Principal Pyélonéphrite

Régime alimentaire pour pyélonéphrite

La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire des reins qui affecte les organes du calice et du pelvis.

La pyélonéphrite, comme tous les processus inflammatoires, peut être aiguë avec une fièvre aiguë et importante, des symptômes d'intoxication et des douleurs dans la région lombaire et chronique lorsque la maladie est périodique, surtout si le régime n'est pas suivi, va du stade de rémission au stade d'exacerbation.

Règles de base de la nutrition

Le but poursuivi par le régime alimentaire pour la pyélonéphrite -

  • ménageant la fonction rénale, créant des conditions optimales pour leur travail,
  • normalisation du métabolisme non seulement dans les reins, mais également dans d'autres organes internes,
  • abaissement de la pression artérielle
  • réduction de l'œdème,
  • excrétion maximale de sels, substances azotées et toxines du corps.

Selon le tableau des tableaux médicaux selon Pevzner, le régime alimentaire avec pyélonéphrite correspond au tableau n ° 7.

La caractéristique générale de la table de traitement n ° 7 est une petite restriction de protéines, alors que les graisses et les glucides correspondent aux normes physiologiques. En outre, le régime devrait être enrichi.

La quantité quotidienne de nutriments essentiels:

  • 400-450 grammes de glucides, jusqu'à 80-90 grammes. le sucre;
  • protéines - 80 gr. dont 50 à 60% devraient être des animaux;
  • matières grasses - 90-100 grammes, dont 25% est végétale;
  • liquide libre à 2-3 litres.

Le contenu calorique quotidien de la table pour la pyélonéphrite est compris entre 2400 et 2700 kcal.

Transformation des aliments

Tout traitement de nourriture est autorisé. Les repas peuvent être bouillis, cuits au four, frits (mais le rôtissage est modéré), car ce n’est pas le tube digestif qui souffre de pyélonéphrite, mais le système urinaire. Les aliments atteints de pyélonéphrite ne doivent pas être écrasés.

Mode d'alimentation

Les repas doivent être pris 4 à 5 fois par jour, ce qui vous permet de maintenir un niveau constant de nutriments et de vitamines dans le corps et facilite l’excrétion des produits métaboliques par les reins.

Restriction de sel

L'inflammation du tissu rénal dans la pyélonéphrite conduit à une altération des fonctions de filtrage et d'excrétion. C'est-à-dire le retrait des substances toxiques de l'organisme et la préservation des substances bénéfiques. Les ions sodium, dont l'excès doit être éliminé de l'organisme, sont retardés, ce qui entraîne un œdème, une hypertension artérielle et favorise la formation de calculs rénaux.

La nourriture est préparée sans sel, à la discrétion du médecin, le patient reçoit entre 2 et 6 gr. Sel pour l'auto-salage.

Cessation d'alcool

Lorsque la pyélonéphrite est strictement interdite, l'alcool crée une charge accrue sur les reins, ce qui ralentit la production d'azote et d'autres produits métaboliques provenant du corps. En outre, l'alcool provoque une rétention d'eau dans le corps, ce qui provoque un gonflement et aggrave la maladie.

Température des aliments

La température des aliments est normale, 60-70 degrés. Il n'y a pas de restrictions sur le régime de température.

Produits d'alcalinisation de l'urine

L'environnement acide est favorable au développement de microorganismes pathologiques, il est donc nécessaire de consommer de grandes quantités de produits qui décalent le pH de l'urine vers le côté alcalin (fruits, légumes, lait).

Produits interdits pour la pyélonéphrite

Un régime avec pyélonéphrite interdit tous les produits irritants pour les voies urinaires et stimulant le système nerveux.

Comme la fonction excrétrice des reins est altérée, ils limitent le liquide libre.

Réduisez également la quantité de protéines animales (viande, poisson), car les protéines oxydent l'urine.

Il est nécessaire d’exclure les produits contenant des substances extractives, une grande quantité d’oxalic, d’acide urique et d’huiles essentielles.

Les glucides facilement digestibles sont utilisés avec prudence (ils créent un environnement acide dans l'urine, qui favorise la croissance des bactéries). Dans le même but, limiter les légumineuses.

La liste des produits interdits comprend:

  • les bouillons et les soupes riches (viande, poisson, champignons), l’eau après ébullition doivent être égouttés et versés à l’état neuf, ce qui porte la viande et le poisson à l’état de préparation, les soupes aux haricots ne sont pas recommandées;
  • produits de pain et de farine additionnés de sel;
  • variétés de poissons gras, ainsi que poissons fumés et salés, caviar, fruits de mer;
  • viande et poisson en conserve, saucisses, saucisses, notamment produits frits ou grillés, fumés;
  • viandes grasses, frites et ragoûts sans pré-ébullition;
  • toutes les légumineuses, oignons, ail, radis, radis, oseille et épinards sont des sources d'acide urique, de légumes en conserve (salés, marinés, fermentés);
  • champignons sous n'importe quelle forme;
  • sauces à base de viande, poisson et champignons, poivre, raifort, moutarde;
  • fromages pointus et gras;
  • graisses animales (saindoux), huiles de cuisson;
  • café fort (naturel et instantané), thé fort, eau minérale aux sels de sodium, cacao;
  • chocolat, gâteaux, crèmes pâtissières, crème sure à haute teneur en matières grasses.

Produits autorisés

La liste des produits approuvés pour la pyélonéphrite comprend ceux qui facilitent le travail des reins, alcalinisent l'urine, favorisent l'excrétion des substances toxiques du corps et ont un effet antiallergique.

Au cours de la diète, les patients atteints de pyélonéphrite augmentent le volume d'absorption de liquide, ce qui rince les voies urinaires, élimine mécaniquement les microbes pathogènes des reins et libère également le corps des substances toxiques.

En outre, le régime alimentaire doit être enrichi de vitamines, dont le contenu est augmenté par des fruits et des légumes frais.

Le lait et les produits laitiers ne sont pas seulement une source de graisse animale, ils modifient également le pH de l'urine d'un côté alcalin. Étant donné que la pyélonéphrite est souvent accompagnée d'une anémie (la fonction de filtration des reins est altérée), les produits augmentant le taux d'hémoglobine sont inclus dans le menu de la pyélonéphrite.

La liste des produits approuvés comprend:

  • boissons: boissons aux fruits (notamment la canneberge), thé noir vert et faible, tisanes, kissels, eaux minérales à faible teneur en sels de sodium, jus, bouillon d'églantier;
  • Pain d’hier, sans sel, produits à base de pâte à levure (crêpes, crêpes);
  • variétés de volaille, viande et poisson faibles en gras après ébullition;
  • soupes au lait, bouillon de légumes et céréales;
  • courgettes - ont un effet diurétique, citrouille, pommes de terre, légumes verts (aneth, persil), carottes, betteraves, salades de légumes bouillis ou frais;
  • oeufs (pas plus de 1 par jour), omelette de préférence bouillie et cuite à la vapeur;
  • lait et produits laitiers;
  • macaronis, de préférence petits (vermicelles);
  • les céréales, sources de minéraux et de protéines végétales (sarrasin, avoine);
  • beurre végétal et crème non salé;
  • fruits et légumes frais, compotes, gelées, mousses, confitures, miel, sucettes glacées, melons et gourdes (action diurétique);
  • poisson bouilli, frit ou cuit au four après ébullition, aspic, poisson farci;
  • tomate, crème sure, légumes, sauces au lait, vinaigre en petite quantité, acide citrique, vanille, cannelle.

Le besoin de suivre un régime

Un régime suivi de pyélonéphrite facilite le travail des reins malades et réduit la charge sur tous les organes du système urinaire.

L’effet principal du tableau de traitement de l’inflammation des reins est l’effet anti-inflammatoire, qui facilite l’évolution de la maladie et accélère la récupération ou l’apparition de la rémission dans le processus chronique.

La restriction en sel dans les aliments contribue à éliminer les liquides du corps, qui non seulement rincent les voies urinaires, mais empêchent également la formation d'œdème.

Le respect du tableau de traitement de la pyélonéphrite normalise la pression artérielle et l'équilibre eau-électrolytes, qui est la prévention des complications de la maladie.

De plus, une alimentation avec une inflammation des reins a un effet désensibilisant (antiallergénique), ce qui est particulièrement important lors de la prise de médicaments.

La nutrition médicinale riche en vitamines renforce le système immunitaire et aide le corps à faire face rapidement à la microflore pathogène.

Conséquences de ne pas suivre le régime

En cas de négligence du régime alimentaire avec pyélonéphrite, les complications suivantes peuvent se développer:

  • périnéphrite (inflammation des tissus entourant le rein);
  • urolithiase;
  • fusion purulente du rein (anthrax ou abcès);
  • insuffisance rénale;
  • choc toxique bactérien;
  • la septicémie (en tant que complication de la pyélonéphrite lors de violations malignes du régime alimentaire et de l'ensemble du traitement).

Pyélonéphrite - Symptômes et Traitement

La pyélonéphrite est une inflammation des reins qui se manifeste sous une forme aiguë ou chronique. La maladie est très répandue et très dangereuse pour la santé. Les symptômes de la pyélonéphrite comprennent des douleurs dans la région lombaire, de la fièvre, un état général grave et des frissons. Se produit le plus souvent après l'hypothermie.

Elle peut être primaire, c'est-à-dire qu'elle se développe dans les reins en bonne santé ou secondaire lorsque la maladie survient dans le contexte de maladies rénales déjà existantes (glomérulonéphrite, urolithiase, etc.). Également distinguer pyélonéphrite aiguë et chronique. Les symptômes et le traitement dépendront directement de la forme de la maladie.

C'est la maladie rénale la plus répandue dans tous les groupes d'âge. Le plus souvent, elles en ont marre des femmes jeunes et d'âge moyen - 6 fois plus souvent que les hommes. Chez les enfants après des maladies respiratoires (bronchite, pneumonie), il occupe la deuxième place.

Causes de pyélonéphrite

Pourquoi la pyélonéphrite se développe-t-elle et de quoi s'agit-il? La principale cause de pyélonéphrite est l’infection. Sous l'infection se réfère à des bactéries telles que E. coli, Proteus, Klebsiella, Staphylococcus et autres. Cependant, lorsque ces microbes pénètrent dans le système urinaire, la maladie ne se développe pas toujours.

Pour que la pyélonéphrite apparaisse, vous avez également besoin de facteurs contributifs. Ceux-ci comprennent:

  1. Violation du flux normal d'urine (reflux d'urine de la vessie vers le rein, "vessie neurogène", adénome de la prostate);
  2. Insuffisance de l'irrigation sanguine des reins (dépôt de plaques dans les vaisseaux, vascularite, spasme vasculaire de l'hypertension, angiopathie diabétique, refroidissement local);
  3. Immunosuppression (traitement aux hormones stéroïdes (prednisone), cytostatiques, déficit immunitaire dû au diabète);
  4. Contamination de l'urètre (manque d'hygiène personnelle, avec incontinence de matières fécales, d'urine, lors de rapports sexuels);
  5. Autres facteurs (réduction de la sécrétion de mucus dans le système urinaire, affaiblissement de l'immunité locale, altération de l'irrigation sanguine des muqueuses, urolithiase, oncologie, autres maladies de ce système et maladies chroniques en général, réduction de l'apport hydrique, anatomie rénale anormale).

Une fois dans le rein, les microbes colonisent le système cupule-pelvis, puis les tubules et, d’autre part, le tissu interstitiel, provoquant une inflammation de toutes ces structures. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de remettre à plus tard la question du traitement de la pyélonéphrite, sans quoi des complications graves seraient possibles.

Symptômes de pyélonéphrite

Dans la pyélonéphrite aiguë, les symptômes sont prononcés - cela commence par des frissons, quand on mesure la température du corps, le thermomètre indique plus de 38 degrés. Après un peu de temps, il y a une douleur douloureuse dans le bas du dos, le bas du dos «tire», et la douleur peut être assez intense.

Le patient s'inquiète de son besoin fréquent d'uriner, qui est très douloureux et indique l'adhésion à une urétrite et une cystite. Les symptômes de la pyélonéphrite peuvent avoir des manifestations communes ou locales. Les signes communs sont:

  • Forte fièvre intermittente;
  • Frissons sévères;
  • Transpiration, déshydratation et soif;
  • Il y a une intoxication du corps, entraînant un mal de tête, une fatigue accrue;
  • Symptômes dyspeptiques (nausée, absence d'appétit, maux d'estomac, diarrhée).

Signes locaux de pyélonéphrite:

  1. Dans la région lombaire de la douleur, du côté affecté. La nature de la douleur est sourde, mais constante, aggravée par la palpation ou le mouvement;
  2. Les muscles de la paroi abdominale peuvent être contractés, en particulier du côté affecté.

Parfois, la maladie débute par une cystite aiguë - mictions fréquentes et douloureuses, douleur dans la vessie, hématurie terminale (apparition de sang à la fin de la miction). En outre, il peut y avoir une faiblesse générale, une faiblesse, des maux de muscles et de tête, un manque d'appétit, des nausées, des vomissements.

Lors de l'apparition des symptômes énumérés de pyélonéphrite devrait consulter un médecin dès que possible. En l'absence de thérapie compétente, la maladie peut se transformer en une forme chronique, beaucoup plus difficile à soigner.

Des complications

  • insuffisance rénale aiguë ou chronique;
  • diverses maladies suppuratives des reins (anthrax, abcès du rein, etc.);
  • la septicémie.

Traitement de la pyélonéphrite

En cas de pyélonéphrite aiguë primaire, dans la plupart des cas le traitement est conservateur, le patient doit être hospitalisé à l'hôpital.

La principale mesure thérapeutique consiste à influencer l'agent causal de la maladie avec des antibiotiques et des médicaments antibactériens chimiques conformément aux données de l'antibiogramme, de la désintoxication et du traitement renforçant l'immunité en présence d'immunodéficience.

Dans la pyélonéphrite aiguë, le traitement doit commencer par les antibiotiques et les antibactériens chimiques les plus efficaces auxquels la microflore urinaire est sensible, afin d'éliminer le processus inflammatoire du rein le plus rapidement possible, empêchant ainsi sa transition vers une forme puruleuse et destructrice. En cas de pyélonéphrite aiguë secondaire, le traitement doit commencer par la restauration du massage de l'urine à partir du rein, ce qui est fondamental.

Le traitement de la forme chronique est fondamentalement le même que celui de la forme aiguë, mais il est plus long et plus laborieux. Dans la pyélonéphrite chronique, le traitement doit inclure les mesures principales suivantes:

  1. Élimination des causes de la violation du passage de l'urine ou de la circulation rénale, notamment veineuse;
  2. Finalité des agents antibactériens ou des agents chimiothérapeutiques en tenant compte des données de l'antibiogramme;
  3. Augmente la réactivité immunitaire du corps.

La récupération de l'écoulement de l'urine est obtenue principalement par le recours à l'un ou l'autre type d'intervention chirurgicale (retrait de l'adénome de la prostate, de calculs rénaux et du tractus urinaire, néphropexie avec néphroptose, urétroplastie ou segment urétéro-pelvien, etc.). Souvent, après ces interventions chirurgicales, il est relativement facile d'obtenir une rémission stable de la maladie sans traitement antibactérien à long terme. Sans un massage de l'urine suffisamment rétabli, l'utilisation de médicaments antibactériens ne permet généralement pas une rémission durable de la maladie.

Des antibiotiques et des médicaments antibactériens chimiques doivent être prescrits en tenant compte de la sensibilité de la microflore urinaire du patient aux médicaments antibactériens. En outre, les antibiogrammes prescrivent des médicaments antibactériens ayant un large spectre d’action. Le traitement de la pyélonéphrite chronique est systématique et prolongé (au moins 1 an). La durée initiale du traitement antibactérien est de 6 à 8 semaines, car pendant ce temps, il est nécessaire de supprimer l'agent infectieux du rein et de résoudre le processus inflammatoire purulent sans complications afin d'éviter la formation de tissu conjonctif cicatriciel. En cas d'insuffisance rénale chronique, l'administration de médicaments antibactériens néphrotoxiques doit être effectuée sous le contrôle constant de leur pharmacocinétique (concentration sanguine et urine). Avec une diminution des indices d'immunité humorale et cellulaire, divers médicaments sont utilisés pour augmenter l'immunité.

Une fois que le patient a atteint le stade de rémission de la maladie, le traitement antibactérien doit être poursuivi de manière intermittente. Les durées d'interruption du traitement antibactérien sont établies en fonction du degré de lésion rénale et du moment où se manifestent les premiers signes d'exacerbation de la maladie, c'est-à-dire l'apparition des symptômes de la phase latente du processus inflammatoire.

Antibiotiques

Les médicaments sont sélectionnés individuellement, en tenant compte de la sensibilité de la microflore à ceux-ci. Les antibiotiques suivants sont le plus souvent prescrits pour la pyélonéphrite:

  • les pénicillines avec l'acide clavulanique;
  • céphalosporines 2 et 3 générations;
  • fluoroquinolones.

Les aminosides sont indésirables en raison de leur action néphrotoxique.

Comment traiter les remèdes populaires pyélonéphrite

Le traitement à domicile de la pyélonéphrite avec des remèdes populaires doit être accompagné d'un repos au lit et d'un régime alimentaire sain comprenant principalement des aliments à base de plantes, à l'état cru, bouilli ou à la vapeur.

  1. Dans la période d'exacerbation aide une telle collection. Mélangez également des feuilles de bouleau blanc, des herbes de millepertuis et des renouées, des fleurs de calendula, des fruits de fenouil (aneth de pharmacie). Verser dans un thermos 300 ml d'eau bouillante 1 c. l collection, insister 1-1,5 heures, égoutter. Buvez l'infusion sous forme de chaleur dans 3-4 réception pendant 20 minutes avant les repas. Le cours dure 3-5 semaines.
  2. En dehors de l’exacerbation de la maladie, utilisez une autre collection: herbe grossière - 3 parties; l'herbe du frêne (ortie sourde) et l'herbe (paille) de l'avoine, les feuilles de feuilles médicinales et wintergreen, les églantiers et les racines de réglisse - en 2 parties. Prendre 2 cuillères à soupe. l la collecte, verser dans un thermos 0,5 litres d'eau bouillante, insister 2 heures et filtrer. Buvez un tiers de verre 4 fois par jour pendant 15-20 minutes avant les repas. Le cours dure 4 à 5 semaines, puis une pause de 7 à 10 jours et une répétition. Total - jusqu'à 5 cours (jusqu'à l'obtention de résultats stables).

Régime alimentaire

Lorsque l'inflammation des reins est importante pour maintenir le repos au lit et un régime strict. Utilisez beaucoup de liquides pour arrêter la déshydratation, ce qui est particulièrement important pour les femmes enceintes et les personnes de plus de 65 ans.

Dans les processus inflammatoires dans les reins sont autorisés: viande et poisson maigre, pain rassis, soupes végétariennes, légumes, céréales, œufs à la coque, produits laitiers, huile de tournesol. En petites quantités, vous pouvez utiliser des oignons, de l'ail, de l'aneth et du persil (séché), du raifort, des fruits et des baies, des jus de fruits et de légumes. Interdit: bouillon de viande et de poisson, viande fumée. Vous devez également réduire la consommation d'épices et de sucreries.

Nourriture avec pyélonéphrite

Le régime alimentaire contre la pyélonéphrite est une direction importante dans le traitement de la maladie, car il contribue à réduire le fardeau des reins touchés et à reconstituer le corps en vitamines et en minéraux essentiels.

La pyélonéphrite est un processus inflammatoire des reins de nature aiguë ou chronique, accompagné d'une fièvre intense, de maux de dos, d'une intoxication générale du corps. Diverses infections qui se développent dans le bassinet lobaire rénal provoquent l’inflammation. Cela peut être unilatéral, mais le plus souvent, la défaite revient au deuxième rein. Apparaît initialement dans une forme aiguë, avec des symptômes graves, devient progressivement chronique, alternant des périodes d'exacerbation et de rémission.

L'essence du problème

En cas d'aggravation de la maladie, le régime alimentaire doit être strict et limité aux plats liquides. Au stade de la rémission, le régime alimentaire peut être modifié en incluant d’autres produits utiles.

Un schéma nutritionnel bien développé est l’une des principales méthodes de correction du mode de vie dans les pathologies associées à l’assimilation des nutriments par le corps. La diététique est le traitement principal des lésions pathologiques du système rénal (en particulier de la pyélonéphrite), des maladies du tractus gastro-intestinal et du pancréas. Dans le traitement d'autres affections (systèmes cardiovasculaire et endocrinien, etc.) et dans la période de récupération postopératoire, l'alimentation diététique est un complément nécessaire au traitement médicamenteux de base, renforçant les effets des médicaments.

Règles de nutrition en pathologie rénale

La nutrition pour la pyélonéphrite vise à réduire l'activité des reins en:

  • réduction maximale de la charge sur ces organes;
  • restauration du métabolisme de tous les organes;
  • baisse de la pression dans les reins;
  • réduire les poches;
  • assurer la production accélérée de divers scories et toxines du corps.

Lorsque rein pyélonéphrite recommandé régime numéro 7. Le principe de base de ce régime est de réduire la teneur en protéines des aliments en rationnant le niveau de graisses et de glucides et en augmentant la consommation de vitamines.

Le tableau 7 comprend les normes suivantes:

  1. Le contenu calorique total du menu pour l'inflammation des reins est de 2400 à 2700 kcal / jour.
  2. Le nombre de nutriments nécessaires par jour: 400–450 g de glucides, 90 g de produits contenant du sucre, 80 g de protéines, 90–100 g de matières grasses (25 g - végétaux). Au moins la moitié de la norme quotidienne devrait être constituée de protéines d'origine animale. Buvez jusqu'à 2 litres d'eau.
  3. Transformation des aliments. Vous pouvez cuisiner ou cuire à la vapeur. La friture aux huiles végétales est autorisée. La nourriture ne devrait pas être très déchiqueté.
  4. Mode d'alimentation. Il est nécessaire d'augmenter le nombre de repas jusqu'à 5-6 fois par jour, mais en conséquence, de réduire les portions. La digestion d'une petite quantité de nourriture facilite grandement le travail des reins et accélère le métabolisme.
  5. Restriction de sel. Lorsque la fonction excrétrice des reins atteints est perturbée, les sels sont mal éliminés du corps, se déposent dans les reins, provoquent un gonflement et une augmentation de la pression artérielle, créent des conditions favorables à la formation de calculs dans les organes. Avec quelques améliorations, vous pouvez consommer 2 à 6 g de sel par jour.
  6. Refus d'alcool. Il est interdit de consommer des boissons alcoolisées car l'alcool retarde la libération de liquide et provoque un gonflement. La rétention hydrique entraîne une diminution de la libération de diverses toxines et aggrave la pathologie.
  7. Température des aliments La nourriture devrait de préférence être chaude. Dans certains cas, a permis l'utilisation d'aliments chauds.
  8. Produits pour maintenir l'équilibre urinaire alcalin normal. Le déplacement de l'équilibre acide-base de l'urine vers l'acidité conduit au développement de microbes pathogènes. Pour normaliser le niveau de pH de l'urine, vous devez inclure les aliments alcalinisants dans le menu - lait, fruits et légumes frais.

Produits à exclure du menu

Vous ne pouvez pas manger avec la pyélonéphrite les produits suivants:

  • irritant pour le système nerveux et la membrane muqueuse des conduits urinaires;
  • perturber le fonctionnement des reins et ralentir le processus d’excrétion des toxines, des scories et des liquides;
  • avec une grande quantité de protéines, qui oxyde l'urine (viande, poisson);
  • avec la présence dans sa composition de divers extraits acides (acide oxalique et acide urique) et d’huiles;
  • avec des glucides facilement digestibles, qui augmentent l’acidité, y compris les légumineuses (haricots, purée, haricots).

La liste des produits interdits comprend également:

  • soupes riches et grasses;
  • pain et produits du sel;
  • poisson gras, toutes sortes de viandes fumées, fruits de mer salés;
  • conserves, saucisses;
  • viande grasse avec frite (la viande doit être bouillie au préalable);
  • les légumes qui irritent la muqueuse des voies urinaires et augmentent le niveau d'urée (légumineuses, oignons, ail, radis, radis, oseille et épinards);
  • les champignons;
  • épices et assaisonnements, diverses sauces;
  • fromages gras;
  • saindoux sous n'importe quelle forme, huiles de cuisson;
  • boissons fortes (café, thé, cacao, eaux minérales contenant des micro-éléments);
  • bonbons et confiseries (chocolat, gâteaux, gâteaux à la crème grasse et à la crème sure).

Produits autorisés

Vous pouvez manger avec des produits légers à base de pyélonéphrite qui ne gênent pas les reins, réguler l'équilibre alcalin de la vessie, accélérer le processus de nettoyage du corps des toxines et des scories. Il est démontré l'utilisation d'une grande quantité de liquide qui aide à rincer les canaux urinaires et à nettoyer les reins de l'infection. Le régime alimentaire devrait comprendre des produits "sains" - des légumes et des fruits qui augmentent le taux d'hémoglobine.

Pour renforcer l'équilibre alcalin de l'urine dans le menu, vous devez inclure les produits laitiers et les produits à base de lait fermenté, qui sont également un fournisseur de graisses animales.

Liste des produits approuvés:

  • boissons aux fruits et boissons aux fruits, thé vert à la menthe, tisanes, gelée, jus de fruits et de légumes fraîchement pressés, bouillon de cynorrhodons, etc.
  • pain d'une journée sans sel, crêpes, crêpes;
  • viande maigre (précuite);
  • soupes aux légumes et au lait avec adjonction de céréales;
  • divers légumes et salades de légumes (frais, bouillis);
  • œufs de poule (1 pc par jour) bouillis ou sous forme d'omelette;
  • lait et kéfir;
  • petites nouilles;
  • diverses céréales (sarrasin, flocons d'avoine, pshenka);
  • huile de salade de légumes et beurre non salé;
  • comme diurétique - pastèques en quantités illimitées;
  • fruits et légumes;
  • mousses, confitures, purées de fruits, crème glacée aux fruits;
  • poisson maigre cuit de différentes manières.

Quelle est l'utilisation de l'alimentation

Le respect des principes d’une bonne nutrition est le principal élément de soutien du traitement et de la prévention de la pyélonéphrite. Comme indiqué ci-dessus, un régime alimentaire réduit le fardeau des maladies rénales épuisées et de tous les organes urinaires.

Le principal effet thérapeutique de la thérapie par le régime vise à éliminer le processus inflammatoire dans le corps et à atténuer les symptômes. Une bonne alimentation contribue à la récupération accélérée et à l'apparition d'une période de calme de la forme chronique de la pathologie.

Le manque de sel dans la nourriture accélère la libération de liquide, ce qui élimine les scories et les toxines, prévient l'apparition éventuelle de poches et la manifestation d'une hypertension rénale. La saturation du corps en vitamines renforce ses défenses.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Le non-respect des aliments diététiques entraîne de lourdes conséquences, auxquelles aboutit la pathologie, qui s'aggravent progressivement en raison de fortes charges sur les reins malades:

  • lésion inflammatoire des tissus rénaux;
  • calculs dans les reins, la vessie et la vessie;
  • dommages et destruction de la structure des reins dus à l'accumulation de pus dans ceux-ci;
  • altération de la fonction rénale;
  • insuffisance cardiovasculaire aiguë (choc endotoxique) provoquée par des bactéries et des toxines dans le sang;
  • empoisonnement du sang (sepsis) dans les formes graves de pyélonéphrite purulente.

Régime alimentaire des patients adultes

Menu diététique standard d'une journée pour l'inflammation rénale chez l'adulte:

  1. Le petit-déjeuner devrait comprendre: des carottes râpées ou une pomme avec l’ajout d’huile d’olive, du porridge de gruau, des toasts, du thé au lait.
  2. Au deuxième petit déjeuner suffit de boire un verre de jus de pomme fraîchement pressé.
  3. Pour le déjeuner, comme le premier, il est conseillé de faire cuire la soupe sur le bouillon rapide avec l'ajout de chou frais. Le second se présente sous la forme de poisson bouilli (morue) avec un accompagnement de sarrasin ou de riz (ou du pilaf de poulet à la diète), accompagné d'une salade concombre-tomate et d'une compote d'églantier.
  4. Dans l'après-midi, il suffit de manger 5 grosses baies de pruneaux ou d'abricots secs et de boire 1 tasse de thé vert.
  5. Le dîner comprend du fromage cottage et une cocotte de carottes, une salade de chou finement haché avec quelques gouttes de jus de citron, un thé léger au miel. Le dîner doit être terminé avant 18 heures.
  6. Au coucher, il est utile de boire du thé à la menthe ou au cassis.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les femmes enceintes

La nutrition diététique des femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite diffère quelque peu du régime alimentaire habituel des adultes, en ce sens que le régime des futures mères malades devrait être dominé par des produits qui affectent la motilité intestinale - stimulant le péristaltisme intestinal et facilitant sa vidange (pruneaux frais et secs, abricots secs et abricots secs, compote de rhubarbe, plats de betterave et de courgette).

Pour la formation du système osseux du fœtus, augmenter la consommation de produits contenant du calcium (fromage cottage et kéfir, poisson et fruits de mer, fromages).

Les femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite et de cystite doivent absolument boire beaucoup. Les points diététiques restants sont similaires aux régimes rénaux normaux.

Alimentation des enfants atteints de pyélonéphrite

Les principaux produits destinés aux enfants présentant des lésions rénales sont le lait et le lait aigre (yogourt, yaourt, kéfir), les bouillons et les soupes, les purées de légumes et les céréales liquides. Les boissons aux fruits de baies, les compotes de fruits et les jus de fruits frais sont très utiles et appréciés des enfants.

La viande, les champignons, les saucisses, les cornichons et les produits fumés, les épices, le cacao, les épinards et le chou-fleur, les aliments frits sont exclus du menu pour enfants. Tous les plats doivent être bouillis ou cuits. Nourriture fréquente, en petites portions.

La principale caractéristique de la thérapie par le régime pédiatrique est l'inclusion dans le menu des produits protéiques nécessaires à la croissance de l'enfant. Il est recommandé de donner aux enfants des aliments contenant des protéines facilement digestibles - œufs, fromage cottage, fromage et crème sure faible en gras. Vous pouvez donner du miel, confiture, confiture, confitures, marmelade. Crèmes, chocolats, bonbons devront être exclus.

En général, le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez les adultes (ainsi que chez les enfants) n’est pas aussi strict. La principale limite est de supprimer les recettes de plats salés épicés. Sinon, un tel régime guérit et rajeunit le corps, en enlevant la charge et en reposant tous les organes des systèmes digestif et urinaire.

Pyélonéphrite - qu'est-ce que c'est, symptômes, premiers signes, traitement et conséquences

La pyélonéphrite est l’une des maladies urologiques de nature infectieuse les plus courantes, qui affecte le système cup-pelvis et le parenchyme rénal. Cette pathologie plutôt dangereuse en l'absence de traitement compétent en temps voulu peut entraîner une violation des fonctions d'excrétion et de filtrage de l'organe.

De quel type de maladie rénale s'agit-il, pourquoi il est si important de connaître les premiers symptômes et de consulter un médecin à temps, ainsi que les débuts du traitement de différentes formes de pyélonéphrite, seront abordés plus en détail dans cet article.

Qu'est-ce que la pyélonéphrite?

La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire du rein caractérisée par des lésions du parenchyme rénal, des cupules et du pelvis rénal.

Dans la plupart des cas, la pyélonéphrite est causée par la propagation d'infections de la vessie. Les bactéries pénètrent dans le corps à partir de la peau autour de l'urètre. Ils remontent ensuite de l'urètre dans la vessie, puis pénètrent dans les reins, où se développe la pyélonéphrite.

La pyélonéphrite peut être une maladie indépendante, mais elle complique le plus souvent l'évolution de diverses maladies (lithiase urinaire, adénome de la prostate, maladies des organes génitaux de la femme, tumeurs du système génito-urinaire, diabète sucré) ou survient en tant que complication postopératoire.

Classification

Pyélonéphrite rénale est classée:

  1. En raison du développement - primaire (aigu ou non obstructif) et secondaire (chronique ou obstructif). La première forme est le résultat d'infections et de virus dans d'autres organes et la seconde est une anomalie des reins.
  2. À l'endroit de l'inflammation - bilatérale et unilatérale. Dans le premier cas, les deux reins sont touchés, dans le second - un seul, la maladie peut être gauche ou droite.
  3. La forme d'inflammation du rein - séreuse, purulente et nécrotique.
  • La pyélonéphrite aiguë est causée par l'ingestion d'un grand nombre de microorganismes dans les reins, ainsi que par l'affaiblissement des propriétés protectrices de l'organisme (faible immunité, rhume, fatigue, stress, mauvaise nutrition). Le processus inflammatoire est prononcé brillant. Le plus souvent, il est diagnostiqué chez les femmes enceintes, dont le corps est particulièrement vulnérable.
  • Qu'est-ce que la pyélonéphrite chronique? C'est la même inflammation des reins, caractérisée uniquement par une évolution latente. En raison de modifications du système urinaire, l'écoulement de l'urine est perturbé, de sorte que l'infection atteint les reins par le haut.

En fonction des phases du flux:

  • L'inflammation active est caractérisée par les symptômes suivants: fièvre, pression, douleurs dans l'abdomen et le bas du dos, mictions fréquentes, œdème;
  • L'inflammation latente se caractérise par l'absence de tout symptôme et, par conséquent, par les plaintes du patient. Cependant, la pathologie est visible dans l'analyse d'urine;
  • Rémission - il n'y a pas de pathologies dans l'urine ni de symptômes.

Les causes

Comme nous l'avons déjà indiqué, dans la pyélonéphrite, les reins sont touchés et, fondamentalement, l'effet des bactéries conduit à ce résultat. Des microorganismes, apparus dans le pelvis rénal ou de manière urogénogénique ou hématogène, se déposent dans le tissu interstitiel du rein ainsi que dans le tissu du sinus rénal.

La maladie peut survenir à tout âge. Plus souvent, la pyélonéphrite se développe:

  • chez les enfants de moins de 7 ans (la probabilité d'apparition de pyélonéphrite augmente en raison de la nature du développement anatomique);
  • les jeunes femmes âgées de 18 à 30 ans (la survenue d'une pyélonéphrite est associée au début de l'activité sexuelle, de la grossesse et de l'accouchement);
  • chez les hommes plus âgés (avec obstruction des voies urinaires en raison du développement d'un adénome de la prostate).

Toute raison organique ou fonctionnelle empêchant l'écoulement normal de l'urine augmente le risque de développer la maladie. Une pyélonéphrite apparaît souvent chez les patients atteints de lithiase urinaire.

La cause la plus courante d'inflammation des voies urinaires est:

  1. Bactérie Kolya (E. coli), staphylocoque ou entérocoque.
  2. D'autres bactéries à Gram négatif risquent moins de provoquer un processus inflammatoire non spécifique.
  3. Souvent, les patients présentent des formes d’infection combinées ou multirésistantes (ces dernières sont le résultat d’un traitement antibactérien non contrôlé et non systématique).

Voies d'infection:

  • Ascendant (à partir du rectum ou des foyers d’inflammation chronique, situés dans les organes urogénitaux);
  • Hématogène (réalisé par le sang). Dans cette situation, la source d'infection peut être n'importe quelle lésion distante située à l'extérieur des voies urinaires.

Pour que l'apparition de la pyélonéphrite ne soit pas suffisante, une seule pénétration de la microflore dans les reins. Pour cela, des facteurs prédisposants sont nécessaires, parmi lesquels les principaux sont:

  1. violation de l'urine sortant du rein;
  2. troubles de la circulation sanguine et lymphatique dans l'organe.

Cependant, on pense que dans certains cas, des microorganismes hautement pathogènes peuvent provoquer une pyélonéphrite aiguë dans les reins intacts en l'absence de toute cause prédisposante.

Facteurs qui aideront les bactéries à se développer dans des organes associés:

  • Manque de vitamines;
  • Immunité réduite;
  • Stress chronique et surmenage;
  • Faiblesse;
  • Maladie rénale ou prédisposition génétique à la défaite rapide d’organes appariés.

Symptômes de pyélonéphrite chez l'adulte

Les symptômes de la pyélonéphrite peuvent varier en fonction de l'âge de la personne et peuvent inclure:

  • Malaise;
  • Fièvre et / ou frissons, en particulier en cas de pyélonéphrite aiguë;
  • Nausées et vomissements;
  • Douleur dans le côté sous les côtes inférieures, dans le dos, irradiant vers la fosse iliaque et la région suprapubienne;
  • Confusion de conscience;
  • Mictions fréquentes et douloureuses;
  • Sang dans les urines (hématurie);
  • Urine trouble avec une odeur âcre.

La pyélonéphrite est souvent accompagnée de troubles dysuriques se manifestant par des mictions fréquentes ou douloureuses, une séparation de l'urine en petites portions et la prédominance de la diurèse nocturne le jour.

Symptômes de pyélonéphrite rénale aiguë

Sous cette forme, la pyélonéphrite survient en même temps que des symptômes tels que:

  • forte fièvre, frissons. Les patients ont beaucoup transpiré.
  • Le rein du côté de la lésion fait mal.
  • Au bout de 3 à 5 jours de manifestation de la maladie avec palpation, il est possible de déterminer que le rein affecté est dans un état hypertrophié. De plus, il est toujours douloureux.
  • De plus, au troisième jour, du pus est détecté dans l'urine (désigné par le terme médical pyurie).
  • Les frissons et la fièvre sont accompagnés de maux de tête et de douleurs articulaires.
  • Parallèlement à ces symptômes, il existe une augmentation de la douleur dans la région lombaire, principalement cette douleur se manifeste toujours du côté avec lequel le rein est affecté.

Signes de pyélonéphrite chronique

Les symptômes de la maladie rénale chronique sont très conditionnels et l’évolution n’a pas de signes prononcés. Le processus inflammatoire de la vie quotidienne est souvent perçu comme une infection respiratoire:

  • faiblesse musculaire et maux de tête;
  • température fébrile.

Cependant, en plus de ces signes caractéristiques de la maladie, le patient a des mictions fréquentes, avec l'apparition d'une odeur désagréable d'urine. Dans la région lombaire, une personne ressent une douleur constante, envie d'uriner fréquemment.

Les derniers symptômes communs d'une pyélonéphrite chronique sont les suivants:

  • sécheresse de la muqueuse buccale (d'abord insignifiante et inconstante)
  • malaise dans la région surrénale
  • brûlures d'estomac
  • rot
  • passivité psychologique
  • bouffissure du visage
  • pâleur de la peau.

Tout cela peut être le signe d’une insuffisance rénale chronique et est caractéristique des lésions bilatérales des reins, à savoir la libération de 2 à 3 litres d’urine par jour ou plus.

Des complications

Les complications graves de la pyélonéphrite comprennent:

  • insuffisance rénale;
  • périnéphrite;
  • septicémie et choc bactérien;
  • bourgeons d'articulations.

Chacune de ces maladies a des conséquences graves pour le corps.

Tous les symptômes et signes de maladie urologique mentionnés ci-dessus doivent faire l’objet d’une évaluation médicale adéquate. Vous ne devez pas tolérer et espérer que tout sera formé par lui-même, ainsi que de vous auto-traiter sans examen préalable d'un travailleur médical.

Diagnostics

Comme d'habitude, le diagnostic d'inflammation du bassinet et du parenchyme rénal commence par un examen général après la collecte des plaintes du patient. Des études instrumentales et de laboratoire qui donnent une image complète de ce qui se passe deviennent obligatoires.

Les méthodes de laboratoire comprennent:

  1. Analyse d'urine générale: on détecte une augmentation du nombre de leucocytes et de bactéries dans le champ visuel lors de l'ensemencement d'un sédiment urinaire sur une lame de verre. L'urine normale doit être de nature acide, avec une pathologie infectieuse, elle devient alcaline;
  2. Test sanguin clinique général: tous les signes d’un processus inflammatoire apparaissent dans le sang périphérique, la vitesse de sédimentation des érythrocytes augmente et le nombre de leucocytes dans le champ de vision augmente de manière significative.
  • dans le sang, le test est déterminé par l’augmentation du nombre de leucocytes avec un décalage de la formule vers la gauche, une ESR accélérée;
  • l'urine trouble avec du mucus et des flocons, a parfois une odeur désagréable. Il révèle une petite quantité de protéines, un nombre important de globules blancs et de globules rouges isolés.
  • la bactériurie vraie est déterminée dans les cultures d'urine - le nombre de corps microbiens par millilitre d'urine est supérieur à 100 000.
  • Le test de Nechiporenko révèle la prédominance des leucocytes dans la partie médiane de l'urine sur les érythrocytes.
  • dans un processus chronique, on observe des changements dans les analyses biochimiques: augmentation de la créatinine et de l'urée.

Parmi les méthodes de recherche instrumentale prescrites:

  • Échographie des reins et de l'abdomen;
  • tomodensitométrie ou rayons X pour détecter les changements dans la structure du rein affecté.

Traitement de la pyélonéphrite rénale

Le traitement de la pyélonéphrite rénale doit être complet, y compris les méthodes médicamenteuses et de physiothérapie. Complètement traité avec une maladie rénale contribue au rétablissement rapide du patient d’une pathologie infectieuse.

Médicaments

Le traitement médicamenteux ne vise pas seulement à détruire les agents infectieux et à soulager les signes symptomatiques, mais également à restaurer les fonctions vitales du corps pendant la progression de la pyélonéphrite.

  1. Antibiotiques. Lors d'exacerbations, ils ne peuvent pas s'en passer, mais il est optimal s'ils sont prescrits par un médecin, et encore mieux s'il explique en même temps comment collecter et où uriner pour la germination de la microflore et la sensibilité aux antibiotiques. Le plus souvent en pratique ambulatoire sont utilisés:
    • pénicillines protégées (Augmentin),
    • Céphalosporines de 2ème génération (Ceftibuten, Cefuroxime),
    • fluoroquinolones (ciprofloxacine, norfloxacine, ofloxacine)
    • nitrofuranes (Furadonin, Furamag), ainsi que Palin, Biseptol et Nitroxoline.
  2. Médicaments diurétiques: prescrits pour la pyélonéphrite chronique (pour éliminer l'excès d'eau du corps et, éventuellement, pour un œdème), avec aiguë n'est pas prescrit. Furosémide 1 comprimé 1 fois par semaine.
  3. Immunomodulateurs: augmentent la réactivité de l'organisme avec la maladie et préviennent l'exacerbation de la pyélonéphrite chronique.
    • Timalin, par voie intramusculaire, à raison de 10 à 20 mg une fois par jour, pendant 5 jours;
    • T-activine, par voie intramusculaire, 100 µg 1 fois par jour, 5 jours;
  4. Les multivitamines (Duovit, 1 comprimé 1 fois par jour), la teinture de ginseng - 30 gouttes 3 fois par jour, sont également utilisées pour augmenter l’immunité.
  5. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Voltaren) ont des effets anti-inflammatoires. Voltaren à l'intérieur, sur 0,25 g 3 fois par jour, après le repas.

Le traitement de la pyélonéphrite chronique est effectué selon les mêmes principes que la thérapie du processus aigu, mais il est plus durable et demande beaucoup de travail. Le traitement de la pyélonéphrite chronique comprend les mesures thérapeutiques suivantes:

  • élimination des raisons ayant entraîné une obstruction de l'écoulement de l'urine ou une altération de la circulation rénale;
  • thérapie antibactérienne (le traitement est prescrit en tenant compte de la sensibilité des microorganismes);
  • normalisation de l'immunité générale.

La tâche du traitement dans la période d'exacerbation est d'obtenir la rémission clinique et de laboratoire complète. Parfois, même un traitement antibiotique de 6 semaines ne donne pas le résultat souhaité. Dans ces cas, le régime est pratiqué: pendant six mois, un médicament antibactérien est prescrit 10 jours par mois (à chaque fois différent, en tenant compte du spectre de la sensibilité) et d’herbes diurétiques le reste du temps.

Traitement chirurgical

Une intervention chirurgicale est prescrite si, au cours du traitement conservateur, l'état du patient reste grave ou s'aggrave. En règle générale, la correction chirurgicale est réalisée lors de la détection d'une pyélonéphrite, d'un abcès ou d'un rein de type anthrax purulent (apostemozny).

Au cours de l'opération, le chirurgien procède à la restauration de la lumière de l'uretère, à l'excision du tissu inflammatoire et à la mise en place d'un drainage pour l'écoulement du liquide purulent. Si le parenchyme rénal est détruit de manière significative, une opération est réalisée - néphrectomie.

Régime alimentaire et une bonne nutrition

Le but poursuivi par le régime alimentaire pour la pyélonéphrite -

  • ménageant la fonction rénale, créant des conditions optimales pour leur travail,
  • normalisation du métabolisme non seulement dans les reins, mais également dans d'autres organes internes,
  • abaissement de la pression artérielle
  • réduction de l'œdème,
  • excrétion maximale de sels, substances azotées et toxines du corps.

Selon le tableau des tableaux médicaux selon Pevzner, le régime alimentaire avec pyélonéphrite correspond au tableau n ° 7.

La caractéristique générale de la table de traitement n ° 7 est une petite restriction de protéines, alors que les graisses et les glucides correspondent aux normes physiologiques. En outre, le régime devrait être enrichi.

Produits devant être limités ou, si possible, exclus pour la durée du traitement:

  • bouillons et soupes dans la viande, bouillon de poisson - il s’agit du soi-disant "premier" bouillon;
  • premiers cours de légumineuses;
  • poisson sous forme salée et fumée;
  • toutes les variétés grasses de poissons de rivière et de mer;
  • caviar de tout poisson;
  • des fruits de mer;
  • viande grasse;
  • saindoux et gras;
  • pain avec du sel;
  • tout produit à base de farine additionné de sel;
  • champignons de toutes sortes et cuits de toute façon;
  • thé fort et café;
  • du chocolat;
  • confiseries (gâteaux et tartes);
  • oseille et les épinards;
  • radis et radis;
  • oignons et ail;
  • saucisses et saucisses - bouillies, fumées, frites et cuites au four;
  • tous les produits fumés;
  • fromages pointus et gras;
  • viande et poisson en conserve;
  • cornichons et cornichons;
  • crème sure à haute teneur en graisse.

Aliments autorisés:

  • Viande, volaille et poisson faibles en gras. Bien que les aliments frits soient acceptables, il est conseillé de faire bouillir et cuire à la vapeur, laisser mijoter et cuire au four sans sel ni épices.
  • Il est conseillé de boire plus de thé vert, diverses boissons aux fruits, compotes, tisanes et décoctions.
  • Soupes faibles en gras, de préférence à base de légumes végétariens.
  • Les légumes les plus préférés pour ce régime - citrouille, pommes de terre, courgettes.
  • Les céréales doivent être évitées, mais le sarrasin et l'avoine sont acceptables et bénéfiques dans cette maladie.
  • Le pain est conseillé de manger sans ajouter de sel, frais n'est pas recommandé immédiatement. Il est conseillé de faire du pain grillé, de le sécher au four. Également permis crêpes, crêpes.
  • Lorsque la pyélonéphrite est autorisée, les produits laitiers sont sans gras ou à faible teneur en matière grasse.
  • Les fruits peuvent être consommés en n'importe quelle quantité, ils sont utiles dans le processus inflammatoire des reins.

Un régime suivi de pyélonéphrite facilite le travail des reins malades et réduit la charge sur tous les organes du système urinaire.

Remèdes populaires

Avant d’utiliser des remèdes populaires contre la pyélonéphrite, assurez-vous de consulter votre médecin, car Il peut y avoir des contre-indications individuelles à utiliser.

  1. 10 grammes de recueil (préparés à partir de feuilles d’airelles, de pied de poil, de fraises, de bleuet, d’herbe forestière veronica, d’ortie et de graines de lin) versez de l’eau bouillante (0,5 litre) et placez dans un thermos pendant 9 heures. Vous devez consommer 1/2 tasse au moins 3 fois par jour.
  2. Le jus de citrouille est particulièrement recherché, ce qui a un fort effet anti-inflammatoire lors des cystites et pyélonéphrites. À partir du légume, vous pouvez préparer vous-même une bouillie médicinale au petit-déjeuner ou la cuisiner pour un couple, ainsi qu’au four.
  3. Soie de maïs - poils de maïs mûr - comme diurétique avec une pression accrue. En outre, la plante a un effet antispasmodique, qui éliminera le syndrome douloureux dans le processus inflammatoire des reins et d’autres parties du corps. Toutefois, si des caillots sanguins se forment trop souvent dans le sang du patient, il faudra abandonner la soie de maïs.
    • Sécher et broyer la plante.
    • Versez 1 cuillerée à soupe de poils avec 1 tasse d'eau bouillante.
    • Cuire 20 minutes.
    • Insister 40 minutes.
    • Prendre 2 cuillères à soupe. décoction toutes les 3 heures.
  4. Collection de pyélonéphrite rénale: 50 g - prêle, fraises (baies) et baies d'églantier; 30 g - ortie (feuilles), plantain, airelles et busserole; sur des feuilles de 20 g - hop, genévrier et bouleau. L'ensemble de la composition médicinale se mélange et remplit 500 ml d'eau. Amener toute la masse médicale à ébullition. Après avoir filtré, utilisez 0,5 tasse 3 fois par jour.

Prévention

Pour la prévention de la pyélonéphrite recommandée:

  • consulter un urologue (une fois tous les trois ou quatre mois);
  • le temps de traiter les maladies urologiques et gynécologiques;
  • consommer de grandes quantités de liquide pour normaliser le débit d'urine;
  • éviter l'hypothermie;
  • mener une vie saine;
  • s'en tenir à un régime alimentaire équilibré;
  • ne pas abuser des aliments protéinés;
  • pour les hommes, contrôler l'état du système urinaire, en particulier si, dans le passé, des maladies urologiques avaient été transférées;
  • en présence d'une envie d'uriner ne pas retarder le processus;
  • suivez les règles d'hygiène personnelle.

La pyélonéphrite rénale est une maladie grave qui doit être traitée dès l'apparition des premiers signes pour éviter les complications. Assurez-vous de subir un diagnostic par un néphrologue ou un urologue, une à deux fois par an.

Régime alimentaire pour pyélonéphrite

La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire des reins. Les bactéries qui pénètrent dans les reins à partir de divers foyers d’infection en sont la principale cause. Le régime de pyélonéphrite est un moyen efficace de lutter contre les maladies du rein. Il est utilisé en association avec le traitement médical prescrit par le médecin.

Règles de base de la nutrition

Mode de vie inactif, médicaments non contrôlés, stress, hypothermie entraînent une diminution de l'immunité.

Une pyélonéphrite aiguë peut se développer sur fond d'infections virales respiratoires aiguës, de maux de gorge, de pneumonie, de septicémie, d'infections intestinales ou autres. Cette maladie peut également déclencher des infections dans les voies urinaires.

Les principales manifestations (symptômes) de la pyélonéphrite aiguë:

  • Fièvre, frissons;
  • Douleur au bas du dos;
  • Mictions fréquentes et douloureuses;
  • La turbidité de l'urine;
  • Mal de tête, faiblesse;
  • Douleur dans les articulations et les muscles.

Les femmes sont six fois plus susceptibles de souffrir de pyélonéphrite que les hommes. Chez les enfants, cette maladie est la deuxième place après les maladies des organes respiratoires.

C'est important! Régime alimentaire pour pyélonéphrite aiguë prescrit et contrôlé par le médecin.

Un régime avec pyélonéphrite est, en règle générale, un régime de 7 (selon Pevzner). Son objectif est de réduire la charge sur les reins; normaliser les processus métaboliques chez le patient; enlever le gonflement; réduire la pression artérielle à des niveaux normaux.

En cas de pyélonéphrite aiguë, les cornichons, les viandes fumées et les cornichons doivent être exclus du régime alimentaire. Limitez votre consommation de protéines et de matières grasses. Les plats sont bouillis, cuits ou cuits au four.

Dans la période aiguë de la maladie, il est recommandé d'utiliser jusqu'à 2 litres de liquide pour éliminer rapidement les produits toxiques du corps. Cela peut être un thé sucré faible, compote, jus. Il est utile de boire de l'eau minérale sans gaz, une décoction d'herbes médicinales, du jus de canneberges et d'airelles, une décoction de cynorrhodons. Vous pouvez manger des fruits et des légumes frais ayant un effet diurétique (melon d'eau, cantaloup, citrouille, concombre).

Au cours de la première semaine de la maladie, une diète lait-légumes à haute teneur en légumes et fruits frais, jus de fruits et compotes est prescrite. Dès que l'état du patient s'améliore, la température corporelle se normalise, les symptômes d'intoxication disparaissent et le régime alimentaire peut être étendu.

Règles de base de la nutrition:

  • Nutrition fractionnée - en petites quantités 4 à 5 fois par jour;
  • La température de la nourriture devrait être modérée;
  • Les plats sont cuits à la vapeur, bouillis, braisés ou cuits au four avec des huiles végétales;
  • La quantité de graisse autorisée est préférable d'ajouter aux plats cuisinés;
  • Dans un régime N 7, toutes les boissons alcoolisées, gazeuses, bières sont exclues.

C'est important! L'alcool ne doit pas être utilisé pour les maladies du rein.

Dans environ 20 à 30% des cas, la pyélonéphrite aiguë devient chronique, ce qui se traduit par des améliorations périodiques (rémissions) et des exacerbations.

La nutrition médicale dans la pyélonéphrite chronique pendant la période d'exacerbation est la même que dans la forme aiguë de la maladie. En rémission, les aliments doivent être suffisamment riches en calories et enrichis.

Les principaux composants alimentaires du régime N 7 sont représentés par les quantités suivantes:

  • Protéines - 70 - 80 g;
  • Graisse - 70 - 80 g;
  • Glucides - 400 - 500 g.

Teneur en calories - 2800 - 3000 kcal.

Dans un régime alimentaire avec une inflammation des reins, des vitamines sont introduites dans la composition de légumes, d'herbes, de fruits et de jus.

Menu pour la semaine

  • Bouillie de sarrasin, salade de légumes, thé au lait;
  • Des fruits;
  • Soupe maigre, pommes de terre bouillies, poisson-chat cuit au four, compote de fruits;
  • Le yogourt;
  • Compote de légumes, gelée.
  • Orge perlé, concombre, bouillon d'églantier;
  • Omelette aux légumes;
  • Soupe de légumes, courgettes au four, gelée de canneberges;
  • Kéfir, pommes de terre au four;
  • Pâtes, vinaigrette, thé.
  • Omelette, bouillie de lait de riz, thé;
  • Manna Beignets avec Confiture;
  • Soupe de légumes, pommes de terre bouillies au bœuf, gelée;
  • Thé au lait, biscuits;
  • Curd avec des légumes et des herbes, du jus.
  • Gruau aux fruits, thé;
  • Salade de potiron au miel;
  • Bortsch maigre, pâtes à la viande, compote;
  • Vinaigrette, kéfir;
  • Casserole de fromage cottage avec fruits, thé.
  • Bouillie de sarrasin, salade de légumes, jus;
  • Omelette aux pommes;
  • Soupe végétarienne, pudding à la viande, kissel;
  • Courges farcies de riz et de légumes;
  • Pomme de terre Zrazy, kéfir.
  • Pudding au lait caillé, carottes, compote de pommes, thé;
  • Courgettes au four, jus;
  • Bortsch maigre, purée de pommes de terre, côtelettes à la vapeur, compote;
  • Lait, biscuits;
  • Ragoût de légumes, poisson cuit au four, thé.
  • Semoule, fruits frais, thé;
  • Carottes râpées avec du sucre et de la crème sure, jus;
  • Soupe de légumes, céréales de blé au veau bouilli, bouillon d'églantier;
  • Le yogourt;
  • Crêpes aux pommes, kéfir.

C'est important! Après avoir évalué l’état du patient dans un complexe, seul le médecin traitant peut décider de la quantité à suivre.

Quelle est l'utilisation de l'alimentation

Le régime alimentaire de la pyélonéphrite joue un rôle important dans le traitement complexe global du processus inflammatoire dans les reins et les voies urinaires. Un régime alimentaire obligatoire conduit à la restauration de la fonction rénale, normalise tous les processus métaboliques, élimine les produits métaboliques et normalise la pression artérielle. Une alimentation correcte et régulière peut réduire les symptômes et accélérer le traitement, réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal et les reins.

  1. Le régime alimentaire de la pyélonéphrite chronique chez l’adulte est prescrit pour une longue période (1 an ou plus) afin de prévenir les exacerbations possibles.
  2. Lorsque l'exacerbation de la pyélonéphrite chronique est nécessaire de suivre les règles du régime numéro 7, pour éviter des complications graves, telles que la lithiase urinaire, l'insuffisance rénale, la nécrose du rein.

Chez certains patients, tout en observant le régime N 7, on observe une perte de poids résultant d’un régime approprié, équilibré et équilibré.

Causes de pyélonéphrite chez les hommes:

  • Foyers d'infection chroniques;
  • La présence de comorbidités telles que diabète sucré, lithiase urinaire, urétrite, prostatite, adénome de la prostate, SIDA.

Symptômes de pyélonéphrite chez les hommes:

  • Douleur dans la région lombaire et les reins eux-mêmes;
  • Fièvre, frissons;
  • Brûlure et démangeaisons en urinant;
  • Augmenter la quantité d'urine.

C'est important! La pyélonéphrite est traitée chez l'homme strictement sous la surveillance d'un médecin.

La nécessité de respecter le régime alimentaire en raison de la gravité de la maladie et de la durée de son traitement.

Produits autorisés et interdits

La diète avec pyélonéphrite implique un maximum de plats avec un contenu complet en glucides, lipides, protéines et vitamines.

Que pouvez-vous manger avec une pyélonéphrite aiguë?

Vous pouvez manger des fruits et des légumes frais: pommes de terre, courgettes, concombres, carottes, citrouille, pastèques, melons.

Il est recommandé de boire des bouillons de fruits (dogrose) et de baies (canneberges, airelles).

Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments gras, épicés et salés. Le régime numéro 7 interdit de boire du café, du cacao, du thé fort, du chocolat. Les aliments irritant les reins doivent être évités: radis, oignon, ail, oseille, céleri, chou-fleur, légumineuses.

Que ne peut pas manger avec une pyélonéphrite chronique?

Vous ne pouvez pas manger de viande, de bouillons de poisson et de champignons, de poisson salé, de conserves, de choucroute.

Produits utiles pour la pyélonéphrite:

  • Lait et produits laitiers;
  • Viande et poisson maigre;
  • Légumes (riches en fibres et en vitamines);
  • Sarrasin, orge perlé, mil (contiennent des fibres grossières qui augmentent le tonus de l'intestin);
  • Fruits et baies;
  • Jus de fruits

Liste des produits autorisés et interdits

C'est important! Lorsque la pyélonéphrite ne peut pas boire de la bière et de l'alcool (surtout après avoir pris des médicaments). Depuis leur prise perturbe la circulation sanguine et affecte la fonction rénale.

Très souvent, chez les patients atteints de pyélonéphrite chronique due à une violation de l'équilibre acido-basique, une carence en potassium (K) est notée. Par conséquent, il est recommandé d'introduire dans le régime alimentaire des aliments riches en sels de potassium: abricots secs, raisins secs, pruneaux, noix de Grenoble, noix de cajou, cacahuètes, noisettes, amandes, pommes de terre, haricots, chou marin, bœuf, morue, merlu, maquereaux, poireaux betteraves, groseilles rouges et noires, raisins, abricots, pêches, bananes.

Dans la pyélonéphrite chronique, pour améliorer l'immunité, il est nécessaire de manger des fruits riches en vitamine C: agrumes (citron, orange, mandarine), kiwi, cassis, baies sauvages.

Utile: ajoutez du gingembre à votre alimentation. Il a des effets antibactériens, anti-inflammatoires et diurétiques.

Collection diurétique

20 g de fleurs de sureau, 20 g de gingembre en poudre, 15 g de pétales de bleuet bleu, 20 g d'Hypericum, 20 g de prêle, 20 g de feuilles de haricot.

40 g de collection infuser pendant la nuit dans 1 litre d’eau. Dans la matinée, faites bouillir pendant 7 à 10 minutes sous le couvercle. Insister 2 heures, forcer. Buvez un verre 5 fois par jour.

Lorsque le régime de pyélonéphrite peut être varié et savoureux. Les desserts enrichissent le régime quotidien.

Que peux-tu manger au dessert?

La base des plats sucrés sont les fruits frais et séchés et les baies. Ils ajoutent du miel (vous pouvez médicalement), des noix, des graines, du sucre, des œufs, du lait, du fromage cottage, de la crème faible en gras et de la crème sure. Pour l'arôme, utilisez la vanille, le zeste et la cannelle. Cela peut être de la gelée de fruits, de la mousse de baies, de la confiture, des guimauves, de la salade d'agrumes.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les femmes enceintes

Le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez les femmes enceintes consiste à réduire la charge de travail des reins, à stabiliser le métabolisme du corps, à normaliser la pression artérielle, à éliminer les toxines et les agents pathogènes de l'inflammation des reins.

Une alimentation complète et équilibrée est essentielle à la santé de la mère et au développement optimal du fœtus.

La nutrition diététique pour la pyélonéphrite est la table de régime N7. Pendant la grossesse, tous les vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires fourniront les produits suivants:

  • Légumes, fruits, légumes verts;
  • Lait, kéfir, crème sure et fromage cottage faible en gras, yogourt naturel;
  • Bœuf, veau, viande de lapin, dinde, poulet faibles en gras;
  • Poissons de mer et de rivière;
  • Céréales à grains entiers et pain;
  • Les oeufs;
  • Huiles végétales (olive, tournesol, maïs);
  • Boissons (décoction de canneberges, infusion de dogrose, compote de fruits secs);
  • Jus de fruits et légumes frais.

Lorsque la pyélonéphrite est une composante de l’alimentation des femmes enceintes, il est nécessaire d’exclure les plats salés, marinés, fumés, gras et épicés. Dans les cas particulièrement difficiles, un régime sans sel est recommandé (sel complètement exclu). Mangez au moins 4 à 6 fois par jour. Buvez jusqu'à 2 litres de liquide.

La pyélonéphrite chez la femme enceinte peut être accompagnée d’une anémie ferriprive. Par conséquent, le menu doit être composé de bœuf, foie, groseilles, fraises, pommes et grenades.

Pendant la grossesse, de nombreux médicaments ne peuvent pas être pris. Par conséquent, ne changez rien à la diète 7 associée au traitement thérapeutique prescrit par un médecin.

C'est important! L'insuffisance rénale est très dangereuse pour la santé de la mère et de l'enfant, donc, dès les premiers symptômes, consultez immédiatement un médecin.

Alimentation des enfants atteints de pyélonéphrite

Le régime alimentaire avec pyélonéphrite chez les enfants est caractérisé par la restriction des substances extractives (bouillons de viande, de poisson et de champignons). Le sel de l'alimentation n'est pas complètement exclu, mais la nourriture est légèrement trop petite. La quantité requise de liquide - jusqu'à 1,5 litres.

La nutrition médicale doit être complète et adaptée à l'âge de l'enfant.

Le menu de régime pour les maladies rénales chez les enfants est:

  • Soupes végétariennes;
  • Plats à base de viande et de poisson (côtelettes, boulettes de viande, petits pains, boulettes de viande);
  • Bouillie de lait et soupes;
  • Salades de légumes frais;
  • Plats de pâtes;
  • Légumes bouillis et cuits à la vapeur;
  • Porridges friables (sarrasin, orge, riz);
  • Casseroles de fromage cottage, légumes, fruits et céréales;
  • Kéfir, yaourt, yaourt naturel, fromage cottage, crème sure;
  • Fruits frais;
  • Compotes, gelées, boissons aux fruits, jus de fruits.

Les plats diététiques sont cuits à la vapeur, bouillis, cuits ou au four.

Restriction de sel

Un régime avec pyélonéphrite implique de limiter le sel à 3 - 6 g par jour. Il est nécessaire d'exclure du régime les produits à forte teneur en sel (conserves de viande et de poisson, poisson salé et fumé, choucroute, concombre).

Conseil: Le vinaigre ou le jus de citron, le chou marin contribueront à améliorer le goût du plat.

Mode de consommation

Le régime alimentaire pour les maladies du rein vise à augmenter la quantité d'urine et l'excrétion de substances toxiques, à améliorer l'équilibre acido-basique.

Le traitement contre la pyélonéphrite pour un adulte peut aller jusqu'à 2 litres de liquide par jour, pour les adolescents jusqu'à 1,5 litre, pour les enfants jusqu'à 1 litre.

Au cours des premiers jours de pyélonéphrite aiguë, il est recommandé au patient de boire beaucoup d'eau (jusqu'à 2 litres) (thé, jus de fruits, compote, etc.). Vous pouvez boire de l'eau minérale (Borjomi, Essentuki), des décoctions de fruits (églantier) et de baies (jus de canneberges et de canneberges). Il est recommandé de boire des tisanes aux herbes ayant un effet diurétique et anti-inflammatoire. Ceux-ci incluent: genévrier, rose des chiens, fraises, cônes de houblon, bourgeons de bouleau, écorce de saule, plantain, ortie, herbe des renouées, prêle, soie de maïs, racine de pissenlit, fleurs de bleuet, feuilles de cassis.

Recette à base de plantes

Collection: bruyère commune, écorce de saule, fleurs d’immortelle, soie de mais, renouée.

1 er cuillère de chaque composant versez 400 ml d'eau. Faire bouillir pendant 5 minutes, insister 2 à 3 heures ou toute la nuit. Boire 50 ml 2 à 3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Infusion aux hanches

60 g de baies d'églantier, 60 g de fraise des bois, 60 g de prêle des prés, 20 g de feuilles de busserole, 20 g de feuilles de baies de bananier, 20 g de feuilles de plantain, 10 g de feuilles de cassis, 10 g de feuilles de bouleau.

2 cuillères à soupe cuillère collection verser 0,5 litre d'eau froide et porter à ébullition. Retirer du feu, fermer le couvercle et laisser infuser pendant 15 minutes, puis filtrer.

Prendre 100 ml 3 à 4 fois par jour.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Lorsque le régime alimentaire de la pyélonéphrite est non seulement un traitement curatif, mais également un traitement prophylactique, il évite l'apparition d'exacerbations et la progression de l'insuffisance rénale.

Rappelez-vous: les reins sont un organe vital sans lequel une personne ne peut pas vivre. Par conséquent, il est important de bien se nourrir de la pyélonéphrite.

L’absence de régime thérapeutique est l’une des causes courantes de la détérioration du patient. En même temps, un régime, un régime alimentaire et un traitement épargnés contribuent au maintien de la fonction rénale pendant de nombreuses années.

Prix ​​du régime

«L’organisation de la nutrition médicale dans les établissements médicaux d’État fait partie intégrante du processus médical et constitue l’une des principales mesures thérapeutiques.» (Annexe N 4 approuvée par l’ordre du Ministère de la santé de la Fédération de Russie du 05.08.2003 N 330).

Le patient organise de manière autonome les aliments diététiques à la maison, en tenant compte des recommandations du médecin.

Le prix du régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les adultes (tableau 7) est d'environ 3 983 p. par mois (pour 1 personne).

Avec les prix suivants pour les produits de base

Les principaux produits sont sélectionnés en fonction du volume minimal du panier.

Suivez le régime avec pyélonéphrite prescrit, en règle générale, pour une longue période (1 an ou plus), en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Le prix de la nutrition diététique pour un adulte par an sera d'environ 48 800 p.

Il devrait également prendre en compte le coût requis pour la fourniture de fruits frais, de baies et de légumes (selon la saison).

Plus D'Articles Sur Les Reins