Principal Tumeur

Rein échogène - la norme ou le résultat de changements pathologiques?

La maladie rénale est aujourd'hui un problème très urgent. Selon les observations statistiques, le nombre de personnes ayant des problèmes d’appareil urinaire augmente considérablement par rapport à l’incidence globale.

Les processus pathologiques dans les reins sont assez insidieux, car ils se produisent presque toujours à l’abri. Ces maladies peuvent toucher les enfants et les jeunes. Les pathologies rénales sont identifiées assez tardivement au stade de l'insuffisance rénale chronique, le traitement est pratiquement irréel.

Il est assez difficile de diagnostiquer les maladies du rein, pour cela, vous devez subir un diagnostic spécial, une échographie. Le diagnostic par ultrasons est la méthode la plus courante et la plus sûre pour établir les pathologies des organes.

L'imagerie par ultrasons est une méthode non invasive et absolument indolore, qui ne présente pas de contre-indications ni d'effets secondaires spécifiques. Grâce à l'échographie, il est possible d'obtenir des données assez informatives pour la plupart des diagnostics néphrologiques sans trop de difficultés.

Le diagnostic échographique révèle la présence de modifications pathologiques aux stades les plus précoces, ce qui augmente considérablement les chances de guérison du patient.

Informations sur les possibilités de l'échographie

Le diagnostic ne prend pas plus de −20 minutes. Le spécialiste en échographie évalue visuellement le type de rein, étudie sa structure et identifie également les écarts par rapport aux normes acceptées. En utilisant cette méthode, vous pouvez diagnostiquer la présence de processus tumoraux, de calculs, de formations kystiques, de modifications de la taille des reins, de leur obstruction et de leur expansion.

Les principaux paramètres permettant d'évaluer l'état des organes en échographie:

  • la taille du corps;
  • l'emplacement, les contours, la forme du corps;
  • la présence de lithiase urinaire;
  • échogénicité du parenchyme rénal;
  • la probabilité de néoplasmes;
  • symptômes de processus inflammatoires;
  • la présence de tumeurs malignes.

L'échographie permet d'établir le diagnostic des conditions suivantes:

  • urolithiase;
  • hydronéphrose;
  • pyélonéphrite;
  • l'amylose;
  • glomérulonéphrite;
  • rein polykystique;
  • tumeurs bénignes.

Indications pour l'échographie ogranov

Comme tout autre test de dépistage, une échographie du rein doit être effectuée chaque année.

Les indications pour une échographie extraordinaire sont:

  1. la présence de douleur dans la région lombaire;
  2. détection de changements dans l'analyse d'urine;
  3. incontinence urinaire;
  4. coliques paroxystiques;
  5. pas d'urination;
  6. la présence de vidange douloureuse et fréquente de la vessie;
  7. processus tumoral suspecté dans les reins;
  8. processus inflammatoires dans les organes génitaux;
  9. lésion traumatique de la région lombaire;
  10. changement dans la quantité d'urine.

Se préparer à une échographie du rein et décoder les résultats

Une préparation spéciale pour l'enquête n'est pas requise. Cependant, un certain nombre de nuances peuvent aider un spécialiste à mieux visualiser l’organe.

En présence de flatulences quelques jours avant le début de l’étude, il est souhaitable d’éliminer du régime les aliments qui contribuent à la formation de gaz. Quelque temps avant le début de la procédure, il est nécessaire de boire du charbon actif ou de l’Espumizan, un lavement nettoyant convient également. Toute information supplémentaire peut être obtenue auprès du spécialiste participant.

De nombreux patients ont probablement dû composer avec le fait qu’après l’examen, ils avaient reçu un formulaire avec des termes et une conclusion incompréhensibles.

L'échographie ne fait pas exception. Très souvent, un spécialiste du diagnostic par ultrasons n'explique pas au patient tous les points de la conclusion. La raison en est un manque de temps banal, et certains font référence au fait que tout peut être vérifié avec votre médecin personnel.

D'une manière ou d'une autre, mais savoir ce qui est encore caché derrière ces termes étranges sur un papier à en-tête pour échographie - est-ce normal ou s'agit-il d'une pathologie?

Information sur le nombre de reins

La plupart des personnes en bonne santé ont deux reins, mais il y a des cas où des personnes tout au long de leur vie vivent avec un seul et n'en ont aucune idée. L'absence de rein de la naissance s'appelle une aplasie, son sous-développement s'appelle une hypoplasie.

Il y a des anomalies lorsque les reins sont plus de deux, un tel défaut est appelé doublage complet ou incomplet des reins.

Contours et taille du corps

Chez un adulte, la taille normale d'un organe est la suivante:

  • épaisseur - 4-5 cm;
  • largeur - 5−6 cm;
  • longueur - 10−12 cm

Informations sur l'épaisseur et la structure du parenchyme rénal

C'est important! Ce paramètre caractérise la partie du corps responsable de la miction (la partie fonctionnelle). Normalement, l'épaisseur du parenchyme varie de 18 à 25 mm. Une augmentation de ces paramètres peut indiquer une inflammation ou un gonflement de l'organe, une diminution indique des changements dystrophiques.

C'est important! Ce paramètre est nécessaire pour évaluer l’état des organes, ce qui permet d’étudier la structure du parenchyme rénal.

Pour avoir une idée de l'existence ou non de changements dans le parenchyme, il est nécessaire de déterminer ce qu'est l'écho, le concept d'écho normal, pour avoir une idée des échos bas et haut des reins.

C'est important! Sous échogénicité, il est nécessaire de comprendre le terme diagnostic par ultrasons, qui est utilisé par des spécialistes qualifiés pour décrire la structure du parenchyme de tous les organes, en l'occurrence les reins.

On peut dire que l'écho est la propriété du tissu, qui caractérise la propagation des ondes sonores à l'intérieur. Les ultrasons peuvent être réfléchis de différents tissus de différentes manières. L'intensité de la réflexion des ondes sonores dépend directement de la densité des tissus, l'image est plus claire et les tissus de faible densité ont une image légèrement plus sombre.

Les tissus sains des organes ont leur propre échogénicité, ce qui est considéré comme normal. C'est homogène. Si l'image du signal ultrasonore est un peu plus claire, le parenchyme des reins est augmenté par rapport au niveau normal. De tels phénomènes sont observés lors du compactage du tissu, par exemple lors de processus sclérotiques au niveau des reins et de la glomérulonéphrite. L'hyperéchogénicité peut être divisée en homogène et hétérogène. (alternance de coupes de tissu normal hyperéchogène).

Informations sur les causes d'augmentation de l'échogénicité des reins:

  • La présence de néphropathie diabétique;
  • pyélonéphrite chronique.
  • dommages aux organes dans l'hypertension;
  • présence de glomérulonéphrite;
  • l'amylose;
  • la présence de zones hyperéchogènes individuelles peut indiquer la présence de néoplasmes bénins ou malins;
  • présence d'autres processus sclérotiques.

Dans les cas où le foetus a une échogénicité accrue des reins, cela indique des pathologies congénitales des reins.

Maintenant, après avoir découvert dans votre conclusion le terme d'échogénicité, qui vous était auparavant inconnu, vous ne serez pas perdu dans la spéculation. Et tout cela parce que vous avez lu cet article, vous avez fermé pour une page de médicament inconnue auparavant.

Échogénicité accrue des reins

Rein échogène - la norme ou le résultat de changements pathologiques?

La maladie rénale est aujourd'hui un problème très urgent. Selon les observations statistiques, le nombre de personnes ayant des problèmes d’appareil urinaire augmente considérablement par rapport à l’incidence globale.

Les processus pathologiques dans les reins sont assez insidieux, car ils se produisent presque toujours à l’abri. Ces maladies peuvent toucher les enfants et les jeunes. Les pathologies rénales sont identifiées assez tardivement au stade de l'insuffisance rénale chronique, le traitement est pratiquement irréel.

Il est assez difficile de diagnostiquer les maladies du rein, pour cela, vous devez subir un diagnostic spécial, une échographie. Le diagnostic par ultrasons est la méthode la plus courante et la plus sûre pour établir les pathologies des organes.

L'imagerie par ultrasons est une méthode non invasive et absolument indolore, qui ne présente pas de contre-indications ni d'effets secondaires spécifiques. Grâce à l'échographie, il est possible d'obtenir des données assez informatives pour la plupart des diagnostics néphrologiques sans trop de difficultés.

Le diagnostic échographique révèle la présence de modifications pathologiques aux stades les plus précoces, ce qui augmente considérablement les chances de guérison du patient.

Informations sur les possibilités de l'échographie

Le diagnostic ne prend pas plus de −20 minutes. Le spécialiste en échographie évalue visuellement le type de rein, étudie sa structure et identifie également les écarts par rapport aux normes acceptées. En utilisant cette méthode, vous pouvez diagnostiquer la présence de processus tumoraux, de calculs, de formations kystiques, de modifications de la taille des reins, de leur obstruction et de leur expansion.

Les principaux paramètres permettant d'évaluer l'état des organes en échographie:

  • la taille du corps;
  • l'emplacement, les contours, la forme du corps;
  • la présence de lithiase urinaire;
  • échogénicité du parenchyme rénal;
  • la probabilité de néoplasmes;
  • symptômes de processus inflammatoires;
  • la présence de tumeurs malignes.

L'échographie permet d'établir le diagnostic des conditions suivantes:

  • urolithiase;
  • hydronéphrose;
  • pyélonéphrite;
  • l'amylose;
  • glomérulonéphrite;
  • rein polykystique;
  • tumeurs bénignes.

Indications pour l'échographie ogranov

Comme tout autre test de dépistage, une échographie du rein doit être effectuée chaque année.

Les indications pour une échographie extraordinaire sont:

  1. la présence de douleur dans la région lombaire;
  2. détection de changements dans l'analyse d'urine;
  3. incontinence urinaire;
  4. coliques paroxystiques;
  5. pas d'urination;
  6. la présence de vidange douloureuse et fréquente de la vessie;
  7. processus tumoral suspecté dans les reins;
  8. processus inflammatoires dans les organes génitaux;
  9. lésion traumatique de la région lombaire;
  10. changement dans la quantité d'urine.

Se préparer à une échographie du rein et décoder les résultats

Une préparation spéciale pour l'enquête n'est pas requise. Cependant, un certain nombre de nuances peuvent aider un spécialiste à mieux visualiser l’organe.

En présence de flatulences quelques jours avant le début de l’étude, il est souhaitable d’éliminer du régime les aliments qui contribuent à la formation de gaz. Quelque temps avant le début de la procédure, il est nécessaire de boire du charbon actif ou de l’Espumizan, un lavement nettoyant convient également. Toute information supplémentaire peut être obtenue auprès du spécialiste participant.

De nombreux patients ont probablement dû composer avec le fait qu’après l’examen, ils avaient reçu un formulaire avec des termes et une conclusion incompréhensibles.

L'échographie ne fait pas exception. Très souvent, un spécialiste du diagnostic par ultrasons n'explique pas au patient tous les points de la conclusion. La raison en est un manque de temps banal, et certains font référence au fait que tout peut être vérifié avec votre médecin personnel.

D'une manière ou d'une autre, mais savoir ce qui est encore caché derrière ces termes étranges sur un papier à en-tête pour échographie - est-ce normal ou s'agit-il d'une pathologie?

Information sur le nombre de reins

La plupart des personnes en bonne santé ont deux reins, mais il y a des cas où des personnes tout au long de leur vie vivent avec un seul et n'en ont aucune idée. L'absence de rein de la naissance s'appelle une aplasie, son sous-développement s'appelle une hypoplasie.

Il y a des anomalies lorsque les reins sont plus de deux, un tel défaut est appelé doublage complet ou incomplet des reins.

Contours et taille du corps

Chez un adulte, la taille normale d'un organe est la suivante:

  • épaisseur - 4-5 cm;
  • largeur - 5−6 cm;
  • longueur - 10−12 cm

Informations sur l'épaisseur et la structure du parenchyme rénal

C'est important! Ce paramètre caractérise la partie du corps responsable de la miction (la partie fonctionnelle). Normalement, l'épaisseur du parenchyme varie de 18 à 25 mm. Une augmentation de ces paramètres peut indiquer une inflammation ou un gonflement de l'organe, une diminution indique des changements dystrophiques.

C'est important! Ce paramètre est nécessaire pour évaluer l’état des organes, ce qui permet d’étudier la structure du parenchyme rénal.

Pour avoir une idée de l'existence ou non de changements dans le parenchyme, il est nécessaire de déterminer ce qu'est l'écho, le concept d'écho normal, pour avoir une idée des échos bas et haut des reins.

C'est important! Sous échogénicité, il est nécessaire de comprendre le terme diagnostic par ultrasons, qui est utilisé par des spécialistes qualifiés pour décrire la structure du parenchyme de tous les organes, en l'occurrence les reins.

On peut dire que l'écho est la propriété du tissu, qui caractérise la propagation des ondes sonores à l'intérieur. Les ultrasons peuvent être réfléchis de différents tissus de différentes manières. L'intensité de la réflexion des ondes sonores dépend directement de la densité des tissus, l'image est plus claire et les tissus de faible densité ont une image légèrement plus sombre.

Les tissus sains des organes ont leur propre échogénicité, ce qui est considéré comme normal. C'est homogène. Si l'image du signal ultrasonore est un peu plus claire, le parenchyme des reins est augmenté par rapport au niveau normal. De tels phénomènes sont observés lors du compactage du tissu, par exemple lors de processus sclérotiques au niveau des reins et de la glomérulonéphrite. L'hyperéchogénicité peut être divisée en homogène et hétérogène. (alternance de coupes de tissu normal hyperéchogène).

Informations sur les causes d'augmentation de l'échogénicité des reins:

  • La présence de néphropathie diabétique;
  • pyélonéphrite chronique.
  • dommages aux organes dans l'hypertension;
  • présence de glomérulonéphrite;
  • l'amylose;
  • la présence de zones hyperéchogènes individuelles peut indiquer la présence de néoplasmes bénins ou malins;
  • présence d'autres processus sclérotiques.

Dans les cas où le foetus a une échogénicité accrue des reins, cela indique des pathologies congénitales des reins.

Maintenant, après avoir découvert dans votre conclusion le terme d'échogénicité, qui vous était auparavant inconnu, vous ne serez pas perdu dans la spéculation. Et tout cela parce que vous avez lu cet article, vous avez fermé pour une page de médicament inconnue auparavant.

(Pas encore de votes)

Tout ce que vous devez savoir sur l'augmentation de l'échogénicité

L’échographie est l’une des principales positions dans le diagnostic de nombreuses maladies. Grâce à lui, les médecins peuvent déterminer avec plus de précision la présence de nombreuses maladies chez un patient, déterminer les causes de leur apparition et prescrire un traitement efficace.

À cet égard, nombreux sont ceux qui s’intéressent au terme «échogénicité». La définition de nombreuses maladies y est associée. Nous comprendrons ce que signifie l'augmentation de l'échogénicité, dans quels cas et ce que cela signifie.

Qu'est-ce que l'échogénicité?

La recherche en échographie fonctionne sur le principe bien connu de l'écholocation. Comme les ultrasons sont utilisés dans un tel diagnostic, différents tissus du corps les réfléchissent à leur manière. Le spécialiste voit sur l'écran de son ordinateur une image en noir et blanc des organes examinés.

Chaque organe reflète l'échographie différemment. En fait, cela dépend de ce que le médecin voit à l’écran. Plus un corps est fluide, plus il apparaît sombre sur l'écran, et inversement.

Un exemple d'augmentation de l'échogénicité dans l'exemple du pancréas. Cancer PZH.

Le fluide est visible en noir. Et les objets denses, respectivement, sont visibles en blanc. En réalité, la propriété des tissus du corps humain de refléter les ondes ultrasonores est appelée échogénicité.

Cela implique également une conventionalité supplémentaire - le concept de «norme» en ce qui concerne l’échogénicité - de manière conditionnelle. Encore une fois, cela est dû au fait que chaque organe a sa propre densité et son propre caractère échogène. Le spécialiste sait quel degré d'échogénicité devrait avoir un organe et compare la norme à ce qu'il voit à l'écran. Il constate donc des écarts d'échogénicité dans un sens ou dans l'autre et établit un diagnostic.

Quels paramètres sont évalués par le médecin lors d'une échographie?

Tout d'abord, le paramètre d'échogénicité est important pour un spécialiste en échographie. Son paramètre normal s'appelle iso-échogénicité. Dans ce cas, les organes et les tissus sains seront visibles sur l'écran en gris.

L'hypoéchogénicité est une diminution de l'échogénicité, auquel cas la couleur devient plus sombre. L'échogénicité accrue est appelée hyperéchogénicité. Les objets avec la propriété spécifiée sont visibles à l'écran en blanc. Lorsque les objets ekhohgativnosti seront visibles en noir. Nous pouvons en conclure que plus l’objet est léger, plus son échogenèse est élevée et inversement. Par exemple, les calculs rénaux sont hyperéchogènes: les ultrasons ne les traversent pas. Le médecin voit la partie supérieure de cette formation et son ombre (elle est acoustique).

Une échogénicité réduite indique généralement un gonflement du tissu ou de l'organe. Une vessie remplie sera visible sur le moniteur en noir, et ce sera la norme.

De plus, ces paramètres sont également évalués.

La structure

Normalement, il ne peut être qu'homogène. Si une hétérogénéité est perceptible, elle sera décrite en détail. Sur la base de tels changements, il est possible de juger de la présence de changements pathologiques dans l'organe.

Contours.

Normalement, ils sont lisses. Et l'inégalité des contours du corps indique le processus inflammatoire.

L'inégalité d'un objet dans le corps suggère qu'il est malin.

Qu'est-ce que la haute échogénicité?

La valeur de l'échogénicité élevée dépend de la structure du tissu. Avec l'augmentation d'un tel indicateur dans le tissu glandulaire, ses cellules normales sont progressivement remplacées par du tissu cicatriciel ou adipeux. Il est également possible l'accumulation de composé de calcium à cet endroit.

Changement possible et tissu de parenchyme. Rappelons que c’est le tissu principal d’un organe qui n’a pas de cavité. L'échogénicité accrue du parenchyme indique que son contenu en fluide est réduit. Cela se produit à la suite de:

  • violations des hormones dans le corps;
  • troubles métaboliques (métabolisme);
  • régime alimentaire malsain (en particulier pour le pancréas);
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • maladies parenchymateuses;
  • gonflement dû à une inflammation ou à une blessure.

Que veut dire augmenter le degré d'échogénicité de tel ou tel organe?

L'augmentation de l'échogénicité de différents organes est vue différemment à l'échographie et a une valeur variable. Considérez ces changements plus en détail.

Utérus

Utérus hypoéchogène avec endométriose

Normalement, il n'a qu'une structure homogène. Le renforcement de cet indicateur indique la présence de telles maladies chez le patient:

  • inflammation (échonegative diffuse);
  • fibrome de l'utérus;
  • les fibromes (dans ce cas, un objet de couleur claire avec une amplification du son est visualisé dans l'utérus);
  • tumeur (bénigne ou maligne);
  • endométriose (résultant d'un déséquilibre hormonal ou d'un cancer). Il se caractérise également par des contours flous et une hétérogénéité de la structure.

Ovaires

formation ovarienne hypoéchogène

Le tracé de haute densité est affiché à l'écran sous forme d'une formation hypoéchogène. Ces objets sont souvent:

  • dépôts de calcium;
  • tumeurs bénignes et malignes.

Pancréas

formation de pancréas hypoéchogène

L'augmentation de la densité d'écho de cet organe indique le développement d'une inflammation aiguë ou chronique dans celui-ci. Cela peut entraîner le développement d'un œdème. Voici les autres raisons de l'augmentation de la densité ultrasonore d'un tel organe:

  • flatulences;
  • diverses structures tumorales, y compris malignes;
  • pression anormale dans la veine porte;
  • la formation de calcifications;
  • des pierres dans l'orgue.

Une augmentation diffuse de la densité indique que les tissus sains du pancréas sont progressivement remplacés par d'autres. La cicatrisation dans l'organe indiqué indique qu'il devient plus petit. Cela affecte négativement le résultat d'une maladie. Dans le cas d'une dégénérescence graisseuse d'un organe, sa taille n'augmente pas. On le trouve dans le diabète ainsi que chez les personnes âgées.

L'amélioration transitoire de la densité ultrasonore du corps se produit avec la consommation excessive de graisse, de selles irrégulières ou d'un mode de vie associé à une combinaison d'alcool. C'est pourquoi un examen diagnostique approfondi du patient, en particulier une gastro-entéroscopie, est nécessaire lors du changement de la structure échogène du pancréas.

La vésicule biliaire

Un tracé ultrasonore à haute densité situé dans la vésicule biliaire indique qu'une pierre s'est formée dans celle-ci.

Avec un changement diffus de la perméabilité aux ultrasons de la vessie vers le haut, cela indique qu'un processus inflammatoire à long terme se développe dans celle-ci. Dans les deux cas, le médecin verra un objet blanc.

Hyper échogénicité de la thyroïde

Nœud hypoéchogène de la glande thyroïde

Ce phénomène suggère qu'il diminue progressivement la quantité de substance colloïdale formée en raison des effets des hormones. L'hyperechgène dans la thyroïde est souvent causé par le dépôt de calcinats dans ses tissus. Dans tous ces cas, les formations de tissus étrangers ont une couleur claire différente des tissus sains.

Cette condition se produit pour les raisons suivantes:

  • quantité insuffisante d'iode dans le corps, ce qui provoque le phénomène de goitre endémique;
  • goitre toxique résultant de la défaite de la glande thyroïde par des substances toxiques;
  • thyroïdite nature auto-immune;
  • thyroïdite subaiguë.

Un diagnostic précis lié aux pathologies de la glande thyroïde peut être fourni non par un expert chargé de l'étude, mais par un endocrinologue. Souvent, une seule échographie ne suffit pas pour un diagnostic précis. En outre, un objet hyperéchogène dans la thyroïde est dû à un cancer ou à une sclérose.

Glandes mammaires

formation hypoéchogène du sein. Fibroadénome.

Dans certains cas, les femmes n'ont absolument aucune raison de paniquer au sujet de l'augmentation de l'échogénicité des glandes mammaires. À la ménopause et à la période post-ménopausique, un tel changement est la norme, car la quantité de tissu conjonctif dans le tissu augmente. Mais si l'hyperéchogénicité de la glande mammaire chez les jeunes femmes et les filles suggère qu'il y avait une inflammation dans l'organe, ce qui affectait la structure de l'organe.

Une formation ayant une densité élevée est visualisée comme un objet de couleur claire. L'analyse instantanée peut indiquer que la glande progresse:

  • kyste atypique;
  • zone calcinée;
  • parcelle avec tissu fibrotique changé.

L’hétérogénéité de la structure des glandes mammaires indique également des modifications exotiques. Leur nature peut déterminer le médecin et, en conséquence, prescrire un traitement.

Rein

L'hyperéchogénicité du rein est visualisée sur le moniteur de différentes manières, en fonction de la pathologie. Dans la néphropathie diabétique, la taille du rein est augmentée. Cependant, les pyramides rénales sont caractérisées par une échogénicité réduite. Au contraire, l'augmentation de cet indicateur pour le parenchyme est observée dans la glomérulonéphrite, en particulier lors d'une évolution sévère.

Les zones de densité accrue sont également déterminées pour les pathologies suivantes: maladie rénale maligne, en particulier le cancer de l'hypernéphroïde;

  • le myélome;
  • infarctus du rein;
  • accumulation dans le parenchyme rénal des calcifications.

La rate

L'augmentation de la densité ultrasonique peut être dans la rate. Cela dépend directement de l'âge du patient, mais ne devrait pas dépasser le foie. Si l'augmentation de l'échogénicité du rein par échographie ne dépend pas de l'âge, cela peut indiquer de telles pathologies:

  • augmentation de la pression de la veine porte;
  • Syndrome de Konovalov-Wilson;
  • l'amylose;
  • augmentation de la glande sanguine.

Modifications de l'échogénicité pendant la grossesse

Des changements acoustiques peuvent se produire dans les tissus foetaux et chez la mère. Le médecin peut remarquer une pathologie dans les intestins du fœtus. Ils parlent souvent d'ischémie de cet organe, de fibrose kystique, de retard de développement. Lorsque l'organe est perforé, une augmentation de son échogénicité est également perceptible.

Le médecin détermine également la densité ultrasonique du placenta. Une augmentation de celui-ci indique le début d'un infarctus organique, d'un décollement et de la présence de calcifications. Normalement, les calcinés ne peuvent avoir lieu qu’après la 30e semaine de grossesse.

Une augmentation de la densité ultrasonore du liquide amniotique est normale, mais seulement après la 30e semaine. Si un tel changement est déterminé avant le début de cette période, un examen supplémentaire est nécessaire pour la mère et le fœtus.

Conclusion

Si la conclusion du spécialiste qui a mené l’échographie contient des informations sur l’augmentation de l’échogénicité de tel ou tel organe, il s’agit d’un symptôme grave. Inutile de chercher sur Internet des informations sur la manière de guérir une maladie, sur ses symptômes, etc. Le patient doit consulter un médecin approprié pour un diagnostic ou un traitement plus poussé. Il faut se rappeler qu'une telle conclusion n'est pas un diagnostic définitif.

Souvent, le médecin prescrit d'autres études pour obtenir une image objective de ce qui se passe dans le corps. Aujourd'hui, l'imagerie par résonance magnétique est de plus en plus prescrite. N'ayez pas peur d'une telle étude: elle est totalement indolore et non invasive. Aujourd'hui, l'IRM fournit une image la plus précise de tous les processus intervenant dans le corps et aide à déterminer le diagnostic.

Après une analyse minutieuse de tous les résultats obtenus par échographie, le médecin peut choisir l’option de traitement la plus appropriée.

Articles connexes

Le rein dans le foetus a augmenté l'échogénicité

La grossesse est à la fois la période la plus heureuse et la plus excitante de la vie d'une femme, qui peut être éclipsée par une anomalie telle que les bourgeons hyperéchogènes du fœtus. Beaucoup en ce moment de la vie s'inquiètent de la santé future du bébé à naître. À cette fin, la médecine moderne propose à une femme de se soumettre à trois dépistages obligatoires pour s'assurer que son bébé se développe dans les limites de la normale.

La taille du rein, ainsi que son augmentation pathologique, peuvent être retrouvés in utero.

Processus de formation de rein

La formation du système rénal chez le futur bébé commence le 22e jour suivant la fécondation de l'œuf et se poursuit jusqu'à la fin du deuxième trimestre de la grossesse. Cependant, à ce stade, toutes les femmes ne peuvent pas connaître sa position intéressante et continueront à mener une vie normale. Pendant cette période, des facteurs tels que le tabagisme, l'abus d'alcool, des conditions de travail néfastes et la prise de divers médicaments peuvent nuire à la ponte. Par conséquent, la première échographie rénale est très importante à réussir avant la 12e semaine de grossesse.

Retour à la table des matières

Échographie foetale

Au cours d'une échographie, le médecin peut identifier les éventuelles pathologies du développement des organes internes chez le bébé en développement, ce qui déterminera les tactiques futures de la grossesse. Après tout, de nombreux problèmes peuvent être évités si le temps est venu de diagnostiquer les déficiences développementales et de prendre les mesures appropriées. Lors de l'examen, une attention particulière est portée au système urinaire.

On croit que lors de l'échographie, les malformations congénitales du système urinaire sont facilement diagnostiquées. À cet égard, l'état de la vessie et du système pyeo-pelvis du fœtus est évalué à chaque échographie. À l'échographie des reins du fœtus, ils sont très clairement visibles dès 20 semaines de grossesse. Ils sont situés des deux côtés de la colonne vertébrale. En apparence, il s’agit d’une formation arrondie avec une échogénicité différente.

La taille du pelvis rénal du fœtus augmente d’environ 1 à 2 mm par trimestre.

Tailles du pelvis rénal

Selon les normes médicales reconnues, la taille du pelvis rénal est le rapport entre le pelvis et la taille totale du système de placage bassin-bassin (CLS). Pour chaque trimestre, sa taille standard: par exemple, pour le deuxième trimestre, la limite est de 5 mm et pour le troisième trimestre, de 7 mm. La taille maximale à 32 semaines de gestation est de 4 mm. La pathologie développementale est l'excès de la taille du pelvis rénal jusqu'à 10 mm, jusqu'à la fin de la grossesse. Habituellement, les médecins ne prescrivent pas de traitement et ne considèrent pas la taille du pelvis rénal de 8 mm comme une pathologie. Très probablement, à la fin de la grossesse, tout reviendra à la normale.

Retour à la table des matières

Tableau des normes de la taille des reins chez le fœtus

La taille maximale du rein chez le fœtus est déterminée par l'axe longitudinal. Une augmentation de leur taille peut être le signe d'anomalies congénitales, telles que: obstruction multicystique, polykystique. Sur le moniteur à ultrasons, cet organe se présente comme une formation en forme d’ellipse avec un contour hyperéchogène, qui est provoquée par la présence de graisse pararénale. Dans ce cas, l'option normale peut être une petite expansion du pelvis rénal.

Tableau 1. Données sur la taille des reins par semaine de grossesse:

Glandes surrénales chez le fœtus à la semaine de la grossesse

Lors d'une échographie, le médecin examine les glandes surrénales du fœtus. Après environ la vingtième semaine de grossesse, les glandes surrénales peuvent être visualisées chez environ 70% des femmes enceintes. Le rapport approximatif de la taille des reins et des glandes surrénales est compris entre 0,48 et 0,65, tout en gardant à l'esprit que normalement la glande surrénale droite est plus petite que la gauche.

Ces tableaux reflètent la taille des reins par semaine de grossesse:

Échogénicité accrue du rein chez le fœtus

L'échogénicité est une propriété du tissu, caractérisée par la propagation d'une onde sonore dans celui-ci. L'hyper échogénicité des reins chez le fœtus peut être associée à des anomalies de la structure de cet organe, à une infection du fœtus. Cependant, une échogénicité accrue des reins est parfois une variante de la norme. Habituellement, lors de la prochaine échographie dans 3 à 4 semaines, l'image est normalisée. Pour une prédiction ultérieure de l'hyperéchogénicité des reins, la quantité exacte de liquide amniotique est déterminée, cette dernière étant basée sur cet indicateur. Malovodie est l’un des signes défavorables d’augmentation de l’échogénicité du rein.

Pour établir un pronostic plus approfondi et établir un diagnostic, le diagnostic ne devrait être que médical et non basé sur une échographie.

Retour à la table des matières

Pourquoi les fœtus sont-ils élargis?

On rapporte souvent aux femmes enceintes des nouvelles désagréables selon lesquelles un ou deux reins sont hypertrophiés chez le fœtus. Au moment de l'analyse par ultrasons, une augmentation des reins ou d'autres éléments du système rénal pelvis ainsi qu'une augmentation de l'uretère peuvent être détectées. En fonction du type d'anomalie détecté, le médecin peut diagnostiquer une pyéloectase, une pyelokalikoektasiya, une hydronéphrose.

Retour à la table des matières

Pyeloectasia

La plus courante est considérée comme une anomalie dans le développement de la pyéloectasie - une augmentation du pelvis rénal de plus de 10 mm. Cette pathologie peut être héréditaire et acquise à la suite de déviations, dans le développement du système urinaire. Si, en fonction des résultats de l'échographie pendant la grossesse, ce problème est identifié, il est nécessaire d'établir un suivi médical strict du fœtus avant la fin de la grossesse.

Pyelokalikoektasiya affecte tout le CLS du fœtus.

Pyécalicicectasie

La pyélocalicoectasie se distingue de la pyéloectasie par l'expansion non seulement du pelvis rénal, mais également de l'ensemble du CLS du fœtus. Le plus souvent, cette anomalie est due à une altération du développement du fœtus. Par conséquent, pour un traitement rapide et de haute qualité de ces dysfonctionnements, les femmes enceintes doivent subir une échographie à temps.

Retour à la table des matières

Hydronéphrose

Avec l'hydronéphrose, les cupules rénales sont dilatées avec une expansion de plus de 10 mm du pelvis rénal. Avec cette maladie, le parenchyme des reins s'amincit et s'atrophie avec le temps, la frontière entre le cerveau et la couche corticale disparaît et une mort cellulaire progressive se produit - néphrons. Cette maladie sans traitement approprié conduit à une insuffisance rénale.

Retour à la table des matières

Dysplasie multicystique

La dysplasie multikystique est une anomalie rare dans le développement du fœtus (plus souvent chez les garçons). Les praticiens pensent que ce problème est de nature génétique. La dysplasie multikystique est exprimée dans les troubles de la confluence des parties électriques et sécrétoires du système rénal. Dans ce cas, le parenchyme du rein est remplacé par de nombreuses tumeurs kystiques. En règle générale, la dysplasie multicystique ne concerne qu'un seul rein. Si le deuxième rein est en bonne santé et que cette pathologie n'a pas été détectée lors d'une échographie au cours de la grossesse, une personne en apprendra plus sur cette anomalie du développement à l'âge adulte.

L'échogénicité du parenchyme hépatique est augmentée: que faire?

L'échogénicité du parenchyme est une mesure de la densité de l'organe examiné. Ce terme est utilisé exclusivement pour décrire l'état des organes lors d'une échographie.

L'échogénicité se manifeste par la capacité du tissu de l'organe interne à réfléchir les ultrasons qui lui sont dirigés. Après cela, le signal est fixé par le capteur d'où émanent les ondes et une image de nuances de gris apparaît à l'écran.

Chaque organe a une échogénicité différente, homogène ou hétérogène. Les organes les plus denses sur l'écran du moniteur sont reflétés dans une teinte gris clair, ce qui signifie son échogénicité.

Les organes à structure liquide, les ondes ultrasonores ne se réfléchissent pas mais se traversent, ce qui signifie ekonegativnost. Cette affection est considérée comme normale pour le cœur, l’estomac, les intestins, les vésicule biliaire et urinaire ainsi que pour les vaisseaux. Des structures telles qu'un kyste, un os ou un tartre reflètent toujours les vagues, ce qui signifie une echopositivité (hyperéchogénicité).

Échogénicité accrue: qu'est-ce que cela signifie par rapport au parenchyme hépatique?

Le foie à l’échographie à l’état normal présente un indice d’échogénicité moyen. Les cellules hépatiques saines sont toujours saturées en eau. Lorsque des changements pathologiques à la place de l'eau commencent à apparaître, des couches de tissu adipeux. Ces processus s'appellent des modifications diffuses, au cours desquelles des dysfonctionnements commencent dans le foie.

Un indice d'échogénicité accru se manifeste par la suite par des modifications du parenchyme dans le foie. La saturation des cellules parenchymateuses avec de l'eau cesse en raison d'un déséquilibre hormonal, de troubles métaboliques, du tabagisme et d'un régime alimentaire inadéquat. Une image échographique d'un épaississement du parenchyme hépatique apparaît, indiquant un changement dans sa composition et la présence de couches graisseuses.

Échogénicité accrue du parenchyme hépatique

L'augmentation de la densité échographique du foie est un changement pathologique qui peut survenir lors de processus inflammatoires dans les tissus. Cette pathologie peut survenir à tout âge, dans de rares cas chez les enfants de moins de 10 ans.

Quelle est la raison de l'augmentation de l'échogénicité du parenchyme hépatique?

L’augmentation de la densité des cellules parenchymateuses du foie peut survenir pour les raisons suivantes:

  • l'hépatite, qui a un cours chronique;
  • l'apparition de tissu adipeux;
  • cirrhose du foie;
  • surpoids;
  • la présence de divers processus inflammatoires, voire infectieux au moment de l'enquête;
  • en raison de médicaments;
  • changements tumoraux dans le foie;
  • la survenue d'un abcès;
  • en présence de diabète;
  • hématome dû à des blessures abdominales.

Les indicateurs obtenus après une échographie peuvent varier à différents moments de l’année en fonction du régime alimentaire et du mode de vie. Et donc, si, à la suite d'une échographie, un diagnostic d'augmentation de l'échogénicité du parenchyme hépatique est posé, le patient se voit prescrire un nouvel examen après un certain temps.

En bonne santé, le tissu hépatique a une perméabilité moyenne. La densité accrue de la structure du foie se reflète plus rapidement, ce qui entraîne des modifications du travail de l'organe. Mais, basé uniquement sur l'échographie, le médecin ne peut pas poser le diagnostic final. Par conséquent, un spécialiste prescrit un examen supplémentaire pour identifier les causes qui ont provoqué des processus pathologiques dans le foie.

Manifestations symptomatiques de changements pathologiques dans le tissu hépatique:

  • parfois des douleurs apparaissent du côté droit;
  • manifestation périodique de nausée, pouvant aller jusqu'à des vomissements;
  • gain de poids;
  • tests sanguins indicateurs avec teneur en sucre et taux de lipides élevés;
  • le foie est agrandi par la palpation;
  • déviations du système cardiovasculaire et du tube digestif;
  • manifestations de symptômes ictériques;
  • immunité réduite.

L'échogénicité du parenchyme rénal est augmentée

Le parenchyme rénal est la surface du rein, constituée du cerveau et des couches corticales situées dans la capsule. Le parenchyme assume les principales fonctions des reins et est responsable de l'excrétion de l'urine. En bonne santé, le parenchyme rénal est considéré avec une échogénicité normale.

Si l’étude montre une forte échogénicité du parenchyme rénal, les raisons peuvent être:

  1. La présence de glomérulonéphrite.
  2. Néphropathie diabétique (augmentation de la taille du corps, mais la pyramide des reins sera vue avec une échogénicité réduite).
  3. Processus inflammatoires dans les reins.
  4. Les processus métaboliques peuvent être altérés, de même que le système endocrinien.

L'augmentation de la densité lors de l'échographie peut indiquer la présence d'un carcinome, un infarctus du rein. La conclusion finale est faite par un urologue ou un néphrologue.

Échogénicité réduite du parenchyme hépatique

Un indice d'échogénicité réduit indique des processus œdémateux et des inflammations dans l'organe étudié. Si l’échogénicité est réduite dans l’étude du foie, cela peut indiquer un cours aigu d’hépatite.

Au cours de l'examen, le spécialiste note non seulement les modifications de l'échogénicité hépatique, mais tente également de déterminer la cause de tels processus. En outre, une étude par ultrasons détermine l’état des vaisseaux du foie et de son canal (état dans lequel leur lumière, leur emplacement, sont scellés).

Actions supplémentaires avec augmentation de l'échogénicité hépatique

Après avoir examiné l'organe et la conclusion concernant l'augmentation de la densité du tissu hépatique, le spécialiste traitant enverra un examen supplémentaire afin de déterminer le diagnostic final. Le patient doit subir les manipulations suivantes:

  1. Numération sanguine complète: lors du déchiffrement, le spécialiste se concentre sur le niveau de leucocytes; son augmentation de la concentration sanguine peut indiquer la présence d’une inflammation survenant dans le foie; importants sont les indicateurs des plaquettes, dont le changement peut indiquer une activité fonctionnelle réduite de l’organe.
  2. Analyse de sang pour la biochimie: les indicateurs les plus minutieusement traités: bilirubine, albumine, phosphatase alcaline.
  3. Intubation duodénale (en cas de violation de la fonction cholérétique du foie): le sujet avale la sonde, à partir de laquelle les échantillons de bile passent.
  4. Ponction du tissu hépatique pour histologie (avec processus tumoraux possibles ou hépatite extrêmement sévère, menaçant l'apparition d'une cirrhose).
  5. IRM (peut référer un patient lors du diagnostic de kystes, d'abcès ou de néoplasmes, en particulier si un patient présentant une modification de l'échogénicité, de l'obésité et des ondes ultrasonores peut ne pas refléter l'image du foie).

Quel traitement est utilisé pour augmenter l’échogénicité du parenchyme hépatique?

La chose la plus importante dans le traitement de la densité d'écho du foie est une alimentation saine et équilibrée. Les produits suivants ne doivent pas être consommés: pâtisserie à base de pâte sucrée, par exemple, tartes, brioches, gâteaux; viande grasse et poisson; l'ail; oseille; le raifort; nourriture en conserve; fruits et légumes frais; jus de tomate; les tomates; boissons alcoolisées; produits de chocolat et de soude.

Pour une alimentation saine, les experts vous conseillent de cuisiner pour un couple, de cuire au four ou de faire bouillir. Il est nécessaire d'utiliser de tels produits: viande et poisson maigres; biscuits de seigle ou du pain; produits laitiers fermentés, de préférence sans matières grasses ou avec un faible pourcentage de matières grasses; soupes de légumes, peut être sur le bouillon de viande; la farine d'avoine, le sarrasin et le riz; légumes bouillis ou cuits à la vapeur; pas souvent des œufs durs.

En outre, le spécialiste traitant peut prescrire des médicaments pour éliminer les symptômes d'augmentation de l'échogénicité du foie. Si des sensations douloureuses sont prescrites, des antispasmodiques seront prescrits, s'il existe des processus congestifs dans les conduits du foie - médicaments à effet cholérétique, si des diurétiques sont détectés en ascite.

S'il est nécessaire de normaliser les processus métaboliques dans les cellules du foie, des hépatoprotecteurs, tels que Essential ou Hepamerz, sont utilisés. Pour améliorer l'apport de nutriments au foie, des fonds sont affectés à l'amélioration des performances des vaisseaux désagrégés.

S'il y a des processus inflammatoires dans le foie, le médecin vous prescrira un traitement antibiotique pour l'éliminer. Un traitement spécifique du foie est réalisé si le patient est atteint d'hépatite ou de cirrhose. La cause de la densité de l'écho peut être, comme la maladie et un régime alimentaire inapproprié, une obésité grave ou inversement une perte de poids.

Prévenir les maladies du foie peut être un régime alimentaire sain. Le manque de vitamines et de micro-éléments affecte négativement le travail du foie et, par conséquent, affecte négativement tout l'organisme. Comme une alimentation malsaine peut provoquer une augmentation du parenchyme, les experts recommandent de surveiller l’alimentation quotidienne afin de vérifier le bon fonctionnement du foie et d’autres organes.

Modifications de l'échogénicité du parenchyme thyroïdien

Si, en conclusion, une échographie de la thyroïde indique des niveaux élevés d'échogénicité du parenchyme, cela signifie une diminution du nombre de substances folliculaires au moyen desquelles apparaissent des hormones (colloïdes), ainsi qu'une possible calcification ou l'apparition de tissu cicatriciel de la glande thyroïde. Ce processus est un goitre endémique ou toxique. Cependant, le diagnostic final sera posé par un endocrinologue.

La variation de l'indice d'échogénicité dans la rate

L'image échographique de la rate à l'état normal est caractérisée par une densité supérieure à celle du foie et des reins lors d'une échographie. Avec l'âge, le tissu splénique se compacte mais reste moins dense que celui du pancréas. L'échogénicité varie en raison de l'augmentation de la pression dans la veine porte ou de la présence d'une quantité élevée de fer dans le sang. Au cours des processus tumoraux, les indices d'échographie du parenchyme ne changent pas, mais la rate sera élargie.

Echogénicité augmentée par échographie du sein

Pendant la ménopause et avant son apparition, l'augmentation de l'échogénicité de la glande mammaire est considérée comme normale. La raison de ces indicateurs est la croissance du tissu adipeux et conjonctif. Mais des indicateurs d'échogénicité élevés chez les jeunes femmes indiquent des processus inflammatoires dans les tissus de cet organe, un kyste formé. Avec une densité d'écho accrue, le spécialiste traitant peut demander un examen supplémentaire pour déterminer la maladie finale.

Parenchyme rénal - structure, normes et pathologies

Tout patient qui a eu une maladie rénale pour la première fois se demande ce qui peut faire mal à ce petit organe apparemment solide. Le médecin, bien sûr, explique dans son langage médical l'origine de la pathologie, mentionne les néphrons situés dans le parenchyme du rein, le dysfonctionnement, mais de cette histoire l'homme simple dans la rue ne comprend pas grand chose.

Structure du parenchyme

Pour qu'une personne qui ignore en médecine ce qu'est le parenchyme soit devenue claire, il s'agit du tissu rénal principal. Dans cette substance, il y a 2 couches.

  • Le premier est cortical ou "externe". Voici des dispositifs complexes - glomérules, densément couverts de vaisseaux sanguins. L'urine se forme directement dans les glomérules. Dans la couche corticale, le nombre de glomérules est difficile à calculer, chaque rein en contient plus d'un million. La couche corticale est située directement sous la capsule rénale.
  • La deuxième couche est le cerveau ou "interne". Sa tâche est de transporter l'urine formée à travers un système complexe de tubules et de pyramides et de la collecter dans le système cup-pelvis. Chaque rein contient de 10 à 18 pyramides, tubules poussant dans la couche corticale.

C'est le parenchyme du rein qui est responsable de l'équilibre hydrique et électrolytique du corps. Le parenchyme rénal est un tissu unique. Contrairement aux autres éléments tissulaires, il est capable de régénération, c'est-à-dire de récupération.

C'est pourquoi le traitement des pathologies rénales aiguës est d'une grande importance. Le tissu du parenchyme des reins droit et gauche répond positivement aux mesures de santé.

Les glomérules, les pyramides, les tubules et les vaisseaux constituent la principale unité structurelle du rein - le néphron.

L'épaisseur est un indicateur important de la structure physiologique. Il s’agit d’une valeur variable qui varie avec l’âge, ainsi que sous l’influence d’infections et d’autres agents pathogènes.

L'épaisseur du parenchyme est normale:

Lorsqu’il est examiné par ultrasons, l’importance du parenchyme rénal n’est pas la seule chose à prendre en compte mais également d’autres caractéristiques physiologiques de l’organe.

Échogénicité accrue

Alors, quelle est la structure principale du parenchyme que vous représentez? Mais un patient rare, ayant reçu sur ses mains le résultat d'une échographie, n'essaie pas de le déchiffrer lui-même. Il est souvent écrit dans la conclusion - augmentation de l'échogénicité du parenchyme. Tout d’abord, parlons du terme échogénicité.

Les ondes sonores sont basées sur la capacité des tissus à les refléter. Les tissus denses, liquides et osseux ont une échogénicité différente. Si la densité du tissu est élevée, l’image sur le moniteur est plus claire, l’image des tissus à faible densité est plus sombre. Ce phénomène s'appelle l'échogénicité.

L'échogénicité du tissu rénal est toujours uniforme. C'est la norme. Et chez les enfants et chez les patients adultes. Si, au cours de l'examen, la structure de l'image est hétérogène et présente des taches lumineuses, le médecin indique que l'échogénicité du tissu rénal est accrue.

Avec une échogénicité accrue du parenchyme, le médecin peut suspecter les affections suivantes:

  1. Pyélonéphrite.
  2. L'amylose
  3. Néphropathie diabétique
  4. Glomérulonéphrite.
  5. Changements d'organes sclérotiques.

Une zone limitée d'augmentation de l'échogénicité des reins chez les enfants et les adultes peut indiquer la présence d'un néoplasme.

Changements diffus

Si, à la conclusion d'une échographie, il est écrit que vous présentez des modifications diffuses du parenchyme des reins, ne le prenez pas pour le diagnostic final. Le terme «diffuse» en médecine désigne des modifications tissulaires nombreuses et courantes chez l'adulte et l'enfant. Des modifications diffuses du parenchyme suggèrent qu'une personne a besoin d'un examen supplémentaire pour déterminer les causes exactes des anomalies physiologiques. Le plus souvent, des modifications diffuses du parenchyme sont observées si la taille du rein change. Avec les troubles aigus de type diffus, la taille des reins des enfants et des adultes augmente. En pathologie diffuse chronique, le parenchyme est aminci.

Si les troubles diffus sont modérés, cela peut indiquer:

  • sur les anomalies rénales congénitales chez les enfants;
  • sur les modifications liées à l'âge que le tissu rénal a subi. Dans ce cas, les changements diffus peuvent être normaux.
  • sur les infections;
  • sur les pathologies rénales chroniques.

C'est-à-dire que tout changement inhabituel pour la norme physiologique du tissu rénal est considéré comme diffus. Ce sont l'augmentation de l'échogénicité, l'épaississement ou l'amincissement du tissu rénal, la présence de fluide, etc. Les exemples les plus importants de troubles parenchymateux diffus sont le kyste du tissu parenchymal ou son amincissement.

Parenchyme kyste

Il peut être formé à la fois dans le rein gauche et dans le rein droit. Cela arrive congénital et acquis. Si le kyste du tissu parenchymateux congénital est détecté chez l'enfant, la formation d'un kyste acquis est caractéristique des personnes de plus de 50 ans.

Le kyste du tissu parenchymal est une maladie plus grave qu'un kyste situé dans une autre zone du rein droit ou gauche. Représentant une cavité limitée remplie de sécrétions liquides ou séreuses, un kyste serre les tissus, perturbant ainsi le processus de formation et d’excrétion de l’urine. Si un kyste du rein gauche ou droit est solitaire, ne donne pas de croissance et n'affecte pas le fonctionnement de l'organe, il suffit de l'observer. Le traitement d'un tel kyste n'est pas effectué.

Si plusieurs kystes se forment dans le tissu parenchymateux, les médecins décident du retrait chirurgical. Il n'y a pas de différence fondamentale dans la localisation du kyste. Tant dans le rein gauche que droit, il nécessite les mêmes tactiques de traitement.

Amincissement du parenchyme

Les changements diffus, indiquant un amincissement du parenchyme, ne parlent pas seulement du patient âgé. Si une personne âgée est examinée, le médecin associera probablement l’éclaircie aux changements liés à l’âge. Chez les jeunes, le symptôme survient également. Ici, la principale cause du tissu aminci est liée à des maladies que les gens n’ont pas guéries ou qui n’ont pas guéri de manière incorrecte.

Le parenchyme des reins aminci n’est pas en mesure d’exercer pleinement ses fonctions normales. Par conséquent, si une personne ne fait rien et ne peut plus être traitée, une affection chronique se produit. Et il rejoint les rangs des patients néphrologues et urologues.

Parenchyme rénal: structure, fonction, performance normale et modifications de la structure

Les reins sont l'organe principal du système excréteur humain, grâce auquel les produits du métabolisme sont éliminés du corps: ammoniac, dioxyde de carbone, urée.

Ils sont responsables de l'élimination des autres substances, organiques et inorganiques: excès d'eau, toxines, sels minéraux.

Toutes ces fonctions sont remplies par le parenchyme - le tissu qui compose cet organe.

La structure

Le parenchyme rénal est constitué de deux couches:

  • substance corticale immédiatement en dessous de la capsule rénale. Il contient les glomérules dans lesquels l'urine est formée. Les glomérules sont couverts d'un grand nombre de vaisseaux. Il y a plus d'un million de glomérules dans la couche externe de chaque rein;
  • médulla. Il remplit une fonction tout aussi importante de transport de l'urine dans un système complexe de pyramides et de tubules situés dans le calice, puis dans le bassin. Il existe jusqu'à 18 tubes de ce type, incarnés directement dans la couche externe.

L’un des rôles principaux du parenchyme rénal est d’assurer l’équilibre eau-électrolyte du corps humain. Le contenu - vaisseaux, glomérules, tubules et pyramides - forme le néphron, qui est la principale unité fonctionnelle de l'organe excréteur.

L'épaisseur du parenchyme rénal est l'un des principaux indicateurs de son fonctionnement normal, car il peut fluctuer avec les effets négatifs des microbes.

Mais sa taille peut varier avec l’âge, ce qui doit être pris en compte lors de la réalisation d’une échographie.

Par exemple, chez les personnes jeunes et d'âge moyen, le parenchyme rénal (norme) est compris entre 14 et 26 mm.

Chez les personnes ayant atteint l'âge de 55 ans, le parenchyme du rein (taille et norme) ne dépasse pas 20 mm. L'épaisseur du parenchyme rénal est normale chez les personnes âgées - jusqu'à 11 mm.

Le tissu parenchymateux ayant une capacité unique de récupération, il est nécessaire de traiter rapidement le traitement des maladies.

Recherche

Les procédures de diagnostic permettent de déterminer la structure du tissu rénal, d'examiner l'état interne de l'organe, de détecter rapidement les maladies du système urinaire afin de prendre des mesures rapides pour prévenir leur propagation et leur aggravation.

Il existe plusieurs manières d’explorer le tissu parenchymateux:

  1. échographie. Conduit avec n'importe quel soupçon de processus pathologiques. Les avantages de la méthode comprennent l’absence de rayons X et de contre-indications, le coût abordable de la procédure. Utilisation des ultrasons pour déterminer leur nombre, leur taille, leur emplacement, leur forme et leur état de la structure des tissus. En outre, avec les ultrasons, vous pouvez déterminer la présence de calculs, détecter les signes d'inflammation, les tumeurs. La numérisation recto verso vous permet d'explorer le flux sanguin rénal
  2. CT et IRM. En revanche, les ultrasons sont des méthodes de recherche plus informatives, utilisées pour identifier les anomalies congénitales, les kystes du parenchyme rénal gauche et droit, l’hydronéphrose et la pathologie des vaisseaux sanguins. Réalisé avec un rehaussement de contraste, qui présente un certain nombre de contre-indications, a donc nommé, si nécessaire, des recherches supplémentaires plus approfondies;
  3. biopsie. Tenu dans des conditions stationnaires. L’essence de la méthode est l’étude de tissus rénaux microscopiques prélevés sur un patient avec une aiguille médicale fine et spéciale. Une biopsie peut révéler: maladies chroniques cachées, syndrome néphrotique, glomérulonéphrite, maladies infectieuses, protéinurie, tumeurs malignes, kystes. Contre-indications: coagulation sanguine basse, un rein actif, allergie à la novocaïne, hydronéphrose, obstruction des veines rénales, anévrisme de l'artère rénale.

Si vous constatez des écarts dans la taille du tissu parenchymal par rapport à la norme généralement acceptée, vous devez contacter un spécialiste pour un examen et un traitement plus approfondis.

La décision sur le choix de la méthode de diagnostic doit être prise par le médecin sur la base des antécédents de la maladie.

Changements diffus dans le parenchyme rénal

Souvent, les patients sont confrontés à la conclusion d'une échographie ou d'un scanner: modifications diffuses du tissu parenchymal. Ne paniquez pas: ce n'est pas un diagnostic.

Diffuse - Cela signifie de nombreux changements, ne tombant pas dans les limites de la norme, dans le tissu rénal. Qu'est-ce qui ne peut être déterminé que par un médecin, après avoir effectué un examen complémentaire à l'aide de tests et d'observation du patient.

Signes de modifications diffuses du parenchyme rénal en cas d'insuffisance rénale aiguë

Les changements peuvent être dus au fait que l’échogénicité du parenchyme rénal est augmentée, lors de l’amincissement du parenchyme rénal, ou inversement, de l’épaississement, de l’accumulation de liquide et d’autres pathologies.

Une augmentation et un gonflement du parenchyme rénal peuvent indiquer la présence de microlithes (calculs, calcifications dans le parenchyme rénal), de maladies chroniques, d'athérosclérose des vaisseaux rénaux.

Dans la plupart des cas, un seul kyste ne nécessite pas de traitement, contrairement à la maladie polykystique, qui est dangereuse pour l’organisme dans son ensemble.

Plusieurs kystes du parenchyme doivent être enlevés chirurgicalement.

Si le parenchyme rénal est aminci (si nous ne parlons pas de patients âgés), cela peut indiquer la présence de maladies chroniques négligées. Si elles ne sont pas traitées ou si la thérapie est inadéquate, la couche parenchymateuse devient plus fine et le corps est incapable de fonctionner normalement.

Pour détecter les maladies à un stade précoce, ne négligez pas le diagnostic recommandé par votre médecin.

Changements focaux

Les changements focaux sont des néoplasmes, qui peuvent être à la fois bénins et malins. En particulier, un simple kyste est bénin et les tumeurs solides du parenchyme et les kystes complexes sont le plus souvent porteurs de cellules cancéreuses.

Le néoplasme suspecté peut être dû à plusieurs raisons:

  • sang dans l'urine;
  • douleur dans la région des reins;
  • gonflement visible à la palpation.

Ces symptômes, s’ils sont présents dans l’ensemble, indiquent sans équivoque le caractère malin de la pathologie.

Malheureusement, ils apparaissent généralement à un stade avancé et parlent d'une perturbation globale des fonctions.

Le diagnostic est fait sur la base de recherches:

  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • néphroscintigraphie;
  • biopsie.

Méthodes de recherche supplémentaires sur les modifications focales permettant d'établir la présence d'un caillot sanguin, la localisation de la tumeur, le type de vascularisation nécessaire à un traitement chirurgical efficace:

La radiographie et la tomodensitométrie des os du crâne, de la colonne vertébrale et du scanner des poumons sont des méthodes auxiliaires de contrôle de la propagation présumée des métastases.

En cas de néoplasmes malins dans le parenchyme rénal, le traitement est généralement appliqué chirurgicalement, ce qui implique souvent l'ablation de l'organe touché. En cas de tumeurs bénignes, des opérations de préservation des organes sont effectuées dans le but d'exciser le néoplasme avec un minimum de dommages. Après la chirurgie, les patients atteints de cancer reçoivent une radiothérapie.

Les métastases uniques dans la colonne vertébrale et les organes respiratoires ne constituent pas une contre-indication à la néphrectomie, car elles peuvent également être excisées.

Vidéos connexes

Cette vidéo montre clairement l'anatomie du rein:

Maintenir l'état normal du parenchyme rénal est simple. Pour ce faire, vous devez mener une vie saine, bien manger et bien manger, ne pas abuser du sel de table, des plats épicés et de l’alcool. Faites attention à votre santé, suivez les recommandations du médecin et ne vous mêlez pas à l'automédication. En cas de détection de toute pathologie, procéder au traitement en temps opportun sous la supervision d'un spécialiste expérimenté.

Plus D'Articles Sur Les Reins