Principal Kyste

Cancer du rein - aliments diététiques

Un élément important de tout traitement est une nutrition appropriée et équilibrée du patient. Le régime alimentaire contre le cancer est également très important, il doit être équilibré et rationnel. La tâche d'une nutrition adéquate et saine consiste à maintenir le corps, dans lequel de nombreux processus sont perturbés. En outre, dans le régime alimentaire pour le cancer du rein, les substances qui irritent cet organe devraient être limitées.

Caractéristiques nutritionnelles du cancer du rein

La nutrition après le prélèvement d'un rein dans le cancer devrait viser à faciliter le travail du rein restant, car il doit maintenant faire face non seulement à une double charge, mais également au métabolisme des protéines métaboliques, des lipides et des glucides, à une mauvaise absorption des aliments, aux toxines tumorales J'ai pu amener un corps affaibli.

Résister à la maladie et préserver les processus de l'homéostasie nécessite des coûts énergétiques. Un régime alimentaire sain et équilibré pour le cancer du rein aidera à conserver sa force, à arrêter l'infection, à détruire les tissus et à reprendre leur régénération.

Les scientifiques n'ont pas établi la relation exacte entre les produits et l'oncologie, mais ils supposent que la consommation de grandes quantités de protéines contribue au développement des cellules cancéreuses, ainsi que le surpoids. Des études ont montré que le régime alimentaire correct pour le cancer du rein, à un degré ou à un dernier degré, est important lors d’un traitement postopératoire.

Important à savoir! Si le corps n'est pas en mesure de récupérer les coûts énergétiques, les patients commencent à perdre du poids, ce qui conduit à l'épuisement et à la cachexie. En cas de perte de poids, le traitement devient inefficace. Avec la perte de 45 à 50% du poids, c'est fatal.

Recommandations des diététistes

Un régime pour le cancer du rein devrait exclure les substances qui irritent les reins.

Produits interdits:

  • bouillons forts de viande, poisson et champignons;
  • marinades maison, cornichons et tous les aliments en conserve d'usine: viande, poisson et légumes;
  • produits fumés: poisson, volaille, saucisses, saucisses;
  • produits à forte teneur en sel: poisson, fromage, fromage, saucisse, saucisson;
  • viande grasse, poisson et saindoux;
  • plats de légumineuses légumes: haricots, pois, pois chiches;
  • confiserie grasse: gâteaux et gâteaux à la crème;
  • alcool, café, boissons gazeuses et eau et thé fort.

Examinons de plus près ce que devrait être la nutrition pour le cancer du rein.

Il est conseillé de prendre les aliments à la même heure (toutes les 2-3 heures) en petites portions, c.-à-d. au moins 5 à 6 fois par jour. Avec cet horaire, le rein ne sera pas surchargé de travail. Les produits doivent être faciles à digérer, riches en vitamines et en oligo-éléments. La température des aliments et des boissons fraîchement préparés ne doit pas être trop chaude, ni froide.

Après la chirurgie, la transition vers un nouveau régime devrait se faire progressivement et remplacer les aliments protéinés - légumes et produits laitiers, mais la crème et le beurre ne devraient pas être consommés plus de 10 g / jour.

Viande, volaille, lapin et poisson. Dans les aliments bouillis, cuits dans du papier d'aluminium ou sous forme de compote, ils doivent être consommés 2 à 3 fois par semaine dans des variétés à faible teneur en matière grasse afin de reconstituer le corps en énergie simultanément avec du gruau ou du sarrasin. Les soupes et les casseroles peuvent être fabriqués à partir de viande et de volaille. Le poisson cuit bien dans du papier d'aluminium, le lapin - le ragoût avec les légumes.

Le pain blanc est recommandé pour remplacer le noir ou les céréales. Les produits de boulangerie sucrés sont exclus.

Légumes et fruits Ils occupent une grande partie de l'alimentation, car les fibres, les vitamines et les oligo-éléments reconstituent le sang en nutriments, ne surchargent pas le corps et contribuent au travail du système digestif. Parmi ceux-ci, vous pouvez faire des salades avec du fromage et manger bouilli. Quant aux pommes de terre, elles doivent être cuites au four ou cuites dans un «uniforme».

Produits laitiers. Lorsque vous activez le menu des soupes de légumes et de la salade de légumes frais, de la crème sure et de la crème, vous pouvez ajouter 1 c. l pour une meilleure absorption de la nourriture des plantes. Les produits laitiers peuvent être consommés en petites quantités avec une cuillerée de miel.

Des oeufs Il est permis de manger un œuf de poulet à la coque ou cinq œufs crus de caille par jour afin de ne pas surcharger un rein en bonne santé.

Attention! Les sources de protéines sont la viande et les œufs, les produits laitiers: lait, kéfir, crème sure, yaourt et fromage cottage.

Le sel Il est préférable de ne pas saler la nourriture du tout et de ne pas boire d'eau minérale pour éviter la formation de cailloux. Pour que la nourriture ne semble pas trop fraîche, vous devez ajouter de la sauce aux canneberges ou arroser la viande et les accompagnements avec du jus de citron. Il est utile de boire de l'eau pure avec du soda et quelques grains de sel de mer le matin à jeun, car elle est saturée de vitamines, d'iode et d'autres minéraux. En outre, la composition du sel de mer, comme l’eau de mer, est identique à 95% à celle du plasma sanguin.

Les fluides. Avec un régime fractionné, vous aurez besoin de boire beaucoup de liquides: eau plate, décoction de dogrose ou de fruits secs, jus de fruits frais et de baies et de légumes. Il est préférable de boire un verre d'eau une heure avant un repas et un verre de jus de fruit, puis du thé vert faible une heure après. Pour boire des compotes alimentaires, le thé n'est pas recommandé, afin de ne pas diluer le suc gastrique frais, nécessaire à la digestion des aliments. Avec une forte soif pendant le repas, il n’est pas interdit de boire de l’eau purifiée ordinaire. Selon les médecins, il n'est pas impliqué dans le processus digestif, mais est rapidement excrété de l'estomac.

"Plaques modèles" en nutrition clinique

Avant de remplir la plaque de produits, il est nécessaire de la diviser mentalement en deux moitiés égales, la seconde en 2 parties. Ce «modèle en assiette» est nécessaire pour connaître le rapport entre les aliments à chaque repas.

Étant donné que les légumes occupent la majeure partie de l’alimentation, ils devraient reposer sur la première moitié de l’assiette. En ce qui concerne la couleur des légumes, l'orange complète le sang avec de la vitamine A, du vert - riche en vitamine C, en violet - beaucoup de bioflavonoïdes. Les salades peuvent être garnies de kéfir, jus de citron et de canneberge, huile végétale - pas plus de 1 c.

Pour les accompagnements de riz et de sarrasin, de nouilles ou de pâtes alimentaires, il suffit de remplir un quart de la deuxième moitié de l’assiette. Ici, 10 grammes de beurre conviendront. La garniture peut être remplacée, seigle, pain noir ou grains entiers - 150 g.

Le deuxième quart de l'assiette est réservé aux seconds plats de volaille sans peau, sans viande et sans poisson - jusqu'à 120 g

Il est important de se rappeler! L'huile végétale est composée à 100% de matière grasse. Par conséquent, pour un ragoût ou une salade, vous devez la mesurer à l'aide d'une cuillère et non la verser hors de la bouteille. Le taux par jour - pas plus de 2 c. l..

Exemple de menu pour le cancer du rein pendant 1 jour

Petit déjeuner:

  • fromage cottage et pudding aux pommes et thé vert au miel.

Deuxième petit déjeuner:

  • salade de légumes frais (carottes, betteraves, tomates, brocolis, etc.);
  • jus d'orange, grenade, jus de raisin (à choisir).

Déjeuner:

  • poitrine de poulet ou de poisson faible en gras;
  • ragoût de légumes;
  • gelée de canneberge.

Heure du thé:

Le dîner:

  • steak de poisson avec des flocons d'avoine;
  • décoction de rose sauvage.

Deuxième dîner:

  • un verre de kéfir ou de yaourt.

Le ratio de protéines, lipides et glucides

Dans la ration journalière, la calorie journalière (2800-3000 kcal) devrait être:

  • protéines - 10-15%;
  • glucides - 30-35%;
  • nourriture végétale - 50-60%.

Il convient de limiter la consommation de protéines et de lipides à 75-80 g / jour et en présence d'insuffisance rénale - 20-25 g / jour. La part des glucides sera d’environ 400-500 g par jour. La nourriture pour légumes sera approximativement - 2400 grammes par jour.

C'est important! La quantité de nourriture ne doit pas dépasser 3 kg. par jour, la quantité d'eau - 800-100 ml. par jour

Les protéines contenant des glucides ne peuvent pas être combinées avec des aliments végétaux - c'est possible. Les aliments à base de légumes sont consommés 10 à 15 minutes avant de prendre des aliments contenant des protéines ou des glucides. En cas de cancer, il est préférable de consommer plus d'aliments alcalins. Ceux-ci incluent, par exemple: la pastèque et le melon, les pommes de terre, le chou dans un plat d'accompagnement et le chou-fleur, les betteraves et les carottes, la banane et le miel. Ainsi que des huiles végétales: maïs, olive et soja.

Les aliments acides comprennent les céréales, le fromage, le lait, la viande, le poisson, les œufs et même de l'eau. Pour neutraliser les effets acides du produit, par exemple 50 à 100 g de viande, vous devez manger 150 à 200 g de nourriture à base de plantes.

Produits qui inhibent le cancer

Des études ont montré que certains produits inhibent le développement et la propagation du cancer du rein en:

  • caroténoïdes - substances pouvant détruire les radicaux libres, endommager la chaîne de l'ADN et donc les cellules cancéreuses (métastases);
  • L-ergothioneine, Lentinan - composants anticancéreux;
  • sulforaphane - substances puissantes contre les tumeurs;
  • acides aminés, polysaccharides, vitamines, fibres et oligo-éléments.

Ces produits sont:

  • la grenade agit sur les cellules de l’acide ellagique; dans le corps, cet acide contribue à la production d’une enzyme qui bloque le développement et la propagation des cellules cancéreuses;
  • haricots - d'une part, les légumineuses utilisant des saponines d'inhibiteurs de protéase, de l'acide phytique et de la vitamine B inhibent la multiplication des cellules cancéreuses. En revanche, ils figurent sur la liste des aliments interdits après le retrait du rein avec une tumeur. La question de l'utilisation des légumineuses reste ouverte, mais il faut écouter les prescriptions d'un diététiste;
  • huile de cumin noir ou cumin noir - stabilisent et renforcent le système immunitaire, détruisent les cellules cancéreuses;
  • les carottes - en utilisant le bêta-carotène, vous pouvez protéger les cellules des dommages causés par les toxines et ralentir la croissance des cellules cancéreuses;
  • Brocoli - contient du sulforaphane, il tue les cellules souches du cancer. Brocolli et autres crucifères: composés de détoxication du chou Kale, du chou de Bruxelles et des choux chinois, du cresson, du moutarde et des navets - les indoles et les isothiocyanates empêchent la transformation des cellules précancéreuses en cellules oncologiques;
  • Le reishi, le shiitake, le Meytake, le cordyceps, le brésilien agaric et les champignons Chaga Chaga contiennent du lentinane, de la L-ergothionéine et d’autres substances qui détruisent les cellules et restaurent la numération sanguine;
  • curcuma - contient un agent anticancéreux - la curcumine;
  • ail - restaure l'ADN et détruit les cellules cancéreuses avec du sulfure de diallyle;
  • Gingembre - soulage l'inflammation, ralentit la croissance du cancer, réduit les effets après la chimiothérapie - nausée, migraine;
  • raisins, myrtilles, canneberges - contiennent la substance resvératrol et des antioxydants, causant la mort des cellules cancéreuses;
  • Le thé vert est riche en polyphénols et en catéchines, en particulier l'épigallocatéchine gallate EGCG. Ce sont des antioxydants puissants qui réduisent la tumeur et la croissance des cellules cancéreuses.
  • algues: varech, noria et arame - riches en oligo-éléments, vitamines, protéines, caroténoïdes, iode - une arme puissante contre le cancer;
  • épinards - contient de la lutéine et de la zéaxanthine, ils éliminent les radicaux libres et réduisent le risque de cancer;
  • Fraise - contient des antioxydants antitumoraux et de l'acide ellagique, qui produisent des enzymes qui inhibent les cellules cancéreuses. Les antioxydants incluent la framboise, la mûre. Bleuets et canneberges.
  • Les tomates contiennent du lycopène, un pigment rouge, un antioxydant hautement concentré qui ralentit le développement des cellules cancéreuses.

Conclusions! En raison de la composition chimique complexe des fruits et légumes, il est très difficile d'évaluer une substance anticancéreuse ou une combinaison de substances. Le meilleur moyen d'obtenir tous les ingrédients et substances nécessaires des cellules cancéreuses peut être l'inclusion de produits végétaux dans le régime alimentaire.

En les combinant avec le reste de la nourriture saine, en établissant le régime après avoir retiré un rein avec une tumeur, vous pouvez soutenir le travail du deuxième rein, l'aider à s'adapter et à faire face à la charge accrue.

Régime alimentaire pour le cancer du rein

Quelle devrait être la nutrition pour le cancer du rein? La base de tout traitement est une nutrition adéquate, qui doit être équilibrée et ne pas laisser une sensation de faim. La bonne approche en matière d'alimentation est particulièrement pertinente dans le cas des patients cancéreux, car dans leur cas, la tâche principale de l'alimentation est de maintenir le corps.

Principes de nutrition

Comme pour la plupart des régimes médicamenteux, la nutrition dans le cancer implique l'exclusion, la restriction et des recommandations relatives à l'utilisation de certains aliments.

Cependant, il existe des règles de base pour le traitement, la cuisson et l'utilisation de produits, par exemple:

  1. Vous devriez manger jusqu'à six fois par jour, chaque portion devant être petite.
  2. La cuisson ne doit être faite qu'à ébullition, cuisson ou cuisson à la vapeur.
  3. La viande doit être préparée dans un état de farce, car les plats cuits dans ce cas seront beaucoup mieux absorbés par l'homme.
En ce qui concerne l'exclusion complète, les produits suivants doivent être retirés de l'alimentation:
  • absolument tous les conservateurs;
  • les cornichons;
  • produits fumés;
  • des bonbons;
  • cuisson au four;
  • bouillons saturés;
  • thé fort;
  • les légumineuses;
  • café
  • produits alcoolisés;
  • boissons au gaz.

Une condition préalable est la restriction de sel. Dans ce cas, ne salez pas les aliments pendant la cuisson, il est préférable de le faire lorsque les aliments sont prêts. Les experts conseillent autant que possible d'arrêter d'utiliser du sel.

Les personnes souffrant d'insuffisance rénale devraient limiter considérablement l'utilisation de protéines animales, ce qui est autorisé à un maximum de quatre-vingts grammes. Mais dans le cas d'insuffisance rénale, cette quantité est considérablement réduite à vingt-cinq grammes par jour. Ces recommandations contribueront à faciliter considérablement l'activité du système rénal et à réduire les scories. Dans ce cas, les protéines proviennent des œufs, des produits laitiers faibles en gras et de la viande.

Les personnes souffrant de maladie rénale devraient réduire considérablement leur consommation d'aliments gras, tels que le beurre, la crème et la crème sure.

Pour équilibrer votre alimentation, une alimentation pour le cancer du rein comprend également des aliments à base de plantes, notamment:

  • céréales germées;
  • des fruits;
  • les céréales;
  • les légumes;
  • baies.

Fait intéressant, le liquide devrait également être limité, c'est-à-dire qu'il ne devrait pas dépasser un litre par jour. En plus de l'eau ordinaire devrait être présents jus de fruits et les hanches de bouillon, et les jus doivent être seulement naturels.

Il est utile de boire du thé vert, mais pas seulement fort, car il contient des antioxydants et des substances biologiques, qui dans ce cas sont très utiles.

Recommandations supplémentaires

Le patient devrait manger en même temps, littéralement toutes les trois heures, mais la portion devrait être petite. Ce principe de nutrition aidera à ne pas surcharger les reins, mais cela n’est possible que si vous utilisez des produits faciles à digérer. Les aliments ne doivent pas être chauds ou froids.

Si le cancer du rein a été enlevé chirurgicalement, vous devrez alors remplacer les produits protéiques par des légumes et des produits laitiers.

Quant aux variétés de viande faibles en gras, elles doivent être préparées par cuisson, ébullition ou ragoût. Mais en même temps, une telle nourriture ne devrait pas être plus de deux fois par semaine et accompagnée d'avoine ou de sarrasin.

Lorsqu'une tumeur au rein ne mange pas de pain blanc, il est préférable de la remplacer par du pain à grains ou du pain noir. Toute cuisson simultanée est totalement interdite. Ainsi, les personnes qui aiment les pâtisseries devront travailler sur leur propre volonté.

Les aliments végétaux doivent être davantage présents dans le régime alimentaire, car les oligo-éléments qu'il contient contribuent au fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal. On peut préparer des légumes en salades, en les remplissant de fromage faible en gras. Mais ici, la pomme de terre doit être utilisée après la décoction dans l'uniforme ou au four, car, dans une autre forme, elle contribue à la sensation de lourdeur de l'estomac.

Les amateurs d'oeufs n'ont pas besoin d'éliminer complètement de l'alimentation de ce produit, vous pouvez en manger un, mais à la coque. En aucun cas, vous ne pouvez les cuire en les faisant frire, car les œufs au plat sont très difficiles à digérer.

Au lieu du sel habituel, vous pouvez utiliser du sel marin riche en minéraux, en vitamines et en iode.

Régime alimentaire pour le cancer du rein

La nutrition après le prélèvement d'un rein dans le cancer devrait viser à faciliter le travail du rein restant, car il doit maintenant faire face non seulement à une double charge, mais également au métabolisme des protéines métaboliques, des lipides et des glucides, à une mauvaise absorption des aliments, aux toxines tumorales J'ai pu amener un corps affaibli.

Résister à la maladie et préserver les processus de l'homéostasie nécessite des coûts énergétiques. Un régime alimentaire sain et équilibré pour le cancer du rein aidera à conserver sa force, à arrêter l'infection, à détruire les tissus et à reprendre leur régénération.

Qu'entend-on par une alimentation saine et appropriée pour le cancer du rein?

Les scientifiques n'ont pas établi la relation exacte entre les produits et l'oncologie, mais ils supposent que la consommation de grandes quantités de protéines contribue au développement des cellules cancéreuses, ainsi que le surpoids. Des études ont montré que le régime alimentaire correct pour le cancer du rein, à un degré ou à un dernier degré, est important lors d’un traitement postopératoire.

Important à savoir! Si le corps n'est pas en mesure de récupérer les coûts énergétiques, les patients commencent à perdre du poids, ce qui conduit à l'épuisement et à la cachexie. En cas de perte de poids, le traitement devient inefficace. Avec la perte de 45 à 50% du poids, c'est fatal.

Recommandations des diététistes

Un régime pour le cancer du rein devrait exclure les substances qui irritent les reins.

Produits interdits:

bouillons forts de viande, poisson et champignons; marinades maison, cornichons et tous les aliments en conserve d'usine: viande, poisson et légumes; produits fumés: poisson, volaille, saucisses, saucisses; produits à forte teneur en sel: poisson, fromage, fromage, saucisse, saucisson; viande grasse, poisson et saindoux; plats de légumineuses légumes: haricots, pois, pois chiches; confiserie grasse: gâteaux et gâteaux à la crème; alcool, café, boissons gazeuses et eau et thé fort.

Examinons de plus près ce que devrait être la nutrition pour le cancer du rein.

Il est conseillé de prendre les aliments à la même heure (toutes les 2-3 heures) en petites portions, c.-à-d. au moins 5 à 6 fois par jour. Avec cet horaire, le rein ne sera pas surchargé de travail. Les produits doivent être faciles à digérer, riches en vitamines et en oligo-éléments. La température des aliments et des boissons fraîchement préparés ne doit pas être trop chaude, ni froide.

Après la chirurgie, la transition vers un nouveau régime devrait se faire progressivement et remplacer les aliments protéinés - légumes et produits laitiers, mais la crème et le beurre ne devraient pas être consommés plus de 10 g / jour.

Viande, volaille, lapin et poisson. Dans les aliments bouillis, cuits dans du papier d'aluminium ou sous forme de compote, ils doivent être consommés 2 à 3 fois par semaine dans des variétés à faible teneur en matière grasse afin de reconstituer le corps en énergie simultanément avec du gruau ou du sarrasin. Les soupes et les casseroles peuvent être fabriqués à partir de viande et de volaille. Le poisson cuit bien dans du papier d'aluminium, le lapin - le ragoût avec les légumes.

Le pain blanc est recommandé pour remplacer le noir ou les céréales. Les produits de boulangerie sucrés sont exclus.

Légumes et fruits Ils occupent une grande partie de l'alimentation, car les fibres, les vitamines et les oligo-éléments reconstituent le sang en nutriments, ne surchargent pas le corps et contribuent au travail du système digestif. Parmi ceux-ci, vous pouvez faire des salades avec du fromage et manger bouilli. Quant aux pommes de terre, elles doivent être cuites au four ou cuites dans un «uniforme».

Produits laitiers. Lorsque vous activez le menu des soupes de légumes et de la salade de légumes frais, de la crème sure et de la crème, vous pouvez ajouter 1 c. l pour une meilleure absorption de la nourriture des plantes. Les produits laitiers peuvent être consommés en petites quantités avec une cuillerée de miel.

Des oeufs Il est permis de manger un œuf de poulet à la coque ou cinq œufs crus de caille par jour afin de ne pas surcharger un rein en bonne santé.

Attention! Les sources de protéines sont la viande et les œufs, les produits laitiers: lait, kéfir, crème sure, yaourt et fromage cottage.

Le sel Il est préférable de ne pas saler la nourriture du tout et de ne pas boire d'eau minérale pour éviter la formation de cailloux. Pour que la nourriture ne semble pas trop fraîche, vous devez ajouter de la sauce aux canneberges ou arroser la viande et les accompagnements avec du jus de citron. Il est utile de boire de l'eau pure avec du soda et quelques grains de sel de mer le matin à jeun, car elle est saturée de vitamines, d'iode et d'autres minéraux. En outre, la composition du sel de mer, comme l’eau de mer, est identique à 95% à celle du plasma sanguin.

Les fluides. Avec un régime fractionné, vous aurez besoin de boire beaucoup de liquides: eau plate, décoction de dogrose ou de fruits secs, jus de fruits frais et de baies et de légumes. Il est préférable de boire un verre d'eau une heure avant un repas et un verre de jus de fruit, puis du thé vert faible une heure après. Pour boire des compotes alimentaires, le thé n'est pas recommandé, afin de ne pas diluer le suc gastrique frais, nécessaire à la digestion des aliments. Avec une forte soif pendant le repas, il n’est pas interdit de boire de l’eau purifiée ordinaire. Selon les médecins, il n'est pas impliqué dans le processus digestif, mais est rapidement excrété de l'estomac.

"Plaques modèles" en nutrition clinique

Avant de remplir la plaque de produits, il est nécessaire de la diviser mentalement en deux moitiés égales, la seconde en 2 parties. Ce «modèle en assiette» est nécessaire pour connaître le rapport entre les aliments à chaque repas.

Étant donné que les légumes occupent la majeure partie de l’alimentation, ils devraient reposer sur la première moitié de l’assiette. En ce qui concerne la couleur des légumes, l'orange complète le sang avec de la vitamine A, du vert - riche en vitamine C, en violet - beaucoup de bioflavonoïdes. Les salades peuvent être garnies de kéfir, jus de citron et de canneberge, huile végétale - pas plus de 1 c.

Il est important de se rappeler! L'huile végétale est composée à 100% de matière grasse. Par conséquent, pour un ragoût ou une salade, vous devez la mesurer à l'aide d'une cuillère et non la verser hors de la bouteille. Le taux par jour - pas plus de 2 c. l..

Pour les accompagnements de riz et de sarrasin, de nouilles ou de pâtes alimentaires, il suffit de remplir un quart de la deuxième moitié de l’assiette. Ici, 10 grammes de beurre conviendront. La garniture peut être remplacée, seigle, pain noir ou grains entiers - 150 g.

Le deuxième quart de l'assiette est réservé aux seconds plats de volaille sans peau, sans viande et sans poisson - jusqu'à 120 g

Exemple de menu pour le cancer du rein pendant 1 jour

fromage cottage et pudding aux pommes et thé vert au miel.

Deuxième petit déjeuner:

salade de légumes frais (carottes, betteraves, tomates, brocolis, etc.); jus d'orange, grenade, jus de raisin (à choisir). poitrine de poulet ou de poisson faible en gras; ragoût de légumes; gelée de canneberge. aucun fruit. steak de poisson avec des flocons d'avoine; décoction de rose sauvage.

Deuxième dîner:

un verre de kéfir ou de yaourt.

Le ratio de protéines, lipides et glucides

Dans la ration journalière, la calorie journalière (2800-3000 kcal) devrait être:

protéines - 10-15%; glucides - 30-35%; nourriture végétale - 50-60%.

Il convient de limiter la consommation de protéines et de lipides à 75-80 g / jour et en présence d'insuffisance rénale - 20-25 g / jour. La part des glucides sera d’environ 400-500 g par jour. La nourriture pour légumes sera approximativement - 2400 grammes par jour.

C'est important! La quantité de nourriture ne doit pas dépasser 3 kg. par jour, la quantité d'eau - 800-100 ml. par jour

Les protéines contenant des glucides ne peuvent pas être combinées avec des aliments végétaux - c'est possible. Les aliments à base de légumes sont consommés 10 à 15 minutes avant de prendre des aliments contenant des protéines ou des glucides. En cas de cancer, il est préférable de consommer plus d'aliments alcalins. Ceux-ci incluent, par exemple: la pastèque et le melon, les pommes de terre, le chou dans un plat d'accompagnement et le chou-fleur, les betteraves et les carottes, la banane et le miel. Ainsi que des huiles végétales: maïs, olive et soja.

Les aliments acides comprennent les céréales, le fromage, le lait, la viande, le poisson, les œufs et même de l'eau. Pour neutraliser les effets acides du produit, par exemple 50 à 100 g de viande, vous devez manger 150 à 200 g de nourriture à base de plantes.

Produits qui inhibent le cancer

Des études ont montré que certains produits inhibent le développement et la propagation du cancer du rein en:

caroténoïdes - substances pouvant détruire les radicaux libres, endommager la chaîne de l'ADN et donc les cellules cancéreuses (métastases); L-ergothioneine, Lentinan - composants anticancéreux; sulforaphane - substances puissantes contre les tumeurs; acides aminés, polysaccharides, vitamines, fibres et oligo-éléments.

Ces produits sont:

la grenade agit sur les cellules de l’acide ellagique; dans le corps, cet acide contribue à la production d’une enzyme qui bloque le développement et la propagation des cellules cancéreuses; haricots - d'une part, les légumineuses utilisant des saponines d'inhibiteurs de protéase, de l'acide phytique et de la vitamine B inhibent la multiplication des cellules cancéreuses. En revanche, ils figurent sur la liste des aliments interdits après le retrait du rein avec une tumeur. La question de l'utilisation des légumineuses reste ouverte, mais il faut écouter les prescriptions d'un diététiste; huile de cumin noir ou cumin noir - stabilisent et renforcent le système immunitaire, détruisent les cellules cancéreuses; les carottes - en utilisant le bêta-carotène, vous pouvez protéger les cellules des dommages causés par les toxines et ralentir la croissance des cellules cancéreuses; Brocoli - contient du sulforaphane, il tue les cellules souches du cancer. Brocolli et autres crucifères: composés de détoxication du chou Kale, du chou de Bruxelles et des choux chinois, du cresson, du moutarde et des navets - les indoles et les isothiocyanates empêchent la transformation des cellules précancéreuses en cellules oncologiques; Le reishi, le shiitake, le Meytake, le cordyceps, le brésilien agaric et les champignons Chaga Chaga contiennent du lentinane, de la L-ergothionéine et d’autres substances qui détruisent les cellules et restaurent la numération sanguine; curcuma - contient un agent anticancéreux - la curcumine; ail - restaure l'ADN et détruit les cellules cancéreuses avec du sulfure de diallyle; Gingembre - soulage l'inflammation, ralentit la croissance du cancer, réduit les effets après la chimiothérapie - nausée, migraine; raisins, myrtilles, canneberges - contiennent la substance resvératrol et des antioxydants, causant la mort des cellules cancéreuses; Le thé vert est riche en polyphénols et en catéchines, en particulier l'épigallocatéchine gallate EGCG. Ce sont des antioxydants puissants qui réduisent la tumeur et la croissance des cellules cancéreuses. algues: varech, noria et arame - riches en oligo-éléments, vitamines, protéines, caroténoïdes, iode - une arme puissante contre le cancer; épinards - contient de la lutéine et de la zéaxanthine, ils éliminent les radicaux libres et réduisent le risque de cancer; Fraise - contient des antioxydants antitumoraux et de l'acide ellagique, qui produisent des enzymes qui inhibent les cellules cancéreuses. Les antioxydants incluent la framboise, la mûre. Bleuets et canneberges. Les tomates contiennent du lycopène, un pigment rouge, un antioxydant hautement concentré qui ralentit le développement des cellules cancéreuses.

Conclusions! En raison de la composition chimique complexe des fruits et légumes, il est très difficile d'évaluer une substance anticancéreuse ou une combinaison de substances. Le meilleur moyen d'obtenir tous les ingrédients et substances nécessaires des cellules cancéreuses peut être l'inclusion de produits végétaux dans le régime alimentaire.

En les combinant avec le reste de la nourriture saine, en établissant le régime après avoir retiré un rein avec une tumeur, vous pouvez soutenir le travail du deuxième rein, l'aider à s'adapter et à faire face à la charge accrue.

Vidéo sur le sujet: régime alimentaire pour les maladies du rein

Caractéristiques des maladies oncologiques Principes de base de la nutrition dans le cancer du rein Mode de consommation Exemple de menu quotidien pour le cancer du rein

La nutrition est une partie importante de tout traitement. Un régime contre le cancer est également très important, il doit être équilibré et rationnel. Sa tâche est de soutenir l'organisme dans lequel de nombreux processus sont perturbés, de l'aider à éliminer les scories. En outre, dans le régime alimentaire pour le cancer du rein, les substances qui irritent cet organe devraient être limitées.

Caractéristiques du cancer

Des études montrent que chez les patients cancéreux, différents types de métabolisme sont perturbés: protéines, glucides, lipides. La nourriture est mal absorbée, la tumeur produit des substances toxiques. Tout cela affaiblit grandement le corps. La tumeur et le traitement anticancéreux entraînent une dépression du système immunitaire, ce qui affaiblit encore plus le patient et perturbe le métabolisme. En raison de la mauvaise santé et des désordres dans le corps chez les patients est très réduit, voire complètement perdu l'appétit. Cependant, il faut plus d’énergie pour maintenir l’homéostasie et contrôler la maladie qu’une personne en bonne santé.

En raison de la nature du corps affecté par un cancer, il ne peut souvent pas couvrir ses coûts énergétiques, de sorte que les patients perdent du poids, la fatigue survient, la cachexie. Lorsque l'insuffisance pondérale devient critique, le traitement cesse d'être efficace. Un déficit pondéral de 45 à 50% entraîne la mort.

Principes nutritionnels de base pour le cancer du rein

Parmi les recommandations pour une nutrition adéquate, on distingue généralement les aliments à exclure, les aliments à limiter, les aliments recommandés et nécessaires. Il existe également des règles pour le traitement et l'utilisation des produits:

Vous devez manger un peu, mais souvent, jusqu'à 6 fois par jour. Les produits à cuire sont utilisés uniquement à l'état bouilli ou cuit. La viande, le poisson ou la volaille sont recommandés pour la fabrication de viande hachée pour la cuisson des souffles, casseroles, escalopes à la vapeur, ainsi que la viande et le poisson digéré beaucoup plus facile.

Ce qui devrait être exclu du régime avec une tumeur maligne du rein:

Tous les aliments en conserve, viandes et cornichons fumés, snacks semi-finis et prêts à manger, gâteaux, crèmes, gâteaux, bouillons forts (viande, champignons, poisson), cultures de haricots, thé fort, café, boissons gazéifiées, alcool.

Un régime pour le cancer du rein implique une restriction importante de la consommation de sel. Il est préférable de cuisiner sans elle et de saler les aliments avant de les utiliser. La quantité totale de sel ne doit pas dépasser 5 grammes par jour. Dans certains cas, la consommation de sel doit être complètement éliminée.

Avec des problèmes au niveau des reins, il est nécessaire de limiter la quantité de protéines animales à 75-80 grammes. Si un patient présente une insuffisance rénale, les protéines animales ne doivent pas dépasser 25 grammes par jour. Cela aidera à faciliter le travail des reins et à réduire la quantité de toxines produites dans le corps. La source de protéines peut être la viande, les œufs, les produits laitiers faibles en gras (kéfir, lait, yogourt, fromage cottage).

Devrait être limité aux aliments gras, tels que la crème, le beurre, la crème sure. La viande grasse ne doit pas être consommée, vous devez privilégier le bœuf, le poulet et le lapin. L'utilisation d'œufs et d'autres produits sur recommandation d'un médecin est limitée.

Pour équilibrer le régime, il devrait contenir des aliments d'origine végétale:

Céréales, Céréales germées, Légumes, Fruits, baies.

Parmi les fruits, il est particulièrement recommandé de manger des pommes. Ils contribuent au fonctionnement normal des intestins, lient et éliminent du corps un grand nombre de toxines.

Mode de consommation

La quantité de liquide doit également être limitée, généralement entre 800 et 1 000 ml. En plus de l'eau, il est recommandé de boire des jus naturels, de nombreux nutritionnistes recommandent de boire de la décoction d'églantine qui contient de grandes quantités de vitamines et soutient un corps affaibli. Le thé vert bas est utile. Il contient de nombreux antioxydants et substances biologiquement actives utiles dans toutes les maladies oncologiques.

Exemple de menu du jour pour le cancer du rein

Pudding au fromage et aux pommes, thé vert au miel.

Salade de carottes râpées à la crème sure, jus d'orange. Soupe de poitrine de poulet, ragoût de légumes, Kissel aux canneberges. Tout fruit. Steak de poisson avec flocons d'avoine, bouillon d'églantier.

Un verre de kéfir ou de yaourt.

Selon les statistiques, le cancer du rein est assez rare et il est diagnostiqué plusieurs fois plus souvent chez l'homme. Le traitement de la maladie implique l'ablation du rein. Un régime alimentaire contre le cancer du rein est donc conçu pour aider le travail des organes restants.

Des études montrent que, chez les patients atteints d'une tumeur maligne du rein, il y a violation de certains types de processus métaboliques - glucides, lipides, protéines. La nourriture commence à digérer mal. Et la tumeur produit une grande quantité de toxines, ce qui entrave considérablement le travail du corps et l'affaiblit. Un traitement anticancéreux et anticancéreux progressif entraîne une forte suppression de l’immunité, ce qui affaiblit davantage le patient et perturbe les processus métaboliques. En raison de problèmes de santé et de perturbations corporelles, les personnes atteintes d’oncologie rénale gênent gravement ou même complètement leur appétit. Mais pour la préservation des processus de l'homéostasie et de la résistance à la maladie, il faut beaucoup d'énergie.

Il s’agit d’un régime thérapeutique en oncologie rénale qui consiste à limiter l’utilisation de substances irritantes pour les reins et à éliminer les toxines du corps. Le régime alimentaire doit être varié, il faudra inclure des produits laitiers, des produits laitiers, mais abandonner l'abus de la crème et de la crème sure. Les aliments doivent être préparés sans ajouter de sel et remplacés par des canneberges ou du jus de citron. Nutrition fractionnée recommandée et apport hydrique abondant.

Comment une bonne nutrition est organisée lors du diagnostic du cancer du rein

Tout d'abord, il sera nécessaire de limiter la consommation de protéines dans le régime alimentaire à 75-80 grammes. En cas d'insuffisance rénale, il n'est pas permis de consommer plus de 20-25 grammes de protéines. La viande, la volaille et le poisson doivent être initialement bouillis et vous pouvez en faire des soufflés, des ragoûts, etc. Les protéines de lait provenant de produits laitiers fermentés, de fromage cottage et de lait peuvent également être incluses dans l'alimentation, mais il est préférable de limiter la crème et le beurre.

C'est important! Le débit quotidien de nourriture ne doit pas dépasser 3 kg et le volume de liquide libre devra être limité à 800-1000 ml par jour. Il est préférable de boire du jus de fruits frais et de baies, du bouillon des hanches et de l’eau plate.

En ce qui concerne le sel, il est interdit de consommer plus de trois à cinq grammes par jour, en conséquence de quoi il est recommandé d'ajouter du sel aux plats cuisinés juste avant leur consommation. Dans certaines situations, il est préférable d’éliminer complètement le sel du régime alimentaire.

Pendant la journée, vous devriez manger quatre à six fois tout en refusant les produits suivants:

Bouillons riches de champignons, de viande et de poisson. Eau gazeuse Les cornichons et les viandes fumées. Les légumineuses Une variété de salades. Thé fortement brassé. Les conserves Gâteaux Boissons alcoolisées. Crèmes Café

Dans ce cas, le régime alimentaire doit être équilibré, il est donc nécessaire d'inclure les céréales, les produits végétaux, les céréales germées, les œufs de poule, mais en quantité limitée, ainsi que d'autres produits autorisés pour la consommation en oncologie.

Principes de base de la nutrition dans le cancer du rein

La nutrition pour le cancer du rein est généralement incluse dans le régime alimentaire de certains aliments, le rejet de certains produits. En outre, des règles spéciales pour le traitement et la consommation des produits ont été développées, à savoir:

Il est préférable de manger en petites portions, au moins six fois par jour. Les produits autorisés pour la cuisson ne peuvent être consommés ni bouillis ni cuits au four. À partir de volaille, de viande ou de poisson, il est préférable de préparer de la viande hachée pour la cuisson de ragoûts, soufflés, galettes cuites à la vapeur, car sous cette forme, le poisson et les produits carnés seront plus facilement transformés par le corps humain.

Un régime pour l'oncologie rénale nécessite également de limiter la consommation de sel. Il est préférable de ne pas l'utiliser du tout pendant la cuisson, mais de le saler légèrement juste avant de le manger. La quantité totale de sel ne doit pas dépasser 5 grammes par jour, voire mieux, abandonner complètement cette saveur.

En cas de problèmes de fonctionnement des reins, les médecins conseillent de limiter l’apport en protéines animales afin que les reins puissent travailler plus facilement. Et les principales sources de protéines peuvent être des produits laitiers faibles en gras, tels que le kéfir, le yogourt, le fromage cottage, etc., la viande maigre, les œufs. Il vaut mieux abandonner la crème, le beurre, les viandes grasses ne doivent pas non plus être consommées - il est préférable de choisir le poulet, le bœuf. Sur recommandation d'un spécialiste, l'utilisation d'œufs et d'autres produits est limitée.

C'est important! Pour une alimentation équilibrée, des céréales, des légumes, des fruits, des baies et des céréales germées doivent être présents. Il est particulièrement recommandé de manger des pommes, car elles normalisent le travail des intestins, lient et éliminent du corps de nombreuses toxines et scories.

Schéma thérapeutique pour le cancer du rein

Le volume de fluide dans le diagnostic d'une tumeur maligne du rein doit également être limité, en règle générale, à 1 000 ml par jour. En plus de l'eau, vous pouvez boire des jus de fruits frais, et de nombreux médecins recommandent de préparer une décoction de cynorrhodon, qui contient de nombreuses vitamines et soutient bien le travail d'un corps affaibli. Une bûche est faite pour boire un thé vert faiblement brassé, dans lequel se trouvent de nombreux antioxydants utiles pour lutter contre toute pathologie cancéreuse.

Avec le respect des règles simples énumérées du régime alimentaire, l’amélioration de l’état de santé ne prendra pas longtemps et, associée au traitement approprié, un rétablissement complet de la terrible maladie se produit.

Particularités de la nutrition dans le cancer du rein avant et après la chirurgie

La nutrition a toujours fait partie du processus de guérison. Un régime bien choisi contribue au rétablissement rapide ou au maintien des fonctions vitales du corps à un niveau stable.

Les causes du cancer ne sont pas encore bien comprises. Mais la plupart des scientifiques concluent que dans 30% des cas, le cancer est causé par la malnutrition. Et il n’est jamais trop tard pour revoir votre alimentation, même si des problèmes sont déjà survenus.

L'attention portée au régime alimentaire pour le cancer du rein est doublement importante, surtout après le retrait de l'organe. Après tout, le rein est un mécanisme de filtrage qui élimine les produits métaboliques du corps. Une personne est tout à fait capable de vivre avec un seul rein, mais combien de temps cela lui servira sans échec - cela dépend déjà de nombreux facteurs, et la nourriture est notre priorité.

Régime alimentaire en période préopératoire

Si un cancer du rein est diagnostiqué, le patient doit généralement subir une intervention chirurgicale. Mais avant que le temps passe, il faut un peu de temps pour un examen et une préparation plus poussés. Un diagnostic oncologique est toujours stressant pour le patient et sa réaction est différente.

La tactique la plus correcte au cours de cette période consiste à ne pas déprimer, mais à mobiliser toutes les forces pour combattre la maladie. Le mode de vie, y compris la nutrition, est examiné en détail. Ici, la confusion survient généralement, car il existe de nombreux conseils et astuces concernant le «régime anticancéreux» sur Internet, et le plus controversé: du végétarisme absolu à la famine complète.

Pas besoin d'aller aux extrêmes. Aucun tel régime n'a une base de preuves. L'essentiel est de se laisser guider par le bon sens. Si la fonction excrétrice des reins n'est pas altérée, il suffit de suivre les principes d'une bonne et saine alimentation.

Les tâches principales dans la période préopératoire:

  • Préparez le corps pour l'anesthésie, la chirurgie et la récupération à venir.
  • Habituez-vous au bon régime et aux nombreuses recommandations à suivre jusqu'à la fin de votre vie.
  • Ajustez les entrailles.
  • Si possible, réduisez l'excès de poids.

Principes de nutrition

  • Respect du contenu calorique des coûts énergétiques des aliments. Ici, il est important de garder un équilibre. La croissance tumorale dans le corps entraîne une pénurie d’énergie et de substances plastiques. Un apport insuffisant d'aliments peut affaiblir encore plus le corps. Dans le même temps, vous ne pouvez pas trop manger. L'apport calorique recommandé d'un patient atteint de cancer pesant 75 kg. ne doit pas dépasser 2 000 à 2 200 kcal / jour.
  • L'équilibre des nutriments essentiels. Le corps aux prises avec la maladie a besoin de tous les composants de la nourriture. Beaucoup refusent les protéines animales, mais il est impossible d'obtenir les acides aminés essentiels nécessaires uniquement à partir d'aliments d'origine végétale. L'apport quotidien en protéines dans la fonction rénale normale est de 1 gramme pour 1 kg. poids
  • Diète 4-5 fois par jour. Il favorise une digestion adéquate et régule les intestins.
  • Teneur adéquate en vitamines et minéraux. 60% de l'alimentation quotidienne devrait être constituée de légumes et de fruits.
  • Variété Chez les patients cancéreux, l’appétit peut être réduit à la suite d’une intoxication. Il est important de préparer des plats attrayants pour un patient particulier.

Produits recommandés: porridge comme source de glucides, légumes, crus ou cuits, cuits au four; fruits, pain de céréales, produits laitiers naturels, fromage cottage, œufs, viande maigre, poisson, jus de fruits naturels, boissons aux fruits, thé vert, noix, graines.

Exclus: alcool, conserves, aliments avec additifs chimiques, viandes fumées, restauration rapide, soda sucré, saucisses.

Limité: glucides raffinés (sucre, produits à base de farine, riz, amidon), viande grasse, beurre, café, sel.

Les produits sont bouillis, cuits ou cuits. Vous devez boire au moins 1,5 litre par jour (eau non gazeuse, jus de fruits, thé). Il convient de s'adapter progressivement au régime sans sel.

Si une violation de la fonction de libération d'azote par les reins est détectée avant l'intervention chirurgicale, l'apport en protéines devrait être limité.

Opération comme facteur de stress

C’est l’étape la plus cruciale et la plus dangereuse du traitement des patients cancéreux. C'est un stress multi-composants planifié. Ce n'est pas seulement un dommage mécanique aux tissus. Les traumatismes mentaux, l'anesthésie, la ventilation artificielle des poumons, les pertes de sang et le traitement par perfusion sont importants. Au cours de l'opération et immédiatement après, il y a une violation de l'homéostasie, des modifications métaboliques et électrolytiques.

En raison de la libération d'une grande quantité d'hormones de stress (adrénaline, cortisol) et de médiateurs inflammatoires, une résistance à l'insuline se développe, une condition similaire au diabète de type 2.

Pendant longtemps, la préparation à une opération signifiait jeûner pendant une journée (il était autorisé à ne consommer que des liquides clairs) et un rejet complet des aliments et des boissons après minuit le jour de l'opération. C'est un facteur traumatique supplémentaire pour le corps.

Dans les recommandations du programme «chirurgie accélérée», la tactique habituelle est de refuser de manger pendant 6 heures et de boire - 2 heures avant l'opération. La veille du jour fixé, il est recommandé de manger des aliments mous et digestibles - bouillon de poulet, soupes, purée de pommes de terre, crème glacée allégée, gelée de baies, jus de fruits, thé sucré. Les dernières recommandations sont des mélanges liquides complexes d'hydrates de carbone spécialement développés pour la nuit précédant l'opération (ils réduisent le risque de développement d'une résistance à l'insuline).

Période postopératoire précoce

Le patient est autorisé à boire dans les deux heures suivant sa convalescence. Il stimule la motilité intestinale, réduit le volume de la thérapie par perfusion et le nombre de complications. Vous pouvez boire de l'eau, des décoctions de rose sauvage et de fruits secs, du thé aux fruits.

Les repas sont autorisés le deuxième jour. Les premiers jours sont des aliments liquides et pâteux avec une transition progressive vers les solides. Des bouillons de légumes, des soupes en purée, des céréales semi-liquides, des purées de fruits sont introduits dans l'alimentation. La quantité totale de liquide consommée avec les aliments devrait être d'environ 1,5 litre par jour.

Après l’ablation des reins pendant les 7 premiers jours, le régime alimentaire consiste principalement en aliments glucidiques. Fréquence des repas - 5 à 6 fois par jour, en petites portions, les plats ne doivent pas être chauds ou froids. Permis de céréales, pommes de terre, pâtes, pain sans levain. Les légumes cuits et au four, les salades et les fruits sont recommandés. Le sel dans la nourriture préparée n'est pas ajouté.

Un régime supplémentaire est formé après la résection rénale en fonction de l'état fonctionnel de l'organe. Si la fonction excrétrice n'est pas altérée (analysée par le niveau de créatinine et d'urée sanguine), des produits protéiques sont introduits dans le régime alimentaire. La préférence est donnée aux viandes de régime (dinde, lapin, filet de poulet), au poisson, aux produits laitiers, aux œufs et au fromage cottage. Progressivement, le lait entier est autorisé. La quantité totale de protéines ne doit pas dépasser 50 grammes par jour.

Absolument interdit toutes les conserves, saucisses, viandes fumées, produits semi-finis. La limite de sel de table reste: pas plus de 4-5 grammes par jour.

Le régime alimentaire doit être riche en calories, varié et enrichi en vitamines.

Exemple de menu pour la première fois après la néphrectomie:

  • Petit déjeuner - pain au beurre, vinaigrette, compote de pomme.
  • 2ème petit-déjeuner - la bouillie de sarrasin.
  • Déjeuner - soupe de légumes, poisson au four, légumes cuits à la vapeur, thé.
  • L'heure du thé - biscuits non salés, décoction de fruits secs.
  • Dîner - pâtes, côtelette à la vapeur, gelée de baies ou pomme au four.

Autres recommandations

Un certain régime après l'enlèvement du rein sera nécessaire jusqu'à la fin de la vie. La première année et demie, l’organe restant s’adapte aux nouvelles conditions: il doit supporter une double charge. Pendant ce temps, la taille du rein augmentera légèrement (hypertrophie du vicaire).

Pendant cette période, il est nécessaire de ne pas surcharger le rein, afin de prévenir l’hyperfiltration et le développement d’une insuffisance rénale chronique.

Il est important de surveiller le niveau de créatinine et d'urée dans le sang, la pression artérielle. La principale recommandation est la restriction en sel. De même, évitez de surcharger le régime alimentaire avec des aliments protéinés et de grandes quantités de liquides.

Le patient doit adhérer aux mêmes principes d'alimentation saine, à l'exception des additifs nocifs et des aliments riches en sel (conserves, viandes fumées, saucisses). Les aliments avec une grande quantité d'assaisonnements, d'extraits, de restauration rapide et de café noir ne sont pas recommandés.

En vertu de la prohibition absolue est l'alcool.

Les aliments sont préparés à la maison à partir de produits frais et non de produits semi-finis. Il est recommandé de saler les plats à un taux ne dépassant pas 5 g par jour (cuillère à café sans couvercle).

Le régime alimentaire comprend principalement des aliments à base de légumes (fruits, légumes). Ils peuvent être consommés en quantité suffisante et sous toutes les formes: frais, cuits au four, en sauce, sous forme de confiture. Le caviar de légumes est très bon. Les salades au lieu de sel sont assaisonnées avec du jus de citron, les légumes sont ajoutés pour le goût.

Les produits à base de protéines sont utilisés à un taux ne dépassant pas 80 grammes de protéines pures par jour. De préférence de la viande maigre, du poisson (plus léger que la viande, mieux absorbé). Les œufs ne peuvent pas être consommés plus de 1-2 par jour. Yaourt autorisé, fromage cottage, crème sure. Fromage en cocotte, soufflé.

En cas de dysfonctionnement, la quantité de protéines est réduite à 0,5-0,3 g / kg de poids corporel.

Régime d'alcool à un rein

Il est important de maintenir l'équilibre hydrique: il devrait être suffisant pour le fonctionnement normal de tous les systèmes et, en même temps, l'excès peut exercer une pression sur le rein restant. Limiter le volume à 1 litre ne s'applique qu'au début de la période postopératoire (la première semaine après la néphrectomie).

À l'avenir, la quantité quotidienne optimale de liquide est de 2 litres. Vous pouvez boire de l'eau pure, des tisanes, du thé vert faible ou du thé noir au lait, des compotes, une infusion de dogrose, des jus dilués dans de l'eau.

Pendant longtemps, on a estimé que les patients subissant une néphrectomie ne devraient pas utiliser d'eau minérale pour prévenir la formation de calculs rénaux. Mais les observations ont montré que l’utilisation d’eau peu minéralisée (avec une concentration en sel de 1 à 3 g / l) peut améliorer l’urodynamique et l’état fonctionnel du rein.

Conclusion

La nutrition est très importante à la fois au stade de la préparation de l'opération et après celle-ci. La personne se rend compte qu'un rein restant fonctionnant normalement est une garantie de sa longue vie. Et si le succès de l'opération dépend en grande partie des médecins, la rééducation ultérieure dépend principalement du patient lui-même.

  • Il est nécessaire de prendre chaque jour une quantité suffisante d’eau (2-3 litres) avec d’autres liquides.
  • Le lait peut être consommé sous forme diluée.
  • Limitez les protéines animales, telles que la viande rouge, le poisson et la volaille.
  • Une combinaison de tomates et de légumes à feuilles vertes doit être évitée.
  • Les tomates ne doivent pas être consommées crues.
  • Les boissons contenant de la caféine, telles que le café et le cacao, devraient être limitées.
  • Il est nécessaire d'observer un modèle de repas fractionnaire.
  • Les produits générateurs de gaz tels que le chou, le chou-fleur, les haricots entiers et les pommes de terre devraient être limités.
  • L'apport en sodium recommandé dans la gamme de 1500-2300 mg. par jour Ce sera utile pour la pression artérielle et la santé cardiaque.

Les restrictions dans le régime alimentaire après une chirurgie du rein ne sont pas aussi strictes qu'il n'y parait à première vue. Le principe de base est l'observance des lois de la saine alimentation, que tout le monde connaît théoriquement, mais qui remplissent pratiquement leur minorité. Le diagnostic de cancer rétablit généralement toutes les priorités et valeurs à leur place.

Régime après résection rénale pour cancer

Bon moment de la journée! Je m'appelle Khalisat Suleymanova - je suis phytothérapeute. Quand j'avais 28 ans, je me suis guéri du cancer de l'utérus avec des herbes (pour en savoir plus sur mon expérience de rétablissement et sur la raison pour laquelle je suis devenu phytothérapeute ici: Mon histoire). Avant de pouvoir être traité selon les méthodes nationales décrites sur Internet, veuillez consulter un spécialiste et votre médecin! Cela vous fera économiser temps et argent, car les maladies sont différentes, les herbes et les méthodes de traitement sont différentes, et il existe toujours des comorbidités, des contre-indications, des complications, etc. Il n'y a rien à ajouter pour le moment, mais si vous avez besoin d'aide pour choisir des herbes et des méthodes de traitement, vous pouvez me trouver ici par contacts:

Téléphone: 8 918 843 47 72

Mail: [email protected]

Le régime alimentaire destiné au cancer du rein après son retrait vise à éliminer les produits métaboliques et les toxines. Principalement dans la pathologie de cet organe, le métabolisme naturel des protéines, des graisses et des glucides est endommagé. L'appétit disparaît, ce qui aggrave encore le corps endommagé, déjà faible.

Nutrition pour le cancer du rein

Au cours du régime alimentaire devraient être consommés beaucoup de protéines, lipides, vitamines et glucides pour les besoins énergétiques d'un corps affaibli. Un point important est considéré comme un mode de vie sain. Avec une nutrition adéquate, le patient sera plus facile à gérer avec la maladie. Pour améliorer l'immunité, l'immunothérapie est en cours de développement.

Les repas doivent être fréquents, utilisez seulement de petites portions. Un régime alimentaire pour le cancer du rein lors d'une immunothérapie ne fournit que des aliments sains. Marcher en plein air est également un assouplissement du corps malade.

Tous les aliments consommés doivent être bouillis ou cuits à la vapeur. Certains produits doivent être exclus:

  • salinité et nourriture en conserve;
  • plats cuisinés et sucreries;
  • thé et café;
  • boissons gazeuses;
  • alcool et légumineuses;
  • bouillons de champignons et de poisson.

L'eau devrait être consommée jusqu'à un litre par jour. En premier lieu du liquide devrait être une décoction de jus de rose sauvage ou de jus naturels. Le thé vert est un bon purifiant des toxines du corps.

La nutrition pour le cancer du rein 3 degrés exclut:

Il est nécessaire d'augmenter la quantité de glucides et de graisses pour le renouvellement de l'énergie. La suralimentation est interdite - cela conduit à une détérioration de l'état général du corps. Si vous ressentez un malaise ou une détérioration de l'état de santé, informez-en votre médecin pour un examen plus approfondi et l'identification des causes.

Mode d'alimentation

Une attention particulière devrait être accordée au mode de consommation. Tous les aliments consommés doivent être frais et de haute qualité. Par conséquent, lors de l'achat de produits, vous devez faire attention aux dates de péremption. Les plats de poisson et de viande ne doivent être consommés que sous forme bouillie et cuite au four. En outre, les graisses animales ne doivent pas dépasser 70 grammes par jour et, si nécessaire, peuvent être réduites à 30 grammes.

L'utilisation d'aliments faciles à digérer, tels que les casseroles, les soufflés, est considérée comme très utile. Il est également recommandé de manger du fromage cottage, de la crème sure, des œufs et de la viande. Les fruits et les légumes sont nécessaires à l'absorption complète des enzymes bénéfiques. Pour décorer, les médecins conseillent de manger des flocons d'avoine.

Si toutes les règles sont suivies, la santé du patient est améliorée de manière significative. Certains produits sont capables de suspendre la croissance d’une tumeur maligne. Il existe une liste de méthodes populaires dans la lutte contre le cancer. Avec de telles méthodes de traitement, il est particulièrement utile de se soigner soi-même. Avant d'appliquer les méthodes traditionnelles de traitement, vous devez contacter votre médecin. Il existe un certain nombre de contre-indications et de possibilités d’intoxication de certains ingrédients faisant partie des remèdes populaires. Afin de ne pas aggraver l'état de santé ne peut pas être traité négligemment à votre corps.

Nutrition après le cancer

Un régime alimentaire spécial après résection pour le cancer du rein diffère des limitations présentées. En outre, il convient de réduire le dosage de consommation: plats à base de viande, légumineuses, produits laitiers. Calories quotidiennes autorisées dans la gamme de 3000 kcal. Vous ne pouvez pas manger des aliments frits, épicés et gras. Tous les types de pain doivent être exclus du régime. Les bouillons gras sont également contre-indiqués après le retrait du cancer du rein. L'eau potable doit être régulière et à petites doses.

La demande maximale en liquide est autorisée jusqu'à un litre et demi par jour. De bonbons tout devrait être abandonné. Il n'est pas permis de boire des boissons gazeuses. Certains légumes doivent également être exclus des légumes: oignons, ail, radis.

Les diurétiques sont la décoction de melon d'eau et d'églantier, ce qui est très bon pour éliminer les toxines. Dans une petite quantité, vous pouvez manger du yaourt, du kéfir ou du ryazhenka. Il est conseillé de manger une petite quantité de laitue 20 minutes avant de prendre la ration principale. La nourriture devrait être variée. Devrait être alterné la consommation de protéines et de glucides. Lors d'un régime pour la résection d'un cancer du rein, il est permis de manger des pains diététiques.

Plus D'Articles Sur Les Reins