Principal Prostatite

Comment soulager la douleur de la cystite

La cystite est un processus inflammatoire aigu d'origine infectieuse dans les tissus d'un organe important de l'appareil urinaire, la vessie. Cette maladie peut donner à une personne de nombreux moments désagréables - sensation de douleur et d'inconfort au bas de l'abdomen, une sensation de brûlure et des mictions fréquentes. Dans certains cas, ces symptômes sont légers, ce qui n’aide toujours pas à rester de bonne humeur. Et certains patients ressentent tellement de douleur qu'ils sont obligés de rester au lit.

C'est pourquoi beaucoup d'entre eux sont intrigués par la question: "Comment soulager la douleur de la cystite?". Le traitement complet du processus pathologique de la vessie doit être prescrit par un spécialiste qualifié et il est possible de soulager la douleur causée par la cystite à domicile. Le plus important est de choisir le bon moyen de réduire les manifestations désagréables de la maladie.

Causes de la douleur dans la cystite

L'inflammation de la vessie affecte souvent la belle moitié de l'humanité, beaucoup moins souvent le processus pathologique se développe chez les enfants et les hommes. Ce phénomène dépend des caractéristiques anatomiques des organes pelviens chez la femme. Cependant, le symptôme principal chez tous les patients est la douleur dans la cystite, en particulier dans la période aiguë de la maladie. Le développement de la douleur contribue à deux facteurs:

  • Infection bactérienne ou virale - le processus inflammatoire provoque le gonflement des tissus de la vessie et la formation d'érosions sur les muqueuses. L'urine, située dans la cavité de la vessie, irrite les zones touchées et provoque des douleurs.
  • Spasme des fibres musculaires lisses de la vessie - l'inflammation provoque la contraction du tissu musculaire, ce qui perturbe la circulation sanguine et complique l'écoulement de l'urine. La congestion augmente la douleur.

Comment faire face à la douleur avec des médicaments

Le soulagement de la douleur amènera l'utilisation d'analgésiques:

  • Baralgin (médicament combiné contenant de l'analgine et de la papavérine), qui élimine simultanément le spasme et bloque les récepteurs qui transmettent l'influx nerveux du syndrome douloureux;
  • Analgin - un analgésique efficace, son effet n’est ressenti qu’après un quart d’heure;
  • Trigan-D - un médicament puissant contenant du paracétamol, l'outil soulage facilement une attaque intense du syndrome de la douleur;
  • Pentalgin - anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique combiné, recommandé pour la cystite chronique.

Les antispasmodiques aideront à soulager rapidement la douleur:

  • No-shpa - le médicament le plus connu ayant un effet puissant et durable, contribuant à la dilatation des artères de la vessie et à l'amélioration de son activité fonctionnelle, est recommandé dans le traitement du syndrome de la douleur aiguë;
  • Drotavérine - soulage les spasmes des cellules musculaires lisses des organes internes, améliore la circulation sanguine, un soulagement est observé déjà après 30 minutes;
  • Cistenal (une préparation à base de plantes utilisée pour traiter les calculs rénaux et l’inflammation de la vessie) est capable d’éliminer rapidement la douleur; en cas d’attaque douloureuse aiguë, la dose standard du médicament est augmentée à 20 gouttes;
  • Papaverine - a des propriétés similaires à celles de No-Shpa, mais d’effet plus faible, il est recommandé d’utiliser des suppositoires rectaux ou vaginaux (pour les femmes) en cas d’inflammation de la vessie.

L'utilisation d'anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens aidera à réduire le processus inflammatoire et l'intensité de la douleur:

  • Ibuprofène ou Nurofen - soulage rapidement la douleur (environ 15 minutes après l'administration) et aura un effet anti-inflammatoire;
  • Nimesil - élimine le gonflement des tissus de la vessie et améliore la microcirculation, peut effectivement arrêter le développement du processus inflammatoire, prendre 1 sachet 2 fois par jour, dissoudre la poudre dans de l'eau chaude et boire après un repas;
  • Paracétamol - soulage la douleur intense, cependant, est contre-indiqué dans la température subfebrile.

Autres moyens de soulager la douleur

L'anesthésique pour la cystite ne doit pas être pris trop souvent. L'utilisation d'antispasmodiques et d'analgésiques peut avoir des contre-indications et provoquer des effets secondaires:

  • hématurie (apparition de sang dans les urines);
  • dommages aux reins et au foie;
  • irritation de la muqueuse gastrique.

Les interventions thermiques permettent de réduire la douleur - cela augmente la circulation sanguine dans le pelvis et aide à soulager les spasmes musculaires et la douleur. Cela peut être fait avec l'aide de bains de pieds chauds - la meilleure façon de faire cette procédure la nuit. Il est important de s'assurer que l'eau est constamment chaude.

Cependant, il est important de savoir que le réchauffement est interdit lorsque:

  • haute température;
  • processus purulent dans la vessie;
  • hématurie;
  • de la grossesse.

Aussi strictement contre-indiqué dans les visites de saunas et de bains de vapeur - cela peut aggraver le processus inflammatoire.

À ces fins, vous devez boire au moins trois litres de liquide par jour sous forme de:

  • compotes;
  • les thés;
  • eau minérale;
  • décoctions médicinales et teintures de camomille, prêle, persil;
  • jus de canneberge ou de canneberge.

L'utilisation de méthodes de phytothérapie

En plus des médicaments qui aident à éliminer la douleur, il existe des plantes qui ont la capacité de:

  • combattre les bactéries pathogènes;
  • engourdir
  • enveloppe
  • accélérer le processus de la miction;
  • renforcer le système immunitaire.

Le plus souvent, de telles actions ont des mélanges de plantes urologiques. Le plus efficace est la collection médicinale de reins - «Brusniver», qui comprend les feuilles de l’airelle, les églantiers, la succession et l’hypericum. Pour faciliter l'utilisation, les matières premières végétales sont conditionnées dans des sachets filtre à thé, prêts à être brassés.

La décoction de camomille pharmaceutique élimine les signes cliniques désagréables de la cystite et améliore considérablement le bien-être général du patient: vous devez verser 1 c. l 200 ml d'eau bouillante, insister une demi-heure, filtrer et boire 100 ml.

Le traitement des méthodes traditionnelles de la cystite doit être accompagné de:

  • respect d'un régime spécial, qui exclut les aliments épicés, acides, salés, gras et frits;
  • s'abstenir de l'intimité;
  • assurance contre l'hypothermie.

Inflammation chronique de la vessie

Lorsque la cystite devient chronique, la douleur devient moins forte. Cependant, cela n'indique pas qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser des analgésiques. Le plus souvent, les urologues se font prescrire de la papavérine ou pas de silo aux patients atteints de cystite chronique. Quoi d'autre peut effectivement éliminer la douleur? Les bains chauds contenant de la décoction d'herbes médicinales aident à soulager la douleur et à améliorer la miction:

Pour la préparation de la décoction de légumes pour le bain, vous devez prendre 2 c. l matières premières et versez 1 litre d’eau fraîchement bouillie.

Il est important de comprendre que le processus inflammatoire, les sensations douloureuses et les autres manifestations cliniques de la cystite ne peuvent finalement être résolus qu'avec le traitement complexe de la maladie.

Le choix des médicaments avec lesquels vous pouvez arrêter le cidre douloureux est excellent. Cependant, les analgésiques ne font que pendant un certain temps aider à oublier les causes de l’inconfort - ils sont utilisés pour soulager temporairement l’état du patient, mais n’éliminent pas le processus inflammatoire. Sans traitement complexe de la cystite avec des antibiotiques, il est impossible de se débarrasser complètement des manifestations cliniques de l'inflammation de la vessie!

Soulagement de la douleur pour la cystite

Laisser un commentaire

La cystite est accompagnée de symptômes désagréables qui provoquent beaucoup de douleur. Vous pouvez choisir vous-même les bons analgésiques pour la cystite s’il n’est pas possible de consulter un médecin. Mais les médicaments antibactériens et antimicrobiens pour le traitement du processus inflammatoire, sont nommés par le médecin traitant strict. Comment soulager la douleur à la maison et quel anesthésique est-il préférable d'utiliser pour se débarrasser de la cystite?

L'étiologie de la douleur dans la cystite chez les femmes et les hommes

La cystite est considérée comme une maladie féminine, car elle touche principalement la moitié féminine de la population. Les hommes et les enfants sont à risque, mais moins sujets à la maladie. Des sensations douloureuses aiguës pendant et après la miction, des douleurs sévères dans le bas de l'abdomen sont un signe caractéristique d'indisposition. Il existe un syndrome douloureux pour ces raisons:

  1. Infection de l'urètre ou de la vessie. Les bactéries et les virus provoquent une inflammation et des dommages à la membrane muqueuse de la vessie. L'urine est un irritant des murs endommagés, ce qui entraîne des douleurs et des crampes aiguës.
  2. Spasme de la vessie musculaire. Apparaît en raison d'une forte contraction des muscles, peut avoir une nature différente de la douleur dans cette région.
Retour à la table des matières

Moyens de soulager la cystite chez les femmes

Éliminer la douleur de l'inflammation - la tâche principale du patient. Il existe de nombreux médicaments pour éliminer le symptôme douloureux. Quand il n'y a pas de pilules à portée de main, les recettes les plus populaires vous aideront, avec lesquelles vous pourrez vous débarrasser temporairement de l'inconfort persistant. Donc, de la douleur de la cystite, utilisez des médicaments, des procédures physiques et utilisez diverses méthodes populaires pour éliminer la douleur.

Antalgiques - Antispasmodiques

Médicaments ayant un effet dépresseur sur les douleurs aiguës et les crampes. Les antispasmodiques sont strictement prescrits par le médecin traitant, l’automédication ne doit pas être prise. Certains médicaments ont des contre-indications pour certaines formes de cystite. Dans de rares cas, les irritations douloureuses graves sont éliminées par des injections intramusculaires de novocaïne.

Drogue "No-shpa"

Il a un bon effet antispasmodique. Utilisé pour les spasmes des muscles lisses de la vessie, les gastrites, les ulcères gastriques et autres douleurs causées par des maladies du tractus gastro-intestinal. Il améliore l'état d'une femme pendant les menstruations douloureuses. De contre-indications - l'âge des enfants jusqu'à 6 ans, une maladie du foie et du système cardiovasculaire.

"Papaverine"

Analgésique pour la cystite chez l'homme et la femme, sous forme de comprimé. Il réduit bien le tonus et a un effet relaxant sur les muscles lisses des organes urinaires et autres organes internes. Indispensable pour éliminer les crampes et les douleurs lors de l'inflammation. Utilisé pour traiter les enfants à partir de 6 mois. Contre-indiqué chez les personnes âgées, ainsi que souffrant de maladie cardiaque et du foie.

"Spazmalgon"

Médicament combiné à activité antispasmodique prononcée. Ses ingrédients actifs renforcent l'effet thérapeutique. "Spasmalgon" dans la cystite chez la femme est utilisé pour éliminer la douleur causée par des maladies des voies urinaires, des troubles de la miction et d'autres maux. Parmi les contre-indications figurent les suivantes: intolérance individuelle aux composants, obstruction du tractus gastro-intestinal, insuffisance hépatique et rénale.

Analgésiques

Les analgésiques les plus courants sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ceux-ci incluent: "Nurofen", "Ibuprofen", "Diclofenac", "Ketorol" et d'autres. Leur utilisation est indiquée pour les douleurs d'intensité faible, moyenne et forte. Utilisé pour éliminer la douleur avec diverses causes. En cas de douleurs aiguës dans les organes abdominaux, l'anesthésie avec certains médicaments n'est pas assez efficace. De tels analgésiques, tels que l’aspirine et l’analgin, ne peuvent soulager la douleur causée par la cystite que pendant une courte période. Les drogues "Ketanov" et "Niz" appartiennent au groupe des analgésiques puissants.

"Aspirine"

Les comprimés ont un effet anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique. Présentée dans divers syndromes de douleur (douleurs musculaires, articulaires, cystite et menstruation). Il est utilisé en association avec des antispasmodiques, car il a un effet analgésique faible. Dans la cystite hémorragique, le médicament est strictement interdit (risque élevé de saignement).

"Analgin"

Anti-inflammatoire non stéroïdien. Il a des effets analgésiques, antimicrobiens et antipyrétiques. Il a un effet analgésique faible et moyen. Utilisé dans la phase initiale de la cystite, avec une légère douleur dans la vessie chez les hommes et les femmes. Contre-indications similaires à d'autres analgésiques (l'utilisation de la forme hémorragique de la cystite est contre-indiquée).

Ketanov et Nise

Le médicament "Ketanov" se présente sous forme de comprimés et d'injections intramusculaires. Action pharmacologique - modérément analgésique, anti-inflammatoire. utilisé dans le syndrome de la douleur sévère, agit rapidement et efficacement. Le médicament "Nise" a un effet anti-inflammatoire et analgésique dans la cystite. Utilisé dans les processus inflammatoires de différentes étiologies, neutralise la douleur et les spasmes dans la vessie.

Physiothérapie

Fondamentalement, la physiothérapie est prescrite en l'absence d'exacerbations de la forme chronique de la cystite. Mais il existe des procédures visant à éliminer la douleur et à réduire le processus inflammatoire en cas de rechute de la maladie. Une de ces procédures est l'électroanalgésie à impulsions courtes. Il se produit en passant de faibles impulsions électriques dans la région de la vessie. En conséquence, les parois musculaires de la vessie sont relâchées et la douleur est atténuée. La deuxième procédure de physiothérapie pour exacerber la cystite est la magnétothérapie - l’effet d’un champ magnétique constant ou alternant sur la région de la vessie. Il a un effet thérapeutique similaire électroanalgésique. La durée du traitement alternatif sera de 10 à 15 interventions, selon l’état du patient.

Aide à la maison

Les analgésiques médicamenteux fonctionnent mieux et plus rapidement, mais leur utilisation fréquente est nocive pour la santé. Par conséquent, les remèdes à la maison qui sont toujours à portée de main sont une aide concomitante avec la cystite. Pour soulager l’état d’une femme atteinte de cystite, vous pouvez suivre à la maison ces simples directives:

  1. Préparez un bain de siège chaud en ajoutant une décoction d'herbes de camomille, de calendula ou d'hypericum à l'eau.
  2. Mettez un coussin chauffant chaud (bouteille) dans le bas de l'abdomen ou entre les jambes.
  3. Buvez jusqu'à 3 litres de liquide par jour pour la libération rapide de bactéries dans le corps. En plus de l'eau, il est bon de boire des décoctions d'herbes, de rose sauvage, de jus de canneberge.
  4. Premiers secours pour la cystite - bicarbonate de soude ordinaire. Dissoudre 2 c. dans un verre d'eau bouillie tiède et boire pendant la journée.
Retour à la table des matières

Remèdes populaires

Parmi les recettes de traitement national de la cystite, qui ont un effet sédatif et analgésique sur la vessie, figurent les suivantes:

  1. Une décoction de feuilles de busserole. Prendre 1 cuillère à soupe. l herbes hachées, versez 250 ml d'eau bouillante. Mettez le bouillon dans un bain d'eau (30 minutes). Strain et cool. Prendre 1 cuillère à soupe. l 5 fois par jour après les repas. L'outil obtenu peut être utilisé non seulement pour une administration orale, mais également pour effectuer des douches.
  2. Collection urologique d'herbes médicinales. Prendre 1 c. bourgeons de bouleau, camomille, baies de sureau et de sureau. Tous mélanger et verser 0,5 litre d'eau bouillante. Infuser pendant 1 heure. Prendre une demi-tasse 4 fois par jour après les repas. La durée du traitement est de 3 à 5 jours.

Il existe une grande variété de médicaments et de traitements traditionnels. Vous pouvez choisir n’importe quel analgésique en fonction de l’abordabilité, des caractéristiques individuelles du corps et de l’état de santé. Il est important de se rappeler que les analgésiques éliminent uniquement les symptômes désagréables et ne guérissent pas la maladie.

Comment enlever la douleur de la cystite

L'inflammation de la paroi interne de la vessie est appelée cystite. Le processus est aigu ou chronique. La cause de la maladie sont des bactéries, des champignons, des virus qui vivent chez l'homme ou pénètrent dans l'organisme au moment du contact avec la source de l'infection.

Un facteur provoquant est l'affaiblissement de l'immunité résultant du stress, une mauvaise nutrition, l'hypothermie, la présence de comorbidités. La cystite chez les femmes se produit cinq fois plus souvent que dans la moitié plus forte. Cela est dû à la structure du système urogénital et à ses caractéristiques physiologiques. L'urètre large et court permet aux micro-organismes de pénétrer plus facilement dans la cavité de la vessie. Un fond hormonal instable prédispose à une diminution des forces de protection. Les douleurs de la cystite, associées aux phénomènes dysuriques, détruisent la capacité de travail et la qualité de la vie. Les symptômes sont si prononcés que le patient ne peut pas quitter la maison. L'utilisation d'analgésiques facilite la condition, brise le cercle pathologique.

En bref sur la cystite: causes, symptômes, traitement

  • Infections des organes génitaux et du rectum dans la vessie lorsque les règles d'hygiène ne sont pas suivies;
  • Traitement tardif des maladies inflammatoires du vagin (candidose, trichomonase), des hémorroïdes;
  • Contact sexuel avec un patient ou un porteur d'infection;
  • Diminution de la réponse immunitaire. Des micro-organismes pathogènes conditionnels sont présents sur la peau et les muqueuses sans causer de maladie. L'affaiblissement de la fonction de protection conduit à leur croissance;
  • Refroidissement à long terme de la région lombaire, du bas de l'abdomen et des jambes. Le vasospasme entraîne une altération de la circulation sanguine dans les organes pelviens;
  • Stase de l'urine dans la vessie avec sa concentration, la reproduction des bactéries se produit quand une femme souffre depuis longtemps, va rarement aux toilettes.

Les symptômes de la cystite aiguë et chronique sont similaires. Un nouveau processus se produit soudainement. La rechute survient après une inflammation antérieure. L'exacerbation du processus chronique est précédée par des précurseurs (lourdeur dans le dos, au-dessus de l'utérus).

  • Douleur intense en urinant;
  • Besoin fréquent d'aller aux toilettes avec une petite quantité de liquide (parfois goutte à goutte);
  • Rezi, brûlante, inconfort dans l'urètre;
  • L'apparition de sang, de pus, de mucus dans l'urine, son trouble;
  • Douleur dans la région sus-pubienne, avec irradiation à l'aine, aux organes génitaux;
  • Augmentation de la température corporelle, malaise, faiblesse.

Le diagnostic de cystite est basé sur la détection de modifications inflammatoires de la MAMA. Pour exclure les complications, une analyse d'urine selon Nechiporenko, une échographie, un CCU, une cystoscopie, une culture sur un milieu nutritif est effectuée.

Le mécanisme de la douleur lors de l'inflammation de la vessie

Le traitement réussi de la maladie est obtenu en supprimant tous les liens pathogéniques du processus pathologique.

L'inflammation. L'activité des bactéries sur la membrane muqueuse provoque ses dommages. Les récepteurs dans la paroi du corps sont irrités, la douleur apparaît. La relation entre le degré d'altération et les sensations subjectives est directe. Plus le processus est prononcé, plus les manifestations douloureuses sont fortes;

Spasme des muscles lisses de la vessie et de l'urètre. En réponse aux dommages, la tension musculaire se produit naturellement. L'approvisionnement en sang de l'organe est perturbé, la douleur apparaît. En raison du tonus accru des muscles lisses, une sensation de vessie pleine est créée, souvent dans les toilettes.

Aide complète lors de modifications inflammatoires de la sphère urinaire

Liste des procédures pour le soulagement de la douleur:

  • Buvez plus de liquides. Thés spéciaux, frais, infusions de plantes aux propriétés antiseptiques;
  • Chaleur sur le bas-ventre. Une bouteille d'eau chaude ou un bain améliore la circulation sanguine, détend les muscles et atténue les manifestations douloureuses. La procédure est contre-indiquée en présence de sang dans les urines;
  • Prenez des analgésiques (No-shpa, Diclofenac, Baralgin, Trigan-D). L’anesthésique soulage, soulage les spasmes, réduit la fréquence des visites aux toilettes;
  • Les uroseptiques à base de plantes (Canephron, Fitolysin) luttent contre les germes pathogènes;
  • Les médicaments antibactériens, éliminant la cause de l'inflammation, réduisent la douleur.
  1. Drogue (comprimés, suppositoires, injections);
  2. Techniques réflexes (l'exposition à certaines zones réduit le flux d'impulsions douloureuses provenant de l'organe affecté);
  3. Méthodes folkloriques

Principes de la suppression des médicaments contre la douleur

Les médicaments antispasmodiques (no-spa, papaverine, baralgin) détendent les muscles lisses de la vessie. Le spasme est éliminé, la circulation sanguine s'améliore, l'afflux de leucocytes luttant contre l'infection augmente. Besoin réduit de toilettes. Le succès de la forme rectale. Ils rapidement (en quelques minutes) et anesthésier efficacement, apportant un minimum d'effets secondaires. Injecté dans le rectum jusqu'à trois fois par jour (papaverine).

La combinaison d'antispasmodiques avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens améliore l'effet (Trigan-D). Ce médicament peut rapidement et efficacement arrêter le syndrome douloureux aigu.

Les antibiotiques sont capables d’arrêter la douleur pendant deux à trois jours. Assign avec la cystite Monural, Ciprofloxacin, Nevigremon, Cefalexin, Amoxicillin, Furadonin. Le médicament, la posologie et la durée d'admission sont déterminés par l'urologue en fonction des résultats de l'examen.

Traitements thermiques Une bouteille d'eau chaude au bas de l'abdomen, un bain avec une décoction d'herbes (camomille) réduiront la douleur. Il est impossible de se réchauffer si la température corporelle a augmenté ou si un mélange de sang est apparu dans les urines.

Parmi les méthodes physiothérapeutiques, on utilise l'électroanalgésie à impulsions brèves. Au-dessus du pubis, fixez les électrodes en donnant de faibles impulsions. Les muscles se détendent, la douleur diminue. Le cours de traitement est 1-2 semaines. La méthode vous permet de soulager la douleur sans recourir à des médicaments pharmacologiques.

Les patients souffrant d'inflammation chronique de la vessie doivent savoir comment soulager la douleur causée par la cystite pendant l'exacerbation:

  • Sec et chaud. Tapez dans une bouteille en plastique d'eau 39-40 degrés. Attacher au bas-ventre pendant 20 minutes;
  • Réchauffe tes pieds Mettez-les dans l'eau chaude pendant 10-15 minutes, essuyez-les, mettez des chaussettes chaudes. Le réchauffement des jambes entraîne un relâchement réflexe de la vessie et des muscles urétraux;
  • Buvez du thé chaud. Il est préférable de brasser une feuille d’airelles, prêle. La boisson chaude aide à soulager les spasmes de la cystite;
  • Prenez un médicament antispasmodique. 2 comprimés de No-shpy, Spazmalgona ou Baralgin boivent un demi-verre d'eau tiède. De l'utilisation d'analgésiques (analgine, nimésulide, diclofénac) devrait s'abstenir. Les analgésiques pour la cystite chez la femme peuvent masquer une pathologie gynécologique et chirurgicale aiguë et entraîner une aggravation de la maladie;
  • Prenez un bain réchauffant ou une douche. Il est interdit d'aller au sauna ou au bain.

Si les mesures ci-dessus ne donnent pas effet, la douleur augmente, d'autres symptômes se joignent (vomissements, diarrhée), une autre pathologie doit être exclue (appendicite, annexite, grossesse extra-utérine).

Remèdes populaires pour les maladies urinaires

Comment soulager la douleur causée par la cystite sans avoir recours à des médicaments synthétiques est utile pour connaître les patients allergiques aux médicaments. Soulager l'état aidera les plantes médicinales. Il est important qu'il n'y ait pas d'intolérance.

Une cuillère à soupe d'herbe mélisse verser un verre d'eau bouillante, insister pendant une heure, filtrer. Buvez 100 ml 4 fois par jour.

Prenez une cuillère à café de fleurs de camomille et de prêle, infusez du thé et buvez 3 fois par jour.

2 cuillères à soupe de fleurs de bleuet brasser 200 ml d'eau bouillante, refroidir, prendre 50 ml. toutes les 4 heures.

Mélanger à parts égales les fleurs de calendula, de camomille, de feuilles de busserole, de thym et de banane plantain. Préparez un verre d'eau bouillante, insistez. Boire pendant la journée pour trois doses.

La pharmacie vend des honoraires urologiques spécialement sélectionnés pour le traitement des maladies inflammatoires du système urinaire. Pour que les préparations à base de plantes produisent l’effet désiré, elles doivent être prises telles que prescrites.

Principes régissant les congés de maladie pour la cystite

Une inflammation aiguë de la vessie provoque souvent une douleur intense dans la région sus-pubienne, des brûlures, des picotements lors de la miction, la nécessité de se rendre aux toilettes toutes les 15-20 minutes. L'activité de travail dans une telle situation est impossible. Avec une sensation de lourdeur dans le bas de l'abdomen et une légère augmentation du besoin de travailler, il est possible de ne pas interrompre. La décision de prendre un congé de maladie pour cystite dépend de la gravité du processus, des résultats des tests, de la présence d'une intoxication. Il est nécessaire de consulter un urologue, d'effectuer des recherches. Selon les résultats de l'inspection, la délivrance du certificat d'invalidité est résolue individuellement. Une augmentation de la température corporelle, un syndrome douloureux prononcé et de forts phénomènes dysuriques justifient les congés de maladie.

Comment puis-je soulager la cystite?

Pour soulager la douleur causée par la cystite, il est nécessaire d’améliorer le bien-être du patient. Chez les femmes, une crise de douleur commence souvent immédiatement après le début de la maladie et n'est arrêtée qu'avec l'aide d'analgésiques. Les hommes souffrent beaucoup moins souvent de douleurs à la vessie.

Une femme peut ressentir une attaque de douleur liée à la cystite immédiatement après l'apparition de la maladie. Supprimer il est nécessaire d'améliorer le bien-être.

Types de douleur de la cystite et ce que cela signifie

Le plus souvent, le patient a une douleur abdominale basse. Les crampes brûlantes dans la cystite privent parfois de repos, ne permettent pas au patient de s'endormir.

Parfois, une douleur intense peut survenir lors des envies impérieuses, lorsqu'une personne ressent une sensation de brûlure, mais ne peut pas uriner.

Une douleur aiguë est observée pendant et après la miction.

Aide d'urgence

Il existe de nombreuses formes de pathologie qui se manifestent de différentes manières. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, sinon la maladie peut devenir chronique. Les premiers secours soulagent la condition humaine, mais le problème demeure.

Pour la douleur pendant la cystite, le patient doit effectuer les actions suivantes:

  • aller au lit
  • ne mangez pas d'aliments salés et épicés;
  • boire des décoctions diurétiques qui aident à soulager l'inflammation de la vessie;
  • attachez un coussin chauffant à la région de la vessie;
  • prenez des antalgiques, des antispasmodiques, qui vous aideront à vaincre rapidement la douleur.

N'utilisez pas d'antibiotiques pour déterminer le type d'agent pathogène. Cela peut provoquer des effets secondaires et contribuer à la transition de la cystite dans la forme chronique.

Il est nécessaire d'augmenter la quantité de fluide consommée. Les bactéries seront lavées avec l'urine, ce qui réduira l'intensité du processus inflammatoire dans la cystite. Il n'est pas souhaitable de s'asseoir dans un bain chaud: les microbes qui se trouvent dans la région pelvienne se propagent rapidement de manière ascendante et affectent les reins. Dans ces cas, le patient peut développer une pyélonéphrite.

Améliore la condition d'une personne souffrant d'une attaque de cystite aiguë, du jus de canneberge. Il peut soulager l'intensité du processus inflammatoire et la douleur. La canneberge empêche les bactéries pathogènes de se fixer à la paroi de la vessie.

Le jus de canneberge réduit l'intensité du processus inflammatoire et la douleur causée par la cystite.

Médicament antidouleur

Des analgésiques et des médicaments antispasmodiques aideront à soulager les spasmes des muscles lisses. Leur but est indiqué lorsque la cystite provoque une douleur persistante et abrupte.

Les analgésiques et les antispasmodiques en cas d'urgence peuvent être pris sans ordonnance du médecin.

Les autres médicaments ne sont pas recommandés. Cela peut aggraver l'état du patient.

Analgésiques

Pour se débarrasser de la douleur, appliquez Analgin, Baralgin, Tempalgin. Pentalgin agit sur le corps dans un complexe. Le médicament Uropirin a un effet sélectif uniquement sur les organes du système urogénital.

Le médicament le plus populaire, recommandé avec la cystite, est le Pentalgin, car il agit sur le corps dans un complexe.

Antispasmodique

Bien aider à éliminer les crampes et à soulager les antispasmodiques du syndrome de la douleur. Mais ils ne peuvent pas être prescrits pour la cystite hémorragique, lorsque du sang apparaît dans les urines (parfois en grande quantité). L'utilisation de tels médicaments améliore le saignement.

Antispasmodique commun - No-shpa (Drotavérine). Il est disponible dans les pharmacies sans ordonnance. Efficacement Spazmalgon et Spazgan.

Comment soulager les symptômes de la cystite à la maison

Les symptômes peuvent être enlevés à la maison. On utilise souvent à cet effet des décoctions et des infusions d'herbes médicinales.

La médecine traditionnelle a des agents efficaces pour le traitement de la cystite.

Leur avantage est qu'ils ne provoquent pas d'effets secondaires, à condition qu'ils soient utilisés exactement comme prévu.

Les remèdes populaires sont accessibles à tous en raison de leur faible prix. Bien que le résultat du traitement ne soit pas immédiatement apparent, l'efficacité des plantes médicinales n'est pas inférieure à celle des médicaments synthétiques.

Vous pouvez supprimer les symptômes de la maladie à la maison. Pour la préparation de décoctions médicamenteuses, vous devez utiliser des herbes médicinales.

Remèdes populaires

Recettes de thés faciles à préparer à la maison:

  1. Mélangez à parts égales de camomille, de millepertuis, de busserole, de souci, de thym et de plantain. 2 cuillères à soupe collection verser de l'eau bouillante et insister 15 minutes. Buvez du thé 3 fois par jour.
  2. Graines de chanvre 1 tasse versez le lait (3 c. À soupe) et faites bouillir jusqu'à ce que le liquide s'évapore. Le mélange doit rester après 1 verre. Boire comme un thé simple 5 jours l'estomac vide.
  3. Pour augmenter la quantité d'urine produite, il est nécessaire de préparer le thé à partir des racines des hanches (2 cuillères à soupe. Versez 1 tasse d'eau bouillante, faites bouillir pendant 15 minutes et laissez reposer pendant 2 heures, égouttez).
  4. La camomille en bouillon et la prêle soulagent non seulement la douleur, mais ont également un effet diurétique prononcé. Pour vous préparer, vous devez prendre 1 cuillère à soupe. chaque herbe, versez de l'eau bouillie. Vous devriez boire ce thé toute la journée par petites gorgées.
  5. Le thé issu d’un mélange d’épis d’ours, de soie de maïs et d’hypericum résiste à la douleur qui commencera à disparaître dans quelques jours. 1 cuillère à soupe mélanger l'eau bouillante, insister 2 heures. Prendre 20 minutes avant de manger un repas pendant 15 jours.
  6. Vous pouvez préparer une boisson à base de vinaigre de cidre de pomme et de miel. Prendre 1 tasse d'eau, dissoudre 1 c. miel et vinaigre Il est recommandé de le boire tous les jours pendant 1 mois. Les résultats apparaîtront dans une semaine.
  7. La douleur dans l'exacerbation de la maladie peut être supprimée à l'aide de cônes de houblon. Pour préparer l'apport quotidien de bouillon, prendre 2 c. À thé., Broyer, verser de l'eau bouillante sur un verre et laisser reposer 4-6 heures dans un thermos. Infusion consommée pendant la journée.
  8. La douleur est également supprimée à l'aide de la racine de chicorée. 3 c. Versez 0,5 litre d’eau bouillante, insistez 2 heures. Boire consommé 4 fois par jour en petites portions. La durée du traitement ne dépasse pas 2 semaines.

Les bains

Au début de la cystite, des traitements thermiques peuvent être effectués. Ils sont autorisés en l'absence de température corporelle élevée. Les bains peuvent être faits avec l'ajout d'herbes médicinales.

Les procédures sont interdites dans les cas suivants:

  • douleur en urinant;
  • spasmes sévères;
  • apparition de sang dans les urines.

L'interdiction des bains chauds avec hématurie est due au fait que l'eau chaude peut provoquer des saignements importants.

Au début de la cystite, des traitements thermiques peuvent être effectués.

La chaleur peut atténuer les symptômes douloureux de l'inflammation de la vessie, mais elle ne peut être utilisée pour guérir la maladie.

Herbes médicinales

L'utilisation d'herbes médicinales pour le traitement de la cystite est autorisée si le patient ne présente pas d'hématurie ni de fièvre graves. Montrant décoctions de camomille. Il apaise, soulage les spasmes et l'inflammation.

Hypericum dans la cystite a un effet anti-inflammatoire et antispasmodique. Il ne devrait être pris que sur la recommandation d'un médecin pour éviter le développement de complications indésirables.

Les herbes diurétiques sont d'une grande aide dans la lutte contre les attaques. Ils aident à augmenter la quantité d'urine produite, ce qui aide à éliminer la majeure partie de la microflore pathogène. Mais en cas d'insuffisance rénale, les herbes diurétiques ne sont pas souhaitables.

Avec la cystite, le millepertuis a un effet anti-inflammatoire et antispasmodique.

Décoctions

Il a été démontré que la guérison des herbes pour la cystite soulage la douleur, les spasmes et les crampes au cours de la formation de boutons. Mais dans les cas avancés, ils ne vont pas aider.

La décoction des feuilles de la busserole soulage bien la douleur et l'inflammation liée à la cystite. Les avantages d'utiliser cette plante:

  • soulage les voies urinaires des infections bactériennes; a un effet désinfectant anti-inflammatoire;
  • inhibe la croissance des bactéries, les mycoplasmes, qui provoquent une infection urologique spécifique.

Une décoction de feuilles de busserole libère le tractus urinaire d'une infection bactérienne.

Le bouillon de busserole peut devenir vert d'urine. Le traitement préventif devrait durer au moins 1 mois.

L'airelle des feuilles est un antiseptique efficace dans le traitement de la cystite. La durée du traitement peut aller jusqu'à six mois.

Physiothérapie pour soulager la douleur

Les procédures de physiothérapie aident à soulager rapidement l’inconfort. Les plus efficaces sont:

  1. Électrophorèse. La procédure délivre des ingrédients médicinaux sur le site de la lésion, a un effet relaxant et apaisant. L'électrophorèse aide à éliminer le gonflement.
  2. L'induction est le traitement de la cystite à l'aide d'un champ électromagnétique. Aide à soulager l'état du patient, à dilater les vaisseaux de la région pelvienne, à améliorer la circulation sanguine, à activer la fonction du système urinaire.
  3. La thérapie magnétique est basée sur le traitement de l'inflammation avec un champ magnétique. Le médecin règle son intensité et n'affecte que la zone touchée. Avec la cystite, plusieurs procédures suffisent pour améliorer la condition.
  4. Avec la magnétophorèse, l’administration de médicaments thérapeutiques est effectuée au moyen d’un champ magnétique. Il est appliqué uniquement sur ordonnance.
  5. Avec EHF, le corps est affecté par un champ haute fréquence. L'avantage de cette méthode est qu'elle vous permet de délivrer des composants thérapeutiques dans la région touchée par la cystite.
  6. La thérapie par ultrasons effectue une sorte de massage des organes internes.

Comment soulager la douleur dans la vessie en cas de cystite aiguë et chronique?

Le syndrome de la douleur pelvienne est l’un des syndromes les plus typiques du tableau clinique de la cystite aiguë et chronique. L’intensité de la douleur chez différents groupes de patients peut varier de minime à prononcée, ce qui entraîne une restriction des activités quotidiennes du patient.

La douleur à la base de la vessie est une inflammation et des lésions de la paroi kystique dues à sa colonisation par des micro-organismes, le plus souvent liés à E. coli.

L'intensité de l'inflammation, et donc l'intensité de la douleur pelvienne, dépend directement du degré d'endommagement de la paroi de la vessie par les uropathogènes et de la durée du processus pathologique. C'est pourquoi la gravité de la douleur dans la cystite peut varier considérablement.

Examinez plus avant quelles douleurs surviennent dans la cystite, quels médicaments sont prescrits pour leur soulagement et pourquoi; Arrêtons-nous sur leurs effets secondaires et leurs précautions lors de la prise de ces médicaments.

1. Syndrome de douleur dans la cystite

Avant de procéder à l'élimination de la douleur, il est nécessaire de s'assurer que la douleur dans le bas de l'abdomen est causée par une inflammation de la membrane muqueuse (et d'autres couches au cours du processus chronique) de la vessie.

Il est important de distinguer les spécificités de la douleur dans les cystites aiguës et chroniques (lors de l'exacerbation), car les approches de traitement de ces formes peuvent être très différentes.

Les douleurs causées par la cystite aiguë se caractérisent par les symptômes suivants:

  1. 1 Localisé dans le bas de l'abdomen, dans la région sus-pubienne.
  2. 2 Ils peuvent être irradiés dans la région iliaque droite ou gauche (le long des uretères), mais dans ce cas, le médecin exclura définitivement l'urolithiase.
  3. 3 Les douleurs sont quelque peu réduites dans un bain chaud après utilisation d'un coussin chauffant. Cependant, il n'est pas nécessaire d'utiliser ces techniques pour le traitement de la cystite, sans antibiothérapie concomitante, cela peut conduire à l'apparition de complications et à une chronicité du processus.
  4. 4 Dans la cystite aiguë, la douleur s’intensifie après la miction, car la contraction de la vessie entraîne une irritation accrue des terminaisons nerveuses.
  1. 1 Douleur dans le bas-ventre, dans la région sus-pubienne, aggravée par un étirement excessif de la vessie (c.-à-d. Avec une vessie remplie), ainsi qu’à la fin de la miction.
  2. 2 Les douleurs sont de nature douloureuse ou brûlante et, en règle générale, de faible intensité (moins prononcée que dans la cystite aiguë), ce qui entraîne souvent un manque de traitement rapide.
  3. 3 Les douleurs se reproduisent périodiquement et représentent au total plus de trois mois en un an.
  4. 4 Le syndrome de la douleur de la cystite interstitielle imite la vidange incomplète de la vessie.
  5. Les patients atteints de cystite chronique peuvent présenter des douleurs pelviennes chroniques non associées à la miction et aux troubles dysuriques.

La sévérité de la douleur dans l'inflammation chronique ne correspond pas toujours aux modifications de l'analyse générale de l'urine. Ainsi, les changements dans les sédiments urinaires peuvent être minimes et la douleur prononcée. Cela est dû aux modifications dégénératives de la paroi de la vessie dans la cystite chronique.

La douleur peut descendre à l'aine, au rectum ou au vagin. Après avoir vidé la vessie pendant un moment, la douleur est soulagée, puis réapparaît à mesure que l'urine s'accumule. Les patients atteints de cystite chronique peuvent également développer une fausse incontinence urinaire.

2. Principes du soulagement de la douleur

Pour réduire la gravité de la douleur causée par la cystite, vous pouvez utiliser plusieurs groupes de médicaments:

  1. 1 AINS (ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques);
  2. 2 antispasmodiques (détend les muscles lisses de la vessie);
  3. 3 Uroseptiques à base de plantes (l’effet analgésique est associé à un effet anti-inflammatoire modéré).

Il faut se rappeler qu’il est impossible de se débarrasser de la douleur liée à la cystite aiguë sans recourir à la thérapie étiotrope (antibiotiques). Tous les antidouleurs ne sont liés qu'aux moyens de traitement symptomatique.

Les principes de base de la prise d'analgésiques pour la cystite peuvent être formulés comme suit:

  1. 1 Les médicaments ayant des effets analgésiques sont liés au traitement adjuvant et ne peuvent remplacer les agents antibactériens.
  2. Les analgésiques destinés au traitement de la cystite doivent être prescrits par un médecin; dans l’attente d’une consultation chez le médecin, seule une réception indépendante de courte durée (1 à 3 fois) est possible.
  3. 3 Les préparations qui atténuent les symptômes de la cystite devraient, non seulement soulager la douleur, mais aussi avoir des effets antispasmodiques, anti-inflammatoires et antiseptiques. C'est pourquoi la combinaison la plus appropriée de plantes uroseptikov (Cystone, Canephron N, Monurel, frais urologiques) et d'antispasmodiques (drotavérine, papavérine).

3. AINS

Le principal mécanisme d'action des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) est de bloquer la production de médiateurs (modulateurs) de l'inflammation dans les tissus, ce qui vous permet d'éliminer l'enflure du foyer inflammatoire, de réduire l'irritation des récepteurs de la douleur dans la muqueuse et, si nécessaire, de réduire la température corporelle.

Les AINS sont un groupe de médicaments assez graves ayant un ensemble d’effets secondaires spécifiques, leur utilisation doit donc toujours être justifiée.

Quand prescrit-on des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) pour la cystite? Pour indications comprennent:

  1. 1 Une hyperthermie supérieure à 38,5 degrés chez un enfant ou un adulte vous permet d'affecter des AINS (principalement de l'ibuprofène, du paracétamol) afin de réduire la température et de réduire la douleur. La dose de paracétamol et d'ibuprofène dépend de l'âge du patient. Ne prenez pas d’AINS pendant plus de 2-3 jours sans examen médical. Les médicaments vont améliorer la santé du patient atteint de cystite, attendre la consultation du médecin, cependant, ils ne pourront pas se débarrasser de la maladie et ils ne remplaceront pas les antibiotiques.
  2. 2 Douleur intense chez un patient atteint de cystite. Un inconfort important, l’impossibilité des activités quotidiennes peut entraîner la nomination d’AINS ou de combinaisons d’AINS avec d’autres substances actives.
  3. 3 Les AINS sont prescrits pour les douleurs pelviennes chroniques accompagnant la cystite interstitielle chronique. Dans cette maladie, la douleur pelvienne est souvent causée à la fois par une inflammation bactérienne et par une violation de la couche protectrice interne (glycosaminoglycane) de la muqueuse de la vessie, ce qui entraîne la pénétration de l'urine dans les structures sous-muqueuses et une irritation des récepteurs de la douleur. Dans la cystite chronique, les AINS ne peuvent servir que de remède symptomatique pour soulager la douleur avant de consulter un spécialiste et de prescrire un traitement par étiotropes.

Le plus raisonnable est la nomination des AINS suivants:

  1. 1 ibuprofène (Nurofen, Ibufen, Brufen SR, Maxicold, etc.);
  2. 2 paracétamol (Panadol, Tsefekon D, Efferalgun, Calpol, etc.);
  3. 3 nimésulide (Nise, Nimesil);
  4. 4 kétorolac;
  5. 5 kétoprofène (kétonal);
  6. 6 diclofénac;
  7. 7 Combinaisons d'AINS (Novigan).

4. Antispasmodiques

Les antispasmodiques sont plus couramment prescrits pour la cystite que les AINS, car leur effet analgésique est associé à l’élimination du spasme du muscle lisse de la vessie et à l’action vasodilatatrice. Ils n'affectent pas l'état des muqueuses et contiennent également une liste plus restreinte d'effets secondaires et de contre-indications.

Parmi les antispasmodiques myotropes, la drotavérine et la paravérine sont le plus souvent prescrits.

La drotavérine (No-shpa, Droverin, NOSH-Bra, etc.) est un inhibiteur de la phosphodiestérase 4. C'est pourquoi l'efficacité de la drotavérine est maximale dans les spasmes des voies urinaires, des intestins et des voies biliaires. Les médicaments à base de drotavérine ont également un léger effet anti-inflammatoire. La drotavérine est utilisée sous forme d'injections intramusculaires, sous forme de comprimés.

La papavérine est également un inhibiteur de la phosphodiestérase, administrée sous forme d'injections, de suppositoires rectaux - les deux méthodes d'utilisation étant très efficaces.

Les schémas posologiques et les effets secondaires de ces médicaments sont présentés dans le tableau ci-dessous.

5. uroseptiques végétaux

Les uroseptiques à base de plantes (Canephron, Cyston, frais urologiques, etc.) sont un élément indispensable du traitement pathogénique de la cystite. Les uroseptiques à base de plantes répondent le mieux aux objectifs de la thérapie pathogénétique, car ils ont des effets multidirectionnels:

  1. 1 Augmente la quantité d'urine excrétée par le patient, permet de «diluer» l'urine, afin de réduire la concentration de produits inflammatoires, de toxines bactériennes et du métabolisme des uropathogènes.
  2. 2 Contribuer à la normalisation de l'acidité de l'urine. Comme nous nous en souvenons, l’acidité de l’urine au cours de l’infection des voies urinaires est souvent décalée du côté alcalin (pH neutre et alcalin du fait du métabolisme bactérien).
  3. 3 Ils ont un effet anti-inflammatoire et antispasmodique.
  4. 4 Ils ont une certaine activité antimicrobienne qui, bien que nettement inférieure à l’activité des antibiotiques, est présente. Avec la nomination conjointe d'agents antibactériens et d'uroseptiques à base de plantes, la patiente constate le soulagement rapide des symptômes, le rétablissement de l'efficacité et la normalisation de l'activité quotidienne.
  5. 5 Empêcher la réinsertion de microorganismes pathogènes à la surface des muqueuses.

6. Possibilités de soulagement non médicamenteux de la douleur dans la cystite aiguë

L'efficacité des médicaments analgésiques non médicamenteux pour la cystite est assez faible, ce qui ne permet pas de les recommander comme seul moyen de soulager la douleur. Cependant, la combinaison d'un traitement non médicamenteux avec l'utilisation d'analgésiques beaucoup plus rapidement conduit à un soulagement de la douleur intense.

Parmi les aides peuvent être utilisés:

  1. 1 chaleur sèche locale. Vous permet de soulager les douleurs aiguës liées à la cystite, de réduire les brûlures et les gerçures dans le bas de l'abdomen, mais sans le combiner à des antibiotiques, cela peut entraîner la propagation de bactéries pathogènes et le développement de complications.
  2. 2 Une consommation excessive entraîne un léger forçage de la diurèse et un lavage mécanique des bactéries de la muqueuse touchée.
  3. 3 régime. Une alimentation riche en aliments épicés, des sucreries, des conservateurs, des frites conduit à un traumatisme de la membrane muqueuse des voies urinaires et réduit la vitesse des processus de réparation.
  4. 4 Porter des vêtements amples - des vêtements et des pantalons serrés entraînent une diminution du flux sanguin dans les organes pelviens et une diminution du taux de régénération.
  5. 5 Déni temporaire d'activité sexuelle. Quoi qu’il en soit, lors des rapports sexuels, des agents pathogènes peuvent être projetés du vagin dans la cavité urétrale, ce qui peut aggraver l’évolution de la cystite.

7. Douleur kystogène chronique

La douleur kystogène chronique, ou douleur dans la cystite chronique, est aujourd'hui un grave problème biopsychosocial, car elle réduit la qualité de vie de nombreuses femmes. La douleur chronique dans la vessie peut être à la fois persistante (permanente) et récurrente (après une certaine période).

La douleur chronique de la vessie se caractérise par son incapacité à établir un agent infectieux - la cause de l'inflammation. Infection, une pathologie évidente de la vessie lors de l'examen du patient n'est pas détectée (selon la terminologie de la douleur cystogène chronique ICS de 2002).

Auparavant, le terme «vessie douloureuse» était utilisé pour désigner une douleur chronique de la vessie, mais ce terme a été modifié en 2002 par le ESSIC de la Communauté européenne.

Malgré l'apparente typicité du tableau clinique, il est parfois assez difficile d'établir le diagnostic de cystite chronique interstitielle.

La pathogenèse principale de la douleur chronique dans la vessie est:

  1. 1 Infection sur la muqueuse de la vessie.
  2. 2 Développement de l'inflammation.
  3. 3 Activation du système d'immunité humorale et cellulaire.
  4. 4 Endommagement de la couche interne de glycosaminoglycanes.
  5. 5 Développement de la dysfonction endothéliale.
  6. 6 L’absence d’infection dans les échantillons d’urine tout en maintenant les symptômes de la maladie.

8. Groupes de médicaments pour le soulagement de la douleur cystogène chronique

Il est assez difficile d'arrêter complètement la douleur dans la cystite interstitielle chronique en utilisant des schémas thérapeutiques standard.

En cas de déficit de la couche protectrice (glycosaminoglycanes - GAG) de la muqueuse kystique, sa reconstitution est indiquée à l'aide de stabilisants intravésicaux à base de glycosaminoglycanes, ce qui permet de réduire la douleur chez 80 à 90% des patients présentant diverses formes nosologiques de cystite chronique.

Pour l’administration orale, vous pouvez utiliser les médicaments suivants:

  1. 1 Analgésiques du groupe des AINS. La douleur étant l’un des principaux symptômes de la cystite chronique, les patients utilisent le plus souvent de façon indépendante des AINS. Cependant, les médicaments de ce groupe sont souvent inefficaces et entraînent un grand nombre d'effets secondaires.
  2. 2 antispasmodiques. L'efficacité des antispasmodiques pour le soulagement de la douleur dans la cystite interstitielle chronique est beaucoup plus élevée que celle des analgésiques. Leurs avantages sont l'absence d'influence sur la muqueuse vésicale endommagée et la faible incidence de réactions indésirables. Les schémas posologiques et les schémas posologiques ne diffèrent pas de ceux utilisés dans la cystite aiguë (voir le tableau 1).
  3. 3 corticostéroïdes (GCS). Des études confirment l'efficacité de la prise de faibles doses de prednisone pour le soulagement de la douleur et le processus inflammatoire de la paroi kystique. Cependant, GCS doit être prescrit par un médecin. Le traitement par glucocorticoïdes nécessite une surveillance continue de la part du médecin traitant.
  4. 4 médicaments antiallergiques. Il existe une opinion selon laquelle l'histamine joue un certain rôle dans le développement du syndrome de la douleur dans la cystite chronique. Par conséquent, la prise du bloqueur des récepteurs de l'histamine H1 pourrait soulager le syndrome de la douleur. Parmi les médicaments de ce groupe, vous pouvez utiliser le Suprastin, le Loratadin, l’Erius, etc.
  5. 5 Amitriptilline, prégabaline. Dans le syndrome de douleur sévère, qui n’est pas stoppé par les méthodes de traitement traditionnelles, la nomination d’antidépresseurs tricycliques et d’antépileptiques est justifiée. Ces médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant et leur libération est faite sur ordonnance sous un numéro spécial.

8.1. Précautions pour l'utilisation à long terme des AINS

Souvent, dans la cystite chronique, les patients commencent de manière indépendante à prendre régulièrement des analgésiques. Comme tout autre groupe d'agents pharmacologiques, les AINS ont des effets secondaires et des contre-indications.

Les principaux effets négatifs de l'utilisation à long terme des AINS sont les suivants:

  1. 1 Exacerbation de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal (exacerbation de gastrite, colite, duodénite, etc.) et développement de la gastropathie par AINS.
  2. Avec une prise à long terme, ces médicaments peuvent entraîner une néphrite associée aux AINS.
  3. 3 Effets toxiques sur le système hématopoïétique: ces médicaments peuvent inhiber la formation de cellules sanguines, entraînant une thrombocytopénie et une anémie.
  4. 4 Effets indésirables sur le système cardiovasculaire - aggravation de l'hypertension, angor, insuffisance cardiaque, troubles du rythme de vie.

La présence d'une longue liste d'effets secondaires est due au fait que, bloquant la production de médiateurs inflammatoires, les AINS bloquent également la production des principaux facteurs de protection des muqueuses dans le corps. Quelle que soit la manière dont vous prenez les AINS: par voie orale, intramusculaire ou rectale - ces médicaments sont systémiques.

Aujourd'hui, sur le marché de la pharmacologie, un groupe d'AINS sélectifs doté d'un mécanisme d'action sélectif a été mis au point:

  1. 1 Le célécoxib (Coxib, Dilax), l’étoricoxib (Arcoxia), le rofécoxib (Vioks) et d’autres coxibs peuvent être attribués à des AINS hautement sélectifs.
  2. 2 Les AINS présentant une sélectivité modérée incluent Etodolac (Elderin, Nobedolac), Meloxicam (Movalis), Nimésulide (Neise, Nimesil).

9. Recommandations pour la prise en charge des patients souffrant de douleurs cystogènes incurables

Les patients atteints de cystite chronique, résistant au traitement médicamenteux standard, doivent subir un examen complet comprenant une cystoscopie, une biopsie de la vessie et une étude histologique des préparations obtenues.

Lorsqu'une déficience de la couche protectrice interne de GAG ​​est détectée, quelle que soit la forme nosologique de cystite, l'âge du patient et la présence ou non d'infection des voies urinaires, l'utilisation d'analogues de GAG ​​par voie intravésique (par exemple, des préparations d'acide hyaluronique) est indiquée.

Les patientes ménopausées suivent un traitement hormonal substitutif local à base d'estriol, qui réduit la gravité de la douleur chez plus de la moitié de ces patientes.

Comme mentionné ci-dessus, la cystite interstitielle chronique se caractérise par une violation de la structure et du fonctionnement de la couche interne de glycosaminoglycane de la vessie. L'injection intravésicale d'analogues de GAG ​​peut donc considérablement réduire la douleur (la méthode est efficace chez 90% des patients).

Actuellement, il est possible d'utiliser les analogues de GAG ​​suivants:

  1. 1 polysulfate de sodium pentosan.
  2. 2 acide hyaluronique.
  3. 3 sulfate de chondroïtine.

Le soulagement de la douleur provoqué par la cystite interstitielle chronique peut également être atténué par l'administration intravésicale d'anesthésiques et de diméthylsulfoxyde. Ainsi, avec l'administration intravésicale de lidocaïne, plus de 80% des patients ont signalé une amélioration, dans environ la moitié d'entre eux, l'effet s'est maintenu pendant 2 semaines.

Le diméthylsulfoxyde est un médicament hydrosoluble capable de pénétrer dans les membranes cellulaires, stimulant ainsi leur régénération. Son utilisation entraîne une réduction de la douleur, la suppression de l'inflammation et la formation de nouveaux fils de fibres de collagène. Une amélioration survient chez environ 90 à 93% des patients atteints de cystite chronique.

10. Traitement non médicamenteux de la douleur dans la cystite chronique

Pour soulager la douleur liée à la cystite interstitielle chronique, des méthodes non médicamenteuses peuvent également être utilisées:

  1. 1 Entraînement de la vessie. Il est progressivement recommandé aux patients d’augmenter les intervalles de temps entre les mictions, ce qui porte ce temps à au moins 90 minutes. Cette méthode vous permet de réduire quelque peu l'intensité de la douleur et de réduire le nombre de mictions impératives.
  2. 2 régime. À ce jour, il n’ya pas de preuves scientifiques permettant de confirmer ou de réfuter l’effet du régime sur le cours de la douleur dans la cystite interstitielle. Cependant, la correction nutritionnelle est l’une des méthodes les plus courantes d’auto-traitement et environ des patients sont prescrits lors de la visite à un médecin. Il est généralement recommandé d’exclure les aliments gras, épicés et acides, mais le patient doit déterminer individuellement le produit spécifique qui cause l’aggravation de la cystite.
  3. 3 Application de l'exercice. Lors de l'observation de patients atteints de cystite chronique à qui ont été proposés des exercices de réparation combinés à la formation des muscles du plancher pelvien, une réduction subjective de la douleur a été observée chez plus de la moitié des patients.

Lors de l’utilisation de moyens de soulagement de la douleur non médicamenteux, il est nécessaire de se rappeler que l’effet de leur utilisation ne se produit pas immédiatement.

Plus D'Articles Sur Les Reins