Principal Prostatite

Épithélium élevé dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie?

Les analyses d'urine sont une procédure obligatoire afin de déterminer l'état général du corps et la présence de maladies. L’un des indicateurs de cette analyse est l’épithélium.

C'est une couche de cellules qui tapisse la surface de la peau, les muqueuses des organes et systèmes internes. L'épithélium a ses propres caractéristiques et structure.

Dans l'urine de chaque personne, ces cellules sont présentes, elles y pénètrent par l'urètre. Une forte augmentation de cet indicateur peut indiquer la présence d’une infection dans le corps. En soi, cet élément ne contient pratiquement aucune information, mais en combinaison avec d'autres indicateurs, il peut être le signe de processus inflammatoires se déroulant dans le corps. Qu'est-ce que cela signifie, nous allons regarder ci-dessous.

Classification

En plus de la quantité, le type d'épithélium excrété avec l'urine est déterminé dans le cadre de l'analyse générale de l'urine. La microscopie révèle trois types de cellules épithéliales dans ce fluide biologique.

  1. Épithélium plat - tapisse l'urètre - leur nombre augmente avec l'inflammation de l'urètre (urétrite).
  2. L'épithélium de transition recouvre principalement les parois de la vessie, ainsi que les uretères, les canaux de la prostate, le pelvis rénal. En plus des cellules de l'épithélium squameux, ce type d'éléments formés se retrouve dans l'urine en une seule quantité. Une forte augmentation du nombre de ce type d'épithélium parle de cystite, pyélonéphrite, prostatite, urolithiase. Outre les maladies, le nombre de ces cellules dans l'urine peut être influencé par plusieurs autres facteurs.
  3. L'épithélium rénal - tapissant les tubules rénaux - ne devrait absolument pas être détecté dans l'urine d'une personne en bonne santé. La présence du type de cellules épithéliales présenté pour les enfants de moins de 1 mois en une quantité de 1 à 10 pièces est autorisée. La détection de cellules rénales dans l'urine humaine indique que le parenchyme rénal a été endommagé.).

La détermination des cellules épithéliales dans l'urine nécessite une précision particulière de la part du technicien de laboratoire - même si le nombre semble normal à première vue, il est nécessaire de déterminer correctement le type de cellules - le diagnostic et l'évaluation de la gravité de la condition humaine en dépendent.

Le taux d'épithélium dans l'urine

Chez les femmes et les hommes, les cellules épithéliales sont toujours présentes dans l'analyse. Ils y arrivent, en exfoliant de la membrane muqueuse des voies urinaires. Selon l’origine, l’épithélium transitoire (vessie), l’épithélium plat (appareil urinaire inférieur) et rénal (rein) sont isolés. L'augmentation du nombre de cellules épithéliales dans les sédiments urinaires est le signe de maladies inflammatoires et d'empoisonnement par les sels de métaux lourds.

Le taux d'épithélium dans l'urine:

  • enfants 0-1 / négatif;
  • chez les hommes et les femmes 0-1-2-3 en vue.

La quantité d'épithélium trouvée dans l'urine dépend de la présence éventuelle d'une pathologie dans le corps. Un indicateur d'au plus 3 unités signifie qu'une personne est en parfaite santé. Si les cellules épithéliales sont plus grandes, l'inflammation de l'urètre est pré-diagnostiquée, ce qui est assez souvent observé chez les hommes.

La maladie est causée par des virus et des bactéries. Chez les femmes, un tel nombre de cellules épithéliales ne signifie pas toujours la présence de la maladie. Souvent ré-analyse: il se peut que le patient ait mal collecté l'urine.

Comment passer l'analyse?

Souvent, les cellules épithéliales squameuses sont détectées dans l'urine à la suite d'une préparation inadéquate pour l'analyse.

  1. Pour transférer le récipient contenant l'urine au laboratoire, il faut attendre 1 à 2 heures après la miction.
  2. Lorsque la menstruation est préférable, évitez de prendre l'analyse.
  3. La collecte d'urine s'effectue uniquement dans un récipient propre (de préférence stérilisé), avec une quantité suffisante d'urine - 100 ml.

La règle de base à suivre est de procéder à des procédures hygiéniques des organes génitaux externes avant de recueillir l'urine.

Causes d'augmentation d'épithélium plat dans l'urine

Si des cellules de l'épithélium squameux sont détectées dans l'urine au-dessus de la norme, cela signifie un processus inflammatoire. Voici les maladies diagnostiquées chez l'adulte, si l'analyse indique des taux élevés:

  1. Caractère de la drogue de la néphropathie. Les changements structurels et fonctionnels dans les reins, se développant sur le fond de la thérapie pharmacologique.
  2. La néphropathie (une maladie rénale dont le fonctionnement est altéré) est de nature démétabolique. La maladie associée à des troubles structurels et fonctionnels des reins, se développant sur le fond de désordres métaboliques, accompagnée de cristallurie.
  3. Cystite - inflammation de la vessie causée par une infection urinaire.
  4. Autres urétrites d'étiologies diverses, par exemple, prostatite (chez l'homme).

Si la valeur est augmentée chez les femmes, cela ne signifie pas toujours la présence d'une maladie grave (une des précédentes), alors que pour un homme, cela constitue un signal d'alarme pour sa santé.

Épithélium rénal dans l'urine: causes

Si une augmentation de la concentration d'épithélium rénal dans l'urine est constatée, cela indique la survenue de maladies rénales dans le corps, par exemple une atteinte du parenchyme rénal, car l'épithélium rénal forme la surface des tubules des reins. La cause de l'inflammation est l'intoxication, les infections, la pyélonéphrite, l'insuffisance circulatoire, la glomérulonéphrite.

Si un patient a subi une transplantation rénale et que, au bout de trois jours, le résultat de l'analyse montre la présence d'une variété rénale et que son contenu est supérieur ou égal à 15 dans le champ de vision, ce fait indique la possibilité d'un rejet d'allogreffe.

Épithélium transitoire dans l'urine: causes

L'épithélium de transition recouvre le bassin, les uretères, la vessie, les principaux conduits de la prostate et de la partie supérieure de l'urètre. Les cellules de l'épithélium de transition dans l'urine de personnes en bonne santé se trouvent en une seule quantité.

Une augmentation du nombre de cellules épithéliales de transition peut être observée en cas de cystite, de pyélonéphrite et de calculs rénaux. Les normes de l'épithélium de transition n'ont pas de divisions en fonction de l'âge et du sexe. La quantité maximale pour une personne en bonne santé ne dépasse pas 3 cellules dans l'urine.

Cellules épithéliales dans l'urine. Qu'est ce que cela signifie?

Les cellules épithéliales tapissent les revêtements de nombreuses structures anatomiques, notamment la peau, les vaisseaux sanguins, les organes et les voies urinaires. Une augmentation du volume des cellules épithéliales dans l'urine humaine peut indiquer des problèmes de santé.

Dans l'urine normale, une petite quantité de cellules épithéliales sera contenue. L'analyse d'urine de l'épithélium aide à déterminer s'il y a des infections dans le corps, une maladie rénale ou d'autres conditions médicales.

Dans cet article, nous expliquerons comment et pourquoi l'analyse d'urine est effectuée sur des cellules épithéliales. Nous discuterons également de la signification des résultats de l'analyse et des conditions pouvant causer une augmentation de la quantité d'épithélium dans l'urine.

Que sont les cellules épithéliales?

Des niveaux élevés de cellules épithéliales dans l'urine peuvent indiquer des infections ou d'autres conditions médicales.

Les cellules épithéliales sont des cellules qui recouvrent la surface de diverses structures du corps et servent de barrière protectrice. Ils ne permettent pas aux virus d'entrer dans le corps.

Les cellules épithéliales sont présentes sur la peau humaine, mais également à la surface du tube digestif, des organes internes et des vaisseaux sanguins.

Il est normal que certaines cellules épithéliales soient contenues dans l'urine. Cependant, trop d'entre eux peuvent indiquer la présence de conditions médicales cachées.

Dans l’urine, l’un des trois types d’épithélium peut être détecté.

  • Épithélium cubique monocouche. Ce type est également appelé épithélium tubulaire rénal ou épithélium rénal. Sa teneur élevée en urine peut indiquer un trouble rénal.
  • Épithélium plat. Ce sont des cellules épithéliales plus grosses qui pénètrent dans l'urine par le vagin et l'urètre. Ce type d'épithélium est le plus commun dans l'urine des femmes.
  • Épithélium de transition. Ce type d'épithélium est situé entre l'urètre et le pelvis rénal. De telles cellules se trouvent dans l'urine d'hommes âgés. Les médecins les appellent également cellules de la vessie.

Analyse d'urine des cellules épithéliales

L'analyse de la présence de cellules épithéliales fait partie d'un test urinaire standard dans lequel les médecins examinent la présence de diverses substances dans l'urine humaine.

Le médecin peut également recommander cet examen si une personne qui se présente à l'hôpital présente des symptômes d'infections des voies urinaires ou de troubles rénaux. Ces symptômes peuvent inclure les suivants:

En outre, le médecin peut prescrire une étude sur l'épithélium si une analyse visuelle ou chimique de l'urine a montré que le niveau de cellules épithéliales qu'il contient peut être augmenté.

Avant l'analyse, le médecin donnera au patient un récipient à urine et lui expliquera comment prélever l'échantillon.

Dans la plupart des cas, les patients emportent un récipient avec une serviette et sont envoyés aux toilettes. La serviette est utilisée pour nettoyer les organes génitaux externes avant d'uriner dans un récipient stérile. Une personne crée une pression non forte de l'urine et au milieu du processus de miction remplit un récipient dessous. Au cours de cette procédure, il est important de ne pas toucher l’intérieur du récipient ni l’urine avec les mains ou les organes génitaux.

Après la procédure, l'échantillon d'urine est envoyé au laboratoire, où il est analysé pour déterminer le contenu de diverses substances.

Les résultats de l'analyse de l'urine sur l'épithélium

Selon les résultats de l'analyse d'urine pour les cellules épithéliales, il peut y en avoir peu, modéré ou multiple.

S'il n'y a pas assez de cellules, cela signifie que l'analyse n'a révélé aucun problème dans le système urinaire. Avec un contenu modéré d'épithélium dans l'urine, ainsi que s'il y a de nombreuses cellules, le patient peut avoir des problèmes de santé.

Lorsqu'une personne ne présente aucun autre symptôme pouvant indiquer clairement certaines conditions médicales, le médecin peut recommander d'autres procédures de diagnostic.

Dans la prochaine partie de l'article, nous parlerons de maladies pouvant être associées à une forte concentration de cellules épithéliales dans l'urine.

Quels problèmes peuvent augmenter le contenu des cellules épithéliales dans l'urine?

Un taux élevé de cellules épithéliales dans l'urine peut indiquer l'un des états pathologiques suivants.

Infections des voies urinaires

Il existe trois types d'infections des voies urinaires (UTI). Chacun de ces types affecte différentes structures du système urinaire.

  • La cystite Ce type d'UTI est affecté par la vessie.
  • Urethrite. Ce type d’UTI est affecté par l’urètre.
  • Infection rénale. Ce type d’infection urinaire est affecté par les reins.

Les symptômes de l'UTI sont les suivants:

  • mictions fréquentes;
  • douleur ou sensation de brûlure en urinant;
  • urine trouble;
  • l'urine avec une odeur désagréable;
  • sang dans l'urine;
  • douleur abdominale basse;
  • se sentir mal;
  • fatigue

Pour le traitement des infections urinaires, les médecins prescrivent généralement des antibiotiques ou des antiviraux.

Infections à levures

La levure est un champignon unicellulaire. Ils sont légèrement représentés dans le vagin de chaque femme.

La modification des niveaux d'hormones ou la prise d'antibiotiques peuvent perturber l'équilibre des bactéries dans le vagin. Parfois, les champignons commencent à se développer plus activement, ce qui entraîne des infections à levures.

Les symptômes d'infections à levures sont les suivants:

  • démangeaisons ou hypersensibilité dans le vagin;
  • douleur ou sensation de brûlure pendant la miction;
  • douleur pendant l'activité sexuelle (dyspareunie);
  • écoulement blanc épais ou grumeleux.

Le traitement des infections à levures implique généralement la prise d'antifongiques sous forme de comprimés, de crèmes ou de suppositoires.

Maladie rénale

L'exercice régulier aide les gens à gérer les symptômes de la maladie rénale.

Les maladies rénales sont des conditions médicales à long terme dans lesquelles les reins ne fonctionnent pas comme ils le devraient.

La probabilité de développer une maladie rénale augmente avec l'âge. Les autres facteurs de risque sont les suivants:

  • calculs rénaux;
  • système immunitaire affaibli;
  • le diabète;
  • hypertension artérielle;
  • antécédents familiaux de maladie rénale;
  • hypertrophie de la prostate.

Les maladies rénales ne peuvent pas être guéries, mais certaines méthodes thérapeutiques aident les gens à gérer leurs symptômes. Ces méthodes incluent:

  • suivre un régime alimentaire sain;
  • exercice régulier;
  • consommation d'alcool limitée;
  • cesser de fumer;
  • prendre des médicaments pour contrôler la pression artérielle et le cholestérol;
  • dialyse rénale;
  • transplantation rénale.

Maladie du foie

Il existe plusieurs types de maladies du foie. Ceux-ci incluent les suivants:

  • maladie alcoolique du foie;
  • stéatose hépatique ou hépatite grasse sans alcool;
  • l'hépatite;
  • l'hémochromatose;
  • cirrhose biliaire primitive (CBP).

Les symptômes de la maladie du foie sont les suivants:

  • fatigue excessive et faiblesse;
  • perte d'appétit;
  • diminution du désir sexuel;
  • jaunisse.

Le traitement de la maladie du foie dépend de la cause du problème. Si la maladie est causée par une consommation excessive d'alcool, le médecin aidera le patient à trouver de l'aide pour soulager sa dépendance.

Cancer de la vessie

Le cancer de la vessie se caractérise par le développement de tissus anormaux dans la membrane muqueuse de la vessie. C'est l'un des types de cancer les plus répandus chez les hommes.

Le cancer de la vessie peut entraîner une augmentation du nombre de cellules épithéliales dans l'urine. Cependant, il est important de rappeler que le cancer ne peut être diagnostiqué que sur la base de ce symptôme.

Les autres symptômes du cancer de la vessie sont les suivants:

  • traînées de sang dans l'urine pouvant la faire brunir;
  • mictions fréquentes;
  • envie soudaine d'uriner;
  • sensation de brûlure pendant la miction;
  • douleur pelvienne;
  • douleur osseuse;
  • perte de poids inattendue;
  • gonflement dans les jambes.

Il existe un certain nombre de traitements chirurgicaux et non chirurgicaux pour le cancer de la vessie. Une équipe de professionnels de la santé aidera le patient à déterminer le plan thérapeutique optimal.

Facteurs de risque

La probabilité que de grandes quantités de cellules épithéliales dans l'urine augmente est associée au facteur de risque suivant:

  • calculs rénaux;
  • le diabète;
  • hypertension artérielle;
  • antécédents familiaux de maladie rénale;
  • hypertrophie de la prostate;
  • infections fréquentes des voies urinaires;
  • système immunitaire déprimé.

Les femmes enceintes ont également un risque accru de trouver un grand nombre de cellules épithéliales dans l'urine.

Des indicateurs similaires sont typiques pour les Hispaniques, les Africains, les Amérindiens et les Asiatiques.

Traitement

Le traitement avec une forte teneur en cellules épithéliales dans l'urine dépend de la cause du symptôme.

La grande majorité des infections sont causées par des infections des voies urinaires, traitées avec des antibiotiques et des antiviraux.

Le traitement de l'insuffisance rénale comprend un large éventail de stratégies thérapeutiques. Dans certaines conditions, les médecins recommandent de changer votre mode de vie, c'est-à-dire de perdre du poids, d'effectuer des exercices réguliers et de manger des aliments sains.

Prévention

Un bon équilibre hydrique aide à prévenir les affections médicales responsables des cellules épithéliales dans l'urine.

Un équilibre hydrique sain est essentiel pour la prévention des affections qui provoquent un taux élevé de cellules épithéliales dans l'urine. Idéalement, une personne doit boire plusieurs verres d'eau par jour.

Beaucoup de gens croient que le jus de canneberge contribue à la santé des reins, raison pour laquelle il est souvent utilisé comme remède à la maison pour les infections urinaires. Une étude brésilienne, dont les résultats ont été publiés en 2013, a conclu qu'il n'y avait aucune preuve des avantages du jus de canneberge dans le traitement des infections des voies urinaires. Néanmoins, de nombreux médecins autorisent leurs patients à boire ce jus, car celui-ci est associé à des risques minimes.

Conclusions

Une augmentation du niveau de cellules épithéliales dans l'urine indique souvent une infection mineure, telle qu'une infection urinaire ou une infection à levures.

Si une personne observe les symptômes désagréables des troubles du système urinaire, elle devrait se rendre à l’hôpital pour faire un test d’urine avant de poser un diagnostic correct.

Plus tôt la cause du trouble est identifiée, plus vite le médecin commencera à éliminer les symptômes.

Ce qui indique une teneur élevée en épithélium dans les urines

Lors de l'analyse d'un biomatériau tel que l'urine, vous pouvez poser un diagnostic avec une précision absolue. L'un des indicateurs importants est le nombre d'épithélium. Il peut être de plusieurs types et, en fonction de ce qui a été détecté dans l’urine, les médecins peuvent parler de la présence d’une maladie particulière.

Types d'épithélium dans le corps humain

C'est une couche spéciale qui recouvre les muqueuses, les parties internes des organes et des glandes. Les organes du système urogénital sont également recouverts d'une couche épithéliale. Lors du passage de l'urine dans les voies urinaires, il peut s'écailler. Par conséquent, lors de l'analyse de l'urine au microscope, les techniciens de laboratoire en trouvent les traces.

Il est important de noter que des traces d'épithélium doivent nécessairement être présentes dans le biomatériau humain, mais que leurs indicateurs ne peuvent pas dépasser la norme. Il peut être de plusieurs types:

  1. Plat - a une forme légèrement aplatie, le noyau de ces cellules est de taille très réduite, il est normalement présent chez les femmes et les enfants. Lorsque la norme est dépassée, les médecins parlent de l'apparition d'une maladie infectieuse dans les organes du système urinaire. Dans certains cas, une teneur élevée en cellules épithéliales plates est observée si le patient a collecté le biomatériau de manière incorrecte (n’a pas respecté les règles de l’hygiène personnelle ou n’a pas jeté la première portion d’urine).
  2. Cylindrique (de transition) - sous leur forme ressemblant à une poire ou à un cercle, un gros noyau est situé au centre, ce type de couche épithéliale doit être présent en une quantité ne dépassant pas une cellule. L'excès de cet indicateur indique la présence d'une infection dans l'urètre.
  3. Rénal - a une forme ronde, située au centre du noyau et du cytoplasme. Ils sont plus gros que les leucocytes, ce type de couche épithéliale chez une personne en bonne santé ne devrait pas être présent lors de l'examen microbiologique de l'urine. L'exception concerne les nourrissons le premier jour après la naissance, jusqu'à 10 de ces cellules peuvent être détectées dans leur urine. Un écart par rapport aux valeurs normales indique une lésion du parenchyme des reins.

Le taux d'épithélium dans l'urine chez l'adulte et l'enfant

L'épithélium squameux est normal dans une faible quantité autorisée chez les femmes et les enfants (principalement les filles). Leur nombre ne doit pas dépasser 10 cellules. Chez les hommes, l'épithélium plat dans l'urine est absent. S'il a été identifié lors de l'analyse, nous pouvons parler du développement de la pathologie.

La norme de l'épithélium cylindrique est de 3 cellules. Cet indicateur est le même pour les hommes, les femmes et les enfants.

Chez une personne en bonne santé, l'épithélium rénal doit être absent de l'urine. Les enfants du premier mois de la vie sont la seule exception. Pour eux, cet indicateur se situe dans une fourchette de 10 cellules.

Il convient de noter que pendant la grossesse, les taux de ces indicateurs sont beaucoup plus bas: l'épithélium malpighien doit être présent en une quantité d'au plus 5 cellules, le nombre de cellules cylindriques - pas plus de 1, la fonction rénale est totalement absente.

Causes et symptômes de l'augmentation de l'épithélium chez les hommes, les femmes et les enfants

En fait, l'augmentation du contenu en cellules épithéliales dans l'urine humaine s'explique par des processus inflammatoires et infectieux. Considérons la pathologie en fonction de l'excès de cellules normales chez les représentants des différents sexes.

Augmentation de l'épithélium chez les femmes

En règle générale, dans la moitié féminine de la population, dans la plupart des cas, un taux élevé de cellules épithéliales plates est enregistré. Cela est dû à la localisation anatomique de l'urètre: il est très proche de l'anus et devient donc facilement accessible pour la pénétration de micro-organismes infectieux.

Très souvent, cet indicateur augmente chez les femmes enceintes. Cela est dû à une forte charge sur les reins et à une immunité affaiblie pendant la grossesse. Les maladies les plus courantes sont:

  1. La cystite est une maladie caractérisée par une inflammation des muqueuses des parois de la vessie. Les principaux symptômes sont:
    • douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen et lors de la miction;
    • les appels aux toilettes sont très fréquents; changer la couleur de l'urine;
    • l'état général empire.

En règle générale, si la cystite ne fonctionne pas, son traitement prend environ 2-3 semaines. À l'avenir, il est recommandé de surveiller votre santé afin de ne pas provoquer de rechute.

  • Augmentation du nombre d'épithélium cylindrique (de transition) - caractérisée par le développement de la néphropathie, dans laquelle la capacité de filtration dans les reins est altérée. Au début, la maladie ne montre aucun symptôme. Avec une multiplication supplémentaire de l'infection, le patient peut présenter des signes tels qu'une douleur intense dans la région lombaire; mousse d'urine; augmentation de la pression rénale; gonflement des membres.
  • Augmentation de l'épithélium chez l'homme

    Dans la moitié masculine de la population, une augmentation du nombre de cellules épithéliales dans l'urine est due à des processus inflammatoires dans l'urètre ou après un massage de la prostate. Il est à noter que l'augmentation de cet indicateur chez les hommes est très rare. Parmi les maladies causées par une augmentation de l'épithélium, il convient de souligner:

    1. L'uréthrite est une maladie inflammatoire qui affecte l'urètre. Les symptômes les plus importants sont les suivants: douleur pendant la miction, gonflement de la tête du pénis. Si vous ne commencez pas un traitement en temps voulu, des pertes purulentes peuvent apparaître et des complications telles que la prostatite.
    2. Prostatite - processus inflammatoires dans la prostate, qui sont des complications d'urétrite non traitée. Peut être sous forme aiguë et chronique. Les principaux symptômes: douleur à l'aine et lors d'une visite aux toilettes, augmentation de la température corporelle, sensation de plénitude constante de la vessie. Lorsque l'état du patient se détériore, il devient difficile d'aller aux toilettes.
    3. Pierres, formations de polypes et de tumeurs, hépatite virale - ces maladies peuvent être provoquées par l'utilisation prolongée de certains médicaments ou par une infection du corps du patient.

    Augmentation du contenu épithélial chez les enfants

    En règle générale, les niveaux légèrement élevés de cellules épithéliales rénales sont considérés comme normaux chez les enfants. Déjà à la fin de la première année de vie, ce chiffre revient à la normale. Chez une personne en bonne santé, ce type de cellule devrait être complètement absent.

    Les enfants ayant une susceptibilité génétique à une augmentation de l'épithélium rénal, les parents prédisposés à ce type de maladies doivent surveiller en permanence la situation pour prévenir les complications. Si l'analyse générale de l'urine a révélé un excès, cela indique alors l'infection du parenchyme des reins, à savoir:

    1. Infection grave chez le patient. Le symptôme le plus important est la fièvre (supérieure à 38,0) et les douleurs abdominales basses lors de la miction.
    2. Rejet d'un organe donneur après une transplantation. Dans ce cas, les fonctions de filtration dans les reins sont perturbées et les processus d'élimination de l'urine se détériorent.

    Cette vidéo décrit les causes de l'épithélium dans l'urine et les maladies qui conduisent à l'apparition d'épithélium plat, transitoire ou rénal.

    Que faire?

    Pour déterminer le niveau de cellules épithéliales, il est nécessaire de faire passer l'urine pour une analyse générale. Après cela, ses résultats sont adressés à l'urologue, au médecin ou au néphrologue local. Si un certain type de cellules est surélevé, ils peuvent prescrire un test sanguin supplémentaire pour les indicateurs biochimiques et généraux, procéder à une échographie des organes abdominaux, des reins et des voies urinaires.

    Très souvent, les femmes peuvent modifier ce chiffre en période de déséquilibre hormonal. C'est pourquoi, sous forme d'études supplémentaires, le don de sang pour les taux d'hormones est prescrit.

    Aux premiers symptômes désagréables sous la forme de douleurs dans l'abdomen ou le bas du dos, une envie fréquente d'uriner, un changement de couleur de l'urine devrait consulter d'urgence un médecin. Après les résultats d'un examen approfondi, le médecin sélectionnera le schéma de traitement approprié. Ne vous soignez pas vous-même, car cela peut entraîner de graves complications.

    Comment se préparer à la livraison de l'urine pour analyse

    Pour obtenir des résultats fiables de l'analyse, il est très important d'assembler et de livrer correctement le biomatériau au laboratoire. Par conséquent, les exigences suivantes sont requises:

    1. À la veille de mettre l'urine pour exclure tous les aliments frits et épicés. Limitez votre consommation d'aliments susceptibles de provoquer une décoloration de l'urine (par exemple, thés forts, betteraves, agrumes, myrtilles).
    2. Si le patient prend des vitamines ou d’autres médicaments, ce processus doit être interrompu pendant un certain temps, car ils peuvent également modifier la couleur de l’urine.
    3. L'urine doit être recueillie immédiatement après le réveil, avant de manger.
    4. La collecte est effectuée dans un récipient stérile à usage unique.
    5. La première et la dernière portion de l'urine doivent être jetées pour empêcher la pénétration d'inclusions étrangères.
    6. L'hygiène des organes génitaux externes est recommandée avant de collecter l'urine.
    7. Le délai maximal de collecte du biomatériau est de 2 à 3 heures après le réveil.
    8. Le récipient de collecte doit être bien fermé et livré au laboratoire dans les 2 heures suivant la collecte.
    9. Il est interdit de faire l'analyse pendant la menstruation.
    10. Pour collecter l'urine de jeunes enfants, vous pouvez utiliser des urinoirs spéciaux jetables, à partir desquels l'urine est transférée dans un récipient stérile.

    Si vous suivez toutes les recommandations, les valeurs des cellules épithéliales et d'autres indicateurs seront fiables. Si, au cours de l’analyse, l’un des indicateurs est très élevé, le patient est invité à redonner l’urine. En cas de répétition des résultats, les médecins prescriront des diagnostics supplémentaires pour établir un diagnostic précis.

    Le taux d'épithélium dans l'urine des femmes

    L'épithélium est la couche cellulaire supérieure qui recouvre l'intérieur des organes, des muqueuses et de certaines glandes. L'épithélium squameux fait partie intégrante des organes du système génito-urinaire. Et si un niveau accru de cellules épithéliales était trouvé? Cela indique clairement un processus pathologique, que ce soit dans les reins ou dans la vessie.

    Si nous parlons de standards, alors dans l’analyse de l’urine, l’élément épithélial est soit totalement absent, soit son nombre est de trois à quatre unités.

    La surface interne du système urogénital est tapissée de trois types de cellules:

    • plat. Cette couche superficielle est située dans l'uretère inférieur et la vessie;
    • transitoire. Une faible présence (unique) de ces cellules dans l'urine est normale. Dessine l'épithélium de transition des parties supérieures de l'uretère, ainsi que les parois du pelvis rénal. Parfois, le massage de la prostate peut faire apparaître un grand nombre de cellules en transition;
    • épithélium rénal. Ces cellules sont la structure du parenchyme rénal. Normalement, il ne devrait même pas y avoir une seule présence de l'épithélium rénal. Sa présence est un signe de graves dommages aux reins. Chez les enfants du premier mois de la vie, des éléments rénaux normaux peuvent apparaître jusqu'à dix fois dans un même champ de vision.

    Raisons pour élever

    Un taux élevé de cellules épithéliales peut être dû à un processus inflammatoire aigu en cours ou déjà terminé. Considérez les deux raisons principales de ce phénomène:

    • La cystite est un processus inflammatoire de nature infectieuse qui affecte les parois de la vessie.
    • La néphropathie est un nom commun pour les processus pathologiques dans les reins, accompagnés de troubles fonctionnels.

    L'épithélium squameux dans l'urine est élevé chez les femmes en raison du fait qu'il recouvre la surface interne du vagin et du col de l'utérus. Néanmoins, les femmes devraient d’abord éliminer les problèmes gynécologiques. Si nous parlons des représentants du sexe fort, nous ne devrions pas oublier que l'épithélium squameux recouvre la prostate, de nombreuses cellules épithéliales peuvent donc être un signe de prostatite.

    Cystite en tant que raison pour élever

    Comme mentionné précédemment, l'épithélium squameux tapisse la surface interne de la vessie. Par conséquent, en cas de processus inflammatoires, il est excrété et excrété dans les urines.

    L'analyse différentielle avec d'autres pathologies est effectuée par un médecin qualifié. Néanmoins, les manifestations cliniques de la maladie sont assez spécifiques et il est difficile de les confondre: douleur et sensation de brûlure pendant la miction, fréquente fausse envie d’uriner. L'urine devient concentrée, voire brune, trouble. Les patients remarquent des douleurs dans le bas de l'abdomen, ainsi qu'une augmentation de la température corporelle. Outre le nombre accru de cellules épithéliales, l'analyse générale de l'urine révèle un taux élevé de leucocytes, qui couvrent parfois tout le champ de vision.

    La néphropathie comme raison d'augmenter

    La base de la néphropathie réside dans le fait que le premier est une altération de la capacité de filtration des reins. Ensuite, les processus inflammatoires se développent et s'intensifient progressivement, jusqu'à une perte partielle, voire totale, de la capacité fonctionnelle des reins.

    Si nous parlons des manifestations cliniques du processus pathologique, le patient risque de ne pas se plaindre. Dans l'urine peut être détecté une protéine. Ensuite, le tableau clinique commencera à apparaître progressivement: douleur dans le dos, gonflement des membres supérieurs et inférieurs, urine mousseuse, hypertension artérielle.

    L'abus d'analgésiques du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens peut entraîner le fait que le rein perd progressivement son activité fonctionnelle. La néphropathie analgésique est une maladie plutôt rare. Comme le disent les scientifiques, pour développer cette pathologie, il faut prendre trois comprimés par jour pendant trois ans. En plus de l'épithélium squameux, des protéines, des érythrocytes et des leucocytes peuvent également être présents dans l'analyse des urines.

    En général, l'épithélium squameux lui-même et même son niveau élevé ne constituent pas le seul critère de diagnostic. Il informe le médecin de la nécessité d'un examen diagnostique plus détaillé et approfondi. Seul un spécialiste expérimenté peut évaluer la totalité des données et attribuer le traitement approprié.

    Le taux d'épithélium plat dans l'urine est le suivant:

    • les hommes sont complètement absents;
    • chez les femmes et les filles de moins de dix ans en vue;
    • chez les nouveau-nés - jusqu'à dix.

    Règles de collecte d'urine

    Ainsi, une préparation inappropriée pour la livraison de l'urine peut être l'une des raisons de l'augmentation de l'épithélium plat. Pour éviter cela, vous devez suivre des directives simples, à savoir:

    • avant de recueillir l'urine, doit être lavé;
    • la partie centrale de l'urine est la partie la plus importante de la valeur diagnostique;
    • il faut recueillir environ cent millilitres d'urine;
    • l'échantillon doit être livré au laboratoire dans les deux heures;
    • pendant la menstruation ne peut pas uriner;
    • le récipient pour la collecte de l'urine doit être propre, il est préférable d'acheter un pot stérile dans la chaîne de la pharmacie.

    Conseils aux personnes ayant constaté une augmentation de l'épithélium plat

    Si l'analyse d'urine indique que vous avez un grand nombre de cellules épithéliales, ne paniquez pas, suivez les instructions ci-dessous:

    • cela peut être un indicateur d'uréthrite, mais pour établir un diagnostic précis, un examen supplémentaire doit être effectué.
    • la raison peut être un déséquilibre hormonal. Affaiblissement de l'immunité, violation du cycle menstruel - tout cela peut déclencher l'apparition d'éléments épithéliaux en grande quantité;
    • afin de prévenir les maladies du système urinaire, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire et l'exercice. Lors de l’exacerbation de maladies, il est extrêmement important de respecter les exigences alimentaires prescrites par l’urologue;
    • si les cellules couvrent tout le champ de vision chez les enfants, on peut alors suspecter une pathologie héréditaire. Dans ce cas, ce niveau d'épithélium sera présent tout au long de la vie;
    • régulièrement uriner pour détecter les éléments pathologiques.

    Épithélium plat et grossesse

    La grossesse est une période agréable dans la vie de chaque femme. Cependant, il s’agit d’une période passionnante, le corps durant cette période est sujet à divers types de maladies. Les femmes enceintes doivent régulièrement effectuer un test d’urine qui attire l’attention sur la présence de protéines, de globules rouges, de globules blancs et de cellules épithéliales:

    • plat. Jusqu'à cinq cellules sont autorisées.
    • transitoire - contenu unique;
    • rénal - absent.

    Épithélium squameux et les enfants

    Toute modification de l'analyse de l'urine peut être alarmante. Non seulement le nombre de cellules épithéliales, mais également leur type sont pris en compte.

    Si nous parlons de bébés, un grand nombre d'épithélium squameux peuvent normalement être présents dans leurs analyses, ainsi que de transition et de néphropathie. Cela n'est pas considéré comme un problème, car le corps de l'enfant tente de s'adapter aux nouvelles conditions de la vie.

    Trois cellules de type plat dans un champ de vision constituent une variante de la norme pour un enfant.

    Considérez les principales raisons pour lesquelles les indicateurs peuvent augmenter:

    • processus inflammatoires des voies urinaires (urétrite, cystite);
    • inflammation de la vulve;
    • prélèvement incorrect d'échantillons d'urine ou mauvaise hygiène;
    • lésion rénale;
    • pathologie d'approvisionnement en sang;
    • urolithiase;
    • rétention urinaire associée à des situations stressantes ou des problèmes neurologiques;
    • processus purulents;
    • intoxication du corps;
    • reflux de la vessie;
    • médicaments à long terme, qui comme effets secondaires peuvent provoquer des spasmes des voies urinaires et contribuer à la formation de calculs.

    Si un grand nombre d'épithélium squameux a été trouvé lors de l'analyse d'un enfant, les parents devraient être alertés par l'apparition de tels symptômes:

    • augmentation de la température;
    • douleur abdominale ou lombaire;
    • faiblesse, léthargie;
    • humeurs et anxiété;
    • troubles de la miction;
    • régurgitation

    Les principales causes de maladies entraînant une augmentation des cellules épithéliales sont les suivantes:

    • facteur héréditaire;
    • grossesse grave;
    • accouchement difficile;
    • prématurité;
    • malformations;
    • processus infectieux graves;
    • maladies subies à la naissance par une infection à streptocoque ou à staphylocoque.

    Ainsi, l'épithélium squameux fait partie intégrante de notre corps. Une quantité modérée n'est pas un signe de processus pathologiques, mais fait référence à des indicateurs normaux. Pourtant, un niveau élevé de cet élément peut signaler un processus inflammatoire en développement dans le système urinaire. Une collecte appropriée des analyses d'urine aidera à éviter les erreurs liées au décodage de l'analyse.

    Cellules de l'épithélium squameux dans l'urine: taux, causes de l'augmentation et valeur

    Toutes les glandes et membranes muqueuses de divers organes humains recouvrent l'épiderme recouvrant la surface, constitué de différents types de cellules.

    Dans les organes individuels, il est classé en différents types - squameux (plat) ou en divers autres types structuraux de configurations variées caractéristiques de certains organes du corps. La détection de l'épithélium squameux dans l'urine, lors d'un examen de laboratoire général en laboratoire, est très fréquente.

    L’urine d’une personne passant par son propre chemin lave plusieurs vaisseaux et organes qui pénètrent dans le système urinaire. Et la détection d'un seul type de cellule épithéliale, ou de plusieurs, dans son étude aide le médecin à préciser les processus pathologiques.

    Après tout, cela dépend des espèces de cellules épithéliales présentes dans les sédiments urinaires, ce qui déterminera plus avant le diagnostic.

    Les cellules de l'épithélium plat sont recouvertes de la surface de toutes les membranes séreuses des organes internes. Ses cellules sont constituées de certaines sections des tubules rénaux du néphron et des petits canaux excréteurs des glandes. Avec le passage de l'urine à travers le système urétral, il se produit une lixiviation ou une desquamation de particules individuelles du revêtement ou de couches entières qui se déposent dans les sédiments urinaires.

    Causes de l'épithélium à plat dans l'urine

    La présence d'épithélium squameux dans les urines indique presque toujours des réactions inflammatoires dans le corps. Les raisons qui la provoquent peuvent être multiples et sont dues à:

    1. Les effets de virus, de bactéries ou de parasites fongiques qui provoquent des réactions inflammatoires et des dommages à la cavité vésicale.
    2. Processus dysmetaboliques dans les tissus rénaux provoqués par des processus métaboliques altérés conduisant à un dysfonctionnement rénal et au développement d'une diathèse des sels (cristallurie).
    3. La conséquence d'un traitement pharmacologique qui a provoqué des désordres destructeurs et fonctionnels dans les reins.
    4. Étiologie différente de l'urétrite.
    5. Problème urologique masculin causé par des processus inflammatoires dans la prostate.

    Un fait intéressant est que la présence insignifiante d'épithélium épidermoïde cellulaire dans l'urine de la femme et chez l'homme a une interprétation différente des résultats. Dans l’urine de la femme, un tel indicateur est tout à fait normal et, chez l’homme, il est un indicateur certain des problèmes du système urinaire.

    Le taux d'épithélium plat dans l'urine des femmes et des hommes

    Les études d'urine montrent parfois la présence de divers types cellulaires de couverture épithéliale (transitionnelle, rénale ou plate). Ceci est facilité par les caractéristiques distinctives des cellules épithéliales dans divers organes, ce qui permet de déterminer si un diagnostic ou un autre.

    Dans l'étude de l'urine est déterminée comme la classification par espèce des cellules épithéliales et leur ratio quantitatif. Le diagnostic préliminaire repose précisément sur l'espèce du sédiment cellulaire et sa quantité.

    Lorsque le médecin déchiffre l'urine, certains indicateurs réglementaires sont pris en compte. De petits changements dans les paramètres sont acceptables, mais chez une personne en bonne santé, les paramètres doivent respecter certaines normes.

    Le taux d'épithélium dans l'urine:

    • enfants 0-1 / négatif;
    • chez les hommes, 0-1-2-3-4-5 en vue.
    • les femmes 0-1-2 en vue.

    Leur dépassement des normes établies signifie le développement de pathologies négatives dans le corps. Les données de contrôle (comparatives) d'une analyse spécifique aident le médecin à évaluer le taux de développement du processus pathologique et à sélectionner le traitement approprié en temps voulu.

    • Comme la norme de l'épithélium plat dans l'urine chez les hommes est considérée comme trois à cinq cellules en vue, la zone d'étude sous un microscope.
    • Normalement, chez les femmes, les cellules squameuses dans l'urine ne devraient pas être présentes du tout, ou être présentes en une seule manifestation. Si un certain montant est dépassé, une analyse de contrôle est établie pour exclure le facteur de collecte incorrecte de l'urine pour l'étude.

    Cela peut-il être considéré comme une pathologie, ou est-ce la norme, quelle en est la raison?

    Pourquoi l'épithélium squameux est-il élevé chez les femmes?

    L'excès normatif quantitatif d'épithélium squameux dans l'urine de la femme caractérise généralement les pathologies du système urétral. Mais, comme le type de revêtement épithélial squameux est un revêtement vaginal, son apparition dans les sédiments urinaires n’est généralement pas associée à des problèmes urologiques, mais est provoquée par l’excrétion au cours du processus de collecte du matériel à analyser. Ou entrer dans la composition de la boîte d'urine du canal urétral ou de la vessie.

    En raison de la structure anatomique spéciale des systèmes urétral et reproducteur, les femmes sont davantage sujettes à l'apparition de pathologies du revêtement muqueux des structures du tissu rénal et au développement de réactions inflammatoires à l'intérieur de la structure de la paroi de la vessie.

    Les processus de réactions inflammatoires provoquent une exfoliation intense de la muqueuse cellulaire de la membrane muqueuse, ce qui explique la présence d'un grand nombre de cellules épithéliales plates dans l'urine.

    Même avant la découverte de tels signes dans l'urine sont notés:

    • diminuer la miction;
    • sa turbidité et son odeur particulière;
    • douleur dans le bas-ventre;
    • besoin fréquent d'uriner, accompagné de douleur;
    • la présence dans l'urine de petites inclusions de caillots sanguins.

    Ces symptômes peuvent être dus à des infections génitales, du muguet ou de l'urétrite, qui, si vous le souhaitez, peuvent être guéris rapidement. Ou bien la raison peut se cacher dans l'évolution à long terme de la glomérulonéphrite mésangioproliférative, à la suite de laquelle l'accumulation d'immunoglobuline "A" dans les reins se produit. Cela provoque des réactions inflammatoires dans les tissus rénaux et des troubles fonctionnels dans l'organe.

    La maladie évolue lentement et peut ne pas se manifester avant des années, car il n’ya aucun signe au début du développement. Il est détecté uniquement après détection dans des analyses d'inclusions de cellules squameuses, d'érythrocytes et de composés protéiques. Cette pathologie est caractérisée par:

    • urine mousseuse et sombre;
    • membres enflés;
    • l'hypertension;
    • syndrome de douleur dans la zone rénale.

    Traitement prolongé avec des analgésiques - Paracétamol, Ibuprofène, Aspirine conduit à une augmentation de l'épithélium des cellules squameuses dans l'urine de la femme.

    Les conséquences d'un tel traitement sont le développement d'une oligurie (réduction quantitative du nombre de mictions), de douleurs dans la zone rénale, de signes d'intoxication.

    Causes d'augmentation d'épithélium plat chez les femmes enceintes

    C’est l’état de grossesse de la femme en raison du titre accru d’épithélium squameux dans les urines, ce qui est assez caractéristique et ne suscite pas beaucoup d’inquiétude.

    Pendant cette période, le système d'excrétion d'urine fonctionne de manière accrue, les femmes se caractérisant par des mictions fréquentes, contribuant à la desquamation du revêtement épithélial.

    En outre, au cours du processus de grossesse, l’utérus élargi comprime les organes urétraux, ce qui entraîne une modification de leur position anatomique. Par conséquent, les indicateurs cellulaires standard dans les analyses peuvent légèrement différer de ceux de la norme.

    Préoccupation quant à l'excès de présence dans les analyses d'épithélium squameux, car il s'agit d'un signe certain du développement d'uréthrite, de cystite, de pyélonéphrite.

    Les réactions inflammatoires peuvent se propager très rapidement et des mesures appropriées doivent être prises de toute urgence pour protéger le fœtus.

    • Le taux de sédiment autorisé dans l'urine chez la femme enceinte ne doit pas dépasser 5 cellules dans la zone de visibilité. Dans de telles situations, le patient doit être sous la surveillance complète d'un médecin. Un diagnostic précoce aidera à éliminer la cause avec un minimum de "pertes".

    Épithélium squameux élevé chez les enfants

    Les cellules épithéliales dans les analyses d'urine se retrouvent même chez les nourrissons, ce qui peut s'expliquer par les nouvelles conditions de vie, lorsque l'enfant doit s'y adapter, ce qui est considéré comme un phénomène tout à fait permis.

    À mesure que l'enfant grandit, les statistiques changent complètement: elles ne doivent pas dépasser une à trois unités de présence cellulaire dans l'analyse d'urine. L'excès quantitatif signifie les mêmes causes qui sont caractéristiques des adultes - les infections et l'inflammation du système urinaire.

    Afin d'éviter un diagnostic erroné, la collecte de l'urine aux fins de recherche doit être effectuée dans le respect des règles d'hygiène et de stérilisation du récipient contenant le matériel.

    Une forte augmentation dans l'urine de l'épithélium squameux d'un enfant indique des modifications indésirables de son organisme fragile:

    • Le développement de l'inflammation dans le système urinaire, l'urétrite ou la cystite.
    • Réactions inflammatoires dans les organes génitaux.
    • Pathologies rénales et exacerbations de maladies rénales congénitales.
    • À propos des violations de la circulation sanguine dans le système excréteur.
    • Urolithiase et augmentation de l'excrétion urinaire des formations salines.
    • Sur les pathologies neurologiques possibles qui provoquent la rétention d’urine dans la vessie.
    • Sur le cours inverse de l'urine (reflux).
    • Spasme du système urinaire et dépôts de sel résultant d'une pharmacothérapie prolongée.
    • À propos des processus purulents, des intoxications et autres processus d’intoxication.

    Que faut-il faire? - traitement et médicaments

    Dès les premiers signes d'inconfort de la miction, vous devez immédiatement consulter le médecin et passer les tests nécessaires, collectés selon toutes les règles, afin d'éviter la répétition de la procédure et les erreurs de diagnostic. Les méthodes de traitement dépendront des résultats de l’analyse, indicateurs des sédiments urinaires.

    Si une urétrite est détectée, une antibiothérapie par les médicaments Azithromycine, Clarithromycine, Céfazoline ou Céftriaxone est effectuée.

    Des immunostimulants et des vitamines sont prescrits. Pendant toute la durée du traitement (jusqu'à 10 jours), il est recommandé de ne pas consommer d'aliments épicés et frits, de boire abondamment ni de boissons contenant de l'alcool.

    L'urétrite chronique est traitée avec des préparations antiseptiques administrées par gouttelettes dans le canal urétral. La durée du traitement est déterminée en fonction de la gravité du processus et est attribuée individuellement.

    Les réactions inflammatoires de la vessie sont arrêtées par une antibiothérapie - Levoflaksocin, Furadonin, Ofloxacin, Bactrim. Des non-stéroïdes anesthésiques sont ajoutés - médicaments des classes «Canephron», «Fitolysin», «Cystone» ou leurs analogues.

    Si la cause de la pathologie est la néphropathie rénale, il est nécessaire d'exclure de toute urgence les médicaments pris, qui peuvent être impliqués dans la manifestation d'une telle pathologie.

    Le traitement est effectué sous hormonothérapie - triamcinolone, prednisalon, etc. selon un schéma de traitement individuel. La sélection indépendante de drogues et l'auto-traitement ne font que compliquer la situation.

    Épithélium plat dans l'urine: normes et causes d'augmentation

    La présence d'épithélium squameux dans les analyses d'urine peut être à la fois une variante de la norme physiologique et un signe de certaines maladies. Lorsqu'un taux élevé de cellules épithéliales apparaît, il est nécessaire de reprendre l'analyse à plusieurs reprises conformément aux règles de collecte d'urine, car dans la plupart des cas, leur violation chez la femme est la seule cause de ce phénomène.

    La leucoplasie de la vessie est la maladie la plus dangereuse, asymptomatique et ne pouvant se manifester que par un taux élevé d'épithélium squameux. Cette maladie est précancéreuse, son diagnostic précoce et son traitement sont donc importants.

    L'étude des sédiments urinaires est la norme dans l'analyse générale de l'urine pour le diagnostic de diverses maladies. L'un des critères d'évaluation du système urogénital est la présence de cellules épithéliales qui tapissent les muqueuses des organes internes. Il existe 4 espèces différentes, de forme, de structure et d'origine différentes, qui appartiennent au système urogénital:

    • Épithélium plat (kératinisant et non kératinisant). Lavé avec de l'urine des voies urinaires. Pénètre souvent dans l'urine par le vagin et les organes génitaux externes. Chez les hommes, c'est moins fréquent, chez les femmes, il peut être présent en quantité considérable, en grappes et en couches.
    • Transitoire.
    • Cylindrique (dans les tests chez les hommes).
    • Épithélium rénal. Se produit dans l'urine avec la défaite des tubules rénaux (avec néphrose, glomérulonéphrite chronique, autres pathologies rénales) et ne devrait normalement pas être détecté chez les personnes en bonne santé.

    L'épithélium squameux et plat recouvre la partie inférieure de l'urètre et du vagin chez la femme. Sa présence est caractéristique des environnements humides et des surfaces qui ne remplissent pas la fonction d'aspiration. L'examen microscopique de ces cellules se présente sous la forme de taches arrondies et incolores, leur taille dépasse l'épithélium kératinisant et le contenu interne présente une structure granulaire délicate.

    Épithélium sans seuil au microscope

    L'épithélium squameux et plat est une cellule de la couche superficielle des organes génitaux externes, ressemblant à des taches incolores, polygonales ou arrondies, avec de petits noyaux situés au centre de cellules qui ont un contenu uniforme dense sous sa coquille.

    L'épithélium kératinisant au microscope

    Les cellules d'un épithélium de transition multicouche sont similaires à celles de la kératinisation, mais ne contiennent pas un seul noyau, mais 2 à 4. Ce type de cellules combine les signes d'un épithélium cylindrique et squameux, tapisse les uretères, le pelvis rénal, les parois de la vessie, les canaux de la prostate, le service de la prostate et l'urètre chez l'homme.

    Épithélium de transition au microscope

    Leur forme est plus diversifiée - arrondie, polygonale, cylindrique et le contenu interne présente une structure granulaire grossière. Dans l'urine de personnes en bonne santé, ils peuvent être trouvés en une seule quantité. Leur contenu augmente avec la fièvre, les intoxications par les sels de métaux lourds, l'antigel, l'éthylène glycol et d'autres composés toxiques, après une intervention chirurgicale, dans les maladies du foie, des reins et de la vessie.

    L'épithélium rénal au microscope

    Dans une seule quantité de cellules épithéliales plates dans l'urine se trouvent chez des personnes en bonne santé. Les indicateurs normaux en fonction de l'âge sont indiqués dans le tableau:

    Groupe de patients

    Valeurs normales en vue

    En eux-mêmes, ces indicateurs n'ont aucune valeur diagnostique et sont utilisés en combinaison avec les autres caractéristiques des études urinaires et instrumentales. Une augmentation modérée du nombre de cellules dans l'urine n'est pas préoccupante. Selon le vulgarisateur pédiatrique bien connu Komarovsky, l’épithélium squameux est presque toujours présent dans les urines.

    Dans de nombreux cas, le niveau de cet indicateur est augmenté à la suite d’une mauvaise collecte d’urine. Cela est particulièrement vrai pour les filles et les femmes en raison de la structure spécifique des organes génitaux externes et de certaines difficultés à collecter le liquide sécrété. Pour plus de clarté, il est nécessaire de reprendre l'analyse en respectant les recommandations suivantes:

    • les femmes adultes doivent se laver soigneusement avant de collecter l'urine et utiliser un coton-tige stérile pour empêcher la pénétration des sécrétions vaginales;
    • dans le récipient, il est nécessaire de recueillir la quantité moyenne d’urine (les 20 à 30 premiers ml dans les toilettes);
    • chez un jeune enfant, l'urine ne peut pas être évacuée du pot, car les contaminants qu'elle contient peuvent fausser les résultats des tests;
    • pour la collecte d'urine chez les nourrissons, il est préférable d'utiliser des urinoirs spéciaux, alors qu'il est nécessaire de nettoyer en profondeur les organes génitaux externes.

    Chez les jeunes enfants, des maladies infectieuses du système urinaire récemment transférées, dans lesquelles une desquamation épithéliale intense se produit à la suite d'un processus inflammatoire, peuvent être à l'origine d'une augmentation des taux d'épithélium plat. Si la livraison répétée d'urine ne montre pas de diminution de l'indice, cela peut alors indiquer la présence d'une pathologie.

    Les raisons de l'augmentation d'épithélium plat dans l'urine sont les pathologies suivantes:

    • tissu rénal en raison des moyens de réception possédant effet néphrotoxique: l'aspirine, les pyrazolones, l'acétaminophène, l'indométhacine, la phenylbutazone, l'ibuprofène, le naproxène et d'autres AINS, les antibiotiques et les anticonvulsivants, des médicaments contenant du cisplatine, de lithium, benzobarbital, aminoglycosides.
    • Inflammation et infection de la vessie et du canal urinaire.
    • Prostatite chez les hommes.
    • Maladies rénales résultant d'une diminution de l'intensité des processus métaboliques.
    • Pyélonéphrite.
    • Maladie rénale.
    • Maladies inflammatoires des organes génitaux féminins.
    • Leucoplasie et états précancéreux de la vessie.

    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont largement utilisés dans le traitement de diverses maladies et sont vendus en pharmacie sans ordonnance du médecin. Cependant, des études expérimentales montrent leurs effets négatifs sur les reins, dans lesquels l'épithélium s'éteint. L'insuffisance rénale, déclenchée par l'utilisation prolongée de ces médicaments, s'accompagne initialement de symptômes cliniques mineurs:

    • diminution de la densité de l'urine;
    • l'apparition de traces de protéines, une quantité modérée de globules rouges dans les analyses;
    • augmentation des niveaux de cellules épithéliales;
    • réduction de la taille des reins, inégalité de leurs contours, modifications des cupules détectées par ultrasons.

    Les plus dangereux sont des combinaisons de plusieurs drogues. Les patients âgés souffrant d'hypertension artérielle, de diabète sucré ou ayant des antécédents d'insuffisance rénale sont à risque. Les cellules de l'épithélium malpighien peuvent également apparaître après l'installation d'un cathéter urinaire en raison d'un léger dommage causé à la membrane muqueuse de l'urètre.

    Leucoplasie de la vessie et du triangle urinaire (métaplasie squameuse) dans de nombreux cas, presque asymptomatique depuis plusieurs années. Chez ces patients, des infections sexuellement transmissibles sont souvent détectées dans des frottis (chlamydia, ureaplasma, gonocoque, trichomonas, herpès, mycoplasmes, Escherichia, Gardnerella). En plus des valeurs élevées d'épithélium squameux et d'écailles cornéennes dans l'urine, les signes de la maladie peuvent être les suivants:

    • l'apparition d'une forte envie soudaine d'uriner;
    • douleur prolongée dans l'urètre ou le bassin;
    • mictions fréquentes;
    • localisation anormale de l'ouverture externe de l'urètre;
    • augmentation des symptômes au début de l'activité sexuelle ou changement de partenaire sexuel.

    La cystite est souvent diagnostiquée chez les femmes malades, bien que la cause de ces troubles soit la présence d'une autre pathologie. La leucoplasie est localisée dans 60 à 96% des cas de cystoscopie. Elle se situe dans le col de la vessie et le triangle urinaire. Cette maladie est un processus pathologique de la membrane muqueuse, caractérisée par un dysfonctionnement de l'épithélium squameux et la survenue d'une kératinisation, absente de la norme. De nombreux experts considèrent cette condition comme précancéreuse. Les raisons du développement de la leucoplasie sont les suivantes:

    • processus infectieux chronique dans le tractus urogénital;
    • irritation prolongée des muqueuses avec des produits chimiques, des médicaments, des cathéters;
    • carence en vitamine A;
    • schistosomiase urinaire (irritation de la membrane muqueuse par le contact avec des pointes aiguës sur les œufs d'un ver parasite), dont la complication est le cancer de la vessie.

    Le diagnostic de la maladie est réalisé par cystoscopie (introduction de l'endoscope dans la vessie par l'urètre) et biopsie du tissu épithélial. L'examen cytologique des sédiments urinaires a révélé des cellules dégénératives de l'épithélium malpighien. Aux derniers stades, des érythrocytes et un nombre important de leucocytes apparaissent. Les complications de la leucoplasie sont:

    • processus de tumeur maligne;
    • développement d'une insuffisance rénale due à une perte d'élasticité des parois de la vessie;
    • la formation d'ulcères et de polypes;
    • développement d'urétrite chronique et de cystite.

    Des sites d'épithélium squameux stratifié sans kératinisation sont également détectés chez les femmes en bonne santé (jusqu'à 80% des cas), en particulier à l'âge de procréer. Les cellules des lésions présentant des tissus altérés ressemblent à l'épithélium vaginal. En médecine, une telle affection est considérée comme une variante de la norme et est associée à des modifications hormonales. Une accélération de ce processus peut survenir chez une femme enceinte en raison de la libération accrue d'oestrogènes au cours de la période de gestation. Par conséquent, il est important de reconnaître cette maladie à temps et de la traiter, notamment:

    • utilisation d'agents antibactériens et antiparasitaires;
    • thérapie antivirale (pour la détection de l'herpès);
    • traitement local par introduction dans la vessie d'analogues naturels ou synthétiques de glucosaminoglycanes (héparine, acide hyaluronique, sulfate de chondroïtine) afin de restaurer la couche de mucine;
    • intervention chirurgicale transurétrale en l'absence d'effet d'un traitement conservateur (électrovaporisation ou électrosection).

    Les maladies inflammatoires des voies urinaires associées aux infections chez les femmes sont parmi les pathologies les plus courantes. Les principaux agents pathogènes sont Escherichia coli, Entérocoques, Staphylococcus, Klebsiella et Proteus. Chez les femmes atteintes de maladies infectieuses récurrentes chroniques du tractus urinaire, des modifications métaplasiques focales se manifestent dans le col de la vessie et le triangle urinaire avec une représentation morphologique de la leucoplasie, dans laquelle l'épithélium squameux est exfolié en raison d'une inflammation chronique.

    L'augmentation des leucocytes, la présence de bactéries dans l'urine, les frottis du vagin et du canal cervical ne sont déterminées que chez 15% des patients. Dans d'autres cas, les études cliniques donnent des résultats faux négatifs en présence de signes subjectifs de cystite (mictions fréquentes, douleurs à l'abdomen). Des études médicales montrent que le traitement antimicrobien chez ces patients est efficace dans 70% des cas, ce qui confirme qu'ils ont une infection cachée.

    Au cours de la période post-ménopausique, l'incidence des infections des voies urinaires chez les femmes augmente en raison des processus suivants:

    • diminution du niveau d'œstrogène et atrophie de la membrane muqueuse qui en résulte;
    • amincissement de l'épithélium;
    • réduction de la production d'acide lactique;
    • augmentation du nombre de bactéries non lactiques;
    • augmenter le pH du vagin.

    Le traitement des maladies inflammatoires des voies urinaires est effectué avec des médicaments systémiques antibactériens, antifongiques et antiviraux.

    Plus D'Articles Sur Les Reins