Principal Traitement

Urolithiase pendant la grossesse

Laisser un commentaire

Pendant la grossesse, les systèmes corporels féminins supportent une charge énorme, ce qui provoque des exacerbations de processus chroniques. Calculs rénaux pendant la grossesse - une de ces manifestations, qui constitue une grave menace pour la santé de la future mère et du futur bébé. Pour éviter ce problème, une femme doit examiner soigneusement le système urinaire avant de concevoir.

Causes de calculs rénaux pendant la grossesse

Les calculs rénaux pendant la grossesse apparaissent dans la plupart des cas en raison de plusieurs facteurs. Les causes de calcul lors de l'accouchement sont internes et externes, le principal facteur de progression de la lithiase urinaire étant un processus métabolique altéré du sel de l'eau. Les raisons de la formation de calculs en attendant un bébé sont également les suivantes:

  • prédisposition génétique;
  • les habitudes alimentaires (une consommation excessive de produits à base de viande peut provoquer un DCI);
  • pathologies hormonales;
  • lésions inflammatoires;
  • bactériurie asymptomatique;
  • manque de vitamines;
  • troubles du tractus gastro-intestinal;
  • maladies chroniques des organes rénaux;
  • la goutte;
  • des anomalies du système nerveux;
  • perturbations du système urinaire;
  • non-respect de l'équilibre de consommation;
  • déshydratation du corps.

De plus, chez les femmes en fin de grossesse, le mode de vie sédentaire et les défaillances variées des processus métaboliques associées à un environnement hormonal instable deviennent des facteurs provocateurs de la formation de calculs. Les futures mères risquent des exacerbations rapides de la pathologie, une forme de pathologie chronique non manifestée ne menace pas la santé de la mère et de l'enfant.

Causes de l'exacerbation de la lithiase urinaire pendant la grossesse

L'olithiase et la grossesse se produisent souvent en parallèle. De nombreux cas d'exacerbation de la lithiase urinaire, qui s'accompagnent d'attaques de coliques rénales, en attendant le bébé. Tout cela est expliqué par les changements hormonaux dans le corps de la femme dans le contexte du flux de la position intéressante d'une femme. Au cours de cette période, l’hormone progestérone est produite en grande quantité et est considérée comme essentielle pour la future mère. Les couches du système urinaire contiennent un grand nombre de récepteurs de progestérone. Sous l'influence de l'hormone, les canaux du système urinaire deviennent plus larges et plus faibles, ce qui contribue au mouvement des calculs. En outre, l’augmentation de la taille de l’utérus contribue à la violation de la sortie du liquide urique en raison de la compression des uretères.

Symptômes et caractéristiques du flux

La douleur aiguë du paroxystique chez les femmes DIC en situation est principalement ressentie dans la période allant de la 12ème à la 16ème semaine ou quelques semaines avant l'accouchement. Cela est dû au travail spécial des organes rénaux et au fait que le tractus urinaire est soumis à des charges maximales pendant ces périodes d'attente du bébé. En outre, une lithiase urinaire est détectée en raison de l'exacerbation d'une inflammation rénale (pyélonéphrite). Les symptômes de la CIM sont nombreux et manifestes chez:

Les femmes ressentent une douleur aiguë pendant la grossesse entre 12 et 16 semaines.

  • l'apparition de douleur intense dans la région lombaire;
  • augmentation de la douleur lors de la marche, des changements de posture et de l'effort physique;
  • augmentation de la température corporelle;
  • sensation de tremblement;
  • des nausées et des vomissements;
  • difficulté à uriner (avec de grosses pierres);
  • douleur inconfortable à l'aine, au périnée et au bas de l'abdomen;
  • hématurie (inclusions sanglantes dans l'urine).

Une attaque de colique rénale est le principal symptôme de la DCI, accompagnée d'une douleur soudaine et très aiguë. Cela se produit lors de mouvements de calculs dans le corps, lorsqu'ils chevauchent le flux normal d'urine. Elle se caractérise par de courtes périodes de soulagement et de rechutes. L'attaque se termine lorsque la pierre part ou lorsque sa position dans le corps change.

Est-ce dangereux et est-il possible d'accoucher avec des pierres?

La forme asymptomatique chronique de la lithiase urinaire ne constitue pas un danger pour la femme enceinte ou le futur bébé. Cependant, des complications telles que des coliques néphrétiques ou des processus inflammatoires peuvent provoquer une fausse couche ou une activité générique. Lors d'une attaque, les cellules musculaires de l'aspect lisse des conduits urinaires commencent à se contracter. En conséquence, l'hypertonus se produit dans l'utérus, les contractions commencent et peuvent entraîner un décollement du placenta, un accouchement ou une fausse couche. Des calculs dans la vessie pendant la grossesse peuvent provoquer une césarienne en raison d’une possible interférence avec un accouchement normal.

La présence de calculs rénaux est dangereuse en raison de l’effet provoquant des processus inflammatoires (pyélonéphrite). En cas d'infection par la pyélonéphrite, le processus d'infection peut se propager au fœtus. Le traitement de cette complication doit être effectué strictement sous la supervision du médecin traitant, qui doit à son tour prendre en compte toutes les caractéristiques de la grossesse.

Traitement du DAI dans la période d'attente du bébé

Thérapie conservatrice

L’urolithiase chez les femmes enceintes peut être traitée par différentes méthodes, en fonction de la gravité de la maladie. La thérapie primaire vise à soulager les syndromes douloureux, à dissoudre et à excréter les calculs et à arrêter les processus inflammatoires (le cas échéant). Pour remédier à ces problèmes, le médecin prescrit des médicaments antispasmodiques et anti-inflammatoires utilisés en attendant le bébé. Il convient de rappeler que de nombreux médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse, il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter, cela peut non seulement aggraver la situation, mais aussi avoir des conséquences irréversibles.

De plus, en plus de la thérapie, qui facilite l’état général de la femme, l’adaptation du régime d’alcool est effectuée. Le spécialiste calcule la dose quotidienne d'eau potable purifiée pour chaque patient séparément. Ceci est fait pour produire plus d'urine et changer la réaction acide en alcaline. Dans la lithiase urinaire grave, lorsque les médicaments bénins ne permettent pas de soulager la douleur, ils ont recours à des analgésiques narcotiques. Si la douleur ne diminue pas, un blocage de la novocaïne aux ligaments de l'utérus est prescrit et, parallèlement, l'urine est déviée à l'aide d'un cathéter.

Traitement homéopathique

Les médicaments homéopathiques utilisés dans le traitement de la lithiase urinaire sont utilisés depuis longtemps, en particulier dans l’attente du bébé. La composition naturelle des plantes est efficace dans le traitement des troubles métaboliques et ne nuit pas au bébé. En outre, pour améliorer l'effet, les experts prescrivent à base de plantes. Il existe de nombreuses recettes différentes pour les teintures à base de plantes. Pendant la grossesse, il vaut la peine de prendre ces teintures avec précaution, car de nombreuses plantes sont contre-indiquées pendant la grossesse.

Nourriture diététique

La nourriture diététique occupe une place très importante dans le traitement des formes aiguës et chroniques de la lithiase urinaire. La nourriture est choisie en fonction de la composition des pierres formées:

Dans le régime alimentaire devrait être présent dans les aliments végétaux.

  • avec le calcul en urate, les aliments végétaux sont préférés, la viande et les abats sont limités;
  • Les dépôts de sel de calcium suggèrent d'inclure des produits de viande, une variété de céréales et de fruits, et des restrictions affecteront les œufs, les produits laitiers, les légumineuses et les pommes de terre;
  • les pierres constituées de sels d'acide oxalique, de produits laitiers, de produits à base de haricots, de tomates et d'œufs doivent être exclues.

Quelle que soit la composition des pierres, la consommation d'aliments épicés, salés et frits est limitée. Il est recommandé d'inclure dans le régime alimentaire du poisson et de la viande de variétés allégées cuites au bain-marie et des aliments à base de légumes, à savoir:

  • pastèques, poires, melons, groseilles à maquereau (ont un effet diurétique efficace);
  • chou blanc (stimule la diurèse);
  • boissons aux fruits et aux canneberges (diurétiques et bactéricides).
Retour à la table des matières

Intervention chirurgicale

Une intervention chirurgicale pendant la grossesse est indiquée dans le cas où le traitement conservateur n’a pas donné de résultats et que l’état de la patiente n’est pas meilleur. Cela affecte négativement le cours de la grossesse et peut provoquer une fausse couche ou un déclenchement prématuré du travail. Dans une telle situation, le préjudice présumé résultant d'une intervention chirurgicale peut être beaucoup moins important que les risques de perdre un enfant.

Lors de l'opération visant à enlever des pierres chez une femme en position, les spécialistes ont recours aux méthodes les plus sûres. L'opération est réalisée sous anesthésie. Au cours de cette opération, les formations de calculs des organes rénaux et des uretères sont retirées, ce qui permet à une femme d'accoucher en toute sécurité et en temps voulu. Si des accès brusques de DCI sont apparus pendant plus de 36 semaines, l'activité de travail est stimulée artificiellement, puis des procédures sont mises en œuvre pour éliminer les éléments concrets formés.

Prévention

Pendant la période d'attente du bébé, une attention particulière doit être accordée à la prévention de l'attaque. Tout d’abord, cela s’applique aux patientes présentant des manifestations fréquentes d’exacerbations de la lithiase urinaire et aux femmes dont le processus métabolique est altéré ou qui présentent diverses anomalies rénales. Les mesures préventives comprennent:

  • alimentation équilibrée;
  • l'exclusion des aliments épicés, frits et salés;
  • respect du régime de consommation (réception d'eau potable purifiée à raison de 2 litres par jour);
  • maintenir un mode de vie sain;
  • nuit complète, exercice régulier modéré (faites des exercices spéciaux pour les femmes en position).

En suivant ces recommandations, une femme en position sera en mesure d'empêcher le développement de la lithiase urinaire pendant que le bébé attend. Il convient de contrôler particulièrement les calculs rénaux chez les femmes enceintes et leurs modifications. L'automédication comporte de nombreuses complications négatives et de grands risques pour le fœtus. Par conséquent, en cas de modification de l'état visuel ou de douleur, vous devez contacter immédiatement un spécialiste pour un examen.

Calculs rénaux pendant la grossesse: caractéristiques du traitement

Si des calculs rénaux sont retrouvés chez la femme enceinte, il s'agit d'une pathologie grave qui nécessite une approche thérapeutique particulière pendant l'attente du bébé. Pendant la gestation, une altération hormonale importante se produit - cela peut être l’une des raisons de l’ICD. Mais le plus souvent, les calculs dans les organes urinaires se forment avant même la conception (l'étiologie de leur apparence peut être différente), mais pendant la grossesse, lorsque la charge sur le corps de la future mère augmente, la maladie se fait sentir.

Formation de pierres chez les femmes enceintes

Voyons plus en détail les causes de la lithiase urinaire au cours de la grossesse. Ainsi, tout en portant un enfant, le corps de la femme subit un double fardeau.

Ceci s'applique également aux reins. En plus des fonctions normales, les organes traitent en outre les déchets du fœtus, puis éliminent les toxines du corps. En conséquence, les volumes d'urine excrétée augmentent - jusqu'à 1600 ml.

Il peut y avoir une stagnation de l'urine due à la progestérone, dont la concentration augmente considérablement. De ce fait, le tonus de la vessie est réduit. Ces facteurs provoquent l'apparition de calculs dans les reins.

Une autre raison de la formation de calculs est une diminution de l'immunité. En conséquence, diverses inflammations peuvent commencer et l'infection (avec la stagnation de l'urine) contribue à la formation de calculs. En outre, la formation de pierres peut provoquer un régime alimentaire inapproprié, le manque d'activité physique.

Est-il possible de planifier une grossesse avec des calculs rénaux?

Avant de planifier la conception, la question se pose parfois: est-il possible de tomber enceinte de calculs rénaux?

Parfois, ces choses sont incompatibles. Les concrétions (en particulier de grandes tailles, aux arêtes vives inégales, etc.) peuvent sérieusement endommager la future mère, et donc le fœtus. Par conséquent, avant de concevoir, une femme devrait subir un examen médical complet (surtout si le DCI ou d’autres pathologies chroniques sont déjà dans l’histoire).

Et si des gestes concrets sont trouvés, il est nécessaire de les traiter avant la grossesse, car plus tard de nombreux médicaments seront interdits et le traitement deviendra beaucoup plus compliqué. Cependant, la conception survenue quelques années après le retrait de la pierre du rein sera favorable.

Dans tous les cas, seul un médecin peut faire une prévision. Par exemple, ils accouchent lorsque le DAI prend une forme chronique, lente et ne se manifeste pas avant plusieurs années. Cependant, cela nécessite une approche et un contrôle particuliers de la femme enceinte, car après la conception, une aggravation de la pathologie peut survenir en cours de gestation ou de nouvelles concrétions peuvent apparaître.

Caractéristiques du traitement des calculs rénaux chez les futures mères

Le traitement des calculs rénaux pendant la grossesse est un processus plutôt compliqué. Le traitement doit être doux compte tenu de l'état de la femme dans la position et du fœtus. L'utilisation de nombreux médicaments pouvant être prescrits à l'état normal est interdite.

Pour éliminer la douleur analgésique contre-indiqué et forte. La question se pose alors: s’il ya eu des calculs rénaux pendant la grossesse, que faire et qu’ils peuvent être enlevés?

Le traitement principal vise à éliminer la douleur et l'inflammation, parfois la dissolution des calculs et leur excrétion. Le traitement est toujours complexe. Il comprend des antispasmodiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La thérapie peut être complétée par des recettes de médecine traditionnelle et des médicaments qui dissolvent et enlèvent les calculs. Pendant le traitement, il est important de respecter le schéma de consommation afin de prévenir la déshydratation. Tout cela est déterminé individuellement.

Préparations pour réduire l'inflammation et éliminer le tartre

Pour réduire le processus inflammatoire et l'élimination des calculs (petite taille et sable) pour les femmes enceintes, des fonds sont sélectionnés sur une base naturelle. Ils sont souvent fabriqués à partir de composants végétaux et sont pratiquement sans danger pour la future mère et l’embryon.

Canephron

Canephron peut être prescrit pour éliminer les concrétions et réduire l'inflammation des organes urinaires pendant la grossesse. Ce médicament est produit par une société allemande.

En outre, Canephron est un agent régénérant antispasmodique et diurétique. Bien combat les agents pathogènes. La préparation comprend du centauré, du romarin, de la livèche, etc. Disponible en comprimés et en gouttes.

Le médicament est prescrit pour le traitement des pathologies du système urinaire. En raison des calculs rénaux, une douleur, une miction douloureuse peut survenir. Le médicament élimine la gêne et les symptômes négatifs. Cependant, pour obtenir cet effet, Cannephron est pris dans un délai d'un mois. Il peut également être utilisé à titre prophylactique pour prévenir l’apparition de calculs.

Le médicament est prescrit à partir du 2ème trimestre, 1 à 2 comprimés trois fois par jour. Vous ne pouvez pas les mâcher, mais vous devez boire beaucoup d'eau. Cependant, sans l'avis d'un médecin, le médicament ne peut pas être pris. Dans certains cas, cela peut déclencher une augmentation du tonus utérin.

Autres drogues

Cystone est disponible en comprimés. Est antispasmodique, diurétique, antiseptique. Il a des effets antimicrobiens, néphrolitholiques et anti-inflammatoires. En même temps détruit les calculs rénaux existants.

Cistenal est disponible en gouttes. Ils sont pris oralement plusieurs fois par jour. Le médicament est un antispasmodique, anti-inflammatoire, diurétique.

Fitolizin produit sous forme de pâte. De cela est fait suspension. La phytolysine est un agent anti-inflammatoire, diurétique et antimicrobien.

Les doses et la durée du traitement sont sélectionnées individuellement par un spécialiste, en tenant compte de l'état du patient.

Traitement symptomatique

Une grossesse avec une lithiase urinaire peut être compliquée par des symptômes négatifs (par exemple, douleur et inconfort lorsque la pierre est déplacée). Pour éliminer la douleur et réduire les spasmes des antispasmodiques, le plus sûr pour les femmes occupant ce poste sera No-Spa et Papaverine, Baralgin.

Sur la recommandation du médecin traitant, la nitroglycérine est maintenue jusqu'à sa dissolution sous la langue. Il détend les muscles lisses.

Tous les antibiotiques et antimicrobiens pendant la grossesse ne s'appliquent généralement pas. Ces médicaments ne sont prescrits qu'en cas d'absolue nécessité, si le processus inflammatoire ne peut être éliminé par d'autres méthodes. Monural peut être prescrit comme agent antibactérien.

Remarque: tous les médicaments destinés au traitement des femmes enceintes et à la médecine traditionnelle ne doivent être choisis que par le médecin traitant. Des médicaments non contrôlés ne peuvent qu'aggraver l'état de la femme et entraîner une fausse couche ou d'autres conséquences négatives!

Beaucoup de femmes sont intéressées par la question suivante: que doit faire une femme enceinte lorsqu'il y a des calculs dans les reins? Dans ce cas, vous devez: respecter scrupuleusement le traitement recommandé par le médecin, effectuer les examens nécessaires à temps, suivre un régime et suivre un schéma de consommation adéquat.

Régime alimentaire

Pendant la grossesse, une pierre dans les reins peut non seulement causer une douleur intense, mais également provoquer diverses complications (par exemple, une menace d'avortement). Par conséquent, si les pierres sont trouvées, la femme doit suivre un certain régime. Avant cela, un examen est effectué pour déterminer le type, la quantité et la taille des pierres.

Les recommandations peuvent être les suivantes:

  1. Dans la formation des pierres d'urate dans le menu devrait être dominé par la nourriture végétale. Dans le même temps, les abats et la viande sont complètement exclus ou strictement limités.
  2. Si les calculs sont constitués de sels de calcium, dans le régime, au contraire, plus de viande, de fruits et de céréales sont injectés. Cependant, il est toujours recommandé d’exclure ou de limiter autant que possible les légumineuses, les produits laitiers, les œufs et les pommes de terre. S'ils ne peuvent pas être complètement exclus du régime, la quantité des ingrédients énumérés est réduite au minimum.
  3. Si l'acide oxalique est à la base des formations solides, les légumineuses, les tomates, le lait et les œufs sont exclus du régime alimentaire.

Pour prévenir l’apparition de tartre, il est déconseillé d’utiliser des boissons gazeuses, frites et fumées. Pour la grossesse, les confiseries, les œufs, les arachides et les pommes de terre doivent être exclus du régime alimentaire.

Il est important de savoir que les pastèques, les pommes et les bananes sont bonnes pour les reins. Dans le régime alimentaire, vous devez également inclure le mil et le sarrasin sous forme de céréales. Parmi les meilleures boissons à boire des boissons aux baies, des jus de fruits frais et des infusions à base de plantes.

Le menu thérapeutique individuel sera élaboré par un nutritionniste, en tenant compte des données de l’état et de l’examen du patient.

Que faire avec les coliques?

Les petites pierres pendant la grossesse ne sont pas dangereuses pour le fœtus, les grosses peuvent causer la stagnation de l'urine et une infection ultérieure. Ensuite, il y a le risque d'infection placentaire. En outre, une pierre se déplaçant le long de l'uretère peut parfois provoquer une séparation des parois utérines de l'œuf avec l'embryon.

Une femme peut développer des coliques. Pour soulager les spasmes et les douleurs, il est permis de prendre du No-Shpu ou de la Papaverine. Cependant, vous devez utiliser uniquement les médicaments prescrits par un médecin. Lorsque les coliques interdisaient les procédures de réchauffement, bains chauds et relaxants.

S'il vous plaît noter: en cas de spasmes graves - ne tirez pas, vous devez appeler une ambulance. Les premiers soins seront fournis aux femmes enceintes, les examens nécessaires sont effectués et, le plus souvent, un traitement hospitalier est recommandé.

Naissance en présence de calcul

Beaucoup de femmes s'intéressent à la question de savoir comment accoucher si des calculs se forment dans les reins. En règle générale, le risque de lithiase chronique (sans symptômes négatifs) pour une femme et son fœtus ne l’est pas.

Cependant, le travail précoce peut être causé par une forme compliquée de la maladie. Avec des calculs dans les reins, une césarienne peut être réalisée pour assurer un accouchement normal.

Les petites pierres des organes d'une femme en position sont en grande partie retirées à l'aide de médicaments. Toutefois, si cette thérapie s’avérait inutile ou en cas d’exacerbation du DCI (ou de survenue de complications), une opération peut être prescrite en dernier recours. Il est préférable de le dépenser avant la conception (en cours de planification de la grossesse).

Les femmes qui portent un enfant sont strictement contre-indiquées en auto-traitement, ce qui peut créer une menace de fausse couche et causer des complications supplémentaires. Par conséquent, toutes les mesures thérapeutiques et prophylactiques pour la lithiase urinaire doivent être coordonnées avec le spécialiste traitant! Vous pouvez en apprendre davantage sur les dangereuses formations solides dans les reins pendant la grossesse et sur ce que vous pouvez faire dans ce cas-ci, à partir de la vidéo de cet article.

Calculs rénaux pendant la grossesse - que faire

Les calculs rénaux pendant la grossesse - une des maladies chroniques qui se manifestent souvent pendant le port de l'enfant en raison de la forte charge que lui impose le corps. Cette pathologie comporte un certain danger pour la santé de la future mère et de l'enfant. C'est pourquoi, avant de concevoir, il est conseillé d'effectuer une présélection afin d'identifier la lithiase urinaire avant la grossesse.

Sur les raisons

La grossesse et les calculs rénaux sont généralement un tandem qui apparaît dans le corps de la femme pour diverses raisons. Certaines mamans pensent que les calculs proviennent de la conception pendant la grossesse, ce qui est une opinion erronée. Seul un médecin peut déterminer de manière fiable les raisons de l'apparition d'une pierre au rein et ce qu'il faut faire ensuite.

Toutes ces raisons sont plutôt de nature anatomique, dans lesquelles des processus pathologiques se produisent dans le corps. En outre, la «faute» de la grossesse dans ce cas consiste uniquement en un stress grave pour le corps, qui aggrave les maladies chroniques, dont la femme n'aurait jamais pu soupçonner l'existence auparavant.

En outre, la raison de la formation de calculs peut être considérée comme un mode de vie inactif de la future maman en fin de période. C’est la raison pour laquelle les médecins préviennent toujours: "Devenez enceinte, mais n’oubliez pas l’activité physique."

À propos des symptômes

Il n’est pas difficile de déterminer la présence de calculs dans les reins, car les symptômes d’une telle affection sont extrêmement spécialisés. Cependant, seul un médecin a le droit de poser un diagnostic final, en particulier s'il y avait un processus pathologique chez la future mère qui avait été arrêté à temps.

Que faire

Si la lithiase urinaire est chronique et ne présente aucun symptôme, même pendant la grossesse, elle ne pose aucun risque pour la santé de la future mère et de son bébé. La situation est plus grave en cas d'exacerbation d'une maladie, ce qui constitue un danger pour deux.

Les attaques de coliques rénales peuvent provoquer une activité générique prématurée ou une fausse couche si elle se produit en début de grossesse. Cela est dû à la contraction des cellules musculaires des muscles lisses des voies d'excrétion de l'urine. En conséquence, une telle activité musculaire se traduit par un utérus dans l'hypertonus. En outre, la présence de calculs dans le rein peut entraîner l’absence de possibilité d’accouchement habituel, ce qui aura pour conséquence que la naissance se fera à l’aide d’une intervention chirurgicale.

Le traitement de la lithiase urinaire pendant la grossesse est le plus souvent effectué par le biais de méthodes conservatrices, notamment:

  1. Réglage de la puissance. Ici, le réglage est sélectionné en fonction du type de pierre. Par exemple, lorsque des sels de calcium sont déposés, une grande quantité de viande est ajoutée à la nourriture. Cependant, elle est sujette à limitation si des calculs d'urate ont lieu.
  2. L'utilisation de médicaments homéopathiques, sous réserve de la consultation préalable du médecin.
  3. Traitement médicamenteux. Comprend uniquement les médicaments à action anti-inflammatoire et analgésique, autorisés à être utilisés pendant la grossesse.
  4. L'intervention chirurgicale au cours de l'accouchement est une méthode indésirable pour traiter les calculs rénaux, mais ils y ont recours si d'autres méthodes de traitement n'apportent pas les résultats souhaités. Pendant l'opération, les médecins n'utilisent que des méthodes et des médicaments qui ne nuisent pas à la santé de la future mère et de l'enfant.

Sinon, cette maladie nécessite une intervention médicale.

Calculs rénaux pendant la grossesse comment accoucher

Le message de NatiShi »21 déc 2012, 16:32

Qui a porté des calculs rénaux?

Message de pensée »21 déc 2012, 20:50

Re: Qui a porté des calculs rénaux?

Le message de NatiShi »21 déc 2012, 21:04

Message de pensée »22 déc 2012, 00:33

Re: Qui a porté des calculs rénaux?

Le NatiShi Post »22 déc 2012, 09:52

Re: Qui a porté des calculs rénaux?

Message à motya »22 déc 2012, 19:24

Re: Qui a porté des calculs rénaux?

Message à Miss Jackson »23 déc 2012, 13:32

Re: Qui a porté des calculs rénaux?

Message zelenulli »23 Déc 2012, 18:29

Calculs rénaux pendant la grossesse: caractéristiques du traitement

Si des calculs rénaux sont retrouvés chez la femme enceinte, il s'agit d'une pathologie grave qui nécessite une approche thérapeutique particulière pendant l'attente du bébé. Pendant la gestation, une altération hormonale importante se produit - cela peut être l’une des raisons de l’ICD. Mais le plus souvent, les calculs dans les organes urinaires se forment avant même la conception (l'étiologie de leur apparence peut être différente), mais pendant la grossesse, lorsque la charge sur le corps de la future mère augmente, la maladie se fait sentir.

Formation de pierres chez les femmes enceintes

Voyons plus en détail les causes de la lithiase urinaire au cours de la grossesse. Ainsi, tout en portant un enfant, le corps de la femme subit un double fardeau.

Ceci s'applique également aux reins. En plus des fonctions normales, les organes traitent en outre les déchets du fœtus, puis éliminent les toxines du corps. En conséquence, les volumes d'urine excrétée augmentent - jusqu'à 1600 ml.

Il peut y avoir une stagnation de l'urine due à la progestérone, dont la concentration augmente considérablement. De ce fait, le tonus de la vessie est réduit. Ces facteurs provoquent l'apparition de calculs dans les reins.

Une autre raison de la formation de calculs est une diminution de l'immunité. En conséquence, diverses inflammations peuvent commencer et l'infection (avec la stagnation de l'urine) contribue à la formation de calculs. En outre, la formation de pierres peut provoquer un régime alimentaire inapproprié, le manque d'activité physique.

Est-il possible de planifier une grossesse avec des calculs rénaux?

Avant de planifier la conception, la question se pose parfois: est-il possible de tomber enceinte de calculs rénaux?

Parfois, ces choses sont incompatibles. Les concrétions (en particulier de grandes tailles, aux arêtes vives inégales, etc.) peuvent sérieusement endommager la future mère, et donc le fœtus. Par conséquent, avant de concevoir, une femme devrait subir un examen médical complet (surtout si le DCI ou d’autres pathologies chroniques sont déjà dans l’histoire).

Et si des gestes concrets sont trouvés, il est nécessaire de les traiter avant la grossesse, car plus tard de nombreux médicaments seront interdits et le traitement deviendra beaucoup plus compliqué. Cependant, la conception survenue quelques années après le retrait de la pierre du rein sera favorable.

Dans tous les cas, seul un médecin peut faire une prévision. Par exemple, ils accouchent lorsque le DAI prend une forme chronique, lente et ne se manifeste pas avant plusieurs années. Cependant, cela nécessite une approche et un contrôle particuliers de la femme enceinte, car après la conception, une aggravation de la pathologie peut survenir en cours de gestation ou de nouvelles concrétions peuvent apparaître.

Caractéristiques du traitement des calculs rénaux chez les futures mères

Le traitement des calculs rénaux pendant la grossesse est un processus plutôt compliqué. Le traitement doit être doux compte tenu de l'état de la femme dans la position et du fœtus. L'utilisation de nombreux médicaments pouvant être prescrits à l'état normal est interdite.

Pour éliminer la douleur analgésique contre-indiqué et forte. La question se pose alors: s’il ya eu des calculs rénaux pendant la grossesse, que faire et qu’ils peuvent être enlevés?

Le traitement principal vise à éliminer la douleur et l'inflammation, parfois la dissolution des calculs et leur excrétion. Le traitement est toujours complexe. Il comprend des antispasmodiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La thérapie peut être complétée par des recettes de médecine traditionnelle et des médicaments qui dissolvent et enlèvent les calculs. Pendant le traitement, il est important de respecter le schéma de consommation afin de prévenir la déshydratation. Tout cela est déterminé individuellement.

Préparations pour réduire l'inflammation et éliminer le tartre

Pour réduire le processus inflammatoire et l'élimination des calculs (petite taille et sable) pour les femmes enceintes, des fonds sont sélectionnés sur une base naturelle. Ils sont souvent fabriqués à partir de composants végétaux et sont pratiquement sans danger pour la future mère et l’embryon.

Canephron

Canephron peut être prescrit pour éliminer les concrétions et réduire l'inflammation des organes urinaires pendant la grossesse. Ce médicament est produit par une société allemande.

En outre, Canephron est un agent régénérant antispasmodique et diurétique. Bien combat les agents pathogènes. La préparation comprend du centauré, du romarin, de la livèche, etc. Disponible en comprimés et en gouttes.

Le médicament est prescrit pour le traitement des pathologies du système urinaire. En raison des calculs rénaux, une douleur, une miction douloureuse peut survenir. Le médicament élimine la gêne et les symptômes négatifs. Cependant, pour obtenir cet effet, Cannephron est pris dans un délai d'un mois. Il peut également être utilisé à titre prophylactique pour prévenir l’apparition de calculs.

Le médicament est prescrit à partir du 2ème trimestre, 1 à 2 comprimés trois fois par jour. Vous ne pouvez pas les mâcher, mais vous devez boire beaucoup d'eau. Cependant, sans l'avis d'un médecin, le médicament ne peut pas être pris. Dans certains cas, cela peut déclencher une augmentation du tonus utérin.

Autres drogues

Cystone est disponible en comprimés. Est antispasmodique, diurétique, antiseptique. Il a des effets antimicrobiens, néphrolitholiques et anti-inflammatoires. En même temps détruit les calculs rénaux existants.

Cistenal est disponible en gouttes. Ils sont pris oralement plusieurs fois par jour. Le médicament est un antispasmodique, anti-inflammatoire, diurétique.

Fitolizin produit sous forme de pâte. De cela est fait suspension. La phytolysine est un agent anti-inflammatoire, diurétique et antimicrobien.

Les doses et la durée du traitement sont sélectionnées individuellement par un spécialiste, en tenant compte de l'état du patient.

Traitement symptomatique

Une grossesse avec une lithiase urinaire peut être compliquée par des symptômes négatifs (par exemple, douleur et inconfort lorsque la pierre est déplacée). Pour éliminer la douleur et réduire les spasmes des antispasmodiques, le plus sûr pour les femmes occupant ce poste sera No-Spa et Papaverine, Baralgin.

Sur la recommandation du médecin traitant, la nitroglycérine est maintenue jusqu'à sa dissolution sous la langue. Il détend les muscles lisses.

Tous les antibiotiques et antimicrobiens pendant la grossesse ne s'appliquent généralement pas. Ces médicaments ne sont prescrits qu'en cas d'absolue nécessité, si le processus inflammatoire ne peut être éliminé par d'autres méthodes. Monural peut être prescrit comme agent antibactérien.

Remarque: tous les médicaments destinés au traitement des femmes enceintes et à la médecine traditionnelle ne doivent être choisis que par le médecin traitant. Des médicaments non contrôlés ne peuvent qu'aggraver l'état de la femme et entraîner une fausse couche ou d'autres conséquences négatives!

Beaucoup de femmes sont intéressées par la question suivante: que doit faire une femme enceinte lorsqu'il y a des calculs dans les reins? Dans ce cas, vous devez: respecter scrupuleusement le traitement recommandé par le médecin, effectuer les examens nécessaires à temps, suivre un régime et suivre un schéma de consommation adéquat.

Régime alimentaire

Pendant la grossesse, une pierre dans les reins peut non seulement causer une douleur intense, mais également provoquer diverses complications (par exemple, une menace d'avortement). Par conséquent, si les pierres sont trouvées, la femme doit suivre un certain régime. Avant cela, un examen est effectué pour déterminer le type, la quantité et la taille des pierres.

Les recommandations peuvent être les suivantes:

  1. Dans la formation des pierres d'urate dans le menu devrait être dominé par la nourriture végétale. Dans le même temps, les abats et la viande sont complètement exclus ou strictement limités.
  2. Si les calculs sont constitués de sels de calcium, dans le régime, au contraire, plus de viande, de fruits et de céréales sont injectés. Cependant, il est toujours recommandé d’exclure ou de limiter autant que possible les légumineuses, les produits laitiers, les œufs et les pommes de terre. S'ils ne peuvent pas être complètement exclus du régime, la quantité des ingrédients énumérés est réduite au minimum.
  3. Si l'acide oxalique est à la base des formations solides, les légumineuses, les tomates, le lait et les œufs sont exclus du régime alimentaire.

Pour prévenir l’apparition de tartre, il est déconseillé d’utiliser des boissons gazeuses, frites et fumées. Pour la grossesse, les confiseries, les œufs, les arachides et les pommes de terre doivent être exclus du régime alimentaire.

Il est important de savoir que les pastèques, les pommes et les bananes sont bonnes pour les reins. Dans le régime alimentaire, vous devez également inclure le mil et le sarrasin sous forme de céréales. Parmi les meilleures boissons à boire des boissons aux baies, des jus de fruits frais et des infusions à base de plantes.

Le menu thérapeutique individuel sera élaboré par un nutritionniste, en tenant compte des données de l’état et de l’examen du patient.

Que faire avec les coliques?

Les petites pierres pendant la grossesse ne sont pas dangereuses pour le fœtus, les grosses peuvent causer la stagnation de l'urine et une infection ultérieure. Ensuite, il y a le risque d'infection placentaire. En outre, une pierre se déplaçant le long de l'uretère peut parfois provoquer une séparation des parois utérines de l'œuf avec l'embryon.

Une femme peut développer des coliques. Pour soulager les spasmes et les douleurs, il est permis de prendre du No-Shpu ou de la Papaverine. Cependant, vous devez utiliser uniquement les médicaments prescrits par un médecin. Lorsque les coliques interdisaient les procédures de réchauffement, bains chauds et relaxants.

S'il vous plaît noter: en cas de spasmes graves - ne tirez pas, vous devez appeler une ambulance. Les premiers soins seront fournis aux femmes enceintes, les examens nécessaires sont effectués et, le plus souvent, un traitement hospitalier est recommandé.

Naissance en présence de calcul

Beaucoup de femmes s'intéressent à la question de savoir comment accoucher si des calculs se forment dans les reins. En règle générale, le risque de lithiase chronique (sans symptômes négatifs) pour une femme et son fœtus ne l’est pas.

Cependant, le travail précoce peut être causé par une forme compliquée de la maladie. Avec des calculs dans les reins, une césarienne peut être réalisée pour assurer un accouchement normal.

Les petites pierres des organes d'une femme en position sont en grande partie retirées à l'aide de médicaments. Toutefois, si cette thérapie s’avérait inutile ou en cas d’exacerbation du DCI (ou de survenue de complications), une opération peut être prescrite en dernier recours. Il est préférable de le dépenser avant la conception (en cours de planification de la grossesse).

Les femmes qui portent un enfant sont strictement contre-indiquées en auto-traitement, ce qui peut créer une menace de fausse couche et causer des complications supplémentaires. Par conséquent, toutes les mesures thérapeutiques et prophylactiques pour la lithiase urinaire doivent être coordonnées avec le spécialiste traitant! Vous pouvez en apprendre davantage sur les dangereuses formations solides dans les reins pendant la grossesse et sur ce que vous pouvez faire dans ce cas-ci, à partir de la vidéo de cet article.

Calculs rénaux pendant la grossesse

Pendant l'accouchement, le corps d'une future mère subit des modifications massives dans tous les systèmes, des modifications hormonales, un stress pour tous les organes.

Durant cette période, l’exacerbation de toutes les maladies chroniques et de tous les processus se développe souvent. Cela conduit à de nombreuses violations de la santé de la femme enceinte.

L'un de ces troubles est le processus pathologique dans lequel les calculs rénaux se forment pendant la grossesse.

Les symptômes caractéristiques se confondant facilement avec d'autres maladies, il est donc extrêmement important de surveiller l'état du corps et, en cas de symptômes désagréables, de se précipiter immédiatement pour consulter un médecin.

Cette condition peut constituer une menace sérieuse pour la vie de la mère et le développement de son fœtus. Par conséquent, il est recommandé de procéder à un examen de routine avant de concevoir un bébé.

Raisons de l'éducation

Si du sable et des calculs rénaux se sont accumulés, il y a toujours une explication. Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles ils surviennent.

L'étiologie principale des calculs pendant la gestation d'un bébé est considérée comme une perturbation des processus métaboliques. Les autres raisons incluent:

  • Génétique, hérédité.
  • Mauvais régime, où plus de plats à base de viande prévalent dans les aliments que dans les aliments à base de plantes.
  • Troubles hormonaux et processus pathologiques qui en résultent.
  • La défaite des microorganismes pathogènes urinaires qui ne se manifestent pas.
  • Déficit en éléments utiles et complexes vitaminiques.
  • Dysfonctionnements du système digestif.
  • Formes chroniques de maux de rein.
  • La goutte
  • Dysfonctionnements du système nerveux.
  • Pathologie du système urinaire.
  • Faible consommation de liquide.
  • Déshydratation du corps.

En ce qui concerne la grossesse et la formation de calculs dans les reins pendant cette période, une attention particulière est accordée au mode de vie sédentaire.

Il existe de graves violations des processus métaboliques, les hormones sont complètement modifiées.

La période d'exacerbation du processus pathologique est particulièrement dangereuse. Dans la forme chronique de la maladie, il n'y a aucun risque pour la santé de la future mère et du fœtus en développement.

Exacerbation de pathologie

La grossesse est souvent accompagnée d'urolithiase. Souvent, pendant la grossesse, une période d'exacerbation se manifeste lorsque la femme enceinte ressent une douleur intense sous la forme de coliques néphrétiques.

Les raisons de cette manifestation peuvent être des perturbations hormonales dues à la grossesse.

Pendant cette période, il existe une production active de l'hormone progestérone, qui est produite en grande quantité et domine les autres.

Un grand nombre de récepteurs de progestérone sont présents dans les organes du système urinaire.

Il y a une expansion et un affaiblissement des conduits du système génito-urinaire, ce qui provoque le déplacement des calculs.

En outre, il peut y avoir une violation de l'écoulement de l'urine due à la compression par les uretères de l'utérus élargi.

Symptomatologie

L’apparition du syndrome de la douleur paroxystique se manifeste par une lithiase urinaire.

Pendant l'accouchement, ce stade se situe entre 12 et 16 semaines de gestation, ainsi qu'en fin de grossesse, lorsqu'il reste plusieurs semaines jusqu'à la naissance.

À ce stade, les reins fonctionnent dans un mode spécial et l'ensemble du système urinaire subit des charges et des pressions énormes.

La pyélonéphrite est la cause de la formation de la lithiase urinaire. Pendant cette période, il se produit une exacerbation de l'inflammation dans les reins.

L'urolithiase est répandue. Ses principaux symptômes sont les suivants:

  • La femme ressent la douleur d'une nature intense et vive dans la région lombaire.
  • Le syndrome douloureux augmente avec le mouvement, la marche, un léger effort physique ou le changement de position du corps.
  • La température corporelle augmente.
  • Frissonnant.
  • L'apparition de nausées et de vomissements.
  • Avec de grandes formations de pierres, il est difficile d'uriner.
  • La douleur couvre la région de l'aine, le périnée, la partie inférieure de la cavité abdominale.
  • Il y a des impuretés sanguines dans l'urine.

Le principal symptôme de la lithiase urinaire au cours de l'accouchement est la colique rénale. Il se manifeste dans le contexte de douleur intense et soudaine.

Ce processus s'explique par le mouvement des calculs dans les canaux urinaires. Il en résulte un blocage des conduits conduisant à la stagnation.

Tout cela s'accompagne de périodes de soulagement des symptômes et d'une nouvelle vague de rechutes.

Le syndrome douloureux disparaît à la sortie de la pierre ou lorsque celle-ci change de position.

Activité générique en présence de pierres

Beaucoup de futures mamans se demandent si des calculs rénaux sont retrouvés pendant la grossesse, que faire dans cette situation?

En elle-même, la lithiase urinaire, à l’évidence de son évolution chronique, ne pose aucun risque pour la santé de la mère et de son fœtus en développement.

Mais il est nécessaire de prendre en compte le fait que la survenue d'une colique rénale ou la présence d'un processus inflammatoire peut entraîner une fausse couche ou le début du travail.

Cela est dû au fait que, pendant les coliques néphrétiques, le tissu musculaire est réduit dans les canaux.

Ce processus entraîne un tonus accru dans l'utérus, entraînant un détachement utérin. Il menace un travail prématuré ou une fausse couche.

Lorsqu'un tartre est formé dans la vessie, une césarienne peut être nécessaire car il peut y avoir des obstacles au travail normal.

Des concrétions dans les reins peuvent causer une pyélonéphrite. En ce moment, le processus inflammatoire se développe activement.

Cette pathologie est dangereuse car une infection du fœtus peut survenir. En cas d'apparition de symptômes caractéristiques de maladies, ils recherchent nécessairement l'aide d'un spécialiste qui leur fournira une assistance médicale en temps voulu.

Thérapie

La formation de calculs dans le corps de la femme pendant la période de portage doit être traitée.

À ces fins, ils ont recours à plusieurs méthodes de traitement, notamment la thérapie conservatrice, l'homéopathie, l'observance d'un régime alimentaire approprié et, dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale.

Méthode conservatrice

Le traitement de la lithiase urinaire est accompagné de techniques multiples et complexes.

La tâche principale de la thérapie est de soulager la douleur. Ensuite, vous devez dissoudre et éliminer les calculs des conduits, puis arrêter l'inflammation.

Des antispasmodiques et des médicaments inflammatoires peuvent être prescrits à cette fin. Tous doivent être sélectionnés avec soin pour chaque patiente individuellement, en tenant compte du fait de la grossesse.

Tous les médicaments ne sont pas applicables pendant la grossesse. Il est contre-indiqué de sélectionner des médicaments et de les traiter sans l'autorisation du médecin.

En outre effectuer et se conformer au régime de boire. Une femme enceinte atteinte de cette pathologie devrait consommer une quantité suffisante de liquide.

La qualité du liquide consiste à utiliser de l'eau purifiée non gazeuse. Cela contribuera à la formation d'urine en quantité suffisante pour éliminer le tartre du corps. En outre, une quantité suffisante d'eau dans le corps sera en mesure de changer l'urine acide en alcalin.

Homéopathie

L'utilisation de médicaments homéopathiques est largement utilisée dans le monde entier. Une attention particulière est accordée à cette thérapie pendant le traitement pendant la grossesse.

L'avantage de cette technique est le naturel absolu de tous les composants qui ne nuisent pas à la santé de la mère et de son bébé en développement.

Souvent utilisé des médicaments de la catégorie des recettes de la thérapie traditionnelle. Tous sont en mesure d’améliorer les effets d’un remède homéopathique ou d’un médicament.

À ces fins, utilisez une variété de plantes médicinales, d’honoraires et d’herbes. Parmi eux font des teintures et des décoctions, qui prennent comme boisson médicinale.

Il est autorisé à être traité par ces moyens uniquement si la femme enceinte ne présente aucune contre-indication ou en cas de réaction allergique.

Cette thérapie ne peut pas être considérée comme la principale, elle est donc complétée par d’autres types de traitement.

Il est possible de traiter avec de tels moyens seulement après avoir consulté le médecin et avoir obtenu son autorisation. L'autotraitement est interdit.

Régime alimentaire

L'ajustement de l'apport alimentaire constitue une place spéciale dans le traitement de la lithiase urinaire.

Le menu habituel d'une femme enceinte change en fonction de la composition des concrétions obtenues. A quoi ça ressemble:

  • Pierres Uratny. Avec la formation de ce type de calcul, il est nécessaire de limiter la consommation de viande et d'aliments carnés. En revanche, nourriture végétale préférée. Il est préférable d’augmenter la quantité de légumes et de fruits de saison frais consommés. Si vous voulez manger un petit morceau de viande, vous devez le cuire avec beaucoup de verdure sous forme de laitue, d'aneth et de persil. Ce plat peut être complété par une coupe de légumes.
  • Dépôts de sel de calcium. Lorsque ces entités préfèrent les plats de viande et le produit lui-même. Toutes sortes de fruits frais et de céréales sont également utiles. Il faut abandonner les œufs, les produits laitiers, les pommes de terre et les haricots.
  • Pierres composées de sels d'acides oxaliques, il est préférable d'éliminer à l'aide d'un régime alimentaire à l'exception de la laitue, des épinards, de l'oseille. Également mis au rebut les tomates, les œufs et les produits laitiers.

Avec la formation de calculs lors de l'accouchement, vous devriez abandonner tous les aliments nocifs.

Assurez-vous d’exclure tous les plats épicés, trop salés, fumés, en conserve et marinés. Sous l'interdiction, toutes les épices, les épices et les assaisonnements.

Il vaut mieux privilégier les variétés de poisson maigre et les légumes frais aux fruits. La consommation d'herbes fraîches avec des plats de poisson est recommandée.

Il est très utile d’utiliser des jus de fruits frais dilués dans des proportions égales d’eau purifiée non gazeuse.

Comme traitement thermique utilisant la cuisson au bain-marie, faire bouillir, cuire et cuire légèrement.

La chirurgie

L'intervention chirurgicale pendant la grossesse est rarement utilisée.

L'indication de sa mise en œuvre peut être l'absence de résultat positif lors d'une thérapie conservatrice.

L'opération est réalisée strictement sous anesthésie. À ces fins, une procédure de retrait économe et sûre est en cours d’élaboration.

La chirurgie est nécessaire pour enlever les calculs des reins et des canaux urinaires. Ce processus est nécessaire pour la mise en œuvre de la possibilité d'un travail normal à temps.

Une attention particulière est accordée aux mesures préventives. Le meilleur moyen de lutter contre la maladie est de la prévenir.

Afin d'éviter tout problème de formation de calculs lors du transport d'un enfant, il est recommandé de subir un examen médical complet lors de la planification d'un bébé.

Si vous ressentez de la douleur ou d’autres symptômes pathologiques, faites immédiatement appel à un médecin.

L'auto-traitement dans ce cas est très dangereux. Le traitement de cette maladie doit être exclusivement traité par le médecin traitant.

Calculs rénaux pendant la grossesse

Urolithiase et néphrolithiase - maladies du système urinaire, caractérisées par la formation de calculs et de sable (calculs) dans les reins, les voies urinaires, la vessie. En d’autres termes, c’est l’urolithiase, qui cause beaucoup de problèmes aux gens. Et quand porter un enfant est particulièrement dangereux. Les coliques néphrétiques pendant la grossesse sont causées par le passage de calculs dans les voies urinaires. Que faut-il savoir sur de tels états? Comment arrêter les attaques?

Pourquoi les calculs apparaissent-ils dans les reins?

La lithiase urinaire a progressé ces dernières années. Même les jeunes souffrent de calculs rénaux. Et la cause de l'augmentation de l'incidence sont:

  1. L'hypodynamie. Un mode de vie sédentaire entraîne un déséquilibre du calcium et du phosphore dans le corps.
  2. Excès de purine. Si une personne utilise beaucoup de produits carnés et de sous-produits contenant des purines, cela contribue à la formation de calculs.
  3. Passion excessive pour les boissons gazeuses contenant du sucre, du dioxyde de carbone, des colorants.
  4. Utilisation à long terme de certains médicaments. Ils contribuent également à l'apparition de la lithiase urinaire.
  5. Facteur génétique. La tendance à la formation de pierres est héritée.

À propos des crises de coliques rénales pendant la grossesse

Souvent, la conception chez les femmes survient lorsqu'il y a déjà des calculs dans les reins, c'est-à-dire avec l'urolithiase. S'il n'y a pas de complications sous la forme d'une infection, les calculs eux-mêmes ne nuisent pas au développement du fœtus. Mais les coliques néphrétiques pendant la grossesse sont très dangereuses. Ils peuvent être accompagnés de douleurs intenses, de fièvre, qui conduisent souvent à des fausses couches.

Il est à noter que pendant la période de gestation du bébé, les attaques de coliques néphrétiques peuvent augmenter. Et cela est dû au fait que des changements hormonaux se produisent dans le corps, les organes abdominaux se dilatent, leur tonus change. Par conséquent, la décharge de calculs causée par la relaxation des uretères et du pelvis rénal. Cet état contribue au mouvement du sable et des cailloux avec un courant d'urine. En pratique, les calculs rénaux des futures mères peuvent être retirés indépendamment jusqu'à la 34e semaine du terme. La lithiase urinaire chez cette catégorie de patients est dangereuse car elle augmente la stagnation de l'urine. Ceci, à son tour, aggrave la pyélonéphrite au stade initial de la grossesse.

Lorsqu'une femme enceinte a une crise de colique rénale, elle ressent une douleur intense dans le bas du dos, qui est crampeuse dans la nature, peut se propager à l'aine, aux cuisses et aux organes génitaux. Dans le même temps, il existe une envie fréquente d'uriner et une difficulté à uriner, accompagnée de fortes douleurs coupantes. Il peut contenir des impuretés sanguines résultant du passage de calculs dans l'urètre. C'est le processus de libération de pierres qui provoque une douleur intense. Ils peuvent être complétés par des flatulences, des vomissements, des nausées.

Des attaques sévères de coliques rénales peuvent provoquer une fausse couche. Par conséquent, il est impératif d'hospitaliser immédiatement une femme enceinte. Au début de l'attaque, il est nécessaire d'appeler une ambulance dès que possible. Et avant son arrivée, il est important d’anesthésier et de soulager les spasmes. Pour cela, utilisez habituellement du baralgin, mais, des silos, des injections de papaverine. Une femme doit trouver et adopter une position du corps qui facilite le passage des pierres, réduit la douleur. En aucun cas, avant l'arrivée de «l'ambulance», il est impossible d'appliquer des coussinets chauffants, des compresses chaudes sur le bas du dos et les jambes. Les procédures de chauffage sont strictement contre-indiquées!

La future mère est hospitalisée à l'hôpital. Après son examen, l'urologue prescrit le traitement nécessaire. Peut-être la nomination du blocus de la procaïne du ligament rond de l'utérus. Après cela, l'urine est excrétée à travers le cathéter.

En ce qui concerne l'utilisation d'antibiotiques, leurs femmes enceintes ne sont prescrites que pour la pyélonéphrite et l'infection.

Dans les cas graves, les calculs rénaux sont enlevés chirurgicalement aux derniers stades après une césarienne. Si la durée de la grossesse est courte, épargnez-vous le nettoyage des pierres.

Les obstétriciens et les gynécologues insistent toujours sur la nécessité de planifier la grossesse. Dans ce cas, vous pouvez identifier votre lithiase urinaire et la traiter rapidement afin d'éviter des attaques de coliques rénales pendant la période de gestation.

Plus D'Articles Sur Les Reins