Principal Kyste

Hydronéphrose rénale: nature, causes, symptômes, traitement chez l'adulte, étendue, évolution de la maladie

L'hydronéphrose rénale est une maladie spécifique caractérisée par une augmentation pathologique de la taille interne de la région du lobe rénal des reins due à la forte pression exercée sur ses parois par un volume important de liquide (urine excrétée par les reins). Dans cet article, vous apprendrez quels signes accompagnent la pathologie, comment traiter l'hydronéphrose rénale avec des méthodes modernes, quoi d'autre peut être fait.

Hydronéphrose rénale: de quoi s'agit-il?

Qu'est-ce qu'une maladie rénale comme l'hydronéphrose? La transformation hydronéphrotique du rein ou de l'hydronéphrose rénale est une pathologie grave qui consiste en une augmentation du contenu en fluide dans les deux reins ou dans un rein. L'écoulement normal de l'urine est perturbé, ce qui entraîne une inflammation du tissu rénal - le parenchyme, avec son atrophie ultérieure et la détérioration des fonctions de filtrage et d'excrétion du rein.

De ce fait, une insuffisance rénale partielle peut d'abord apparaître partielle, puis à mesure que la maladie progresse.

En pratique médicale, l’hydronéphrose du rein droit et du rein gauche est également courante. Quant à l'hydronéphrose bilatérale, elle est enregistrée dans 5 à 9% des cas détectés. L’hydronéphrose peut être non seulement congénitale, mais également acquise. En outre, une hydronéphrose congénitale apparaît dans le contexte d'une dyskinésie des voies urinaires, un placement anormal de l'artère rénale (éventuellement de ses branches), qui serre l'uretère.

Causes de l'hydronéphrose

La maladie se développe en raison d'une violation ou d'une cessation absolue du mouvement de l'urine du rein vers la vessie, ce qui est dû à un certain nombre de facteurs physiologiques ou anatomiques. Le vaisseau rénal supplémentaire passant de l'aorte par le bas du rein peut également être à l'origine de la maladie. Ce vaisseau supplémentaire est situé transversalement à l'uretère et appuie dessus, ce qui entraîne un rétrécissement.

Un facteur qui provoque le développement de l'hydronéphrose rénale devient un obstacle au flux naturel d'urine de l'organe. Cela peut être causé par tout processus pathologique survenant à la fois dans le rein et au-delà de ses frontières - dans les organes et les tissus voisins:

  • rétrécissement (rétrécissement) des voies urinaires,
  • congénitale ou acquise;
  • diverses pierres dans le système génito-urinaire;
  • tumeurs bénignes;
  • tumeurs malignes;
  • fibrose rétropéritonéale.

En raison de la rétention urinaire et de l'expansion des cupules et du pelvis rénal, le parenchyme et les fibres musculaires de l'organe sont atrophiés. Cela conduit à une détérioration du rein, pouvant aller jusqu'à une perte complète de la fonction.

Selon les causes de la maladie, distingue ses formes:

  1. Congénitale - Une hydronéphrose se développe in utero ou immédiatement après la naissance.
  2. Acquis - L'hydronéphrose est due à la défaite d'un rein précédemment en bonne santé.

La forme acquise de l'hydronéphrose peut avoir à la fois des causes anatomiques d'empêchement de l'écoulement de l'urine du pelvis rénal et des causes physiologiques (apparaissant dans le contexte de maladies du système nerveux central et périphérique).

Au total, il existe cinq principaux groupes de conditions pathologiques qui créent des obstacles mécaniques de nature anatomique dans le système urinaire:

  • Épaississement des parois de l'uretère ou du bassin à la suite de tumeurs.
  • La présence de tumeurs dans les organes et les tissus environnants qui serre l’uretère, les reins ou l’urètre.
  • Violation de l'emplacement normal de l'uretère ou du rein (prolapsus rénal, flexion ou torsion de l'uretère).
  • Le chevauchement de la lumière interne de l'uretère et du bassin a formé des calculs rénaux.
  • Presser ou endommager les organes inférieurs du système urinaire à la suite d'un cancer et d'autres maladies ou blessures.

Assez souvent, les femmes développent une hydronéphrose pendant la grossesse. Sa cause est la compression mécanique de l'uretère et d'autres organes du système urinaire par l'utérus élargi.

Étendue de la maladie

Les médecins partagent plusieurs degrés de développement de cette maladie, qui ont des caractéristiques individuelles.

De plus, l'hydronéphrose est classée par type de développement. Si la maladie est compliquée par une infection adhérente, elle se poursuit en fonction du type infecté. Sinon, la maladie est aseptique, les symptômes dans ces deux cas seront légèrement différents.

Symptômes de l'hydronéphrose

Sur la photo à gauche, un rein en bonne santé et à droite, une hydronéphrose.

Souvent, le développement de l'hydronéphrose rénale se passe inaperçu. La maladie ne présente aucun symptôme spécifique. Aux stades précoces, le tableau clinique est dû à la cause du développement de l'hydronéphrose. Par exemple, dans la lithiase urinaire, il peut y avoir des épisodes de colique rénale, caractérisés par une douleur aiguë intense le long des uretères.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, le patient se plaint des problèmes suivants:

  • douleur sourde au dos,
  • indépendamment de l'heure et de la position du corps;
  • les sensations douloureuses sont plus prononcées dans la région du rein touché: si le côté gauche du bas du dos fait mal, le rein gauche est touché et vice versa;
  • dans certains cas, la douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen;
  • les sensations souvent douloureuses sont accompagnées de nausées et de vomissements.

Si l’hydronéphrose rénale progresse mais qu’aucun traitement n’est administré, les symptômes suivants de l’hydronéphrose apparaissent:

  • douleur prononcée du rein à problèmes;
  • attaque douloureuse accompagnée de nausée, dans certains cas - vomissements;
  • la pression artérielle augmente;
  • La flatulence augmente, le patient se plaint d'inconfort dû aux ballonnements;
  • quand une infection pénètre dans les reins, la température corporelle augmente - le signe le plus dangereux;
  • il y a du sang dans l'urine - cela s'applique aux patients chez qui on a diagnostiqué une lithiase urinaire.

Hydronéphrose du rein gauche

L’hydronéphrose du rein gauche est l’une des complications les plus fréquentes de la lithiase urinaire, qui peut également se produire du côté droit. L'hydronéphrose du rein gauche augmente la pression interne des cupules et du pelvis. Les murs de ces organes pendant un certain temps "luttent" avec une pression élevée. Incapable de résister à la pression, la pression agit progressivement sur le rein lui-même, ce qui empêche l'urine d'excréter. Un tel processus est capable de frapper les tissus du rein gauche. Les tubules et les glomérules s’atrophient et se contractent. En conséquence, la couche de l'organe dans lequel se produit la formation de l'urine est réduite.

Les premiers symptômes de la stagnation urinaire sont les suivants: douleur aiguë du côté de l'abdomen, abandon de la jambe du côté affecté. S'il y a hydronéphrose du rein gauche, la douleur sera ensuite transmise au dos.

Symptômes de l'hydronéphrose du rein gauche:

  1. douleur dans les reins, aggravée à la région endommagée;
  2. surexcitation nerveuse, anxiété;
  3. symptômes d'intoxication par des produits azotés - perte d'appétit, vertiges, migraines, vomissements et nausées, insomnie;
  4. douleur dans le dos, qui donne à l'aine et sous les omoplates;
  5. douleur dans l'abdomen (étirement des parois de l'uretère sous la taille de la pierre);
  6. petite quantité d'urine excrétée par jour.
  7. Une petite quantité de mucus et de sang peut également apparaître lorsque vous urinez.

Lorsque le diagnostic tardif, ainsi que le traitement non qualifié du tissu du rein gauche peut être gravement endommagé. Ce processus entraîne une perte partielle de la fonctionnalité des organes, voire une perte totale de la capacité à remplir ses fonctions.

Hydronéphrose du rein droit

L'hydronéphrose du rein droit doit être traitée. Si cela n'est pas fait, une insuffisance rénale peut se développer. L'arrêt du travail du rein peut entraîner une intoxication et entraîner la mort du patient. Une autre issue possible est la lithiase urinaire, qui peut être exacerbée par une infection. La complication la plus courante dans ce cas est la rupture de la cupule.

Selon le niveau auquel le blocage à long terme a eu lieu, l'hydronéphrose du rein droit se manifeste par divers symptômes. La cause la plus courante est la lithiase urinaire. Les calculs urinaires plus larges que les voies naturelles du système excréteur se coincent aux endroits où se rétrécissent et perturbent ainsi complètement ou partiellement l'écoulement de l'urine.

Symptômes et signes:

  1. Au stade initial de la maladie, la personne se plaint généralement de coliques néphrétiques; le soir, en règle générale, une douleur sourde se manifeste dans la région lombaire, qui se prolonge la nuit.
  2. Les attaques peuvent être causées par un effort physique ou une fatigue générale.
  3. La présence de sang dans l'urine est observée avec une pression accrue dans les cupules, ainsi qu'en présence de calculs rénaux.
  4. Une autre caractéristique est une augmentation du rein. Chez les personnes asthmatiques, il peut même être ressenti à travers la paroi frontale de l'abdomen.

La plupart des cas d'hydronéphrose (plus de la moitié) sont localisés du côté gauche, dans environ 40% des cas, la pathologie affecte le rein droit et seulement 5% de la transformation hydronéphrotique est bilatérale.

Des complications

Une complication dangereuse de la transformation hydronéphrotique est l’insuffisance rénale et l’atrophie. En liaison avec des modifications des tissus, le rein perd sa fonctionnalité et l’intoxication par des produits d’échange entraîne la mort.

En raison d'un dysfonctionnement rénal, la teneur en azote résiduel et en d'autres substances normalement excrétées par les reins dans l'urine augmente.

Afin d'éviter toute intoxication fatale, il est montré aux patients qu'ils retirent l'organe touché, après quoi ils sont soumis à des procédures d'hémodialyse avec un rein artificiel ou à une greffe de l'organe du donneur.

Diagnostics

Lors de l'examen, le médecin peut pré-diagnostiquer l'hydronéphrose par palpation. Dans la région du corps, il y a un sceau. Sont également pris en compte les symptômes du patient et son état de santé général.

Échographie des reins avec hydronéphrose

Pour un diagnostic précis des tests instrumentaux et de laboratoire prescrits:

  • analyses d'urine et de sang;
  • Échographie des reins;
  • Radiographie des reins.
  • Si les résultats des examens précédents sont ambigus, le patient peut être référé pour une IRM ou une tomodensitométrie.

Les méthodes de diagnostic du matériel permettent de déterminer et de comparer de quel côté se trouvent les lésions rénales. Donc, l'hydronéphrose du rein droit a une plus grande taille de la région du bassin par rapport à un rein gauche en bonne santé. Ou inversement, l'hydronéphrose du rein gauche a un grand bassin, par rapport au rein droit.

Il existe également de nombreuses méthodes supplémentaires par lesquelles la pathologie est détectée. Mais ils ne sont pas si communs. La possibilité d'appliquer individuellement l'un ou l'autre ou plusieurs dans le complexe est déterminée par le médecin traitant.

Traitement de l'hydronéphrose rénale

Le traitement, qui sera choisi par le médecin, a trois directions: élimination des symptômes, élimination de la cause et réduction de la charge sur les reins. Le traitement de l'hydronéphrose vise à:

  • élimine l'urine accumulée et réduit la pression exercée sur les reins;
  • prévenir les déformations irréversibles;
  • éliminer la cause de l'hydronéphrose.

Traitement de la toxicomanie

Souvent, la consommation de drogue précède l'opération. À ce stade, les symptômes de l'hydronéphrose sont éliminés, la miction est stimulée et les processus pathologiques secondaires, tels que les foyers d'infection, sont supprimés.

Le médecin peut prescrire des médicaments des étapes suivantes:

  1. analgésiques - pour soulager les sensations douloureuses chez le patient;
  2. antibiotiques - s'il y a des signes d'infection dans le corps;
  3. agents abaissant la pression artérielle; médicaments anti-inflammatoires;
  4. médicaments, en fonction des symptômes du patient.

Opération

Si l'état dynamique du rein se détériore, le traitement de l'hydronéphrose à l'aide d'une intervention chirurgicale est nécessaire.

Il existe deux types d'opérations visant à améliorer la fonction de l'hydronéphrose:

  1. créer un canal supplémentaire pour la sortie d'urine,
  2. rétrécissement des lobes rénaux élargis

En règle générale, la chirurgie radicale est précédée d'un drainage rénal. Ils sont également utilisés pour traiter l'hydronéphrose pendant la grossesse, qui est provoquée par la compression de l'uretère par la croissance de l'utérus.

Comment guérir l'hydronéphrose

L'hydronéphrose ou transformation hydronéphrotique est une maladie du rein dans laquelle le bassin et le calice se dilatent, le tissu rénal devient plus mince (hypotrophié) et toutes les fonctions de base du rein sont perturbées.

En raison de ce qui se passe Perturbations de l'urine dans les cupules et le bassin du rein. La circulation sanguine est perturbée dans les tissus rénaux. Si une hydronéphrose accompagne également l'expansion de l'uretère, une urétérohydronephrose se produit. Chez les femmes, l’hydronéphrose est une fois et demie plus fréquente que chez les hommes et apparaît assez souvent chez les enfants. On considère que l'hydronéphrose est:

  • congénitale, primaire (due à un développement anormal des voies urinaires supérieures);
  • hydronéphrose secondaire devient une complication de toute maladie.

L'hydronéphrose peut être compliquée si une infection est impliquée. Le développement de l'hydronéphrose se produit s'il existe un obstacle à l'écoulement de l'urine dans n'importe quelle partie du tractus urinaire:

  • obstructions de la vessie et de l'urètre (dues au rétrécissement de l'urètre, adénome de la prostate, calculs dans l'urètre, dans la vessie, tumeurs);
  • obstructions des uretères (cystite chronique avec rétrécissement des uretères de sortie, cancer, tuberculose, adénome de la prostate, kyste rénal, tumeurs des organes et des tissus adjacents aux uretères, maladies intestinales, conséquences de la chirurgie abdominale, anomalies des artères rénales);
  • torsion, plie les uretères;
  • rétrécissement de la lumière des uretères de l'intérieur (éperons, valves sur la paroi interne des uretères, saillie aveugle de la paroi de l'uretère - diverticule).

Comment se développe l'hydronéphrose

La maladie mûrit progressivement. Au premier stade, l'urine s'accumule dans le bassinet du rein. Pelvien à cause de la pression élevée étirée. Pendant un court laps de temps, on peut empêcher les parois du bassin de s’étirer excessivement et la fonction rénale en souffre un peu. Mais petit à petit le bassin se tend de plus en plus, le mur s'amincit, la deuxième étape arrive. Au second stade, le bassin (pyéloectasie) et le calice (hydrocalycose) du rein sont élargis. Le bassin étiré comprime le tissu rénal et le pousse vers la périphérie. Le tissu rénal est coincé entre le tissu dense de la capsule rénale et son bassin étiré. La fonction rénale est altérée de manière significative. Au troisième stade, le tissu rénal s’atrophie fortement, le tissu devient plus mince, la fonction rénale diminue fortement et au dernier stade, le rein cesse de fonctionner.

Comment se manifeste l'hydronéphrose

Aux premiers stades de l'hydronéphrose ne se manifeste pas. Il peut être détecté si une infection s'est produite ou complètement par hasard lors des examens par rayons X et par ultrasons. Les symptômes caractéristiques de l'hydronéphrose ne se produisent pas. Les patients sont préoccupés par:

  • douleur au bas du dos;
  • douleur gémissante nature constante;
  • douleur dans les reins;
  • coliques rénales;
  • rein élargi palpable à travers la paroi abdominale antérieure;
  • sang dans les urines (hématurie).

Comment diagnostiquer l'hydronéphrose

Dans le diagnostic de l'hydronéphrose dépenser:

  • examen complet;
  • test sanguin;
  • analyse d'urine;
  • échographie des reins (regardez l'épaisseur du tissu rénal, la taille et l'augmentation du bassin et des cupules rénales, le degré d'expansion);
  • la méthode de cartographie Doppler couleur examine l’état des vaisseaux rénaux;
  • Les rayons X diagnostiquent la présence de calculs dans les voies urinaires, un rein hypertrophié;
  • étude sur les radio-isotopes - pour déterminer le degré de dysfonctionnement rénal;
  • l'angiographie;
  • tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique.

Comment traiter l'hydronéphrose

Le traitement est dirigé vers la cause qui cause le développement de l'hydronéphrose. Le traitement conservateur est généralement inefficace. Il est utilisé:

  • dans le processus inflammatoire dans les reins;
  • abaisser la pression artérielle;
  • soulager la douleur;
  • éliminer les symptômes d'insuffisance rénale;
  • en préparation de l'opération.

Dans le traitement chirurgical, une reconstruction du système pelvien rénal est réalisée - généralement avec une méthode à faible impact. Avec quelques ponctions, divers manipulateurs et un endoscope avec une caméra vidéo sont insérés dans la cavité abdominale. Sous le contrôle de l'image vidéo sur l'écran du moniteur, l'intervention chirurgicale nécessaire est effectuée. Un rein n'est retiré que lorsque la fonction rénale a déjà été perdue.

Comment traiter l'hydronéphrose rénale - tout sur le problème

Les hommes chez qui on a diagnostiqué une hydronéphrose rénale au cours d’un examen sont intéressés à savoir de quoi il s’agit et de l’évolution de la maladie. En médecine, cette pathologie est également appelée transformation hydronéphrotique, c'est-à-dire une condition dans laquelle les cupules et le bassinet du rein se développent en raison d'une violation du flux d'urine, ce qui entraîne une augmentation de la pression hydrostatique en eux.

Dans cet article, vous apprendrez quels signes accompagnent la pathologie, comment traiter l'hydronéphrose rénale avec des méthodes modernes, quoi d'autre peut être fait. Vous pouvez regarder des photos et des vidéos sur le sujet.

Causes et stades de la maladie

Un facteur qui provoque le développement de l'hydronéphrose rénale devient un obstacle au flux naturel d'urine de l'organe. Cela peut être causé par tout processus pathologique survenant à la fois dans le rein et au-delà de ses frontières - dans les organes et les tissus voisins:

  • rétrécissement (rétrécissement) du tractus urinaire, congénital ou acquis;
  • diverses pierres dans le système génito-urinaire;
  • tumeurs bénignes;
  • tumeurs malignes;
  • fibrose rétropéritonéale.

En raison de la rétention urinaire et de l'expansion des cupules et du pelvis rénal, le parenchyme et les fibres musculaires de l'organe sont atrophiés. Cela conduit à une détérioration du rein, pouvant aller jusqu'à une perte complète de la fonction.

Au total, les médecins distinguent trois étapes du développement de la pathologie, chacune caractérisée par des modifications de la taille de l'organe et par la détérioration de son fonctionnement.

  1. Une légère accumulation d'urine provoque une légère augmentation du bassin. Dans ce cas, le fonctionnement de l'organe n'est pas perturbé ou il y a une légère détérioration du travail.
  2. Le rein affecté augmente de 20%, tandis que ses parois deviennent plus fines et que ses performances diminuent de 40%. À ce stade, un rein en bonne santé «prend en charge» la charge, ce qui compense dans une certaine mesure la défaillance.
  3. Le rein est agrandi une fois et demi ou deux fois. Le bassin et le calice se dilatent, la cavité interne présente une structure à plusieurs chambres. La sortie d'urine est perturbée, le rein ne fonctionne pratiquement pas ou ne fonctionne pas du tout. En conséquence, la charge sur un rein en bonne santé augmente, le corps cesse de fonctionner. Le troisième stade de l'hydronéphrose, appelé terminal, s'accompagne d'une insuffisance rénale chronique. En l'absence de traitement, l'issue de la maladie est fatale.

Outre la classification en fonction du stade de développement de la pathologie, en médecine, la pathologie est désignée par quatre degrés, en fonction de l'état du parenchyme.

  1. Parenchyme du rein sans changement.
  2. Dommage mineur à la structure.
  3. Violation significative.
  4. Absence, atrophie complète du parenchyme rénal endommagé.

Une hydronéphrose ayant la même fréquence se développe à la fois dans les reins gauche et droit. Dans certains cas, deux reins sont endommagés à la fois. Cette affection s'appelle hydronéphrose bilatérale du rein.

Symptômes de la maladie

Dans la première étape, l'hydronéphrose se produit sans signes clairs et est souvent détectée par hasard, lors de l'examen du patient dans le cadre de diverses plaintes. A ce stade, les symptômes dépendent directement des causes de la pathologie. Par exemple, si une hydronéphrose résulte de la formation de calculs, le symptôme associé sera une douleur vive et vive le long des uretères.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, le patient se plaint des problèmes suivants:

  • douleur sourde au dos, indépendante de l'heure du jour et de la position du corps;
  • les sensations douloureuses sont plus prononcées dans la région du rein touché: si le côté gauche du bas du dos fait mal, le rein gauche est touché et vice versa;
  • dans certains cas, la douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen;
  • les sensations souvent douloureuses sont accompagnées de nausées et de vomissements.

Le patient peut augmenter la pression artérielle, apparaître ballonnements. Lorsqu'un organe est infecté, la température corporelle augmente. Dans certains cas, le seul symptôme de l'hydronéphrose du rein gauche ou droit est la présence de particules de sang dans l'urine. Cette situation est possible si le problème est causé par le développement de la lithiase urinaire. Les pierres, laissant la vessie, traumatisent les parois des uretères, tout en rendant difficile la sortie de l'urine.

Au dernier stade, des signes d'insuffisance rénale chronique apparaissent, des œdèmes se développent, la pression artérielle et l'anémie augmentent. Le patient doit absolument consulter un médecin si le mal de dos a commencé. Dans l’espoir de se soigner, le patient manque un moment propice pour commencer le traitement. L'issue dans ce cas peut être déplorable: commencer par l'ablation du rein affecté par une issue fatale.

Diagnostic de pathologie dans un établissement médical

Il est impossible d'établir un diagnostic, y compris une «hydronéphrose du 2 e degré du rein droit», fondé uniquement sur les symptômes. Le médecin doit orienter le patient vers un examen complet afin d'éliminer d'autres maladies et de déterminer la cause de la pathologie.

Tout d'abord, le médecin recueille l'anamnèse et procède à un examen externe du patient. La présence d'un petit gonflement dans la région lombaire, une violation de la symétrie dans cette zone et la détection d'une formation de masse lors de la palpation donnent à penser que l'évolution de l'hydronéphrose rénale est suspectée. Pour confirmer ou infirmer la conclusion préliminaire d'un médecin, un examen instrumental est nécessaire.

En médecine moderne, le diagnostic est établi sur la base des résultats des examens suivants:

  • Échographie des reins - détectera une augmentation du pelvis rénal, des modifications de la taille du rein et de l'épaisseur de la couche parenchymateuse;
  • Examen aux rayons X - il peut être utilisé pour détecter des calculs, la nature des lésions des voies urinaires, la taille des reins et d'autres paramètres;
  • urophrophie radio-isotopique - pour diagnostiquer plus précisément.

Dans certains cas, si les résultats des examens précédents sont ambigus, le patient peut être référé pour une IRM ou une tomodensitométrie.

En plus de l'examen instrumental, il sera nécessaire de prélever des échantillons d'urine et de sang pour un examen microscopique. Avec les résultats des examens et des analyses, le médecin peut déterminer la pathologie et identifier le problème qui a provoqué la formation d’une hydronéphrose du rein gauche ou droit.

Méthodes de traitement de l'hydronéphrose

Le traitement, qui sera choisi par le médecin, a trois directions: élimination des symptômes, élimination de la cause et réduction de la charge sur les reins. Pour cela, les mesures suivantes sont efficaces:

  • thérapie conservatrice - utilisation de médicaments qui aident à éliminer la maladie et à améliorer la santé du patient;
  • chirurgie - chirurgie visant à restaurer le rein ou à l'enlever;
  • adaptation du mode de vie du patient - régime alimentaire et autres limitations.

Considérez chaque mesure pour combattre l'hydronéphrose rénale plus en détail.

Traitement de la toxicomanie

Souvent, la consommation de drogue précède l'opération. À ce stade, les symptômes de l'hydronéphrose sont éliminés, la miction est stimulée et les processus pathologiques secondaires, tels que les foyers d'infection, sont supprimés.

Le médecin peut prescrire des médicaments des étapes suivantes:

  • analgésiques - pour soulager les sensations douloureuses chez le patient;
  • antibiotiques - s'il y a des signes d'infection dans le corps;
  • agents abaissant la pression artérielle;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • médicaments, en fonction des symptômes du patient.

Il convient de rappeler que le traitement médicamenteux n’est utilisé qu’au premier et au deuxième stade et qu’il n’élimine souvent pas la pathologie. Par conséquent, l’intervention chirurgicale est, à ce jour, la seule méthode efficace de traitement de la pathologie.

Opérations pour hydronéphrose rénale

L'intervention chirurgicale dans les premiers stades de l'hydronéphrose vise à préserver le rein affecté. Si nécessaire, les voies urinaires sont restaurées, une plastie du pelvis rénal est réalisée. Le traitement chirurgical de l'hydronéphrose du rein droit présente des difficultés particulières: la probabilité de lésion du pancréas est élevée.

Si vous êtes intéressé par les méthodes d'opération, voir le tableau.

Comment traiter l'hydronéphrose rénale

L'hydronéphrose rénale est une maladie spécifique caractérisée par une augmentation pathologique de la taille interne de la région du lobe rénal des reins due à la forte pression exercée sur ses parois par un volume important de liquide (urine excrétée par les reins). Dans cet article, vous apprendrez quels signes accompagnent la pathologie, comment traiter l'hydronéphrose rénale avec des méthodes modernes, quoi d'autre peut être fait.

Hydronéphrose rénale: de quoi s'agit-il?

Qu'est-ce qu'une maladie rénale comme l'hydronéphrose? La transformation hydronéphrotique du rein ou de l'hydronéphrose rénale est une pathologie grave qui consiste en une augmentation du contenu en fluide dans les deux reins ou dans un rein. L'écoulement normal de l'urine est perturbé, ce qui entraîne une inflammation du tissu rénal - le parenchyme, avec son atrophie ultérieure et la détérioration des fonctions de filtrage et d'excrétion du rein.

De ce fait, une insuffisance rénale partielle peut d'abord apparaître partielle, puis à mesure que la maladie progresse.

En pratique médicale, l’hydronéphrose du rein droit et du rein gauche est également courante. Quant à l'hydronéphrose bilatérale, elle est enregistrée dans 5 à 9% des cas détectés. L’hydronéphrose peut être non seulement congénitale, mais également acquise. En outre, une hydronéphrose congénitale apparaît dans le contexte d'une dyskinésie des voies urinaires, un placement anormal de l'artère rénale (éventuellement de ses branches), qui serre l'uretère.

Causes de l'hydronéphrose

La maladie se développe en raison d'une violation ou d'une cessation absolue du mouvement de l'urine du rein vers la vessie, ce qui est dû à un certain nombre de facteurs physiologiques ou anatomiques. Le vaisseau rénal supplémentaire passant de l'aorte par le bas du rein peut également être à l'origine de la maladie. Ce vaisseau supplémentaire est situé transversalement à l'uretère et appuie dessus, ce qui entraîne un rétrécissement.

Un facteur qui provoque le développement de l'hydronéphrose rénale devient un obstacle au flux naturel d'urine de l'organe. Cela peut être causé par tout processus pathologique survenant à la fois dans le rein et au-delà de ses frontières - dans les organes et les tissus voisins:

rétrécissement (rétrécissement) du tractus urinaire, congénital ou acquis; diverses pierres dans le système génito-urinaire; tumeurs bénignes; tumeurs malignes; fibrose rétropéritonéale.

En raison de la rétention urinaire et de l'expansion des cupules et du pelvis rénal, le parenchyme et les fibres musculaires de l'organe sont atrophiés. Cela conduit à une détérioration du rein, pouvant aller jusqu'à une perte complète de la fonction.

Selon les causes de la maladie, distingue ses formes:

Congénitale - Une hydronéphrose se développe in utero ou immédiatement après la naissance. Acquis - L'hydronéphrose est due à la défaite d'un rein précédemment en bonne santé.

La forme acquise de l'hydronéphrose peut avoir à la fois des causes anatomiques d'empêchement de l'écoulement de l'urine du pelvis rénal et des causes physiologiques (apparaissant dans le contexte de maladies du système nerveux central et périphérique).

Au total, il existe cinq principaux groupes de conditions pathologiques qui créent des obstacles mécaniques de nature anatomique dans le système urinaire:

Épaississement des parois de l'uretère ou du bassin à la suite de tumeurs. La présence de tumeurs dans les organes et les tissus environnants qui serre l’uretère, les reins ou l’urètre. Violation de l'emplacement normal de l'uretère ou du rein (prolapsus rénal, flexion ou torsion de l'uretère). Le chevauchement de la lumière interne de l'uretère et du bassin a formé des calculs rénaux. Presser ou endommager les organes inférieurs du système urinaire à la suite d'un cancer et d'autres maladies ou blessures.

Assez souvent, les femmes développent une hydronéphrose pendant la grossesse. Sa cause est la compression mécanique de l'uretère et d'autres organes du système urinaire par l'utérus élargi.

Étendue de la maladie

Les médecins partagent plusieurs degrés de développement de cette maladie, qui ont des caractéristiques individuelles.

De plus, l'hydronéphrose est classée par type de développement. Si la maladie est compliquée par une infection adhérente, elle se poursuit en fonction du type infecté. Sinon, la maladie est aseptique, les symptômes dans ces deux cas seront légèrement différents.

Symptômes de l'hydronéphrose

Sur la photo à gauche, un rein en bonne santé et à droite, une hydronéphrose.

Souvent, le développement de l'hydronéphrose rénale se passe inaperçu. La maladie ne présente aucun symptôme spécifique. Aux stades précoces, le tableau clinique est dû à la cause du développement de l'hydronéphrose. Par exemple, dans la lithiase urinaire, il peut y avoir des épisodes de colique rénale, caractérisés par une douleur aiguë intense le long des uretères.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, le patient se plaint des problèmes suivants:

douleur sourde au dos, indépendante de l'heure du jour et de la position du corps; les sensations douloureuses sont plus prononcées dans la région du rein touché: si le côté gauche du bas du dos fait mal, le rein gauche est touché et vice versa; dans certains cas, la douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen; les sensations souvent douloureuses sont accompagnées de nausées et de vomissements.

Si l’hydronéphrose rénale progresse mais qu’aucun traitement n’est administré, les symptômes suivants de l’hydronéphrose apparaissent:

douleur prononcée du rein à problèmes; attaque douloureuse accompagnée de nausée, dans certains cas - vomissements; la pression artérielle augmente; La flatulence augmente, le patient se plaint d'inconfort dû aux ballonnements; quand une infection pénètre dans les reins, la température corporelle augmente - le signe le plus dangereux; il y a du sang dans l'urine - cela s'applique aux patients chez qui on a diagnostiqué une lithiase urinaire.

Hydronéphrose du rein gauche

L’hydronéphrose du rein gauche est l’une des complications les plus fréquentes de la lithiase urinaire, qui peut également se produire du côté droit. L'hydronéphrose du rein gauche augmente la pression interne des cupules et du pelvis. Les murs de ces organes pendant un certain temps "luttent" avec une pression élevée. Incapable de résister à la pression, la pression agit progressivement sur le rein lui-même, ce qui empêche l'urine d'excréter. Un tel processus est capable de frapper les tissus du rein gauche. Les tubules et les glomérules s’atrophient et se contractent. En conséquence, la couche de l'organe dans lequel se produit la formation de l'urine est réduite.

Les premiers symptômes de la stagnation urinaire sont les suivants: douleur aiguë du côté de l'abdomen, abandon de la jambe du côté affecté. S'il y a hydronéphrose du rein gauche, la douleur sera ensuite transmise au dos.

Symptômes de l'hydronéphrose du rein gauche:

douleur dans les reins, aggravée à la région endommagée; surexcitation nerveuse, anxiété; symptômes d'intoxication par des produits azotés - perte d'appétit, vertiges, migraines, vomissements et nausées, insomnie; douleur dans le dos, qui donne à l'aine et sous les omoplates; douleur dans l'abdomen (étirement des parois de l'uretère sous la taille de la pierre); petite quantité d'urine excrétée par jour. Une petite quantité de mucus et de sang peut également apparaître lorsque vous urinez.

Lorsque le diagnostic tardif, ainsi que le traitement non qualifié du tissu du rein gauche peut être gravement endommagé. Ce processus entraîne une perte partielle de la fonctionnalité des organes, voire une perte totale de la capacité à remplir ses fonctions.

Hydronéphrose du rein droit

L'hydronéphrose du rein droit doit être traitée. Si cela n'est pas fait, une insuffisance rénale peut se développer. L'arrêt du travail du rein peut entraîner une intoxication et entraîner la mort du patient. Une autre issue possible est la lithiase urinaire, qui peut être exacerbée par une infection. La complication la plus courante dans ce cas est la rupture de la cupule.

Selon le niveau auquel le blocage à long terme a eu lieu, l'hydronéphrose du rein droit se manifeste par divers symptômes. La cause la plus courante est la lithiase urinaire. Les calculs urinaires plus larges que les voies naturelles du système excréteur se coincent aux endroits où se rétrécissent et perturbent ainsi complètement ou partiellement l'écoulement de l'urine.

Symptômes et signes:

Au stade initial de la maladie, la personne se plaint généralement de coliques néphrétiques; le soir, en règle générale, une douleur sourde se manifeste dans la région lombaire, qui se prolonge la nuit. Les attaques peuvent être causées par un effort physique ou une fatigue générale. La présence de sang dans l'urine est observée avec une pression accrue dans les cupules, ainsi qu'en présence de calculs rénaux. Une autre caractéristique est une augmentation du rein. Chez les personnes asthmatiques, il peut même être ressenti à travers la paroi frontale de l'abdomen.

La plupart des cas d'hydronéphrose (plus de la moitié) sont localisés du côté gauche, dans environ 40% des cas, la pathologie affecte le rein droit et seulement 5% de la transformation hydronéphrotique est bilatérale.

Des complications

Une complication dangereuse de la transformation hydronéphrotique est l’insuffisance rénale et l’atrophie. En liaison avec des modifications des tissus, le rein perd sa fonctionnalité et l’intoxication par des produits d’échange entraîne la mort.

En raison d'un dysfonctionnement rénal, la teneur en azote résiduel et en d'autres substances normalement excrétées par les reins dans l'urine augmente.

Afin d'éviter toute intoxication fatale, il est montré aux patients qu'ils retirent l'organe touché, après quoi ils sont soumis à des procédures d'hémodialyse avec un rein artificiel ou à une greffe de l'organe du donneur.

Diagnostics

Lors de l'examen, le médecin peut pré-diagnostiquer l'hydronéphrose par palpation. Dans la région du corps, il y a un sceau. Sont également pris en compte les symptômes du patient et son état de santé général.

Échographie des reins avec hydronéphrose

Pour un diagnostic précis des tests instrumentaux et de laboratoire prescrits:

analyses d'urine et de sang; Échographie des reins; Radiographie des reins. Si les résultats des examens précédents sont ambigus, le patient peut être référé pour une IRM ou une tomodensitométrie.

Les méthodes de diagnostic du matériel permettent de déterminer et de comparer de quel côté se trouvent les lésions rénales. Donc, l'hydronéphrose du rein droit a une plus grande taille de la région du bassin par rapport à un rein gauche en bonne santé. Ou inversement, l'hydronéphrose du rein gauche a un grand bassin, par rapport au rein droit.

Il existe également de nombreuses méthodes supplémentaires par lesquelles la pathologie est détectée. Mais ils ne sont pas si communs. La possibilité d'appliquer individuellement l'un ou l'autre ou plusieurs dans le complexe est déterminée par le médecin traitant.

Traitement de l'hydronéphrose rénale

Le traitement, qui sera choisi par le médecin, a trois directions: élimination des symptômes, élimination de la cause et réduction de la charge sur les reins. Le traitement de l'hydronéphrose vise à:

élimine l'urine accumulée et réduit la pression exercée sur les reins; prévenir les déformations irréversibles; éliminer la cause de l'hydronéphrose.

Traitement de la toxicomanie

Souvent, la consommation de drogue précède l'opération. À ce stade, les symptômes de l'hydronéphrose sont éliminés, la miction est stimulée et les processus pathologiques secondaires, tels que les foyers d'infection, sont supprimés.

Le médecin peut prescrire des médicaments des étapes suivantes:

analgésiques - pour soulager les sensations douloureuses chez le patient; antibiotiques - s'il y a des signes d'infection dans le corps; agents abaissant la pression artérielle; médicaments anti-inflammatoires; médicaments, en fonction des symptômes du patient.

Opération

Si l'état dynamique du rein se détériore, le traitement de l'hydronéphrose à l'aide d'une intervention chirurgicale est nécessaire.

Il existe deux types d'opérations visant à améliorer la fonction de l'hydronéphrose:

créant un canal supplémentaire pour la sortie de l'urine, rétrécissant le système élargi du rein ressemblant à une cupule-pelvis.

En règle générale, la chirurgie radicale est précédée d'un drainage rénal. Ils sont également utilisés pour traiter l'hydronéphrose pendant la grossesse, qui est provoquée par la compression de l'uretère par la croissance de l'utérus.

Brève description et caractéristiques

La méthode endoscopique d’intervention chirurgicale basée sur l’introduction de bâtonnets spéciaux - la bougie dans l’uretère. Il est utilisé pour élargir l'uretère.

Méthode moderne et la plus efficace de chirurgie endoscopique pour l'hydronéphrose rénale. Basé sur l'utilisation d'un courant électrique de la fréquence désirée, d'un rayonnement laser ou "couteau froid".

Il est effectué sous anesthésie générale. Le médecin effectuera une ponction 4-5 (port) dans la paroi abdominale. L'équipement endoscopique est introduit dans l'un et les instruments chirurgicaux spéciaux dans les autres. L'opération est caractérisée par un faible degré de lésion des tissus, la suture n'est généralement pas nécessaire.

Elle est réalisée dans les cas extrêmes avec hydronéphrose unilatérale (lésion du rein gauche ou droit uniquement). L'indication pour l'ablation d'un rein est une atrophie complète de son parenchyme.

Régime alimentaire

La diète n'est pas la dernière place dans le traitement. Le régime est prescrit par le médecin individuellement. La nutrition devrait permettre de rétablir le flux d'urine et de reins.

Les aliments suivants doivent être exclus de l'alimentation quotidienne:

salé gras; fumé des bonbons; l'alcool; viande frite et plats épicés.

Au lieu de cela, le régime devrait inclure ce qui suit:

des légumes et des fruits; produits laitiers; les écureuils.

Un tel régime combiné au traitement approprié donne des résultats positifs. À propos, un régime alimentaire peut aider à établir un métabolisme utile pour tout l'organisme.

Comment traiter les remèdes populaires hydronéphrose

Il est recommandé d’utiliser les méthodes traditionnelles en complément du traitement médicamenteux principal après consultation de votre médecin. Dans ce cas, un rein devrait être en bonne santé.

Le traitement avec des remèdes populaires implique l’utilisation de diverses herbes et de frais médicaux, qui améliorent la fonction rénale et soulagent l’état des patients atteints de hydronéphrose. Pour ce faire, appliquez:

Citrouille, à savoir la tige. Pour préparer le médicament, les tiges sont broyées, versées 500 ml d’eau bouillie et infusées au bain-marie pendant 20 minutes. Après cela, la perfusion doit être retirée, enveloppée dans une serviette chaude et perfusée pendant environ 2 heures. Prenez 4 fois par jour pour un demi-verre à la réception. 150 gr. feuilles de bouleau, 50 g. feuilles d'ortie, 50 g. Herbes Adonis, 50 gr. grains d'avoine, 50 gr. Busserole et 50 gr. prêle À parts égales, prenez les feuilles de cassis, feuilles de framboise, racines de calamus, thé de rein, herbes de succession, fleurs de camomille. Les herbes pour hydronéphrose sont utilisées sous forme de frais, qui sont recommandés pour ne pas utiliser plus de 3-4 mois. Il est nécessaire de modifier les frais, après chaque cours, après environ deux semaines d'attente. Les infusions de plantes sont prises à jeun, environ une demi-heure avant les repas. Racine de persil hachée, 1 cuillère à soupe. l., versez 100 ml d'eau bouillante. Le remède est infusé toute la nuit. Videz soigneusement le liquide le matin et buvez 1 cuillère à soupe. l sur un estomac vide au cours de la même journée. Si vous ne pouvez pas obtenir les racines de la plante, vous pouvez utiliser les graines. Cependant, ils donnent un résultat positif moins prononcé. De la même manière, vous pouvez préparer des perfusions pour l'hydronéphrose à partir de graines de cumin.

Prévention

L’hydronéphrose rénale, si elle est acquise, ne se produit que sous certaines conditions. Les médecins recommandent d’adhérer aux mesures préventives suivantes pour éviter son développement:

temps nécessaire pour vider la vessie - une rétention urinaire artificielle fréquente peut entraîner le fait qu'une partie de celle-ci se refléchit dans le bassin; limiter la consommation de sel et d'eau - une dégradation de l'équilibre sel / eau entraîne une production excessive d'urine dans les reins; éviter l'hypothermie - cela peut déclencher le développement de processus inflammatoires dans le système urogénital.

Les hommes chez qui on a diagnostiqué une hydronéphrose rénale au cours d’un examen sont intéressés à savoir de quoi il s’agit et de l’évolution de la maladie. En médecine, cette pathologie est également appelée transformation hydronéphrotique, c'est-à-dire une condition dans laquelle les cupules et le bassinet du rein se développent en raison d'une violation du flux d'urine, ce qui entraîne une augmentation de la pression hydrostatique en eux.

Dans cet article, vous apprendrez quels signes accompagnent la pathologie, comment traiter l'hydronéphrose rénale avec des méthodes modernes, quoi d'autre peut être fait. Vous pouvez regarder des photos et des vidéos sur le sujet.

Causes et stades de la maladie

Un facteur qui provoque le développement de l'hydronéphrose rénale devient un obstacle au flux naturel d'urine de l'organe. Cela peut être causé par tout processus pathologique survenant à la fois dans le rein et au-delà de ses frontières - dans les organes et les tissus voisins:

rétrécissement (rétrécissement) du tractus urinaire, congénital ou acquis; diverses pierres dans le système génito-urinaire; tumeurs bénignes; tumeurs malignes; fibrose rétropéritonéale.

En raison de la rétention urinaire et de l'expansion des cupules et du pelvis rénal, le parenchyme et les fibres musculaires de l'organe sont atrophiés. Cela conduit à une détérioration du rein, pouvant aller jusqu'à une perte complète de la fonction.

Au total, les médecins distinguent trois étapes du développement de la pathologie, chacune caractérisée par des modifications de la taille de l'organe et par la détérioration de son fonctionnement.

Une légère accumulation d'urine provoque une légère augmentation du bassin. Dans ce cas, le fonctionnement de l'organe n'est pas perturbé ou il y a une légère détérioration du travail. Le rein affecté augmente de 20%, tandis que ses parois deviennent plus fines et que ses performances diminuent de 40%. À ce stade, un rein en bonne santé «prend en charge» la charge, ce qui compense dans une certaine mesure la défaillance. Le rein est agrandi une fois et demi ou deux fois. Le bassin et le calice se dilatent, la cavité interne présente une structure à plusieurs chambres. La sortie d'urine est perturbée, le rein ne fonctionne pratiquement pas ou ne fonctionne pas du tout. En conséquence, la charge sur un rein en bonne santé augmente, le corps cesse de fonctionner. Le troisième stade de l'hydronéphrose, appelé terminal, s'accompagne d'une insuffisance rénale chronique. En l'absence de traitement, l'issue de la maladie est fatale.

Outre la classification en fonction du stade de développement de la pathologie, en médecine, la pathologie est désignée par quatre degrés, en fonction de l'état du parenchyme.

Parenchyme du rein sans changement. Dommage mineur à la structure. Violation significative. Absence, atrophie complète du parenchyme rénal endommagé.

Une hydronéphrose ayant la même fréquence se développe à la fois dans les reins gauche et droit. Dans certains cas, deux reins sont endommagés à la fois. Cette affection s'appelle hydronéphrose bilatérale du rein.

Symptômes de la maladie

Dans la première étape, l'hydronéphrose se produit sans signes clairs et est souvent détectée par hasard, lors de l'examen du patient dans le cadre de diverses plaintes. A ce stade, les symptômes dépendent directement des causes de la pathologie. Par exemple, si une hydronéphrose résulte de la formation de calculs, le symptôme associé sera une douleur vive et vive le long des uretères.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, le patient se plaint des problèmes suivants:

douleur sourde au dos, indépendante de l'heure du jour et de la position du corps; les sensations douloureuses sont plus prononcées dans la région du rein touché: si le côté gauche du bas du dos fait mal, le rein gauche est touché et vice versa; dans certains cas, la douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen; les sensations souvent douloureuses sont accompagnées de nausées et de vomissements.

Le patient peut augmenter la pression artérielle, apparaître ballonnements. Lorsqu'un organe est infecté, la température corporelle augmente. Dans certains cas, le seul symptôme de l'hydronéphrose du rein gauche ou droit est la présence de particules de sang dans l'urine. Cette situation est possible si le problème est causé par le développement de la lithiase urinaire. Les pierres, laissant la vessie, traumatisent les parois des uretères, tout en rendant difficile la sortie de l'urine.

Au dernier stade, des signes d'insuffisance rénale chronique apparaissent, des œdèmes se développent, la pression artérielle et l'anémie augmentent. Le patient doit absolument consulter un médecin si le mal de dos a commencé. Dans l’espoir de se soigner, le patient manque un moment propice pour commencer le traitement. L'issue dans ce cas peut être déplorable: commencer par l'ablation du rein affecté par une issue fatale.

Diagnostic de pathologie dans un établissement médical

Il est impossible d'établir un diagnostic, y compris une «hydronéphrose du 2 e degré du rein droit», fondé uniquement sur les symptômes. Le médecin doit orienter le patient vers un examen complet afin d'éliminer d'autres maladies et de déterminer la cause de la pathologie.

Tout d'abord, le médecin recueille l'anamnèse et procède à un examen externe du patient. La présence d'un petit gonflement dans la région lombaire, une violation de la symétrie dans cette zone et la détection d'une formation de masse lors de la palpation donnent à penser que l'évolution de l'hydronéphrose rénale est suspectée. Pour confirmer ou infirmer la conclusion préliminaire d'un médecin, un examen instrumental est nécessaire.

En médecine moderne, le diagnostic est établi sur la base des résultats des examens suivants:

Échographie des reins - détectera une augmentation du pelvis rénal, des modifications de la taille du rein et de l'épaisseur de la couche parenchymateuse; Examen aux rayons X - il peut être utilisé pour détecter des calculs, la nature des lésions des voies urinaires, la taille des reins et d'autres paramètres; urophrophie radio-isotopique - pour diagnostiquer plus précisément.

Dans certains cas, si les résultats des examens précédents sont ambigus, le patient peut être référé pour une IRM ou une tomodensitométrie.

En plus de l'examen instrumental, il sera nécessaire de prélever des échantillons d'urine et de sang pour un examen microscopique. Avec les résultats des examens et des analyses, le médecin peut déterminer la pathologie et identifier le problème qui a provoqué la formation d’une hydronéphrose du rein gauche ou droit.

Méthodes de traitement de l'hydronéphrose

Le traitement, qui sera choisi par le médecin, a trois directions: élimination des symptômes, élimination de la cause et réduction de la charge sur les reins. Pour cela, les mesures suivantes sont efficaces:

thérapie conservatrice - utilisation de médicaments qui aident à éliminer la maladie et à améliorer la santé du patient; chirurgie - chirurgie visant à restaurer le rein ou à l'enlever; adaptation du mode de vie du patient - régime alimentaire et autres limitations.

Considérez chaque mesure pour combattre l'hydronéphrose rénale plus en détail.

Traitement de la toxicomanie

Souvent, la consommation de drogue précède l'opération. À ce stade, les symptômes de l'hydronéphrose sont éliminés, la miction est stimulée et les processus pathologiques secondaires, tels que les foyers d'infection, sont supprimés.

Le médecin peut prescrire des médicaments des étapes suivantes:

analgésiques - pour soulager les sensations douloureuses chez le patient; antibiotiques - s'il y a des signes d'infection dans le corps; agents abaissant la pression artérielle; médicaments anti-inflammatoires; médicaments, en fonction des symptômes du patient.

Il convient de rappeler que le traitement médicamenteux n’est utilisé qu’au premier et au deuxième stade et qu’il n’élimine souvent pas la pathologie. Par conséquent, l’intervention chirurgicale est, à ce jour, la seule méthode efficace de traitement de la pathologie.

Opérations pour hydronéphrose rénale

L'intervention chirurgicale dans les premiers stades de l'hydronéphrose vise à préserver le rein affecté. Si nécessaire, les voies urinaires sont restaurées, une plastie du pelvis rénal est réalisée. Le traitement chirurgical de l'hydronéphrose du rein droit présente des difficultés particulières: la probabilité de lésion du pancréas est élevée.

Si vous êtes intéressé par les méthodes d'opération, voir le tableau.

Comment guérir l'hydronéphrose sans chirurgie

Traitement non chirurgical de l'hydronéphrose

Avant de commencer le traitement de l'hydronéphrose, vous devez comprendre qu'il s'agit d'un état pathologique entraînant une expansion progressive du rein, des événements atrophiques et une insuffisance rénale due à une perturbation aiguë ou progressive du débit urinaire. Parmi les nombreuses causes d'hydronéphrose, le plus souvent, elle est due à une lithiase urinaire, à savoir la présence de tartre urétéral ou du pelvis rénal du rein, celui-ci recouvrant totalement ou partiellement leur lumière. En conséquence, de tels processus conduisent au fait qu'une personne a besoin d'une opération radicale, dont le plastique lui sauve la vie.

Comment traiter l'hydronéphrose? Quelles sont les options de traitement les plus efficaces?

Indications du traitement chirurgical

Il est à noter que l’opération en cas d’hydronéphrose s’effectue dans les cas suivants:

  • compression de l'uretère de l'extérieur (tumeur des tissus et des organes environnants, anévrisme de l'aorte abdominale, ainsi que des deux vaisseaux iliaques, etc.);
  • une tumeur du rein qui se développe dans la cupule, le bassin ou dans la lumière de l'uretère;
  • anomalies du développement du système urinaire (pièces plastiques nécessaires à la composition de cette région anatomique des éléments);
  • calculs coralliens des reins (résection du rein ou de son plastique);
  • hydronéphrose troisième ou quatrième stade;
  • rétrécissement de l'uretère dans toute sa longueur et dans une certaine partie de celle-ci (le plastique de cette formation anatomique est une opération de choix);
  • adénome de la prostate, en comprimant l'uretère distal;
  • traumatisme à l'uretère avec atteinte de la paroi ou du système pelvien rénal (la chirurgie plastique est un traitement inconditionnel).

    Dans tous les cas non mentionnés ci-dessus, lorsque l'hydronéphrose peut être traitée avec des remèdes conservateurs et folkloriques, ou du moins pour compenser les violations causées par cette pathologie. Le traitement conservateur de l'hydronéphrose est utilisé dans les cas où le patient est simplement incapable de subir une intervention chirurgicale (en particulier si une chirurgie plastique ou une reconstruction du système génito-urinaire est pratiquée) en raison de complications métaboliques graves ou d'un état général.

    Thérapie conservatrice

    Les méthodes conservatrices de traitement de l'hydronéphrose sont utilisées comme alternative à la chirurgie ou sont utilisées dans la période postopératoire. L'objectif principal est le traitement des troubles connexes du corps. Ou dans le cas de lithiase urinaire, lorsque la pierre bloquait la lumière de l'uretère, libérant le patient de la douleur et rétablissant le passage normal de l'urine. Ainsi que le traitement et la prévention des complications infectieuses causées par la stagnation.

    Parmi les tâches principales du traitement conservateur de l'hydronéphrose, il convient de souligner les suivantes:

    1. Traitement de la douleur associée au blocage du bassinet du rein ou de l'uretère. Cet objectif est atteint par les analgésiques (analgésiques) et leurs différents groupes (non narcotiques et narcotiques). Ces médicaments sont choisis en fonction de la gravité de la douleur, de l'état général (pression artérielle, fréquence des mouvements respiratoires, de la présence ou de l'absence de conscience) et de leur résistance (sensibilité). Il faut ajouter que la douleur dans les reins peut être si prononcée que leur combinaison est nécessaire. Habituellement, cette condition se produit avec l'oncologie ou la colique rénale. Les analgésiques opioïdes les plus couramment utilisés (tramadol, butorphanol, omnopon, promédol, chlorhydrate de morphine), ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou les inhibiteurs des récepteurs de la COX 2 (Movalis, Dexalgin, Ketanov, Analgin, Dikloberl, Ibuprofen et autres). Il est important de noter qu'il est nécessaire de traiter soigneusement le soulagement de la douleur par de tels moyens, car ceux-ci, à fortes doses, affectent de manière significative la fonction des reins et du foie.
    2. Réduction du vasospasme et de l'uretère. L'effet est obtenu par des agents antispasmodiques qui contribuent à la relaxation et à la dilatation de la paroi de ces structures anatomiques, ce qui conduit à la restauration du passage de l'urine et du sang. Ces médicaments comprennent: No-spa, Papaverin, Spazmolgon, Baralgetas, Riabal, Magnesia 25%, Euphyllinum.
    3. Réduction de l'inflammation dans le parenchyme rénal. À cette fin, des préparations à base de plantes combinées sous forme de solution ou de capsules sont utilisées. Le marché pharmaceutique moderne est représenté par les moyens suivants: Urolesan et Kanefron. Ces médicaments, en plus de soulager l'inflammation, ont également un effet bactériostatique.
    4. Traitement et prévention des complications infectieuses résultant de la stagnation de l'urine et de la multiplication de micro-organismes dans celle-ci. Ceci est réalisé par des agents antibactériens à large spectre et des uroseptiques (Ceftriaxone, Céfazoline, Céfopérazone, Lévofloxacine, Moxifloxacine, Nitroxoline, Palin).
    5. Microcirculation améliorée dans le parenchyme rénal. Des agents antiplaquettaires peuvent également être utilisés (Pentoxifylline, Trental, Tiwortin).
    6. Le traitement du foie, comme celui des reins, est impliqué dans le nettoyage du corps et, en violation des fonctions de ce dernier, le foie prend en charge le travail. Pour le protéger et améliorer la fonction de désintoxication, nous avons utilisé des médicaments, complétés par des remèdes populaires. Le premier peut être attribué à Esenziale, Heptral, Antral, Alohol, Hofetol et le second - églantier.
    7. Une hémodialyse est effectuée régulièrement au dernier stade de l'hydronéphrose et en raison de la survenue d'une insuffisance rénale. Dans ce cas, seul cela aide le corps à se débarrasser des produits de dégradation des protéines.

    Médecine populaire

    Le traitement de l'hydronéphrose avec des remèdes populaires est utilisé comme méthode supplémentaire, mais il ne peut en être la principale car il n'a pas d'effet significatif sur l'état du système urogénital. Il est important de comprendre que ce traitement devrait durer au moins six mois. Avant le début des activités, il est impératif de consulter un néphrologue ou un urologue.

    Les remèdes traditionnels les plus appropriés pour le traitement de l'hydronéphrose sont les thés spéciaux pour reins, notamment: camomille, calendula, bouleau, adonis, menthe poivrée, mélisse, aiguilles de pin, dogrose, ficelle, pissenlit, marjolaine. Dans diverses combinaisons, ces herbes ont des effets antispasmodiques, diurétiques et antiseptiques.

    Il est également nécessaire de comprendre que le traitement de l'hydronéphrose avec des remèdes populaires peut provoquer une forte réaction allergique, car la composition de thés prêts à l'emploi comprend une variété d'herbes. Par conséquent, il est important de commencer le traitement sous la surveillance d'un médecin et progressivement par petites portions. Toutes les autres méthodes populaires présentées sur Internet ne sont pas une panacée et peuvent menacer la santé d'une personne malade.

    Nutrition pour hydronéphrose

    La nutrition est également considérée comme l'un des types de traitement de l'hydronéphrose. Le plus acceptable est considéré comme une table de régime numéro 7. Le régime élimine presque complètement le sel de table, les protéines animales et les graisses, ce qui est compensé par des fruits et des légumes. Dans le régime réduit considérablement le volume calorique et liquide quotidien.

    Conclusions

    Le traitement de l'hydronéphrose sans chirurgie radicale ou plastique en structures anatomiques n'est possible que dans les phases initiales et en l'absence d'indications chirurgicales indiquées au début de l'article. La combinaison la plus efficace sera le traitement avec les remèdes traditionnels, les méthodes traditionnelles et complété avec le régime rénal n ° 7 après consultation préalable de votre médecin.

    Donc, diagnostiqué - kyste rénal. Ce diagnostic ne cause pas de décès, ne vous inquiétez donc pas. De plus, il est possible que le kyste se résolve tout seul. Il existe des cas de résorption de kystes rénaux chez un enfant pendant la puberté, ainsi que chez les femmes après l'accouchement ou au cours du traitement d'autres maladies (par exemple, hormonales). Cependant, vous ne devriez pas compter dessus. Selon les médecins, la situation ne sera stable et sans danger que si vous surveillez constamment votre position.

    Il est nécessaire de comprendre les causes d’un kyste rénal pour savoir comment le guérir. Cette maladie apparaît en raison d'un déséquilibre à long terme du corps, provoqué par des perturbations hormonales ou des maladies inflammatoires chroniques. Plus ce déséquilibre dure longtemps, plus le néoplasme se développe, occupant une surface croissante sur le tissu rénal. Dans ce cas, le kyste, en règle générale, ne pourra pas se résoudre lui-même, car le corps risque de ne pas disposer de suffisamment de ressources pour l'éliminer. Cependant, si ce processus n'est pas lancé et que l'anomalie est petite, la probabilité de résorption complète du kyste est élevée.

    Dans la plupart des cas, un kyste rénal est traité sans intervention chirurgicale et des méthodes traditionnelles et des examens périodiques contrôlent le développement de l'anomalie. Au moyen de médicaments, les médecins effectuent un traitement symptomatique: éliminez l'inflammation, la douleur Tout cela se fait par l'utilisation de pilules ou d'injections. Le processus de traitement dure environ 30 jours.

    Fraction ASD-2

    Dans le traitement des anomalies, l'utilisation d'analgésiques à effet anti-inflammatoire est efficace en raison de son blocage de la production de sérotonine dans les tissus rénaux. Liste des médicaments recommandés:

  • L'ibuprofène L'action dure longtemps, de sorte qu'elle n'est pas utilisée plus d'une fois toutes les 5 heures. Il forme une accumulation de substances médicinales dans le sang.
  • Métamizol. Il est utilisé si d'autres médicaments ne sont pas en mesure de soulager la douleur, car il a la capacité d'élargir le tractus urinaire.
  • "Baralgin". En plus de l'effet analgésique, il est capable d'éliminer les spasmes des muscles lisses.

    Méthodes chirurgicales

    Lorsque l'anomalie atteint une taille suffisamment grande, son élimination immédiate est requise. Il existe plusieurs méthodes pour éliminer rapidement un kyste dans le rein:

  • Ponction percutanée. Avec cette méthode, la paroi du kyste est perforée et un liquide en est pompé, éliminant ainsi la suppression du rein. L'opération se déroule sous anesthésie locale. Cependant, l’inconvénient de cette méthode est que 80% des cas aboutissent à une rechute.
  • La laparoscopie. Une alternative à la chirurgie ouverte, qui consiste également en l'élimination complète de la formation. Vous donne la possibilité de réduire l'ampleur de l'intervention chirurgicale. Une telle opération est beaucoup plus facile à transférer. C'est la méthode la plus courante d'élimination du kyste.
  • Opération ouverte Il est utilisé uniquement si la laparoscopie a échoué, à la rigueur.
  • Régime et jeûne

    Il existe un certain nombre de produits interdits dans le traitement de l'insuffisance rénale.

    Le jeûne et le suivi d'un régime alimentaire spécial sont des moyens efficaces pour aider à éliminer un kyste dans les reins. Il existe des cas où, en s'abstenant de manger pendant 5 jours, les patients ont réussi à éliminer les manifestations et même à guérir complètement le mal en stabilisant la position du corps. Cependant, après le jeûne, vous devez apporter des modifications à votre régime alimentaire. Un régime alimentaire équilibré est essentiel au bon fonctionnement du corps, car les aliments nocifs augmentent la charge sur les reins. Le patient doit apporter les modifications suivantes:

  • réduire la quantité de sel consommée;
  • ne pas consommer de substances extractives (viande, poisson, bouillons de champignons, viande en gelée, etc.);
  • éliminer autant que possible du régime la quantité de protéines consommée (viande, fruits de mer, légumineuses);
  • éliminer la consommation d'alcool;
  • jeter les conservateurs;
  • minimiser la consommation de café et de chocolat;

    En ajustant votre routine quotidienne, en évitant la dépendance aura un effet positif sur le résultat du régime. Il est nécessaire de maintenir un style de vie mobile et d'éliminer les risques d'hypothermie. Il devrait être pris en petites quantités 6 fois par jour. En outre, il est important de boire et d'utiliser uniquement de l'eau propre pour la cuisson. Pour ce faire, le liquide doit être bouilli au robinet.

    Méthodes traditionnelles de traitement

    Les feuilles de bardane broyées ont des propriétés diurétiques.

  • soulager l'inflammation;
  • anomalies de résorption.

    Afin de réduire le kyste à l'aide de feuilles de bardane hachées, j'utilise l'intérieur deux fois par jour pour une cuillère à thé. Cela contribue à la stabilisation du travail des reins, remplit une fonction diurétique et, avec son admission constante, la taille du kyste diminuera. L'outil est stocké dans le réfrigérateur. Par réserve, les feuilles ne sont pas écrasées et il est interdit de les conserver sous cette forme pendant plus de deux jours.

    Ils utilisent également le jus de viorne et le miel de fleurs dans les mêmes proportions. Le résultat viendra après 3 à 4 mois d'utilisation constante. La racine devyasila est un autre remède populaire qui a fait ses preuves. Cependant, il ne devrait être utilisé qu'après avoir consulté un médecin. Ce traitement dure une semaine, suivi d'une pause de 20 jours. Une amélioration aura lieu après trois de ces cycles, cependant, il faut prendre soin de ne pas en faire trop, et également de faire un test d'allergie.

    Craintes inventées

    Pour arrêter la croissance des kystes - vous devez rester calme et ne pas avoir peur de l'avenir. Un kyste est une peur artificielle. Effectuez une gymnastique apaisante le soir, prenez un bain d'herbe et de sel deux fois par semaine, vous pouvez également utiliser des huiles essentielles relaxantes, puis aller au lit. Dormez la nuit, réveillez-vous, ajustez le jour. Dites merci à lui d'être venu. Je souhaite à tous une bonne journée et une bonne santé. "Que le monde soit bon!"

    Hydronéphrose chez les enfants: degrés et types, symptômes, chirurgie et traitement conservateur

    L'hydronéphrose, ou transformation hydronéphrotique du rein, est une pathologie qui survient lors de l'expansion progressive du complexe pelvis rénal. En conséquence, l'écoulement de l'urine est perturbé, la pression hydrostatique augmente et le parenchyme organique s'atrophie.

    Dans les glomérules du parenchyme des reins, le processus de filtrage du sang des substances nocives et non nécessaires au corps se produit constamment, et l'urine est formée ici.

    Ensuite, l'urine pénètre dans le calice, puis dans le bassin, à travers les uretères jusqu'à la vessie, où elle s'accumule jusqu'à un certain niveau et est excrétée par le corps (processus de miction). C'est ainsi que se passe le processus de miction.

    Si quelque chose casse ce processus, l'hydronéphrose se développe.

    Il est à noter que le plus souvent cette maladie est diagnostiquée chez les femmes en âge de procréer. La pathologie peut être unilatérale, lorsqu'un seul des organes appariés est affecté, et bilatérale.

    La plupart du temps, une défaillance unilatérale se produit.

    Degrés et types d'hydronéphrose chez les enfants et les adultes

    La violation unilatérale se forme à la suite d'une obstruction de la sortie d'urine dans les reins ou au niveau de l'uretère. Le développement bilatéral est dû au processus pathologique dans les parties inférieures du système urinaire.

    La sévérité de la maladie:

  • La seconde Caractérisé par la progression de la maladie. Non seulement le bassin, mais aussi le calice, le parenchyme est atrophié, toutes les fonctions des organes couplés sont perturbées;

    Symptômes et signes de l'hydronéphrose chez les enfants

    Très souvent, au début du développement de la pathologie, cela ne se manifeste pas. En règle générale, il se trouve accidentellement dans toute maladie inflammatoire du système urinaire ou sur la palpation de l'abdomen chez les enfants plus âgés sur d'autres plaintes.

    Les deuxième et troisième degrés de l'hydronéphrose s'accompagnent de sensations douloureuses dans la région lombaire. Dans le même temps, l'apparition du syndrome douloureux ne dépend pas de l'effort physique, de la position du corps ni de l'heure. Avec l'hydronéphrose unilatérale, la douleur est localisée à droite ou à gauche, respectivement.

    En cas de co-infection, la température augmente. Une hématurie - une excrétion de sang dans les urines peut déjà se produire au début de la maladie. En règle générale, il est détecté par hasard lors de l'analyse de l'urine (microhématurie). Dans les cas avancés, l'urine devient rougeâtre (hématurie macroscopique).

    Au fur et à mesure de l'évolution de la pathologie, le spécialiste pourra sonder l'organe élargi à travers la paroi abdominale antérieure.

    Hydronéphrose congénitale et acquise chez l'enfant

    Le seul signe d'hydronéphrose chez les nouveau-nés est la présence de sang dans les urines. Parfois, ces bébés sont au-dessus du volume normal du ventre.

    Ils peuvent être capricieux et agité.

    Cependant, le diagnostic du nouveau-né n’est posé qu’après un diagnostic complet, qui inclut nécessairement l’échographie et la radiographie.

    Complications de l'hydronéphrose

    L’hydronéphrose chez les enfants peut entraîner une insuffisance rénale, ce qui conduit à une intoxication par des scories azotées dans le sang et à la mort. La violation de l'écoulement de l'urine entraîne la formation de calculs et l'accession de l'infection - à la pyélonéphrite, qui aggrave encore le processus pathologique primaire. Il est possible que le calice ou le pelvis se rompent spontanément avec l'infiltration d'urine dans la cavité abdominale, qui se caractérise par l'apparition d'une septicémie et d'un phlegmon rétropéritonéal.

    Diagnostic de maladie rénale

    Traitement de l'hydronéphrose chez les enfants

    Dans une telle situation, une surveillance dynamique des patients est nécessaire.

    En cas d'urgence, recours à une néphrostomie percutanée. Une telle mesure est nécessaire en cas d’insuffisance rénale aiguë, d’infection, de syndrome douloureux sévère. Effectuez-le sous le contrôle de l'échographie. Si elle est détectée par une inflammation, il est nécessaire de passer des tests pour déterminer la sensibilité des organismes aux antibiotiques. Ensuite, une antibiothérapie appropriée est prescrite. Divers produits de détoxification sont également utilisés. Si nécessaire, prescrire la dialyse et la plasmaphérèse.

    Quant aux méthodes de la médecine traditionnelle, elles peuvent être utilisées en tant que thérapie complémentaire et uniquement avec l’autorisation d’un médecin pour soulager les symptômes de la pathologie.

    Il s’agit par exemple de décoctions et d’injections anti-inflammatoires et diurétiques à base de prêle, de graines d’avoine, de bourgeons et de feuilles de bouleau, de renoncule, de busserole, de genévrier.

    Résorption de kyste dans le rein

    Laisser un commentaire

    Aujourd'hui, chaque personne est intéressée à savoir quoi faire pour réduire le kyste sur le rein. Cela est dû au nombre accru de patients avec ce diagnostic. Comment se débarrasser des tumeurs sans chirurgie? Est-il possible de guérir les kystes sur les reins avec des remèdes populaires? Que dois-je faire pour le kyste rénal résolu lui-même?

    Un kyste rénal peut-il se résoudre?

    Une alimentation adéquate, un mode de vie sain et un effort physique modéré contribuent à l'auto-guérison de cette maladie. Cette tactique s'appelle attendre. Si le kyste a atteint une taille moyenne, un traitement médicamenteux ou un traitement par des méthodes traditionnelles est applicable. Cela signifie l'utilisation de divers médicaments ou décoctions à base de plantes. Plus de drogues et de moyens populaires, nous considérons ci-dessous.

    Que faire et comment traiter - méthodes médicales

    Les médicaments

    Le médicament stimulant, fraction de TSA 2, est l’une des méthodes populaires de traitement des kystes rénaux, mais son utilisation n’est pas certifiée. Néanmoins, les gens ont longtemps et avec un bon effet, il est utilisé dans divers régimes. Il y a eu des cas où, de petite taille, un kyste dans les reins a diminué en raison de l'utilisation de ce médicament. Mode d'emploi: 15-30 gouttes de médicament pour 50-100 ml d'eau bouillie refroidie. Prenez deux fois par jour sur un estomac vide, il est recommandé après 20–40 minutes. Le cycle comprend 5 jours d’admission et 3 jours de repos. Il est répété jusqu’à la guérison complète. En outre, lors de l'utilisation de ce médicament, il est également recommandé de suivre un régime.

    Analgésiques

    Cet outil a un effet anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique.

  • "Diclofenac" sous diverses formes, "Indometacin". Utilisé 2 semaines ou moins.

    Retour à la table des matières

    Antiseptiques et antibactériens

    Le but de l'utilisation de ces médicaments est l'élimination des infections et des bactéries pouvant causer le processus inflammatoire. Ils sont nommés par le médecin et utilisés en association avec d'autres types de médicaments. Liste:

  • boire un minimum d'eau pure - 1? 2 litres. par jour

    Le traitement des kystes du rein par des méthodes traditionnelles est très efficace. Avant de commencer un traitement, il est recommandé de consulter un spécialiste pour s'assurer qu'il n'y a pas d'interaction négative de médicaments et de plantes, car les méthodes traditionnelles ne sont pas utilisées indépendamment, mais en combinaison avec un traitement avec des médicaments. Les herbes accélèrent de tels processus:

    Hydronéphrose chez les enfants: 3 degrés et leur traitement

    L’hydronéphrose chez les enfants est une expansion des structures de la cavité du rein, résultant d’une augmentation prolongée de la pression hydrostatique de l’urine.

    La maladie se développe lorsqu'un obstacle se forme dans la zone de sortie de l'uretère du rein vers le flux normal d'urine (si l'obstruction est située dans l'une des parties de l'uretère, une urétérohydronephrose se développe). Le degré d'expansion des cupules et du pelvis rénal est directement proportionnel à la pression de l'urine qu'ils contiennent.

    Avec l'existence à long terme de l'état (et cela peut commencer même pendant la période prénatale), les unités fonctionnelles du rein sont affectées par la pression accrue du liquide. Le diagnostic de la pathologie n'est pas difficile, il est réalisé par un urologue, un néphrologue ou un pédiatre sur la base de données d'études instrumentales. Traitement de la maladie - l'opération.

    Pourquoi la maladie se développe

    Pour deux garçons atteints d’hydronéphrose, il y a une fille. On constate plus souvent l'expansion des structures cavitaires du rein gauche, mais dans 15 à 25% des cas, le système rénal pelvien des deux reins en souffre.

    La principale cause de pathologie chez le nouveau-né est une anomalie de la structure des voies urinaires:

  • sous-développement de la lumière de l'uretère
  • changement de direction, torsion des uretères
  • vaisseaux anormaux qui, en tordant l'uretère, violent sa perméabilité

    Chez les nourrissons moins souvent, et chez les enfants plus âgés et les adolescents - le plus souvent, les causes du développement de l'hydronéphrose du rein sont des états acquis:

    • blessure au bas du dos
    • maladies inflammatoires de l'uretère, qui entraînent la formation de cicatrices et de rétrécissements (y compris la glomérulonéphrite)
    • calculs apparus à la suite de troubles métaboliques (y compris ceux causés par une violation du régime)
    • si au cours de l'opération sur les organes abdominaux, l'uretère a été bandé accidentellement.

    Classification de la pathologie

    Selon les causes de la maladie, on distingue ces types d’hydronéphrose:

    Le processus de localisation hydronéphrose est:

    Il existe également une forme de la maladie telle que l'urétérohydronephrose. Il s'agit d'une pathologie congénitale pouvant être diagnostiquée pendant la période prénatale ou déjà chez le nouveau-né. Cet état se caractérise par le fait qu’une obstruction à la circulation de l’urine se produit dans l’uretère, ce qui la fait se dilater sous une pression élevée. Lorsque sa paroi ne peut plus continuer à se plier, la pression est transférée plus haut, ce qui élargit le système de la cupule et du bassin.

    Il n’existe pas d’hydronéphrose primaire ou secondaire, car l’hydronéphrose n’est pas une maladie indépendante, elle est le symptôme d’une augmentation de la pression urinaire (processus secondaire).

    Comment se manifeste la maladie

    L'expansion du système pelvis rénal présente divers symptômes qui dépendent du stade de la maladie.

    Ainsi, 1 degré de la maladie est asymptomatique. Si la cause de la maladie réside dans la lithiase urinaire (ce qui n’est pas typique chez les nourrissons), des signes de coliques néphrétiques peuvent apparaître: douleur aiguë au bas du dos et à l’abdomen, périnée et organes génitaux, rétention urinaire, sang dans les urines.

    Voir aussi: L'hydropisie des testicules chez le nouveau-né peut-elle passer d'elle-même

    Hydronéphrose de grade 2, lorsque la fonction du rein dilaté en souffre, se manifeste:

  • douleurs périodiques de nature terne, localisées dans la région lombaire
  • sang dans l'urine
  • diminuer la quantité d'urine
  • détermination de l'enflure dans la région lombaire (chez le nourrisson et les enfants très minces - dans l'abdomen, sous la côte)
  • augmentation de la pression artérielle, qui se manifeste par des maux de tête, une déficience visuelle, des douleurs au coeur (ceci indiquera à un enfant d'âge préscolaire et scolaire, ainsi qu'à un adolescent). Une augmentation de la pression chez les nourrissons est indiquée par une somnolence ou, au contraire, une anxiété, des vomissements sans raison.
  • lors de l'infection d'une infection - symptômes d'intoxication (faiblesse, mal de tête, nausée), énurésie chez les enfants et fièvre.

    La troisième et dernière étape de la maladie survient lorsque 80% ou plus des reins sont décédés:

  • symptômes d'hypertension
  • une diminution du volume quotidien de l'urine
  • gonflement avec la peau sèche
  • nausée
  • fièvre
  • sang dans l'urine
  • faiblesse grave, manque d'appétit.

    Comment se fait le diagnostic?

    Une hydronéphrose ou un mégaurètre peuvent être visibles à l'échographie fœtale même pendant la grossesse (à partir de la 14e semaine de gestation). Chez le nourrisson, le diagnostic peut être suspecté, compte tenu des signes suivants:

    Pour confirmer le diagnostic chez un enfant, vous pouvez utiliser les études suivantes:

  • test sanguin: l'utiliser pour déterminer s'il y a ou non un processus inflammatoire
  • analyse d'urine: vous pouvez voir du sang caché, des signes de complications telles que la cystite. symptômes de laboratoire de destruction du tissu rénal. Cet essai aidera à déterminer la composition chimique des calculs ou des sels dans la lithiase urinaire.
  • test sanguin veineux pour la concentration en urée, créatinine, acide urique, test de Reberg - pour déterminer la fonction rénale
  • Échographie du système urinaire - nécessaire pour le diagnostic de la pathologie, indispensable pour déterminer le stade de l'hydronéphrose
  • L’urographie excrétrice - méthode d’investigation aux rayons X avec introduction d’un agent de contraste dans la veine de l’enfant - est nécessaire non seulement pour poser un diagnostic, mais également pour en déterminer la cause.
  • cystourethrographie vasculaire - méthode radiographique avec introduction de contraste; vous permet d'identifier un obstacle dans la vessie, de diagnostiquer l'urine de projection vésico-urétérale
  • une imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur est nécessaire pour identifier les causes de l'hydronéphrose. Dans ce cas, tenue avec contraste. Chez les nourrissons pratiqués sous anesthésie
  • Néphroscintigraphie - étude des reins par la méthode des radio-isotopes. Vous permet d'évaluer le fonctionnement des reins, leurs dommages par une pression accrue de l'urine.

    Voir aussi: Urates dans l'urine d'un enfant: pourquoi la performance augmente et que faire

    Les trois premières analyses ne peuvent pas être utilisées pour le diagnostic isolé d'hydronéphrose (elles voient la maladie débuter au stade 2-3), mais elles sont nécessaires pour déterminer les tactiques de traitement.

    Comment traite-t-on l'hydronéphrose?

    La tactique de traitement de la pathologie dépend de plusieurs facteurs:

  • étendue de la maladie
  • temps de traitement
  • le taux de progression de la pathologie
  • l'âge de l'enfant
  • la présence d'une infection secondaire.

    L'urologue s'occupe du traitement.

    Si la maladie est détectée même pendant la période prénatale, l’opération du rein gauche ou droit peut être réalisée à la fois avant la naissance (si l’hydronéphrose progresse rapidement) et au cours des 2-3 premiers mois de la vie.

    Si la pathologie du 1er degré est révélée après la naissance, il est possible de mener un traitement conservateur. Ces médicaments sont prescrits:

  • antibiotiques - pour la prévention et le traitement des complications infectieuses
  • médicaments anti-inflammatoires (Nurofen. Analgin, Paracetamol) - pour réduire l'œdème de l'uretère, soulager le syndrome douloureux
  • médicaments pour abaisser la pression artérielle, car cette fonction souffre lors de la mort du tissu rénal: Enalapril, Captopril, sulfate de magnésie.

    Un régime alimentaire à ce stade de la pathologie devrait avoir une valeur nutritionnelle accrue. Dans le même temps dans le régime est limité à l'utilisation de sel, est attribué à l'utilisation d'un grand volume quotidien de liquide.

    Avec 2 degrés appliqués l'un des types de traitement chirurgical:

  • pyéloplastie - la formation d'un lien artificiel entre le rein et l'uretère
  • Stenting urétéral - introduction à la sortie de l'uretère d'un tube d'un certain diamètre, ce qui empêchera son affaissement
  • néphrostomie - introduction d'un cathéter dans le rein, à travers lequel l'urine s'écoulera (dans l'urinoir).

    À la troisième étape, l'opération est effectuée. Le plus souvent, il s'agit d'une pyéloplastie, mais une néphrostomie peut également être réalisée.

    Prévention

    La maladie ayant le plus souvent un caractère congénital, il n’existe pas de méthodes de prévention spécifiques. Il est seulement important de subir une échographie des reins programmée à l'âge de 1 mois après la naissance afin de détecter la maladie à un stade précoce.

    Pour empêcher le processus acquis, vous avez besoin de:

  • éviter les blessures au bas du dos
  • ne pas surcharger
  • la nourriture doit être complète, le sel doit être appris à utiliser le moins possible après l'introduction d'aliments complémentaires
  • faire attention à la quantité de liquide consommée par jour et au volume de miction.

    Les causes de l'hydronéphrose des reins chez le nouveau-né et les moyens efficaces de traiter la maladie

    Hydronéphrose - pathologie rénale dans laquelle l’écoulement de l’urine de l’organe est perturbé, le calice et le bassin se dilatent et une atrophie du parenchyme se produit. Le système cup-pelvis est une sorte d'entonnoir dans lequel l'urine s'accumule. Si le corps est en bonne santé, le fluide peut être retiré librement, son accumulation ne pose aucun problème.

    Chez les nouveau-nés, l'hydronéphrose est généralement congénitale. Si vous ne vous débarrassez pas de ce problème à temps, la progression progressive de la maladie peut entraîner une altération significative de la fonction rénale et une insuffisance rénale. Il est nécessaire de faire attention à toute infraction dans le comportement et la condition de l'enfant, demander immédiatement une aide médicale.

    Les causes de la pathologie

    La cause exacte de l'hydronéphrose chez les nouveau-nés ne peut toujours pas être appelée. La plupart des experts estiment que les débuts de la maladie peuvent se situer dans le développement intra-utérin. Le non-respect par une femme des principales exigences de la grossesse (tabagisme, alcool, drogues) augmente considérablement le risque de développer une pathologie chez l'enfant.

    Le développement de l'hydronéphrose chez les nourrissons est associé aux anomalies physiologiques du système urinaire:

  • la lumière sous-développée de l'uretère;
  • mauvaise structure du département de prilohan;
  • rétrécissement de la paroi de la vessie;
  • violation de l'innervation des reins avec le système nerveux central;
  • reflux (écoulement inverse d'urine dans les reins);
  • calculs dans l'uretère (dans de rares cas chez les nouveau-nés).

    Une forme acquise d'hydronéphrose chez le nouveau-né peut se développer comme complication dans le contexte d'autres maladies rénales.

    Symptômes de la maladie

    La pathologie chez le nouveau-né peut être unilatérale (un rein est atteint) et moins souvent - bilatérale. Avec l'hydronéphrose 1 rein, les symptômes de la maladie peuvent même ne pas apparaître, car le second rein assure une fonction de compensation pour la sortie de l'urine. Les lésions rénales bilatérales peuvent mettre le bébé en danger de mort et provoquer une urémie. Le plus souvent, l'hydronéphrose chez les nouveau-nés est diagnostiquée au stade de développement d'une inflammation des reins (par exemple, une pyélonéphrite).

    Découvrez les avantages et les inconvénients du concassage des calculs rénaux avec des ultrasons.

    Liste des herbes diurétiques pour les reins et les règles d'utilisation, voir cette adresse.

    Un enfant présente les symptômes suivants d’hydronéphrose des reins:

  • ventre agrandi;
  • forte fièvre;
  • léthargie et somnolence;
  • en raison de l'apparition d'une douleur paroxystique, l'enfant crie, pleure, très agité;
  • refus de manger;
  • démangeaisons - se produit en raison de l'accumulation de toxines dans les tissus en raison d'une circulation affaiblie de l'urine, l'enfant tente constamment de se gratter, de se gratter la peau;
  • il y a des traînées de sang dans l'urine.

    Lorsque examiné par un médecin utilisant la palpation, une tumeur dans la région du rein affecté peut être détectée.

    Degrés d'hydronéphrose rénale chez les enfants

    Chez le nouveau-né, l'hydronéphrose présente des lésions rénales de 3 degrés:

  • 1 degré (pyéloectasie) - le bassin se dilate à cause de la pression et de l'accumulation d'urine, il y a une légère augmentation du rein, le parenchyme n'est pas endommagé, la fonctionnalité de l'organe n'est pas perturbée.
  • Grade 2 (hydrocalycose) - le liquide commence à serrer le parenchyme et à s'accumuler dans les tubules, le calice se dilate encore plus, l'organe ne fonctionne que par 40%.
  • Stade 3 (terminal) - le parenchyme est atrophié de manière irréversible, le rein grossit considérablement et peut progressivement perdre complètement sa fonction.

    Complications possibles

    Si vous ne détectez et ne traitez pas l'hydronéphrose chez un nouveau-né à temps, des complications surviendront certainement au cours du processus de progression:

  • atrophie d'organe;
  • pyélonéphrite bactérienne;
  • insuffisance rénale.

    Pour éviter cela, il est nécessaire de mener une enquête en période de développement prénatal afin de détecter rapidement la pathologie.

    Diagnostics

    Un bon spécialiste peut suspecter une hydronéphrose par palpation et détecter une tumeur caractéristique.

    Quelle est la norme?

    La pathologie peut être primaire et secondaire, c'est-à-dire congénitale et acquise. Chez les enfants, le plus souvent, il existe un trouble primaire, dont la cause est une malformation congénitale des organes couplés ou de leurs vaisseaux. La maladie secondaire est due à une inflammation du système urinaire, à une sténose de l'uretère, à un adénome de la prostate chez l'homme, etc.

  • Le premier Elle se caractérise par un léger étirement du bassinet du rein, ce qui n’affecte pas la fonction de l’organe. Le rein augmente légèrement en taille;
  • Troisième. Dans ce cas, l'atrophie augmente considérablement, les reins grossissent considérablement et perdent leur fonction.

    Assez souvent, la pathologie est retrouvée même pendant le développement fœtal. Un spécialiste qualifié peut identifier la violation à partir de la 20e semaine de grossesse. Si les déviations sont mineures, une observation dynamique est montrée, car une anomalie peut grandir avec le développement du bébé. En cas de défauts fortement prononcés, ils soulèvent la question du traitement et, dans certains cas, de l’interruption de la grossesse, lorsque la pathologie révélée est incompatible avec la vie.

    L'hydronéphrose fœtale est diagnostiquée en augmentant le diamètre du pelvis de plus de 7 mm à 16-20 semaines de gestation et de plus de 9 mm à 20 semaines. Les causes peuvent être masquées par une obstruction, une déficience développementale ou un dysfonctionnement des muscles du tractus urinaire / de la paroi abdominale antérieure.

    En règle générale, il est possible de confirmer ou d'infirmer la déclaration faite par échographie. Pour clarifier le degré de métamorphose pathologique, prescrire une étude aux rayons X à l'aide d'un agent de contraste, ainsi qu'une angiographie - l'étude des vaisseaux rénaux, l'examen par radio-isotopes et, si nécessaire, l'IRM.

    Avec un diagnostic opportun, la maladie répond bien au traitement et se termine par le rétablissement complet de l'enfant avec le rétablissement de la fonction rénale.

    Les méthodes conservatrices sont recommandées pour appliquer uniquement dans la première étape de la pathologie, dans laquelle l'état de santé et la performance ne sont pas altérées, et la fonction des organes appariés est normale.

    L'enfant est inscrit chez un néphrologue. Il présente également des examens périodiques aux rayons X pour contrôler le développement de la maladie.

    Les deuxième et troisième stades de la pathologie nécessitent un traitement radical. La chirurgie pour l'hydronéphrose est chez les enfants et un point préventif dans le développement de l'insuffisance rénale et de l'infection des voies urinaires.

    Si une intervention chirurgicale est nécessaire, les médecins tentent alors d’avoir un caractère reconstructeur épargnant les organes. La méthode et la quantité de traitement radical dépendent directement de la cause de l'hydronéphrose. Le critère principal de la chirurgie plastique est le degré de préservation du parenchyme de l’organe. La nécessité d'une ablation complète du rein ne se pose que dans le cas où celui-ci perd définitivement sa fonction.

    Les opérations modernes sont généralement effectuées par la méthode laparoscopique, qui est la plus douce et la moins invasive, et a également une courte période de rééducation. Déjà après 2 semaines, les patients opérés peuvent sortir de l'hôpital. À l'avenir, vous devrez passer des examens préventifs chez le médecin et faire une échographie.

    S'il n'y a pas de contre-indications, la table de traitement №7 de Pevzner est désignée. Le régime de ce régime est recommandé de suivre constamment. Vous devez vous assurer que l'enfant boit le taux de liquide établi pour lui, ainsi que pour minimiser la quantité de sel dans le menu.

    Plus D'Articles Sur Les Reins