Principal Pyélonéphrite

Instillation de la vessie

L’exposition au médicament de la vessie est généralement réalisée par voie orale ou parentérale, c’est-à-dire sous forme de comprimés, d’injections intramusculaires et intraveineuses. Une autre méthode liée à la physiothérapie, à savoir l'électrophorèse, vous permet de délivrer le médicament plus précisément dans la région de l'organe affecté. Mais il existe une autre méthode dans laquelle le médicament nécessaire est en contact direct avec la membrane muqueuse. C'est l'instillation de la vessie, très souvent utilisée en urologie ambulatoire.

Qu'est ce que l'instillation?

C'est une méthode instrumentale d'action locale sur la vessie. En même temps, le cathéter, situé dans l'urètre, introduit lentement des solutions médicamenteuses dans la cavité du corps. En d’autres termes, il existe une perfusion intravésicale de médicaments, appelée instillation, qui signifie «goutte à goutte». Ce terme ne doit pas être confondu avec «installation», qui renvoie au domaine de l'art contemporain.

Chaque méthode de traitement a ses avantages et ses inconvénients, il en va de même pour les instillations de la vessie. Parmi les avantages de cette méthode, introduite dans la pratique clinique à la fin du XIXe siècle en France, figurent les suivants:

  • impact local sur la zone touchée;
  • une faible concentration de solutions médicamenteuses est assez efficace, car il n'y a pas de "perte" partielle de médicaments, qui sont inévitables lors de la prescription de comprimés et de vaccins; dans le même temps, il est possible d'utiliser les concentrations limites sans craindre d'effet toxique sur tout le corps;
  • Les effets thérapeutiques d’une dose unique du médicament durent 2 à 3 heures;
  • la régénération de la membrane muqueuse endommagée se produit plus rapidement, ce qui optimise la récupération du patient;
  • il est possible d’utiliser la méthode pendant la grossesse à tout moment, ce qui est préférable à l’utilisation d’autres méthodes thérapeutiques et contribue à la disparition rapide des symptômes pathologiques.

Pendant ce temps, l'instillation de la vessie chez les femmes et les hommes ne peut pas être effectuée dans certaines conditions du patient. Ainsi, la présence d'un processus inflammatoire aigu ou d'un saignement des ulcères dans la membrane muqueuse constitue une contre-indication temporaire. Si l'urètre a des rétrécissements (contractions), l'administration intravésicale de médicaments n'est pas non plus indiquée jusqu'à ce que la lumière de l'urètre soit corrigée et que sa perméabilité absolue soit rétablie.

Voici les plus fréquents:

  • exacerbation de la cystite chronique récurrente;
  • exacerbation d'urétrite chronique;
  • la propagation de l'infection dans la voie ascendante de la vessie et le développement de la pyélonéphrite (en présence de reflux vésico-urétéral).

Dans quels cas et comment se déroule la procédure?

Les indications d'instillation de la vessie sont assez étendues, cette méthode efficace est également utilisée pour les maladies d'autres organes adjacents. Cystite chronique de diverses formes, y compris des processus tumoraux interstitiels assurant la régénération la plus rapide de l'organe après une intervention chirurgicale - tout cela est indiqué en présence de pathologies de la vessie. Parmi les autres maladies bien traitées par l'administration intravésicale de médicaments, il faut noter l'urétrite chronique, la prostatite chronique, les infections urinaires.

Afin d'obtenir un excellent effet thérapeutique, l'urologue doit sélectionner les médicaments optimaux pour le patient. Pour ce faire, utilisez:

  • des solutions d'agents antibactériens, en particulier de la dioxidine, qui, une fois instillées, devraient représenter une concentration de 1%;
  • médicaments immunomodulateurs (cycloferon liniment, bactériophages);
  • antiseptiques (sublimé, argent nitrique, acide borique, chlorhexidine, rivanol, huile d’argousier), de nombreux médecins traitent négativement l’utilisation du collargol et du protargol;
  • agents ozonisés fournissant un effet anti-inflammatoire et antiseptique auxiliaire;
  • médicaments anticancéreux;
  • solutions pour la prévention des caillots sanguins (héparine);
  • dérivés de l'acide hyaluronique.

Tous les moyens avant la procédure doivent être chauffés à 30-35 degrés. Devant elle, la patiente doit uriner afin que la membrane muqueuse de la vessie ne soit pas recouverte par l'urine. L’administration du médicament se fait au moyen d’un cathéter à usage unique dont l’extrémité est lubrifiée à l’instillogel, au cathejel ou au lidochlor-gel. L’entrée de l’urètre est également désinfectée, après quoi le cathéter est placé dans le canal et la solution du médicament y est versée à l’aide d’une seringue jetable.

L'introduction intra-vésicale est réalisée lentement, dans les 10-15 minutes. Selon le diagnostic et les paramètres du patient, une quantité ponctuelle est de 10 à 90 ml de solution. Après instillation, le patient ne doit pas uriner au moins 45 minutes, il est souhaitable de souffrir 2-3 heures. Pour obtenir un résultat positif, il est recommandé de faire de 3 à 5 procédures par semaine, et le cours complet comprend 7 à 10 injections. Parfois, il est nécessaire de le répéter, mais pas avant 1 mois. Le rendez-vous n'est pas tout à fait le même, parfois et plus rare procédures, jusqu'à un par semaine ou pendant le mois.

Impressions de patients après instillation

L'efficacité de cette méthode de traitement des maladies de la vessie dépend de nombreux facteurs. Le stade de la pathologie, le niveau d'immunité, les états concomitants - tout cela détermine la rapidité avec laquelle commence l'amélioration ou la récupération. En règle générale, la majorité des patients signalent une diminution des symptômes de la maladie et une amélioration de leur état de santé après les premières procédures. À la fin du cycle complet de perfusions intravésicales, les signes pathologiques disparaissent sans laisser de trace. Voici quelques critiques:

Pas pour tous les patients, les perfusions intravésicales, cependant, passent sans conséquences; sinon, il n'y aurait pas de statistiques sur les complications. C’est pourquoi, en aucun cas vous ne devriez les faire vous-même, une telle procédure ne devrait être effectuée que dans les conditions d’une polyclinique, dans un bureau spécialement équipé.

Instillation de la vessie

L'instillation de la vessie est une procédure pratiquée pour traiter différentes maladies des systèmes urinaire et génital d'une personne. Il s'agit d'une thérapie locale, qui présente un avantage par rapport aux traitements systémiques. Cela peut s’expliquer par le fait que les médicaments utilisés n’affectent que le nidus de la maladie, ce qui a un effet cicatrisant et régénérant. Les médicaments sont utilisés en petites quantités, mais affectent pendant longtemps la zone touchée. Par conséquent, le risque d'effets secondaires est extrêmement faible.

Traduit du latin instillatio, d'où provient le nom de la procédure, il signifie «perfusion goutte à goutte». Autrement dit, toute procédure dans laquelle un médicament est ajouté goutte à goutte peut être considérée comme l'un des types d'instillation, si elle est prise à la lettre. Cependant, en ce qui concerne les procédures en urologie et en andrologie, cela implique un peu plus. Le premier à avoir développé et appliqué cette technique est Félix Guyon, un médecin français qui a vécu de 1831 à 1920. Par conséquent, le dispositif pour l'instillation s'appelle l'instiller de Guyon.

Effectuer la procédure

Quelles sont les instillations dans la vessie? Comment se passe cette procédure? Avant de prescrire l'instillation, le médecin doit s'assurer que le diagnostic est correct et que le traitement est approprié. Pour cela, deux analyses principales sont effectuées. Le premier est la cystoscopie, un examen médical des parois internes du système urinaire. La seconde est une biopsie, qui consiste à prélever un échantillon du tissu d’un organe malade et à l’étudier au microscope. Ces études sont nécessaires pour poser le bon diagnostic.

La procédure est effectuée uniquement par un urologue, dans une salle spéciale. Devant elle, la patiente doit absolument vider sa vessie. L'entrée de l'urètre est traitée avec un antiseptique. En règle générale, une solution aqueuse de chlorhexidine ou de miramistine est utilisée. La solution pour instillation est préparée à l'avance et collectée dans une seringue spéciale, généralement soit à température ambiante, soit chauffée à 35 ° C. La pointe du cathéter et l'entrée de l'urètre sont traitées avec des médicaments ayant des actions antimicrobiennes et anesthésiques. Elles incluent souvent de la lidocaïne.

Un cathéter est inséré dans la vessie à travers l'urètre. Une légère sensation de brûlure peut être ressentie lors de l'administration. Le médicament est administré lentement, pas plus de 90 ml en une procédure. La procédure elle-même dure environ 5 à 10 minutes, mais le médicament injecté doit rester dans la vessie pendant 1 à 3 heures. Après l'instillation, il est recommandé de ne pas aller aux toilettes pendant un moment. La durée du cours est prescrite par le médecin traitant et est généralement comprise entre 8 et 10 procédures, 4 à 5 fois par semaine.

Avantages et inconvénients de l'instillation

L'introduction de médicaments directement dans la vessie présente les avantages qui font que cette procédure est si populaire dans la pratique médicale. Il est considéré comme la deuxième applicabilité dans le traitement des maladies des systèmes urinaire et génital après le massage de la prostate.

  1. Médicament à haute concentration. Il s'avère que l'action locale n'affecte pas le corps entier. Par conséquent, il est possible d’utiliser un médicament concentré sans conséquences.
  2. Longue exposition. Avant la procédure, la vessie est vidée, puis il est interdit d'aller aux toilettes pendant 3 heures. Par conséquent, le médicament a le temps de révéler ses propriétés, offrant un effet curatif.
  3. Pénétration profonde. En raison de la spécificité du médicament, le médicament peut atteindre des couches profondes des parois de la vessie. Par conséquent, il devient possible d'influencer même les maladies chroniques.

Comme d'autres traitements, il y a aussi des inconvénients. Premièrement, la réaction allergique sera plus aiguë si elle apparaît. Cela est dû au fait que le médicament est injecté à haute concentration. Donc, l'avantage devient un gros inconvénient si le patient n'a pas d'allergie à temps. Le deuxième inconvénient est le caractère envahissant. Si les dispositifs et instruments médicaux sont mal désinfectés, le risque d’infection par des microorganismes pathogènes est très élevé.

Indications et contre-indications

Beaucoup pensent que le but de l'instillation est d'éliminer l'infection à l'aide d'un fluide injecté, c'est-à-dire un lavage. En fait, l’objectif principal est la guérison de la couche muqueuse de la vessie, la suppression de l’infection et le ralentissement des processus inflammatoires. C'est pourquoi le médicament est injecté lentement et devrait rester dans la vessie pendant un certain temps.

Toutes les maladies des systèmes urinaire et génital ne sont pas traitées à l'aide d'installations. Ainsi, l'indication est la cystite chronique et interstitielle. Avec l'aide de la procédure, l'infection est détruite, les membranes muqueuses de la vessie guérissent et l'inflammation est également supprimée. L'urétrite chronique, la prostatite, les tumeurs malignes de la vessie, la chlamydia, l'inflammation et les maladies infectieuses du système urogénital sont également des indications de ce traitement.

Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications. Par exemple, les instillations ne sont en aucun cas administrées pendant les stades aigus des maladies infectieuses. Les conséquences peuvent être un traumatisme des membranes muqueuses, le développement d'une pyélonéphrite, un saignement. En outre, la tuberculose de la vessie et les lésions urétrales sont des contre-indications à l'utilisation de cette procédure. Récemment, les médecins instillent rarement des patients de sexe masculin en raison du risque d'endommager l'urètre lors de l'insertion d'un cathéter.

Les médicaments

Les médicaments injectés dans la vessie sont souvent choisis non pas par le médecin, mais par le patient. Le spécialiste traitant fournit uniquement une liste de médicaments possibles. On peut utiliser à la fois des moyens traditionnels et des bactériophages, c'est-à-dire des virus ne détruisant que des bactéries. Les virus ne sont utilisés que sur ordonnance d'un médecin s'il a confiance en la forme bactérienne établie.

Collargol produit un effet antiseptique, inhibant l'activité vitale des bactéries. Le composant principal du médicament est de l'argent, une protéine d'albumine y est ajoutée, ce qui soutient l'activité des molécules d'argent. Ensemble, ces substances guérissent les tissus et tuent les bactéries.

Protargol a un effet similaire et possède une composition similaire. Mais il est plus fréquent et est souvent utilisé pour traiter non seulement les adultes, mais également les enfants. Le médicament forme un film protecteur qui augmente la résistance des tissus, contracte les vaisseaux sanguins et réduit l'inflammation.

Dimexide a un effet anti-inflammatoire, améliore le métabolisme sur le site d'application. C'est un agent anesthésique faible qui inhibe les microbes. Les substances actives sont capables de pénétrer dans la membrane cellulaire, notamment bactérienne, ce qui augmente leur sensibilité aux antibiotiques.

La furaciline est un antiseptique à base de nitrofural ayant un effet antimicrobien. Dans la plupart des pays en progrès, ce médicament est considéré comme obsolète car certaines souches de bactéries sont devenues résistantes à ses effets. En Russie également, elles sont de moins en moins utilisées. Son effet est la destruction des molécules de protéines des microbes, ce qui conduit à la mort cellulaire.

Instillation chez les femmes

En raison des différences dans la structure du système génito-urinaire pour chaque sexe, il existe des caractéristiques d'instillation. L'instillation de la vessie chez la femme fait dans la plupart des cas partie du traitement de la cystite touchant la membrane muqueuse. Cette maladie est causée par des micro-organismes. Un premier traitement avec des antibiotiques est donc nécessaire. Et puis, pour restaurer la membrane muqueuse, des instillations sont appliquées. Pendant cette période, vous devez vous abstenir de prendre des antibiotiques. L'instillation est également utilisée lorsque le traitement conventionnel n'a pas l'effet souhaité et que vous devez vous débarrasser de la maladie par exposition directe.

La procédure est effectuée sur une chaise gynécologique. L'urètre et la zone autour de l'aine sont traités avec des désinfectants. Le patient doit vider la vessie avant l’instillation, le médecin éliminant en outre les résidus d’urine à travers le cathéter. Tous les outils utilisés sont traités avec des préparations antiseptiques.

Ensuite, l'antiseptique est traité avec la vessie, la procédure peut être comparée à un lavage. Il est répété jusqu'à ce qu'un liquide clair sorte du canal urinaire. Ce n’est qu’après l’injection du médicament que le cathéter est retiré. Le médecin pince l'urètre pendant 3 à 5 secondes. La procédure peut être considérée comme terminée, mais après il est impossible de vider la vessie pendant plusieurs heures pour que le médicament fonctionne.

La grossesse est un facteur qui aggrave la maladie. Et le traitement de la maladie ne peut plus être effectué, comme chez un patient normal. Premièrement, les médecins diagnostiquent et découvrent les causes de la maladie. L'utilisation de médicaments habituellement prescrits aux patients est strictement interdite aux femmes enceintes car cela pourrait nuire à l'enfant.

Instillation masculine

Les hommes ne sont pas des maladies communes de la vessie, mais très souvent l'urètre et la prostate sont touchés. L'approfondissement de l'urètre, exposé aux infections, a tendance à s'isoler du corps par une multiplication cellulaire accrue. Cela conduit à un rétrécissement de la lumière, ce qui rend difficile la sortie des fluides. Par conséquent, les antibiotiques n’ont souvent pas l’effet recherché, ils ne font que détruire les symptômes de la maladie pendant un certain temps. Le plus efficace est l'instillation. L'instillation de l'urètre est souvent réalisée non seulement avec des médicaments liquides, mais également avec des pommades. Ils s'attardent sur la membrane muqueuse, ce qui allonge la période de leur impact.

L'instillation accélère le traitement de la chlamydia de 2 fois par rapport aux antibiotiques conventionnels. Il est utilisé dans le traitement de la prostatite avec un massage de la prostate. Le médicament agit exactement sur le foyer de la maladie. Et même si le traitement est effectué avec des antibiotiques, ils n’ont pas d’effet négatif sur les autres organes.

La procédure elle-même utilise un cathéter légèrement différent. Il a un diamètre plus petit et est fabriqué en matériau élastique. Cela est dû à la structure de l'urètre, d'une longueur maximale de 18 cm, à une courbure et à une lumière étroite.

L'instillation est une procédure que seul un médecin expérimenté peut effectuer dans des conditions stériles. Et il peut également être prescrit uniquement par le médecin traitant après une série d’études. À la maison, cette procédure peut avoir des conséquences désagréables, allant de lésions de la muqueuse à l'aggravation de la maladie, aboutissant à une lésion de l'urètre. Les forums sur Internet ne peuvent pas donner des informations complètes sur la maladie et la guérir.

Administration intravésicale de médicaments peu efficaces avec des préparations systémiques - Instillation de la vessie: comment se préparer et comment se faire la procédure

Instillation de la vessie - la méthode d'administration du médicament directement à l'organe touché. La procédure est efficace dans de nombreuses pathologies de nature bactérienne et virale, dans le processus inflammatoire de différentes étiologies.

Instillation prescrite aux femmes et aux hommes pour un impact optimal sur les tissus de l'urètre et de la vessie. S'il existe des preuves, la méthodologie est utilisée dans la pratique pédiatrique. L'administration locale de médicaments présente de nombreux avantages. L'article décrit les caractéristiques de la méthode, les indications et contre-indications, ainsi que les nuances d'instillation importantes.

Quelle est cette procédure?

Lors de manipulations médicales, le médecin injecte un médicament doté d'un effet anti-inflammatoire, antibactérien et cicatrisant dans la vessie. Pour l'administration du médicament utilisé cathéter souple ou rigide. Le médicament peut être introduit non seulement dans la zone touchée de la vessie, mais également dans les tubercules et l'urètre de la graine pendant l'inflammation de ces zones.

Les caractéristiques de la procédure dépendent du sexe du patient: le médecin utilise un cathéter en différents matériaux. Le temps de traitement des zones touchées, le médecin détermine individuellement. Souvent, le médicament est lavé zone problématique pendant trois heures. Avec cette approche thérapeutique, il est plus facile de détruire la flore pathogène en utilisant des antibiotiques et des antiseptiques sans nuire à l'estomac, aux intestins et aux reins. Les médecins injectent des drogues, non seulement des drogues, mais aussi des substances radio-opaques.

Tâches de la méthode:

  • supprimer la multiplication des bactéries pathogènes, virus dangereux;
  • éliminer les symptômes négatifs: démangeaisons, irritation, brûlures, douleur en urinant;
  • arrêter le processus de formation de masses purulentes dans l'urètre et la vessie;
  • accélérer le processus de régénération des tissus enflammés.

Découvrez comment utiliser la racine de garance pour traiter les pathologies rénales.

Les symptômes et les méthodes de traitement de l'adénome surrénalien chez l'homme et la femme sont décrits dans cet article.

Les avantages

L'efficacité de la procédure est très appréciée par les urologues et les patients. Un point important - le respect de la stérilité avant l’instillation, pendant et après les manipulations médicales. Le non-respect des exigences d'asepsie et d'antisepsie provoque une infection secondaire des organes internes.

Points positifs:

  • composants du médicament pénètrent dans le foyer de l'inflammation, commencent immédiatement à agir;
  • La procédure est efficace dans le traitement de nombreuses maladies infectieuses et inflammatoires chez les hommes et les femmes;
  • l'instillation est la méthode la plus bénigne pour administrer des composés anti-inflammatoires antibactériens, cicatrisants, dans la cavité de la vessie;
  • un impact direct sur la zone à problèmes garantit la pénétration active de substances dans les tissus affectés et une concentration élevée dans la zone à problèmes;
  • l'inconfort pendant la procédure est minime. Après l'injection du médicament, une légère sensation de brûlure peut être ressentie, mais après quelques minutes l'inconfort disparaît;
  • le médecin choisit le moment de l'exposition: dans les cas graves de pathologies, d'inflammation active, l'effet des médicaments sur la zone touchée peut durer deux à trois heures;
  • Avec une préparation adéquate pour la session, un traitement soigneux des organes génitaux et du cathéter, le risque d'infection est presque nul.

Indications pour

L'instillation de médicaments dans la cavité vésicale est réalisée chez des patients présentant des pathologies chroniques des voies urinaires et des organes génitaux:

  • infections: virales et bactériennes;
  • la prostatite;
  • l'urétrite;
  • cystite interstitielle et autres types de pathologies;
  • chimiothérapie des organes génitaux.

Contre-indications

La procédure n'est pas prescrite pour l'identification des restrictions:

  • rétrécissement prononcé de l'urètre;
  • maladies infectieuses et inflammatoires dans les organes du système génito-urinaire (forme aiguë de pathologies);
  • traumatisme à l'urètre et à la vessie.

Comment se préparer: conseils du patient

Avant l'intervention, les médecins effectuent:

  • cystoscopie pour l'examen des parois de l'organe à problème;
  • biopsie pour l'analyse des tissus de la membrane muqueuse de la vessie. Il est important de connaître le stade du processus pathologique pour établir un diagnostic précis.

La préparation à la procédure est simple:

  • le patient a des organes génitaux de toilette;
  • assurez-vous ensuite d'uriner afin de maximiser l'élimination de l'urine de la cavité vésicale.

Comment est l'instillation de la vessie

Pour les manipulations au sein de l’institution médicale, une salle séparée a été réservée aux médecins qui maintiennent des conditions optimales: ils les traitent régulièrement avec des antiseptiques et irradient avec de la lumière ultraviolette pour empêcher la reproduction de la microflore pathogène.

Règles générales:

  • après avoir vidé la vessie, le médecin traite les parties génitales et l'aine avec une solution antiseptique;
  • avant l'introduction du cathéter sur la région génitale, une composition anesthésique est appliquée;
  • instil-gel avec de la lidocaïne est également injecté dans l'urètre afin d'éviter tout inconfort. La composition est traitée avec un cathéter souple et rigide;
  • après avoir lavé la cavité de la vessie à l'aide d'un agent bactéricide, le médecin s'injecte un médicament, bloque l'ouverture de l'urètre pendant quelques secondes;
  • avec la prostate, un effet positif est obtenu par l'administration intravésicale de médicaments antibactériens et de composés anti-inflammatoires et le massage de la prostate. Après préparation, activation de la circulation sanguine dans les tissus de l'organe affecté, les composants des médicaments agissent plus activement que sans massage.

Pour les hommes

Caractéristiques:

  • Pour un traitement efficace de la prostatite (forme chronique), de la cystite, de l’urétrite, 5 procédures sont effectuées;
  • Un cathéter en latex souple, en chlorure de polyvinyle ou en silicone est utilisé pour administrer le médicament. Le type optimal de dispositif est déterminé par le médecin en tenant compte des propriétés fonctionnelles, du diamètre et de la longueur du cathéter.

Compte tenu de la plus grande longueur et du plus petit diamètre de l'urètre chez l'homme, il est assez difficile d'administrer des médicaments par voie intravésicale.

Pour les femmes

Caractéristiques:

  • la procédure est effectuée sur une chaise gynécologique;
  • l'administration intravésicale des compositions est réalisée à l'aide d'un cathéter en métal. Les espèces flexibles pour les femelles ne s'appliquent pas;
  • La procédure est prescrite pour une faible efficacité des méthodes de traitement traditionnelles. Le médecin traite d'abord l'intérieur de la vessie avec un antiseptique, puis injecte le médicament;
  • Pour obtenir un effet notable, 6 sessions sont nécessaires.

Anti-inflammatoires

Instillation livre le médicament directement sur le site de l'infection dans la vessie touchée. Les préparations doivent avoir un effet antiseptique et anti-inflammatoire, accélérer le processus de régénération des tissus et posséder des propriétés astringentes. Pour chaque patient, le médecin sélectionne la gamme optimale de médicaments.

Pour combattre l'inflammation prescrite:

  • Chlorhexidine.
  • Antibiotiques.
  • Dibunol.
  • Le sublimé.
  • Collargol
  • Furacilin.
  • Rivanol
  • Dimexide.
  • Bactériophages
  • Protargol.
  • L'huile de rose musquée et l'argousier.
  • Acide borique (concentration de la solution de 3%).

Coût de

L'instillation de l'urètre est réalisée dans des établissements médicaux à différents niveaux. Le coût moyen de la procédure est de 290 à 450 roubles. Le coût de l'instillation de médicaments dans l'urètre dans le traitement de pathologies chroniques de la région urogénitale varie en fonction du type de clinique urologique, du nombre d'interventions.

Voir une sélection de traitements efficaces contre la cystite chez les enfants à la maison.

Instructions pour l'utilisation des comprimés Furadonin Aveksima cystite décrites sur cette page.

Suivez le lien http://vseopochkah.com/bolezni/mochekamennaya/narodnoe-lechenie.html et découvrez les symptômes et le traitement de la lithiase urinaire chez les femmes à l'aide de la médecine traditionnelle.

Avis des patients

Les médecins recommandent aux patients de subir une administration intravésicale de médicaments avec une efficacité moindre des médicaments systémiques. Après le déroulement de la procédure, les patients remarquent une amélioration significative de l'état, une réduction ou une disparition complète des symptômes négatifs.

Une fois les solutions administrées dans la zone touchée, le traitement antibiotique est prescrit pour le soulagement de l'inflammation. La combinaison de différentes méthodes vous permet de vous débarrasser de l'infection dans un organe aussi difficile à atteindre que la vessie, la prostate et l'urètre chez l'homme. Beaucoup de femmes notent que c'est l'instillation de l'urètre qui a permis de se débarrasser des symptômes désagréables de la cystite.

Vidéo - examen et recommandations d'un spécialiste sur les règles de préparation et les particularités d'instillation de la vessie:

Instillation de la vessie chez la femme

À l'intérieur de la vessie et de l'urètre s'accumulent un grand nombre de bactéries nocives différentes, entraînant la prostatite, l'urétrite, la leucoplasie, la cystite, le cancer et bien d'autres. Le traitement le plus courant et le plus efficace est l'instillation de la vessie et de l'urètre.

La méthode consiste à «pomper» le médicament dans l'organe malade à travers un mince tube appelé cathéter. Cette méthode a reçu une telle popularité en raison de l'absence d'effets négatifs sur le sang, les reins, le foie et le système nerveux central.

Un signe caractéristique de l'instillation de l'urètre est la concentration du médicament dans la zone touchée. Les médicaments utilisés sont des bactériophages qui attaquent les bactéries, provoquant leur mort et combattant l'agent pathogène. Se montrer efficacement dans la lutte contre E. coli, le staphylocoque et beaucoup d'autres.

L'instillation montre une efficacité élevée en raison de sa capacité à pénétrer dans les couches muqueuses profondément touchées. En raison de l’incapacité des antibiotiques à influencer le traitement, du dimexide est utilisé. En passant par l'urètre, il porte en lui-même le médicament dissout, soignant les tissus.

À propos de l'histoire

«Instillatio» en latin signifie «verser des gouttes». Les gouttes et les gouttes dans le nez ou les yeux sont aussi une sorte d’instillation. Pour la première fois, une telle méthode a été testée en France à la fin du XIXe siècle.

Tenant des femmes

Sentant la douleur après la miction, la femme se tourne vers le médecin et, après les tests, il s'avère qu'elle a la muqueuse de la vessie, caractéristique de la cystite. Miramistin commence à être utilisé, mais la douleur ne lâche pas, puis la décision est prise d'instiller la vessie avec des médicaments ayant des effets cicatrisants et sédatifs. L'instillation de la vessie avec la cystite, devenue chronique, est nécessaire pour:

  1. Supprimer complètement le site de l'infection
  2. Enlève l'inflammation et l'irritation du mucus
  3. Créer des conditions favorables pour la restauration de la muqueuse de la vessie.

Comme pour toute intervention dans le corps humain, vous devez suivre les règles de procédures:

  • Il est nécessaire de suivre strictement les instructions des professionnels de la santé.
  • La composition médicale dans le cathéter peut être utilisée en tant que système à usage unique.
  • Comme antiseptique, on utilise des solutions médicamenteuses non irritantes pour les muqueuses - Miramistin, Curiosin, Collargol.
  • Tous les médicaments doivent avoir la concentration nécessaire et être chauffés à une température de 32 à 36 ° C
  • Pour la cystite et la prostate, un traitement de sept à dix fois est nécessaire. Le temps est déterminé par le médecin, si nécessaire, il désignera également un deuxième traitement.

Comment est le

Avant la procédure, il est nécessaire de ne pas vider la vessie pendant un certain temps avant et après la session. Une fois que le patient est confortablement assis dans le fauteuil du gynécologue, des préparations antiseptiques sont traitées (Miramistin ou Curiosin). Une seringue est utilisée pour prendre le médicament à la concentration requise, fixer un cathéter et l'insérer à l'intérieur. Après la procédure, la seringue et le cathéter sont retirés et le liquide est drainé. Au début, il peut y avoir une douleur sous la forme d'une sensation de brûlure, mais pas pour longtemps. Les médicaments sont administrés plusieurs fois, cela doit être fait avant la purification complète du liquide. Après cela, il est recommandé à la femme d’être en position horizontale et de ne pas aller aux toilettes pendant les deux heures qui suivent. Le respect de ces détails accélérera le processus de régénération du mucus.

Chez les femmes enceintes

Le traitement de la cystite chez la femme enceinte est une question très délicate, car un traitement inapproprié et l'utilisation de médicaments inappropriés peuvent avoir un effet néfaste sur le fœtus. Dès que vous donnez du sang, les médecins découvrent les causes de la maladie. Compte tenu de tous les risques associés à l'enfant de la future mère, l'utilisation de l'instillation est le traitement le plus sûr dans ce cas. Tous les médicaments n'affectent que le site de l'inflammation, en contournant tous les autres organes et le corps du bébé.

Chez les hommes

Dans une forte moitié du sexe, l'instillation est réalisée avec une urétrite et une prostatite. Chez les hommes, contrairement aux femmes, l'accès à la vessie est beaucoup plus difficile en raison des caractéristiques anatomiques de la prostate et de l'urètre. Une fois infectés, les tissus internes du pénis commencent à se rétrécir et à se fermer, protégeant ainsi le reste du corps des infections.

C'est dans ce cas que l'instillation de l'urètre est utilisée chez l'homme.

Pour l'introduction de la composition utilisée, qui comprend les pommades, les huiles et les émulsions pouvant rester à la surface de la muqueuse pendant une longue période, la concentration du médicament sera alors maximale. L'instillation est beaucoup plus efficace que les antibiotiques et les hormones en ce qui concerne la chlamydia. Dans le traitement de la prostatite, en plus du massage, une instillation de l'urètre est effectuée, assurant l'entrée du mélange médicamenteux (Collargol et Miramistin) dans la zone infectée. Une telle thérapie soulage rapidement la douleur et accélère le processus de rémission. Comme dans le cas de la femme, lorsqu'un médicament est injecté dans un organe mâle infecté, un cathéter est utilisé. Pour les hommes, le cathéter est beaucoup plus petit. La partie libre est reliée à une seringue, remplie d'une solution médicinale de Dimexidum, ajouter de la curiosine, Miramistin, puis injectée dans l'urètre. L'ensemble du processus de traitement est beaucoup plus compliqué. Contrairement à l'urètre féminin court, pour un homme, sa longueur est de dix-huit centimètres. La tâche des médecins au cours de la procédure consiste à travailler uniformément sur toute la surface affectée le long de l'urètre. Ayant une structure spécifique, l’urètre est un couloir étroit avec de nombreuses coudes.

Avant de prescrire un traitement médical, les médecins procèdent à un examen préliminaire du patient en examinant l'urètre à l'aide d'un cystoscope et en prélevant un échantillon infecté à des fins de recherche. Le traitement par instillation n'est possible que dans le cas d'une cystite chronique et dans le cas d'une forme aiguë de la maladie, le traitement est strictement interdit. Les femmes ne peuvent pas être traitées de cette façon avec une inflammation du vagin et de la vulve. Les teintures au bore, les mélanges riches en ozone, les solutions antibiotiques sous forme de cycloferon et de dimexidum, la miramistine et la curiosine sont largement utilisées pour traiter le système génito-urinaire. Une mention spéciale mérite séparément le miramistin. La destruction des molécules repose sur l'interaction de substances avec les lipides de microorganismes.

Effectuer la procédure

Quelles sont les instillations dans la vessie? Comment se passe cette procédure? Avant de prescrire l'instillation, le médecin doit s'assurer que le diagnostic est correct et que le traitement est approprié. Pour cela, deux analyses principales sont effectuées. Le premier est la cystoscopie, un examen médical des parois internes du système urinaire. La seconde est une biopsie, qui consiste à prélever un échantillon du tissu d’un organe malade et à l’étudier au microscope. Ces études sont nécessaires pour poser le bon diagnostic.

La procédure est effectuée uniquement par un urologue, dans une salle spéciale. Devant elle, la patiente doit absolument vider sa vessie. L'entrée de l'urètre est traitée avec un antiseptique. En règle générale, une solution aqueuse de chlorhexidine ou de miramistine est utilisée. La solution pour instillation est préparée à l'avance et collectée dans une seringue spéciale, généralement soit à température ambiante, soit chauffée à 35 ° C. La pointe du cathéter et l'entrée de l'urètre sont traitées avec des médicaments ayant des actions antimicrobiennes et anesthésiques. Elles incluent souvent de la lidocaïne.

Un cathéter est inséré dans la vessie à travers l'urètre. Une légère sensation de brûlure peut être ressentie lors de l'administration. Le médicament est administré lentement, pas plus de 90 ml en une procédure. La procédure elle-même dure environ 5 à 10 minutes, mais le médicament injecté doit rester dans la vessie pendant 1 à 3 heures. Après l'instillation, il est recommandé de ne pas aller aux toilettes pendant un moment. La durée du cours est prescrite par le médecin traitant et est généralement comprise entre 8 et 10 procédures, 4 à 5 fois par semaine.

Avantages et inconvénients de l'instillation

L'introduction de médicaments directement dans la vessie présente les avantages qui font que cette procédure est si populaire dans la pratique médicale. Il est considéré comme la deuxième applicabilité dans le traitement des maladies des systèmes urinaire et génital après le massage de la prostate.

  1. Médicament à haute concentration. Il s'avère que l'action locale n'affecte pas le corps entier. Par conséquent, il est possible d’utiliser un médicament concentré sans conséquences.
  2. Longue exposition. Avant la procédure, la vessie est vidée, puis il est interdit d'aller aux toilettes pendant 3 heures. Par conséquent, le médicament a le temps de révéler ses propriétés, offrant un effet curatif.
  3. Pénétration profonde. En raison de la spécificité du médicament, le médicament peut atteindre des couches profondes des parois de la vessie. Par conséquent, il devient possible d'influencer même les maladies chroniques.

Comme d'autres traitements, il y a aussi des inconvénients. Premièrement, la réaction allergique sera plus aiguë si elle apparaît. Cela est dû au fait que le médicament est injecté à haute concentration. Donc, l'avantage devient un gros inconvénient si le patient n'a pas d'allergie à temps. Le deuxième inconvénient est le caractère envahissant. Si les dispositifs et instruments médicaux sont mal désinfectés, le risque d’infection par des microorganismes pathogènes est très élevé.

Indications et contre-indications

Beaucoup pensent que le but de l'instillation est d'éliminer l'infection à l'aide d'un fluide injecté, c'est-à-dire un lavage. En fait, l’objectif principal est la guérison de la couche muqueuse de la vessie, la suppression de l’infection et le ralentissement des processus inflammatoires. C'est pourquoi le médicament est injecté lentement et devrait rester dans la vessie pendant un certain temps.

Toutes les maladies des systèmes urinaire et génital ne sont pas traitées à l'aide d'installations. Ainsi, l'indication est la cystite chronique et interstitielle. Avec l'aide de la procédure, l'infection est détruite, les membranes muqueuses de la vessie guérissent et l'inflammation est également supprimée. L'urétrite chronique, la prostatite, les tumeurs malignes de la vessie, la chlamydia, l'inflammation et les maladies infectieuses du système urogénital sont également des indications de ce traitement.

Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications. Par exemple, les instillations ne sont en aucun cas administrées pendant les stades aigus des maladies infectieuses. Les conséquences peuvent être un traumatisme des membranes muqueuses, le développement d'une pyélonéphrite, un saignement. En outre, la tuberculose de la vessie et les lésions urétrales sont des contre-indications à l'utilisation de cette procédure. Récemment, les médecins instillent rarement des patients de sexe masculin en raison du risque d'endommager l'urètre lors de l'insertion d'un cathéter.

Les médicaments

Les médicaments injectés dans la vessie sont souvent choisis non pas par le médecin, mais par le patient. Le spécialiste traitant fournit uniquement une liste de médicaments possibles. On peut utiliser à la fois des moyens traditionnels et des bactériophages, c'est-à-dire des virus ne détruisant que des bactéries. Les virus ne sont utilisés que sur ordonnance d'un médecin s'il a confiance en la forme bactérienne établie.

Collargol produit un effet antiseptique, inhibant l'activité vitale des bactéries. Le composant principal du médicament est de l'argent, une protéine d'albumine y est ajoutée, ce qui soutient l'activité des molécules d'argent. Ensemble, ces substances guérissent les tissus et tuent les bactéries.

Protargol a un effet similaire et possède une composition similaire. Mais il est plus fréquent et est souvent utilisé pour traiter non seulement les adultes, mais également les enfants. Le médicament forme un film protecteur qui augmente la résistance des tissus, contracte les vaisseaux sanguins et réduit l'inflammation.

Dimexide a un effet anti-inflammatoire, améliore le métabolisme sur le site d'application. C'est un agent anesthésique faible qui inhibe les microbes. Les substances actives sont capables de pénétrer dans la membrane cellulaire, notamment bactérienne, ce qui augmente leur sensibilité aux antibiotiques.

La furaciline est un antiseptique à base de nitrofural ayant un effet antimicrobien. Dans la plupart des pays en progrès, ce médicament est considéré comme obsolète car certaines souches de bactéries sont devenues résistantes à ses effets. En Russie également, elles sont de moins en moins utilisées. Son effet est la destruction des molécules de protéines des microbes, ce qui conduit à la mort cellulaire.

Instillation chez les femmes

En raison des différences dans la structure du système génito-urinaire pour chaque sexe, il existe des caractéristiques d'instillation. L'instillation de la vessie chez la femme fait dans la plupart des cas partie du traitement de la cystite touchant la membrane muqueuse. Cette maladie est causée par des micro-organismes. Un premier traitement avec des antibiotiques est donc nécessaire. Et puis, pour restaurer la membrane muqueuse, des instillations sont appliquées. Pendant cette période, vous devez vous abstenir de prendre des antibiotiques. L'instillation est également utilisée lorsque le traitement conventionnel n'a pas l'effet souhaité et que vous devez vous débarrasser de la maladie par exposition directe.

La procédure est effectuée sur une chaise gynécologique. L'urètre et la zone autour de l'aine sont traités avec des désinfectants. Le patient doit vider la vessie avant l’instillation, le médecin éliminant en outre les résidus d’urine à travers le cathéter. Tous les outils utilisés sont traités avec des préparations antiseptiques.

Ensuite, l'antiseptique est traité avec la vessie, la procédure peut être comparée à un lavage. Il est répété jusqu'à ce qu'un liquide clair sorte du canal urinaire. Ce n’est qu’après l’injection du médicament que le cathéter est retiré. Le médecin pince l'urètre pendant 3 à 5 secondes. La procédure peut être considérée comme terminée, mais après il est impossible de vider la vessie pendant plusieurs heures pour que le médicament fonctionne.

La grossesse est un facteur qui aggrave la maladie. Et le traitement de la maladie ne peut plus être effectué, comme chez un patient normal. Premièrement, les médecins diagnostiquent et découvrent les causes de la maladie. L'utilisation de médicaments habituellement prescrits aux patients est strictement interdite aux femmes enceintes car cela pourrait nuire à l'enfant.

Instillation masculine

Les hommes ne sont pas des maladies communes de la vessie, mais très souvent l'urètre et la prostate sont touchés. L'approfondissement de l'urètre, exposé aux infections, a tendance à s'isoler du corps par une multiplication cellulaire accrue. Cela conduit à un rétrécissement de la lumière, ce qui rend difficile la sortie des fluides. Par conséquent, les antibiotiques n’ont souvent pas l’effet recherché, ils ne font que détruire les symptômes de la maladie pendant un certain temps. Le plus efficace est l'instillation. L'instillation de l'urètre est souvent réalisée non seulement avec des médicaments liquides, mais également avec des pommades. Ils s'attardent sur la membrane muqueuse, ce qui allonge la période de leur impact.

L'instillation accélère le traitement de la chlamydia de 2 fois par rapport aux antibiotiques conventionnels. Il est utilisé dans le traitement de la prostatite avec un massage de la prostate. Le médicament agit exactement sur le foyer de la maladie. Et même si le traitement est effectué avec des antibiotiques, ils n’ont pas d’effet négatif sur les autres organes.

La procédure elle-même utilise un cathéter légèrement différent. Il a un diamètre plus petit et est fabriqué en matériau élastique. Cela est dû à la structure de l'urètre, d'une longueur maximale de 18 cm, à une courbure et à une lumière étroite.

L'instillation est une procédure que seul un médecin expérimenté peut effectuer dans des conditions stériles. Et il peut également être prescrit uniquement par le médecin traitant après une série d’études. À la maison, cette procédure peut avoir des conséquences désagréables, allant de lésions de la muqueuse à l'aggravation de la maladie, aboutissant à une lésion de l'urètre. Les forums sur Internet ne peuvent pas donner des informations complètes sur la maladie et la guérir.

Parfois, il est nécessaire d'effectuer non seulement le traitement général de la cystite, mais également le traitement local, en particulier si le traitement général est contre-indiqué, par exemple pendant la grossesse. Ensuite, le traitement est prescrit - instillation de la vessie avec des solutions antiseptiques (en les infusant dans la vessie à travers un cathéter). Cette méthode de traitement sera efficace même lorsque le traitement général ne fonctionne pas en raison de la pénétration profonde de l'infection à l'intérieur du mur ou lors de la formation d'un puits de granulation pour lequel le médicament ne pénètre pas dans le sang. En même temps, les instillations de la vessie avec cystite réduisent le temps de traitement: les préparations locales n’ont pas d’effet toxique sur tout le corps, et le médicament se concentre immédiatement à la place de la plus grande inflammation et n’est pas neutralisé par le corps.

Instillation de la vessie chez la femme

Cette procédure oblige le médecin sur le fauteuil gynécologique avec une vessie vide, une des conditions - s'abstenir d'uriner 2 heures avant et après la procédure.

  1. Les organes génitaux sont traités avec un antiseptique.
  2. Ensuite, un cathéter stérile à usage unique est inséré dans l'urètre et l'urine est libérée.
  3. À l’entrée du cathéter, fixez la seringue à Janet et remplissez la vessie avec un antiseptique.
  4. Ensuite, la seringue est déconnectée et le liquide s'écoule de la vessie.
  5. L'antiseptique est injecté plusieurs fois jusqu'à ce que le liquide qui s'écoule devienne clair.
  6. Après cela, environ la moitié de la vessie est remplie d’un antiseptique chaud et le cathéter est retiré. On demande au patient de s’allonger plus longtemps et d’essayer de ne pas vider la vessie pendant une heure ou deux.

Préparations pour l'instillation de la vessie

Les antiseptiques sont le plus souvent injectés dans la vessie, moins souvent dans des solutions à base d'huile, telles que l'huile d'argousier ou d'églantier. Protargol est l'instillation de la vessie la plus couramment prescrite. Ce médicament contient de l'iode, qui a un effet antimicrobien, mais qui est contre-indiqué chez les personnes présentant une hypersensibilité aux médicaments contenant de l'iode. Le même effet et les contre-indications ont des installations de la vessie avec un médicament similaire contenant de l'iode - Collargol.

Si vous êtes allergique à l'iode, vous pouvez utiliser l'installation de l'antiseptique de la vessie avec de l'argent (solution de nitrate d'argent) ou de la Furaciline, du permanganate de potassium (solution de permanganate de potassium), de la solution de Dimexide. Parmi les antiseptiques modernes, utilisez la solution Decasana, à laquelle les microbes ne produisent pas de résistance.

De quel type de méthode s'agit-il et quand est-il utilisé?

Cette procédure est utilisée avec succès en médecine depuis 150 ans.

Et aujourd'hui, les experts modernes l'utilisent encore pour éliminer de nombreuses maladies.

L'installation est utilisée pour toutes sortes de maux du système génito-urinaire. Certaines maladies nécessitent l'introduction de médicaments directement dans le corps afin d'accroître l'efficacité de leurs actions et d'accélérer le processus de guérison.

Le but de cette procédure est d’augmenter la concentration d’agents pharmacologiques dans les parois de la vessie et non dans d’autres organes, comme c’est le cas avec l’utilisation de comprimés, d’injections ou de perfusions.

Étude de cas

Par exemple, il existe aujourd'hui un médicament Uro-Hyal, utilisé pour l'introduction dans la vessie, qui permet le retour à la normale des couches de glycosaminoglycanes du corps, tandis que les malformations auto-immunes et inflammatoires sont restaurées.

Il possède également des propriétés bactéricides contre E. coli et P. aeruginosa.

Le spécialiste injecte 50 ml de la solution préparée une fois par semaine.

Le cours de traitement comprend 5-8 instillations.

L'utilisation du médicament n'entraîne aucune difficulté pour un spécialiste, car l'emballage contient tout le nécessaire pour effectuer la manipulation (tout est scellé de manière stérile).

Avantages de la méthode

L'introduction d'antibactériens, de solutions antiseptiques et d'autres agents pharmacologiques directement dans la lumière de la vessie présente plusieurs avantages:

  1. Augmentation de la concentration de drogue. Lors de l'utilisation de l'instillation, le médicament a un effet local, sans toucher l'ensemble du corps. Cela permet d'introduire une dose concentrée, ce qui exclut l'administration orale, etc.
  2. Forte exposition (durée de recherche du médicament dans la cavité de la vessie). L'introduction d'un antibiotique ou d'une autre solution thérapeutique se fait directement dans la vessie vidée. Trois heures avant la prochaine visite aux toilettes, le médicament est dans l’organe. Pendant ce temps, il parvient à maximiser ses propriétés curatives et à les diriger vers l'organe endommagé.
  3. Le médicament pénètre dans les zones profondes des parois de la vessie et de l'urètre. Cela permet d'obtenir un effet anti-inflammatoire élevé, même si l'inflammation est de type chronique.

Effectuer la procédure

Au cours de la manipulation, utilisez une variété de drogues.

L'instillation est souvent effectuée avec une solution à 3% d'acide borique, d'argent, de chlorure de mercure, d'instillogel, d'une solution à 1% de bleu de méthylène, de solutions antibactériennes, d'huiles (argousier, églantier, etc.), ainsi que des préparations non agressives pour les muqueuses.

Pour mener à bien l'installation de la vessie sont utilisées des seringues de différents types.

Cependant, il existe aujourd'hui des seringues spécialement conçues pour cette manipulation. Ils sont pré-remplis avec le dosage souhaité du médicament.

Avant l'instillation, le patient doit vider sa vessie. Après cela, la peau, où l’aiguille sera injectée, est traitée avec un antiseptique.

L'aiguille est insérée directement dans l'organe et un agent pharmacologique prescrit est injecté avec une seringue. Le volume du médicament ne doit pas dépasser 100 ml.

Les caractéristiques de l'instillation de la vessie et de son implémentation sont discutées dans la vidéo:

Utilisation de la procédure pour la cystite

L'instillation de la vessie est populaire chez les femmes atteintes de cystite, dont l'intégrité de la muqueuse est altérée.

Dans certains cas, les visites fréquentes aux toilettes ou la douleur à la miction ne s'arrêtent pas et les préparations habituelles pour l'administration orale ne permettent pas de se débarrasser de l'inconfort.

Pour restaurer la membrane muqueuse avec une efficacité maximale, des médicaments spéciaux sont utilisés pour soulager les irritations et favoriser la guérison des tissus.

Souvent, lors de l'instillation, le besoin d'antibiotiques est réduit.

Cette manipulation joue un rôle énorme dans les cas où l'inflammation a pénétré dans les couches les plus profondes de la vessie et où les préparations conventionnelles n'ont pas accès à l'épaisseur de la membrane muqueuse.

Il s’agit souvent de dimexide, qui pénètre avec succès dans l’épaisseur du mucus et ne provoque pas de facteurs négatifs pouvant l’endommager. Cet outil peut également engourdir et augmenter le taux de resserrement des plaies.

La cystite chronique est traitée plus en profondeur. Il vise à éliminer l'inflammation chronique.

Le traitement implique également la restauration de l'urodynamique, la destruction de calculs dans la vessie, etc.

Souvent, dans ce cas, l’instillation de la vessie avec l’utilisation de cynorrhodons ou d’antibiotiques est utilisée.

Cela permet de diriger l'action du médicament sur les zones endommagées de l'organe.

Instillation de l'urètre

L'urètre chez l'homme a ses propres caractéristiques individuelles. Il contient des dépressions qui, pendant la période des processus inflammatoires chroniques, peuvent se séparer des tissus qui l’entourent.

Ainsi, le corps humain se protège contre la propagation infectieuse. Mais dans le même temps, les médicaments ne pénètrent pratiquement pas dans les zones séparées, ce qui affecte la vitesse de récupération, car les bactéries ne sont pas affectées par les médicaments pendant longtemps.

L'utilisation orale d'agents pharmacologiques ne donne pas la concentration souhaitée dans les zones où se trouvent les bactéries.

L'instillation aide les médicaments à atteindre la cible avec précision et à éliminer les micro-organismes indésirables. De plus, avec cette méthode, l'effet thérapeutique du médicament est augmenté plusieurs fois et, par conséquent, la récupération est beaucoup plus rapide.

Opinion du patient

Après avoir examiné le bilan d'un patient ayant eu une cystite et qui a instillé une vessie, il est possible de tirer certaines conclusions sur la sécurité, l'absence de douleur et l'efficacité de la procédure.

Dit expert

Ne guérissez pas vous-même des maux associés au système urogénital, car une intervention non qualifiée peut provoquer une aggravation de la maladie.

Une consultation approfondie avec un spécialiste est nécessaire pour déterminer la présence de la maladie et le médicament avec lequel le traitement sera effectué.

Instillation de la vessie - Qu'est-ce que c'est?

Le système urinaire est souvent exposé à un groupe d'agents pathogènes à l'origine de diverses pathologies, notamment la cystite, l'urétrite, la leucoplasie, les excroissances malignes et les maladies transmises sexuellement. Les méthodes modernes de traitement des maladies du système urogénital permettent d’obtenir des résultats rapides en évitant les effets secondaires des médicaments. L'une de ces méthodes est l'instillation de la vessie.

La méthode consiste en l'introduction de médicaments utilisant un cathéter et une seringue directement dans la vessie. La méthode a gagné sa popularité en raison de son efficacité et de l'absence d'effet négatif sur les reins, le foie, le sang et le système nerveux central (système nerveux central).

Avantages de la méthode

Le plus souvent, la thérapie locale, ou instillation, est réalisée avec l'utilisation d'antiseptiques, de solutions ozonées ou de médicaments antibactériens et présente des avantages incontestables par rapport aux méthodes de traitement générales. Ceux-ci comprennent:

  • pénétration de drogues injectées dans les couches les plus profondes des parois de la vessie, ce qui produit un effet antiseptique rapide, même dans le cas de troubles chroniques graves;
  • l'introduction du médicament directement dans la lumière de la vessie permet un effet plus long;
  • la perfusion locale de médicaments affecte la région de la vessie touchée et n’a aucun effet sur les autres organes;
  • vous permet de saisir des doses beaucoup plus importantes de médicaments, car ils ne s'accumulent pas dans le système circulatoire.

Indications et contre-indications

L'instillation est indiquée lorsqu'il est nécessaire de restaurer les muqueuses de la vessie. La procédure est prescrite pour diverses inflammations et cystites, même dans des conditions chroniques assez avancées. La méthode est également utilisée pour traiter les tumeurs malignes, détruisant plutôt avec succès les cellules cancéreuses.

Les procédures ne sont prescrites qu'après le diagnostic et l'examen du système urinaire à l'aide d'un cystoscope. En cas de suspicion de la nature oncologique de la maladie, un test de biopsie supplémentaire est effectué.

Bien que l'instillation de la vessie avec une cystite dans une forme chronique soit considérée comme le traitement le plus efficace, la forme aiguë de la même maladie constitue une contre-indication complète à la procédure. Il n’est pas permis d’effectuer un traitement contre les processus inflammatoires des organes génitaux externes chez la femme ni contre la tuberculose du système génito-urinaire.

Caractéristiques de l'instillation chez les femmes

Les indications pour la désignation de la procédure chez la femme sont le plus souvent - une cystite chronique ou d’autres maladies qui entraînent des lésions des tissus muqueux de la vessie. Afin d'accélérer le processus de récupération de la membrane muqueuse, en plus des antibiotiques obligatoires, des perfusions de médicaments cicatrisants et irritants sont prescrites aux patients.

L'instillation de la vessie chez les femmes atteintes de cystite chronique peut réduire ou arrêter complètement la prise d'antibiotiques. Parmi les effets secondaires possibles, on peut noter le développement d’une intolérance individuelle à un certain nombre de composants et la tendance du patient à des allergies.

Les principaux objectifs de l'instillation dans la forme chronique de la cystite:

  • réduction des foyers inflammatoires et des irritations;
  • restauration des tissus muqueux des voies urinaires;
  • élimination de l'infection.

Pour que la procédure ait un effet thérapeutique, il est nécessaire de subir les mesures de diagnostic nécessaires avant la procédure.

Instillations masculines

Pour la forte moitié de l’humanité, les instillations sont le plus souvent prescrites pour les maladies de la prostate ou l’urétrite. La structure anatomique du système génito-urinaire masculin est beaucoup plus compliquée que celle de la femme et le traitement nécessite donc un traitement plus long.

Avec le développement de l'inflammation, les dépressions, situées dans l'urètre chez les hommes, rétrécissent, comme si elles se séparaient des tissus environnants. Protégeant ainsi le corps de la propagation de l'infection. Un traitement standard sous forme de pilule ne donne pas toujours le résultat souhaité, car la concentration de médicaments ne suffit pas pour atteindre toutes les zones de la vessie touchées par des bactéries. En conséquence, l'infection reste sous-traitée et après un certain temps, la maladie réapparaît. C’est pourquoi la plupart des experts conseillent de commencer immédiatement le traitement par instillation, ce qui permettra d’atteindre la concentration nécessaire en médicaments dans les foyers affectés.

Les principaux symptômes de la prostatite et de l'urétrite chez l'homme sont les suivants:

  • mictions fréquentes;
  • ça fait mal en urinant;
  • démangeaisons et brûlures dans la région génitale;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • la puissance empire;
  • dans l'urine peut provoquer des inclusions sanguines ou purulentes;
  • la miction est compliquée et la sensation de vessie remplie ne part pas;
  • la faiblesse, l'apathie et la dépression se développent.

Comment fonctionne l'instillation de la vessie

Après avoir collecté les tests et posé un diagnostic précis chez l'homme et la femme, le spécialiste procède au traitement. Avant l'instillation, le patient doit s'abstenir d'uriner pendant 2 à 3 heures; il n'est pas recommandé d'uriner immédiatement après la procédure.

Pour administrer la quantité requise de médicament dans la zone touchée, un cathéter spécial est installé sur la seringue avec le médicament. En règle générale, un certain nombre des médicaments suivants sont utilisés pour les instillations:

  • solutions d'acide borique;
  • nitrate d'argent;
  • chlorure mercurique;
  • rivanol;
  • instillogel;
  • solution de dioxine;
  • Le collargol;
  • désinfectants et médicaments antibactériens;
  • médicaments à base de pénicilline;
  • solutions de bleu de méthylène;
  • huiles d'argousier, de vaseline, de dogrose, etc.

Avant l'introduction du cathéter, la surface de la peau est traitée avec un antiseptique. La procédure ne provoque aucun inconfort et ne nécessite pas l'utilisation d'une anesthésie. Le diamètre du cathéter et de la seringue est choisi individuellement. L'instillation de la vessie chez l'homme se fait par un cathéter plus long et plus fin, capable de surmonter librement tous les courbures d'un canal assez étroit de l'urètre. Les femmes sont instillées dans une chaire gynécologique. Le volume de médicaments en une session ne doit pas dépasser 100 ml.

En plus des fonctions principales: traitement de la cystite chronique, de l'urétrite et de la prostatite, l'instillation peut restaurer l'urodynamique chez l'homme, détruire les calculs existants dans la vessie et bien plus encore. Pour restaurer la microflore positive, en plus des médicaments, des instillations de la vessie avec de l'huile d'argousier ou de rose musquée sont utilisées. Ce type de thérapie montre une dynamique de récupération plus rapide chez les femmes et les hommes, ce qui vous permet d'éliminer les troubles les plus avancés et les plus graves du système génito-urinaire.

Plus D'Articles Sur Les Reins