Principal Anatomie

Noms des hormones surrénales et tests pour déterminer leur niveau dans le corps

Les hormones surrénales sont des substances biologiquement actives qui ont une grande influence sur le travail de tout l'organisme. Lorsque leur contenu s'écarte de la norme, de nombreux troubles du fonctionnement des organes et des systèmes se développent.

Découvrons le nom des hormones surrénaliennes et les tests à effectuer pour déterminer le niveau de ces substances essentielles dans notre corps.

Quelles hormones sécrétées par les glandes surrénales?

Les glandes surrénales sont composées de deux couches - le cortex externe et la médulla interne. Les corticostéroïdes et les hormones sexuelles sont produits dans la couche corticale. Les premiers sont:

  • le cortisol;
  • la cortisone;
  • l'aldostérone;
  • la corticostérone;
  • désoxycorticostérone.

Comment sont les glandes surrénales, lisez notre article.

Le nombre d'hormones sexuelles produites par le cortex surrénalien comprend:

  • la déshydroépiandrostérone;
  • le sulfate de déshydroépiandrostérone;
  • la testostérone;
  • estradiol;
  • estrone;
  • estriol;
  • la prégnénolone;
  • 17-hydroxyprogestérone.

La substance cérébrale est responsable de la synthèse des hormones catécholamines, notamment l'adrénaline et la noradrénaline.

Leur effet sur le corps

Le cortisol favorise le métabolisme des protéines, des glucides et des graisses. Il assure également le fonctionnement normal des systèmes cardiovasculaire et nerveux et participe à la régulation de l'immunité.

La production de cette hormone augmente avec le stress, ce qui conduit à une amélioration du travail du cœur et à une augmentation de la concentration.

La cortisone, également appelée hydrocortisone, est responsable de la transformation des protéines en hydrates de carbone et inhibe également le travail des organes lymphoïdes, c'est-à-dire des organes du système immunitaire. Leur suppression vous permet de contrôler le processus inflammatoire.

L'aldostérone est responsable du maintien de l'équilibre hydrique dans le corps et régule le contenu de certains métaux. Il fournit la concentration optimale dans le sang des électrolytes les plus importants - potassium et sodium.

La corticostérone et la désoxycorticostérone sont impliquées dans la régulation du métabolisme des substances minérales, y compris la rétention des ions sodium par les reins. Parmi ces deux hormones, la désoxycorticostérone a un effet plus marqué sur le métabolisme des sels.

La corticostérone est activement impliquée dans la régulation du métabolisme des protéines, des glucides et des lipides, du taux métabolique et du cycle veille-sommeil.

L'adrénaline est responsable de la mobilisation du corps en cas de menace externe. Sa production augmente considérablement avec l'émergence d'un sentiment de danger, d'anxiété et de peur après des blessures et des brûlures. Un stress important et des états de choc entraînent également une augmentation de sa sécrétion.

En raison de l'action de l'adrénaline, le travail du muscle cardiaque est activé, tous les vaisseaux sont rétrécis, à l'exception de ceux du cerveau, la pression artérielle augmente, le métabolisme des tissus s'accélère et le tonus du muscle squelettique augmente.

La norépinéphrine est le précurseur de l'adrénaline. Son niveau augmente également avec le stress, la peur et l'anxiété, une menace externe, des blessures, des brûlures et un choc.

Contrairement à l'adrénaline, il a peu d'effet sur le travail du muscle cardiaque et du métabolisme tissulaire, mais il a un effet vasoconstricteur plus fort.

La prégnénolone est une hormone stéroïde qui participe à la régulation du système nerveux. Il fournit également la production d'autres stéroïdes dans le corps. La prégnénolone, qui a été synthétisée dans les glandes surrénales, est convertie en déhydroépiandrostérone ou en cortisol.

La déhydroépiandrostérone est une hormone stéroïde masculine. Dans le corps du représentant du sexe fort, il est responsable de la formation des caractéristiques sexuelles, de la croissance de la masse musculaire et de l'activité sexuelle. En quantités relativement faibles, il devrait être contenu chez les femmes.

Sur la base de la déhydroépiandrostérone, 27 autres hormones sont synthétisées, notamment des œstrogènes, de la progestérone et de la testostérone.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une autre hormone sexuelle masculine qui, dans le sexe faible, est responsable de la régulation de la vie sexuelle, de la pulsion sexuelle et des pauses menstruelles. Il assure également le déroulement normal du processus de gestation.

La testostérone est la principale hormone sexuelle masculine, qui intervient chez la femme dans la régulation de la masse musculaire et de la masse adipeuse et du désir sexuel. Il est responsable de la formation du sein, du déroulement normal de la grossesse, du tonus musculaire et de la stabilité émotionnelle.

Estron est une substance du groupe des œstrogènes - les hormones sexuelles féminines, qui comprend également l’œstradiol et l’œstriol. Ils sont responsables du développement de l'utérus, du vagin et des glandes mammaires, ainsi que des caractères sexuels secondaires féminins, qui comprennent des caractéristiques d'aspect et de caractère.

L'estriol est l'hormone sexuelle féminine la moins active. Sa concentration augmente pendant la grossesse. Cette substance participe à la croissance et au développement de l'utérus, améliore le flux sanguin dans ses vaisseaux et contribue également au développement des conduits des glandes mammaires.

La 17-hydroxyprogestérone est une hormone qui est transformée dans le corps en androstènedione, laquelle se transforme en testostérone et en œstrogène.

(L'image est cliquable, cliquez pour agrandir)

Contenu déviation de la norme

Un excès de cortisol entraîne la destruction du tissu musculaire. En outre, l'augmentation du contenu de cette hormone conduit à l'obésité, tandis que l'excès de poids se dépose principalement sur le visage et dans l'abdomen.

Avec une augmentation de la teneur en aldostérone, le taux de sodium dans le sang augmente, tandis que la concentration en potassium diminue. L'augmentation du niveau de cette hormone entraîne une augmentation de la pression artérielle, des maux de tête et une fatigue accrue.

Un excès de corticostérone provoque une augmentation de la pression artérielle, une diminution de l'immunité et l'apparition de dépôts adipeux, en particulier à la taille. Avec des concentrations élevées de cette hormone augmente le risque de développer des ulcères d'estomac et le diabète.

Le syndrome de Conn se développe avec des quantités croissantes de désoxycorticostérone. Cette affection est caractérisée par une production accrue d'aldostérone, ce qui entraîne un excès de cette hormone.

Avec le syndrome de Conn, la pression artérielle augmente, la teneur en sodium dans le sang augmente et la concentration en potassium diminue.

Une déviation du taux de sulfate de déhydroépiandrostérone conduit à une altération de la vitalité, de l'humeur et de la vie intime.

L'augmentation du taux de testostérone chez les femmes entraîne divers effets indésirables. Ceux-ci comprennent:

  • troubles menstruels;
  • l'incapacité de concevoir un enfant;
  • violation du cours de la grossesse;
  • développement de caractéristiques sexuelles masculines secondaires - grossièreté de la voix, apparition de végétation sur le visage et le corps, modifications de la figure;
  • risque accru de diabète;
  • calvitie masculine;
  • problèmes de peau;
  • transpiration accrue;
  • agressivité;
  • troubles du sommeil;
  • dépression

L'augmentation pathologique des taux d'œstrogènes (voir la norme dans le tableau ci-dessous) chez les femmes provoque également un grand nombre d'anomalies dans le corps. Cette condition se manifeste:

  • nausée et vertiges;
  • fatigue accrue;
  • irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • douleur dans l'abdomen;
  • troubles menstruels;
  • troubles du système digestif;
  • augmentation de la perte de cheveux et des problèmes de peau.

Si des taux élevés d'œstrogènes persistent pendant une longue période, des problèmes plus graves peuvent se développer: maladie de la thyroïde, ostéoporose, convulsions, pathologies du système nerveux, troubles mentaux, impossibilité de concevoir un enfant, cancer du sein.

L'augmentation de la concentration en 17-hydroxyprogestérone entraîne des problèmes de peau, une pousse excessive des cheveux et un amincissement, une augmentation du taux de sucre dans le sang et des troubles menstruels.

Si un taux élevé de cette hormone persiste pendant une longue période, un diabète, une hypertension et une maladie cardiaque peuvent se développer.

Comment vérifier le niveau?

Si vous soupçonnez un écart par rapport à la norme des hormones surrénaliennes, vous devez passer des tests sanguins, de la salive ou de l'urine. Ils ne prennent pas beaucoup de temps et vous permettent de déterminer avec précision la présence de problèmes.

Les troubles d'origine hormonale entraînent de nombreuses perturbations dans l'organisme et augmentent le risque de développer des maladies. Il est donc difficile de surestimer l'importance de tels examens.

Avant de prendre une analyse de sang pour la déhydroépiandrostérone, il est recommandé de bien dormir et d'éviter le surmenage. L'étude devrait avoir lieu le matin à jeun ou 4 heures après un repas.

Pour obtenir des données fiables après le test d'aldostérone, il est recommandé de réduire l'apport en glucides deux semaines avant l'étude et d'éviter toute surcharge physique et émotionnelle la veille de la procédure.

Les résultats sont influencés par les médicaments réduisant la pression et les médicaments hormonaux.

Avant de faire un don de sang pour déterminer le niveau de cortisol total, il est nécessaire d'arrêter de prendre des préparations hormonales, de faire de l'exercice et de fumer.

Un test de salive de 24 heures est également utilisé pour déterminer les niveaux de cortisol. Dans cette étude, le matériel de l'étude est pris quatre fois par jour. Cela vous permet de mieux cerner l'image du travail des glandes surrénales.

Pour déterminer le niveau de noradrénaline et d’adrénaline, vous pouvez effectuer une analyse de sang ou d’urine.

Le médecin vous aidera à déterminer les tests à effectuer. Attribuer une étude au niveau des hormones surrénales peut:

L'état de l'organisme dépend du fonctionnement normal des glandes surrénales. Par conséquent, si vous suspectez un écart dans le contenu des hormones qui produisent ces glandes, vous devez être examiné par rapport à la norme.

Après l'établissement des violations, vous pouvez choisir le traitement approprié pour éviter les effets indésirables des troubles hormonaux.

En plus de détails sur l'hormone cortisol dans notre corps, le psychologue vous dira dans la vidéo:

Hormones surrénales: caractéristiques et effets sur le corps humain

Les glandes surrénales sont une partie importante du système endocrinien avec la glande thyroïde et les cellules germinales. Il synthétise plus de 40 hormones différentes impliquées dans le métabolisme. Le système endocrinien est l'un des systèmes les plus importants pour réguler l'activité vitale du corps humain. Il se compose de la thyroïde et du pancréas, des cellules germinales et des glandes surrénales. Chacun de ces organes est responsable de la production de certaines hormones.

Quelles hormones sécrètent les glandes surrénales

Les glandes surrénales sont une glande à vapeur située dans l'espace rétropéritonéal, juste au-dessus des reins. Le poids total des organes est compris entre 7 et 10. Les glandes surrénales sont entourées de tissu adipeux et d'un fascia rénal situé près du pôle supérieur du rein.

La forme des orgues est différente - la glande surrénale droite ressemble à une pyramide trihédrique, la gauche à un croissant. La longueur moyenne du corps est de 5 cm, la largeur 3-4 cm, l'épaisseur - 1 cm. La couleur est jaune, la surface est inégale.

Ce sont deux glandes endocrines indépendantes, qui ont une composition cellulaire différente, une origine différente et qui remplissent des fonctions différentes, malgré le fait qu’elles sont combinées dans un seul organe.

Fait intéressant, les glandes se développent indépendamment les unes des autres. La substance corticale dans l'embryon commence à se former à la 8ème semaine de développement et la médulla seulement à 12-16 semaines.

Dans la couche corticale, jusqu'à 30 corticostéroïdes sont synthétisés, autrement appelés hormones stéroïdiennes. Et les glandes surrénales sécrètent les hormones suivantes, qui les divisent en 3 groupes:

  • glucocorticoïdes - cortisone, cortisol, corticostérone. Les hormones affectent le métabolisme des glucides et ont un effet manifeste sur les réactions inflammatoires.
  • les minéraux-corticoïdes - l'aldostérone, la désoxycorticostérone, ils contrôlent le métabolisme de l'eau et des minéraux;
  • hormones sexuelles - androgènes. Ils régulent les fonctions sexuelles et influencent le développement sexuel.

Les hormones stéroïdes sont rapidement détruites dans le foie, se transformant en une forme soluble dans l’eau et excrétées par le corps. Certains peuvent être obtenus par des moyens artificiels. En médecine, ils sont activement utilisés dans le traitement de l'asthme bronchique, des rhumatismes et des maladies des articulations.

La médullaire synthétise les catécholamines - noradrénaline et adrénaline, les soi-disant hormones du stress sécrétées par les glandes surrénales. De plus, des peptides régulant l'activité du système nerveux central et du tractus gastro-intestinal sont produits ici: somatostatine, bêta-enképhaline, peptide instininal vasoactif.

Groupes d'hormones sécrétant les glandes surrénales

Matière cérébrale

La substance cérébrale est située dans la glande surrénale formée de manière centrale par les cellules chromaffines. L'organe reçoit un signal indiquant que les catécholamines se développent à partir des fibres préganglionnaires du système nerveux sympathique. Ainsi, la moelle épinière peut être considérée comme un plexus sympathique spécialisé, qui libère des substances directement dans la circulation sanguine en contournant la synapse.

La demi-vie des hormones du stress est de 30 secondes. Ces substances sont très rapidement détruites.

En général, l'effet des hormones sur l'état et le comportement d'une personne peut être décrit à l'aide de la théorie du lapin et du lion. Une personne dont la petite noradrénaline est synthétisée dans une situation stressante réagit au danger comme un lapin - elle a peur, pâlit, perd sa capacité à prendre des décisions, à évaluer la situation. Une personne qui libère beaucoup de norépinéphrine et se comporte comme un lion ressent la colère et la rage, ne ressent pas le danger et agit sous l’influence du désir de réprimer ou de détruire.

Le schéma de formation de la catécholamine est le suivant: un certain signal externe active un stimulus agissant sur le cerveau, ce qui provoque l'excitation des noyaux postérieurs de l'hypothalamus. Ce dernier est un signal pour l'excitation des centres sympathiques de la moelle épinière thoracique. De là, le signal entre dans les glandes surrénales par les fibres préganglionnaires, où sont synthétisées la noradrénaline et l'adrénaline. Ensuite, les hormones sont libérées dans le sang.

L'adrénaline affecte le corps humain comme suit:

  • augmente la fréquence cardiaque et les renforce;
  • améliore la concentration, accélère l'activité mentale;
  • provoque un spasme de petits vaisseaux et d'organes "sans importance" - peau, reins, intestins;
  • accélère les processus métaboliques, contribue à la dégradation rapide des graisses et à la combustion du glucose. Avec un effet à court terme, il contribue à améliorer l'activité cardiaque, mais à long terme, il est lourd d'épuisement;
  • augmente la fréquence de la respiration et augmente la profondeur de l'entrée - est activement utilisé pour le soulagement des crises d'asthme;
  • réduit la motilité intestinale, mais provoque la miction et la défécation involontaires;
  • favorise la relaxation de l'utérus, réduisant ainsi le risque de fausse couche.

La libération d'adrénaline dans le sang amène souvent une personne à accomplir des actes héroïques impensables dans des conditions normales. Cependant, il est également la cause d '"attaques de panique" - attaques de peur déraisonnables, accompagnées de battements de coeur rapides et d'essoufflement.

Informations générales sur l'hormone adrénaline

La norépinéphrine est un précurseur de l'adrénaline, son effet sur le corps est similaire, mais pas le même.

  • La noradrénaline augmente la résistance vasculaire périphérique, ainsi que la pression systolique et diastolique. La noradrénaline est parfois appelée hormone de soulagement;
  • la substance a un effet vasoconstricteur beaucoup plus fort, mais beaucoup moins sur la contraction du cœur;
  • l'hormone aide à réduire les muscles lisses de l'utérus, ce qui stimule l'accouchement;
  • la musculature de l'intestin et des bronches n'est pratiquement pas affectée.

L'action de la noradrénaline et de l'adrénaline est parfois difficile à distinguer. De manière quelque peu conditionnelle, les effets des hormones peuvent être représentés comme suit: si une personne ose aller sur le toit et se tenir sur le bord quand elle sent la hauteur, alors de la noradrénaline est produite dans le corps, ce qui aide à réaliser l'intention. Si une telle personne était attachée au bord du toit, l'adrénaline fonctionne.

Dans la vidéo sur les principales hormones surrénales et leurs fonctions:

Substance corticale

La substance corticale représente 90% de la glande surrénale. Il est divisé en 3 zones, chacune synthétisant son propre groupe d'hormones:

  • zone glomérulaire - la couche de surface la plus mince;
  • faisceau - couche intermédiaire;
  • zone réticulaire - adjacente à la moelle.

Cette division ne peut être détectée qu'au niveau microscopique. Cependant, les zones présentent des différences anatomiques et remplissent des fonctions différentes.

Zone glomérulaire

Des minéralocorticoïdes se forment dans la zone glomérulaire. Leur tâche est la régulation de l'équilibre eau-sel. Les hormones améliorent l'absorption des ions sodium et réduisent l'absorption des ions potassium, ce qui entraîne une augmentation de la concentration en ions sodium dans les cellules et le fluide intercellulaire et, par conséquent, augmente la pression osmotique. Cela garantit la rétention d'eau dans le corps et une augmentation de la pression artérielle.

En général, les minéralocorticoïdes augmentent la perméabilité des capillaires et des membranes séreuses, ce qui provoque la manifestation d’une inflammation. Les plus importants sont l'aldostérone, la corticostérone et la désoxycorticostérone.

La synthèse d'une substance est déterminée par la concentration en ions potassium et sodium dans le sang: à mesure que la quantité d'ions sodium augmente, la synthèse hormonale cesse et les ions commencent à être excrétés dans l'urine. Avec un excès de potassium, de l'aldostérone est produite afin de rétablir l'équilibre. La production d'hormone est également affectée par la quantité de liquide dans les tissus et le plasma sanguin: avec leur augmentation, la sécrétion d'aldostérone est suspendue.

La régulation de la synthèse et de la sécrétion de l'hormone s'effectue selon un certain schéma: la rénine est produite dans les cellules spéciales des aréoles rénales afférentes. C'est un catalyseur pour la conversion de l'angiotensinogène en angiotensine I, qui est ensuite transformée en angiotensine II sous l'influence de l'enzyme. Ce dernier stimule la production d'aldostérone.

Synthèse et sécrétion de l'hormone

  • La corticostérone est également impliquée dans la régulation du métabolisme des sels d'eau, mais elle est beaucoup moins active que l'aldostérone et est considérée comme secondaire. La corticostérone est produite dans les zones glomérulaire et puchkovoy et fait référence au glucocorticoïde.
  • La désoxycorticostérone est également une hormone mineure, mais en plus de participer à la restauration de l'équilibre eau-sel, elle augmente l'endurance des muscles squelettiques. Substance synthétisée artificiellement utilisée à des fins médicales.

Zone de faisceau

Le plus connu et le plus significatif dans le groupe des glucocorticoïdes est le cortisol et la cortisone. Leur intérêt réside dans leur capacité à stimuler la formation de glucose dans le foie et à supprimer la consommation et l'utilisation de la substance dans les tissus extrahépatiques. Ainsi, les taux de glucose plasmatique augmentent. Dans un corps humain en bonne santé, l'action des glucocorticoïdes est compensée par la synthèse de l'insuline, qui réduit la quantité de glucose dans le sang. Si cet équilibre est perturbé, le métabolisme est perturbé: en cas de déficit en insuline, l'action du cortisol entraîne une hyperglycémie et, en cas d'insuffisance glucocorticoïde, de diminution de la production de glucose et d'hypersensibilité à l'insuline.

Chez les animaux affamés, la synthèse des glucocorticoïdes est accélérée afin d’accroître la transformation du glycogène en glucose et de fournir au corps une nutrition. Chez les personnes bien nourries, la production est maintenue à un certain niveau car, dans le contexte normal du cortisol, tous les processus métaboliques essentiels sont stimulés, tandis que d'autres se manifestent le plus efficacement possible.

En outre, un excès d'hormones de ce groupe ne permet pas aux leucocytes de s'accumuler dans la zone d'inflammation et même de la renforcer. En conséquence, les personnes atteintes de ce type de maladie - le diabète sucré, par exemple, cicatrisent mal les plaies, semblent vulnérables aux infections, etc. Dans les tissus osseux, les hormones inhibent la croissance cellulaire, entraînant l'ostéoporose.

L'absence de glucocorticoïdes entraîne une altération de l'excrétion de l'eau et de son accumulation excessive.

  • Le cortisol est la plus puissante des hormones de ce groupe, synthétisée à partir de 3 hydroxylases. Dans le sang est sous forme libre ou lié - avec des protéines. Le cortisol et ses produits métaboliques représentent 80% des 17 hydroxycorticoïdes plasmatiques. Les 20% restants sont de la cortisone et du 11-desquicorticol. La sécrétion de cortisol détermine la libération d'ACTH - sa synthèse a lieu dans l'hypophyse, elle-même déclenchée par des impulsions provenant de différentes parties du système nerveux. La synthèse hormonale est affectée par l'état émotionnel et physique, la peur, l'inflammation, le cycle circadien, etc.
  • La cortisone - est formée par l'oxydation de 11 groupes hydroxyle du cortisol. Il est produit en petite quantité et remplit la même fonction: il stimule la synthèse du glucose à partir de glycogène et supprime les organes lymphoïdes.

Synthèse et fonction des glucocorticoïdes

Zone de maillage

Androgènes - des hormones sexuelles sont formées dans la zone réticulaire des glandes surrénales. Leur action est sensiblement plus faible que la testostérone, mais la valeur est considérable, en particulier dans le corps de la femme. Le fait est que, dans le corps de la femme, la déhydroépiandrostérone et l'androstènedione agissent comme les principales hormones sexuelles mâles - la quantité requise de testostérone est synthétisée à partir de la déhydroépinérostérone.

La synthèse d'œstrogènes à partir d'androgènes est réalisée dans le tissu adipeux périphérique. Lors de la ménopause chez la femme, cette méthode devient le seul moyen d’obtenir des hormones sexuelles.

Les androgènes sont impliqués dans la formation et le soutien du désir sexuel, stimulent la croissance des cheveux dans les zones dépendantes, stimulent la formation d'une partie des caractères sexuels secondaires. La concentration maximale d'androgènes se situe sur la période de la puberté - de 8 à 14 ans.

Les glandes surrénales sont une partie extrêmement importante du système endocrinien. Les organes produisent plus de 40 hormones différentes qui régulent les échanges de glucides, de lipides et de protéines et participent à diverses réactions.

Hormones sécrétées par le cortex surrénalien:

Hormones produites par les glandes surrénales

Le corps humain est ainsi constitué que même tout petit organe assume une grande responsabilité pour le travail coordonné de l'ensemble du système. Il existe également une glande à vapeur capable de produire plusieurs types d'hormones sans lesquelles la vie est impossible. Les glandes surrénales, un organe appartenant au système endocrinien, participent activement au métabolisme. Une fois que vous avez compris ce que sont les hormones surrénaliennes, vous serez en mesure de traiter plus soigneusement ce composant peu connu du système le plus important. Découvrez en quels groupes les hormones sont divisées, à propos de leur structure, leur taux d’indicateurs et leurs causes d’échec.

La structure des glandes surrénales et les caractéristiques de leur travail

Avant de parler des hormones d'un organe tel que les glandes surrénales, il convient de s'attarder sur sa définition et sa structure. Malgré leur nom, les glandes surrénales ne sont pas un appendice des reins, bien qu'elles se situent directement au-dessus de celles-ci. La paire de glandes a une forme différente de structure pour les glandes surrénales droite et gauche. Chez l'adulte, chacun d'eux pèse environ 10 g et a une longueur maximale de 5 cm, entouré d'une couche de graisse.

La glande surrénale est entourée d'une capsule. Les vaisseaux lymphatiques et les veines passent à travers un sillon profond appelé la porte. Les nerfs et les artères traversent les murs avant et arrière. Par sa structure, la glande surrénale est divisée en une substance corticale externe, occupant jusqu'à 80% du volume total principal, et interne cérébrale. Les deux sont responsables de la production de différentes hormones.

Matière cérébrale

Se trouvant dans la partie la plus profonde de la glande, la moelle est constituée de tissu contenant un grand nombre de vaisseaux sanguins. Grâce à la substance du cerveau dans une situation de douleur, peur, stress, deux hormones majeures sont produites: l'adrénaline et la noradrénaline. Le muscle cardiaque commence à se contracter durement. La pression artérielle augmente, un spasme musculaire peut survenir.

Substance corticale

À la surface de la glande surrénale se trouve un cortex, dont la structure est divisée en trois zones. La zone glomérulaire située sous la capsule contient des grappes de cellules recueillies en groupes de formes irrégulières, séparées par des vaisseaux sanguins. La zone de faisceau forme la couche suivante constituée de cordons et de capillaires. Entre la substance cérébrale et la substance corticale se trouve la troisième zone - le maillage, qui comprend de plus grands brins de capillaires dilatés. Les hormones du cortex surrénalien participent au processus de croissance du corps, aux fonctions métaboliques.

Groupes d'hormones surrénales, leurs effets sur le corps

Chaque groupe d'hormones produites par les glandes surrénales est important et nécessaire. Des déviations de la norme dans un sens et dans l’autre peuvent conduire à des maladies des glandes surrénales, à un dysfonctionnement de l’organisme tout entier. La relation est rompue, ce qui affecte négativement de nombreux organes par une réaction en chaîne. Il est intéressant de s'attarder sur les noms des trois principaux groupes d'hormones surrénales importantes pour l'homme et ses fonctions.

Minéralocorticoïdes: aldostérone

Les processus de synthèse intervenant dans le cortex surrénalien forment un grand nombre de composés différents. L'hormone aldostérone est la seule qui pénètre dans le sang, parmi tous les minéralocorticoïdes. Influençant l'équilibre de l'eau et des sels dans l'organisme, l'aldostérone équilibre le rapport entre les quantités externe et interne d'eau et de sodium. Sous son influence sur les cellules des vaisseaux sanguins est le transport de l'eau dans les cellules, tout en augmentant la circulation sanguine.

Glucocorticoïdes: cortisol et corticostérone

Le cortisol et la corticostérone sont produits dans la partie faisceau de la substance corticale. Les glucocorticoïdes sont impliqués dans tous les processus métaboliques de l'organisme et sont responsables du rythme des processus métaboliques. Les réactions d'échange conduisent à la dégradation des protéines dans les tissus, via le système circulatoire dans le foie, puis les métabolites passent dans le glucose, qui est la principale source d'énergie.

Lorsque la norme de cortisol dans le sang ne dépasse pas la limite autorisée, elle agit comme une barrière protectrice pour les cellules. Un excès d'hormones surrénaliennes cortisol et corticostérone peut entraîner une augmentation de la production de sécrétion gastrique et conduire à un ulcère. Dans la région abdominale, des dépôts de graisse à la taille apparaissent, un diabète sucré peut se développer, le niveau d'immunité diminue.

Stéroïdes: hormones sexuelles mâles et femelles

Hormones importantes pour le corps humain - le sexe, responsable de la maturation en temps voulu, de la gestation par la femme du fœtus pendant la grossesse, de la procréation. Chez l'homme, la testostérone est une hormone qui se forme dans les testicules. Les hormones féminines œstrogène et progestérone préparent la femme à porter un enfant. Une augmentation du niveau de stéroïdes dans le corps augmente considérablement l'appétit, le poids commence à augmenter, apparaissent:

  • l'obésité;
  • syndrome d'arythmie;
  • diabète sucré;
  • gonflement.

Chez les femmes avec un excès de stéroïdes qui doit être abaissé, il y a violation du cycle menstruel, saute d'humeur, les seins apparaissent souvent épaississants. Lorsque le taux hormonal chez les femmes est dépassé, en dessous de la valeur autorisée, la peau devient sèche et flasque et les os sont faibles, fragiles. Dans le milieu sportif, l’utilisation d’hormones stéroïdes synthétiques pour augmenter rapidement la masse musculaire équivaut au dopage.

Causes et signes d'insuffisance hormonale

Les facteurs pouvant provoquer une perturbation hormonale dépendent parfois du mode de vie. Mais souvent, une personne souffre de circonstances indépendantes de sa volonté, dictées par son âge ou d'autres conditions. Les causes d'échec hormonal peuvent être:

  • génétique héréditaire;
  • médicaments à long terme, y compris série de contraceptifs;
  • la puberté;
  • grossesse et accouchement chez les femmes;
  • ménopause féminine;
  • fumer fréquemment;
  • dépendance à l'alcool;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde, des reins, du foie;
  • dépression prolongée, stress;
  • sauts de poids vifs.

L'insuffisance surrénale endocrine présente un certain nombre de symptômes. Selon lui, le médecin peut déterminer que certaines fonctions du corps, qui sont responsables du fond hormonal, sont violées. Les signes indiquant que la pathologie surrénalienne existe:

  • irritabilité déraisonnable, nervosité;
  • périodes de PMS extrêmement tolérées chez les femmes;
  • violation de la norme du cycle menstruel chez les femmes;
  • adénome;
  • troubles du sommeil;
  • fatigue accrue;
  • dysfonction érectile chez les hommes;
  • la frigidité féminine;
  • infertilité;
  • perte de cheveux;
  • acné, inflammation de la peau;
  • gonflement accru;
  • fluctuations de poids soudaines sans raison.

Dans quels cas prescrire une analyse

Les tests hormonaux ne sont effectués que si le médecin soupçonne une maladie particulière associée au système endocrinien, accompagnée de signes d'infertilité ou d'incapacité à avoir un enfant. Le sang pour les hormones est donné pour clarifier ou nier le diagnostic. Lors de la confirmation concerne les pilules de traitement prescrites. En cas de doute, le test d'hormone surrénalienne est répété à des intervalles prescrits par le médecin.

Dois-je me préparer pour l'étude?

Pour obtenir un résultat fiable des tests effectués sur les hormones surrénaliennes, vous devez exécuter quelques conditions simples:

  • faire une prise de sang le matin à jeun;
  • entre lui et le dernier repas devrait prendre au moins 6 heures;
  • cesser de fumer est nécessaire dans les 4 heures;
  • éviter les situations stressantes la veille;
  • refuser d'exercer quelques heures avant de donner son sang;
  • ne pas utiliser de contraceptif pendant deux semaines;
  • en cas d'insuffisance rénale, le taux quotidien d'urine est recueilli;
  • pour les femmes, connaître le jour du cycle menstruel.

Indicateurs de la norme des hormones surrénales

Pour différents types d'hormones, les indicateurs peuvent varier en fonction de l'âge, de l'heure et de la position du patient lors de l'examen: couché ou assis. Comment vérifier les glandes surrénales, après avoir reçu le résultat des tests pour une hormone? Comparez vos performances avec le décodage délivré par le laboratoire. Les principaux types d'hormones, leurs standards moyens sont présentés dans le tableau récapitulatif:

Quelles sont les hormones produites par les glandes surrénales?

Les glandes surrénales sont la glande à vapeur de la sécrétion interne. Leur nom indique uniquement l'emplacement des organes, ils ne constituent pas un appendice fonctionnel des reins. Les glandes sont petites:

  • poids - 7-10 g;
  • longueur - 5 cm;
  • largeur - 3-4 cm;
  • épaisseur - 1 cm.

Malgré ses paramètres modestes, les glandes surrénales sont l'organe hormonal le plus prolifique. Selon diverses sources médicales, ils sécrètent entre 30 et 50 hormones qui régulent les fonctions vitales du corps. La composition chimique des substances actives se divise en plusieurs groupes:

  • des minéralocorticoïdes;
  • les glucocorticoïdes;
  • les androgènes;
  • les catécholamines;
  • peptides.

Les glandes surrénales ont des formes différentes: la droite ressemble à une pyramide à trois côtés, la gauche à un demi-croissant. Le tissu organique est divisé en deux parties: corticale et cérébrale. Ils ont une origine différente, une fonction différente, une composition cellulaire spécifique. Dans l'embryon, la substance corticale commence à se former à la huitième semaine, la moelle - à 12-16 ans.

Le cortex surrénalien a une structure complexe, il y a trois parties (ou zones):

  1. Glomérulaire (couche superficielle, la plus mince).
  2. Puchkovaya (moyenne).
  3. Maille (adjacente à la moelle).

Chacune d'elles produit un groupe spécifique de substances actives. La différence visuelle dans la structure anatomique peut être détectée au niveau microscopique.

Hormones surrénales

Les principales hormones surrénales et leurs fonctions:

Rôle dans le corps

Les hormones du cortex surrénalien représentent 90% du total. Les minéralocorticoïdes sont synthétisés dans la zone glomérulaire. Ceux-ci incluent l'aldostérone, la corticostérone, la désoxycorticostérone. Les substances améliorent la perméabilité des capillaires, des membranes séreuses, régulent le métabolisme des sels d'eau et fournissent les processus suivants:

  • activer l'absorption des ions sodium et augmenter leur concentration dans les cellules et le fluide tissulaire;
  • diminution du taux d'absorption des ions potassium;
  • augmentation de la pression osmotique;
  • rétention d'eau;
  • augmenter la pression artérielle.

Les hormones de la zone puchal du cortex surrénalien - les glucocorticoïdes. Le cortisol et la cortisone sont les plus importants. Leur action principale vise à augmenter le taux de glucose dans le plasma sanguin en raison de la conversion du glycogène dans le foie. Ce processus est déclenché lorsque le corps ressent un besoin aigu d'énergie supplémentaire.

Les hormones de ce groupe ont un effet indirect sur le métabolisme des lipides. Ils réduisent le taux de fractionnement des graisses pour obtenir du glucose, augmentent la quantité de tissu adipeux dans l'abdomen.

Les hormones de la substance corticale de la zone réticulaire comprennent les androgènes. Les glandes surrénales synthétisent une petite quantité d'œstrogène et de testostérone. La principale sécrétion des hormones sexuelles est réalisée par les ovaires chez les femmes et par les testicules chez les hommes.

Les glandes surrénales fournissent la concentration nécessaire d’hormones mâles (testostérone) dans le corps de la femme. En conséquence, chez les hommes sous le contrôle de ces glandes est la production d'hormones féminines (œstrogène et progestérone). La déhydroépiandrostérone (DEG) et l’androsténédione constituent la base de la formation des androgènes.

Les principales hormones de la médullosurrénale sont l'adrénaline et la noradrénaline, qui sont des catécholamines. Signal sur leur développement de la glande reçoit du système nerveux sympathique (innervait l'activité des organes internes).

Les hormones de la moelle tombent directement dans la circulation sanguine, en contournant la synapse. Par conséquent, cette couche des glandes surrénales est considérée comme un plexus sympathique spécialisé. En pénétrant dans le sang, les substances actives sont rapidement détruites (demi-vie de l'adrénaline et de la noradrénaline 30 secondes). La séquence de la formation de catécholamine est la suivante:

  1. Un signal externe (danger) pénètre dans le cerveau.
  2. L'hypothalamus est activé.
  3. Les centres sympathiques sont excités dans la moelle épinière (région thoracique).
  4. Dans les glandes commence la synthèse active d'adrénaline et de noradrénaline.
  5. Les catécholamines sont libérées dans le sang.
  6. Les substances interagissent avec les récepteurs alpha et bêta-adrénergiques contenus dans toutes les cellules.
  7. Il existe une régulation des fonctions des organes internes et des processus d’activité vitale afin de protéger le corps en situation de stress.

Les fonctions des hormones surrénales sont multiples. La régulation humorale de l'activité du corps est réalisée sans faille si les substances actives sont produites à la concentration appropriée.

Avec des déviations prolongées et significatives des niveaux des principales hormones des glandes surrénales, des conditions pathologiques dangereuses se développent, des processus vitaux sont perturbés et des dysfonctionnements des organes internes se produisent. Parallèlement à cela, une modification de la concentration en substances actives indique qu'il existe des maladies.

Hormones surrénales

Les hormones jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du corps féminin. Le système endocrinien, qui régule le fond hormonal, comprend la thyroïde et le pancréas, ainsi que les glandes surrénales, situées juste à côté des reins et les recouvrant d'en haut. Les hormones surrénaliennes contribuent à l’état général du contexte hormonal et assurent l’état normal de la santé des femmes.

Cortex surrénalien

La couche corticale des glandes surrénales contient un tissu nerveux qui assure l'exécution de ses fonctions principales. Voici la formation des hormones responsables de la régulation des processus métaboliques. Certains d'entre eux participent à la conversion des protéines en glucides et protègent l'organisme des effets indésirables. D'autres hormones régulent le métabolisme du sel dans l'organisme.

Les hormones corticales sont des corticostéroïdes. La structure du cortex surrénalien est constituée des zones glomérulaire, en faisceaux et en maille. Dans la zone glomérulaire, il se produit une formation d'hormones apparentées à des minéralocorticoïdes. Parmi eux, l'aldostérone, la corticostérone et la désoxycorticostérone sont les plus célèbres.

La zone de faisceau est responsable de la formation de glucocorticoïdes. Ils sont le cortisol et la cortisone. Les glucocorticoïdes affectent presque tous les processus métaboliques du corps. Avec leur aide, le glucose est formé d'acides aminés et de lipides, ce qui provoque une inhibition des réactions allergiques, immunitaires et inflammatoires. Le tissu conjonctif cesse de croître, les fonctions des organes des sens sont grandement améliorées.

La zone réticulaire produit des hormones sexuelles - des androgènes, qui diffèrent des hormones sécrétées par les glandes sexuelles. Ils sont actifs avant la puberté et après la maturation des glandes sexuelles. Sous l'influence des androgènes développent des caractéristiques sexuelles secondaires. Une quantité insuffisante de ces hormones entraîne la chute des cheveux et un excès provoque au contraire une virilisation lorsque les femmes présentent des signes masculins caractéristiques.

Médullosurrénale

La moelle est située dans la partie centrale de la glande surrénale. Il ne représente pas plus de 10% de la masse totale de ce corps. Sa structure est complètement différente de son origine de la couche corticale. Pour la formation de la moelle, on utilise le peigne neural primaire et l'origine de la couche corticale est ectodermique.

La formation de catécholamines, représentées par l'adrénaline et la noradrénaline, se produit dans la médulla. Ces hormones aident à augmenter la pression artérielle, renforcent le travail du muscle cardiaque, élargissent les lumières bronchiques, augmentent la teneur en sucre dans le sang. À l'état de repos, les glandes surrénales libèrent constamment de petites quantités de catécholamines. Les situations stressantes provoquent une forte sécrétion d'adrénaline et de noradrénaline dans les cellules de la couche cérébrale.

L'innervation de la moelle surrénale prend part aux fibres préganglionnaires, qui contiennent le système nerveux sympathique. Ainsi, il est considéré comme un plexus sympathique spécialisé. Dans le même temps, les neurotransmetteurs sont affectés directement dans la circulation sanguine.

En plus de ces hormones, des peptides sont produits dans la médullaire, qui régulent les fonctions individuelles du système nerveux central et du tractus gastro-intestinal.

Hormones glucocorticoïdes surrénales

Le nom d'hormones glucocorticoïdes est associé à leur capacité à réguler le métabolisme des glucides. De plus, ils peuvent remplir d'autres fonctions. Ces hormones fournissent une adaptation du corps à toutes les influences négatives de l'environnement extérieur.

Le glucocorticoïde principal est le cortisol, produit de façon cyclique et irrégulière. Le niveau maximum de sécrétion est noté le matin, environ 6 heures, et le minimum - le soir, entre 20 et 24 heures. La violation de ce rythme peut survenir sous l'action du stress et de l'effort physique, de la température élevée, de l'hypotension artérielle et de la glycémie.

Les glucocorticoïdes surrénaliens ont les effets biologiques suivants:

  • Les processus du métabolisme des glucides dans leur action sont opposés à ceux de l'insuline. Un excès d'hormone augmente le taux de sucre dans le sang et conduit au diabète stéroïdien. Le manque d'hormones entraîne une diminution de la production de glucose. Une sensibilité accrue à l'insuline peut provoquer une hypoglycémie.
  • Les glucocorticoïdes en excès contribuent à la dégradation des graisses. Ce processus affecte particulièrement activement les membres. Cependant, l'excès de graisse s'accumule sur la ceinture scapulaire, le visage et le corps. Cela conduit à la forme dite buffaloïde du patient, lorsque les membres minces se placent contre l'arrière-plan du corps entier.
  • Participant au métabolisme des protéines, ces hormones conduisent à la dégradation des protéines. En conséquence, les muscles s'affaiblissent, les membres deviennent plus minces, les vergetures se forment avec une couleur spécifique.
  • La présence d'hormones dans le métabolisme des sels d'eau entraîne une perte de potassium et une rétention hydrique dans l'organisme. Cela entraîne une augmentation de la pression artérielle, une dystrophie du myocarde, une faiblesse musculaire.
  • Les hormones surrénales sont impliquées dans les processus se produisant dans le sang. Sous leur influence, les neutrophiles, les plaquettes et les globules rouges augmentent. Dans le même temps, les lymphocytes et les éosinophiles diminuent. À fortes doses, ils contribuent à la réduction de l'immunité, ont un effet anti-inflammatoire, mais ne remplissent pas la fonction de cicatrisation.

Hormones minéralocorticoïdes surrénales

La zone glomérulaire du cortex surrénalien est utilisée pour former des minéralocorticoïdes. Ces hormones sont impliquées et contribuent à la régulation du métabolisme des minéraux. Sous leur influence, les réactions inflammatoires se produisent lorsque la perméabilité des membranes séreuses et des capillaires augmente.

L'aldostérone est un représentant typique de ce groupe d'hormones. Sa production maximale a lieu le matin et la réduction au minimum a lieu la nuit, vers 4 heures. L'aldostérone maintient l'équilibre hydrique dans le corps et régule la concentration de certains types de minéraux, tels que le magnésium, le sodium, le potassium et les chlorures. L'effet de l'hormone sur les reins contribue à une absorption accrue du sodium, avec une augmentation simultanée du potassium excrété dans l'urine. Il y a augmentation de la teneur en sodium dans le sang et diminution de la quantité de potassium. Des niveaux élevés d'aldostérone entraînent une pression artérielle élevée, provoquant des maux de tête, une faiblesse et de la fatigue.

Le plus souvent, un taux élevé d'hormones est la conséquence d'un adénome de la zone glomérulaire de la glande surrénale. Dans la plupart des cas, il fonctionne dans une version autonome. Parfois, la cause de la pathologie peut être une hyperplasie des zones glomérulaires des deux glandes surrénales.

Androgènes du cortex surrénal

Le corps d'une femme produit non seulement des hormones sexuelles mâles, mais aussi des hormones sexuelles mâles - les androgènes. Pour leur synthèse, les glandes endocrines sont utilisées - le cortex surrénal et les ovaires. Ces hormones ont une incidence sur le déroulement de la grossesse. Les représentants typiques sont l'androgène 17-hydroxyprogestérone et le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-C). En plus d'ils en petites quantités, l'androstènedione, la testostérone et la bêta-globuline, liant les stéroïdes.

Si les études menées révèlent une quantité excessive d'androgènes, l'hyperandrogénie est alors diagnostiquée. Lorsque la production d'androgènes est perturbée dans le corps, des modifications irréversibles peuvent survenir et se développer. En conséquence, une membrane dense se forme sur les ovaires et des kystes se forment. Cela empêche l'ovule de quitter l'ovaire pendant l'ovulation et conduit à la soi-disant stérilité endocrinienne.

Il existe des situations où, après un équilibre hormonal altéré, une grossesse survient. Cependant, cette pathologie peut conduire à un avortement spontané au deuxième ou au troisième trimestre. Cela est dû au manque de progestérone avec hyperandrogénie, avec lequel la grossesse doit être maintenue. Si, toutefois, la grossesse est toujours réussie, il peut y avoir une complication pendant l'accouchement sous la forme d'une faible activité professionnelle. Dans de tels cas, une intervention médicale ou une stimulation artificielle du travail est requise. En raison de la décharge précoce du liquide amniotique, il se produit une déshydratation prolongée qui a un effet négatif sur le système nerveux central.

Tests sanguins pour les hormones surrénales

Des tests sanguins pour l'étude des hormones surrénales sont prescrits pour des plaintes spécifiques du patient. Ils ressemblent beaucoup aux tests de diagnostic de l'état général du corps.

Les hormones suivantes sont testées lors des tests:

Hormones surrénales

Groupes d'hormones

Les hormones produites par les glandes surrénales sont très importantes pour le corps. Pour comprendre leur rôle, il convient de considérer les principaux groupes de ces hormones et leurs représentants.

Les glandes surrénales produisent trois groupes d'hormones: les minéralocorticoïdes, les glucocorticoïdes et les hormones sexuelles.

Minéralocorticoïde

L'aldostérone; C'est l'hormone principale de ce groupe. La zone de son développement est la zone glomérulaire du cortex surrénalien. L'aldostérone est synthétisée le plus activement le matin et sa production diminue à 4 heures du matin.

Le but principal de l'aldostérone est de maintenir l'équilibre de l'eau dans le corps. En outre, il contrôle la teneur en minéraux tels que le magnésium, le potassium et le sodium.

L'effet de cette hormone contribue à une absorption accrue du sodium par les reins. En même temps, plus de potassium est excrété dans les urines. De ce fait, il y a une diminution de la concentration de potassium et une augmentation du sodium dans le sang.

Si le niveau d'aldostérone est élevé, la personne se sent affaiblie, sa pression artérielle augmente, ses performances diminuent et des maux de tête apparaissent.

La quantité d'aldostérone peut augmenter en raison de la présence d'un adénome dans la zone glomérulaire. Une autre raison; hyperplasie des zones où la synthèse de cette hormone.

Les niveaux réduits d’aldostérone ont également des effets négatifs sur le bien-être. Dans ce cas, l'activité cardiaque est perturbée, le poids est réduit, les vertiges et la perte de conscience ne sont pas rares.

Glucocorticoïdes

La principale hormone de ce type; cortisol Il est produit dans la zone du faisceau. Il joue un rôle très important. C'est sous son influence que se réalisent le métabolisme des graisses, des protéines et des glucides. Il affecte également la performance de ses fonctions cœur, vaisseaux sanguins et reins. Il affecte le fonctionnement du système nerveux central, le processus de croissance, en particulier le système immunitaire.

Le processus de production de cortisol se produit sous l'influence de l'hormone ACTH (sa synthèse est mise en œuvre dans l'hypophyse, dans son lobe antérieur).

L'excès de cortisol dans le corps entraîne les conséquences désagréables suivantes:

  • en surpoids
  • la prolifération de tissu adipeux dans l'abdomen et le visage (avec son absence presque complète sur les fesses, les bras et les jambes),
  • la formation de strii dans les zones d'étirement de la peau,
  • la formation d'ulcères cutanés,
  • développement de l'ostéoporose,
  • amincissement de la peau,
  • développement du syndrome de Cushing.

Une quantité insuffisante de cette hormone affecte le corps humain comme suit:

  • apathie
  • faiblesse
  • des nausées
  • hypotension artérielle
  • tachycardie
  • une légère augmentation de la température sans la présence de foyers d'infection dans le corps.

Hormones sexuelles produites par les glandes surrénales

Sinon, ils sont appelés androgènes surrénaux, parmi lesquels il y a:

Le processus de synthèse des protéines est contrôlé par les androgènes. Ils contribuent également à une augmentation de la masse musculaire, affectent la capacité des muscles à se contracter. L'androstènedione excessive dans le corps de la femme peut provoquer un virilisme et un hirsutisme (en raison du fait qu'elle peut être convertie en testostérone dans les tissus périphériques). Lorsque l’androstènedione est produite trop peu, cela se manifeste par une perte de cheveux aux aisselles et au pubis. Dans certains cas, les cheveux dans ces zones peuvent être complètement absents. Cependant, cette caractéristique n'est caractéristique que pour la femme.

Dans un corps en bonne santé, toutes ces hormones sont produites dans la quantité requise, ce qui garantit le bon fonctionnement des organes et des systèmes. Cependant, la présence d'anomalies dans les glandes surrénales peut entraîner une production accrue ou affaiblie de certaines hormones, ce qui entraîne des problèmes.

Hormones surrénales et leurs fonctions

Les hormones sont une composante importante du fonctionnement normal du corps. Ils sont produits par des glandes spéciales. Par conséquent, en cas de violation, les médecins savent ce qui doit être traité pour normaliser leur production. Les hormones surrénaliennes, leurs fonctions et leur traitement sont un processus très complexe que les professionnels doivent contrôler. Par conséquent, l'autoguérison n'en vaut pas la peine.

Hormones surrénales: noms et leurs fonctions

Les glandes surrénales sont responsables de la production d’hormones à plusieurs endroits. L'ajustement de la production est effectué par le système nerveux. Conditionnellement, les hormones sont divisées en celles qui sont produites par la médulla et celles qui sont produites par la corticale.

Il est important de savoir quelles hormones sont produites par la médullosurrénale. Cerebral produit deux hormones très importantes:

  • Adrénaline - l'une des principales substances nécessaires pour lutter contre le stress. Il apparaît dans les situations les plus urgentes qu’au niveau de l’inconscient, il y a un danger de la vie et il est nécessaire d’attaquer ou de fuir. L'adrénaline apparaît avec des brûlures, des blessures, des situations alarmantes, des changements soudains dans la situation environnante et un choc. Un signe clair que le corps a augmenté le niveau de cette hormone sont des pupilles dilatées, une nette réduction du tonus musculaire, une accélération du rythme cardiaque. Augmente l'endurance, la force, l'attention et d'autres facteurs importants pour la survie. Chez l'homme, les récepteurs de la douleur sont émoussés.
  • La norépinéphrine - elle fait également référence aux hormones responsables du stress. D'après sa structure chimique, la noradrénaline peut être considérée comme un précurseur de l'adrénaline. Dans son action, il est très similaire à l'hormone précédente, mais il n'a pas d'effet aussi significatif sur le corps. Il régule la pression artérielle, stimule la fonction cardiaque et contracte les vaisseaux sanguins.

Les fonctions des hormones du cortex surrénal sont quelque peu similaires à celles qui produisent la matière cérébrale, tout en ayant leurs différences. Ce sont des corticostéroïdes. Le cortex lui-même a une structure complexe. Il comporte trois parties principales:

La zone réticulaire produit des hormones liées à la sphère sexuelle, les soi-disant androgènes. Le développement des caractères sexuels secondaires en dépend. Les fonctions des hormones surrénales pendant la ménopause dans cette zone peuvent ne pas être réclamées et leur production est réduite. Ils sont responsables du désir sexuel, de la réduction du cholestérol et des lipides dans le sang, d'un ensemble de masse musculaire.

Les hormones des glandes surrénales et leurs fonctions chez les femmes et les hommes sont les suivantes:

  • Le cortisol est une hormone responsable de la conservation des ressources énergétiques du corps humain. Il aide à réguler le métabolisme des glucides, ce qui affecte la prise de poids. Il participe également à la réaction au stress, grâce à laquelle il a reçu son deuxième nom «hormone du stress». Avec un excès, une personne devient trop irritable. Pendant toute la journée dans le corps, il y a une forte fluctuation du niveau de cortisol, avec des taux maximaux le matin et minimes le soir.
  • La corticostérone - est produite dans la même zone et en cas de dysfonctionnement des glandes surrénales, elle peut également présenter des excédents et des carences.

La zone glomérulaire produit les types d'hormones suivantes:

  • L'aldostérone est une hormone minéralocorticoïde, qui ne se trouve plus dans le corps humain. Il aide à réguler la teneur en ions potassium et sodium dans le sang. Cette hormone surrénale a pour fonction de rétablir l'équilibre eau-sel, qui se réalise par la participation au métabolisme.
  • Corticostérone - participe à l’ajustement de l’équilibre eau-sel. Il s'agit d'une hormone relativement inactive produite dans les glandes surrénales.
  • Désoxycorticostérone - fait référence aux hormones secondaires du cortex. Il participe également à l'équilibre eau-sel, influe sur la force des muscles squelettiques et est responsable de l'endurance du corps.

Hormone hypophysaire qui stimule la fonction du cortex surrénalien

Outre le fait que les glandes surrénales produisent elles-mêmes des hormones qui affectent les fonctions de tout organe ou système, une stimulation est également nécessaire pour les glandes surrénales. L'hormone adrénocorticotrope est responsable de leur stimulation. Il est produit par les cellules basophiles de l'hypophyse situées dans le lobe antérieur. Le rôle physiologique de cette substance est la sécrétion et la synthèse d'hormones dans le cortex surrénalien. Surtout, il affecte la zone du faisceau. En général, toutes les fonctions de la production des glandes surrénales en dépendent. L'insuffisance rénale n'est pas simplement causée par des perturbations dans la production d'hormone adrénocorticotrope. Ainsi, le traitement consistera non seulement en des effets sur les glandes surrénales, mais également sur l'hypothalamus. Dans certains cas, prenez une hormone synthétisée, qui est utilisée avec succès pour traiter de nombreuses maladies basées sur des problèmes hormonaux.

Glandes surrénales: l'action des hormones

L'action des hormones surrénales joue un grand rôle pour le corps humain. Ils aident à faire face à de nombreux facteurs néfastes qui ont un effet psychologique et physique sur une personne. À l'intérieur des glandes surrénales, il existe plusieurs zones impliquées dans la production d'hormones.

Les glandes surrénales: le rôle de leurs hormones dans le corps

Le cortex surrénalien est une fabrique d'hormones. Le cholestérol et d'autres substances qui pénètrent dans l'organisme par le biais des aliments deviennent des matières premières pour leur production. Le rôle des hormones du cortex surrénalien est réduit à la régulation du métabolisme des glucides, ainsi qu'à la composition minérale. Ils affectent également le rapport de sodium et de potassium. En outre, il existe des hormones surrénaliennes, qui agissent aussi bien que le sexe. En particulier, ils influencent le développement de caractères sexuels secondaires.

L'activité normale des glandes surrénales neutralise le développement de réactions inflammatoires et contribue également à la protection des tissus contre les effets nocifs des micro-organismes. Le développement de l'adrénaline aide à réduire la douleur des sensations et à activer le corps dans les situations d'urgence. Ainsi, les hormones du cortex surrénalien et leur action sont très importantes pour le corps.

Glandes surrénales: hormones et effet des hormones sur le corps

Le cortex surrénalien produit environ 30 hormones stéroïdiennes appelées corticostéroïdes. Tous peuvent être divisés en trois groupes distincts, parmi lesquels:

  • Minéralocorticoïdes. Ils comprennent l'aldostérone et la désoxycorticostérone, qui interviennent dans la régulation du métabolisme des minéraux et de l'eau dans l'organisme.
  • Glucocorticoïdes. Cela comprend le cortisol, la corticostérone, la cortisone. Ce sont ces hormones qui sont responsables de la suppression des réactions inflammatoires et affectent également le métabolisme des glucides.
  • Hormones sexuelles. Androgènes, œstrogènes, progestérone, tout cela concerne les effets sur le développement sexuel. Ils affectent la fonction sexuelle ainsi que la formation des organes génitaux secondaires.

Les hormones stéroïdes produites ici peuvent rapidement s’effondrer lorsqu’elles sont libérées dans le foie. En passant par cet organe, ils se transforment en formes solubles dans l'eau, après quoi ils sont excrétés par les reins. La génération d'activité peut être contrôlée à l'aide d'analyses d'urine et de sang.

En plus du cortex surrénalien, la moelle est également impliquée dans la production d'hormones. Il produit moins d'hormones. Ceci est l'adrénaline et la noradrénaline. Ils sont responsables de la synthèse des catécholamines.

Hormones surrénales et leurs analogues synthétiques

S'il y a des problèmes avec la production des substances nécessaires et qu'il y a une pénurie dans le corps, le mécanisme d'action des hormones surrénales échoue. Pour combler cette lacune et aider le corps à fonctionner normalement, des analogues chimiques doivent être utilisés, qui agissent également comme des hormones naturelles. Si la fonction surrénalienne est réduite et que le rôle physiologique des hormones surrénaliennes est impossible, les médecins recommandent l’utilisation d’analogues synthétiques. Cette situation peut survenir lors de rhumatismes, d’asthme bronchique, de maladies des articulations ou d’autres situations.

Les médicaments ne sont pas recommandés pour l'utilisation sans instructions médicales, car ils ont un effet très fort et peuvent nuire à la santé lorsqu'ils sont utilisés incommensurablement.

Les préparations hormonales du cortex surrénalien ont une classification et des contre-indications. Les principaux médicaments dans ce domaine comprennent:

  • Cortisone. Il est utilisé pendant la thérapie de remplacement lorsqu'un patient est diagnostiqué avec une insuffisance rénale. Le médicament est produit en comprimés. Il est autorisé à utiliser uniquement avec une fonction hépatique stable. Les substances qu'il contient affectent l'équilibre de l'eau et du sel.
  • Hydrocortisone. Il est prescrit pour la détection de l'insuffisance rénale. Contre-indiqué en présence d'œdème, d'hypertension, de violation du coeur. Lorsqu'il est appliqué, le potassium est excrété par le corps et le sodium est également retenu. Formes de production - suspension et liquide pour injection.
  • Prednisone Ce médicament est souvent prescrit par des spécialistes. Il est produit sous forme de liquides, de comprimés, de poudres et de suspensions. Utilisé pour l'obésité et les ulcères d'estomac.
  • Méthylprednisolone. C'est un analogue plus puissant du médicament précédent. Il a également moins d'effets secondaires et une large gamme d'utilisations. Cela est dû au coût plus élevé des fonds. Il peut également être prescrit pour une maladie mentale. Produit en flacons, substances sèches, comprimés et suspensions.
  • Dexaméthasone Traite l'une des préparations les plus fortes dans ce domaine. Pour cette raison, il a un grand nombre d'effets négatifs qui peuvent se manifester pendant et après l'application. Il est principalement utilisé pour le traitement à court terme, ou le déroulement du traitement est relativement petit. Avec elle, faciliter l'état du patient après le traitement chimique. Il est également utilisé chez les patients présentant des problèmes respiratoires (le plus souvent chez les prématurés). Disponible sous forme d'injections et de comprimés.
  • Bétaméthasone. C'est un médicament puissant, mais avec un nombre d'effets secondaires moins élevé. Il est produit sous forme de liquide, comme il est le plus souvent prescrit sous forme d'injections.

Les préparations des hormones du cortex surrénalien sont préparées avec différentes concentrations et effets supplémentaires. Tout dépend de la complexité de l'affaire. Après tout, pour certains, il est nécessaire de rétablir les hormones au niveau souhaité, après quoi le corps commence à les produire conformément à la norme. D'autres ont un cas pathologique et la vie peut dépendre d'une injection en temps voulu. Un faible dosage de drogues synthétiques est qu'elles sont plus fortes que naturelles. En conséquence, ils doivent être pris avec précaution afin d'éviter toute surdose.

Test sanguin pour l'hormone surrénale

Pour faire un test sanguin pour les hormones surrénaliennes est nécessaire pour diverses maladies. Cela est nécessaire pour diagnostiquer la maladie, suivre son évolution et assurer l'exactitude des résultats du traitement. En outre, une augmentation ou une diminution de l'un d'entre eux peut indiquer les causes des plaintes de certains patients. Chaque analyse doit être abordée dans le respect d’une préparation appropriée.

Hormones surrénales: noms, analyses pour les femmes

Sulfate de déhydroépiandrostérone. Cette hormone est un androgène stéroïde, qui est produit dans le cortex surrénalien. Le corps l'utilise pour produire de l'œstrogène et de la testostérone. S'il se lève dans le corps de la femme pendant la grossesse, il existe un risque d'interruption. Une augmentation de la déhydroépiandrostérone devient une cause fréquente de fausses couches.

Pour être testé pour les hormones surrénaliennes, la déhydroépiandrostérone est prescrite dans les cas suivants:

  • Hypotrophie embryonnaire;
  • Tumeur surrénale;
  • Problèmes associés à la puberté retardée;
  • Syndrome adrénogénital;
  • Ne pas porter;
  • Tumeurs ectopiques;
  • Diagnostic au milieu du deuxième trimestre de la grossesse.

La préparation de cette analyse suppose qu’au moins un jour avant sa formulation, vous devez essayer d’éviter les situations stressantes, d’abandonner l’entraînement sportif et d’autres activités physiques. Vous devriez également arrêter de fumer. Le sang est donné l'estomac vide le matin. S'il est impossible de le faire le matin, il est conseillé de ne rien manger pendant 5 heures avant de servir.

Il convient de rappeler lors du don de sang pour les hormones surrénales, des tests tels que:

  • L'hydrocortisone;
  • Diprospan;
  • La dexaméthasone;
  • La prednisolone;
  • L'œstrogène

Il est déconseillé de les prendre avant les tests, ainsi que les contraceptifs oraux, car ils peuvent affecter la justesse des résultats. Si la réception ne peut être différée, leur admission doit être signalée au moment du test. Le délai pour ces tests est de 2 jours maximum.

En considérant les tests pour les hormones surrénales, quelles sont leurs normes, il faut comprendre que pour les hommes et les femmes, ils seront différents. Ils dépendent également de l'âge. Les indicateurs suivants sont considérés comme le taux moyen:

  • Pour les hommes: 3590-11900 nmol / litre;
  • Pour les femmes: 810 - 8990 nmol / litre.

Comment faire un don de sang pour les hormones surrénales: cortisol

Le cortisol est une hormone stéroïde. Il est très important pour le transfert de situations stressantes, car il offre une protection contre ce phénomène en activant les réactions appropriées du corps. Si le niveau de cette hormone est augmenté, des maladies graves surviennent. La seule condition normale pour augmenter son niveau est la grossesse car elle peut alors être multipliée par 5.

L’analyse des hormones surrénaliennes dans l’urine est réalisée avec la même confiance qu’un test sanguin. Pour identifier le niveau de cortisol, il est attribué dans les cas suivants:

  • L'ostéoporose;
  • L'hirsutisme;
  • Puberté prématurée de l'enfant;
  • Oligoménorrhée;
  • Faiblesse musculaire chronique;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • La maladie d'Addison;
  • Augmentation de la pigmentation de la peau.

La préparation de cette analyse implique le rejet de l’oestrogène, des contraceptifs oraux, des substances contenant de l’opium et d’autres médicaments. Avant de passer l'analyse, il est préférable de consulter un médecin. La veille de l'analyse ne peut être soumis à un effort physique. L'analyse est réalisée dans 1 ou 2 jours.

Les niveaux de cortisol dépendent fortement de l'âge. Cela dépend également de l'heure à laquelle le sang est prélevé, mais les normes sont établies le matin, car elles chutent davantage et dépendent des rythmes internes du corps. Cela peut entraîner de grosses erreurs. Les prélèvements sanguins doivent être effectués à jeun le matin. Sur cette base, la norme est la suivante:

  • Pour les personnes de moins de 16 ans - 83-580 nmol / litre;
  • Pour les personnes de plus de 16 ans - 138-635 nmol / litre.

Il faut comprendre que l’augmentation du niveau de l’hormone est dangereuse pour la santé et qu’une réduction peut menacer la vie d’une personne.

Aldostérone: hormones surrénaliennes, qui doivent passer

L'aldostérone est une hormone surrénalienne responsable de l'équilibre sel-eau. Il régule la teneur en sodium et en potassium, de sorte que sa teneur normale est essentielle. Les canaux rénaux avec son aide retiennent le chlore et le sodium. Cela affecte la quantité de liquide excrété dans l'urine, car elle diminue. Le maintien de la pression artérielle dépend de l'aldostérone. Avec une teneur accrue en hormones, le tonus musculaire diminue, un œdème apparaît sur le corps et la pression augmente. Les muscles sont plus souvent sujets à des convulsions et les troubles du rythme cardiaque ne sont pas exclus.

Le coût de l'analyse des hormones surrénales dépend de la clinique où il se produira. Cette analyse est prescrite dans les situations suivantes:

  • Hypotension orthostatique;
  • Hypertension artérielle, difficile à contrôler par les méthodes standard;
  • Insuffisance surrénale;
  • Suspicion d'adénome surrénalien;
  • Hyperplasie surrénalienne;
  • Hyperaldostéronisme.

Pour se préparer à l'analyse de l'aldostérone, il est nécessaire d'aborder cette question de manière très responsable et à l'avance. Ici, il est nécessaire de passer environ deux semaines sur un régime alimentaire faible en glucides. Le sel ne devrait pas être limité dans ce cas. Quelques jours avant l’étude, il est utile d’éviter les situations de stress possibles et de renoncer à l’effort physique au cours de sports ou d’autres situations de la vie. Il est nécessaire d’exclure l’utilisation de médicaments agissant sur l’échange d’ions potassium et sodium, notamment les stéroïdes, les diurétiques, les contraceptifs oraux, les antihypertenseurs et les œstrogènes. Tout cela est compatible avec votre médecin. Il convient également de clarifier le nom du test d'hormone surrénalienne avant l'accouchement.

Les résultats de l'analyse peuvent généralement être obtenus en 1 à 2 jours. Le contenu standard est de 35-350 lg / ml.

Hormones sécrétées par les glandes surrénales

Les glandes surrénales produisent des hormones, qui sont très importantes pour le corps. Ils sont produits par des glandes spéciales situées dans différentes parties des glandes surrénales. S'il y a des problèmes avec le taux de contenu, les experts peuvent déterminer où se situe le problème afin de l'éliminer.

Quelles hormones les glandes surrénales produisent-elles chez les femmes?

Dans les glandes surrénales, il existe plusieurs zones impliquées dans la production d'hormones. Le système nerveux régule le travail de chacun de ces domaines, certains d'entre eux commençant à être synthétisés avec une forte excitation émotionnelle. Selon les zones de production, les hormones produites par la moelle des glandes surrénales et celles produites par leur écorce sont séparées. La plupart d'entre eux sont fabriqués à partir de l'écorce. Ils sont divisés en plusieurs types, en fonction de la région d'origine. Ils s'appellent les corticostéroïdes.

Les hormones sécrétées par les glandes surrénales de la zone réticulaire affectent l'activité de la sphère sexuelle. Ici, les androgènes sont synthétisés, ce qui influence le développement de caractéristiques sexuelles secondaires chez les personnes des deux sexes. Les androgènes affectent la prise de masse musculaire, la réduction des lipides et du cholestérol, ainsi que le désir sexuel.

Quelles hormones les glandes surrénales sécrètent de la zone de puchkovy:

  • Corticostérone - produite pour réguler l'échange de substances minérales. Lorsque le dysfonctionnement des glandes surrénales est perceptible, de graves perturbations de cette hormone, à la fois dans la plus grande et la moins normale des sens.
  • Le cortisol est responsable de fournir une réserve de ressources pour le corps, de sorte que lorsqu'il subit une défaillance, des modifications du poids d'une personne soient observées. Ajuster le métabolisme des glucides peut créer de grandes difficultés si le cortisol commence à augmenter, car il réduit la croissance musculaire, mais contribue en même temps à l'accumulation de graisse. Cette hormone est également impliquée dans la réponse du corps au stress. Lorsque le niveau augmente, la personne devient plus irritable et nerveuse dans des situations stressantes. Son contenu dans le sang est instable, si vous regardez le montant pour la journée entière, car son niveau baisse progressivement au minimum le soir.

Les hormones produites par les glandes surrénales d'une femme dans cette zone s'appellent des glucocorticoïdes. Ils ont un large éventail d'effets sur le corps. Il est responsable du contenu en glucose dans le plasma sanguin. L'échec hormonal peut entraîner une hyperglycémie. Cela est dû au fait que la glucogenèse est stimulée dans le foie. Ainsi, les acides gras et les acides aminés sont davantage convertis en glucose que requis par l'organisme.

Le groupe des glucocorticoïdes réduit l'activité de l'hexokinase, ce qui entraîne une moindre utilisation du glucose. En conséquence, les tissus du corps ne le consomment pas et la quantité de substance augmente. Ces substances ont un effet d'insuline inverse. Ils ont un effet catabolique sur le métabolisme des protéines. Il ne développe pas de muscles, car la protéine musculaire est inhibée. En outre, le transport des acides aminés vers le tissu musculaire est inhibé, ce qui complique également sa croissance. Tout cela explique pourquoi un excès de cortisol entraîne une prise de poids.

Considérant quelle hormone est produite par les glandes surrénales dans la zone glomérulaire, il convient de considérer un certain nombre de substances, car elles sont plus nombreuses que dans les autres. La zone glomérulaire produit:

  • Deoxycorticosterone - est un régulateur de l'équilibre du sel et de l'eau dans le corps. Son activité affecte l'endurance du corps, ainsi que la force musculaire. Malgré cela, il appartient à un groupe mineur.
  • L'aldostérone est la seule hormone du corps humain appartenant au minéralocorticoïde. Cela affecte la quantité de sodium et de potassium dans le sang. Il participe également au métabolisme et affecte l'équilibre eau-sel.
  • Corticostérone - est faite pour ajuster l'équilibre eau-sel. Parmi toutes les autres hormones, il exerce l'une des activités les plus faibles.

Le cortex surrénalien produit des hormones importantes pour les activités humaines quotidiennes. Lorsqu'elles se détériorent, l'état s'aggrave considérablement et cela peut évoluer en pathologie. Dans certains cas, leur déséquilibre peut provoquer une infertilité.

Quelles hormones sont produites par la médullosurrénale:

  • La norépinéphrine - participe à la réponse du corps à diverses situations de stress et à des changements brusques de l'environnement pouvant menacer la vie. Par sa structure chimique, l'hormone ressemble à un précurseur de l'adrénaline. Il aide à activer l'activité du corps dans un mode amélioré, ce qui devrait aider à survivre dans des situations d'urgence. La noradrénaline est impliquée dans la réaction "hit and run". Il favorise la vasoconstriction, augmente le rythme cardiaque et régule également la pression artérielle.
  • L'adrénaline - dans son action est semblable à son prédécesseur, mais il a un effet plus significatif sur le corps. C'est l'une des hormones les plus importantes nécessaires pour lutter contre le stress. L'excrétion se produit dans des situations d'urgence, lorsqu'il y a un danger de mort. Lorsque survient une situation de choc ou un événement violent, la production active d'adrénaline commence alors que, dans un état calme, cela ne se produit pas. Les pupilles dilatées et les battements de coeur augmentent nettement. Cela se produit également avec des blessures et des brûlures. L'adrénaline aide à atténuer la douleur lors d'accidents.

Dans la médulla des glandes surrénales, des hormones sont produites qui sont plus responsables des périodes de vie courtes, contrairement à celles-ci. Quels sont produits dans les glandes surrénales. Cependant, ils sont également importants pour le fonctionnement normal. Ils posent moins de problèmes et les maladies dues à leur manque ou à leur excès sont moins nombreuses. Dans de nombreux cas, la personne ne remarque même pas que quelque chose ne va pas avec elle avant d'avoir réussi l'examen. En considérant quelles hormones sont produites par la médullosurrénale, il ne faut pas oublier que lorsque les glandes sont endommagées, des problèmes sont observés non seulement dans celle-ci, mais également dans le cortex.

Glandes surrénales: augmentation des hormones

Les glandes surrénales se situent dans la région des 12 côtes. Ces glandes participent au développement d'un certain nombre d'hormones responsables des domaines d'activité vitale les plus divers. Une violation de leur niveau peut entraîner diverses maladies, notamment chroniques. Mais pour savoir quoi traiter exactement, vous devez avoir une idée complète du niveau des niveaux hormonaux. Après tout, l'augmentation des hormones surrénaliennes ne se produit pas nécessairement immédiatement dans toutes ses parties.

Glandes surrénales: excès et manque d'hormones

Toutes les substances produites par ces glandes peuvent être divisées en fonction des zones de production. Si elles sont produites dans la moelle, elles sont du type catécholamine. Ce sont la noradrénaline et l'adrénaline, qui fonctionnent comme neurotransmetteurs dans le corps. Avec leur aide, les cellules neuroendocrines sont sécrétées. Les catécholamines ont pour principal effet de stimuler la respiration cellulaire et le processus de glycolyse. Avec leur aide, le glycogène se décompose en molécules. Tout cela entraîne une augmentation du rythme cardiaque, une respiration rapide, une expansion des bronchioles respiratoires. Avec l'augmentation des niveaux de l'hormone, tous ces symptômes sont observés. En outre, lorsqu'une situation d'urgence se produit, une quantité encore plus importante d'adrénaline est libérée, ce qui peut être nocif pour la santé. Des niveaux constamment élevés contribuent à la détérioration rapide du cœur.

Pour déterminer si une hormone surrénale est élevée chez les femmes ou non, il convient de l’analyser. Avant il est tenu d'abandonner le café, le fromage, les bananes et le thé fort. En outre, certains médicaments peuvent affecter le niveau d'hormones de ce type. La limite maximale d'adrénaline dans le sang chez l'adulte est de 60 ng / l. Si vous prenez un test d'urine, le taux maximum est de 81,9 nmol / jour. Dans ce cas, la valeur minimale ne doit pas être inférieure à 16,4 nmol / jour. Les indicateurs de la norépinéphrine sont quelque peu différents. Le niveau maximal est de 522 ng / l.

À des taux élevés de catécholamines, je diagnostique une tumeur de la substance cérébrale ou un phéochromocytome. À un niveau réduit - insuffisance surrénalienne.

Glandes surrénales: hormones élevées de la zone corticale

Ces types d'hormones sont produites dans le cortex:

  • Les androgènes;
  • Les glucocorticoïdes;
  • Minéralocorticoïdes.

Grâce aux minéralocorticoïdes, l'équilibre eau-sel est régulé dans le corps humain. C'est important pour le fonctionnement normal du corps. Les glucocorticoïdes sont destinés à la production de glycogène, de glucose, à la libération d’acides gras. Ces stéroïdes sont très importants, car sans eux une personne ne durera pas une semaine.

Si le cortisol, une hormone surrénalienne élevée, est remarqué, il se heurte à un certain nombre de problèmes. Il représente 90% de tous les corticoïdes présents dans le corps. Avec une diminution ou une augmentation de son niveau, en règle générale, les autres corticoïdes augmentent également. Le niveau normal de l'hormone pour un adulte dans la limite supérieure est de 650 nmol / litre. Le soir, il tombe à 280 nmol / litre et parfois même moins. Le fait que l’hormone du cortex surrénalien soit élevée peut également être déterminé par une analyse de l’urine. La limite supérieure de la norme est de 134 µg / jour.

À mesure que le cortisol augmente, une personne grossit rapidement et perd de la masse musculaire. Il devient également plus irritable. Dans les formes graves de la maladie peut conduire à la stérilité. Le résultat d'une augmentation de niveau peut être:

  • Psychose aiguë;
  • Stress intense;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • Diabète non compensé.

L'aldostérone est le principal minéralocorticoïde. Sa production dépend du polypeptide vasoactif. Le niveau normal de l'hormone vous permet de sauvegarder le niveau du minéral dans la quantité appropriée. Tout écart entraîne un déséquilibre, ce qui entraîne diverses conséquences. Tout cela dépend en grande partie de la nutrition humaine, car avec une pénurie ou un excès des substances correspondantes dans les aliments, tout peut devenir bien pire ou moins visible. Un excès d'hormones surrénales chez les femmes entraîne un déséquilibre des minéraux dans l'organisme.

Pour que les tests soient aussi fiables que possible, vous ne devez pas prendre de laxatifs, de médicaments à base de potassium et de diurétiques avant de les subir. Pour les adultes, la limite supérieure du don de sang normal est de 160 ng / litre. Une des caractéristiques de la reddition est la position du corps, puisque lorsqu’il est rendu en position debout, le taux atteint 310 ng / litre. Avec la livraison de l'urine, les taux maximaux sont autorisés jusqu'à 25 µg / jour.

Les hormones en excès du cortex surrénalien ne passent pas complètement à l'état normal du corps. Les gens n'attachent pas toujours cette valeur à des affections temporaires. Mais si vous ne le prenez pas au sérieux, vous risquez d'avoir de gros problèmes à l'avenir.

Insuffisance surrénale

Lorsque des problèmes liés aux hormones sont souvent constatés, un niveau trop élevé de ces substances s'avère trop néfaste pour la santé. Le déficit en hormone surrénalienne peut survenir de différentes manières, en fonction du type d'hormone dont le niveau est faible.

Hormones d'insuffisance surrénale

Si une personne manque d'aldostérone, elle menace alors un déséquilibre des substances minérales dans le corps, ce qui peut affecter d'autres domaines de la santé. Cette situation peut se produire lorsque:

  • Lésions surrénales;
  • Hypoaldostéronisme primaire;
  • Hypoaldostéronisme secondaire.

Le cortisol est l’une des hormones problématiques les plus courantes. Ses sauts dépendent de l'état émotionnel d'une personne. Malgré le fait qu’elle soit considérée comme une hormone de stress sécrétée par les glandes surrénales, ce qui entraîne une augmentation du contenu de quelque chose, une faible concentration pose également des problèmes. L'insuffisance pathologique du cortisol peut même entraîner la mort en cas de stress. Une diminution de son niveau se produit lorsque:

  • La goutte;
  • Insuffisance surrénale primaire;
  • L'hypothyroïdie;
  • Spondylarthrite;
  • Asthme bronchique;
  • Plusieurs variétés d'arthrite;
  • Fonctionnalité insuffisante de l'hypophyse, qui contrôle sa production.

Le manque de catécholamines n'est pas très perceptible. Même les symptômes d'un manque d'hormones surrénales peuvent ne pas apparaître à première vue. Mais si leur nombre diminue ou que le développement cesse complètement, alors la mort peut survenir en quelques jours. C'est un cas très difficile et les maladies se présentent souvent sous la forme d'un simple manque à la norme. Les dommages causés à la zone cérébrale de la glande surrénale sont de plus en plus la cause principale des troubles hormonaux.

Régulation des hormones surrénales

La régulation de la synthèse des corticostéroïdes intervient dans l'hypothalamus. Il est divisé en plusieurs parties. L'hormone centrale produit la corticolibérine, une hormone. Il entre dans l'adénohypophyse en raison du système portail. Il produit de la corticotropine. La régulation des hormones surrénaliennes par la corticotropine est due à la formation de glucocorticoïdes sur le principe du feed-back et de la communication directe. Le fait est que cela favorise la formation de glucocorticoïdes, alors qu'ils bloquent sa synthèse dans le corps. Sur cette base, il apparaît clairement que le processus d'adaptation dû à l'adénohypophyse, à l'hypothalamus et au cortex surrénalien est étroitement lié et forme un système unique.

L'activité de l'adénylate cyclase conduit à la synthèse des hormones glucocorticoïdes. Pour ce processus, la présence de Ca2 + est nécessaire, ce qui assure la connexion de la corticotropine avec les terminaisons sensibles de la cellule glandulaire. De ce fait, l'activité de la protéine kinase augmente.

La création d'ACTH est déterminée par le taux de glucocorticoïdes dans le sang. Ils affectent la sécrétion et la synthèse de l'hormone de libération. Tout ce système commence à fonctionner de manière différente, lorsqu'une personne se trouve dans une situation stressante ou est exposée à un effort physique intense, à des troubles mentaux ou à des infections. Dans ce cas, les glucocorticoïdes ne deviennent pas un blocage pour la création d'un système d'exploitation. En plus de ce schéma, le niveau d'hormones surrénales peut être réglé avec l'aide de médiateurs. En particulier, la noradrénaline sert à supprimer l'OS, tandis que l'acétylcholine et la sérotonine contribuent à sa meilleure synthèse.

Les minéralocorticoïdes peuvent être synthétisés à l'aide de l'angiotensine. Il active d'autres substances qui devraient augmenter sa production. L'aldostérone ne peut être synthétisée sans K +. L'augmentation de la concentration en K + entraîne l'ouverture des canaux calciques, ce qui est dû à la dépolarisation de la membrane. Le sodium et la dopamine sont des inhibiteurs de la production et de la sécrétion d'aldostérone.

Hormone surrénale: traitement

En cas de déséquilibre hormonal, la seule façon de remédier à la situation est de créer le bon équilibre. À des taux élevés, il est réduit et à des taux inférieurs, il est augmenté.

Pour cela, les médecins prescrivent des pilules, des injections, des régimes et d'autres moyens, en fonction de la situation.

Plus D'Articles Sur Les Reins