacement

Les glandes surrénales sont un organe à paires. Il est situé chez les humains au-dessus de la zone supérieure des reins et à proximité immédiate de leurs pôles. Sur la structure dans les glandes surrénales sont attribués des surfaces externes et postérieures, couvertes de plis. La partie centrale du corps contient le plus grand d'entre eux. Les glandes surrénales sont des paires de glandes qui régulent la production de plusieurs types d'hormones qui sont directement impliquées dans les processus métaboliques.

Les glandes surrénales sont situées dans les couches du tissu adipeux sous-cutané et la gaine rénale dans la zone des 11e et 12e vertèbres thoraciques. L'orgue a un pédicule médial, un corps et un pédicule latéral. Le schéma de leur emplacement est facile à trouver sur Internet.

Le développement des glandes surrénales se produit dans l'utérus. La forme du corps droit est toujours différente de celle du gauche. La particularité réside également dans le fait que l’une d’elles a l’apparence d’une pyramide trihédrique, l’autre - le croissant de lune. L'emplacement de la porte dans la glande est également différent. La physiologie surrénalienne est telle que, sur l’organe gauche, les portes se situent à la base et à droite, en haut. Paramètres du corps:

Fonctions principales de l'orgue jumelé

Bien que la taille des glandes surrénales soit différente chez l’adulte et chez l’enfant, elles remplissent les mêmes fonctions:

  1. Responsable de l'exactitude du processus métabolique.
  2. Prévenir les perturbations des processus métaboliques.
  3. Ils aident le corps à s'adapter à une situation stressante et à s'en remettre rapidement.
  4. Ils produisent des hormones responsables du travail du tractus gastro-intestinal et du système cardiaque; réguler le niveau de sucre, de matières grasses et de glucides; protège contre les toxines et les allergènes.

Avec un séjour prolongé du corps humain en état de stress, la taille de l'organe jumelé peut augmenter. Une telle physiologie surrénalienne peut provoquer l'épuisement lorsque la glande perd sa capacité à produire des hormones. En même temps, il devrait être responsable de la protection des organes internes et de la volonté de l’organisme de résister aux tensions physiques ou nerveuses.

L'une des deux glandes surrénales d'une personne dans le corps contient 2 substances: interne (cerveau) et externe (corticale). Ils sont disposés différemment, diffèrent par l'origine et le type d'hormone produite. Les premiers sont activement impliqués dans l'activité du cortex cérébral et de l'hypothalamus, ainsi que du système nerveux central. Ces derniers sont responsables du métabolisme (glucides, électrolytes et lipides) et de la quantité d'hormones sexuelles produites par les glandes surrénales chez les hommes et les femmes, associés au travail des systèmes cardiovasculaire et nerveux.

La structure de l'orgue jumelé

La structure des glandes surrénales est une combinaison de 3 couches: capsules, corticale et médulla. La capsule est une couche de graisse séparée qui remplit une fonction protectrice. Les deux autres couches sont proches les unes des autres mais diffèrent par le travail effectué. La couche corticale produit:

Le volume de production, quelle que soit la masse des glandes surrénales - environ 35 mg. La couche corticale comprend également 3 zones: glomérulaire, gerbe et maille.

Le centre de la glande est une médulla. Il synthétise la production d'adrénaline et de noradrénaline. L'instruction pour le travail vient de la moelle épinière sous l'influence du système nerveux sympathique.

Influence des glandes surrénales sur les signes de genre

Les glandes surrénales chez les femmes jouent le rôle d'ajuster le ratio androgènes / œstrogènes. Pour pouvoir acquérir une progéniture, les hommes doivent avoir un certain niveau d'œstrogène, ainsi que leurs compagnons, la testostérone.

Chez les jeunes femmes, les œstrogènes sont produits dans les ovaires et lorsque les changements d’âge (ménopause) se produisent, les glandes surrénales remplissent cette fonction. Dans le même temps, ils régulent le métabolisme du cholestérol, empêchant ainsi la formation de plaque dans les vaisseaux. Le manque d'hormones produites chez les femmes se traduit par une défaillance du cycle menstruel et, chez l'homme, des problèmes liés au travail des glandes surrénales peuvent causer:

  • Problèmes de poids
  • Obèse
  • Impuissance

Pendant la grossesse, l'activité surrénalienne est stimulée en augmentant de 2 fois la proportion de l'hypophyse. Chez les femmes, les maladies des glandes surrénales peuvent entraîner une absence de grossesse. Ce n'est qu'après le rétablissement de leur fonctionnement qu'il est possible de concevoir un enfant

Hormones surrénales

La fonction principale des glandes surrénales est la production d'hormones. Les principaux sont:

Le premier type d'hormone aide le corps à résister au stress. Sa concentration augmente avec l’humeur positive de la personne, les blessures et les expériences émotionnelles fortes. Cette substance est responsable de la résistance du corps à la douleur et fournit une poussée de force supplémentaire.

La norépinéphrine fait référence aux précurseurs de l'adrénaline. Il affecte moins le corps, participe à la mise en place d'indicateurs de pression, assure le fonctionnement normal du cœur. Les corticostéroïdes sont produits dans la couche de substance corticale:

  • L'aldostérone
  • Corticostérone
  • Désoxycorticostérone

La plupart de ces hormones interviennent dans l'ajustement de l'équilibre eau-sel, dans l'amélioration de la pression artérielle et dans l'augmentation de la résistance corporelle. Dans la zone de faisceau, les hormones suivantes sont produites:

Ils préservent les réserves énergétiques du corps et interviennent dans le métabolisme des glucides. Le cortex surrénalien a également une zone de maille. En cela se produit la sécrétion d'hormones sexuelles, les soi-disant androgènes. Ils sont responsables de:

  1. Niveaux de graisse et de cholestérol
  2. Épaisseur des lipides
  3. Croissance musculaire
  4. Attraction sexuelle

C'est pourquoi une personne a besoin de glandes surrénales. Ils produisent des hormones pour le corps, sans lesquelles son fonctionnement normal est impossible. Une paire de ces organes est nécessaire pour assurer les niveaux hormonaux corrects. Des niveaux excessifs ou insuffisants de niveaux hormonaux perturbent le fonctionnement de nombreux systèmes internes.

Symptômes de la maladie des deux organes

Le déséquilibre hormonal est l’un des premiers symptômes d’un dysfonctionnement du corps. C'est ainsi que se manifestent les symptômes de la maladie de la glande surrénale. La manifestation des symptômes dépend de la production d'une hormone qui est cassée. Le manque d'aldostérone augmente la quantité de sodium dans les urines et de potassium dans le sang et réduit la pression.

La production de cortisol peut échouer. Il faut alors s'attendre à une insuffisance surrénale, entraînant une accélération du rythme cardiaque, une diminution de la pression et l'apparition d'un dysfonctionnement de certains organes internes.

Si les glandes surrénales chez les enfants, surtout lors de la croissance prénatale des garçons, ne produisent pas assez d'androgènes, des anomalies se produisent alors dans la structure des organes génitaux et du pseudohermaphrodisme urétral. Chez les filles, il y a un retard dans le développement sexuel, qui se manifeste en l'absence de jours critiques. Les symptômes de la pathologie de l'organe jumelé comprennent:

  • Fatigue accrue
  • Difficulté à dormir
  • L'irritabilité
  • Faiblesse musculaire
  • Lourde perte de poids
  • Nausées et vomissements
  • Augmentation de la pigmentation des zones ouvertes sur le corps

Un état caractérisé par un assombrissement des muqueuses indique également de graves problèmes d’exécution de leurs fonctions par les glandes surrénales. Souvent, le stade initial de la maladie est confondu avec la fatigue et le surmenage.

Quelles maladies peuvent se développer?

La maladie de Itsenko (ou syndrome de Itsenko-Cushing) entraîne une augmentation des dépôts graisseux sur le visage, le cou, le dos et l'abdomen. L'atrophie du tissu musculaire commence, le tonus musculaire diminue. La peau du patient présente un schéma vasculaire caractéristique. En traitement, les glandes surrénales peuvent être enlevées. Cela provoque le plus souvent une insuffisance surrénalienne. Cette condition est déjà considérée comme le syndrome de Nelson. Ses principales caractéristiques sont:

  1. Perte de perception visuelle
  2. Perte de sensibilité des papilles
  3. Décoloration des zones cutanées du corps

Il y a aussi de fortes douleurs dans la tête. Dans le traitement de maladies de cette nature, on choisit des médicaments qui affectent le système hypothalamo-hypophysaire. Cas fréquents nécessitant une intervention chirurgicale. Les opérations ne sont effectuées que lorsque l'utilisation d'un traitement médicamenteux est inefficace.

La maladie d'Addison est une autre pathologie surrénalienne. Il y a une lésion bilatérale de l'organe jumelé. La production d'hormones s'arrête dans ce cas complètement ou partiellement. Parfois, le terme maladie du bronze est utilisé pour nommer cette maladie.

Parmi les autres maladies, on peut noter le développement de tumeurs surrénales. Les formations en eux peuvent développer à la fois le mal et le bénin. Dans le même temps, les cellules des organes se développent de manière significative. Touchez ce processus peut cortical ou medulla. La différence sera dans la manifestation des symptômes et de la structure. Les signes les plus courants de tumeurs surrénales sont:

  1. Tremblements musculaires
  2. Augmentation de la pression
  3. Tachycardie
  4. Surexcité
  5. Ressentir la peur de la mort
  6. Crampes douloureuses à l'estomac et à la poitrine
  7. Forte miction

Les tumeurs des glandes surrénales sont le plus souvent diagnostiquées chez les femmes. Dans le sexe fort, ils sont formés 2-3 fois moins. Lorsque les tumeurs malignes métastases se propagent aux organes voisins. En raison d'une diminution de la fonction surrénalienne, les hormones sont perturbées. Pour le restaurer, on prescrit un médicament hormonal au patient et la tumeur n'est enlevée que par une opération. Un traitement tardif entraîne l'apparition d'un diabète sucré ou d'un dysfonctionnement rénal, sur lequel se trouvent les glandes surrénales.

Les maladies se développant dans les glandes surrénales entraînent souvent une inflammation. Il provoque initialement des troubles mentaux et des problèmes cardiaques. Au fil du temps, l'envie de manger disparaît, des nausées et des vomissements apparaissent, une hypertension artérielle se développe, ce qui altère considérablement la qualité de vie du patient. La principale méthode de diagnostic pour détecter l'inflammation est l'échographie.

Comment les maladies sont-elles diagnostiquées?

Lorsque les symptômes de la maladie des glandes surrénales apparaissent chez les hommes ou les femmes, ils sont envoyés pour diagnostic afin d'établir un tableau clinique. À cette fin, un certain nombre d’études sont effectuées, prescrites par un médecin, en tenant compte des antécédents du patient. Tout d'abord, un excès ou un déficit en hormones de l'organe jumelé est établi. Pour un diagnostic précis, les examens suivants de la glande surrénale peuvent être effectués:

  • Échographie
  • Imagerie par résonance magnétique
  • Tomographie
  • Examen histologique (examen des tissus)

Sur la base des résultats, un tableau clinique de l'état de santé est établi et un traitement approprié est prescrit. Lors du choix, les causes de la maladie, l'âge du patient, la présence de contre-indications et les maladies concomitantes d'autres organes internes sont prises en compte. Le cours est une thérapie médicale ou une chirurgie.

Glandes surrénales

Qu'est-ce que les glandes surrénales, dont ils sont responsables, où ils se trouvent vont essayer de répondre dans cette revue. Ces questions sont souvent entendues récemment. Il est important d'examiner soigneusement les fonctions du corps pour éviter les maladies caractéristiques et pour être vraiment en bonne santé et belle.

Cet article discutera du rôle des glandes surrénales et des symptômes de la maladie chez les femmes et les hommes en violation de leur travail. Nous essaierons également de comprendre la valeur que les glandes pituitaires et surrénaliennes ont pour le développement humain, dont elles sont responsables, le rôle des hormones.

Pourquoi les glandes surrénales sont-elles nécessaires et où sont-elles situées

Les reins et les glandes surrénales sont situés dans l'espace rétropéritonéal. Les glandes surrénales sont situées sur les pôles supérieurs des reins et ont la corticale et la médulla. Ils sont très bien innervés et alimentés en sang.

Les glandes surrénales sont les organes endocriniens responsables des substances nécessaires à l'activité vitale. L'hypophyse est le régulateur de toutes les glandes endocrines du corps. Si cet organe important tombe en panne, tout le système endocrinien est perturbé.

Hormones médullaires

La substance cérébrale produit des catécholamines. Les hormones de la médullosurrénale sont l'adrénaline et la noradrénaline. Pour le corps, le rôle de ces hormones est énorme. Ils sont responsables de notre survie dans une situation extrême, d’une réponse immédiate et d’une solution rapide.

Couche corticale hormonale

Les structures corticales fournissent au corps des corticostéroïdes. Dans la zone glomérulaire, des minéraux-corticoïdes formés - aldostérone, corticostérone et désoxycorticostérone. La fonction principale est la régulation du métabolisme des minéraux. Les maladies du cortex surrénalien perturbent le métabolisme des sels d’eau.

Zone de faisceau d'hormones

La zone de faisceau produit des hormones glucocorticoïdes. Ils sont des régulateurs du métabolisme interne, affectent le système immunitaire. prévenir la sclérose et la fibrose des tissus en inhibant la croissance du tissu conjonctif.

Chez les patients asthmatiques, le nombre d'hormones diminue. Les asthmatiques développent souvent un syndrome de fatigue des glandes surrénales suite à un traitement aux glucocorticoïdes. Cela est dû au fait que la nomination de médicaments hormonaux pour arrêter une crise d'asphyxie et un traitement ultérieur de la maladie réduisent la production de ses propres hormones. Les patients sont obligés de prendre des médicaments hormonaux pour la vie, alors seulement les symptômes de la maladie s'atténuent.

Hormones du maillage

Dans la zone réticulaire, il se forme des substances responsables du sexe d'une personne. Avec leur aide, développez les caractéristiques sexuelles secondaires. Avec le manque de travail des glandes surrénales chez les femmes, les cheveux tombent, un excès de ceci conduisant à l'apparition de certaines caractéristiques caractéristiques des hommes.

Les maladies des glandes surrénales chez les hommes provoquent une puberté tardive, des anomalies au niveau des parties génitales, y compris la stérilité, et une démultiplication.

Les symptômes

Les symptômes de la maladie des glandes surrénales sont très divers. Cela dépend du processus de localisation, de l'état général du corps et du sexe. Nous considérons la pathologie la plus commune.

Hyperandrogénisme surrénalien. Symptômes de la maladie surrénale chez les femmes

Avec la défaite de la zone réticulaire, où les hormones sexuelles sont produites androgènes, se développe l'hyperandrogénie surrénalienne. Cette maladie se caractérise par une violation de la synthèse des hormones sexuelles due aux formes congénitales du syndrome adrénogénital. Se manifeste par une sécrétion accrue d'androgène, qui est une hormone masculine. Les causes de l'apparition d'un dysfonctionnement - intoxication, infection, utilisation non contrôlée de glucocorticoïdes, pathologie congénitale.

Dans l'hyperandrogénisme surrénalien, les principaux signes de maladie de la glande surrénale chez la femme sont des manifestations viriles. C'est l'aménorrhée, jusqu'à l'absence complète de menstruation, une manifestation de l'hirsutisme. Il y a une tendance à la peau grasse, l'acné vulgaire. La constitution rappelle à l'homme.

Les androgènes provoquent une maturation rapide du corps, entraînant un arrêt de la croissance trop tôt. En même temps, il y a une diminution du corps de l'utérus avec des ovaires normaux. Pour un diagnostic correct nécessite un examen attentif et des tests avec dexaméthasone.

Les symptômes de la maladie chez les femmes nécessitent un examen et un traitement immédiats.

Phéochromocytome surrénalien

La médullosurrénale est responsable de la production de catécholamines - l'adrénaline et la noradrénaline. Ce sont des hormones qui sont responsables de la réponse du corps dans diverses situations extrêmes. Innervation du système nerveux sympathique. La production, puis la libération des médiateurs vont directement dans le sang.

En plus des catécholamines, la médullaire synthétise des composés qui régulent le système nerveux et le tractus gastro-intestinal.

Avec la défaite de la couche cérébrale d'un organe, en particulier avec le développement de néoplasmes, des symptômes caractéristiques se développent. La tumeur la plus commune des cellules chromaffines est le phéochromocytome surrénalien. Il s’agit d’une tumeur à activité hormonale produisant un grand nombre de composés de catécholamines.

Symptômes de la maladie

En relation avec l'entrée de neurotransmetteurs dans le sang, la pression augmente brusquement. La maladie a un caractère paroxystique. La montée d'adrénaline, les principaux symptômes - peur, frissons, maux de tête, pâleur de la peau, douleurs au cœur. Ils augmentent la fréquence cardiaque, la température corporelle augmente. L’attaque dure de quelques minutes à quelques heures.

Des complications

Une pression élevée en cas de maladie des glandes surrénales peut provoquer une hémorragie de la rétine de l'œil, du cortex cérébral avec issue fatale, un œdème pulmonaire. Les attaques commencent soudainement et sont provoquées par un changement de localisation du corps, des situations stressantes, une surcharge physique.

Comment traiter le phéochromocytome

Traitement chirurgical - élimination de la tumeur. Thérapie symptomatique - réduction de l'hypertension artérielle.

Tuberculose surrénale

La tuberculose surrénale est une maladie infectieuse causée par Mycobacterium tuberculosis. Le principal processus de localisation des poumons et des os. Mais les bactéries se propagent dans tout le corps et pénètrent par voie hématogène dans les glandes, provoquant un processus pathologique. Les déviations dans le travail des glandes surrénales se manifestent par l'épuisement dû à un processus inflammatoire prolongé et au développement de la maladie d'Addison, "maladie du bronze". Il tire son nom de la couleur caractéristique de la peau et acquiert une teinte bronze.

Les premiers symptômes d’un déficit hormonal sont les suivants: perte d’appétit, asthénie, hypotension et pigmentation. Cela est dû au manque de production d'aldostérone, qui affecte le métabolisme des sels d'eau. De plus, la production de glucocorticoïdes, en particulier de cortisol, est réduite. Attaques possibles d'hypoglycémie, troubles mentaux sous la forme d'irritabilité, apathie. Au fur et à mesure que le problème progresse, une anorexie grave, une perte de poids, des douleurs abdominales, des nausées, des haut-le-cœur, une diarrhée ou une constipation, une hypotension grave aggravée par une hypokaliémie, se développent.

Le traitement consiste en un traitement de la maladie principale par des médicaments antituberculeux, des vitamines, une thérapie de remplacement avec un manque de production d'hormones.

Lymphome surrénalien, symptômes, traitement

Le lymphome est la lésion primaire du cortex de l'organe par le processus tumoral. Il est extrêmement rare et n'est diagnostiqué que lors de la réalisation de méthodes de diagnostic de haute précision - il s'agit d'un scanner et d'une IRM. Tumeur hormonalement active, complexe symptomatique d'Itsenko-Cushing. Il s’agit d’un corticoïde caractérisé par une libération accrue d’hormones glucocorticostéroïdes.

Manifestations caractéristiques de l'hyperactivité surrénalienne

Un des symptômes caractéristiques est un visage en forme de lune, des dépôts de graisse sur le corps avec des membres minces, des vergetures - vergetures de la peau, faiblesse musculaire, ostéoporose, sclérose vasculaire. Le patient a un appétit excessif, des poils, une voix sourde, les bras et les jambes sont douloureux à cause d'une carence en calcium. Les os deviennent si fragiles qu'il peut y avoir des fractures pathologiques. Les symptômes de la maladie chez les femmes avec le type coussingoïde - l'hirsutisme, les troubles menstruels jusqu'à l'aménorrhée, l'infertilité.

L'hypertension artérielle est associée à une sécrétion excessive de cortisol.

Syndrome de fatigue surrénalienne

Les médecins ont été obligés d'isoler la fatigue surrénalienne en un syndrome distinct pour la simple raison que cela est devenu une épidémie du XXIe siècle. On le trouve chez près de 80% des habitants de la planète. Les zones particulièrement densément peuplées, dotées d'industries développées et de puissances postindustrielles. Il semblerait que la vie y soit plus facile, mais en fait, plus nous nous éloignons de Mère Nature et plus notre corps s’aggrave. Le stress constant, un grand flux d'informations épuise les glandes surrénales. À cela s’ajoutent les infections chroniques qui entraînent des déséquilibres hormonaux.

Les hormones du cortex et de la moelle épinière sont épuisées et les symptômes sont caractérisés par des performances médiocres des patients atteints de glandes surrénales.

Lorsque les glandes surrénales fonctionnent mal, il y a des irrégularités dans la région génitale de la femme. Violation des glandes surrénales, les symptômes chez les femmes dépendent du degré d'endommagement et d'insuffisance des hormones de la corticale et de la médulla. Ceci est une diminution de l'immunité, des maladies infectieuses. Les déviations conduisent à l'hirsutisme, à des difficultés de concentration, à des perturbations végétatives. Ce sont les principaux symptômes des glandes surrénales. Une faible énergie du corps entraîne une fatigue chronique et un dysfonctionnement dans le travail des autres glandes endocrines. Il existe un état dépressif allant jusqu’aux tendances suicidaires.

Les symptômes de la maladie des glandes surrénales chez les hommes sont similaires à ceux des femmes atteintes de cette pathologie.

Travail incorrect des glandes surrénales, symptômes chez les femmes et les hommes. Signes de la maladie.

Des symptômes courants tels que la perte de cheveux, une tendance à la prise de poids, les préférences gustatives, en particulier les envies de sucré ou salé, une irritabilité aiguë devraient alerter le médecin traitant en ce qui concerne le dysfonctionnement des glandes surrénales. Il est nécessaire d'essayer de bien examiner le patient et de prescrire le traitement approprié.

Raisons

  • Épuisement de la substance cérébrale dû à des facteurs exogènes et endogènes;
  • Caractère congénital de l'hyperandrogénie surrénalienne;
  • Pathologie chronique des autres glandes endocrines;
  • Fatigue chronique des surrénales;
  • Pathologie oncologique;
  • Neuroblastome - une tumeur qui se développe à partir du tissu nerveux d'un organe;
  • Maladies des glandes surrénales chez les femmes et les hommes, provoquées par une hypertrophie des tissus;
  • L'effet de l'alcool sur le travail des glandes surrénales.

Ce sont les raisons du travail accru des glandes surrénales et, par conséquent, de leur épuisement.

Échec des glandes surrénales dans les maladies infectieuses. Un processus infectieux à long terme épuise le corps, entraînant une diminution de la production et de la libération d'hormones.

Classification

La classification des maladies des glandes surrénales implique

  • Hypofonction et hyperfonction, dysfonctionnement d'organe;
  • Les maladies oncologiques, en particulier les ganglioneuromes et les myélolipomes.

Mielolipoma - fait référence aux tumeurs bénignes constituées d’éléments de tissu adipeux et de particules de moelle osseuse. Plus souvent, processus unilatéral, qui se forme chez les personnes âgées et n'affecte pas le fond hormonal. Symptomatiquement, ne se manifeste pas, est détecté par hasard à l’échographie. Traitement - excision chirurgicale. Après 70 ans, la tumeur n'est pas enlevée.

Gangliome - une tumeur formée à partir des glandes nerveuses. Il a des tailles différentes et, selon l’emplacement et la croissance, il peut apparaître avec l’un ou l’autre des symptômes. Il peut atteindre une très grande taille et comprimer les organes environnants. La méthode chirurgicale de traitement est appliquée. Les signes de la maladie - compression des tissus voisins. Ce sont des douleurs abdominales, une sensation de lourdeur. Cela n'affecte pas les hormones.

Le système urinaire humain contient des récepteurs qui répondent aux hormones qui régulent le métabolisme des sels d'eau.

Les hypophyse et les glandes surrénales revêtent une grande importance pour le développement humain. Ce sont les principales glandes endocrines responsables de toutes les fonctions les plus importantes du corps. Maladies des glandes surrénales et de l'hypophyse, caractérisées par un hypocorticisme.

Maladie d'Addison

La maladie d'Addison est une insuffisance chronique du cortex surrénalien, caractérisée par un hypocorticisme.

Échec primaire et secondaire différent. Primaire se développe dans les anomalies congénitales, secondaires après les blessures, les infections et autres causes.

Forme iatrogène. Certains médicaments endommagent les glandes surrénales, entraînant leur dysfonctionnement. En particulier, l’utilisation incontrôlée de glucocorticoïdes épuise les glandes et provoque une défaillance secondaire.

Cette maladie chez les femmes provoque une aménorrhée, chez les hommes l'impuissance. Une crise addisonique peut survenir, accompagnée d'une forte diminution de la pression artérielle, y compris d'une perte de conscience.

Syndrome d'Itsenko Cushing

Le syndrome d'Itsenko Cushing est une affection accompagnée d'hypercorticisme. Caractéristiques caractéristiques - un visage coussingoïde, une mauvaise répartition des dépôts graisseux dans le tronc, une pigmentation accrue de la peau dans la zone des plis naturels, des os cassants, des hématomes.

Le corticostérome est une tumeur de la substance corticale qui produit une grande quantité de cortisol et conduit au développement du syndrome d'Itsenko-Cushing. Les manifestations cliniques caractéristiques de ce syndrome.

Le traitement consiste en une surrénalectomie, une excision chirurgicale de la tumeur.

Syndrome de Conn

Syndrome de Conn ou hyper hyperaldostéronisme primaire, accompagné d'hypertension artérielle.

Il existe 6 formes, mais les plus importantes sont les adénomes producteurs d'aldostérone, l'hyperaldostéronisme idiopathique.

Plus souvent, les femmes sont malades. C'est une tumeur ou une hypertrophie de la zone glomérulaire. Il existe une augmentation persistante de la pression artérielle et une diminution du taux de potassium dans le sang, une polyurie à faible densité urinaire, une faiblesse musculaire croissante, des crises épileptiques et une néphropathie. Une diminution du taux de potassium entraîne une crise hypokaliémique avec perte de vision. Traitement - élimination de la glande surrénale touchée. Les tumeurs surrénales sont traitées chirurgicalement.

Un phéochromocytome est une tumeur sécrétant des catécholamines à activité hormonale.

Violation des glandes surrénales due à des causes exogènes. Aucun processus dans le corps ne passe sans la participation de ces petites glandes. Divers facteurs entraînent une interruption du travail. En particulier, une augmentation du niveau de radiation conduit à l'épuisement, une utilisation prolongée de médicaments, des situations stressantes, un processus infectieux de longue durée entraînant des modifications irréversibles de la substance des glandes surrénales et une altération de leur fonction.

Inflammation des glandes surrénales due à un processus infectieux. Les maladies systémiques telles que la tuberculose, la syphilis, le lupus érythémateux aigu disséminé et d’autres provoquent une inflammation des glandes surrénales. Cela entraîne une détérioration de leur travail et une réduction de leur fonctionnement.

Diagnostics

Le diagnostic des maladies des glandes surrénales est loin d'être simple. La santé et, dans de nombreux cas, la vie d’une personne dépendent d’un diagnostic opportun. Plus le diagnostic correct est établi tôt, plus le traitement est prescrit rapidement. Une personne sera capable de se réhabiliter rapidement et de mener une vie normale.

Quels tests vous devez passer pour vérifier les glandes surrénales, quels médecins traitent et comment vérifier leur travail - ce sont des questions fréquentes qui intéressent de nombreuses personnes. Premières choses d'abord.

  • Quel médecin est engagé dans le traitement et le diagnostic? Cette pathologie est gérée par un endocrinologue.
  • Quel médecin vérifie le travail d'un organe sur l'appareil? Pour un diagnostic précis, une tomodensitométrie avec contraste et une tomographie multi-coupes sont effectuées. À la suite de recherches de haute précision, des images couche par couche sont obtenues selon différents modes, décrits par le diagnosticien.
  • Les méthodes d'examen comprennent les diagnostics de laboratoire et les méthodes instrumentales. Le dépistage comprend le diagnostic par ultrasons, qui permet de détecter visuellement diverses tumeurs à un stade précoce. Dans de nombreux cas, cela sauve la vie du patient. Les analyses de laboratoire et chimiques permettent de déterminer le contenu d'hormones dans le sang et l'urine et d'enquêter sur l'état de l'homéostasie.
  1. Un test sanguin pour déterminer le niveau d'hormones;
  2. Analyse d'urine pendant une journée pour déterminer l'excrétion de cortisol;
  3. Biochimie

L'étude des hormones hormonales de la médullosurrénale vous permet de poser le bon diagnostic.

En cas de symptômes de la maladie avec oncologie suspectée, il est préférable de ne pas procéder à une échographie, mais à un scanner avec contraste. Cela aide à révéler même la plus petite tumeur. Le MSCT à découpes multiples est une méthode progressive de diagnostic des maladies des glandes surrénales.

Aldostérome - néoplasme avec production d'aldostérone. Le plus souvent, la tumeur unique, est montrée dans l'augmentation de la pression artérielle. Le diagnostic est établi sur la base d'un tableau clinique et d'une recherche minutieuse.

Androsterome - augmentation de la production de testostérone et d'androstènedione avec syndrome viril et anabolique. Augmentation de la production d'hormones sexuelles mâles. L'échographie, MSCT, dosage des androgènes dans le sang et l'urine est effectuée.

Hyperaldostéronisme. L'étude des niveaux hormonaux avec des niveaux élevés de cortisol dans le sang.

Pour un diagnostic précis, un test est effectué avec de la dexaméthasone. Lors de l’introduction de méthodes de diagnostic précises avec la détermination du niveau de glucocorticoïdes, des hormones sexuelles masculines, du cortisol et de l’utilisation d’appareils ultra-modernes à haute résolution, il vous permet de diagnostiquer la pathologie à un stade précoce.

Traitement

Le traitement est prescrit par l’endocrinologue après analyse des résultats de l’examen. Un plan de traitement est élaboré en fonction de la maladie.

  • Conservateur;
  • Traitement hormonal substitutif;
  • Traitement chirurgical.

Le traitement conservateur est prescrit comme symptomatique pour le soulagement des symptômes de l'hypertension artérielle, le soulagement du dysfonctionnement autonome. Pour renforcer le corps nommé vitamines, médicaments fortifiants.

Le traitement hormonal substitutif est utilisé pour le déficit en hormone. Le traitement est prescrit par un endocrinologue sous contrôle strict des taux d'hormones.

Dans les processus tumoraux, un traitement est prescrit en fonction de l'examen histologique pour vérifier la tumeur. Le traitement chirurgical radical est le plus souvent utilisé pour enlever une tumeur. Si la tumeur est inopérable, une chimiothérapie spéciale est utilisée.

Syndrome fatigué des glandes surrénales, traitement

Comment faire fonctionner les glandes surrénales fatiguées? Une réduction du stress mental et physique, une alimentation saine est recommandée. Exclure la caféine, le sucre et les édulcorants, les huiles hydrogénées. Bonne nutrition, pensée positive, cure thermale. Appliquez des vitamines pour stimuler les processus corporels, des médicaments de restauration, des plantes médicinales.

Quels suppléments aideront à surmonter la fatigue surrénale

Les compléments alimentaires suivants sont utilisés pour traiter ce syndrome:

  • «Adaptovit» de la Sibérie Health Corporation pour le rétablissement de la santé physique et mentale.
  • Remèdes homéopathiques. La société "formule tibétaine" propose "Tentorix" pour le traitement et la prévention des maladies. C'est un complexe végétal tonique qui améliore la circulation sanguine.
  • Les hommes peuvent être assignés à "Testiz compositum", les femmes "Ovarium compositum", "Mulimen". Les médicaments doivent être prescrits par un médecin.
  • Complexes de vitamines - vitamine B5 (anti-stress), vitamine C, vitamines du groupe B.

Des complications

Les complications dépendent de la gravité du processus, de la négligence, du stade de développement:

  • Si vous n'êtes pas traité et que vous ne consultez pas un médecin, il peut y avoir un coma aigu ou même la mort;
  • L'oncologie peut développer des métastases à d'autres organes;
  • Avec une forte augmentation de la pression artérielle - hémorragies dans le cerveau;
  • Perte de vision en crise hypocalcémique.

Les maladies des glandes surrénales nécessitent un traitement immédiat pour prévenir les complications graves. Retarder avec le diagnostic et le traitement dans tous les cas impossible. Les méthodes traditionnelles et les compléments alimentaires ne sont pas essentiels au traitement et à la prévention des maladies. Le traitement doit nécessairement prescrire uniquement un endocrinologue.

Prévisions

Le pronostic pour un traitement et un examen rapides est favorable. Des complications peuvent survenir si vous ne consultez pas un spécialiste à temps. N'oubliez pas que vous ne devriez pas reporter une visite à un établissement médical si vous présentez des symptômes défavorables.

Contre-indications

Contre-indications au traitement et à l'examen déterminées par le médecin traitant. Il prescrit un diagnostic spécial qui reflète tous les détails. Les contre-indications sont indiquées individuellement, il n'y a pas de liste universelle.

Prévention

La prévention comprend:

  • Un régime spécial riche en vitamines, calories, protéines;
  • Diminution des charges physiques et psycho-émotionnelles;
  • Renoncer à de mauvaises habitudes;
  • Examen régulier pour suspicion de pathologie.

Le bon fonctionnement de cet organe est un élément important du fonctionnement de tout l'organisme. Par conséquent, chaque personne devrait vérifier régulièrement son état. Avec le temps, la pathologie identifiée est beaucoup plus facile et rapide à soigner qu'une maladie évoluant activement.

Plus D'Articles Sur Les Reins