Principal Tumeur

Comment manger pour que les reins ne fassent plus mal

Malgré la petite taille des reins, l'état de l'organisme dépend de la qualité de son travail. Par conséquent, lors du développement de processus pathologiques dans ces organes en forme de haricot, le métabolisme est perturbé, des oedèmes apparaissent, des «sauts» de pression et des troubles endocriniens apparaissent.

Ainsi, un régime alimentaire pour les maladies du rein ne fait pas seulement partie intégrante d’un traitement réussi, il est également essentiel pour préserver la capacité de travail d’une personne.

Principales dispositions

L’efficacité de l’ensemble du traitement dépend de la qualité du choix du régime en cas d’insuffisance rénale. Il est développé individuellement pour chaque patient, car le médecin traitant doit prendre en compte toutes les caractéristiques de l'évolution de la maladie, le niveau de protéines dans l'urine du patient, les maladies associées, les allergies et de nombreux autres facteurs. Néanmoins, un certain nombre de recommandations communes à tous peuvent être distinguées. C'est:

  • Il est nécessaire de manger au moins 5 fois par jour en petites portions.
  • Lorsque vous cuisinez, vous devez utiliser une quantité minimale de sel et, dans les cas graves, vous devez absolument refuser. En règle générale, il est conseillé aux patients de ne pas saler les aliments pendant la cuisson ou la consommation, et de prendre le sel séparément, dans sa forme pure, contenant exactement 5 g par jour.

Astuce: pour améliorer le goût des aliments dans le processus de cuisson peut être utilisé un peu de jus de citron, vinaigre de vin, aneth, cannelle, cumin, paprika, acide citrique.

  • L'apport calorique quotidien des aliments devrait être d'environ 3 000 kcal, les aliments riches en glucides constituant la base de la nutrition. Il est recommandé de faire le menu de manière à ce qu'il comprenne 450 à 500 g de glucides, pas plus de 70 g de matières grasses, et 80 à 90 g de protéines. Ainsi, la teneur en produits de protéines et de graisses devrait être minimale.
  • Souvent, le régime numéro 7 est prescrit aux patients.
  • Il est recommandé de cuire les aliments dans un bain-marie. Dans les cas extrêmes, ils peuvent être bouillis, cuits au four ou cuits au four, mais la friture est strictement interdite.

    Attention! S'il existe de graves problèmes au niveau des reins, le processus d'élimination des produits métaboliques est perturbé, de sorte que l'organisme peut accumuler les toxines et les symptômes d'intoxication générale. Dans de tels cas, un besoin urgent de consulter un médecin.

    Produits interdits

    L’état des reins et de l’organisme dans son ensemble dépend directement de la manière dont une personne mange pendant sa vie, de l’eau qu’elle utilise et du style de vie qu’elle mène. De plus, même l'humeur dépend directement de la santé des reins, car ces organes sont impliqués dans la synthèse des hormones responsables de la résistance humaine au stress. Par conséquent, la première chose qui interdit l'utilisation de absolument tous les patients est:

    • l'alcool;
    • boissons gazeuses;
    • bouillons et soupes forts à base de ceux-ci;
    • du chocolat;
    • café, thé fort;
    • aliments salés et conservation;
    • épices et plats épicés;
    • confiserie;
    • autres dangers.

    Le reste de la liste des produits interdits est déterminé par le médecin traitant pour chaque patient individuellement sur la base du diagnostic et des données provenant de divers examens. Une attention particulière est généralement portée à la présence de violations de la fonction rénale de libération d'azote, car dans ces cas, un régime sans protéines est indiqué pour les maladies du rein. Cela implique un échec presque complet pendant 7 à 10 jours à partir de:

    • la viande;
    • des oeufs;
    • poisson;
    • les haricots;
    • diverses huiles et tartinades;
    • fruits de mer

    Important: en cas de violation de la fonction azote dans les reins, la quantité de produits laitiers consommée doit être réduite au minimum, bien que de petites quantités de fromage cottage faible en gras et de kéfir soient autorisées dans le régime alimentaire. Mais la dose quotidienne de protéines ne doit pas dépasser 20 g.

    Produits autorisés

    En général, la nutrition dans les maladies du rein consiste en diverses céréales, du macaroni, du son ou du blé (cuisant à la maison sans ajouter de sel), ainsi que du pain, des légumes et des fruits frais, en particulier ceux qui ont des propriétés diurétiques:

    • les concombres;
    • courge;
    • des citrouilles;
    • le céleri;
    • feuilles de laitue;
    • la verdure;
    • les pastèques;
    • les tomates;
    • des melons;
    • abricot;
    • les carottes;
    • fruits secs, en particulier abricots secs, raisins secs, pruneaux.

    Important: les légumes féculents peuvent être consommés, mais seulement en petite quantité.

    S'il n'y a pas de violation des fonctions excrétoires et que les reins sont douloureux, le régime alimentaire peut inclure des produits protéiques, par exemple:

    • viande et poisson faibles en gras;
    • des oeufs;
    • produits laitiers faibles en gras, etc.

    Attention! Diet №7 permet même de manger des confitures, des mousses et des confitures de divers fruits et légumes.

    Les boissons suivantes sont recommandées pour les patients: infusion d'églantier, thé faible avec ou sans lait, décoction de son de blé, jus, eau non gazeuse.

    Urolithiase est un cas particulier

    L'urolithiase est très courante aujourd'hui. Selon les données les plus récentes, cette maladie peut se développer chez les personnes atteintes de certains troubles métaboliques, qui sont généralement héréditaires. Nous vous recommandons de lire l'article - Calculs rénaux: de quoi s'agit-il?, Duquel vous pourrez en apprendre davantage sur la nature et la prévention de cette maladie.

    En fonction des substances qui pénètrent dans les reins en grande quantité, des cailloux se forment. C'est la nature du calcul formé qui constitue le lien décisif dans l'élaboration d'un plan nutritionnel pour les calculs rénaux.

    Donc, les oxalates les plus courants. En présence de calculs de ce type, il est conseillé aux patients de refuser ou de minimiser l'utilisation de:

    • les légumineuses;
    • viande grasse et poisson;
    • pois, oseille, betterave, rhubarbe, épinard, persil;
    • du chocolat

    Au lieu de cela, il vaut la peine de manger:

    • coings, poires, cornouiller, raisins, pommes;
    • produits laitiers et produits laitiers;
    • sarrasin, flocons d'avoine, etc.
    • des fruits de mer;
    • des oeufs;
    • chou, carottes, concombres.

    Dans le même temps, la formation de phosphates dans les reins est une contre-indication à l'utilisation de tout produit laitier et de lait fermenté, ce qui semble être utile pour tout le monde. En outre, en présence de pierres de cette nature, vous ne devriez pas manger d'œufs, de pain ou de tout autre produit à base de farine de blé. Mais permis l'utilisation de poisson, de viande et même de graisse.

    Le plus simple est pour ceux qui ont trouvé des calculs rénaux à l'urate. Dans de tels cas, il est permis de manger avec modération presque tout, à l'exception de:

    • les haricots;
    • graisse animale;
    • conserves et cornichons;
    • les épices;
    • les abats;
    • chocolat, café;
    • prunes, raisins, groseilles.

    Attention! Il est recommandé de boire abondamment et constamment, en présence de calculs dans les reins, contrairement aux autres pathologies, en prenant plusieurs gorgées toutes les 15 à 20 minutes.

    Régime alimentaire pour les maladies du rein: principes de base de la nutrition clinique, recommandations pour diverses maladies

    Un régime pour les maladies des reins et des voies urinaires favorise une guérison rapide. Avec un certain nombre de pathologies, vous devez adhérer à un régime alimentaire spécial. Cela peut être individuel pour chaque personne, mais il y a un certain nombre de règles générales à suivre.

    Les principales thèses de la bonne nutrition

    Le régime alimentaire pour les maladies rénales est obligatoire. Une faible teneur en protéines est considérée comme la plus efficace. Seul un minimum de protéines et de sel est inclus dans le régime.

    En grande quantité, il retient le liquide dans les tissus et les organes malades ne peuvent pas s'en sortir. Lorsque l'insuffisance rénale est affectée au régime numéro 7.

    En outre, un certain nombre de recommandations médicales sont données:

    • exclure du régime les aliments gras, épicés et frits;
    • ne salez pas pendant la cuisson, mais directement dans l’assiette (légèrement au bout du couteau);
    • manger à petits intervalles égaux en petites portions;
    • se concentrer sur la consommation de fruits et de légumes;
    • éliminer de l'alimentation les épices, les oignons et l'ail.

    Si une maladie rénale est diagnostiquée, le régime alimentaire doit être accompagné du schéma de consommation correct. Un patient devrait consommer entre deux et trois litres de liquide par jour (pour certaines pathologies, un spécialiste recommande de réduire la quantité de produits liquides). C'est mieux s'il s'agit d'eau simple non gazeuse.

    Il contribue à éliminer du corps les toxines, les scories et les micro-organismes morts. Il est déconseillé de boire de l'eau minérale en grande quantité, car elle peut perturber l'équilibre acido-basique et augmenter le syndrome douloureux.

    Numéro de table 7

    Tableau numéro 7 - le régime dit spécial, avec une maladie de la vessie et des reins. La nutrition médicale peut améliorer la santé globale, éliminer les symptômes négatifs. Le régime alimentaire est observé, quel que soit le sexe. Un menu spécial vous permet de réduire ou d'éliminer l'inflammation. Le régime alimentaire doit être équilibré et inclure au minimum des aliments protéinés.

    Un régime pour maladie rénale tient compte de la teneur en calories des produits. Le taux journalier ne doit pas dépasser 2700 kcal.

    Par jour est autorisé à utiliser:

    • 350 g de glucides (80 g de sucres sont déjà inclus);
    • 70-80 g de protéines (et les proportions végétales et animales doivent être égales);
    • 90 grammes de graisse.

    La nutrition pour les maladies des reins et des voies urinaires n'implique pas l'exclusion complète des protéines. Cela ne peut pas être fait, car ils sont le matériau de construction des cellules.

    Cependant, la quantité de produits protéiques (fromage cottage, œufs, fromage, etc.) diminue jusqu'à atteindre la norme susmentionnée. Dans certains cas, il peut être de 30 à 40 g par jour. Autorisé à boire jusqu'à 1,8 - 2 litres par jour.

    Une nutrition adéquate pour les maladies des reins et des voies urinaires est indiquée dans le tableau.

    Régime alimentaire pour maladie rénale: exemple de menu, recettes

    Si une personne est malade, elle doit adhérer à un certain mode de vie. Et alors qu'il est très important de bien se nourrir. C'est pourquoi, dans cet article, je souhaite parler de ce que pourrait être un régime alimentaire pour les maladies du rein.

    Quelques mots sur les reins

    Au tout début, il faut dire que les reins du corps humain remplissent les fonctions importantes suivantes:

    1. Régulation de l'équilibre eau-sel.
    2. Régulation du système endocrinien.
    3. Métabolisme de la plupart des nutriments.

    Qu'est-ce qui est important à savoir si un patient a des douleurs rénales? Les symptômes de la maladie, le traitement, le régime alimentaire - c'est ce que vous devez accorder une attention particulière. Quels sont les signes de la maladie de cet organe peut être une personne?

    1. Trouble urinaire. Dans ce cas, il peut diminuer et augmenter la quantité de la dose quotidienne d'urine excrétée.
    2. Rezi pendant la miction (dysurie).
    3. Il peut également y avoir des douleurs dans la région lombaire.
    4. Le patient peut avoir de la fièvre.
    5. Souvent, il y a un gonflement.
    6. Autres symptômes: augmentation de la pression artérielle, faiblesse, pâleur de la peau.

    Numéro de table 7

    En plus du fait qu'un médecin vous prescrive divers médicaments pour les maladies du rein, il est également très important d'observer le bon régime alimentaire. Seule une approche intégrée permet de faire face rapidement à la maladie. Quel devrait être un régime alimentaire pour une maladie rénale? Numéro de table 7. Qu'est ce que cela signifie? Donc, ils prescrivent ce régime dans les processus inflammatoires qui ont lieu dans cet organe. Dans ce régime remplit les fonctions suivantes:

    1. Épargne le travail des reins, sans les charger.
    2. Réduit la pression artérielle.
    3. Restaure l'équilibre eau-électrolyte dans le corps du patient.
    4. Soulage le gonflement.

    Ce régime est prescrit pour les maladies des reins et des voies urinaires. Un tel régime peut avoir différentes sous-espèces: tableaux 7a, 7b, 7c, 7g, 7p.

    Caractéristique de puissance générale

    Qu'est-ce qu'un régime avec une maladie rénale?

    1. Les protéines doivent être présentes dans l'alimentation en petites quantités.
    2. Les glucides et les graisses entrent dans le corps selon la norme.
    3. Il est nécessaire d'éliminer presque complètement le sel de l'alimentation.
    4. L'apport en liquide est également limité (de préférence jusqu'à 0,8 litre par jour).
    5. Les aliments doivent être enrichis au maximum.
    6. La température de la vaisselle peut être normale, tout traitement thermique est également autorisé.
    7. Nutrition fractionnelle - 5-6 fois par jour.

    La composition chimique du régime numéro 7

    Il est également nécessaire de prendre en compte la composition chimique de ce régime:

    1. Protéines: 80 grammes. Parmi celles-ci, les protéines animales ne devraient pas dépasser 50%.
    2. Glucides: 400 à 450 grammes. Le sucre ne devrait pas être consommé par jour plus de 90 g.
    3. Graisse: environ 100 grammes. 25% d'entre eux sont des légumes.
    4. Fluide pendant que le patient ne doit pas boire plus de 1 litre.

    Aliments pouvant être mangés par le patient

    Quels aliments sont autorisés pour un patient s'il lui est prescrit un régime pour maladie rénale?

    1. Le pain peut être sans protéines, le blé avec le son. Cuit sans sel.
    2. Soupes végétariennes.
    3. Au cours des deux premières semaines de traitement, la viande devrait être exclue du régime alimentaire. Ensuite, vous pouvez manger de la viande faible en gras. Il peut s'agir de poulet, de lapin ou de dinde.
    4. Vous pouvez manger du poisson cuit et cuit au four.
    5. Des oeufs 1-2 morceaux par jour sous forme d'omelettes.
    6. En quantité limitée, vous devez consommer du lait et des produits laitiers.
    7. Vous pouvez manger tous les légumes dans sa forme naturelle et bouillie.
    8. Vous pouvez aussi manger n'importe quel fruit. La pastèque et le melon sont particulièrement utiles pour les maladies du rein.
    9. Les pâtes doivent être limitées au maximum. Les céréales sont autorisées.
    10. Boissons: compotes, décoctions, thé au lait.

    Les aliments qui doivent être jetés

    Les régimes pour les maladies du rein prévoient également le rejet de certains aliments. Que faut-il alors oublier?

    1. Pain noir Tabou - produits de boulangerie et pâtisseries ordinaires.
    2. Aliments salés.
    3. Bouillons de poisson, de viande et de champignons.
    4. Il est nécessaire de refuser les variétés de poisson et de viande grasses. Aussi des viandes fumées, des conserves.
    5. Légumes à ne pas consommer: légumineuses, oseille, champignons, ail, oignons. Vous devez également abandonner les cornichons et les marinades.
    6. Cacao, chocolat, bonbons.
    7. Café et toutes les boissons alcoolisées.
    8. Il est également impossible de boire de l'eau minérale enrichie en sodium.

    Exemple de menu

    Que pouvez-vous dire d'autre si vous envisagez un régime pour maladie rénale? Exemple de menu - c’est ce sur quoi vous pouvez également vous concentrer. Comment puis-je organiser ma nourriture pour ce problème?

    Petit déjeuner Il doit être satisfaisant. Vous pouvez donc manger une omelette à partir de deux œufs, une tranche de pain de seigle, une salade de légumes frais. Un verre de jus de fruits frais.

    Deuxième petit déjeuner Vous pouvez boire un verre de ryazhenka ou de yogourt. Alternativement, vous pouvez manger votre fruit préféré.

    Déjeuner Soupe sur bouillon de légumes. Filet de viande ou de poisson maigre. Garnir - pommes de terre concassées ou lentilles cuites. Salade de légumes frais. Le pain Une décoction de rose sauvage.

    Thé Salade de fruits ou dessert à la citrouille.

    Le dîner Légumes cuits, poisson au four, thé au lait.

    Avant d'aller au lit, vous pouvez boire un verre de kéfir.

    Compte tenu du type de régime alimentaire pour la maladie rénale que l'on peut attribuer au patient, il convient de rappeler que ce régime devrait être très calorique. Ainsi, chaque jour, le patient devrait recevoir au moins 3 000 kcal.

    Substituts de sel

    Comme il ressort clairement du texte ci-dessus, un régime pour maladie rénale implique un rejet complet de la consommation de sel. Cependant, cela est parfois très difficile. C'est pourquoi maintenant je veux parler de divers substituts du sel de table.

    1. Sel biologique vivant d'algues. Obtenez-le vous-même ne fonctionnera pas. Mais si vous moulez le chou marin sur un moulin à café et que vous salez de la sorte, il est possible d'améliorer le goût.
    2. Sel vivant biologique de céleri. Pour ce faire, les branches de céleri doivent être coupées en morceaux, séchées et moulues sur un moulin à café avant de les ajouter à la vaisselle.

    Des épices et de l'ail dans ce régime devrait être complètement abandonné.

    Recettes utiles

    Ainsi, il est clair que ce qui devrait être un régime alimentaire pour une maladie rénale. Recettes de cuisine - c'est ce que je veux aussi dire.

    Recette 1. Gelée de l'infusion de rose sauvage. Vous devez d’abord faire une infusion. Pour ce faire, versez deux cuillères à soupe de cynorhodons broyées dans deux tasses d'eau, faites bouillir à feu doux pendant environ 5 minutes et insistez 8 heures. Ensuite, dans un demi-verre d'infusion, il faut dissoudre deux cuillères à soupe de sucre, puis porter à ébullition et mélanger avec le liquide restant. Séparément, il est nécessaire de préparer la gélatine, verser 1 cuillère à café d'eau bouillie et réfrigérée. Au bout d'une demi-heure, la gélatine à moitié cuite est ajoutée au bouillon de cynorrhodon, légèrement chauffée et portée à ébullition. Ensuite, tout va dans un endroit froid. Après un moment, le dessert le plus utile est prêt.

    Recette 2. Soupe de fruits frais. Pas si terrible était un régime pour maladie rénale. Chez les femmes, cette recette devrait faire plaisir. Après tout, ce plat est très savoureux, mais en même temps, faible en calories. Pour le préparer, vous devez laver, éplucher et couper en petits cubes les fruits suivants: pêche, melon, poire, pomme (20 g chacun). La peau et les graines restantes sont versées avec de l'eau chaude, cuites au feu pendant environ 15 minutes, puis infusées pendant 25 minutes. Dans ce bouillon de fruits, vous devez ajouter un peu d'eau, ainsi que du sucre (ou du fructose). Ensuite, il est filtré et tous les fruits tranchés sont placés dans le liquide. Le mélange est porté à ébullition et bouilli pendant pas plus de 7 minutes. La soupe est versée dans des assiettes. Dans ce cas, il faut y mettre du riz préalablement bouilli. Tout est assaisonné de crème sure.

    Il faut dire qu'il peut y avoir une quantité énorme de recettes. L'important est de n'utiliser que des produits autorisés et de respecter les règles de la cuisine (le plus important est de ne pas utiliser de sel). Dans ce cas, la faim du patient ne sera pas tourmentée, car la nourriture est très riche en calories et nourrissante.

    Principes de l'alimentation pour les maladies du rein

    L'inflammation des reins affecte tous les segments de la population. Le groupe à risque comprend les enfants de moins de sept ans, les femmes en âge de procréer et les hommes du troisième âge. L'hypothermie et les effets du rhume sont la cause la plus fréquente de pathologie. Pour se débarrasser de la douleur, il ne suffit pas de suivre un traitement médical. Le régime alimentaire des patients souffrant de reins est conçu pour favoriser le processus de guérison.

    L'inflammation des reins provoque une rupture dans le corps humain de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base. En conséquence, un œdème tissulaire se forme, des signes d'hypertension se manifestent, une intoxication toxique est observée avec des résidus de produits métaboliques que l'organisme ne peut éliminer rapidement. Le plus souvent, le processus inflammatoire est diagnostiqué si diagnostiqué: néphrite, pyélonéphrite.

    Bases de la nutrition

    La nutrition pour l'inflammation des reins est développée par l'urologue traitant, en prenant en compte:

    • effet anti-inflammatoire, ce qui peut considérablement accélérer la récupération complète;
    • le nettoyage des voies urinaires améliore la sortie de liquide des tissus du corps;
    • les aliments médicaux ne doivent pas peser lourdement sur les reins;
    • les aliments doivent être consommés pour aider à normaliser la pression artérielle, améliorer l'équilibre hydrique du corps;
    • l'adhésion à un régime thérapeutique peut empêcher le développement d'un processus chronique;
    • remplir le menu quotidien de vitamines contribue à renforcer la protection immunitaire.

    Chez les patients souffrant de reins, il est nécessaire de réduire au minimum l’apport en protéines et en graisses d’origine animale et d’augmenter la quantité de glucides. Il est nécessaire de limiter la quantité de sel consommée dans le régime alimentaire ne dépassant pas 5 grammes par jour.

    Refuser complètement le sel dans le régime ne devrait pas être, comme le cas de l'insuffisance rénale. Il est conseillé de pimenter la nourriture avec des épices et des herbes pour lui donner un aspect plus appétissant.

    En cas d'insuffisance rénale, le régime est conçu pour équilibrer l'apport en protéines, en sels de sodium et en phosphore. La quantité de protéines recommandée est de 25 g par jour, sinon une exacerbation est possible.

    Lorsque la douleur dans les reins est douloureuse, les aliments doivent être cuits sous forme bouillie ou cuite, mais le corps ne doit pas souffrir d'un manque de nutriments.
    Il est recommandé de réduire les doses uniques de produits en augmentant la fréquence d'ingestion de nourriture à 5-6 fois par jour. Il est nécessaire de dîner au plus tard deux heures avant le repos nocturne. Ce régime aide à vaincre la pyélonéphrite.

    Pendant la journée, veillez à boire au moins 1 litre d'eau pure non gazeuse. Il est recommandé de manger des aliments ayant un effet diurétique: concombre frais, citrouille, melon d'eau, melon, courgette. En l'absence d'œdème et de maladie du foie, la quantité d'eau doit être augmentée à 2,5 litres.

    Le régime calorique tout au long de la journée chez l’adulte ne devrait pas être inférieur à 3 500 kcal. En cas d'échec, le corps commence à dépenser ses réserves de protéines, augmentant ainsi la charge sur les reins. 1 à 2 fois par semaine, il est recommandé d’organiser des journées de jeûne, en utilisant n’importe quel produit contenant un légume ou un fruit. Si la pyélonéphrite est accompagnée d'une faible teneur en hémoglobine, il est recommandé d'enrichir le régime en pommes, fraises, grenades et autres aliments contenant du fer.

    Liste des produits interdits

    Lors du traitement, il est strictement interdit de manger des plats frits, marinés. Il faut éviter de manger des aliments épicés, gras et salés. Il est interdit d'utiliser des bouillons nutritifs forts contenant de la viande, du poisson et des champignons. Il est recommandé de fusionner la première portion lors de la cuisson des plats. Verser le produit avec de l’eau fraîche et mettre le procédé au point.

    Si une pyélonéphrite au stade aigu a été identifiée chez un patient, un régime sans protéines pour les maladies du rein constituera la base, mais doit être évité:

    • viande et poisson en conserve, produits semi-finis, fruits de mer;
    • fromages pointus et durs;
    • assaisonnements (mayonnaise, moutarde, raifort, ketchup, etc.);
    • café, cacao, thé fort;
    • produits d'acide lactique gras;
    • pain noir;
    • oignons sous n'importe quelle forme, ail, radis;
    • alcool de toute force;
    • chocolat, produits à base de graisse de confiserie;
    • produits à base de haricots;
    • la margarine, le saindoux, le gras.

    Lorsque la pyélonéphrite entre dans la phase inactive, le régime peut être légèrement élargi, il est alors possible de pratiquer le régime protéiné.

    Quels produits sont autorisés et utiles

    Malgré les limitations, la composition du régime alimentaire des personnes ayant des reins malades devrait être composée de produits dont la valeur nutritionnelle est suffisante pour la vie normale d'une personne.

    Les produits suivants sont autorisés pendant le traitement:

    • viandes cuites à faible teneur en matière grasse jusqu'à 200 g par jour, 3-4 semaines après le passage au régime;
    • quantité limitée de pâtes de blé dur;
    • pain non salé, de préférence avec du son - pour perdre du poids;
    • bouillie de céréales cuite dans de l'eau ou additionnée de lait écrémé;
    • œufs de poule, limitant la consommation de 2 morceaux par jour;
    • soupes de légumes additionnées de céréales ou de pâtes, habillées de beurre;

    Lorsque l'exacerbation ne peut pas être:

    • légumes bouillis, cuits au four, aliments à base de légumes (carottes, pommes de terre, chou, concombres, courgettes, potiron, laitue, betteraves);
    • vous pouvez utiliser des légumes verts acides;
    • fruits frais ou bouillis, cuits au four. Compotes, kissels, jus de fruits frais.
    • les agrumes sont interdits en tant que sources d'allergies;
    • thé ou café faiblement brassé;
    • Les produits à base de lait et d'acide lactique à faible teneur en matière grasse peuvent être consommés en quantités limitées.
    • La pastèque diurétique devrait également être limitée dans le régime alimentaire, y compris avec un rein, afin de ne pas provoquer une détérioration de la condition.

    Menu pour la semaine

    Lors d'un régime, le corps humain a toujours besoin d'une bonne nutrition, même si une inflammation des reins ou de la vessie a été diagnostiquée.

    Le menu est généralement compilé pour une semaine, incluant dans la composition de la vaisselle tous les nutriments nécessaires à l'organisme, en cas de problèmes de reins, les aliments autorisés sont les suivants:

    1. Omelette de blancs d'œufs, une tranche de pain au son avec du beurre.
    2. Bouillie de sarrasin, bouillie dans l’eau, œuf dur à cuire.
    3. Soupe de lait aux nouilles de variétés de blé dur, œuf à la coque.
    4. Bouillie de mil, pain à la confiture et au beurre.
    5. Bouillie de lait à base de céréales de blé Artek, crêpes sucrées, cuite sans sel.
    6. Crêpes minces fourrées à la confiture, œuf dur.
    7. Bouillie de gruau de maïs à la citrouille, pain tartiné d’une fine couche de beurre.

    Les boissons sont servies: pas de thé fort, lait, yaourt.

    Un exemple de menu de déjeuner pour régime rénal doit être diversifié (en plus des menus de table 7, 7a et 7b):

    1. Pudding au fromage cottage faible en gras.
    2. Purée de pommes de terre au poisson bouilli.
    3. Fromage cottage frais faible en gras, vous pouvez ajouter du sucre.
    4. Vinaigrette ou une autre salade de légumes bouillis avec de l'huile végétale.
    5. Bouillie au lait avec addition de fruits sous forme fraîche ou séchée et recettes similaires.
    6. Casserole de fromage cottage sucrée.
    7. Poisson à la vapeur avec un plat d'accompagnement.

    Les boissons pour le déjeuner peuvent varier du lait, édulcoré au kéfir, de la décoction de plantes médicinales avec du sucre ou du miel.

    Les plats du déjeuner doivent obligatoirement inclure diverses soupes de légumes, 200 g de viande bouillie de bœuf maigre, de veau et de poulet. Boissons: compote ou kissel de pommes, cerises, jus de fruits sucrés.

    Pour réduire la consommation de sel, il est recommandé de cuisiner des repas sans eau de mer. Il est recommandé d'ajouter un assaisonnement au produit fini, en respectant la mesure - pas plus de 5 g par jour.

    Le menu de la diète pauvre en protéines est élargi avec du fromage cottage, de la viande, des casseroles à base de pommes de terre, des galettes de poisson à la vapeur, du fromage cottage au sucre, des flocons d'avoine fourrés aux fruits. La liste des boissons varie selon les portions de lait faible en gras, thé au lait, compote, bouillon d'églantier. 2 heures avant le coucher, il est recommandé de prendre 200 ml d'une boisson au lait acide faible en gras, additionnée de sucre ou de miel.

    Si la maladie est passée à la forme chronique, il est nécessaire d'adhérer à la nutrition tout au long de la vie. Corrigez la composition du régime ne peut que le médecin traitant!

    Régime alimentaire pour maladie rénale

    Description au 16 août 2017

    • Efficacité: effet thérapeutique après 10 jours
    • Conditions: 1 mois ou plus
    • Coût des produits: 1250-1350 roubles par semaine

    Règles générales

    La néphrite est un groupe entier de maladies rénales de nature inflammatoire ou immuno-inflammatoire. Ce groupe comprend les maladies immuno-inflammatoires: la glomérulonéphrite (si des glomérules rénaux sont impliqués dans le processus) et la néphrite tubulo-interstitielle - lorsque le processus implique le tissu, les tubules et les vaisseaux rénaux interstitiels situés dans le tissu, les conduits lymphatiques et les terminaisons nerveuses. Dans ces maladies, l'infection est un facteur provoquant et les complexes immuns qui en résultent se déposent dans les glomérules ou le tissu rénal intermédiaire. Cela inclut également la pyélonéphrite - une inflammation du bassinet du rein causée par la flore bactérienne.

    Les symptômes des maladies sont différents, en raison des dommages causés aux différentes structures des reins. Ainsi, la glomérulonéphrite survient avec le syndrome néphritique (œdème, hypertension, hématurie). Il y a également une augmentation de l'excrétion de protéines, ce qui reflète la pathologie de l'appareil glomérulaire. Il existe des douleurs dans la région lombaire dues à une augmentation de la taille des reins et à une diminution de l'excrétion de l'urine associée à une diminution du débit de filtration glomérulaire. Parmi les infections fréquentes qui endommagent l’appareil glomérulaire, on peut citer l’hépatite virale. Les lésions rénales se développent souvent sur fond d’hépatite B chronique ou active.

    Dans la pyélonéphrite, les patients se plaignent de maux de dos et de mictions fréquentes. Les symptômes d'intoxication peuvent prévaloir à la clinique - fièvre, faiblesse, mal de tête. Un nombre important de bactéries est détecté dans l'urine et, lors de l'examen par ultrasons, il existe des signes de déformation du système pelvien rénal.

    Lorsque la néphrite tubulo-interstitielle, il y a une diminution de la proportion d'urine. Chaque exacerbation de l'infection rénale augmente la zone touchée, contribuant à la fibrose. Cette maladie se caractérise par une augmentation des modifications irréversibles des reins (fibrose interstitielle) et une diminution parallèle de leurs capacités fonctionnelles.

    Toutes ces maladies acquièrent un cours chronique et le concept de maladie rénale chronique est maintenant introduit et sa classification a acquis une reconnaissance mondiale. Les maladies rénales chroniques comprennent tous les dommages aux reins, quel que soit le diagnostic nosologique et une diminution de leur fonction, observée pendant plus de trois mois. Il est diagnostiqué sur la base d'une albuminurie (protéinurie), d'une pathologie du rein, détecté par ultrasons et d'une diminution du débit de filtration glomérulaire. <60 мл/мин/1,73 м2.

    Le but de l'association des maladies néphrologiques sous ce terme est la nécessité d'évaluer l'état de la fonction rénale. Cela nous permet d’estimer le taux de progression de la pathologie et de commencer rapidement le traitement et les mesures de néoprotection. La maladie comporte 5 stades, qui diffèrent par le risque de développer une insuffisance rénale terminale. De grande importance dans le traitement et la prévention de la nutrition des patients.

    Quel devrait être un régime pour les maladies du rein et des voies urinaires? Malgré la différence de maladies, la diététique repose sur des principes de base communs et est réalisée dans les limites du tableau médical n ° 7.

    • Limitation en sel - les aliments ne sont pas salés pendant la cuisson et, en fonction de la gravité de la maladie et de l'insuffisance rénale, il est permis d'en ajouter une certaine quantité dans les plats préparés. Par exemple, dans la néphrite aiguë, le sel est complètement éliminé. La présence de pression élevée oblige à réduire sa quantité à 5 g et, en cas de néphrite tubulo-interstitielle chronique sans HPN, il est possible de consommer 7 à 8 g par jour. La quantité de sel autorisée est négociée par le médecin pour chaque patient individuellement.
    • La quantité de protéines est réduite à 80 g (sa quantité est considérablement réduite dans les lésions rénales sévères allant jusqu'à 20 ou 40 g). Les protéines de lait et le blanc d'œuf, plus faciles à assimiler que les protéines de viande et de poisson, sont préférables pour ces maladies. Les protéines végétales ont une valeur nutritionnelle inférieure.
    • Viande et poisson (ils sont autorisés à 150 g ou moins, en fonction de la gravité de l'insuffisance rénale). Lors de la cuisson, la viande et le poisson sont d'abord bouillis et vous pouvez ensuite cuire, ragoût ou frire à votre guise. Cette technique réduit la quantité d'extractifs et, en conséquence, la charge sur les reins.
    • Les aliments contenant une huile essentielle irritante (céleri, aneth frais, basilic, persil, radis, radis, ail et oignon frais) sont exclus. Ne pas utiliser d'épinards et d'oseille comme sources d'acide oxalique.
    • Toute maladie rénale est limitée à la quantité de liquide - de 0,5 à 1,1 litre. Le calcul exact de la quantité de liquide autorisée est effectué sur une diurèse au cours de la journée et ne peut la dépasser que de 300 ml.
    • Fraction organisée 5 repas par jour.
    • Lorsque les maladies du rein excluaient les boissons alcoolisées, les snacks épicés et salés, les légumes marinés, le thé et le café forts, les épices et les épices, le cacao et le chocolat.

    La nutrition pour les maladies rénales fournit leur épargne et vise à réduire l'œdème et la pression, car les aliments sont préparés sans sel. En outre, le régime contribue à l'élimination des produits métaboliques azotés, son deuxième point essentiel étant la restriction en protéines dans le régime. De plus, chez les patients souffrant de reins, sa quantité varie en fonction de la gravité de l'insuffisance rénale - de 20 à 80 g par jour.

    À cet égard, le régime alimentaire pour les maladies du rein comprend plusieurs variétés qui sont recommandées à différents stades de la maladie (exacerbation, rétablissement, rémission) et en tenant compte de la fonction de l'organe (la présence ou non d'une insuffisance rénale). Cela est dû au fait que dans la maladie rénale, leur fonction est altérée à des degrés divers. Par exemple, le tableau N ° 7A est totalement exempt de sel, il s'agit principalement d'un régime végétal avec une restriction de protéines à 20 g.

    Il est prescrit pour la néphrite aiguë sévère et chronique avec l'insuffisance rénale sévère. Le régime est recommandé pour une courte période, car il n’est pas équilibré. Lorsque le processus s’estompe et que l’azotémie a diminué, les patients sont transférés au tableau 7B. Il augmente déjà la quantité de protéines à 40 g et il s’agit d’un tableau de transition pour le régime numéro 7, dans lequel 80 g de protéines sont autorisés.

    Le tableau 7B, au contraire, présente une teneur en protéines plus élevée (125 g), comme il est recommandé pour le syndrome néphrotique, en cas de perte de protéines dans les urines. La teneur accrue en protéines du régime compense sa perte. La quantité de fluide consommée et de sel est limitée.

    Le régime 7G est prescrit aux patients hémodialysés présentant une insuffisance rénale terminale. Ce type de régime contient 60 g de protéines, 0,7 l de liquide libre et 2 à 3 g de sel.

    Régime alimentaire pour insuffisance rénale

    Pour les cliniciens, l’insuffisance rénale est un complexe de syndromes néphrotiques entraînant une détérioration de la fonction de filtration de l’organe et une accumulation de toxines dans le sang. Le diagnostic de l'état pathologique n'est généralement pas difficile et nécessite des études de laboratoire et des études obligatoires.

    Sur la base des données de test et des antécédents médicaux du patient, le traitement est compilé. Un aspect important du traitement est l’adhésion à un régime spécial. Une bonne nutrition dans l'échec fonctionnel du corps - la base de la prévision pour l'espérance de vie et la santé des patients.

    Caractéristiques générales de la maladie

    L'insuffisance rénale est une combinaison de facteurs négatifs qui réduisent la fonctionnalité des tissus rénaux. En plus de la fonction principale, il en existe d'autres:

    • élimination des composants toxiques du corps;
    • régulation de la pression artérielle (abrégé AD);
    • production du composant hormonal, en particulier de la rénine, qui joue un rôle important dans la régulation de la pression artérielle;
    • contrôle de la composition électrolytique du sang;
    • production d'érythropoïétine - une substance qui forme les globules rouges.

    Avec le syndrome néphrotique, la capacité des reins à former de l'urine se détériore fortement. Dans le contexte des violations, l'équilibre eau-sel, acide-base, la pression artérielle sont progressivement perturbés. Au cours de la pathologie chronique, toutes les fonctions se détériorent de manière irréversible.

    Les experts identifient deux formes principales de pathologie: aiguë et chronique. Au stade aigu modéré, les modifications des néphrons peuvent être réversibles, tandis que les stades sévères peuvent entraîner l'apparition de défaillances organiques multiples et la mort du patient en raison d'une augmentation de l'intoxication aiguë.

    La forme chronique est caractérisée par une inhibition lente de la fonction rénale. C'est pour les maladies rénales chroniques qu'un régime alimentaire permanent et une discipline nutritionnelle sont nécessaires.

    Les causes

    Les causes de la néphropathie à différents stades de l’écoulement sont multiples et diffèrent par leur structure. La pathologie peut survenir chez les femmes et les hommes, ainsi que chez les enfants de tout âge, sans distinction de sexe.

    Insuffisance rénale aiguë

    • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins (complications fréquentes de la maladie rénale chronique);
    • déshydratation (vomissements et diarrhée persistante, brûlures graves de la peau, surdosage avec des diurétiques de l'anse);
    • intoxication grave et empoisonnement;
    • cirrhose du foie, hépatite avec une violation caractéristique de la sortie du sang veineux;
    • intoxication grave par des poisons, des médicaments, des métaux lourds, des champignons;
    • la goutte;
    • sang incompatible pendant la transfusion;
    • dommages aux vaisseaux sanguins dans les reins;
    • traumatisme d'un seul rein fonctionnel (avec un rein restant à la suite du retrait);
    • traumatisme accidentel de l'uretère pendant l'intervention chirurgicale;
    • calculs rénaux et uretères;
    • malformations rénales;
    • blocage d'un caillot sanguin ou du pus de l'artère rénale;
    • changements dans les tissus de la prostate.

    Insuffisance rénale chronique

    • maladies chroniques des structures rénales: pyélonéphrite, néphrite, glomérulonéphrite;
    • maladies rhumatismales systémiques: lupus érythémateux, vascularite hémorragique, sclérodermie;
    • hypertension artérielle (en tant qu'état indépendant);
    • troubles métaboliques graves (arthrite goutteuse, amylose, diabète sucré);
    • urolithiase;
    • polykystiques, multicystiques, tumeurs, hydronéphrose rénale.

    L'ARF se caractérise par une évolution spontanée accompagnée d'une nette détérioration des fonctions de filtration, d'excrétion et de sécrétion des reins.

    Les anomalies congénitales du développement de l'organe peuvent contribuer au développement de la NP. De plus en plus, de telles conditions sont enregistrées lors d'un examen de dépistage pendant la grossesse d'une femme.

    Les symptômes

    La forme de la néphropathie provoque et complexe symptomatique. Les stades de l'insuffisance rénale aiguë et de la CRF sont classés en fonction de la sévérité et de la sévérité clinique du processus pathologique.

    Signes d'arrestation

    Les symptômes d'un trouble fonctionnel aigu d'un organe dépendent du stade de la pathologie. Les médecins distinguent 4 étapes principales du développement de l'insuffisance rénale aiguë:

    La récurrence et la possibilité de réparation complète du tissu rénal sont caractéristiques de l'insuffisance rénale aiguë. Cependant, cela n'est possible que dans le cas d'une légère détérioration du fonctionnement de l'organe. En cas de lésion prononcée des néphrons, l’OPN se développe en un processus chronique avec une tendance aux exacerbations périodiques.

    Manifestations cliniques de l'insuffisance rénale chronique

    La CRF est également classée en plusieurs stades de développement, basés sur une augmentation progressive de la créatinine, de l'urée, une dégradation de l'équilibre électrolytique et hydrique, des modifications de la densité de l'urine et une protéinurie - l'apparition de protéines dans l'urine. Selon les critères de diagnostic émettent:

    Zéro ou premier étage

    Le patient peut se sentir satisfait jusqu'à plusieurs années. Le danger de la dernière étape de la maladie rénale chronique est l’apparition de complications du cœur, des vaisseaux sanguins et du foie. Il aggrave l'état d'intoxication constante du corps.

    La principale caractéristique du CRF chez les enfants et les adultes est la durée du stade compensatoire. Chez les enfants, cette période peut atteindre 8 à 12 ans avec un régime protecteur et une nutrition appropriée, ce qui est dû à une ressource plus importante en matière de santé des tissus et de la jeunesse.

    Nous vous proposons de suivre le programme «Vivre en bonne santé», dans lequel vous découvrirez les causes et les symptômes de l’insuffisance rénale.

    Quels sont les régimes rénaux?

    Le type de nutrition clinique est choisi en fonction du tableau clinique. Malheureusement, il n’existe pas de régime universel pour tous les patients présentant une insuffisance rénale. Il existe plusieurs principaux régimes connus, nommés en fonction de l'historique de la maladie du patient.

    Table médicale №6

    Le tableau n ° 6 de Pevzner est prescrit pour la normalisation des processus métaboliques, l'échange de purines - composés organiques azotés, ainsi que pour la réduction de l'acide urique et de ses produits de décomposition - les sels. Toutes ces tâches conduisent à l'alcalinisation de l'urine et à une augmentation de sa capacité à dissoudre les structures concrétotiques: calculs, oxalates, urates.

    Numéro de table 6E

    Diet 6E est conçu pour traiter la néphropathie associée à l'obésité ou à l'arthrite goutteuse. La nutrition a une teneur réduite en calories et le taux quotidien atteint à peine 2 000 kcal. En établissant le menu, le taux journalier autorisé de protéines est de 60 à 70 g, la matière grasse de 75 à 80 g et les glucides de 230 à 250 g.

    Numéro de table 7

    La table de traitement numéro 7 vise à réduire les poches et la pression artérielle. Les ingrédients contribuent à éliminer l'azote résiduel de l'organisme et réduisent les symptômes d'intoxication chronique.

    La base du régime - protéines quotidiennes réductrices avec préservation de la norme physiologique des graisses et des glucides. L'apport calorique quotidien ne dépasse pas 2800 Kcal. Tous les aliments cuits ne doivent pas être salés. Il existe différents types de régimes:

    • Tableau 7a. La table de traitement est prescrite pour les maladies inflammatoires aiguës des reins. Le principe de base est une alimentation saine en l'absence de sel et la limitation des protéines à 20 g. Boire un liquide doit correspondre à la diurèse quotidienne.
    • Tableau 7b. L'apport quotidien en protéines de ce régime est augmenté à 40 g par jour et le volume de liquide consommé est maintenu dans la plage de 1 à 1,3 l.
    • Tableau 7c. Nutrition est prescrit pour le syndrome néphrotique avec œdème, protéinurie. La norme protéique quotidienne atteint 130 g pour reconstituer le composant perdu avec de l'urine. Parallèlement à l'augmentation des protéines, le sel et le liquide sont limités de manière significative à 0,7 l.
    • Tableau 7g. Il est prescrit aux patients en hémodialyse ou en insuffisance rénale terminale. Au cœur du menu se trouve la restriction des protéines à 60 g, 2 à 2,5 g de sel et 0,8 l de liquide par jour.

    La ligne mince entre la quantité quotidienne de protéines, de matières grasses et de glucides nécessite une intervention médicale obligatoire. Il est préférable de confier la compilation du menu à un néphrologue ou à un nutritionniste afin d'éviter les complications de la maladie.

    Tableau 14 pour lithiase urinaire

    L'urolithiase étant une cause fréquente de néphropathie, une bonne nutrition vise à réduire le nombre de calculs et est nécessaire à son élimination.

    Les ingrédients alimentaires doivent oxyder l'urine pour dissoudre rapidement le sédiment calcium-phosphore et éviter l'accumulation d'azote résiduel.

    Régime sans sel

    Les satellites habituels de la néphropathie d'origines diverses sont l'œdème interne et externe, la pression élevée et instable. C'est pourquoi il est recommandé de limiter le sel et de respecter les bases d'une alimentation saine.

    En excluant le sodium supplémentaire, les patients doivent se rappeler que tous les produits contiennent du sel en quantité minimale, en particulier dans les poissons et fruits de mer marins, ainsi que dans les aliments d'origine végétale.

    Annuler le sel devrait être progressivement et pendant 2 semaines pour éliminer complètement son utilisation dans les aliments. En observant les règles d'un régime sans sel, il suffit de retenir les nuances suivantes:

    • il est nécessaire de ne manger que des aliments cuits de manière indépendante;
    • la salière doit être placée sur la table pour que le ménage puisse saler indépendamment les aliments après la cuisson;
    • Pour améliorer le goût, vous pouvez ajouter du poivre, des tomates et d'autres épices sans sel.

    La diététique moderne et la cuisine peuvent considérablement améliorer le goût des aliments diététiques, de sorte que les patients ne ressentent pratiquement aucune gêne lors de la transition professionnelle vers les aliments de santé. Les boulettes de viande «hospitalières» désagréables semblent disparues depuis longtemps.

    Régime de sel

    Une autre situation clinique est la carence en sodium ou l'hyponatrémie. Ici, les cliniciens prescrivent de l'eau salée ou minérale pour normaliser l'équilibre hydrique et électrolytique du corps.

    Cependant, lors de la prescription d'un régime au sel, les règles suivantes doivent être suivies:

    • détermination de la dose journalière de sel en fonction de l'analyse des électrolytes;
    • ne salant que des plats préparés avant consommation;
    • distribution uniforme du volume de sel quotidien.
    De plus, de l'eau minérale peut être ajoutée sans gaz, mais pas plus de 0,5 litre par jour, à condition que le sel soit salé. Le régime de sel est observé jusqu'à la normalisation du sodium dans le sang.

    Régime de pomme

    Le régime de pomme est prescrit pour les maladies du rein, qui s'accompagnent d'obésité, d'altération de la circulation sanguine dans les structures rénales, de pathologies du foie et des voies biliaires. Jusqu'à 1,5 kg de pommes mûres ou cuites au four sont nécessaires par jour.

    De plus, vous pouvez ajouter 50 ml de vinaigre de cidre à votre boisson. Le régime est observé dans les cours de 7-10 jours avec une pause de plusieurs jours.

    Régime sans protéines

    Un régime pauvre en protéines est nécessaire lorsque l'intoxication urémique est une rétention aiguë de composants azotés dans le corps, en particulier lorsqu'il est impossible de procéder à une hémodialyse d'urgence. La base du régime alimentaire - la restriction de la protéine à 25 grammes par jour, avec une augmentation des graisses et des glucides.

    Le composant protéique peut être remplacé par une protéine de soja. Le contenu calorique total du menu ne doit pas dépasser 2700 Kcal par jour. Toute la nourriture est préparée sans sel.

    Régime de chou et de pomme de terre

    Le régime à base de chou et d'oxalurie est particulièrement efficace: excrétion d'acide oxalique dans l'urine. Au cours de la nutrition thérapeutique, seuls le chou et les pommes de terre sont consommés. Le traitement alimentaire ne dure donc pas plus de 7 à 10 jours. Une telle nutrition est recommandée comme préparation pour une échographie du rein.

    Régime d'avoine

    La décoction d'avoine a non seulement un effet bénéfique sur le tissu rénal, mais contribue également à la guérison de l'organisme. Par jour, il est recommandé de manger de l'avoine bouillie et de boire du lait d'avoine en combinaison avec d'autres ingrédients alimentaires. L'avoine peut éliminer l'acidose presque comme avec l'utilisation de médicaments absorbants.

    Le bouillon d'avoine boit longtemps l'estomac vide pour réduire le risque de calculs et de sable dans les organes du système génito-urinaire.

    Pastèque Diète

    Les pastèques peuvent éliminer les toxines des reins, arrêter la mort des néphrons. Régime alimentaire efficace à un stade précoce de la NP avec préservation de la fonction rénale, sans œdème. Le régime alimentaire n'est utile que pendant 5 à 7 jours maximum, après lesquels il est important de faire une pause. Les pastèques doivent être mûres, de haute qualité, sans soupçon de "leurres" chimiques. Régime alimentaire invalide avec insuffisance cardiaque sévère et insuffisance fonctionnelle grave des reins.

    Table de Giordano - Giovanetti

    Le contenu calorique total du régime alimentaire est de 2300-2600 Kcal par jour en raison d’une augmentation des glucides jusqu’à 380 g et de matières grasses jusqu’à 130 g, les protéines étant réduites à une dose quotidienne minimale de 50 g et une consommation journalière de sel de 5 g. En l'absence d'œdème, le liquide quotidien correspond approximativement à une diurèse. Attribué à une clairance d'urée inférieure à 0,05 ml / min.

    Seule l’utilisation adéquate et à long terme d’un régime thérapeutique permet d’obtenir des résultats stables en ce qui concerne la maladie sous-jacente ayant conduit au développement de la CRF ou de la FAR. En cas de détérioration chronique de la fonction rénale, le régime alimentaire dure généralement toute la vie.

    Le régime protéiné est-il nocif pour les reins?

    Un régime alimentaire sain devrait contenir des protéines complètes contenues dans les œufs, le poisson, la viande, les fruits de mer et le caviar rouge. Cependant, une consommation excessive de protéines ou l'utilisation de sa norme physiologique en cas d'insuffisance rénale entraîne des conséquences négatives.

    Si les reins en bonne santé sont capables d’éliminer les produits de dégradation des aliments protéiques, ce processus se produit alors beaucoup plus lentement, voire pas du tout, si les fonctions rénales sont altérées. Dans ce cas, l'accumulation de toxines dans le sang, entraînant de graves violations des fonctions d'autres organes et systèmes.

    En cas d'augmentation de la quantité de protéines dans les aliments, il est important de réduire proportionnellement la quantité de glucides et de lipides consommés. Tout régime alimentaire pour la perte de poids due aux protéines, il est important de coordonner avec des experts pour prévenir le développement de complications.

    Le régime Beskalievaya a les mêmes principes lorsqu'il est important de limiter tous les aliments contenant du potassium, mais modérément, pour prévenir le développement de l'hypokaliémie. Tout régime mono-alimentaire est nocif pour les reins en présence de maladies du système digestif.

    Règles de puissance

    La tâche principale du régime est d'empêcher la mort des cellules du tissu rénal - néphrons. La seule façon de créer le bon équilibre entre saturer le corps en nutriments et préserver la fonction rénale est de suivre un régime pauvre en protéines et de limiter le sel, y compris ses dérivés. Les aspects suivants sont considérés comme importants:

    • réduction progressive des protéines quotidiennes à 20-80 g (le volume est déterminé par le stade du processus pathologique);
    • augmentation des calories doit être réalisée en augmentant les graisses et les glucides quotidiens;
    • inclusion obligatoire dans le régime alimentaire des fruits frais, des racines et d'autres légumes, mais en tenant compte de la composante protéique;
    • cuisiner des plats en cuisinant, en cuisant, en traitant à la vapeur.
    Le volume quotidien d'absorption de liquide doit être choisi en fonction de l'état général et des antécédents cliniques. En cas d’insuffisance cardiaque, d’œdème et d’autres complications concomitantes, il convient de limiter le régime de consommation à 0,9-1 l de liquide. En outre, vous devriez manger de petites portions 4 à 6 fois par jour.

    Les médecins recommandent de maintenir l'exactitude des instructions médicales, de tenir des cahiers d'alimentation et de consigner soigneusement les aliments utilisés. Bien entendu, tous les patients ne sont pas en mesure de se conformer à de tels scrupules et à cette discipline, mais des études cliniques ont montré une augmentation de la durée et de la qualité de vie des patients atteints d'insuffisance rénale chronique et de discipline claire.

    Outre les principales restrictions, le potassium est exclu de l'alimentation (certains fruits exotiques: avocats, mangues, bananes). Un excès de potassium altère la fonctionnalité des structures rénales, altère les résultats nutritionnels et perturbe l'équilibre électrolytique.

    Indications et contre-indications pour le régime

    L'indication principale de la discipline alimentaire en cas d'insuffisance rénale est le diagnostic confirmé. Une bonne nutrition est indiquée pour le nettoyage des reins. La diététique clinique oblige les patients à modifier leur régime alimentaire habituel pour en préserver la qualité et la longévité.

    Des recommandations spécifiques se présentent en cas de comorbidités sur fond d’insuffisance, avec antécédents cliniques ou biologiques compliqués. Parmi les contre-indications à la nutrition clinique sont particulièrement distinguées:

    • enfants jusqu'à 3 ans;
    • grossesse et allaitement chez la femme;
    • dystrophie sévère;
    • insuffisance cardiaque grave;
    • état général grave.
    Avant de prescrire un régime, il est important de prendre en compte plusieurs critères cliniques, il est donc inacceptable de déterminer le régime seul. Pour les stades 1 et 2 du CRF, les changements sont mineurs, ils peuvent être administrés sans nuire à la santé du système génito-urinaire, mais aux stades terminaux, le régime alimentaire comporte des restrictions plus strictes.

    Le régime alimentaire des jeunes enfants dans le contexte d'insuffisance rénale est non seulement inefficace, mais également nocif. Les enfants ont besoin de grandir, de développer leur poids, de sorte que les aliments doivent être complets et riches en protéines. La seule restriction qui s'applique aux enfants est de boire en présence d'un œdème.

    Avec 1, 2, 3, 4 degrés d'insuffisance rénale

    Les experts partagent les caractéristiques de la nutrition aux 1-3 stades et aux stades terminaux de la NP.

    Plus D'Articles Sur Les Reins