Principal Anatomie

Avec des mictions fréquentes chez les hommes, quoi utiliser

Le besoin croissant d'aller aux toilettes est typique de certains hommes plus âgés. Cela arrive souvent sans douleur. Si un tel besoin se manifeste sans égard à l'absorption abondante de liquide, surtout la nuit, il y a lieu de comprendre ses causes.

Symptômes de mictions fréquentes

Il est considéré comme anormal que la libération de la vessie soit nécessaire plus d'une douzaine de fois par jour. Ou si cela doit être fait de manière répétée dans les deux heures avec un apport liquidien normal. Évaluer professionnellement la situation, en tenant compte des caractéristiques du corps d'un homme ne peut être qu'un médecin.

Les médecins croient que la preuve de problèmes urinaires peut inclure:

  • perturbation des habitudes de sommeil normales, lorsqu'un homme est forcé de se réveiller trois fois par nuit et plus souvent
  • besoin d'aller aux toilettes plus de 6 fois par jour
  • petites quantités d'urine excrétée à la fois et tentatives fréquentes de vidange pendant la journée
  • difficulté à vider la vessie, nécessité de forcer, ce qui donne un courant mince, faible, parfois intermittent
  • prédominance notable de l'urine nocturne avant le jour
  • cas de désir irrésistible de vider la vessie pendant la journée
  • sensation de décharge incomplète de la vessie

La présence de ces symptômes est une bonne raison de contacter un urologue. En prévision de la réception, vous devez observer vous-même la couleur et la quantité d’urine sécrétée, son odeur et ses sensations lors de la miction.

Cela aidera le spécialiste à identifier les causes possibles du phénomène qui provoque une gêne. Des études cliniques et des diagnostics complexes du système urinaire et d'autres organes internes seront nécessaires. À la suite de ces activités, le médecin prescrit un traitement.

Comment diagnostiquer les causes de la maladie

La médecine moderne utilise un grand nombre des méthodes de diagnostic les plus avancées pour identifier avec précision et rapidité les causes d'une miction excessive. Cependant, avant d’envoyer aux méthodes de diagnostic spécifiques, l’urologue doit discuter en détail avec le patient.

Pour sélectionner correctement un outil de diagnostic spécifique et évaluer correctement ses résultats, il est important que les spécialistes obtiennent des informations sur les maladies associées, les sensations gênantes et le mode de vie d'un homme. L’historique ainsi recueilli aide à déterminer la stratégie appropriée pour lutter contre la maladie.

Ces diagnostics peuvent inclure:

  • examen rectal de la prostate auquel le médecin tient le doigt
  • analyse générale biochimique du sang et de l'urine
  • Urofluométrie, qui permet d'évaluer l'état de la vessie et de l'urètre
  • diagnostic de laboratoire des infections urogénitales
  • tomographie de la prostate
  • échographie de la vessie et des reins
  • détection du taux d'antigène prostatique spécifique (PSA) dans le sang

Quelques causes principales de mictions fréquentes chez l'homme

Le besoin d'uriner régulier et fréquent est dû à des causes de nature différente. Des causes physiologiques sont associées à la prise de médicaments diurétiques et à l'abus de certaines boissons. Pathologique - signifie la présence de processus inflammatoires dans le corps. Le stress et d'autres troubles du système nerveux sont des raisons psycho-émotionnelles.

Les causes de la nature physiologique sont parfois éliminées tout simplement. Il suffit de normaliser l’utilisation des boissons alcoolisées, du café et du thé pour compléter l’accueil des diurétiques. Si cela ne vous aide pas, contactez votre médecin.

Les maladies les plus courantes sont de nature infectieuse et surviennent dans le système urogénital. Ils sont généralement associés à des lésions de l'urètre, ce qui entraîne des envies fréquentes d'uriner. Lorsque des micro-organismes pathogènes pénètrent dans divers éléments du système urogénital, la membrane muqueuse du système est irritée, ce qui entraîne des envies fréquentes. Les infections urinaires contribuent parfois à l'apparition de maladies articulaires telles que l'arthrite. Leur détection rapide et leur traitement efficace peuvent sauver le patient de conséquences graves.

Souvent, cette miction est causée par le diabète, la lithiase urinaire, la prostatite et l'adénome de la prostate. Dans le cas du diabète sucré, la production d'insuline dans le pancréas est altérée. Le métabolisme des sels d'eau est déformé, ce qui entraîne des mictions fréquentes. Dans le diabète, qui n’est pas associé à un déficit en insuline, les reins ne peuvent pas assurer la filtration normale de l’urine, ce qui, dans ce cas, entraîne des envies fréquentes et une miction abondante.

En raison de la formation de calculs rénaux, ceux-ci peuvent chevaucher l'uretère. Cela conduit à une accumulation d'urine dans la vessie et à une augmentation du besoin urgent. Il y a un sentiment de miction incomplète. Sa fréquence accrue peut être un signe d'insuffisance rénale, d'altération de la composition acide de l'urine, ainsi que d'anémie associée à une carence en fer dans l'organisme.

Chez les hommes, à partir de 50 ans, la prostatite est la cause la plus importante de mictions fréquentes. Lorsque la prostate devient enflammée, les récepteurs de la vessie sont irrités. Parfois, fausse envie d'uriner. Dans l'adénome de la prostate, les tumeurs des glandes du système génito-urinaire peuvent surcharger l'urètre. Le flux d'urine normal est perturbé. La situation est beaucoup plus compliquée avec le cancer de la prostate.

Les problèmes de miction sont associés à des états névrotiques, au stress émotionnel et à d'autres causes.

Méthodes de traitement des mictions fréquentes chez l'homme

L'urologue choisit ces méthodes, en fonction du diagnostic, en fonction des résultats du diagnostic. Il n'y a pas de traitement définitif pour les mictions fréquentes sans douleur. Il est important de prendre en compte que seul un médecin doit prescrire des médicaments ou d’autres méthodes de traitement. L'auto-traitement dans de tels cas est inacceptable.

Pour éliminer les causes de gêne lors de la miction, utilisez:

  • antibiotiques, si des processus infectieux inflammatoires ont été identifiés,
  • les médicaments qui empêchent la croissance de l'adénome et le réduisent,
  • médicaments hypoglycémiques dans le traitement du diabète sucré, un régime alimentaire spécial,
  • thérapie chimique et radiothérapie pour neutraliser les événements oncologiques,
  • les médicaments qui empêchent la rétention urinaire chez les hommes présentant une hypertrophie de la prostate,
  • des injections de collagène, fournissant l'élasticité et la force du muscle qui régule l'ouverture de l'urètre,
  • ablation chirurgicale d'une tumeur maligne ou d'un adénome,
  • chirurgies pour remplacer les parties affectées de la vessie ou de l'uretère par des fragments d'intestin,
  • exercices physiques spéciaux qui renforcent les muscles du plancher pelvien.

L'efficacité du traitement est favorisée par le médecin prescrit diverses procédures physiothérapeutiques, activité physique raisonnable.

Ce qui fait la médecine traditionnelle. Fonds de mictions fréquentes

En plus des moyens de traitement médicamenteux, les urologues peuvent recommander les moyens de la médecine traditionnelle. Ils peuvent constituer le principal type de traitement après des exacerbations prolongées, en particulier chez les personnes âgées.

De bons résultats apportent des boissons préparées à partir de:

  • Les graines d'aneth sont bonnes pour la prévention des processus inflammatoires. En raison de son effet antispasmodique sur la musculature de la paroi de la vessie, son hyperactivité est traitée avec succès. La pelure d'oignon habituelle a de hautes propriétés bactéricides. Réglez parfaitement le fonctionnement de la décoction de la vessie de cerises ou de cerises, de feuilles et de baies d’airelles.
  • Les bouillons d'églantier et les mélanges d'herbes de persil, de bruyère et de prêle sont utiles pour acidifier l'urine. La feuille de plantain a des qualités similaires. Ces plantes forment un environnement nuisible aux agents pathogènes du système urinaire. La saturation en vitamines et en acides uniques renforce le système immunitaire. Lorsque les violations de l'urine après des maladies graves aident bien les bouillons d'Hypericum, ainsi que les stigmates du centauré ou du maïs.
  • Un remède populaire éprouvé consiste à réchauffer les organes pelviens en infusion d'absinthe.
  • Pour éliminer le spasme des fibres musculaires, soulager l'inflammation, améliorer la réaction de l'urine, utilisez le médicament Altea. Le meilleur effet est obtenu lorsque la boisson contient une décoction de légumes et du miel.

Garder la forme

En plus des remèdes médicaux et traditionnels pour se débarrasser d'un problème désagréable, il est plus sage de le prévenir. Il est important d’éviter les excès et les désagréments liés à l’incapacité de se rendre aux toilettes. Compte tenu de la durée du traitement des troubles de la miction, certaines règles simples doivent être suivies.

  1. Les moyens les plus efficaces de restaurer complètement la fonction urogénitale sont un mode de vie sain et un accès rapide à un médecin.
  2. Les recommandations de l'urologue doivent être strictement suivies. La progression de leur exécution, l'état de la miction est mieux enregistré dans le journal. Chaque année, pour être testé, consultez un urologue.
  3. Essayez de prévoir les besoins éventuels liés aux toilettes avant de longs voyages ou des réunions de travail. Découvrez à l'avance l'emplacement de la salle de toilette.
  4. Éliminer la consommation excessive d'alcool avant le coucher.
  5. Avant de prendre un nouveau médicament, examinez les instructions de détection des propriétés diurétiques.
  6. Il faut veiller à manger des aliments et des boissons connus pour leur capacité à stimuler l’excrétion de l’urine (thé vert, café, cantaloup, melon d’eau, etc.).
  7. En cas de doute, utilisez des couches ou des serviettes spéciales pour incontinence pour hommes.
  8. Menez une vie active, effectuez régulièrement des exercices physiques, notamment des exercices de Kegel pour stimuler les muscles du système urogénital.

Des mictions fréquentes sans douleur peuvent se manifester non seulement chez les hommes, mais aussi chez les femmes, les enfants et en particulier chez les personnes âgées. Par conséquent, vous devriez prendre soin des membres de votre famille. Si des symptômes apparaissent, consultez immédiatement un médecin afin d’identifier rapidement la cause et prenez les mesures nécessaires.

La plupart des hommes, lorsqu'ils vont chez le médecin pour un urologue, posent souvent des questions relatives à la miction privée. Et en effet, un tel problème concerne aujourd'hui 9 hommes sur 10 âgés de 45 ans et plus.

Les urologues spécialistes estiment que si la fréquence des mictions par jour est supérieure à 10 fois, on peut déjà parler de pathologie. Et si aller aux toilettes s'accompagne également de douleurs intenses, de démangeaisons, de malaises, il est urgent de contacter un établissement médical pour obtenir un traitement.

Premières causes

Les raisons les plus courantes pour forcer un homme à aller aux toilettes plusieurs fois par jour sont les suivantes:

  1. Prostatite Une maladie telle que la prostatite se caractérise par la présence de pulsions intenses et privées à la toilette chez les hommes. Cependant, lorsque vous urinez, une petite quantité d'urine est libérée, car il devient de plus en plus difficile de vider la vessie tous les jours. À cet égard, un dysfonctionnement sexuel peut survenir.
  2. Adénome. En règle générale, la maladie se manifeste chez les hommes âgés. En augmentant la taille et le volume de la prostate, la croissance des glandes de la prostate augmente, située près de l'urètre, ce qui provoque une irritation des terminaisons nerveuses. Ces glandes ont l'une des fonctions les plus importantes. C'est grâce aux glandes qu'un liquide spécial est produit qui protège la paroi de l'urètre contre les irritations et les dommages. Le stade avancé de la maladie s'accompagne de fréquentes incitations et d'une grande difficulté à uriner.
  3. La cystite La maladie la plus courante du système génito-urinaire, caractérisée par une inflammation de la vessie. La cystite, ainsi que les maladies susmentionnées, provoque une envie partielle d'uriner, qui s'accompagne d'une vidange douloureuse de la vessie chez l'homme.

Les facteurs pouvant être à l'origine de la miction privée incluent:

  1. Dysfonctionnement rénal.
  2. Dysfonctionnement endocrinien.
  3. Calculs rénaux.
  4. Dommages causés à la vessie, aux reins et à l'urètre par divers agents pathogènes et bactéries.
  5. Glande de la prostate élargie;
  6. Névrose.
  7. Changements liés au vieillissement dans le corps.
  8. Vessie hyperactive.

Cependant, la cause la plus fréquente d'urologie est l'infection des voies urinaires causée par des maladies vénériennes et la croissance de la flore pathogène dans l'urètre.

C'est à cause des bactéries en urinant qu'on observe:

De plus, les situations stressantes, l'anxiété, l'irritabilité et l'anxiété peuvent provoquer une envie fréquente d'uriner. La consommation d'alcool et le manque d'hygiène personnelle sont également des facteurs négatifs.

Diagnostic du besoin fréquent d'uriner

Afin de déterminer les causes du besoin fréquent de vider la vessie, le médecin doit d'abord procéder à un examen primaire et recueillir les antécédents complets du patient.

En conversation, le médecin demandera certainement au patient son mode de vie, son régime de consommation d'alcool, son régime alimentaire, les médicaments qu'il prend et même sa vie sexuelle. Après l'examen initial, le médecin prescrira une série de tests au patient, après quoi il sera en mesure de poser un diagnostic précis des causes du système urogénital.

Les tests de laboratoire comprennent:

Échographie des reins et de la vessie:

Méthodes de traitement

Le traitement ne peut être prescrit qu’après un examen complet. En règle générale, le médecin traitant prescrit une thérapie complexe, qui comprend. Traitement de la toxicomanie. Pour le traitement de la pathologie, les antidépresseurs peuvent être prescrits par un médecin, qui sont utilisés dans des situations stressantes.

Ces médicaments aident à détendre la vessie et à contrôler la libération involontaire de liquide:

Les antispasmodiques contribuent à l’élimination des spasmes et à l’abaissement de la tension des muscles lisses, contribuant ainsi à une augmentation du volume de la vessie.

Ils réduisent l'inflammation, ce qui entraîne une diminution de la fréquence des visites aux toilettes:

Les médicaments hormonaux préviennent les changements atrophiques de la vessie liés à l’âge:

Les médicaments qui modifient le pH de l'urine.

De tels comprimés aident le corps à faire face aux cristaux et aux pierres, de sorte qu'ils «quittent» naturellement l'organe infecté:

Uroantiseptiques et antibiotiques, dont l'action est destinée au traitement et à l'élimination des infections bactériennes du corps. Des médicaments et des pilules décongestionnantes et antivirales sont prescrits si les envies fréquentes sont causées par des protozoaires et des virus.

Physiothérapie et exercice. Les procédures physiothérapeutiques, en tant que méthode de traitement, aideront à normaliser et à améliorer la circulation sanguine du système génito-urinaire, ainsi qu'à éliminer l'inflammation. Grâce à la mise en œuvre d'exercices physiques, dont l'action vise à renforcer le tissu musculaire de la vessie, le processus de guérison peut être considérablement accéléré.

Médecine populaire

En tant que recettes de la médecine traditionnelle, vous pouvez utiliser:

  1. Moyens sur la base de feuilles séchées de cassis, cerisier, poils de maïs.
  2. Infusion de sauge, centaurée, millepertuis et camomille.
  3. Neuf et neuf.

Ces remèdes traditionnels aideront à soulager les irritations, les démangeaisons et l’inflammation, ainsi qu’à améliorer la circulation sanguine.

Bien sûr, il est impossible d'éliminer complètement les désirs fréquents à l'aide d'herbes et de teintures seulement, mais en combinaison avec un traitement médicamenteux, il sera beaucoup plus facile de le faire.

Causes de la miction fréquente chez l'homme et méthodes d'élimination de la maladie

Des mictions fréquentes chez les hommes indiquent des violations du système urogénital. L'irritation des récepteurs de la membrane muqueuse de la vessie et de l'urètre entraîne l'activation des centres de miction correspondants dans le cortex cérébral. Mais lorsque le processus inflammatoire apparaît dans le système urogénital, il se produit une fausse envie d’uriner.

Concept de norme

La capacité de la vessie est de 300 ml. Une légère variation de son volume peut être observée à des températures ambiantes basses, une modification brutale de l'état psychoémotionnel et une agitation accrue. La vidange complète a lieu une fois. Seulement 75% de tous les liquides consommés sont convertis en urine. Les pourcentages restants sont affichés avec la sueur, la salive et les selles.

Normalement, la miction se produit jusqu'à 6 fois par jour. 1,5 à 2 litres d'urine sont libérés. L'augmentation de son nombre entraîne de fréquentes visites aux toilettes. Il s’agit d’une réaction physiologique normale à l’hypothermie, qui reçoit de grandes quantités de liquide, ainsi que de l’anxiété et de la peur. Au niveau physiologique, il est possible de supprimer l'envie d'uriner, de contrôler la plénitude de l'organe.

Les caractéristiques individuelles du corps suggèrent une excrétion de l'urine jusqu'à 8 fois par jour. La pathologie est considérée comme une excrétion de l'urine plus de 9 fois.

En général, tout le cycle de l'urine peut être divisé en 2 étapes: le remplissage, l'excrétion.

Le remplissage est régulé par le système nerveux central et la moelle épinière. A ce stade, l'urine s'accumule mais le sphincter supérieur la retient. Lorsque le volume souhaité est atteint, une contraction des muscles des organes se produit - l'urine est évacuée. Lorsque des troubles du système nerveux ou urogénital, ce processus physiologique est effectué plus souvent que prévu.

Raisons principales

La principale cause de mictions fréquentes chez les hommes est une infection des voies urinaires. Les microorganismes pathogènes provoquent une irritation des cellules de la membrane muqueuse de la vessie, ce qui crée un besoin accru d’utiliser les toilettes.

La zone de localisation de l'inflammation n'a pas d'importance. Tout dépend du type de processus inflammatoire.

Les causes les plus courantes de ce problème sont:

La maladie peut être aiguë ou chronique. Un trait caractéristique est que l'envie de surgir soudainement, ils sont insupportables. Lorsque vous essayez d'aller aux toilettes, il n'y a qu'une petite quantité d'urine. Un symptôme concomitant fréquent est une sensation de vidange incomplète de la vessie, une détérioration de la puissance, une difficulté à excréter l'urine, lorsqu'il est nécessaire de surcharger les muscles.

  • Adénome de la prostate.

Maladie de nature bénigne, caractérisée par une hyperplasie des tissus de la prostate, qui se multiplie par la suite. Chez les jeunes, il est diagnostiqué beaucoup moins souvent que chez les personnes âgées. Un trait caractéristique est l'envie d'uriner sans résultat, surtout la nuit, ou l'incontinence urinaire incontrôlée. Avec la progression de la maladie, l'excrétion de l'urine devient lourde, le jet est faible, intermittent. Un cas critique est la rétention urinaire.

La maladie signifie la croissance du tissu de la prostate, la survenue d'une obstruction de l'urètre. Les symptômes sont similaires à ceux de l'adénome.

L'inflammation de la vessie est souvent accompagnée d'une douleur aiguë et d'une sensation de brûlure, d'une turbidité de l'urine, de la présence d'impuretés dans celle-ci, mais il peut s'agir simplement d'une miction fréquente sans douleur. De plus, la température augmente, le patient a des frissons, il y a une perte de force. Un traitement immédiat est nécessaire car la transition d'une toxicité aiguë à une toxicité chronique est possible.

Dans le pelvis rénal, les uretères et la vessie, des calculs, du sable ou du sel. Le besoin fréquent d'uriner chez les hommes n'est qu'un des symptômes qui inquiète le moins. Lorsque les calculs passent dans l'uretère ou l'urètre, une douleur intense est observée. La colique rénale peut commencer.

  • Pyélonéphrite ou glomérulonéphrite.

Maladie rénale compliquée et, bien entendu, menaçant le pronostic vital. Les mictions fréquentes sont accompagnées d'un certain nombre d'autres symptômes.

Dans la pyélonéphrite, le principal symptôme est une douleur sourde et douloureuse, irradiant vers la région lombaire. Son intensité peut varier en fonction du type d'inflammation, de la présence de complications. Accompagné par une température élevée à 41 degrés, des frissons, une faiblesse.

Car la glomérulonéphrite est caractérisée par la présence de fièvre, d'œdème, d'hypertension, de réduction de la quantité d'urine et d'impuretés sanguines.

Cette maladie est associée à une altération du métabolisme des glucides. Pendant longtemps asymptomatique. Le premier symptôme est une miction fréquente, surtout la nuit. Dans le même temps, la quantité de liquide libérée est augmentée. En outre, le patient est souvent tourmenté par la soif, les démangeaisons de la peau, en particulier dans la région génitale. La capacité de travail est fortement réduite, une fatigue et une léthargie chroniques apparaissent, des problèmes d'érection apparaissent et une infertilité peut se développer.

À la base, il s’agit d’une défaillance du système de miction. Normalement, 60% du liquide est libéré le jour et 40% la nuit. En cas de violation, ce rapport change. Ensuite, il y a de fréquentes mictions nocturnes chez les hommes. Dans ce cas, une personne va aux toilettes plus de 2 fois. Une telle urination nocturne chez l'homme est une pathologie. La cause du problème réside dans l'irrigation sanguine des reins en raison de maladies du système cardiovasculaire. Par conséquent, des mictions nocturnes fréquentes ne peuvent être que le symptôme de problèmes plus graves.

C'est une maladie dans laquelle l'urètre est enflammé en raison de la défaite d'une variété de microorganismes pathogènes. C'est l'une des raisons les plus courantes. L'urètre est facilement exposé à toutes les infections.

Le désir d'uriner se manifeste immédiatement après une forte excitation.

  • Vessie hyperactive.

Dans cette pathologie, le processus inflammatoire est absent. Les mictions fréquentes sont dues à l'hyperfonctionnement des muscles de la vessie, qui sont constamment à l'état actif. La vessie hyperactive chez les hommes est une caractéristique individuelle. Les personnes atteintes de ce phénomène souffrent d'urgences régulières pendant le jour et la nuit. La présence d'une quantité infime de liquide à l'intérieur est ressentie avec acuité par une personne; pour la plupart des gens, un tel désir ne survient que lorsque la bulle est pleine. Il y a l'incontinence, dans laquelle les représentants du sexe fort n'ont pas le temps d'aller aux toilettes. Dans ce cas, il se produit des contractions incontrôlées des muscles de la vessie, après quoi celle-ci est vidée. Mais cela n'arrive pas toujours.

Il s'agit d'un rétrécissement congénital ou acquis du canal urinaire. Avec cette pathologie, il est difficile d'uriner, l'assaut du jet faiblit progressivement.

Les infections sexuellement transmissibles telles que la trichomonase, la syphilis, la chlamydia, la gonorrhée sont les principales causes de mictions fréquentes chez l'homme. Les microorganismes pathogènes infectent la prostate et les vésicules séminales. Douleur, fissures et odeur désagréable de décharge sont également des symptômes de ces maladies.

  • Dommages à la région du cerveau ou de la moelle épinière.

En cas de modifications pathologiques du centre de la miction du pont, de la matière grise circulatoire et du cortex cérébral, la coordination des muscles du plancher pelvien est insuffisante. Dans ce cas, l'urine est excrétée de manière incontrôlable à la moindre tension: tousser ou courir, rire.

Ne négligez pas la miction fréquente, car elle peut être le symptôme de nombreuses maladies. Un traitement rapide garantit la préservation de la santé de l'homme et l'absence de problèmes à l'avenir.

Diagnostics

Le besoin fréquent d'uriner chez les hommes crée un certain inconfort, car une personne doit être près des toilettes, ce qui n'est pas toujours possible. En raison des visites constantes aux toilettes la nuit, le risque d'insomnie, d'irritabilité, de perte de performance, de diminution du tonus général et de fatigue chronique est élevé.

De plus, l'absence de traitement rapide dans cette pathologie est la cause de l'aggravation de la maladie sous-jacente et de sa transition vers la forme chronique. Par conséquent, au premier signe de visites fréquentes aux toilettes, vous devriez consulter un médecin et passer les tests nécessaires.

Si vous allez voir un médecin, vous devez en savoir le plus possible sur la nature de votre problème. Il peut poser des questions pour déterminer la cause de la maladie. Il faudra répondre à ces questions:

  • Quand les mictions fréquentes ont-elles eu lieu?
  • Quels pourraient être les préalables, a-t-on remarqué quelque chose d'inhabituel?
  • Quelle est la base de la nutrition, y a-t-il de mauvaises habitudes?
  • Quel est le nombre de partenaires sexuels, que la contraception soit utilisée?
  • Les maladies héréditaires sont-elles présentes?

En outre, un rendez-vous pour de telles études peut être pris: prise de sang, biochimie du sang, analyse d'urine. De plus, une analyse instrumentale est nécessaire si une analyse floue de la maladie sous-jacente est créée.

Thérapie traditionnelle

Le traitement des mictions fréquentes chez les hommes sans douleur n'est effectué que par le médecin traitant. L'urologue doit envoyer le patient au diagnostic et, après avoir déterminé le type de maladie, son stade, prescrire un traitement complet avec utilisation de médicaments.

Peut-être la nomination de ces comprimés comme:

  • Vesicare Il est prescrit pour l'hyperactivité de la vessie, est contre-indiqué pour les problèmes de reins, le glaucome. La dose quotidienne est de 5 mg le matin. Effets secondaires: bouche sèche, indigestion.
  • Minirine. Nommé par un médecin pour le diabète insipide et la nycturie pour des indications individuelles. Les effets secondaires observés sont les suivants: maux de tête, crampes, nausées, bouche sèche.
  • Nativ. Le médicament est attribué aux hormones de l'hypothalamus, est nommé selon les indications individuelles. Effets secondaires: convulsions, maux de tête, conjonctivite, œdème. Interdit aux enfants de moins de 6 ans.
  • Canephron. Il est prescrit pour la cystite, les maladies rénales. Avoir une sorte de dragée. La dose est de 2 pcs. 3 fois par jour, buvez de l'eau. Parmi les effets indésirables observés, mentionnons: réactions allergiques, indigestion.

De plus, un complexe de vitamines peut aider. Les vitamines: E, B, C ainsi que le carotène, la pectine et les acides gras oméga-3 sont préférés. Leur utilisation en combinaison avec un régime accélérera le début de la récupération. Les vitamines auront les effets positifs suivants:

  • Inhibition de l'inflammation;
  • Normalisation des reins;
  • Élimination des toxines du corps;
  • Améliorer la circulation sanguine;
  • Améliorer l'immunité.

Traitement à domicile

Comment traiter les mictions fréquentes chez les hommes à la maison? Pour ce faire, vous devez suivre le régime alimentaire prescrit et utiliser les recettes de la médecine traditionnelle. Bien sûr, cela est possible dans les conditions d'un stade précoce de la maladie des voies urinaires, à savoir l'absence de contre-indications médicales.

Tout d’abord, vous devez limiter votre consommation quotidienne de sel. Cela réduira le fardeau sur les reins. Il est impossible de l'exclure complètement du régime alimentaire car l'équilibre en eau-électrolyte est maintenu grâce au chlorure de sodium.

De plus, vous devez suivre ces règles:

  • Ne pas trop manger;
  • Buvez beaucoup d'eau pure ordinaire (au moins 1,5 litre par jour);
  • Refuser les plats épicés et fumés, les plats cuisinés, les fast foods;
  • Mangez des aliments sains: céréales, fruits, fruits de mer;
  • Abandonnez l'alcool, le tabac et les drogues.

L'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle peut également avoir un effet bénéfique sur l'état du patient.

  • Décoction d'Hypericum et Yarrow. Prenez 5 g de chaque plante sous forme sèche ou fraîche, versez 1 c. eau chaude Laissez infuser 10 minutes, puis buvez. Vous pouvez utiliser cette infusion au lieu de thé trois fois par jour pendant une semaine.
  • Compresser l'arc. Vous devez prendre 1 gros oignon frais, le râper sur une râpe fine. La suspension obtenue a été appliquée sur un chiffon de coton et recouverte de gaze. Place pour une compresse - la partie inférieure de l'abdomen. Retirer le mélange fixé après 2 heures, rincer la peau à l'eau tiède. De plus, il est recommandé d'utiliser une décoction de persil, de camomille et de sauge.
  • Huile d'olive Si possible, utilisez un produit de qualité. Prendre à jeun environ 15 ml d'huile. Vous pouvez manger en une demi-heure. Il est recommandé de prendre de l'huile pendant environ 2 mois. Il devrait être exclu du régime alimentaire des raisins et des pommes, ainsi que des pastèques, des melons, des citrouilles et des courgettes.
  • Teinture sur l'alcool de l'oeuf. Mélangez 100 ml d’alcool pur avec 2 œufs crus et mélangez jusqu’à consistance lisse. Le mélange résultant à prendre 15 ml. Boire une partie tout de suite, le reste à intervalles d'une heure. Ne pas manger l'estomac vide. Appliquer ce traitement peut être 3 jours d'affilée.
  • Sentier de prêle. 50 g de cette plante versent de l'eau bouillante et laissent reposer pendant une heure. Filtrer le bouillon résultant, prendre un bain assis. S'il fait déjà froid, réchauffez-le à la température ambiante. La durée du traitement est de 10 jours.
  • Compresse de chou blanc. Il est nécessaire de prendre 2-3 grandes feuilles d'une tête. Avec l'aide d'un pansement fixe à la place de la projection de la vessie et partez pendant la nuit. Dans la matinée, jetez les feuilles. Vous pouvez répéter cette procédure anodine tous les jours de la semaine.

Mesures préventives

Il est beaucoup plus facile d'empêcher le développement d'une pathologie que de la traiter. Pour cela, les médecins recommandent:

  • Utiliser une protection lors des rapports sexuels pour éviter les maladies sexuellement transmissibles;
  • Adhérez à un régime alimentaire sain pour éviter les calculs ou le sable dans les reins et les voies urinaires;
  • Pour diagnostiquer les symptômes suspects, examinez régulièrement votre corps.

La médecine moderne peut soigner même les maladies les plus complexes. Mais il est très important de consulter un médecin rapidement.

Mictions fréquentes chez les hommes - traitement médicamenteux, remèdes homéopathiques et folkloriques

Les problèmes du système génito-urinaire chez les hommes sont un phénomène courant, mais s'ils n'apparaissent pas trop vivement - uniquement en cas de miction fréquente, une visite chez le médecin est constamment reportée. Devrais-je faire attention à un tel symptôme, que peut-il indiquer et quel type de traitement nécessite-t-il?

Comment traiter les mictions fréquentes chez l'homme

Même si les démangeaisons, la douleur et autres symptômes associés, indiquant le développement d'une maladie, non, un homme confronté à des mictions fréquentes devrait sembler à un urologue. Le traitement selon un diagnostic auto-diagnostiqué est inacceptable. L'exception est l'abus d'alcool ou de caféine, qui a un effet diurétique - il suffit de les abandonner pour résoudre le problème. Dans d'autres situations, le traitement des mictions fréquentes chez l'homme dépend de la cause spécifique d'un tel symptôme:

  • Urétrite, maladies sexuellement transmissibles (maladies sexuellement transmissibles) - impliquent l'utilisation d'antibiotiques de courte durée, d'agents antiprotozoaires. Les problèmes de miction provoquent la chlamydose, la gonorrhée, la trichomonase. De plus, les immunomodulateurs sont obligatoires, les antifongiques ne sont pas exclus en cas de chlamydose. L'exposition à la chaleur n'est pas recommandée.
  • Prostatite - chez les hommes de moins de 50 ans, la cause la plus fréquente de l'augmentation du nombre de désirs de vider la vessie est caractérisée par un processus inflammatoire. Nécessite un traitement symptomatique (analgésiques, anti-inflammatoire), le contrôle de la cause, l'immunothérapie, la physiothérapie.
  • L'adénome de la prostate est une tumeur bénigne qui accompagne des mictions nocturnes fréquentes. Le danger des adénomes dans la dégénérescence possible en cancer, par conséquent, une intervention chirurgicale (souvent une résection transurétrale) n'est pas exclu. Le traitement médicamenteux est principalement symptomatique.
  • Urolithiase - nécessite un traitement visant à dissoudre le tartre et à augmenter la quantité de liquide consommée avec une réduction de la consommation de sel dans le régime alimentaire.
  • Les maladies inflammatoires des reins (pyélonéphrite, glomérulonéphrite) constituent un appel urgent au médecin, car les troubles de la miction apparaissent à un stade avancé: ils sont dangereux pour le développement de l'insuffisance rénale.
  • Hyperactivité de la vessie - le traitement implique des effets sur le système nerveux, responsable de la fréquence des envies d’uriner; il repose donc sur des médicaments sédatifs (sédatifs), l’élimination des facteurs psycho-émotionnels irritants.

Si les mictions fréquentes sont un symptôme de la maladie, le traitement est supposé induit par un médicament: systémique et local. En l'absence de dynamique positive résultant de la prise des médicaments et de la progression de la maladie, le médecin peut orienter l'intervention chirurgicale: injections de médicaments sclérosants (murs collants), laparoscopie (chirurgie mini-invasive). Les mictions fréquentes, qui ne sont pas un symptôme de pathologie (pas de crampes, de brûlures, de température, de pertes par une tierce partie) et qui dérangent rarement, imposent à l'homme de suivre quelques règles:

  • oubliez l'alcool, le café fort, le thé vert en grande quantité;
  • suivre un régime (rejet d'épices, de sel, en conserve), de maladies pertinentes et rénales;
  • effectuer des exercices pour les organes pelviens (améliorer la circulation sanguine, renforcer les muscles qui contrôlent la miction, protéger contre la prostatite).

Pilules

Le traitement médicamenteux des mictions fréquentes chez les hommes est nécessaire dans la plupart des cas, les médicaments sont choisis par un médecin. Dans les infections urogénitales, un traitement d'immunomodulateurs est obligatoirement suivi, des agents symptomatiques (analgésiques, antispasmodiques, etc.) sont prescrits individuellement en fonction des indications. En cas d’exposition systémique (pilules, gélules par voie orale) à la cause des mictions fréquentes, le médecin peut recommander aux hommes:

Groupes de drogue

Maladies ou pathologies

Noms de drogue

Antibiotiques (pénicillines, fluoroquinolones, tétracyclines, azalides)

  • MST (maladies sexuellement transmissibles) - chlamydia, ureaplasmose;
  • la prostatite;
  • cystite bactérienne

Paline, oxacilline, ampicilline, doxycycline, lévofloxacine, azithromycine

Agents antiprotozoaires

Inhibiteurs sélectifs des récepteurs adrénergiques alpha

  • la prostatite;
  • adénome de la prostate

Flomax, silodozine, tamsulosine

Uroantiseptics

infections bactériennes (urétrite, cystite, pyélonéphrite, autres maladies inflammatoires du système urinaire)

Furadonin, Urolesan, 5-NOK, Canéphron

Diurétiques (diurétiques)

  • la cystite;
  • calculs rénaux d'oxalate

Dichlorothiazide, Hypothiazide, Indapamide

Antiviral

infections virales urogénitales

Viferon (aux propriétés immunomodulatrices), Amiksin, Anaferon

Agents d'alcalinisation de l'urine (détruisent le calcul)

Uralit-U, Etamid, Allozim, Urodan

AINS (anti-inflammatoire non stéroïdien)

processus inflammatoires (traitement symptomatique) des infections urogénitales

Physiothérapie

Réduire la sévérité du processus inflammatoire, normaliser la circulation sanguine, soulager la douleur et les spasmes et alléger la miction (avec des envies fréquentes d'urine rare) sont les tâches principales de la physiothérapie. Il est prescrit aux hommes en tant qu'élément du traitement symptomatique et principalement pour le stade chronique de la maladie, en l'absence de tumeurs, de maladie polykystique. Avec les calculs rénaux, le choix de la technique est effectué avec une extrême prudence. Les médecins peuvent prescrire:

  • UHF - exposition à des champs électromagnétiques à haute fréquence qui provoquent des sensations de chaleur pour améliorer la circulation sanguine et éliminer l'inflammation;
  • Thérapie par ultrasons - les ultrasons créent un effet vibratoire, contribuant à la sortie du sang, éliminant le spasme;
  • thérapie par amplipulse - basée sur les principes d'oscillation actuelle, réduisant la douleur et l'inflammation;
  • électrophorèse - utilisation d'antibiotiques pour traiter les MST, la cystite aiguë;
  • thérapie magnétique - implique l'utilisation d'un champ magnétique statique, a un effet antibactérien, anti-inflammatoire, améliore l'état des vaisseaux sanguins.

Homéopathie

L'efficacité des médecines douces dans le traitement des mictions fréquentes suscite la controverse entre spécialistes, mais dans le cas d'une pathologie chronique ou au stade initial de la maladie, les hommes peuvent essayer cette méthode pour faire face au problème. Il est important d’utiliser l'homéopathie clairement, conformément aux instructions, sans changer arbitrairement la posologie et le schéma posologique. Les médicaments les plus célèbres pour les hommes de la miction fréquente, associée à des sensations inconfortables:

  • Argentum nitricum est un médicament à base de nitrate d'argent utilisé dans l'adénome de la prostate, la cystite, la pyélonéphrite accompagnée de mictions fréquentes et douloureuses, en présence de sang dans les urines. Le médicament nécessite une combinaison soigneuse avec le reste des éléments de la thérapie médicamenteuse, la correction nutritionnelle. Il est prescrit à raison de 6 à 8 granules à une fréquence de 4 p / jour. Réception une demi-heure avant les repas, sous la langue. Le traitement dure 5 semaines. L'inconvénient est la toxicité du nitrate d'argent et la fréquence des réactions allergiques.
  • Kantaris - sur la base de la mouche espagnole, est utilisé pour la néphrite, une inflammation aiguë de la vessie avec miction douloureuse et fréquente à uriner chez les femmes et les hommes. Posologie - 8 granules avec une fréquence de 3-4 p / jour une heure après les repas. Dissoudre sous la langue. Le traitement dure 3-4 semaines. Tout en prenant la maladie peut être exacerbée, ce qui nécessite une pause d'une semaine.
  • Medorrinum - élimine les brûlures, picotements et éruptions sur les parties génitales des hommes et des femmes, normalise le processus de miction, supprime l'inflammation et est sans danger même pour les enfants. Il est prescrit pour l'urétrite, les maladies vénériennes. La posologie est individuelle (5-7 granules avec une fréquence de 2-3 p / jour), la durée du traitement est déterminée par le médecin.

Traitement des mictions fréquentes chez les hommes, remèdes populaires

Les maladies chroniques ou le stade initial du processus inflammatoire peuvent être traités non seulement par l'homéopathie, qui présente un grand nombre de contre-indications. Les remèdes populaires pour les mictions fréquentes chez les hommes montrent également un bon résultat, s’ils sont utilisés dans un traitement complexe et long (jusqu’à un mois). Ils peuvent être destinés à un usage local ou interne - cela dépend du diagnostic. Les recettes les plus efficaces pour le traitement à domicile des problèmes de miction:

  • Préparez la prêle des champs (50 g de matière première) avec de l’eau bouillante (500 ml), laissez infuser une demi-heure. Filtrez, utilisez sous forme de chaleur pour un bain assis (10-15 minutes) pour les processus inflammatoires qui provoquent des mictions fréquentes. Effectuez la procédure tous les soirs pendant 1,5 semaine.
  • Mélanger 1 c. canneberges et airelles, verser de l'eau bouillante (300 ml). Laisser infuser 20 minutes et boire à petites gorgées. L'outil possède de fortes propriétés antibactériennes et diurétiques, facilite la miction, aide à combattre les calculs rénaux. Il est appliqué une fois par jour pendant 2 semaines.
  • Faites un mélange de la série, la camomille et la sauge (la proportion est égale), 4 c. l les matières premières versent un litre d'eau bouillante. Réchauffez-vous au bain-marie jusqu'à ébullition, insistez heure par heure. Utilisez pour un bain chaud assis (prenez 10 minutes) avant d'aller au lit tous les jours pendant 2 semaines. L'outil réduit la douleur, soulage les spasmes.
  • Combinez le centauré et le millepertuis (1: 1); pour 10 g de matière première, absorber 250 ml d'eau bouillante. Insister 15 minutes, filtrer. Boire 75 ml avant les repas principaux pendant 2 semaines. L'outil aide les hommes à normaliser la fréquence des mictions, affecte les processus inflammatoires.

Mictions fréquentes chez les hommes sans douleur - causes et traitement

Le besoin croissant d'aller aux toilettes est typique de certains hommes plus âgés. Cela arrive souvent sans douleur. Si un tel besoin se manifeste sans égard à l'absorption abondante de liquide, surtout la nuit, il y a lieu de comprendre ses causes.

Symptômes de mictions fréquentes

Il est considéré comme anormal que la libération de la vessie soit nécessaire plus d'une douzaine de fois par jour. Ou si cela doit être fait de manière répétée dans les deux heures avec un apport liquidien normal. Évaluer professionnellement la situation, en tenant compte des caractéristiques du corps d'un homme ne peut être qu'un médecin.

Les médecins croient que la preuve de problèmes urinaires peut inclure:

  • perturbation des habitudes de sommeil normales, lorsqu'un homme est forcé de se réveiller trois fois par nuit et plus souvent
  • besoin d'aller aux toilettes plus de 6 fois par jour
  • petites quantités d'urine excrétée à la fois et tentatives fréquentes de vidange pendant la journée
  • difficulté à vider la vessie, nécessité de forcer, ce qui donne un courant mince, faible, parfois intermittent
  • prédominance notable de l'urine nocturne avant le jour
  • cas de désir irrésistible de vider la vessie pendant la journée
  • sensation de décharge incomplète de la vessie

La présence de ces symptômes est une bonne raison de contacter un urologue. En prévision de la réception, vous devez observer vous-même la couleur et la quantité d’urine sécrétée, son odeur et ses sensations lors de la miction.

Cela aidera le spécialiste à identifier les causes possibles du phénomène qui provoque une gêne. Des études cliniques et des diagnostics complexes du système urinaire et d'autres organes internes seront nécessaires. À la suite de ces activités, le médecin prescrit un traitement.

Comment diagnostiquer les causes de la maladie

La médecine moderne utilise un grand nombre des méthodes de diagnostic les plus avancées pour identifier avec précision et rapidité les causes d'une miction excessive. Cependant, avant d’envoyer aux méthodes de diagnostic spécifiques, l’urologue doit discuter en détail avec le patient.

Pour sélectionner correctement un outil de diagnostic spécifique et évaluer correctement ses résultats, il est important que les spécialistes obtiennent des informations sur les maladies associées, les sensations gênantes et le mode de vie d'un homme. L’historique ainsi recueilli aide à déterminer la stratégie appropriée pour lutter contre la maladie.

Ces diagnostics peuvent inclure:

  • examen rectal de la prostate auquel le médecin tient le doigt
  • analyse générale biochimique du sang et de l'urine
  • Urofluométrie, qui permet d'évaluer l'état de la vessie et de l'urètre
  • diagnostic de laboratoire des infections urogénitales
  • tomographie de la prostate
  • échographie de la vessie et des reins
  • détection du taux d'antigène prostatique spécifique (PSA) dans le sang

Quelques causes principales de mictions fréquentes chez l'homme

Le besoin d'uriner régulier et fréquent est dû à des causes de nature différente. Des causes physiologiques sont associées à la prise de médicaments diurétiques et à l'abus de certaines boissons. Pathologique - signifie la présence de processus inflammatoires dans le corps. Le stress et d'autres troubles du système nerveux sont des raisons psycho-émotionnelles.

Les causes de la nature physiologique sont parfois éliminées tout simplement. Il suffit de normaliser l’utilisation des boissons alcoolisées, du café et du thé pour compléter l’accueil des diurétiques. Si cela ne vous aide pas, contactez votre médecin.

Parmi les plus courantes figurent les maladies infectieuses qui surviennent dans le système urogénital. Ils sont généralement associés à des lésions de l'urètre, ce qui entraîne des envies fréquentes d'uriner. Lorsque des micro-organismes pathogènes pénètrent dans divers éléments du système urogénital, la membrane muqueuse du système est irritée, ce qui entraîne des envies fréquentes. Les infections urinaires contribuent parfois à l'apparition de maladies articulaires telles que l'arthrite. Leur détection rapide et leur traitement efficace peuvent sauver le patient de conséquences graves.

Souvent, cette miction est causée par le diabète, la lithiase urinaire, la prostatite et l'adénome de la prostate. Dans le cas du diabète sucré, la production d'insuline dans le pancréas est altérée. Le métabolisme des sels d'eau est déformé, ce qui entraîne des mictions fréquentes. Dans le diabète, qui n’est pas associé à un déficit en insuline, les reins ne peuvent pas assurer la filtration normale de l’urine, ce qui, dans ce cas, entraîne des envies fréquentes et une miction abondante.

En raison de la formation de calculs rénaux, ceux-ci peuvent chevaucher l'uretère. Cela conduit à une accumulation d'urine dans la vessie et à une augmentation du besoin urgent. Il y a un sentiment de miction incomplète. Sa fréquence accrue peut être un signe d'insuffisance rénale, d'altération de la composition acide de l'urine, ainsi que d'anémie associée à une carence en fer dans l'organisme.

Chez les hommes, à partir de 50 ans, la prostatite est la cause la plus importante de mictions fréquentes. Lorsque la prostate devient enflammée, les récepteurs de la vessie sont irrités. Parfois, fausse envie d'uriner. Dans l'adénome de la prostate, les tumeurs des glandes du système génito-urinaire peuvent surcharger l'urètre. Le flux d'urine normal est perturbé. La situation est beaucoup plus compliquée avec le cancer de la prostate.

Les problèmes de miction sont associés à des états névrotiques, au stress émotionnel et à d'autres causes.

Méthodes de traitement des mictions fréquentes chez l'homme

L'urologue choisit ces méthodes, en fonction du diagnostic, en fonction des résultats du diagnostic. Il n'y a pas de traitement définitif pour les mictions fréquentes sans douleur. Il est important de prendre en compte que seul un médecin doit prescrire des médicaments ou d’autres méthodes de traitement. L'auto-traitement dans de tels cas est inacceptable.

Pour éliminer les causes de gêne lors de la miction, utilisez:

  • antibiotiques, si des processus infectieux inflammatoires ont été identifiés,
  • les médicaments qui empêchent la croissance de l'adénome et le réduisent,
  • médicaments hypoglycémiques dans le traitement du diabète sucré, un régime alimentaire spécial,
  • thérapie chimique et radiothérapie pour neutraliser les événements oncologiques,
  • les médicaments qui empêchent la rétention urinaire chez les hommes présentant une hypertrophie de la prostate,
  • des injections de collagène, fournissant l'élasticité et la force du muscle qui régule l'ouverture de l'urètre,
  • ablation chirurgicale d'une tumeur maligne ou d'un adénome,
  • chirurgies pour remplacer les parties affectées de la vessie ou de l'uretère par des fragments d'intestin,
  • exercices physiques spéciaux qui renforcent les muscles du plancher pelvien.

L'efficacité du traitement est favorisée par le médecin prescrit diverses procédures physiothérapeutiques, activité physique raisonnable.

Ce qui fait la médecine traditionnelle. Fonds de mictions fréquentes

En plus des moyens de traitement médicamenteux, les urologues peuvent recommander les moyens de la médecine traditionnelle. Ils peuvent constituer le principal type de traitement après des exacerbations prolongées, en particulier chez les personnes âgées.

De bons résultats apportent des boissons préparées à partir de:

  • églantines
  • centaurée
  • graine d'aneth
  • Hypericum
  • stigmates de maïs
  • écorce de citron vert
  • branches de cerises ou de cerises douces
  • mélanges à base de plantes de persil, de bruyère et de prêle
  • baies et airelles
  • feuilles de plantain
  • althée médicinale

Les médicaments pour la miction fréquente chez les hommes

L'envie fréquente d'uriner chez les hommes est très inquiétante, car beaucoup de gens savent qu'il s'agit d'un symptôme de nombreuses maladies dangereuses du système de reproduction du corps. Pour arrêter la progression de toute pathologie et éliminer les échecs de la routine physiologique quotidienne habituelle, vous devez contacter un spécialiste qui, après avoir procédé à un examen diagnostique, déterminera quelle maladie provoque une miction fréquente et quelles préparations pharmacologiques sont nécessaires pour la solution la plus confortable et la plus rapide.

Causes de mictions fréquentes chez l'homme

Une miction pathologiquement fréquente chez l'homme peut survenir pour les raisons suivantes:

  • inflammation de la prostate;
  • adénome de la prostate;
  • pathologies inflammatoires des reins et de la vessie;
  • maladies déclenchées par des agents pathogènes;
  • diabète avec diabète;
  • néoplasmes oncologiques;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • urolithiase;
  • hypertonus détonateur.

Comme de nombreux symptômes de maladies du système urinaire sont similaires, seul un urologue spécialisé peut déterminer la cause véritable du problème après une analyse complète de l’état du patient.

Indications pour l'utilisation de médicaments pharmacologiques

Afin de réduire le nombre d'envie d'uriner au physiologique, vous aurez besoin d'un traitement médicamenteux. Le plus souvent, dans ce cas, les médicaments prescrits par les groupes de M-holinoblokatorov et les antidépresseurs, parce que leur témoignage comprend les points suivants:

  • instabilité du système urinaire;
  • l'énurésie;
  • pathologie de la vessie;
  • dysfonctionnement des fosseurs;
  • pathologiquement fréquente envie d'éliminer l'urine dans le diabète sucré.

En plus de ces médicaments, en fonction du diagnostic, un traitement spécifique sera mis en place afin d’éliminer le principal problème survenu dans le système urinaire du corps humain.

Les mécanismes d'action de divers médicaments

Les antidépresseurs, utilisés avec un grand nombre de nerfs et un stress constant, sont en mesure de contrôler la libération involontaire de liquides par le corps, tout en relaxant complètement la vessie. Ceux-ci comprennent:

En plus de réduire la fréquence des envies d’uriner, ils peuvent avoir un effet analgésique prononcé.

M-holinoblokatory connu pour son effet relaxant sur le tissu musculaire lisse des organes du système génito-urinaire. Ils aident à détendre la vessie et à augmenter sa capacité. Le plus souvent, les urologues prescrivent:

Les M-anticholinergiques sont utilisés pour l'énurésie nocturne, les pathologies rénales, l'instabilité de la vessie et le dysfonctionnement du détrusor. Ils sont souvent utilisés dans le cadre de thérapies complexes pour le traitement de pathologies plus complexes du système excréteur.

Parfois, les mictions fréquentes chez les hommes résultent d'une violation pathologique de la régulation humorale. Pour corriger le travail des hormones mâles, utilisez des médicaments spécialisés tels que la desmoprésine. Il aide bien avec les envies nocturnes et réduit la production de fluide urinaire par les reins.

Dans les cas où la miction fréquente est provoquée par la lithiase urinaire, il faudra prendre un médicament pouvant influer sur le niveau d'acidité du liquide urinaire:

Ils stabilisent la composition de l'urine et aident à dissoudre et à éliminer les petits et les gros cristaux formés dans les voies urinaires.

De plus, en cas de formation de calculs, il est recommandé d’utiliser des médicaments capables de les dissoudre directement dans le corps:

Si ce symptôme était causé par une infection bactérienne ou virale, alors vous avez individuellement prescrit une série d'antibiotiques ou d'antiviraux, ainsi que de puissants immunomodulateurs capables de forcer les défenses naturelles de l'organisme à faire face au problème:

Les maladies inflammatoires du système urinaire doivent être traitées avec des médicaments à base de plantes. Les phytocomposants actifs qui font partie de ces produits pharmaceutiques suppriment le processus inflammatoire, stabilisent l'excrétion de l'urine et en normalisent la quantité, et réduisent l'intensité d'autres symptômes désagréables qui se produisent pendant l'inflammation. Les pharmacies modernes offrent une variété de préparations à base de plantes sûres qui ne sont pas inférieures à l'efficacité des antibiotiques:

Parfois, le besoin fréquent d'uriner chez les hommes provoque une pathologie de la prostate. Tout état pathologique s'accompagne d'une augmentation de cet organe, ce qui entraîne une pression sur la vessie et un désir constant de l'homme de la vider. Pour réduire le tonus des structures musculaires lisses, ainsi que la production de l’hormone testostérone, appliquez des produits pharmaceutiques hautement spécialisés:

  • La tamsulosine;
  • Térazosine;
  • Omnick;
  • La silodozine;
  • La doxazosine;
  • Le dutastéride;
  • Le finastéride;
  • Cyproténone.

Il suffit que certains patients abaissent la sensibilité du corps à la testostérone pour que le processus de récupération du corps prenne effet. Les urologues dans ces cas prescrivent:

Il est important de se rappeler que l'utilisation correcte des médicaments, strictement en fonction de l'objectif, de la posologie et au bon moment de la journée, accélère considérablement le processus de récupération et l'élimination des mictions fréquentes.

Kuznetsova Irina, examinatrice médicale

2,977 vues totales, 2 vues aujourd'hui

Plus D'Articles Sur Les Reins