Principal Traitement

Mictions nocturnes fréquentes chez l'homme

La miction fréquente est un problème courant chez les hommes, qui implique de fréquentes visites aux toilettes, non seulement de jour, mais de nuit. Avec tout cela, la quantité d'urine sécrétée est petite (peut-être quelques gouttes). Le patient ressent un désir constant d'aller aux toilettes.

Parlant de norme, un homme peut souvent vouloir aller aux toilettes lorsqu'il boit beaucoup d'eau. Mais si la quantité d'eau était bue à la norme et que vous voulez toujours aller aux toilettes, cela indique qu'il est temps de consulter un médecin. Souvent, la miction est plus d'une ou deux fois par nuit. Le patient ressent un épuisement moral et physique.

En médecine, les médecins distinguent plusieurs types de mictions fréquentes:

  1. Le patient peut aller aux toilettes toute la journée, mais il ne veut pas y aller la nuit. C'est une condition névrotique (un type rare de problème).
  2. Un homme peut vouloir aller aux toilettes seulement la nuit et c'est le premier signe que son corps a des problèmes de prostate (toutes sortes d'inflammations). Mais en plus, l'homme ira souvent aux toilettes la nuit s'il boit beaucoup de caféine ou de médicaments ayant les effets secondaires d'un diurétique.
  3. Vous pouvez aussi souvent vouloir aller aux toilettes si vous menez un mode de vie trop actif, c'est-à-dire si l'homme marche constamment. Le médecin peut diagnostiquer une lithiase urinaire chez de tels patients et la pierre commence à bouger lorsque le patient est soumis à une activité physique constante.

Raisons

En médecine, il existe une quantité suffisante de maladies entraînant des mictions fréquentes, accompagnées de douleur.

Un certain nombre de maladies qui causent ce problème:

Si un homme veut constamment aller aux toilettes et qu'il ressent en même temps une douleur aiguë, c'est une manifestation de la cystite. Lors d'un voyage aux toilettes, un homme ne se sent pas complètement vidé, il y a des cas d'incontinence. La même urine devient boueuse. S'il y a du sang dans l'urine, cela signifie que des complications se sont produites dans le corps. Le traitement de la cystite doit être effectué exclusivement par un médecin. Il doit prescrire des antibiotiques au patient, une alimentation appropriée et une forte consommation d'alcool.

  • Adénome de la prostate

C’est la cause la plus fréquente de problèmes tels que les mictions fréquentes. Surtout si nous parlons de la croissance directe d'adénome dans la région des glandes urétrales. Le problème est que le tissu envahi par la végétation serre l'urètre et que, par conséquent, l'homme veut constamment aller aux toilettes. Premièrement, la quantité d'urine est assez faible, après quoi, si vous ne guérissez pas la maladie, l'homme cesse complètement d'aller aux toilettes tout seul.

Ici, vous ne devez pas confondre le diabète avec ce type de problème. Une situation assez rare, mais il y a un endroit pour être. Nous parlons ici du dysfonctionnement du système hypothalamo-hypophysaire. Dans cette situation, le niveau de l'hormone vasopressine est réduit. Si un patient est diagnostiqué avec le diabète, il observe de grands volumes de miction - 5 litres par jour, alors qu'il est constamment tourmenté de soif. C'est le principal symptôme de la maladie. Depuis que le patient est déshydraté, il commence à perdre du poids, tandis que la peau devient sèche, avec les muqueuses. Des nausées peuvent également survenir avec des vomissements. Afin de guérir la maladie, le médecin vous prescrira les hormones qu'il prendra tout au long de sa vie.

  • Hyperréactivité de la vessie

Une maladie assez commune. De nombreux médecins affirment qu'il ne s'agit pas d'une maladie, mais de nombreux symptômes individuels qui se développent en réalité dans le contexte d'une pathologie générale. Un homme veut constamment aller aux toilettes alors qu'il souffre constamment. Le plus souvent, il peut être trouvé chez les hommes âgés de 55 ans. Cela peut entraîner un muscle, qui est constamment fortement réduit, tout en poussant l'urine hors de la vessie. Un homme peut aller aux toilettes plus de 8 à 10 fois par jour et plus de 2 à 3 fois par nuit.

Tout le monde a entendu parler de cette maladie, car elle est assez courante et survient chez des hommes de différents âges. Cette maladie est chronique et se distingue facilement des autres, car la miction au cours de la prostatite a certaines caractéristiques: un homme veut constamment aller aux toilettes, tandis que des douleurs aiguës l’accompagnent tout le temps. Après que l'homme se soit rendu aux toilettes, la douleur ne le quitte pas, mais elle devient douloureuse et tire. Il peut également y avoir des difficultés pendant la miction. La prostatite ne survient pas d'elle-même et, avant le traitement, il est important de connaître ses causes.

C'est un processus inflammatoire dans le système urinaire, qui s'accompagne d'une douleur vive et désordonnée. En outre, l'homme commence souvent à courir aux toilettes, de jour comme de nuit.

C'est un processus inflammatoire de la vessie elle-même, ainsi que du bassin. La maladie est souvent chronique. Le patient veut constamment aller aux toilettes, mais après avoir uriné, il ne ressent aucun soulagement et ressent également des symptômes de douleur au cours du processus lui-même.

  • Infections urogénitales

Nous parlons ici d'infections qui provoquent un besoin constant d'uriner pour le patient. Ces infections incluent: la chlamydia (ici le patient ressent constamment de la douleur pendant la miction), la trichomonase (le patient veut toujours aller aux toilettes car il y a une inflammation de l'urètre), la gonorrhée.

  • Adénome de la prostate

Cette maladie est une croissance bénigne de la prostate. Les causes de la maladie comprennent: les changements liés à l’âge, l’écologie, les mauvaises habitudes. Le patient ressent constamment de l'inconfort et a souvent des mictions qui se manifestent le plus souvent la nuit. Il existe un nombre suffisant de types de cette maladie.

Les symptômes

Certains symptômes accompagnent cette maladie:

  • sensation de brûlure désagréable;
  • des démangeaisons périnéales peuvent souvent se produire;
  • l'urine change de couleur et son odeur n'est pas naturelle;
  • l'urine peut avoir du pus ou du sang;
  • douleur en urinant.

Traitement

La maladie ne peut pas disparaître d'elle-même, elle ne peut que progresser et un traitement prolongé peut entraîner de graves problèmes et conséquences. Dès que l'homme a remarqué qu'il va aux toilettes plus souvent que d'habitude et que tous les déplacements sont accompagnés de symptômes douloureux, il est nécessaire de consulter un médecin. Il doit prescrire un diagnostic du patient, qui comprend la livraison de tests et d'interrogatoires oraux du patient sur ses plaintes. Ensuite, on lui prescrit des antibiotiques ou d'autres médicaments qui aideront non seulement à soulager la douleur, mais également à éliminer les causes de la maladie. Il faut comprendre que si le traitement n’aide pas, on peut aussi prescrire une intervention chirurgicale:

  • opérations supra-pubiennes;
  • méthodes d'élingage;
  • injection injection de substances spéciales sclérose.

Vous pouvez également regarder des vidéos sur les mictions fréquentes chez les hommes.

Pourquoi les mictions fréquentes se produisent-elles chez les hommes la nuit?

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus fréquente pour visiter l'urologue; Cette condition pathologique est appelée nycturie. Ce ne sont pas tous les patients qui prêtent attention à ce problème. En attendant, c'est un signe alarmant qu'il y a un problème avec le corps.

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus fréquente pour consulter un urologue.

Symptômes de la nycturie

La miction avec nycturie se produit plus souvent la nuit que le jour. Cela est dû à la production d'urine en excès pendant le sommeil. En raison de la nécessité de fréquentes visites aux toilettes, le sommeil du patient est perturbé. Pendant la journée, un homme se sent fatigué et ne peut pas dormir la nuit.

Une sollicitation constante contribue à la détérioration de la mémoire, au développement de l’agression et aux troubles dépressifs.

La quantité de miction et la qualité de l'urine

Une personne en bonne santé produit environ 1,5 litre d’urine par jour. Une miction fréquente avec agitation, froid ou ingestion de grandes quantités de liquide est une variante normale.

Le volume d'urine, normalement excrété la nuit, représente 20% du volume quotidien pour les hommes jeunes et 30% pour les hommes âgés. Chez les personnes d'âge moyen, cet indicateur se situe entre les valeurs indiquées. Comme la nycturie ne modifie pas la quantité quotidienne d'urine, son écoulement abondant la nuit s'accompagne d'une diminution du volume quotidien. La qualité de l'urine ne change pratiquement pas, parfois on y trouve du sucre ou des protéines.

Causes de mictions nocturnes fréquentes chez l'homme

De nombreux facteurs contribuent au développement de la nycturie. Tout d’abord, il s’agit de maladies du système excréteur, du diabète sucré et de la prostatite. Les causes rares sont: insuffisance cardiaque aiguë, diminution du tonus des muscles pelviens, ingestion de diurétiques, apnée obstructive, hyperactivité de la vessie.

Maladies du système urinaire

La nycturie peut être causée par certaines maladies du système urinaire: cystite, lithiase urinaire.

La cystite est une inflammation des membranes muqueuses de la vessie qui présente des symptômes désagréables. Les mictions fréquentes sont accompagnées de douleurs et de brûlures au bas de l'abdomen. L'urine devient trouble, des inclusions purulentes et sanglantes y apparaissent. Souvent, la température corporelle augmente et un syndrome fébrile se développe.

L'urolithiase est une pathologie dans laquelle des calculs apparaissent dans les reins, la vessie et les uretères. La nycturie est le premier signe de cette maladie. La douleur survient quand une pierre passe dans l'urètre ou l'uretère. On observe une colique rénale.

En outre, des mictions fréquentes sont le signe de maladies telles que la néphrite et la pyélonéphrite. Toutefois, dans le diagnostic, le médecin prend en compte les manifestations typiques: mal de dos, fièvre, faiblesse, frissons. Des mictions nocturnes fréquentes se développent aux derniers stades de jade. La quantité d'urine diminue, des inclusions sanglantes y apparaissent. L'inflammation de l'urètre peut également être accompagnée de nycturie.

Maladies génitales

Les maladies génitales telles que la prostatite et l'adénome de la prostate peuvent entraîner la nycturie.

La prostatite est aiguë ou chronique. Outre des mictions fréquentes, il présente d'autres signes prononcés. L'envie se manifeste soudainement, l'urine est excrétée. Le problème est aggravé, il se produit une sensation de vidange incomplète de la vessie, une douleur et une sensation de brûlure dans le périnée et une faiblesse générale.

L'adénome et le kyste de la prostate sont des néoplasmes bénins formés à partir de tissus glandulaires. La taille de l'organe augmente considérablement et serre la vessie. La maladie est diagnostiquée principalement chez les hommes âgés. Le patient se rend souvent aux toilettes alors que l'urine est excrétée en petites quantités; jet faible, intermittent. L'incontinence se développe.

Autres facteurs

La nycturie survient souvent lorsqu'elle est intoxiquée par l'alcool, ce qui entraîne une diminution du tonus musculaire et une intoxication du corps. Le diabète est une autre cause de miction fréquente. La nycturie est depuis longtemps le seul symptôme de cette maladie. Il est détecté lors du passage d'une inspection de routine. L'augmentation de la miction est accompagnée par la soif, le prurit, la dysfonction érectile et la stérilité.

Diagnostics

L'échographie de la vessie aide à déterminer la quantité d'urine résiduelle.

S'il y a des mictions fréquentes sans douleur, vous devriez contacter votre urologue. L'examen commence par la collecte de l'anamnèse et l'examen du patient. Assurez-vous de donner du sang pour le sucre. Pour confirmer le diagnostic, une sève d'urine est réalisée, un examen général et un test de Zimnitsky. Le journal de miction doit rester au moins 3 jours. L'échographie de la vessie aide à déterminer la quantité d'urine résiduelle. En outre, des analyses de sang générales et biochimiques sont prescrites.

Traitement des mictions fréquentes la nuit

Le traitement des mictions fréquentes devrait commencer par des changements de mode de vie.

Le soir, il n'est pas recommandé de boire beaucoup d'eau. Le dîner doit être terminé au plus tard 3 heures avant le coucher. Si l'homme a encore bu beaucoup de liquide, il est recommandé de se coucher plus tard.

Traitement de la toxicomanie

La sélection des médicaments est effectuée sur la base de la cause de la nycturie. En cas de prostatite, des inhibiteurs des adrénorécepteurs et des inhibiteurs de la 5a-réductase sont prescrits. Parfois, ces médicaments sont pris en même temps. Le médicament Darifenacin normalise le processus de la miction. Le médicament détend les muscles, à cause desquels l'urètre s'ouvre et l'urine coule librement. Si des infections sont détectées, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits.

La sélection des médicaments est effectuée sur la base de la cause de la nycturie.

Remèdes populaires

Pour la prostate et les adénomes, il est recommandé de boire du jus de citrouille (200 ml par jour pendant 3 semaines) ou de manger les graines de ce légume. Normalise la décoction d'urine de feuilles de bouleau. 2 cuillères à soupe l Les matières premières versent 0,5 litre d'eau bouillante, insistent 2 heures, refroidissent, filtrent et prennent 100 ml le matin et le soir.

Avec la cystite, les feuilles de cassis sont utiles. On verse 150 g de matières premières dans 2 tasses d'eau chaude, insiste dans un thermos et boit à la place du thé. Pour les maladies inflammatoires, prenez des produits à base de persil. 50 g de légumes verts versent 0,5 litre de lait, chauffez au bain-marie pendant 20 minutes et prenez 100 ml toutes les heures. Lorsque l'hyperactivité de la vessie, boire de la décoction de plantain. 1 cuillère à soupe l feuilles sèches versez 200 ml d’eau bouillante, insistez 2 heures et prenez 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour.

Taux de miction masculine: fréquence et causes des anomalies

Le taux de miction est un indicateur important qui indique la santé du système génito-urinaire. Toutes les anomalies peuvent être des symptômes de maladies urologiques ou d'autres processus pathologiques dans le corps. Considérez combien de fois par jour un homme adulte devrait uriner dans des conditions normales et dans quels cas il est possible de parler de l'augmentation de la miction.

Norme physiologique

Il n’existe pas de chiffre précis permettant d’établir clairement le nombre de vidages de la vessie chez des personnes en bonne santé. Il est individuel et dépend des caractéristiques de l'organisme. Néanmoins, on estime que le taux de miction chez les hommes est de 4 à 7 fois par jour, et légèrement plus élevé chez les femmes - jusqu'à 10 fois. La plupart du temps, une personne en bonne santé répond à ses besoins pendant la journée. S'il se rend aux toilettes une fois pendant la nuit, ce n'est pas non plus une violation.

La vitesse de la miction dépend de l'âge et du sexe de la personne. Chez l’adulte, il est de 15 ml / s, chez l’homme, il est légèrement supérieur à celui des femmes. Le volume quotidien d'urine pendant la miction varie: si 0,8 à 1,5 litre d'urine est libéré par jour, cela est considéré comme une diurèse normale.

Les valeurs décrites sont observées dans ces conditions:

  • température corporelle dans la gamme de 36,2 à 36,9 ° C;
  • température de l'air inférieure à 30 ° C;
  • consommation de 30 à 40 ml de liquide pour 1 kg de poids;
  • manque de boissons diététiques, d'aliments et de pilules ayant un effet diurétique;
  • respiration normale sans essoufflement.

En conséquence, la fréquence des mictions peut augmenter temporairement avec l’enthousiasme pour le café, le thé vert, l’alcool, à la chaleur, lorsque, en raison de la transpiration excessive, une personne boit plus de liquide à une température corporelle élevée.

Certaines personnes n'ont besoin d'aller aux toilettes que 4 fois par jour, alors que d'autres le font 7 fois par jour. Par conséquent, la miction normale est un concept relatif. Il est individuel pour chacun et est considéré comme augmenté si le nombre actuel de vidages de la vessie par une personne spécifique a augmenté par rapport au précédent.

Raisons d'uriner

Si normalement un homme ne doit pas uriner plus de 7 fois, il est considéré comme une miction fréquente s'il va aux toilettes plus de 8 fois par jour. Parfois, seules quelques gouttes ressortent.

Des mictions fréquentes sont associées à une augmentation de l'apport hydrique, mais la quantité d'urine libérée est égale à la quantité bue. Sinon c'est une alarme. Le fait est que la muqueuse et le col de la vessie sont recouverts de récepteurs. Ce sont eux qui, l’organe étant rempli d’urine, signalent au cerveau qu’il est temps d’aller aux toilettes.
Lorsque l'inflammation se développe dans le système urogénital, les récepteurs irrités n'envoient pas d'impulsions au cerveau à temps. L'inflammation serre la vessie, ses muscles lisses se contractent. Une personne ressent une forte envie d'uriner, mais elle s'avère être fausse: seules quelques gouttes d'urine ressortent.

Caractéristiques de la physiologie

Le processus de la miction est influencé par certains facteurs physiologiques. A cause d'eux, les visites aux toilettes peuvent devenir fréquentes, mais la santé n'est pas menacée. Pas besoin de traitement - souvent assez d’adaptations au régime.
Les facteurs physiologiques responsables de l'augmentation de la miction sont les suivants:

  1. Augmentation de la consommation d'épicé, salé, acide. Une telle nourriture irrite la délicate muqueuse de la vessie, vous devez donc la vider plus souvent.
  2. Boire de l'alcool. L'alcool oblige les reins à travailler de manière améliorée pour éliminer les substances toxiques formées lors du traitement des boissons. À la fin, vient la déshydratation. Plus de fluide est éliminé qu'avant.
  3. Inclusion dans le régime alimentaire des aliments à action diurétique - pastèques, concombres, fraises. Il y a beaucoup de liquide dans ces produits: leur consommation augmente et donc leur excrétion augmente.
  4. Surmenage nerveux, stress. Dans une situation atypique pour lui-même, le corps contracte les vaisseaux sanguins, réduisant ainsi l'apport d'oxygène aux tissus de divers organes. Ensuite, les mécanismes naturels sont activés: en réponse au manque d’oxygène, le corps compense la production d’urine compensatoire. En conséquence, la vessie doit être vidée plus souvent.
  5. Hypothermie sévère due à l'exposition au gel.

Si vous ressentez une urgence fréquente, une détérioration du bien-être général et d’autres symptômes au cours de la miction, vous devrez consulter un médecin.

Maladies du système urogénital et traitement

Si une personne remplit un besoin plus souvent que d'habitude, les pathologies du système génito-urinaire ne sont pas exclues. Les plus probables sont les suivants:

  1. Urethrite. Le principal symptôme de la pathologie est une miction fréquente et douloureuse. Il y a un écoulement de l'urètre, la couleur de l'urine ne change pas, mais il y a du pus. En outre, le patient ressent un désir insupportable d'uriner lorsque la vessie est complètement vide. Pour les traitements prescrits, laver l'urètre avec des antiseptiques, des antibiotiques.
  2. Paroi de la vessie faible. La miction devient fréquente, le besoin est inattendu, mais chaque fois, il y a peu d'urine. Le patient doit faire des exercices et prendre des médicaments pour renforcer les muscles de la vessie.
  3. Des pierres dans la vessie. L'envie de vider l'organe souvent et de manière inattendue. Ils peuvent provoquer un effort physique, un changement brutal de la position du corps. Le jet pendant la miction est parfois interrompu, il fait mal au bas de l'abdomen et au-dessus du pubis. Lorsque les pierres sont petites, elles sont enlevées à l'aide de drogues. Si la taille des pierres dépasse 5 mm, recourir à la lithotripsie ou à la chirurgie à distance.
  4. Pyélonéphrite. La maladie se fait sentir par des mictions fréquentes et des maux de dos, des nausées, de la fièvre, une léthargie. Ces symptômes sont très susceptibles d’indiquer que l’inflammation des reins a commencé avec des lésions des tubules. En outre, lorsque la pyélonéphrite dans l'urine sont observés des caillots de sang ou de pus. La maladie est traitée pendant une longue période, il faut prendre des antibiotiques, des antispasmodiques, des analgésiques et des plantes médicinales.
  5. La cystite La pathologie est plus souvent diagnostiquée chez les femmes, mais les hommes ne sont pas à l'abri de celle-ci. Les mictions fréquentes dans ce cas sont accompagnées d'une sensation de brûlure. La région pubienne fait également mal, l'urine est libérée un peu, la température du corps augmente, l'état de santé général se dégrade. Au fil du temps, du sang, du pus commence à apparaître dans l'urine, il acquiert une odeur désagréable. Les hommes âgés ne peuvent pas avoir des mictions douloureuses, mais il y a des douleurs abdominales, parfois ils ont de la fièvre. Afficher le repos au lit, prendre des antibiotiques, des antispasmodiques, des décoctions diurétiques. Aussi prescrit un régime, beaucoup de boissons chaudes. Jus très utile de canneberges.
  6. Vessie hyperactive. Le patient a des mictions fréquentes jour et nuit, ce qui provoque souvent une incontinence. La cause devient une défaillance de la vessie. La tâche principale du traitement est d'éliminer l'excitabilité du système nerveux central en régulant la miction. Habituellement prescrit apaisant, relaxants musculaires, thérapie comportementale.
  7. Tumeurs de la prostate. Les néoplasmes bénins et malins empêchent la progression de l'urine dans l'urètre. Ceci est accompagné par des envies fréquentes, parfois fortes, aux toilettes. La miction passe avec douleur et sensation de brûlure, la vessie n'est pas complètement vidée, le dos, la zone pubienne fait mal, la couleur et la consistance de l'urine changent. Au stade initial de l'adénome de la prostate, les alpha-bloquants, les inhibiteurs de la 5-réductase et les phytoméens sont utilisés. Avec la progression de la maladie, le traitement conservateur devient inefficace, prescrire une intervention chirurgicale.

Certaines maladies présentent des symptômes similaires - par exemple, l'urétrite et la prostatite. Ils ne peuvent être différenciés que sur la base d'analyses.

Facteurs indirects

Certaines autres pathologies non liées au système urogénital peuvent indirectement provoquer une augmentation du nombre de voyages aux toilettes:

  • le diabète;
  • insuffisance cardiovasculaire;
  • arthrite réactive;
  • anémie ferriprive;
  • lésion de la moelle épinière;
  • lésions des organes pelviens.

Si vous remarquez que vous avez commencé à uriner plus souvent, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Des diagnostics opportuns permettront de guérir la pathologie en épargnant des méthodes et d'améliorer la qualité de la vie.

Taux d'urination masculine la nuit

Les mictions nocturnes fréquentes sont reconnues comme un état non naturel dans lequel les mictions nocturnes dépassent le taux correspondant à l'âge. La polyurie est déterminée par le fait que la nuit, un adulte se réveille régulièrement aux toilettes plus d'une fois.

Le symptôme survient brusquement et est permanent. Dans ce cas, le taux de décharge est dépassé plusieurs fois et l'émission nocturne d'urine est égale au volume diurne. Chez les hommes qui ne prennent pas de médicaments susceptibles de provoquer des troubles, cette affection devrait susciter des inquiétudes et constituer une raison de consulter un spécialiste.

Symptômes de la miction nocturne

L’émission fréquente d’urine la nuit chez l’homme est principalement accompagnée des symptômes cliniques suivants:

  1. L'envie d'aller aux toilettes provoque une gêne, qui s'accompagne d'une gêne au niveau de l'aine.
  2. Une fois que l'homme a fait ses besoins, il se produit une sensation de brûlure qui dure un certain temps.
  3. Commence à perturber les démangeaisons dans la zone située entre l'anus et l'organe sexuel.
  4. L'urine a une odeur déplaisante et une couleur non naturelle.
  5. Dans la décharge, on observe des caillots de sang ou des impuretés purulentes.

De plus, chez l'homme, de fréquentes émissions d'urine la nuit peuvent être causées non seulement par la maladie, mais également par des calculs dans les reins et les voies urinaires. Ils peuvent contribuer à l’interruption du processus d’élimination de l’urine de la vessie sans sa libération complète.

Très souvent, la nycturie chez les hommes indique la présence et la progression du diabète. Par conséquent, les experts recommandent de temps en temps de passer des tests et de donner du sang pour le sucre.

Qu'est-ce qui peut aussi indiquer un diabète et non une nycturie? Tout d’abord, soif, faim constante, diminution progressive du poids, fatigue anormale et irritabilité excessive. Les causes d'urine fréquente chez l'homme la nuit peuvent indiquer la présence de maladies graves, dont les symptômes sont très similaires à ceux de la polyurie.

Causes de la polyurie

Étant donné que, globalement, les symptômes varient beaucoup, il est difficile de déterminer les principales causes d'émissions fréquentes d'urine la nuit:

  1. La présence d’infections dans le canal peut être à l’origine d’un besoin régulier d’émettre des hommes. Cette inflammation s'appelle l'urétrite.
  2. La cystite peut être à l'origine de la turbidité de l'urine et de l'apparition d'une odeur désagréable, ainsi que du contenu de masses purulentes.
  3. Vous pouvez également suspecter une prostatite masculine, si avec polyuria décharge n'excède pas quelques gouttes, il y a douleur et brûlure.
  4. De fréquentes émissions urinaires chez les hommes indiquent très souvent des maladies des articulations - ostéochondrose, arthrite réactionnelle, etc. Si vous approfondissez l'essence du problème, nous pouvons affirmer sans crainte que l'arthrite n'est pas la cause principale de la polyurie.
  5. L’hyperplasie bénigne de la prostate de la prostate ou, plus simplement, l’adénome, sont également l’une des principales causes des envies nocturnes fréquentes de se rendre aux toilettes. En présence de cette maladie dans la prostate commencent à apparaître des néoplasmes spéciaux, qui ressemblent plus à des cloques. Ils commencent à presser le canal, ce qui entraîne une aggravation de l'excrétion de l'urine. Bien pire en présence d'oncologie de la prostate.
  6. Le facteur contribuant à l'émission fréquente d'urine chez les hommes est la CRF (insuffisance rénale chronique). La cause est la mort des cellules rénales et, en conséquence, le bon fonctionnement de l'organe est perturbé.
  7. La lithiase urinaire peut contribuer au besoin fréquent d'uriner la nuit. Les formations sous forme de petites pierres qui se trouvent dans les reins et rendent difficile l'élimination du liquide. Alors les hommes ont des envies fréquentes d'aller aux toilettes, il y a une polyurie et de l'urine avec des impuretés sanguines.

Il faut se rappeler que de nombreuses maladies infectieuses des organes génitaux se manifestent sans aucun symptôme.

Si un homme a des troubles métaboliques dans le corps, ceux-ci peuvent devenir une source d'émission urinaire fréquente la nuit. Ceux-ci incluent - le sucre et le diabète insipide, une violation de l'acidité de la composition de l'urine. La nycturie, causée par une glycémie élevée, a été étudiée par les médecins dans les temps anciens. L'anémie est également une cause possible de polyurie.

Les causes des envies fréquentes sont les troubles du système nerveux, les situations stressantes, les perturbations émotionnelles chez les hommes. Ils provoquent des actions réflexives sur les parois de la vessie. Des rejets fréquents d'urine peuvent survenir longtemps après le passage de la source des troubles nerveux. Ces causes provoquent souvent la miction chez les enfants et les femmes.

De plus, des désordres organiques (dommages à la moelle épinière ou à l'usure du système endocrinien causés par le vieillissement naturel) peuvent provoquer des symptômes d'émissions fréquentes d'urine la nuit.

La condition du corps de la femme, qui lui est inhérente - la période de grossesse et la menstruation - peut provoquer une envie régulière de fréquente émission d'urine. Dans cet état, vous ne devriez pas vous inquiéter pour la santé d'une femme, car c'est naturel, mais il est prévu que tous les résultats du test se situent dans la plage normale. Si vous avez commencé à observer des envies fréquentes et que votre corps présente les signes caractéristiques de l’une des maladies ci-dessus, c’est une bonne raison de consulter un urologue.

Traitement et prévention de la polyurie

Un grand nombre de raisons contribuant à des mictions nocturnes fréquentes chez les hommes nécessitent un examen attentif du patient afin de poser un diagnostic correct. Le traitement lui-même doit être complexe. Dans la plupart des cas, il est envoyé pour restaurer la fonction rénale.

Le traitement de la nycturie comprend:

  1. La transition vers une nutrition adéquate. En modifiant le régime alimentaire, vous pouvez compenser la perte d'électrolytes dans le corps.
  2. Réception de vitamines, minéraux et additifs organiques.
  3. Les médicaments sur ordonnance, qui comprennent le calcium, le potassium, le sodium et d'autres micro et macronutriments.
  4. En cas de perte importante de liquide, une perfusion intraveineuse est prescrite. Assurez-vous de surveiller les performances du système cardiovasculaire.

Si vous avez des symptômes de nycturie, vous devriez consulter un médecin généraliste, un gynécologue, un urologue, un néphrologue ou un oncologue. Votre médecin vous demandera un examen et un test de laboratoire pour l'analyse de l'urine et du sang. En aucun cas, ne peut pas engager l'auto-traitement et le diagnostic, car vous ne pouvez pas faire la bonne conclusion. En outre, ne vous mêlez pas des remèdes populaires, car ils pourraient nuire au fonctionnement d’autres organes.

Mesures préventives contre la nycturie

Afin de prévenir la survenue de cette maladie, qui donne des sensations désagréables, il est nécessaire de prendre des mesures préventives telles que:

  1. Effectuer des exercices de Kegel qui renforcent les muscles de la sphère urinaire. Il est nécessaire de faire de tels exercices quotidiennement pendant au moins deux mois. Le nombre de répétitions devrait augmenter progressivement.
  2. Amélioration de l'alimentation. Il est nécessaire de limiter la consommation d'aliments stimulant l'excrétion de l'urine.
  3. Garder sous contrôle la consommation de liquide. Ne buvez pas beaucoup d’eau avant de vous coucher.
  4. Diagnostic en temps opportun de la maladie.
  5. Contrôle et traitement des maladies pouvant provoquer l'apparition fréquente d'émissions d'urine la nuit.
  6. Respect des mesures contraceptives capables de protéger les hommes et les femmes contre les infections transmises sexuellement.
  7. L'élimination de l'hypothermie.
  8. Renforcer le système immunitaire, surtout au printemps et à l'automne, lorsque le corps manque cruellement de nutriments.

Mais la mesure préventive la plus importante contre la polyurie est considérée comme permettant de prévenir la négligence dans l’état du corps et de contacter rapidement un spécialiste.

  • Urologue en chef "Le danger de la prostatite est que dans un an, il contractera un cancer de la prostate..." Pour éviter l'impuissance et le cancer, utilisez-le avant le coucher..

  • Urologue en chef: NE VOUS CHERREZ PAS AVEC LA CHIMIE! Pour ne pas devenir un misérable IMPOTENT du cancer de la prostate, il vous suffit de...

    1 taux d'urination

    Tous les troubles urinaires sont combinés en médecine avec le terme général "dysurie". La Nocturie est leur variété.

    La normale pour une personne moyenne est:

    • chaque jour, le corps libère 1,5 à 2 litres d'urine;
    • volume de la vessie - 250-300 ml;
    • le corps convertit 75% du liquide absorbé dans l'urine;
    • 25% du liquide absorbé par jour est excrété par le corps avec la salive, la sueur, la respiration, etc.
    • miction normale pour une personne - 4 à 6 fois par jour;
    • 60% de l'urine est produite pendant le jour, 40% la nuit;
    • la vessie humaine est complètement vidée en une fois, la seconde vidange est le résultat du remplissage;
    • la miction ne provoque pas de gêne;
    • même si la vessie est pleine, une personne qui fait un effort conscient peut supprimer l'envie d'uriner pendant un moment.

    2 symptômes de maladies graves

    La nycturie - le premier symptôme de cardiaque, d'insuffisance rénale chronique, de cirrhose du foie, d'adénome de la prostate, de cystite, etc.

    Si la position horizontale, une diminution de l'activité physique et mentale entraînent une augmentation de la miction, alors:

    • peut-être qu'il y a une boursouflure supplémentaire dans le corps, invisible à l'œil nu;
    • la fonction régulatrice de l'organisme est altérée - le système immunitaire ne se lève pas.

    Pour améliorer le bien-être, vous devez trouver la source du problème. La raison est soit dans les reins ou ailleurs. Nous devons écouter le corps entier.

    La méthode diagnostique classique de la médecine officielle est l'analyse de l'urine. Cela montrera s'il y a des écarts dans la composition chimique et quel corps donne un résultat similaire. Permet de voir l'image globale du fonctionnement du corps. Une analyse appelée échantillons de Zimnitsky est spécifique à la nycturie. Il montre la densité de l'urine.

    3 Trouble du sommeil ou de la miction

    S'il est naturel pour une personne de dormir continuellement pendant 8 heures sur 24, il est typique pour une nycturie de ne pas lui permettre de dormir, d'affaiblir progressivement ses forces vitales, de la perturber de plus en plus. Les interruptions de sommeil fréquentes sont une situation inhabituelle pour le dormeur.

    L’habitude à long terme d’un bon sommeil de dormir est brusquement interrompue. Des mictions fréquentes la nuit sont parfois agaçantes, irritantes - telle est la réaction normale à la restructuration forcée du sommeil. Une personne accumule une agression envers elle-même et les autres. La maladie fait du patient une victime impuissante dans son propre corps. Et ce n’est pas si grave: tout ce qui ne tue pas vous rend plus fort. La bonne attitude envers le symptôme aidera à diriger les émotions négatives dans la bonne direction.

    Leonardo da Vinci a affirmé que dormir 15 minutes toutes les 4 heures était idéal pour l'esprit et la santé. Tout changement de mode veille peut entraîner une augmentation de la vitalité. Et pourtant, le manque de repos adéquat conduira progressivement à une surmenage nerveuse et à l'épuisement. Tant que rien ne fait mal, il est préférable de réserver du temps supplémentaire pour un sommeil plus long, de ne pas aggraver la situation, d'améliorer l'état de santé de près.

    Peu de gens veulent voir cela en eux-mêmes, mais beaucoup savent de première main qu'un malade est très désagréable.

    La médecine traditionnelle peut-elle aider? L'automédication dans un contexte scientifique ressemble souvent à un comportement antisocial.

    La médecine officielle est la réalisation de la civilisation humaine. Elle cherche des remèdes contre les maladies incurables. Dans le traitement expérimental, il teste lui-même sa force, en le comparant à l'effet placebo. Bien que les médecins ne soient ni des magiciens ni des faiseurs de miracles.

    C'est la valeur de la vie humaine et de l'expérience pratique de la thérapie qui est en jeu lorsqu'il est nécessaire de choisir un traitement pour vous-même. Les gens sont souvent intéressés par les coûts, la possibilité d'accroître leur bien-être financier et la sécurité sociale. En contactant l'hôpital, le futur patient met volontairement la responsabilité de sa vie et de sa santé entre les mains du médecin.

    Il est mauvais si une personne souffrant de nycturie ne prête pas attention à ce problème. Des mictions fréquentes la nuit ne semblent parfois pas être un problème grave, bien que le symptôme soit une perturbation grave. Le processus de base ne fonctionne pas dans le corps, une fonction biologique vitale peut échouer. La médecine traditionnelle propose dans ce cas, l'urothérapie.

    C'est la pratique des bédouins. Traversant le désert avec un minimum d'eau, les bédouins buvaient leur urine. Le principal argument contre cette méthode - dans l'urine contient des déchets.

    L'urine contient des substances nocives:

    • quand dans les tissus, le processus de la mort domine la régénération;
    • lorsque des substances toxiques en grande quantité pénètrent dans l'organisme par l'environnement.

    La médecine officielle, considérant avec scepticisme l’urothérapie, suggère que la quantité de substances nocives excrétées dans l’urine est très élevée et peut mettre la vie en danger. L'utilisation de l'urine en cas de maladie considère le corps comme le principal et le technicien de laboratoire et le guérisseur. L’organisme est invité à évaluer de manière indépendante les résultats de ses activités, à en déterminer la cause et à ajuster automatiquement ses travaux en fonction des résultats. Inconvénients de l’urothérapie médicale: elle interdit la prise de médicaments et exige une utilisation rationnelle des liquides et des aliments. Étant engagé dans cette thérapie, vous ne pouvez pas aller chez le médecin avant la fin du cours de ce traitement.

    L'argument le plus fiable des opposants à l'urothérapie est la corrélation de l'urine avec d'autres déchets. Juste ou pas, mais une telle comparaison est utilisée.

    4 Ne pas confondre avec d'autres problèmes!

    Les mictions nocturnes ne sont pas particulières à beaucoup de gens - seulement au coucher et le matin. Si les envies nocturnes sont plus fréquentes, cela peut être une conséquence de processus inflammatoires dans le système urogénital de nature infectieuse ou catarrhale. Des infections, des démangeaisons, des brûlures, etc., vont bientôt apparaître L'inflammation résultant de l'hypothermie va bientôt provoquer des douleurs dans la région lombaire.

    Ne confondez pas une grande quantité de liquide bu bu la nuit avec la nycturie. Si la consommation d’eau (contenue dans tout le repas) est vraiment moindre pendant la journée qu’elle ne l’était avant de se coucher, c’est le résultat d’une mauvaise habitude comportementale. Pourquoi faire travailler fort les reins et l’estomac quand le cerveau se repose?

    La révision du régime du soir devrait réduire la charge sur le corps.

    5 façons de se débarrasser de la maladie

    Cette dysurie est souvent associée à des changements liés à l'âge. Elle n'a pas de différence de genre. Mais les hormones sexuelles affectent le fonctionnement des organes internes. Les mictions nocturnes fréquentes chez les hommes sont un symptôme plus fréquent que chez les femmes.

    Les mictions fréquentes chez une femme sont normales si elle est enceinte. Ceci est le résultat d'une restructuration générale du corps, d'une augmentation du volume de sang et de son écoulement vers les reins, surtout la nuit.

    Des mictions fréquentes chez les hommes la nuit sont peut-être un signe d'adénome de la prostate. Il est temps de faire attention à la présence d'autres symptômes.

    Si le volume de la miction augmente au cours de la journée et que la quantité de liquide consommée reste la même, niveau habituel, on peut parler d'une autre dysurie.

    Peu de gens savent que les mictions nocturnes fréquentes chez l'homme sont une condition dangereuse et contre nature. Et cela réside dans le fait qu'un homme se réveille et va aux toilettes plus d'une fois. Les symptômes se manifestent brusquement et sont réguliers. Dans ce cas, l'allocation est assez abondante - pas moins que pendant la journée. Si une personne ne prend pas de diurétiques spéciaux, une telle affection ne peut que susciter une inquiétude extrême chez le patient et servir de base à une visite chez le médecin.

    Ce problème porte son nom - la nycturie. Une personne doit constamment interrompre son sommeil pour aller aux toilettes, ce qui a pour effet de réduire considérablement l'efficacité et la qualité du sommeil.

    Miction fréquente peut être le premier signe d'une maladie rénale.

    Quand un homme a souvent envie de dormir la nuit, il n'y fait généralement pas attention, faisant référence à la nervosité ou à une grande quantité de liquide consommée. Un tel état peut ne pas être pris au sérieux avant longtemps. Une personne ne commence à penser à un problème que lorsque la miction commence à causer des douleurs et des soucis trop souvent.

    Néanmoins, même si le syndrome douloureux n'est pas observé, il convient de l'alerter. À première vue, sous l'apparence d'un état aussi inoffensif, de nombreux maux peuvent se cacher. Il est important d’empêcher leur développement éventuel, sinon la maladie risque de se transformer en maladie chronique.

    Les mictions fréquentes de nuit chez l'homme sont généralement accompagnées des manifestations suivantes:

    • malaise à l'aine, brûlante;
    • à la fin, le tabouret est troublé par des brûlures et parfois par des coupures plutôt désagréables;
    • progressivement, une sensation de démangeaison apparaît entre l'anus et l'organe sexuel;
    • urine de couleur artificielle, odeur désagréable et trouble;
    • dans certains cas, le patient observe des impuretés de pus dans l'urine ou des caillots sanguins.

    Très souvent, le problème peut être non seulement dans la maladie, mais aussi en présence de calculs rénaux. Dans ce cas, le processus de libération complète de l'urine de la vessie est interrompu. Par conséquent, après un court laps de temps, la personne souhaite à nouveau être vidée.

    Très souvent, la cause de la maladie réside dans le diabète. Par conséquent, il ne sera pas superflu d’être au moins examiné occasionnellement et de vérifier le taux de sucre dans le sang.

    Comment pouvons-nous déterminer que nous sommes confrontés à des signes de nycturie ou de diabète. Il convient de rappeler que, dans le cas du diabète, le patient se plaint généralement de soif constante et de sensation de faim, son poids corporel diminue. Une personne peut montrer des signes de fatigue chronique et de nervosité déraisonnable.

    Parmi les causes des envies fréquentes, plusieurs sont notées:

    • Un urètre enflammé dans lequel des infections sont présentes peut provoquer une envie constante d'uriner. Dans ce cas, nous parlons d'uréthrite.
    • C'est souvent la cystite qui est responsable du changement de couleur de l'urine, de son trouble, de son écoulement purulent et de son odeur désagréable.
    • Si la miction est très rare, avec seulement quelques gouttes et s'il y a une douleur et une sensation de brûlure, on peut alors suspecter la présence d'une prostatite.
    • Des mictions nocturnes fréquentes chez les hommes peuvent indiquer des maladies telles que l'arthrite, l'ostéochondrose, etc. Il convient de noter que ce ne sont pas les causes les plus importantes de la maladie.
    • L'adénome est la principale raison des mictions fréquentes. Dans ce cas, certaines tumeurs commencent à apparaître dans la prostate du patient, ressemblant davantage à des vésicules. Ils pressent le canal, ce qui entraîne une détérioration de la production d'urine. Si nous parlons d'oncologie, le problème devient beaucoup plus douloureux.
    • La cause de cette maladie peut être une insuffisance rénale chronique. Chez un tel patient, les cellules hépatiques meurent et la capacité de travail des organes génitaux s'en trouve affaiblie.
    • Dans certains cas, la cause est une lithiase urinaire se présentant sous la forme de petites formations dans les reins, ce qui complique considérablement la sécrétion de liquide. Dans ce cas, l'urine peut contenir des impuretés mineures dans le sang.
    • En plus de tout ce qui précède, je voudrais noter que les mictions nocturnes fréquentes chez les hommes sont parfois causées par un changement radical du climat psychologique, un état émotionnel, la présence de stress et divers troubles du système nerveux. Après avoir éliminé une source de nervosité persistante, des mictions fréquentes peuvent encore apparaître pendant un certain temps. Mais chez les hommes, cette condition est rarement observée, principalement les femmes et les enfants.
    • Les causes de la maladie sont souvent courantes: utilisation excessive de diurétiques, hypothermie, diminution de l'immunité, frissons, mode de vie sédentaire. Parfois, la cause est une lésion de la moelle épinière.

    Avant de faire le diagnostic devrait procéder à un examen détaillé du patient. Le spécialiste, sur la base des plaintes du patient, ordonnera des tests: analyse complète du sang et de l'urine, recherche de sucre, frottis, échographie de la vessie et des reins. Après cela, le patient sera redirigé vers l'urologue, le chirurgien, le vénéréologue et l'andrologue.

    En soi, la maladie doit être traitée au moyen de mesures complexes. Dans la plupart des cas, il s'agit du rétablissement de la fonction rénale. Le médecin comprend également un traitement:

    1. Refus des mauvaises habitudes et de la malbouffe.
    2. Utilisation quotidienne de minéraux et de vitamines.
    3. La nomination de certains médicaments avec un grand nombre de micro-et macronutriments, de sodium, de calcium et de potassium.

    Si un homme a perdu beaucoup de liquide, il lui est prescrit une perfusion intraveineuse. Dans ce cas, le système cardiovasculaire doit être soumis à un contrôle spécial.

    Complètement exclu auto-traitement. Même s'il vous semble que vous connaissez exactement la cause de tels phénomènes et que tous les symptômes qui y sont associés parlent d'eux-mêmes, vous ne devez pas faire confiance à votre intuition. Cela peut conduire à de graves violations. Vous ne devez pas vous impliquer dans les recettes de la médecine traditionnelle: un tel traitement peut vraiment vous aider à vous sentir mieux, mais peut également avoir un impact négatif sur le fonctionnement d'autres organes internes.

    Afin d'éviter le développement d'une maladie aussi désagréable et de se protéger des sensations douloureuses, les recommandations suivantes doivent être observées:

    • Pour bouger plus, passer moins de temps en position assise, commencer chaque matin par un échauffement, faire des exercices de fitness.
    • Il est nécessaire d'améliorer le régime alimentaire. Les hommes qui ont à plusieurs reprises fait face à cette maladie, il est recommandé d'éviter l'utilisation de boissons diurétiques et des aliments.
    • Il n'est pas recommandé de boire beaucoup de liquide la nuit.
    • Il est important de diagnostiquer et d'identifier en temps utile les anomalies pouvant conduire au développement futur de la maladie.
    • Dans les moments d'intimité étroite, il est nécessaire d'utiliser une contraception, qui protégera les deux partenaires de la possibilité d'infections sexuellement transmissibles.
    • Il ne vaut pas la peine de rester longtemps dans une chambre froide. En hiver, il faut s'habiller chaudement et il ne faut pas rester longtemps dans un étang pendant la saison de baignade. Il est important de tout mettre en œuvre pour empêcher le corps de trop refroidir.
    • Et bien sûr, n'oubliez pas votre propre immunité, qui doit être renforcée régulièrement, surtout en automne et en hiver, lorsque les nutriments, les vitamines et les minéraux font défaut.

    Comment traiter les mictions fréquentes la nuit?

    Beaucoup de personnes âgées sont tourmentées par un problème tel que les mictions fréquentes la nuit. Cependant, ce problème peut survenir à tout âge chez les hommes et les femmes. Normalement, les reins d'une personne en bonne santé sont extraits du corps jusqu'à 80% du liquide consommé sous forme d'urine. Les 20% restants du liquide sont éliminés sous forme de sueur et de respiration. Pendant la journée, environ les deux tiers du volume total de liquide excrété par les reins et, respectivement, la nuit - 1/3. Dans certains cas, ce rapport change. Ensuite, nous parlons de nycturie - l’état du corps, dans lequel le volume des mictions nocturnes dépasse le volume quotidien de liquide.

    Causes de la pathologie

    La nycturie peut survenir une fois et peut être chronique. Son apparence unique peut être due à des raisons physiologiques normales. Par exemple, si vous mangez une pastèque tard dans la soirée, buvez du café ou de la bière, il est inévitable d’utiliser fréquemment les toilettes la nuit. La même situation se présentera lors de la décoction de certaines herbes ou de médicaments diurétiques. Dans ce cas, les causes de la nycturie ne sont pas pathologiques et, par conséquent, aucun traitement n'est requis.

    Une autre chose est si les visites fréquentes aux toilettes continuent pendant une longue période, malgré la limitation de la consommation de liquide au coucher. Dans ce cas, des mictions fréquentes peuvent être le symptôme de diverses pathologies du corps. En fonction de l'origine, on distingue la nycturie cardiaque, lorsque les fréquents aller et sorties nocturnes aux toilettes sont une conséquence de l'insuffisance cardiaque et des maladies rénales causées par diverses maladies rénales des reins.

    La nycturie dans le corps se développe principalement pour deux raisons:

    • déséquilibre hormonal diurétique;
    • pathologie fonctionnelle de la vessie.

    L'équilibre des fluides dans le corps humain est contrôlé par deux types d'hormones: l'hormone antidiurétique vasopressine (AVP), produite par l'hypophyse postérieure, et l'hormone natriurétique auriculaire (ANG), produite par l'oreillette.

    L'hormone HUA retient l'eau dans le corps et augmente la pression artérielle, assurant une diminution de la fonction rénale excrétrice et une augmentation de la pression dans les vaisseaux sanguins. L'hormone ANG améliore l'excrétion des ions sodium et de l'eau et réduit le tonus des vaisseaux sanguins. L’équilibre entre les actions de ces hormones a pour fonction de réguler la quantité d’eau requise dans le corps.

    Pendant la journée, lorsque la charge sur les muscles cardiaques augmente et que l'apport liquidien augmente, dans diverses pathologies cardiaques, un excès de liquide s'accumule dans les tissus corporels et les tissus musculaires cardiaques sont saturés de sang. La nuit, le cœur ressent moins de stress. En position couchée, le sang veineux se déplace plus facilement dans les vaisseaux. Lorsque cela se produit, les oreillettes émettent des hormones natriurétiques. L'action de ces hormones entraîne la libération d'eau des tissus corporels et une augmentation de la sécrétion d'urine. Et comme la nuit, les muscles cardiaques sont moins stressés, la sursaturation du sang et la libération des hormones natriurétiques par les muscles cardiaques se produisent plus souvent que pendant la journée. En conséquence, une nycturie nocturne se développe.

    Les facteurs suivants contribuent au développement de mictions nocturnes fréquentes:

    1. Polyurie générale, quand une augmentation de la quantité d'urine sécrétée est due à des troubles rénaux ou neuro-endocriniens.
    2. Polyurie nocturne due à une insuffisance cardiaque.
    3. Anomalies physiologiques de la vessie qui perturbent sa fonction de rétention d’urine.

    La nycturie, due à diverses pathologies rénales, s'explique par le fait que la circulation sanguine dans les tissus rénaux s'améliore la nuit, ce qui conduit au développement d'une diurèse hypertensive. En conséquence, la quantité d'urine excrétée peut augmenter plusieurs fois.

    Chez les jeunes enfants (jusqu'à 2 ans), les perturbations dans le rapport du volume d'urine libéré pendant le jour et la nuit ne sont pas considérées comme pathologiques. Chez l'adulte, ce symptôme peut être un signe de pathologies graves d'organes divers.

    Causes pathologiques de la nycturie chez l'homme

    La nycturie se développe le plus souvent chez les hommes âgés. Tout d'abord, la quantité d'urine de jour et de nuit est nivelée. Ensuite, il y a une augmentation de la quantité d'urine nocturne. Les fréquents déplacements nocturnes aux toilettes conduisent au fait que la personne commence à ressentir un manque de sommeil et que diverses pathologies nerveuses évoluent vers des états dépressifs.

    Les causes pathologiques les plus courantes provoquant la nycturie comprennent:

    • insuffisance du travail contractile des muscles cardiaques, qui se traduit par une incapacité à pomper une quantité suffisante de sang et à assurer les processus métaboliques dans les tissus, provoquant des processus stagnants (ischémie, défauts de la valve cardiaque, cardiomyopathie);
    • rétrécissement des vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle cardiaque (sténose);
    • arrête fréquemment de respirer pendant le sommeil;
    • maladie rénale;
    • manque d'hormones stéroïdes;
    • sclérose en plaques;
    • divers troubles du sommeil;
    • violation du régime de consommation de liquides - utilisation de bière, de café et d'autres liquides diurétiques peu de temps avant de dormir.

    Une cause fréquente de la nycturie est une diminution du volume de la vessie résultant du développement de tumeurs fibreuses et malignes, une radiothérapie, un œdème dans les zones inférieures de l'urètre due à des processus inflammatoires, une obstruction du col de la vessie.

    Les signes de modifications pathologiques de la vessie chez l'homme sont les phénomènes suivants:

    • délai avant la miction;
    • uriner dans un filet ou goutte à goutte;
    • l'impossibilité d'une fin volontaire de la miction;
    • sensation de vessie pleine, même après l'avoir vidée;
    • visites fréquentes à une latrine la nuit;
    • incontinence urinaire.

    Causes pathologiques de la nycturie chez les femmes

    Le système urogénital féminin est plus susceptible à la microflore pathogène que le masculin. Par conséquent, les lésions infectieuses entraînent souvent le développement de pathologies graves dans le corps.

    L'inflammation des reins refroidis provoque souvent la nycturie. Cependant, beaucoup de femmes ne ressentent peut-être pas de douleur, mais la maladie s'accompagne d'une détérioration de la santé et de divers types de sécrétions.

    La nycturie chez les femmes peut être accompagnée de cystite, d'urolithiase, de pyélonéphrite chronique et d'autres maladies du système génito-urinaire. Dans les maladies cardiovasculaires, avec la nycturie, on observe souvent un gonflement des membres et du visage.

    Si la nycturie survient sur le fond d'une insuffisance rénale ou cardiaque, les mictions nocturnes fréquentes deviennent un phénomène chronique. Dans ce cas, le traitement devient durable.

    Traitement des mictions fréquentes

    Étant donné que les mictions nocturnes fréquentes sont dans la plupart des cas un symptôme de pathologies rénales ou cardiaques, le traitement commence par l'identification et le soulagement de la maladie sous-jacente. Si la nycturie est causée par une maladie cardiaque, un cardiologue est nécessaire.

    Dans certains cas, des mesures radicales sont nécessaires. Par exemple, dans l'athérosclérose des artères rénales, une méthode endovasculaire de restauration de la perméabilité des vaisseaux sanguins peut être proposée. Actuellement, la médecine a dans son arsenal une variété de techniques pour le traitement chirurgical des lésions adénomateuses et autres formations de tumeurs de la prostate qui contribuent à l’élimination de la nycturie.

    Parmi les médicaments pharmacologiques pour le traitement de la nycturie sont utilisés:

    • médicaments qui améliorent la circulation sanguine - Pirabene, Lutsetam, Noobotril;
    • Médicaments nootropes - glycine, vinpocétine, etc.
    • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - diclofénac, ibuprofène, indométhacine;
    • les antidépresseurs - Maprotiline, Prozac, Paxil, Deprim;

    Si nécessaire, des médicaments prescrits pour le traitement de l'incontinence urinaire améliorant la fonction du canal urétral et de la vessie - Oxybutynine, Driptan, Novitropan.

    La médecine traditionnelle propose également de nombreuses recettes qui contribueront à améliorer la situation. Pour l'hyperplasie de la prostate chez l'homme, il est recommandé de prendre du jus de citrouille et des graines de citrouille. Dans les processus inflammatoires dans le système urinaire aidera à la décoction de persil dans le lait, infusion de feuilles de bouleau, cassis. Si la miction de nuit est provoquée par une insuffisance cardiaque, des infusions d’aubépine et d’agripaume aideront. Pour la vessie hyperactive, une infusion de feuilles de plantain est recommandée.

    Plus D'Articles Sur Les Reins