Principal Tumeur

Instillation de la vessie chez la femme

Le traitement de la vessie peut avoir lieu non seulement avec le traitement en cours de traitement, mais également avec des mesures physiothérapeutiques, lorsque l'exposition se produit directement sur la zone à problème.

Ces méthodes de traitement comprennent l'instillation de la vessie, prescrite pour de nombreux dysfonctionnements du système urogénital chez l'homme et la femme.

La technique est utilisée pour éliminer les lésions inflammées et infectées à la surface de l'organe en introduisant dans la zone à problèmes une solution active.

De telles manipulations aident à accélérer le processus de guérison des tissus, stimulent la restauration de l'épithélium et empêchent le développement ultérieur de la maladie.

Le processus est effectué en plusieurs sessions, exclusivement sous la supervision d'un spécialiste, avec la préparation préalable du patient.

Indications de manipulation

L'instillation de la vessie est désignée par l'urologue sur la base d'études de diagnostic, à l'exclusion des contre-indications. Un tel traitement peut être recommandé pour les maladies suivantes:

  1. La cystite L'une des maladies inflammatoires courantes caractérisées par une inflammation de la muqueuse de la vessie. Les pathologies sont provoquées par différents types de bactéries, infections internes ou externes, avec lesquelles le médicament, introduit par instillation, est directement impliqué dans la lutte. La cystite peut être aiguë ou devenir un stade chronique. Les manipulations ont lieu au cours de l'évolution chronique de la maladie dans une période de rechute.
  2. Urétrite chronique. Les inflammations du canal urinaire sont traitées avec succès par une sorte d’irrigation avec une solution de médicaments, éliminant les symptômes de l’urétrite et réduisant les lésions. La procédure est recommandée pas lors d'une exacerbation prononcée.
  3. Les lésions des tissus et de la membrane muqueuse des systèmes gynécologiques et urinaires par des virus, des bactéries de divers types, y compris la chlamydia, l'urée-plasma, etc.
  4. Prostatite, inflammation d'adénome.
  5. Avec le passage des effets chimiothérapeutiques sur les organes génitaux, l'urètre. Dans certains cas, l'instillation de formations oncologiques est prescrite.

Le médecin traitant évalue la faisabilité d'un impact direct sur la vessie en administrant une préparation spéciale par l'urine. Est également le choix de la solution active et la fréquence des sessions.

Avantages et inconvénients de la méthode

Compte tenu des différences d'instillation par rapport aux médicaments par voie orale, ainsi que d'autres mesures physiothérapeutiques, la méthode présente des avantages évidents. Ceux-ci incluent les caractéristiques suivantes:

  1. Le médicament vient à la zone à problème avec une concentration élevée, ce qui améliore l'effet thérapeutique. Recevoir des médicaments ne donne pas un tel effet, car les substances actives passent par le sang avec la concentration la plus faible.
  2. Contact prolongé, en moyenne 2,5 à 3 heures, médicament à foyer inflammatoire. Cela aide à détruire efficacement l'infection, le médicament à pénétrer plus profondément dans le tissu affecté.
  3. Une dynamique positive est observée après plusieurs sessions.
  4. L'absence d'effets négatifs sur les autres organes, ce qui est typique lors de la prise d'antibiotiques par voie orale. L'action des médicaments se produit uniquement sur la zone pathologique, en contournant le tractus gastro-intestinal, les intestins, le foie.
  5. La capacité de traiter les infections d’espèces distinctes, l’essentiel est de choisir le bon agent antibactérien.
  6. Utilisé pour les patients de différents groupes, en raison du nombre limité de contre-indications, est prescrit aux femmes enceintes et aux enfants.

Si nous considérons les lacunes de la procédure, elles peuvent alors être attribuées à un certain risque de lésion du tractus urinaire et de l’organe lors de l’introduction du cathéter, médicament. Bien qu’avec l’expérience d’un agent de santé et compte tenu des contre-indications, de telles situations sont exclues. Parfois, il existe des réactions allergiques à une substance antibactérienne active.

Comment se préparer à la procédure?

La préparation à l’instillation de la vessie ne nécessite pas d’action particulière. Il suffit de vider complètement la vessie pour effectuer les procédures d'hygiène. Certaines personnes ont besoin de syntoniser leurs émotions, car pour un traitement sans douleur et efficace, une relaxation musculaire est requise, les mouvements brusques sont contre-indiqués.

De la part des spécialistes traitants, une préparation préliminaire est nécessaire sous la forme d’une enquête sur la présence d’un diagnostic précis et sur le caractère approprié de l’utilisation de l’instillation de la vessie. De plus, avant de commencer la procédure, les activités suivantes sont obligatoires:

  1. Élimination des symptômes aigus, accompagnée d'une infection étendue des tissus, d'une inflammation avec des saignements. Ces facteurs augmentent le risque de propagation de bactéries dans tout le système urogénital. Lorsque la maladie passe au stade de la dynamique positive, la possibilité d'utiliser l'instillation est vérifiée.
  2. Cystoscopie ou évaluation visuelle de la structure et de l'état général de l'organe, des voies urinaires;
  3. Biopsie. Des études sont nécessaires pour confirmer le diagnostic, pour étudier les spécificités exactes des réactions se produisant dans les tissus.
  4. La nomination d'agents antibactériens correspondant à la pathologie diagnostiquée, à l'exception des réactions allergiques.

Après les activités ci-dessus, le médecin prescrit du temps pour la procédure.

Comment se fait l'instillation?

Dans les établissements médicaux, la procédure est effectuée dans des salles spécialement équipées où des conditions stériles spéciales sont observées. Les instruments, les cathéters sont absolument stériles. Les hommes et les femmes ont certaines caractéristiques de la procédure, y compris des types de cathéters, mais le principe de base ne change pas et est le suivant:

  1. Traitement des organes génitaux, des régions de l'aine avec une solution antiseptique, nécessaire pour prévenir l'infection de l'extérieur.
  2. Le cathéter peut être traité avec un gel spécial pour une meilleure insertion dans l'urètre, ainsi que pour l'anesthésie.
  3. À l'aide d'une seringue ou d'un cathéter spécial, la solution antibactérienne est envoyée dans la vessie, l'urètre et l'organe lui-même sont lavés. Alors seulement, le médicament principal est injecté, l'urètre est pincé pendant plusieurs minutes pour éviter les fuites instantanées.
  4. Abstinence temporaire de la miction, de préférence pas moins de 2 heures.

Caractéristiques de la manipulation des femmes

L'urètre chez les femmes est relativement court, de sorte que la perfusion de médicaments est plus facile que chez les hommes. À ces fins, le patient est placé sur un fauteuil gynécologique. Les actions standard sont systématiquement effectuées, notamment:

  1. Traitement des organes génitaux, l'entrée de l'urètre.
  2. Mise en place du cathéter dans le canal urinaire, introduction d'une solution de traitement antibactérien préliminaire, lavage.
  3. Infusion de la drogue principale, en la gardant à l'intérieur pendant un moment.
  4. Abstinence des toilettes après la fin de l'événement pendant 2-3 heures.

Instillation masculine

La structure de l'urètre chez l'homme a une forme plus longue et tortueuse, ce qui rend le processus d'instillation un peu plus compliqué que chez la femme. Étant donné que, à certains endroits, l'urètre se rétrécit, les patients peuvent ressentir une sensation de brûlure lors de l'introduction d'un cathéter.

Pour réduire les sensations désagréables, on choisit un cathéter correspondant à un petit diamètre, qui devient mou à la température du corps et prend la forme d'un uretère. En outre, des agents peuvent être utilisés, notamment des gels ayant des effets analgésiques.

Le principe de l'instillation de la vessie chez l'homme se situe aux mêmes étapes que: traitement antiseptique des organes génitaux, insertion d'un cathéter ou d'une seringue dans l'urètre (elle est pratiquée dans le traitement de l'uréthrite) par laquelle la solution active est injectée.

Pour conserver le médicament plus longtemps, le patient est pincé à l'urètre, il est recommandé de rester allongé un moment. La fréquence des séances varie selon le degré et la spécificité de la maladie, elle est en moyenne de 5 à 6 fois.

Introduction chez les femmes enceintes

Malgré le fait que la méthode de traitement aide à agir directement sur la zone touchée, et non pas sur tout le corps, ce qui est important pour les femmes enceintes, l'utilisation de l'instillation vésicale chez la femme enceinte est prescrite avec prudence.

Une attention particulière a été portée à l'état de santé de la patiente au début, car le risque de fausse couche est élevé pendant cette période.

La décision d'utiliser l'installation est prise par l'urologue et le gynécologue conjointement et sur la base du risque pour la future mère et le futur bébé. Si la grossesse se déroule normalement, mais que des anomalies de la vessie et de l'urètre peuvent entraîner des complications, l'utilisation de telles injections directes est considérée comme souhaitable.

Procédure chez les enfants

Restrictions dans la conduite de l'instillation de la vessie chez les enfants. Les conditions obligatoires comprennent des études préliminaires sur les contre-indications à l'enfant, le choix de la dose optimale et la concentration du médicament. Le choix du médicament antibactérien lui-même a également des exigences spéciales qui répondent aux critères du corps de l’enfant.

Quels médicaments sont utilisés?

Pour chaque cas, le médicament approprié est sélectionné. Le facteur sous-jacent est le type d'infection pour lequel l'antimicrobien est choisi.

L'état général de la membrane muqueuse est également pris en compte car, en plus d'éliminer les causes d'inflammation, il est nécessaire de stimuler la récupération des cellules dans la zone à problèmes et d'accélérer la guérison.

Il existe des techniques spéciales pour améliorer la pénétration de substances actives dans les tissus affectés. Pour cela, non seulement le médicament lui-même est introduit, mais également une solution auxiliaire qui améliore la pénétration de l'antibiotique.

Diverses solutions sont utilisées pour l’instillation, voici quelques exemples des médicaments les plus courants:

  1. Protargol. C'est un médicament avec des composés d'argent et d'autres composants qui contribuent aux propriétés antibactériennes et protectrices du médicament. En plus d’éliminer l’infection et d’empêcher sa propagation à d’autres tissus, Protargol forme un film particulier sur la zone touchée, ce qui favorise une guérison rapide.
  2. Collargol L'outil, basé sur les éléments de l'argent, ainsi que l'albumine auxiliaire. Il a un bon effet antibactérien, qui est nécessaire pour l'inflammation de la vessie, favorise une meilleure guérison des zones touchées.
  3. Dioxidine. Le médicament est utilisé pour éliminer les infections d’origine diverse, les formations purulentes, les abcès et d’autres conséquences de troubles pathologiques des tissus. La dioxidine a un puissant effet antibactérien, elle n'est pas utilisée pour le traitement des enfants, elle n'est pas recommandée pour les femmes enceintes.

Manipulation indépendante

Il est formellement interdit d'effectuer la procédure vous-même, car les actions nécessitent une expérience particulière, le respect d'une stérilité exceptionnelle. Le cathéter risque de se blesser, ce qui ne fait qu'aggraver la situation, augmente le risque d'infection supplémentaire par des bactéries.

Si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible de visiter indépendamment un établissement médical et que l'instillation est enregistrée au cours du traitement, la situation doit être discutée avec le médecin. Un traitement alternatif sera choisi, le calendrier des procédures sera ajusté.

Contre-indications à la procédure

Les restrictions de l'opération concernent les maladies urologiques et gynécologiques sous forme aiguë. Lorsque les zones enflammées saignent, il existe un risque d'infection de tout l'organe. Habituellement, ces processus aigus sont stoppés et, par la suite, la physiothérapie sous forme d'instillation est possible.

Chaque patient avant la procédure est analysé par le médecin à la recherche d’éventuelles contre-indications: intolérance aux médicaments, interventions invasives, ainsi que pathologies, dont le développement peut être exacerbé après de telles manipulations.

Que disent les patients à propos de la manipulation?

Avis d'instillation de la vessie chez les femmes:

Pendant longtemps, j'ai eu parfois une cystite, je l'ai traité avec des antibiotiques, j'ai bu des vitamines, d'autres médicaments, mais il n'est pas passé chez moi et on lui a diagnostiqué une forme chronique. Le médecin lui a prescrit une instillation, elle craignait comment se déroulerait tout le processus, mais il s'avère que ce n'est rien. Cela ne fait pas mal, il y a bien sûr un léger inconfort, mais pas critique. Plus d'un an, il n'y a pas d'exacerbation de la cystite.

Ekaterina Sergeevna, 46 ans

L'instillation m'a été recommandée par un gynécologue et un urologue, car à 5 mois de grossesse, je commençais à perturber périodiquement mon urinaire. Elle ne voulait pas prendre d'antibiotiques, elle craignait de faire du mal au bébé, mais il était également dangereux de déclencher la maladie. J'étais à l'écoute psychologique, détendue et très tolérante. Déjà à la 3ème séance il y avait une amélioration, des douleurs désagréables lors de la miction passée, tout est revenu à la normale.

Instillation de la vessie

L'instillation de la vessie est une procédure pratiquée pour traiter différentes maladies des systèmes urinaire et génital d'une personne. Il s'agit d'une thérapie locale, qui présente un avantage par rapport aux traitements systémiques. Cela peut s’expliquer par le fait que les médicaments utilisés n’affectent que le nidus de la maladie, ce qui a un effet cicatrisant et régénérant. Les médicaments sont utilisés en petites quantités, mais affectent pendant longtemps la zone touchée. Par conséquent, le risque d'effets secondaires est extrêmement faible.

Traduit du latin instillatio, d'où provient le nom de la procédure, il signifie «perfusion goutte à goutte». Autrement dit, toute procédure dans laquelle un médicament est ajouté goutte à goutte peut être considérée comme l'un des types d'instillation, si elle est prise à la lettre. Cependant, en ce qui concerne les procédures en urologie et en andrologie, cela implique un peu plus. Le premier à avoir développé et appliqué cette technique est Félix Guyon, un médecin français qui a vécu de 1831 à 1920. Par conséquent, le dispositif pour l'instillation s'appelle l'instiller de Guyon.

Effectuer la procédure

Quelles sont les instillations dans la vessie? Comment se passe cette procédure? Avant de prescrire l'instillation, le médecin doit s'assurer que le diagnostic est correct et que le traitement est approprié. Pour cela, deux analyses principales sont effectuées. Le premier est la cystoscopie, un examen médical des parois internes du système urinaire. La seconde est une biopsie, qui consiste à prélever un échantillon du tissu d’un organe malade et à l’étudier au microscope. Ces études sont nécessaires pour poser le bon diagnostic.

La procédure est effectuée uniquement par un urologue, dans une salle spéciale. Devant elle, la patiente doit absolument vider sa vessie. L'entrée de l'urètre est traitée avec un antiseptique. En règle générale, une solution aqueuse de chlorhexidine ou de miramistine est utilisée. La solution pour instillation est préparée à l'avance et collectée dans une seringue spéciale, généralement soit à température ambiante, soit chauffée à 35 ° C. La pointe du cathéter et l'entrée de l'urètre sont traitées avec des médicaments ayant des actions antimicrobiennes et anesthésiques. Elles incluent souvent de la lidocaïne.

Un cathéter est inséré dans la vessie à travers l'urètre. Une légère sensation de brûlure peut être ressentie lors de l'administration. Le médicament est administré lentement, pas plus de 90 ml en une procédure. La procédure elle-même dure environ 5 à 10 minutes, mais le médicament injecté doit rester dans la vessie pendant 1 à 3 heures. Après l'instillation, il est recommandé de ne pas aller aux toilettes pendant un moment. La durée du cours est prescrite par le médecin traitant et est généralement comprise entre 8 et 10 procédures, 4 à 5 fois par semaine.

Avantages et inconvénients de l'instillation

L'introduction de médicaments directement dans la vessie présente les avantages qui font que cette procédure est si populaire dans la pratique médicale. Il est considéré comme la deuxième applicabilité dans le traitement des maladies des systèmes urinaire et génital après le massage de la prostate.

  1. Médicament à haute concentration. Il s'avère que l'action locale n'affecte pas le corps entier. Par conséquent, il est possible d’utiliser un médicament concentré sans conséquences.
  2. Longue exposition. Avant la procédure, la vessie est vidée, puis il est interdit d'aller aux toilettes pendant 3 heures. Par conséquent, le médicament a le temps de révéler ses propriétés, offrant un effet curatif.
  3. Pénétration profonde. En raison de la spécificité du médicament, le médicament peut atteindre des couches profondes des parois de la vessie. Par conséquent, il devient possible d'influencer même les maladies chroniques.

Comme d'autres traitements, il y a aussi des inconvénients. Premièrement, la réaction allergique sera plus aiguë si elle apparaît. Cela est dû au fait que le médicament est injecté à haute concentration. Donc, l'avantage devient un gros inconvénient si le patient n'a pas d'allergie à temps. Le deuxième inconvénient est le caractère envahissant. Si les dispositifs et instruments médicaux sont mal désinfectés, le risque d’infection par des microorganismes pathogènes est très élevé.

Indications et contre-indications

Beaucoup pensent que le but de l'instillation est d'éliminer l'infection à l'aide d'un fluide injecté, c'est-à-dire un lavage. En fait, l’objectif principal est la guérison de la couche muqueuse de la vessie, la suppression de l’infection et le ralentissement des processus inflammatoires. C'est pourquoi le médicament est injecté lentement et devrait rester dans la vessie pendant un certain temps.

Toutes les maladies des systèmes urinaire et génital ne sont pas traitées à l'aide d'installations. Ainsi, l'indication est la cystite chronique et interstitielle. Avec l'aide de la procédure, l'infection est détruite, les membranes muqueuses de la vessie guérissent et l'inflammation est également supprimée. L'urétrite chronique, la prostatite, les tumeurs malignes de la vessie, la chlamydia, l'inflammation et les maladies infectieuses du système urogénital sont également des indications de ce traitement.

Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications. Par exemple, les instillations ne sont en aucun cas administrées pendant les stades aigus des maladies infectieuses. Les conséquences peuvent être un traumatisme des membranes muqueuses, le développement d'une pyélonéphrite, un saignement. En outre, la tuberculose de la vessie et les lésions urétrales sont des contre-indications à l'utilisation de cette procédure. Récemment, les médecins instillent rarement des patients de sexe masculin en raison du risque d'endommager l'urètre lors de l'insertion d'un cathéter.

Les médicaments

Les médicaments injectés dans la vessie sont souvent choisis non pas par le médecin, mais par le patient. Le spécialiste traitant fournit uniquement une liste de médicaments possibles. On peut utiliser à la fois des moyens traditionnels et des bactériophages, c'est-à-dire des virus ne détruisant que des bactéries. Les virus ne sont utilisés que sur ordonnance d'un médecin s'il a confiance en la forme bactérienne établie.

Collargol produit un effet antiseptique, inhibant l'activité vitale des bactéries. Le composant principal du médicament est de l'argent, une protéine d'albumine y est ajoutée, ce qui soutient l'activité des molécules d'argent. Ensemble, ces substances guérissent les tissus et tuent les bactéries.

Protargol a un effet similaire et possède une composition similaire. Mais il est plus fréquent et est souvent utilisé pour traiter non seulement les adultes, mais également les enfants. Le médicament forme un film protecteur qui augmente la résistance des tissus, contracte les vaisseaux sanguins et réduit l'inflammation.

Dimexide a un effet anti-inflammatoire, améliore le métabolisme sur le site d'application. C'est un agent anesthésique faible qui inhibe les microbes. Les substances actives sont capables de pénétrer dans la membrane cellulaire, notamment bactérienne, ce qui augmente leur sensibilité aux antibiotiques.

La furaciline est un antiseptique à base de nitrofural ayant un effet antimicrobien. Dans la plupart des pays en progrès, ce médicament est considéré comme obsolète car certaines souches de bactéries sont devenues résistantes à ses effets. En Russie également, elles sont de moins en moins utilisées. Son effet est la destruction des molécules de protéines des microbes, ce qui conduit à la mort cellulaire.

Instillation chez les femmes

En raison des différences dans la structure du système génito-urinaire pour chaque sexe, il existe des caractéristiques d'instillation. L'instillation de la vessie chez la femme fait dans la plupart des cas partie du traitement de la cystite touchant la membrane muqueuse. Cette maladie est causée par des micro-organismes. Un premier traitement avec des antibiotiques est donc nécessaire. Et puis, pour restaurer la membrane muqueuse, des instillations sont appliquées. Pendant cette période, vous devez vous abstenir de prendre des antibiotiques. L'instillation est également utilisée lorsque le traitement conventionnel n'a pas l'effet souhaité et que vous devez vous débarrasser de la maladie par exposition directe.

La procédure est effectuée sur une chaise gynécologique. L'urètre et la zone autour de l'aine sont traités avec des désinfectants. Le patient doit vider la vessie avant l’instillation, le médecin éliminant en outre les résidus d’urine à travers le cathéter. Tous les outils utilisés sont traités avec des préparations antiseptiques.

Ensuite, l'antiseptique est traité avec la vessie, la procédure peut être comparée à un lavage. Il est répété jusqu'à ce qu'un liquide clair sorte du canal urinaire. Ce n’est qu’après l’injection du médicament que le cathéter est retiré. Le médecin pince l'urètre pendant 3 à 5 secondes. La procédure peut être considérée comme terminée, mais après il est impossible de vider la vessie pendant plusieurs heures pour que le médicament fonctionne.

La grossesse est un facteur qui aggrave la maladie. Et le traitement de la maladie ne peut plus être effectué, comme chez un patient normal. Premièrement, les médecins diagnostiquent et découvrent les causes de la maladie. L'utilisation de médicaments habituellement prescrits aux patients est strictement interdite aux femmes enceintes car cela pourrait nuire à l'enfant.

Instillation masculine

Les hommes ne sont pas des maladies communes de la vessie, mais très souvent l'urètre et la prostate sont touchés. L'approfondissement de l'urètre, exposé aux infections, a tendance à s'isoler du corps par une multiplication cellulaire accrue. Cela conduit à un rétrécissement de la lumière, ce qui rend difficile la sortie des fluides. Par conséquent, les antibiotiques n’ont souvent pas l’effet recherché, ils ne font que détruire les symptômes de la maladie pendant un certain temps. Le plus efficace est l'instillation. L'instillation de l'urètre est souvent réalisée non seulement avec des médicaments liquides, mais également avec des pommades. Ils s'attardent sur la membrane muqueuse, ce qui allonge la période de leur impact.

L'instillation accélère le traitement de la chlamydia de 2 fois par rapport aux antibiotiques conventionnels. Il est utilisé dans le traitement de la prostatite avec un massage de la prostate. Le médicament agit exactement sur le foyer de la maladie. Et même si le traitement est effectué avec des antibiotiques, ils n’ont pas d’effet négatif sur les autres organes.

La procédure elle-même utilise un cathéter légèrement différent. Il a un diamètre plus petit et est fabriqué en matériau élastique. Cela est dû à la structure de l'urètre, d'une longueur maximale de 18 cm, à une courbure et à une lumière étroite.

L'instillation est une procédure que seul un médecin expérimenté peut effectuer dans des conditions stériles. Et il peut également être prescrit uniquement par le médecin traitant après une série d’études. À la maison, cette procédure peut avoir des conséquences désagréables, allant de lésions de la muqueuse à l'aggravation de la maladie, aboutissant à une lésion de l'urètre. Les forums sur Internet ne peuvent pas donner des informations complètes sur la maladie et la guérir.

Administration intravésicale de médicaments peu efficaces avec des préparations systémiques - Instillation de la vessie: comment se préparer et comment se faire la procédure

Instillation de la vessie - la méthode d'administration du médicament directement à l'organe touché. La procédure est efficace dans de nombreuses pathologies de nature bactérienne et virale, dans le processus inflammatoire de différentes étiologies.

Instillation prescrite aux femmes et aux hommes pour un impact optimal sur les tissus de l'urètre et de la vessie. S'il existe des preuves, la méthodologie est utilisée dans la pratique pédiatrique. L'administration locale de médicaments présente de nombreux avantages. L'article décrit les caractéristiques de la méthode, les indications et contre-indications, ainsi que les nuances d'instillation importantes.

Quelle est cette procédure?

Lors de manipulations médicales, le médecin injecte un médicament doté d'un effet anti-inflammatoire, antibactérien et cicatrisant dans la vessie. Pour l'administration du médicament utilisé cathéter souple ou rigide. Le médicament peut être introduit non seulement dans la zone touchée de la vessie, mais également dans les tubercules et l'urètre de la graine pendant l'inflammation de ces zones.

Les caractéristiques de la procédure dépendent du sexe du patient: le médecin utilise un cathéter en différents matériaux. Le temps de traitement des zones touchées, le médecin détermine individuellement. Souvent, le médicament est lavé zone problématique pendant trois heures. Avec cette approche thérapeutique, il est plus facile de détruire la flore pathogène en utilisant des antibiotiques et des antiseptiques sans nuire à l'estomac, aux intestins et aux reins. Les médecins injectent des drogues, non seulement des drogues, mais aussi des substances radio-opaques.

Tâches de la méthode:

  • supprimer la multiplication des bactéries pathogènes, virus dangereux;
  • éliminer les symptômes négatifs: démangeaisons, irritation, brûlures, douleur en urinant;
  • arrêter le processus de formation de masses purulentes dans l'urètre et la vessie;
  • accélérer le processus de régénération des tissus enflammés.

Découvrez comment utiliser la racine de garance pour traiter les pathologies rénales.

Les symptômes et les méthodes de traitement de l'adénome surrénalien chez l'homme et la femme sont décrits dans cet article.

Les avantages

L'efficacité de la procédure est très appréciée par les urologues et les patients. Un point important - le respect de la stérilité avant l’instillation, pendant et après les manipulations médicales. Le non-respect des exigences d'asepsie et d'antisepsie provoque une infection secondaire des organes internes.

Points positifs:

  • composants du médicament pénètrent dans le foyer de l'inflammation, commencent immédiatement à agir;
  • La procédure est efficace dans le traitement de nombreuses maladies infectieuses et inflammatoires chez les hommes et les femmes;
  • l'instillation est la méthode la plus bénigne pour administrer des composés anti-inflammatoires antibactériens, cicatrisants, dans la cavité de la vessie;
  • un impact direct sur la zone à problèmes garantit la pénétration active de substances dans les tissus affectés et une concentration élevée dans la zone à problèmes;
  • l'inconfort pendant la procédure est minime. Après l'injection du médicament, une légère sensation de brûlure peut être ressentie, mais après quelques minutes l'inconfort disparaît;
  • le médecin choisit le moment de l'exposition: dans les cas graves de pathologies, d'inflammation active, l'effet des médicaments sur la zone touchée peut durer deux à trois heures;
  • Avec une préparation adéquate pour la session, un traitement soigneux des organes génitaux et du cathéter, le risque d'infection est presque nul.

Indications pour

L'instillation de médicaments dans la cavité vésicale est réalisée chez des patients présentant des pathologies chroniques des voies urinaires et des organes génitaux:

  • infections: virales et bactériennes;
  • la prostatite;
  • l'urétrite;
  • cystite interstitielle et autres types de pathologies;
  • chimiothérapie des organes génitaux.

Contre-indications

La procédure n'est pas prescrite pour l'identification des restrictions:

  • rétrécissement prononcé de l'urètre;
  • maladies infectieuses et inflammatoires dans les organes du système génito-urinaire (forme aiguë de pathologies);
  • traumatisme à l'urètre et à la vessie.

Comment se préparer: conseils du patient

Avant l'intervention, les médecins effectuent:

  • cystoscopie pour l'examen des parois de l'organe à problème;
  • biopsie pour l'analyse des tissus de la membrane muqueuse de la vessie. Il est important de connaître le stade du processus pathologique pour établir un diagnostic précis.

La préparation à la procédure est simple:

  • le patient a des organes génitaux de toilette;
  • assurez-vous ensuite d'uriner afin de maximiser l'élimination de l'urine de la cavité vésicale.

Comment est l'instillation de la vessie

Pour les manipulations au sein de l’institution médicale, une salle séparée a été réservée aux médecins qui maintiennent des conditions optimales: ils les traitent régulièrement avec des antiseptiques et irradient avec de la lumière ultraviolette pour empêcher la reproduction de la microflore pathogène.

Règles générales:

  • après avoir vidé la vessie, le médecin traite les parties génitales et l'aine avec une solution antiseptique;
  • avant l'introduction du cathéter sur la région génitale, une composition anesthésique est appliquée;
  • instil-gel avec de la lidocaïne est également injecté dans l'urètre afin d'éviter tout inconfort. La composition est traitée avec un cathéter souple et rigide;
  • après avoir lavé la cavité de la vessie à l'aide d'un agent bactéricide, le médecin s'injecte un médicament, bloque l'ouverture de l'urètre pendant quelques secondes;
  • avec la prostate, un effet positif est obtenu par l'administration intravésicale de médicaments antibactériens et de composés anti-inflammatoires et le massage de la prostate. Après préparation, activation de la circulation sanguine dans les tissus de l'organe affecté, les composants des médicaments agissent plus activement que sans massage.

Pour les hommes

Caractéristiques:

  • Pour un traitement efficace de la prostatite (forme chronique), de la cystite, de l’urétrite, 5 procédures sont effectuées;
  • Un cathéter en latex souple, en chlorure de polyvinyle ou en silicone est utilisé pour administrer le médicament. Le type optimal de dispositif est déterminé par le médecin en tenant compte des propriétés fonctionnelles, du diamètre et de la longueur du cathéter.

Compte tenu de la plus grande longueur et du plus petit diamètre de l'urètre chez l'homme, il est assez difficile d'administrer des médicaments par voie intravésicale.

Pour les femmes

Caractéristiques:

  • la procédure est effectuée sur une chaise gynécologique;
  • l'administration intravésicale des compositions est réalisée à l'aide d'un cathéter en métal. Les espèces flexibles pour les femelles ne s'appliquent pas;
  • La procédure est prescrite pour une faible efficacité des méthodes de traitement traditionnelles. Le médecin traite d'abord l'intérieur de la vessie avec un antiseptique, puis injecte le médicament;
  • Pour obtenir un effet notable, 6 sessions sont nécessaires.

Anti-inflammatoires

Instillation livre le médicament directement sur le site de l'infection dans la vessie touchée. Les préparations doivent avoir un effet antiseptique et anti-inflammatoire, accélérer le processus de régénération des tissus et posséder des propriétés astringentes. Pour chaque patient, le médecin sélectionne la gamme optimale de médicaments.

Pour combattre l'inflammation prescrite:

  • Chlorhexidine.
  • Antibiotiques.
  • Dibunol.
  • Le sublimé.
  • Collargol
  • Furacilin.
  • Rivanol
  • Dimexide.
  • Bactériophages
  • Protargol.
  • L'huile de rose musquée et l'argousier.
  • Acide borique (concentration de la solution de 3%).

Coût de

L'instillation de l'urètre est réalisée dans des établissements médicaux à différents niveaux. Le coût moyen de la procédure est de 290 à 450 roubles. Le coût de l'instillation de médicaments dans l'urètre dans le traitement de pathologies chroniques de la région urogénitale varie en fonction du type de clinique urologique, du nombre d'interventions.

Voir une sélection de traitements efficaces contre la cystite chez les enfants à la maison.

Instructions pour l'utilisation des comprimés Furadonin Aveksima cystite décrites sur cette page.

Suivez le lien http://vseopochkah.com/bolezni/mochekamennaya/narodnoe-lechenie.html et découvrez les symptômes et le traitement de la lithiase urinaire chez les femmes à l'aide de la médecine traditionnelle.

Avis des patients

Les médecins recommandent aux patients de subir une administration intravésicale de médicaments avec une efficacité moindre des médicaments systémiques. Après le déroulement de la procédure, les patients remarquent une amélioration significative de l'état, une réduction ou une disparition complète des symptômes négatifs.

Une fois les solutions administrées dans la zone touchée, le traitement antibiotique est prescrit pour le soulagement de l'inflammation. La combinaison de différentes méthodes vous permet de vous débarrasser de l'infection dans un organe aussi difficile à atteindre que la vessie, la prostate et l'urètre chez l'homme. Beaucoup de femmes notent que c'est l'instillation de l'urètre qui a permis de se débarrasser des symptômes désagréables de la cystite.

Vidéo - examen et recommandations d'un spécialiste sur les règles de préparation et les particularités d'instillation de la vessie:

Plus D'Articles Sur Les Reins