Principal Pyélonéphrite

Régime alimentaire pour les maladies du foie et des reins: conseils, menu, choix de produits

Le foie et les reins appartiennent à des systèmes différents. Le foie - pour le digestif, les reins - pour l'excréteur. Mais ils remplissent des fonctions similaires. Le foie reconnaît et élimine les toxines et les substances nocives et les reins les éliminent. Les maladies des reins et du foie privent le corps de sa protection naturelle. Diverses maladies sont diagnostiquées plus souvent, elles sont associées à de mauvaises habitudes, à une alimentation déséquilibrée, au stress et à un certain nombre de facteurs. Le traitement n'est prescrit que par un médecin, mais vous avez le pouvoir d'aider votre corps à vaincre la maladie en adaptant son régime alimentaire et son mode de vie. Ceci sera discuté dans notre article.

Régime alimentaire pour maladie du foie

Il n'y a pratiquement pas de terminaisons nerveuses dans le foie, donc cela commence à faire mal si la vésicule biliaire est atteinte ou si le nombre de cellules malades a dépassé 50%. Les symptômes suivants peuvent indiquer un problème avec cet organe:

  • Éruption cutanée fréquente.
  • Réactions allergiques.
  • Excréments suspects et urines foncées.
  • Sentiment fréquent d'amertume dans la bouche.
  • Spasmes, transpiration abondante pendant le sommeil.
  • Changer les préférences gustatives.
  • Puffiness
  • Teint jaune.
  • Ventre agrandi.
  • Douleur dans l'hypochondre droit.

Si de tels symptômes apparaissent, ne retardez pas votre visite chez le médecin. Ne pas se soigner sans connaître le diagnostic: même un chardon-Marie inoffensif peut être un allergène puissant et un effet nocif. Idéalement, le médecin prescripteur devrait idéalement prescrire un régime alimentaire pour les maladies du foie et des reins, mais un certain nombre de recommandations générales doivent être suivies:

  • En cas de maladie du foie, la quantité d'aliments gras est considérablement limitée. Ceci est particulièrement vrai pour les graisses végétales (leur quantité ne doit pas dépasser 30% de l'apport quotidien en acides gras).
  • Tous les plats sont préparés de manière diététique: cuits à la vapeur, bouillis, cuits au four, parfois mijotés.
  • La température de la vaisselle ne doit pas être trop basse ou trop élevée, idéale - 50-55 degrés.
  • Le patient doit consommer au moins 80 g de protéines, 300 g de glucides et 70 g de matières grasses par jour.
  • N'oubliez pas de respecter le régime de consommation d'alcool (au moins 2 litres de liquide par jour).
  • Valeur énergétique comprise entre 2400 et 2899 kcal par jour.

Il est recommandé de manger:

  • Potages et bouillons de légumes, potages aux nouilles, céréales, produits laitiers.
  • Boissons: thé faible au lait, bouillon de hanches (1 c. À soupe de baies dans un verre d’eau bouillie), boissons aux fruits, jus de fruits fraîchement pressés sans sucre.
  • Gruaux - gruau, semoule, sarrasin, riz.
  • Viandes faibles en gras sans os et sans peau (poulet, lapin, dinde, veau).
  • Variétés de poisson et de fruits de mer faibles en gras (calmars, moules, huîtres).
  • Kéfir faible en gras, yaourt, lait, crème sure, fromage à pâte molle.
  • Pain de seigle d'hier, craquelins, biscuits.
  • Légumes (carottes, pommes de terre, citrouilles, courgettes, choux-fleurs et chou chinois, tomates, poivrons et, parfois, pois verts).
  • Baies et fruits (sauf variétés aigres).
  • Œufs (pas plus de 2 par jour).
  • Beurre crémeux (jusqu'à 30g) et beurre de légumes (jusqu'à 10g).

Les médecins recommandent souvent de s'en tenir à la table de traitement numéro 5, mais au besoin, ajuster le régime alimentaire.

Régime alimentaire pour maladie rénale

Lorsque les patients présentant des processus métaboliques rénaux sont perturbés, le liquide stagne dans le corps, les produits de décomposition ne sont pas affichés. L'insuffisance rénale entraîne le développement d'une maladie hépatique chronique ou aiguë.

En cas d'atteinte rénale (colite rénale, insuffisance chronique, syndrome néphrotique, etc.), le tableau de traitement n ° 7 est le plus souvent prescrit. Le régime alimentaire pour les maladies du rein a ses propres caractéristiques:

  • Limiter la quantité de protéines (jusqu'à 40 g par jour) - ce régime doit être maintenu pendant au moins 2 semaines après l'exacerbation. La décomposition des protéines entraîne la formation de déchets azotés que les reins malades ne peuvent pas éliminer, ce qui signifie qu'ils pénètrent dans le sang.
  • Teneur en calories - au moins 3500 kcal par jour, l’accent devrait être mis sur les glucides et les lipides.
  • Restriction de sel - il provoque la stagnation du liquide, ce qui signifie qu'il y a gonflement, augmentation de la pression artérielle.
  • Les aliments riches en potassium et en phosphore sont temporairement exclus de l'alimentation: bananes, fromage cottage, abats, noix, fruits séchés.
  • En cas de maladie rénale, les jours de jeûne sont utiles: pastèque, jus, légumes, fruits.
  • En présence de calculs rénaux, le régime alimentaire est sélectionné individuellement. Si l'on trouve des oxalates, il est nécessaire d'exclure l'acide oxalique - la laitue, l'oseille, les variétés de baies et les fruits acidulés. Si des urates sont trouvés, limitez la consommation de sous-produits, viande, poisson. Au contraire, lorsque des pierres au phosphate sont recommandées, des plats à base de viande et de poisson sont recommandés, mais que du lait, des baies, des produits laitiers devront être abandonnés.

Lorsque le régime de maladie rénale ne devrait pas durer plus de 3-4 semaines. Grand risque de pierres de composition opposée.

Dans les maladies des reins et du foie, sont exclus du régime alimentaire:

  • Grasse et difficile à digérer.
  • Les cornichons, les marinades, les conserves, les saucisses.
  • Sauces achetées, y compris la mayonnaise.
  • Viande grasse et poisson.
  • Légumineuses, verts.
  • Chocolat, cacao, café.
  • Pâtisseries, pain frais, bonbons.
  • Boissons alcoolisées et gazéifiées.

Nutrition chez les patients souffrant de reins et de foie

Le foie et les reins appartiennent à des systèmes différents. Le foie - pour le digestif, les reins - pour l'excréteur. Mais ils remplissent des fonctions similaires. Le foie reconnaît et élimine les toxines et les substances nocives et les reins les éliminent. Les maladies des reins et du foie privent le corps de sa protection naturelle. Diverses maladies sont diagnostiquées plus souvent, elles sont associées à de mauvaises habitudes, à une alimentation déséquilibrée, au stress et à un certain nombre de facteurs. Le traitement n'est prescrit que par un médecin, mais vous avez le pouvoir d'aider votre corps à vaincre la maladie en adaptant son régime alimentaire et son mode de vie. Ceci sera discuté dans notre article.

Voir aussi: Qu'est-ce que le tableau numéro 5 et comment il aide à lutter contre les maladies du foie

Régime pour maladie du foie Régime pour maladie du rein Menu indicatif

Les maladies du foie surviennent souvent sous forme latente (photo: www.medportal.net)

Il n'y a pratiquement pas de terminaisons nerveuses dans le foie, donc cela commence à faire mal si la vésicule biliaire est atteinte ou si le nombre de cellules malades a dépassé 50%. Les symptômes suivants peuvent indiquer un problème avec cet organe:

Éruption cutanée fréquente. Réactions allergiques. Excréments suspects et urines foncées. Sentiment fréquent d'amertume dans la bouche. Spasmes, transpiration abondante pendant le sommeil. Changer les préférences gustatives. Puffiness Teint jaune. Ventre agrandi. Douleur dans l'hypochondre droit.

Si de tels symptômes apparaissent, ne retardez pas votre visite chez le médecin. Ne pas se soigner sans connaître le diagnostic: même un chardon-Marie inoffensif peut être un allergène puissant et un effet nocif. Idéalement, le médecin prescripteur devrait idéalement prescrire un régime alimentaire pour les maladies du foie et des reins, mais un certain nombre de recommandations générales doivent être suivies:

En cas de maladie du foie, la quantité d'aliments gras est considérablement limitée. Ceci est particulièrement vrai pour les graisses végétales (leur quantité ne doit pas dépasser 30% de l'apport quotidien en acides gras). Tous les plats sont préparés de manière diététique: cuits à la vapeur, bouillis, cuits au four, parfois mijotés. La température de la vaisselle ne doit pas être trop basse ou trop élevée, idéale - 50-55 degrés. Le patient doit consommer au moins 80 g de protéines, 300 g de glucides et 70 g de matières grasses par jour. N'oubliez pas de respecter le régime de consommation d'alcool (au moins 2 litres de liquide par jour). Valeur énergétique comprise entre 2400 et 2899 kcal par jour.

Il est recommandé de manger:

Potages et bouillons de légumes, potages aux nouilles, céréales, produits laitiers. Boissons: thé faible au lait, bouillon de hanches (1 c. À soupe de baies dans un verre d’eau bouillie), boissons aux fruits, jus de fruits fraîchement pressés sans sucre. Gruaux - gruau, semoule, sarrasin, riz. Viandes faibles en gras sans os et sans peau (poulet, lapin, dinde, veau). Variétés de poisson et de fruits de mer faibles en gras (calmars, moules, huîtres). Kéfir faible en gras, yaourt, lait, crème sure, fromage à pâte molle. Pain de seigle d'hier, craquelins, biscuits. Légumes (carottes, pommes de terre, citrouilles, courgettes, choux-fleurs et chou chinois, tomates, poivrons et, parfois, pois verts). Baies et fruits (sauf variétés aigres). Œufs (pas plus de 2 par jour). Beurre crémeux (jusqu'à 30g) et beurre de légumes (jusqu'à 10g).

Les médecins recommandent souvent de s'en tenir à la table de traitement numéro 5, mais au besoin, ajuster le régime alimentaire.

Voir aussi: Régime pour restaurer le foie: caractéristiques, choix d'aliments, menus

Régime alimentaire pour maladie rénale

La nutrition pour les maladies rénales doit être complète mais douce (photo: www.dr-woman.jofo.me)

Lorsque les patients présentant des processus métaboliques rénaux sont perturbés, le liquide stagne dans le corps, les produits de décomposition ne sont pas affichés. L'insuffisance rénale entraîne le développement d'une maladie hépatique chronique ou aiguë.

En cas d'atteinte rénale (colite rénale, insuffisance chronique, syndrome néphrotique, etc.), le tableau de traitement n ° 7 est le plus souvent prescrit. Le régime alimentaire pour les maladies du rein a ses propres caractéristiques:

Limiter la quantité de protéines (jusqu'à 40 g par jour) - ce régime doit être maintenu pendant au moins 2 semaines après l'exacerbation. La décomposition des protéines entraîne la formation de déchets azotés que les reins malades ne peuvent pas éliminer, ce qui signifie qu'ils pénètrent dans le sang. Teneur en calories - au moins 3500 kcal par jour, l’accent devrait être mis sur les glucides et les lipides. Restriction de sel - il provoque la stagnation du liquide, ce qui signifie qu'il y a gonflement, augmentation de la pression artérielle. Les aliments riches en potassium et en phosphore sont temporairement exclus de l'alimentation: bananes, fromage cottage, abats, noix, fruits séchés. En cas de maladie rénale, les jours de jeûne sont utiles: pastèque, jus, légumes, fruits. En présence de calculs rénaux, le régime alimentaire est sélectionné individuellement. Si l'on trouve des oxalates, il est nécessaire d'exclure l'acide oxalique - la laitue, l'oseille, les variétés de baies et les fruits acidulés. Si des urates sont trouvés, limitez la consommation de sous-produits, viande, poisson. Au contraire, lorsque des pierres au phosphate sont recommandées, des plats à base de viande et de poisson sont recommandés, mais que du lait, des baies, des produits laitiers devront être abandonnés.

Lorsque le régime de maladie rénale ne devrait pas durer plus de 3-4 semaines. Grand risque de pierres de composition opposée.

Dans les maladies des reins et du foie, sont exclus du régime alimentaire:

Grasse et difficile à digérer. Les cornichons, les marinades, les conserves, les saucisses. Sauces achetées, y compris la mayonnaise. Viande grasse et poisson. Légumineuses, verts. Chocolat, cacao, café. Pâtisseries, pain frais, bonbons. Boissons alcoolisées et gazéifiées.

Voir aussi: Régime pour les douleurs du foie: caractéristiques, liste de produits, menu recommandé

Menu indicatif

Les nouveaux produits sont progressivement ajoutés au menu (photo: www.pochkimed.ru)

Voir aussi: Régime pour inflammation du foie: caractéristiques, aliments sains, menu recommandé

Souvent, lors des achats au supermarché, notre panier est rempli d’achats totalement inutiles, tandis que les produits utiles pour les reins restent sur les tablettes. Nous vous proposons un mini-guide pour la sélection des aliments dans la vidéo ci-dessous.

Un régime thérapeutique bien développé pour les maladies du rein est une condition préalable au traitement complexe de la maladie, car la nutrition vise à éliminer les perturbations des processus du métabolisme matériel. Un régime pour les maladies du rein devrait renforcer l'effet des médicaments thérapeutiques prescrits. Il est développé en tenant compte de la présence ou de l’absence d’œdème du patient, d’hypertension, de taux de protéines urinaires et de la capacité des reins à sécréter les produits du métabolisme des protéines.

Toute maladie rénale entraîne des dysfonctionnements du corps, apparaissant dans le contexte de déséquilibres acido-basiques et hydro-électrolytiques, ainsi qu'une accumulation de produits métaboliques dans le sang. En conséquence, le patient apparaît œdème, augmente la pression artérielle et l'intoxication du corps.

Un régime pour les maladies du rein est élaboré et prescrit par le médecin traitant, en tenant compte d'une règle constante: la consommation de graisses et de protéines est limitée au maximum dans le régime, les glucides deviennent la base de la nutrition. Un produit tel que le sel, quel que soit le régime alimentaire utilisé pour les maladies du rein, est toujours interdit, car il est difficile pour les reins de travailler en retenant les liquides dans notre corps.

Restriction en protéines: en cas de problèmes de reins, le taux de protéines provenant de l'alimentation doit être réduit. Le métabolisme des protéines dans l'organisme s'accompagne de la formation de scories azotées, très difficiles à éliminer du corps des reins malades. Peu à peu, ils commencent à s'accumuler dans le sang. Mais il est impossible d'éliminer complètement la protéine de l'alimentation, car c'est l'élément le plus important, la base de nos cellules. Dans ce cas, une consommation limitée d'œufs à la coque, de viande cuite ou de ragoût et de poisson maigre est recommandée. En cas d'insuffisance rénale sous forme chronique, il est recommandé de consommer 20 à 50 g de protéines par jour. La quantité peut varier en fonction du poids du patient et du stade de la maladie.

En cas de troubles mineurs des reins, il n’est pas nécessaire de limiter la consommation d’aliments protéinés. Dans ce cas, il est recommandé de procéder à un déchargement 1 à 2 jours par semaine.

Jours de jeûne pour maladie rénale Un jour de jeûne est l’utilisation d’un type de produit dans les 24 heures. En cas de diverses maladies rénales, les jours de jeûne glucidique (avoine, fruits (en particulier pomme, melon d'eau), baies, jus, légumes (en particulier le concombre)) sont recommandés, ce qui augmente le niveau d'urine excrétée, améliore les processus d'excrétion des produits de métabolisme des protéines du corps. En conséquence, la pression artérielle diminue, les manifestations d'insuffisance rénale chronique s'affaiblissent.

Pendant les jours de jeûne de légumes, de fruits ou de baies, 1,5 kg de légumes (d'un type), de fruits ou de baies doivent être mangés pendant la journée et leur réception doit être divisée en cinq parties. Les légumes peuvent être cuits, bouillis ou consommés frais, sous forme de salades (vinaigrette - huile végétale (un peu), ou de crème sure à faible teneur en matière grasse).

L’apport calorique total par jour devrait être de 3 500 kcal, pas moins (principalement des glucides et des graisses), sinon le corps gaspille les protéines dans le corps, ce qui engendre une formation excessive de métabolites toxiques et, par conséquent, un stress accru pour les reins. Manger devrait être régulier et fractionné (5-6 fois par jour en petites portions).

Restriction de sel: Dans les cas graves, l'utilisation du sel est interdite, y compris les produits qui en contiennent (viande fumée, saucisses, cornichons, conserves, fromages, eau minérale, cacao, etc.). Il est également préférable d'acheter du pain spécial sans sel ou de le cuire soi-même. En cas d'infraction mineure, les patients sont autorisés à ajouter du sel à leurs repas (pas plus de 2 à 3 g recommandés par jour (une demi-cuillère à thé par jour).

En outre, votre alimentation devrait être exclue des produits contenant du potassium et du phosphore (bananes, fruits secs, fromage cottage (il est rarement permis de faire du pudding ou du ragoût de fromage cottage faible en gras), noix, abats (foie, cervelle, rognons)). Il est également nécessaire d'exclure les bouillons de viande, de poisson et de champignons, les plats épicés et épicés, les oignons et l'ail, les légumineuses, le chocolat. Les soupes de carême dans le bouillon de légumes, les pâtes et les céréales, le bouillon de dogrose, les légumes frais, bouillis et cuits à la vapeur, les baies et les fruits, le beurre et l'huile végétale, le thé et le café faibles, les produits à base de lait aigre (lait aigre, kéfir, crème sure), les compotes et la gelée sont autorisés.

Pour les patients atteints de syndrome néphrotique, de glomérulonéphrite et d'insuffisance rénale chronique, un régime strict est recommandé (tableau n ° 7).

Avec un tel régime est autorisé à utiliser:

Bonbons - miel, sucre, confiture, confitures, mais sans enthousiasme. Viande morte et pâtes en quantités limitées. Poisson restreint faible en gras (bouilli ou cuit au four). Légumes et légumes verts à l'état frais et bouilli (concombres, pommes de terre, betteraves, tomates) chou, carottes, salade verte, persil, aneth) - Pain et produits à base de farine - pain au son de blé blanc (sans sel) - Fruits - frais (surtout la pastèque) et bouillis (purée de pommes de terre, gelée, mousses à la fécule). viande) soupes non salées (à base de légumes, pâtes, céréales, vinaigrette) Utilisez du beurre. Boissons - thé faible, vous pouvez ajouter du lait, bouillon de hanches, cassis (diluer la moitié avec de l'eau), jus de fruits, de légumes et de baies. Toute viande au cours des deux premières semaines de traitement est limitée, puis ajouté dans une petite quantité et Variétés bouillies et exceptionnellement faibles en gras Œufs - 1 à 2 œufs par jour (œufs à la coque ou brouillés uniquement à partir de protéines) Lait et produits laitiers (uniquement pour les boissons au lait fermenté, les casseroles de lait caillé et les puddings).

Produits interdits:

Légumineuses, oignons, ail, oseille, champignons, eau minérale avec sodium, sel et produits ajoutés (en boîte, notamment), chocolat, café fort, cacao, snacks en conserve, bouillons de viande, de poisson et de champignons, saucisses, viandes fumées et poisson en conserve, fromages, alcool et produits dérivés, pain traditionnel, pain noir, variétés de viande, de poisson et de volaille grasses Dans les autres maladies des reins, il n’existe pas de restrictions alimentaires importantes, il est recommandé de réduire uniquement l’utilisation de sel, d’assaisonnements épicés et d’épices, ainsi que d’alcool. boissons

Régime alimentaire pour la lithiase urinaire: dans ce cas, la nutrition est choisie en fonction de la composition des calculs, après l'étude.

Oxalates Les produits contenant de l'acide oxalique sont exclus - il s'agit notamment des plantes à feuilles (laitue, oseille, épinard), du café, du chocolat et du cacao. Il exclut également l'utilisation de produits contenant de l'acide ascorbique (radis, certaines variétés de pommes (Antonovka), radis, cassis, agrumes). Les aliments riches en vitamine B6, qui intervient dans la décomposition de l'acide oxalique, sont recommandés. Ces produits comprennent le pain noir, la farine d'avoine et le sarrasin. L'utilisation d'aubergines, de pruneaux, de haricots, de citrouilles et de choux-fleurs est également recommandée.

Urats: les sels d'acide urique contribuent à la formation de calculs rénaux dans un environnement acide, d'où l'aliment prédominant dans l'alcalinisation de l'urine (miel, céréales, pain, fruits secs, pommes de terre). Et les conserves, le poisson et la viande, les saucisses et diverses viandes fumées, les abats doivent être retirés de l'alimentation ou au maximum.

Phosphates: Lorsque le phosphate à l'origine des calculs doit être acidifié, l'urine. Il est utile de manger des plats de viande et de poisson, excluez les soupes de légumes et de lait, les jus de fruits et de fruits (compotes), le lait et les produits laitiers.

Les calculs rénaux peuvent avoir une composition différente, ce qui est beaucoup moins courant. Dans tous les cas, le médecin développe un régime alimentaire individuel avec un nutritionniste. Dans les cas où la lithiase urinaire est accompagnée de douleurs sévères aux reins, ce régime constitue un excellent moyen de prévenir la formation de nouvelles pierres et aide à dissoudre l’excrétion des pierres existantes.

Dans les cas de calculs rénaux, les régimes stricts de plus d'un mois sont contre-indiqués, car ils se caractérisent par la formation de calculs de composition opposée dans les reins. Ces régimes sont strictement contrôlés par le médecin traitant.

De nombreuses maladies rénales, y compris la pyélonéphrite, nécessitent de suivre un régime fade avec le respect strict de ce régime. Même avec l'amélioration de l'état, il est nécessaire de suivre le cours prévu. Par conséquent, essayez de préparer les plats à l'avance, amenez-les au travail et ne mangez pas dans des institutions douteuses, car ils briseraient leur régime alimentaire.

Option de menu diététique pendant une semaine pour maladie rénale: 1 jour.

Petit-déjeuner - porridge de riz au lait faible en gras, fromage cottage allégé aux raisins secs, une tasse de thé avec une cuillère de miel; Deuxième petit-déjeuner - pudding au fromage cottage, décoction d'églantier; Déjeuner - soupe aux légumes, 200 g de viande maigre bouillie, 200 ml de compote; Dîner à la vapeur galettes de poisson hachées, casserole de fromage cottage avec pâtes, 200 ml de lait écrémé, deuxième dîner - 200 ml de kéfir non gras.

Petit déjeuner - bouillie de sarrasin avec du lait, côtelettes de carottes, thé avec une cuillère de miel; Deuxième déjeuner - poisson bouilli et purée de pommes de terre; déjeuner - Borsch maigre, viande bouillie maigre, compote de pommes; Dîner - casserole à la viande, une portion de pain sucré, une tasse de thé l'ajout de lait; Le deuxième dîner - 200 ml de yogourt fait maison.

Petit déjeuner - salade, poisson bouilli, fromage cottage avec crème sure, 200 ml de jus de légumes ou de fruits;
Le deuxième petit déjeuner - casserole de fromage cottage;
Déjeuner - soupe de vermicelles au lait, riz au veau bouilli, compote de cerises;
Dîner - casserole de pommes de terre, flocons d'avoine avec l'ajout de fruits ou de baies;
Deuxième dîner - 200 ml de yaourt fait maison;

Petit déjeuner - bouillie de riz au lait, fromage aux raisins, une tasse de thé;
Le deuxième petit déjeuner - casserole de fromage cottage;
Déjeuner - soupe végétarienne avec légumes, viande bouillie (200 g) avec sarrasin, compote de pomme;
Dîner - galettes de poisson à la vapeur, ragoût de pâtes, 200 ml de lait;
Le deuxième dîner - 200 ml de kéfir;

Petit-déjeuner - riz bouilli avec légumes, fromage cottage avec crème sure, compote de fruits ou jus;
Le deuxième petit déjeuner - fromage cottage, kéfir avec du sucre;
Déjeuner - soupe de légumes avec l'addition et un morceau de viande de poulet bouillie, ou viande de veau, compote de pomme;
Dîner - ragoût de fromage cottage, décoction d'églantier;
Le deuxième dîner - 100 g de fruits secs (pruneaux, abricots secs, raisins secs);

Petit déjeuner - bouillie de lait de sarrasin, betteraves bouillies, décoction d'églantier;
Le deuxième petit-déjeuner - purée de pommes de terre avec du poisson bouilli;
Déjeuner - bortsch végétarien, viande bouillie, jus de fruits;
Dîner - casserole de viande, thé au miel;
Le deuxième dîner - un verre de kéfir;

Petit-déjeuner - une portion de semoule, une tasse de thé;
Le deuxième petit déjeuner - vinaigrette, flocons d'avoine au lait avec des fruits, une tasse de lait;
Déjeuner - soupe de pommes de terre, un morceau de veau bouilli, gelée de fruits;
Dîner - casserole de fromage cottage, crêpes aux pommes, compote;
Le deuxième dîner - 200 ml de kéfir ou de yaourt.

Cette version du régime est de nature consultative, elle peut être modifiée et complétée par des diététistes. Tout dépend de la maladie et de l'état du patient.

Selon les spécialistes, un régime pour les maladies du rein et des voies urinaires constituerait un moyen direct de récupérer rapidement. L'insuffisance rénale, la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite et d'autres maladies du système urinaire nécessitent un régime alimentaire particulier. Régime thérapeutique prescrit par le médecin individuellement pour chaque personne. Le non-respect des règles de nutrition peut annuler tous les efforts déployés par le patient dans le traitement des affections rénales.

Quelles sont les règles de base pour traiter une personne?

Une fois le diagnostic établi, un traitement basé sur un régime alimentaire particulier est prescrit aux patients présentant des problèmes rénaux. Une faible teneur en protéines est considérée comme la plus efficace. Un régime pour les maladies du rein repose sur la consommation d'une quantité minimale de protéines et de sel. Ce dernier produit peut piéger les fluides dans le corps et provoquer du sable dans les reins. En observant les aliments diététiques, il est important de suivre les recommandations suivantes des médecins:

manger des aliments en petites portions, manger au moins 5 fois par jour, manger en fonction du calendrier des repas, boire 1,5 litre de liquide par jour (thé, jus de fruits, décoctions, etc.), des aliments salés pas pendant la cuisson, mais des portions dans une assiette; augmenter la consommation de fruits et de légumes; ne pas utiliser d'épices, d'épices, d'ail et d'oignons dans les recettes, ne pas manger de repas lourds et favorables aux reins pour les reins.

En suivant ces règles, vous pouvez éviter la consommation de drogue et accélérer le processus de guérison. Le régime alimentaire des patients souffrant de reins doit être régulier, les indulgences dans la nutrition médicale ne peuvent que nuire. Cependant, si, au cours du traitement et de la diète, les reins ne cessent pas de faire mal, les médecins prescrivent des analgésiques à boire. Des médicaments tels que le tramadol, le diclofénac et le kétorol peuvent soulager la douleur. Quand un rein se blesse, les néphrologues recommandent, en plus de prendre des médicaments, de mettre des compresses chaudes.

Lorsque des problèmes avec les reins contribuent à la décoction de mélisse, de menthe et de camomille.

Les guérisseurs traditionnels pensent qu'il est préférable de boire des bouillons et des infusions de drogues. Mais quelle plante choisir? Un patient ayant un rein et diverses maladies des organes urinaires bénéficiera de la consommation de fruits de cumin, de racine d’altha, de feuilles de menthe et d’écorce de nerprun. Aide avec des problèmes avec la décoction de reins d'inflorescences mélisse, menthe et camomille. Il faudra 1 cuillère à soupe. l herbes brassées dans 250 ml d'eau.

Retour à la table des matières

Régime alimentaire spécialisé pour les maladies du rein

Dans le traitement des affections rénales, le patient est tenu de suivre un régime alimentaire sain, appelé numéro de table 7 chez les nutritionnistes, afin de soulager la douleur et d'améliorer le bien-être. Avant de prescrire un régime pour maladie rénale, une personne doit faire attention aux symptômes qui l'accompagnent, car chaque maladie a ses propres caractéristiques. La plupart des pathologies ne nécessitent pas de restrictions alimentaires strictes, seule la consommation de sel, de poivre et d'alcool est réduite. Le tableau numéro 7 des plats de guérison des maux de rein est identique pour les hommes et les femmes.

Lorsque la douleur dans les reins nécessite un menu qui permettra de réduire l’irritation et de soulager l’inflammation. La nourriture doit être équilibrée, avec un rapport proportionnel de graisses, protéines, vitamines, glucides et oligo-éléments. Cependant, lorsque les reins sont douloureux, la protéine est incluse dans les recettes du tableau n ° 7 en quantités limitées. Les liquides à boire ne doivent pas dépasser 1,5 litre par 24 heures.

Il est important de prendre en compte le contenu calorique des aliments.

La thérapie par le régime alimentaire pour les maladies du rein nécessite un examen de l'apport calorique À cet égard, la plupart des gens se demandent: combien de calories peut-on consommer par jour pour ne pas compliquer le travail des reins et du foie?. Les nutritionnistes disent que l'apport calorique quotidien des personnes atteintes de pathologies liées à ces organes ne devrait pas dépasser 3 000 kcal. Nous ne pouvons pas négliger la composition chimique des aliments consommés. Chaque jour, vous devez consommer 70 grammes de protéines, 90 grammes de matières grasses et 400 grammes de glucides (dont 80 grammes de sucres). Comme le montrent les chiffres présentés, les glucides prédominent en raison de leur capacité à augmenter l'efficacité du traitement.

Retour à la table des matières

Régime eau et sel

Quel type de régime alimentaire est préférable pour les sels rénaux, la pyélonéphrite, l'insuffisance rénale et d'autres maladies similaires du système urinaire? Selon les médecins, avec ces pathologies, il est important de réguler la quantité de liquide et de sel consommée. S'il est utile que les personnes en bonne santé boivent plus de 2 litres de jus et de compotes par jour, combien devriez-vous boire en cas de douleurs rénales ou pour une personne avec un rein? Vous ne pouvez pas boire plus de 1,5 litre de liquide par jour. Cela inclut également les jus, les tisanes, les bouillons, etc. Si nous ne tenons pas compte de cette recommandation, le patient devra faire face à un stress supplémentaire lié à un organe incapable de fonctionner à pleine puissance. Combien d'eau boire avec un rein? Dans ce cas, vous pouvez boire jusqu'à un litre, sinon il y a un risque d'intoxication par l'eau.

Lorsque les reins font mal, les recettes diététiques excluent l'ajout de sel, car la charge de ce produit peut entraîner de graves violations du corps. Plats salés en quantités minimales immédiatement avant utilisation. En cas d’exacerbation de maladies rénales, les néphrologues recommandent d’abandonner complètement les aliments salés.

Retour à la table des matières

Restrictions dans les aliments protéinés

Cela devrait réduire la consommation d'aliments protéinés.

Le tableau numéro 7 du régime alimentaire est principalement basé sur la réduction du nombre de produits, principalement composés de protéines. À cet égard, un régime sans protéines pour les maladies du rein consomme le moins de poisson, d'œufs, de fromage cottage, de fromage, de légumineuses et de viande. N'oubliez pas que la protéine est un matériau de construction pour les cellules. Ainsi, malgré les limitations, la supprimer complètement du menu est fausse. Dans un régime pauvre en protéines, il est interdit de consommer du poisson gras et des variétés de viande, de les faire frire et de les compléter avec diverses épices (ail, oignon, poivre, etc.).

Une alimentation en insuffisance rénale est différente de la nutrition dans d'autres pathologies du système urinaire et nécessite une réduction de la consommation d'aliments protéiques à 30–40 g par 24 heures. Un régime pauvre en protéines améliore considérablement l'état général et facilite l'évolution de la maladie. Si le fonctionnement rénal du patient est perturbé de manière insignifiante, il n’est pas nécessaire d’observer un régime pauvre en protéines avec un traitement approprié, il suffit alors de nettoyer le corps 1 à 2 fois par semaine.

Retour à la table des matières

Régime alimentaire et grossesse

Quel type de nutrition pour les douleurs rénales les femmes devraient-elles avoir dans la position? Pendant la grossesse, il est important que les femmes enceintes fassent particulièrement attention aux différentes maladies du système urinaire. L'exacerbation de maladies rénales peut provoquer une fausse couche, la mort du fœtus. La difficulté du traitement pendant la grossesse est une interdiction de nombreux médicaments. Par conséquent, un régime alimentaire pour les reins pendant la grossesse est particulièrement important. Les tables diététiques excluent les matières grasses, frites, salées et poivrées. Les aliments sains sont cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four.

Les femmes enceintes ont besoin de boire par jour ont besoin d'au moins 2 litres de liquide.

Le régime alimentaire pour insuffisance rénale, pyélonéphrite et autres problèmes du système urinaire chez la femme enceinte est le même que chez les autres patients. Le menu ne devrait pas inclure des produits comme les oignons, les champignons, l'ail, l'oseille, les pâtisseries fraîches, le café, le cacao et le thé fort. Buvez un jour dont vous avez besoin d’au moins 2 litres de liquide et mangez au moins 4 fois. Il est permis de manger des céréales et des pâtes de toutes sortes, du lait, du kéfir, du yaourt, des fruits et des légumes, ainsi que du pain noir et des muffins sans cuisson. Pendant la grossesse, il est utile de boire avec des douleurs aux reins, du jus de grenade, de la décoction de canneberges, une infusion d'églantier et des compotes de fruits secs ne seront pas superflus.

Retour à la table des matières

Aliments autorisés et interdits

Les reins peuvent faire mal en cas de non-respect des exigences de la table de traitement. Un menu utile pour l'exacerbation de la douleur dans les organes urinaires implique un rejet complet de l'alcool. Exceptionnellement, le vin rouge est autorisé, mais pas plus d'un verre une à deux fois par mois. Vous ne pouvez pas manger les aliments suivants:

chocolat; cacao; champignons; épices; kvass; ail; légumineuses; lait écrémé, fromage blanc; poisson de mer, considéré comme gras.

Malgré le fait que les propriétés bénéfiques de l'ail aident à améliorer l'immunité et que beaucoup soient habitués à le manger pour prévenir les infections respiratoires aiguës, ce légume ne peut pas être consommé pour soulager les douleurs rénales. L'ail n'est pas autorisé dans les recettes diététiques car il irrite les reins. Avec l'exacerbation des affections rénales, il vaut mieux abandonner les radis, l'oseille, le persil et les asperges. Vous ne pouvez pas manger de variétés de viande grasses, à savoir, oie, porc, agneau, canard.

Lorsque la douleur dans les reins ne peut pas manger de l'ail.

La nutrition pour les maladies du rein est basée sur les aliments et les plats santé suivants qui aident à améliorer l'état du patient:

céréales; miel; pommes de terre; viande maigre; lait; poisson de rivière; soupes végétariennes; chou-fleur; gelée, jus, compote de fruits; fruits; confiture. Retour à la table des matières

Jours de nettoyage

En cas de problèmes de reins, il est utile de réduire périodiquement la charge sur le corps pendant les jours de jeûne. Assigné pour décharger les reins seulement après un examen complet et un diagnostic correct. Tout au long de la journée, utilisez un seul type de produit, qui doit nécessairement être utile et admissible pour les maladies rénales. Il est préférable de privilégier la table aux fruits et baies, en préparant 350 à 400 g de pommes, poires, abricots. Autorisé à compléter le plat avec du miel ou du yaourt. Mangez quotidiennement des aliments de nettoyage, en respectant des intervalles de temps égaux. Le régime le plus correct et utile pour nettoyer les reins - le concombre.

Retour à la table des matières

Exemple de menu pour la semaine

Le patient se voit prescrire la table n ° 7 en cas de plaie des reins, ce qui aide à éliminer les symptômes douloureux et à accélérer le processus de guérison. Beaucoup ont du mal à s'habituer à une nutrition adéquate, car ils doivent changer radicalement leur régime alimentaire habituel. Par conséquent, il est recommandé de peindre des recettes approximatives pour la semaine à venir et de s'y tenir tout au long du traitement, en réarrangeant périodiquement et en ajoutant de nouveaux plats.

Exemple de menu pourrait ressembler à ceci:

Jour n ° 1. Petit déjeuner - céréale de riz au lait, fromage. À midi - Velouté de légumes, poitrine bouillie. Dîner - galettes de poisson à la vapeur, pâtes. Le pudding, les fruits autorisés, les casseroles et les biscuits sont servis comme collations. Après chaque repas, vous devez boire le liquide. Il peut s'agir de bouillons, de compotes, de kéfir, de yogourt, de jus de fruits, de thé au miel. Jour n ° 2. Le premier repas est du sarrasin avec du lait, des galettes de carottes. Déjeuner - soupe, soufflé à la viande. Dîner - casserole de viande, fromage cottage au miel Jour 3: petit déjeuner - pilaf végétarien, soufflé. Déjeuner - soupe à la dinde, bouillie d'orge. Dîner - omelette vapeur, veau bouilli Jour N ° 4. Le matin - salade de légumes, poisson, jus de tomates et masse de lait caillé. À midi - soupe au lait, riz au bœuf. Repas du soir - flocons d'avoine avec une banane, cocotte de pommes de terre Jour N ° 5. Petit déjeuner - masse de lait caillé avec des raisins secs, céréales de blé lactées. Déjeuner - bortsch à faible teneur en matière grasse, bouillie de sarrasin avec viande maigre. Dîner - gâteaux au poisson et pâtes Jour n ° 6. Premier repas - porridge au lait d'orge, betteraves bouillies. Déjeuner - bortsch maigre, poitrine de poulet bouillie. Dîner - soufflé à la viande Jour N ° 7. Petit déjeuner - bouillie de semoule. À midi - soupe de pommes de terre en purée, boulettes de viande à la vapeur. Repas du soir - pudding, crêpes aux pommes caramélisées.

Quelques recettes

En cas de douleurs dans les reins, il est recommandé d'utiliser de la gelée d'églantier. Pour sa préparation, il est nécessaire de faire 2 c. infusion de baies acidulées. Ensuite, prenez ½ tasse de l'infusion finie, dissolvez-la dans 2 c. l sucre, porter à ébullition et verser dans le liquide restant. Versez séparément une petite cuillère de gélatine dans de l'eau et ajoutez-la à l'infusion en une demi-heure. Il est nécessaire d'amener les ingrédients au point d'ébullition, après refroidissement du liquide résultant. Pas moins utile est la soupe de fruits. Pour le cuire, vous devez le peler et le couper en petits cubes de 20 grammes de poire, melon, pomme et pêche. La couenne et les graines verser de l'eau bouillante, faire bouillir et insister. Ajoutez ensuite le sucre, filtrez et mettez les cubes de fruits et le riz préalablement cuit dans le liquide préparé. Lorsque tous les composants sont assemblés, la soupe est bouillie pendant 5 à 7 minutes, puis versée dans des assiettes et assaisonnée de crème sure.

Régimes pour les problèmes de reins, du foie, de l'appareil digestif et du système cardiovasculaire

Cette méthode de nutrition est recommandée par les spécialistes de certaines maladies chroniques, ainsi que pour soutenir les organes et les systèmes affaiblis de la personne. La différence avec les régimes amaigrissants est la suivante:

1. Les régimes sont élaborés par des experts, il est donc pratiquement impossible de nuire à la santé.

2. Cette façon de manger est recommandée et possible à utiliser toute la vie;

3. Lors de l'utilisation de ces régimes, le corps reçoit tous les éléments nutritifs nécessaires et ne ressent ni inconfort ni stress.

Qui est recommandé d'utiliser des régimes médicaux

1. Si vous avez des problèmes chroniques d'organes internes, le régime alimentaire approprié est la prévention optimale.

2. Lorsque vous utilisez un régime, le corps travaille avec modération. L'adhésion périodique d'un tel régime à des personnes en bonne santé vous permet de récupérer plus efficacement dans tout le corps et de réguler le fonctionnement des organes internes.

Régime alimentaire pour problèmes avec le système digestif

Ce type de régime devrait désigner un médecin. Les caractéristiques du régime dépendent de la maladie et sont attribuées individuellement. Aujourd'hui, nous analyserons un régime qui améliore le péristaltisme intestinal et élimine naturellement la constipation. Le problème du mauvais fonctionnement des intestins est très courant. En outre, il entraîne l’empoisonnement de tout l’organisme. Ce problème doit donc être éliminé.

Pour avoir un effet positif sur les intestins, des stimuli chimiques et physiques sont inclus dans le régime alimentaire. L'irritant mécanique le plus important et le plus naturel est la fibre, que l'on trouve dans les fruits et les légumes crus.

Les irritants chimiques optimaux sont les produits à base d’acide lactique et les eaux minérales.

L'apport quotidien recommandé en protéines est de 100 grammes, les lipides de 100 grammes, les glucides de 400 grammes et les calories de 2800 kcal. Fréquence alimentaire 4 à 5 fois par jour.

Composez votre alimentation à partir de ces produits:

1. Pain complet, aliments gras - sans abus, huile végétale, poisson en conserve;

2. Légumes et fruits marinés et salés;

3. Légumes et fruits crus, chou marin;

4. Des aliments sucrés - miel, confiture. Très utile - figues, pruneaux, raisins secs. Ils combinent le bon sucre et la fibre;

5. Limitez les aliments qui ont un effet astringent - gelée, cacao, thé fort, myrtilles.

Régime alimentaire pour les problèmes de foie

Votre médecin devrait élaborer un régime alimentaire détaillé, mais il est conseillé de suivre les recommandations générales.

L'apport quotidien de protéines dans votre régime alimentaire est de 100 à 110 grammes, de matières grasses - 80 grammes, d'hydrates de carbone - 450 grammes, de liquides gratuits entre 1,5 et 2 litres. Le contenu calorique est 2800 - 3000 kcal. Fréquence alimentaire 5 à 6 fois par jour.

Aliments recommandés:

1. Lait, lait aigre, kéfir, fromage cottage;

2. Borsch, soupe de betterave rouge, soupe de fruits et de lait;

3. Plats à base de viande de bœuf faible en gras. Oiseau, poisson bouilli ou bouilli;

4. Graisses avec modération (jusqu’à 50 grammes par jour) - beurre, huile d’olive, huile de tournesol;

5. jaune d'oeuf - 1 morceau par jour;

6. Bouillie d'avoine et de farine d'avoine friable et semi-visqueuse, sarrasin. Pâtes bouillies et en forme de cocottes;

7. Plats à base de légumes et de légumes verts (sauf l'oseille, les épinards et le radis). Carottes et citrouilles particulièrement utiles;

8. Fromage non épicé, hareng trempé, foie de morue;

9. Assaisonnements: cumin, aneth, cannelle, vanilline;

10. Fruits et baies tous sauf très acides (canneberges, groseilles rouges, citron);

11. Miel, sucre, confiture avec modération;

12. thé, thé au lait;

13. Vitamines sous forme de bouillon de hanches.

Limitez ou éliminez complètement de votre alimentation: œufs, cervelle, bouillons de viande, de champignons et de poisson, graisses animales (à l'exception d'une petite quantité de beurre).

Régime alimentaire pour maladie rénale

Si vous avez des problèmes rénaux, commencez par manger moins de sel (seulement 2 à 3 grammes par jour). L'apport quotidien en protéines est de 110-125 grammes (dont 80 grammes d'animaux), de graisses - 8 grammes (dont 25 grammes d'origine végétale), d'hydrates de carbone de 350 à 400 grammes. La teneur en calories de 2500 - 2900 calories.

Fréquence alimentaire 5 à 6 fois par jour.

Aliments recommandés:

1. Lait, crème, crème sure, fromage cottage;

2. Huiles: crémeuses non salées, olive, soja, tournesol;

3. Lait, soupes de fruits, de légumes, céréales sur bouillon de légumes avec crème sure, bortsch, soupe de betterave rouge;

4. plats de viande de bœuf, veau, agneau, volaille;

5. Poisson de toute nature. Les produits sont pré-bouillis, puis cuits au four ou frits;

6. Céréales et pâtes additionnées de raisins secs, de pruneaux ou d'abricots secs;

7. Légumes et légumes verts (à l'exception de l'oseille, des épinards et du radis) sous toutes leurs formes (crus, bouillis, au four);

8. Caviar d'aubergines et de courges, cuit sans sel;

9. Fruits et baies crus, bouillis et cuits au four;

10. Miel, confiture, sucreries avec modération;

11. Le thé est faible, thé au lait.

Si vous avez des problèmes rénaux, vous avez besoin de vitamine A dans votre alimentation, mangez régulièrement du foie de morue, du hareng gras trempé, ainsi que de la citrouille et des carottes. Lorsque vous utilisez ces produits, ne limitez pas la quantité de liquide que vous buvez.

Essayez d’exclure de votre propre régime alimentaire: l’alcool, le cacao, le chocolat, les snacks épicés et salés.

Régime alimentaire pour problèmes avec le système cardiovasculaire

Ce régime contribue à la normalisation de la circulation sanguine, améliore le fonctionnement des reins, du foie, favorise l'excrétion des scories azotées et des produits métaboliques oxydés de l'organisme.

L'apport quotidien en protéines est de 90 grammes, 60 à 70 grammes de matières grasses (dont 20 grammes sont d'origine végétale), 250 à 350 grammes de glucides, 5 à 6 grammes de sel de confiance, 1,5 litre de liquide (y compris des soupes). Valeur calorique de 2100 - 2500 kcal.

Il est recommandé de préparer des aliments sans sel. Avant leur utilisation, ils sont légèrement salés (à raison de 5 à 6 grammes par jour). La viande et le poisson sont cuits à la vapeur et bouillis, éventuellement davantage à rôtir. Les aliments gras sont exclus de votre alimentation.

Régime alimentaire - au moins 5 fois par jour. Passez périodiquement des jours de jeûne. Assurez-vous que votre poids n'est pas gagné.

Exclure de votre propre régime alimentaire: alcool, thé fort, café, cacao, chocolat. Viande, poisson et autres Navara, plats épicés à base de viande fumée, aliments riches en cholestérol (cervelle, organes internes des animaux, caviar). Limitez l'utilisation de tels produits: radis, chou, ail, légumineuses, boissons gazeuses.

Il est particulièrement recommandé de manger du lait et des produits laitiers, des fruits, des légumes et leurs jus de fruits, du fromage cottage - ils sont riches en sels de potassium.

Articles supplémentaires avec des informations utiles

En médecine orientale traditionnelle, l'approche du diagnostic et du traitement d'une personne est très différente de celle adoptée en Europe. En termes de nutrition, ils voient les produits sous un angle différent et, compte tenu de leurs recommandations, les gens résolvent souvent des problèmes de santé difficiles sans médicaments. Lire plus loin.

Les personnes modernes utilisent des régimes tout au long de l’année avec une variété d’objectifs, parfois elles aident, et souvent pas. Le problème dans ces cas ne réside pas dans le régime alimentaire, mais dans le fait que le problème a commencé à être résolu de manière erronée. Lire plus loin.

Principes de l'alimentation pour les maladies du rein

L'inflammation des reins affecte tous les segments de la population. Le groupe à risque comprend les enfants de moins de sept ans, les femmes en âge de procréer et les hommes du troisième âge. L'hypothermie et les effets du rhume sont la cause la plus fréquente de pathologie. Pour se débarrasser de la douleur, il ne suffit pas de suivre un traitement médical. Le régime alimentaire des patients souffrant de reins est conçu pour favoriser le processus de guérison.

L'inflammation des reins provoque une rupture dans le corps humain de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base. En conséquence, un œdème tissulaire se forme, des signes d'hypertension se manifestent, une intoxication toxique est observée avec des résidus de produits métaboliques que l'organisme ne peut éliminer rapidement. Le plus souvent, le processus inflammatoire est diagnostiqué si diagnostiqué: néphrite, pyélonéphrite.

Bases de la nutrition

La nutrition pour l'inflammation des reins est développée par l'urologue traitant, en prenant en compte:

  • effet anti-inflammatoire, ce qui peut considérablement accélérer la récupération complète;
  • le nettoyage des voies urinaires améliore la sortie de liquide des tissus du corps;
  • les aliments médicaux ne doivent pas peser lourdement sur les reins;
  • les aliments doivent être consommés pour aider à normaliser la pression artérielle, améliorer l'équilibre hydrique du corps;
  • l'adhésion à un régime thérapeutique peut empêcher le développement d'un processus chronique;
  • remplir le menu quotidien de vitamines contribue à renforcer la protection immunitaire.

Chez les patients souffrant de reins, il est nécessaire de réduire au minimum l’apport en protéines et en graisses d’origine animale et d’augmenter la quantité de glucides. Il est nécessaire de limiter la quantité de sel consommée dans le régime alimentaire ne dépassant pas 5 grammes par jour.

Refuser complètement le sel dans le régime ne devrait pas être, comme le cas de l'insuffisance rénale. Il est conseillé de pimenter la nourriture avec des épices et des herbes pour lui donner un aspect plus appétissant.

En cas d'insuffisance rénale, le régime est conçu pour équilibrer l'apport en protéines, en sels de sodium et en phosphore. La quantité de protéines recommandée est de 25 g par jour, sinon une exacerbation est possible.

Lorsque la douleur dans les reins est douloureuse, les aliments doivent être cuits sous forme bouillie ou cuite, mais le corps ne doit pas souffrir d'un manque de nutriments.
Il est recommandé de réduire les doses uniques de produits en augmentant la fréquence d'ingestion de nourriture à 5-6 fois par jour. Il est nécessaire de dîner au plus tard deux heures avant le repos nocturne. Ce régime aide à vaincre la pyélonéphrite.

Pendant la journée, veillez à boire au moins 1 litre d'eau pure non gazeuse. Il est recommandé de manger des aliments ayant un effet diurétique: concombre frais, citrouille, melon d'eau, melon, courgette. En l'absence d'œdème et de maladie du foie, la quantité d'eau doit être augmentée à 2,5 litres.

Le régime calorique tout au long de la journée chez l’adulte ne devrait pas être inférieur à 3 500 kcal. En cas d'échec, le corps commence à dépenser ses réserves de protéines, augmentant ainsi la charge sur les reins. 1 à 2 fois par semaine, il est recommandé d’organiser des journées de jeûne, en utilisant n’importe quel produit contenant un légume ou un fruit. Si la pyélonéphrite est accompagnée d'une faible teneur en hémoglobine, il est recommandé d'enrichir le régime en pommes, fraises, grenades et autres aliments contenant du fer.

Liste des produits interdits

Lors du traitement, il est strictement interdit de manger des plats frits, marinés. Il faut éviter de manger des aliments épicés, gras et salés. Il est interdit d'utiliser des bouillons nutritifs forts contenant de la viande, du poisson et des champignons. Il est recommandé de fusionner la première portion lors de la cuisson des plats. Verser le produit avec de l’eau fraîche et mettre le procédé au point.

Si une pyélonéphrite au stade aigu a été identifiée chez un patient, un régime sans protéines pour les maladies du rein constituera la base, mais doit être évité:

  • viande et poisson en conserve, produits semi-finis, fruits de mer;
  • fromages pointus et durs;
  • assaisonnements (mayonnaise, moutarde, raifort, ketchup, etc.);
  • café, cacao, thé fort;
  • produits d'acide lactique gras;
  • pain noir;
  • oignons sous n'importe quelle forme, ail, radis;
  • alcool de toute force;
  • chocolat, produits à base de graisse de confiserie;
  • produits à base de haricots;
  • la margarine, le saindoux, le gras.

Lorsque la pyélonéphrite entre dans la phase inactive, le régime peut être légèrement élargi, il est alors possible de pratiquer le régime protéiné.

Quels produits sont autorisés et utiles

Malgré les limitations, la composition du régime alimentaire des personnes ayant des reins malades devrait être composée de produits dont la valeur nutritionnelle est suffisante pour la vie normale d'une personne.

Les produits suivants sont autorisés pendant le traitement:

  • viandes cuites à faible teneur en matière grasse jusqu'à 200 g par jour, 3-4 semaines après le passage au régime;
  • quantité limitée de pâtes de blé dur;
  • pain non salé, de préférence avec du son - pour perdre du poids;
  • bouillie de céréales cuite dans de l'eau ou additionnée de lait écrémé;
  • œufs de poule, limitant la consommation de 2 morceaux par jour;
  • soupes de légumes additionnées de céréales ou de pâtes, habillées de beurre;

Lorsque l'exacerbation ne peut pas être:

  • légumes bouillis, cuits au four, aliments à base de légumes (carottes, pommes de terre, chou, concombres, courgettes, potiron, laitue, betteraves);
  • vous pouvez utiliser des légumes verts acides;
  • fruits frais ou bouillis, cuits au four. Compotes, kissels, jus de fruits frais.
  • les agrumes sont interdits en tant que sources d'allergies;
  • thé ou café faiblement brassé;
  • Les produits à base de lait et d'acide lactique à faible teneur en matière grasse peuvent être consommés en quantités limitées.
  • La pastèque diurétique devrait également être limitée dans le régime alimentaire, y compris avec un rein, afin de ne pas provoquer une détérioration de la condition.

Menu pour la semaine

Lors d'un régime, le corps humain a toujours besoin d'une bonne nutrition, même si une inflammation des reins ou de la vessie a été diagnostiquée.

Le menu est généralement compilé pour une semaine, incluant dans la composition de la vaisselle tous les nutriments nécessaires à l'organisme, en cas de problèmes de reins, les aliments autorisés sont les suivants:

  1. Omelette de blancs d'œufs, une tranche de pain au son avec du beurre.
  2. Bouillie de sarrasin, bouillie dans l’eau, œuf dur à cuire.
  3. Soupe de lait aux nouilles de variétés de blé dur, œuf à la coque.
  4. Bouillie de mil, pain à la confiture et au beurre.
  5. Bouillie de lait à base de céréales de blé Artek, crêpes sucrées, cuite sans sel.
  6. Crêpes minces fourrées à la confiture, œuf dur.
  7. Bouillie de gruau de maïs à la citrouille, pain tartiné d’une fine couche de beurre.

Les boissons sont servies: pas de thé fort, lait, yaourt.

Un exemple de menu de déjeuner pour régime rénal doit être diversifié (en plus des menus de table 7, 7a et 7b):

  1. Pudding au fromage cottage faible en gras.
  2. Purée de pommes de terre au poisson bouilli.
  3. Fromage cottage frais faible en gras, vous pouvez ajouter du sucre.
  4. Vinaigrette ou une autre salade de légumes bouillis avec de l'huile végétale.
  5. Bouillie au lait avec addition de fruits sous forme fraîche ou séchée et recettes similaires.
  6. Casserole de fromage cottage sucrée.
  7. Poisson à la vapeur avec un plat d'accompagnement.

Les boissons pour le déjeuner peuvent varier du lait, édulcoré au kéfir, de la décoction de plantes médicinales avec du sucre ou du miel.

Les plats du déjeuner doivent obligatoirement inclure diverses soupes de légumes, 200 g de viande bouillie de bœuf maigre, de veau et de poulet. Boissons: compote ou kissel de pommes, cerises, jus de fruits sucrés.

Pour réduire la consommation de sel, il est recommandé de cuisiner des repas sans eau de mer. Il est recommandé d'ajouter un assaisonnement au produit fini, en respectant la mesure - pas plus de 5 g par jour.

Le menu de la diète pauvre en protéines est élargi avec du fromage cottage, de la viande, des casseroles à base de pommes de terre, des galettes de poisson à la vapeur, du fromage cottage au sucre, des flocons d'avoine fourrés aux fruits. La liste des boissons varie selon les portions de lait faible en gras, thé au lait, compote, bouillon d'églantier. 2 heures avant le coucher, il est recommandé de prendre 200 ml d'une boisson au lait acide faible en gras, additionnée de sucre ou de miel.

Si la maladie est passée à la forme chronique, il est nécessaire d'adhérer à la nutrition tout au long de la vie. Corrigez la composition du régime ne peut que le médecin traitant!

Plus D'Articles Sur Les Reins