Principal Pyélonéphrite

Régime avec rein bas

Laisser un commentaire

Pour obtenir une efficacité maximale dans le traitement de la néphroptose, vous devez adhérer à une nutrition adéquate. C’est la raison pour laquelle un régime dépourvu de rein joue un rôle important dans le résultat final d’un traitement thérapeutique. La nutrition médicale est choisie par le médecin traitant ou le nutritionniste, spécifie le régime alimentaire, spécifie les aliments interdits et autorisés. En suivant toutes les recommandations d'un spécialiste, vous pouvez rapidement retourner au rein à son emplacement d'origine.

Objectifs de régime

Les médecins recommandent de suivre un régime alimentaire particulier, puisqu'un régime avec néphroptose rénale peut empêcher le développement ultérieur de la maladie et l'apparition d'une insuffisance rénale. Le menu de traitement est attribué individuellement à chaque patient et comporte les objectifs suivants:

  • améliorer le processus d'excrétion des scories et des toxines;
  • réduire le fardeau sur les reins;
  • assurer un apport hydrique adéquat;
  • optimiser le régime en faisant des repas réguliers;
  • limiter la consommation d'aliments et d'aliments irritants pour les reins;
  • faire la nourriture équilibrée et complète.
Retour à la table des matières

Principes de base et règles générales de nutrition

Un patient atteint de néphrose a besoin d'un régime alimentaire particulier, numéroté 7. En adhérant à ce régime, vous pouvez éliminer l'enflure, abaisser la tension artérielle, restaurer l'eau et rétablir l'équilibre électronique dans le corps. Le régime numéro 7 se caractérise par la consommation d'un minimum de protéines, de phosphore et de sel. La nutrition médicale vise à préserver la valeur énergétique des produits et à reconstituer les pertes en protéines en augmentant le contenu calorique quotidien. Il est recommandé au patient d'augmenter l'apport en acides gras insaturés dans le corps, qui supprime le «mauvais» cholestérol et ralentit le développement des maladies du rein.

Une condition importante pour le respect du régime numéro 7 en cas d'omission rénale est de garantir un apport suffisant en vitamines dans le corps. Par conséquent, il est recommandé à un patient atteint de néphroptose d'enrichir son alimentation en vitamines des groupes B et C et de réduire sa consommation de vitamine A. Outre les aliments sains sélectionnés, certaines règles doivent être respectées dans le cadre d'un régime amaigrissant:

  • le nombre de repas ne doit pas être inférieur à 5 fois par jour;
  • la portion mangée ne doit pas être plus grande que son propre poing;
  • la quantité de liquide consommée par jour ne doit pas dépasser 1 l;
  • manger devrait être une mastication lente.
Retour à la table des matières

Quelle est la caractéristique principale du régime?

Le principe de base de tout régime alimentaire est de fournir au corps toutes les vitamines et substances vitales, en dépit de nombreuses limitations. La nutrition pour la néphroptose est le contrôle strict du contenu calorique des aliments, tout en maintenant un poids corporel normal. La particularité du régime n ° 7 est la régulation de la quantité de phosphore, de sel (sodium) et de protéines consommée par les patients.

Restriction du phosphore

Si un diagnostic de prolapsus rénal est diagnostiqué, un menu spécial est obligatoire pour le patient, ce qui exclut l’apport en phosphore. Le taux élevé de cet élément dans le sang conduit au développement de maladies telles que l'ostéoporose, car il est capable d'éliminer le calcium, responsable de la résistance du tissu osseux. À cet égard, le patient ne peut pas manger de pois secs, de beurre d'arachide, de crème glacée, de yaourt, de cacao, de fromage, de soda et de lait.

Restriction protéique

Le régime numéro 7, recommandé pour l'omission des reins, limite la consommation de produits protéiques. Bien que la protéine soit la substance organique la plus importante pour le corps humain et qu'elle soit responsable de la réparation des tissus et de la construction musculaire, elle ne peut être utilisée dans la pathologie des reins. Les nutritionnistes expliquent l'interdiction des produits protéiques comme suit: lorsque les protéines pénètrent dans le corps, tous les déchets sont convertis en urée, qui est excrétée par les reins. Avec les pathologies, les reins cessent de fonctionner normalement et ils ne peuvent pas extraire de grandes quantités d'urée. Sur cette base, le patient doit réduire son apport en protéines, ce qui signifie que les aliments suivants doivent être jetés:

Restriction de sodium

En cas de néphroptose, le sodium est contre-indiqué pour le patient car cet élément a une charge accrue sur les reins. Les reins, affaiblis par la maladie, ne peuvent pas traiter une quantité excessive de sodium, le patient commence alors à avoir une soif accrue. À cet égard, lorsque vous lâchez un rein, vous ne devez pas utiliser de saucisse, de cornichons, de sel, d'olives, de conserves, de viande fumée ou de fromage fondu. En cours de cuisson, les plats ne sont pas salés, le patient ajoute lui-même du sel à sa portion.

Qu'est-ce qui peut et ne peut pas manger avec la néphroptose?

Lorsqu'un rein est lâché, un régime strict est prescrit au patient, ce qui exclut toute une liste d'aliments. Une liste inhabituelle d'interdictions peut sembler une tâche impossible. Toutefois, ces mesures accéléreront le processus de guérison et aideront le patient à se débarrasser de la douleur. Par conséquent, chaque patient doit mettre en place toutes les recommandations sur la nutrition et élaborer un plan d'action. Ainsi, chaque jour il faut:

  • Contrôler la quantité de sel consommée. Les nutritionnistes ne recommandent pas de manger plus de 5 grammes de sel par jour.
  • Assurer un apport hydrique adéquat. Il est important de boire au moins 0,8 litre de liquide.
  • Prenez l'habitude de cuisiner sans sel. Les aliments salés doivent être juste avant un repas dans une assiette.
  • Inclure dans le régime une variété de fruits et de légumes.
  • Vapeur ou ébullition Il convient de rappeler que les aliments frits contiennent le maximum de substances nocives susceptibles de provoquer le développement de diverses maladies rénales et d'aggraver l'évolution de la néphroptose.
  • Ajouter l'aneth, le cumin, l'acide citrique et la cannelle à la vaisselle. Peu de gens aimeront les aliments frais. Les nutritionnistes recommandent donc d'y ajouter des épices et des assaisonnements.
Le menu du patient doit être complet.

Il convient de rappeler qu’une alimentation avec un rein abaissé ne doit pas contribuer à la perte de poids ni à une carence en vitamines dans le corps. Son objectif est l'inverse - maximiser le menu du patient avec les macro, micro-organismes, vitamines et substances lipotropes nécessaires. Les repas doivent être complets et conformes au régime.

Ainsi, les experts en profil recommandent d’inclure les aliments et plats suivants dans le régime:

  • farines sans sel;
  • bouillons et soupes de légumes;
  • viande bouillie faible en gras;
  • poissons de rivière;
  • produits laitiers écrémés, sauf le fromage;
  • plats cuisinés au fromage cottage, puddings;
  • diverses céréales;
  • légumes frais, fruits et baies;
  • omelettes à la vapeur d'œuf;
  • gelée de fruits, boissons aux fruits, confiture.

On recommande au patient d'assaisonner les plats avec de la vanille, du vinaigre et de la cannelle. Les nutritionnistes recommandent d'inclure dans le régime alimentaire le bouillon de dogrose, le thé au lait, même le café est autorisé, mais faiblement brassé. Le beurre n’est pas contre-indiqué dans la néphroptose, mais uniquement dans l’absence de sel, ainsi que dans les huiles végétales raffinées.

Il est impossible de manger de la viande et des produits à base de poisson de variétés grasses lorsqu'un rein est abaissé. Il est important d'abandonner la consommation de champignons, d'oignons, d'épinards, d'ail, de légumineuses, d'asperges, de poivrons et de raifort. Dommages causés aux organes touchés: viande fumée, chocolat, gâteaux, pâtisseries, oseille et moutarde. Lorsqu'ils suivent un régime numéro 7, ils ne préparent pas les premiers plats à base de solyanka, okroshka, viande, champignons et poisson et ne mangent pas d'aliments épicés, salés ou en conserve. Interdit avec la mobilité des snacks aux reins avec la composition chimique et les légumes marinés.

En suivant toutes les recommandations du médecin traitant, vous pourrez rapidement vous débarrasser des symptômes douloureux qui accompagnent la néphrose et ramener l'ancienne situation aux reins. Lorsque l'état de santé se dégrade, le patient doit informer le médecin et non l'automédication. Il convient de rappeler que pour obtenir le maximum d’effet positif du traitement de la néphroptose, il peut s’agir d’une admission en temps voulu à l’hôpital et si vous agissez conformément à toutes les prescriptions du spécialiste.

Qu'est-ce qu'un néphrostome dans le rein, de quels soins a-t-il besoin

Nos reins remplissent les fonctions les plus importantes pour le corps: ils forment et éliminent l'urine, tout en nettoyant le sang de diverses impuretés. S'il y a des processus pathologiques dans le corps, la sortie de l'urine est perturbée. Dans de telles situations, il est nécessaire d'installer une néphrostomie.

Néphrostome dans le rein

La néphrostomie rénale est appelée tube de drainage qui, placé sous contrôle échographique ou radiologique, est placé dans le rein pour drainer l'urine de l'organe malade. Le néphrostome traverse la couche de peau et de muscle dans la région lombaire et est inséré dans l'appareil du bassin. Sur le tube de drainage, l’urine est librement affichée dans un récipient qui remplit les fonctions de l’urinoir.

L'opération de néphrostomie est principalement nécessaire pour les patients hospitalisés afin de rétablir un urètre complet perturbé sous l'influence de processus tumoraux bas, d'une lithiase urinaire et d'une pathologie cancéreuse, de rétrécissements de l'uretère ou de lésions métastatiques des organes abdominaux, ainsi que d'une compression des tumeurs de l'uretère.

L'installation d'une néphrostomie dans le rein est nécessaire non seulement pour les lésions tumorales des structures rénales, elle est également indiquée pour:

  • Hydronéphrose aiguë;
  • Lésions tumorales du vagin, de la prostate et de la vessie;
  • Enlèvement des pierres de type corail;
  • Anurie excréteur;
  • Lésions traumatiques du rein ou de l'uretère.

Si les mesures appropriées ne sont pas prises à temps, des dommages irréversibles détruisant l'organe commencent dans les reins. Parfois, le drainage est mis en place brièvement pour prévenir le développement d'inflammation et d'insuffisance rénale, avant certaines procédures telles que la chimiothérapie, la pose d'endoprothèses, etc. Cependant, si le rein est gravement endommagé, le système de drainage peut être laissé pour toujours.

Néphrostomie photographiée dans le rein

Après la mise en place opérationnelle du tube de drainage, le patient est renvoyé chez lui. On lui explique d'abord comment bien entretenir le système de drainage installé afin d'éviter les complications inflammatoires. Lorsque le patient porte un néphrostome, toute charge physique lui est interdite, sinon le tube de drainage risque de tomber. Un régime sans sel est également nécessaire et, afin de prévenir le développement d'une infection, le patient doit laver le drainage et sa plaie avec une solution saline.

Les soins de néphrostomie comprennent les éléments suivants:

  1. Rinçage drainage avec une solution saline;
  2. Traiter une plaie avec un antiseptique comme la chlorhexidine ou le furacilin. Ensuite, un pansement stérile sec est appliqué sur la plaie. Les pansements pour blister doivent être changés tous les jours et une doublure transparente stérile doit être changée tous les trois jours.
  3. Lorsque le niveau d'urine dans l'urine atteint un certain risque, avec un changement intempestif du lecteur, l'urine peut être rejetée dans la cavité rénale. En conséquence, la pression s'accumule à l'intérieur du rein, le tissu de suture se disperse et le drainage disparaît. En outre, une lésion infectieuse peut survenir à la suite de la réintroduction de l'urine dans le rein.
  4. Si le rein est infecté, il est recommandé de le laver pour lequel deux néphrostomes sont administrés au patient. Une solution de rinçage est introduite dans un tube et, à ce moment-là, une stase urinaire et de petits calculs sortent par l’autre;
  5. Le néphrosthome doit être protégé s'il est utilisé pour des procédures de chimiothérapie. Pour cela, toutes les activités avec équipement de drainage sont effectuées strictement dans des gants;
  6. Assurer la sécheresse. Baignade, les bains longs sont interdits, il est possible de prendre une douche, mais l'endroit autour de la plaie doit rester au sec pendant au moins 2 semaines;
  7. De tels patients ont besoin de l'aide de personnes extérieures, parce que. Au moins deux ménages sont nécessaires pour vider le conteneur de collecte de l'urine et changer le pansement.

Les femmes enceintes ont souvent des problèmes rénaux, contre lesquels une violation de la miction se produit. De plus, l'utérus élargi ne recouvre parfois que l'uretère, ce qui empêche toute chute de l'urine. Dans de tels cas, il existe une menace réelle d'insuffisance rénale, par conséquent, l'installation d'un drainage ou d'une néphrostomie est indiquée. S'il existe des preuves, la néphrostomie est également nécessaire chez les nourrissons.
La vidéo montre les soins de drainage:

Période de rééducation

Après la chirurgie de néphrostomie, le patient est transféré en thérapie externe, des prescriptions lui sont prescrites, telles que l’élimination des charges et du sel de l’alimentation, l’assurance des soins appropriés et le maintien de la plaie dans une propreté absolue. Initialement, les soins du matériel sont effectués avec l'aide d'agents de santé, mais le patient sera alors en mesure de soigner la plaie à domicile avec l'aide du ménage.

Les femmes enceintes atteintes de néphrostomie disent que dans une telle position, il est très difficile pour une femme de marcher avec un drainage, mais cela vous permet de sauver un rein et un bébé. Ainsi, après la naissance, elles remercient dans la plupart des cas les médecins de la possibilité d'une maternité heureuse.

La question de combien de personnes vivent après l'opération est assez populaire. Le patient peut facilement vivre avec une néphrostomie pendant de nombreuses années. Cela changera périodiquement, si nécessaire. L'essentiel est de s'en occuper correctement, de laver quotidiennement et de traiter la plaie. En outre, lorsque néphrostomie nécessaire diète sans sel. La table de traitement numéro 7 fournit des conditions favorables pour l'activité rénale et facilite le travail du corps. Les processus métaboliques dans les structures rénales sont restaurés. En outre, un régime sans sel améliore considérablement les processus urinaires.
Sur la vidéo sur l'accouchement avec néphrostomie dans le rein:

Remplacement de la néphrostomie

Si le néphrostome est programmé à vie, par exemple chez les patients présentant un oncologie tardive ou une contre-indication à la chirurgie, il devra être changé périodiquement. En outre, la néphrostomie est réalisée lorsqu'un tube tombe ou est déplacé. La procédure de remplacement ne doit être effectuée que par un spécialiste utilisant des outils et des équipements spéciaux. Les risques de complications seront donc minimes.

Quel que soit le temps pendant lequel le néphromytome est établi, son remplacement est nécessaire lorsque le blocage s'est produit avec des sels produits en quantités excessives. Si le néphrostome n'a été fixé que pendant un certain temps, il est possible de le retirer lorsque le flux d'urine est complètement rétabli, car la nécessité de le supprimer disparaîtra déjà. Mais avant que l'équipement de drainage ne soit retiré, une vérification obligatoire de la perméabilité des uretères est nécessaire. Les enfants ont une plus grande mobilité et peuvent donc subir une perte ou un léger déplacement de la néphrostomie. Si le tube est tombé, il est également nécessaire de faire une néphrostomie.

Des complications

Les complications peuvent être primaires ou secondaires. Primaire généralement associée à l'opération elle-même. Lorsqu'une incision est faite, les structures artérielles rénales sont endommagées. Cela provoque une hémorragie grave et la formation d'un hématome, qui peut s'enflammer ou s'infecter.

Les complications secondaires sont généralement causées par une infection du rein, par exemple une pyélonéphrite postopératoire, caractérisée par un développement agressif et une complexité du traitement. Si, après la méthode d’installation abdominale, la température a augmenté de manière inattendue à 38 ° C et même plus, il faut appeler une ambulance. Un traitement antibiotique est nécessaire pour la correction de l'infection rénale, ce qui n'est pas très souhaitable pour les femmes enceintes. Il est donc nécessaire de suivre strictement les règles de soin de la néphrostomie afin d'éviter de telles conséquences.

Néphrostome dans le rein - indications, en particulier installation, récupération et soins après une chirurgie

En médecine moderne, la néphrostomie dans les reins est un moyen efficace d'éliminer correctement l'urine du corps humain. Cette méthode est recommandée pour bloquer le canal en raison de ce que l'urine commence à s'accumuler dans la zone de la structure de la cupule et du bassin.

Compte tenu de la nature complexe de cette intervention chirurgicale, elle est réalisée sous l’influence de l’anesthésie générale dans des établissements médicaux spécialisés. Dans le même temps, il convient de garder à l'esprit que tous les patients ne sont pas recommandés pour une telle intervention chirurgicale, de sorte que les indications pour la chirurgie doivent être vraiment lourdes.

Indications pour l'installation

Le processus d'installation d'un tel tube est une néphrostomie du rein, qui consiste à installer un drain (un tube spécial) qui permet de rétablir le flux d'urine lorsqu'il ne peut pas être fait naturellement. Ce tube est localisé dans la cavité du bassinet du rein afin de provoquer un écoulement normal de l'urine (surtout si, pendant la période postopératoire, l'uretère et la vessie ne sont pas prêts à remplir leurs fonctions).

La sévérité de la personne touchée est due à la gravité des conséquences puisque les tissus s’étirent et s’amincissent d’abord, ce qui entraîne la destruction complète de l’organe interne.

Le néphrostome chez le rein est obligatoire pour la procédure de nomination en présence de:

  • des pierres qui ne peuvent être écrasées que parce qu'elles ne peuvent pas sortir du corps;
  • les tumeurs dans l'organe interne ou n'importe où dans le système urinaire (se référant aux sarcomes, au cancer des ovaires ou du col de l'utérus, au cancer de la prostate et du rectum);
  • la nécessité d'attacher des stents;
  • recommandations pour des interventions chirurgicales ultérieures en tant que phase préparatoire peuvent être appliquées néphrostomie;
  • la nécessité d'un examen spécial forcé en cas de suspicion d'inflammation de l'uretère;
  • la nécessité de restaurer la fonction de l'uretère;
  • hydronéphrose rénale.

Un groupe particulier de patients devant installer ce tube est constitué d'enfants de différents âges et de femmes enceintes. Les cas cliniques rares sont les procédures d'introduction de l'adaptateur dans le rein du nourrisson.

La nécessité d'utiliser le drainage chez les femmes enceintes découle de la forme sévère de la lithiase urinaire, qui ne répond pas bien ou pas du tout aux méthodes de traitement conservateur. Ils ont recours à une intervention chirurgicale en présence d'un risque direct pour la vie et la santé de la mère et du fœtus.

La principale caractéristique de ce groupe de patients est la nécessité de leur surveillance constante par des spécialistes qualifiés. C'est pourquoi ils sont traités en mode hospitalier sous la supervision d'un médecin jusqu'à ce que la néphrostomie soit retirée.

De plus, cette intervention chirurgicale est appliquée en présence d'obstruction de la lithiase urinaire ou d'une dérivation aorto-fémorale (dans ce cas, tout dépend de l'emplacement des parois).

Les contre-indications à la néphrostomie s’appliquent à celles qui souffrent de:

  • pression artérielle différentielle;
  • maladies cardiovasculaires;
  • utilisation prolongée d'anticoagulants;
  • mauvaise coagulation.

Installation progressive de la néphrostomie dans le rein

Il est nécessaire de faire attention au fait qu'avant l'opération, le patient doit passer un test standard d'urine et de sang, ainsi qu'un examen par des experts spécialisés. Ainsi, avant l'intervention, le médecin reçoit une image complète de l'état général du patient, notamment de l'intensité de la coagulation sanguine, du taux de glucose actuel et de la culture bactériologique.

Pour savoir de quoi il s'agit et comment une personne réagira à l'anesthésie générale appliquée, il est nécessaire de consulter un anesthésiologiste pour effectuer un test de réaction afin d'étudier la tolérance individuelle à un médicament. En outre, une recherche sur le matériel est attribuée au patient: échographie et urographie, imagerie par résonance magnétique et par ordinateur.

Quatorze heures avant l'opération, il est interdit au patient de consommer des produits laitiers et des aliments gras. Quatre heures plus tard, il est nécessaire de se défaire de l'eau. Afin de comprendre plus précisément ce qu'est un rein de néphrostomie, il convient de garder à l'esprit qu'une telle opération peut être réalisée par des méthodes classiques ou mini-invasives.

La procédure classique consiste à installer le tube en tant que traitement permanent et temporaire. Après avoir obtenu les résultats positifs souhaités, la néphrostomie est retirée du rein.

Puisque nous parlons de chirurgie ouverte, les médecins pratiquent une incision de baguage pour atteindre la capsule de l'organe interne endommagé: c'est ici que le cathéter doit être inséré directement dans le rein pour éliminer l'urine. Il convient de noter que la conduite classique de la néphrostomie est considérée comme peu commune en raison du risque accru d’infection du corps humain. En outre, une période de récupération plus longue et plus compliquée est nécessaire.

L'utilisation de techniques mini-invasives est la ponction percutanée dans la région lombaire. En utilisant un petit trou créé dans la peau et le tissu musculaire, le néphrostome est retiré du rein et ce drainage est installé dans l'organe interne de l'homme.

L'utilisation constante des ultrasons garantit l'efficacité et les risques minimaux d'une telle opération: le médecin peut ainsi surveiller et réguler tous ses mouvements sur l'écran. Au total, une intervention mini-invasive ne nécessite pas plus d'une demi-heure.

Si le drainage est établi de cette manière, le délai est d'environ un jour: un jour après la chirurgie invasive, le patient est autorisé à bouger librement et la période de rééducation est beaucoup plus courte que celle de la méthode classique.

De plus, cette méthode minimise les effets, car le patient ne retient pas sa respiration longtemps. La réponse à la question de savoir quoi faire si la néphrostomie tombait du rein était bien sûr un appel immédiat à un spécialiste.

Dans de rares cas, un problème similaire peut survenir, car la fixation du canal de néphrostomie peut être effectuée de l'une des trois manières suivantes:

  • boucle du bassin appliquée;
  • un ballon est utilisé;
  • le drainage est fixé à la peau (la méthode la plus courante d'installation et de fixation du tube pour éliminer l'urine du rein endommagé).

En parlant de comment, la néphrostomie du rein est établie pour combien de temps, alors il s’agit d’une période assez longue. En cas d'utilisation de cette opération pour la lithiase urinaire, le patient devra se rétablir pendant au moins six mois. L'élimination d'autres pathologies utilisant le drainage rénal peut nécessiter plus d'un mois de rééducation complète.

Période de récupération et soins aux patients avec néphrostomie dans le rein

Tout d’abord, le patient doit surveiller en permanence la vidange et le rinçage rapides du réservoir d’urine. Ainsi, il est possible de réduire le risque de retombées indésirables dans l’organe interne, ce qui peut se produire lorsque le réservoir est plein.

La réponse à la question, si une néphrostomie est tombée du rein, que faire, vous devez demander l'aide d'un médecin pour l'insérer à nouveau. Il faut garder à l'esprit que cela doit être fait dans la journée. Pour cette raison, il est conseillé au patient de ne pas faire de mouvements brusques afin que le tube ne tombe pas.

Une attention particulière doit également être portée aux soins réguliers du drainage utilisé. En raison du risque d'infection du corps du patient, la plaie doit être constamment lavée afin de réduire le risque d'inflammation et d'infection dans le corps. Il est également nécessaire de laver le tube lui-même, car des résidus d’urine peuvent provoquer l’introduction de bactéries pathogènes dans les reins.

En médecine moderne, il est recommandé d’utiliser deux tubes à la fois: l’un avec une solution saline, le second avec une solution de résidus de pierre, de sable et d’autres éléments susceptibles d’être dans la boue. L'utilisation de la néphrostomie assure une vie normale pendant de nombreuses années, ce qui est possible avec des soins appropriés du drainage.

La principale exigence pour que le drainage établi continue d’être efficace est le remplacement rapide de la néphrostomie dans les reins.

Pas moins responsable devrait traiter les soins après l'installation du tube. Ceci a un impact significatif sur l'état général du patient, ainsi que sur le temps nécessaire à une rééducation complète.

Quelles que soient les caractéristiques individuelles du corps, les soins doivent comprendre les mesures suivantes:

Régime rénal de néphrostome

Régime rénal de néphrostome

Par exemple, si un patient est opéré pour sa lithiase urinaire, sa période de port de néphrostomie peut durer jusqu’à six mois, au cours desquels il est nécessaire de surveiller et de soigner soigneusement le tube. Ils ont dit que cela n’a aucun sens de changer - il est nécessaire de donner naissance et de s’engager dans un rein malade. Avec l'âge, les kystes peuvent grossir.

Pierre concassée dans le rein (http://urolog-25.ru/)

Pourquoi ainsi de suite connaître la composition des pierres. Un cathéter ou un homme traverse généralement la peau de l’industrie abdominale, le tissu rénal et se termine dans le bassin des morts-vivants. La délimitation de ces machines à kystes est particulièrement importante, car elle contribue à la renaissance de taux élevés de kystes complexes du cancer. Le haut des deux premières mains était une température élevée, les antibiotiques ont été retardés.

La colonne rétablit l'écoulement normal et empêche le curseur - et le rein d'alimentation de la cavité d'expansion, pyélonéphrite - alimentation nephrostomy rénale inflammation état de développement Crimson - insuffisance rénale aiguë. L'objectif théorique d'imposer nephrostomy ont des patients sentimentaux est de restaurer la parcelle normale de l'urine des reins néphrostomie de reins cas étroits: tumeurs du bassin d'un rossignol, http://pkf-kronos.ru/dieta-malahovoy-tatyani/b-dieta-s-ovsyanim-kiselem-72.php réalisme et ferme urolithiase uretère ou rétrécissements abdominale ou fantômes conglomérats de tumeur uretère. Les chansons de régime sont bien dissoutes..

Dans certains cas, il peut s'agir de la mise en œuvre de matériel intraveineux et d'examen, de la tomographie par ordinateur de l'espace rétropéritonéal et des reins. Alors imposé nephrostomy dernier pour réduire au minimum comme une image d'exercice de remise en forme jusqu'à ce qu'il soit entièrement http://pkf-kronos.ru/dieta-malahovoy-tatyani/m-medovaya-dieta-na-mesyats-91.php. Obtenez des conflits sur les questions concernant le produit, avant de l'acheter, adressez-vous à l'un des spécialistes offensés. Le médecin peut réincarner les recommandations du patient pour le traitement de la néphrostomie.

"Typiquement, phytotea contient plusieurs herbes médicinales pour dissoudre les calculs rénaux, et leur action est complétée par les composants anti-inflammatoires et diurétiques de la composition."

En fait, il rugit le sac en plastique habituel, qui est activé fermoir hermétique. Les kystes rénaux, dont dépend le débit sortant de l'urine ou d'autres complications, nécessitent une architecture chirurgicale. Kystes rénaux sont des formations systémiques qui ont une capsule et sont remplis d'une jeune fille et sont formés dans les reins.

Complications en inspiration et après la chirurgie Parmi les complications acceptées de la néphrostomie, on peut noter: Complications du statut de saignement Augmentation urinaire. Cependant, dans de telles situations, les puits tentent de ne pas alourdir le patient avec l'objectif du cathéter et n'effectuent pas une procédure détendue, en le remplaçant par d'autres méthodes de traitement plus formantes. Le public des reins est plus commun à la source. Il m'est très difficile d'appeler cette barrière, il y a de fortes douleurs..

Régime rénal de néphrostome - manger

Néphrostomie à lire sous anesthésie générale. Dans certains cas, il peut être nécessaire d'effectuer une revue et une urographie intraveineuse, une tomodensitométrie des reins et de l'espace rétropéritonéal. À l'intérieur d'un simple kyste, il n'y a que du liquide, transparent ou teinté de jaune. De plus, en raison de la particularité de la pathogénie de l'hydronéphrose dans les maladies oncologiques, la majorité des patients nécessite l'installation d'une néphrostomie des deux côtés, ce qui limite considérablement les possibilités de chirurgie à ciel ouvert.

Un ensemble standard de punaises du sang et d'urine, une analyse biochimique du système, un test sanguin de sucre et de coagulation doivent être effectués. Vue nocturne de la néphrostomie. Modalités de mise en place de la néphrostomie. Comme amélioration, le temps de mise en place de la néphrostomie est dangereusement long. Acceptation des anticoagulants: aspirine, héparine, warfarine, etc. Au lieu d’une catégorie, plus le risque de cancer est élevé.

Articles connexes:

4 réflexions sur "Néphrostome dans un régime rénal”

Dans quels cas ne pas effectuer de néphrostomie? Cette capsule est cousue à la peau avec plusieurs points de suture. La capsule de graisse est séparée par une longueur d'environ 2 cm.

Le retrait de la néphrostomie est effectué après la restauration du flux normal d'urine dans les voies urinaires dans le contexte d'un traitement chirurgical ou chimiothérapeutique. Les néphrostomies sont des tubes minces qu'il faut laver tous les jours, une fois par semaine, cela ne suffit pas, ils sont bouchés avec du sable, des calculs urinaires.

Les pierres de phosphate sont des sels de calcium d'acide phosphorique. À l'intérieur d'un simple kyste, il n'y a que du liquide, transparent ou teinté de jaune. Casser kystes simples contribue rarement à des saignements profuse, à la différence du complexe, qui à la rupture du sang dans l'urine est visible à l'œil nu et peut avoir de graves conséquences en raison de saignements abondants.

Chez certains patients, néphrostomie peut être utilisé pour accéder aux reins des voies urinaires supérieures, l'installation de l'uretère de stents spéciaux, la chimiothérapie, comme une préparation pour un traitement ultérieur chirurgical.

Indications pour la chirurgie de la néphrostomie dans le rein

Un néphrostome rénal est un drainage, un cathéter ou une endoprothèse que les chirurgiens placent pendant une intervention chirurgicale pour éliminer artificiellement l'urine du corps. Des oncologues de l'hôpital Yusupov pratiquent une néphrostomie pour tumeurs malignes de la vessie, de la prostate ou du vagin. La néphrostomie dans les reins contribue à l'écoulement de l'urine en cas de lésion de l'uretère ou de la vessie, après le retrait des calculs coralliens des reins.

La néphrostomie est indiquée dans les cas d'hydronéphrose aiguë et d'anurie post-rénale. Le néphrostome avec hydronéphrose améliore l'état du patient. Le drainage rénal est souvent le seul moyen possible d'améliorer l'état du patient chez lequel le flux d'urine est perturbé et en raison de son accumulation, il existe un risque de mort des tissus rénaux. Lorsqu'un néphrostome est installé dans le rein, les infirmières de la clinique d'oncologie dispensent des soins.

Candidats et docteurs en sciences médicales, principaux néphrologues travaillent à l'hôpital Yusupov. Ils abordent individuellement le traitement du patient. Tous les cas complexes de maladies nécessitant un drainage rénal sont discutés lors de la réunion du conseil d'experts. Les oncologues utilisent diverses techniques pour installer la néphrostomie.

Technique de drainage rénal

Le réglage de la néphrostomie est contrôlé par rayons X ou par ultrasons. Un cathéter est inséré dans le tissu rénal à travers la paroi abdominale. Son bord devrait être dans le rein lui-même. Selon le drainage établi, l’urine est évacuée dans un récipient stérile spécialement installé, l’urinoir, qui est changé régulièrement.

Les oncologues de l'hôpital Yusupov préfèrent la néphrostomie par ponction. Le retour sur cette opération est positif. La néphrostomie percutanée est plus facilement tolérée par les patients diagnostiqués avec le cancer que la chirurgie ouverte. Le kit de néphrostomie comprend une aiguille de ponction en acier inoxydable, un adaptateur pour néphrostomie, un guide-stylet en spirale, un stylet auxiliaire en acier inoxydable pour cathéter, un dispositif pour un cathéter de néphrostomie, un adaptateur en plastique avec connecteur et un entonnoir pour la connexion à un urinoir.

La néphrostomie est une étape préliminaire avant une chirurgie du rein. Il permet la chimiothérapie, ainsi que certains examens spécialisés des tissus des voies urinaires et des reins pour l'inflammation des tissus et des métastases. Avant l'intervention, les médecins de la clinique d'oncologie examinent le patient:

  • analyses générales d'urine et de sang;
  • analyse complète et biochimique du sang;
  • échographie des reins;
  • urographie
  • tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique.

Toutes les études des médecins de l’hôpital Yusupov sont réalisées à l’aide d’équipements de grands fabricants mondiaux. Pour des tests de laboratoire utilisant des techniques modernes. Toutes les études complexes des patients peuvent passer dans des cliniques partenaires.

Combien sont à l'hôpital avec une néphrostomie? La néphrostomie n'est pas considérée comme une procédure particulièrement dangereuse et compliquée. La très grande majorité des patients quittent la clinique d'oncologie quelques heures après l'opération. Si vous suivez des recommandations simples, ils se sentent à l'aise, il n'y a pas de complications. Les médecins ne recommandent pas, après l'effort, d'installer un exercice de néphrostomie, de soulever des poids, de faire des efforts excessifs.

La vie des patients après la néphrostomie

La qualité de vie des patients qui ont été établis pour une néphrostomie est en train de changer. Si une néphrostomie percutanée est pratiquée des deux côtés, aucune urine ne pénètre dans la vessie. Il est évacué dans les urinoirs et il n'y a pas de miction indépendante. Après l'élimination de la raison pour laquelle la néphrostomie par ponction est réalisée, l'urine commence à couler dans la vessie, la miction normale est rétablie, la quantité d'urine libérée par le drainage diminue ou s'arrête.

Si le néphrostome est installé d'un côté, à partir du second rein en bonne santé, l'urine s'écoulera dans la vessie. La quantité d'urine excrétée par l'urètre est inférieure à la normale. Dans certains cas, les médecins recommandent au patient de pincer le néphrostome pendant plusieurs heures. Il est nécessaire de former et de contrôler la récupération de la miction naturelle.

Après avoir installé une néphrostomie, il est conseillé aux patients de s'abstenir de nager pendant 48 heures. Ensuite, vous pouvez prendre une douche, mais l'endroit où le tube est installé dans le rein doit être sec. Le patient doit couper le cathéter, le détacher de l'urinal, couvrir le site de sortie avec un sac en plastique et le fixer sur la peau avec du ruban adhésif. Afin de ne pas enlever la néphrostomie, il est nécessaire d'essuyer doucement avec une serviette, en buvant l'humidité. Une fois que la peau autour du cathéter et le trou de néphrostomie ont cicatrisé, vous pouvez le laver au savon et le sécher. Si une néphrostomie et une fistule de la vessie sont installées, il est déconseillé de prendre un bain, de nager dans la piscine ou dans un bassin, d'aller au sauna ou au bain.

Le régime alimentaire pour la néphrostomie devrait être sans sel. À l'hôpital de Yusupov, les patients se voient prescrire le tableau de traitement numéro 7. Il fournit des conditions favorables au fonctionnement des reins et facilite le travail du corps. Un régime sans sel améliore considérablement les processus urinaires et aide à restaurer la structure des reins. Ils vous permettent de maintenir un rein en bonne santé.

Soins de néphrostomie

La peau autour de la néphrostomie doit toujours être sèche, propre et ne présenter aucun signe d'inflammation. Du trou de néphrostomie ne devrait pas être un écoulement purulent. Un pansement stérile doit être appliqué autour de la néphrostomie. Dans les deux semaines suivant l’installation de la néphrostomie, le bandage de gaze stérile change tous les jours. Comme elle se trouve dans la région lombaire, les infirmières effectuent le pansement. Après la guérison du trou, le pansement peut être changé car il devient sale et humide.

Un changement dans le tube de néphrostomie est nécessaire car l'urine contient toujours des sédiments de mucus, de sels, de fibrine, qui perturbent la perméabilité du cathéter. Le médecin change le tube une fois tous les 2-3 mois. La procédure est effectuée sur une base ambulatoire. Il est recommandé de remplacer l'urinoir tous les 7 jours. Si le sac est endommagé, sale ou dégage une odeur désagréable, il est immédiatement remplacé par un neuf.

Pour que le système de cathéter de néphrostomie fonctionne, l'urinoir doit être au-dessous du niveau des reins. Cela empêche l'urine de retourner aux reins. Si une chimiothérapie est administrée à un patient afin de protéger une personne en bonne santé des effets des médicaments toxiques, les soins de la néphrostomie doivent être portés avec des gants médicaux. Si un patient atteint d'un néphrostome bout à l'estomac et en fait sortir des mottes, vous devez en informer le médecin.

Remplacement de la néphrostomie

Remplacement de la néphrostomie ou re-néphrostomie, les oncologues de l'hôpital de Yusupovskogo effectuent en cas de déplacement, perte du tube de drainage, son blocage avec un excès de sels qui sont présents dans l'urine. Le retrait complet ou le remplacement de la néphrostomie a lieu lors d'une opération nécessitant de la prudence. Il est possible de retirer le drainage d'un rein s'il n'est pas nécessaire de le réutiliser ultérieurement, après la restauration naturelle de la sortie de l'urine.

Afin de vérifier si le système urinaire fonctionne correctement, le tube de drainage est rempli d'une solution spéciale. Il permet une bonne vision de tous les organes urinaires en radiographie. Le néphrostome permanent est établi chez les patients pour lesquels une chirurgie radicale est contre-indiquée en raison des caractéristiques physiologiques de l'organisme ou des stades avancés d'une tumeur maligne.

Les patients demandent souvent: «Si un rein de néphrostomie est installé, combien de temps vivent-ils après l'opération?». L'espérance de vie dépend de la maladie sur laquelle l'opération a été effectuée. La prévision dans chaque cas est individuelle. Un patient peut vivre avec de nombreuses années de néphrostomie s'il est correctement pris en charge.

Cathétérisme rénal

Le cathétérisme rénal est une procédure au cours de laquelle un cathéter est inséré dans le bassin ou l'uretère. Elle est réalisée à l'aide d'un appareil spécial, l'urétrocystoscope, à travers lequel le cathéter urétéral est avancé.

Le cathétérisme rénal est réalisé dans le but de:

  • déterminer la perméabilité de l'uretère et la présence d'obstacles à l'intérieur;
  • éliminer la stagnation de l'urine;
  • bougienage;
  • pyélorétrographie rétrograde;
  • récupération de l'écoulement d'urine dans l'occlusion de l'uretère avec une pierre ou une forme aiguë de pyélonéphrite.

Si le rein est cathétérisé à des fins de diagnostic, après avoir reçu le matériel biologique nécessaire, le médecin retire le cathéter. Avec des indications pour un traitement thérapeutique, le cathéter dans le rein est laissé pour une durée indéterminée. Vous pouvez y introduire de la drogue dans les reins.

Contactez l’hôpital Yusupov si vous avez besoin d’une néphrostomie. Le coût de l'opération peut être clarifié en appelant la clinique.

Remplacement de la néphrostomie

Les reins sont un organe important de notre corps. Ils forment l'urine et contribuent également à son élimination, tout en nettoyant le sang des substances toxiques étrangères. En cas de troubles pathologiques, l'urètre échoue et l'organe cesse alors de fonctionner pleinement. Si cela se produit, les médecins vous conseillent d'installer une néphrostomie pour normaliser la miction. Un néphrostome rénal est un tube de drainage qui est inséré dans le corps du patient avec des ultrasons ou des rayons X. L’opération d’installation d’équipement de drainage est appelée néphrostomie. Le dernier point de pose du tube est un appareil cup-pelvis, qui est responsable du processus de fabrication et d'élimination de l'urine du corps.

But de la néphrostomie

Le tube de drainage placé dans le rein sert d’adaptateur pour l’urine. L'urine obtenue est librement affichée dans un récipient spécial qui ressemble à un récipient, qui est un sac d'urine.

En règle générale, cette manipulation chirurgicale est pratiquée sur les personnes atteintes d'un cancer afin de stabiliser le processus d'élimination de l'urine du corps.

Combien vivent avec une néphrostomie? Avec des soins appropriés, avec un tube de drainage peut vivre de 10 à 20 ans.

Lors de l'installation de la néphrostomie élimine la plupart des anomalies pathologiques, ainsi que l'amputation du rein.

Comment soigner la néphrostomie

Après la chirurgie, le drainage par néphrostomie doit être soigneusement préservé et soigné. Après avoir terminé l’intervention chirurgicale, le patient quitte le centre médical et s’acquitte de toutes les mesures préventives obligatoires prescrites par le chirurgien. Il effectue ses interventions à domicile.

Avant d'être renvoyé chez lui, le patient reçoit des conseils avisés sur la prise en charge de la néphrostomie après la chirurgie. Par exemple, toute activité physique est strictement interdite, car l'appareil pourrait tomber du trou percutané. Ensuite - aide pour un régime alimentaire spécial (tableau 7 généralement recommandé), ainsi que des exercices de respiration.

La prise en charge de la néphrostomie implantée comprend les points suivants, obligatoires:

  • Chaque jour, il est nécessaire de laver le tube de drainage avec une solution stérile spéciale.
  • La ponction doit être traitée quotidiennement avec un antiseptique. Pour éviter que la coupe ne saigne, il est recommandé d’appliquer une compresse de gaze, qui doit être changée tous les deux ou trois jours.
  • Il est nécessaire de surveiller la quantité d'urine dans le récipient. Dès qu'il est rempli, il y a une menace d'injection inversée d'urine dans le rein, ce qui engendre de graves complications, notamment la formation d'une inflammation grave et le développement d'une maladie infectieuse ou du DAI.
  • S'il y a une infection dans l'organe affecté, il est nécessaire de rincer le rein. À ces fins, le patient se voit implanter deux néphrostomies. L'urine est éliminée par un tube et la solution saline passe par le second.
  • Il est important de se rappeler que toutes les manipulations associées à la néphrostomie et à l'ensemble complet doivent être portés avec des gants spéciaux. L'équipement doit être stérile et étanche.
  • Il est strictement interdit de prendre un bain, de se rendre au bain et dans d’autres lieux similaires au cours des premières semaines qui suivent l’opération.
  • Si une personne est dans un état grave, elle a besoin de l'aide d'un étranger. L'urinoir du conteneur doit être vidé à temps.
  • Les soins à domicile des femmes enceintes doivent être effectués exclusivement sous la surveillance d'un médecin. À la moindre déviation, le tonus utérin est perturbé et la vie du futur enfant sera mise en danger. Par conséquent, il est recommandé d'appeler le médecin local à domicile ou, si possible, de le consulter vous-même.

Vous pouvez vivre longtemps avec la néphrostomie implantée sans ressentir de gêne. Si vous suivez toutes les recommandations du médecin, le risque de récurrence de la maladie ainsi que le développement de maladies virales sont réduits à zéro.

Réhabilitation

Après l'opération, le patient est transféré à l'unité d'hospitalisation, où des activités de rééducation sont menées. Pour commencer, le sel est complètement exclu du régime alimentaire du patient, même dans les plus petites proportions. Chaque jour, le patient est traité avec une plaie et un bandage de gaze est changé. Initialement, pendant la période postopératoire, le personnel médical prend en charge la personne, mais après quelques jours, il est autorisé à rentrer chez lui, où il continue de se réadapter.

Conditions spéciales pour la réhabilitation des femmes dans la situation. Avec le tube de drainage, il est très difficile pour certains membres du beau sexe de se déplacer, mais grâce au dispositif implanté, le risque pour la mère et l’enfant est considérablement réduit. En ce qui concerne le travail, dans 85% des cas, une césarienne est pratiquée bien que, à la demande de la parturiente, elle puisse passer naturellement. Si une néphrostomie est nécessaire entre 6 et 7 mois de grossesse, la femme reste en attente après la chirurgie dans un établissement médical.

Ainsi, des conditions optimales sont créées pour l'organe endommagé, ce qui permet à l'organe régénéré de se régénérer beaucoup plus rapidement. Une autre condition préalable à une rééducation réussie est un traitement soigneux de la plaie. Pour exclure la possibilité d'entrer dans une infection dangereuse, ainsi que le développement de processus inflammatoires.

L'activité physique est exclue, sinon le tube pourrait tomber. Malgré toutes les incohérences et la situation déplorable, il est nécessaire de respecter les recommandations établies pour une régénération réussie du rein.

Mais que se passe-t-il si le drainage est soudainement tombé? Il est strictement interdit de faire l'installation du tube tombé. Seul un spécialiste dans ce domaine, guidé par ses connaissances et ses équipements spéciaux, peut se remettre.

But du tube de drainage

Le plus souvent, la néphrostomie est nécessaire pour le traitement des patients symptomatiques avant tout atteints de cancer. Elle est menée, notamment, dans la fourniture de soins palliatifs. L’indication de cette chirurgie est la présence d’une tumeur maligne qui serre l’uretère et empêche donc la libération naturelle de l’urine par l’un ou les deux reins.

Le drainage peut être prescrit pour la lithiase urinaire aiguë, en cas d'inopérabilité du patient (en raison de son âge ou de son état général), ainsi que pour l'association de cette maladie avec le cancer. La néphrostomie est nécessaire pour prévenir de telles conséquences graves de l'accumulation de fluide dans les reins, telles que l'hydronéphrose (expansion pathologique de cet organe) et la pyélonéphrite (inflammation conduisant à la destruction irréversible du tissu rénal et à la survenue d'une insuffisance aiguë dans ce contexte). Avec de telles conséquences, le dysfonctionnement d'un organe est presque impossible à corriger.

Dans certaines circonstances, une néphrostomie peut être pratiquée pour accéder aux voies urinaires supérieures, pour insérer des endoprothèses spéciales, pour la mise en œuvre d'une chimiothérapie et également comme étape d'une future intervention chirurgicale. Dans la pratique médicale, il existe également des exemples de drainage rénal pour des recherches ultérieures.

Contre-indications pour la néphrostomie

Il existe des contre-indications pour l'installation d'une néphrostomie dans le rein. L'opération n'est pas réalisée si la coagulation sanguine du patient est altérée. De tels problèmes existent en présence d'hémophilie ou de thrombocytopénie. L’acceptation de médicaments anticoagulants est également un obstacle à la néphrostomie.

En outre, ces médicaments (anticoagulants) ne sont pas seulement l’héparine, la warfarine, etc., mais même l’aspirine ordinaire, disponible dans tous les pharmacies de médicaments à domicile. Si, en fonction des signes vitaux, une interruption de la consommation d'anticoagulants est autorisée, l'installation de la néphrostomie peut être simplement différée. Le patient prend la décision finale après avoir consulté le médecin traitant.

Préparation de la néphrostomie

Préparer l’installation d’un tube de drainage n’est pas différent de la préparation à la plupart des autres interventions chirurgicales. Avant de procéder directement à des interventions chirurgicales, il est nécessaire de:

  • Pour passer une numération sanguine complète;
  • apprendre la composition biochimique et déterminer le niveau de glucose dans le sang;
  • trouver l'indice de coagulation du sang;
  • faire passer l'urine pour une analyse générale;
  • effectuer une échographie.

En outre, le médecin peut prescrire une urographie (générale et intraveineuse), ainsi qu'un scanner des reins et de l'espace rétropéritonéal par tomodensitométrie.

Certains patients se demandent souvent s'ils ont besoin d'antibiotiques avant la néphrostomie. La réponse est sans équivoque: «Non!» Le traitement antibactérien est prescrit exclusivement à la fin de l'intervention chirurgicale. En règle générale, il ne faut pas plus de cinq à sept jours - une procédure standard de prise d'antibiotiques.

Comment installer

L'intervention chirurgicale est réalisée dans une salle d'opération équipée de manière appropriée. En règle générale, chez les patients cancéreux, l’installation est réalisée par ponction percutanée sous contrôle échographique ou radiologique. En outre, cette procédure est possible lors d'une intervention ouverte ou laparoscopique. Cependant, la première méthode est plus courante. Il consiste à percer des tissus mous dans la région lombaire. Une aiguille de ponction est maintenue dans la cavité rénale. Ensuite, un cathéter est installé à sa place, reliant l’organe à l’urinoir.

Aujourd'hui, il s'agit de la méthode de néphrostomie la plus sophistiquée et la plus sûre, qui est beaucoup plus facile à transférer aux patients qu'une intervention chirurgicale à ciel ouvert. Ce dernier conduit assez souvent à une complication irréparable, telle qu'une infection du rein et des saignements abondants, un écoulement urinaire. Et si un tel drainage rénal avec une pierre dans le rein est toujours permis, il est extrêmement rare en oncologie, car la plupart des patients doivent connecter les reins avec un urinoir des deux côtés, ce qui rend en réalité une opération ouverte impraticable.

Soins de néphrostomie

Après avoir installé le néphrostome dans les reins, le patient, dans la plupart des cas, quitte l'hôpital un jour plus tard. Le médecin explique en détail au patient ou à ses proches comment effectuer, après sa sortie de l'hôpital, des soins de qualité pour la néphrostomie à domicile. Condition préalable: après le drainage, le patient ne doit pas être soumis à un effort physique grave. Il faut abandonner le sport. Quant aux soins immédiats à la maison pour la néphrostomie, ils comprennent:

  1. Rinçage quotidien du cathéter avec une solution saline normale (NaCl 0,9%) à l’aide d’une seringue de 10 "cuves" (utiliser 5-10 ml de solution).
  2. Vidange rapide du mochesbornik. Il y a une marque correspondante dessus, après quoi l'urine doit être rincée par une ouverture spéciale, hermétiquement fermée. Sinon, le retour d'urine est possible, ce qui engendre de graves complications.
  3. Remplacement de l'urinal par un nouveau stérile (effectuer cette manipulation chaque semaine).
  4. Régulièrement, une fois toutes les deux semaines, le patient doit être examiné par un urologue ou un chirurgien pour une fixation fiable par cathéter. Si la fixation est affaiblie, le médecin est obligé de la consolider.
  5. La zone où le tube traverse la peau doit être recouverte d'un pansement stérile. Il est remplacé tous les deux jours.
  6. Le patient doit être dans une position telle que la néphrostomie ne soit pas trop serrée, ni pliée ni tordue (cette dernière peut empêcher l'écoulement de l'urine).

Une condition plus importante pour le fonctionnement normal du drainage est l'observance d'un régime sans sel. Sinon, le sel pourrait s'accumuler dans le corps, ce qui obstruerait le tube et entraverait le flux normal d'urine.

Ne pas suivre les procédures et les règles ci-dessus est lourde de conséquences, pouvant aller jusqu'à l'inflammation.

Connaissance du terme

Dans la terminologie médicale, il y a un mot avec lequel tout le monde n'est pas familier. Qu'est-ce que c'est - la néphrostomie? Il est représenté par un ensemble d'instruments médicaux, parmi lesquels les principaux sont le drainage, les cathéters et les stents. Ils sont mis à une personne, si nécessaire, une intervention dans son corps. Le processus de néphrostomie est utilisé pour extraire l'urine du corps humain par une intervention artificielle consistant à établir un drainage.

Le néphrostome dans le rein est réglementé, sous observation radiographique ou échographique. Le cathéter est inséré à travers les parois abdominales et tombe directement dans le tissu rénal. Un bord doit toujours être situé dans l'organe qui subit une néphrostomie. Le drainage fourni est connecté à un conteneur spécialement installé, appelé urinoir. C'est-à-dire que l'urine sera affichée Les conditions préalables pour ce conteneur sont la stérilité et un remplacement régulier. En pratique médicale, on utilise généralement une ponction sous-cutanée, due à la complexité de la réalisation d'une opération à ciel ouvert chez des patients atteints d'un oncologie diagnostiqué.

Une procédure de néphrostomie est nécessaire à la suite d'opérations effectuées pour retirer des calculs de la cavité rénale, ainsi que d'une lésion de l'uretère ou du rein. En plus des cas de CIM-10, la néphrostomie peut également être utilisée en présence d'un cancer, qui affecte les organes génitaux féminin et masculin et la vessie. Parfois, cette procédure est effectuée en cas de diagnostic d'hydronéphrose, d'anurie et de quelques autres. Sur la photo de la néphrostomie ci-dessous, vous pouvez voir à quoi ça ressemble.

Gestion de la néphrostomie

De quoi s'agit-il - les néphrostomes, nous avons envisagé, nous allons maintenant nous familiariser plus en détail avec la procédure elle-même. Comme mentionné précédemment, la néphrostomie aide le corps humain à fonctionner et à éliminer les déchets, en éliminant artificiellement l'urine des reins. Le cathéter ou stent participant est passé à travers la peau dans le tissu rénal et se termine dans le pelvis rénal. En se déplaçant le long du cathéter, l'urine pénètre dans l'urinoir sans assistance d'un tiers. En fait, le néphrostome peut être appelé drainage rénal intraluminal. L'ensemble de la procédure est dans la nature d'une intervention chirurgicale.

Raisons possibles d'utilisation

Quand le besoin se fait-il pour cette procédure? Le premier besoin survient après certaines opérations. Le néphrostome s’établit généralement après l’élimination des formations coralliennes dans les reins, avec atteinte de l’uretère et des reins, en cas de violation de l’écoulement de l’urine, provoquée par le développement de processus tumoraux dans la vessie, ainsi que par des organes génitaux féminins ou masculins. Entre autres choses, il est utilisé comme une intervention urologique indépendante réalisée dans une hydronéphrose aiguë, une anurie post-rénale, etc. Ceci est très important, car la présence prolongée d'un problème dans le flux urinaire peut entraîner l'apparition de lésions irréversibles et la destruction des tissus des organes.

Quand il n'y a pas besoin?

Il existe un certain nombre de cas dans lesquels il ne peut y avoir de néphrostomie dans le rein. Parmi eux se trouvent:

  • Diagnostic d'une maladie hémophilique et d'une thrombocytopénie chez un patient. Ces maladies provoquent un certain nombre de désordres dans le processus de coagulation du sang. L'hémophilie est une maladie héréditaire qui cause une violation de la coagulation du sang. La thrombocytopénie, à son tour, est une pathologie caractérisée par la présence d’un nombre réduit de cellules plaquettaires dans le corps qui circulent dans le liquide sanguin périphérique.
  • Le phénomène d'augmentation incontrôlée de la pression artérielle due à divers facteurs, tels que les maladies héréditaires ou acquises, etc.
  • L'utilisation d'anticoagulants, qui, par leurs effets sur l'organisme, entraînent une violation des processus de coagulation du sang et empêchent également la formation de caillots sanguins.

Prérequis et préparation

Réaliser une telle procédure dans un hôpital de jour nécessite des tests standard préalablement à l'opération, tels que des tests sanguins cliniques et biochimiques, l'analyse de l'urine et l'ensemencement pour la flore, le coagulogramme et doit également être soumis à une échographie rénale. Parfois, il peut être nécessaire de demander à un patient de subir une procédure de revue de l'urographie avant une chirurgie, ainsi qu'une tomographie par ordinateur de la cavité rétropéritonéale et des reins.

Dans la plupart des cliniques, les patients hospitalisés pour néphrostomie peuvent effectuer des examens complémentaires des organes urinaires par un examen instrumental. Si les analyses de sang et d'urine susmentionnées ont été effectuées, il n'est pas nécessaire de les modifier, car elles sont déjà introduites dans le complexe hospitalier. Il est important de savoir que les tests ont une certaine date d'expiration, après quoi ils doivent être passés à nouveau.

Antibiotiques et Néphrostomie

L'utilisation d'antibiotiques avant la néphrostomie n'est pas recommandée à titre préventif. En cas d'infection des voies urinaires, il est nécessaire de commencer à prendre des agents antibactériens à l'avance. La destruction d'une infection existante avec des médicaments en cas de néphrostomie doit être effectuée sous la surveillance attentive du médecin traitant. C'est le médecin qui est obligé de choisir le dosage et de surveiller la présence et la manifestation des éventuels effets secondaires. Le fait est que la maladie existante peut provoquer une inflammation de la vessie et qu’il est donc parfois impossible de se passer d’antibiotiques même au cours de cette procédure. Dans la plupart des cas, le patient est laissé au traitement hospitalier de jour.

Processus de néphrostomie

Comment la néphrostomie est-elle installée et enlevée? La pratique oncologique se concentre souvent sur la ponction percutanée, réalisée sous contrôle d'ultrasons ou de radiographies. Le patient reçoit une anesthésie par voie intraveineuse dans une salle d'opération spécialement équipée, où se déroulera tout le processus de néphrostomie. Elle peut également être réalisée lors d'opérations ouvertes et laparoscopiques causées par un kyste ou une tumeur du rein, affectant uniquement la substance corticale.

Lors de la ponction percutanée, les tissus mous de la région lombaire sont doucement enfilés avec une aiguille spéciale, qui est ensuite injectée dans le pelvis rénal. Le canal formé devient un lieu de maintien et la literie du cathéter est connectée à l'urinoir.

Après le retrait de la néphrostomie, il n'est pas recommandé au patient de subir un effort physique difficile. Un canal dans le corps, formé à la suite d'une ponction, laissera sortir l'urine pendant un certain temps. C'est pour cette raison que le sujet traitant a besoin de repos des charges sur le corps.

Besoin de ponction percutanée

Le processus de néphrostomie se produit plus souvent avec une ponction percutanée qu'avec une coupure au bas du dos, au niveau du rein. Cela est dû au fait que les patients diagnostiqués en oncologie subissent de telles opérations dans la région lombaire. En outre, il existe diverses caractéristiques pathogéniques de l'hydronéphrose dans le cancer du rein. Dans de tels cas, la présence d'une néphrostomie est nécessaire des deux côtés. En d'autres termes, l'exécution de cette procédure en utilisant une coupe dans la région lombaire entraînera des difficultés lors d'opérations ouvertes.

Soins aux patients

Dans la plupart des cas, après l'opération chirurgicale d'introduction du cathéter, le patient est évacué et les soins sont prodigués à domicile. La néphrostomie doit être dans une position fixe et ne pas être sujette à des secousses, des contractions. L'activité physique et sportive lors de la présence dans le corps d'un tel appareil ne sont pas recommandées, jusqu'à son retrait. Le retrait du cathéter des reins n’est effectué qu’après la reprise de l’écoulement de l’urine et son introduction dans un état stable et normal.

À des fins prophylactiques et pour un fonctionnement stable à long terme de la néphrostomie, il est nécessaire de la rincer régulièrement avec des solutions physiologiques stériles. Le remplacement de la néphrostomie est également recommandé. Ce processus s'appelle la néphrostomie. Cependant, cette opération doit être effectuée dans les 24 heures qui suivent la chute ou l’obstruction du tube au moyen de sels contenus dans l’urine.

Le tube ou le cathéter de drainage est retiré à la suite de la récupération complète de l'écoulement urinaire, dont le traitement chirurgical ou chimiothérapeutique a perturbé le travail. Avant de procéder à l'élimination de la néphrostomie, il est nécessaire de vérifier le fonctionnement des voies urinaires. Cela se fait en introduisant un colorant dans la cavité du tube de drainage. Dans la plupart des cas, l'élimination du drainage a lieu deux à trois semaines après la chirurgie.

Conclusion

En résumé, nous pouvons conclure que la néphrostomie est un terme médical désignant les cathéters et les drains utilisés pour prélever l'urine des reins, en l'absence de la possibilité d'une élimination normale par les canaux urinaires. Cette procédure est réalisée le plus souvent en raison d'une ponction percutanée. Cette procédure s'appelle une néphrostomie.

Néphrostome - qu'est-ce que c'est, pourquoi est-il nécessaire, quand et comment est-il effectué et est-il nécessaire? Les réponses à toutes ces questions ont été examinées ici, et le lecteur peut maintenant utiliser ces informations.

But de la manipulation

Le but principal de l’installation de néfrastome est de restaurer et de normaliser le flux d’urine sortant d’un ou des deux reins, ce qui est le plus souvent nécessaire pour les patients atteints de cancer.

L'absence d'excrétion normale de l'urine est dangereuse et menace de causer des dommages incessants aux tissus rénaux, qui sont complètement détruits. Autrement dit, le dysfonctionnement rénal peut devenir irréversible.

Dans certains cas, le drain des patients est installé temporairement et est utilisé pour approcher les voies supérieures de l'appareil urinaire (uretère et reins).

Une fois les fonctions rénales rétablies, la stomie est retirée. Mais dans les cas graves (avec des dommages irréversibles et importants aux tissus), le cathéter peut rester pour toujours.

Le néphrastome est également utilisé pour la lithotripsie (concassage intrarénal de pierres), pour la chimiothérapie, l’installation d’endoprothèses ou la préparation d’une opération ultérieure.

En outre, l'opération peut être effectuée pour la mise en œuvre d'examens spéciaux. Une personne a besoin d'un écoulement artificiel d'urine avec sa perturbation naturelle.

L'opération peut être effectuée dans le cas de certaines maladies et processus pathologiques:

  • urolithiase;
  • tumeurs dans le bassin (kystes dans les reins, formation de tumeurs dans le vagin, la prostate, la vessie);
  • dans l'hydronéphrose aiguë;
  • avec anurie excrétoire;
  • lors de l'enlèvement des pierres de corail;
  • avec des sténoses de l'urètre et de l'uretère;
  • avec une atteinte métastatique des organes abdominaux et en cas de compression du corps par des agrégations tumorales.

La restauration de l'écoulement urinaire empêche le développement d'une hydronéphrose (expansion dans le système abdominal du corps), de formes aiguës d'insuffisance rénale, de pyélonéphrite (inflammation des tissus rénaux).

En cas d'urgence, il est important de commencer par éliminer le liquide accumulé, après quoi il est question de rétablir le flux naturel de l'urine.

Contre-indications à la chirurgie

Toutes les contre-indications à la chirurgie sont établies par le médecin traitant ou la consultation.

Les principales restrictions pour l'installation de la néphrostomie:

  • l'hypertension, qui ne peut pas être corrigée;
  • maladies liées aux troubles de la coagulation, antécédents de thrombocytopénie ou d'hémophilie;
  • les anticoagulants ou les anticoagulants, tels que l'héparine, l'aspirine, etc.: ils doivent être arrêtés au plus tard une semaine avant l'opération.

Activités préparatoires

La préparation avant la néphrastomie est réalisée ainsi qu'avant les autres opérations.

Premièrement, le patient doit réussir un ensemble de tests standard (urine, sang). Divers examens sont effectués (analyse biochimique, ensemencement sur microflore, vérification du temps de coagulation et du taux de sucre dans le sang).

En l'absence de contre-indications à la chirurgie après analyse, une échographie des reins et une radiographie sont effectuées.

Après avoir déterminé la maladie et le volume de liquide accumulé dans les reins, des examens supplémentaires peuvent être prescrits:

  • tomodensitométrie des reins;
  • l'urographie;
  • tomodensitométrie pour l'espace péritonéal.

Le patient est examiné par un anesthésiste, sa réaction à l'anesthésie et à d'autres médicaments est déterminée.

Un traitement antibactérien spécial n'est pas attribué avant une opération planifiée.

Lorsque l'inflammation dans la vessie et la propagation de l'infection, la prise de médicaments antibactériens vise à éliminer le processus inflammatoire. Ils sont prescrits par le médecin dans le dosage et le volume requis.

Cours d'opération

Il existe deux types de chirurgie pour appliquer une néphrostomie dans la cavité rénale:

  • ouvert (peropératoire);
  • néphrostomie par ponction percutanée.

À l'ancienne - douloureuse et imprévisible

Une opération à ciel ouvert est caractérisée par l'installation d'une stomie (drainage) lors d'une chirurgie abdominale du rein.

Pour ce faire, dans la région lombaire, des tissus sont coupés à l'organe endommagé. Lorsque vous atteignez la capsule de graisse rénale, elle est cousue à la peau et suturée en quelques points de suture.

Ensuite, au même niveau, le rein et le bassin sont coupés, où un tube en caoutchouc est inséré. Il est fixé, cousant à la peau avec un point. Le reste de l'incision cutanée est suturé.

Manière moderne avec des conséquences minimes

La chirurgie de ponction est caractérisée par une ponction de la peau dans la région de l'organe affecté. Afin de pénétrer dans la zone nécessaire, le médecin opère à l'aide d'un examen échographique ou radiologique.

Le tube en caoutchouc est fixé à un récipient de collecte spécial avec une valve dans laquelle l'urine va s'accumuler pendant la période de stomie dans le rein.

Les experts conseillent de changer fréquemment le tube car des dépôts de sel s’y accumulent. La durée de l'opération est d'environ une demi-heure.

Après la fin de la période de récupération, le drainage est éliminé et la fistule est retardée indépendamment de plusieurs semaines.

Soins de drainage

Fondamentalement, après l'opération, le patient est renvoyé chez lui le même jour avec des instructions détaillées du médecin traitant. Le patient ne doit pas faire du sport ni faire de l'exercice.

Les soins appropriés à la néphrostomie et la mise en œuvre de mesures préventives visant à protéger contre une possible inflammation du rein sont également importants. Un régime sans sel est nécessaire pour que le flux d'urine ne s'attarde pas.

Après une chirurgie abdominale nécessite des soins standard. Le tube est retiré après l'apparition d'un passage fistuleux pour le rejet de fluide.

Quel que soit le moment choisi pour le cathéter, il nécessite des précautions particulières:

  1. Pour éviter toute infection urinaire, il est conseillé de drainer régulièrement le drainage avec une solution saline.
  2. En outre, la zone de la plaie de ponction doit être propre, elle doit être lavée avec des solutions antiseptiques (furaciline ou chlorhexidine), en appliquant un pansement stérile.
  3. Nettoyage périodique de l'urinoir. Sur le sac, il y a un fermoir hermétique et une étiquette spéciale indiquant le niveau de liquide auquel le dispositif doit être changé. En cas de changement intempestif de l'emballage, le retour de l'urine dans le pelvis rénal est possible. De ce fait, il est possible que le rein soit infecté, il y a des couches de divergence et une augmentation de la pression.
  4. Lavage constant du rein. Un drainage actif doit être utilisé. Pour ce faire, mettez dans le bassin 2 stomies. En introduisant l’antiseptique dans une stomie, la seconde sort avec un liquide de lavage à l’urine stagnante et des résidus de sable.

Complications possibles

Les complications primaires sont liées au processus de chirurgie et au placement de la stomie.

Par exemple, lors d'une intervention chirurgicale avec une coupure, vous pouvez endommager l'artère proche du rein. De ce fait, il existe une forte hémorragie dans la graisse rétropéritonéale avec apparition d’un hématome rétropéritonéal.

Le risque d'hématome réside dans son infection, qui nécessitera une intervention chirurgicale dans cette zone. Aussi dans l'urine peut apparaître du sang, en raison de ce que le médecin pose le mauvais diagnostic et prescrire un traitement incorrect.

Les complications secondaires sont associées à une infection de l'organe. La pyélonéphrite de type secondaire postopératoire se caractérise par un développement agressif et est mal éliminée par la thérapie antibactérienne.

Il est possible de corriger le processus pathologique avec des antibiotiques modernes.

Opinion du patient

Rétroaction d'un homme à qui on a administré une néphrostomie dans le rein en raison d'une maladie.

Le néphrostome est retiré après la normalisation de l'écoulement de l'urine dans l'urètre. Avant cela, la perméabilité des canaux est vérifiée en introduisant un colorant dans le tube.

Vous devez contacter les professionnels qui respectent les normes de sécurité européennes et qui possèdent les certificats appropriés.

Plus D'Articles Sur Les Reins