Principal Pyélonéphrite

Soulagement de la douleur pour la cystite

Laisser un commentaire

La cystite est accompagnée de symptômes désagréables qui provoquent beaucoup de douleur. Vous pouvez choisir vous-même les bons analgésiques pour la cystite s’il n’est pas possible de consulter un médecin. Mais les médicaments antibactériens et antimicrobiens pour le traitement du processus inflammatoire, sont nommés par le médecin traitant strict. Comment soulager la douleur à la maison et quel anesthésique est-il préférable d'utiliser pour se débarrasser de la cystite?

L'étiologie de la douleur dans la cystite chez les femmes et les hommes

La cystite est considérée comme une maladie féminine, car elle touche principalement la moitié féminine de la population. Les hommes et les enfants sont à risque, mais moins sujets à la maladie. Des sensations douloureuses aiguës pendant et après la miction, des douleurs sévères dans le bas de l'abdomen sont un signe caractéristique d'indisposition. Il existe un syndrome douloureux pour ces raisons:

  1. Infection de l'urètre ou de la vessie. Les bactéries et les virus provoquent une inflammation et des dommages à la membrane muqueuse de la vessie. L'urine est un irritant des murs endommagés, ce qui entraîne des douleurs et des crampes aiguës.
  2. Spasme de la vessie musculaire. Apparaît en raison d'une forte contraction des muscles, peut avoir une nature différente de la douleur dans cette région.
Retour à la table des matières

Moyens de soulager la cystite chez les femmes

Éliminer la douleur de l'inflammation - la tâche principale du patient. Il existe de nombreux médicaments pour éliminer le symptôme douloureux. Quand il n'y a pas de pilules à portée de main, les recettes les plus populaires vous aideront, avec lesquelles vous pourrez vous débarrasser temporairement de l'inconfort persistant. Donc, de la douleur de la cystite, utilisez des médicaments, des procédures physiques et utilisez diverses méthodes populaires pour éliminer la douleur.

Antalgiques - Antispasmodiques

Médicaments ayant un effet dépresseur sur les douleurs aiguës et les crampes. Les antispasmodiques sont strictement prescrits par le médecin traitant, l’automédication ne doit pas être prise. Certains médicaments ont des contre-indications pour certaines formes de cystite. Dans de rares cas, les irritations douloureuses graves sont éliminées par des injections intramusculaires de novocaïne.

Drogue "No-shpa"

Il a un bon effet antispasmodique. Utilisé pour les spasmes des muscles lisses de la vessie, les gastrites, les ulcères gastriques et autres douleurs causées par des maladies du tractus gastro-intestinal. Il améliore l'état d'une femme pendant les menstruations douloureuses. De contre-indications - l'âge des enfants jusqu'à 6 ans, une maladie du foie et du système cardiovasculaire.

"Papaverine"

Analgésique pour la cystite chez l'homme et la femme, sous forme de comprimé. Il réduit bien le tonus et a un effet relaxant sur les muscles lisses des organes urinaires et autres organes internes. Indispensable pour éliminer les crampes et les douleurs lors de l'inflammation. Utilisé pour traiter les enfants à partir de 6 mois. Contre-indiqué chez les personnes âgées, ainsi que souffrant de maladie cardiaque et du foie.

"Spazmalgon"

Médicament combiné à activité antispasmodique prononcée. Ses ingrédients actifs renforcent l'effet thérapeutique. "Spasmalgon" dans la cystite chez la femme est utilisé pour éliminer la douleur causée par des maladies des voies urinaires, des troubles de la miction et d'autres maux. Parmi les contre-indications figurent les suivantes: intolérance individuelle aux composants, obstruction du tractus gastro-intestinal, insuffisance hépatique et rénale.

Analgésiques

Les analgésiques les plus courants sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ceux-ci incluent: "Nurofen", "Ibuprofen", "Diclofenac", "Ketorol" et d'autres. Leur utilisation est indiquée pour les douleurs d'intensité faible, moyenne et forte. Utilisé pour éliminer la douleur avec diverses causes. En cas de douleurs aiguës dans les organes abdominaux, l'anesthésie avec certains médicaments n'est pas assez efficace. De tels analgésiques, tels que l’aspirine et l’analgin, ne peuvent soulager la douleur causée par la cystite que pendant une courte période. Les drogues "Ketanov" et "Niz" appartiennent au groupe des analgésiques puissants.

"Aspirine"

Les comprimés ont un effet anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique. Présentée dans divers syndromes de douleur (douleurs musculaires, articulaires, cystite et menstruation). Il est utilisé en association avec des antispasmodiques, car il a un effet analgésique faible. Dans la cystite hémorragique, le médicament est strictement interdit (risque élevé de saignement).

"Analgin"

Anti-inflammatoire non stéroïdien. Il a des effets analgésiques, antimicrobiens et antipyrétiques. Il a un effet analgésique faible et moyen. Utilisé dans la phase initiale de la cystite, avec une légère douleur dans la vessie chez les hommes et les femmes. Contre-indications similaires à d'autres analgésiques (l'utilisation de la forme hémorragique de la cystite est contre-indiquée).

Ketanov et Nise

Le médicament "Ketanov" se présente sous forme de comprimés et d'injections intramusculaires. Action pharmacologique - modérément analgésique, anti-inflammatoire. utilisé dans le syndrome de la douleur sévère, agit rapidement et efficacement. Le médicament "Nise" a un effet anti-inflammatoire et analgésique dans la cystite. Utilisé dans les processus inflammatoires de différentes étiologies, neutralise la douleur et les spasmes dans la vessie.

Physiothérapie

Fondamentalement, la physiothérapie est prescrite en l'absence d'exacerbations de la forme chronique de la cystite. Mais il existe des procédures visant à éliminer la douleur et à réduire le processus inflammatoire en cas de rechute de la maladie. Une de ces procédures est l'électroanalgésie à impulsions courtes. Il se produit en passant de faibles impulsions électriques dans la région de la vessie. En conséquence, les parois musculaires de la vessie sont relâchées et la douleur est atténuée. La deuxième procédure de physiothérapie pour exacerber la cystite est la magnétothérapie - l’effet d’un champ magnétique constant ou alternant sur la région de la vessie. Il a un effet thérapeutique similaire électroanalgésique. La durée du traitement alternatif sera de 10 à 15 interventions, selon l’état du patient.

Aide à la maison

Les analgésiques médicamenteux fonctionnent mieux et plus rapidement, mais leur utilisation fréquente est nocive pour la santé. Par conséquent, les remèdes à la maison qui sont toujours à portée de main sont une aide concomitante avec la cystite. Pour soulager l’état d’une femme atteinte de cystite, vous pouvez suivre à la maison ces simples directives:

  1. Préparez un bain de siège chaud en ajoutant une décoction d'herbes de camomille, de calendula ou d'hypericum à l'eau.
  2. Mettez un coussin chauffant chaud (bouteille) dans le bas de l'abdomen ou entre les jambes.
  3. Buvez jusqu'à 3 litres de liquide par jour pour la libération rapide de bactéries dans le corps. En plus de l'eau, il est bon de boire des décoctions d'herbes, de rose sauvage, de jus de canneberge.
  4. Premiers secours pour la cystite - bicarbonate de soude ordinaire. Dissoudre 2 c. dans un verre d'eau bouillie tiède et boire pendant la journée.
Retour à la table des matières

Remèdes populaires

Parmi les recettes de traitement national de la cystite, qui ont un effet sédatif et analgésique sur la vessie, figurent les suivantes:

  1. Une décoction de feuilles de busserole. Prendre 1 cuillère à soupe. l herbes hachées, versez 250 ml d'eau bouillante. Mettez le bouillon dans un bain d'eau (30 minutes). Strain et cool. Prendre 1 cuillère à soupe. l 5 fois par jour après les repas. L'outil obtenu peut être utilisé non seulement pour une administration orale, mais également pour effectuer des douches.
  2. Collection urologique d'herbes médicinales. Prendre 1 c. bourgeons de bouleau, camomille, baies de sureau et de sureau. Tous mélanger et verser 0,5 litre d'eau bouillante. Infuser pendant 1 heure. Prendre une demi-tasse 4 fois par jour après les repas. La durée du traitement est de 3 à 5 jours.

Il existe une grande variété de médicaments et de traitements traditionnels. Vous pouvez choisir n’importe quel analgésique en fonction de l’abordabilité, des caractéristiques individuelles du corps et de l’état de santé. Il est important de se rappeler que les analgésiques éliminent uniquement les symptômes désagréables et ne guérissent pas la maladie.

Comment soulager la douleur de la cystite

La cystite est un processus inflammatoire aigu d'origine infectieuse dans les tissus d'un organe important de l'appareil urinaire, la vessie. Cette maladie peut donner à une personne de nombreux moments désagréables - sensation de douleur et d'inconfort au bas de l'abdomen, une sensation de brûlure et des mictions fréquentes. Dans certains cas, ces symptômes sont légers, ce qui n’aide toujours pas à rester de bonne humeur. Et certains patients ressentent tellement de douleur qu'ils sont obligés de rester au lit.

C'est pourquoi beaucoup d'entre eux sont intrigués par la question: "Comment soulager la douleur de la cystite?". Le traitement complet du processus pathologique de la vessie doit être prescrit par un spécialiste qualifié et il est possible de soulager la douleur causée par la cystite à domicile. Le plus important est de choisir le bon moyen de réduire les manifestations désagréables de la maladie.

Causes de la douleur dans la cystite

L'inflammation de la vessie affecte souvent la belle moitié de l'humanité, beaucoup moins souvent le processus pathologique se développe chez les enfants et les hommes. Ce phénomène dépend des caractéristiques anatomiques des organes pelviens chez la femme. Cependant, le symptôme principal chez tous les patients est la douleur dans la cystite, en particulier dans la période aiguë de la maladie. Le développement de la douleur contribue à deux facteurs:

  • Infection bactérienne ou virale - le processus inflammatoire provoque le gonflement des tissus de la vessie et la formation d'érosions sur les muqueuses. L'urine, située dans la cavité de la vessie, irrite les zones touchées et provoque des douleurs.
  • Spasme des fibres musculaires lisses de la vessie - l'inflammation provoque la contraction du tissu musculaire, ce qui perturbe la circulation sanguine et complique l'écoulement de l'urine. La congestion augmente la douleur.

Comment faire face à la douleur avec des médicaments

Le soulagement de la douleur amènera l'utilisation d'analgésiques:

  • Baralgin (médicament combiné contenant de l'analgine et de la papavérine), qui élimine simultanément le spasme et bloque les récepteurs qui transmettent l'influx nerveux du syndrome douloureux;
  • Analgin - un analgésique efficace, son effet n’est ressenti qu’après un quart d’heure;
  • Trigan-D - un médicament puissant contenant du paracétamol, l'outil soulage facilement une attaque intense du syndrome de la douleur;
  • Pentalgin - anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique combiné, recommandé pour la cystite chronique.

Les antispasmodiques aideront à soulager rapidement la douleur:

  • No-shpa - le médicament le plus connu ayant un effet puissant et durable, contribuant à la dilatation des artères de la vessie et à l'amélioration de son activité fonctionnelle, est recommandé dans le traitement du syndrome de la douleur aiguë;
  • Drotavérine - soulage les spasmes des cellules musculaires lisses des organes internes, améliore la circulation sanguine, un soulagement est observé déjà après 30 minutes;
  • Cistenal (une préparation à base de plantes utilisée pour traiter les calculs rénaux et l’inflammation de la vessie) est capable d’éliminer rapidement la douleur; en cas d’attaque douloureuse aiguë, la dose standard du médicament est augmentée à 20 gouttes;
  • Papaverine - a des propriétés similaires à celles de No-Shpa, mais d’effet plus faible, il est recommandé d’utiliser des suppositoires rectaux ou vaginaux (pour les femmes) en cas d’inflammation de la vessie.

L'utilisation d'anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens aidera à réduire le processus inflammatoire et l'intensité de la douleur:

  • Ibuprofène ou Nurofen - soulage rapidement la douleur (environ 15 minutes après l'administration) et aura un effet anti-inflammatoire;
  • Nimesil - élimine le gonflement des tissus de la vessie et améliore la microcirculation, peut effectivement arrêter le développement du processus inflammatoire, prendre 1 sachet 2 fois par jour, dissoudre la poudre dans de l'eau chaude et boire après un repas;
  • Paracétamol - soulage la douleur intense, cependant, est contre-indiqué dans la température subfebrile.

Autres moyens de soulager la douleur

L'anesthésique pour la cystite ne doit pas être pris trop souvent. L'utilisation d'antispasmodiques et d'analgésiques peut avoir des contre-indications et provoquer des effets secondaires:

  • hématurie (apparition de sang dans les urines);
  • dommages aux reins et au foie;
  • irritation de la muqueuse gastrique.

Les interventions thermiques permettent de réduire la douleur - cela augmente la circulation sanguine dans le pelvis et aide à soulager les spasmes musculaires et la douleur. Cela peut être fait avec l'aide de bains de pieds chauds - la meilleure façon de faire cette procédure la nuit. Il est important de s'assurer que l'eau est constamment chaude.

Cependant, il est important de savoir que le réchauffement est interdit lorsque:

  • haute température;
  • processus purulent dans la vessie;
  • hématurie;
  • de la grossesse.

Aussi strictement contre-indiqué dans les visites de saunas et de bains de vapeur - cela peut aggraver le processus inflammatoire.

À ces fins, vous devez boire au moins trois litres de liquide par jour sous forme de:

  • compotes;
  • les thés;
  • eau minérale;
  • décoctions médicinales et teintures de camomille, prêle, persil;
  • jus de canneberge ou de canneberge.

L'utilisation de méthodes de phytothérapie

En plus des médicaments qui aident à éliminer la douleur, il existe des plantes qui ont la capacité de:

  • combattre les bactéries pathogènes;
  • engourdir
  • enveloppe
  • accélérer le processus de la miction;
  • renforcer le système immunitaire.

Le plus souvent, de telles actions ont des mélanges de plantes urologiques. Le plus efficace est la collection médicinale de reins - «Brusniver», qui comprend les feuilles de l’airelle, les églantiers, la succession et l’hypericum. Pour faciliter l'utilisation, les matières premières végétales sont conditionnées dans des sachets filtre à thé, prêts à être brassés.

La décoction de camomille pharmaceutique élimine les signes cliniques désagréables de la cystite et améliore considérablement le bien-être général du patient: vous devez verser 1 c. l 200 ml d'eau bouillante, insister une demi-heure, filtrer et boire 100 ml.

Le traitement des méthodes traditionnelles de la cystite doit être accompagné de:

  • respect d'un régime spécial, qui exclut les aliments épicés, acides, salés, gras et frits;
  • s'abstenir de l'intimité;
  • assurance contre l'hypothermie.

Inflammation chronique de la vessie

Lorsque la cystite devient chronique, la douleur devient moins forte. Cependant, cela n'indique pas qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser des analgésiques. Le plus souvent, les urologues se font prescrire de la papavérine ou pas de silo aux patients atteints de cystite chronique. Quoi d'autre peut effectivement éliminer la douleur? Les bains chauds contenant de la décoction d'herbes médicinales aident à soulager la douleur et à améliorer la miction:

Pour la préparation de la décoction de légumes pour le bain, vous devez prendre 2 c. l matières premières et versez 1 litre d’eau fraîchement bouillie.

Il est important de comprendre que le processus inflammatoire, les sensations douloureuses et les autres manifestations cliniques de la cystite ne peuvent finalement être résolus qu'avec le traitement complexe de la maladie.

Le choix des médicaments avec lesquels vous pouvez arrêter le cidre douloureux est excellent. Cependant, les analgésiques ne font que pendant un certain temps aider à oublier les causes de l’inconfort - ils sont utilisés pour soulager temporairement l’état du patient, mais n’éliminent pas le processus inflammatoire. Sans traitement complexe de la cystite avec des antibiotiques, il est impossible de se débarrasser complètement des manifestations cliniques de l'inflammation de la vessie!

Comment choisir des analgésiques pour la cystite?

L'anesthésique pour la cystite fait partie intégrante du complexe de traitement global.

La cystite est une maladie assez commune qui affecte le système urogénital des femmes en raison de la nature de la structure anatomique. Dans la mesure où la douleur dans cette maladie est prononcée, les patients ne peuvent souvent pas terminer le processus de miction. Pour cette raison, les victimes essaient de consommer moins de liquide afin d'éviter d'utiliser les toilettes. En général, cela ne soulage pas la maladie, mais ne fait que retarder le processus inflammatoire.

Recommandations

En général, dans la cystite, la douleur est accompagnée de spasmes des muscles de la vessie, ce qui entraîne une défaillance de la circulation sanguine normale, augmentant ainsi le symptôme principal. Par conséquent, le traitement d'un organe enflammé doit d'abord examiner comment soulager la douleur causée par la cystite. Pour cela, vous pouvez utiliser à la fois des préparations sous forme de comprimés et des suppositoires.

Le principe de base de la réduction de la douleur est d'abaisser le niveau de prostaglandines. Et il peut être réduit en assurant le blocage de l'activité de la cyclooxygénase. Pour activer ce processus, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont souvent prescrits:


L'avantage des bougies est qu'elles fournissent un effet analgésique suffisant, réduisant ainsi le développement de l'inflammation. À la manifestation des premiers signes de la cystite il ne faut pas tarder à prendre des analgésiques et des antispasmodiques. Les analgésiques suivants ont acquis la plus grande confiance parmi les médecins:

  • Le solpadein;
  • microclysters avec novocaïne ou décoction d'herbes;
  • bougies avec belladonna ou anestezin.

Les antispasmodiques suivants permettent de soulager rapidement la douleur:

Ces médicaments vont non seulement éliminer les spasmes dans le corps de la localisation de la maladie, mais aussi réduire la douleur. En raison de l'utilisation de ces médicaments diminue le ténesme, l'envie d'uriner ne sera pas si souvent perturbée.

Il est également recommandé de prendre des analgésiques pour la cystite, ce qui permet un relâchement parallèle des muscles lisses du cou de la vessie. Convient à cet effet:

Les antidépresseurs appartenant au groupe des médicaments cholinergiques sont également appropriés:

  • L'amitriptyline;
  • Le driptan;
  • Le detruzitol;
  • La mélipramine;
  • Spasmex.

Au cours de la période d'exacerbation, avec des analgésiques, pour soulager les symptômes de la cystite, les médecins prescrivent des antihistaminiques, qui permettront de réduire davantage les poches. Le plus souvent, les experts conseillent ce qui suit:

Avec de fortes douleurs, les blocages de novocaïne sont toujours bons.

Manières folkloriques

Il existe d'autres astuces pour soulager la cystite. Il peut et les remèdes populaires. Pour éliminer ou réduire la douleur, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  1. Bien prouvé dans la cystite une méthode comme les effets de la chaleur sèche. Et il est disponible pour chaque patient. Pour ce faire, composez simplement l’eau chaude dans un récipient en plastique ou un coussin chauffant et utilisez-la comme compresse pour le bas-ventre. Vous pouvez également tenir le coussin chauffant entre vos jambes. Pour obtenir l'effet souhaité, il est nécessaire de chauffer au moins 20 minutes et de répéter l'opération avec des accès répétés de douleur. Une alternative est le sel chauffé ou le sable placé dans un sac en tissu.
  2. En cas de douleur aiguë, les bains de pieds thermaux sont excellents. Il est nécessaire de composer un bassin d'eau chaude et d'y poser les pieds pendant 15 minutes. Après la procédure, portez des chaussettes chaudes et détendez-vous sous une couverture. La chaleur des jambes favorise la relaxation réflexe des muscles lisses de l’organe malade et de l’urètre. Cependant, toute exposition à la chaleur est interdite à des températures élevées.
  3. Boire des liquides chauds aidera à réduire la douleur et les crampes. Il est utile d’utiliser une décoction de feuilles de persil, de prêle ou d’airelles.
  4. Lorsque la cystite est nécessaire de porter des sous-vêtements de tissus naturels de coupe libre, des vêtements serrés peuvent augmenter le spasme.
  5. Pour les douleurs sévères, il est utile de prendre une douche chaude. Cependant, il est interdit de placer le sauna et le bain, car une chaleur excessive affecte négativement la maladie. L'œdème peut augmenter et la muqueuse de l'organe s'enflammer.

Il convient de noter que si certaines substances pénètrent dans le sang, la muqueuse vésicale enflammée peut être irritée. Par conséquent, lorsque la cystite est recommandé de supprimer de l'alimentation des plats salés, épicés et acides. Vous devriez également abandonner les boissons alcoolisées.

En résumé, je voudrais souligner que tous les médicaments et les recommandations ci-dessus pour la cystite n’élimineront pas la cause même de la maladie. Ils ne réduiront que temporairement les symptômes.

Liste complète des analgésiques pour la cystite

La cystite chez les femmes est une pathologie commune, qui est un processus inflammatoire dans la paroi de la vessie. La maladie peut survenir dans le contexte d'une infection d'un organe ou lorsqu'elle est irritée par des produits chimiques nocifs. Dans tous les cas, le patient s'inquiète de la douleur, qui nécessite un traitement complexe.

Pour se débarrasser de la douleur causée par la cystite, il ne suffit pas de prendre un médicament anesthésique. Le patient devrait se voir prescrire un traitement, en fonction de la cause de la maladie. En cas de cystite bactérienne, il est démontré que des antibiotiques soulagent la douleur en quelques jours en éliminant les microorganismes pathogènes. Déterminez quel analgésique vous pouvez prendre avec la cystite pour soulager votre condition.

Causes de la douleur de la cystite

La douleur abdominale basse est une plainte fréquente de cystite chez les hommes et les femmes. Un symptôme désagréable se produit en raison du spasme de la vessie et de l'irritation des récepteurs nerveux qui l'entourent. Un organe enflé irrite littéralement les tissus adjacents et provoque des douleurs.

La nature de l'inconfort peut être différente, tout dépend de la négligence de l'affaire et de la perception de la femme. Ainsi, certains patients se plaignent de douleurs douloureuses et d'autres de coupures et de picotements. Il arrive aussi que vous ne puissiez pas vous passer d'analgésiques, car les symptômes sont très prononcés, la douleur est insupportable.

Il est important de noter que le système génito-urinaire est fortement interconnecté. Les femmes doivent donc bien écouter leur corps. Donc, si la douleur est si forte qu’une femme ne peut pas se lever du lit sans prendre un analgésique, ce n’est pas normal. Ces symptômes graves peuvent indiquer le développement de complications, par exemple la transition de l'infection vers l'utérus et ses appendices, la rupture de l'ovaire, le développement d'une péritonite, etc. Une douleur insupportable - une raison d'appeler une ambulance.

Analgésiques pour la cystite

L’industrie pharmaceutique moderne offre aux femmes une vaste gamme de médicaments capables d’éliminer la douleur causée par la cystite. Pour soulager la cystite, il est préférable de demander à votre médecin, car un spécialiste sera en mesure d’identifier avec précision la cause de la pathologie et de vous prescrire un traitement complet.

Souvent, les patients souhaitent savoir comment soulager rapidement la cystite lorsque des symptômes désagréables sont pris au dépourvu. Si une femme est sûre d'avoir une exacerbation aiguë de la cystite, vous pouvez prendre des analgésiques une fois, mais au cours de la journée, assurez-vous de consulter un spécialiste.

Actuellement, sur les tablettes des magasins, vous pouvez trouver plusieurs types de médicaments qui soulagent la douleur lors de l'inflammation de l'urée:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analgésiques;
  • antispasmodiques;
  • médicaments combinés.

Les analgésiques narcotiques ne sont pas utilisés pour la cystite. Ces médicaments sont prescrits pour les maladies graves et les douleurs aiguës, par exemple pour les blessures graves ou le cancer. Considérez certains médicaments antidouleur populaires.

Nurofen

Ce médicament appartient au groupe des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'ingrédient actif ibuprofène. Nurofen a un certain nombre d'analogues moins chers: comprimés et gélules: ibuprofène, Faspik, Mig, etc.

Les médicaments à base d'ibuprofène sont produits sous différentes formes. Vous pouvez donc acheter des médicaments même sous forme de suspension, de suppositoires rectaux et de solution injectable. Les injections sont le plus souvent prescrites à l'hôpital par voie intramusculaire. À la maison, il est recommandé de prendre le médicament sous forme de comprimés et de gélules.

De nombreux patients se demandent ce qui aide le plus rapidement la douleur, les gélules ou les comprimés. Les gélules sont un peu plus chères, mais elles se dissolvent beaucoup plus rapidement et ont un effet, car le médicament pénètre dans le corps sous forme de poudre. La tablette comprimée se dissout plus longtemps.

L'ibuprofène est très efficace dans la cystite, le médicament soulage rapidement la douleur, il élimine également la fièvre et a un effet anti-inflammatoire. La posologie est choisie individuellement, mais le plus souvent, on prescrit 2-3 comprimés par jour aux adultes. Il est conseillé de boire de l'ibuprofène après un repas, car ce médicament irrite sa membrane muqueuse et peut provoquer un ulcère gastrique.

Malgré tous les avantages, Nurofen et ses analogues à base d’ibuprofène présentent un certain nombre de contre-indications qui doivent être lues dans le mode d’emploi. Le médicament ne peut pas être utilisé dans de telles pathologies:

  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • allergique à la substance active;
  • asthme bronchique;
  • pathologies sévères du foie et des reins;
  • insuffisance cardiaque;
  • troubles de la coagulation;
  • 3 trimestre de grossesse;
  • Saignements GI dans l'histoire.

Les gélules et les comprimés ne doivent pas être prescrits aux enfants de moins de 6 ans. Pour les bébés, vous devez acheter le médicament en dosage pédiatrique. Nurofen est offert sous forme de suppositoires rectaux et de sirop sucré.

Ketonal

Le kétonal est un autre anti-inflammatoire non stéroïdien très apprécié des patients et des médecins. Le médicament est fabriqué à base de kétoprofène et possède un analogue du même nom, le kétoprofène. Les médicaments pour la cystite peuvent être achetés sous forme de suppositoires, de comprimés et de solutions pour administration intramusculaire.

Le kétoprofène est l’un des médicaments les plus efficaces du groupe AINS. L’outil soulage rapidement le syndrome douloureux prononcé, il a également un effet anti-inflammatoire et soulage le gonflement de la vessie. En raison de cet effet complexe, la douleur dans la cystite disparaît pendant longtemps.

Pour se débarrasser des symptômes désagréables, prenez 1-2 comprimés de Ketonal ou de Ketoprofen., Boire beaucoup d’eau. Il est autorisé d'utiliser la forme locale du médicament en parallèle, par exemple des suppositoires rectaux.

Ketonal a un certain nombre d'effets secondaires, y compris une perturbation du tractus gastro-intestinal, des réactions allergiques, des maux de tête, des acouphènes, etc. Il est déconseillé de prendre cet outil pendant la grossesse, en particulier au troisième trimestre. En 1 et 2 trimestres, vous pouvez prescrire un outil sous la supervision d'un médecin.

Ketanov

Ketanov est un anti-inflammatoire non stéroïdien dont le principe actif est le kétorolac. L'homologue populaire du médicament s'appelle Ketorol.

Ketanov soulage efficacement la fièvre, la douleur et a également un effet anti-inflammatoire. La force de l'effet anesthésique de Ketans peut être comparée à la morphine, mais le médicament ne crée pas de dépendance et n'a pas d'effet sédatif. Par rapport aux autres AINS, Ketanov présente l'effet analgésique le plus prononcé.

Le médicament est disponible sous forme de comprimés et de solution injectable. Lorsque la cystite est généralement prescrit des pilules. Ils doivent être pris au maximum 5 jours, 1 comprimé 2 à 4 fois par jour, en fonction de la gravité de la douleur. Si la douleur associée à la cystite a disparu, un seul usage peut suffire.

No-spa et papaverine

La douleur dans la cystite est généralement associée non seulement au processus inflammatoire, mais également au spasme des muscles lisses de la vessie. En raison d'une tension excessive, le processus de miction est perturbé, les envies sont fréquentes, même si l'organe n'est pas encore rempli. Dans ce cas, les antispasmodiques aideront.

Le remède le plus populaire dans le groupe des antispasmodiques est No-shpa. Le médicament est fabriqué sur la base de Drotaverine et a un analogue du même nom, pas cher, produit en Russie. Pour les adultes, No-shpa est disponible sous forme de comprimés et de solution injectable. Il est nécessaire de boire 1-2 comprimés trois fois par jour. Pour les douleurs sévères, une injection intramusculaire est donnée.

Papaverine fait également référence aux antispasmodiques. Il peut être acheté sous forme de suppositoires rectaux, de comprimés, de solution injectable. Le médicament soulage efficacement la douleur et les spasmes, facilite le processus de miction, élimine les coupures.

Les antispasmodiques ont un grand avantage par rapport aux médicaments non-thyroïdiens, ils peuvent être utilisés pendant la grossesse, l'impact négatif sur le fœtus est minime. Et en général, les antispasmodiques ont moins d’effets secondaires, mais soulagent en même temps efficacement la douleur causée par la cystite.

Suivant - outil combiné

Les sociétés pharmaceutiques n’ont pas arrêté la production d’anesthésiques monocomposants. Par conséquent, dans les pharmacies, vous pouvez trouver des médicaments combinés fabriqués à partir de médicaments non stéroïdiens de divers groupes, antispasmodiques et analgésiques.

Suivant est l'un des médicaments contre la douleur populaires, qui comprend l'ibuprofène et le paracétamol. Le médicament a un analogue, appelé Ibuklin. L'outil soulage la douleur, la fièvre, a un effet anti-inflammatoire. Mais le médicament a de nombreuses contre-indications et effets secondaires, vous ne devez donc pas vous laisser emporter.

Un antispasmodique est un autre remède efficace contre la cystite, qui consiste en un antispasmodique, un analgésique et un anti-inflammatoire non stéroïdien. Analogique signifie - Baralgetas. En raison de l'action complexe, le processus de miction est normalisé, les douleurs passent. À en juger par les examens des patients, l’effet se produit assez rapidement, en 15 à 30 minutes.

Pentalgin est un médicament composé de paracétamol, de naproxène, de drotavérine et de caféine. Le médicament a un effet rapide sur les crampes dans le fond de la cystite et soulage la douleur et la chaleur.

Analgésiques pour la cystite

Les suppositoires constituent un excellent complément au traitement principal de la maladie. Les médicaments locaux sont rapidement absorbés, mais ont un effet moins négatif, car ils ne passent pas par l'estomac. Dans le traitement de la cystite, les bougies sont prescrites avec un agent anti-inflammatoire non stéroïdien, par exemple:

  • Le diclofénac;
  • Indométacine;
  • Ketonal;
  • Ibuprofen et al.

Les analgésiques et les bougies anti-inflammatoires pour la cystite sont insérés dans le rectum une fois par jour avant le coucher ou deux fois par jour: le matin et le soir. Si une bougie est introduite le matin, il est nécessaire de s’allonger au moins 30 minutes pour que le médicament soit bien absorbé. Si, immédiatement après l’introduction de la bougie, elle prend une position horizontale, elle commencera à couler et les substances utiles n’auront pas le temps de s’absorber.

Papaverine antispasmodique peut également être acheté sous forme de suppositoires rectaux. L'avantage de ce médicament est sa capacité d'utilisation pendant la grossesse. Pour se débarrasser de la douleur causée par la cystite, les suppositoires à la papavérine sont prescrits pour être administrés jusqu'à 4 fois par jour dans le rectum.

Que soulager la cystite à la maison: recettes populaires

Dans le traitement complexe de la cystite, il est recommandé d'utiliser des remèdes traditionnels antidouleurs. La phytothérapie est assez efficace pour éliminer la douleur, mais elle n’a pratiquement aucun effet secondaire. Si les douleurs sont douloureuses et pas très fortes, en suivant les recommandations, le patient s'en débarrassera:

  • La douleur de la cystite est souvent associée à une irritation de la paroi de la vessie enflammée avec l'urine. Pour rendre l'urine moins irritante pour l'organe malade, vous devez supprimer de la diète les aliments salés, épicés et frits. Le régime devrait être au maximum doux.
  • Vous devez boire beaucoup d'eau pour éliminer les agents pathogènes et les sels de la vessie. Particulièrement utile pour utiliser des décoctions d'herbes et de boissons aux fruits avec un effet diurétique.
  • Il est recommandé de respecter le repos au lit, un peu plus de repos. Avec des mouvements actifs, la douleur s'intensifie, car l'organe gonflé frotte contre les tissus adjacents.
  • La douleur peut être supprimée à l'aide de l'échauffement. Réchauffez habituellement les jambes ou mettez de la chaleur sèche sur le bas de l'abdomen. Mais vous ne pouvez pas vous réchauffer avec une cystite bactérienne avant de prendre des antibiotiques, la chaleur va provoquer un abcès. Cette méthode convient mieux aux femmes souffrant de douleurs chroniques, aggravées par l'hypothermie.

Il existe de nombreux remèdes populaires contre la cystite à base d’herbes médicinales. Le patient peut organiser des bains relaxants aux herbes et fabriquer ses propres bougies anesthésiques. Il sera utile d'utiliser à l'intérieur de ces bouillons:

  • Thé de camomille pharmaceutique.
  • Décoction de calendula.
  • Bouillon de feuilles d’airelles.
  • Collection urologique à effet anti-inflammatoire et diurétique.

Selon les critiques des patients, il est très utile de se débarrasser du rezi lors de la miction du jus de canneberge. Cette boisson rafraîchissante a un effet diurétique, nourrit le corps en vitamines, stimule le système immunitaire.

Pour la préparation de boisson aux fruits, utilisez des baies fraîches ou congelées, à partir desquelles le jus est pressé. Le gâteau se propage dans une casserole et cuit à feu doux, comme une compote. Puis refroidir, filtrer et mélanger avec le mamelon. La boisson finie peut être légèrement sucrée avec du miel et prise une journée pour quelques gorgées.

Conclusion

Les analgésiques pour la cystite chez la femme sont presque toujours prescrits dans le cadre d'une thérapie complexe afin de soulager l'évolution de la maladie et d'améliorer l'état du patient. Lorsque les antibiotiques commencent à agir, le médicament analgésique est annulé, ce qui contribue à réduire son impact négatif. Mieux vaut confier le choix du médicament au médecin traitant, l'auto-traitement peut être inutile et dangereux.

Soulagement de la cystite

La douleur en période de cystite prend généralement la nature de la douleur, car les analgésiques sont recommandés pour la cystite. La cystite est une maladie très courante qui affecte principalement le système urogénital des femmes en raison des particularités de leur structure anatomique. En raison du fait que la douleur est prononcée, le patient est souvent incapable de terminer le processus de miction et l'interrompt. Le patient commence à utiliser moins de liquide, de sorte que le besoin d'aller aux toilettes ne soit pas si fréquent. Tout cela conduit au fait que le processus inflammatoire est retardé et n'entraîne pas de soulagement.

La cystite est une maladie très courante qui affecte principalement le système urogénital des femmes en raison des particularités de leur structure anatomique.

Le principe de base du traitement de la douleur pendant la période de cystite est d'abaisser le niveau de prostaglandines. Il diminue en raison du blocage de l'activité de la cyclooxygénase. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens suivants sont couramment utilisés pour démarrer ce processus:

Pour démarrer ce processus, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont habituellement utilisés.

Ces médicaments donnent un bon effet analgésique, réduisent le développement de processus inflammatoires. Au cours de la période de la maladie, le patient ne doit pas limiter l'apport liquidien, il est nécessaire de procéder à une anesthésie. Dès que les premiers symptômes de la cystite apparaissent, il est urgent de commencer à prendre des antispasmodiques et des analgésiques. Les médecins recommandent les analgésiques suivants pour un traitement efficace:

  • Le solpadein;
  • bougies avec anesthésine;
  • bougies à la belladone;
  • microclysters avec novocaïne;
  • microclysters avec camomille, sauge et eucalyptus (chaud).

Dès que les premiers symptômes de la cystite apparaissent, il est urgent de commencer à prendre des antispasmodiques et des analgésiques.

Les médicaments suivants sont prescrits comme antispasmodiques:

  • Pas de spa;
  • Avisan;
  • Halidor;
  • La cystéine;
  • Spasmotsistenal;
  • Papavérine;
  • Baralgin;
  • Platifilline

Ces médicaments éliminent les crampes dans la vessie et aident à réduire la douleur. Grâce à eux, l'envie d'uriner est réduite. Afin de détendre les muscles lisses du cou de la vessie, les médecins sont nommés:

  1. Prazosin, Terazosin, Alfuzosin, Tamsulosin, Doxazosin. Ces médicaments sont des alpha-bloquants.
  2. L'amitriptiline et la mélipramine, qui sont des antidépresseurs.
  3. Driptan, Spasmex, Detruzitol. Ces médicaments sont inclus dans le groupe des médicaments cholinergiques.

En cas de conditions sévères, il est recommandé de prendre des antihistaminiques avec des analgésiques. Ces médicaments aident à réduire l'œdème. Comme antihistaminiques le plus souvent prescrits par les médecins:

Le blocage de Novocainic avec une douleur intense aide également très bien. Il peut être présacral, suprapubic, et selon Klipich.

Traitement de la cystite

La cystite est de deux formes: chronique et aiguë. La forme aiguë est caractérisée par une douleur intense lors de la miction et par une pression exercée sur le pubis. La cystite chronique, en revanche, est caractérisée par une douleur lente et douloureuse.

La forme aiguë est caractérisée par une douleur intense lors de la miction et par une pression exercée sur le pubis. La cystite chronique, en revanche, est caractérisée par une douleur lente et douloureuse.

La douleur est notée même lorsque la miction ne se produit pas. La douleur est localisée principalement dans les ganglions lymphatiques situés dans la région pubienne et dans le bas de l'abdomen. Traitez chaque forme individuellement et seul le médecin peut prescrire le traitement correct et efficace de la cystite sous une forme ou une autre.

Si une cystite aiguë est diagnostiquée, l'anesthésie habituelle ne vous aidera pas.

Seul un traitement anti-inflammatoire complexe peut vaincre la maladie - la douleur disparaîtra. Tout d'abord, le médecin prescrit des anti-inflammatoires, puis, en tant que patient, il peut ajouter des antibiotiques.

Dans la forme aiguë de la douleur aidera No-shpa. Bonne aide et des pilules et des injections. Avec la cystite hémorragique, les bougies à la papavérine aident bien, elles soulagent les spasmes. Le paracétamol peut être utilisé pour éliminer la douleur.

La cystite chronique est caractérisée par une douleur douloureuse. Les analgésiques aident à réduire ou à éliminer la douleur. Les médecins prescrivent le plus souvent Baralgin, car il contient à la fois des composants analgésiques et la papaverine antispasmodique. En aucun cas, l'aspirine ne doit être utilisée car elle peut provoquer des saignements abondants.

Remèdes traditionnels de soulagement de la douleur

Les recettes de médecine alternative aident également au traitement de la cystite et aident à réduire la douleur. Les recettes folkloriques suivantes ont fait leurs preuves:

  • Chauffe-eau. Un chauffe-eau régulier doit être placé sur le bas-ventre ou dans la région de l'aine. Cette procédure aidera à réduire la douleur pendant un certain temps.
  • Bains chauds. L'eau dans le bain ne doit pas dépasser 40 degrés. Il est recommandé de s'asseoir dans un bain chaud pendant environ 15 minutes. Dans le bain, vous devez ajouter une décoction de la collection d'herbes qui donnent un effet anti-inflammatoire. Les herbes sont vendues à la pharmacie. Il est préférable d'utiliser la camomille, la sauge et le calendula.
  • Infusion d'herbes. Les tisanes aideront à réduire la douleur. En tant que matières premières, il est bon d’utiliser une feuille d’airelle, une graine de persil, une busserole, des boutons de bouleau et une feuille de bouleau. Des frais peuvent être achetés à la pharmacie.
  • Huile aromatique. Dans un bain chaud, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile aromatique et ne pas prendre plus de 15 minutes. Il est bon d’utiliser de la camomille, de l’huile de bergamote. Vous ne devez pas ajouter plus de 5 gouttes.
  • Mumie. Il est recommandé de procéder à la solution de douche douce momie. La solution est facile à préparer. Il est nécessaire de prendre 1 g de momie et de le dissoudre dans un verre d'eau tiède. De la maman peut faire des bougies. Vous devez prendre 0,3 g de momie et dissoudre dans 0,5 c. de lait. Ensuite, la masse obtenue doit être mélangée à de la farine et former des bougies.

Comment soulager la douleur dans la vessie en cas de cystite aiguë et chronique?

Le syndrome de la douleur pelvienne est l’un des syndromes les plus typiques du tableau clinique de la cystite aiguë et chronique. L’intensité de la douleur chez différents groupes de patients peut varier de minime à prononcée, ce qui entraîne une restriction des activités quotidiennes du patient.

La douleur à la base de la vessie est une inflammation et des lésions de la paroi kystique dues à sa colonisation par des micro-organismes, le plus souvent liés à E. coli.

L'intensité de l'inflammation, et donc l'intensité de la douleur pelvienne, dépend directement du degré d'endommagement de la paroi de la vessie par les uropathogènes et de la durée du processus pathologique. C'est pourquoi la gravité de la douleur dans la cystite peut varier considérablement.

Examinez plus avant quelles douleurs surviennent dans la cystite, quels médicaments sont prescrits pour leur soulagement et pourquoi; Arrêtons-nous sur leurs effets secondaires et leurs précautions lors de la prise de ces médicaments.

1. Syndrome de douleur dans la cystite

Avant de procéder à l'élimination de la douleur, il est nécessaire de s'assurer que la douleur dans le bas de l'abdomen est causée par une inflammation de la membrane muqueuse (et d'autres couches au cours du processus chronique) de la vessie.

Il est important de distinguer les spécificités de la douleur dans les cystites aiguës et chroniques (lors de l'exacerbation), car les approches de traitement de ces formes peuvent être très différentes.

Les douleurs causées par la cystite aiguë se caractérisent par les symptômes suivants:

  1. 1 Localisé dans le bas de l'abdomen, dans la région sus-pubienne.
  2. 2 Ils peuvent être irradiés dans la région iliaque droite ou gauche (le long des uretères), mais dans ce cas, le médecin exclura définitivement l'urolithiase.
  3. 3 Les douleurs sont quelque peu réduites dans un bain chaud après utilisation d'un coussin chauffant. Cependant, il n'est pas nécessaire d'utiliser ces techniques pour le traitement de la cystite, sans antibiothérapie concomitante, cela peut conduire à l'apparition de complications et à une chronicité du processus.
  4. 4 Dans la cystite aiguë, la douleur s’intensifie après la miction, car la contraction de la vessie entraîne une irritation accrue des terminaisons nerveuses.
  1. 1 Douleur dans le bas-ventre, dans la région sus-pubienne, aggravée par un étirement excessif de la vessie (c.-à-d. Avec une vessie remplie), ainsi qu’à la fin de la miction.
  2. 2 Les douleurs sont de nature douloureuse ou brûlante et, en règle générale, de faible intensité (moins prononcée que dans la cystite aiguë), ce qui entraîne souvent un manque de traitement rapide.
  3. 3 Les douleurs se reproduisent périodiquement et représentent au total plus de trois mois en un an.
  4. 4 Le syndrome de la douleur de la cystite interstitielle imite la vidange incomplète de la vessie.
  5. Les patients atteints de cystite chronique peuvent présenter des douleurs pelviennes chroniques non associées à la miction et aux troubles dysuriques.

La sévérité de la douleur dans l'inflammation chronique ne correspond pas toujours aux modifications de l'analyse générale de l'urine. Ainsi, les changements dans les sédiments urinaires peuvent être minimes et la douleur prononcée. Cela est dû aux modifications dégénératives de la paroi de la vessie dans la cystite chronique.

La douleur peut descendre à l'aine, au rectum ou au vagin. Après avoir vidé la vessie pendant un moment, la douleur est soulagée, puis réapparaît à mesure que l'urine s'accumule. Les patients atteints de cystite chronique peuvent également développer une fausse incontinence urinaire.

2. Principes du soulagement de la douleur

Pour réduire la gravité de la douleur causée par la cystite, vous pouvez utiliser plusieurs groupes de médicaments:

  1. 1 AINS (ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques);
  2. 2 antispasmodiques (détend les muscles lisses de la vessie);
  3. 3 Uroseptiques à base de plantes (l’effet analgésique est associé à un effet anti-inflammatoire modéré).

Il faut se rappeler qu’il est impossible de se débarrasser de la douleur liée à la cystite aiguë sans recourir à la thérapie étiotrope (antibiotiques). Tous les antidouleurs ne sont liés qu'aux moyens de traitement symptomatique.

Les principes de base de la prise d'analgésiques pour la cystite peuvent être formulés comme suit:

  1. 1 Les médicaments ayant des effets analgésiques sont liés au traitement adjuvant et ne peuvent remplacer les agents antibactériens.
  2. Les analgésiques destinés au traitement de la cystite doivent être prescrits par un médecin; dans l’attente d’une consultation chez le médecin, seule une réception indépendante de courte durée (1 à 3 fois) est possible.
  3. 3 Les préparations qui atténuent les symptômes de la cystite devraient, non seulement soulager la douleur, mais aussi avoir des effets antispasmodiques, anti-inflammatoires et antiseptiques. C'est pourquoi la combinaison la plus appropriée de plantes uroseptikov (Cystone, Canephron N, Monurel, frais urologiques) et d'antispasmodiques (drotavérine, papavérine).

3. AINS

Le principal mécanisme d'action des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) est de bloquer la production de médiateurs (modulateurs) de l'inflammation dans les tissus, ce qui vous permet d'éliminer l'enflure du foyer inflammatoire, de réduire l'irritation des récepteurs de la douleur dans la muqueuse et, si nécessaire, de réduire la température corporelle.

Les AINS sont un groupe de médicaments assez graves ayant un ensemble d’effets secondaires spécifiques, leur utilisation doit donc toujours être justifiée.

Quand prescrit-on des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) pour la cystite? Pour indications comprennent:

  1. 1 Une hyperthermie supérieure à 38,5 degrés chez un enfant ou un adulte vous permet d'affecter des AINS (principalement de l'ibuprofène, du paracétamol) afin de réduire la température et de réduire la douleur. La dose de paracétamol et d'ibuprofène dépend de l'âge du patient. Ne prenez pas d’AINS pendant plus de 2-3 jours sans examen médical. Les médicaments vont améliorer la santé du patient atteint de cystite, attendre la consultation du médecin, cependant, ils ne pourront pas se débarrasser de la maladie et ils ne remplaceront pas les antibiotiques.
  2. 2 Douleur intense chez un patient atteint de cystite. Un inconfort important, l’impossibilité des activités quotidiennes peut entraîner la nomination d’AINS ou de combinaisons d’AINS avec d’autres substances actives.
  3. 3 Les AINS sont prescrits pour les douleurs pelviennes chroniques accompagnant la cystite interstitielle chronique. Dans cette maladie, la douleur pelvienne est souvent causée à la fois par une inflammation bactérienne et par une violation de la couche protectrice interne (glycosaminoglycane) de la muqueuse de la vessie, ce qui entraîne la pénétration de l'urine dans les structures sous-muqueuses et une irritation des récepteurs de la douleur. Dans la cystite chronique, les AINS ne peuvent servir que de remède symptomatique pour soulager la douleur avant de consulter un spécialiste et de prescrire un traitement par étiotropes.

Le plus raisonnable est la nomination des AINS suivants:

  1. 1 ibuprofène (Nurofen, Ibufen, Brufen SR, Maxicold, etc.);
  2. 2 paracétamol (Panadol, Tsefekon D, Efferalgun, Calpol, etc.);
  3. 3 nimésulide (Nise, Nimesil);
  4. 4 kétorolac;
  5. 5 kétoprofène (kétonal);
  6. 6 diclofénac;
  7. 7 Combinaisons d'AINS (Novigan).

4. Antispasmodiques

Les antispasmodiques sont plus couramment prescrits pour la cystite que les AINS, car leur effet analgésique est associé à l’élimination du spasme du muscle lisse de la vessie et à l’action vasodilatatrice. Ils n'affectent pas l'état des muqueuses et contiennent également une liste plus restreinte d'effets secondaires et de contre-indications.

Parmi les antispasmodiques myotropes, la drotavérine et la paravérine sont le plus souvent prescrits.

La drotavérine (No-shpa, Droverin, NOSH-Bra, etc.) est un inhibiteur de la phosphodiestérase 4. C'est pourquoi l'efficacité de la drotavérine est maximale dans les spasmes des voies urinaires, des intestins et des voies biliaires. Les médicaments à base de drotavérine ont également un léger effet anti-inflammatoire. La drotavérine est utilisée sous forme d'injections intramusculaires, sous forme de comprimés.

La papavérine est également un inhibiteur de la phosphodiestérase, administrée sous forme d'injections, de suppositoires rectaux - les deux méthodes d'utilisation étant très efficaces.

Les schémas posologiques et les effets secondaires de ces médicaments sont présentés dans le tableau ci-dessous.

5. uroseptiques végétaux

Les uroseptiques à base de plantes (Canephron, Cyston, frais urologiques, etc.) sont un élément indispensable du traitement pathogénique de la cystite. Les uroseptiques à base de plantes répondent le mieux aux objectifs de la thérapie pathogénétique, car ils ont des effets multidirectionnels:

  1. 1 Augmente la quantité d'urine excrétée par le patient, permet de «diluer» l'urine, afin de réduire la concentration de produits inflammatoires, de toxines bactériennes et du métabolisme des uropathogènes.
  2. 2 Contribuer à la normalisation de l'acidité de l'urine. Comme nous nous en souvenons, l’acidité de l’urine au cours de l’infection des voies urinaires est souvent décalée du côté alcalin (pH neutre et alcalin du fait du métabolisme bactérien).
  3. 3 Ils ont un effet anti-inflammatoire et antispasmodique.
  4. 4 Ils ont une certaine activité antimicrobienne qui, bien que nettement inférieure à l’activité des antibiotiques, est présente. Avec la nomination conjointe d'agents antibactériens et d'uroseptiques à base de plantes, la patiente constate le soulagement rapide des symptômes, le rétablissement de l'efficacité et la normalisation de l'activité quotidienne.
  5. 5 Empêcher la réinsertion de microorganismes pathogènes à la surface des muqueuses.

6. Possibilités de soulagement non médicamenteux de la douleur dans la cystite aiguë

L'efficacité des médicaments analgésiques non médicamenteux pour la cystite est assez faible, ce qui ne permet pas de les recommander comme seul moyen de soulager la douleur. Cependant, la combinaison d'un traitement non médicamenteux avec l'utilisation d'analgésiques beaucoup plus rapidement conduit à un soulagement de la douleur intense.

Parmi les aides peuvent être utilisés:

  1. 1 chaleur sèche locale. Vous permet de soulager les douleurs aiguës liées à la cystite, de réduire les brûlures et les gerçures dans le bas de l'abdomen, mais sans le combiner à des antibiotiques, cela peut entraîner la propagation de bactéries pathogènes et le développement de complications.
  2. 2 Une consommation excessive entraîne un léger forçage de la diurèse et un lavage mécanique des bactéries de la muqueuse touchée.
  3. 3 régime. Une alimentation riche en aliments épicés, des sucreries, des conservateurs, des frites conduit à un traumatisme de la membrane muqueuse des voies urinaires et réduit la vitesse des processus de réparation.
  4. 4 Porter des vêtements amples - des vêtements et des pantalons serrés entraînent une diminution du flux sanguin dans les organes pelviens et une diminution du taux de régénération.
  5. 5 Déni temporaire d'activité sexuelle. Quoi qu’il en soit, lors des rapports sexuels, des agents pathogènes peuvent être projetés du vagin dans la cavité urétrale, ce qui peut aggraver l’évolution de la cystite.

7. Douleur kystogène chronique

La douleur kystogène chronique, ou douleur dans la cystite chronique, est aujourd'hui un grave problème biopsychosocial, car elle réduit la qualité de vie de nombreuses femmes. La douleur chronique dans la vessie peut être à la fois persistante (permanente) et récurrente (après une certaine période).

La douleur chronique de la vessie se caractérise par son incapacité à établir un agent infectieux - la cause de l'inflammation. Infection, une pathologie évidente de la vessie lors de l'examen du patient n'est pas détectée (selon la terminologie de la douleur cystogène chronique ICS de 2002).

Auparavant, le terme «vessie douloureuse» était utilisé pour désigner une douleur chronique de la vessie, mais ce terme a été modifié en 2002 par le ESSIC de la Communauté européenne.

Malgré l'apparente typicité du tableau clinique, il est parfois assez difficile d'établir le diagnostic de cystite chronique interstitielle.

La pathogenèse principale de la douleur chronique dans la vessie est:

  1. 1 Infection sur la muqueuse de la vessie.
  2. 2 Développement de l'inflammation.
  3. 3 Activation du système d'immunité humorale et cellulaire.
  4. 4 Endommagement de la couche interne de glycosaminoglycanes.
  5. 5 Développement de la dysfonction endothéliale.
  6. 6 L’absence d’infection dans les échantillons d’urine tout en maintenant les symptômes de la maladie.

8. Groupes de médicaments pour le soulagement de la douleur cystogène chronique

Il est assez difficile d'arrêter complètement la douleur dans la cystite interstitielle chronique en utilisant des schémas thérapeutiques standard.

En cas de déficit de la couche protectrice (glycosaminoglycanes - GAG) de la muqueuse kystique, sa reconstitution est indiquée à l'aide de stabilisants intravésicaux à base de glycosaminoglycanes, ce qui permet de réduire la douleur chez 80 à 90% des patients présentant diverses formes nosologiques de cystite chronique.

Pour l’administration orale, vous pouvez utiliser les médicaments suivants:

  1. 1 Analgésiques du groupe des AINS. La douleur étant l’un des principaux symptômes de la cystite chronique, les patients utilisent le plus souvent de façon indépendante des AINS. Cependant, les médicaments de ce groupe sont souvent inefficaces et entraînent un grand nombre d'effets secondaires.
  2. 2 antispasmodiques. L'efficacité des antispasmodiques pour le soulagement de la douleur dans la cystite interstitielle chronique est beaucoup plus élevée que celle des analgésiques. Leurs avantages sont l'absence d'influence sur la muqueuse vésicale endommagée et la faible incidence de réactions indésirables. Les schémas posologiques et les schémas posologiques ne diffèrent pas de ceux utilisés dans la cystite aiguë (voir le tableau 1).
  3. 3 corticostéroïdes (GCS). Des études confirment l'efficacité de la prise de faibles doses de prednisone pour le soulagement de la douleur et le processus inflammatoire de la paroi kystique. Cependant, GCS doit être prescrit par un médecin. Le traitement par glucocorticoïdes nécessite une surveillance continue de la part du médecin traitant.
  4. 4 médicaments antiallergiques. Il existe une opinion selon laquelle l'histamine joue un certain rôle dans le développement du syndrome de la douleur dans la cystite chronique. Par conséquent, la prise du bloqueur des récepteurs de l'histamine H1 pourrait soulager le syndrome de la douleur. Parmi les médicaments de ce groupe, vous pouvez utiliser le Suprastin, le Loratadin, l’Erius, etc.
  5. 5 Amitriptilline, prégabaline. Dans le syndrome de douleur sévère, qui n’est pas stoppé par les méthodes de traitement traditionnelles, la nomination d’antidépresseurs tricycliques et d’antépileptiques est justifiée. Ces médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant et leur libération est faite sur ordonnance sous un numéro spécial.

8.1. Précautions pour l'utilisation à long terme des AINS

Souvent, dans la cystite chronique, les patients commencent de manière indépendante à prendre régulièrement des analgésiques. Comme tout autre groupe d'agents pharmacologiques, les AINS ont des effets secondaires et des contre-indications.

Les principaux effets négatifs de l'utilisation à long terme des AINS sont les suivants:

  1. 1 Exacerbation de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal (exacerbation de gastrite, colite, duodénite, etc.) et développement de la gastropathie par AINS.
  2. Avec une prise à long terme, ces médicaments peuvent entraîner une néphrite associée aux AINS.
  3. 3 Effets toxiques sur le système hématopoïétique: ces médicaments peuvent inhiber la formation de cellules sanguines, entraînant une thrombocytopénie et une anémie.
  4. 4 Effets indésirables sur le système cardiovasculaire - aggravation de l'hypertension, angor, insuffisance cardiaque, troubles du rythme de vie.

La présence d'une longue liste d'effets secondaires est due au fait que, bloquant la production de médiateurs inflammatoires, les AINS bloquent également la production des principaux facteurs de protection des muqueuses dans le corps. Quelle que soit la manière dont vous prenez les AINS: par voie orale, intramusculaire ou rectale - ces médicaments sont systémiques.

Aujourd'hui, sur le marché de la pharmacologie, un groupe d'AINS sélectifs doté d'un mécanisme d'action sélectif a été mis au point:

  1. 1 Le célécoxib (Coxib, Dilax), l’étoricoxib (Arcoxia), le rofécoxib (Vioks) et d’autres coxibs peuvent être attribués à des AINS hautement sélectifs.
  2. 2 Les AINS présentant une sélectivité modérée incluent Etodolac (Elderin, Nobedolac), Meloxicam (Movalis), Nimésulide (Neise, Nimesil).

9. Recommandations pour la prise en charge des patients souffrant de douleurs cystogènes incurables

Les patients atteints de cystite chronique, résistant au traitement médicamenteux standard, doivent subir un examen complet comprenant une cystoscopie, une biopsie de la vessie et une étude histologique des préparations obtenues.

Lorsqu'une déficience de la couche protectrice interne de GAG ​​est détectée, quelle que soit la forme nosologique de cystite, l'âge du patient et la présence ou non d'infection des voies urinaires, l'utilisation d'analogues de GAG ​​par voie intravésique (par exemple, des préparations d'acide hyaluronique) est indiquée.

Les patientes ménopausées suivent un traitement hormonal substitutif local à base d'estriol, qui réduit la gravité de la douleur chez plus de la moitié de ces patientes.

Comme mentionné ci-dessus, la cystite interstitielle chronique se caractérise par une violation de la structure et du fonctionnement de la couche interne de glycosaminoglycane de la vessie. L'injection intravésicale d'analogues de GAG ​​peut donc considérablement réduire la douleur (la méthode est efficace chez 90% des patients).

Actuellement, il est possible d'utiliser les analogues de GAG ​​suivants:

  1. 1 polysulfate de sodium pentosan.
  2. 2 acide hyaluronique.
  3. 3 sulfate de chondroïtine.

Le soulagement de la douleur provoqué par la cystite interstitielle chronique peut également être atténué par l'administration intravésicale d'anesthésiques et de diméthylsulfoxyde. Ainsi, avec l'administration intravésicale de lidocaïne, plus de 80% des patients ont signalé une amélioration, dans environ la moitié d'entre eux, l'effet s'est maintenu pendant 2 semaines.

Le diméthylsulfoxyde est un médicament hydrosoluble capable de pénétrer dans les membranes cellulaires, stimulant ainsi leur régénération. Son utilisation entraîne une réduction de la douleur, la suppression de l'inflammation et la formation de nouveaux fils de fibres de collagène. Une amélioration survient chez environ 90 à 93% des patients atteints de cystite chronique.

10. Traitement non médicamenteux de la douleur dans la cystite chronique

Pour soulager la douleur liée à la cystite interstitielle chronique, des méthodes non médicamenteuses peuvent également être utilisées:

  1. 1 Entraînement de la vessie. Il est progressivement recommandé aux patients d’augmenter les intervalles de temps entre les mictions, ce qui porte ce temps à au moins 90 minutes. Cette méthode vous permet de réduire quelque peu l'intensité de la douleur et de réduire le nombre de mictions impératives.
  2. 2 régime. À ce jour, il n’ya pas de preuves scientifiques permettant de confirmer ou de réfuter l’effet du régime sur le cours de la douleur dans la cystite interstitielle. Cependant, la correction nutritionnelle est l’une des méthodes les plus courantes d’auto-traitement et environ des patients sont prescrits lors de la visite à un médecin. Il est généralement recommandé d’exclure les aliments gras, épicés et acides, mais le patient doit déterminer individuellement le produit spécifique qui cause l’aggravation de la cystite.
  3. 3 Application de l'exercice. Lors de l'observation de patients atteints de cystite chronique à qui ont été proposés des exercices de réparation combinés à la formation des muscles du plancher pelvien, une réduction subjective de la douleur a été observée chez plus de la moitié des patients.

Lors de l’utilisation de moyens de soulagement de la douleur non médicamenteux, il est nécessaire de se rappeler que l’effet de leur utilisation ne se produit pas immédiatement.

Plus D'Articles Sur Les Reins