Principal Traitement

Cristaux amorphes dans l'urine

Laisser un commentaire

Avec le fonctionnement normal du système urinaire, les phosphates dans l’urine en grande quantité, comme tout autre sel, sont inacceptables. En général, leur présence indique diverses altérations du fonctionnement des reins, mais des sels de phosphate dans l'urine peuvent parfois être une conséquence des caractéristiques du régime alimentaire. Si le menu du patient est dominé par une boisson alcaline et une nourriture végétale, la formation de tripelphosphates dans l'urine est inévitable. Ainsi, l'excès de phosphates nécessite une consultation préalable avec un spécialiste.

Les phosphates dans l'urine sont-ils dangereux ou non?

Si le test d'urine montre une augmentation du taux de phosphore dans l'urine, il faut demander au patient: est-ce dangereux pour la santé? La concentration de phosphore dans l'urine quotidienne d'un adulte devrait être comprise entre 12,9 et 42 mmol. Si ces chiffres sont élevés, le patient développe une phosphaturie. En plus de cette pathologie, un excès de phosphates dans l'urine conduit à des calculs de phosphate. En médecine, on les appelle des tripelphosphates, qui représentent un danger particulier pour le corps. Il y a des tripelphosphates dans l'urine d'une personne à la suite d'une infection des voies urinaires supérieures, considérée comme l'unique raison de leur formation.

L'échange de sels d'acide phosphorique est étroitement lié au calcium, à savoir: lorsque le taux de phosphate est élevé, le taux de calcium dans l'urine diminue et conduit à une hypokaliémie. Dans l’analyse du calcium, les valeurs de référence pour les adultes doivent être comprises entre 2,5 et 7,5 mmol par jour et pour le nouveau-né jusqu’à 1,9 mmol par jour.

Les phosphates dans l'urine pendant la grossesse ne devraient pas être une cause de panique, mais sont un signe d'alerte.

Le plus souvent, la présence de phosphates dans l'urine est diagnostiquée chez la femme enceinte et souvent, un grand nombre d'entre eux n'est pas préoccupante. Des niveaux élevés de sels d'acide phosphorique dans l'urine d'une femme enceinte signifient des signes de toxicose, lorsque la femme enceinte souffre de haut-le-cœur et de nausées. De plus, les phosphates amorphes dans l'urine pendant la grossesse résultent d'une consommation excessive de soude et de produits dans lesquels le phosphore prédomine. Les femmes enceintes sont souvent confrontées au phénomène de phosphatase alcaline, dont le taux le plus élevé est observé dans le placenta, la muqueuse intestinale et les glandes mammaires au cours de la période de lactation.

Causes de phosphate dans l'urine

Si de nombreux phosphates ont été trouvés en laboratoire après des études de laboratoire sur l'urine quotidienne, le patient doit tout d'abord prêter attention à son régime alimentaire, car la cause fondamentale de la présence de cristaux amorphes dans l'urine est un changement important du régime alimentaire. Cette pathologie est observée chez les personnes - les végétariens qui ont refusé la viande et qui se sont tournés vers les aliments d'origine végétale. En conséquence, le degré de substances acides diminue dans le corps, ce qui entraîne la formation de sels d'acide phosphorique dans les urines. Des cristaux amorphes peuvent être trouvés dans l'urine et chez les enfants. La raison en est toujours la même: une violation du régime alimentaire. Si l'analyse du phosphore dans l'urine a été réalisée chez le nourrisson, il est probable que les chiffres exagérés résultent d'un mécanisme métabolique imparfait. Dans certains cas, une augmentation du taux de phosphate signifie le rachitisme des bébés.

Fonctions de diagnostic

Pour déterminer le niveau de sels d'acide phosphorique dans l'urine, une analyse d'urine quotidienne est effectuée pour le phosphore. Cette analyse permet également d’évaluer la performance des organes du système urinaire. Pour que les résultats de laboratoire soient fiables, il est recommandé, 24 à 48 heures avant l'analyse envisagée, d'abandonner l'entraînement intensif, l'alcool, le tabac ainsi que les aliments au goût prononcé et salé.

Phosphaturie en tant que symptôme

La teneur en phosphate dans l'urine peut indiquer de tels maux dangereux:

Symptomatologie

Lorsque les sels de phosphates dans la diurèse, le type d’urine change en premier lieu - il devient trouble. Si pendant longtemps, il ne faut prendre aucune mesure, à savoir ne pas être testé et ne pas consulter un médecin, le patient présentera de tels signes qui caractérisent cette pathologie:

  • mictions fréquentes;
  • douleur dans la région lombaire;
  • pulsion émétique;
  • des ballonnements;
  • des nausées;
  • fausse envie de vider;
  • colique intestinale.
Retour à la table des matières

Traitement

La présence de sels dans les urines n'indique pas toujours une pathologie grave, mais dans tous les cas, il est impossible de le faire sans consulter un spécialiste. Les phosphates dans l'urine peuvent être dissous en utilisant un régime alimentaire spécial, qui vise à modifier l'acidité de l'urine. Le traitement médicamenteux n’est appliqué que dans le cas de la conversion de sels en phosphates; s’il n’est pas efficace, il est alors nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Pour normaliser le niveau de phosphore, recourez souvent à des traitements avec des remèdes populaires, qui comprennent des infusions, des décoctions d'ingrédients naturels.

Régime thérapeutique

Aujourd'hui, un régime contenant des phosphates dans les urines est le moyen le plus efficace de lutter contre cette pathologie. Son objectif principal est de modifier l’acidité de l’urine afin d’empêcher la transformation des sels en résidus. Cela signifie que le patient doit adhérer à un régime alimentaire complet et équilibré, en excluant les produits suivants:

  • bonbons, gâteaux, chocolat;
  • fromage cottage, lait, crème sure, kéfir;
  • le sel;
  • produits de boulangerie;
  • boissons alcoolisées;
  • viandes et poissons gras;
  • les cornichons;
  • gras

Pour réguler la teneur en cristaux de phosphate dans la diurèse, il est nécessaire d'inclure dans le régime alimentaire quotidien les aliments suivants:

  • toutes sortes de céréales;
  • les noix;
  • produits enrichis en protéines (viande et poisson d'espèces à faible teneur en matière grasse);
  • les légumineuses;
  • freshes, décoction d'églantier, boissons aux fruits de baies;
  • fruits et baies variétés aigres (groseilles, pommes, canneberges et autres);
  • courgettes, citrouilles, pommes de terre, concombres.

Manger de la nourriture devrait être jusqu'à 5 fois par jour en petites portions. Les nutritionnistes de ce type de nourriture s'appellent fractionnaires. En outre, afin de normaliser la teneur en phosphate dans l'urine, le patient doit observer le régime de consommation d'alcool, en buvant entre 2 et 2,5 litres de liquide par jour. Supplément diététique obligatoire en multivitamines.

Prévention

Pour prévenir les sels de phosphate dans la diurèse, il est nécessaire de respecter le mode de vie correct. Par conséquent, afin de ne pas affronter ce problème, vous ne devez consommer que des produits naturels, boire au moins 2 litres d'eau par jour, avoir une alimentation saine et équilibrée et cesser de consommer de l'alcool. Pour prévenir le phosphate dans les urines, il est nécessaire d’éviter l’hypothermie, prenez l’urine à temps pour l’analyse et non pour «fermer les yeux» en cas de douleur dans le bas du dos.

Sels de phosphates dans l'urine

La composition de l'urine peut être jugée sur les éléments que le corps retient pour ses propres fins et sur ceux qui en déduisent. Ce processus n’est pas toujours physiologiquement justifié. Dans les maladies du système urinaire, il peut y avoir une violation de la fonction de filtrage avec perte ultérieure de protéines, érythrocytes, glucose.

Une augmentation de la décomposition des composés biochimiques entraîne l'apparition dans l'urine de sels - oxalates, urates et phosphates. L'apparition de phosphate dans l'urine nécessite toujours une clarification de la cause. Si le sel dans l'analyse d'urine est un phénomène non permanent, il peut alors être associé à des excès alimentaires et au désir de l'organisme d'éliminer des quantités inutiles de phosphore.

Si une quantité accrue est trouvée dans plusieurs études répétées, il est nécessaire de réfléchir sérieusement aux causes du problème. Les violations du métabolisme phosphore-calcium créent des conditions favorables à la reproduction de bactéries pathologiques dans l'urine, conduisant à une urolithiase. La présence de sels de phosphate dans l'urine doit être considérée comme un signal d'alarme de la pathologie future.

Comment se forment les phosphates?

Les phosphates - produits chimiques formés naturellement dans la nature à la suite de la réaction de l'acide phosphorique avec des solutions alcalines - pénètrent principalement dans le corps avec des aliments. Le phosphore fait partie des éléments précieux. Jusqu'à 85% du phosphate se trouve dans le tissu osseux, les dents. Le reste est comptabilisé pour:

  • muscles (y compris le myocarde);
  • la moelle;
  • ARN et ADN de chaque cellule.

Pour que l'action physiologique du phosphore doive nécessairement être associée au calcium, seuls ces deux éléments fournissent:

  • processus de contraction musculaire;
  • synthèse de protéines et enzymes vitales.

Qu'est-ce que le phosphate amorphe?

Les phosphates amorphes sont un précipité de sel qui ne se transforme pas en cristaux. Ils n'ont pas de structure typique, mais peuvent former des pierres.

Si chez les femmes enceintes et les enfants sont déterminés phosphates amorphes dans l'urine - cela signifie que la raison principale:

  • immaturité des processus métaboliques;
  • changements hormonaux temporaires entraînant une diminution de l'acidité de l'urine.

Les phosphates amorphes dans l'urine sont accompagnés de réactions alcalines dans l'urine. Cela se produit souvent lorsque:

  • manque de protéines animales alimentaires (végétarisme);
  • boire de l'eau minérale alcaline.

Dans le régime alimentaire doivent être observées normes de protéines pour:

  • adultes - 1–1,2 g / kg de poids;
  • enfants - 3-4 g / kg.

Et lorsque vous achetez de l'eau minérale sans recommandation d'un médecin, vous ne pouvez prendre que des types de table, mais pas des types médicaux.

Mécanismes physiopathologiques des troubles du métabolisme du phosphore

Le retard des composés du phosphore dans le sang se produit dans les sections initiales (proximales) des tubules rénaux. Avec l'urine à travers les filtres, jusqu'à 12% des phosphates sont excrétés. Avec un grand nombre d'excrétions augmente.

Les hormones activent la réabsorption du phosphate:

  • l'hypophyse de l'hormone de croissance;
  • thyroxine;
  • cholécalciférol.

La rétention de calcium est affectée par:

  • la thyrocalcitonine;
  • l'hormone parathyroïdienne;
  • calcitriol.

En conséquence, ils contribuent à l'excrétion du phosphore dans l'urine (phosphaturie).

Pourquoi la phosphaturie se produit?

Les raisons de la phosphaturie peuvent être des facteurs physiologiques:

  • une forte diminution de la quantité de protéines dans le régime alimentaire (végétarisme), divers régimes restrictifs;
  • passion pour les fruits de mer, le poisson;
  • abus de fast-food, additifs alimentaires synthétiques, produits en conserve;
  • état de grossesse chez les femmes;
  • diminution de l'acidité du suc gastrique due à l'utilisation d'une quantité importante d'eau à la chaleur - lors de l'alcalinisation, le phosphore forme activement des composés avec des résidus acides, des conglomérats de sel ou des calculs apparaissent dans l'urine.

Vous pouvez en apprendre davantage sur la formation de sels de phosphate dans l'urine et sur le danger pour la future mère dans cet article.

Les causes pathologiques sont observées lorsque:

  • intoxication par des composés du phosphore;
  • perte de liquide avec vomissements fréquents et diarrhée;
  • maladie de Tony-Debre-Fanconi (pathologie congénitale des tubules rénaux);
  • acidose des tubules rénaux avec inflammation;
  • diminution du débit de filtration et stagnation des glomérules des reins (plus de sels sont formés) en cas d'insuffisance rénale chronique;
  • fluctuations de la teneur en phosphore dans le sang;
  • urolithiase;
  • inflammation aiguë ou grave de la vessie;
  • hyperthyroïdie des glandes parathyroïdes.

Causes de la phosphaturie, caractéristiques des enfants

Quand les phosphates dans l'urine, trouvés dans l'analyse de l'enfant, tout d'abord, la question se pose aux parents de bien se nourrir. Peut-être que les enfants consomment beaucoup:

  • soda sucré;
  • lait et produits laitiers (yaourt, fromage cottage);
  • salinités et conservateurs;
  • restauration rapide.

Jusqu'à l'âge de cinq ans, les phosphates forment des cristaux amorphes dans l'urine et ne sont pas déterminés en continu. Il est très important de noter la phosphaturie régulière chez les enfants. Cela peut indiquer la présence de:

  • pathologie héréditaire - diabète phosphate;
  • rachitisme

Le traitement de cette maladie nécessitera:

  • régimes spéciaux;
  • prendre de la vitamine D à des fins de remplacement;
  • surveiller la présence de phosphate amorphe dans l'urine toutes les 2 semaines.

Quelles sont les indications de la phosphaturie?

Le phosphore dans l'urine n'est déterminé que par des méthodes de laboratoire. Mais il est possible de suspecter la phosphaturie pour les motifs suivants:

  • l'urine devient trouble, de petits flocons sont visibles dans les sédiments;
  • la personne présente des phénomènes dysuriques intermittents (envie accrue d'uriner, de coupures);
  • dans la région lombaire, peut-être une sensation de lourdeur ou de douleur unilatérale;
  • il y a un lien entre la douleur et l'activité physique, l'irradiation à l'aine;
  • les gaz s'accumulent dans les intestins et des ballonnements, des douleurs de crampes sont observées;
  • nausées, vomissements possibles.

Comment apprendre sur les calculs de phosphate?

Lors de la réalisation d'une analyse générale, la conclusion indique nécessairement la réaction acide de l'urine et la nature des sels. Ainsi, les oxalates et les urates sont formés en milieu acide et les phosphates en alcalin. Au microscope, elles ressemblent à de petites piles ou recouvrent complètement tout le champ de vision. Pour une analyse plus détaillée, le médecin prescrit une collecte d'urine quotidienne.

La formation de gros calculs de phosphate peut être confirmée par échographie des reins.

Comment collecter l'urine pour la détermination du phosphate?

Pour effectuer une analyse quantitative du sel (non seulement des phosphates, mais également d'autres origines), il faut disposer d'urine quotidienne. Pour obtenir des informations fiables, vous devrez suivre plusieurs règles:

  • une semaine avant la collecte pour refuser de manger des plats épicés, des conserves, des viandes fumées, des bonbons, de l'alcool, des boissons gazeuses;
  • Préparez un pot en verre du volume souhaité, rincez-le bien et rincez-le à l'eau bouillante;
  • commencer à collecter le matériel à partir de 6 heures du matin en vidant complètement la vessie;
  • avant chaque miction, il est bon de laver les organes génitaux externes avec du savon, pour s'assurer que la solution de savon ne pénètre pas dans le pot;
  • le récipient contenant de l'urine doit être conservé dans un endroit sombre, frais et fermé (mais pas au réfrigérateur);
  • le lendemain à 6 heures, la collecte s'arrête;
  • l'urine dans un pot est doucement agitée;
  • dans un autre petit récipient stérile (que vous pouvez acheter à la pharmacie) versez environ 100 ml d’urine et fermez avec un couvercle hermétique;
  • au verso de l’instruction, écris la quantité totale d’urine excrétée par jour;
  • le pot doit être fermé en permanence avec un couvercle, car les substances contenues dans l'urine sont oxydées à l'air;
  • Dès l'ouverture de l'établissement médical, l'analyse doit être livrée au laboratoire et il n'est pas recommandé de la conserver même pendant plusieurs heures.

Comment identifier le lien entre la phosphaturie et la nutrition?

Si des phosphates sont apparus dans l'urine en réponse à l'alcalinisation avec des aliments, ils peuvent être éliminés à l'aide d'un régime alimentaire spécial. De l'alimentation, vous devez éliminer tout ce qui contribue à la réaction alcaline:

  • alcool sous n'importe quelle forme, eau gazéifiée;
  • produits à base de lait aigre (caillé, yaourt, yaourt);
  • tous les bonbons et pâtisseries;
  • viande grasse et poisson;
  • bouillons de viande riches;
  • saindoux;
  • beurre et graisse animale;
  • saucisses;
  • chips, craquelins avec additifs aromatisants;
  • réduire la consommation de sel à 2 g par jour pendant la cuisson.

Recommandé dans le régime:

  • pour boire - bouillons de hanches, café ou thé faible, jus de fruits frais non sucrés;
  • l'utilisation de céréales pour la cuisson des céréales;
  • légumineuses (pois, haricots, lentilles);
  • pommes de terre bouillies;
  • légumes à la courge (concombres, courgettes, citrouilles);
  • les carottes;
  • Poivre bulgare;
  • viande maigre et poisson;
  • les œufs et le fromage sont limités;
  • augmenter le volume de fruits et de baies consommés (pommes, prunes, raisins, raisins de Corinthe, figues);
  • manger une poignée de noix par jour.

Comment se fait le traitement?

Le traitement à la phosphaturie est considéré comme un traitement prophylactique de la lithiase urinaire, une inflammation chronique des reins, de l'urètre et de la vessie.

Les patients qui sont convaincus des avantages du végétarisme doivent prouver et justifier les dommages causés, pour expliquer pourquoi la transition vers un régime alimentaire varié est nécessaire.

L'examen des hormones chez le patient montre s'il y a un effet d'altération de l'équilibre. Si des modifications hormonales sont détectées, l’endocrinologue prescrit un traitement de substitution.

Avec une maladie rénale existante avec des symptômes de déficit de filtration dans la thérapie aide la dialyse.

Chez les enfants, il est possible d’associer une carence en vitamine D. On leur prescrit des vitamines en gouttes, en marchant au soleil.

Pour une raison quelconque, il est utile de respecter le régime d'alcool, le patient doit éliminer les sels accumulés dans le système urinaire. Par conséquent, il est recommandé de boire jusqu'à 2,5 litres d'eau par jour.

La détection de phosphate en analyse aléatoire ne devrait pas passer inaperçue. Afin de prévenir les maladies ultérieures des organes urinaires, le patient doit savoir avec quoi les sels présents dans l'urine le menacent. Selon les conseils du médecin, les régimes amaigrissants peuvent résoudre les problèmes graves à l'avenir.

Phosphore dans l'urine

Recherche alphabet

Qu'est-ce que le phosphore dans l'urine?

Le phosphore dans l'urine est un indicateur de l'excrétion de phosphore dans l'urine par jour. Reflète l'échange de composés du phosphore dans le corps. Principales indications d'utilisation: maladies des os du squelette et des glandes endocrines contrôlant l'échange de phosphore (parathyroïde, thyroïde), insuffisance rénale.

Le phosphore (P) est un oligo-élément important. Sous forme de divers composés (phosphates), le phosphore est nécessaire à la formation normale du tissu osseux, au métabolisme énergétique et au maintien de l'équilibre acido-basique. La teneur en P dans le corps humain dépend de la fonction de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, de l'effet de la vitamine D et de la fonction rénale. Le métabolisme du phosphate est contrôlé par l'hormone parathyroïdienne (synthétisée dans les glandes parathyroïdes), la calcitonine (synthétisée dans la glande thyroïde par les cellules C parafolliculaires) et le calcitriol (un dérivé de la vitamine D3). Les deux premières hormones ont un effet hypophosphatémique. Le calcitriol conduit à un effet hyperphosphatémique.

Habituellement, moins de 50% de la quantité totale de phosphates excrétée par le corps est excrétée dans les urines. Avec l'acidose, l'excrétion de phosphate avec l'urine augmente.

Pourquoi est-il important de faire du phosphore dans l'urine?

Déterminer la teneur en phosphore afin de diagnostiquer et de surveiller le traitement des maladies du système squelettique et de la glande thyroïde.

Quelles maladies le phosphore fait-il dans l'urine?

Maladies du squelette et des glandes endocrines contrôlant le métabolisme du phosphore (parathyroïde, thyroïde), insuffisance rénale

Pour vérifier / améliorer la santé de tous les organes dont vous avez besoin de faire du phosphore dans l'urine?

Reins, thyroïde, système nerveux central.

Comment le phosphore passe-t-il dans l'urine?

  • L'urine est collectée par jour.
  • La première partie de l'urine du matin est retirée, toutes les autres sont collectées dans un récipient de 3 litres, qui doit être conservé dans un endroit sombre et frais.
  • Volume d'urine enregistré par jour.
  • L'urine est mélangée et versée dans un récipient de volume inférieur (pour 100 ml).
  • Pour l'analyse, 20-30 ml suffisent.
  • Ce conteneur est envoyé au laboratoire pour recherche.

Comment se préparer à la délivrance de phosphore dans l'urine?

  • Le patient doit être expliqué que l'analyse permet d'évaluer le fonctionnement des glandes endocrines, maladies du système squelettique.
  • Aucune restriction de régime et de régime n'est requise.
  • Le patient est informé que l’urine est utilisée quotidiennement pour analyse et explique comment le recueillir.
  • Le personnel de laboratoire et le médecin traitant doivent savoir si le patient prend des médicaments susceptibles d’affecter les résultats de l’analyse (dans certains cas, il est nécessaire de s’abstenir de les utiliser).
  • Ne prenez pas de diurétiques.

Matériel pour la libération de phosphore dans l'urine

Durée du phosphore dans l'urine

Des taux croissants sont observés dans les maladies suivantes du phosphore dans l'urine

L'augmentation de la teneur en phosphate dans l'urine survient lorsque les glandes parathyroïdes hyperfonctionnent. L'introduction de vitamine D dans le corps réduit l'excrétion de phosphate dans les urines.

  • Hyperparathyroïdie primaire.
  • Rachitisme
  • Tumeurs osseuses, augmentation de l'ostéolyse.
  • Leucémie
  • Insuffisance rénale associée à une altération de la fonction des tubules proximaux.
  • Condition après la greffe de rein.
  • Hypophosphatémie héréditaire.

Des diminutions du taux sont observées dans les maladies suivantes du phosphore dans l'urine

Quels médecins faut-il consulter pour obtenir des conseils sur Phosphorus dans les urines?

  • Toxicologue;
  • Thérapeute

Quelque chose te tracasse? Voulez-vous connaître des informations plus détaillées sur le phosphore dans l'urine ou d'autres analyses? Ou avez-vous besoin de voir un médecin? Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin - la clinique Eurolab est toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, vous conseilleront, vous apporteront l’assistance nécessaire et vous poseront un diagnostic. Vous pouvez également appeler un médecin à la maison. La clinique Eurolab est ouverte 24 heures sur 24.

Comment contacter la clinique:
Le numéro de téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). Le secrétaire de la clinique vous choisira un jour et une heure convenables pour la visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées ici. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur sa page personnelle.

Si vous avez déjà effectué des études, assurez-vous de prendre leurs résultats pour une consultation avec un médecin. Si les études ne sont pas effectuées, nous ferons tout ce qui est nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues d’autres cliniques.

Vous devez faire très attention à votre santé en général. Il existe de nombreuses maladies qui, au début, ne se manifestent pas dans notre corps, mais finalement, il est malheureusement trop tard pour les soigner. Pour ce faire, il vous suffit de passer par un médecin plusieurs fois par an, non seulement pour prévenir une terrible maladie, mais également pour maintenir la santé de votre esprit et de votre corps.

Si vous souhaitez poser une question à un médecin - utilisez la section de consultation en ligne, peut-être y trouverez-vous des réponses à vos questions et lisez des conseils pour prendre soin de soi. Si vous êtes intéressé par les avis sur les cliniques et les médecins, essayez de trouver les informations dont vous avez besoin sur le forum. Inscrivez-vous également sur le portail médical Eurolab pour vous tenir au courant des dernières nouvelles et mises à jour du site concernant Phosphorus dans l'urine ainsi que d'autres analyses du site, qui vous seront automatiquement envoyées par courrier.

Si vous êtes intéressé par d'autres tests, diagnostics et services de la clinique dans son ensemble ou si vous avez d'autres questions ou suggestions - écrivez-nous, nous essayerons certainement de vous aider.

Phosphates dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie?

Phosphates dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie? Les phosphates sont des sels spécifiques synthétisés lors de la réaction de l'acide phosphorique et de bases. Les phosphates entrent dans notre corps avec la nourriture et se décomposent en ses composants, dont le phosphore - l'un des éléments minéraux les plus précieux pour le fonctionnement normal du corps.

Les principaux organes cibles, dont l'activité normale est assurée par la concentration optimale en phosphore, sont le système musculaire, les muscles cardiaques, le tissu cérébral. En outre, cet élément est la partie structurelle principale des cellules phospholipidiques; Le phosphore est impliqué dans tous les processus métaboliques du corps à plusieurs niveaux, ainsi que dans la synthèse des structures enzymatiques.

Il convient de noter que la carence en phosphore est un phénomène assez rare, car une quantité suffisante et même excessive d’un élément provient des aliments; Les principales sources de phosphates sont les fast-foods modernes (sandwichs, saucisses, conserves, boissons gazeuses).

À cet égard, le corps cherche à se débarrasser de l'excès de tels composés, ce qui entraîne une augmentation du phosphate dans l'urine. Si un tel phénomène se produit rarement, il ne devrait y avoir aucune cause d'inquiétude.

Cependant, l'apparition de phosphates dans les urines en grande quantité peut être un signe du développement d'une pathologie.

Les causes de la phosphaturie peuvent être très diverses:

  1. Changement de régime alimentaire (végétarisme, régime alimentaire);
  2. Consommation quotidienne de malbouffe, riche en conservateurs et divers additifs alimentaires synthétiques;
  3. La grossesse;
  4. Perturbation du métabolisme des oligo-éléments de type inorganique;
  5. Diminution de l'acidité;
  6. Maladie De Tony-Debre-Fanconi (pathologie héréditaire de type rachitisme congénitale associée à un dysfonctionnement des tubules proximaux des reins, qui contribue à la violation des processus de réabsorption des phosphates, du glucose et des acides aminés, ainsi que des bicarbonates, en liaison avec laquelle on appelle également diabète de glucose-amine) ;
  7. Acidose tubulaire rénale;
  8. Débit de filtration glomérulaire rénal altéré (avec cette pathologie, un contact à long terme du phosphore avec d'autres micro-éléments et une augmentation de la quantité de sels dans l'urine se produisent);
  9. Hypophosphatémie et hyperphosphaémie;
  10. Urolithiase des reins;
  11. La cystite;
  12. Vomissements fréquents dans les maladies du tractus gastro-intestinal;
  13. Hyperparathyroïdie.

Les symptômes

La présence de niveaux de phosphate élevés peut être indiquée par les signes suivants:

  • La turbidité de l'urine, des flocons blancs sont possibles;
  • Augmentation de la miction;
  • Sensations douloureuses d'un caractère gémissant dans la région lombaire, aggravées pendant l'exercice;
  • Irradiation de la douleur dans les zones inférieures et latérales de la zone abdominale;
  • Nausées fréquentes, vomissements;
  • L'accumulation de gaz dans les intestins;
  • Faux miction d'uriner;
  • Douleurs spastiques dans l'abdomen.

Physiopathologie

Les reins, qui les excrètent également, jouent un rôle essentiel dans la régulation du taux de phosphates dans le sang. Des processus de réabsorption se produisent dans le système tubulaire des reins, principalement dans la partie proximale. Normalement, une personne en bonne santé ayant de l’urine présente 10 à 12% de composés de phosphate filtrés dans les glomérules.

Avec l'augmentation de la teneur en phosphates dans le sang, l'intensité de leur élimination par le corps augmente dans l'urine. Les processus de réabsorption et d’excrétion des phosphates et du calcium sont contrôlés par les hormones. L'absorption du calcium augmente l'hormone parathyroïde, le calcitriol et la thyrocalcitonine.

En cas d'insuffisance rénale, il y a violation de l'excrétion de calcitriol et les processus de réabsorption associés au calcium sont considérablement réduits, d'où une hypocalcémie. L'hormone de croissance augmente l'excrétion du calcium du corps et stimule la réabsorption du phosphate dans les tubules rénaux. La thyroxine et le cholécalciférol régulent la réabsorption des composés de phosphate.

Lithiase urinaire au phosphate

Une augmentation importante et prolongée du phosphate dans l'urine peut déclencher l'apparition de problèmes tels que le phosphate, la lithiase urinaire (synthèse et dépôt de calculs de phosphate dans les reins). Une telle pathologie peut être suspectée si l'étude de l'urine révèle des phosphates cristallins amorphes, qui précipitent et ont une concentration élevée. Les calculs de phosphate ont une structure poreuse et sont donc mous, ce qui donne un pronostic favorable pendant le traitement.

Vous pouvez confirmer la présence de formations de phosphate dans les reins en utilisant des ultrasons. Le traitement consiste à prescrire un régime alimentaire spécial comprenant des produits à base de viande, du poisson et autres fruits de mer, des produits laitiers, des légumes et des fruits. Tous les repas doivent être équilibrés. Également attribué un certain nombre de procédures de broyage (en fonction de la taille et du nombre de pierres).

Traitement

Le traitement du phosphate dans l'urine dépend de la raison de son apparition. Étant donné que la cause la plus courante est une violation du régime alimentaire, un effet thérapeutique important a été la nomination d’un régime alimentaire spécial, qui aide à rétablir l’équilibre acido-basique et le métabolisme normal des oligo-éléments.

Le régime ne doit pas durer trop longtemps et sous la surveillance d'un médecin urologue. Périodiquement, il est nécessaire de passer un test d'urine pour étudier la teneur en phosphate de celui-ci.

Ainsi, les aliments suivants sont autorisés avec la phosphaturie:

  1. Légumineuses (haricots, pois, lentilles);
  2. Produits céréaliers, céréales;
  3. Aliments riches en protéines: viandes maigres (dinde, poulet, boeuf), poisson, fruits de mer;
  4. Autorisé à utiliser en quantités limitées de légumes (pommes de terre, concombres, carottes, courgettes, poivrons doux, citrouille);
  5. Fruits, baies, riches en acides: pommes, prunes, oranges, fraises, canneberges, groseilles, raisins;
  6. Eau minérale (cicatrisation, augmentation de l'acidité de l'urine);
  7. Apport abondant en liquide (jus, thé pas trop fort, café);
  8. En quantités limitées permis l'utilisation d'œufs, de fromage, de fromage cottage.

Pendant la période de régime, il est interdit d'utiliser les types d'aliments suivants:

  • Produits contenant des matières grasses (huile de tournesol, viande et poisson gras, saindoux, beurre);
  • Produits à base de lait (lait, crème sure, yaourt, kéfir, levain, fromage, ryazhenka);
  • Produits de boulangerie (pain blanc, pains longs, biscuits secs, brioches et autres types de cuisson);
  • Confiseries (gâteaux, tartes);
  • Bonbons, marmelades, chocolat, cacao et autres aliments riches en sucre;
  • Boissons contenant de l'alcool;
  • Aliments en conserve et marinés;
  • Saucisses, produits fumés et salés;
  • Aliment contenant un grand nombre d'additifs alimentaires synthétiques, d'arômes, d'agents améliorant le goût et d'agents de conservation (chips, craquelins).

Si une augmentation du phosphate est causée par une maladie, le traitement vise à éliminer la cause fondamentale. Si une perturbation du métabolisme du phosphate est associée à des troubles hormonaux, un traitement de substitution est alors effectué (en fonction du type de déficience hormonale et de la raison de son apparition).

Dans les formes aiguës et chroniques d’insuffisance rénale, la thérapie pathogénétique est réalisée avec une correction du métabolisme des sels d’eau, ainsi que du métabolisme des protéines et des glucides. La nomination de complexes de vitamines et de minéraux est tout aussi importante.

Analyse biochimique des urines

Paramètres d'analyse biochimique de l'urine

L'urée est une concentration normale dans l'urine, les raisons de son augmentation
et décline

Créatinine - concentration normale dans l'urine, les raisons de son augmentation
et décline

Test de Reberg - valeur diagnostique, norme, comment réussir
analyse

La créatine est une concentration normale dans l'urine, les raisons de son augmentation
et décline

L'acide urique est une concentration normale dans l'urine, ses causes
augmenter et diminuer

Amylase (diastasis) - concentration normale dans l'urine, ses causes
augmenter et diminuer

Électrolytes urinaires - Règles de collecte des échantillons pour analyse

Le calcium est une concentration normale dans l'urine, raison de son augmentation
et décline

Magnésium - concentration normale dans l'urine, les raisons de son augmentation
et décline

  • stades initiaux de la pathologie rénale chronique
  • Maladie d'Addison-Birmer (maladie du bronze)
  • alcoolisme
  • prise de certains médicaments (antiacides, cisplastine)
  • indigestion (syndrome de malabsorption)
  • la diarrhée
  • le diabète
  • déshydratation (déshydratation)
  • pancréatite
  • insuffisance rénale sévère

Le potassium est une concentration normale dans l'urine, ce qui explique son augmentation
et décline

  • lésion tissulaire traumatique
  • la septicémie
  • transfusion de masse érythrocytaire "en retard" (plus de 7 jours)
  • période de jeûne initiale
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing
  • aldostéronisme
  • pathologie rénale
  • prise de certains médicaments (cortisone, hydrocortisone, diacarbe)
  • régime pauvre en potassium
  • déshydratation due aux vomissements ou à la diarrhée
  • Maladie d'Addison-Birmer
  • pathologie rénale (glomérulonéphrite, pyélonéphrite, néphrosclérose)

Le sodium est une concentration normale dans les urines, ce qui explique son augmentation
et décline

  • régime riche en sodium
  • condition postmenstruelle
  • insuffisance surrénale
  • jade
  • le diabète
  • décaler la réaction de l'urine vers le côté alcalin
  • médicaments diurétiques
  • régime pauvre en sodium
  • gonflement prémenstruel
  • déshydratation due à la diarrhée, aux vomissements, à une transpiration accrue
  • période postopératoire (syndrome de stress diurétique)

Phosphore - concentration normale dans l'urine, les raisons de son augmentation
et décline

  • rachitisme
  • déficit de mouvement
  • nécroépithélium tubulaire rénal
  • hyperphosphatémie familiale
  • leucémie
  • urolithiase
  • tuberculose
  • entérocolite
  • activité thyroïdienne réduite
  • le jeûne


Auteur: Nasedkina AK Spécialiste en recherche de problèmes biomédicaux.

Phosphore dans l'urine quotidienne

Le phosphore est un oligo-élément qui fait partie des molécules à haute énergie, des protéines de la membrane cellulaire, des acides nucléiques, de la matrice osseuse et d'autres composés. Le degré d'excrétion urinaire est déterminé pour diagnostiquer les maladies des glandes parathyroïdes, du squelette, des reins et de certains autres organes et pour surveiller leur traitement.

Synonymes russes

Phosphore inorganique, phosphates, PO4.

Synonymes anglais

Phosphore, phosphate, PO4, Urine (U).

Méthode de recherche

Colorimétrie au molybdate d'ammonium.

Unités de mesure

Mmol / jour (millimoles par jour).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne buvez pas d'alcool 24 heures avant l'analyse.
  • Pour exclure l'utilisation de médicaments diurétiques pendant 48 heures avant la livraison de l'urine (en consultation avec le médecin).

Informations générales sur l'étude

Le phosphore est l'un des principaux micro-éléments de l'organisme. Il fait partie des molécules de haute énergie (ATP, phosphate de créatine), des protéines de la membrane cellulaire (phospholipides, récepteurs spécifiques), des acides nucléiques (ADN, ARN), de l'hydroxyapatite de calcium osseux et d'autres composés organiques et inorganiques. De plus, les composés d'acide phosphorique sont impliqués dans le maintien de l'état acide-basique du corps.

La régulation des niveaux de phosphore est un système complexe d’interactions de l’hormone parathyroïdienne et de la vitamine D, qui en assure l’absorption dans l’intestin, la mobilisation du tissu osseux et la réabsorption dans les reins. Les maladies des glandes parathyroïdes, du tissu osseux et des reins s'accompagnant d'une altération du métabolisme du phosphore, leur diagnostic inclut donc une étude de son métabolisme. Le degré de perte de cet élément par le corps est estimé à l'aide de l'analyse de l'urine quotidienne.

Examiner le quotidien et pas une seule portion d'urine. Cela est dû au fait que la concentration de phosphore varie normalement au cours de la journée dans de larges limites (jusqu'à 50%). De plus, cela dépend de la nutrition: une teneur élevée en glucides entraîne une redistribution du phosphore dans les cellules et une diminution de sa concentration dans le plasma et l'urine.

L'analyse du phosphore dans l'urine est réalisée dans le diagnostic différentiel de l'hypophosphatémie. Dans le même temps, une augmentation de l'excrétion de phosphore indique les causes rénales de la maladie et élimine l'insuffisance alimentaire de cet oligo-élément et la redistribution du phosphore dans les tissus. Normalement, les tubules rénaux proximaux assurent une réabsorption presque complète du phosphore. La perte de phosphore dans l'urine (phosphaturie) se développe lorsque les reins ne remplissent plus cette fonction. La cause la plus fréquente est l’effet sur les tubules rénaux d’une quantité excessive d’hormone parathyroïde produite par un adénome parathyroïdien (hyperparathyroïdie primitive) ou par une protéine liée à une hormone parathyroïdienne produite par certaines tumeurs malignes (par exemple, cancer du poumon à cellules squameuses). En outre, les patients souffrant de diabète sucré à long terme et d'alcoolisme sont sujets à la phosphaturie. Les causes plus rares de la phosphaturie comprennent les maladies causées par des défauts génétiques des protéines de transport du phosphore dans les tubules rénaux proximaux (syndrome de Fanconi, rachitisme hypophosphatémique lié à l'X et autres). Les conséquences de la perte de phosphore par l'organisme varient et dépendent de son degré. En règle générale, la phosphaturie chronique, qui s'est développée à l'âge adulte, ne s'accompagne pas de symptômes cliniques vifs et comprend des plaintes de douleur et de faiblesse dans les groupes musculaires proximaux. D'autre part, la phosphaturie chronique chez l'enfant peut entraîner le rachitisme. Par conséquent, des signes tels que le retard de croissance et la déformation des os sont une raison pour examiner un enfant pour la phosphaturie.

La vitamine D augmente considérablement l'absorption du phosphore dans l'intestin grêle. Par conséquent, l'analyse du phosphore dans l'urine quotidienne est utilisée en pédiatrie pour contrôler l'efficacité du traitement du rachitisme. Une augmentation significative de la phosphaturie indique un excès de vitamine D et laisse le temps nécessaire pour ajuster la dose. En même temps, l'étude de l'urine est plus pratique et confortable pour l'enfant grâce à la méthode, contrairement à l'étude du sang.

De plus, le niveau de phosphore dans l'urine est déterminé par le diagnostic différentiel de l'hyperphosphatémie. Dans le même temps, une diminution de la concentration de phosphore dans l'urine indique une violation de l'excrétion normale du phosphore par les reins et élimine les causes extrarénales de l'hyperphosphorémie (rhabdomyolyse, hyperthermie, acidose métabolique et respiratoire). Le plus souvent, l’excrétion du phosphore est perturbée en raison d’une insuffisance rénale chronique, de l’hypoparathyroïdie primaire et du traitement à l’héparine. L'excès de phosphore dans le plasma entraîne la précipitation de sels de phosphate de calcium dans les tissus mous (cœur, poumons et reins). Par conséquent, lors de l'examen d'un patient présentant des signes de néphrocalcinose, un test de recherche de phosphore dans l'urine quotidienne doit être inclus dans le minimum du laboratoire.

Le métabolisme du phosphore dépend de l’influence de certains autres oligo-éléments (principalement du calcium et du magnésium), ainsi que d’un certain nombre d’hormones (hormone de croissance, triiodothyronine, etc.). Par conséquent, l’évaluation de l’affaiblissement en phosphore nécessite une approche intégrée et devrait comporter plusieurs études de laboratoire.

À quoi sert la recherche?

  • Pour le diagnostic différentiel de maladies impliquant une hyperphosphatémie (insuffisance rénale chronique, hypoparathyroïdie, syndrome de lyse tumorale) et une hypophosphatémie (hyperparathyroïdie, syndrome de Fanconi et autres).
  • Pour la prévention de l'excès de vitamine D dans le traitement du rachitisme.
  • Pour le diagnostic de la néphrolithiase.

Quand une étude est-elle prévue?

  • Lors de l'examen d'un patient présentant une maladie rénale (insuffisance rénale chronique), un squelette (rachitisme) et des glandes parathyroïdes (hyper- et hypoparathyroïdie primaires).
  • Avec des symptômes de néphrolithiase: douleur intense dans la région lombaire ou les flancs, irradiant dans la région inguinale et fémorale, accompagnée d’une hématurie, de nausées et de vomissements, ainsi que de la formation de calculs apparents avec de l’urine.

Phosphates dans l'urine - ce que cela signifie et quelles en sont les conséquences

Il existe un grand nombre de maladies qui ne se manifestent pas pour le moment.

Certes, si vous faites plus attention à votre santé, vous remarquerez certains changements.

Pour le moment, la conversation concerne l'urine. Il peut devenir nuageux.

Ne pas immédiatement "saisir le coeur" que la vie est finie. Après tout, de nombreux facteurs affectent sa transparence. L'un d'eux est les phosphates dans l'urine (phosphaturie).

Rencontrez les phosphates!

Phosphaturie ne signifie pas toujours qu'une personne a une pathologie. L'apparition des phosphates est souvent associée à un changement de régime alimentaire.

De plus, la présence de phosphates dans les urines pendant la grossesse ne devrait généralement pas gêner la future mère. Ce n'est un secret pour personne que durant cette période, une femme subit des changements hormonaux dans son corps. C'est pourquoi l'inquiétude à propos de l'apparition de sels dans l'urine n'en vaut pas la peine.

Mais, si la présence de telles substances dans l'urine est régulièrement observée, s'il y a d'autres modifications, contactez un spécialiste. Dans ce cas, seul un régime est indispensable.

Pour plus de clarté, nous passons les tests

Analyse des phosphates dans les urines - ce type de recherche est très courant car simple et informatif. C'est ce qu'on appelle l'analyse générale de l'urine pour le sel.

Cela ressemble à du phosphate dans l'urine d'un enfant

Un sédiment atypique pouvant être détecté au cours de l'étude ne devrait généralement pas être intimidant, mais devrait néanmoins être prudent. C'est le premier appel qu'il peut y avoir des problèmes de reins.

Si l'acidité de l'urine est inférieure à sept unités, il convient d'indiquer qu'il y a du phosphate dans les sédiments.

Afin d'obtenir des résultats plus complets du système urinaire, une analyse d'urine quotidienne pour le sel est prescrite.

Pour que le matériel soit collecté correctement, il est nécessaire de respecter les règles suivantes plusieurs jours avant cette procédure:

  • pas d'activité physique;
  • rejet de: épicé, salé, fumé, sucré;
  • Ne buvez pas d'alcool et arrêtez de fumer.

Quelles raisons cela peut-il être dû à

La principale raison de l’apparition de phosphate dans les urines est une modification de la nutrition. Cela vaut non seulement pour les adultes, mais aussi pour les enfants.

  • le plus souvent, les personnes qui modifient fondamentalement leur façon de manger y sont exposées: faire un régime ou devenir végétariennes;
  • manger de grandes quantités d'aliments riches en phosphore;
  • perturbation du métabolisme des éléments inorganiques;
  • la grossesse

La chose la plus désagréable lorsque ce phénomène provoque la maladie: cystite, syndrome de Fanconi, hyperparathyroïdie et autres.

Maladies concomitantes

Les phosphates et autres sels dans l'urine se manifestent dans de telles maladies:

  1. Le diabète phosphate est une maladie génétique associée à la pathologie des enzymes responsables de l'absorption des phosphates dans les tubules rénaux. De ce fait, le nombre de cristaux augmente dans l'urine et diminue dans le sang. Les symptômes de la maladie apparaissent pendant l'enfance: les membres sont pliés, les articulations sont déformées.
  2. Le syndrome de Toni-Debre-Fanconi est une maladie héréditaire. Il ressemble au rachitisme, caractérisé par une diminution de la quantité de phosphates.
  3. Hypophosphatémie - l'absorption de phosphate est altérée. On observe cette situation lorsqu'on boit de grandes quantités d'alcool, perturbant les intestins.
  4. Hyperphosphatémie - caractérisée par un excès de phosphate.
  5. Urolithiase - la formation de calculs rénaux à partir de substances dans l'urine.

Si tu es enceinte

La détection de phosphates amorphes dans les urines pendant la grossesse ne devrait poser aucun problème.

Dans ce cas, l’important est de faire attention non pas à leur disponibilité, mais à leur nombre. Le médecin doit déterminer la raison de l'augmentation de leur nombre. Seule une analyse complète pourra établir un diagnostic précis.

Pour le traitement des maladies rénales, nos lecteurs utilisent avec succès la méthode Galina Savina.

L'apparition de phosphate dans l'urine d'une femme enceinte peut être due à l'utilisation d'une petite quantité de liquide.

La phosphaturie au cours de cette période peut être considérée comme un phénomène courant.

Cette condition est causée par une augmentation du niveau de l'hormone progestérone dans le sang, ce qui conduit à la relaxation du corps. Ce phénomène, à son tour, provoque la stagnation de l'urine, ce qui conduit à la précipitation des sels. Les phosphates ne font pas exception.

Afin d'améliorer le flux d'urine, vous devriez vous promener et boire plus de liquides.

Surveillez le régime de votre enfant

Les phosphates dans l'urine d'un enfant apparaissent assez rarement, cela indique que l'enfant a une acidité d'urine réduite.

Le plus souvent, cette situation se produit si le bébé consomme un grand nombre de produits riches en phosphore:

  • poisson;
  • le lait;
  • spawn;
  • le sarrasin;
  • eau minérale alcaline et autres.

Chez un enfant, la libération de phosphates amorphes est due à un changement de régime alimentaire. Le mécanisme de régulation du métabolisme des éléments inorganiques chez le bébé est encore imparfait.

C'est pourquoi le plus souvent, la phosphaturie se manifeste chez les enfants de moins de cinq ans. Quelques autres facteurs qui influent sur l'apparence des phosphates: vomissements, lavage gastrique, fièvre.

Si ces sels sont présents en permanence, il convient de sonner l'alarme - une réaction alcaline se produit dans l'urine.

L'apparition dans l'urine d'une grande quantité de phosphate, une personne ne peut remarquer que dans l'urine. Cela devient plus trouble. Les autres symptômes ne peuvent pas être remarqués.

Mais si vous ne réussissez pas les tests à temps et que vous ne faites pas appel à un spécialiste, il apparaît alors:

  • mictions fréquentes;
  • mal de dos douloureux, aggravé par l'effort physique;
  • la douleur peut se propager aux sections inférieure et latérale de la cavité abdominale;
  • vomissements, nausée;
  • des ballonnements;
  • les coliques;
  • miction frauduleuse d'uriner.

Ne fermez pas les yeux sur le problème

Comme cela a déjà été répété à plusieurs reprises ci-dessus, la présence de phosphates dans l'analyse d'urine n'indique pas nécessairement une pathologie, mais elle mérite néanmoins d'être consultée par un spécialiste. Pour que ces cristaux inoffensifs ne deviennent pas un énorme problème, le médecin vous conseillera de modifier le régime alimentaire.

Pour les enfants, vous devez augmenter l'apport en vitamine D et ne pas oublier tout le temps de faire un test d'urine.

Les femmes enceintes souffrent souvent de toxicose. Pour cette raison, ils commencent à privilégier les produits d'origine animale. La quantité de phosphate dans l'urine augmente. Si elle ne s'arrête pas à temps, des calculs de phosphate dans les reins peuvent apparaître.

Phosphates trouvés dans l'urine: que faire?

  • Date: 17-02-2015
  • 322
  • Note: 35
  • Causes de phosphate dans l'urine
  • Régime avec des phosphates
  • Formation de calculs de phosphate

Avec le fonctionnement normal du phosphate rénal dans l'urine, ainsi que d'autres sels, ne devrait pas être.

Si, toutefois, dans l'analyse, des phosphates dans l'urine sont toujours présents, ne vous précipitez pas pour déclencher l'alarme et la panique.

Dans la plupart des cas, la présence de phosphates indique une maladie ou une altération du bon fonctionnement des reins. Mais aussi la détection de sels dans l'analyse peut indiquer une caractéristique de votre régime alimentaire.

Avec un seul cas, nous ne pouvons pas parler de la pathologie de la maladie. Répétez l'analyse au bout d'un moment en ajustant votre régime alimentaire. Si la présence de phosphates est régulière, cela peut indiquer une violation des reins, pouvant à la longue conduire à une lithiase urinaire.

Causes de phosphate dans l'urine

La principale raison de la présence de phosphate est un changement radical dans le régime alimentaire des humains. Par exemple, ce phénomène est souvent observé chez les personnes qui deviennent végétariennes.

Avec un rejet net de la viande et une transition complète vers les aliments d'origine végétale dans le corps, la concentration des aliments acides diminue, ce qui conduit à l'apparition de ces sels dans l'urine.

Une autre raison de l'augmentation de la teneur en phosphate est la consommation d'aliments riches en phosphore.

Chez les enfants, un changement de régime alimentaire entraîne la libération de phosphates amorphes. Cela est dû au mécanisme imparfait de régulation du métabolisme des éléments inorganiques.

Le plus souvent, cela est observé chez un enfant de moins de 5 ans. Très rarement, les sels dans l'urine d'un enfant sont les premiers symptômes de la présence de rachitisme chez l'enfant.

En outre, les phosphates amorphes précipitent et sont déterminés chez les personnes qui mènent un mode de vie végétarien.

Phosphates dans l'urine

Les phosphates amorphes dans l'urine n'apparaissent que lorsque l'inflammation commence dans le corps ou que des pathologies se forment dans les reins. Pour un corps en bonne santé, les sels de phosphate dans l'urine ne doivent pas être formés, comme les autres sels.

Leur nombre est généralement si insignifiant que l'alarme ne doit pas être déclenchée. Pour confirmer l'inflammation peut analyses, mais seulement sur la base de plusieurs examens effectués le diagnostic final.

Si des tests secondaires confirment la présence de phosphates dans le sang, le médecin vous prescrira un traitement médicamenteux et un régime strict.

Pourquoi les phosphates apparaissent-ils dans l'urine?

L’apparition de sels dans les reins est liée à l’utilisation de l’un ou l’autre des aliments, après quoi des phosphates apparaissent. On les trouve dans l'urine chez les adultes et les enfants. Chez un enfant, cela se produit très rarement, mais peut indiquer le développement d'une maladie telle que le rachitisme.

Phosphate amorphe dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie? Cela ne signifie pas toujours que diverses maladies se développent. La présence de sels ne menace pas la santé, mais si ceux-ci se transforment en calculs, un traitement plus sérieux est alors nécessaire.

Très souvent, les phosphates se forment dans l'urine des femmes enceintes, ce qui est souvent dû à des modifications des niveaux hormonaux et du régime alimentaire.

Une grande quantité de phosphate dans le sang est définie comme la phosphaturie, ce qui est très typique pour les femmes enceintes et pour celles qui consomment beaucoup de phosphore dans leurs produits.

Les phosphates amorphes dans leur structure sont des sels et divers éthers liés à l'acide phosphorique.

Le phosphore est présent dans l'organisme et y pénètre assez régulièrement par le biais d'engrais chimiques et de détergents. Mais cela ne provoque pas la formation de sels, bien que savoir de quoi il s'agit et en quoi cet élément chimique important est nécessaire au corps incombe à chaque personne.

Pour normaliser les niveaux de phosphate, il est courant d’utiliser un régime alimentaire comme principal moyen de lutter contre les anomalies des processus biochimiques. Les raisons qui entraînent une augmentation de la quantité de phosphates et la formation de sels amorphes peuvent être divers facteurs. Les plus communs parmi eux sont les suivants:

Changer le régime - à la fois vif et planifié (par exemple, un régime pour perdre du poids). Beaucoup de gens cessent d'utiliser certains types de produits, ce qui est très courant dans le monde moderne. Cela concerne principalement les végétariens et les partisans d'une alimentation saine.

Ceux qui refusent la viande, la concentration de sels dans l'urine. Une influence significative est également le fait que les végétariens refusent de consommer des aliments acides, qui cessent de participer au métabolisme. Le niveau de phosphate augmente si vous recommencez à manger de la viande.

Régime de variété. S'il contient beaucoup d'aliments végétaux, de lait, de lait et de produits laitiers, de poisson, le niveau de sels et de phosphates augmente. Mais il n'y a pas de raison de manifester de l'anxiété si elles ne dépassent pas la norme et si l'analyse urinaire ne le diagnostique pas plusieurs fois de suite. Il est préférable d’exclure les boissons gazeuses de l’alimentation, en particulier les eaux douces de Coca-Cola et de Sprite.

Habituellement, cette condition est corrigée par un régime alimentaire et une surveillance médicale.

Manger des aliments très riches en phosphore, tels que le yaourt et le lait.

Les médecins commencent à s'inquiéter des tests montrant que d'autres sels se trouvent dans l'urine. S'ils ne sont pas là, mais qu'il n'y a que des phosphates, un régime strict est simplement prescrit. Bien que dans certains cas - avec l'apparition de pierres - un traitement plus sérieux avec l'utilisation de préparations spéciales est nécessaire.

Que faire si des phosphates apparaissent dans l'urine?

Pourquoi il y a des phosphates dans l'urine, leurs causes et le traitement des maladies qui y sont associées - ces questions relèvent de la compétence du médecin traitant, et doivent être traitées.

Les résultats du diagnostic peuvent indiquer la présence d'une maladie telle que des calculs rénaux ou une lithiase au phosphate.

Il n'est pas nécessaire de traiter la pathologie à l'aide d'une intervention chirurgicale, seuls les médicaments pouvant adoucir les calculs sont prescrits. Mais pour la prévention de tels fonds ne sont pas recommandés, car ils n'affectent pas les pierres et le sel.

Les formations de sel amorphes se ramollissent progressivement sous l'action de la drogue, pour passer ensuite à une procédure spéciale appelée lithotritie. La ligne du bas est d'écraser des pierres avec une vague.

Il favorise l'excrétion des phosphates par des moyens naturels. La situation avec les soi-disant calculs d'oxalate, qui sont beaucoup plus durs, plus forts et plus riches en phosphate, est un peu plus compliquée. Ils sont très difficiles à traiter car ils ont des arêtes vives et sont très denses.

Quand un traitement est nécessaire

Traiter les calculs de phosphate est nécessaire dans tous les cas, car ils provoquent le développement de maladies telles que:

  • coliques rénales;
  • les tumeurs;
  • la septicémie;
  • hydronéphrose rénale;
  • infection généralisée.

Pour ce faire, vous devez exclure du régime alimentaire quotidien les produits nocifs: lait et kéfir, produits laitiers, sucreries, viande et poisson, en particulier les variétés grasses, les produits de boulangerie, l'alcool, réduire la consommation de sel.

Il est recommandé de boire des jus de fruits variés, des bouillons à base de plantes, des baies, du thé et du café, mais pas une eau forte et minérale sans gaz. Il est important de manger beaucoup de bouillie, de légumineuses et de céréales, d’aliments protéinés, de pommes de terre, de potiron, de concombres, de baies et de fruits, de noix. L'automédication avec une augmentation de la quantité de phosphate dans l'urine est contre-indiquée, le régime alimentaire ne doit être développé que sous la stricte surveillance d'un médecin.

Phosphates dans l'urine: les causes de l'apparition et la possibilité de traitement

Les phosphates sont des cristaux de phosphate de calcium acide, de magnésium, de potassium, ils se trouvent dans l'urine de pH légèrement acide ou neutre. Chez une personne en bonne santé, ces substances manquent dans l'urine ou sont contenues en quantités insignifiantes, leur concentration dépend du régime alimentaire.

Une détection ponctuelle de tels sels ne confirme pas la présence d'une pathologie, l'analyse est refaite après correction de la puissance. Les phosphates dans l'urine se retrouvent dans les troubles métaboliques, les déséquilibres hormonaux, les maladies rénales, le déficit en protéines.

L'augmentation de la teneur en sel provoque la formation de calculs dans les reins.

Mécanisme de formation de phosphate

Dans une étude de laboratoire dans la composition de l'urine peuvent être détectés des sels qui précipitent et ayant la forme de cristaux. Le niveau acido-basique de l'urine joue un rôle important: dans l'environnement acide, on observe la formation d'urates et, sous forme alcaline, de sels d'urate d'ammonium, de carbonate de calcium, de phosphates amorphes et de phosphates triples.

L'excrétion retardée des composés du phosphore se produit dans les tubules rénaux. Avec l'urine, environ 10% des sels sont excrétés - si leur concentration augmente, l'excrétion se produit en quantités plus importantes. L'accumulation de calcium et son excrétion dans les urines sont déclenchées par un déséquilibre des hormones thyroïdiennes, de l'hypophyse, des peptides cérébraux, de la vitamine D₃.

Causes courantes de la formation de phosphates: urines alcalines dans les cas de cystite aiguë, fièvre, vomissements incontrôlables, diarrhée, dysfonctionnement des glandes parathyroïdes, syndrome de Fanconi, lithiase des phosphates, pathologies congénitales du développement des reins.

La restriction des produits à base de viande dans le menu du jour, le respect de régimes stricts, le végétarisme contribue à l'apparition de phosphates dans les sédiments urinaires. Une condition similaire est souvent observée chez les femmes enceintes - ceci est dû aux changements hormonaux dans le corps, aux changements dans les préférences gustatives.

Quel est le phosphate amorphe

Chez les enfants de moins de 5 ans, des cristaux de sels qui n'ont pas une forme claire sont détectés dans l'urine - il s'agit de phosphates amorphes. De tels symptômes indiquent une altération des processus métaboliques, un manque de protéines animales, une alimentation déséquilibrée. La présence de phosphates peut être causée par une consommation excessive d’eau minérale, de boissons gazeuses sucrées, de restauration rapide, de salinité et d’agents de conservation.

Les phosphates amorphes dans l'urine de jeunes enfants peuvent être un symptôme de rachitisme, de diabète sucré, d'infections bactériennes, d'anémie et de maladies rénales. Pour déterminer le diagnostic et la cause principale de la pathologie, le pédiatre prescrit des tests et des études supplémentaires, puis sélectionne un schéma thérapeutique.

Des niveaux élevés de phosphates amorphes peuvent indiquer que des calculs (lithiase urinaire) ont commencé à se former dans les reins ou la vessie. Cet état précède les calculs rénaux. Diagnostic confirmé après échographie.

Symptômes de la phosphaturie

Seules les analyses d'urine en laboratoire peuvent détecter des taux élevés de phosphate. Les signes indirects sont les phénomènes suivants:

  • trouble de l'urine;
  • formation de floc;
  • miction douloureuse, besoin fréquent d'aller aux toilettes;
  • sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • douleur à l'aine, région lombaire;
  • inconfort après une longue marche, effort physique;
  • flatulences;
  • nausée, vomissement;
  • la pression artérielle saute.

Le plus souvent, la présence de phosphate dans la composition de l'urine n'est accompagnée d'aucun symptôme clinique ni de malaise général. Les changements peuvent être identifiés par l'apparition de l'urine et les résultats des tests de laboratoire.

Diagnostics

Au cours de l'analyse, déterminez le niveau de pH de l'urine - les phosphates se forment en milieu alcalin. Le sel précipite, l'examen microscopique se présente sous la forme de grains grisâtres, de tripelphosphate comme des flocons de neige ou des ailes de papillons.

Teneur en phosphate:

  • chez une personne en bonne santé, 0,8 à 1,3 g / kg;
  • chez un enfant - 2–4 g / kg;
  • Le pH de l'urine est compris entre 5,0 et 7,0.

Avec un excès significatif d’indicateurs admissibles, une correction du régime alimentaire et une nouvelle livraison de l’analyse sont nécessaires.

À partir du menu, il faut exclure les boissons alcoolisées, les boissons gazeuses, l’eau minérale, réduire l’utilisation de sel, de plats de viande, de saucisses et de friandises. L'alimentation doit être suivie 2-14 jours.

Si, après cela, le niveau de phosphates reste élevé, il est nécessaire de procéder à une échographie des reins, de la vessie, de la glande thyroïde et de vérifier le taux de glucose et les hormones.

Dans le cas où un changement de régime entraîne la normalisation des indicateurs d'analyse, il est nécessaire de respecter le menu établi à l'avenir.

Thérapie à la phosphaturie

Pour rétablir le pH neutre de l'urine, il est nécessaire de bien se nourrir afin de traiter rapidement les maladies inflammatoires des reins et de la vessie.

En cas de pathologies graves du système urinaire, le patient doit être enregistré auprès d'un néphrologue et prendre des médicaments.

L'endocrinologue surveille l'état des patients atteints de diabète sucré, de maladies de la thyroïde et de troubles hormonaux. Les enfants atteints de rachitisme ont besoin de suppléments de vitamine D et de médicaments renforçant les os.

Une boisson abondante assure la dissolution et l'élimination des phosphates d'un organisme. Le patient doit boire au moins 2,5 litres d’eau pure non gazeuse par jour.

Méthodes de traitement de la lithiase urinaire

Les calculs de phosphate dans les reins sont formés à partir de sels d'acide phosphorique. Ils peuvent être détectés par rayons X et examen échographique du système urinaire. Les bétons ne sont déposés qu'en milieu alcalin, avec infections bactériennes concomitantes (pyélonéphrite), phosphaturie prononcée.

Les raisons de la formation de calculs de phosphate sont les suivantes:

  • violation du métabolisme des sels d'eau;
  • consommation excessive de café, chocolat, thé fort;
  • mode de vie sédentaire;
  • carence en vitamines A, D, E;
  • maladies endocriniennes.

Les calculs rénaux, même de grandes tailles, provoquent rarement des douleurs et une hématurie, car ils ont une surface lisse. Le traitement de la lithiase urinaire commence par des antibiotiques - cela est nécessaire pour éliminer une infection bactérienne, car les micro-organismes pathogènes sont capables d'alcaliniser l'urine.

Les patients doivent suivre un régime, boire une grande quantité d’eau non gazeuse, des diurétiques. Pour les petites pierres, cette approche permet de les faire ressortir.

Si les calculs de phosphate ne sont pas dissous, l'urolithiase (urolithiase) n'est pas traitée à temps, une hydronéphrose, des tumeurs du rein, une colique aiguë lors de l'obstruction (blocage) du canal urinaire peuvent se développer.

Phosphaturie

Le régime alimentaire pour les calculs de phosphate dans le rein nécessite l'exclusion des produits laitiers, à l'exception du beurre. Il est interdit de manger de la viande fumée, du poisson, des œufs, des champignons, des légumineuses. Le sel ne peut être consommé que 2 g par jour.

Il est permis de manger des viandes, des fruits, des baies, des noix, des courgettes, des concombres, des pommes de terre bouillies et des céréales de grains entiers. Il est recommandé de boire des tisanes à base d'églantier, de camomille et de jus de fruits frais.

Le patient a besoin d'une alimentation équilibrée en vitamines et en minéraux qui réponde aux besoins de son corps.

Permis de manger 2 fois au cours de la semaine dans une petite quantité de fromage cottage faible en gras, yogourt, permis de poisson, cuit à la vapeur. La dose quotidienne de protéines doit être calculée sur la base de la norme - 1 g par kilogramme de poids corporel.

Mesures préventives

Les principales mesures destinées à prévenir la formation de phosphates dans les urines comprennent les aspects suivants:

  • alimentation équilibrée;
  • respect du régime d'alcool;
  • l'utilisation d'eau propre;
  • traitement rapide des maladies associées;
  • mode de vie actif;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • il est impossible de permettre une hypothermie excessive, excessive de nourriture;

La formation de phosphates dans les urines n'indique pas toujours les symptômes d'une pathologie grave; cela signifie généralement que la correction de la nutrition, la consommation d'aliments sains et le respect des règles d'un mode de vie sain sont nécessaires.

Phosphates dans les urines: causes, tests, traitement, prévention

Si les reins fonctionnent normalement, les phosphates dans l'urine et les autres sels ne sont pas observés. Si les résultats de l'analyse ont montré la présence de phosphates, cette condition en médecine s'appelle phosphaturie. Pourquoi les phosphates apparaissent-ils dans l'urine et pourquoi la phosphaturie est-elle dangereuse pour l'homme?

Causes de la phosphaturie

Phosphates dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie? Si dans les sédiments des phosphates d'urine ont été trouvés une fois, l'analyse effectuée n'est pas considérée comme indicative. Cependant, si les sédiments salés sont impressionnants et apparaissent constamment dans les urines, il s'agit alors d'un symptôme du processus pathologique. La raison peut être une violation du tractus gastro-intestinal ou un dysfonctionnement des reins.

Les phosphates amorphes sont des sels de phosphore. Ils apparaissent dans l'urine avec le même type ou un régime déséquilibré. Par conséquent, les végétariens trouvent souvent des phosphates dans les analyses d'urine.

Le même résultat sera observé chez les personnes qui boivent souvent du Coca-Cola. La composition de cette boisson est de l’acide orthophosphorique, ce qui augmente le taux de sédiment salin dans l’urine.

Les raisons de la présence de phosphate dans l'urine sont liées non seulement à la nutrition, mais également à des moments tels que:

  • mode de vie inactif;
  • diabète sucré;
  • tumeur lymphocytaire;
  • utilisation fréquente de légumes et de produits laitiers;
  • avitaminose.

Les femmes enceintes sont souvent confrontées à la phosphaturie. Les phosphates amorphes dans l'urine pendant la grossesse apparaissent dans la toxicose, qui s'accompagne de vomissements et de nausées. Si la phosphaturie est causée par une toxicose ou une nutrition du même type, ne vous inquiétez pas.

Cependant, dans certains cas, on peut observer une phosphaturie chez une femme enceinte en présence de maladies concomitantes du système urinaire (pyélonéphrite).

Une femme enceinte doit passer une échographie et consulter un neurologue, car la présence de phosphates dans les urines peut être un précurseur de l’éducation rénale.

Le traitement pendant la grossesse dépend de la cause sous-jacente. En l'absence de maladies du système urinaire, une diète thérapeutique et une marche sont prescrites à la femme, ce qui améliorera le flux d'urine.

Le phosphate amorphe dans l'urine d'un enfant n'est pas rare. Avant de sonner l'alarme, vous devez régler la puissance du bébé. Il est nécessaire d’exclure le poisson, les végétaux, le lait et les aliments riches en calcium. Les phosphates dans l'urine d'un enfant peuvent entraîner la formation de calculs dans les canaux urinaires. En règle générale, ces formations sont douces, il est donc assez difficile de les retirer du corps.

La phosphaturie chez les enfants peut être un symptôme du diabète phosphaté. Il s'agit d'une maladie génétique associée à un déficit en enzymes responsables de l'absorption des phosphates dans les tubules rénaux. La pathologie peut être reconnue par des articulations déformées et des membres incurvés.

Des symptômes tels que nausées, insomnie, faiblesse, fatigue, perte d’appétit, sens de la peur et mauvaise haleine restent inaperçus et beaucoup les attribuent au stress et au manque de sommeil. Cependant, ces symptômes indiquent la présence de phosphaturie. Ils ne peuvent pas être ignorés au fur et à mesure que la maladie progresse et que des symptômes plus graves apparaissent à la prochaine étape.

Avec l'apparition de calculs, il y a une douleur tirante dans la région lombaire, un besoin fréquent de vider la vessie, une douleur en urinant. L'urine devient trouble. Avec des mictions fréquentes, le calcium est excrété par l'organisme. Avec un manque de calcium peut développer des complications telles que:

  1. L'ostéoporose Les os deviennent fragiles. Un coup accidentel peut entraîner la formation de fissures ou de fractures.
  2. Carie L'état des dents se détériore.
  3. Peau sèche
  4. Développement lent et croissance chez les enfants.

Que sont les phosphates de tripel?

Parmi tous les types de calculs dans les reins, les tripelphosphates sont, selon les urologues, les plus dangereux.

Triplex phosphates ou struvites - apparaissent à la suite de multiples réactions pathologiques, dans lesquelles la composition naturelle du sang change, le niveau de sels augmente et le volume de liquide diminue.

Lors de la cristallisation, il se forme des formations caractérisées par une caractéristique «agressive».

L'impulsion vers la formation de triphosphate ou de calculs infectieux se traduit par une forte augmentation de la concentration en sels d'ammonium. De tels changements sont observés dans la présence d'inflammation dans le corps. Les phosphates triples sont généralement localisés dans le bassin et les coupelles pour les reins.

Les calculs ont une surface lisse. Les triples phosphates croissent rapidement et peuvent atteindre des tailles impressionnantes. Ils endommagent la muqueuse des voies urinaires, ce qui provoque une hématurie.

Si vous ignorez les problèmes d'éducation grandissez et remplissez tout le système intrarénal.

Des composés cristallins phosphatés se forment sous l'action d'infections et de bactéries. Cette affection s'accompagne donc de frissons, d'une perte d'appétit, de douleurs abdominales, de difficultés à uriner, de fièvre et de nausées.

Avec ces symptômes, vous devez consulter un médecin et être examiné. Le diagnostic consiste en des études de laboratoire et des études instrumentales.

Le patient doit subir une analyse générale du sang et de l'urine, un ensemencement bactériologique de l'urine, ainsi qu'une échographie et une radiographie des organes pelviens.

Le traitement médicamenteux comprend des antibiotiques, des médicaments antiviraux et de l’acide acétohydroxamique. Cette thérapie vise à lutter contre les virus.

Étant donné que les tripelphosphates sont formés par le foyer de l’inflammation et lorsqu’ils sont exposés à des infections des voies urinaires, il est recommandé de suivre un régime, de suivre des règles d’hygiène personnelle, de mener une vie saine et d’arrêter de fumer et d’alcool.

Types de traitement

Le traitement à la phosphaturie a un objectif - prévenir la formation de calculs de phosphate dans les reins. À cette fin, les médecins prescrivent un traitement complet comprenant:

  • traitement médicamenteux;
  • écrasement de la pierre;
  • remèdes populaires;
  • thérapie de régime.

Le traitement conservateur consiste à prendre des médicaments qui aident à soulager les spasmes musculaires, à soulager la douleur et à éliminer les maladies infectieuses concomitantes. Si des phosphates étaient trouvés dans l'urine d'une femme, elle devrait être soumise à un examen supplémentaire par un gynécologue et un urologue. Sur la base des données obtenues, les médecins ajustent le traitement en tenant compte de l'état du patient.

Si la pharmacothérapie n’aboutit pas, les médecins recourent à des méthodes radicales de traitement. Le traitement chirurgical permet d’éliminer le tartre. Méthode de traitement répandue et non invasive - la lithotritie. Les pierres phosphoriques sont détruites par ultrasons.

Vous pouvez ajouter un traitement avec des remèdes populaires. Dans la phosphaturie, les décoctions à base de paille d’avoine, de menthe, de feuilles d’airelles et de baies de rowan sont jugées utiles. Cependant, vous devriez consulter votre médecin avant de les utiliser, car certains produits peuvent provoquer une réaction allergique.

  • exercices physiques (privilégiez le saut, la marche et la course);
  • faire périodiquement un test d'urine;
  • ne pas trop refroidir;
  • si vous ressentez des douleurs dans la région lombaire, consultez un médecin;
  • boire au moins 2,5 litres de liquide par jour.

Nourriture santé

Avec du phosphate dans l'urine, les médecins prescrivent un régime alimentaire spécial. Le but de la thérapie par le régime est:

  • diminution du pH de l'urine;
  • diminution de la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac;
  • normalisation de l'échange de phosphore et de calcium;
  • diminution de l'excitabilité du système nerveux central.

Le régime alimentaire pour la phosphaturie a pour but d'augmenter l'acidité de l'urine. Les médecins recommandent donc de boire le plus de liquide possible. Le débit quotidien moyen de fluide est de 2 à 3 litres. Le jus de canneberge et de canneberge, le jus de raisin et le jus de pomme ont un effet acidifiant.

A forte teneur en phosphate, les médecins prescrivent un numéro de table de régime 14. Ce régime a été développé par des nutritionnistes. Il comprend les exigences relatives aux aliments, aux méthodes de cuisson et à la fréquence de leur consommation. Le numéro de régime 14 est un monodiet. Une alimentation équilibrée améliore l'état physique et psycho-émotionnel d'une personne.

Les produits alcalins sont remplacés par des acides. Les aliments alcalins incluent: fromage cottage, riz non poli, beurre, pommes, melon d'eau, oignons, chou, abricots. Également interdit les viandes fumées, les asperges, les champignons, les produits riches, les conserves, les assaisonnements épicés et surtout le poisson, riche en phosphore.

L'alcool et les boissons gazeuses, le kvas, le café noir sont interdits. Pour augmenter l'acidité de l'urine, il est recommandé de manger: viande, céréales, pâtes, épinards, tomates, carottes, concombres. De bonbons, vous pouvez manger du miel, des confiseries, des glaces aux fruits.

Quant aux boissons, il est considéré comme un thé vert bénéfique, un bouillon de hanches.

Phosphates amorphes dans l'urine en grande quantité - qu'est-ce que cela signifie?

L'urine est le principal indicateur des processus métaboliques dans le corps. C'est l'urine qui élimine tous les produits finaux qui n'ont plus de valeur pour le corps humain. Ainsi, en fonction des caractéristiques des principaux indicateurs de l'analyse de l'urine, on peut supposer à quel point le corps est en bonne santé et quels sont les écarts dans son travail.

L'un de ces indicateurs est le phosphate amorphe dans l'urine. À des niveaux élevés de phosphate, nous parlons du mauvais métabolisme phosphore-calcium. Une quantité excessive de phosphate formé dans l'urine précipite, ce qui provoque la turbidité de l'urine et apparaît dans l'analyse d'urine.

Raisons de l'éducation

En parlant de la principale cause de l’apparition de phosphates dans l’urine, nous notons que le plus souvent, les changements nutritionnels affectent leur formation. Ce facteur provoque la phosphaturie chez les adultes et les enfants. Les pathologies cibles sont des personnes qui ont décidé de changer radicalement leur régime alimentaire. Par exemple, la phosphaturie peut contribuer à:

  • régime strict;
  • manger des aliments enrichis en phosphore;
  • le végétarisme;
  • formation prolongée d'urine;
  • la grossesse
  • trop manger des bonbons;
  • alcalinisation de l'urine;
  • niveaux élevés de calcium;
  • diabète sucré;
  • manque de vitamines;
  • troubles métaboliques;
  • mode de vie inactif;
  • miction prolongée.

En plus de ces raisons, les sels de phosphates amorphes peuvent être provoqués par des facteurs tels que la cystite, l'hyperparathyroïdie, le syndrome de Fanconi.

Notez que l'apparition de phosphate dans l'urine peut être associée à d'autres maladies, telles que le diabète phosphaté. Par son principe, cette pathologie est similaire au diabète sucré, mais dans ce cas, une mauvaise digestibilité est observée dans les phosphates qui ne sont pas absorbés par les tubules rénaux. En conséquence, la quantité de phosphate dans l'analyse d'urine augmentera, mais les indicateurs dans l'analyse de sang diminueront.

Le ricket est le principal signe d'indigestion des phosphates. Il se caractérise par des déformations des os, la courbure des membres.

Une autre pathologie, la vérité est déjà héréditaire, est le syndrome de Tony-Debre-Fanconi, qui dans ses manifestations est très similaire au rachitisme.

La phosphaturie est également un signe d'hypophosphatémie, dans laquelle les phosphates amorphes sont toujours absorbés par les tubules rénaux, mais pas complètement. La consommation d'alcool, un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal peut affecter ces échecs.

Symptômes de la maladie

Habituellement, avec une petite quantité de phosphates amorphes dans les urines, cette affection n’affecte pas la santé du patient. La plupart des patients vont en apprendre davantage sur ce problème, s’adressant à un médecin pour une raison complètement différente.

Cependant, avec une maladie durable, la phosphaturie se fait sentir. Extérieurement, il est difficile de déterminer la présence de phosphates, mais les patients observants notent que la couleur de leur urine devient opaque et moins saturée. C'est le principal symptôme qui survient au stade de l'exacerbation de la maladie.

Mais tout le monde ne peut pas remarquer un changement de couleur de l'urine sans analyse et sans apparition de sédiment étranger. Dans ce cas, le corps donne les premiers signaux sous la forme d'une envie trop fréquente d'uriner, de douleur dans la région lombaire, qui augmente en se retournant ou en se pliant.

Dans les cas graves, les patients souffrent de vomissements, de coliques, de nausées, de distensions abdominales et de fausses envies.

Lorsque de tels signes apparaissent, ne fermez pas les yeux. Et même si, dans le cas de la phosphaturie, on peut supposer des causes de pathologie assez inoffensives, le patient doit tout de même consulter un spécialiste dans ce domaine afin d’exclure une pathologie plus grave.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer le niveau de phosphate peut être par analyse d'urine. S'il y en a trop dans l'urine, l'analyse le montrera. Pour comprendre les normes, notons que le corps humain doit recevoir 1200 mg de phosphates chaque jour. En même temps, 2/3 (800 mg) de cette quantité sont excrétés dans l'urine et 1/3 (400 mg) - avec les selles.

Traitement

Lorsqu'il reçoit des tests avec des chiffres supérieurs à la norme, le médecin doit confirmer le diagnostic. Dans ce cas, recours à l'échographie des reins pour le dépôt de sels de calcium.

Nous notons immédiatement que le traitement de la maladie est conservateur et qu'il vise à écraser et à excréter les calculs de phosphate et les sédiments existants.

Contrairement aux autres calculs, les calculs au phosphate sont faciles à traiter, se dissolvent rapidement et ne laissent aucun obstacle pour le corps, car ils ne présentent pas d'angles aigus et sont généralement de petite taille.

Régime avec des phosphates

Comme mentionné précédemment, la cause principale de la maladie est le mauvais régime. Par conséquent, la décision de traitement doit être basée sur un changement de régime du patient. Tout d’abord, nous donnons un exemple de produits qui doivent être exclus du menu au moment du traitement de la maladie. Donc, les patients sont contre-indiqués:

  • tous les produits laitiers;
  • doux
  • aliments très gras;
  • pain frais et viennoiseries;
  • sel de table;
  • alcool

Pour normaliser le niveau de phosphate dans l'urine, il convient de prêter attention aux produits qui aident à rétablir le taux de cet élément dans le corps humain. Ceux-ci comprennent:

  • céréales (divers types);
  • céréales et légumineuses;
  • les aliments qui contiennent beaucoup de protéines;
  • des légumes individuels, tels que des pommes de terre, des citrouilles, des concombres, des pois, des courgettes;
  • baies et fruits avec acidité;
  • noix.

En ce qui concerne le traitement de la phosphaturie, les médecins soulignent qu’une condition préalable à un tel régime est de boire beaucoup de multivitamines et de boire. Le régime alimentaire du patient est surveillé par un médecin - un test d'urine est prescrit de temps à autre afin qu'un spécialiste puisse évaluer l'efficacité du traitement.

Phosphates amorphes pendant la grossesse

Dans de nombreux cas, le diagnostic de phosphaturie se manifeste en association avec la grossesse. Habituellement, les médecins ne tirent pas la sonnette d'alarme à ce sujet, car ce phénomène se retrouve souvent chez les femmes "en position".

Ceci est particulièrement associé à un changement de régime alimentaire, car à cause de la toxicose, les femmes ne peuvent pas manger tout ce qu'elles ont mangé auparavant.

Par exemple, si les plats à base de viande ont prévalu avant la grossesse, les femmes allégent leur régime alimentaire avec des produits à base de plantes. Le changement même dans la nutrition et provoque une réponse similaire.

Pendant la grossesse, ils préfèrent ne pas se battre avec des calculs de phosphate - le médecin n’examine que la nature des formations présentes sur l’appareil à ultrasons, leur nombre, puis reporte le traitement au post-partum.

Phosphaturie chez les bébés

Curieusement, chez les jeunes enfants, il peut aussi y avoir de grandes quantités de phosphates. Les médecins notent que le pic de la pathologie se situe à l’âge de la «maternelle», lorsque le bébé entre dans un nouveau collectif et dans une nouvelle vie.

Le régime alimentaire à domicile est déjà très différent de celui de la maternelle et, par conséquent, il existe une telle réponse au changement. Cela est dû au fait que dans le corps du bébé subit une restructuration, adaptation à de nouveaux produits.

Traitement dans ce cas n'est pas nécessaire, il est seulement nécessaire de changer le régime alimentaire de l'enfant, ajouter des vitamines.

La détection de phosphates amorphes dans l'urine devrait inciter le patient à revoir son régime alimentaire, après quoi il est recommandé de nourrir les patients pendant un certain temps, en fonction du régime alimentaire. Cependant, il est très important de comprendre les causes de la maladie afin de choisir le bon traitement.

Phosphaturie ou phosphates amorphes dans l'urine: causes de formation et méthodes de correction d'indicateurs de sels sans structure dans l'urine

Les principaux indicateurs du métabolisme dans le corps sont les analyses d’urine. Il affiche les produits d'échange qui ne portent plus le bénéfice de l'homme. Vous pouvez suivre quelles substances et en quelle quantité sont affichées ou retenues dans le corps. Et si des écarts par rapport à la norme de certains indicateurs sont observés dans l'urine, on peut supposer qu'il existe des processus pathologiques dans le corps.

L'un des indicateurs de déviations est la présence de phosphates amorphes dans l'urine. Ce sont des sels sans structure qui ne se transforment pas en cristaux et qui sont excrétés dans l'urine sous forme de boue.

Bien que les formations n'aient pas de structure typique, elles peuvent parfois former des calculs, ce qui est une condition préalable à la lithiase urinaire. Si les phosphates amorphes dans l'urine sont temporaires, leur apparence peut être associée à des habitudes alimentaires.

Mais parfois, ce phénomène peut indiquer la présence d'une maladie. Par conséquent, si des phosphates sont trouvés dans l'urine, vous devez connaître les raisons de leur apparition.

Le processus de formation de sel dans l'urine

Le phosphore est présent dans la composition des tissus de notre corps. La plupart (environ 85%) se trouve dans les os et les dents. Phosphates - sels formés à la suite de la réaction de l'acide phosphorique avec des alcalis. Ils entrent dans notre corps avec de la nourriture.

Pour remplir sa fonction dans l'organisme, le phosphore nécessite la présence de calcium. En symbiose, ils assurent la synthèse des protéines et des enzymes, régulent le processus de contraction musculaire. La teneur en phosphore dans le corps est normale devrait être égale à la moitié de la teneur en calcium. Si la concentration de phosphates commence à croître, cela entraîne la lixiviation du calcium des os.

La concentration de ses sels dans l'urine dépend de la quantité de phosphore. Les composés de phosphate sont retenus dans le tubule rénal proximal. Environ 12% du phosphate passe à travers des filtres et est excrété dans les urines.

Les raisons de l'augmentation de la performance

L'excès de phosphates amorphes dans l'urine d'une personne en bonne santé est associé à l'alcalinisation du corps, qui peut être causée par les habitudes alimentaires:

  • diminution du régime alimentaire des protéines animales;
  • abus de produits laitiers, poisson, fruits de mer, conserves;
  • utilisation fréquente de boissons gazeuses, café, eaux minérales alcalines.

En plus de la malnutrition, les causes des phosphates amorphes dans l'urine peuvent être des conditions pathologiques:

Symptomatologie

Si la quantité de sels de phosphore amorphe est légèrement présente dans l'urine, cela peut ne pas affecter l'état général de la personne. Surtout si la raison de leur apparition était une mauvaise nutrition.

Mais si les phosphates dans l'urine sont apparus sur le fond des maladies, alors tôt ou tard, ils apparaîtront avec d'autres symptômes. Si la phosphaturie est présente pendant une longue période, on notera la turbidité de l'urine, ainsi que l'apparition de sédiments étrangers.

La présence de sels dans le corps peut indiquer:

  • mictions fréquentes;
  • douleur dans la région lombaire, qui devient plus intense en se pliant, en se retournant;
  • parfois, il peut y avoir des crampes abdominales, des nausées, des flatulences.

Phosphaturie pendant la grossesse

Pour les femmes dans cette période est une occurrence fréquente. La toxicose apparaît plus souvent dans les sels urinaires en début de grossesse et à la fin du dernier trimestre. Avec des envies fréquentes de vomir et des nausées, une femme doit revoir son régime alimentaire. Souvent, les aliments deviennent du même type, ce qui crée les conditions pour la précipitation des sels de phosphate dans les sédiments.

La phosphaturie chez les femmes enceintes peut survenir avec des troubles du système urinaire. Le patient doit consulter un néphrologue pour procéder à une échographie des reins et de la vessie. Il est important d'éliminer le processus inflammatoire à temps pour empêcher l'infection de se propager davantage, pour ne pas nuire au développement du fœtus.

Note! La grossesse s'accompagne d'une augmentation du taux de progestérone. L'hormone détend le tissu musculaire. En effet, l'urine stagne plus longtemps dans la vessie, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de sel. Les femmes sont encouragées à bouger davantage, à renforcer les muscles du bassin à l'aide d'exercices spéciaux.

Phosphate amorphe dans l'urine d'un enfant

Chez les enfants, les phosphates ne sont détectés que sous forme amorphe. On en trouve un nombre insignifiant jusqu'à l'âge de cinq ans. Certaines fonctions du corps ne sont pas encore complètement formées. Lorsque le régime change, le corps peut réagir de manière particulière.

Lors de la première détection de phosphates amorphes dans l’urine, il convient de modifier le régime alimentaire du bébé et de procéder à une nouvelle analyse de l’urine au bout de quelques jours. Cela permettra de déterminer si l’apparition de sels est associée à la nutrition ou si la cause doit être recherchée dans les modifications pathologiques. Les aliments chez les enfants doivent être équilibrés et inclure une quantité suffisante de protéines végétales, mais également de protéines animales, de glucides.

Si les phosphates sont récupérés, cela peut être le signe d’une maladie. Le plus souvent, il s'agit du rachitisme, caractérisé par une carence en vitamine D dans l'organisme (le taux journalier pour un enfant est de 300 à 600 UI). Le rachitisme survient généralement chez les nourrissons et les enfants d'âge préscolaire plus jeune. En plus des phosphates dans l'urine, le test sanguin peut contenir une concentration élevée de calcium et de phosphore.

Avec le rachitisme chez les enfants, les membres sont pliés, le squelette osseux est déformé. Le tissu musculaire est une peau flasque et pâle.

Indicateurs de niveau de diagnostic

Diagnostiquer la phosphaturie sur l'analyse générale de l'urine. Normalement, un adulte devrait recevoir environ 1200 mg de phosphate par jour. Environ 800 mg doivent être excrétés dans l'urine. Dans l'analyse d'urine, le niveau de sel est indiqué par le signe «+» en quantité de 1-4. L'indicateur + ou ++ dans l'échantillon est la norme. S'il y a plus d'avantages, cela indique une violation du métabolisme du sel.

Pour obtenir des informations plus fiables et détaillées sur la présence de phosphates amorphes, la dynamique de leur concentration, il est recommandé de prélever l'urine quotidienne (analyse de Zimnitsky).

Règles de collecte d'urine pour analyse

Pour obtenir un résultat fiable, il est recommandé:

  • 7 jours avant l'analyse, excluez du régime les produits qui favorisent l'alcalinisation de l'urine (aliments fumés, bonbons, alcool).
  • Achetez dans une pharmacie des conteneurs spéciaux pour la collecte de matériel.
  • Si vous avez besoin de faire une analyse générale de l'urine, prenez une partie matinale de l'urine à jeun et envoyez-la au laboratoire dans les 2 heures.
  • Si vous prévoyez collecter de l'urine quotidiennement, la première portion doit être collectée à 6 heures du matin et remplir un nouveau récipient toutes les 3 heures.
  • Avant la miction, il est impératif de laver sans utiliser de savon, afin qu'aucune impureté ne pénètre dans le produit.
  • Conservez l’urine recueillie dans un endroit sombre et frais (pas au réfrigérateur), le contenant est soigneusement scellé.
  • Sur chaque conteneur, vous devez spécifier l'heure des portions d'urine recueillies, les initiales du patient.

Plus D'Articles Sur Les Reins