Principal Anatomie

Uropathie obstructive et uropathie par reflux (N13)

Exclus:

  • calculs rénaux et urétraux sans hydronéphrose (N20.-)
  • changements obstructifs congénitaux du bassin et de l'uretère rénaux (Q62.0-Q62.3)
  • pyélonéphrite obstructive (N11.1)

Exclus: avec infection (N13.6)

Affections énumérées aux rubriques N13.0-N13.5, avec infection

Uropathie obstructive avec infection

Si nécessaire, identifiez l'agent infectieux à l'aide d'un code supplémentaire (B95-B98).

Reflux urétéral kystique:

  • EDR
  • cicatrices

Exclus: pyélonéphrite associée au reflux vésico-urétéral (N11.0)

En Russie, la Classification internationale des maladies de la 10e révision (CIM-10) a été adoptée en tant que document réglementaire unique pour rendre compte de l'incidence, des causes des appels publics aux établissements médicaux de tous les départements et des causes de décès.

La CIM-10 a été introduite dans la pratique des soins de santé sur tout le territoire de la Fédération de Russie en 1999 par arrêté du Ministère de la santé de la Russie du 27 mai 1997. №170

L'OMS prévoit de publier une nouvelle révision (CIM-11) en 2022.

Hydronéphrose rénale chez l'adulte: qu'est-ce que c'est pour le diagnostic, comment traiter et quelle est l'issue de la maladie?

Avec une augmentation des reins due à l'accumulation d'une grande quantité de liquide, le patient est diagnostiqué avec une «hydronéphrose des reins»: ce qui est, l'issue de la maladie, le traitement de la pathologie sont les problèmes les plus courants auxquels les personnes atteintes d'hydronephrose sont confrontées.

Classification des maladies

L'hydronéphrose rénale (code CIM-10 - N13) est une maladie pathologique de la section de l'urologie dans laquelle un ou les deux reins (gauche et droite) forment un contenu en liquide élevé.

Cela est dû à une violation du processus de sortie de l'urine, et cette violation contribue au développement de processus inflammatoires dans le parenchyme - le tissu rénal, constitué de cellules fonctionnelles.

L’hydronéphrose peut être une maladie congénitale ou acquise. Dans le premier cas, la pathologie apparaît chez l'enfant immédiatement après la naissance. Le type de mal acquis peut différer par des symptômes moins évidents et se produit le plus souvent dans le contexte d’autres lésions rénales.

L'un de ces types de pathologie peut se présenter sous l'une des formes suivantes:

L'obstruction des uretères résulte de l'obstruction du flux normal d'urine. La forme la plus simple et la plus courante, caractérisée par un inconfort au niveau des reins, dont les fonctions sont altérées.

Les manifestations cliniques sont presque toujours absentes et il est possible d'identifier la violation uniquement à l'aide d'une échographie. Cet examen montre une légère expansion des cavités rénales et le parenchyme reste dans un état normal et n'est pas sujet à des processus inflammatoires.

Habituellement, un des reins est atteint - à droite ou à gauche, mais la maladie peut se propager à deux organes à la fois, le parenchyme devenant souvent plus fin et enflammé.

La raison d'une telle lésion est une accumulation excessive de liquide, à la suite de laquelle des processus pathologiques irréversibles se développent dans le pelvis rénal.

La maladie se présente sous une forme latente, les symptômes ne sont pas évidents.

Elle se caractérise par une atrophie complète du parenchyme, à la suite de laquelle une insuffisance rénale se développe et résultant de tels processus irréversibles dans la plupart des cas, la maladie a des conséquences fatales.

Qu'est-ce que l'insuffisance rénale, lisez notre article.

L’hydronéphrose est également classée par gravité:

  1. Le 1er degré se caractérise par une dilatation du bassinet du rein, sur laquelle la pression exercée par la vessie est excessive. Les reins, bien que de plus en plus grands, fonctionnent normalement au premier degré.
  2. Avec le grade 2, le bassin s'étire encore plus et les cupules pour les reins sont également étirées. Cela conduit à une compression du parenchyme, dans lequel se développent des processus atrophiques et une altération de la fonction rénale.
  3. L’hydronéphrose de grade 3 entraîne des processus atrophiques irréversibles des tissus rénaux, à la suite desquels l’organe lui-même commence à mourir.

Prévenir le passage de la maladie au stade terminal n’est possible qu’avec un diagnostic opportun et un traitement adéquat.

Toutes les méthodes thérapeutiques et opérationnelles au stade terminal sont inutiles.

(L'image est cliquable, cliquez pour agrandir)

Causes de la maladie

Fondamentalement, la maladie se développe en raison du blocage des canaux urinaires internes, ce qui se produit le plus souvent lorsque des calculs sont injectés dans les uretères, ce qui bloque le mouvement du liquide urinaire.

Chez les hommes et les femmes, les causes de cette maladie peuvent être différentes. Chez les hommes, cette maladie est le plus souvent observée dans le cancer de la prostate, qui bloque les voies urinaires et dont la taille augmente en raison de processus inflammatoires.

Une augmentation de cet organe peut également se produire en raison de la formation d'une tumeur bénigne de la prostate.

Chez les femmes, un tel trouble est souvent diagnostiqué pendant la grossesse, quand un utérus élargi exerce une pression sur les uretères. En outre, la pathologie se développe sur le fond du cancer de l'ovaire ou du col utérin.

Parmi les autres causes courantes, notez:

  • restructuration des voies urinaires et des reins;
  • les sténoses;
  • kystes d'origine différente;
  • dyskinésie des voies urinaires;
  • rétrécissement de la lumière de l'uretère;
  • localisation anormale ou anormale de l'uretère et des artères rénales;
  • processus inflammatoires dans le système urogénital;
  • la formation de tissu cicatriciel dans la période post-traumatique;
  • troubles réflexes conduisant à une obstruction de l'écoulement de l'urine en raison de lésions de la moelle épinière;
  • l'endométriose;
  • Ingestion d'agents pathogènes de la tuberculose dans la vessie.

Pour toutes les catégories de patients, des causes non pathologiques sont également caractéristiques - il s'agit d'une compression des uretères en cas de processus inflammatoires catarrhal affectant les organes situés dans la zone des voies urinaires.

Quels sont les symptômes?

Au début, l'hydronéphrose ne se manifeste pas et est asymptomatique, mais il peut exister des signes indirects caractéristiques des pathologies qui ont provoqué l'hydronéphrose (par exemple, dans la lithiase urinaire, qui bloque les uretères, le patient a mal au dos).

Avec le développement de la pathologie, les patients peuvent présenter les symptômes suivants:

  • douleur rénale sévère affectée par l'hydronéphrose;
  • Douleur sourde dans n'importe quelle position du corps;
  • hypertension artérielle;
  • la transition du syndrome douloureux au côté droit de la cavité abdominale est possible;
  • ballonnements constants;
  • des nausées et des vomissements;
  • avec lithiase urinaire - la présence de sang dans les urines.

Dans certains cas, la maladie peut développer une infection associée - dans de telles situations, la température corporelle du patient augmente de manière significative.

Méthodes de diagnostic

L'examen commence par un diagnostic physique, au cours duquel le spécialiste effectue la palpation de la région du rein et évalue la réponse du patient. Après cela, des analyses d'urine et de sang générales sont établies, dont les résultats peuvent déterminer la présence d'une inflammation dans la région rénale.

Mais les principales méthodes de diagnostic permettant d’obtenir une image complète de la maladie sont les suivantes:

  1. l'urographie;
  2. Échographie (pour évaluer l'état des tissus de l'appareil rénal);
  3. IRM et TDM (avec des difficultés à déterminer les causes de la maladie);
  4. cystoscopie de la vessie;
  5. dans tous les cas, la radiographie rénale est prescrite (voir photo), elle est réalisée avec un agent de contraste. Cette méthode vous permet souvent de déterminer avec précision la cause de l'obstruction des voies urinaires.
au contenu ↑

Traitement et résultat

Hydronéphrose rénale est traitée avec des médicaments et une intervention chirurgicale. La première méthode est pertinente dans les premiers stades du développement de la maladie et si les lésions sont toujours réversibles.

Le traitement est effectué uniquement dans des conditions stationnaires et implique l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • médicaments hormonaux (lors du diagnostic de fibrose dans la région rétropéritonéale);
  • médicaments antibiotiques (pour prévenir et éliminer l’adhérence des infections bactériennes);
  • analgésiques et anti-inflammatoires;
  • médicaments qui abaissent la pression artérielle;
  • l'utilisation de médicaments à teneur alcaline (pour la dissolution de calculs dans l'urolithiase).

Au cours des stades avancés, ce traitement conservateur est inefficace et le patient subit une intervention chirurgicale pour installer une néphrostomie.

Une néphrostomie est un canal urinaire artificiel, qui est un cathéter et est installé pendant une opération chirurgicale.

Le néphrostome est installé directement dans le bassin du rein et passe à travers les tissus de ces organes, ce qui dérive le liquide urinaire dans l'urinal. La procédure d'installation de la néphrostomie (néphrostomie) peut être effectuée de l'une des trois manières suivantes:

  • intervention chirurgicale de type ouvert;
  • laparoscopie;
  • ponction.

Le type d'opération est déterminé en fonction du degré de lésion tissulaire et de l'état général du patient.

En général, l’une quelconque de ces opérations implique la perforation ou l’incision dans la région des reins et l’introduction d’un cathéter, qui est ensuite connecté au récipient à urine externe.

Les projections de traitement ne peuvent être favorables qu'au début du traitement, aux premiers stades de l'hydronéphrose.

Dans le cas de lésions bilatérales, les perspectives ne sont pas très bonnes: très probablement, la personne sera contrainte de subir une hémodialyse à vie et, parfois, il sera peut-être nécessaire de transplanter les organes touchés.

Prévention

À temps pour noter le développement de l'hydronéphrose rénale et prévenir, il peut être soumis aux recommandations préventives suivantes:

  • il est recommandé aux personnes âgées de 35 ans et plus de consulter un urologue et un néphrologue une à deux fois par an;
  • en cas de susceptibilité aux maladies du rein, l'hypothermie doit être évitée;
  • toutes les lésions infectieuses des voies urinaires et des reins doivent être traitées rapidement pour éliminer les complications.

Également réduire le risque de développer de telles pathologies peut la transition vers une alimentation saine et le rejet des mauvaises habitudes sous la forme d'abus d'alcool et de tabagisme.

Que ce soit dans l'armée avec hydronéphrose des reins?

Lorsque l'hydronéphrose des services rénaux dans l'armée ne peut pas être évitée si la pathologie est congénitale ou a un caractère physiologique, et une personne sans déviations dans le travail de ces organes.

En cas de déviations prononcées, une personne n'est pas soumise à un appel mais tombe dans le groupe «B» (pendant une période limitée pour le service militaire, est crédité à la réserve lors de la délivrance d'une carte d'identité militaire entre ses mains).

L'hydronéphrose rénale est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement à n'importe quel stade. Plus le traitement est commencé tôt, plus le pronostic est favorable. Sinon, la maladie peut entraîner de graves violations irréversibles.

Parlons de l'hydronéphrose à l'exemple d'une histoire de cas d'un patient:

Classification de l'hydronéphrose selon la CIM-10

Il y a beaucoup de maladies rénales. Le code pour l'hydronéphrose selon la CIM-10 est le N 13. Cette maladie affecte le système pan-pelvien. La sortie d'urine est perturbée. À l'avenir, cela conduira à la destruction des reins. La maladie est localisée à droite ou à gauche. Dans la classification internationale, on distingue plusieurs types d'hydronéphrose, chacun ayant sa propre désignation alphanumérique.

La 10ème révision internationale de toutes les maladies est une structure généralement acceptée qui code des maladies spécifiques et leurs types. Il s'agit d'une classification médicale confirmée par l'Organisation mondiale de la santé. Les spécialistes qui ont attribué des codes à diverses maladies ont révélé les principales causes de l'hydronéphrose:

  • mauvais emplacement de l'uretère;
  • maladie de l'artère rénale;
  • obstruction des voies urinaires inférieures;
  • calculs rénaux;
  • processus inflammatoires dans le système urogénital;
  • tumeurs gynécologiques ou urologiques;
  • dysfonctionnement de la moelle épinière, etc.

Selon la CIM-10, l'hydronéphrose peut être congénitale ou acquise. Dans les deux cas, avec un traitement tardif, la maladie menace d'invalidité et même de mort. Dans le bassin et les coupelles, l'urine s'accumule, elle n'est pas excrétée et empoisonne le corps. En conséquence, les reins commencent à se décomposer.

Dans la 10ème revue internationale des maladies, cette pathologie rénale est répertoriée comme uropathie obstructive et uropathie par reflux. Le code N13 n'indique pas une obstruction rénale congénitale, des calculs rénaux ou de l'uretère et une pyélonéphrite. Ce sont des pathologies distinctes qui n'ont rien à voir avec l'hydronéphrose.

Le syndrome de l'hydronéphrose rénale n'est pas uniforme. Il est divisé en sous-types, en fonction de la cause qui a provoqué son développement. Lors du diagnostic, le médecin se concentre nécessairement sur la 10e révision de toutes les pathologies, car l'efficacité du traitement dépend du codage correct choisi.

En médecine moderne, il existe 10 sous-espèces d'hydronéphrose:

  1. 1. N13.0. Cette forme est caractérisée par la présence d'une obstruction, présente dans la région du bassin et de l'uretère.
  2. 2. N13.1. Cette espèce est caractérisée par un rétrécissement des voies urinaires. Mais cela n'inclut pas une lésion infectieuse.
  3. 3. N13.2. Il y a des calculs dans les reins ou l'uretère. Ils provoquent le développement du syndrome de l'hydronéphrose.
  4. 4. N13.3. Cette sous-espèce comprend toutes les formes de la maladie, dont les causes et les caractéristiques varient en fonction des caractéristiques physiologiques de la personne et sont propres à chacune d’elles.
  5. 5. N13.4. Ce groupe comprend une pathologie telle qu'un hydroureter.
  6. 6. N13.5. Cette sous-espèce est caractérisée par l'absence d'hydronéphrose pure. Mais en même temps, on remarque l'inflexion et le travail incorrect de l'uretère.
  7. 7. N13.6. Cela inclut diverses formes de pyonephrose. Leur particularité est la nature infectieuse du développement de la pathologie.
  8. 8. N13.7. Cette forme d'hydronéphrose s'appelle l'uropathie. Il se caractérise par la présence de reflux vésico-urétéral.
  9. 9. N13.8. Cette sous-espèce comprend d'autres formes d'obstruction et de dommages causés par le reflux aux reins et à l'uretère.
  10. 10. N13.9. Toutes les formes d'obstruction non spécifiées des voies urinaires des EDR sont mentionnées ici.

Si vous ressentez des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements ou des problèmes de vidange de la vessie, contactez votre urologue ou votre néphrologue. Le médecin procédera à tous les examens nécessaires, identifiera le code de pathologie conformément à la 10ème revue internationale et déterminera comment se débarrasser de la maladie.

Les spécialistes travaillent dans des établissements médicaux qui sont bien informés et qui s’orientent rapidement dans des directions étroites. S'il s'agit de pathologies rénales, en particulier d'hydronéphrose, il est important de rechercher le sous-type de la maladie et son code alphanumérique lors de l'examen. À l’avenir, cela facilitera la nomination d’un traitement thérapeutique et facilitera le suivi du patient.

Selon la dixième révision des maladies, de telles méthodes de diagnostic de l'hydronéphrose sont efficaces:

  • palpation des reins avec les mains;
  • chromocytoscopie;
  • radiographie des reins;
  • urographie intraveineuse;
  • renographie par radionucléides;
  • scanner rénal.

Dans presque tous les cas, les médecins recommandent un traitement chirurgical. La thérapie radicale aide à restaurer le fonctionnement du bassin et des cupules. Pendant l'opération, le chirurgien nettoie le rein et l'uretère des calculs. Plus l'opération est effectuée tôt, plus le risque d'exacerbation de la pathologie est faible.

Lorsque le diagnostic de l'hydronéphrose ne peut pas hésiter avec la thérapie. Si les premiers symptômes dérangeants se manifestent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le médecin déterminera la cause de la pathologie, son code ICD-10, et ce n’est qu’après cela qu’il sera en mesure de prescrire un traitement compétent et efficace.

Hydronéphrose rénale mkb 10

Symptômes de la maladie hydronéphrose, code 10 de la CIM et principales méthodes de traitement

L'hydronéphrose est une altération de la structure et de la forme des reins due à un débit normal d'urine altéré. On remarque que cette maladie touche le plus souvent les garçons à l'âge de l'enfant, ainsi que les jeunes femmes à partir de 20 ans. En raison de la nature bien étudiée de cette insuffisance rénale, la classification internationale des maladies a pu inclure dans sa liste des maladies et de l'hydronéphrose, dont le code 10 de la CIM est dans la liste des maladies du rein.

  • Mictions fréquentes? Mictions fréquentes? Diminution de la puissance due à la prostatite? Tout va prendre 3 jours, si vous prenez.
  • Urologue en chef: NE CHERREZ PAS LA CHIMIE! Pour ne pas devenir un misérable IMPOTENT du cancer de la prostate, il vous suffit de le faire.

L’hydronéphrose est une violation du rein, qui se traduit par une augmentation de la région pelvienne et des cupules en raison d’un drainage inadéquat et d’une rétention d’urine accompagnée d’une augmentation de la pression de type hydrostatique. L'expansion pathologique du rein entraîne une atrophie des tissus rénaux et une détérioration progressive du fonctionnement des reins.

Habituellement, lors de la formation de liquide urinaire dans les tissus des reins, l'urine s'accumule dans les cupules et le bassin, après quoi elle pénètre dans les voies urinaires. Ensuite, le liquide uretère pénètre dans la vessie, où il est excrété par le corps. Par conséquent, toute violation de ce système de drainage liquidien et sa stagnation dans les tissus sont accompagnées par le développement de maladies urogénitales, y compris l’hydronéphrose.

Le résultat de la réunion de 1989 de l'Organisation mondiale de la santé était une liste complète des maladies par classe, code et désignation. Dans toute l'histoire de la médecine moderne, cette version de la révision de la classification des maladies est devenue la dixième de suite. A ce jour, cette liste est considérée comme l'indice généralement accepté du codage de chaque diagnostic médical.

Dans la 14ème classe de maladies, il existe des codages de maladies du système urogénital, parmi lesquelles il existe également une hydronéphrose - Le code μB 10 contient plusieurs codes pour sa désignation:

  • № 13.0 - hydronéphrose avec altération de la liaison du bassin et des voies urinaires;
  • № 13.1 - hydronéphrose, caractérisée par un rétrécissement des voies urinaires;
  • № 13.2 - hydronéphrose avec présence d'une pierre dans les reins et l'uretère;
  • N ° 13.3 - autre hydronéphrose d'origine indéterminée.

L'origine de l'hydronéphrose peut être héritée ou acquise. La cause de troubles congénitaux des reins peut être une localisation incorrecte des artères et des vaisseaux rénaux, des déviations dans les valves des uretères, ainsi que des voies urinaires pathologiquement situées. En règle générale, ces anomalies de la structure des reins, des conduits urinaires et du pelvis sont détectées à un jeune âge.

IMPORTANT À SAVOIR! Un remède efficace contre la prostatite chronique est! Il suffit de boire. En savoir plus >>>

Certaines formes de hydronéphrose, acquises ou secondaires, résultent de certaines maladies: lithiase urinaire, lésions du tractus urinaire, inflammation du système génito-urinaire, cancer de la prostate, lésions de la moelle épinière avec réflexe de sortie d'urine du corps. En outre, des complications de maladies urogénitales graves, ainsi que des pertes rénales anormales dans les calculs et le blocage des conduits peuvent provoquer le développement d'une hydronéphrose.

Étant donné que les causes de cette maladie peuvent être complètement différentes, les manifestations des symptômes peuvent également être très diverses. Cependant, certains signes principaux aident à déterminer avec confiance la présence d'une hydronéphrose: la nature des sensations douloureuses, l'hématurie et l'augmentation de la taille des reins, qui sont palpables.

  • IMPORTANT À SAVOIR! Ramenez le pouvoir des hommes! POTENTIEL puissant à tout âge!

La douleur peut avoir une grande variété de nuances. Dès les premiers signes de la maladie, des changements brusques de la pression du liquide urinaire à l'intérieur des cupules et du bassin, qui entraînent le mouvement du sable et des calculs dans les reins, sont caractéristiques. En conséquence, il y a une colique rénale, accompagnée d'une douleur intense. Dans la région de l'abdomen et du bas du dos, une douleur sourde peut être ressentie, qui s'aggrave le soir et diminue jusqu'au matin. Les attaques de douleur peuvent être causées par un effort physique accru et peuvent être administrées à l'aine et aux jambes. Le développement de la maladie s'accompagne d'une douleur croissante.

Le phénomène d'hématurie ou de pertes sanguines dans l'urine se produit en raison d'une pression accrue du liquide urinaire dans le bassinet du rein et de l'irritation des tissus rénaux.

Le sang peut également être le résultat du mouvement des calculs, ce qui entraîne des lésions aux parois internes du rein. Avec l'hématurie, la formation de nouvelles pierres et de sable dans les reins. L'augmentation de la taille du rein est due à l'expansion du bassin et des cupules. Avec une constitution normale, un rein élargi peut facilement être ressenti dans la région abdominale.

Pour la confirmation finale du diagnostic préliminaire, le diagnostic est généralement effectué à l’aide d’une échographie et d’une radiographie du système urinaire permettant de tirer des conclusions sur l’augmentation de la taille du rein et la présence de sable ou de cailloux dans celui-ci. En outre, dans certains cas, le médecin prescrit l’urographie par voie intraveineuse - en administrant un agent de contraste pour rayons X actif passant par les reins et les voies urinaires. Plusieurs images radiographiques reflètent une image complète de l'état du système urinaire et nous permettent de tirer des conclusions définitives concernant la maladie rénale.

Le traitement de l'hydronéphrose ne vise pas seulement à réduire les symptômes, mais également à éliminer complètement la principale cause de la maladie. Cela devrait prendre en compte la durée de la maladie, son degré et son rythme de développement. Des médicaments anesthésiques et anti-inflammatoires sont utilisés à un stade précoce. Des médicaments peuvent également être administrés pour réduire la pression artérielle ou des agents antibactériens en cas d’infection.

Comment se débarrasser de la prostatite sans l'aide de médecins, à la maison?

  • normaliser la miction
  • les douleurs ont cessé
  • avoir le désir sexuel et la capacité d'avoir des rapports sexuels

Elena Malysheva va nous en parler. La santé des hommes brisés peut et doit être restaurée! en utilisant un traitement en temps opportun.

Lire l'article complet >>>

Pour maintenir la santé et la fonctionnalité des organes internes, même à un stade précoce de la maladie, un traitement chirurgical est proposé. Tant que les changements dans les tissus rénaux ne sont pas irréversibles, ils peuvent être guéris avec succès et complètement rétablis à un état de santé satisfaisant. Pendant l'opération, la perméabilité des voies urinaires augmente et la taille antérieure du pelvis revient.

Bien que l’hydronéphrose soit considérée comme une maladie grave, des procédures de diagnostic rapides et un traitement efficace peuvent non seulement sauver les reins, mais aussi leur redonner aux fonctions naturelles d’élimination des liquides du corps.

Qu'est-ce que l'hydronéphrose dangereuse?

La violation du flux normal d'urine du rein s'appelle hydronéphrose. Cela augmente le contenu en liquide (la quantité normale dans le pelvis de 3 à 10 ml), l’eau exerce une pression sur les tissus délicats du corps. En conséquence, le rein perd sa fonctionnalité. Une hydronéphrose survient chez près de 5% des patients atteints de malformations du système urinaire. Avec les formes avancées de la maladie causée par une insuffisance rénale bilatérale chronique, le patient est handicapé.

L’hydronéphrose est divisée en primaire (congénitale) et secondaire (acquise). La pathologie chez les enfants est le plus souvent congénitale et elle est acquise chez les adultes. Les causes les plus courantes d’apparition de la maladie chez l’enfant sont des anomalies de la structure du système urinaire, apparues au cours de la période de développement prénatal du fœtus. Dans le même temps, on peut constater lors de l'échographie qu'au troisième trimestre de la grossesse, la taille du pelvis rénal antérieur du fœtus dépasse 10 mm.

L’hydronéphrose peut aller de formes bénignes (hydroureteronephrose physiologique pendant la grossesse) à des situations mettant la vie en danger, telles que la pyonephrose (ajout de l’infection). Processus opportun non interrompu peut conduire au développement de l'hypertension, la septicémie (infection dans le sang).

Retour à la table des matières

Facteurs causant l'hydronéphrose bilatérale

  • Pierre dans la vessie.
  • Processus inflammatoires sévères dans la vessie.
  • Caillots sanguins dans les voies urinaires inférieures.
  • Une valve endommagée dans la vessie, provoquant le mouvement inverse de l'urine.
  • Tout problème entraînant une compression de la vessie (gonflement de l'intestin ou de la prostate, prostatite).
  • Un blocage de la vessie peut survenir pendant la grossesse et une hydronéphrose. La taille de l'utérus augmente, les uretères sont compressés.
Retour à la table des matières

Types de maladie et classification selon la CIM-10

Classification de l'hydronéphrose selon la CIM-10 (classification internationale des maladies 10):

  • Q62.0 - Hydronéphrose congénitale, pondue pendant la période de développement du fœtus intra-utérin.
  • N ° 13.0 - avec obstruction (dysfonctionnement) de l'articulation pelvienne-urétérale.
  • N ° 13.1 - avec une sténose (rétrécissement) de l'uretère, non marquée dans les autres sections.
  • №13.2 - une maladie causée par une lithiase urinaire.

Maintenant, considérons ce qu'est l'hydronéphrose secondaire. La pathologie acquise est due à des modifications de la structure des organes urinaires. Une hydronéphrose secondaire des reins peut apparaître en raison d'un adénome de la prostate, d'une lithiase urinaire (DCI), de processus inflammatoires du pelvis rénal ou de l'uretère, etc.

L’hydronéphrose est unilatérale et bilatérale. La forme bilatérale chez les adultes et les enfants est observée en violation, bloquant le flux d'urine dans la vessie ou l'urètre. Cela entraîne une augmentation de la quantité de liquide dans les deux reins. Les pathologies des enfants sont généralement unilatérales.

Retour à la table des matières

Classification de l'hydronéphrose:

  1. degré Il y a un étirement du bassin rénal sous la pression du liquide accumulé. Le corps fait toujours face à ses fonctions, mais sa taille a déjà été augmentée. Les symptômes prononcés de la pathologie sont absents. La quantité de liquide dans le bassin dépasse 10 ml.
  2. degré Il y a une nouvelle expansion des cupules rénales et du bassin. Le fluide serre le tissu rénal (parenchyme), il devient plus mince et s’atrophie progressivement. À ce stade de la maladie, l’organe n’est plus en mesure de remplir pleinement ses fonctions.
  3. degré (terminal). L'atrophie du parenchyme augmente. La pathologie devient irréversible. Le rein perd sa fonction et meurt.
Retour à la table des matières

Causes et symptômes de la maladie

Les symptômes graves ne sont observés que dans les formes complexes de la maladie. Les premières formes de pathologie ne se manifestent presque pas. Par conséquent, l'hydronéphrose est souvent détectée déjà dans un état négligé. La pathologie chez les enfants, en particulier chez les nouveau-nés, est difficile à remarquer jusqu'au stade final.

Signes d'hydronéphrose 2 et 3 stades de développement:

  • Douleur constante dans la région des reins.
  • Augmentation de la pression, gonflement.
  • L'hydronéphrose s'accompagne souvent de l'apparition de sang dans les urines.

Les symptômes qui indiquent la présence de la maladie chez les enfants - est un mélange de sang dans les urines. Le diagnostic d'hydronéphrose chez le nouveau-né est presque toujours connu à l'avance. La maladie est détectée lors d'une échographie fœtale. L'hydronéphrose chez les enfants et les adultes peut être détectée accidentellement lors de l'examen d'une autre maladie. Parfois, une colique rénale peut être un signe précoce.

Retour à la table des matières

Causes pour lesquelles la maladie peut apparaître:

  • Anomalies formées au stade du développement fœtal (une échographie montre une augmentation marquée du bassin du rein sur 10 mm). Cela peut être une mauvaise structure des voies urinaires, un développement insuffisant du tissu rénal.
  • Urolithiase (CIM).
  • Processus inflammatoires dans le système urinaire.
  • Tumeurs et blessures qui violent l’intégrité des voies urinaires.
  • L’hydronéphrose peut être causée par une insuffisance rénale.
Retour à la table des matières

Diagnostic de la maladie

Le principal moyen de diagnostiquer une maladie est l'échographie du système urinaire. La renographie par radio-isotopes, la cartographie Doppler sont utilisées comme méthodes supplémentaires, parfois la résonance magnétique et la tomographie par ordinateur. L’hydronéphrose est également détectée par endoscopie. Les mesures de diagnostic répertoriées permettent de visualiser la structure interne du système urinaire et les vaisseaux adjacents. Une maladie congénitale chez un enfant est visible même au stade prénatal, lors d'une échographie fœtale.

Une hydronéphrose survient presque toujours avec l'ajout d'une infection, de sorte que l'urine est urinée. Pour étudier la fonction des reins, des échantillons d'urine fonctionnelle sont prélevés. En outre, un test d'urine général est effectué. L'histoire de l'hydronéphrose est toujours examinée par votre médecin. Pour rechercher la cause de la maladie, un diagnostic différentiel de l'hydronéphrose est utilisé (méthode de diagnostic dans laquelle la seule cause réelle de la pathologie est déterminée par la méthode d'exclusion).

Retour à la table des matières

Traitement de la maladie

Le traitement de l'hydronéphrose a les objectifs suivants:

  • La cause de la maladie est éliminée.
  • Restaure la fonctionnalité du corps.
  • Si nécessaire, réduction du bassin.

Le traitement conservateur de l'hydronéphrose est indiqué pour les pathologies causées par des processus inflammatoires. Malheureusement, le traitement conservateur n’est pas indiqué dans tous les cas. En outre, le traitement médicamenteux est utilisé dans la période postopératoire et pour éliminer l'infection associée. Dans ce cas, le médecin traitant surveille attentivement les résultats du traitement, les résultats de tous les examens étant reflétés dans l'historique de la maladie.

L'hydronéphrose provoquée par une lithiase urinaire ou des malformations congénitales du fœtus ne peut être traitée que de manière radicale.

Regardons comment guérir l'hydronéphrose par chirurgie. Le traitement chirurgical de la pathologie consiste à supprimer un obstacle qui interfère avec le flux normal de l'urine. Chaque cas nécessite une approche individuelle. Actuellement, l'hydronéphrose plastique est réalisée par laparoscopie.

La laparoscopie est une chirurgie peu invasive avec un minimum de complications postopératoires et une courte période d'adaptation après la chirurgie. Le patient est renvoyé chez lui le 3ème jour, et non le 10, comme lors d’une opération normale. La laparoscopie permet au patient d'opérer non par de grandes incisions, mais par des ponctions pratiquées dans la paroi abdominale. Le chirurgien effectue l'opération en contrôlant ce qui se passe à travers le moniteur. L’hydronéphrose rénale au stade terminal n’est pas susceptible d’être traitée, l’organe touché est enlevé.

La laparoscopie est utilisée pour les opérations suivantes:

  • Résection (enlèvement) des zones mortes.
  • Néphrectomie (prélèvement de tout l'organe).
  • Plastique (récupération) du rein et de l'uretère.
Retour à la table des matières

Excrétion d'urine en excès

Pour arrêter l'hydronéphrose aiguë, il est urgent de retirer l'urine accumulée. Cela évitera une destruction supplémentaire des tissus de l'organe. Pour cela, un cathéter est inséré dans la vessie ou un tube spécial est inséré dans le rein par une petite incision.

Le drainage élimine l'urine du corps, la pression dans les reins diminue. L’hydronéphrose, qui se développe progressivement, ne nécessite pas de traitement d’urgence. Mais l'urine accumulée au-dessus du blocage doit être enlevée. Le tube souple est inséré dans l'uretère afin de contourner l'obstruction et de rétablir le flux de fluide.

Retour à la table des matières

Puis-je obtenir un handicap avec le même diagnostic

On ne peut compter sur l'invalidité que si l'hydronéphrose est provoquée par une insuffisance rénale. De plus, la maladie devrait être bilatérale. Si l’un des reins fonctionne normalement, l’incapacité du patient n’est pas autorisée. L'invalidité du groupe 3 (capacité de travail limitée) est attribuée lors de l'identification des états et types de travail contre-indiqués chez les patients. Dans ce cas, un emploi rationnel avec un choix limité de professions et de conditions de travail est recommandé.

Le groupe d'invalidité 2 est attribué si l'hydronéphrose est en phase active et si le pronostic est défavorable. En outre, un handicap est nécessaire si un obstacle non récupérable à la sortie de l'urine est détecté. Un traitement inefficace fournit une base pour l'invalidité. L'invalidité du groupe 3 est attribuée si l'hydronéphrose entre en phase urémique et si le patient a besoin de soins constants.

Retour à la table des matières

Prévisions

L’hydronéphrose du nouveau-né n’a pas besoin d’être traitée dans tous les cas. Les anomalies congénitales, formées pendant la période de développement fœtal, disparaissent parfois d'elles-mêmes. Dans ce cas, il est nécessaire de surveiller en permanence l'évolution de la maladie. À ces fins, l'historique de la maladie est surveillé et une échographie est effectuée 4 fois par an. Lorsque la situation empire, un traitement chirurgical est prescrit.

Si vous ne traitez pas l'hydronéphrose de manière ponctuelle, un certain nombre de complications peuvent survenir, notamment la mort de l'organe affecté. Si vous allez à l'hôpital à temps, la pathologie peut être arrêtée et même une guérison complète peut être obtenue. L’hydronéphrose rénale précoce répond bien au traitement. La pathologie de grade 3 n'est pratiquement pas traitée, le rein malade est généralement retiré.

Hydronéphrose rénale chez l'adulte: qu'est-ce que c'est pour le diagnostic, comment traiter et quelle est l'issue de la maladie?

Avec une augmentation des reins due à l'accumulation d'une grande quantité de liquide, le patient est diagnostiqué avec une «hydronéphrose des reins»: ce qui est, l'issue de la maladie, le traitement de la pathologie sont les problèmes les plus courants auxquels les personnes atteintes d'hydronephrose sont confrontées.

Classification des maladies

hydronéphrose du rein (code de la CIM-10 - N 13) est une section de la maladie pathologique de l'urologie, dans lequel, dans un ou les deux reins (gauche et droite) formé par une teneur de liquide accrue.

Cela est dû à une violation du processus de sortie de l'urine, et cette violation contribue au développement de processus inflammatoires dans le parenchyme - le tissu rénal, constitué de cellules fonctionnelles.

L’hydronéphrose peut être une maladie congénitale ou acquise. Dans le premier cas, la pathologie apparaît chez l'enfant immédiatement après la naissance. Le type de mal acquis peut différer par des symptômes moins évidents et se produit le plus souvent dans le contexte d’autres lésions rénales.

L'un de ces types de pathologie peut se présenter sous l'une des formes suivantes:

L'obstruction des uretères résulte de l'obstruction du flux normal d'urine. La forme la plus simple et la plus courante, caractérisée par un inconfort au niveau des reins, dont les fonctions sont altérées.

Les manifestations cliniques sont presque toujours absentes et il est possible d'identifier la violation uniquement à l'aide d'une échographie. Cet examen montre une légère expansion des cavités rénales et le parenchyme reste dans un état normal et n'est pas sujet à des processus inflammatoires.

Habituellement, un des reins est atteint - à droite ou à gauche, mais la maladie peut se propager à deux organes à la fois, le parenchyme devenant souvent plus fin et enflammé.

La raison d'une telle lésion est une accumulation excessive de liquide, à la suite de laquelle des processus pathologiques irréversibles se développent dans le pelvis rénal.

La maladie se présente sous une forme latente, les symptômes ne sont pas évidents.

Elle se caractérise par une atrophie complète du parenchyme, à la suite de laquelle une insuffisance rénale se développe et résultant de tels processus irréversibles dans la plupart des cas, la maladie a des conséquences fatales.

Qu'est-ce que l'insuffisance rénale, lisez notre article.

L’hydronéphrose est également classée par gravité:

  1. Le 1er degré se caractérise par une dilatation du bassinet du rein, sur laquelle la pression exercée par la vessie est excessive. Les reins, bien que de plus en plus grands, fonctionnent normalement au premier degré.
  2. Avec le grade 2, le bassin s'étire encore plus et les cupules pour les reins sont également étirées. Cela conduit à une compression du parenchyme, dans lequel se développent des processus atrophiques et une altération de la fonction rénale.
  3. L’hydronéphrose de grade 3 entraîne des processus atrophiques irréversibles des tissus rénaux, à la suite desquels l’organe lui-même commence à mourir.

Prévenir le passage de la maladie au stade terminal n’est possible qu’avec un diagnostic opportun et un traitement adéquat.

Toutes les méthodes thérapeutiques et opérationnelles au stade terminal sont inutiles.

(L'image est cliquable, cliquez pour agrandir)

Causes de la maladie

Fondamentalement, la maladie se développe en raison du blocage des canaux urinaires internes, ce qui se produit le plus souvent lorsque des calculs sont injectés dans les uretères, ce qui bloque le mouvement du liquide urinaire.

Chez les hommes et les femmes, les causes de cette maladie peuvent être différentes. Chez les hommes, cette maladie est le plus souvent observée dans le cancer de la prostate, qui bloque les voies urinaires et dont la taille augmente en raison de processus inflammatoires.

Une augmentation de cet organe peut également se produire en raison de la formation d'une tumeur bénigne de la prostate.

Chez les femmes, un tel trouble est souvent diagnostiqué pendant la grossesse, quand un utérus élargi exerce une pression sur les uretères. En outre, la pathologie se développe sur le fond du cancer de l'ovaire ou du col utérin.

Parmi les autres causes courantes, notez:

  • restructuration des voies urinaires et des reins;
  • les sténoses;
  • kystes d'origine différente;
  • dyskinésie des voies urinaires;
  • rétrécissement de la lumière de l'uretère;
  • localisation anormale ou anormale de l'uretère et des artères rénales;
  • processus inflammatoires dans le système urogénital;
  • la formation de tissu cicatriciel dans la période post-traumatique;
  • troubles réflexes conduisant à une obstruction de l'écoulement de l'urine en raison de lésions de la moelle épinière;
  • l'endométriose;
  • Ingestion d'agents pathogènes de la tuberculose dans la vessie.

Pour toutes les catégories de patients, des causes non pathologiques sont également caractéristiques - il s'agit d'une compression des uretères en cas de processus inflammatoires catarrhal affectant les organes situés dans la zone des voies urinaires.

Quels sont les symptômes?

Au début, l'hydronéphrose ne se manifeste pas et est asymptomatique, mais il peut exister des signes indirects caractéristiques des pathologies qui ont provoqué l'hydronéphrose (par exemple, dans la lithiase urinaire, qui bloque les uretères, le patient a mal au dos).

Avec le développement de la pathologie, les patients peuvent présenter les symptômes suivants:

  • douleur rénale sévère affectée par l'hydronéphrose;
  • Douleur sourde dans n'importe quelle position du corps;
  • hypertension artérielle;
  • la transition du syndrome douloureux au côté droit de la cavité abdominale est possible;
  • ballonnements constants;
  • des nausées et des vomissements;
  • avec lithiase urinaire - la présence de sang dans les urines.

Dans certains cas, la maladie peut développer une infection associée - dans de telles situations, la température corporelle du patient augmente de manière significative.

Méthodes de diagnostic

L'examen commence par un diagnostic physique, au cours duquel le spécialiste effectue la palpation de la région du rein et évalue la réponse du patient. Après cela, des analyses d'urine et de sang générales sont établies, dont les résultats peuvent déterminer la présence d'une inflammation dans la région rénale.

Mais les principales méthodes de diagnostic permettant d’obtenir une image complète de la maladie sont les suivantes:

  1. l'urographie;
  2. Échographie (pour évaluer l'état des tissus de l'appareil rénal);
  3. IRM et TDM (avec des difficultés à déterminer les causes de la maladie);
  4. cystoscopie de la vessie;
  5. dans tous les cas, une radiographie rénale est prescrite, effectuée à l'aide d'un agent de contraste. Cette méthode vous permet souvent de déterminer avec précision la cause de l'obstruction des voies urinaires.
au contenu ↑

Traitement et résultat

Hydronéphrose rénale est traitée avec des médicaments et une intervention chirurgicale. La première méthode est pertinente dans les premiers stades du développement de la maladie et si les lésions sont toujours réversibles.

Le traitement est effectué uniquement dans des conditions stationnaires et implique l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • médicaments hormonaux (lors du diagnostic de fibrose dans la région rétropéritonéale);
  • médicaments antibiotiques (pour prévenir et éliminer l’adhérence des infections bactériennes);
  • analgésiques et anti-inflammatoires;
  • médicaments qui abaissent la pression artérielle;
  • l'utilisation de médicaments à teneur alcaline (pour la dissolution de calculs dans l'urolithiase).

Au cours des stades avancés, ce traitement conservateur est inefficace et le patient subit une intervention chirurgicale pour installer une néphrostomie.

Une néphrostomie est un canal urinaire artificiel, qui est un cathéter et est installé pendant une opération chirurgicale.

Le néphrostome est installé directement dans le bassin du rein et passe à travers les tissus de ces organes, ce qui dérive le liquide urinaire dans l'urinal. La procédure d'installation de la néphrostomie (néphrostomie) peut être effectuée de l'une des trois manières suivantes:

  • intervention chirurgicale de type ouvert;
  • laparoscopie;
  • ponction.

Le type d'opération est déterminé en fonction du degré de lésion tissulaire et de l'état général du patient.

En général, l’une quelconque de ces opérations implique la perforation ou l’incision dans la région des reins et l’introduction d’un cathéter, qui est ensuite connecté au récipient à urine externe.

Les projections de traitement ne peuvent être favorables qu'au début du traitement, aux premiers stades de l'hydronéphrose.

Dans le cas de lésions bilatérales, les perspectives ne sont pas très bonnes: très probablement, la personne sera contrainte de subir une hémodialyse à vie et, parfois, il sera peut-être nécessaire de transplanter les organes touchés.

Prévention

À temps pour noter le développement de l'hydronéphrose rénale et prévenir, il peut être soumis aux recommandations préventives suivantes:

  • il est recommandé aux personnes âgées de 35 ans et plus de consulter un urologue et un néphrologue une à deux fois par an;
  • en cas de susceptibilité aux maladies du rein, l'hypothermie doit être évitée;
  • toutes les lésions infectieuses des voies urinaires et des reins doivent être traitées rapidement pour éliminer les complications.

Également réduire le risque de développer de telles pathologies peut la transition vers une alimentation saine et le rejet des mauvaises habitudes sous la forme d'abus d'alcool et de tabagisme.

Que ce soit dans l'armée avec hydronéphrose des reins?

Lorsque l'hydronéphrose des services rénaux dans l'armée ne peut pas être évitée si la pathologie est congénitale ou a un caractère physiologique, et une personne sans déviations dans le travail de ces organes.

En cas de déviations prononcées, une personne n'est pas soumise à un appel mais tombe dans le groupe «B» (pendant une période limitée pour le service militaire, est crédité à la réserve lors de la délivrance d'une carte d'identité militaire entre ses mains).

L'hydronéphrose rénale est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement à n'importe quel stade. Plus le traitement est commencé tôt, plus le pronostic est favorable. Sinon, la maladie peut entraîner de graves violations irréversibles.

Parlons de l'hydronéphrose à l'exemple d'une histoire de cas d'un patient:

Signes, méthodes de diagnostic et de traitement de l'hydronéphrose

La maladie, caractérisée par une expansion marquée du système de placage coupe-bassin, s'appelle hydronéphrose. Avant que l’urine n’entre dans la vessie, elle traverse plusieurs niveaux du système urinaire. Si un obstacle se produit sur l’un d’eux et que la sortie de l’urine s’arrête, elle s’accumule dans les cupules et le bassin, ce qui entraîne leur expansion. Comme il existe de nombreuses causes de troubles de l'excursion dans l'urine, l'hydronéphrose rénale doit être considérée comme une maladie polyétiologique.

Le plus souvent, cette pathologie se développe chez les filles et les femmes en raison des caractéristiques anatomiques de la structure des organes urinaires, mais les hommes ne sont pas non plus pleinement assurés contre son apparition. L'hydronéphrose du rein droit et l'hydronéphrose du rein gauche se produisent à la même fréquence, la lésion étant unilatérale dans 90% des cas, mais dans les cas négligés, les deux reins peuvent être impliqués.

Causes de l'hydronéphrose rénale

Selon la classification commune de cette maladie, elle peut être congénitale et acquise. La forme congénitale se produit lorsque:

  • développement anormal des vaisseaux rénaux et de leurs branches, lorsque les artères pincent l'uretère inférieur et bloquent sa lumière;
  • dyskinésie des voies urinaires;
  • malformations congénitales obstructives de l'uretère et de l'urètre (rétrécissements, apparition de valves, etc.);
  • localisation anormale des voies urinaires (le plus souvent, vous pouvez trouver l'uretère situé derrière la veine cave inférieure).

La transformation hydronéphrotique du rein chez l'adulte se produit en raison de la progression de toute maladie urologique, mais la cause fondamentale reste la même - une violation du passage normal de l'urine. Le plus souvent, une maladie rénale (DCI), diverses maladies infectieuses et inflammatoires des organes urinaires, une pathologie oncologique (tumeurs des reins et des organes abdominaux), une lésion traumatique de l'uretère avec rétrécissement et une déformation cicatricielle de la lumière, une violation des organes pelviens, entraînant il y a un spasme persistant des muscles lisses.

L’hydronéphrose rénale ne se développant pas assez rapidement, le patient est en mesure de commencer immédiatement à traiter toutes les pathologies susmentionnées, en évitant une complication aussi terrible. Cette maladie dangereuse appartient à la classe XIV de la Classification internationale des maladies (CIM-10). En règle générale, cela conduit au développement rapide de l'insuffisance rénale avec une invalidité ultérieure du patient. Le pelvis et les calices avec hydronéphrose des reins se dilatent de façon spectaculaire, poussant le parenchyme de l'organe vers la capsule et réduisant la zone d'unités fonctionnelles - néphrons.

Il existe également une compression mécanique des vaisseaux rénaux, qui conduit à une ischémie de l'organe, à l'apparition d'une nécrose focale et à un durcissement du stroma. La CIM-10 distingue même les nosologies individuelles et les conséquences de l'hydronéphrose rénale, ce qui indique la gravité et la gravité de cette pathologie.

Selon le niveau auquel la sortie d'urine est bloquée, la transformation hydronéphrotique des reins peut apparaître en raison d'obstructions au niveau de la vessie ou de l'urètre; obstructions au niveau de l'uretère qui ne sont pas dans sa lumière (il s'agit souvent de tumeurs des organes pelviens); obstructions dans la lumière de l'uretère (calculs, constriction cicatricielle et rétrécissements); obstruction au site de l'uretère dans le rein.

Même dans la CIM-10, plusieurs codes distincts caractérisent ces niveaux (Nos 13.0, 13.1 et 13.2). Le code n ° 13, qui concerne l'uropathie obstructive, comprend des sous-sections comprenant une obstruction du rein, une sténose de l'uretère et une obstruction de l'articulation pelvienne-urétérale.

Stades cliniques de l'hydronéphrose rénale

Parmi les cliniciens, il est courant de diviser cette maladie en trois stades ou degrés, en fonction de la distribution et de la gravité de l'état du patient.

  1. Une hydronéphrose de 1 degré est caractérisée par un léger étirement des parois du SLS dû à une petite accumulation d’urine. Il s'agit d'une étape compensée dans laquelle le patient ne ressent généralement aucune gêne.
  2. L’hydronéphrose de grade 2 est déjà une affection plus grave qui conduit à la transformation du rein, à l’amincissement des parois du système rénal pelvis et à la réduction de sa fonction d’environ 40%. En raison du fait que le processus est unilatéral, un corps en bonne santé commence à travailler dur et compense la fonction urinaire.
  3. L’hydronéphrose de grade 3 est une phase terminale de l’atrophie du tissu rénal qui cesse complètement de fonctionner. Un rein en bonne santé n'a pas le temps de filtrer et de sécréter l'urine. Dans le corps humain, il se produit une accumulation de produits oxydés et de bases azotées (scories), ce qui entraîne l'apparition d'une insuffisance rénale et, souvent, la mort.

La maladie des reins droit et gauche peut survenir à tout âge et ses stades se transforment très rapidement l'un en l'autre, car avec les deux premiers patients, souvent, ils ne vont pas chez un spécialiste et sont traités avec des remèdes populaires, ce qui ne peut se faire d'aucune façon.

Manifestations cliniques de la maladie

En ce qui concerne l'hydronéphrose, les symptômes ne sont pas spécifiques. Par conséquent, un examen très approfondi du patient est nécessaire afin de poser un diagnostic correct et de déterminer son stade. Le plus souvent, les manifestations sont masquées par toute maladie concomitante, telle que la lithiase urinaire, accompagnée de douleurs aiguës lors de la progression des concrétions dans les voies urinaires.

Le signe le plus courant de transformation hydronéphrotique des reins est considéré comme un mal de dos sourd et douloureux qui ne change pas de la position du corps et qui se manifeste à tout moment de la journée, mais plus souvent le matin.

Si une hydronéphrose du rein droit se développe, elle peut simuler une cholélithiase et une cholécystite. Ces patients sont alors référés à un gastro-entérologue. À son tour, l'hydronéphrose du rein gauche provoque la même douleur que pendant l'exacerbation d'une gastrite ou d'une pancréatite chroniques.

Bassin rénal élargi

Chez un petit pourcentage de patients atteints de cette maladie, la température corporelle peut augmenter, ce qui indique que l'infection s'est contractée. Chez certaines personnes, il y a du sang dans les urines, ce qui est parfois le seul signe de problèmes du système urinaire.

L’échographie permet de diagnostiquer une pathologie où le pelvis et les cupules fortement dilatés sont clairement visibles.

S'agissant d'une maladie très grave conduisant au développement de l'insuffisance rénale, le traitement de l'hydronéphrose avec des remèdes populaires est strictement interdit. Il est nécessaire de contacter immédiatement un spécialiste qui, en fonction de la gravité de la maladie, sera en mesure de prescrire un traitement contre l'hydronéphrose - conservateur (régime alimentaire, utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires) ou chirurgical.

Le patient est capable de vaincre la maladie dans les phases initiales, une attention particulière est donc accordée au régime alimentaire. Régime alimentaire pour cette maladie en général ne diffère pas d'un régime pour n'importe quelle maladie urologique. Le régime alimentaire doit contenir une grande quantité de fruits et légumes frais, ainsi qu'une consommation abondante (au moins 2 litres par jour). De nombreux experts recommandent un régime pomme de terre-œuf dans lequel vous devez manger environ 300 grammes de pommes de terre au four et 40 à 50 grammes d'œufs à la coque par jour. Le médecin fixe la durée du régime, mais le patient peut commencer le régime indépendamment si l'état de santé empire.

L’hydronéphrose n’est traitée que par des spécialistes restreints, mais le patient lui-même est capable de prévenir l’apparition de cette maladie.

Plus D'Articles Sur Les Reins