Principal Anatomie

Soins d'urgence pour la séquence d'action de la colique rénale

Afin de divulguer entièrement le sujet «Premiers soins pour la colique rénale», vous devez connaître la nature de cette pathologie. La colique rénale est une douleur aiguë provoquée par des crampes dans la région lombaire. Le plus souvent, il est causé par une augmentation de la pression dans le bassin du rein due à une violation de l'écoulement de l'urine ou au mouvement de calculs dans l'uretère.

Afin de diagnostiquer correctement les coliques et de commencer à l’aider, vous devez connaître les symptômes de la maladie, notamment:

  • Apparition soudaine de douleur pouvant survenir après un effort physique excessif et au repos.
  • Douleurs coupantes et aiguës de nature variable.
  • Augmentation de la miction d'uriner.
  • Nausée possible, vomissements, vertiges en raison d'une irritation du plexus solaire et du péritoine.
  • Augmentation possible de la pression artérielle en raison d'une colique rénale prolongée.

Ce que vous devez faire avant l'arrivée du médecin

Maintenant que nous connaissons les symptômes de la maladie, nous devons déterminer le volume des actions nécessaires avant l’arrivée du médecin. Les premiers secours consistent à utiliser trois actifs fixes: antispasmodiques, analgésiques et chaleur.

S'il n'y a pas de médicaments en main, la meilleure solution serait d'utiliser un coussin chauffant ou un sac de sable chauffé. Appliquez-les à l'endroit de la plus grande concentration de douleur. Si pendant une demi-heure la douleur reste la même, cela vaut la peine de prendre un bain de siège avec de l’eau chaude. L'effet de la température élevée élimine les spasmes de l'uretère à l'emplacement de la pierre.

Si les mesures ci-dessus n'ont eu aucun effet en cas de colique rénale, des médicaments antispasmodiques ou anesthésiques peuvent être administrés par voie intramusculaire. Il est préférable d'utiliser analgin, baralgin, omnopon, mais-silos.

Procédure d'apparition d'une attaque

Les soins d'urgence comprennent la séquence d'actions suivante:

  • Fournir au patient le maximum de paix.
  • Appliquez des traitements thermiques pour éliminer les spasmes et améliorer le flux d'urine.
  • Utilisez des antispasmodiques et des analgésiques.
  • Avec l'inefficacité des activités ci-dessus pour commencer l'introduction de médicaments (morphine, promedol, etc.). Leur utilisation et l'utilisation de la chaleur sont contre-indiquées sauf si une pathologie chirurgicale aiguë a été exclue.
  • Si la pierre est située dans la partie pelvienne de l'uretère, un blocage du cordon spermatique ou du ligament rond de l'utérus est effectué. Le blocus périphérique n'est pas recommandé en raison du risque de rupture de la capsule rénale, qui est dans un état de tension.
  • Si rien n'y fait, le patient doit être hospitalisé d'urgence en chirurgie ou en urologie, où une intervention chirurgicale ou un cathétérisme de l'uretère sera pratiqué.
  • Avec le développement de la pyélonéphrite aiguë, le patient est hospitalisé de toute urgence à l'hôpital sans tenter de mener à bien le traitement susmentionné.

Médicaments essentiels

Les premiers secours en présence de médicaments comprennent plusieurs régimes:

2 ampoules (2 ml chacune) mais par voie intramusculaire. Puis, dans une seringue séparée, prélevez 1 ampoule (5 ml) de spasmalgone ou de baralgin. Il est piqué trop par voie intramusculaire. Les symptômes doivent disparaître dans la demi-heure qui suit l’application de ces médicaments. Si la douleur persiste, vous pouvez utiliser des kétans.

Prendre 2 comprimés de non-spi oral, 1 comprimé de spasmalgone et dexalgin. Si des nausées et des vomissements se sont joints, buvez 1 comprimé de cerucal.

Symptômes, diagnostics et facteurs déclencheurs de la maladie

Colique rénale - attaque de douleur aiguë, associée à un écoulement urinaire altéré du pelvis rénal, mais pouvant survenir pour d'autres raisons. L'attaque peut durer longtemps et se produire à la fois pendant l'exercice et pendant une période de calme.

La douleur s'étend à l'abdomen, à la cuisse, à l'épaule, au périnée et aux organes génitaux. Des vertiges, une pression artérielle élevée, des nausées et des vomissements peuvent survenir.

S'il y a un processus inflammatoire, la température peut augmenter. Mais de tels symptômes ne surviennent pas toujours, ils peuvent parfois être épuisés.

Il est nécessaire de différencier les spasmes associés à une insuffisance rénale et à une appendicite aiguë lorsque les symptômes du péritoine irrité sont présents. Le plus souvent, le diagnostic de la cause d'une attaque ne présente pas de difficulté particulière, car les patients changent d'urine, il y a des mictions fréquentes et des douleurs dans le quadrant supérieur lors de la palpation.

Facteurs pouvant provoquer une attaque de colique rénale:

  • violation du régime alimentaire;
  • excès ou manque de liquide;
  • consommation d'alcool;
  • conduire sur une mauvaise route;
  • stress physique ou mental;
  • les infections.

Premiers soins pour une crise.

L’engagement d’un traitement favorable et efficace est le premier secours approprié et une hospitalisation urgente. Les mesures de traitement sont autorisées si le diagnostic est établi plus tôt et que vous ne doutez pas de son exactitude.

Pour fournir les premiers soins en cas de coliques néphrétiques, vous devez avoir une idée des méthodes permettant d'arrêter une attaque. L'élimination urgente de la douleur aiguë est la tâche principale des premiers secours, qui peut être résolue à l'aide de procédures thermiques et de l'utilisation de médicaments antispasmodiques et anesthésiques.

Algorithme de premiers secours:

  • appeler un médecin;
  • assurer la paix;
  • identifier le côté et l'endroit où la douleur est intense;
  • contrôler la température;
  • recueillir l'urine pour un examen visuel;
  • posez un coussin chauffant sur la région lombaire ou remplissez le bain d'eau;
  • faire des injections d'un des médicaments antispasmodiques et anesthésiques énumérés: noshpa, baralgin, ketan, cystenal, papaverine.

Si les procédures n'apportent pas l'effet souhaité, vous pouvez utiliser le médicament. Le meilleur médicament contre la douleur est le barallgin. Vous ne pouvez pas utiliser de diurétiques, car leur utilisation peut provoquer le mouvement d'une pierre dans l'uretère ou d'autres effets indésirables.

L'attaque devrait être arrêtée dans les 2-3 heures. En l'absence d'effet positif, une hospitalisation d'urgence dans le service d'urologie est nécessaire.

Si une attaque de colique rénale est compliquée par une pyélonéphrite aiguë et que la température est élevée, les procédures thermiques ne doivent pas être effectuées, il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin.

Dans la plupart des cas, le réchauffement accru du point sensible réduit la douleur ou le soulage complètement.

Une assistance adéquate et opportune permettra de rétablir le fonctionnement de l'organe et d'éviter des complications graves.

Ensuite, il est nécessaire d’être examiné par un médecin qui vous prescrira un examen plus détaillé et un traitement plus approfondi en fonction de la gravité de la maladie.

Prendre des antibiotiques, installer un stent pour l'écoulement de l'urine, un blocage de Novocain, une chirurgie - il existe de nombreuses options de traitement.

Restrictions et contre-indications pour les premiers secours

La colique rénale provoque une douleur intense qui doit être éliminée de toute urgence. À condition que ce ne soit pas difficile si vous connaissez la liste des actions nécessaires.

Les soins d'urgence pour les coliques néphrétiques doivent être pris en compte:

  • l'âge du patient;
  • la présence de maladies concomitantes;
  • causes d'attaque.

Une personne âgée présentant une liste de maladies a besoin d’être soignée avec soin, car un bain chaud est une charge pour le corps. S'il a subi un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, le bain ne doit pas être pris. Il est nécessaire de mettre du plâtre à la moutarde sur un point sensible, un coussin chauffant, du sable chaud.

Vous ne pouvez pas faire d'injections d'analgésiques, sans savoir comment ils vont interagir avec les autres médicaments que le patient a pris avant l'attaque.

Les premiers secours dans de tels cas devraient être d’appeler un spécialiste qui prendra des mesures urgentes pour éliminer l’inconfort. Il connaît clairement l'algorithme de premiers secours, qui consiste à établir un diagnostic préliminaire et à aider aux indications correspondantes.

Caractéristiques de la colique rénale

Ce qui se passe

Cette affection est causée par une violation de l'écoulement de l'urine due à l'étirement du pelvis rénal.

Lorsqu'un obstacle apparaît dans le trajet de l'urine, les phénomènes suivants se produisent:

  • le bassin rénal est trop rempli, la pression monte dedans,
  • la congestion veineuse se produit,
  • une ischémie rénale se développe (œdème des tissus interstitiels, étirement de la capsule rénale).

Les origines de la pathologie

Parmi les causes de cette maladie conduisent:

  1. Migration du calcul.
  2. Occlusion des masses caséeuses ou du caillot sanguin de l'uretère.
  3. Tuberculose et tumeurs du système urinaire.
  4. Inflammation ou inflexion de l'uretère, violant sa perméabilité.

La colique est souvent qualifiée de complication de la lithiase urinaire au stade du blocage par la pierre de la lumière de l'uretère. La réponse au blocage est un spasme, qui est la cause du syndrome douloureux.

Comment se manifeste la maladie

La colique rénale est caractérisée par une attaque soudaine. Premièrement, il existe une douleur insupportable dans la région lombaire.

Ensuite, il se propage à la région de l'hypochondre, l'abdomen. La douleur se déplace dans la direction de l'uretère vers la vessie, le scrotum (chez les hommes), les lèvres (chez les femmes), les cuisses. Souvent, la douleur est la plus forte au niveau de l'abdomen ou des organes génitaux et moins au niveau des reins.

En plus de la douleur, il existe une envie fréquente d'uriner, une douleur dans l'urètre. Après une attaque, une augmentation du niveau de globules blancs et de globules rouges dans l'urine est détectée.

En parallèle avec les coliques peuvent être observés:

  • irritation du péritoine, ainsi que du plexus solaire,
  • nausée avec vomissements
  • désir de déféquer,
  • des vertiges.

Circuit de diagnostic

Analyse différentielle d'états similaires

La première tâche des mesures de diagnostic est la différenciation avec l'état d’abdomen aigu, à l’exception:

  • une appendicite,
  • pancréatite,
  • cholécystite,
  • thrombose de vaisseaux mésentériques (mésentère intestinal),
  • obstruction intestinale
  • radiculite
  • ulcère gastrique perforé (ulcère duodénal),
  • annexite (inflammation des appendices),
  • grossesse extra-utérine
  • torsion des kystes ovariens,
  • névralgie intercostale,
  • zona.

Preuve de la colique rénale

Pour distinguer cette condition d'autres maladies n'est pas difficile. En plus des symptômes traditionnels avec des antécédents de coliques, les preuves sont les suivantes:

  • douleur dans l'angle vertébral,
  • la palpation bimanuelle provoque une douleur dans l'hypochondre,
  • la présence d'un symptôme positif de Pasternacki (douleur causée par le battement de la région lombaire).

D'autres signes sont la localisation de la douleur sous la "cuillère", puis dans l'hypochondre droit, sa propagation sur l'estomac. Lorsque vous inspirez, la douleur augmente, cela donne à l'omoplate l'épaule droite. La douleur survient à la palpation de la région de la vésicule biliaire.

L'importance des soins d'urgence

Que faire au début de l'attaque

Les soins d’urgence appropriés après l’apparition de symptômes de colique néphrétique contribuent au succès du traitement. Ils peuvent suffire sans hospitalisation du patient.

Vous devez d'abord appeler une ambulance.

Si l'attaque ne s'est pas produite pour la première fois et que le patient est certain qu'il s'agit d'une colique rénale, son état peut être soulagé avant l'arrivée du médecin. Lors de la première prise en charge d'urgence des coliques néphrétiques, vous devez suivre un algorithme d'action spécifique.

Il est nécessaire de fournir au patient un repos complet, mettre un coussin chauffant sur le bas du dos (vous pouvez faire un bain chaud). Dans le même temps, donnez des antispasmodiques et des antidouleurs dans une trousse de premiers soins. Ceux-ci comprennent:

  • baralgin (1 tab.),
  • Avisan (1 an),
  • papaverine (1 tab.),
  • cysténal (15-20 gouttes).

L’aide d’un médecin consiste en la mise en place de procédures thermiques avec introduction simultanée d’antispasmodiques, d’analgésiques:

  • baralgina 5 ml par voie intraveineuse ou intramusculaire,
  • l'atropine (solution à 1%),
  • sous-cutané pantopon, platifillina.

Lors de l'arrêt d'une attaque et de l'amélioration du bien-être, l'hospitalisation n'est pas nécessaire.

Si vous ne faites pas confiance au médicament, vous pouvez utiliser les secrets de la médecine traditionnelle pour soulager ou prévenir la douleur aux reins.

Si la colique a échoué dans les deux heures, le patient est hospitalisé dans le service d’urologie.

Lorsqu'une hospitalisation urgente est requise

Les indications d'hospitalisation et de chirurgie sont:

  • calculs de l'uretère
  • avoir un seul rein avec une pierre
  • calculs dans le bassin en présence de pyélonéphrite aiguë,
  • hématurie macroscopique (sang dans les urines) due à une pierre ne pouvant pas faire l'objet d'un traitement conservateur,
  • rétention urinaire aiguë due à la présence de calculs dans les voies urinaires.

Connaissances requises

Si vous avez des problèmes de reins, vous devez être conscient des facteurs provoquant les coliques:

  • excès ou manque d'apport de liquide
  • troubles de l'alimentation,
  • secousse
  • prendre de l'alcool
  • surmenage physique, mental, mental,
  • infections respiratoires ou intestinales aiguës.

En cas d’attaque de la colique rénale, il est inacceptable de laisser le patient sans soins médicaux. La frivolité et la myopie du patient et de son entourage peuvent lui coûter la vie. Avec la propagation rapide des saignements dans la cavité abdominale, il est difficile de faire face à la maladie. Même si vous avez réussi à vaincre l'attaque avec des remèdes à la maison, une visite chez l'urologue est indispensable.

Coliques - une attaque de douleurs aiguës qui apparaissent principalement en raison de problèmes avec les organes abdominaux. Différentes parties du corps réagissent différemment aux crampes et vous devez savoir comment gérer ce problème. Par exemple, connaître l'algorithme des soins d'urgence en cas de colique rénale ne fait pas de mal. Cela facilitera l'état du patient avant l'arrivée des médecins.

Comment se développent les coliques rénales?

La maladie se développe à la suite de l’apparition soudaine d’un obstacle sur le trajet de la sortie de l’urine. Cela entraîne un débordement du bassin, une ischémie et une distension de la capsule rénale. Dans certains cas, un caillot de sang se forme en cas de violation du système urogénital.

Causes de la colique rénale

Il y a plusieurs causes principales de coliques:

  • urolithiase;
  • perturbation du métabolisme des minéraux;
  • pyélonéphrite;
  • néphroptose;
  • tumeurs du rein, du bassin et autres.

Dans 40% des cas, il n'est pas possible d'établir la cause exacte des coliques.

Soins d'urgence pour les symptômes de la colique rénale

Immédiatement, il est nécessaire de préciser qu'un patient souffrant de coliques, qui se complique d'une pyélonéphrite aiguë, doit être immédiatement dirigé vers un traitement hospitalier. Vous ne devriez même pas essayer de faire quelque chose pour améliorer son état. Et dans tous les cas, ne réchauffez pas le point sensible.

Pour soulager une crise typique de colique rénale, les soins d'urgence suivants doivent être fournis:

  1. Au minimum, déplacez le patient.
  2. Mettez une personne dans un bain chaud. Si cela est contre-indiqué pour une raison quelconque, placez un coussin chauffant sur la région lombaire ou sur l'abdomen. Cela ne peut être fait que s'il n'y a pas de pathologies aiguës des organes abdominaux.
  3. Introduire des antispasmodiques ou des analgésiques (Baralgin, Atropine, Promedol ou No-silo).
  4. Si dans les 10 à 15 minutes suivant le début des soins d’urgence pour la colique néphrétique, il n’ya aucun effet, vous devez introduire des médicaments: Pantopon ou Morphine.
  5. S'il n'y a pas d'effet, une hospitalisation urgente est nécessaire, où le cathétérisme urétéral et le traitement chirurgical sont effectués.

Il est important de se rappeler que pour une personne atteinte de cette affection, l’essentiel est la chaleur. Une fois que les sensations douloureuses aiguës sont passées, il est souvent nécessaire de réchauffer la section abdominale avec de l'eau ou un coussin chauffant. Assurez-vous de suivre un régime.

Afin de ne pas avoir à mémoriser l'algorithme d'actions pour les soins d'urgence avec coliques néphrétiques, les experts recommandent au moins de temps en temps de se soumettre à une échographie, qui montrera avec précision la probabilité d'un problème.

Algorithme d'urgence pour la colique rénale

La colique rénale est l'une des attaques de douleur les plus fortes donnant au bas du dos. Il est provoqué par des pierres sortant des reins dans l'uretère. L'attaque a un caractère croissant ou se manifeste soudainement sous la forme de crampes. La douleur est ressentie non seulement du côté de l'organe affecté, mais se déplace également vers l'aine, la région pubienne ou la partie interne des cuisses.

Raisons

La colique néphrétique est principalement causée par une violation de l'écoulement d'urine due à une compression ou à un blocage des voies urinaires. Dans le système excréteur se produit un spasme musculaire réflexe, une augmentation de la pression dans le pelvis rénal et un gonflement des tissus.

Les causes les plus dangereuses sont les pathologies:

  1. Obstacle mécanique associé à la libération de calculs dans l'uretère avec une lithiase urinaire (l'incidence est d'environ 58%).
  2. Fermeture de l'uretère avec des caillots de mucus ou un écoulement purulent dans une pyélonéphrite compliquée.
  3. L'apparition de masses nécrotiques et caséeuses dans la tuberculose rénale.
  4. Torsion ou flexion de l'uretère avec néphroptose, localisation incorrecte du rein ou rétrécissement de l'uretère.
  5. L'impact des tumeurs (adénocarcinome des reins, adénome et cancer de la prostate, hématomes après une lésion).
  6. Hydronéphrose rénale (expansion progressive du pelvis rénal).
  7. Gonflement sévère de la membrane muqueuse dans l'urétrite de divers types, la prostatite et la stase sanguine dans les veines périphériques.

Les symptômes

La douleur de Pristupoobraznuyu peut facilement être confondue avec les manifestations d'autres pathologies, mais dans l'ensemble des symptômes spécifiques indiquent précisément la colique rénale:

  1. Avec le besoin accru d'uriner devient difficile. Les voyages de toilette peuvent avoir lieu toutes les 20 minutes.
  2. Le patient a des troubles communs: nausées, vomissements, gaz et diarrhée (selles molles).
  3. Une attaque de douleur survient généralement pendant une activité physique lors de la course, de la marche, du jogging et du sport. Mais dans un état de calme, le patient ressent souvent de la gêne.
  4. En peu de temps, la douleur devient insupportable, la personne se déplace rapidement, ne peut rester dans une position et trouver une posture de secours.
  5. L'attaque est caractérisée par la formation de douleur dans la région lombaire, puis se déplace des uretères vers le bas de l'abdomen.
  6. Dans les cas compliqués, la colique rénale a un caractère long et ne recule que pendant un certain temps.
  7. Au cours de la miction, des douleurs graves surviennent si de petites pierres et du sel sortent. L'urine devient rougeâtre en raison d'une lésion des parois de l'urine ou de l'urètre.

Utiliser les premiers secours en cas de coliques est recommandé uniquement dans les cas d'urgence où il est impossible de consulter un médecin. À la première occasion, il est nécessaire de contacter un spécialiste pour un examen et un traitement plus poussés.

Autres pathologies similaires dans les symptômes à la colique rénale:

  • grossesse extra-utérine;
  • une appendicite;
  • attaque aiguë de pancréatite ou de cholécystite.

Les pathologies ci-dessus sont une menace pour la santé humaine, elles doivent être distinguées des coliques. Les tentatives d'auto-soulagement d'une crise de douleur doivent être assurées que celles-ci sont causées par une lithiase urinaire, et non par une autre maladie grave.

Algorithme de premiers secours

Pour fournir les premiers soins dont vous avez besoin:

  1. Le patient doit être assuré de repos complet. Lorsque le syndrome douloureux survient, le désir de déplacer la position du corps à la recherche d'un soulagement apparaît, mais tout exercice ne fait qu'aggraver la situation.
  2. Les coliques rénales disparaissent rapidement lors d'une procédure thermique. La meilleure option est le réchauffement à sec de la région lombaire. Il est nécessaire de verser de l'eau chaude dans une bouteille d'eau chaude et de l'appliquer à l'aide d'un chiffon en coton sec dans la région lombaire ou de l'abdomen.
  3. Remplace parfaitement le bain chaud à chaleur sèche. Il détend les muscles lisses, ce qui aide à soulager les spasmes.
  4. La chaleur seule ne suffit pas pour soulager une attaque. Soulager la condition des analgésiques peut coliques. Mais certains d'entre eux sont faiblement efficaces avec ce syndrome douloureux.

Soulagement de la douleur

Les moyens de ce groupe sont destinés à soulager une attaque et à améliorer l'écoulement de l'urine. Certains analgésiques et antispasmodiques agissent dans les 15 minutes qui suivent la prise. Habituellement avec une utilisation de coliques:

  • Médicaments combinés

Ils ont un effet important en cas de douleur soudaine soudaine des dents, de la tête et des muscles. Dans leur composition sont antispasmodiques, anti-inflammatoires et analgésiques. Sont pris par voie orale ou sont administrés par voie intramusculaire. Une seule dose équivaut à 1 comprimé, mais en cas de choc électrique, il est permis de prendre deux doses.

Spazmalgon, Revalgin, Spazgan, Baralgetas.

  • Analgésiques purs

Antipyrétiques Le groupe d'analgésiques le plus simple. Leur efficacité dépend de plusieurs facteurs: le niveau du seuil de douleur du corps, la sensibilité aux composants actifs et l'intensité de l'attaque de la douleur. Les analgésiques simples associés au paracétamol ne soulagent pas toujours les coliques néphrétiques, mais si dans la trousse de secours, il n’existe plus de moyen aussi puissant, alors vous pouvez prendre de tels médicaments. Si le patient a de la fièvre, ils la réduiront rapidement.

Analgin, Tempalgin, Renalgan.

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Posséder non seulement un effet analgésique, mais également inhiber de manière significative l'inflammation, réduire rapidement la température. Les AINS sont considérés comme des médicaments plus efficaces que les simples analgésiques, mais il est extrêmement dangereux d’en abuser. Le traitement avec la plupart des fonds de ce groupe ne peut durer plus de trois jours. En cas de violation des instructions, le patient a des effets secondaires.

Citramon, Diclofenac, Ortofen, Citramon, Acide acétylsalicylique.

  • Analgésiques narcotiques

Ceci est un groupe spécial de médicaments vendus uniquement tels que prescrits par un médecin. Cela inclut tous les médicaments à base de codéine ou d'opium. Parfois, ils sont prescrits pour éliminer la douleur insupportable et soulager l’état grave du patient avant la chirurgie.

Fentanyl, Promedol et codéine.

  • Antispasmodiques purs

Assouplit les muscles lisses, facilitant ainsi le passage du tartre à la vessie. Après avoir pris un spasmolytique, la perméabilité de la lumière de l'uretère est restaurée. Cela aide à soulager la tension dans le bas du dos. Mais pour améliorer l'effet, avec l'un des moyens, il est nécessaire de prendre un analgésique.

Papaverine, No-spa, Platyphyllin.

Vous pouvez également trouver de l'aide sur la colique rénale à partir de cette vidéo.

Algorithme pour la fourniture de soins d'urgence pour la colique néphrétique et le traitement ultérieur d'une condition dangereuse

Avec la colique rénale, la douleur est souvent si intense qu'il est difficile de trouver une position dans laquelle un soulagement se produit. L'attaque dure de quelques heures à plusieurs jours. Le patient souffre, ressent un inconfort dont il est difficile de se débarrasser. Code de colique rénale selon ICD 10 - N23.

Il est important de connaître l'algorithme des soins d'urgence pour la colique rénale. Les mauvaises actions provoquent souvent des complications. Quels médicaments réduisent la douleur? Quelles maladies peuvent être confondues avec la colique rénale? Qu'est-ce qui ne devrait pas être fait pendant l'attaque? Réponses dans l'article.

Les causes

La douleur provoque une pathologie, accompagnée de problèmes de circulation de l'urine dans les voies urinaires supérieures. Avec une compression prononcée des tubules et de l'uretère, une obstruction partielle ou complète des conduits pose des problèmes de débit de fluide.

Les principales causes d'une attaque de colique rénale:

Que faire si un rein refroidi? Lisez les informations utiles.

Comment l'angiographie sélective des reins est effectuée et ce que la recherche montre sur cette page montre.

Premiers signes et symptômes

Les symptômes de la colique rénale chez les femmes et les hommes:

  • soudain il y a un "mal de dos" dans les reins, la gêne se propage rapidement à travers l'abdomen (partie supérieure);
  • le syndrome douloureux augmente fortement, se manifeste dans la vessie, la région de l'uretère, atteint la région des côtes;
  • le patient est déchiré, il est difficile de rester immobile à cause de la douleur irrésistible;
  • beaucoup se plaignent d'avoir «tiré» dans l'aine, le dos et la région iliaque;
  • développements dangereux en l'absence d'assistance - développement d'un choc douloureux;
  • la miction augmente, le volume urinaire est limité;
  • on observe une distension abdominale, une augmentation de la formation de gaz provoque une gêne supplémentaire;
  • dans la plupart des cas, des vomissements réflexes se développent;
  • le syndrome douloureux augmente, le patient gémit;
  • trait caractéristique - dans les coliques néphrétiques, le syndrome douloureux migre de la région lombaire vers les cuisses et les organes génitaux;
  • Peu à peu, les sensations les plus désagréables se concentrent dans le bas de l'abdomen, l'envie de retirer l'urine augmente, même lorsque la vessie et les selles sont faiblement remplies.
  • souvent la douleur est ressentie dans le plexus solaire, étourdi, une faiblesse se développe;
  • chez les patients chez lesquels une pyélonéphrite a été diagnostiquée, la température augmente;
  • le manque d'assistance perturbe l'activité cardiaque, la fièvre, l'hypertension et la déshydratation due au vomissement;
  • sans soins médicaux sur le fond d'un choc douloureux, la perte de conscience est possible, dans les cas graves - la mort.

Il est important de faire attention à la localisation du syndrome douloureux:

  • chez les hommes. Un inconfort aigu affecte la région lombaire, le scrotum et l'aine;
  • chez les femmes. La douleur se fait sentir dans la région lombaire, le «lumbago» perce les hanches et le bas de l'abdomen.

Algorithme d'aide d'urgence

Recommandations:

  • Que faire avec la colique rénale? La première règle est de demander des soins médicaux d'urgence, appelez une ambulance;
  • le réchauffement de la zone douloureuse n’est autorisé que dans la condition d’une confiance à 100% dans le développement de la colique rénale. Un coussin chauffant ou un bain soulage la condition du patient, réduit l'inconfort. S'il n'est pas clair pourquoi il y avait une douleur dans le bas du dos et à l'aine, le diagnostic est douteux, alors l'échauffement est interdit! La colique rénale se confond facilement avec une appendicite, une grossesse extra-utérine, un lumbago ou une sciatique, une colique biliaire. Dans ces conditions, l'exposition à la chaleur peut provoquer des processus dangereux, allongée sur un lit d'hôpital;
  • La prise de médicaments est interdite, à l'exception des antispasmodiques et des analgésiques pour le traitement des coliques néphrétiques. Le point important est que la dose minimale soit suffisante, sinon le tableau clinique de l’attaque changera, il est difficile pour le médecin de poser le bon diagnostic. Les analgésiques en grand nombre "lubrifient" les symptômes et ne résolvent pas le problème;
  • comment enlever la douleur? Les pilules conviennent: Ketanov, No-shpa, Baralgin, Drotaverin, Platyfillin, Paracetamol;
  • La deuxième option est une injection d'analgésiques. Médicaments efficaces: Kétoprofène, Diclofénac, Métamizol, Baralgin, Kétorolac. De nombreux composés ont un effet négatif sur les muqueuses de l’intestin et de l’estomac: en cas d’ulcère peptique, de gastrite, il n’est pas souhaitable de faire des injections de diclofénac;
  • avec coliques rénales, souvent réflexe de vomir. Dans ce cas, les comprimés ne conviennent pas, dans un état fébrile, il est difficile de faire une injection. Il existe une solution - utilisez des suppositoires rectaux ayant un effet anesthésique. Médicaments appropriés: Spazdolzin, Diclofenac, Baralgin.

Si une attaque se développe avec des problèmes d'écoulement d'urine dans le contexte d'un processus tumoral actif, il est nécessaire d'éliminer le néoplasme. La décision est prise par l'urologue. Lors de l'identification d'un processus négatif au niveau des organes génitaux, la consultation d'un gynécologue est requise.

Méthodes de traitement ultérieur de la colique rénale

L'absence de traitement rapide, le soulagement des attaques à l'aide d'analgésiques et de médicaments soulageant les spasmes musculaires, apporte un soulagement temporaire, mais n'élimine pas la cause de la situation dangereuse. En l'absence de traitement, le problème ne disparaît pas, la taille de la tumeur ou de la pierre grossit, le blocage des canaux, la stagnation de l'urine augmentent et les conditions préalables à une nouvelle attaque sont créées.

Dans le contexte d'un faible débit urinaire, le processus inflammatoire augmente, l'infection se propage dans tout le corps, un abcès du rein et une urosepsie se développent. Avec un développement similaire de la situation, la saisie active d'organes et de tissus par des agents infectieux est potentiellement mortelle.

La première attaque de colique rénale est un signal pour une action immédiate:

  • le traitement d'une condition dangereuse est effectué dans un hôpital. Souvent, l'attaque dure plusieurs jours, le mouvement des cailloux le long des uretères ou la stagnation de l'urine augmentent l'inconfort. Si le petit calcul apparaît naturellement, la douleur diminue, mais en l'absence de traitement pour la lithiase urinaire et de mesures préventives, la croissance d'autres formations de sel ou de tumeurs conduira éventuellement à une nouvelle attaque;
  • après le soulagement de la douleur, les médecins commencent le traitement pour une maladie de fond qui provoque une douleur aiguë. Lorsque pyelonephritis prescrit des antibiotiques, antispasmodiques, nitrofuranes, phytopreparations;
  • à l'identification de la néphrolithiose et l'urolithiase écrasant et enlevant les concrétions est exigé. Le moyen le plus simple de dissoudre les urates consiste à utiliser des dépôts de sels d'acide urique. Préparations à base de plantes: Fitolysin, Urolesan, Canephron, Cyston, Uronefron, Blemarin dissolvent délicatement les calculs, le blocage des conduits disparaît, le flux d’urine se normalise et les risques d’inflammation et de stagnation du liquide diminuent. Pour lutter contre les oxalates, on utilise les phosphates, les calcinats, la lithotritie percutanée (les ultrasons écrasent les calculs);
  • attaque prolongée nécessite Novocainic blocus, la nomination de la physiothérapie pour réduire la douleur: efficace électro-acupuncture et l'acupuncture;
  • si les mesures conservatrices ne donnent pas de résultat, un stenting urétéral ou un cathétérisme de la vessie sont réalisés, et une néphrostomie peut être appliquée pour normaliser le débit urinaire. Dans les cas graves, une laparoscopie ou une chirurgie abdominale ouverte est réalisée pour enlever les grosses pierres;
  • le patient est obligé de suivre un régime avec coliques rénales. La meilleure option - les plats à la vapeur, la purée, nécessairement, sous forme de chaleur. Ce qui est important, c'est le rejet de la viande fumée, des cornichons, des frites, des épices. Les boissons gazeuses, l'alcool, les fruits acidulés, les jus conditionnés, la bière, le café et le thé noir fort sont interdits. Soupes légères utiles avec bouillon de légumes, yaourts, céréales, gelée, salades à l'huile végétale, crème sure faible en gras. Le patient consomme de l'eau bouillie, des décoctions à base de plantes sur recommandation d'un médecin. Le volume de fluide dépend du degré d'obstruction des conduits.

L'absence de traitement provoque non seulement une bactériémie, mais également une insuffisance rénale. En cas de violation partielle ou totale des fonctions des organes en forme de haricot, le patient nécessite une dialyse rénale à vie.

En savoir plus sur les symptômes de la tumeur de la vessie chez les hommes et le traitement de l'éducation.

Comment faire passer l'urine sur bacposev et dans quels cas l'analyse est-elle prescrite? Lisez la réponse dans cet article.

Rendez-vous sur http://vseopochkah.com/mochevoj/mocheispuskanie/zaderzhka-mochi.html et obtenez des informations sur les causes et le traitement de la rétention urinaire aiguë chez les hommes.

Mesures préventives

Il est important de savoir sur le fond de quelles maladies se développent des attaques douloureuses. La cause de l'obstruction des voies urinaires devient souvent une lithiase urinaire, processus tumoral dangereux, qui provoque un pincement des conduits de pression.

Pour prévenir les coliques du rein, il vous faut:

  • suivre un régime pour réduire le risque de formation de calculs;
  • bouger plus;
  • prévenir la stagnation de l'urine;
  • surveiller la vidange en temps voulu de la bulle;
  • temps pour traiter les processus inflammatoires de la sphère urogénitale.

Apprenez-en davantage sur ce qu'est la colique rénale et sur la façon de donner les premiers soins en cas d'attaque, découvrez la vidéo suivante:

Premiers soins d'urgence pour la colique rénale

  • Symptômes, diagnostics et facteurs déclencheurs de la maladie
  • Premiers soins pour une crise.
  • Restrictions et contre-indications pour les premiers secours

Des soins d'urgence en cas de coliques rénales doivent être fournis dans les premières minutes, car une attaque peut avoir des conséquences graves et irréversibles.

Les soins prodigués correctement en cas de colique néphrétique aideront le patient à se rétablir, ce qui facilitera grandement la tâche des médecins en vue de stabiliser la condition humaine.

Symptômes, diagnostics et facteurs déclencheurs de la maladie

Colique rénale - attaque de douleur aiguë, associée à un écoulement urinaire altéré du pelvis rénal, mais pouvant survenir pour d'autres raisons. L'attaque peut durer longtemps et se produire à la fois pendant l'exercice et pendant une période de calme.

La douleur s'étend à l'abdomen, à la cuisse, à l'épaule, au périnée et aux organes génitaux. Des vertiges, une pression artérielle élevée, des nausées et des vomissements peuvent survenir.

S'il y a un processus inflammatoire, la température peut augmenter. Mais de tels symptômes ne surviennent pas toujours, ils peuvent parfois être épuisés.

Il est nécessaire de différencier les spasmes associés à une insuffisance rénale et à une appendicite aiguë lorsque les symptômes du péritoine irrité sont présents. Le plus souvent, le diagnostic de la cause d'une attaque ne présente pas de difficulté particulière, car les patients changent d'urine, il y a des mictions fréquentes et des douleurs dans le quadrant supérieur lors de la palpation.

Facteurs pouvant provoquer une attaque de colique rénale:

  • violation du régime alimentaire;
  • excès ou manque de liquide;
  • consommation d'alcool;
  • conduire sur une mauvaise route;
  • stress physique ou mental;
  • les infections.

Premiers soins pour une crise.

L’engagement d’un traitement favorable et efficace est le premier secours approprié et une hospitalisation urgente. Les mesures de traitement sont autorisées si le diagnostic est établi plus tôt et que vous ne doutez pas de son exactitude.

Pour fournir les premiers soins en cas de coliques néphrétiques, vous devez avoir une idée des méthodes permettant d'arrêter une attaque. L'élimination urgente de la douleur aiguë est la tâche principale des premiers secours, qui peut être résolue à l'aide de procédures thermiques et de l'utilisation de médicaments antispasmodiques et anesthésiques.

Algorithme de premiers secours:

  • appeler un médecin;
  • assurer la paix;
  • identifier le côté et l'endroit où la douleur est intense;
  • contrôler la température;
  • recueillir l'urine pour un examen visuel;
  • posez un coussin chauffant sur la région lombaire ou remplissez le bain d'eau;
  • faire des injections d'un des médicaments antispasmodiques et anesthésiques énumérés: noshpa, baralgin, ketan, cystenal, papaverine.

Si les procédures n'apportent pas l'effet souhaité, vous pouvez utiliser le médicament. Le meilleur médicament contre la douleur est le barallgin. Vous ne pouvez pas utiliser de diurétiques, car leur utilisation peut provoquer le mouvement d'une pierre dans l'uretère ou d'autres effets indésirables.

L'attaque devrait être arrêtée dans les 2-3 heures. En l'absence d'effet positif, une hospitalisation d'urgence dans le service d'urologie est nécessaire.

Si une attaque de colique rénale est compliquée par une pyélonéphrite aiguë et que la température est élevée, les procédures thermiques ne doivent pas être effectuées, il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin.

Dans la plupart des cas, le réchauffement accru du point sensible réduit la douleur ou le soulage complètement.

Une assistance adéquate et opportune permettra de rétablir le fonctionnement de l'organe et d'éviter des complications graves.

Ensuite, il est nécessaire d’être examiné par un médecin qui vous prescrira un examen plus détaillé et un traitement plus approfondi en fonction de la gravité de la maladie.

Prendre des antibiotiques, installer un stent pour l'écoulement de l'urine, un blocage de Novocain, une chirurgie - il existe de nombreuses options de traitement.

Restrictions et contre-indications pour les premiers secours

La colique rénale provoque une douleur intense qui doit être éliminée de toute urgence. À condition que ce ne soit pas difficile si vous connaissez la liste des actions nécessaires.

Les soins d'urgence pour les coliques néphrétiques doivent être pris en compte:

  • l'âge du patient;
  • la présence de maladies concomitantes;
  • causes d'attaque.

Une personne âgée présentant une liste de maladies a besoin d’être soignée avec soin, car un bain chaud est une charge pour le corps. S'il a subi un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, le bain ne doit pas être pris. Il est nécessaire de mettre du plâtre à la moutarde sur un point sensible, un coussin chauffant, du sable chaud.

Vous ne pouvez pas faire d'injections d'analgésiques, sans savoir comment ils vont interagir avec les autres médicaments que le patient a pris avant l'attaque.

Les premiers secours dans de tels cas devraient être d’appeler un spécialiste qui prendra des mesures urgentes pour éliminer l’inconfort. Il connaît clairement l'algorithme de premiers secours, qui consiste à établir un diagnostic préliminaire et à aider aux indications correspondantes.

Colique rénale - soins d'urgence (algorithme)

Coliques - une attaque de douleurs aiguës qui apparaissent principalement en raison de problèmes avec les organes abdominaux. Différentes parties du corps réagissent différemment aux crampes et vous devez savoir comment gérer ce problème. Par exemple, connaître l'algorithme des soins d'urgence en cas de colique rénale ne fait pas de mal. Cela facilitera l'état du patient avant l'arrivée des médecins.

Comment se développent les coliques rénales?

La maladie se développe à la suite de l’apparition soudaine d’un obstacle sur le trajet de la sortie de l’urine. Cela entraîne un débordement du bassin, une ischémie et une distension de la capsule rénale. Dans certains cas, un caillot de sang se forme en cas de violation du système urogénital.

Causes de la colique rénale

Il y a plusieurs causes principales de coliques:

  • urolithiase;
  • perturbation du métabolisme des minéraux;
  • pyélonéphrite;
  • néphroptose;
  • tumeurs du rein, du bassin et autres.

Dans 40% des cas, il n'est pas possible d'établir la cause exacte des coliques.

Soins d'urgence pour les symptômes de la colique rénale

Immédiatement, il est nécessaire de préciser qu'un patient souffrant de coliques, qui se complique d'une pyélonéphrite aiguë, doit être immédiatement dirigé vers un traitement hospitalier. Vous ne devriez même pas essayer de faire quelque chose pour améliorer son état. Et dans tous les cas, ne réchauffez pas le point sensible.

Pour soulager une crise typique de colique rénale, les soins d'urgence suivants doivent être fournis:

  1. Au minimum, déplacez le patient.
  2. Mettez une personne dans un bain chaud. Si cela est contre-indiqué pour une raison quelconque, placez un coussin chauffant sur la région lombaire ou sur l'abdomen. Cela ne peut être fait que s'il n'y a pas de pathologies aiguës des organes abdominaux.
  3. Introduire des antispasmodiques ou des analgésiques (Baralgin, Atropine, Promedol ou No-silo).
  4. Si dans les 10 à 15 minutes suivant le début des soins d’urgence pour la colique néphrétique, il n’ya aucun effet, vous devez introduire des médicaments: Pantopon ou Morphine.
  5. S'il n'y a pas d'effet, une hospitalisation urgente est nécessaire, où le cathétérisme urétéral et le traitement chirurgical sont effectués.

Il est important de se rappeler que pour une personne atteinte de cette affection, l’essentiel est la chaleur. Une fois que les sensations douloureuses aiguës sont passées, il est souvent nécessaire de réchauffer la section abdominale avec de l'eau ou un coussin chauffant. Assurez-vous de suivre un régime.

Afin de ne pas avoir à mémoriser l'algorithme d'actions pour les soins d'urgence avec coliques néphrétiques, les experts recommandent au moins de temps en temps de se soumettre à une échographie, qui montrera avec précision la probabilité d'un problème.

5. L'algorithme des soins d'urgence pour la colique rénale.

La réponse standard au numéro de ticket 82

La réponse standard au problème numéro 1.

CHD. Angine de poitrine stable II FC.

Paroxysme de tachycardie ventriculaire. Choc arythmogène.

La lidocaïne in / in à une dose de 1 mg / kg de poids corporel, 450-600 mg de cordardarone ou après anesthésie anesthésique pour effectuer une cardioversion électrique.

Après la restauration du rythme sinusal avec l'objectif prophylactique d'un / dans l'introduction de la lidocaïne, un mélange polarisant. Ensuite, administrez le cordarone selon le schéma posologique (200 mg 5 fois par jour - 10 jours, puis 200 mg 1 fois par jour). Avec un manque d'efficacité - implantation d'un défibrillateur automatique.

Observation dispensaire. Correction des facteurs de risque de cardiopathie congénitale. Angiographie coronaire avec la question de la revascularisation. Prendre une statine, de l'aspirine.

La réponse standard au problème numéro 2.

Radiographie de la poitrine.

Compression atélectasique du poumon droit, déplacement médiastinal.

Ponction de la cavité pleurale avec aspiration d'air, suivie d'un drainage pour redresser le poumon.

Arrêt du tabac, consultation de pneumologue. La mortalité est faible, souvent observée dans le pneumothorax secondaire (de 4% à 25%). La rechute est très élevée. Jusqu'à 54% des rechutes surviennent en moins d'un an. Pour éliminer le travail dur (jusqu'à un an).

La réponse standard au problème numéro 3.

Grossesse 39-40 semaines. Gestose sévère. Pré-éclampsie.

La tactique du médecin de consultation féminin est fausse. Lorsque l'hypertension a été détectée par le médecin LCD, une hospitalisation d'urgence à la maternité était nécessaire.

Hospitalisation urgente à la maternité.

Préparation préopératoire et accouchement par césarienne en cas d'urgence.

Planification de la grossesse, diagnostic rapide et traitement adéquat de la prééclampsie aux stades précoces.

4. La réponse standard pour ecg.

Le rythme d’un stimulateur à deux chambres avec une fréquence donnée de 61 par minute.

5. L'algorithme des soins d'urgence pour la colique rénale.

1. Placez le patient dans un bain chaud à une température de 37–39 ° C ou un coussin chauffant chaud sur la région lombaire.

2. Antispasmodiques et analgésiques - atropine 0,1% 1,0 ml s / c + analgine 50% 2 mg. i / m ou platifilline 0,2% 1,0 ml s / c + analgine 50% 2,0 ml i / m, ou no-spa 2,0 ml + analgine 50% 2,0 ml i / m, baralgin 5, 0 ml / m En l'absence d'effet, promedol 2% 1,0 ml ou morphine 1% 1,0 ml.

3. Selon les indications, vasculaire (Cordiamine, caféine, mezaton), anticonvulsivant (Relanium 2-4 ml i / veppo, aminazine 2,5% 1-4 ml i / m).

4. En cas de colique rénale non bloquante dans les 4 à 6 heures, douleur intense, la température monte en nombre fébrile - consultez un urologue.

5. Indications des mesures médicales d'urgence et de la consultation précoce d'un urologue: pénétration concrète, calculs rénaux simples, infection urinaire par fièvre, obstruction sévère de l'uretère, tartre proximal important, calculs sévères accompagnant une détérioration progressive de l'état du patient.

Billet d'examen numéro 83

Un patient de 56 ans devant le cabinet médical d’une polyclinique s’est soudainement évanoui. Le pouls et la pression artérielle ne sont pas déterminés. Douleur à court terme précédemment notée dans le sternum, a pris de la nitroglycérine.

Recherche complémentaire pour une réanimation ciblée?

Prévenir les épisodes récurrents de perte de conscience?

Prévention secondaire de la progression de cette maladie?

La patiente est âgée de 47 ans et souffre depuis 5 ans d'un goitre thyrotoxique diffus du degré II (classification de l'OMS). À partir de l'anamnèse: 2 cures de traitement au mercazolil ont été menées, suivies d'une rechute de thyrotoxicose. Lors du dernier traitement, une réaction allergique au mercazolil a été constatée. Échange de base + 50%. Irritable, larmoyant. Note une perte de poids de 7 kg au cours des 8 à 9 mois précédents. Dans la dernière année marque l'apparition d'attaques de battement de coeur, suffocation (surtout la nuit). Pouls - 120 par minute.

Déterminer la gravité de la maladie.

Quelle thérapie est indiquée?

Formuler des indications pour la chirurgie.

Invalidité, réadaptation des patients après la chirurgie.

Un accouchement urgent répété d'un fœtus vivant à terme a eu lieu il y a 30 minutes. Le dernier s'est démarqué 10 minutes plus tard. À l'examen, il y avait un doute sur l'intégrité du placenta. L'état général de la puerpera est satisfaisant. Le bas de l'utérus sur le doigt en dessous du nombril, léger écoulement sanglant du vagin. Pouls 74, rythmé.

Le placenta a-t-il été libéré à temps?

Complications possibles avec des parties retardées du placenta?

Quelle est la tactique du médecin quand il doute de l’intégrité de l’après-naissance?

Type d'anesthésie pour effectuer un examen manuel de l'utérus?

Prévention des saignements au troisième stade du travail? 4. Déchiffrer l'ECG.

Algorithme de soins d'urgence pour la colique rénale

La colique rénale est une manifestation du symptôme concomitant de nombreuses maladies des reins ou du système urinaire. Les coliques se caractérisent par une douleur soudaine et intense qui persiste tout au long de la crise.

Cette maladie est dangereuse pour ses conséquences graves, souvent irréversibles. Il est donc important de connaître l’algorithme des soins d’urgence pour la colique rénale.

Causes et symptômes

Avant de procéder au soulagement de la colique rénale, il est nécessaire de comprendre la cause de leur apparition et les caractéristiques de la manifestation.

Une attaque caractérisée par la manifestation d'une douleur soudaine se manifeste en raison des modifications pathologiques suivantes du corps:

  • La présence de processus tumoraux dans les tissus des reins;
  • Le mouvement des calculs dans le système des voies urinaires;
  • Lésions rénales dues à des contraintes mécaniques;
  • Tuberculose rénale;
  • Effort physique excessif
  • L'abus d'alcool;
  • Lumière étroite dans l'uretère;
  • Formation de nature bénigne ou maligne dans la région utérine, la glande thyroïde ou dans le tube digestif;
  • Omission du rein.

Lorsque ces maladies touchent souvent les reins, une douleur aiguë peut rattraper son retard.

Cependant, au moment de l'aide contre la colique rénale, il est important de connaître non seulement la présence de modifications pathologiques, mais également les causes qui les ont provoquées:

  • Des pierres qui sont dans les reins;
  • Des amas de sang se sont formés dans l'espace des reins;
  • Bouchons de pus dans les voies urinaires;
  • Plier ou gonfler dans l'uretère.

En l'absence d'informations sur le tableau clinique de la maladie, les soins d'urgence en cas de colique néphrétique reposent sur les symptômes de la crise.

  1. Douleur vive et aiguë causée par un spasme pouvant provoquer un évanouissement ou un choc douloureux.
  2. Des caillots sanguins apparaissent dans l'urine.
  3. Sans premiers soins, le syndrome douloureux, ressenti dans l'abdomen, l'aine et les côtés, augmente.
  4. Lorsque vous videz la vessie, l'urine se déplace légèrement ou complètement absente.
  5. Incapacité à faire ses besoins.

Lorsque la fonction rénale est anormale, les symptômes s'aggravent et se manifestent dans de tels troubles:

Manifestations de douleur en urinant;

  1. Des vertiges;
  2. L'augmentation rapide de la température corporelle et de la pression artérielle;
  3. Des nausées;
  4. Vomissements.

Les principaux symptômes de la colique sont l'incapacité à éliminer la douleur lors du changement de position du corps et de son caractère paroxystique.

La durée de l'attaque dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme, ainsi que des causes de la colique rénale. Ainsi, des cas de coliques ont été enregistrés, qui ont duré de 2 heures à 3 jours.

Ces symptômes nécessitent une intervention médicale immédiate et font appel aux premiers secours pour soulager la douleur.

Premiers secours

Les affections impliquant une colique rénale nécessitent un diagnostic minutieux et un traitement complexe avec des médicaments.

Les premiers secours pour les coliques néphrétiques sont nécessaires pour soulager la douleur, ne permettant pas la perte de conscience et la manifestation du choc douloureux chez le patient. Pour atteindre ces objectifs, l'algorithme suivant a été développé:

  • Appelez le personnel médical immédiatement;
  • Fournir au patient une position verticale de sorte que la longe soit légèrement soulevée;
  • En cas de douleur dans les reins, vous pouvez utiliser la chaleur sous la forme d'un coussin chauffant fixé au bas du dos.
  • Lors des premières manifestations de spasmes, vous pouvez inviter le patient à prendre un bain rempli d’eau tiède;
  • Si, après l'attaque, les reins sont douloureux, vous pouvez prendre des médicaments qui soulagent le spasme et détendent les muscles.
  • Toute envie d'uriner ne peut être ignorée. Par conséquent, si l'assistance est fournie à domicile, vous devez vous assurer que le patient peut répondre aux besoins même en étant allongé.

Au moment des soins d'urgence, il est interdit d'utiliser des analgésiques, car les symptômes seront déformés et les médecins auront des difficultés à diagnostiquer.

Il faut se rappeler qu'il est impératif de demander de l'aide médicale, même si l'aide d'urgence a permis d'éliminer un spasme accompagné de coliques. Après tout, pour que l'attaque ne se reproduise plus, il est nécessaire d'éliminer la cause fondamentale qui l'a provoquée, ce que l'on ne peut faire qu'avec une assistance médicale.

Précautions de sécurité

En fournissant les premiers soins en cas de colique néphrétique, vous devez vous rappeler les contre-indications aux maladies concomitantes:

  • Hot Bath ne peut pas être utilisé chez les personnes âgées, chez les personnes présentant des modifications pathologiques du système cardiovasculaire;
  • L'utilisation du chauffage localisé est interdite aux patients atteints d'inflammations des organes internes;
  • Dans les maladies des reins, accompagnées de coliques, les médicaments diurétiques créent la nature opposée, augmentant le syndrome douloureux.

En vous aidant des spasmes dans les reins à la maison, vous devez vous rappeler qu’à ce stade, vous ne pouvez appliquer que les méthodes qui ne causent pas de préjudice et ne font pas augmenter la douleur.

Les premiers secours en cas de coliques néphrétiques sont considérés comme efficaces si le patient a cessé de ressentir une douleur spasmodique et si son état s’est nettement amélioré.

Si les symptômes commencent à s'aggraver, le patient doit être hospitalisé d'urgence.

Une hospitalisation immédiate est due aux patients présentant de tels symptômes:

  1. La température corporelle et la pression artérielle sont très élevées;
  2. Les médicaments spasmodiques et analgésiques n’apportent aucun soulagement;
  3. Un développement aigu du processus infectieux se produit lorsque les systèmes urinaires se chevauchent avec une pierre.

Dans ces cas, les médecins de l'équipe d'urgence doivent décider des mesures à prendre pour améliorer l'état du patient.

Les spécificités des soins médicaux

Initialement, les soins médicaux consistent à soulager la douleur avec des médicaments:

  1. L'utilisation de médicaments intramusculaires et intraveineux qui arrêtent la douleur et la cause de son apparition. Les médicaments les plus couramment utilisés "Ketorolac" et "Diclofenac", qui ont non seulement des propriétés analgésiques, mais aussi des propriétés anti-inflammatoires.
  2. Les étapes pour éliminer les vomissements incluent l’introduction d’antiémétiques, tels que le métoclopramide.
  3. En urgence, on entend utiliser des antispasmodiques myotropes, administrés simultanément avec des analgésiques.
  4. Au cas où l'effet de ces agents n'aurait pas eu l'effet escompté, l'assistance est fournie à l'aide d'analgésiques narcotiques (Morphine, Tramadol), qui sont administrés en association avec de l'atropine, qui soulage les crampes.
  5. Si des calculs rénaux sont diagnostiqués, vous pouvez aider le patient avec des médicaments qui ont un effet alcalinisant sur l'urine: le bicarbonate de sodium ou le citrate de potassium. Ces préparations aident les pierres à se dissoudre et à laisser le corps aussi indolore que possible.

Une fois les symptômes alarmants résolus, le patient est hospitalisé pour diagnostiquer la cause de la colique rénale.

La première étude est attribuée à l'échographie des reins. Ensuite, le médecin analyse le diagnostic clinique, de laboratoire et radiologique pour confirmer le diagnostic.

Au moment des études de diagnostic, le patient continue à fournir des soins médicaux, qui consistent à prendre des médicaments diurétiques et des complexes synthétiques de vitamines et de minéraux.

En cas de symptomatologie prononcée et de soulagement faible du syndrome douloureux, une intervention chirurgicale est réalisée dans les cas suivants:

  • Hydronéphrose rénale;
  • La présence de grosses pierres bloquant l'uretère;
  • Rétrécissement des reins.

Il convient de noter que la colique rénale est une manifestation grave de modifications pathologiques des reins et des organes voisins. Par conséquent, dès que le rein ou l'abdomen commence à faire mal, il est urgent de contacter l'institution médicale pour un diagnostic précis.

Malgré le fait que la médecine traditionnelle propose plusieurs recettes pour le soulagement de la douleur, le traitement de la colique rénale avec des remèdes maison est interdit et l'utilisation des médicaments n'est possible qu'après un diagnostic précis et des prescriptions médicales.

Un patient qui a ressenti pour la première fois une douleur intense dans la région des reins peut confondre le syndrome douloureux de l'appendicite, un ulcère ou une pancréatite avec une colique. Par conséquent, tous les médicaments et extraits de plantes sans préciser le diagnostic peuvent causer des dommages importants à la santé humaine.

Plus D'Articles Sur Les Reins