Principal Pyélonéphrite

Que pouvez-vous manger avec la colique rénale

La colique rénale est l'une des maladies les plus douloureuses qui affectent le système urinaire. Le régime alimentaire pour la colique rénale est prescrit à tous les patients confrontés à la maladie. Une nutrition spéciale peut réduire la douleur et réduire le fardeau des reins. Une adhésion constante au régime alimentaire éliminera complètement les accès de douleur.

Principes de base et règles de nutrition pour hommes et femmes

Les premiers symptômes de la colique chez les hommes et les femmes sont le plus souvent accompagnés d'un manque d'appétit complet. Il est à noter qu’il est interdit en ce moment de forcer une personne à manger de la nourriture. Cependant, il est important de suivre l'abondante consommation d'eau afin qu'elle passe par petites portions. Cela est particulièrement vrai dans les situations où le manque d’appétit du patient est accompagné de haut-le-cœur et de fièvre.

La nutrition pour la colique rénale comprend les règles suivantes:

  1. Il est important de manger en petites portions, au moins 4 fois par jour, afin de réduire la charge sur les reins.
  2. menu pour constituer la liste des produits autorisés;
  3. Le menu de calories ne devrait pas être inférieur au taux indiqué;
  4. trop manger, ce qui est lourd de gain de poids, et par la suite - une charge supplémentaire sur les reins est strictement interdite;
  5. la réduction des calories est possible en réduisant la consommation de lipides et de glucides;
  6. Il est important de limiter la consommation de sel.
  7. ne manger que des aliments faciles à digérer;
  8. cuire la viande et le poisson doit être exclusivement dans le four ou bouillante sur la cuisinière;
  9. surveillez la quantité de liquide consommée et buvez au moins 2 litres par jour.

Bases du régime numéro 10 avec coliques néphrétiques

Dans les cas où la cause de la colique rénale n'a pas été identifiée, les experts recommandent le plus souvent la table de patient n ° 10. L'alimentation est un menu spécialisé comprenant des produits normalisant la circulation sanguine et le rythme cardiaque, ainsi que les processus métaboliques. La nourriture est basée sur le fait que le patient doit manger en petites portions toutes les 4 heures. Les aliments difficilement digestibles et gras sont complètement éliminés de l'alimentation, la quantité de glucides diminue.

Produits autorisés au numéro de table 10

Les repas sur le numéro de table 10 impliquent l'exclusion complète du menu des aliments, dont la composition est en cholestérol, peut provoquer un gonflement et affecter l'excitabilité nerveuse du patient. Autorisé à manger la gamme de produits suivante:

  • produits de boulangerie (hier);
  • viande maigre et poisson;
  • les légumes;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • jus de fruits frais, boissons aux fruits, tisanes, succédanés du café;
  • des oeufs;
  • chou cuit ou bouilli;
  • des fruits;
  • certains types de sauces;
  • sucré (à l'exclusion des chocolats);
  • des saucisses;
  • beurre et huile végétale;
  • les céréales;
  • petite quantité de pâtes.
Retour à la table des matières

Aliments interdits au numéro de table 10

Liste des produits interdits:

  • la graisse;
  • viandes grasses (porc, canard);
  • thé fort et café;
  • eau gazeuse et boissons;
  • poisson gras;
  • produits de boulangerie frais;
  • fromage salé;
  • les légumineuses;
  • sauces chaudes et sauces au bouillon de viande;
  • les champignons;
  • oignons et ail;
  • produits contenant du chocolat;
  • les cornichons;
  • nourriture fumée.

Les médecins recommandent de cuisiner à la vapeur, au bain-marie, bouilli ou cuit au four. Il n'ajoute pas de sel. La nourriture peut être dosolée directement lors de l'utilisation de la nourriture, étant donné que la dose quotidienne de sel est autorisée pour un patient spécifique. Parfois, il est permis de rôtir des morceaux de viande déjà bouillis en une croûte légèrement dorée.

Quels aliments exclure du régime?

Avant que les causes de la colique rénale ne soient établies, les experts recommandent de retirer du menu tous les aliments susceptibles de provoquer une colique. Une fois le motif identifié, le médecin pourra dresser une liste des produits interdits. Si un patient a des oxalates dans l'urine, il ne doit pas manger d'aliments riches en potassium et en acide oxalique. Ces produits comprennent les tomates, toutes les légumineuses, l'oseille, les carottes, les betteraves et le lait. L'éducation de l'urate suggère une interdiction du fromage, du cacao, du thé fort au café et du radis. En présence de phosphate, il est important d'arrêter de boire des boissons alcoolisées, du lait et du fromage cottage.

Que peux-tu manger?

La liste des produits que les experts recommandent d'utiliser dépend des causes de coliques dans les reins. Cependant, il existe un certain nombre de produits qui seront utiles pour toute colique. Ces produits comprennent: légumes crus et bouillis, soupes de légumes, céréales, baies, jus naturels, décoctions de plantes médicinales, thés faibles, certains produits laitiers, sucre et miel en petites quantités.

Que peux-tu boire?

Un régime alimentaire pour la colique rénale, quelle qu'en soit la raison, suggère que les patients doivent porter une attention particulière à la quantité quotidienne de liquide consommée. Vous aurez besoin de boire au moins 3 litres de divers liquides par jour, ce qui permettra au rein de mieux fonctionner. Vous pouvez boire de l'eau purifiée ou minérale avec ou sans citron. Il est recommandé de faire cuire des bouillons de rose sauvage, ainsi qu'une variété de boissons aux fruits à base de fruits et de thé léger.

En planifiant le menu de traitement pour une semaine, vous pouvez considérablement diversifier le régime alimentaire et suivre confortablement un traitement de la maladie rénale. Retour à la table des matières

Exemple de menu pour la semaine

Pour créer un menu hebdomadaire, il est important de prendre en compte le nombre de calories quotidien, la teneur en sel et la valeur nutritionnelle des aliments. Il est également nécessaire de faire attention aux préférences personnelles du patient, de sorte qu'une nutrition adéquate ne soit pas un fardeau pour lui. Les produits peuvent être cuits, cuits, cuits à la vapeur et au four. Considérez le menu hebdomadaire approximatif.

Le lundi

  • pour le petit-déjeuner, il est permis de faire un sandwich avec du beurre et du fromage non salé, de faire bouillir un œuf et de boire un thé léger avec un peu de sucre ou de miel;
  • pour le deuxième petit-déjeuner, consommer les fruits autorisés (banane, pomme, pêche);
  • le dîner comprend une soupe avec des pommes de terre, du poisson maigre bouilli, une tranche de pain d’hier et du jus de baies;
  • La collation de l'après-midi peut consister en une soupe au lait;
  • pour le dîner, il est recommandé de manger une vinaigrette avec une tranche de pain et du thé faible.
Retour à la table des matières

Moi pour mardi

  • le petit-déjeuner peut être composé de ragoût de fromage cottage, de sarrasin, bouilli dans de l'eau et de thé;
  • au deuxième petit-déjeuner, ils recommandent de manger de la gelée de fruits;
  • Pour le déjeuner, ils préparent du bortsch maigre, du ragoût de chou et boivent du jus naturel;
  • le thé de l'après-midi consiste à boire une décoction de cynorrhodon;
  • Au dîner, vous devez préparer une salade de légumes, des côtelettes de poulet, des pommes de terre bouillies et du thé faible.
Déjà dans les premiers jours des aliments naturels, vous pouvez vous sentir soulagé du bien-être. Retour à la table des matières

Régime de l'environnement

  • Il est recommandé de commencer le petit-déjeuner avec une omelette, dans laquelle vous pouvez ajouter un peu de fromage faible en gras et non salé et le boire avec du jus de fruits;
  • au deuxième déjeuner ils mangent le fruit;
  • au déjeuner, vous pourrez manger une soupe de légumes, de la viande maigre en sauce et du jus de légumes;
  • Les rafraîchissements de l'après-midi peuvent être de la purée de fruits;
  • Au dîner, mangez de la bouillie avec un peu de beurre, un morceau de viande bouillie, une salade de légumes et un thé faible.
Retour à la table des matières

Nourriture le jeudi

  • au petit-déjeuner, vous pouvez manger du porridge au lait et du café;
  • au deuxième petit-déjeuner, manger les fruits autorisés;
  • pour le dîner, faites cuire une soupe, du poisson maigre cuit au four et du thé;
  • la collation de l'après-midi suggère une boisson aux fruits des baies;
  • Au dîner, mangez du porridge et de la viande maigre, des légumes cuits à la vapeur et du jus naturel.
Retour à la table des matières

Menu du vendredi

  • Le premier repas peut être commencé avec du porridge avec l’ajout de beurre et boire du thé avec du sucre;
  • dans le second - boire un verre de kéfir;
  • pour le déjeuner, faire cuire la soupe avec l'ajout de céréales dans le bouillon de viande, la poitrine de poulet au four, les légumes cuits et la compote de fruits;
  • dans l'après-midi, vous pouvez boire de la gelée de fruits;
  • Le dîner consiste en une salade de légumes, du poisson cuit au four et du thé faible.

Nourriture du samedi

  • au petit-déjeuner, vous devriez manger des œufs durs, du porridge et du jus de fruits;
  • le deuxième petit-déjeuner comprend un smoothie aux fruits additionné de lait;
  • pour le déjeuner, il est permis de faire cuire une soupe de betterave, de la viande cuite au four, du gruau sur de l'eau, une salade de légumes et du thé;
  • dans le thé de l'après-midi, vous pouvez manger un bouillon d'herbes médicinales;
  • pour le dîner, mangez des légumes cuits avec de la viande au four et buvez du jus de fruit naturel.
Retour à la table des matières

Le dimanche

  • pour le petit-déjeuner, vous pourrez préparer une casserole de fromage cottage avec des fruits secs et boire du thé;
  • le deuxième petit-déjeuner consiste en un pudding de fruits ou de légumes;
  • Le déjeuner devrait consister en une soupe, du bœuf cuit au four, des légumes cuits et du jus;
  • dans le thé de l'après-midi, il est permis de boire de la compote de baies;
  • pour le dîner, vous devez préparer de la viande maigre cuite au four, une salade de légumes et du thé.
Retour à la table des matières

Comment passer des jours de jeûne?

Le régime alimentaire pour les coliques dans les reins peut inclure des jours de jeûne. Il est important de savoir que leur conduite n'est possible qu'avec l'autorisation d'un spécialiste. Il serait utile que le patient soit sous la surveillance du personnel de l'hôpital, ce qui est possible pendant son séjour à l'hôpital. La journée de jeûne implique l’utilisation tout au long de la journée d’un produit ou d’un plat en particulier. Dans ce cas, le produit doit pénétrer dans le corps du patient en quantité telle qu'il ressente la faim. Les jours de jeûne les plus courants:

Après un régime thérapeutique contre la colique rénale, il est nécessaire de passer progressivement à un régime alimentaire normal.

  1. La farine d'avoine est un plat populaire pour le jour du déchargement. Il doit être cuit uniquement à l'eau et sans sel ajouté, la portion divisée en 5-6 parties égales et consommée tout au long de la journée.
  2. Vous pouvez passer une journée de jeûne à l'aide de légumes. Le plus souvent, il est recommandé de cuire des salades de légumes remplies d'huile végétale. Pour manger de la salade devrait être des portions qui ne dépasseront pas 300 grammes, au moins 5 fois par jour.
  3. Le concombre est un autre jour de légume à débarquer. Cela permet d'utiliser des concombres tout au long de la journée en quantité telle que le patient éprouve une sensation de faim.
  4. Il y a des jours de fruits. Au cours de leur conduite, presque tous les fruits et les baies conviendront, à l'exception des bananes. Le fruit, qui est le plus apprécié par le patient, devrait en consommer 250 grammes au moins cinq fois par jour. Vous pouvez sucrer avec une petite quantité de sucre ou de miel. La préférence de tous les fruits est recommandée pour donner des pastèques.
  5. Pour la mise en œuvre de la journée de déchargement et boire approprié. Pour sa préparation, vous aurez besoin de mélanger environ 500 ml de jus de fruits avec une décoction d'églantier et un verre d'eau de boisson. Le liquide résultant est divisé en 5 parties et boire toute la journée.
Retour à la table des matières

Recettes autorisées plats

Soufflé à la viande bouillie. Pour la cuisson, vous aurez besoin d'environ 60 grammes de viande de boeuf bouillie, que vous fouetterez au mélangeur. Ensuite, vous devriez préparer une sauce blanche avec une cuillère de farine et deux cuillères de lait écrémé. La sauce est ajoutée au bœuf abattu, après quoi le jaune de poulet y est envoyé. Battez les protéines restantes de l'œuf en pics denses et ajoutez-les à la viande. La masse de bœuf qui en résulte doit être disposée sous une forme spéciale et faire bouillir jusqu'à ce que le couple soit prêt. Servir le soufflé peut être arrosé avec du beurre fondu.

Soupe maigre avec addition de fromage. Vous devez d’abord nettoyer les légumes et les couper de la manière qui vous convient. Ensuite, hachez le chou, puis envoyez les pommes de terre, les carottes, les tomates et le chou dans le bouillon préchauffé et laissez bouillir pendant 10 à 20 minutes. Avant de servir, ajoutez du fromage râpé et du persil au bortsch obtenu, si vous le souhaitez.

Mucous flocons d'avoine cuits dans du lait. Pour la préparation, vous devrez prendre 50 grammes de farine d'avoine, 100 ml de lait et 50 ml d'eau. Gruau à remplir de lait chaud, puis ajoutez-y et de l'eau. Il est important de surveiller la cuisson de la bouillie et de ne pas laisser la farine d'avoine coller au fond de la casserole. En fin de cuisson, ajoutez un petit morceau de beurre dans le plat fini.

Souffle de fromage cottage. Vous devez préparer 100 grammes de fromage cottage faible en gras, 10 grammes de beurre et de semoule, une cuillerée de sucre et une cuillerée à thé de fécule. Frottez le fromage cottage dans un tamis, puis versez le beurre fondu sur la masse molle, versez la semoule, l’amidon et le sucre. Le mélange résultant devrait être comment mélanger. Il est permis d'ajouter des baies dans le soufflé, à partir duquel vous devez d'abord récupérer les os. Le processus de cuisson a lieu dans un bain-marie et dure environ 40 minutes. Servir le soufflé peut être arrosé avec du sirop de fruits.

Comment soulager les symptômes de la colique rénale avec un régime

La colique rénale est une maladie aiguë qui apparaît principalement dans la lithiase urinaire. Le développement de cette pathologie est observé plus souvent chez les hommes que chez les femmes. En outre, des maladies telles que la pyélonéphrite aiguë, la compression des uretères par une tumeur, le blocage des voies urinaires par un caillot de sang dans les lésions traumatiques peuvent contribuer à l'apparition de la douleur. Il est important de savoir qu'un régime alimentaire comportant des coliques néphrétiques ne guérira pas la maladie, mais facilitera grandement ses manifestations. De plus, si des symptômes de la maladie sont apparus, les patients ne pensent même pas à la nourriture. La douleur est très insupportable, une personne adopte une position forcée afin de la soulager au moins. Le régime alimentaire est généralement prescrit après une crise aiguë de colique rénale et une compliance à long terme aidera à réduire le risque de récurrence de la maladie.

Principes de l'alimentation

Lorsque les premiers symptômes de la colique rénale apparaissent, il n'y a généralement pas d'appétit. Pendant cette période, vous ne pouvez pas forcer le patient à manger. Il est nécessaire de ne boire que de l'eau de manière fractionnée, par petits volumes, en particulier si l'attaque est accompagnée de nausées, de vomissements ou d'une augmentation périodique de la température corporelle.

Après avoir arrêté les manifestations aiguës d'un régime avec colique rénale, il repose sur la nutrition clinique n ° 10, qui comprend:

  • Respect du régime de boire pendant la journée.

Le volume quotidien du liquide que vous buvez devrait être d’environ 2 à 3 litres, répartis uniformément; environ 2 heures avant de vous coucher, il n’est pas souhaitable de boire. Vous pouvez boire de l'eau bouillie, du thé noir et des tisanes, de la gelée. Il est utile de boire des boissons aux fruits, compote de canneberges et canneberges, elles ont un effet désinfectant sur les organes du système urinaire et préviennent le développement de complications infectieuses. Il faut se rappeler que les soupes et les bouillons sont comptés comme des liquides bues.

  • Repas fractionnés en petites portions, 5-6 fois par jour.
  • Limiter la consommation de sel. Il retient l'eau dans le corps et surcharge considérablement les reins.
  • Réduire les aliments riches en protéines et en graisses.

Nourriture recommandée

Dans les cas de colique néphrétique et après avoir cessé l’attaque, le régime alimentaire peut comprendre les produits et plats suivants:

  • Soupe de légumes ou bouillon de viande secondaire maigre.
  • Le poisson et la viande se mangent mieux bouillis ou cuits à la vapeur et cuits au four.
  • Toute bouillie cuite dans de l'eau. Ils sont une bonne source de glucides complexes.
  • Vous pouvez manger une omelette d'œufs en n'utilisant pas plus de deux morceaux par jour.
  • Un grand nombre de fruits et de légumes différents.
  • Fruits de mer utiles (moules, calamars, crevettes).
  • Produits laitiers à faible teneur en matières grasses (lait, fromage cottage, crème sure). Vous pouvez manger du fromage en petites quantités, rarement.
  • Des pâtes.
  • Le pain d'hier.
  • Huile végétale crémeuse. Permis d'ajouter à la nourriture en petites quantités. Les huiles - une bonne source de graisses animales et végétales, qui sont importantes pour le bon fonctionnement du corps.

Produits interdits

Lors de manifestations de coliques néphrétiques dans le régime alimentaire ne doivent pas être les produits suivants:

  • aliments épicés, salés, gras, frits;
  • assaisonnements, sauces, mayonnaise, ketchup;
  • cacao, café, boissons gazeuses, alcool, thé fort;
  • pâtisseries fraîches, sucreries, gâteaux, chocolat;
  • viandes grasses et poissons, abats, saindoux, viandes fumées;
  • les légumineuses, les champignons;
  • la margarine;
  • marinades et marinades;
  • produits contenant des colorants, des conservateurs, divers additifs;
  • la moutarde, le raifort;
  • oseille, asperges, épinards frais, ail et oignons verts.

Régime alimentaire en fonction de la composition des pierres

Si des coliques rénales apparaissent à la suite d'une lithiase urinaire et qu'il est possible de déterminer les substances constitutives des calculs après leur réception (à la suite d'une intervention chirurgicale ou de manière naturelle), des modifications appropriées sont apportées à l'alimentation.

Les aliments riches en oxalate sont exclus du menu diététique. Cette oseille, tomates, épinards, laitue, betteraves. Le patient a besoin de manger plus de concombres, raisins, abricots, poires, coings.

Exclure de la diète baies acides, fromage, limiter la consommation d'aliments protéinés à 100 grammes par jour.

Le régime comprend des aliments riches en vitamine C: baies et fruits, décoction de cynorrhodons, citrouille, miel, sucre. Ne pas manger de poisson, produits laitiers, pommes de terre, noix.

Dans les cas de coliques néphrétiques, il est possible de modifier l’alimentation en tenant compte de l’âge, de l’état général du patient et des caractéristiques constitutionnelles.

Jours de jeûne

Les jours de jeûne sont autorisés, mais vous devriez toujours consulter votre médecin avant de les mener. Un tel élément du régime implique l’utilisation pendant la journée d’un produit ou d’un plat autorisé. Il peut s'agir de farine d'avoine avec du lait, d'une salade de légumes, de n'importe quel fruit, à l'exception des bananes. Les hommes souffrent davantage de jours de jeûne.

Le syndrome douloureux chez les hommes apparaît plus souvent que chez les femmes en raison des caractéristiques structurelles des voies urinaires. Le régime alimentaire destiné au traitement de la colique rénale n’est qu’une mesure préventive qui aidera à réduire la charge qui pèse sur l’organe touché.

Types de régimes et nutrition équilibrée pour la colique rénale

La colique rénale est caractérisée par une attaque de douleur aiguë qui se produit dans la région lombaire. Avec l'occurrence périodique de telles attaques, il est impératif d'être examiné et de suivre un régime spécial.

Une alimentation avec coliques néphrétiques peut réduire considérablement l’inconfort et, avec une observance régulière et la réalisation du traitement nécessaire, les problèmes peuvent être totalement éliminés.

Chez les hommes, les coliques néphrétiques se produisent plus souvent que chez les femmes, ce qui n’est pas surprenant: les femmes sont beaucoup plus prudentes dans leur alimentation.

Recommandations générales pour la nutrition, tableau numéro 10

Dans le cas de coliques néphrétiques, si elles apparaissent pour la première fois, les médecins prescrivent généralement le tableau numéro 10. Il s’agit d’un ensemble de produits spécialement conçu, dont l’utilisation dans le corps normalise les processus métaboliques.

Le tableau numéro 10 consiste à manger toutes les 4 heures, par petites portions. Il n'est pas recommandé de charger le système digestif, par conséquent, il ne faut en aucun cas trop manger.

La consommation de glucides et d'aliments gras, ainsi que d'aliments difficiles à digérer, devrait être minimisée.

Le poisson et la viande doivent être bouillis, frits et fumés pour être exclus. De préférence, viande diététique non grasse. Il est nécessaire de retirer du régime les produits riches, feuilletés et farineux. La consommation de liquide (eau) doit être augmentée à 3 litres par jour, en privilégiant les céréales, les bouillons de légumes.

Il convient de consommer des produits à base de lait fermenté, il est préférable d’ajouter du lait au thé. L'utilisation de légumes et de fruits, qu'il est préférable de ne pas manger crus, mais cuits ou bouillis, est la bienvenue. Jus de fruits utiles et végétaux (il est préférable de les diluer avec de l'eau), salades de fruits riches en vitamines. Il est important d’utiliser des légumes et des fruits de saison, lorsque leur concentration en vitamines est la plus grande.

En fait, le tableau 10 présente les principes généraux de la nutrition, qui seront utiles dans tous les cas.

La colique rénale est souvent un symptôme de la lithiase urinaire. Il existe plusieurs types de calculs rénaux, les plus courants: oxalate, urate et phosphate. Après l'examen et l'identification des causes de la colique rénale, le régime alimentaire est généralement ajusté en fonction du type de calcul utilisé.

Régime Oxalate

Afin de minimiser la formation de ce type de calculs rénaux, vous devez réduire votre consommation de protéines, ainsi que de produits contenant beaucoup de vitamine C. Vous ne pouvez pas manger de confiseries, ainsi que de nombreux fruits et baies «à l’aigreur», produits riches en calcium. et l'acide oxalique, comme le lait, les betteraves, les tomates et les légumineuses.

Au contraire, les vitamines B hautement recommandées, ainsi que:

  • céréales à base de céréales (à l'exception de la semoule);
  • fruits et baies sucrés;
  • viandes maigres, poisson et volaille;
  • légumes et beurre;
  • des kissels et des compotes de baies sucrées, de fruits et de fruits secs;
  • thé au lait.

Nourriture avec des pierres d'urate

Si ce type de calculs rénaux est révélé, alors, comme dans le régime de la table n ° 10, les plats salés et fumés sont exclus. Vous ne pouvez pas manger des légumineuses et des noix, du fromage et du chocolat, des baies aigres, boire du thé fort. L'apport en protéines devrait être limité à 100 grammes. par jour Lorsque l'urata recommande des produits capables de lixivier l'urine, c'est:

  • poisson maigre, viande, volaille;
  • céréales (sauf le sarrasin);
  • lait fermenté et produits laitiers;
  • pain et autres produits à base de farine grossière;
  • fruits et baies sucrés;
  • les légumes.

Phosphates: Diète

Il est interdit de manger du poisson et du lait, ainsi que des pommes de terre, des produits salés et fumés, des produits à base de fromage cottage. Les fruits sucrés et les baies ne sont pas recommandés. La liste des produits recommandés comprend:

  • oeufs (sans jaunes);
  • viande et viande de volaille;
  • huile, graisse;
  • des bouillies;
  • les légumineuses;
  • miel et sucre;
  • des fruits et des baies;
  • décoction de baies de rose sauvage;
  • citrouille.

Si le régime n'est pas correctement formulé, la colique rénale reviendra encore et encore. Par conséquent, il est extrêmement important de subir un examen et de créer un menu détaillé adapté à un type de maladie particulier.

Jeûne thérapeutique

Le jeûne thérapeutique est indiqué dans de nombreuses maladies et signifie un refus à court terme de manger un aliment pendant une courte période. En règle générale, il est 24 heures, maximum - 36 heures. Vous pouvez le dépenser uniquement selon les directives du médecin et sous son contrôle.

Vous ne pouvez pas vous affamer, surtout s'il y a suspicion de maladie rénale. Par conséquent, dans le cas de coliques néphrétiques, les médecins ne recommandent généralement pas un rejet complet de la nourriture, mais les soi-disant jours de jeûne. Les jours thérapeutiques de sortie ne doivent être effectués que sur prescription d'un médecin: l'auto-traitement est totalement exclu.

Jours de jeûne pour la colique rénale

En règle générale, le jour de jeûne implique l'ingestion d'un seul aliment ou plat. Manger est tellement nécessaire pour ne pas ressentir la faim.

La nourriture la plus utile et la plus sûre le jour de la sortie de l'hôpital reste la farine d'avoine. Il est préférable de le cuire sans sel et de boire une décoction de baies d'églantier. Convient pour les jours de jeûne salade de légumes. Recharge - huile végétale.

Vous pouvez également manger des concombres, des pastèques. En principe, il est possible d'organiser des journées de jeûne sur tous les fruits et légumes, à l'exclusion des bananes et des raisins.

Les jours de jeûne ne sont généralement prescrits qu'une fois par semaine. Il est préférable de fixer un certain jour pour s'accorder moralement et pour que le corps s'habitue au fait que ce jour-là, il devra se contenter d'un seul plat.

Après une journée de déchargement ne peut pas trop manger. C'est mieux si un plat du jour du déchargement et quelque chose d'autre est mangé pour le petit déjeuner. Quelque chose de la table numéro 10 est parfait ici: la nourriture est saine et propre.

Produits autorisés

Selon les causes de la colique rénale, certains aliments peuvent être résolus et utiles. Cependant, il y a ceux qui ne nuisent certainement pas aux coliques néphrétiques de toute origine:

  • Légumes (salades crues, bouillies, à l'huile végétale);
  • Fruits et baies;
  • Différents types de céréales;
  • Produits laitiers fermentés;
  • Un peu de miel et / ou de sucre;
  • Céleri, persil;
  • Jus de toutes les baies, sève de bouleau;
  • Bouillons de rose sauvage, boissons aux fruits des baies;
  • Thé vert faible;
  • Soupes de légumes;
  • Viande et poisson maigre, bouilli ou cuit à la vapeur.

Produits interdits

Le régime alimentaire doit être très strictement suivi en cas de colique rénale, il ne doit pas y avoir de panne: mangez correctement une ou deux semaines, puis mangez de tout. Ainsi, le corps sera encore plus blessé.

Certains produits doivent être éliminés immédiatement après l'apparition de la colique rénale:

  • Plats salés, épicés et marinés;
  • Viande et poisson fumés;
  • Conserves alimentaires (usine et maison);
  • Les aliments gras, à la fois frits et sous forme de soupes;
  • Des plats de légumineuses et, dans certains cas, de haricots;
  • Chocolat, cacao et desserts avec leur contenu;
  • Épices épicées et chaudes;
  • Éliminer complètement les boissons alcoolisées de l'alimentation. Non seulement fort, mais aussi avec une faible teneur en alcool.

En ce qui concerne le sel, les avis des médecins diffèrent ici. Certains ont des vues cardinales et conseillent d'éliminer complètement le sel du menu du jour, d'autres ne sont pas aussi catégoriques et permettent l'utilisation de sel en petites quantités. S'il est possible de saler les aliments et en quelle quantité, le médecin traitant vous demandera de prendre en compte un type de maladie.

Il convient de rappeler que même un régime idéal ne sera pas une panacée dans la lutte contre les maladies du rein, et en particulier les coliques néphrétiques. Il devrait être combiné avec des préparations médicinales. L'alimentation procure un soulagement significatif, mais seul lui seul ne peut pas gérer les coliques néphrétiques.

Régime alimentaire et nutrition appropriée pour la colique rénale.

Le corps humain est conçu de manière à signaler toute perturbation du travail de divers organes par la méthode la plus fiable pouvant attirer l'attention - par la douleur. C'est le syndrome de la douleur qui peut amener une personne à faire attention aux problèmes de santé, l'obligeant à consulter un médecin.

La colique rénale est l’une des sensations douloureuses les plus courantes. Les maladies rénales sont très courantes et une telle douleur est extrêmement difficile à ignorer.

Colique rénale

La colique rénale est une crise aiguë de douleur aiguë, localisée dans la région lombaire, résultant d'une perturbation du tractus urinaire.

Les raisons qui provoquent un état corporel aussi aigu peuvent être nombreuses, mais la cause principale de la douleur est le plus souvent la présence de calculs dans les reins ou l'uretère. En règle générale, une attaque se développe pendant la migration des pierres, ainsi que le blocage de l'uretère. La douleur peut augmenter avec des mouvements vifs ou dynamiques.

  • Douleur aiguë et soudaine d'un personnage coupant. Le plus souvent, localisée dans le bas du dos, peut donner dans l'aine, l'hypochondre, les cuisses, les organes génitaux.
  • Il peut y avoir une douleur aiguë dans l'urètre.
  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Peut-être l'apparition de nausées, vomissements, distension abdominale.
  • Le syndrome douloureux ne dépend pas de la position du corps.

Une attaque prolongée peut déclencher une augmentation de la pression artérielle. Lorsque la colique rénale est caractérisée par une douleur soudaine, qui ne disparaît pas avec un changement de la position du corps. L'attaque peut être crampante ou continue.

Une hospitalisation immédiate est nécessaire pour fournir des soins médicaux. Avant l'arrivée des médecins, l'admission de spasmolytiques est autorisée, mais à la condition que l'inflammation des organes internes, l'appendicite soit exclue.

Si l'attaque s'accompagne d'une augmentation significative de la température, il est fort probable que cela indique l'apparition d'une infection bactérienne, ainsi que d'une éventuelle pyélonéphrite.

Pour soulager une crise douloureuse, vous avez besoin d’un bain chaud, d’une bouillotte, mais, tout comme pour les spasmes, il est important d’éliminer d’autres processus inflammatoires, sinon vous risquez de causer des dommages irréparables à la santé. C'est pourquoi vous ne devez pas supporter la douleur pendant une longue période, en particulier lorsque la situation s'aggrave et que des symptômes supplémentaires apparaissent, vous devez immédiatement appeler une aide urgente.

Directives nutritionnelles générales

Pour prévenir les attaques de coliques néphrétiques, vous devez suivre un certain nombre de recommandations concernant la nutrition afin d’éviter la récurrence de la douleur.

La règle de base est de minimiser l'apport en protéines et de réduire l'apport calorique global en aliments. Il faut oublier les aliments trop gras, et plus encore les produits frits, salés, épicés et fumés sont également inacceptables. Limitez la quantité de sel et privilégiez les plats cuits au four, cuits à la vapeur et bouillis.

Il est nécessaire de manger fractionné, mais régulièrement, avec un intervalle d'au plus 4 heures. Trop manger est inacceptable, il est préférable de manger souvent, mais progressivement.

Il est très important d’observer le bon équilibre en eau - la consommation d’eau quotidienne devrait être d’environ 3 litres. Un effet très bénéfique sur les reins est la possibilité d'obtenir des boissons aux fruits préparées indépendamment, notamment de la canneberge et de l'airelle.

Menu principal

Comme la lithiase urinaire est la cause la plus fréquente de colique rénale, il est très important de suivre un régime pour prévenir une crise. La nutrition est le traitement principal et la prévention, il est donc très important de suivre certaines recommandations et restrictions dans le régime alimentaire.

  • Variété de légumes bouillis ou cuits à la vapeur.
  • Soupes de légumes légers.
  • Bouillie cuite dans l'eau.
  • Une variété de fruits.
  • Pas trop de pain frais.
  • Pâtes durum.
  • La consommation modérée de produits laitiers faibles en gras est autorisée.
  • Buvez environ 3 litres d'eau par jour.
  • Vous pouvez varier le menu, une petite quantité de viande et de poisson, mais ils doivent être bouillis, cuits au four ou cuits à la vapeur.

Produits interdits

Il existe des produits totalement exclus du régime alimentaire, car même aux doses les plus faibles, ils peuvent provoquer une crise de douleur aiguë et avoir un impact très négatif sur la santé.

Exclus du menu du jour est:

  • Salé et épicé.
  • Aliments gras.
  • Fried.
  • Fumé
  • Alcool
  • Thé fort, café, cacao.
  • Boissons gazeuses.
  • Condiments et sauces.
  • Farine et confiserie.
  • Champignons, légumineuses diverses.
  • Exclure les cornichons, les produits en conserve et les produits marinés.
  • Viande grasse, poisson.
  • Bouillons de viande.

Nutrition pour les calculs rénaux

La liste des produits autorisés et interdits peut varier. Si des coliques surviennent à cause de calculs rénaux, le menu est basé sur le type de calculs:

  1. Les pierres d'oxalate sont les plus courantes. Lors de la détection de telles pierres, il est utile de limiter l'utilisation de produits contenant de grandes quantités de vitamine C. Il est également recommandé d'exclure les produits contenant beaucoup d'acide oxalique.
  2. Pierres Uratny. Si, lors de l'examen, des calculs d'uratny ont été trouvés, il est important d'exclure du régime les viandes grasses, le chocolat, le cacao, les noix, la crème glacée et les baies. Autorisé la consommation modérée de produits laitiers et produits laitiers, viande de volaille et divers aliments végétaux. La règle principale est l'utilisation de grandes quantités de liquide.
  3. Pierres de phosphate. Dans ce cas, les recommandations sont très différentes. Par exemple, il est nécessaire de manger des aliments riches en vitamine C, mais les graisses, la viande et la volaille, les céréales, l'huile et même les légumineuses sont également autorisés. L'interdiction concerne le café, les pommes de terre, le lait, le poisson, les noix. Il est recommandé de boire autant de boissons aux fruits acides que de jus de fruits.

Exemple de menu pour la journée

Parmi les recommandations générales, en cas de colique néphroscopique, il est conseillé de suivre un régime alimentaire particulier, appelé tableau numéro 10. Ce régime vise à réduire la teneur en calories et a un effet positif non seulement sur les reins, mais aussi sur le foie, le système cardiovasculaire et améliore considérablement la circulation sanguine.

Voici un exemple de menu pour la journée:

  • 1er petit déjeuner - salade de légumes avec viande, flocons d'avoine, thé.
  • 2ème petit déjeuner - pomme râpée.
  • Déjeuner - bortsch de légumes (sans viande et pas en bouillon de viande), une petite portion.
  • L'heure du thé - un verre de bouillon des hanches.
  • Dîner - poisson cuit au four ou bouilli, purée de pommes de terre, carottes et fromage cottage ½ portion, thé.
  • Au coucher - 200 grammes de kéfir.

Des recommandations plus précises au menu ne peuvent être faites que par un spécialiste, après une gamme complète d’examens nécessaires et un diagnostic précis.

Plus D'Articles Sur Les Reins