Principal Kyste

Qu'est-ce qu'une formation hypo-intensive dans le foie?

L’éducation à l’hypodentation est un terme utilisé pour décrire les résultats de la tomographie. Voyons ce que ce terme signifie dans la conclusion de l'étude.

Qu'est-ce qu'un tissu d'hypodepsie?

Le terme hyposensitive est dérivé du latin hypo- "réduit" et de la densité anglaise "densité", le nom indique donc clairement qu'il s'agit d'abaisser la densité.

Chaque tissu du corps a une certaine densité, qui est déterminée par l'intensité de la couleur sur les rayons X et les images tomographiques. En cas de maladie d'organe, sur un film de tomogramme, sa structure sera de couleur non uniforme, avec des zones d'assombrissement.

L’éducation hypo-intensive a une couleur plus foncée que les tissus environnants. Cela suggère que la densité dans cette zone est inférieure à celle d'autres endroits du corps.

La détection d'un foyer de densité aussi faible parle toujours d'un processus pathologique dans l'organe.

Ces modifications de la densité du tissu hépatique peuvent être causées par toute maladie allant des néoplasmes bénins (kystes et hémangiomes) aux tumeurs malignes avec métastases. Dans certains cas, cette image peut être due à des anomalies congénitales.

Sous quelles maladies une éducation hypo-efficace peut-elle être détectée?

À ce jour, il existe un grand nombre de maladies dans lesquelles une éducation hypo-intensive peut être détectée. Celles-ci peuvent être des tumeurs bénignes ou malignes, des abcès, des kystes et même des maladies héréditaires.

L’éducation hypo-intensive peut être le signe d’une variété de maladies.

  • Hémangiome du foie (constitué de vaisseaux sanguins dilatés);
  • Adénome du foie (tumeur induite par l'hormone);
  • Hamartome biliaire ou complexe de von Meyenburg (kystes congénitaux des voies biliaires, à distinguer des métastases);
  • Hyperplasie nodulaire focale.
  • Infiltration graisseuse du foie (se produit lorsque l'abus d'alcool, perte de poids soudaine, diabète).
  • Hépatome (carcinome hépatocellulaire);
  • Lymphome hépatique;
  • Hémangiosarcome hépatique;
  • Cholangiocarcinome intrahépatique;
  • Métastases.
  • Kystes du foie simples;
  • Kyste de la voie biliaire principale
  • Foie polykystique (kystes sur toute la surface du foie);
  • Echinococcose du foie (infestation par les vers).
  • Pyogenic (purulent);
  • Fongique (causée par des champignons microscopiques du genre Candida et autres);
  • Amibien
  • Crise cardiaque du foie;
  • Rupture du foie;
  • Hématome hépatique encapsulé;
  • La maladie de Caroli.

Diagnostics supplémentaires

Si la conclusion d'un tomogramme décrit la présence d'une éducation hypo-intensive, une question raisonnable se pose: que dit-elle et que doit-on faire ensuite? Étant donné la grande variété de maladies pouvant provoquer cette maladie, il est nécessaire de déterminer laquelle d’entre elles a entraîné une modification de la densité tissulaire.

Tout d’abord, il est judicieux de réussir les tests sanguins généraux et biochimiques. La prochaine étape très souhaitable serait un scanner ou une IRM, cette fois avec l’introduction du contraste.

Formation hypervasculaire

Les formations hyperdisculaires (hypervasculaires) sont l’opposé de l’hypo-intensité des tissus. Dans ce cas, la densité de l'élément lui-même sera toujours supérieure à la densité du tissu de l'organe dans lequel il est détecté. Sur le tomogramme, l’éducation hyper-extensive semblera plus brillante que les tissus environnants.

Quelles sont les maladies caractérisées par la formation hypervasculaire?

La formation hypervasculaire (hyper-extensive) dans le foie peut être causée par des tumeurs bénignes ou malignes du foie, ainsi que par des métastases provenant d'organes voisins (poumons, glandes mammaires, organes génitaux, intestins).

Le traitement de cette affection dépend entièrement de la cause de son apparition, car une modification de la densité des tissus n'est pas une maladie, mais une manifestation de l'une de ces maladies.

Comment faire la tomodensitométrie et l'IRM

Pour que l’étude à l’aide des méthodes de tomodensitométrie et d’IRM soit informative, vous devez savoir en quoi consistent ces études et comment s'y préparer correctement.

La tomodensitométrie est une méthode de diagnostic très précise qui utilise les rayons X. Pour cette raison, des lectures strictes sont nécessaires pour réaliser un scanner afin de ne pas être irradiées sauf en cas d'absolue nécessité.

Le gros avantage du scanner par rapport aux ultrasons, par exemple, est une standardisation élevée de la méthode. Cela signifie que les images de coupes de CT seront de haute qualité, quelles que soient les qualifications du médecin qui a mené l'étude. La dose de rayonnement reçue par le patient lors de la réalisation du scanner est très faible et ne peut nuire à l'organisme.

Préparation CT

La nourriture ne doit pas être prise plusieurs heures avant le test. Avant la procédure, retirez tous les objets métalliques du corps - bagues, croix et goujons. En présence d'un stimulateur cardiaque, informez votre médecin! Si vous étiez allergique à un agent de contraste, vous devez le mentionner avant de commencer la procédure.

L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour étudier le foie par résonance magnétique nucléaire. Il est effectué selon des indications strictes. En plus de la tomodensitométrie, il s'agit d'une méthode de recherche standardisée extrêmement précise. La différence est que lors de l'examen avec l'aide de l'IRM, le patient n'est pas irradié.

Préparation IRM

L'étude est menée à coup sur un estomac vide. Le dernier repas ne devrait pas être plus tard que 5 heures avant la procédure. Avant de commencer la procédure, retirez tous les objets métalliques du corps.

Chacune de ces méthodes de recherche est prescrite par le médecin traitant, si indiqué.

Les informations fournies sont uniquement à titre informatif et ne peuvent être considérées comme un guide d’action. Si l'un de ces symptômes survient, le médecin doit être consulté.

CT dans le diagnostic des lésions focales du foie

FOCAL LIVER EDUCATION - C'EST QUOI?

Les lésions focales du foie sont appelées zones de modification de la structure, uniques ou multiples, qui proviennent de milieux différents, à la fois bénins et malins.

Le plus souvent, les foyers sont détectés par échographie, mais ils constituent parfois une découverte aléatoire par tomographie assistée par ordinateur ou IRM, lorsque l'étude a été réalisée pour une autre raison. Dans ce cas, CT est utilisé pour clarifier la taille, le nombre, l'emplacement et la structure des foyers. En même temps, selon les résultats de la tomodensitométrie, le médecin doit en principe répondre aux questions concernant la nature des changements: qu’il s’agisse d’un processus bénin (par exemple, un kyste ou un hémangiome) ou d’un processus malin (cancer, métastase, etc.). Dans certains cas, après avoir effectué un scanner, le diagnostic reste incertain. Dans de tels cas, il est recommandé d'obtenir un deuxième avis médical sur les résultats de l'étude.

CARACTÉRISTIQUES DE L'ACCENT HEPATIQUE SUR LA CT

Toutes les lésions volumiques du foie, détectées par tomodensitométrie, peuvent être divisées en fonction des paramètres suivants:

1) Densité - la caractéristique de n'importe quel tissu du corps, qui est mesurée sur des tomographies informatisées de ce qu'on appelle. Unités de Hounsfield. Selon la densité de rayons X, les foyers sont hypo-, hyper et isodentiels par rapport au parenchyme normal environnant. Selon la densité, on peut supposer que c'est dans la structure du foyer: le sang, un autre liquide, un composant des tissus mous. Les sites de calcification, calcinats, sont détectés de manière plus fiable.

2) structure. Les formations kystiques sont divisées en une et plusieurs chambres; ils peuvent ou non avoir un mur clairement visible; contiennent des inclusions de calcium, de liquide hémorragique - hyperdense -, hypodenzable, par exemple, de bile. À l'intérieur, il est possible de détecter un corps étranger ou un composant parasite, kystique ou des tissus mous. De plus, la structure peut être homogène ou hétérogène, cette dernière étant souvent expliquée par des zones de nécrose. La détection de la chaux et la calcification indiquent la durée du processus.

3) La forme peut être proche du ballon, allongée, irrégulière (irrégulière), etc.

4) Contours. Lisse ou inégale, claire ou indistincte, visible partout ou dans une zone limitée.

5) dimensions. Les dimensions linéaires du foyer (section longitudinale et transversale) sont mesurées sur une section axiale ou sur les trois tailles (le cas échéant, le volume est également indiqué). Si une étude de contrôle est prévue après un certain temps, le soi-disant. "Marqueur" dont le redimensionnement sera évalué dans le temps.

6) L'emplacement doit être indiqué dans la description de l'examen tomodensitométrique: si la zone pathologique est localisée directement dans la profondeur de l'organe, sous la capsule, près de gros vaisseaux, dans les canaux biliaires, avec la vésicule biliaire, etc. Cela peut amener à se prononcer sur sa nature: par exemple, les kystes biliaires sont localisés le plus souvent près des canaux biliaires, près de la vésicule biliaire.

7) quantité. Focalisation solitaire dans le foie signifie solitaire. Le nombre de zones pathologiques (par exemple, les métastases dans le cancer de l'estomac ou d'autres organes du système digestif) peut varier. La détection d'une métastase vous permet déjà de définir le stade M1 par le système TNM. Cependant, il convient de garder à l'esprit que les lésions focales multiples dans le foie ne sont pas toujours des métastases et que le radiologue est tenu de réaliser son diagnostic différentiel en comparant de nombreux signes de tomodensitométrie.

8) Caractéristiques de l'accumulation de contraste. Plus l'accumulation de contraste dans le foyer est faible, moins il y a de sang. Au contraire, plus le contraste s'accumule rapidement, plus le réseau vasculaire est développé. Plus la densité diminue rapidement après la fin de l'injection de contraste, plus le flux sanguin dans le foyer est intense.

Ainsi, l'hémangiome hépatique en TDM sans contraste ressemble à une zone hypodense dont la nature est difficile à établir. Dans la phase artérielle de contraste, on observe une augmentation significative des caractéristiques de densité de l'hémangiome (en raison de l'accumulation de sang contrasté dans les lacunes vasculaires), mais ensuite sa densité diminue et revient progressivement aux mêmes valeurs, ce qui permet de distinguer l'hémangiome du foie d'un cancer, tel que des tumeurs malignes, par exemple, un cancer. L’intestin avec métastases hépatiques en TDM avec contraste se manifeste différemment: pour les métastases, l’augmentation de densité la plus caractéristique se présente sous la forme d’un «anneau» («jante»), qui reflète l’acte. Partie hépatique (vascularisée) de la tumeur.

Hémangiome du foie ou cancer? Tomodensitométrie abdominale avec rehaussement du contraste: une accumulation typique de contraste sous forme de lacunes permet de différencier l'hémangiome du cancer et d'établir le diagnostic correct: un hémangiome caverneux.

FOCIBLE FOIE FOCUS

Les formations d'hypodentation ont une densité inférieure au parenchyme normal (normalement, sa densité est de + 50... + 70 unités de Hounsfield - sans contraste) et sont les variantes morphologiques suivantes:

1) Les formations graisseuses ont une densité de -100 à -10 unités de Hounsfield. Cela peut être un lipome, un fibrolipome, un angiolipome, un angiofibrolipome, un adénome, un liposarcome et d'autres tumeurs du tissu adipeux (ainsi qu'une section de densité négative peut être due à une section locale d'infiltration graisseuse ou d'hépatite graisseuse).

2) Un foyer hypodentiel avec une densité de 0... + 20 unités de Hounsfield contient le plus souvent un liquide. Ce peut être un kyste simple ou parasite, un biloma - une collection de bile après des opérations sur la vésicule biliaire et les conduits, ainsi que des métastases kystiques.

3) La concentration en liquide et les tissus mous peuvent provoquer une focalisation hypodentielle avec une densité de + 20... + 40 unités de Hounsfield. Il existe beaucoup plus d'options ici: lors de la rédaction d'une série différentielle, il est nécessaire de prendre en compte la taille, la forme et la nature de l'accumulation d'un agent de contraste.

Hémangiome capillaire du lobe droit du foie: un scanner avec rehaussement de contraste dans la phase artérielle révèle une zone hyperdense.

HYPERTENSION ORIGINE DANS LE FOIE

Les foyers hyperdensaux ont une densité de rayons X supérieure au parenchyme normal (> 70 unités de Hounsfield) et peuvent être dus à des kystes contenant un fluide dense (avec des impuretés de protéine ou de sang) ou à leur substrat est une tumeur ou un calcinat.

1) La densité de foyer de + 200... + 400 unités Hounsfield en raison de la présence de calcium dans la structure. Cela peut être un kyste calcifié, un fibrome, un fibroadénome (ou une autre tumeur), un hématome calcifié.

2) L’augmentation locale de la densité du parenchyme est souvent provoquée par le dépôt de métaux - sels d’aluminium, fer, etc.

3) Les tumeurs sont hyperdenses et hypodénales.

CHANGEMENTS KYSTIQUES DU FOIE

La nature kystique en TDM a les formations suivantes:

1) Un simple kyste du foie - de quoi s'agit-il? Un kyste simple survient à la suite de l’embryogenèse. Il s’agit d’une collection de liquide limitée par un capusloïde. Sur la tomodensitométrie, les bords sont lisses, les contours clairs, généralement la forme correcte; caractéristiques de densité du fluide + 5... + 20 unités Hounsfield, ne contient aucune inclusion (sang, calcium, etc.), il n’ya pas de cloisons dans sa structure, le mur est uniforme, sans épaississements locaux. Contraste de tels kystes ne s'accumulent pas. La question se pose souvent de savoir si un kyste du foie peut évoluer en cancer. Si un kyste a des caractéristiques typiques du scanner, il ne devrait pas causer d'anxiété, il n'y a pas de tumeur maligne du kyste. Mais il est important de distinguer un kyste simple de l'échinocoque, de la forme kystique des métastases ou du cancer kystique.

2) Métastases kystiques au foie dans les cancers du sein, de l’estomac, les autres organes étant généralement multiples, de forme irrégulière, de structure hétérogène, allant de 0,5 cm à plusieurs dizaines de cm. Ils se caractérisent par une accumulation de contraste sous la forme d’un «anneau». Posséder une croissance infiltrante. La suspicion de mts dans le foie se produit lorsque la tomodensitométrie est souvent dans de tels cas, un deuxième avis sur les images peut aider. De nos jours, les métastases multiples sont souvent traitées avec succès dans les grandes cliniques oncologiques, où diverses techniques sont utilisées (ablation chirurgicale, chimioembolisation, ablation par radiofréquence, etc.).

3) La forme kystique du cancer hépatocellulaire: la forme est anormale, un composant solide peut être détecté (dans la forme kystique, il est minime), la tumeur est unique, elle a un effet de volume sur les vaisseaux et les voies biliaires adjacents.

4) Les kystes parasites. Le plus souvent, ces kystes sont représentés par l'échinocoque, moins souvent l'alvéocoque. Ils sont multiples ou simples, ont un mur clairement visible, qui augmente avec le contraste. Il existe des kystes mono-chambre et multi-parasitaires. À l'intérieur de ces kystes, vous pouvez détecter le parasite.

5) Hémangiome du lobe droit du foie ou du lobe gauche. L'hématogiome du foie sur la tomodensitométrie ressemble à un foyer hypodénique typique; quand le contraste dans la phase artérielle augmente fortement, il en résulte une lacune vasculaire qui devient visible, puis qui disparaît lentement. Les hémangiomes atypiques en scanner présentent plusieurs autres caractéristiques, et un radiologue expérimenté expérimenté dans le diagnostic des maladies abdominales permet de les distinguer d'une lésion maligne.

Modifications secondaires (secondaires) dans le foie sur CT. Cancer des intestins avec métastases. Le pronostic est défavorable compte tenu de la taille et du nombre de métastases.

ÉDUCATION DU FOIE SOLIDE

Le terme «solide» désigne les tissus mous, constitués de tissus vivants. Quelles sont les formations solides?

1) Formation volumétrique avec inclusions graisseuses: lipome, lipofibrome, angiolipome, liposarcome, etc. Elles ont une structure caractéristique et des caractéristiques de densité correspondant au tissu adipeux.

2) L'hyperplasie nodulaire focale (FNG) a une forme irrégulière (en forme de nœud). Dans une étude autochtone, elle est hyperdense (densité légèrement supérieure à la normale) et n'est pas uniformément améliorée par contraste.

3) Un nœud régénérateur, une partie locale de la fibrose ou une infiltration graisseuse est un signe de dégénérescence des tissus du foie sous l’influence d’une nature différente de l’intoxication ou d’une lésion, un signe de cirrhose. Cela ressemble à une zone hypo- (infiltration graisseuse) ou hyperdensale (fibrose) locale.

4) carcinome hépatocellulaire (HCR). Cela ressemble à une formation volumétrique de forme irrégulière, de différentes tailles (parfois plusieurs dizaines de centimètres de diamètre), sa structure est hétérogène - avec la TDM, des zones de nécrose peuvent être détectées, des cavités (non amplifiées par contraste). Grâce à un bon apport sanguin, le tissu tumoral augmente la densité tout en contrastant.

DEUXIEME AVIS DU MEDECIN

Tous les spécialistes ne sont pas en mesure de déterminer de manière fiable les modifications du foie détectées par tomographie par ordinateur. Cela dépend en grande partie de l'expérience du radiologue, de la qualité de l'étude. Malheureusement, lors de la tomodensitométrie et d’autres études radiologiques (en particulier dans des cliniques périphériques éloignées), des modifications sont parfois omises ou mal interprétées. Est-il possible de confondre les métastases dans le foie? Hélas, les hémangiomes bénins habituels sont souvent interprétés comme des métastases, ou inversement. Dans certains cas, les métastases kystiques du foie sont traitées comme de simples kystes si, en outre, ils n’utilisent pas de produit de contraste. En général, il convient de noter que le diagnostic de "masse hépatique" est assez compliqué en termes de différenciation avec d'autres modifications focales multiples.

Le deuxième avis consultatif d'un médecin expérimenté dans l'analyse des tomodensitométries abdominales est toujours utile - une étude sera confiée à un spécialiste de la catégorie médicale ou du rang académique le plus élevé, après un examen détaillé des antécédents de la maladie, des résultats des tests de laboratoire, etc. la précision du diagnostic augmente, ce qui vous permet de déterminer l’orientation future du traitement (ou d’attribuer des études de diagnostic instrumentales ou autres).

Pour obtenir un deuxième avis sur les résultats du scanner ou de l'IRM, vous pouvez contacter le réseau téléradiologique national. Vous pouvez le faire à distance, sans quitter votre domicile. Il suffit d'avoir les résultats de l'étude sur le disque. Dans les 24 heures qui suivent l’envoi des images, vous recevez un examen qualifié du scanner ou de l’IRM avec une description détaillée sous la forme d’une conclusion avec la signature d’un diagnosticien hautement qualifié.

Foyer hyposensible dans le foie

L’éducation à l’hypodentation est un terme utilisé pour décrire les résultats de la tomographie. Voyons ce que ce terme signifie dans la conclusion de l'étude.

Qu'est-ce qu'un tissu d'hypodepsie?

Le terme hyposensitive est dérivé du latin hypo- "réduit" et de la densité anglaise "densité", le nom indique donc clairement qu'il s'agit d'abaisser la densité.

Chaque tissu du corps a une certaine densité, qui est déterminée par l'intensité de la couleur sur les rayons X et les images tomographiques. En cas de maladie d'organe, sur un film de tomogramme, sa structure sera de couleur non uniforme, avec des zones d'assombrissement.

L’éducation hypo-intensive a une couleur plus foncée que les tissus environnants. Cela suggère que la densité dans cette zone est inférieure à celle d'autres endroits du corps.

La détection d'un foyer de densité aussi faible parle toujours d'un processus pathologique dans l'organe.

Ces modifications de la densité du tissu hépatique peuvent être causées par toute maladie allant des néoplasmes bénins (kystes et hémangiomes) aux tumeurs malignes avec métastases. Dans certains cas, cette image peut être due à des anomalies congénitales.

Sous quelles maladies une éducation hypo-efficace peut-elle être détectée?

À ce jour, il existe un grand nombre de maladies dans lesquelles une éducation hypo-intensive peut être détectée. Celles-ci peuvent être des tumeurs bénignes ou malignes, des abcès, des kystes et même des maladies héréditaires.

L’éducation hypo-intensive peut être le signe d’une variété de maladies.

Diagnostics supplémentaires

Si la conclusion d'un tomogramme décrit la présence d'une éducation hypo-intensive, une question raisonnable se pose: que dit-elle et que doit-on faire ensuite? Étant donné la grande variété de maladies pouvant provoquer cette maladie, il est nécessaire de déterminer laquelle d’entre elles a entraîné une modification de la densité tissulaire.

Tout d’abord, il est judicieux de réussir les tests sanguins généraux et biochimiques. La prochaine étape très souhaitable serait un scanner ou une IRM, cette fois avec l’introduction du contraste.

Formation hypervasculaire

Les formations hyperdisculaires (hypervasculaires) sont l’opposé de l’hypo-intensité des tissus. Dans ce cas, la densité de l'élément lui-même sera toujours supérieure à la densité du tissu de l'organe dans lequel il est détecté. Sur le tomogramme, l’éducation hyper-extensive semblera plus brillante que les tissus environnants.

Quelles sont les maladies caractérisées par la formation hypervasculaire?

La formation hypervasculaire (hyper-extensive) dans le foie peut être causée par des tumeurs bénignes ou malignes du foie, ainsi que par des métastases provenant d'organes voisins (poumons, glandes mammaires, organes génitaux, intestins).

Le traitement de cette affection dépend entièrement de la cause de son apparition, car une modification de la densité des tissus n'est pas une maladie, mais une manifestation de l'une de ces maladies.

Comment faire la tomodensitométrie et l'IRM

Pour que l’étude à l’aide des méthodes de tomodensitométrie et d’IRM soit informative, vous devez savoir en quoi consistent ces études et comment s'y préparer correctement.

La tomodensitométrie est une méthode de diagnostic très précise qui utilise les rayons X. Pour cette raison, des lectures strictes sont nécessaires pour réaliser un scanner afin de ne pas être irradiées sauf en cas d'absolue nécessité.

Le gros avantage du scanner par rapport aux ultrasons, par exemple, est une standardisation élevée de la méthode. Cela signifie que les images de coupes de CT seront de haute qualité, quelles que soient les qualifications du médecin qui a mené l'étude. La dose de rayonnement reçue par le patient lors de la réalisation du scanner est très faible et ne peut nuire à l'organisme.

Préparation CT

La nourriture ne doit pas être prise plusieurs heures avant le test. Avant la procédure, retirez tous les objets métalliques du corps - bagues, croix et goujons. En présence d'un stimulateur cardiaque, informez votre médecin! Si vous étiez allergique à un agent de contraste, vous devez le mentionner avant de commencer la procédure.

L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour étudier le foie par résonance magnétique nucléaire. Il est effectué selon des indications strictes. En plus de la tomodensitométrie, il s'agit d'une méthode de recherche standardisée extrêmement précise. La différence est que lors de l'examen avec l'aide de l'IRM, le patient n'est pas irradié.

Préparation IRM

L'étude est menée à coup sur un estomac vide. Le dernier repas ne devrait pas être plus tard que 5 heures avant la procédure. Avant de commencer la procédure, retirez tous les objets métalliques du corps.

Chacune de ces méthodes de recherche est prescrite par le médecin traitant, si indiqué.

Les informations fournies sont uniquement à titre informatif et ne peuvent être considérées comme un guide d’action. Si l'un de ces symptômes survient, le médecin doit être consulté.

Des foyers hépatiques hypo-intensifs apparaissent pour diverses raisons: tumeurs, kystes, métastases et tumeurs malignes. Lorsque l'éducation hypo-intensive dépasse 4 cm, il est nécessaire d'effectuer une biopsie de la lésion, de passer les tests de marqueurs de l'hépatite A, B et C et de réussir les tests de marqueurs tumoraux afin d'exclure les formations de cancer.

Un enseignement hypo-intensif dans le foie est un néoplasme focal de nature et d’échelle différentes.

Foyers hypo-intensifs et hypervasculaires

Différentes pathologies sont visualisées différemment sur le tomogramme. Lorsqu'une formation hypodense apparaît dans le foie, une partie de l'image de couleur plus sombre que celle qui l'entoure est visible dans l'image. La structure de ce tissu est hétérogène et caractérisée par une diminution de la densité. Sur la photo, on trouve des zones de tissu compacté plus claires que les zones environnantes à structure uniforme. Dans ce cas, on parle de formation hypervasculaire (hyperdense) avec compactage du tissu.

Les modifications des structures sur le tomogramme indiquent la présence d'une maladie du foie.

Maladies des formations hyposensibles dans le foie

Avec les consolidations hyposensibles, on diagnostique souvent un hémangiome, un adénome, un carcinome à cholangi et une dystrophie adipeuse du foie.

La focalisation hyposensible peut être une conséquence de nombreuses maladies, bénignes ou malignes:

L’hémangiome est une formation bénigne résultant de l’expansion des vaisseaux, dont la taille varie de 2 à 13 cm. Une dégénérescence en une tumeur maligne est possible L'adénome hépatique est une tumeur des cellules épithéliales d'un organe, séparé des tissus environnants par une capsule. Plus souvent diagnostiqué chez les femmes qui prenaient des contraceptifs oraux. Symptômes de l'adénome - pâleur de la peau, douleur dans l'hypochondre droit, soif, dégénérescence graisseuse - violation des fonctions du tissu adipeux du foie. Il se caractérise par un dysfonctionnement de l'intestin, des nausées, une perte d'appétit.L'hémangiosarcome du foie est une formation maligne qui remplace tous les tissus du foie. La mastastase est le foyer secondaire d’une tumeur maligne, quelle que soit sa localisation. Les métastases dans le foie peuvent indiquer un cancer de l'estomac, du pancréas, du poumon et du sein. Les métastases se trouvent le plus souvent à la surface du lobe gauche, cette région étant située le plus près du pancréas. Le cholangiocarcinome est une tumeur maligne qui affecte les voies biliaires et le foie. Les fumeurs, les patients atteints du syndrome de Crohn et les personnes atteintes d'hépatite C infectées par le VIH risquent de tomber malades.

Maladies hyperdense

L'hyperdensité, telle que l'hyperplasie, consiste en un tissu conjonctif caractérisé par une prolifération accrue de cellules. Une telle compaction est à l'opposé des formations hypo-intensives, telle qu'elle est visualisée par un point plus clair. La compaction caractérise plusieurs types d'hyperplasie - l'hyperplasie classique et non classique. Le premier type se retrouve dans 70% des cas cliniques, présente une structure anormale, la cicatrice centrale est détectée. Forme non classique a hyperplasie du canal biliaire, des changements dans les vaisseaux sanguins. Il est plus souvent observé chez les femmes âgées de 35 à 50 ans. L'apparition de la maladie peut survenir sans symptômes visibles.

Méthodes de diagnostic

La formation hypo-intensive dans le foie est déterminée par des méthodes telles que l'imagerie par résonance magnétique, la tomographie par rayons X, la tomographie par émission de positrons. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une méthode de diagnostic sûre. Elle permet d’identifier les tumeurs et les métastases des organes internes, de déterminer l’emplacement exact de la tumeur et de déterminer sa taille. La tomodensitométrie (CT) est une méthode précise qui aide les médecins à diagnostiquer rapidement et correctement. La tomographie par émission de positrons permet de voir la profondeur de croissance de la tumeur, les limites exactes, la taille. Certaines tumeurs peuvent être diagnostiquées par ultrasons. L'échographie fournit une occasion de voir les lésions focales du parenchyme hépatique.

Afin de déterminer avec précision si une tumeur est bénigne ou maligne, il est nécessaire de sélectionner le matériel nécessaire à une biopsie et de réaliser un diagnostic en laboratoire.

Traitement des formations hyposensibles

Il est nécessaire de traiter les lésions focales avec une visualisation hypo-intensive dans les images de diagnostic immédiatement après la détection et un diagnostic précis. Cela aidera à éviter les complications et la transformation des tumeurs bénignes en tumeurs malignes. Une intervention chirurgicale est nécessaire lorsque la formation est de taille considérable et qu'elle est dangereuse pour le fonctionnement normal du foie, en cas de menace de rupture de la tumeur. Il est impossible d'éliminer la formation qui affecte les deux lobes du foie, car une personne ne peut pas vivre sans organe.

Après le traitement chirurgical, vous devez en outre suivre un régime. Veillez à exclure l'alcool, qui a un effet toxique sur le foie. Il est important de limiter la consommation d'aliments gras, d'aliments frits, de viandes fumées et de plats poivrés. Le respect de ces règles contribuera à réduire au minimum les risques postopératoires. S'il y a des signes de maladie, consultez un médecin: plus le traitement commence tôt, plus le risque pour la santé est faible.

Les lésions focales du foie sont appelées zones de modification de la structure, uniques ou multiples, qui proviennent de milieux différents, à la fois bénins et malins.

Le plus souvent, les foyers sont détectés par échographie, mais ils constituent parfois une découverte aléatoire par tomographie assistée par ordinateur ou IRM, lorsque l'étude a été réalisée pour une autre raison. Dans ce cas, CT est utilisé pour clarifier la taille, le nombre, l'emplacement et la structure des foyers. En même temps, selon les résultats de la tomodensitométrie, le médecin doit en principe répondre aux questions concernant la nature des changements: qu’il s’agisse d’un processus bénin (par exemple, un kyste ou un hémangiome) ou d’un processus malin (cancer, métastase, etc.). Dans certains cas, après avoir effectué un scanner, le diagnostic reste incertain. Dans de tels cas, il est recommandé d'obtenir un deuxième avis médical sur les résultats de l'étude.

Parfois, la formation pathologique du foie est détectée par scintigraphie ou PET (centre de radiopharmaceutique radiopharmaceutique).

PARTICULARITÉS DE LA PARHYMATOSE D'ORIGINES HÉPATIQUES

Toutes les lésions volumiques du foie, détectées par tomodensitométrie, peuvent être divisées en fonction des paramètres suivants:

1) Densité - la caractéristique de n'importe quel tissu du corps, qui est mesurée sur des tomographies informatisées de ce qu'on appelle. Unités de Hounsfield. Selon la densité de rayons X, les foyers sont hypo-, hyper et isodentiels par rapport au parenchyme normal environnant. Selon la densité, on peut supposer que c'est dans la structure du foyer: le sang, un autre liquide, un composant des tissus mous. Les sites de calcification, calcinats, sont détectés de manière plus fiable.

2) structure. Les formations kystiques sont divisées en une et plusieurs chambres; ils peuvent ou non avoir un mur clairement visible; contiennent des inclusions de calcium, de liquide hémorragique - hyperdense -, hypodenzable, par exemple, de bile. À l'intérieur, il est possible de détecter un corps étranger ou un composant parasite, kystique ou des tissus mous. De plus, la structure peut être homogène ou hétérogène, cette dernière étant souvent expliquée par des zones de nécrose. La détection de la chaux et la calcification indiquent la durée du processus.

3) La forme peut être proche du ballon, allongée, irrégulière (irrégulière), etc.

4) Contours. Lisse ou inégale, claire ou indistincte, visible partout ou dans une zone limitée.

5) dimensions. Les dimensions linéaires du foyer (section longitudinale et transversale) sont mesurées sur une section axiale ou sur les trois tailles (le cas échéant, le volume est également indiqué). Si une étude de contrôle est prévue après un certain temps, le soi-disant. "Marqueur" dont le redimensionnement sera évalué dans le temps.

6) L'emplacement doit être indiqué dans la description de l'examen tomodensitométrique: si la zone pathologique est localisée directement dans la profondeur de l'organe, sous la capsule, près de gros vaisseaux, dans les canaux biliaires, avec la vésicule biliaire, etc. Cela peut amener à se prononcer sur sa nature: par exemple, les kystes biliaires sont localisés le plus souvent près des canaux biliaires, près de la vésicule biliaire.

7) quantité. Focalisation solitaire dans le foie signifie solitaire. Le nombre de zones pathologiques (par exemple, les métastases dans le cancer de l'estomac ou d'autres organes du système digestif) peut varier. La détection d'une métastase vous permet déjà de définir le stade M1 par le système TNM. Cependant, il convient de garder à l'esprit que les lésions focales multiples dans le foie ne sont pas toujours des métastases et que le radiologue est tenu de réaliser son diagnostic différentiel en comparant de nombreux signes de tomodensitométrie.

8) Caractéristiques de l'accumulation de contraste. Plus l'accumulation de contraste dans le foyer est faible, moins il y a de sang. Au contraire, plus le contraste s'accumule rapidement, plus le réseau vasculaire est développé. Plus la densité diminue rapidement après la fin de l'injection de contraste, plus le flux sanguin dans le foyer est intense.

Ainsi, l'hémangiome hépatique en TDM sans contraste ressemble à une zone hypodense dont la nature est difficile à établir. Dans la phase artérielle de contraste, on observe une augmentation significative des caractéristiques de densité de l'hémangiome (en raison de l'accumulation de sang contrasté dans les lacunes vasculaires), mais ensuite sa densité diminue et revient progressivement aux mêmes valeurs, ce qui permet de distinguer l'hémangiome du foie d'un cancer, tel que des tumeurs malignes, par exemple, un cancer. L’intestin avec métastases hépatiques en TDM avec contraste se manifeste différemment: pour les métastases, l’augmentation de densité la plus caractéristique se présente sous la forme d’un «anneau» («jante»), qui reflète l’acte. Partie hépatique (vascularisée) de la tumeur.

Hémangiome du foie ou cancer? Tomodensitométrie abdominale avec rehaussement du contraste: une accumulation typique de contraste sous forme de lacunes permet de différencier l'hémangiome du cancer et d'établir le diagnostic correct: un hémangiome caverneux.

FOCIBLE FOIE FOCUS

Les formations d'hypodentation ont une densité inférieure au parenchyme normal (normalement, sa densité est de + 50... + 70 unités de Hounsfield - sans contraste) et sont les variantes morphologiques suivantes:

1) Les formations graisseuses ont une densité de -100 à -10 unités de Hounsfield. Cela peut être un lipome, un fibrolipome, un angiolipome, un angiofibrolipome, un adénome, un liposarcome et d'autres tumeurs du tissu adipeux (ainsi qu'une section de densité négative peut être due à une section locale d'infiltration graisseuse ou d'hépatite graisseuse).

2) Un foyer hypodentiel avec une densité de 0... + 20 unités de Hounsfield contient le plus souvent un liquide. Ce peut être un kyste simple ou parasite, un biloma - une collection de bile après des opérations sur la vésicule biliaire et les conduits, ainsi que des métastases kystiques.

3) La concentration en liquide et les tissus mous peuvent provoquer une focalisation hypodentielle avec une densité de + 20... + 40 unités de Hounsfield. Il existe beaucoup plus d'options ici: lors de la rédaction d'une série différentielle, il est nécessaire de prendre en compte la taille, la forme et la nature de l'accumulation d'un agent de contraste.

Hémangiome capillaire du lobe droit du foie: un scanner avec rehaussement de contraste dans la phase artérielle révèle une zone hyperdense.

HYPERTENSION ORIGINE DANS LE FOIE

Les foyers hyperdensaux ont une densité de rayons X supérieure au parenchyme normal (> 70 unités de Hounsfield) et peuvent être dus à des kystes contenant un fluide dense (avec des impuretés de protéine ou de sang) ou à leur substrat est une tumeur ou un calcinat.

1) La densité de foyer de + 200... + 400 unités Hounsfield en raison de la présence de calcium dans la structure. Cela peut être un kyste calcifié, un fibrome, un fibroadénome (ou une autre tumeur), un hématome calcifié.

2) L’augmentation locale de la densité du parenchyme est souvent provoquée par le dépôt de métaux - sels d’aluminium, fer, etc.

3) Les tumeurs sont hyperdenses et hypodénales.

CHANGEMENTS KYSTIQUES DU FOIE

La nature kystique en TDM a les formations suivantes:

1) Un simple kyste du foie - de quoi s'agit-il? Un kyste simple survient à la suite de l’embryogenèse. Il s’agit d’une collection de liquide limitée par un capusloïde. Sur la tomodensitométrie, les bords sont lisses, les contours clairs, généralement la forme correcte; caractéristiques de densité du fluide + 5... + 20 unités Hounsfield, ne contient aucune inclusion (sang, calcium, etc.), il n’ya pas de cloisons dans sa structure, le mur est uniforme, sans épaississements locaux. Contraste de tels kystes ne s'accumulent pas. La question se pose souvent de savoir si un kyste du foie peut évoluer en cancer. Si un kyste a des caractéristiques typiques du scanner, il ne devrait pas causer d'anxiété, il n'y a pas de tumeur maligne du kyste. Mais il est important de distinguer un kyste simple de l'échinocoque, de la forme kystique des métastases ou du cancer kystique.

2) Métastases kystiques au foie dans les cancers du sein, de l’estomac, les autres organes étant généralement multiples, de forme irrégulière, de structure hétérogène, allant de 0,5 cm à plusieurs dizaines de cm. Ils se caractérisent par une accumulation de contraste sous la forme d’un «anneau». Posséder une croissance infiltrante. La suspicion de mts dans le foie se produit lorsque la tomodensitométrie est souvent dans de tels cas, un deuxième avis sur les images peut aider. De nos jours, les métastases multiples sont souvent traitées avec succès dans les grandes cliniques oncologiques, où diverses techniques sont utilisées (ablation chirurgicale, chimioembolisation, ablation par radiofréquence, etc.).

3) La forme kystique du cancer hépatocellulaire: la forme est anormale, un composant solide peut être détecté (dans la forme kystique, il est minime), la tumeur est unique, elle a un effet de volume sur les vaisseaux et les voies biliaires adjacents.

4) Les kystes parasites. Le plus souvent, ces kystes sont représentés par l'échinocoque, moins souvent l'alvéocoque. Ils sont multiples ou simples, ont un mur clairement visible, qui augmente avec le contraste. Il existe des kystes mono-chambre et multi-parasitaires. À l'intérieur de ces kystes, vous pouvez détecter le parasite.

5) Hémangiome du lobe droit du foie ou du lobe gauche. L'hématogiome du foie sur la tomodensitométrie ressemble à un foyer hypodénique typique; quand le contraste dans la phase artérielle augmente fortement, il en résulte une lacune vasculaire qui devient visible, puis qui disparaît lentement. Les hémangiomes atypiques en scanner présentent plusieurs autres caractéristiques, et un radiologue expérimenté expérimenté dans le diagnostic des maladies abdominales permet de les distinguer d'une lésion maligne.

Modifications secondaires (secondaires) dans le foie sur CT. Cancer des intestins avec métastases. Le pronostic est défavorable compte tenu de la taille et du nombre de métastases.

ÉDUCATION DU FOIE SOLIDE

Le terme «solide» désigne les tissus mous, constitués de tissus vivants. Quelles sont les formations solides?

1) Formation volumétrique avec inclusions graisseuses: lipome, lipofibrome, angiolipome, liposarcome, etc. Elles ont une structure caractéristique et des caractéristiques de densité correspondant au tissu adipeux.

2) L'hyperplasie nodulaire focale (FNG) a une forme irrégulière (en forme de nœud). Dans une étude autochtone, elle est hyperdense (densité légèrement supérieure à la normale) et n'est pas uniformément améliorée par contraste.

3) Un nœud régénérateur, une partie locale de la fibrose ou une infiltration graisseuse est un signe de dégénérescence des tissus du foie sous l’influence d’une nature différente de l’intoxication ou d’une lésion, un signe de cirrhose. Cela ressemble à une zone hypo- (infiltration graisseuse) ou hyperdensale (fibrose) locale.

4) carcinome hépatocellulaire (HCR). Cela ressemble à une formation volumétrique de forme irrégulière, de différentes tailles (parfois plusieurs dizaines de centimètres de diamètre), sa structure est hétérogène - avec la TDM, des zones de nécrose peuvent être détectées, des cavités (non amplifiées par contraste). Grâce à un bon apport sanguin, le tissu tumoral augmente la densité tout en contrastant.

DEUXIEME AVIS DU MEDECIN

Tous les spécialistes ne sont pas en mesure de déterminer de manière fiable les modifications du foie détectées par tomographie par ordinateur. Cela dépend en grande partie de l'expérience du radiologue, de la qualité de l'étude. Malheureusement, lors de la tomodensitométrie et d’autres études radiologiques (en particulier dans des cliniques périphériques éloignées), des modifications sont parfois omises ou mal interprétées. Est-il possible de confondre les métastases dans le foie? Hélas, les hémangiomes bénins habituels sont souvent interprétés comme des métastases, ou inversement. Dans certains cas, les métastases kystiques du foie sont traitées comme de simples kystes si, en outre, ils n’utilisent pas de produit de contraste. En général, il convient de noter que le diagnostic de "masse hépatique" est assez compliqué en termes de différenciation avec d'autres modifications focales multiples.

Le deuxième avis consultatif d'un médecin expérimenté dans l'analyse des tomodensitométries abdominales est toujours utile - une étude sera confiée à un spécialiste de la catégorie médicale ou du rang académique le plus élevé, après un examen détaillé des antécédents de la maladie, des résultats des tests de laboratoire, etc. la précision du diagnostic augmente, ce qui vous permet de déterminer l’orientation future du traitement (ou d’attribuer des études de diagnostic instrumentales ou autres).

Pour obtenir un deuxième avis sur les résultats du scanner ou de l'IRM, vous pouvez contacter le réseau téléradiologique national. Vous pouvez le faire à distance, sans quitter votre domicile. Il suffit d'avoir les résultats de l'étude sur le disque. Dans les 24 heures qui suivent l’envoi des images, vous recevez un examen qualifié du scanner ou de l’IRM avec une description détaillée sous la forme d’une conclusion avec la signature d’un diagnosticien hautement qualifié.

En savoir plus sur Second Opinion

En savoir plus sur la télémédecine

Candidat en sciences médicales, membre de la Société européenne des radiologistes

Termes et concepts fondamentaux utilisés dans le décodage de la tomodensitométrie

Souvent, après avoir reçu l'avis d'un spécialiste concernant l'étude (scanner ou IRM de n'importe quelle partie du corps), nous devons traiter avec des termes et des définitions incompréhensibles pour la plupart des gens. Le but de cet article est de clarifier autant que possible les concepts de base utilisés par les médecins pour déchiffrer la TDM (nous les énumérons ci-dessous).

Échelle de Hounsfield

- affichage quantitatif de la capacité de divers objets (tissus, organes, eau, gaz, métaux, etc.) à atténuer les rayons X. Pour que le point de référence adopté ait la capacité d'atténuer le rayonnement de l'eau distillée, sa "densité de rayons X" sur l'échelle de Hounsfield est égale à zéro. La densité de graisse est approximativement égale à - 100... -120 unités de Hounsfield, la densité de gaz est de -1 000 unités. La densité sanguine à cette échelle varie dans la gamme de 50... 75 unités (en fonction de la teneur en hémoglobine - plus la densité est élevée), la densité osseuse de 400... 600 unités, la densité des métaux pouvant atteindre 1 000 unités ou plus de Hounsfield.

Les images montrent des exemples de densité de rayons X de divers tissus et organes humains avec la tomodensitométrie (selon l'échelle de Hounsfield, de gauche à droite): foie (+60), sang (+58), adipeux (-100) et os spongieux (+300).

Hypodentiel (hypersensible)

- un objet dont la densité de rayons X (sur l'échelle de Hounsfield) est inférieure à celle des tissus environnants. Par exemple, la densité de l'hématome sous-dural chronique sera inférieure à celle de la substance du cerveau et des membranes - elle sera hypo-intensive. Par exemple, les métastases kystiques dans le foie ou les angiomyolipomes dans les reins seront également hypotendus. Le plus souvent, avec le scanner, les zones hypersensibles apparaissent sombres (mais pas toujours).

Exemples d'objets hyposénaux en tomographie assistée par ordinateur: à gauche, une flèche rouge indique un gaz dans le disque intervertébral («effet de vide»), ayant une densité de -1 000 unités, une flèche bleue indique le canal biliaire intrahépatique, qui a une densité inférieure à celle du parenchyme hépatique. À droite, le nœud de Schmorl (hernie) est mis en évidence par une flèche rouge. Un disque intervertébral bombé a une densité de +90 unités, alors qu'un corps vertébral a une densité d'environ +250 unités.

Hyperdensive (hyperdensive)

- L'objet a une densité élevée (comparée aux tissus environnants). Ainsi, les os sont toujours hyper-intenses comparés aux muscles environnants. L'hémangiome dans le foie est également hyperdensif dans la phase de contraste artériel. Et un hématome sous-dural «frais» sera hyper-intensif par rapport à la substance du cerveau. Sur la tomodensitométrie, les zones hyperdensifiées sont généralement plus lumineuses (à quelques exceptions près).

Exemples d'objets hyperdensifs en tomodensitométrie cérébrale: le plexus vasculaire calcifié (scanner normal), d'une densité de + 400 unités de Hounsfield, est mis en évidence à droite (ce patient), une partie faiblement hyperdense d'une densité de +55 unités, correspondant à un caillot sanguin, se situe dans la région subdurale. l'espace.

Isodensny

- un objet de densité égale (identique) avec les tissus environnants. Ces objets sont difficiles à distinguer visuellement, et souvent cela ne peut se faire que par des signes indirects - par la présence de la coquille (capsule), par les différences de structure de l'objet et de l'organe dans lequel il se trouve. Ainsi, par exemple, un hématome dans le foie (densité + 65... + 70 unités de Hounsfield) a une densité identique à celle du parenchyme hépatique non modifié (les mêmes + 65... + 75 unités) est un exemple de focalisation intensive en iode.

Un exemple d'objet iso-intensif est l'hématome sous-dural subaigu. La densité du contenu de l'espace sous-dural est approximativement égale à celle des membranes et de la substance blanche du cerveau, ce qui rend cet hématome extrêmement difficile à visualiser. Il est possible de déterminer le fait de sa présence par des signes indirects - un net rétrécissement des espaces de liqueur sous-arachnoïdienne de l'hémisphère droit, ainsi que la présence d'un syndrome de luxation (déplacement des structures médianes du cerveau vers la droite).

Fenêtre électronique

- une partie de la gamme de l'échelle de Hounsfield, conçue pour visualiser certains objets, structures, organes anatomiques. Par exemple, une fenêtre électronique pulmonaire est isolée, dans laquelle le tissu pulmonaire peut être bien visualisé, avec de petits foyers (une moyenne de -400 unités de Hounsfield en moyenne), une fenêtre de tissu mou conçue pour visualiser les structures du médiastin (40 unités, largeur de la fenêtre 1500), du cerveau ( 40-60 unités, largeur de la fenêtre 100-120), organes abdominaux (60-80 unités), os (300-400 unités).

Les images montrent une coupe axiale du thorax, obtenue chez le même patient, dans différentes fenêtres électroniques (de gauche à droite): dans le tissu pulmonaire, dans les tissus mous (pour le médiastin) et dans l'os.

Coupe axiale

- l'image de l'objet (corps d'une personne ou d'un animal), obtenue dans le plan perpendiculaire à la ligne médiane du corps. Ainsi, pour faciliter la perception, vous pouvez imaginer une section transversale du corps - à un angle de 90 degrés par rapport à son axe. Sur les coupes axiales, vous pouvez étudier le rapport entre les structures du corps humain, leur position relative, leur taille, etc.

Représentation schématique du plan axial du corps et de la tranche obtenue dans ce plan.

Coupe coronale (frontale)

- l'image de l'objet obtenue dans le plan frontal. La partie postérieure du corps (dorsale) est séparée (mentalement) de l'avant (ventral). Le plan frontal est toujours perpendiculaire à l’axe. Pour visualiser ce plan plus clairement, coupez mentalement le corps à travers la tête, les épaules, les membres supérieurs, la poitrine, l'abdomen, le bassin et les membres inférieurs - vous recevrez une coupe coronale (frontale).

Plan coronal (frontal) du corps et de la tranche obtenus dans ce plan.

Coupe sagittale

- L'image de l'objet dans le plan sagittal. Le plan sagittal est perpendiculaire aux axes axial et frontal, il divise le corps en deux moitiés symétriques - droite et gauche.

Schéma et coupe dans le plan sagittal (CT).

Deuxième avis d'experts médicaux

Envoyez les données de votre recherche et obtenez l'aide d'experts de nos experts!

Éducation hypodentielle

Quelles sont les formations hypodentielles? comment diagnostiquer? comment traiter? Le terme hypodense est dérivé du mot latin «hypo» «réduit» et du mot anglais «densité», qui est traduit par «densité». En conséquence, lorsque l’on parle de formation hypodense, cela signifie que dans l’organe examiné, on a trouvé une section de tissu de densité inférieure. Ceci est généralement appris après le diagnostic en utilisant des techniques de visualisation. Cela peut être une échographie, une tomographie ou une IRM.

La formation hypodénale du foie, des reins, du pancréas, de la thyroïde, des os et d’autres organes et tissus peut être détectée.

Que peut signifier la détection d'une formation d'hypodense?

Si, après la procédure de diagnostic en conclusion, ils vous ont écrit qu'une formation d'hyperhid avait été détectée, cela indiquerait la présence d'un processus pathologique. Mais l'éducation hypodense n'est pas un diagnostic définitif.

Une faible densité tissulaire peut indiquer la présence de:

Pour savoir quel type de pathologie se produit, il est nécessaire de procéder à un examen supplémentaire. Celles-ci peuvent être des tests de laboratoire, des biopsies et d'autres méthodes plus spécifiques permettant de diagnostiquer avec précision la maladie.

Comment les formations hypo-intensives sont-elles traitées en Allemagne?

Toutes les maladies «cachées» sous l'expression «éducation hypo-intensive» sont traitées en Allemagne. Techniques développées permettant de traiter efficacement les tumeurs bénignes et malignes de divers organes. Dans les cliniques allemandes, on traite le cancer du pancréas, le cancer du foie et les conduits intrahépatiques, le mélanome, le lymphome non hodgkinien, le cancer de l'estomac et de nombreuses autres maladies malignes. Développé des techniques de traitement pour les maladies même les plus rares. Selon le type de maladie, le traitement peut inclure un traitement médicamenteux, une chirurgie, une radiothérapie et une thérapie ciblée.

Avez-vous trouvé la formation hypodense du corps? Ne désespérez pas. Vous pouvez vous faire soigner en Allemagne, découvrir votre pathologie exacte et trouver le traitement optimal pour votre maladie.

Le traitement de l’enseignement hypo-intensif en Allemagne est l’occasion de poser le plus tôt possible un diagnostic précis et de trouver le traitement le plus efficace. Contactez-nous pour des conseils. Nous nous enregistrons tous les jours pour les diagnostics pendant les heures de travail.

Formations hypo-intensives et hyperdenses dans le foie

Laisser un commentaire

Des foyers hépatiques hypo-intensifs apparaissent pour diverses raisons: tumeurs, kystes, métastases et tumeurs malignes. Lorsque l'éducation hypo-intensive dépasse 4 cm, il est nécessaire d'effectuer une biopsie de la lésion, de passer les tests de marqueurs de l'hépatite A, B et C et de réussir les tests de marqueurs tumoraux afin d'exclure les formations de cancer.

Foyers hypo-intensifs et hypervasculaires

Différentes pathologies sont visualisées différemment sur le tomogramme. Lorsqu'une formation hypodense apparaît dans le foie, une partie de l'image de couleur plus sombre que celle qui l'entoure est visible dans l'image. La structure de ce tissu est hétérogène et caractérisée par une diminution de la densité. Sur la photo, on trouve des zones de tissu compacté plus claires que les zones environnantes à structure uniforme. Dans ce cas, on parle de formation hypervasculaire (hyperdense) avec compactage du tissu.

Les modifications des structures sur le tomogramme indiquent la présence d'une maladie du foie.

Maladies des formations hyposensibles dans le foie

La focalisation hyposensible peut être une conséquence de nombreuses maladies, bénignes ou malignes:

  • L’hémangiome est une formation bénigne résultant de l’expansion des vaisseaux, dont la taille varie de 2 à 13 cm. Peut-être la renaissance d'une tumeur maligne.
  • L'adénome hépatique est une tumeur des cellules épithéliales d'un organe, séparé des tissus environnants par une capsule. Plus souvent diagnostiqué chez les femmes qui prenaient des contraceptifs oraux. Les symptômes de l'adénome sont une pâleur de la peau, une douleur dans l'hypochondre droit, la soif.
  • Dystrophie graisseuse - une violation des fonctions du tissu adipeux du foie. Elle se caractérise par un dysfonctionnement des intestins, des nausées, une perte d'appétit.
  • L'hémangiosarcome du foie est une tumeur maligne qui remplace tous les tissus du foie. Il est plus fréquent chez les hommes qui abusent de l'alcool.
  • La métastase est le foyer secondaire d'une tumeur maligne de toute localisation. Les métastases dans le foie peuvent indiquer un cancer de l'estomac, du pancréas, du poumon et du sein. Le plus souvent, les métastases se trouvent à la surface du lobe gauche, car cette région est située le plus près du pancréas.
  • Le cholangiocarcinome est une tumeur maligne qui affecte les voies biliaires et le foie. Les fumeurs, les patients atteints du syndrome de Crohn et les personnes atteintes d'hépatite C infectées par le VIH risquent de tomber malades.
Retour à la table des matières

Maladies hyperdense

L'hyperdensité, telle que l'hyperplasie, consiste en un tissu conjonctif caractérisé par une prolifération accrue de cellules. Une telle compaction est à l'opposé des formations hypo-intensives, telle qu'elle est visualisée par un point plus clair. La compaction caractérise plusieurs types d'hyperplasie - l'hyperplasie classique et non classique. Le premier type se retrouve dans 70% des cas cliniques, présente une structure anormale, la cicatrice centrale est détectée. Forme non classique a hyperplasie du canal biliaire, des changements dans les vaisseaux sanguins. Il est plus souvent observé chez les femmes âgées de 35 à 50 ans. L'apparition de la maladie peut survenir sans symptômes visibles.

Méthodes de diagnostic

La formation hypo-intensive dans le foie est déterminée par des méthodes telles que l'imagerie par résonance magnétique, la tomographie par rayons X, la tomographie par émission de positrons. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une méthode de diagnostic sûre. Elle permet d’identifier les tumeurs et les métastases des organes internes, de déterminer l’emplacement exact de la tumeur et de déterminer sa taille. La tomodensitométrie (CT) est une méthode précise qui aide les médecins à diagnostiquer rapidement et correctement. La tomographie par émission de positrons permet de voir la profondeur de croissance de la tumeur, les limites exactes, la taille. Certaines tumeurs peuvent être diagnostiquées par ultrasons. L'échographie fournit une occasion de voir les lésions focales du parenchyme hépatique.

Afin de déterminer avec précision si une tumeur est bénigne ou maligne, il est nécessaire de sélectionner le matériel nécessaire à une biopsie et de réaliser un diagnostic en laboratoire.

Traitement des formations hyposensibles

Il est nécessaire de traiter les lésions focales avec une visualisation hypo-intensive dans les images de diagnostic immédiatement après la détection et un diagnostic précis. Cela aidera à éviter les complications et la transformation des tumeurs bénignes en tumeurs malignes. Une intervention chirurgicale est nécessaire lorsque la formation est de taille considérable et qu'elle est dangereuse pour le fonctionnement normal du foie, en cas de menace de rupture de la tumeur. Il est impossible d'éliminer la formation qui affecte les deux lobes du foie, car une personne ne peut pas vivre sans organe.

Après le traitement chirurgical, vous devez en outre suivre un régime. Veillez à exclure l'alcool, qui a un effet toxique sur le foie. Il est important de limiter la consommation d'aliments gras, d'aliments frits, de viandes fumées et de plats poivrés. Le respect de ces règles contribuera à réduire au minimum les risques postopératoires. S'il y a des signes de maladie, consultez un médecin: plus le traitement commence tôt, plus le risque pour la santé est faible.

Plus D'Articles Sur Les Reins