Principal Kyste

Épithélium plat dans l'urine d'un enfant

Pour les parents, la santé de leurs enfants est toujours une priorité. Par conséquent, quand ils se sentent plus mal, ils vont avec l’enfant chez un pédiatre qui leur prescrit des analyses d’urine et de sang. Tout changement dans les résultats de telles études peut être source d'inquiétude et d'anxiété. Faut-il s’inquiéter si un grand nombre d’épithélium est détecté dans l’urine du bébé et pourquoi peut-il être excrété dans l’urine?

Qu'est-ce qui est analysé?

La détermination du nombre de cellules épithéliales dans l'urine est réalisée lors de l'analyse clinique de l'urine. Ceci prend en compte non seulement le nombre de cellules, mais aussi leur type, car l'épithélium peut être plat, rénal ou de transition.

Le plus souvent, c'est l'épithélium plat qui pénètre dans l'urine, car les cellules du système urinaire - l'urètre et la vessie - sont tapissées de telles cellules.

Les nouveau-nés ont-ils de l'épithélium - normal?

Dans l'urine d'un nouveau-né, on peut détecter non seulement un grand nombre de cellules épithéliales plates, mais également des cellules épithéliales de transition ou rénales. Ceci n’est pas considéré comme un signe de la maladie, car le système urinaire du bébé s’adapte toujours à une existence en dehors du ventre de la mère. Par conséquent, pendant la période néonatale (jusqu’à 2 semaines après la naissance), l’épithélium dans l’urine ne doit pas être perturbé.

Norma

Les cellules de l'épithélium squameux pénètrent dans l'urine des enfants par la vessie et l'urètre, car elles exfolient en permanence leurs muqueuses. Dans le même temps, le nombre normal de telles cellules peut aller jusqu'à 3 unités dans le champ de vision du microscope.

Causes de déviations

Une forte augmentation du nombre de cellules épithéliales plates peut indiquer de tels changements dans le corps de l'enfant:

  • Maladie inflammatoire des voies urinaires. L'enfant peut développer une cystite ou une urétrite.
  • Inflammation des organes génitaux externes ou prélèvement inapproprié d'un échantillon d'urine pour analyse.
  • Maladie rénale, y compris congénitale.
  • Troubles de l'approvisionnement en sang du système excréteur.
  • Urolithiase ou augmentation de l'excrétion de sels dans l'urine.
  • La rétention d'urine dans la vessie, à la suite de stress, de pathologies neurologiques ou d'actions spécifiques de l'enfant.
  • Reflux d'urine de la vessie dans les voies urinaires.
  • Utilisation prolongée de médicaments contribuant au dépôt de sels et de spasmes des voies urinaires.
  • Processus purulents dans le corps, intoxication et autres intoxications.

Avez-vous recueilli l'urine pour analyse?

Une augmentation telle que l'épithélium malpighien peut être causée par des déficiences au cours de la procédure de collecte de l'analyse, car les cellules épithéliales peuvent pénétrer dans les échantillons d'urine des parties génitales de l'enfant.

Pour que le résultat ne soit pas faux, il est important de rincer soigneusement les organes génitaux externes avant de collecter l'urine. En outre, une partie moyenne de l'urine doit être collectée pour analyse et la capacité de matériel biologique doit être stérile. Il est nécessaire de livrer l'échantillon d'urine reçu au laboratoire dans les 1-2 heures.

Recommandations

On sait que souvent les maladies des organes du système excréteur sont asymptomatiques ou ressemblent à d'autres maladies.

Si un grand nombre d'épithélium est détecté dans l'analyse de l'enfant, les parents devraient être alertés par des symptômes tels qu'une augmentation de la température corporelle, une douleur dans la région lombaire ou abdominale, une faiblesse et une léthargie, un comportement agité du nourrisson et une régurgitation, des problèmes de miction. N'importe lequel de ces symptômes devrait être une raison pour contacter un pédiatre, un urologue ou un néphrologue.

Quels autres types d'épithélium se trouvent dans l'urine d'un enfant?

Outre les cellules épithéliales plates, l'épithélium de transition, également appelé cubique ou cylindrique, peut être déterminé dans un échantillon d'urine d'un enfant. C'est une cellule des muqueuses de la vessie, des uretères et du pelvis rénal. Un autre type d'épithélium pouvant pénétrer dans l'urine d'un enfant est le rein.

Si ces types de cellules épithéliales sont en quantités uniques dans l'urine des enfants, à des niveaux normaux, les autres indicateurs de l'analyse urinaire sont normaux. Si un enfant présente un nombre accru d'épithélium rénal et qu'il y a également une leucocyturie, une érythrocyturie, une cylindrurie ou une protéinurie, c'est la raison d'un examen approfondi des reins.

Que faire si un épithélium se trouve dans l'urine d'un enfant

La microscopie du sédiment urinaire pour détecter la présence de cellules sanguines et de cellules épithéliales fait partie d'un test d'urine global. L'épithélium dans l'urine d'un enfant peut être détecté à la fois dans des conditions normales et en présence de pathologies du système urogénital. Le diagnostic repose sur le comptage des cellules épithéliales dans le champ de vision et la détermination du type de cellules trouvées.

L'épithélium dans l'urine d'un enfant peut être détecté à la fois dans des conditions normales et en présence de pathologies du système urogénital.

Les cellules épithéliales dans l'urine d'un enfant peuvent avoir une origine différente. Pour le diagnostic, il est important de déterminer le type de cellules et la zone du système urinaire, où se trouvent les cellules épithéliales de ce type. Types possibles d'épithélium:

  1. Chez les filles, l'épithélium squameux tapisse la partie distale de l'urètre, des lèvres, du vagin et, chez les garçons, la membrane muqueuse de la partie caverneuse de l'urètre.
  2. L'épithélium de transition tapisse la cavité du pelvis rénal et la vessie, les uretères. Chez les filles, l'épithélium de transition recouvre la partie proximale de l'urètre et chez les garçons, seule sa partie prostatique. Les cellules superficielles de ce type de tissu épithélial sont grandes, en forme de poire ou aplaties, possèdent 2 noyaux, des inclusions sous la forme de vésicules en forme de fuseau et une invagination membranaire dans le cytoplasme.
  3. L'épithélium rénal diffère en fonction de la partie du tubule rénal qu'il recouvre. L'épithélium rénal de la section proximale est constitué d'une seule couche cubique. Les cellules ont un noyau circulaire situé au centre du cytoplasme et une bordure en brosse sur le pôle apical. Un segment mince est constitué de cellules dont le noyau se gonfle dans la lumière du tubule. L'épithélium rénal de la région distale est représenté par des cellules cubiques claires sans bordure en brosse.

Les cellules épithéliales dans l'urine d'un enfant peuvent avoir une origine différente. Pour le diagnostic, il est important de déterminer le type de cellules et la zone du système urinaire, où se trouvent les cellules épithéliales de ce type.

Le taux d'épithélium dans l'urine

Dans l'analyse générale de l'urine, prendre en compte les indicateurs de ses propriétés physiques et chimiques, la microscopie des sédiments. Selon les résultats de la recherche, un tableau récapitulatif est rempli, les normes des indicateurs dans lesquelles sont comparées les résultats réels de la recherche.

Le taux de cellules épithéliales dans l'urine chez les enfants, selon leur âge, est compris entre 3 et 10 cellules par champ de vision.

Dans le sédiment, les cellules épithéliales de la membrane muqueuse des voies urinaires (jusqu'à 5 morceaux) et du type de transition (pas plus de 2 à 3) peuvent être détectées.

L'épithélium rénal cellulaire dans l'urine des enfants de plus de 14 jours ne devrait pas être.

Nouveau-nés

Chez un nourrisson de la naissance à 14 jours, des cellules épithéliales des trois types peuvent être présentes dans l'urine. Cela est dû à l'adaptation du système urinaire du nourrisson à un organisme indépendant, non lié à l'organisme de la mère.

Après la fin de la période néonatale dans les urines, les cellules épithéliales rénales ne doivent plus être détectées chez le nourrisson.

Chez un nourrisson de la naissance à 14 jours, des cellules épithéliales des trois types peuvent être présentes dans l'urine.

Les adolescents

En raison de la puberté et de l'altération hormonale du corps, dans l'urine des adolescents, le nombre de cellules épithéliales peut augmenter jusqu'à 10 en vue.

Caractéristiques chez les filles

Chez les filles, en raison de la structure anatomique du système génito-urinaire, l'urine est en contact avec la membrane muqueuse des organes génitaux externes. En outre, l'hygiène intime des filles peut contribuer à une desquamation plus intense du tissu épithélial des lèvres muqueuses des lèvres. Par conséquent, les cellules épithéliales peuvent se trouver dans les résidus urinaires en plus grande quantité que dans l’urine chez les garçons du même âge.

Des analyses

L'analyse générale (clinique) de l'urine passe à tout examen clinique de l'enfant, à un examen médical de routine et en cas de suspicion de maladie du système urinaire. Pour que les indicateurs d'analyse soient aussi fiables que possible, il est important de suivre les règles de collecte d'urine:

  1. Pour la collecte de l'urine, utilisez un récipient en plastique ou en verre propre et sec, ne contenant ni résidus organiques ni détergents. Il est préférable d'acheter un pot spécial stérile avec un couvercle dans une pharmacie.
  2. Avant d'uriner, il est important de veiller à l'hygiène des organes génitaux externes pour recueillir l'urine.
  3. Pour l'analyse, prélevez toute la première portion d'urine du matin.
  4. Il est important que l'urine soit livrée au laboratoire au plus tard 1,5 heure après le prélèvement.

Si les indicateurs de l'analyse indiquent la présence de réactions inflammatoires aiguës, le médecin peut vous prescrire une étude complémentaire sur Nechiporenko pour la présence de leucocytes, d'érythrocytes et de cylindres. La détection des cylindres épithéliaux dans l'analyse de Nechiporenko indique la pathologie des reins.

Clarifier la localisation du processus inflammatoire à l'aide d'un échantillon de 3 verres. Pour ce faire, une partie de l'urine est collectée successivement dans 3 récipients: un cinquième au début de la miction, le volume moyen de la partie et son dernier cinquième.

Déviations de la norme

Un nombre quelconque d'épithélium rénal dans les sédiments urinaires chez les enfants de plus de 14 jours indique une néphrose ou une néphrite aiguë.

La présence en grande quantité de cellules de l'épithélium de transition est un signe du processus inflammatoire dans les uretères, la vessie et l'urètre.

Si les leucocytes et l'épithélium sont détectés dans le champ de vision, il s'agit bien d'une inflammation. Pour clarifier la localisation de l'épidémie, trois verres sont testés.

En fonction du type de leucocytes et de l'épithélium que l'on trouve dans les trois échantillons et du type de cellules épithéliales surélevé, ils concluent quelle partie du tractus urinaire est affectée.

Si un seul épithéliocyte d'un type ou d'un autre est détecté dans le champ de vision, une nouvelle microscopie du même échantillon d'urine est réalisée ou une autre partie du matériau est prélevée.

Causes de déviations

Causes courantes de l'augmentation du contenu des cellules épithéliales dans les sédiments:

  1. Mauvaise collecte d'urine.
  2. Inflammation de la vessie, de l'urètre, ainsi que de maladies d'autres organes des systèmes excréteur et reproducteur.
  3. La présence de calculs ou d'une grande quantité de sel dans l'urine.
  4. L'utilisation de certaines drogues.
  5. Mauvaise hygiène intime.
  6. Reflux d'urine.
  7. Intoxication du corps.

L'inflammation de la vessie peut être à l'origine d'une augmentation du taux de cellules épithéliales dans les sédiments.

Les raisons de l'augmentation du nombre de cellules épithéliales du type de transition:

  1. Inflammation des parties pertinentes du système excréteur (urétrite, cystite), maladies d'autres organes du système excréteur.
  2. Urolithiase et lésion mécanique de la membrane muqueuse avec des calculs.
  3. Cathétérisme.

L'épithélium rénal pénètre dans l'urine en raison d'une glomérulonéphrite, d'une pyélonéphrite, d'une hydronéphrose, d'une tuberculose, d'une anomalie de la structure anatomique de l'appareil glomérulaire, d'une nécrose tubulaire ou de la formation de fragments dans les tubes rénaux.

La cystite

Cystite - inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, accompagnée d'une desquamation de l'épithélium de transition dans la lésion. La cause de la maladie est souvent une infection bactérienne ou une hypothermie. E. coli est l'agent causal d'infection le plus courant. Le symptôme de la maladie est une miction douloureuse fréquente.

Epithelium dans l'urine d'un enfant

Chaque parent se soucie de la santé de son enfant et veut toujours être au courant des problèmes éventuels pouvant entraîner des conséquences indésirables. Le principal indicateur de la santé d’un enfant est l’urine, car elle reflète principalement tous les changements qui se produisent dans le corps de l’enfant. Et si soudainement votre enfant se plaint de défauts de couleur ou d’impuretés dans la composition de ce liquide, vous devez immédiatement consulter un médecin. Un tel état signale que des changements inhabituels pour un organisme en bonne santé se produisent avec l'urine, ce qui constitue toujours une raison sérieuse de consulter un médecin.

Types d'épithélium des voies urinaires

Si, après la fin de l'analyse clinique de l'urine, le décodage indique que l'épithélium est à plat dans l'urine de l'enfant, il est nécessaire de consulter un médecin. Mais cette substance est d'autres types. En fonction du type d’espèce issue de ce liquide physiologique, les médecins déterminent ce qu’il faut faire avec l’enfant et quelles procédures diagnostiques ou thérapeutiques lui prescrire.

Les cellules épithéliales (tégumentaires) existent sous trois types différents. Ils sont conçus pour former une couche protectrice sur le corps humain, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur. Les membranes muqueuses, la peau, les parois des vaisseaux sanguins - tous ces éléments du corps humain sont composés de cellules épithéliales. Mais ces cellules sont divisées en trois types différents et, sur les organes du système urogénital, elles sont réparties différemment:

  • les cellules de l'épithélium squameux recouvrant l'urètre, ainsi que les grandes lèvres internes et internes ainsi que le vagin (chez les femmes);
  • apparence transitoire, tapissant la vessie, la muqueuse urétérale, le pelvis rénal et chez les garçons - et la prostate;
  • épithélium rénal à l'intérieur des tubules des organes correspondants.

Simultanément, le taux d'indices d'excrétion de ces cellules avec l'urine d'un adulte ou d'un enfant subit des modifications en fonction de l'état général de ce système. Par exemple, on observe presque toujours un épithélium plat ou transitoire dans l'urine d'un enfant, et pour les maladies inflammatoires ou les lésions des organes tapissés par ces cellules, le sel cristallisé, leur nombre dans l'analyse augmente. Mais le troisième type de telles cellules, rénales, est absent dans la majorité des cas en analyse normale, et dans les cas où sa détection (2 à 4 cellules au microscope) est accompagnée par la libération de protéines, de globules blancs, de cylindres et de globules rouges, on parle de processus pathologiques graves, circulant dans les reins ou d'autres organes du système urinaire. Si le cas de détection de l'épithélium rénal est unique dans l'urine, il est également considéré comme une variante de la norme, s'il n'est pas confirmé après des analyses supplémentaires.

Norma

Selon les normes en vigueur adoptées par les médecins, le nombre de cellules épithéliales observé lors de l'examen microscopique d'un échantillon d'urine devrait normalement être égal aux valeurs suivantes, en fonction du type spécifique de ces cellules. La table d'informations ressemble à ceci:

  • 2-4 pour plat;
  • 1-3 pour la transition;
  • 0 pour le rein.

Les exceptions sont considérées comme des bébés, qui viennent de naître. Au cours des 14 premiers jours de la vie dans l'analyse d'urine, ils peuvent être trouvés dans l'épithélium des trois espèces en une quantité de 2-3 à 5-7 cellules dans le champ de vision, ce qui sera considéré comme la norme. Cela est dû à des changements dans le système urinaire, qui ne s'adapte qu'à la vie autonome de l'organisme dans les conditions du nouvel habitat.

Dans les cas où les enfants plus âgés ont plus de cinq cellules, il est nécessaire de consulter immédiatement la clinique la plus proche. Le médecin doit examiner les résultats de l'analyse d'urine et attribuer des mesures de diagnostic appropriées visant à identifier le coupable de cet état du système génito-urinaire chez une petite fille ou un garçon. Il arrive rarement qu'une petite augmentation du nombre de cellules épithéliales (jusqu'à 3-4 ou même 4-6) chez un enfant soit considérée comme normale, ce qui est associé à une prédisposition génétique.

De plus, dans certains cas, cette valeur peut augmenter la violation de l’algorithme de collecte de matériel biologique pour analyse. Lors de l'étude générale répétée de l'urine collectée conformément à toutes les règles, les valeurs ne dépassent pas la norme. Pour effectuer une collecte correcte de l’urine, vous devez suivre un algorithme spécifique:

  • laver et sécher les organes génitaux externes de l'enfant;
  • collecter l'urine excrétée au milieu du processus de vidage;
  • livrer le contenant de matériel biologique à la clinique dès que possible.

Causes de

Si nous parlons de facteurs pathologiques qui entraînent une augmentation du nombre de cellules épithéliales (jusqu'à 2,9%) dans l'analyse de l'urine, il existe une assez grande liste de maladies pouvant être responsables du développement d'une affection similaire. Tout d'abord, ceux-ci incluent les maux suivants:

  • processus inflammatoires localisés dans les voies urinaires (cystite, urétrite);
  • maladie rénale (congénitale et acquise);
  • troubles circulatoires dans le système urinaire;
  • la formation de calculs ou d'une quantité excessive de sel sortant avec l'urine;
  • processus inflammatoires présents dans les organes génitaux externes;
  • stagnation de l’urine résultant de stress, de pathologies du système nerveux ou du manque d’empressement de l’enfant à aller aux toilettes;
  • reflux de ce fluide biologique dans les voies urinaires;
  • utilisation à long terme de médicaments entraînant une accumulation de sel et l'apparition de spasmes dans les voies urinaires;
  • la formation de pus dans le corps humain, l'intoxication et d'autres causes de toxicose.

Si l’épithélium des reins (tubules tapissés) est observé lors de l’analyse d’urine, il s’agit toujours d’une preuve de la présence de processus pathologiques graves dans le corps de l’enfant. Dans le nombre prédominant de cas, les maladies suivantes sont enregistrées:

  • glomérulonéphrite;
  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • tuberculose rénale;
  • pathologies congénitales du développement des reins et des voies urinaires, affectant négativement les glomérules;
  • nécrose tubulaire (mort du tissu rénal);

La mort de tissus dans l'appareil rénal peut être causée par des lésions caractéristiques, une intervention chirurgicale, une sepsie (distribution de pus), des transfusions sanguines inadéquates et une forte diminution de la pression artérielle. Cette condition est considérée comme extrêmement dangereuse (le nombre de cellules analysées passe de 8 à 10) et, dans certains cas, l’absence de traitement adéquat en temps voulu nécessite le début de la réanimation.

Symptomatologie

Si le diagnostic d'urine de l'enfant est faible, le médecin devrait lui demander, ainsi qu'à ses parents, de détecter la présence de symptômes pouvant accompagner cette affection. Cela aidera le médecin à comprendre ce que cela signifie et à déterminer le coupable de l'apparition de résultats non caractéristiques.

Tout d'abord, le médecin s'intéressera plus particulièrement aux signes suivants de la maladie:

  • douleur pendant la vidange;
  • stagnation de l'urine, jet faible;
  • gonflement;
  • faiblesse accrue, léthargie, somnolence;
  • augmentation de la température corporelle;
  • perte d'appétit;
  • troubles du sommeil;
  • douleur lombaire;
  • excrétion avec l'urine de sel, érythrocytes, protéines, mucus, bactéries.

Si un ou plusieurs des symptômes de la liste sont trouvés, les médecins utilisent les méthodes suivantes pour étudier la santé d'un petit patient afin d'établir un diagnostic précis:

  • analyse d'urine selon Nechiporenko, Zimnitsky, test de trois verres;
  • Échographie du système urinaire;
  • IRM et CT;
  • examen cystoscopique.

Ce n'est que lorsque le coupable exact d'un tel changement a été établi dans le corps de l'enfant que le début de l'action thérapeutique devient possible. Il est important de noter qu'ils ne doivent pas viser à éliminer le symptôme séparément, mais à éliminer la cause de l'apparition de cellules épithéliales dans l'analyse d'urine.

Prévention et recommandations

Toute maladie associée au système urinaire constitue un grave danger pour la santé de l'enfant. Leur transition vers une forme chronique ou aiguë, entraînant la survenue de complications graves, peut avoir des effets néfastes sur le reste des organes et des systèmes du nouveau-né ou de l'adolescent. Dans les cas les plus négligés, l'enfant commence à avoir des problèmes d'attention et de concentration, devient irritable, somnolent et perd progressivement le contact avec le monde extérieur. Les parents doivent examiner attentivement l'état de santé de leur progéniture afin de lui assurer une vie saine. Par conséquent, en cas de problèmes de santé, d'inconfort pendant la miction ou d'autres symptômes similaires, ils doivent accompagner le bébé pour une consultation médicale.

Étant donné qu’un grand nombre de ces maladies à un stade précoce se manifestent sans symptômes cliniques graves, seules des mesures de diagnostic supplémentaires peuvent aider à les identifier. Les enfants les plus susceptibles de développer de tels maux sont les enfants, qui incluent au moins l’un des facteurs suivants:

  • pathologie héréditaire du système génito-urinaire;
  • problèmes de santé maternelle pendant la grossesse associés à l'appareil rénal (y compris toxicose);
  • accouchement difficile;
  • effets sur le corps des infections à staphylocoques ou à streptocoques;
  • accouchement précoce.

Que faire lorsqu'un épithélium plat apparaît dans l'urine?

Tout d'abord, ne paniquez pas. Le médecin vous demandera d’abord de répéter l’analyse clinique. Si ses résultats s'avèrent mauvais, un ensemble d'actions thérapeutiques sera sélectionné pour l'enfant afin d'éliminer le processus pathologique survenant dans le corps en croissance. Si nous parlons d'inflammation de nature infectieuse, des antibiotiques sont prescrits (par exemple, le clavulanate et l'amoxicilline). En l'absence de circonstances favorables, la maladie peut passer au stade de pyélonéphrite. Dans ce cas, le céfotaxime ou le céfépime sera évacué. Pour soulager l'inflammation, les démangeaisons et l'œdème chez les enfants, Canephron ou Furagin sont prescrits dans la majorité des cas.

En outre, vous devez créer un régime alimentaire spécial pour l'enfant, en retirant la charge des reins, et surveiller sa conformité avec le bébé. Cela signifie que le régime de consommation nécessite également une attention particulière - dans ce cas, l'eau claire et les boissons aux fruits sont considérées comme les liquides les plus appropriés. Tout le processus de traitement doit être contrôlé par un médecin afin de préserver la santé de l'enfant et de prévenir le développement d'une maladie chronique.

Vaincre une maladie rénale grave est possible!

Si les symptômes suivants vous sont familiers:

  • maux de dos persistants;
  • difficulté à uriner;
  • violation de la pression artérielle.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Guérir la maladie est possible! Suivez le lien et découvrez comment le spécialiste recommande un traitement.

Qu'est-ce que la présence d'épithélium plat, transitoire et rénal dans l'urine chez les enfants de moins d'un an et quelles sont les normes de l'indicateur?

L'analyse d'urine est une procédure courante pratiquée au cours d'un examen physique de routine ou qui est prescrite pour des problèmes de miction, de douleur ou d'autres troubles. L'urine contient des déchets du corps, cette analyse est donc informative pour le diagnostic de diverses maladies. En laboratoire, la composition du liquide est étudiée et la présence de certains éléments (leucocytes, érythrocytes, sels) dans celui-ci est déterminée, ce qui facilite le diagnostic.

Un épithélium plat dans l'urine peut indiquer la présence d'un processus pathologique dans le corps de l'enfant

Classification des cellules épithéliales dans l'urine

Le tissu épithélial est la couche cellulaire qui tapisse la cavité interne du corps et les muqueuses des organes, y compris des éléments du système urogénital. Dans l'étude de l'urine dans le liquide peut être détecté 3 types d'épithélium:

  1. Rein - tapisse les tubules rénaux. Il est divisé en cellules du proximal et du distal.
  2. Chez les garçons plats, la membrane muqueuse de la partie caverneuse de l'urètre est recouverte et chez les filles, la partie distale de l'urètre, du vagin et des lèvres est tapissée.
  3. Disposition transitoire - située dans le pelvis rénal, la vessie et les uretères. Chez les filles, on le trouve dans la partie proximale de l'urètre et chez les garçons, dans la partie prostatique.
Épithélium plat monocouche

Normes de la quantité d'épithélium dans l'urine chez les enfants

Dans l'urine d'une personne en bonne santé peut contenir un petit nombre de cellules épithéliales de 2 ou 3 types. Si 1 à 2 unités d'épithélium rénal ou squameux sont trouvées dans l'urine, ceci est normal et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Cette quantité peut être détectée en collectant de manière inappropriée l'urine (par exemple, aucune procédure d'hygiène n'a été effectuée avant la collecte du bébé).

L’indicateur de la maladie est la présence d’épithélium plat ou transitoire en quantité égale ou supérieure à 3 unités. Toutefois, l’indicateur standard pouvant être augmenté chez les filles qui ont un épithélium plat dans les tissus du vagin et des lèvres. Le nombre de cellules à l'adolescence peut augmenter jusqu'à 10 unités en raison de changements hormonaux dans le corps.

Chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un mois, l'indicateur d'épithélium plat et transitoire peut être augmenté, à mesure que le corps de l'enfant commence à s'adapter aux nouvelles conditions environnementales.

Dans l'urine de l'enfant ne devrait pas être l'épithélium rénal. Les résultats des tests avec un indicateur supérieur à zéro indiquent un processus pathologique. Mais, comme pour le reste des cellules, ces données ne s'appliquent pas aux nourrissons. Chez les enfants de moins d'un mois, le contenu de l'épithélium rénal dans l'urine est possible, ce qui s'explique par le processus physiologique naturel - la diathèse transitoire de l'acide urique, caractérisée par une formation accrue d'acide urique due à la dégradation intense des éléments cellulaires. Le tableau ci-dessous fournit des informations sur les indicateurs réglementaires de l'épithélium dans l'urine d'un enfant:

Les raisons de l'excès de l'indicateur standard dans l'urine d'un enfant

Si le nombre de cellules épithéliales dans l'urine d'un enfant dépasse la norme, cela peut indiquer la présence d'une maladie des organes urogénitaux et d'autres systèmes. Différents types de cellules épithéliales parlent de différents troubles. Ci-dessous, les pathologies accompagnées de l'apparition d'épithélium dans les urines.

Un test d'urine doit être effectué par un technicien de laboratoire expérimenté.

Plat

La présence d'épithélium squameux dans l'urine d'un enfant indique le plus souvent un processus inflammatoire dans les organes du système uro-génital dû au non-respect des normes d'hygiène, qui a pour conséquence que des bactéries de l'intestin pénètrent dans l'urètre. La cause en est souvent l’hypothermie de l’enfant et les maladies associées - cystite et urétrite.

Lorsque les indicateurs de l'épithélium squameux sont dépassés plusieurs fois, le symptôme est généralement accompagné d'une douleur dans la région lombaire, de problèmes de miction, de la présence de sang dans les urines. De tels signes peuvent être un indicateur d'un processus sérieux:

  • tumeur oncologique;
  • pyélonéphrite;
  • tuberculose rénale.

Lorsque le nombre d'épithélium squameux est compris entre 3 et 4 unités, c'est-à-dire augmenté légèrement, ou un tel résultat - un seul cas, il est généralement attribué à une nouvelle analyse pour déterminer les facteurs non liés à la maladie. Cela signifie qu’au moment de la collecte de l’urine, les organes génitaux ne pouvaient pas être suffisamment nettoyés par l’enfant, ou le conteneur s’avérait sale.

Transitoire

Normalement, un enfant peut contenir environ 3 unités d’épithélium de transition dans l’urine et chez le nouveau-né au cours des 2 premières semaines du mois - jusqu’à 10. Si le nombre de cellules dépasse légèrement les normes autorisées, ceci peut indiquer une anomalie dans la collecte des données processus, comme dans le cas de l'épithélium plat. L'intolérance individuelle d'un médicament est une autre raison pour laquelle des cellules de transition peuvent être détectées.

Un nombre important de telles cellules dans l'urine d'un enfant indique des troubles graves dans le corps:

  • polypes dans les organes du système urogénital;
  • calculs rénaux;
  • tumeurs malignes;
  • hépatite virale.

Rein

Les maladies les plus fréquentes, dont les symptômes sont les cellules épithéliales rénales dans l'urine:

  1. Syndrome néphrotique caractérisé par une lésion de l'appareil glomérulaire des reins. Accompagné de mictions fréquentes et abondantes, gonflement important des membres et d’autres parties du corps, hypertension artérielle et altération du métabolisme des graisses.
  2. Glomérulonéphrite, ou insuffisance rénale - une maladie qui se caractérise également par la présence de cellules rénales et s'accompagne d'une défaite des glomérules. La cause de la pathologie est la formation d’autoanticorps qui attaquent les propres tissus du rein. En plus de l'épithélium dans l'urine, il existe une protéine, des érythrocytes altérés, en raison de sa couleur brune.
  3. Une glomérulopathie congénitale ou acquise indique également la présence d'épithélium rénal. Si le premier type de glomérulopathie est rare, le second se développe en raison de substances toxiques ou de médicaments et se caractérise par une évolution aiguë, chronique ou rapidement progressive.
  4. La néphrite tubulo-interstitielle est caractérisée par des lésions de la substance intercellulaire et des canaux rénaux. Les troubles métaboliques au niveau des reins sont causés par le diabète sucré et entraînent la mort du parenchyme qui est excrété sous forme d'épithélium rénal par l'urine.
  5. Le rejet d'un rein greffé est une autre raison possible pour la détection d'épithélium dans les urines.

L'augmentation des indicateurs de cellules épithéliales dans l'urine des enfants est une source d'inquiétude et un appel urgent au médecin. Un spécialiste compétent ne pose pas de diagnostic sur la base des résultats d'une seule analyse, mais prescrit des méthodes de recherche supplémentaires permettant d'établir correctement la maladie et de prescrire un traitement efficace. La référence opportune à un spécialiste est une garantie de la santé de l'enfant.

Dans ce cas, l'épithélium squameux apparaît dans l'urine d'un enfant.

Comme pour un enfant en parfaite santé et en présence de la maladie, l'épithélium présent dans l'urine de l'enfant sera déterminé par une analyse en laboratoire. L'épithélium étant situé sur les parois de la vessie et de l'urètre, la présence de cellules dans le sédiment urinaire est considérée comme normale avec une certaine quantité.

Type d'épithélium

Dans l’analyse générale de l’urine de l’enfant, les experts peuvent détecter 3 types principaux d’épithélium:

  1. L'épithélium squameux recouvre les voies urinaires, les organes génitaux internes et externes de la femme.
  2. Épithélium de transition - recouvre la vessie, le bassin, le canal mâle de la prostate et les voies urinaires.
  3. Épithélium rénal - recouvre les tubules rénaux.

Chaque type de cellules épithéliales en concentration présente une norme ou un écart par rapport à celle-ci, ce qui indique une variété de pathologies des reins et du système urinaire.

Une augmentation spontanée de la concentration d'épithélium squameux dans l'urine d'un enfant est le signe du début d'un processus inflammatoire (cystite, urétrite ou échantillon d'urine endommagé).

Avec des valeurs élevées dans l'analyse générale de l'urine de l'épithélium plat et de l'épithélium de transition, cela indique une infection des parties supérieures du système urogénital (pyélonéphrite, calculs rénaux).

Le plus dangereux est la présence d'épithélium rénal dans l'analyse urinaire de l'enfant. Ce symptôme indique le développement du processus pathologique dans le système urinaire, à la fois congénital et acquis (néphrose, nécrose, etc.).

Les spécialistes utilisent des normes spécifiques, des indicateurs du nombre de cellules épithéliales différentes:

  1. Plat - jusqu'à 3-4 cellules.
  2. Transition - 2-3 cellules.
  3. Rénal - absence complète.

Seuls les nouveau-nés âgés de moins de 14 jours ont toutes sortes d'épithélium dans l'analyse d'urine, ce qui est également considéré comme la norme, en raison du système urinaire, qui n'est pas habitué à l'environnement externe.

Avec un nombre accru d'épithélium squameux (plus de 5 cellules), il s'ensuit que l'enfant sera immédiatement référé au pédiatre de district aux fins d'un diagnostic et d'un traitement efficaces. Il est rare qu'une quantité accrue d'épithélium soit normale pour un enfant individuel, cela découle de la nature héréditaire de l'anomalie.

Symptomatologie

Symptômes accompagnant l’apparition d’un nombre accru de cellules épithéliales dans l’analyse urinaire des enfants:

  1. Syndrome douloureux avec écoulement d'urine.
  2. Rétention d'urine, mauvais écoulement.
  3. L'apparition d'œdème.
  4. Faiblesse générale, somnolence, léthargie, fièvre, refus de manger et de dormir.
  5. Douleur lombaire
  6. Aspects dans l'analyse de l'urine: sels, érythrocytes, protéines, mucus, microflore bactérienne.
  7. Pathologie révélée dans l'analyse du sang.
  8. Diagnostic, à l'aide de différentes tomographies, pathologies du système urogénital.

Causes de

Afin d'éviter de refaire les tests, il est très difficile d'appliquer des mesures d'hygiène et de prélever des échantillons d'urine avant d'utiliser des récipients stériles. Pour collecter les portions, utilisez l'urine moyenne, de sorte que les premiers millilitres soient drainés et commencent seulement à collecter. La durée de conservation de l'urine avant son transfert au laboratoire ne doit pas dépasser 2 heures.

Les raisons de l'apparition d'épithélium squameux élevé chez les enfants sont nombreuses, les plus courantes en médecine:

  1. Inflammation des organes génitaux externes ou internes de l'enfant.
  2. Utilisation d’un cathéter pour obtenir un échantillon d’urine (dommages mineurs au canal urinaire, entraînant l’apparition de l’épithélium de transition).
  3. Des particules de cellules sortent avec des cailloux, du sable et des sels qui agissent comme un gommage sur la surface interne de la vessie et des voies urinaires de l'enfant.
  4. Urine prolongée dans la vessie et les voies urinaires, avec diverses manifestations de situations stressantes ou une longue période de patience avant de se vider.
  5. Le processus de l'urine retourne dans la vessie, comme une pathologie congénitale ou une maladie acquise.
  6. Infection et apparition d'une inflammation dans les organes supérieurs du système urogénital.
  7. Une longue série de médicaments menant à la formation de sels (diurétiques, antitussifs, antibiotiques, etc.).
  8. Empoisonnement du corps de l’enfant de différentes manières (empoisonnement, processus purulent étendu).
  9. Modifications de la fonction du flux sanguin dans le système urinaire.
  10. Mauvaise hygiène des organes génitaux, mauvaise méthode de collecte de l'urine et pénétration des cellules épithéliales de l'environnement extérieur, ce qui conduit à des résultats incorrects.

Prévention et recommandations

Les maladies du système urinaire sont extrêmement dangereuses lors du passage à la forme chronique, en raison de l'apparition d'un certain nombre de complications. En cas de malaise chez un enfant, les parents doivent immédiatement contacter un médecin pour obtenir de l'aide, car de nombreuses maladies surviennent sans tableau clinique et ne peuvent être identifiées qu'après une analyse en laboratoire.

Les risques de maladies du système génito-urinaire sont dus à:

  1. Maladies héréditaires du système génital et urinaire.
  2. L'apparition de complications chez la mère pendant la grossesse, caractérisée par des anomalies des reins. Toxicose du premier trimestre et toxicose tardive. Processus inflammatoires dans les reins.
  3. Complications du travail.
  4. Infection du corps par staphylocoque et streptocoque.
  5. Grossesse prématurée

Si pour une raison quelconque un enfant est à risque, il devrait être vérifié périodiquement pour les inclusions dans les tests d'urine. Un diagnostic précoce est la clé d'un traitement réussi et d'une récupération complète du corps sans manifestation de complications.

Lors de la détection initiale des cellules épithéliales, une nouvelle analyse est prescrite pour exclure un échantillon prélevé de manière incorrecte. Le traitement est effectué avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires et un régime alimentaire spécialisé. Le régime alimentaire est basé sur l'utilisation de produits à faible teneur en matière grasse (viande et poisson), de légumes frais et de fruits qui n'endommagent pas les reins. Le régime recommandé sera rédigé par un spécialiste, vous ne devriez pas prendre votre propre décision. Le respect du régime de consommation d'alcool est un élément important du traitement médical. Il vaut la peine de choisir des boissons acides aux fruits et d'exclure les jus achetés pour les enfants.

De plus, dans l'analyse générale de l'urine de l'enfant, lors de la détection d'épithélium plat, d'épithélium de transition et d'épithélium rénal, des analyses sont attribuées. Tels que l'examen d'échantillons d'urine selon Nechiporenko, Zemnitsky et autres, l'examen échographique des reins de l'enfant, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique des reins et du système, à l'aide de grattoirs de la vessie.

Épithélium plat dans l'urine chez les enfants: normal et élevé. Comment traiter avec la pathologie?

L'épithélium squameux réside dans le corps humain, tapissant des parties séparées de la membrane muqueuse et des voies urinaires. L'enregistrement d'une enzyme de ce type dans l'urine indique un processus inflammatoire pouvant être complètement asymptomatique.

Épithélium squameux surélevé - qu'est-ce que cela signifie?

Plusieurs raisons peuvent expliquer une augmentation de l'épithélium plat. Les plus communs sont les suivants:

  • inflammation des voies urinaires, pendant que l'enfant développe une cystite et une urétrite;
  • maladie rénale cachée, y compris de type congénital;
  • processus purulents dans le corps;
  • inflammation des organes génitaux externes;
  • excrétion excessive de sels par les reins;
  • urolithiase, qui peut être accompagnée d'une douleur intense;
  • longue absence de miction due au stress ou à des anomalies de la vessie.

Le taux d'épithélium plat dans l'urine

À ce jour, la méthode la plus efficace pour déterminer la quantité d'épithélium dans l'urine est l'administration de l'analyse d'urine générale habituelle. Lors de l'examen du matériel remis, le technicien de laboratoire compte le nombre d'enzymes contenues dans une goutte d'urine. Dans un état de santé normal sans problèmes prononcés des reins et du système urogénital, la quantité d'épithélium malpighien par goutte d'urine ne doit pas excéder 0 à 3 unités.

Dans le même temps, l'indice enzymatique ne devrait pas changer avec l'âge, à l'exception de la grossesse ou de l'âge après 50 ans. En outre, des niveaux élevés d'épithélium squameux peuvent être observés chez les nouveau-nés au cours des deux premières semaines de vie.

Épithélium plat augmenté: quand sonner l'alarme?

Si l'épithélium squameux est au-dessus des limites de 3 unités, il convient de veiller à l'état de l'enfant. Même avec un léger excès de la norme, il est logique de demander que des recherches supplémentaires soient effectuées lorsque l'enfant a peine à uriner, que du sang est sécrété par l'urètre, que le bas du dos fait mal et que le bas de l'abdomen est lourd.

Ces symptômes suggèrent le développement rapide du processus inflammatoire, qui peut se produire à l'intérieur des reins ou du système urogénital.

Les causes de la pathologie chez l'enfant

Chez les enfants, la pathologie est principalement due à plusieurs des causes les plus courantes. Ceux-ci incluent une mauvaise hygiène et une inflammation du système génito-urinaire. Les enfants souffrent généralement de cystite et d'urétrite dues à une hypothermie ou à une bactérie dans le canal urogénital avec une hygiène inadéquate après le processus de défécation.

Dans de rares cas, il est possible de parler de graves violations des reins et du système urinaire, lorsque le niveau d'épithélium squameux augmente plusieurs fois et que l'enfant malade est accompagné de symptômes désagréables. Ceux-ci incluent la douleur dans la région lombaire, la difficulté à uriner, les saignements génitaux. Dans de telles situations, des tumeurs cancéreuses, une pyélonéphrite et une lésion rénale tuberculeuse peuvent être diagnostiquées.

Épithélium plat de 1 à 2: qu'est-ce que cela signifie?

Un tel indicateur est une norme absolue. Si, dans le champ de vision du microscope, le médecin détecte une à trois enzymes, ne vous inquiétez pas du tout. Ce résultat indique une atteinte aléatoire d'épithélium squameux dans l'urine de l'urètre ou du vagin. Le médecin ne suggérera pas exactement que vous passiez un autre test, car votre enfant est en parfaite santé et n'a pas de problèmes de reins ni du système urinaire.

Dans la gamme de 3-4: qu'est-ce que cela signifie?

Comme mentionné ci-dessus, la norme de l'épithélium squameux dans l'urine est un indicateur de 0 à 3 unités dans une goutte d'urine.

Après avoir reçu un tel résultat d'analyse, le médecin vous recommandera de mener une étude répétée pour suivre l'état du patient au fil du temps. S'il y a même une seule unité de croissance dans l'épithélium plat dans l'urine, une échographie des reins sera nécessaire et, éventuellement, un frottis pourrait être réalisé pour identifier les causes du symptôme.

Que faire avec une quantité accrue d'épithélium plat?

La première étape consiste à reprendre l'analyse de manière urgente. S'il confirme le processus inflammatoire, cela vaut la peine de commencer le traitement. Pour commencer, les bactéries sont supprimées et des antibiotiques sont prescrits à cette fin. Les médicaments les plus courants de ce type sont le clavulanate et l'amoxicilline. Lorsque la maladie a atteint le stade de pyélonéphrite, Cefotaxime ou Cefepime est prescrit. En outre, les anti-inflammatoires sont prescrits pour soulager les démangeaisons et l’enflure. Les enfants sont généralement nommés Canephron et Furagin.

Sans faute, l'enfant doit suivre un régime alimentaire doux afin de ne pas créer de charge supplémentaire pour les reins. Le mode de consommation est observé avec beaucoup d’eau pure et de boissons aux fruits.

Mais il est important de comprendre que le traitement d'un enfant ne peut être effectué que sous la surveillance du médecin traitant. Cela contribuera à maintenir le bébé en bonne santé et à prévenir le passage de la maladie au stade chronique.

Que faire quand un épithélium plat apparaît dans l'urine d'un enfant

En effectuant une analyse clinique générale, le technicien de laboratoire évalue plus de 10 caractéristiques de l'urine. L'un d'eux est les cellules épithéliales. L'épithélium est plat dans l'urine d'un enfant peut apparaître même sans pathologies. Si l'examen microscopique du sédiment urinaire révèle que les cellules desquamées de la membrane muqueuse sont plus que normales, cela peut indiquer le développement de la maladie.

D'où vient l'épithélium dans l'urine

Les voies urinaires sont recouvertes d'une fine couche d'épithélium. Chaque département se distingue par ses caractéristiques microscopiques, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

L'urine se forme après filtration, sécrétion et réabsorption de substances dissoutes dans le plasma sanguin. Du système de la cupule et du bassin, l'urine finale s'écoule des uretères dans la vessie. Pendant longtemps, l'urine s'y est accumulée. Lors du remplissage de la vessie à la suite du réflexe conditionné, il se produit une miction et l'urine est excrétée par l'urètre.

Mise à jour de la membrane muqueuse est continue, et ce processus est accompagné d'une légère desquamation de l'épithélium. À cet égard, 1 à 3 cellules planes et de transition situées dans le champ de vision lors de la microscopie de sédiments urinaires sont la norme.

Si l'épithélium plat et transitoire dans l'urine d'un enfant est élevé, il est logique d'assumer des dommages à la membrane muqueuse du tractus urinaire pendant une inflammation ou après une blessure. L'épithélium rénal associé à des cylindres hyalins est le signe terrible d'une pathologie sévère des reins. Un tel résultat de l'examen est une raison pour des diagnostics supplémentaires.

Causes de l'épithélium dans l'analyse de l'urine

Le système urinaire pédiatrique (MVS) n’est pas complètement formé. Il présente les caractéristiques suivantes:

  • immaturité rénale fonctionnelle chez les enfants des 7 premières années de la vie;
  • emplacement bas du système bassin-bassin;
  • uretères étroits et frisés;
  • faiblesse musculaire de la vessie (hypotension);
  • violation de la miction chez les enfants d'âge préscolaire;
  • système de communication du flux lymphatique rénal et intestinal, par lequel une infection de la cavité abdominale pénètre dans les reins.

Chez un nouveau-né, tous les types de cellules épithéliales sont autorisés dans l'urine. Cela est dû aux processus adaptatifs et à l'immaturité relative des reins dans les premiers jours après la naissance. Après 2 semaines, le taux d'urine doit être conforme aux indicateurs pour les enfants de moins d'un an.

La jeune fille est plus susceptible d'avoir des modifications inflammatoires des organes génitaux et de l'urètre. Par conséquent, dans l'urine, l'épithélium squameux peut être détecté en grande quantité.

Cela est dû au fait qu'ils ont un urètre large et court et que son orifice de sortie est situé à proximité immédiate des organes génitaux externes et de la région périanale.

Les sédiments urinaires contiennent de l'épithélium squameux dans de telles pathologies chez les enfants:

  • inflammation des organes génitaux (vulvovaginite, balanoposthite);
  • annexes chez les filles;
  • lésion de la membrane muqueuse au cours d'interventions médicales (cystoscopie, cathétérisme de la vessie, stenting);
  • néphrolithiase (lésion des tissus par les bords des calculs);
  • dommages à l'épithélium de sable, cristaux de sel;
  • la cystite;
  • malformations congénitales de l'AIM;
  • congestion de la vessie, violations de sa vidange;
  • l'urétrite;
  • reflux vésico-urétéral (rejet d'urine dans l'uretère);
  • tumeurs du système urinaire
  • pyélonéphrite.

Les causes extrahépatiques de l'épithélium dans l'urine comprennent les processus purulents étendus, les brûlures, les médicaments (sulfamides, diurétiques, antihypertenseurs) et les infections intestinales. L'épithélium rénal apparaît dans l'urine avec l'amylose, la glomérulonéphrite, la tubulonécrose, la tuburéculose, des lésions toxiques aux reins.

Symptomatologie

Les maladies du système urinaire s'accompagnent de symptômes divers et non spécifiques. Les principaux symptômes de pathologies des reins et des voies urinaires chez les enfants d'âges différents sont:

  • des crampes, une sensation de brûlure en urinant;
  • difficulté d'écoulement d'urine;
  • malaise;
  • douleur d'intensité variable dans l'abdomen, le bas du dos;
  • fièvre
  • perte d'appétit, refus de manger, régurgitation chez le nourrisson;
  • gonflement du visage et général;
  • faiblesse, somnolence sévère.

L'apparition d'érythrocytes, de bactéries, de mucus, de leucocytes et de cylindres devrait inciter les parents à protéger leurs parents. L'inflammation active est caractérisée par des modifications dans l'analyse du sang périphérique.

Que faire

Si l'enfant présente des symptômes indiquant la pathologie des organes du MVS, de l'épithélium transitoire et rénal, des leucocytes, du sang, des microbes se trouvant dans l'urine, des recherches supplémentaires sont nécessaires. Le schéma de diagnostic des dommages présumés aux reins inclut les méthodes de laboratoire et instrumentales suivantes:

  • échantillonnage de Nechiporenko, Zimnitsky;
  • analyse quotidienne de l'urine;
  • ensemencement bactérien sur la flore et sa sensibilité aux agents antimicrobiens;
  • étude de contrôle des sédiments urinaires conformément aux règles de collecte des matières;
  • Échographie des organes pelviens et des reins;
  • cystoscopie (examen de la membrane muqueuse de la vessie et de la bouche des uretères à l'aide d'un endoscope);
  • radiographie excrétrice;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • analyse sanguine biochimique et clinique;
  • Consultation urologue, gynécologue.

Selon les résultats de l'examen, le médecin (néphrologue, urologue, pédiatre) pose le diagnostic final, ce qui justifie la désignation de mesures thérapeutiques. Selon la pathologie, le traitement peut inclure

  • antibiothérapie selon l'agent pathogène identifié;
  • cours de nootropiques et de sédatifs;
  • immunocorrection;
  • thérapie de vitamine;
  • régime alimentaire conforme au régime de consommation;
  • l'utilisation d'uroseptiques;
  • phytothérapie;
  • traitement de physiothérapie;
  • irrigation de la vessie avec des solutions antiseptiques et antibactériennes.

Les troubles des reins et des voies urinaires s'accompagnent toujours de modifications de l'analyse générale des urines. L'apparition d'épithélium dans le sédiment urinaire est une indication pour un examen approfondi de l'enfant. Il est nécessaire d'exclure ou de confirmer la maladie et de prescrire un traitement.

Épithélium plat dans l'urine d'un enfant - ce que l'analyse dit

Les cellules épithéliales tapissent la majorité des organes humains. Lorsque l’urine passe dans le système urinaire, elle entre en contact avec les cellules de l’épithélium, qui peuvent s’exfolier et se retrouver plus tard dans l’analyse de l’urine.

Types d'épithélium

L'épithélium trouvé dans l'urine au cours de l'étude peut être de trois types:

Cellules épithéliales plates

En raison des caractéristiques anatomiques de la structure du système urogénital, on trouve presque toujours de l'épithélium squameux chez la femme. Chez les hommes, la présence de tissu épithélial plat, même en petite quantité, peut indiquer la présence d'une infection dans les voies urinaires.

Cellules épithéliales rénales

L'épithélium rénal dans l'urine est un symptôme de la pathologie des reins. On peut parler de pyélonéphrite, de lésions toxiques, de néphrosclérose, de lésions des cellules tubulaires (nécrose tubulaire), du rejet d'un organe greffé ou de problèmes de circulation sanguine. Chez une personne en bonne santé, l'épithélium rénal est absent dans les urines.

Cellules épithéliales de transition

L'épithélium transitoire urinaire indique des maladies du système urinaire, notamment des calculs rénaux, une cystite ou une pyélonéphrite.

Les raisons de l'augmentation de l'épithélium plat

S'il y a beaucoup de tissu épithélial plat dans l'analyse d'urine, nous pouvons parler de maladies du système urinaire, telles que la cystite ou la néphropathie (y compris la néphropathie à IgA ou la néphropathie analgésique).

Les normes

En fonction des résultats de l'analyse, le technicien de laboratoire indique le nombre de cellules détectées dans le champ de vision. Sous le champ de vision, on comprend l'espace sur la lame qui peut couvrir le microscope. Chez un enfant en bonne santé, une femme (y compris pendant la grossesse) et un homme, le niveau de tissu épithélial dans l'urine est différent.

Pour les femmes

Les cellules de l'épithélium squameux se trouvent dans l'urine d'une femme, même en l'absence de problèmes de santé. La raison en est que les cellules épithéliales tapissent le vagin, les petites lèvres, les petites lèvres, l'urètre et la vessie. Exfoliants, ils pénètrent dans l'urine et sont éliminés du corps.

La norme pour les femmes - 2 à 3 cellules dans le champ de vision (certains laboratoires autorisent jusqu'à 10 unités). Le nombre de cellules plates dans l'urine est associé à la phase du cycle menstruel. Une immunité affaiblie associée à des troubles menstruels entraîne une augmentation de la sécrétion d'épithélium squameux.

L'absence complète de cellules dans l'analyse peut indiquer des processus atrophiques dans la couche épithéliale. Niveau élevé - un symptôme du processus inflammatoire.

Pendant la grossesse

Le système urinaire d'une femme pendant la grossesse est exposé à des charges accrues, la taille de l'utérus augmente et des changements et une compression des organes internes sont possibles. En conséquence, les cellules s’exfolient plus intensément qu’avant la grossesse.

Le taux normal de tissu épithélial pendant la grossesse peut atteindre 5 unités. L'enquête est réalisée au stade initial de la grossesse et est répétée régulièrement.

Chez les hommes

Pour un homme, l'épithélium dans l'urine n'est pas caractéristique. L'indicateur de taux - l'absence de cellules dans le champ de vision. Le tissu épithélial pénètre dans l'urine exclusivement à partir de la partie inférieure de l'urètre. Si l'analyse révèle la présence d'épithélium, le médecin suggérera la présence d'une inflammation dans le système urinaire et ordonnera un examen supplémentaire.

Avoir un enfant

Pour un enfant nouvellement né, la présence de tout type d'épithélium dans les urines est considérée comme normale. L'explication de ce phénomène réside dans l'immaturité du système urinaire de l'enfant, son adaptation aux nouvelles conditions d'existence. Au fur et à mesure que l'enfant se développe, l'épithélium autorisé dans l'urine diminue, se rapprochant des valeurs normales de l'homme et de la femme adultes.

Conditions de test

Souvent, les cellules épithéliales squameuses sont détectées dans l'urine à la suite d'une préparation inadéquate pour l'analyse.

Pourquoi l'épithélium squameux peut-il apparaître dans l'urine?

Nous traiterons de la question de savoir si un épithélium plat normal peut être contenu dans l'urine d'un enfant et d'un adulte. À la suite de l'analyse générale de l'urine, celle-ci sera affichée dans une ligne spéciale. Habituellement, il indique le nombre d'unités dans le champ de vision du technicien. Vous pouvez déterminer leur présence chez un adulte lors d'une analyse générale de l'urine.

Le champ de vision est un frottis d'urine pris sur une lame dans le champ de vision d'un microscope. Les cellules épithéliales dans l'urine peuvent normalement être comprises entre 1 et 2 unités dans le champ de vision. Ils pénètrent dans les urines des organes génitaux externes lors du renouvellement de la couche cornée externe.

Pourquoi ce phénomène se produit-il?

Les cellules épithéliales sont des formations qui forment une couche protectrice à l'intérieur et à l'extérieur du corps humain. En particulier, il comprend les muqueuses, la peau et les parois internes des vaisseaux sanguins. Mais selon ses propriétés morphologiques, l'épithélium peut être de trois types:

  • l'épithélium squameux est présent sur les organes externes entourant l'urètre;
  • un type de transition qui peut être excrété par les voies urinaires;
  • les cellules rénales dans l'urine ne se produisent normalement jamais, elles tapissent les surfaces internes du pelvis rénal et ne sont séparées que dans les maladies inflammatoires.

Les indicateurs normaux peuvent largement dépendre de la précision de la collecte d’urine pour une analyse générale. En particulier, les organes génitaux externes doivent être soigneusement lavés et séchés avec une serviette ou une serviette propre. Lorsque vous urinez, la première portion d'urine doit être jetée dans les toilettes et seul le liquide subséquent doit être collecté dans un récipient.

Est-ce la norme pour un enfant?

Comme déjà mentionné, l'épithélium squameux dans l'urine est presque toujours présent chez les femmes et les filles. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la moitié féminine souffre.

Les cellules pénètrent dans le liquide de la région vaginale, où le renouvellement muqueux est le plus intense. Chez les hommes, cela peut apparaître dans l'urine, mais la présence de ces inclusions est l'exception plutôt que la règle.

Normalement, il ne peut y avoir qu'un type de cellule plate.

Dans l'urine d'un nouveau-né au cours des premières semaines de vie, il peut y avoir un petit nombre d'épithélium rénal et de transition. Chez un nouveau-né, ceci est considéré comme une norme acceptable. Cela est dû à l'adaptation du système urinaire du nourrisson aux nouvelles conditions d'existence.

À un âge plus avancé, ce phénomène résulte de l’ajout d’une infection du système urinaire. La présence de cellules épithéliales rénales est un signe clair d'activité rénale altérée, qui peut être associée à la glomérulonéphrite, à la pyélonéphrite et à l'amylose.

Article lu 17549 fois (a).

Plus de cette catégorie:

  • La méthode de laboratoire de sondage duodénal est utilisée en cas de besoin de fonctions...
  • Vous pouvez lire sur l'arthroscopie et à quelles fins elle est utilisée dans cette...
  • Les neutrophiles peuvent être augmentés ou diminués en fonction de l'état du système immunitaire...
  • Pour le diagnostic, le matériel de biopsie et l'injection de drogue...

Epithelium dans l'urine d'un enfant: un seul appartement, rénal transitoire, normal

Chaque parent se soucie de la santé de son enfant et veut toujours être au courant des problèmes éventuels pouvant entraîner des conséquences indésirables. Le principal indicateur de la santé d’un enfant est l’urine, car elle reflète principalement tous les changements qui se produisent dans le corps de l’enfant.

Et si soudainement votre enfant se plaint de défauts de couleur ou d’impuretés dans la composition de ce liquide, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Un tel état signale que des changements inhabituels pour un organisme en bonne santé se produisent avec l'urine, ce qui constitue toujours une raison sérieuse de consulter un médecin.

Types d'épithélium des voies urinaires

Epithelium en analyse d'urine générale

Si, après la fin de l'analyse clinique de l'urine, le décodage indique que l'épithélium est à plat dans l'urine de l'enfant, il est nécessaire de consulter un médecin.

Mais cette substance est d'autres types.

En fonction du type d’espèce issue de ce liquide physiologique, les médecins déterminent ce qu’il faut faire avec l’enfant et quelles procédures diagnostiques ou thérapeutiques lui prescrire.

Les cellules épithéliales (tégumentaires) existent sous trois types différents. Ils sont conçus pour former une couche protectrice sur le corps humain, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur. Les membranes muqueuses, la peau, les parois des vaisseaux sanguins - tous ces éléments du corps humain sont composés de cellules épithéliales. Mais ces cellules sont divisées en trois types différents et, sur les organes du système urogénital, elles sont réparties différemment:

  • les cellules de l'épithélium squameux recouvrant l'urètre, ainsi que les grandes lèvres internes et internes ainsi que le vagin (chez les femmes);
  • apparence transitoire, tapissant la vessie, la muqueuse urétérale, le pelvis rénal et chez les garçons - et la prostate;
  • épithélium rénal à l'intérieur des tubules des organes correspondants.

Simultanément, le taux d'indices d'excrétion de ces cellules avec l'urine d'un adulte ou d'un enfant subit des modifications en fonction de l'état général de ce système.

Par exemple, on observe presque toujours un épithélium plat ou transitoire dans l'urine d'un enfant, et pour les maladies inflammatoires ou les lésions des organes tapissés par ces cellules, le sel cristallisé, leur nombre dans l'analyse augmente.

Mais le troisième type de telles cellules, rénales, est absent dans la majorité des cas en analyse normale, et dans les cas où sa détection (2 à 4 cellules au microscope) est accompagnée par la libération de protéines, de globules blancs, de cylindres et de globules rouges, on parle de processus pathologiques graves, circulant dans les reins ou d'autres organes du système urinaire. Si le cas de détection de l'épithélium rénal est unique dans l'urine, il est également considéré comme une variante de la norme, s'il n'est pas confirmé après des analyses supplémentaires.

Norma

Selon les normes en vigueur adoptées par les médecins, le nombre de cellules épithéliales observé lors de l'examen microscopique d'un échantillon d'urine devrait normalement être égal aux valeurs suivantes, en fonction du type spécifique de ces cellules. La table d'informations ressemble à ceci:

  • 2-4 pour plat;
  • 1-3 pour la transition;
  • 0 pour le rein.

Les exceptions sont considérées comme des bébés, qui viennent de naître. Au cours des 14 premiers jours de la vie dans l'analyse d'urine, ils peuvent être trouvés dans l'épithélium des trois espèces en une quantité de 2-3 à 5-7 cellules dans le champ de vision, ce qui sera considéré comme la norme. Cela est dû à des changements dans le système urinaire, qui ne s'adapte qu'à la vie autonome de l'organisme dans les conditions du nouvel habitat.

Dans les cas où les enfants plus âgés ont plus de cinq cellules, il est nécessaire de consulter immédiatement la clinique la plus proche.

Le médecin doit examiner les résultats de l'analyse d'urine et attribuer des mesures de diagnostic appropriées visant à identifier le coupable de cet état du système génito-urinaire chez une petite fille ou un garçon.

Il arrive rarement qu'une petite augmentation du nombre de cellules épithéliales (jusqu'à 3-4 ou même 4-6) chez un enfant soit considérée comme normale, ce qui est associé à une prédisposition génétique.

De plus, dans certains cas, cette valeur peut augmenter la violation de l’algorithme de collecte de matériel biologique pour analyse. Lors de l'étude générale répétée de l'urine collectée conformément à toutes les règles, les valeurs ne dépassent pas la norme. Pour effectuer une collecte correcte de l’urine, vous devez suivre un algorithme spécifique:

  • laver et sécher les organes génitaux externes de l'enfant;
  • collecter l'urine excrétée au milieu du processus de vidage;
  • livrer le contenant de matériel biologique à la clinique dès que possible.

Causes de

Si nous parlons de facteurs pathologiques qui entraînent une augmentation du nombre de cellules épithéliales (jusqu'à 2,9%) dans l'analyse de l'urine, il existe une assez grande liste de maladies pouvant être responsables du développement d'une affection similaire. Tout d'abord, ceux-ci incluent les maux suivants:

  • processus inflammatoires localisés dans les voies urinaires (cystite, urétrite);
  • maladie rénale (congénitale et acquise);
  • troubles circulatoires dans le système urinaire;
  • la formation de calculs ou d'une quantité excessive de sel sortant avec l'urine;
  • processus inflammatoires présents dans les organes génitaux externes;
  • stagnation de l’urine résultant de stress, de pathologies du système nerveux ou du manque d’empressement de l’enfant à aller aux toilettes;
  • reflux de ce fluide biologique dans les voies urinaires;
  • utilisation à long terme de médicaments entraînant une accumulation de sel et l'apparition de spasmes dans les voies urinaires;
  • la formation de pus dans le corps humain, l'intoxication et d'autres causes de toxicose.

L'une des raisons est l'utilisation à long terme des médicaments.

Si l’épithélium des reins (tubules tapissés) est observé lors de l’analyse d’urine, il s’agit toujours d’une preuve de la présence de processus pathologiques graves dans le corps de l’enfant. Dans le nombre prédominant de cas, les maladies suivantes sont enregistrées:

  • glomérulonéphrite;
  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • tuberculose rénale;
  • pathologies congénitales du développement des reins et des voies urinaires, affectant négativement les glomérules;
  • nécrose tubulaire (mort du tissu rénal);

La mort de tissus dans l'appareil rénal peut être causée par des lésions caractéristiques, une intervention chirurgicale, une sepsie (distribution de pus), des transfusions sanguines inadéquates et une forte diminution de la pression artérielle.

Cette condition est considérée comme extrêmement dangereuse (le nombre de cellules analysées passe de 8 à 10) et, dans certains cas, l’absence de traitement adéquat en temps voulu nécessite le début de la réanimation.

Symptomatologie

Tout d'abord, le médecin s'intéressera plus particulièrement aux signes suivants de la maladie:

  • douleur pendant la vidange;
  • stagnation de l'urine, jet faible;
  • gonflement;
  • faiblesse accrue, léthargie, somnolence;
  • augmentation de la température corporelle;
  • perte d'appétit;
  • troubles du sommeil;
  • douleur lombaire;
  • excrétion avec l'urine de sel, érythrocytes, protéines, mucus, bactéries.

Si un ou plusieurs des symptômes de la liste sont trouvés, les médecins utilisent les méthodes suivantes pour étudier la santé d'un petit patient afin d'établir un diagnostic précis:

  • analyse d'urine selon Nechiporenko, Zimnitsky, test de trois verres;
  • Échographie du système urinaire;
  • IRM et CT;
  • examen cystoscopique.

Ce n'est que lorsque le coupable exact d'un tel changement a été établi dans le corps de l'enfant que le début de l'action thérapeutique devient possible. Il est important de noter qu'ils ne doivent pas viser à éliminer le symptôme séparément, mais à éliminer la cause de l'apparition de cellules épithéliales dans l'analyse d'urine.

Prévention et recommandations

Toute maladie associée au système urinaire constitue un grave danger pour la santé de l'enfant. Leur transition vers une forme chronique ou aiguë, entraînant la survenue de complications graves, peut avoir des effets néfastes sur le reste des organes et des systèmes du nouveau-né ou de l'adolescent.

Dans les cas les plus négligés, l'enfant commence à avoir des problèmes d'attention et de concentration, devient irritable, somnolent et perd progressivement le contact avec le monde extérieur.

Les parents doivent examiner attentivement l'état de santé de leur progéniture afin de lui assurer une vie saine. Par conséquent, en cas de problèmes de santé, d'inconfort pendant la miction ou d'autres symptômes similaires, ils doivent accompagner le bébé pour une consultation médicale.

Étant donné qu’un grand nombre de ces maladies à un stade précoce se manifestent sans symptômes cliniques graves, seules des mesures de diagnostic supplémentaires peuvent aider à les identifier. Les enfants les plus susceptibles de développer de tels maux sont les enfants, qui incluent au moins l’un des facteurs suivants:

  • pathologie héréditaire du système génito-urinaire;
  • problèmes de santé maternelle pendant la grossesse associés à l'appareil rénal (y compris toxicose);
  • accouchement difficile;
  • effets sur le corps des infections à staphylocoques ou à streptocoques;
  • accouchement précoce.

Que faire lorsqu'un épithélium plat apparaît dans l'urine?

Tout d'abord, ne paniquez pas. Le médecin vous demandera d’abord de répéter l’analyse clinique. Si ses résultats s'avèrent mauvais, un ensemble d'actions thérapeutiques sera sélectionné pour l'enfant afin d'éliminer le processus pathologique survenant dans le corps en croissance.

Si nous parlons d'inflammation de nature infectieuse, des antibiotiques sont prescrits (par exemple, le clavulanate et l'amoxicilline). En l'absence de circonstances favorables, la maladie peut passer au stade de pyélonéphrite. Dans ce cas, le céfotaxime ou le céfépime sera évacué.

Pour soulager l'inflammation, les démangeaisons et l'œdème chez les enfants, Canephron ou Furagin sont prescrits dans la majorité des cas.

En outre, vous devez créer un régime alimentaire spécial pour l'enfant, en retirant la charge des reins, et surveiller sa conformité avec le bébé.

Cela signifie que le régime de consommation nécessite également une attention particulière - dans ce cas, l'eau claire et les boissons aux fruits sont considérées comme les liquides les plus appropriés.

Tout le processus de traitement doit être contrôlé par un médecin afin de préserver la santé de l'enfant et de prévenir le développement d'une maladie chronique.

Qu'est-ce que la présence d'épithélium dans l'urine chez les enfants

La santé de l'enfant, son bien-être physique et mental étant une priorité pour les parents, tout changement dans le bien-être de l'enfant est considéré comme une bonne raison de contacter le pédiatre local.

Dans ce cas, le spécialiste doit prescrire des tests de laboratoire - un test sanguin clinique et une analyse d’urine, dont les résultats complètent les données de l’examen de l’enfant.

Naturellement, tout changement dans les indicateurs, leurs déviations par rapport à la norme, en particulier les enregistrements du laber dans la colonne épithélium - «en grand nombre» dans l'analyse d'urine, suscitent l'inquiétude et la peur chez les parents.

Nous comprenons la question

L'épithélium dans l'urine d'un enfant est l'un des indicateurs d'un test d'urine général.

Les signes de la norme et de la pathologie dépendent du type de cellule (épithélium plat, transitoire ou rénal) et de sa quantité dans l'urine.

Norma

L'épithélium squameux tapisse les parties inférieures du système urinaire: l'urètre et la vessie. Par conséquent, l'épithélium squameux dans l'urine d'un enfant est presque toujours présent en petite quantité, ce qui est associé à l'exfoliation des cellules des membranes muqueuses et à leur pénétration dans l'urine.

De même, la présence de cellules individuelles de l'épithélium de transition (cubique ou cylindrique) recouvrant le pelvis rénal, les uretères, la vessie et l'urètre supérieur est considérée comme la norme.

Lorsque l'épithélium dans l'urine d'un enfant indique une pathologie

Une forte augmentation de la présence d'épithélium plat ou transitoire («l'épithélium en grand nombre») indique la présence d'un processus inflammatoire dans le système urinaire:

  • une augmentation significative du nombre de cellules épithéliales squameuses indique uniquement des processus inflammatoires dans les sections inférieures de l'urètre (urétrite) et de la vessie (cystite), ainsi qu'une inflammation de la région génitale, une hygiène insuffisante des organes génitaux ou un non-respect des règles de collecte des urines;
  • L'augmentation de l'urine des cellules de l'épithélium plat et / ou de transition peut indiquer des maladies infectieuses et inflammatoires de l'urètre supérieur (urétrite), de la vessie (cystite), des urétreuses et du bassinet du rein (pyélonéphrite, urolithiase);
  • la présence d'un nombre quelconque d'épithélium rénal est considérée comme un signe défavorable et indique le développement d'une pathologie rénale: glomérulonéphrite, pyélonéphrite, hydronéphrose, pyélite, d'autres maladies dangereuses (néphrosclérose, nécrose tubulaire, tuberculose rénale) et de pathologies des reins et des voies urinaires congénitales.

En outre, à l'exception d'une forte augmentation de la présence d'épithélium dans les urines, avec le développement et la progression de la pathologie du système urinaire, il existe:

  • manifestations cliniques de la maladie: douleur pendant la miction, rétention ou incontinence urinaire, œdème, faiblesse grave, mal de tête, miction dans de petites portions d'urine, douleur dans le bas du dos, qui est soulagée par l'adoption de la position genou-coude;
  • une forte augmentation de l'analyse de l'urine autres indicateurs: protéines, globules rouges, mucus, leucocytes, sels, bactéries;
  • changements dans les analyses de sang;
  • modifications pathologiques des organes de l'appareil urinaire au cours des examens instrumentaux (échographie, tomodensitométrie, IRM, cystoscopie, urographie excrétrice).

Épithélium rénal dans l'urine d'un enfant: ce que cela signifie et ce qu'il provoque

Les changements survenant dans l'urine humaine peuvent renseigner sur l'état du corps et les maladies existantes. Par exemple, un changement de couleur de l'urine lorsqu'il devient plus foncé et la présence d'une odeur désagréable sont des raisons qui incitent un traitement urgent chez votre médecin ou votre urologue.

Le médecin vous prescrira les tests de laboratoire nécessaires ou des tests démontrant la présence ou l'absence de signes de la maladie.

Si, par exemple, l'épithélium rénal présent dans l'urine dépasse les normes maximales autorisées, il s'agit d'un grave problème de santé nécessitant un traitement rapide.

Indicateurs de l'épithélium dans l'urine

Si la quantité d'épithélium détectée lors des tests de laboratoire est supérieure à la normale, cela indique un problème.

Le rythme rapide de la vie des personnes les distrait de l'attention portée à leur propre santé.

Des situations de stress constantes maintiennent une personne dans une tension constante, de sorte que beaucoup ne pensent même pas à prêter attention à la couleur de leurs urines lorsqu'elles urinent. Cependant, les maladies rénales et, en général, l’appareil urinaire, occupent une place prépondérante dans la fréquence des consultations médicales.

Il est bon qu’une personne, au moins, remarque un changement d’odeur, ce qui justifie déjà une consultation urgente avec un médecin et un examen.

L'odeur de l'urine peut être complètement différente: dure, acide, elle peut sentir les aliments qui ont des arômes prononcés et ont été mangés la veille, ou il peut s'agir d'une odeur chimique.

Un test à domicile élémentaire peut être la prévention de nombreuses maladies courantes du système génito-urinaire et de l'organisme tout entier. Pour ce faire, au moins une fois par mois, urinez le matin dans un petit pot et évaluez visuellement la couleur et l'odeur du contenu.

Si l'odeur n'est pas caractéristique ou si vous remarquez une suspension trouble et des sédiments, vous devez contacter votre médecin et procéder à un diagnostic supplémentaire.

Qu'est-ce que l'épithélium dans l'urine?

Si, au cours de l'analyse de l'urine, plus de 10 cellules épithéliales sont détectées, cela indique généralement la présence d'une maladie du système urinaire chez le patient.

L'épithélium est une cellule de la couche superficielle des organes internes d'une personne, ainsi que du système urinaire.

Ces cellules sont toujours présentes dans l'urine dans une certaine quantité, car le passage de l'urine dans les voies urinaires interagit toujours avec elles. Ce qui est important ici, ce n’est pas leur présence en principe, mais seulement leur nombre.

Si, lors de l'analyse de l'urine, plus de 10 cellules épithéliales se trouvent dans le champ de vision du laboratoire, cela indique généralement la présence d'une maladie inflammatoire du système urinaire chez un patient donné. Mais même cela dépend du type de cellules présentes dans l'urine.

Types de cellules épithéliales dans l'urine

Selon l’âge et le sexe du patient, les standards cellulaires sont différents

En règle générale, dans les résultats des tests de laboratoire, l’assistant de laboratoire n’indique que les cellules de l’épithélium trouvées en grand nombre. En fonction de l'âge et du sexe du patient, les normes des cellules sont différentes, il existe trois types de cellules épithéliales:

  • Épithélium plat. La présence d'un grand nombre de ce type de cellules indique une maladie infectieuse. Les règles sont:
    • Les hommes adultes dans l'épithélium urinaire normal ne devraient pas en avoir. Leur présence indique la présence d'une pathologie puisque ces cellules ne peuvent pénétrer dans l'urine que par la partie inférieure de l'urètre;
    • Les filles et les femmes adultes peuvent avoir un épithélium plat dans les analyses, pas plus de 10 unités dans le champ de vision, car cela est dû au fait qu’il se trouve à proximité immédiate du vagin;
    • Chez le nouveau-né, au cours des 14 premiers jours de sa vie, jusqu’à 10 fragments d’épithélium plat dans le champ de vision de l’assistant de laboratoire sont autorisés dans l’urine;
  • Épithélium de transition. Une personne en bonne santé est considérée comme normale dans le champ de vision de 3 cellules au maximum de l'épithélium en transition. Ces normes sont les mêmes pour tous les sexes et tous les âges. Cela est dû au fait que ce type de cellules tapisse la surface du pelvis rénal, de l'uretère, de la vessie et de l'urètre et pénètre dans l'urine au moment où celle-ci est libérée et passe dans le système urinaire. Si une personne dépasse la norme de l'épithélium de transition, cela indique une maladie rénale;
  • Épithélium rénal. Les normes dans l'urine de ces cellules, en fonction de l'âge, sont les suivantes:
    • Chez les nourrissons de moins de 1 mois, jusqu'à 10 unités de l'épithélium rénal peuvent rester dans le champ de vision;
    • Chez l'adulte, l'épithélium rénal présent dans l'urine ne doit pas être présent, son apparition indique des lésions pathologiques du parenchyme rénal.

Normes de l'épithélium

Pour toute anomalie, vous devriez consulter votre médecin.

Il convient de noter immédiatement que la présence de cellules épithéliales dans l'urine n'est autorisée que pour deux types: les types à cellules en transition et les types à cellules plates. Dans le cas de l'épithélium rénal, la réponse est un - cela ne devrait pas être le cas, sauf pour les bébés de moins d'un mois après la naissance.

Selon le type de cellules épithéliales, son apparence est considérée comme normale dans les cas suivants:

  • Comme l'épithélium squameux recouvre la surface de l'utérus et du vagin chez les filles et les femmes, il est donc permis d'entrer dans l'urine de ce type de cellules, à condition que le nombre normal soit maintenu, c'est-à-dire jusqu'à 10 pièces dans le champ de vision du laboratoire;
  • Un type de cellule de transition peut être détecté dans l'urine de patients récemment traités ou en cours de traitement par des antibiotiques ou d'autres médicaments, ainsi que par une anesthésie récente.

Pourquoi avez-vous besoin de demander de l'aide médicale?

Les cellules épithéliales plates dans l'urine peuvent indiquer un processus inflammatoire dans les reins.

Un type d'épithélium différent, ou plutôt un excès des normes du contenu de ces cellules, indique la présence de diverses maladies. Ces diagnostics doivent encore être confirmés au cours d’examens supplémentaires, mais les premières hypothèses peuvent déjà être émises:

  • Les cellules épithéliales plates dans l'urine peuvent indiquer:
    • Processus inflammatoire dans les reins;
    • Inflammation chronique ou aiguë de la prostate chez l'homme;
    • La présence d'une infection dans les voies urinaires;
  • L'épithélium de transition dans l'urine peut indiquer la présence des conditions suivantes:
    • Troubles et maladies du système urinaire tels que: calculs ou sable grossier dans les reins, polypes et kystes, diverses tumeurs;
    • Insuffisance rénale, sous l’influence de diverses raisons;
    • Hépatite, y compris virale;
  • Les cellules épithéliales rénales dans l'urine apparaissent dans les cas de:
    • Inflammation rénale;
    • Infection d'autres organes internes, entraînant une augmentation de la température corporelle du patient;
    • Intoxication grave du corps après la consommation d'un médicament volumineux ou prolongé, ou après les effets toxiques de produits chimiques;
    • Immédiatement après une greffe de rein, lorsque celle-ci est rejetée.

En fonction de l'âge d'une personne et de son sexe, les caractéristiques de la présence de cellules épithéliales sont différentes.

Cellules épithéliales dans différents groupes de personnes

Chez les enfants, la présence de cellules épithéliales est lisible uniquement pendant la période d'adaptation du système urogénital à la vie autonome.

Le fait que les hommes indiquent déjà la présence d'une pathologie chez les femmes peut être absolument normal. Ceci s'applique également à la présence de cellules épithéliales plates dans l'urine de la femme.

Passant des organes génitaux féminins à l'urine, à condition que la quantité soit normale, ces cellules ne parlent pas de modifications pathologiques du système urinaire.

Par exemple, chez une femme non enceinte, l'épithélium squameux peut atteindre 10 unités, ce qui est normal, tandis que chez la femme enceinte, cet indicateur n'atteint normalement pas 5 cellules dans le champ de vision.

En ce qui concerne les hommes, leurs cellules épithéliales urinaires ne devraient normalement pas être du tout, ou seulement un type de transition allant jusqu'à 3 unités. Les seules exceptions sont les cas de pharmacothérapie, d’anesthésie, qui viennent de subir une intervention chirurgicale, après quoi il peut y avoir une augmentation du contenu de ces cellules dans l’urine.

Chez les enfants, la présence de cellules épithéliales est lisible uniquement pendant la période d'adaptation du système urogénital à la vie indépendante en dehors du ventre de la mère. Jusqu'à un mois après la naissance du bébé est donné pour cette période, en outre les mêmes taux que pour les adultes.

Les conséquences

En règle générale, les cellules épithéliales sont détectées par des tests de laboratoire et le patient en est informé par le médecin. Après détection, un examen de laboratoire et un examen instrumental supplémentaires sont attribués:

  • Analyse d'urine;
  • Analyse d'urine pour la biochimie;
  • Échographie du système urinaire, etc.

Dans certains cas, le patient, dans les analyses duquel l'épithélium est dépassé, ressent d'autres symptômes indiquant la présence d'une maladie.

Cela peut être une douleur dans le bas-ventre et le périnée, dans la région lombaire, une gêne lors de la miction, etc.

Dans une telle situation, il est nécessaire de rechercher de toute urgence une aide médicale pour un diagnostic précis et la prescription du traitement nécessaire par le médecin.

Épithélium urinaire

La norme pour une personne moderne de contrôler ses performances fonctionnelles. Plusieurs fois, nous devons faire face à la livraison d'une variété de medanalizov, en commençant par le général commun et en terminant par une recherche coûteuse et ciblée.

Nous visitons tous des laboratoires ou utilisons diverses méthodes de diagnostic rapide. Les personnes les plus raisonnables vérifient systématiquement leur état de santé afin de vérifier et d'exclure toute possibilité de développement de maladies.

Cette approche de l'état de santé aide à éviter beaucoup de problèmes, à traiter les maladies avant qu'elles ne deviennent des maladies négligées ou jusqu'à ce qu'elles deviennent des choses plus terribles.

Pour des raisons de simplicité, le contenu de prix et d’informations de pointe peut être appelé analyse d’urine. Les résultats de tels diagnostics aident à évaluer le travail des reins, vous permettent de connaître l'état de l'organisme tout entier. Les laboratoires modernes, si nécessaire, peuvent effectuer de nombreuses analyses différentes:

  • Analyse d'urine générale. Créé pour étudier les paramètres organoleptiques (quantité, couleur, odeur...), physico-chimiques (densité et acidité), biochimiques (protéine, glucose, créatinine...), microscopiques (épithélium, globules rouges, leucocytes...) et microbiologiques (bactéries).
  • Analyse d'urine selon Nechyporenko. Le plus souvent prescrit pour vérifier les paramètres, dont les résultats sont généralement améliorés, et la formulation du diagnostic final est difficile. Aide à identifier la pyélonéphrite, la cystite et d'autres affections accompagnées de sang dans les urines.
  • Analyse Zimnitsky. Il est nécessaire pour la fixation de la diurèse quotidienne (volume d'urine dérivé pour une période de temps spécifique).
  • Analyse de Sulkovich. En pédiatrie, il est très courant de déterminer la quantité de calcium chez un enfant. Si le niveau de calcium dans le corps de l’enfant est élevé, la production de vitamine D est excessive.
  • Ensemencement bactériologique. Produit pour l'ensemencement de bactéries à partir d'un échantillon donné.

Dans l'urine, vous pouvez trouver des composés, substances et organismes tels que:

  • les écureuils. On ne le trouve que dans les maladies du système urogénital. La protéine est très dangereuse pour les femmes pendant la grossesse, peu importe le trimestre.
  • glucose. Disponible chez les personnes atteintes de diabète sucré ou dans certaines maladies rénales (par exemple l'amylose et la néphrite).
  • créatinine. Chez les hommes, le taux est de 74 à 110, le taux chez les femmes de 44 à 80 ans, le nourrisson de 18 à 35 ans, les enfants de moins de 14 ans de 27 à 62. La violation des normes (taux de créatinine élevé ou diminué) indique un dysfonctionnement des reins.
  • cétones (acétone, acides acétoacétique et hydroxybutyrique). Les cétones sont obtenues si la décomposition des protéines et des graisses est incomplète. La présence de cétones indique un manque d'équilibre alimentaire, des signes précurseurs du diabète, une intoxication du corps ou même un cancer de l'estomac.
  • la bilirubine. Doit être absent. La présence de bilirubine annonce des affections hépatiques (hépatite, cirrhose) ou des lésions des voies biliaires.
  • urobilinogène. Sa présence indique un dysfonctionnement intestinal, certaines infections, une septicémie et des lésions hépatiques graves.
  • les globules rouges. Chez les hommes, une unité peut être détectée et jusqu'à trois unités est la norme chez les femmes. Indicateur élevé préfigure la glomérulonéphrite, l'infarctus du rein, l'urolithiase, le cancer du système urogénital.
  • les leucocytes. On trouve jusqu'à trois unités chez les hommes et jusqu'à six unités chez les femmes. La leucocytose accrue informe sur le passage des processus inflammatoires, sur les affections graves des organes urinaires (pyélonéphrite, prostatite, cystite, cancer).
  • l'hémoglobine. Doit être absent. Avertit d'une maladie hémolytique, du paludisme, d'un infarctus du myocarde, d'une intoxication par certaines substances.
  • cylindres. La détection simple est considérée dans l'ordre de la norme. Si la quantité est dépassée, selon le type de cylindre (érythrocyte et épithélial ressemblant à une cire granuleuse hyaline), de nombreux écarts sont jugés.
  • épithélium. On ne trouve pas plus de dix unités, bien qu'une telle norme ne soit adoptée que pour certains types d'épithélium (par exemple, plate ou transitoire). Si ce paramètre est supérieur, il s'agit alors d'un fonctionnement anormal des reins et de la vessie.
  • le sel Différents types de sels disponibles (oxalates, urates, phosphates) contribuent à l'apparition d'anomalies et de troubles divers.
  • bactéries. Semé en présence d'infections provoquant une prostatite, une cystite, une pyélonéphrite.
  • champignons Présent à différentes infections, l’utilisation à long terme d’antibiotiques ou dans des états immunodéficients.
  • l'amylase. Jusqu'à 17 unités pour hommes et femmes. Les déviations indiquent une pancréatite.

Ce sont les principaux paramètres étudiés dans le processus d’étude de l’urine. Avec de nombreux paramètres, nous en proposerons constamment très rarement. À propos de l’un des rares phénomènes - l’épithélium dans l’urine en dira plus en détail.

Épithélium urinaire

Tout le monde connaît la structure, les fonctions et les emplacements de la couche épithéliale.

Elle peut être monocouche (prismatique à plat, cubique) ou multicouche (kératinisante et non kératinisante) et transitoire. Les cellules épithéliales qui recouvrent le système urinaire humain peuvent se déliter au fil du temps.

Ce processus contribue à son entrée dans les sédiments urinaires. L'examen microscopique a révélé trois types de cellules: les cellules plates, les cellules de transition et les cellules rénales.

Que signifie la présence d'épithélium squameux?

La détection d'un petit nombre de cellules plates ne pose pas de problème, cela est particulièrement fréquent dans le matériel prélevé sur des femmes et est associé à des caractéristiques anatomiques.

Si ce facteur est élevé, il existe alors des processus inflammatoires (prostatite, cystite, urétrite) ou des affections gynécologiques.

Que signifie trouver des cellules de transition?

Ces cellules recouvrent la vessie, l'urètre, les uretères, les canaux rénaux du pelvis et de la prostate. Un petit nombre de ces épithéliums ne nécessite aucune action thérapeutique. Si l'épithélium de transition est augmenté, cela signifie que la personne est confrontée à des signes de cystite, à une lithiase urinaire, voire à une maladie oncologique.

On constate souvent que l'épithélium plat et / ou de transition se trouve dans des échantillons de personnes en bonne santé. Ce phénomène est associé à une mauvaise collecte d'urine. Pour que votre analyse donne le résultat correct, vous devez suivre les règles permettant de l'obtenir. L'urine est collectée le matin, ce qui rend toutes les procédures d'hygiène. Le réservoir de collecte doit être nettoyé, de préférence stérile.

Que signifie l'épithélium rénal?

Ces cellules sont recouvertes de tubules rénaux dans le parenchyme. Si de telles cellules sont détectées dans l'étude, il s'agit d'une déviation sans équivoque.

Une exception est l'analyse de l'enfant dans les premiers jours de la vie, car le corps du nouveau-né élimine les hormones restantes de la mère.

Dans d'autres cas, l'apparition de ces épithélium dans l'urine signifie la survenue de processus inflammatoires (pyélonéphrite, glomérulonéphrite) ou même de lésions graves (lésion rénale ischémique du diabète sucré).

Que signifie détecter l'épithélium chez un enfant?

Un enfant n'aura normalement pas plus de trois épithéliums dans l'urine, qu'il s'agisse de cellules plates ou de cellules de transition (cubiques ou cylindriques). Un taux accru dans différentes combinaisons indique différentes maladies.

Épithélium plat dans l'urine

La présence de cellules épithéliales dans l'urine peut indiquer le processus inflammatoire présent dans le corps du patient. L'apparition d'épithélium squameux dans l'urine peut avoir plusieurs causes.

  • Cystite - inflammation de la vessie causée par une infection bactérienne, virale ou fongique.
  • La néphropathie (une maladie rénale dont le fonctionnement est altéré) est de nature démétabolique. La maladie associée à des troubles structurels et fonctionnels des reins, se développant sur le fond de désordres métaboliques, accompagnée de cristallurie.
  • Caractère de la drogue de la néphropathie. Les changements structurels et fonctionnels dans les reins, se développant sur le fond de la thérapie pharmacologique.
  • Autres urétrites d'étiologies diverses.
  • Prostatite chez les hommes.

Dans ce cas, les médecins savent que la présence d'une petite quantité d'épithélium plat dans l'urine d'une femme peut n'indiquer aucune maladie, alors que le même indicateur pour les hommes indique clairement la présence d'uréthrite.

Interprétation de l'épithélium squameux dans l'analyse de l'urine

Presque toutes les surfaces et les cavités des systèmes et des organes du corps humain sont recouvertes de cellules épithéliales. Dans l'urine humaine, il existe trois types de cellules: les cellules plates, rénales et de transition. C’est sur laquelle de ces structures sont présentes dans le sédiment, et cela dépend de la direction que le diagnostic donnera au médecin traitant.

L'urine humaine passe par des voies et des organes liés au système urinaire. Et si dans l’urine, lors de tests de laboratoire, on trouve des cellules de l’épithélium de l’une des espèces (ou plusieurs à la fois), cela permet à l’urologue expérimenté de préciser quelque peu la pathologie et d’attribuer ultérieurement d’autres études.

Étant donné que la structure cellulaire de différents organes diffère les uns des autres, cela donne des raisons de parler d'une maladie particulière. Le décodage de l'épithélium squameux dans l'analyse de l'urine réside précisément dans cela.

En effectuant une analyse générale de l’urine, le technicien de laboratoire détermine non seulement le nombre de cellules épithéliales, mais les classe également en trois types existants. C’est sur le nombre et la nature des cellules épithéliales présentes dans l’urine et quel diagnostic préliminaire dépend du médecin du patient.

Si un épithélium plat est reconnu dans l'urine, sa quantité «parle» de la présence ou de l'absence de processus pathologiques dans le corps humain.

Si le technicien de laboratoire n'a pas plus de trois unités d'épithélium squameux dans l'urine dans le champ de vision, nous pouvons alors affirmer l'absence de toute pathologie urologique.

S'il y a plus de cellules à l'étude, le médecin peut fournir l'urétrite à titre de diagnostic préliminaire.

C'est la pathologie la plus courante chez l'homme - l'inflammation de l'urètre (urètre), causée par divers micro-organismes pathogènes (bactéries ou virus). Chez les femmes, la présence d'un grand nombre de ces cellules peut ne pas être un signe de maladie. Dans ce cas, il est nécessaire de répéter l'analyse, en respectant toutes les recommandations nécessaires.

Cellules épithéliales urinaires

Les cellules de l'épithélium squameux sont représentées dans le corps humain par l'endothélium, le mésothélium et l'épiderme. Il existe également une division en structures monocouches et multicouches.

Le mésothélium et l'endothélium se rapportent à l'épithélium squameux monocouche. L'endothélium recouvrait les parois internes des vaisseaux sanguins, ainsi que la cavité cardiaque. Les cellules de l'endothélium contiennent une petite quantité d'organelles.

Ils sont à un processus d'échange de haut niveau. Si la couche endothéliale est perturbée, de tels changements entraînent la formation de caillots sanguins et, par conséquent, une thrombose ou un blocage des artères.

La formation de ces cellules se produit à partir du mésenchyme.

Le mésothélium est également un épithélium squameux monocouche provenant du mésoderme. La couche mésothéliale recouvre les couches interne et externe de toutes les membranes séreuses. Les cellules du mésothélium ont un contour polygonal, se connectant avec d'autres cellules avec des faces irrégulières.

La cellule du mésothélium a un ou deux noyaux et la coque, des fibres microscopiques courtes. Ces caractéristiques de la couche mésothéliale permettent aux organes internes de glisser librement sur la surface d'un organe voisin sans perturber son fonctionnement normal.

Dans le corps est présent et l'épithélium squameux stratifié, est divisé en:

  • Ectoderme - cellules épithéliales malpighiennes non kératinisées recouvrant la muqueuse de la cornée de l'œil, la membrane muqueuse du tube digestif dans les zones de ses sections anale et antérieure.
  • L'épiderme est un épithélium squameux kératinisant, qui est la peau d'une personne.

Par conséquent, la question se pose, qu'est-ce que cela signifie si des cellules de l'épithélium squameux apparaissent dans l'urine?

Si, lors de la livraison d'une analyse générale, une femme détermine les cellules de l'épithélium squameux dans l'urine, ceci est dans la plupart des cas la norme et ne nécessite pas de diagnostic plus approfondi.

Le processus de retrait des cellules épithéliales de ce type est réalisé du fait que cet épithélium est situé sur la paroi interne de l'utérus et sur les grandes et petites lèvres. Par conséquent, l'apparition d'épithélium squameux dans l'urine d'une femme peut indiquer qu'elle n'est pas bien préparée pour cette étude.

Chez les femmes, il est nécessaire d’examiner l’oculaire du microscope dans une plage d’au plus trois unités. On peut alors affirmer qu’elle est en bonne santé.

La question qui se pose est de savoir s'il peut exister un épithélium plat dans l'urine chez les femmes. Si «oui», est-ce normal? Les médecins sont unanimes à ce sujet: lorsqu’une étude générale de l’urine d’un homme en bonne santé est réalisée, même les cellules isolées de l’épithélium squameux ne doivent pas être détectées. S'ils sont présents dans l'urine d'un homme, cela indique en premier lieu la présence d'uréthrite.

Le diagnostic dépend du nombre de cellules dans le champ de vision. L'urologue analysera les résultats de l'analyse générale de l'urine et rédigera des recommandations. En cas de besoin, un rendez-vous lui sera demandé pour un examen supplémentaire. Ce n'est qu'après avoir reçu un tableau complet des changements pathologiques que nous pouvons parler d'une maladie spécifique.

Quand l'épithélium squameux est-il élevé dans l'urine?

Si l'urine est correctement collectée, le résultat de l'analyse aura une grande précision. Si l'épithélium squameux de l'urine est augmenté, il est probable que les organes du système génito-urinaire soient infectés et qu'ils doivent être identifiés et traités.

Quand beaucoup d'épithélium plat dans l'urine?

Il peut y avoir beaucoup d'épithélium plat dans l'urine chez les femmes, même en l'absence de pathologies urologiques. Après tout, ce type de cellules constitue la paroi du vagin, mais certaines d'entre elles peuvent pénétrer dans l'urètre par la vessie et l'urètre.

Chez les hommes, la situation est quelque peu différente. S'ils ont beaucoup d'épithélium plat dans leur urine, il ne peut pénétrer dans l'urine que par le tiers inférieur de l'urètre.

Si un grand nombre de cellules épithéliales plates est déterminé, l'urologue est alors enclin à diagnostiquer l'infection du tractus urinaire de l'homme. Après cela, un examen supplémentaire du patient est nommé, puis le diagnostic est concrétisé.

Épithélium à plat unique dans l'urine

Malgré les nombreuses méthodes innovantes de diagnostic, l'analyse générale de l'urine est toujours en demande.

La conduite correcte du matériel de recherche, et le spécialiste reçoit un résultat assez informatif.

Étant capable d'analyser ces écarts ou d'autres écarts par rapport à la norme, un médecin qualifié est en mesure de supposer la présence d'une pathologie et, plus spécifiquement, de programmer un examen supplémentaire.

Mais si l'analyse montre un seul épithélium plat dans l'urine, vous ne devriez pas vous inquiéter immédiatement. Sa présence insignifiante dans l'urine est un indicateur de la norme, car des cellules uniques peuvent y être présentes en permanence. L'essentiel est de bien préparer l'analyse, en suivant toutes les recommandations du médecin.

Épithélium plat dans l'urine d'un enfant

Ci-dessus, l'article a déjà soulevé la question de la présence de cellules épithéliales plates dans l'urine de l'adulte.

Il a également été précisé que ce sédiment est presque toujours présent chez les filles et les femmes, car l'épithélium de l'utérus change assez souvent et les cellules exfoliées sont tout aussi souvent éliminées du corps du beau sexe.

Alors que chez les hommes, leur présence est susceptible d'indiquer une infection des voies urinaires.

Un épithélium plat dans l'urine d'un enfant peut être détecté. Par exemple, les nouveau-nés dans l’urine peuvent avoir non seulement des cellules épithéliales plates, rénales et / ou transitoires, mais leur présence n’indique aucun type de maladie. Pour le nouveau-né est la norme. Et cela s’explique par l’adaptation du système urinaire de l’enfant au nouvel environnement de vie, extra-utérine.

En vieillissant, ces critères d'évaluation du changement de taux. Chez un enfant plus âgé, la présence d'épithélium squameux dans l'urine peut indiquer un processus inflammatoire d'étiologie infectieuse qui affecte le système urinaire du bébé.

Cet indicateur dans l'urine de l'enfant devrait normalement être réduit à l'absence de cellules épithéliales ou il ne devrait pas y en avoir plus d'une ou trois dans le champ de vision.

Mais les enfants, comme les adultes, doivent être préparés à cette analyse, sinon le résultat de l'étude pourrait être faussé. Par conséquent, avant de passer l'urine de l'enfant doit être complètement ébranlé.

Le pot dans lequel les tests seront remis doit être stérile. Seulement dans ce cas, on peut faire confiance au résultat de cette étude.

La présence d'épithélium squameux dans l'urine et l'ignorance des règles peuvent déranger une personne et la faire paniquer. Mais il s'avère que la valeur diagnostique spécifique des cellules de ce type n'est pas réalisée. Mais complètement leur présence dans l'urine ne doit pas être ignorée. Si l'analyse en détecte un grand nombre dans l'urine, cela peut indiquer un processus inflammatoire dans le système urogénital humain.

Par conséquent, pour ne pas vous inquiéter en vain, il est préférable de demander conseil à un spécialiste. Seul un médecin qualifié est en mesure de dissiper tous vos doutes et, si nécessaire, de recommander ou de prescrire des tests supplémentaires et un traitement efficace.

N'oubliez pas le diagnostic précoce - c'est une occasion de vous débarrasser de la maladie avec moins de pertes et de complications pour votre corps.

Plus D'Articles Sur Les Reins