Principal Anatomie

Que faire avec une lésion rénale

Une lésion rénale peut survenir suite à une chute ou à un coup de couteau contondant dans le bas du dos. En règle générale, ce type de blessure survient dans un accident de la route ou à la suite d'un combat. Un trait distinctif de cette blessure est le fait qu’en règle générale, on n’observe ni saignement ni lésion des tissus internes. Cela est dû aux particularités de la localisation des reins: cet organe est situé en dehors du péritoine, ce qui les rend vulnérables, mais le corps offre une protection sous la forme des muscles dorsaux, de sorte que la contusion du rein se fait souvent avec un coup ponctué et assez sévère. De plus, un rein meurtri, en chute, est également très réaliste.

Lésion rénale - hématome étendu

Principaux signes de lésion rénale

  • Sang dans l'urine
  • Léthargie
  • Se sentir mal
  • Douleur au bas du dos
  • Hématome rénal

Leur luminosité peut dépendre de la gravité de la blessure.

C'est important! Une ecchymose au rein n'est pas une chose qui peut "aller de soi". Peu importe si vous souffrez d'une lésion rénale légère ou grave, il est important de recevoir un traitement rapide.

Parfois, même un coup mineur peut suffire à vous blesser. Par conséquent, vous ne devriez pas reporter la visite à votre médecin si vous présentez des symptômes similaires.

Le sang dans l'urine est l'un des symptômes.

Classification

  1. Degré facile
  2. Degré moyen
  3. Lourd degré

Selon le degré, certains points peuvent varier.

Par exemple, un degré modéré implique l'absence d'hémorragie dans la cavité abdominale; avec une hémorragie importante, le niveau de pression artérielle diminue; enfin, un état grave de nausée et de vomissement provoque un choc.

Attention! Ce dernier degré nécessite une intervention médicale immédiate, car il est le plus dangereux pour la vie.

En outre, il existe également des lésions de divers reins; c'est ce qu'on appelle un traumatisme isolé.

Ecchymose du rein gauche

Les statistiques montrent que le rein gauche est plus susceptible d'être blessé. Cela est dû au fait qu'il se trouve en dessous de la droite et qu'il n'est presque pas protégé par les bords.

Ecchymose du rein gauche

C'est moins commun. Il est considéré plus difficile à traiter.

Premiers secours

Tout d'abord, il est nécessaire d'examiner le patient pour la présence de fractures et ne pas oublier de donner au patient un repos complet. Il n'est pas recommandé de déplacer fortement une personne, car le mouvement (y compris la marche) peut entraîner le développement de complications. La glace doit être placée dans la région du rein dans un coussin chauffant ou enveloppée dans un chiffon.

Attention! Ne pas appliquer de la glace directement sur la peau.

Gardez la glace ne devrait pas être plus de vingt minutes, puis attendez environ deux heures si l’ambulance n’arrive pas à ce moment-là (appelez-la!).

C'est important! Ne donnez pas d'analgésiques à la victime.

Diagnostics

Les méthodes de diagnostic dépendent toujours des conclusions du médecin. Après avoir examiné le patient et lui avoir demandé comment il se sent, vous ne devez en aucun cas masquer ou minimiser les symptômes, car ils concernent votre vie. En évaluant l'état du patient, le spécialiste décidera des types d'examens à effectuer.

Diagnostic à l'échographie

Alors, comment le médecin analyse-t-il la situation? Comme mentionné ci-dessus, il demande d'abord au patient, puis effectue une inspection et sonde la zone touchée. Quels que soient les résultats préliminaires, une analyse d'urine est toujours attribuée et, si elle est absente (état d'hématurie), la clôture est réalisée à l'aide d'un cathéter. Une formule sanguine complète est également prescrite. Le patient subit ensuite une échographie de la zone touchée, puis effectue une IRM et une tomodensitométrie. La première consiste à évaluer l'état du tissu et à vérifier la présence ou l'absence d'un hématome; les deuxième et troisième servent à évaluer l'apport sanguin et à rechercher des hémorragies. Le diagnostic ultérieur dépend des résultats des méthodes décrites ci-dessus.

Complications potentielles

Cette lésion est souvent complétée par une atteinte des organes proximaux; moins souvent, mais encore souvent, il y a un écart entre les jambes de l'uretère ou du vaisseau, aussi ne soyez pas pressé de vous réjouir sans trouver de sang dans les urines, mais allez immédiatement chez le médecin.

Les dommages graves représentent un risque élevé d'hémorragie, ce qui conduit à l'apparition d'une péritonite. Mortellement dangereux.

De plus, des dommages aux organes environnants peuvent parfois ne pas être observés si l'impact était puissant et directionnel. Le fait est que ce type d’impact traumatique provoque souvent la rupture du rein. En outre, la rupture rénale peut être due au serrage de l'organe entre les côtes et l'une des vertèbres; une telle compression entraînera une augmentation de la pression à l'intérieur du rein, ce qui entraînera une rupture à proprement parler. Peut-être le type de dommage le plus dangereux pour ce corps.

Si le traitement est mal exécuté ou trop tard, une blessure, même légère, peut avoir des conséquences catastrophiques: maladies inflammatoires des reins, inflammation du péritoine, anémie, développement de lithiase urinaire, accumulation de pus et sepsie.

Chirurgie après une blessure

Une petite digression: si on parle du rôle des reins dans son ensemble, on considère souvent qu'il n'est pas aussi important qu'il l'est réellement. Si vous le pensez aussi, cela n'a aucun sens de parler de leur rôle réel, mais plutôt de se familiariser avec les symptômes d'une insuffisance rénale:

  • Œdème (souvent perçu comme un excès de poids)
  • Chute de pression
  • Maux de tête
  • Bouche sèche et soif constante
  • Fatigue (à ne pas confondre avec un problème similaire dû au manque de sommeil)

Facteurs de risque

Certaines maladies peuvent augmenter les risques de blessure, le rendant suffisant pour que le moindre coup apparaisse. Parmi ces maladies, on peut distinguer diverses néphroses, des anomalies dans le développement des structures, des néoplasmes (tumeur, cancer compris) et une insuffisance rénale augmentant également le risque.

Traitement et prévention des lésions rénales

Ainsi, le traitement possible consistera probablement en une thérapie physique, un rhume les deux premiers jours, ainsi que des compresses chauffantes par la suite. Si la douleur peut être prescrite analgésiques, et pour les blessures graves - antibiotiques.

En plus du traitement principal, le respect du régime et de certaines restrictions sera également attribué.

Très probablement, le repos au lit sera prescrit pendant deux semaines ou plus, il sera prescrit pour réduire la quantité de liquide consommée (en particulier les boissons contenant de la caféine) et l'apport calorique sera également prescrit pour réduire.

Il faut dire à propos du repos au lit. Il est généralement permis de se lever lorsque l'urine devient légère et ne contient pas de sang.

Si le traitement est appliqué rapidement, presque toutes les blessures peuvent être guéries, mais si l'hématome se développe trop ou si le rein ne le corrige pas, il peut subir une intervention chirurgicale ou poursuivre le traitement en cours, en fonction de la gravité et de la nature des lésions

Le patient est déchargé lorsqu'il n'y a pas de sang dans le sang.

Si nous parlons de nos propres précautions, il n’ya tout simplement aucun moyen de l’empêcher.

Si vous souhaitez éviter les blessures ou autres problèmes rénaux, commencez par commencer, même si cela semble banal - évitez les blessures et, ensuite, refusez les aliments malsains, commencez à faire de l'exercice (à ne pas confondre avec les sports de haut niveau) tempérament (mais très en douceur, car le froid, auquel le corps n’est pas encore utilisé, peut causer de nombreux problèmes, y compris au niveau des reins), et n’oubliez pas de vous débarrasser des mauvaises habitudes. Si vous vous conformez à ces lectures, tout le corps vous en sera reconnaissant, pas seulement les reins.

Quel est le danger d'un coup aux reins: quel traitement

Un coup dans les reins peut leur causer le plus facilement des dommages - il s'agit d'une ecchymose qui se manifeste dans une situation où un coup est porté dans la région lombaire, une personne est tombée sur les jambes ou sur le dos, lorsque la pression intrapéritonéale a augmenté à court terme en raison d'une surcharge des muscles abdominaux.

Après avoir reçu une ecchymose, le patient se plaint généralement de douleurs à la région lombaire et l'état de santé général ne se dégrade pas. Le sang peut être détecté dans l'urine.

C'est important!

Afin d'établir la gravité de la blessure, le patient est examiné par un médecin. De telles pathologies ne nécessitent souvent pas de chirurgie.

Mécanisme de dommages

Le mécanisme de lésion du rein peut être différent. Cela dépend de la direction de l'impact et de sa force, de la localisation anatomique de l'organe, de son rapport topographique à 11 et 12 dans les côtes, à la colonne vertébrale. De plus, les caractéristiques physiques du rein, les muscles de la personne, la présence de graisse sous-cutanée, le degré de remplissage intestinal, les indicateurs de pression intra-abdominale ont une incidence sur la gravité des dommages.

Avec une lésion directe du rein, notamment une ecchymose de la région lombaire, une chute sur une surface dure, une compression sévère ou une lésion indirecte - une chute de grande taille, une ecchymose du corps ou un saut, une rupture du rein peut survenir. L'influence simultanée de plusieurs facteurs de lésion à la fois peut provoquer une compression de l'organe entre les côtes ou des processus transversaux de la vertèbre dans la région lombaire, une augmentation de la pression du liquide dans le rein.

Si des changements pathologiques ont déjà été diagnostiqués dans le rein avant d'être blessés, l'organe peut être blessé même avec de légers coups. Lorsque cela se produit, une rupture spontanée du rein, causée par un traumatisme à la région lombaire ou à l'abdomen.

Qu'est-ce qui se passe après une lésion rénale

Si les organes urinaires sont gravement meurtris, les effets sur les reins peuvent être assez graves. Les symptômes les plus courants sont les suivants: douleur prononcée, saignements, besoin fréquent d’uriner, excrétion d’urine dans les organes voisins, perturbation des organes voisins. Ces symptômes peuvent déclencher l'apparition de complications précoces ou tardives.

C'est important!

Les signes cliniques de lésion rénale sont variés et en corrélation avec le type et la gravité de la lésion. Tout d’abord, une triade de symptômes apparaît après traumatisation: gonflement de la région lombaire, douleur dans cette région, écoulement de sang et d’urine.

Cela fait mal au rein après l’impact dans 95% des cas de lésions isolées et les patients se plaignent toujours de douleurs associées à une blessure concomitante. La douleur se développe en raison de lésions des organes et des tissus situés près du rein, de l'étirement de la capsule fibreuse, de l'ischémie du parenchyme rénal, de la forte pression sur la région péritonéale avec un hématome croissant, du blocage des canaux urinaires avec des caillots sanguins.

Par la nature de la douleur peut être aiguë, terne, donner à la région de l'aine. Des lésions rénales accompagnant souvent des nausées accompagnées de vomissements, une irritation de la paroi abdominale, une distension abdominale, une augmentation de la température corporelle sont les principales causes d'erreur de diagnostic.

Un gonflement dans la région lombaire ou dans la région sous les côtes est dû à la formation d'un hématome ou à une accumulation de sang et d'urine près du rein ou dans le tissu situé derrière le péritoine. Un gonflement est détecté dans 10% des cas. Dans le même temps, certains experts notent la présence d'une tumeur dans la région lombaire dans 43% des cas. Les grands hématomes ou les grandes zones d'accumulation de sang et d'urine peuvent aller du diaphragme à la région pelvienne et, après deux à trois semaines, ils peuvent apparaître même au niveau du scrotum ou des cuisses.

Le symptôme le plus significatif des lésions rénales est la détection de sang dans les urines.

En plus des signes ci-dessus, des lésions atypiques qui jouent un rôle important dans l'établissement d'un diagnostic peuvent se manifester lors de lésions du rein:

  • la dysurie, qui peut aller jusqu'à la rétention urinaire totale en raison du blocage de la vessie par des caillots sanguins;
  • douleur abdominale basse;
  • signes d'irritation de la paroi abdominale;
  • violation du tractus gastro-intestinal;
  • symptômes d'hémorragie interne;
  • fièvre due à une pyélonéphrite ou suppuration provoquée par un traumatisme.

La gravité des symptômes cliniques associés à une atteinte rénale fermée permet de classer la lésion selon trois degrés de sévérité - ce qui est important pour mettre au point un traitement adapté.

Comment diagnostiquer et traiter une lésion rénale

Le médecin établit le fait que les reins sont endommagés, en se basant sur les plaintes du patient, l’étude des antécédents, la présence de symptômes cliniques. Cependant, l’identification du type et de la nature de la lésion peut souvent poser quelques difficultés et pour sa mise en œuvre, un examen urologique détaillé sera nécessaire. Pour chaque cas spécifique, les méthodes de diagnostic sont sélectionnées sur une base individuelle en fonction des preuves.

La plupart des experts estiment que le traitement d'un coup dans les reins devrait être effectué dans 87% des cas par des méthodes conservatrices.

En cas de lésion rénale légère ou modérée isolée avec des paramètres hémodynamiques stables et en l'absence d'indication d'intervention chirurgicale, le médecin décide de se limiter au traitement conservateur et à l'observation dynamique de la victime.

C'est important!

En cas de lésion légère d'un organe, le traitement peut consister uniquement en une observation continue du patient.

Le traitement conservateur des lésions isolées est réalisé à condition que l'état général du patient soit satisfaisant, qu'il n'y ait pas d'hématurie abondante, pas de signes de saignement interne, de signes d'augmentation d'hématome et de signes d'infiltration urinaire.

Le traitement conservateur implique un repos au lit strict pendant dix à quinze jours, la surveillance de l'hématocrite et de l'hémodynamique, l'utilisation prophylactique d'antibiotiques, des analgésiques, des agents hémostatiques et la prévention de la formation de cicatrices approximatives de médicaments.

Le traitement décrit est appliqué jusqu'à la cessation de l'excrétion de sang dans l'urine et, s'il est correctement effectué, il est complété dans 98% des lésions rénales.

L'observation constante du patient par le médecin permet de contrôler le processus de traitement et, si nécessaire, d'organiser de manière urgente une intervention chirurgicale ouverte, car il pourrait y avoir un risque de rupture du rein en deux phases.

Les indications absolues pour la mise en œuvre de la chirurgie sont les suivantes: hématome pulsé et de plus en plus grand et paramètres hémodynamiques instables.

Blessure dangereuse aux conséquences graves - contusion rénale: signes et symptômes caractéristiques, méthodes de traitement de l'organe lésé

Les lésions rénales sont beaucoup moins fréquentes que la pyélonéphrite ou l’accumulation de dépôts de sel nocifs. Les lésions aux organes situés profondément dans le corps provoquent des coups violents à la région lombaire, se contractant en cas d'accident et de catastrophe et tombant sur une surface dure. Les filtres naturels meurtrissants sont un phénomène dangereux: dans certains cas, la mort d'un organe en forme de haricot endommagé est possible.

Comment des lésions rénales de gravité variable affectent-elles la fonction rénale? Quelles sont les complications possibles après une blessure? Quels signes indiquent des problèmes graves après une chute, un coup dur pour la région lombaire? Comment traiter une lésion rénale? Réponses dans l'article.

Causes de lésions tissulaires rénales

Les dommages au tissu rénal se produisent dans le contexte de l'action de facteurs négatifs:

  • une chute dans la rue ou au travail, accompagnée de blessures graves;
  • un coup au rein, bas du dos;
  • blessures résultant d'accidents d'avion, d'accidents ou d'autres accidents sur l'eau, la route, dans les montagnes ou dans les airs;
  • compression prolongée des organes en forme de haricot en raison de conditions extrêmes et de catastrophes, par exemple, être sous les décombres d'une maison après un tremblement de terre;
  • dégâts matériels (chute d'une échelle ou d'un tabouret, dans une salle de bains glissante, etc.).

Groupe de risque:

  • les enfants Activité excessive, jeux actifs, soif de connaître le monde à un âge précoce sans en comprendre les conséquences possibles - les causes des chutes, la balle dans le dos, de graves contusions;
  • des professionnels du football, de la boxe, de la plongée, de l'alpinisme, du motocross, du ski acrobatique et de la planche à neige, ainsi que d'autres sports accompagnés de chutes, de coups portés au corps et de touchés sans succès;
  • pilotes de course, conducteurs, personnes conduisant des véhicules divers
  • patients atteints de lithiase urinaire, de néphroptose, d'hydronéphrose, de dystopie, de fer à cheval ou de rein en forme de L. En violation de la taille, de la fonction, de l'emplacement des organes en forme de haricot, de l'inflammation du parenchyme, même de légères ecchymoses ou de légers coups dans la zone lombaire peuvent causer des lésions aux tissus affectés.

Signes et symptômes caractéristiques

Les dommages au parenchyme rénal entraînent des symptômes prononcés:

  • douleur aiguë dans la région lombaire, abdomen, tir souvent dans les jambes et l'aine;
  • l'apparition d'œdème dans la région lombaire;
  • hémorragies dans la zone touchée de force variable.

L'intensité des manifestations dépend du degré de lésion des organes bobiformes. Chez certains patients, du sang dans l'urine tache l'urine en rougeâtre, chez d'autres, l'ombre du liquide est normale, seule l'analyse montre une augmentation du nombre de globules rouges.

L'hématurie apparaît immédiatement après une blessure, ou un jour ou deux ou une semaine après une ecchymose, un accident vasculaire cérébral ou une chute. En l'absence de diagnostic et de traitement en temps voulu, les pertes de sang entraînent progressivement le développement d'une anémie, une diminution marquée du taux d'hémoglobine.

Un développement dangereux après la lésion d'un organe en forme de haricot est la rupture d'un rein après un coup violent ou une compression directe dans la zone du filtre naturel. Une forte augmentation de la pression de l'urine et du sang, le serrage d'un organe entre les vertèbres et les côtes et une augmentation des effets hydrodynamiques entraînent la rupture des tissus.

Découvrez comment une biopsie rénale est effectuée et ce que montrent les résultats de l'étude.

Découvrez les raisons de la couleur jaune vif de l'urine chez les femmes et le traitement des maladies à cette adresse.

Signes additionnels indiquant une lésion rénale:

  • palpation de la région enflée, il y a douleur;
  • la température augmente;
  • victime vomit, vomit;
  • une paralysie intestinale se produit;
  • la flatulence apparaît;
  • lorsque vous tapez sur la paume des côtes, vous ressentez de la douleur;
  • miction perturbée;
  • peau et muqueuse pâles;
  • des frissons apparaissent;
  • l'état de la victime s'aggrave, la faiblesse se développe.

Le degré de lésion rénale:

  • facile L'hématurie est légère ou absente, le syndrome douloureux est modéré, l'état général est satisfaisant, le traitement ambulatoire est autorisé;
  • modéré Le pouls augmente, la pression diminue, le syndrome douloureux est modéré, errant, le sang est clairement visible dans l'urine, le volume des urines excrétées diminue fortement. Dans la zone lésée, le gonflement est prononcé, l'hématome est visible. Un inconfort est ressenti non seulement dans la colonne lombaire, mais aussi dans l'aine, la région génitale. La meilleure option - observation et traitement à l'hôpital;
  • lourd Une situation dangereuse se développe avec une forte lésion rénale et des lésions aux organes et côtes adjacents. La douleur est atroce, aiguë, un état de choc se développe et il y a une abondance de sang dans les urines. Une hospitalisation urgente est nécessaire pour prévenir les modifications irréversibles des organes en forme de haricot et prévenir l'anémie lors d'hémorragies importantes.

Souvent, une contusion rénale lors d'accidents est associée à d'autres blessures dangereuses: fracture des côtes, blessure au foie et aux poumons, développement d'une inflammation aiguë dans la cavité abdominale et saignement interne actif.

Diagnostics

Tout signe indiquant une atteinte rénale nécessitera une visite chez l'urologue. Plus les symptômes sont clairs, moins la réflexion coûte cher: demander de l'aide ou supporter la douleur en prenant des analgésiques. Le diagnostic tardif est l’une des causes du dysfonctionnement grave et de la mort des organes en forme de haricot.

Réalisation d'un sondage complet:

Les méthodes de recherche sont sélectionnées par un urologue en fonction des symptômes et de la gravité de la blessure.

S'il y a des signes de compression ou de lésion du rein, vous devez immédiatement contacter votre urologue. Si l'état se détériore rapidement, vous aurez besoin de l'aide de spécialistes pour fournir des soins d'urgence. Dans les situations critiques, seule une hospitalisation urgente avec le diagnostic et la prescription de traitement sauve les organes en forme de haricot et la vie du patient.

Options de traitement efficaces

La méthode de traitement dépend du degré de dommage causé à un organe important. Dans les cas graves, une ambulance se détériore brutalement au service de néphrologie. La victime doit être examinée non seulement par un néphrologue, mais également par un traumatologue.

Dans l’établissement médical, ce sont les médecins qui décident de la nécessité d’une opération et des médicaments à prescrire. Avec la difficulté d'éliminer l'urine, le retrait du liquide est effectué à l'aide d'un cathéter. Avec un syndrome douloureux prononcé, une forte diminution de la pression passe en thérapie anti-choc.

Informez-vous sur les causes de l'augmentation de la bilirubine dans les urines et sur le traitement des comorbidités.

Que faire si le rein droit fait mal pendant la grossesse est écrit sur cette page.

Suivez le lien http://vseopochkah.com/bolezni/mochekamennaya/korallovidnye-kamni.html et découvrez les règles de nutrition et d'alimentation dans les calculs coralliens des reins.

Les principales méthodes de traitement:

  • repos au lit. Les mouvements actifs sont interdits, l'haltérophilie, la marche rapide, la course à pied, les autres types d'activité physique sont strictement contre-indiqués;
  • diminution de la consommation d'eau, d'autres types de liquides;
  • des aliments légers sous forme minable avec une quantité minimale de sel afin de réduire la charge sur les organes digestifs et les reins;
  • intervention chirurgicale (si indiquée);
  • antibiotiques, analgésiques, antispasmodiques, compositions qui arrêtent le saignement;
  • comprimés et injections anti-inflammatoires, soulageant la douleur, supprimant le processus pathologique;
  • prévention de l'anémie dans l'hématurie, en prenant des suppléments de fer;
  • froid sur la zone touchée pour réduire l'enflure, réduire la douleur;
  • en cas de blessure légère au niveau des reins, une thérapie est possible à domicile après une visite chez le traumatologue et le néphrologue (urologue). Quelques jours plus tard, le patient est référé à un hôpital de jour pour physiothérapie. Des séances sont nécessaires pour la résorption des ecchymoses, la normalisation de la fonction des organes en forme de haricot.

En savoir plus sur les lésions rénales et les blessures après avoir visionné la vidéo suivante:

Lésion rénale: symptômes, diagnostic et traitement de la blessure

  • Causes et symptômes de lésions organiques
  • Diagnostic d'une lésion rénale
  • Traitement pour lésion rénale

Les reins sont un organe apparié situé derrière la cavité abdominale. Les côtes et les muscles les protègent de divers facteurs environnementaux négatifs. Malgré cette protection, les lésions rénales sont fréquentes. Le traumatisme se caractérise par l'absence de larmes et d'hémorragies multiples.

Causes et symptômes de lésions organiques

La contusion rénale est le résultat de blessures de nature différente. Cela peut être déclenché par des facteurs tels que:

  • chute non réussie sur une surface dure ou divers objets;
  • forte compression qui dure longtemps;
  • grèves dans la région lombaire;
  • blessures en cas d'accident;
  • circonstances traumatiques domestiques.

Très souvent, les boutons cassés peuvent être diagnostiqués immédiatement. Tous les symptômes apparaissent presque immédiatement. Les manifestations les plus courantes d'une ecchymose lors d'une chute et d'autres blessures sont les suivantes:

  • syndrome de douleur;
  • gonflement dans la région lombaire;
  • excrétion de sang pendant la miction.

La plupart des patients se plaignent de douleur immédiatement après une blessure. La douleur est assez intense et aiguë, caractérisée par une localisation sur le site de la blessure. La contusion rénale peut être immédiatement déterminée par l'excrétion de sang avec l'urine. La sévérité de la blessure peut être jugée par la durée de l'hématurie. Dans certains cas, ces symptômes n'apparaissent pas. Cela n'indique pas la facilité des dégâts. Au contraire, il existe un risque de séparation de l'uretère ou du pédicule vasculaire du corps. Une libération de sang d'urine suffisamment longue peut entraîner une anémie. Parfois, une hématurie peut survenir quelque temps après une blessure.

Un gonflement dans la région lombaire est le deuxième signe de lésion organique majeure. C'est une conséquence d'une hémorragie intramusculaire. Dans les cas graves, il est possible d'ajouter de l'urine au matériau situé derrière la cavité abdominale et autour des reins. En règle générale, une telle circonstance peut indiquer une violation de l'intégrité du rein.

En outre, des signes cliniques tels que:

  • la faiblesse;
  • pâleur de la peau;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • augmentation de la température;
  • distension abdominale;
  • se sentir mal;
  • diminution ou augmentation de la pression artérielle.

Si une lésion rénale est complexe, des symptômes similaires aux signes d'appendicite aiguë peuvent être présents. Souvent, cet état de fait parle du développement de la péritonite. Les dommages à l'organe peuvent être accompagnés de fractures des côtes, de lésions pulmonaires ou hépatiques.

Diagnostic d'une lésion rénale

Le diagnostic repose sur des facteurs tels que:

  • le fait de blessure;
  • plaintes et symptômes des patients;
  • tests de laboratoire.

Ces derniers incluent des tests sanguins et urinaires généraux. Très souvent, les médecins prescrivent une radiographie pour confirmer le diagnostic. Il vous permet d'identifier l'étendue des dommages, la présence d'hématomes et de fractures. L'utilisation de la méthode du contraste permet d'étudier plus en profondeur la violation de la fonctionnalité de l'organe, de son apport sanguin.

L'échographie pour lésions rénales est le moyen le plus sûr et le plus facile de diagnostiquer. Avec elle, il est facile d'identifier les changements dans la structure des organes, les hématomes et leur localisation.

Si toutes les méthodes de diagnostic ne permettent pas de déterminer l'étendue et la nature des dommages, les médecins peuvent alors décider d'une intervention chirurgicale pour sauver la vie et la santé du patient.

Traitement pour lésion rénale

Le traitement d'une blessure à un organe dépend du degré de dommage. Une légère ecchymose du rein ne nécessite pas de traitement à long terme. Une fois l'examen complet terminé, le patient peut être renvoyé chez lui. Les blessures graves nécessitent une hospitalisation urgente. Les thérapies pour lésion organique comprennent les méthodes suivantes:

  1. Au stade initial, il est nécessaire d'appliquer du froid sur les zones endommagées.
  2. Analgésiques utilisés.
  3. Repos au lit recommandé.
  4. Il est nécessaire de limiter la consommation de liquide aux patients.
  5. Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites.

Dans les premiers jours suivant la blessure, il est conseillé d'appliquer froid sur le site de la blessure. Cela aidera à réduire les hématomes et à réduire le flux sanguin avec l'urine. Une fois que l'enflure lombaire a disparu et que l'hématurie a cessé, vous pouvez commencer la physiothérapie. Votre médecin peut vous prescrire une électrophorèse, une magnétothérapie et une thermothérapie. En cas de syndrome douloureux intense, des analgésiques intraveineux et intramusculaires sont administrés au patient.

Le contrôle de la récupération de la fonction rénale est effectué à l'aide de tests de laboratoire sur le sang et l'urine. Parfois, des échographies ou des radiographies répétées peuvent être utilisées.

Symptômes et traitement des lésions rénales à la maison

De nombreuses personnes subissent souvent des blessures telles que des bleus aux reins. De tels dommages peuvent entraîner diverses complications. Par conséquent, en cas de blessure, vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement ultérieur.

Causes de la maladie

Les causes de lésions rénales sont courantes. Le plus souvent, ils sont endommagés à la suite de combats, d'accidents, de sports ou de chutes de hauteur. Chez l'homme, les reins sont partiellement fermés par les côtes. Protégez également les fibres et les muscles. Cependant, à la suite d'un coup violent, les organes peuvent être endommagés et douloureux. Le plus souvent, le rein gauche en souffre car il se situe sous le rein droit et n'est pas protégé.

Les enfants courent un plus grand risque de blessure en raison de la nature du corps. Chez les enfants, ces organes se distinguent par leur mobilité et leur taille plus grande.

Les personnes présentant des anomalies congénitales du système génito-urinaire sont à risque. Même une exposition minimale suffit parfois pour provoquer une ecchymose au rein, souvent accompagnée de lésions des côtes et des organes abdominaux.

À la suite des dommages, de nombreuses petites hémorragies apparaissent. De plus, les cupules des reins peuvent être blessées et un hématome peut se développer.

Signes de dommages

Les symptômes de lésion rénale se manifestent à la fois au moment de l’impact et à l’avenir. Au début, il y a une douleur vive et intense, se sentant soudainement pire. De plus, si les reins sont endommagés, les symptômes sont les suivants:

  • Une hématurie se développe, c’est-à-dire que dans l’urine, on peut voir des caillots sanguins. L'intensité du trait dépend de la sévérité du coup. Dans certains cas, les caillots sanguins ne peuvent être détectés qu'avec des tests appropriés. En outre, l'hématurie peut ne pas apparaître du tout ou se former dans quelques jours, voire quelques semaines. Dans les situations particulièrement difficiles, l'urine prend une couleur rouge uniforme.
  • Gonflement apparaît dans la région lombaire.
  • Il y a des douleurs sévères dans la cavité abdominale, qui donnent souvent à la région de l'aine. Au début, de telles sensations douloureuses se manifestent dans une faible mesure, mais avec le temps, elles s'intensifient.
  • Une pâleur, des nausées et des vomissements peuvent survenir.
  • Lorsque vous sentez le bas du dos, vous ressentez une forte douleur et les muscles sont dans un état de tension.
  • Augmente la température corporelle.
  • Même avec un impact mineur dans la zone de la 12ème côte, des douleurs sévères apparaissent.
  • Les problèmes de miction commencent.

En règle générale, de tels signes peuvent être observés chez toutes les victimes. Cependant, d'autres symptômes moins courants peuvent survenir. Ceux-ci incluent la faiblesse, la pâleur de la peau et des muqueuses, des problèmes d'intestins commencent, des soucis de ballonnement, la pression peut augmenter ou diminuer.

Des lésions particulièrement graves ou associées à des lésions d'organes peuvent entraîner un syndrome abdominal aigu, signe de péritonite.

Une contusion aux reins résultant d'un accident vasculaire cérébral ou d'une chute s'accompagne souvent d'une fracture des côtes, de lésions du foie et des poumons. Dans ce cas, d'autres symptômes caractéristiques de ces blessures s'ajoutent aux symptômes ci-dessus.

Mesures de diagnostic

Pour le diagnostic et l'installation du diagnostic final est effectué un certain nombre d'activités.

Tout d'abord, le médecin écoute les plaintes de la victime. Deuxièmement, des études de laboratoire et instrumentales sont menées.

Pour la détermination finale du diagnostic, les études suivantes peuvent être nécessaires:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • Échographie des reins;
  • renographie isotopique;
  • urétéropyélographie rétrograde;
  • urographie excrétrice;
  • radiographie générale;
  • chromocytoscopie et cystoscopie.

Les informations les plus précises peuvent être obtenues à partir d'études radiologiques. Avec leur aide, l'emplacement de tous les dommages et le degré de leur manifestation sont déterminés. Ils reçoivent également des informations sur la présence de fractures osseuses, d'hématomes et de lésions d'autres organes internes.

Souvent utilisé et échographie. C'est le moyen le plus simple et le plus abordable de reconnaître une lésion rénale. En outre, en utilisant des ultrasons, il est possible de détecter des modifications du parenchyme rénal, de la présence et de la localisation des hématomes.

Si, après avoir effectué toutes les recherches et prescrit le traitement, l'état du patient ne fait qu'empirer, une intervention chirurgicale urgente est alors nécessaire.

Mesures médicales et préventives

Il n'y a pas de mesures préventives contre les lésions rénales. La seule recommandation est de faire attention.

Le traitement du patient est prescrit par le médecin après l'examen et le diagnostic nécessaires. Si la lésion rénale n'est pas trop grave, il n'y a pas d'hémorragie interne, alors l'hospitalisation et la chirurgie ne sont pas nécessaires. Dans ce cas, un repos complet est prescrit pendant plusieurs semaines à la maison. En outre, des médicaments anti-inflammatoires et antibactériens peuvent être prescrits.

Des compresses froides peuvent être utilisées pour réduire la douleur. Pour ce faire, humidifiez simplement une serviette dans de l’eau froide et fixez-la au site de la blessure. Quelques jours après la réception du dommage, la blessure peut être traitée à l'aide de procédures thermiques spéciales. Ils contribuent à accélérer la guérison de la blessure.

En cas d'ecchymose grave du rein, une hospitalisation urgente du patient est requise. En milieu hospitalier, un traitement est prescrit, ce qui élimine le risque de complications supplémentaires. En cas de douleur intense, des analgésiques sont prescrits par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Si les lésions rénales sont accompagnées de lésions d’autres organes internes et de fractures osseuses, le patient est diagnostiqué comme étant très grave. Dans les cas particulièrement difficiles, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Il est important de se rappeler qu'un repos complet est nécessaire à la récupération, le repos au lit est prescrit. Toute activité physique est exclue. Les traitements et les médicaments ne sont prescrits que par un médecin. En aucun cas, ne peut pas s'auto-traiter. Même en connaissant les symptômes et le traitement d'une lésion rénale, vous ne devriez pas expérimenter avec votre santé.

Ecchymose rénale

Description

Aujourd'hui, une blessure telle qu'une ecchymose au rein est assez courante, avec la formation de nombreuses hémorragies dans le parenchyme rénal, alors qu'il n'y aura pas de rupture.

Très souvent, un rein est meurtri en cas de bagarre, d'accidents de la route, de blessures sportives graves ou de chutes d'une grande hauteur.

En partie, les reins sont des côtes protégées, ainsi que des fibres et des muscles puissants. Le rein gauche est une blessure beaucoup plus courante que le droit. Ce phénomène s’explique par le fait que la gauche se situe plus bas.

Risque considérablement plus élevé d'une telle blessure chez les jeunes enfants, par opposition à un adulte. Le fait est que chez les enfants, les reins sont plus mobiles, de plus, ils sont plus gros.

Si une personne présente une pathologie congénitale du système urinaire (par exemple, un rein en forme de L ou en fer à cheval, un prolapsus rénal, une hydronéphrose, une dystopie de l'organe, une lithiase urinaire, etc.), ainsi que dans le cas où cela n'a pas d'effet significatif sur le rein sections externes, une lésion rénale peut être déclenchée. Dans ce cas, une telle blessure peut être associée à des lésions graves des côtes ou des organes abdominaux.

Immédiatement au moment de l'impact reçu, le rein est blessé aux côtes et aux vertèbres. La principale différence entre une lésion rénale et d’autres lésions réside dans le fait que de nombreuses petites hémorragies s’ouvrent dans ses tissus, peuvent provoquer des lésions et que les cupules, un léger hématome sous-capsulaire, peuvent se développer.

Les symptômes

Dans le cas d'une lésion rénale, les premiers signes apparaissent presque instantanément, le symptôme le plus important et le plus sûr d'une telle lésion étant un syndrome douloureux aigu et très fort. Chez la victime également, l'état général se dégrade considérablement.

Les principaux signes de lésion rénale sont les suivants:

Une hématurie commence à se développer, c'est-à-dire que des caillots sanguins apparaissent dans l'urine. Compte tenu de la gravité des dommages et de l'intensité de l'hématurie elle-même. Dans l’urine, il peut y avoir un petit nombre de cellules sanguines, qui ne peuvent être détectées qu’après la réalisation d’essais cliniques appropriés.

Mais dans le même temps, en cas de blessure grave, il est possible que l’urine soit complètement colorée en rouge, ce qui peut provoquer une crise de panique grave chez la victime. En cas d'atteinte rénale, non seulement une hématurie macroscopique, mais également une microhématurie peuvent se développer.

Cependant, ce symptôme n'est pas permanent. Si l'uretère est lui-même obstrué par des caillots de sang ou si un saignement dans le tissu périrénal s'est ouvert, il peut ne pas y avoir de sang dans l'urine. Il est également probable que l'hématurie se produira quelques jours après la blessure, et parfois même après quelques semaines, alors que la personne elle-même ne peut même pas soupçonner une lésion rénale;

  • le développement de l'œdème caractéristique commence dans la région lombaire, une hémorragie peut s'ouvrir;
  • la victime commence à ressentir une douleur assez sévère et aiguë à l'abdomen, qui se manifeste à l'aine. Au début, immédiatement après la blessure, la douleur sera presque imperceptible et très faible, mais avec le temps, elle commencera à s'intensifier et pourra disparaître complètement en quelques semaines. Les douleurs elles-mêmes peuvent être cousues ou mates;
  • dans presque tous les cas, l'état général de la victime ne s'est pas détérioré. Le pouls normal et la pression restent. Cependant, on peut observer simultanément le début du blanchiment de la peau, alors que la victime s'inquiète d'une forte sensation de nausée, que les vomissements s'ouvrent, que la pression peut diminuer et que, lorsque l'hématurie est grave, le pouls augmente;
  • il y a une augmentation de la température corporelle - de subfébrile à très élevée;
  • lors de la palpation de la région lombaire, vous pouvez sentir à quel point les muscles sont tendus et douloureux;
  • après avoir même effectué un très léger coup avec le bord de la paume dans la zone de la 12e côte, une douleur assez sévère apparaît;
  • la victime est un trouble du processus de miction.

Il peut y avoir non seulement les principaux signes de lésion rénale énumérés ci-dessus, mais également d'autres symptômes, notamment:

  • l'apparition d'un désagréable sentiment de faiblesse dans tout le corps;
  • il n'y a pas seulement la pâleur caractéristique de la peau, mais aussi les muqueuses;
  • une sensation désagréable de nausée croissante peut être perturbée, des vomissements forts et incessants s'ouvrent;
  • l'état général de la victime est considérablement détérioré et peut même provoquer un état de choc;
  • la parésie intestinale se développe;
  • le patient est dérangé par une sensation désagréable de distension abdominale;
  • l'hypertension artérielle ou l'hypotension se développe;
  • la température corporelle augmente brusquement.

Si la victime présente une contusion rénale compliquée ou si elle est associée à une autre blessure grave, le syndrome de l’abdomen dit aigu peut survenir, ce qui est le signe principal et lumineux du développement de la péritonite.

Assez souvent, si un rein a été meurtri par un coup ou une chute, il est associé à une fracture de la côte, une lésion pulmonaire ou un foie, et la victime commence à montrer des signes parallèles aux lésions énumérées ci-dessus.

Diagnostics

Afin de diagnostiquer une lésion rénale, le médecin prend en compte la lésion antérieure, les plaintes du patient ainsi que les données obtenues à la suite d’examens supplémentaires de laboratoire et de matériel.

Vous aurez peut-être besoin de recherches telles que:

  • analyse générale du sang et de l'urine, ainsi que de certains échantillons urinaires;
  • une échographie de l'organe lésé;
  • la renographie isotopique est attribuée;
  • une urétéropélographie rétrograde peut être nécessaire;
  • urographie excrétrice de données;
  • la radiographie générale est également effectuée;
  • chromocystoscopie et cystoscopie.

Ce sont les données radiographiques qui jouent un rôle important dans le diagnostic final. Directement sur la radiographie de revue, il devient possible de déterminer avec précision la localisation de toutes les blessures, ainsi que la présence de fractures osseuses, d'hématomes rétropéritonéaux et de lésions d'autres organes, qui peuvent souvent être associées à la formation de lésions rénales.

Pour déterminer l'apparition d'un dysfonctionnement rénal et la probabilité de modifications de l'irrigation sanguine, une étude par radio-isotopes est réalisée. Des techniques de contraste aux rayons X sont utilisées, ainsi qu'une angiographie.

Bien sûr, l’échographie est non seulement la méthode de recherche la plus simple, mais également une méthode d’enquête abordable, mais aussi une méthode de sécurité. De plus, grâce à lui, il devient possible de déterminer les modifications de la structure du parenchyme rénal, non seulement la présence, mais également la localisation de tous les hématomes.

Si toutes les méthodes ci-dessus empêchent de déterminer avec précision non seulement la nature, mais également le degré de la blessure, tout en maintenant une détérioration rapide de l'état du patient, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire.

Prévention

À ce jour, il n’existe pas de mesures préventives efficaces permettant d’éviter les blessures telles que la contusion aux reins.

Traitement

Une fois que la victime a passé tous les tests nécessaires et que le médecin établit un diagnostic précis, le traitement commence. Dans le cas où le patient a reçu une légère ecchymose au rein, bien qu’il n’y ait pas de saignement interne parallèle et que l’état général ne se détériore pas, il n’est pas nécessaire de procéder à une hospitalisation, aucune intervention chirurgicale d’urgence n’est nécessaire.

Ainsi, lorsqu’une lésion rénale légère est subie, il est important que l’organe interne (lésé) soit complètement immobilisé. Par conséquent, la victime doit respecter un repos strict au lit pendant les prochaines semaines. En outre, le médecin peut vous prescrire des médicaments anti-inflammatoires et antibactériens spéciaux (dans tous les cas, vous ne pouvez pas prendre des médicaments seuls, sans ordonnance de votre médecin, afin de ne pas aggraver leur état).

Afin d'éliminer la douleur intense, de simples compresses froides peuvent être utilisées. Directement à la place de la blessure doit être appliqué sur une simple serviette, préalablement humidifiée avec de l'eau froide. Quelques jours environ après la blessure, la zone touchée est soumise à des procédures thermiques spéciales, car son utilisation permet d’accélérer considérablement le processus de guérison. Il existe également une résorption plus accélérée du gonflement résultant.

Si les douleurs sévères disparaissent, le traitement peut être arrêté environ 10 jours après la blessure, dès que le médecin le permet.

Si la victime a subi une contusion grave au rein, elle devrait être hospitalisée d'urgence pour éviter le risque de développement de complications graves supplémentaires.

Si les lésions rénales sont accompagnées de lésions d’autres organes internes, l’état du patient peut alors être qualifié de très grave. En cas d'augmentation de la douleur, il est nécessaire de recourir à un analgésique pour lequel des médicaments analgésiques spéciaux sont utilisés. Pour obtenir un effet maximal, les analgésiques seront administrés par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Il est strictement interdit à la victime d’exercer une activité physique, le corps lésé ayant besoin de repos complet.

Lésion rénale: informations générales

Les reins sont un organe apparié situé dans l'espace rétropéritonéal. Ils sont protégés des effets néfastes des côtes et des muscles dorsaux denses, ainsi que des fibres périrénales.

Malgré cela, la contusion rénale est assez courante. Ce type de lésion est caractérisé par de multiples hémorragies dans le parenchyme rénal en l'absence de ses ruptures.

Causes de lésion rénale

Les lésions rénales, ainsi que d’autres organes internes, sont diverses:

  • tomber sur des objets durs et des surfaces
  • frapper la région lombaire
  • pression prolongée,
  • blessures domestiques
  • blessures dues à des accidents, etc.

Symptômes de lésion rénale

Dans la plupart des cas, après une blessure, vous pouvez rapidement diagnostiquer une lésion rénale: les symptômes apparaissent immédiatement. Les principales caractéristiques sont les suivantes:

  • la douleur
  • hématurie
  • gonflement dans la région lombaire.

La douleur accompagnant une lésion rénale survient immédiatement après la lésion. Il est tranchant, perçant, intense, localisé dans la zone de la blessure. L'hématurie est l'un des symptômes sous-jacents. La durée et l'intensité de l'excrétion sanguine dans les urines sont jugées en fonction de la gravité de la blessure, bien que ces signes ne soient pas toujours proportionnés.

En cas de lésions rénales très graves, l'hématurie peut être complètement absente (par exemple, si l'uretère, le pelvis, la jambe, la jambe vasculaire et les reins sont arrachés). Avec une hématurie actuelle à long terme, des signes d'anémie se rejoignent. L'hématurie est généralement l'un des premiers symptômes, mais dans certains cas, elle peut apparaître plusieurs jours ou plusieurs semaines après la lésion (hématurie secondaire).

Un autre symptôme important d'une lésion rénale est un gonflement dans la région lombaire sur le côté de la lésion. Parfois, un gonflement peut se produire dans l'hypochondre. Le gonflement est dû à l'accumulation de sang (hématome) ou de sang dans l'urine dans le tissu pararénal ou rétropéritonéal. L'urine pénètre dans la fibre uniquement lors de lésions rénales graves, associées à une violation de leur intégrité.

En plus des symptômes ci-dessus, les signes cliniques suivants peuvent apparaître lors d’une lésion du rein:

  • pâleur de la peau et des muqueuses,
  • faiblesse
  • détérioration générale de la santé jusqu'à l'état de choc,
  • nausées et vomissements
  • ballonnements
  • parésie intestinale,
  • augmentation de la température corporelle
  • hypo ou hypertension artérielle.

Degré de lésion rénale

En cas de blessure compliquée ou de blessure combinée, il peut y avoir une image d'un abdomen aigu évoquant le développement d'une péritonite. Souvent, une contusion aux reins lors d’une chute ou d’un coup est combinée à une fracture des côtes, des dommages au foie et aux poumons, accompagnés des symptômes correspondants.

Lésion rénale: diagnostic

Le diagnostic de lésion rénale est établi sur la base de:

  1. histoire (blessure précédente),
  2. les plaintes et les symptômes ci-dessus
  3. données d'études de laboratoire et instrumentales.

Les tests de laboratoire comprennent:

  • analyse d'urine (hématurie),
  • numération globulaire complète (anémie),
  • des tests urinaires.

Méthodes instrumentales:

  • la cystoscopie et la chromocytoscopie,
  • radiographie générale,
  • urographie excrétoire
  • urétéropyélographie rétrograde,
  • l'angiographie,
  • renographie isotopique,
  • échographie.

Les méthodes de radiographie sont essentielles au diagnostic. Sur une radiographie, la localisation des dommages, la présence d'un hématome rétropéritonéal, des fractures osseuses et des lésions d'autres organes, souvent associées à une lésion rénale, sont déterminées. Les méthodes de radiocontraste, la recherche de radio-isotopes, l’angiographie permettent de déterminer le dysfonctionnement rénal, les modifications de l’approvisionnement en sang.

Le balayage par ultrasons est la méthode la plus simple, la plus sûre et la plus abordable. Avec elle, déterminer le changement dans la structure du parenchyme rénal, la présence d'hématomes, leur localisation. Si ces méthodes ne révèlent pas l'étendue et la nature de la blessure et que l'état du patient se détériore rapidement, une intervention chirurgicale d'urgence est utilisée.

C'est important! Si vous pensez que des reins ont été frappés à la suite de la blessure: que faire? Essayez de ne pas faire de mouvements inutiles, d'appeler une ambulance ou d'appeler quelqu'un autour de vous. Si un hématome sous-capsulaire s'est produit lors d'une ecchymose, le mouvement peut provoquer une rupture de la capsule rénale et le développement de complications graves.

Traitement des lésions rénales

Dans le diagnostic de contusion rénale, le traitement dépend des facteurs suivants:

  • gravité des dommages
  • le degré de dysfonctionnement rénal,
  • complications
  • dommages concomitants à d'autres organes internes.

En cas d'atteinte rénale légère, aucun traitement médicamenteux n'est nécessaire. Après l'examen, le traitement est généralement effectué en ambulatoire. Les ecchymoses graves et compliquées nécessitent une hospitalisation urgente.

Principes de base du traitement des lésions rénales

  • assurer le repos (repos au lit, restriction de la consommation de liquide);
  • froid sur la zone de blessure (au stade initial);
  • traitement antalgique (antalgiques, blocages de novocaïne, etc.);
  • physiothérapie.

Dans les premiers jours, on applique du froid (bouillotte contenant de la glace) sur la région des reins afin de réduire les hémorragies et l'hématurie. Après quelques jours, des procédures thermiques, une électrophorèse, une thérapie UHF, une thérapie magnétique et d'autres méthodes sont utilisées pour accélérer la résorption de l'hématome. Si le patient ressent une douleur intense, des analgésiques sont injectés par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le processus de récupération du rein est contrôlé périodiquement à l’aide de tests sanguins, de méthodes de recherche sur l’urine, les rayons X et l’échographie.

Attention: si après la blessure, vous ressentez une douleur dans le bas du dos et que du sang apparaît dans les urines, consultez immédiatement un médecin. Vous ne devez pas essayer de diagnostiquer et de prescrire un traitement vous-même. Parfois, des ecchymoses graves et d'autres lésions rénales peuvent ne pas apparaître au début, mais entraîner par la suite de graves complications. À la suite d'un traitement tardif, il est parfois nécessaire de retirer le rein et les blessures les plus graves peuvent être mortelles.

Plus D'Articles Sur Les Reins