Principal Anatomie

Exercices pour renforcer la vessie: règles et exemples pour adultes et pour enfants

Les violations de la miction chez les adultes et les enfants ne sont pas les seules pathologies pour lesquelles il est proposé de réaliser des exercices physiques visant à renforcer la vessie. Atonia, neurogénicité, syndrome d'irritation, prolapsus, polypes, hernie, diverticules, cystite, endométriose ou sclérose des parois de la vessie.

Voici une liste incomplète de maladies, dont une thérapie consiste en une thérapie par l'exercice. Cependant, il existe un certain nombre de maladies de la vessie dans lesquelles une motricité excessive est contre-indiquée.


Par conséquent, il est possible de s’engager dans une «activité autonome» et de faire des exercices spéciaux pour renforcer les muscles de la vessie uniquement pour la prévention des maladies des organes du bassin ou de l’incontinence urinaire chez les personnes âgées. S'il y a une maladie du système urogénital ou si une chirurgie pelvienne a été pratiquée, le médecin traitant devrait faire une série d'exercices pour la vessie, préciser quand et comment le faire, et comment compliquer et augmenter l'activité physique.

Graduation de l'exercice de la vessie

Ce type de mouvements séparés, tels que des exercices pour renforcer les parois de la vessie, qui ne formeraient que les fibres musculaires de ses parois, n’existe pas. Pourquoi

Les trois couches musculaires de la vessie ou du détrusor sont des faisceaux de cellules musculaires lisses qui ne sont pas contrôlés par la conscience humaine. Pour toucher les membranes musculaires et muqueuses (urothélium) de la membrane de la vessie, il est nécessaire de faire travailler les muscles voisins et pas seulement.

Pour renforcer la vessie est approprié un certain nombre d'exercices auxquels les muscles participent:

  • plancher pelvien;
  • entrejambe;
  • les abdominaux;
  • les cuisses;
  • les fesses

Il faut également comprendre que travailler avec ces muscles doit être différent:

  1. Les muscles du plancher pelvien, la surface interne des cuisses, les fesses, la partie inférieure de la pression abdominale et les muscles abdominaux obliques doivent être pompés selon un intervalle - plusieurs approches (de manière optimale 3) de répétitions dynamiques ou statiques d'un exercice avec des pauses minimes entre elles. Des exercices isométriques et de force (avec pondération) sont également présentés, ainsi que des exercices de fitball, en particulier des mouvements en position assise.
  2. Les muscles du périnée, des muscles fessiers et des muscles cuisse avant et arrière doivent être principalement étirés. Pour ce faire, adaptez les exercices spéciaux d’étirement ou de yoga asanas.

Lorsque vous effectuez des exercices pour les muscles du plancher pelvien, vous effectuez simultanément des exercices pour renforcer le sphincter (sphincters responsables de la rétention d'urine) et les muscles du diaphragme urogénital. La très grande majorité des sites et même la moitié des médecins praticiens conseillent de charger ces muscles presque constamment et de quelle manière le mode de contraction est utilisé.

Attention! Des études sur les exercices des muscles du plancher pelvien menées dans différents pays ont montré qu'un surdosage (un exercice excessif) exacerbait l'incontinence urinaire, entraînait des fuites et que les hommes pouvaient avoir des problèmes de relations sexuelles.

Il convient également de noter que les exercices pour les hommes, les exercices pour les femmes et les exercices pour renforcer la vessie chez les enfants sont les mêmes. Ils peuvent être effectués à partir de 3 ans. Seul le nombre de répétitions et d'approches sera excellent.

Cependant, les exercices spéciaux de Kegel pour la vessie, en raison des particularités de leur mise en œuvre et de la complexité des explications, ne peuvent tout simplement pas être réalisés, et l'exercice «Lift» de Kegel est réservé au sexe féminin, car il implique une tension sélective séquentielle des muscles entourant le vagin.

Comment est le renforcement de la vessie

Si la couche musculaire des parois de la vessie ne peut pas être sollicitée à volonté et si elle se contracte involontairement uniquement au moment de vider l'urine, alors quel mécanisme permet de les renforcer, d'accroître leur tonus et leur force?

Ceci est possible du fait que le travail des muscles voisins a les effets suivants sur la vessie:

  • la circulation sanguine dans les petits vaisseaux artériels pénétrant dans la membrane muqueuse augmente;
  • il se produit l'ouverture et le remplissage de petits capillaires dans lesquels, à l'état "normal", la circulation sanguine est à peine;
  • la congestion veineuse dans la région pelvienne est éliminée;
  • augmente le métabolisme dans les cellules musculaires de la vessie;
  • la saturation du sang en oxygène augmente, ce qui signifie que les processus d'oxydo-réduction sont accélérés et que la respiration des tissus est améliorée;
  • les cellules de l'excès de tissu adipeux viscéral sont brûlées, ce qui réduit le volume de la vessie et réduit son tonus.

Note Des exercices réguliers pour les muscles de la vessie et le renforcement du sphincter recevront des "bonus" qui faciliteront l'extension de l'orgasme et son augmentation du pouvoir des sensations, la réduction du volume vaginal, la possibilité d'introduire une variété de vie intime et d'obtenir des sensations supplémentaires chez l'homme lors des rapports sexuels.

Exemples d'exercices pour les parois de la vessie

Commençons par décrire les exemples avec des exercices accessibles aux plus petits. Bien sûr, il est préférable d’emmener l’enfant à la salle de thérapie par l’exercice pour des cours en groupe sous la direction d’un instructeur, mais s’il n’ya pas une telle possibilité, vous pouvez le faire vous-même.

L’essentiel est que la durée des séances d’entraînement augmente progressivement de 10 à 15 minutes, une à deux fois par jour, sous forme de jeu, et que le parent qui suit la leçon surveille de près l’humeur et le bien-être de l’enfant - ne lui permettant pas de «dormir». prendre congé d'un nombre suffisant de répétitions, mais ne l'a pas non plus autorisé et ne l'a pas obligé à faire l'exercice de toutes ses forces, «par l'intermédiaire de je ne peux pas».

Les avantages indéniables seront la tenue de leçons sur votre musique préférée et l'exécution d'exercices avec votre enfant. Timide que vous devrez aller pire que le sien, ne le faites pas. Au contraire, dans de tels cas, les enfants ne manifestent que plus de zèle et d’intérêt.

Pour les plus jeunes

Vous devez d’abord effectuer le premier exercice:

  1. Position de départ: le rack principal. Prenez une profonde respiration et un pas simultané sur le côté, écartez vos bras vers le haut et sur le côté, penchez-vous un peu en arrière, gonflez votre estomac, imaginez que le corps est un gros ballon gonflé.
  2. Maintenant, "la balle doit être emportée." En expirant bruyamment, faites un pas en arrière, assemblez vos jambes et penchez-vous en avant, en essayant de ne pas plier vos genoux et de vous toucher le front.

Le nombre de répétitions - 4-6.

Ensuite, laissez l’enfant être un «singe heureux». Cet exercice est toujours fait avec un bang. " Demandez à votre bébé de se déplacer dans la pièce à quatre pattes (pieds et paumes). Prenez 1-2 minutes pour cet exercice. Si l'enfant devient très excité, arrêtez l'exercice en levant les mains et en restant sur la pointe des pieds, puis continuez l'image du singe.

Ensuite, faites des exercices qui sont familiers à tout le monde et ne nécessitent pas d'explication particulière. Nous les présentons sous la forme d'une galerie de photos. Le seul "mais" - ne viole pas la séquence d'exécution spécifiée.

Et en conclusion du complexe, proposez à l'enfant de ressembler à un pape. Il est nécessaire d'avancer, reculer, latéralement à gauche et à droite.

Dans ce cas, demandez au bébé de ne pas plier les genoux, mais seulement de bouger les fesses. Au milieu de l'exercice, invitez-le à se rappeler et à bouger un peu comme il l'a fait tout à fait minuscule - plier les deux jambes en même temps, les genoux sur les côtés et tirer le cul vers les talons.

Comment étirer les muscles des enfants, de sorte que l'enfant soit assis sur les "divisions" longitudinale et transversale, vous pouvez le découvrir en visionnant la vidéo suivante:

Exercices de Kegel pour adolescents et adultes

Des exercices spéciaux, «inventés» par le gynécologue Arnold Kegel pour la prévention et le traitement du prolapsus utérin après l’accouchement, sont en fait empruntés à l’ancien système chinois «Exercice du cerf» et à l’ancienne pratique indienne «Gestes du cheval».

Pour renforcer les parois de la vessie, ces types d’exercices de Kegel conviennent:

  • contractions dynamiques des muscles du plancher pelvien effectuées selon plusieurs approches;
  • une série de soutiens statiques des muscles du plancher pelvien, suivis de leur relaxation.

Note Pour maintenir le tonus de la vessie, il est déconseillé d'effectuer de brèves pauses intermittentes de la miction, en raison de la tension du groupe musculaire concerné. Cet exercice est prescrit pour les problèmes de sphincters et est strictement interdit dans les processus infectieux et inflammatoires.

Les règles pour effectuer ces exercices sont les suivantes:

  • Vous devez faire tous les jours, matin et soir, pendant 20 à 30 minutes.
  • Pour commencer, les exercices sont exécutés en position ventrale avec les jambes pliées, vous pouvez ensuite maîtriser les mêmes mouvements, mais en position assise sur la chaise, puis passer à la position debout sur le sol et assis sur la balle. Il n'est pas interdit de réduire délibérément les muscles du plancher pelvien lors d'exercices de développement généraux ou de yoga asanas.
  • L'entraînement consiste à répéter le prochain bloc d'exercices.

Gymnastique pour renforcer la vessie chez les femmes et les hommes

La faiblesse de l'urée est considérée comme un problème qui cause beaucoup de problèmes. Elle rencontre le plus souvent les représentants du sexe faible, surtout à un âge avancé.

Mais la moitié masculine de cette pathologie ne laisse pas sans attention. Avant de prescrire des médicaments pour l'incontinence, il est nécessaire d'établir la cause exacte de cette affection.

Pourquoi les problèmes de miction?

Si l'urée est saine, l'urine s'y accumule en remplissant la quantité fournie. Dans ce cas, les récepteurs situés dans les parois de la vessie donnent des signaux au système nerveux central. En conséquence, la personne commence à ressentir une pression dans le bas de l'abdomen.

Après s'être débarrassé de l'urine, la vessie à l'aide des muscles de ses parois et des terminaisons nerveuses, responsables de la coordination de la réaction du tissu musculaire et du sphincter, est réduite en volume. Mais quand au moins un des éléments nommés ne remplit pas sa fonction, des complications surviennent lors de l’émission d’urine.

Il convient de noter que se réfère à la miction incontrôlée avec une variété d'augmentations de la pression dans l'abdomen. La toux, le rire et le levage d'objets lourds peuvent provoquer l'urine mortelle.

Cette affection peut survenir en raison du tonus réduit du sphincter urétral. Le plus souvent, il survient chez les femmes ménopausées, certains changements intervenant dans l'équilibre hormonal. Vous pouvez en apprendre davantage sur l'incontinence sénile de notre matériel.

Les bienfaits des exercices pour renforcer le plancher pelvien

L'efficacité ne peut être observée que lorsque les mouvements nécessaires sont effectués systématiquement. Le complexe de gymnastique comprend des coudes latéraux, des squats, une rotation circulaire du bassin, une tension musculaire suivie de relaxation, des retournements corporels.

Il est également nécessaire d’ajouter une imitation du vélo ou du ski, des mouvements de jambes croisées, une fixation, suivie de la compression du ballon avec les genoux, en alternant la flexion des jambes, l’élévation du bassin, la levée alternée des jambes tout en touchant leurs chaussettes avec les mains opposées.

La gymnastique thérapeutique et les exercices visant à renforcer la vessie chez la femme, développés par Kegel, ont un effet thérapeutique. Cela est dû à une augmentation du tonus musculaire dans le corps. De plus, les tissus de l'urètre et de l'urée endommagés commencent à être stimulés, sa fonctionnalité est stabilisée.

Comment effectuer la technique de Kegel?

Les experts affirment que les femmes qui exercent quotidiennement leur vessie pour renforcer les tissus musculaires du périnée pourraient se passer des nombreuses difficultés liées à l'urètre, à l'omission du vagin et de l'utérus. Il est recommandé d'effectuer les exercices suivants pour les muscles de la vessie:

  1. Les muscles de l’entrejambe se détendent et se rétractent rapidement. Cela devrait être fait à chaque opportunité appropriée, en fixant cet état pendant trois secondes. Ensuite, vous devez vous détendre, vous reposer et vous ressourcer. Les minutes sont autorisées pour effectuer les mouvements.
  2. Allongé sur le dos, vous devez lever votre jambe gauche à angle droit. Cette position est maintenue pendant cinq secondes, puis les jambes changent. Après cela, des mouvements similaires sont répétés à un angle de quarante-cinq degrés, complétant le soulèvement alterné des jambes de la surface du sol de trente centimètres. La jambe dans cette position est retardée de cinq à dix secondes, la respiration est autorisée sous n'importe quelle forme. Les mouvements visent à renforcer la presse et le bas-ventre.
  3. La position initiale est allongée sur le sol, les jambes pliées au niveau des genoux. Les pieds sont pressés les uns contre les autres, les genoux sont écartés aussi largement que possible dans différentes directions. Idéal - pour les amener au sol. Dans la position la plus basse, fixez les jambes pendant cinq secondes. Avec cet exercice renforce les muscles du périnée.
  4. Asseyez-vous sur le tapis, étirez les membres inférieurs, posez vos paumes sur vos genoux. Penchez-vous progressivement vers l'avant, en glissant vos mains sur vos jambes, en essayant de toucher le bout de vos doigts. Trempez-la pendant 5 secondes et revenez à la position initiale. Il faut faire le mouvement cinq fois.
  5. Mets-toi à genoux. Abaissez le bassin du côté droit, puis du côté gauche en essayant de vous asseoir et de rester dans cette position pendant cinq secondes. Faites quatre à cinq répétitions.
  6. Allez tout droit. Commencez à effectuer les pentes en essayant de toucher le sol avec vos mains.
  7. Accoudé au dos d'une chaise, accroupissez-vous, poussez le plus possible vos genoux et contractez le tissu musculaire du plancher pelvien. Pour commencer, trois squats suffisent, leur nombre se réduit progressivement à dix.
  8. Tiens-toi droit. Commencez à vous déplacer lentement, en plaçant alternativement une jambe avec le talon à la pointe de l'autre. Dans cette position, il est nécessaire de rester quelques secondes sans oublier de forcer les muscles internes des cuisses.
  9. Hanches le ballon est serré. Vous devez essayer de marcher dans la pièce pendant quelques minutes. Pour commencer, la balle peut être volée de grande taille. Au fil du temps, elle devrait être remplacée par une autre balle plus petite.

Les hommes ont recommandé cet exercice pour renforcer la vessie:

  1. Il est nécessaire de tendre lentement le muscle pubien-coccygien, compter jusqu'à cinq. Ne tenez pas vos doigts sur le muscle - il doit être ressenti dans le corps.
  2. Comptez jusqu'à cinq, détendez-vous lentement.
  3. Effectuer dix répétitions.

Exercice à faire tous les jours trois fois. Au stade initial de l'entraînement, il est autorisé à effectuer des mouvements en décubitus dorsal, de sorte qu'aucun poids supplémentaire n'agisse sur les muscles.

Le temps d’entraînement doit être augmenté progressivement afin qu’après quelques semaines il soit possible de supporter la tension des muscles de dix à trente secondes. Ayant renforcé les muscles, il est recommandé d’essayer une série d’exercices en position assise, debout et en marchant.

Conclusion

Entraîner les muscles aura beaucoup de temps. Mais si vous effectuez des exercices spéciaux chaque jour, les problèmes liés à l’émission d’urine commenceront progressivement à disparaître.

Comment renforcer la vessie chez l'homme

Dois-je m'inquiéter si ma vessie est faible

À son grand chagrin, la plupart des personnes à partir d'un certain âge remarquent qu'elles développent progressivement des problèmes de miction. Que cela vous plaise ou non, ils doivent se demander comment mieux et plus rapidement faire face à cette tâche, ce qui complique une vie normale. Il existe une réponse à cette question - ils peuvent être aidés par des exercices pour la vessie.

Une vessie faible peut causer beaucoup de chagrin à son propriétaire. Il convient de noter que le problème de l'incontinence concerne plus les femmes que les hommes, mais ces derniers ne sont parfois pas épargnés par un certain nombre de problèmes liés à ce sujet sensible.

Quelle est la raison principale de cette condition?

Une fois que vous avez décidé de cette question fondamentale, vous pouvez recevoir le traitement approprié et vous débarrasser complètement de ce problème ennuyeux et empoisonnant. Alors, comment fonctionne une vessie en santé? Il est capable d'accumuler l'urine à un certain niveau, après quoi il doit travailler avec un certain mécanisme, signalant par les terminaisons nerveuses au "propriétaire" que le moment est venu de le vider. Une personne, ressentant le même désir, avec l'aide de la volonté du corps, est capable de retenir l'urine dans la vessie jusqu'au moment opportun, sollicitant ainsi les muscles du périnée et le sphincter (dispositif de verrouillage) de la vessie. Si une personne a développé une vessie faible, elle ne pourra plus retenir l'urine et son contenu commencera à se détacher involontairement. Il suffit donc de créer une tension dans la cavité abdominale (avec une toux aiguë, par exemple, ou une levée de poids).

Les médecins constatent que les femmes ont un affaiblissement de la vessie beaucoup plus souvent que les hommes - environ trois fois. Cela s'explique par le fait que pendant la grossesse et l'accouchement, les muscles du pelvis et du périnée sont soumis à une charge très lourde, ce qui les oblige à s'étirer fortement et à les affaiblir. Dans certains cas, l'utérus est par la suite abandonné, ce qui commence à exercer une pression sur la vessie.

La ménopause ou la ménopause est un autre problème féminin. En raison de la restructuration hormonale du corps et de la diminution progressive de la production d'hormones féminines, le principal dispositif de blocage de la vessie, le sphincter, s'affaiblit et commence à retenir faiblement l'urine. Le résultat est une vessie faible.

L'incontinence chez les hommes est généralement causée par des problèmes liés à la prostate. Plus précisément, avec son augmentation (adénome de la prostate). Chez les hommes dont l'âge est passé à «cinquante dollars», de telles formations bénignes se produisent assez souvent - dans plus de 60% des cas. Les représentants du sexe fort commencent à s'inquiéter du flux constant d'urine et des difficultés à uriner.

Avant de parler de la manière de renforcer la vessie, il est nécessaire d'identifier les maladies pouvant créer des problèmes similaires avec la miction, tels que la cystite.

Quelles mesures aideront à résoudre le problème de la vessie faible?

Pour faire face avec succès à cette nuisance, il existe plusieurs moyens, notamment la pharmacothérapie, la médecine traditionnelle et, enfin, les méthodes de traitement chirurgicales, si les mesures précédentes n’étaient pas efficaces.

Certains médecins sont sceptiques quant aux recommandations de la médecine traditionnelle (non traditionnelle), proposant des herbes et des préparations pour renforcer la vessie.

Comment se débarrasser de l'incontinence est décrit dans la vidéo:

Dans les cas courants de faiblesse de la vessie, il suffit d’effectuer régulièrement des exercices spéciaux visant à renforcer les muscles du périnée et de la région pelvienne, ou plutôt du plancher pelvien. Les experts suggèrent les simples exercices suivants qu'il est recommandé de faire quotidiennement pour obtenir un résultat durable:

  1. Allongez-vous sur le dos, sur une surface dure (de préférence sur le sol) et essayez de vous détendre. Concentrez-vous sur la tension des muscles du périnée et du bassin, en essayant avec force de tirer l'anus (anus) et le vagin (pour les femmes). Cet état doit être maintenu pendant au moins 5 à 10 secondes, après quoi vous pourrez vous détendre. Exercice répété 5 fois.
  2. Dans la même position de départ, pliez vos genoux en laissant vos pieds sur le sol et serrez bien vos genoux. Concentrez-vous sur la tension des muscles du périnée. Maintenez la position pendant 5-10 secondes. Répétez 5 fois.
  3. Dans la même position initiale, serrez chaque jambe à l’estomac en sollicitant les muscles du périnée, puis remettez la jambe en place. Prodelyvat exercice 5 fois pour chaque jambe.
  4. Continuez à vous allonger sur le dos, placez une balle entre vos genoux et pressez-la fermement. Ensuite, essayez de soulever le bassin autant que possible et faites-le pivoter vers la droite / la gauche en position haute. Assurez-vous que la balle ne glisse pas. Exercice répété 8 fois.
  5. Pincez la balle entre vos genoux, comme indiqué dans l'exercice précédent, puis soulevez simultanément la partie supérieure du corps du sol jusqu'à la zone des omoplates et soulevez-la au maximum avec les genoux. Répétez 8 fois.
  6. Sans changer la position de départ (couché sur le dos), pliez les jambes au niveau des genoux, les pieds au sol. Essayez d'écarter vos genoux le plus possible sur les côtés et restez dans la position extrême pendant 5 à 10 secondes. Répétez 8 fois.

Les exercices proposés à votre attention contribueront à renforcer les muscles responsables de la miction. Même si vous n’avez pas le temps de faire un exercice spécial, essayez autant que possible de rester assis devant l’ordinateur dans le bureau ou devant la télévision sur le canapé, tendez les muscles du plancher pelvien, tirez l’anus vers vous et le muscle du périnée. Les experts considèrent que ces classes sont très efficaces.

Il existe des exercices spéciaux pour renforcer la vessie. Les fabriquer n'est absolument pas difficile et ne nécessite pas de temps supplémentaire. Juste besoin d'essayer pendant la miction d'interrompre le processus de vidange plusieurs fois. Cela sera peut-être difficile au début, mais avec le temps, vous aurez le sentiment que vous maîtriserez bien cette technique.

Dès que vous aurez la certitude que vous maîtrisez la situation avec l'urine, cela signifie que vous avez obtenu un certain succès et que la vessie est déjà visible.

Que recommande la médecine traditionnelle en cas de fuites urinaires?

Les experts recommandent une utilisation complète de tous les moyens pour renforcer les muscles de la vessie et du plancher pelvien. Des exercices physiques spéciaux associés à un traitement médicamenteux peuvent donner d'excellents résultats, évitant ainsi une intervention chirurgicale non souhaitée pour chaque patient. Les recommandations de la médecine traditionnelle peuvent être un bon ajout au traitement complet, qui désignera un urologue. Parmi ces recommandations figurent un bain d'infusion d'herbes des champs. Les préparer est très simple.

Que faire Mettre les matières premières préfabriquées à ébullition pendant 20 minutes dans cinq litres d'eau, laisser reposer, égoutter et verser le bouillon obtenu dans le bain préparé. Prenez cette procédure de préférence tous les jours pendant 30 minutes.

Ne vous fâchez pas si cela vous prend, ce qui doit être avoué, est un problème très désagréable. Vous êtes tout à fait capable de vous en sortir. Il est seulement nécessaire de bien comprendre que l'automédication est absolument inacceptable. En suivant les recommandations d'un spécialiste, vous êtes voué au succès!

Comment entraîner le sphincter de la vessie

Portail d'information médicale

Comment renforcer la vessie faible?

Vessie faible # 8212; problème assez commun, en particulier pour les femmes d'âge mûr et âgé souffrant de maladies récurrentes du système urinaire. Bulle faible # 8212; ce n'est pas une maladie, mais un symptôme de dommage systémique, dont les causes sont # 8212; très différent.

Physiologie de la vessie

La vessie est un organe musculaire creux et, comme tout muscle, elle peut être détendue et tendue. Chez une personne en bonne santé, ces deux conditions changent lorsque l'organe est rempli d'urine. Le volume de fluide pouvant contenir une bulle est d’environ 500 à 800 ml.

Règlement miction # 8212; C'est le résultat de la collaboration:

  • Musculature;
  • Les nerfs qui régulent les contractions des tissus musculaires;
  • Sphincter

Un dysfonctionnement d'au moins un des composants du système entraîne une altération de la miction. Les facteurs défavorables affectent à la fois la capacité du corps à conserver une quantité normale d'urine et la régulation du processus de miction.

L'incontinence urinaire est le problème urologique le plus courant. Bien que cette pathologie ne mette pas la vie en danger, elle est très désagréable: les symptômes de la faiblesse d'organe peuvent se manifester à l'endroit le plus inapproprié et à des moments inattendus. Selon les statistiques, en Russie, environ la moitié des femmes et 15% des hommes souffrent de faiblesse de la vessie et de l'incontinence urinaire.

Causes et signes d'une vessie faible

Chez les femmes, la faiblesse de l'organe urinaire est enregistrée 3 fois plus souvent, ce qui est associé aux caractéristiques anatomiques de la structure du système urinaire. La cause de la vulnérabilité des organes urinaires de la femme # 8212; dans un urètre plus court: cela augmente le risque d'infection de la vessie et d'autres organes (y compris les reins). De plus, la grossesse et l'accouchement ont un effet sur le tonus musculaire de la vessie. Ces processus entraînent un étirement et un affaiblissement du tissu musculaire du périnée, ce qui entraîne la chute des organes internes et la mise en pression de la vessie.

Les autres causes des organes affaiblis sont:

  • cystite chronique;
  • l'hypothermie;
  • pyélonéphrite récurrente;
  • exercice excessif;
  • ménopause et ajustement hormonal du corps.

Chez l'homme, les infections et les pathologies de la prostate entraînent un affaiblissement de la vessie. La présence d'adénome de la prostate (qui survient chez 50% des hommes de plus de 45 ans) perturbe l'écoulement normal de l'urine en comprimant l'urètre.

Les principaux symptômes de la faiblesse de la vessie sont # 8212; cette augmentation du nombre de besoin urgent d'uriner, réveil nocturne en raison du débordement de la vessie, l'incontinence urinaire.

Gymnastique pour renforcer le corps

Pour renforcer la bulle, vous pouvez utiliser des exercices spéciaux. Depuis le corps décrit # 8212; c'est un muscle, il peut subir un entraînement régulier. Plus précisément, les muscles du plancher pelvien, du bas de l'abdomen et du sphincter sont exposés et l'augmentation du tonus et de l'élasticité de ces zones de tissu musculaire entraîne inévitablement un renforcement de la vessie. Bien entendu, il est important de respecter la mesure: pratiquer ces exercices n’est possible qu’après consultation de l’urologue.

Des techniques spéciales ont été développées pour renforcer le plancher pelvien et les muscles abdominaux chez les femmes et les hommes.

Voici quelques-uns des exercices les plus efficaces qui devraient être effectués quotidiennement au cours du mois:

  1. Détendre et rétracter les muscles du périnée: cet exercice peut être effectué à n'importe quelle occasion. La tension des muscles du périnée devrait durer environ 3 secondes, suivie de la relaxation et du repos. Vous pouvez faire cet exercice plusieurs fois par jour.
  2. En position couchée, soulevez la jambe gauche de 90 degrés, maintenez la position pendant 5 secondes, puis changez de jambe.
  3. En position assise, les jambes allongées et les paumes des mains posées sur les genoux, essayez d’atteindre vos pieds jusqu’aux pieds: fixez le maximum d’étirement pendant quelques secondes.
  4. Allongez-vous sur le dos et serrez la balle entre vos genoux. Soulevez lentement le bassin, puis déplacez le bassin vers la droite, puis vers la gauche. Répétez plusieurs fois;
  5. Marcher sur la pointe des pieds: faire cet exercice est extrêmement utile pour renforcer les muscles abdominaux.

Lorsque vous effectuez des exercices, il est important de respirer régulièrement # 8212; c'est le seul moyen de maintenir la tension musculaire nécessaire dans les zones renforcées. Environ 3 semaines après cet exercice simple, les symptômes de la vessie faible vont commencer à s'atténuer, mais pour un effet durable, vous devez continuer à faire les exercices.

Correction de style de vie

Il est également nécessaire de corriger le mode de vie et la nutrition. Pour ce faire, suivez quelques directives simples:

  • Éliminer de l'alimentation les boissons gazeuses, le café, l'alcool, qui sont des diurétiques (diurétiques);
  • Stabiliser le poids en réduisant la consommation # 171; rapide # 187; glucides et lipides;
  • Les hommes devraient manger des aliments riches en zinc (ils ont un effet bénéfique sur la prostate et les organes urinaires);
  • Arrêtez de fumer (si cette habitude se produit).

Il existe également des médicaments pour renforcer le tonus musculaire de la vessie: ils sont prescrits par le médecin après un examen diagnostique.

Dans les cas avancés, des méthodes chirurgicales radicales sont utilisées pour éliminer à la fois les symptômes et les causes du dysfonctionnement d'organe décrit.

Trucs et conseils pour renforcer la vessie

La vessie faible cause beaucoup de problèmes à ses propriétaires, surtout par mauvais temps et par temps froid. La question de savoir comment renforcer la vessie est posée non seulement aux femmes, mais également aux hommes, bien que ces derniers souffrent beaucoup moins souvent de cette pathologie. Cependant, avant de corriger la situation et de prescrire un traitement, vous devez rechercher la cause de cette affection.

Pourquoi les problèmes de miction?

Dans une vessie en bonne santé, l’urine s’accumule jusqu’à remplir un certain volume. À ce stade, les récepteurs de volume situés dans la paroi de la vessie commencent à envoyer des signaux au système nerveux central. En conséquence, une personne ressent une sensation de pression dans le bas de l'abdomen en raison du débordement de la vessie. Après l'acte de miction, la vessie, à l'aide des muscles de ses parois, des nerfs, des contractions musculaires coordonnées et du sphincter, est réduite. Cependant, si même l'un des composants ci-dessus ne remplit pas ses fonctions, des problèmes de miction se posent.

Remarque: dans le cas d'un écoulement d'urine involontaire dû à une augmentation de la pression dans la cavité abdominale (toux, rire, soulever des poids, etc.), il s'agit d'incontinence. Cette affection est due à un tonus du sphincter inférieur de la vessie. Le plus souvent, il est observé chez les femmes pendant la ménopause en raison de modifications de l'équilibre hormonal.

Les principales causes de l'incontinence urinaire

Dans des conditions normales, lorsque les muscles de la vessie chevauchent l'urètre, l'urine ne peut pas sortir spontanément. Cependant, lorsque les muscles sont relâchés, une excrétion urinaire constante se produit, à savoir une incontinence.

Remarque: chez les hommes, l’incontinence urinaire se développe en raison de la survenue d’un adénome de la prostate.

Cependant, pour le fonctionnement normal des organes pelviens, ils doivent être correctement situés, ce qui dépend en grande partie de l’état des muscles du plancher pelvien. Par conséquent, répondant à la question de savoir comment renforcer la vessie d'une femme, le spécialiste attire l'attention non seulement sur le renforcement du sphincter et

muscles du plancher pelvien, mais aussi pour renforcer les muscles du bas-ventre.

Série d'exercices

Selon les experts, si les femmes effectuaient des exercices quotidiens pour renforcer les muscles du périnée, elles seraient en mesure d'éviter de nombreux problèmes de vessie, ainsi que l'omission du vagin et de l'utérus.

  1. Un exercice très efficace pour renforcer les muscles de la vessie est une relaxation active et une rétraction des muscles du périnée. Dans la mesure du possible, les experts recommandent de fatiguer les muscles du périnée et de les maintenir dans cet état pendant environ trois secondes. Ensuite, vous devez vous détendre, vous reposer et les forcer à nouveau. Ces mouvements devraient prendre environ une minute.
  2. I.P. - couché sur le dos, jambe gauche surélevée à 90 degrés. Il doit être maintenu dans cette position pendant 5 secondes, après quoi les jambes doivent être changées. Ensuite, les jambes gauche et droite sont alternativement levées selon un angle de 45 degrés, puis la distance entre la jambe et le sol ne doit pas dépasser 30 cm et il est nécessaire de maintenir les jambes dans cette position pendant 5 à 10 secondes. La respiration devrait être arbitraire. Avec cet exercice, les muscles abdominaux et le bas-ventre sont renforcés.
  3. I.P. - couché sur le dos, les jambes pliées aux genoux. Lors de l'exercice, les pieds sont pressés l'un contre l'autre et les genoux sont écartés le plus possible sur les côtés (idéalement, jusqu'au sol même). Dans la position la plus basse, vous devez rester 5 secondes. Cet exercice renforce parfaitement les muscles du périnée.
  4. I.P. - Assis sur le sol, jambes allongées, paumes sur les genoux. Petit à petit, en vous penchant en avant et en glissant ses mains sur ses jambes, vous devriez essayer d’atteindre le pied en restant 5 secondes dans la position extrême. Lors de cet exercice, les muscles du périnée et des abdominaux sont activement contractés. Il devrait être effectué 5 fois.
  5. I.P. - agenouillé sur le sol. Lors de l'exercice, le bassin est abaissé à gauche et à droite des genoux, essayant de s'asseoir complètement sur le sol et s'attardant dans cette position pendant 5 secondes. Il est nécessaire de répéter cet exercice 4-5 fois.

Améliorer le fonctionnement de la vessie est possible à presque n'importe quel âge.

  • I.P. - debout sur le sol. Nous effectuons des pentes élastiques en essayant d’atteindre le sol avec nos mains.
  • Squats appuyés sur le dos de la chaise avec une dilution maximale des genoux sur le côté et la tension des muscles du plancher pelvien. Vous pouvez commencer avec trois squats, amenant progressivement leur nombre à dix.
  • Exercice "démarche errante". Pour l'exécuter, on doit devenir droit, puis commencer un mouvement lent, plaçant le talon d'une jambe contre le bout de l'autre jambe, s'attardant dans cette position pendant quelques secondes et sollicitant la surface interne des cuisses.
  • Exercice avec le ballon. Au début, vous aurez besoin d'une grosse balle pour effectuer cet exercice, puis vous pourrez la remplacer par une balle plus petite. Il devrait être serré avec les pieds dans les hanches et essayer de marcher dans la pièce pendant 2-3 minutes, en essayant de ne pas laisser le ballon tomber pendant ce temps.

    L'entraînement musculaire est un processus assez long, mais si vous portez une attention particulière à des exercices particuliers chaque jour, la question de savoir comment renforcer les muscles de la vessie ne sera plus aussi urgente au moment où les problèmes s'atténueront.

    Quelques conseils utiles

    1. La condition est aggravée par le surpoids, en raison des kilos de pression supplémentaires dans la cavité abdominale.
    2. Effet très bénéfique sur la fonction des produits de la vessie contenant du zinc et de la vitamine A. Par conséquent, vous devez privilégier les fruits de mer, les céréales, les graines de tournesol, les légumes verts, les graines de lin ainsi que la décoction d’herbes de la mélisse.
    3. Mais il est préférable de refuser les épices et les épices, car elles ont un effet diurétique et irritant.

    Renforcement de la vessie par incontinence

    L'incontinence chez les femmes et les enfants est une affection désagréable et répandue. Les enfants ont plus souvent l'énurésie nocturne, mais cela se produit également pendant la veille. Chez les femmes, l’incontinence est causée par un affaiblissement des muscles du plancher pelvien, du périnée, de la vessie et du sphincter. La maladie chez les femmes apparaît souvent après l'accouchement, après un travail ardu et avec l'âge, au début de la ménopause.

    L'énurésie des enfants

    Chez les enfants, l'énurésie nocturne n'est pas seulement associée à l'affaiblissement des muscles de la vessie. Un enfant actif ou impressionnable dort très bien et est écrit, car le cerveau ne reçoit pas de signal à temps sur la nécessité d'aller aux toilettes. Ou l'enfant rêve qu'il est déjà venu aux toilettes, pisse dans les toilettes et se réveille dans un lit mouillé.

    Avec l'âge, ce problème disparaît de lui-même. Pour que l’enfant écrive au lit moins souvent en rêve, avant de se coucher, il est conseillé de ne pas trop boire, de lire un conte de fées calme la nuit. Dans la pratique populaire, il existe des moyens d'aider l'enfant. Il est conseillé de le réveiller 2 fois la nuit et de l'emmener aux toilettes. Et pour expliquer en langage clair que la vessie est un muscle, et si elle est entraînée, elle cessera d’écrire.

    Incontinence féminine

    Chez la femme, l'incontinence urinaire est un processus réversible. Pour résoudre le problème, vous devez tonifier les muscles affaiblis et éliminer le processus inflammatoire.

    Les mictions fréquentes peuvent être dues à la cystite, un processus inflammatoire de la vessie. Dans la cystite, la miction s'accompagne de spasmes douloureux de la vessie et d'une sensation de brûlure de l'urètre. Elle est traitée comme une inflammation.

    L'incontinence urinaire est l'affaiblissement des muscles de la vessie, du sphincter, des muscles du périnée et du petit bassin. Par conséquent, il existe un problème d'incontinence après la grossesse et l'accouchement, lorsque ces muscles sont affaiblis en raison de l'omission d'autres organes qui exercent une pression sur la vessie.

    Puis, avec l’âge et pendant la ménopause, les muscles de la vessie et, surtout, du sphincter s’affaiblissent. Pendant le fonctionnement normal de la vessie, celle-ci est presque complètement remplie, contenant jusqu'à 500 ml de liquide. En pathologie, lorsque les muscles s'affaiblissent, il ne se remplit que par un tiers, et le besoin d'aller aux toilettes commence.

    La chose la plus agaçante est que si une femme éternue, tousse, rit ou se penche, un peu d’urine coule spontanément. Les culottes mouillées, les changements fréquents de joints et l'idée que "peut-être que je sens l'urine" harcèlent les femmes, donnant ainsi lieu à divers complexes.

    Il existe de nombreuses façons de renforcer la vessie. Il est nécessaire de commencer à faire de la gymnastique, à mener un certain style de vie et à recourir à des remèdes populaires ou à des traitements médicaux, prescrits par le médecin, pour se débarrasser à jamais de tous les ennuis.

    Exercices pour renforcer la vessie

    Puisque le principal problème de la maladie est l'affaiblissement des muscles, le traitement principal est la gymnastique et la mise en place d'exercices spéciaux, renforçant les muscles impliqués dans la miction.

    1. Le principal muscle responsable de l'incontinence urinaire est le muscle qui ferme et ouvre le sphincter, la sortie de la vessie. Elle s'entraîne facilement. Chaque fois que la miction se produit, il est nécessaire de l'interrompre avec l'effort des muscles puis de continuer à la vider. Eh bien, si vous pouvez interrompre deux fois lorsque vous urinez. De tels exercices restaurent le tonus musculaire et l'incontinence disparaîtra presque.
    2. L'entraînement des muscles du périnée n'est pas non plus l'exercice le plus fastidieux et peut être fait n'importe où. Il est nécessaire de fatiguer les muscles du périnée pendant 3 à 5 secondes, puis de se détendre. Asseyez-vous sur une chaise ou faites la queue, allongez-vous pour vous détendre - faites de l'exercice partout et toujours.
    3. Dans les exercices suivants, vous devez marcher sur les orteils et faire des flexions, en essayant d’atteindre le sol du bout des doigts.
    4. Les muscles pelviens sont bien entraînés en effectuant des exercices de squats spéciaux. En tenant une chaise, écartez vos jambes le plus possible et accroupissez-vous.

    Après 2-3 semaines d'entraînement constant, les muscles se renforcent, l'incontinence urinaire diminue ou, en général, disparaît, mais vous ne devez pas arrêter de faire les exercices.

    Mode de vie et alimentation

    De bons résultats sont obtenus en contrôlant le nombre de visites aux toilettes. Il est considéré comme normal de vider la vessie toutes les 2 heures. Si vous suivez cet horaire, vous pourrez enseigner les cours # 171; # 187; la vessie fonctionne de cette façon.

    Avec l'excès de poids, il y a aussi une pression sur la vessie. Donc, jeter ces kilos en trop est bon pour cette maladie. Lorsque vous choisissez un régime, évitez les liquides diurétiques, les aliments épicés et les aliments épicés. Essayez de ne pas boire 2 heures avant le coucher et allez aux toilettes avant de vous coucher. Ensuite, vous pouvez bien dormir le matin.

    Il est nécessaire de vider complètement la vessie. Après être allé aux toilettes, attendez quelques secondes sans vous lever et essayez de faire pipi de plus. Ainsi, la vessie est mieux libérée et mieux capable de # 171; endurer # 187; 2 heures

    Renforcement des remèdes populaires

    Les remèdes populaires principaux comprennent les bains à remous d'herbes. Le plus simple est de préparer de la camomille et une ficelle, de mélanger la solution avec de l’eau chaude, mais sans brûler, et de prendre un bain assis pendant 10 minutes chaque jour.

    Aux remèdes populaires, on applique une boisson de guérison. Des quantités égales sont consommées: busserole, écorce de chêne, millepertuis et oiseaux des montagnes, le mélange est brassé avec de l'eau, a insisté. Boire 3 fois par jour avec les repas.

    Avant de commencer un traitement avec des remèdes populaires, consultez un médecin pour savoir si un tel traitement est compatible avec le traitement principal.

    Traitement de la toxicomanie

    La maladie s'est développée progressivement, est chronique et est donc traitée pendant une longue période. Le traitement médicamenteux peut accélérer ce processus. Il n'est pas nécessaire de nommer des pilules et des teintures. Il est nécessaire de consulter un urologue qui, après un examen complet, prescrira le traitement approprié avec une approche individuelle du patient. Généralement prescrits: médicaments hormonaux (en particulier à la ménopause), antidépresseurs, médicaments adrénergiques, etc.

    Parfois, pour renforcer la vessie, ils administrent des injections de toxine botulique. En fait, ce médicament, poison, fait référence aux neurotoxines. Il désactive les terminaisons nerveuses où l'injection est administrée et le problème d'incontinence de nature neurogène est rapidement résolu.

    Dans tous les cas, des problèmes d'incontinence urinaire et des mictions fréquentes doivent immédiatement consulter un médecin. Il est impératif d’être examiné et testé pour exclure des maladies plus graves. Le spécialiste étudiera en détail le problème du patient et sera en mesure de décider quel traitement sera le plus efficace et le plus sûr pour le patient.

    En combinant exercices thérapeutiques, remèdes populaires et médicaments, vous pouvez vaincre la maladie avec succès.

    Articles connexes:

    Sources: http://my-pochki.ru/pi/kak-ukrepit-mochevoj-puzyr.html, http://lechim-pochki.ru/kak-ukrepit-mochevoy-puzyir, http://aurolog.ru/ mochevoj-puzyr / enurez / ukreplenie-mochevogo-puzyrya.html

    Pas encore de commentaires!

    Comment renforcer la vessie, sans avoir recours aux pharmacies et aux opérations chirurgicales

    La faiblesse de la vessie peut donner à une personne un sentiment de malaise. Particulièrement avec zèle, ce problème inquiète les gens par temps froid et saisonnier. La réponse à la question de savoir comment renforcer la vessie, contrairement à l’opinion populaire, s’intéresse non seulement au sexe féminin, mais également au sexe masculin. Bien que, nous devons admettre que les hommes sont beaucoup moins sujets à cette maladie. Vous ne devriez pas paniquer immédiatement, en fait, le problème a une solution assez simple, mais tout le monde doit d'abord déterminer la cause individuelle de la faiblesse de la vessie.

    L'emplacement de la vessie dans le bassin

    Quelles sont les causes des problèmes de miction

    Pour un corps sain et fort, responsable de l'élimination des liquides, se caractérise par une accumulation d'urine allant jusqu'à un certain niveau, grâce à ses paramètres physiologiques. Lorsque le volume limite s'accumule, le récepteur spécifique, situé sur les parois de la vessie, envoie sa demande au système nerveux central. En conséquence, la personne commence à ressentir un inconfort croissant, qui affecte le quadrant inférieur de l'abdomen et indique la nécessité de se rendre aux toilettes.

    Dès que l'acte de vider est terminé, la bulle se contracte. Les muscles et les nerfs sont impliqués dans ce processus, conçu pour coordonner la fréquence des contractions. Mais il existe des problèmes de santé dans lesquels l'une des parties du schéma ci-dessus cesse d'exercer ses fonctions directes. La situation correspondante se pose alors: comment renforcer les muscles de la vessie?

    Important: s’il existe une sortie d’urine involontaire sous l’influence d’une pression accrue dans la région péritonéale, par exemple dans une situation de toux, de rire, de lever beaucoup de poids, il ne faut pas parler d’incontinence urinaire. Il est recommandé de consulter immédiatement un médecin, car la personne a réduit le tonus du muscle sphincter dans la vessie.

    IMPORTANT! Naturel signifie que Nutricomplex restaure le métabolisme correct pendant 1 mois. Lire l'article >>.

    Ce problème est typique des femmes qui entrent dans la phase climatérique et est causé par des modifications de l'équilibre hormonal.

    La structure du système urinaire féminin

    Pourquoi une faiblesse du sphincter se développe-t-elle dans la vessie?

    Si la vessie est en bonne santé et en bon état physiologique, ses muscles sont suffisamment forts pour bloquer le canal urétral. Avec un travail aussi bien coordonné, le flux d’urine ne pourra pas quitter l’organe seul et aller à l’extérieur. Mais lorsque ces muscles sont détendus, la personne souhaite constamment aller aux toilettes.

    Important: Les hommes peuvent souffrir de vessie faible en raison du développement d’une tumeur dans la prostate - adénome.

    Nos lecteurs recommandent! Pour la prévention et le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal, nos lecteurs conseillent le thé monastique. Cet outil unique composé de 9 plantes médicinales utiles à la digestion, qui non seulement complètent mais renforcent également les actions de chacun. Le thé monastique va non seulement éliminer tous les symptômes de la maladie du tractus gastro-intestinal et des organes digestifs, mais aussi soulager de manière permanente la cause de son apparition. Lecteurs d'opinion. "

    Astuce! Débarrassez-vous des cernes autour des yeux pendant 2 semaines. Lire l'article >>.

    Pour que les organes de la région pelvienne puissent exercer leurs fonctions sans défaillance, ils doivent avoir la localisation anatomique correcte. Ce point est souvent lié à la force de la masse musculaire du plancher pelvien. Et si non un homme souffre de faiblesse musculaire, mais une femme? Comment renforcer la femme de la vessie? Dans cette situation, vous devez faire plus d’efforts et diriger leur zèle non seulement pour renforcer les sphincters et les muscles urinaires de la journée pelvienne, mais également pour donner l’occasion de renforcer le tonus des muscles situés dans le quadrant inférieur du péritoine.

    Quoi d'autre vous devez faire attention

    Si une personne a des problèmes d'excès de poids, cela peut considérablement aggraver le problème. Depuis l'obésité est marquée par une pression accrue dans le péritoine. Pour faciliter le processus de récupération, les urologues recommandent d'inclure dans l'alimentation des aliments riches en zinc et en vitamine A. Cette liste comprend les fruits de mer, les céréales, les graines de tournesol, les légumes verts, les graines de lin et le thé à la mélisse.

    Exercices complexes pour la normalisation du tonus musculaire de la vessie

    Les urologues recommandent de faire des exercices spéciaux chaque jour. L'entraînement des muscles du périnée et du péritoine aidera à se débarrasser des mictions fréquentes. En plus de ces avantages évidents, ces charges aident à prévenir le prolapsus utérin lié au vieillissement et à affaiblir les parois vaginales.

    Traitez la raison, pas la conséquence! L'outil des composants naturels Nutricomplex restaure le métabolisme correct pendant 1 mois. Lire l'article >>.

    L'exercice le plus simple donne la plus grande efficacité - il suffit juste de relaxer et de rétracter le muscle de la fourche à son tour. Si une femme en a l'opportunité, elle devrait prendre une position confortable et suivre un entraînement dans lequel les muscles nécessaires sont contractés et maintenus en tension pendant 3 à 5 secondes. Après cela, les muscles se détendent, se reposent et se fatiguent à nouveau. Une approche ponctuelle à l'exercice dure trois minutes.

    Il existe d'autres exercices pour renforcer la vessie:

    • En position initiale, la personne doit être allongée horizontalement, en soulevant le membre gauche verticalement par rapport au torse. Il est nécessaire de la maintenir dans cette position pendant 7 secondes, après le remplacement du membre et la répétition de tout. Ensuite, les jambes sont maintenues à leur tour à un angle de 50 degrés, puis minimisent la distance du sol à 30 centimètres. Tenez votre jambe à cette hauteur pendant 15 secondes. Il n'y a pas de rythme respiratoire recommandé, il est recommandé de respirer car il est confortable. Ainsi, les muscles du quadrant inférieur du péritoine et de la presse sont contractés;
    • Dans la position initiale, la personne est allongée sur le dos, en pliant les deux jambes au niveau du genou. Le pied gauche doit être soigneusement pressé contre le pied du pied droit et les genoux doivent être écartés le plus possible. Vous devez essayer de faire en sorte que vos genoux touchent le sol. Cette posture est maintenue pendant 5-7 secondes. Cet exercice est conçu pour renforcer les muscles du périnée;

    La position initiale du corps dans le deuxième exercice

  • Dans la pose originale, vous devez vous asseoir sur le sol et étirer les jambes, les paumes sur le genou. Vous devez vous pencher lentement vers l'avant et essayer de toucher le pied sans le soulever en mouvement de la surface du pied. Tenez le pied pendant cinq minutes. Pendant cet entraînement, le tonus musculaire du périnée et du péritoine augmente. Dans une approche, l'exercice est répété cinq fois.
  • Les muscles ne peuvent pas être formés pendant quelques semaines, c'est un processus fastidieux et très stressant. Et pourtant, vous devez faire attention à ce problème tous les jours. Seulement dans ce cas, le problème de faiblesse des muscles de la vessie disparaîtra.

    IMPORTANT! Comment, dans 50 ans, enlever les poches et les rides autour des yeux? Lire l'article >>.

    Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

    Tout le matériel sur le site ozhivote.ru présenté pour examen, les éventuelles contre-indications, la consultation d'un médecin est OBLIGATOIRE! Ne pas auto-diagnostiquer et auto-traiter!

    Comment pouvez-vous renforcer la vessie?

    Comment renforcer la vessie, de sorte que lors d'une soirée, au travail, sur la route, de ne pas ressentir de pressions fréquentes dans le bas de l'abdomen?

    Cette question inquiète les femmes 3 fois plus souvent que les hommes, selon les statistiques médicales. Beaucoup commencent à être traités seuls, honteux du problème ou ne prêtant pas attention à une maladie grave.

    Causes de mictions fréquentes

    La faiblesse de la vessie n'est généralement pas un problème congénital, mais un problème de santé acquis. Elle s'inquiète plus souvent des enfants et des femmes, moins souvent des hommes.

    Dans un organe sain, le liquide (produit de l'activité vitale) s'accumule jusqu'à atteindre un certain volume. Après cela, un signal est envoyé au cerveau par les récepteurs de volume. Quand c'est fait, les muscles réduisent le volume du "réservoir" pour l'urine. Les nerfs et le sphincter sont également impliqués dans ce processus. Si, dans ce système complexe, une sorte d'échec se produit, la miction apporte beaucoup de problèmes.

    Les échecs se produisent pour diverses raisons:

    • faiblesse du mécanisme de verrouillage (muscles du périnée);
    • la cystite chez les femmes et l'adénome de la prostate chez les hommes;
    • vessie hyperreflexe (agitée);
    • modification de l'équilibre hormonal pendant la ménopause;
    • diminution du tonus musculaire après la naissance;
    • déplacement des organes pelviens.

    Déterminer indépendamment la cause qui a conduit à un inconfort intime n'est pas possible. Seul un médecin peut le faire avec une précision professionnelle. Lui seul vous dira ce qui est nécessaire pour renforcer la vessie, comment bien traiter.

    Il n’est pas nécessaire de retarder le traitement à l’hôpital, sinon le problème avec le temps ne fait que s’aggraver, il peut nécessiter une chirurgie.

    Que devrait-on faire pour augmenter le tonus de la vessie?

    Parfois, pour renforcer la vessie, il suffit de suivre un traitement prescrit par un médecin. Mais le plus souvent, les effets du désordre exigent un travail à long terme sur votre corps.

    Les experts estiment que la formation de la vessie devient la première et la plus efficace mesure de prévention de la miction involontaire. Cela est particulièrement vrai pour les femmes. Des exercices quotidiens pour la vessie permettraient d'éviter des problèmes non seulement d'incontinence, mais également de prolapsus utérin et vaginal.

    Vous pouvez vous entraîner urinaire à tout âge. Pratiquement tous les exercices visant à travailler les muscles du bassin et du périnée conviennent à cette tâche. Dans les trois semaines suivant l'entraînement régulier, vous ressentirez l'effet d'un contrôle accru sur votre envie d'utiliser les toilettes.

    Pour commencer, il suffira de forcer (pendant 3 secondes) et de détendre les muscles du périnée. Exercice à faire pendant une minute.

    Pour renforcer l'urine, il est utile de vous allonger sur le dos et de lever la jambe à angle droit. Tenez-le pendant 5 secondes, prenez-en un autre. Ensuite, la distance entre le pied et le sol est réduite et jusqu’à atteindre 30 cm, vous pouvez maintenir votre pied jusqu’à 10 secondes. Surveillez même la respiration.

    Même un enfant dans ce cas sera utile pour s'incliner: à partir d'une position assise (tendre la main vers les orteils) et d'inclinaisons élastiques. Essayez de ne pas plier les genoux.

    En s'accroupissant avec un support sur le dos d'une chaise, en écartant le plus possible les genoux sur le côté, vous obtiendrez une bonne tension des muscles du plancher pelvien. On commence avec 3 squats, on porte leur nombre à 10.

    Ne pas oublier les vergetures. De tels exercices préviennent les crampes des muscles du bassin et des cuisses, qui affectent négativement la vessie.

    Il est nécessaire d’entraîner les muscles tous les jours, pour ne pas être paresseux, lentement mais sûrement pour faire des exercices spéciaux. Alors, la question de savoir comment renforcer la vessie ne vous dérangera plus. Les envies fréquentes d'aller aux toilettes seront considérablement réduites.

    Recommandations à suivre

    Les médicaments prescrits par un médecin ne doivent pas être manqués. La plupart d'entre eux ont un effet cumulatif, ils commencent seulement à agir à une certaine concentration. Une réception rapide et un dosage précis fourniront un traitement de qualité pour 1 cours.

    L'excès de poids peut être la cause de tensions dans la cavité abdominale. Si vous craignez des kilogrammes inutiles, vous devrez travailler non seulement pour augmenter le tonus de la vessie, mais également sur votre silhouette.

    Les aliments riches en zinc et en vitamine A sont particulièrement utiles en cas de vessie faible. Ce complexe contient des céréales, des fruits de mer et des légumes verts. Il vaut mieux refuser les épices.

    Les infusions aux herbes leur permettent de se substituer au thé ou au café. Ils faciliteront la fonction de la vessie.

    N'oubliez pas que l'alcool et la nicotine augmentent l'incontinence urinaire.

    Les aliments riches en fibres préviennent la constipation, ce qui renforce l'incontinence.

    Même une personne en bonne santé ne peut être tolérée lorsque vous souhaitez aller aux toilettes. La vessie débordante se dilate rapidement et les muscles sont alors difficiles à renforcer.

    N'ayez pas peur d'aller chez le médecin, votre santé est beaucoup plus importante que la honte.

    Plus D'Articles Sur Les Reins