Principal Traitement

Sans rechute: Mesures préventives visant à renforcer l'immunité et à prévenir la cystite

De nombreuses femmes connaissent bien la cystite, mais les hommes sont rarement inquiets à propos de cette maladie.

Pour expliquer simplement - la structure du système urinaire chez les femmes contribue à l'apparition d'une inflammation de la vessie - la cystite.

Malheureusement, cette maladie se reproduit souvent. Si vous présentez une fois des symptômes désagréables, le risque de ré-inflammation est très élevé (environ 30%).

C'est pourquoi les médecins sont attentifs au fait que la prévention de la cystite est très importante car cette maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. À propos de toutes les méthodes modernes de prévention, nous allons discuter dans cet article.

Méthodes sans drogue

Les méthodes dites comportementales, ou non médicamenteuses, de prévention de la récurrence de la cystite incluent toute une gamme de mesures.

Tout d’abord, la prévention de la cystite chez la femme est une attention particulière portée à l’hygiène personnelle: les sous-vêtements doivent être changés souvent, privilégier les tissus naturels.

Il est nécessaire de ne laver que dans le sens de l'avant vers l'arrière, et non l'inverse, au moins une fois par jour, ainsi qu'après chaque acte de défécation. Des procédures particulièrement hygiéniques sont effectuées pendant la menstruation, car à ce moment-là, le risque de contracter une infection bactérienne augmente plusieurs fois. Vous devez choisir avec soin les vêtements dans lesquels vous allez: évitez les tissus synthétiques, ne portez pas de pantalons trop serrés, tongs.

La prochaine mesure importante - le respect du régime de consommation d’alcool. Chaque jour, vous devez boire au moins 1,5 litre de liquide.

Il convient de rappeler que l'une des principales causes de la cystite est la stagnation du sang dans le pelvis et la violation de la circulation sanguine normale.

Si vous avez un travail sédentaire, afin d'éviter la stagnation, vous devez prendre des pauses toutes les heures, vous lever au moins quelques minutes et vous échauffer, il est conseillé de faire quelques squats.

Traitez rapidement les caries, car les mauvaises dents deviennent une source constante de bactéries et, de manière surprenante, peuvent également provoquer une cystite.

Prévention avec des médicaments

Utilisé pour la prévention des médicaments contre la cystite à action antimicrobienne, car la maladie a une nature bactérienne. Dans certains cas, prescrivez un long traitement antibiotique à faible dose à titre préventif, mais ceci ne peut être fait que par votre médecin.

Sans ordonnance, seules des préparations sans danger pour la prévention de la cystite peuvent être utilisées, telles que Canephron et Monurel.

Parmi les méthodes de prévention figure également l'utilisation de probiotiques, qui restaurent la microflore des muqueuses. Lorsqu'elles sont utilisées, les bactéries bénéfiques pour l'organisme remplacent les maladies pathogènes et provoquantes.

Il est possible d'utiliser à la fois des probiotiques standard à usage interne et des préparations sous forme de suppositoires pour la saturation intravaginale avec les bifidobactéries. La durée du traitement dans ce dernier cas est de 10 jours.

Dans certains cas, les médecins prescrivent des installations intravésicales pour une prophylaxie locale.

Maintien de l'immunité

Si vous souffrez souvent de cystite, il est temps de penser à renforcer votre système immunitaire. L'utilisation de médicaments immunotropes modernes réduit le taux de récidive d'au moins un tiers.

Les médicaments de la série d'interféron appropriés, tels que Genferon. Le médecin peut recommander l'utilisation intramusculaire de Polyoxidonium et de Glutoxim.

La nature nous offre également un moyen unique de maintenir l’immunité: les canneberges. C'est une source précieuse de vitamine C et a un effet anti-inflammatoire. Notez que l'extrait de cette baie fait partie de la plupart des remèdes à base de plantes utilisés pour lutter contre la cystite.

Pour la prévention de la canneberge doivent utiliser des cours pendant 3 semaines plusieurs fois par an.

Vous devez prendre une cuillère à soupe de baies, fraîches ou congelées, les écraser, verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer 20 minutes et boire à jeun. Vous pouvez ajouter du miel.

Il est également recommandé d'utiliser du jus de canneberge, il doit être dilué avec de l'eau et boire plusieurs fois par jour.

Bien entendu, il est nécessaire de stimuler le système immunitaire non seulement avec divers médicaments, mais également avec un mode de vie sain. Pour que votre corps ne soit pas exposé aux infections, vous devez dormir 8 heures par jour, manger sainement, bouger sans bouger, sans oublier l'exercice.

Faites attention au travail des intestins, car le travail du système immunitaire en dépend directement. Lutte contre la constipation et diverses manifestations de la dysbiose.

Surrefroidissement

La cystite est une maladie inflammatoire et, souvent, l'hypothermie est le facteur qui l'a provoquée.

Pour éviter cette maladie désagréable, habillez-vous toujours en fonction de la saison: pas de jupes courtes avec le froid, peu importe la façon dont vous voulez montrer de belles jambes.

Prenez soin du bas du dos, il devrait toujours être chaud. La mode maintenant des vestes courtes - un véritable coup porté à notre santé. Dépasser l'hypothermie est peut-être la meilleure prévention de la cystite chez les enfants.

Nous devons nous rappeler tous les conseils de nos mères: ne restez pas assis sur des surfaces froides, portez des collants chauds en hiver. Tout cela contribuera à protéger non seulement de la cystite, mais également du rhume.

Régime alimentaire

Si la cystite est votre compagnon constant, vous devriez également penser au bon régime.

Pour prévenir la cystite chronique chez les femmes et les hommes, vous devez abandonner la viande fumée, les aliments épicés et salés et être attentif à la composition des produits que vous consommez: évitez les conservateurs et les additifs nocifs. Il n'est pas recommandé de manger des plats de poisson de rivière.

Ce dont votre corps a besoin, ce sont des produits laitiers, des légumes et des fruits frais.

Comme la cystite se réfère à des maladies du système génito-urinaire, vous devez prendre en charge l'augmentation de la sécrétion d'urine, aidée par les jus naturels, les boissons aux fruits de canneberge, les infusions de dogrose et les compotes d'airelles.

Notre corps a sa propre horloge interne. Selon son rythme naturel, l'activité maximale de tous les organes tombe au cours de la première moitié de la journée. Il est donc préférable de boire du jus de fruit et des boissons aux fruits, qui provoquent une augmentation du débit urinaire, jusqu'au déjeuner afin de ne pas surcharger les reins.

Videz rapidement votre vessie.

La vessie doit être vidée à temps, à la première envie, sans attendre un sentiment de surpopulation.

Le fait est que l'urine stagnante est un excellent terrain fertile pour les bactéries.

N'oubliez pas de boire davantage pour que les microbes pathogènes soient constamment éliminés de votre corps. Il convient également de noter que lorsque la vessie est pleine, ses parois sont étirées, ce qui entraîne leur amincissement.

En parlant de cystite post-coïtale, la prophylaxie consiste à vider la vessie immédiatement avant et après l’intimité. On pense que cette approche réduit considérablement le risque d'inflammation et aide à réduire la concentration de microorganismes nuisibles.

Plantes médicinales préventives

Souvent utilisé pour la prévention de la cystite chez les femmes à base de plantes. Le plus couramment utilisé est Canephron, qui se distingue par sa composition naturelle et son innocuité pour la santé.

Pour cette raison, il peut être utilisé assez souvent, et avec des cours longs - pendant 3 mois. Cette préparation est développée en Allemagne, dans sa structure, des extraits d'herbes médicinales - lovage, romarin, levrette, centaurée. La seule contre-indication à l'admission - la présence de réactions allergiques.

Une alternative à Canefron est le médicament italien Monurel à base d’extrait de canneberge, associé à des compléments alimentaires.

Il peut être utilisé simultanément avec d'autres médicaments. Il a non seulement un effet anti-inflammatoire, mais constitue également une source précieuse de vitamine C. Il se prend 1 comprimé par jour pendant 3 mois. Contre-indications - grossesse et réactions allergiques.

Uroprofit, qui contient des extraits de feuilles d'ours, de prêle et de fruits de la canneberge, est un autre bon remède.

Frais de fines herbes

La liste des herbes qui sont efficacement utilisées pour la prévention de l'inflammation de la vessie est assez longue, voici les plus fréquemment utilisées:

  • Busserole ordinaire - a une action anti-inflammatoire, analgésique et antibactérienne;
  • La camomille est un excellent antiseptique naturel qui aide à réduire l'inflammation.
  • airelle - a des propriétés immunomodulatrices et un effet diurétique prononcé;
  • thym - différent avec effet tonique.
Dans la prévention des remèdes populaires contre la cystite, vous pouvez utiliser des herbes individuellement ou ensemble. Vous pouvez également acheter à la pharmacie des frais tout prêts, tels que l'urologie, Tsistofit, Brusniver.

Bains aux herbes

Vous pouvez brasser ensemble ou séparément les herbes suivantes: camomille, calendula, sauge, feuilles de bouleau.

En outre, vous pouvez utiliser un bain de pieds avec camomille.

Pour ce faire, prenez 3-4 cuillères à soupe de camomille pharmaceutique, faites-les cuire à la vapeur dans un seau d'eau bouillante, laissez-les refroidir à une température qui peut être tolérée et abaissez les cuisses pendant 10-15 minutes. Vous pouvez également utiliser de la chélidoine, millefeuille.

La collection de soie de maïs, de feuilles de bouleau, d’herbe de calamus, de chélidoine, de camomille, de genévrier et de racine de pissenlit est très efficace. Parmi ceux-ci, préparer la perfusion, qui est ajouté à la baignoire avec 2 cuillères à soupe de sel.

Vidéo utile

À propos de toutes les méthodes modernes de prévention de la cystite et des bases factuelles de chacune d’elles:

Le traitement et la prévention de la cystite donneront le résultat le plus élevé possible, sans oublier une règle d'efficacité: l'utilisation complexe. Suivez les conseils sur le mode de vie, utilisez régulièrement des cours de phytopreparations ou de plantes médicinales, évitez l'hypothermie et une maladie désagréable se manifestera beaucoup moins souvent, et peut-être même arrêter complètement de vous déranger.

Comment prévenir la cystite chez les femmes et les hommes?

Chaque femme qui a déjà eu une rechute de cystite essaie d’oublier le plus rapidement possible ses symptômes douloureux. Mais avec une forte diminution de l'immunité, la pathologie insidieuse se rappelle à nouveau avec des troubles de la miction et des douleurs dans le bas de l'abdomen.

Un tel état nuit considérablement à la qualité de vie des femmes, restreint la liberté de mouvement et oblige à adapter les plans de repos. Pour éviter les rechutes, il est nécessaire de traiter la forme aiguë de la cystite à temps et, en présence d'une maladie chronique, de prendre des mesures préventives.

Méthodes de prévention

Ce n'est pas pour rien que les gynécologues, urologues et néphrologues ne se lassent pas de rappeler à leurs patients: la maladie est plus facile à prévenir qu'à exposer davantage votre corps à la prise d'antibiotiques.

Une excellente prévention de la cystite sera une visite annuelle chez le médecin et la livraison d'analyses biochimiques de sang et d'urine. Pour prévenir la maladie aidera:

  • Recettes de la médecine traditionnelle;
  • Agents pharmacologiques;
  • Traitements de santé;
  • Nutrition équilibrée.

Les représentants du sexe fort sont moins susceptibles de souffrir des symptômes douloureux de la cystite en raison de leur structure anatomique. L'urètre féminin est plus large et plus court que l'urètre masculin; par conséquent, les virus et les microbes pathogènes le pénètrent sans difficultés particulières.

En l'absence de traitement médicamenteux, ils montent par la voie ascendante dans la vessie et provoquent une inflammation de la membrane muqueuse.

Mais lors du diagnostic de la cystite chez l’homme, les urologues identifient souvent une urétrite associée, ce qui complique considérablement le traitement. Par conséquent, la prévention de la cystite pour le sexe fort n’est pas moins importante et n’est pas très différente de la prévention des mesures d’infection pour les femmes.

Méthodes et procédures pour la prévention de la cystite

L'hypothermie fréquente est la principale cause de l'activité accrue des microorganismes pathogènes. Bien sûr, vous pouvez vous protéger de la cystite avec un manteau chaud en hiver et des bottes imperméables au printemps ou en automne. Mais dans l'été de la maladie se développe au moins.

Vous pouvez vous super-refroidir lorsque vous vous baignez dans un étang ou tout simplement sous une pluie torrentielle. Cela conduit à une forte diminution de la résistance du corps aux agents responsables de la cystite.

Pour renforcer le système immunitaire, il peut être nécessaire de se durcir régulièrement, de longues promenades au grand air, de manger des fruits et des légumes.

Les femmes qui sont sujettes à des récidives fréquentes de maladies respiratoires devraient traiter les ARVI, la grippe et le rhume à temps. La prévention complète de la cystite chez les femmes consiste à se conformer à de telles mesures:

Avec un long séjour au bureau, il est nécessaire de faire quelques échauffements: squats, flexions, agitant les mains. Les exercices préviennent la stagnation du sang dans le bassin.

Une perturbation du tractus gastro-intestinal entraîne une mauvaise absorption des substances biologiquement actives. Reconstituer l'apport de bactéries bénéfiques peut être pris avec une série de probiotiques et de prébiotiques.

Produits d'hygiène personnelle.

Les gels et les mousses contenant divers additifs assèchent fortement la peau et les muqueuses et provoquent l'apparition de petites fissures. Cela crée un environnement favorable à la colonisation de la vessie par E. coli et d'autres microbes.

Pendant la menstruation, vous ne devez utiliser que des produits d’hygiène de haute qualité. N'oubliez pas de les changer toutes les 2-3 heures.

Vider la vessie.

Vous ne pouvez pas tolérer s'il y avait une forte envie d'uriner. Lorsque l'urine stagne, les bactéries et les virus commencent à proliférer activement.

Le facteur long de cystite chez les femmes est le port prolongé de sous-vêtements synthétiques, en particulier de ficelles. Les culottes et les collants à effet traînant contribuent à une altération de la circulation sanguine dans les organes pelviens.

Prévention des médicaments

Pour la prévention des récidives fréquentes de cystite, en particulier hémorragique, les urologues recommandent la prise de médicaments pharmacologiques à des doses réduites.

Si la maladie a pris une forme chronique, vous ne pouvez pas vous passer d’agents antibactériens et antimicrobiens. Les capsules et les comprimés doivent être pris 7 à 14 jours avant le début de l’automne ou du printemps.

Pour prévenir l’infection par des agents pathogènes pendant les rapports sexuels, il est nécessaire d’uriner avant et après, ainsi que de traiter les organes génitaux avec une solution antiseptique.

Les préparations contenant des ingrédients à base de plantes éliminent rapidement l'inflammation et empêchent la pénétration de micro-organismes pathogènes dans la vessie.

Il suffit de prendre 1 comprimé 3 fois par jour pendant un mois, de sorte que, tout au long de l’année, vous ne vous souveniez pas des douleurs et des brûlures causés par la vidange de la vessie. Ces outils incluent:

Pour renforcer le système immunitaire et augmenter la résistance de l'organisme aux agents responsables de la cystite, les urologues et les gynécologues recommandent de prendre des immunostimulants ou des immunomodulateurs (Uro-Vaksoma, teintures à base d'échinacée, Cytovir).

L'utilisation quotidienne de complexes de vitamines et de minéraux (Centrum, Vitrum, Complivit) est une excellente prévention de la cystite.

Recettes de la médecine traditionnelle dans la prévention de la cystite

Les bouillons et les infusions d'herbes ont la capacité de réguler la miction, d'éliminer l'inflammation et l'intoxication du corps. L'action antiseptique et bactéricide des racines, des herbes et des fleurs contribue à réduire les symptômes douloureux de la cystite.

Les remèdes populaires sont largement utilisés pour prévenir l’inflammation de la vessie, de l’urètre et des reins. Les collections de plantes médicinales les plus efficaces:

  • 5 c. À table Spoon Bear oreilles et Ervy laineux versé dans un récipient et versez 2,5 tasses d'eau bouillante. Insister 4-5 heures. Prendre 0,5 tasse au petit déjeuner;
  • 6 c. À soupe cuillères de feuilles d’airelles et 5 c. cuillère de fruits de genièvre versez un litre d'eau bouillante. Insister 3-4 heures. Prendre 0,3 tasse 3 fois par jour.

Les pharmacies vendent des médicaments prêts à l'emploi pour le traitement de la cystite. Ils sont bien adaptés à sa prévention, seule la quantité de matières premières sèches doit être réduite de moitié.

Une bonne nutrition comme mesure de prévention de la cystite

Les aliments fumés ou frits ne contribuent pas au renforcement de l'immunité, mais conduisent à une perturbation du tractus gastro-intestinal, prédisposant au développement de la dysbactériose.

Ce régime entraîne une diminution de l'activité fonctionnelle du système urinaire. Prévenir la cystite consiste à éliminer les aliments suivants de l'alimentation quotidienne:

  • Viande grasse et poisson;
  • Plats frits et fumés;
  • Cuisson de la pâte feuilletée;
  • Crème et crème anglaise;
  • Produits saturés de sel et d'épices.
Vous devriez manger fractionné, 5-6 fois par jour, en petites portions. Si avant le coucher vous ressentez une sensation de faim aiguë, vous pouvez prendre une collation avec un croûton de pain blanc et boire un verre de kéfir à 1%, faible en gras. Le menu devrait comprendre de la poitrine de poulet, du fromage cottage, des soupes de légumes et de la purée de pommes de terre.

Le traitement opportun de la cystite aiguë empêchera la maladie de devenir chronique, dangereuse en raison de ses rechutes. Le traitement doit être effectué sous surveillance médicale complète après la découverte du type d'agent pathogène infectieux. Autotraitement de la cystite pour augmenter la fréquence des rechutes plusieurs fois.

Une liste complète des produits qui peuvent et ne peuvent pas être consommés pendant la cystite. Ainsi que des principes importants que vous devez connaître lorsque vous suivez un régime approprié. En savoir plus sur la nutrition pour la cystite.

Prévention de la cystite: méthodes, médicaments et remèdes populaires

La cystite est une maladie assez courante chez les femmes et extrêmement rare chez les hommes. Dans un tiers des cas, il se reproduit, ce qui engendre l'apparition d'une cystite chronique et de complications sous la forme de sclérose de la vessie.

Prévenir l'apparition d'exacerbations récurrentes est considéré comme l'une des priorités du traitement de la cystite. Comme d’autres maladies, l’inflammation de la vessie est plus facile à prévenir qu’à guérir. Lisez toutes les méthodes modernes et la base de preuves de chacune d’elles dans cet article.

Méthodes de prévention de la cystite

Il existe trois options pour prévenir la récurrence de la maladie:

  1. Méthodes comportementales non médicamenteuses;
  2. Prévention de la toxicomanie;
  3. Autres méthodes (remèdes populaires).

Ces méthodes peuvent être complémentaires, sauf recommandation contraire du médecin.

Les changements de facteurs comportementaux sont le moyen le plus simple mais efficace de minimiser le risque d’exacerbations. Suivez-le est recommandé pour tous les types de cystite à vie.

L'utilisation de médicaments prophylactiques implique généralement une utilisation à long terme. Effectuer la sélection des médicaments et évaluer le risque potentiel d’effets secondaires, en tenant compte des caractéristiques individuelles du médecin.

Sur l'utilisation de tous les autres moyens de prévention (collections de thé, compléments alimentaires, remèdes populaires) devrait consulter un médecin.

Quelle méthode de prévention peut garantir à 100% l'absence de rechute? Malheureusement, aucun des existants.

En termes d'efficacité, seule l'utilisation prophylactique de faibles doses d'antibiotiques peut être considérée comme le «standard de référence» avec un niveau de preuves élevé. Mais pas en termes de sécurité. Les préparations à base de plantes ont un nombre minimal d’effets secondaires, mais il n’existe pratiquement aucune étude clinique sérieuse sur l’efficacité de leur utilisation.

Prévention non médicamenteuse de la cystite

Suivre quelques recommandations simples réduira la fréquence des rechutes:

  1. Il est important de respecter les règles d'hygiène personnelle: changez le sous-vêtement tous les jours, lavez de l'avant vers l'arrière (de préférence après un acte de défécation). Utilisez un savon à pH neutre, une serviette douce et un sous-vêtement en coton. Ne portez pas de tongs ni de pantalons serrés.
  2. Buvez chaque jour au moins 1,5 à 2 litres de liquide (il est préférable d’acidifier l’urine) et videz rapidement la vessie sans attendre son débordement: cystite post-coïtale immédiatement après un rapport sexuel. Le régime recommandé pour les exacerbations de la maladie, à respecter et dans la période inter-récurrente.
  3. Essayez de ne pas autoriser les états d'immunodéficience, y compris l'hypothermie, d'autres maladies. L'affaiblissement des forces réactives de l'organisme chez certaines personnes se manifeste par une réaction herpétique, chez d'autres personnes - l'angine de poitrine chez la troisième personne - par la sinusite. Avec une tendance à la cystite sur le fond de l'immunodéficience, ses rechutes se produisent.

Méthodes de prévention de la toxicomanie

L'utilisation de médicaments pour la prévention des exacerbations de la cystite présente plusieurs avantages par rapport à d'autres méthodes:

  1. La plupart des médicaments ont des bases pathogéniques et une base d’application évidente sous la forme de nombreuses études.
  2. Il existe des doses spécifiques et des schémas thérapeutiques recommandés pour la prophylaxie.
  3. Pharmacocinétique et pharmacodynamique des médicaments, fréquence des effets indésirables étudiée en détail (sauf préparations à base de plantes).

La prévention de la cystite à l'aide de médicaments comprend les groupes de médicaments suivants:

Prévention antibactérienne

L'utilisation à long terme (jusqu'à un an) de faibles doses d'antibiotiques pour la prévention de la cystite récidivante repose sur de nombreuses bases factuelles. Lorsqu’on a utilisé un placebo (sucettes), le taux de récidive, comme dans la population générale, est apparu chez un tiers des patients, et l’utilisation d’antibiotiques a permis de réduire de 8 fois les récidives.

Dans la mesure où un tel cours n’est efficace que dans le processus de candidature, la question de la durée du traitement reste ouverte. Dans les études, l’effet des médicaments a été étudié pendant 6 à 12 mois.

Malgré l'efficacité élevée prouvée de l'antibioprophylaxie, il est recommandé, dans les normes modernes de traitement de la cystite, d'utiliser cette méthode uniquement en cas d'échec de l'utilisation d'autres méthodes. Ceci est associé à un risque élevé d'effets secondaires.

Les schémas suivants sont actuellement proposés:

  • avec la cystite post-coïtale, l'utilisation de faibles doses une fois immédiatement après un rapport sexuel;
  • utilisation prolongée de faibles doses la nuit: pour la prévention des exacerbations saisonnières ou six mois après l'exacerbation.

L'efficacité de tels schémas a été prouvée pour les fluoroquinolones, la nitrofurantoïne, la céfalexine, le céfaclor. L'utilisation de cotrimoxazole et de triméthoprime dans notre pays n'est pas pertinente en raison de la résistance élevée d'E. Coli à ces médicaments.

Le choix du médicament et les recommandations concernant la durée et la posologie du traitement sont effectués par un médecin après l’information sur la culture de l’urine.

Il convient de noter que la prophylaxie antibactérienne est la seule méthode officiellement enregistrée dans les recommandations de la Société européenne d'urologie 2014. Dans la section «Méthodes alternatives de traitement des infections récurrentes des voies urinaires», la préparation immunitaire est administrée à l’aide de cire à ururo, de canephron à base de plantes et d’extrait de canneberge au monurel. L’effet des médicaments restants continue d’être étudié, la base de preuves étant insuffisante pour être incluse dans les normes.

Médicaments immunotropes

Le traitement immunocorrecteur est une autre direction activement étudiée pour la prévention de la cystite. Il y a toujours une violation de l'immunité générale et locale, et non de tous les liens, et de certains facteurs, de sorte que l'état d'immunodéficience ne se manifeste pas cliniquement. Il est important de garder à l'esprit que ce groupe de médicaments n'est efficace qu'en l'absence de bactériurie (bactérie en culture d'urine).

Selon des études, l'utilisation de médicaments immunotropes ayant un large spectre d'action et un faible nombre d'effets secondaires réduirait d'un tiers la fréquence des rechutes. À cette fin, le polyoxidonium est utilisé (par voie intramusculaire, sous-cutanée ou rectale), par le gepon (par voie sublinguale ou intra-vésique), par la glutoxime (par voie intramusculaire).

La fonction de correction des liaisons d'immunité défectueuses est réalisée avec succès par des interférons, qui fournissent une action anti-infectieuse. L’avantage de la classe des interférons alpha est une gamme étendue d’effets thérapeutiques et une sécurité prouvée. Parmi ces médicaments, des études sont menées sur l'efficacité de Genferon dans la prévention de la cystite chronique. Les résultats préliminaires ont montré qu'avec l'utilisation du médicament, le nombre de rechutes est tombé à 6% (contre 37% sous placebo). Les recherches se poursuivront, avec suffisamment de preuves, le médicament sera inclus dans les normes.

Uro-Vaksom - un médicament appelé vaccin contre la cystite. Il contient les antigènes de 18 types d'E. Coli, qui sont le plus souvent la cause de cystites récurrentes. Avec ce médicament, on obtient une stimulation de l'immunité locale et générale. L'effet de l'uro-vaksoma est étudié depuis plus de 5 ans et a été évalué par plus d'un million de patients. Il a été prouvé que la prise de médicaments réduisait l'incidence des rechutes de 81% de mieux que le placebo. En raison des bons résultats d'études à long terme, l'uro-wax est entré dans les normes internationales et russes pour la prévention de la cystite. Le médicament est disponible en capsules de 6 mg. Il est recommandé de suivre le cours d'uro-cire pendant 3 mois.

Le strovak est un autre médicament contre la cystite. Il s’agit d’un extrait cellulaire de souches uropathogènes d’Escherichia coli et de certains autres agents pathogènes, administré par voie intramusculaire afin de prévenir la maladie. Les bases factuelles permettant d'inclure le médicament dans les normes ne sont pas encore suffisamment rassemblées, mais les premiers résultats sont encourageants.

Également étudié les médicaments immunotropes solcurovac, urostim et urvakol. Avec les résultats positifs d'études à long terme et à grande échelle, il sera recommandé d'utiliser des médicaments pour la prévention de la cystite.

Phytothérapie

Le groupe de préparations à base de plantes utilisées pour prévenir la cystite est vaste. Toutefois, il convient de mentionner séparément la proanthocyanidine - le composant actif de la canneberge ayant un effet anti-rechute avéré dans la cystite. Il réduit la capacité d’Escherichia coli à adhérer (adhérence) à la membrane muqueuse des voies urinaires avec une utilisation prolongée de 36 à 72 mg par jour.

De nombreuses études ont confirmé l'effet du jus de canneberge sur le nombre de rechutes, ce qui a permis d'inclure le médicament dans la liste des médicaments pour la prévention de la cystite.

La société italienne "Zambon" a publié le monurel, qui contient 36 mg de proanthocyanidine sous forme de comprimé. En cas de récidive fréquente, il est recommandé de prendre 1 comprimé par jour pendant 3 mois par an, tous les 15 jours. Le jus de canneberge n’est pas inférieur au médicament en termes d’efficacité, mais les comprimés contiennent le dosage exact du principe actif et sont plus conformes (facilité d’administration) lors d’une utilisation prolongée.

D'autres phytopreparations, dont l'action a aussi été sérieusement étudiée, incluent le canephron. Il contient les composants spéciaux de la centaurée, du livret, du romarin et de quelques autres plantes. Certaines études comparatives ont montré que l'utilisation de canefron pendant 3 mois pour la prévention de la cystite avait réduit le nombre de rechutes à 9% au cours de l'année (30% dans la population en général). Une comparaison entre le canephron et la phyto-collection utilisée pour la prévention de la cystite a montré que le premier était plus efficace.

La phytopreparation complexe pour le traitement des infections des voies urinaires est Urolesan. Le médicament a plusieurs années d'expérience clinique. Il est créé à partir d'extrait de graine de carotte sauvage et d'extraits d'herbe d'origan, de fruit du houblon, d'huile essentielle de menthe poivrée et de sapin.

La composition à plusieurs composants d'Urolesan a non seulement plusieurs effets importants pour les infections des voies urinaires, tels que: anti-inflammatoire, diurétique, antispasmodique, antiseptique, etc.. Urolesan est disponible en capsules et en gouttes. Les capsules sont prises une à trois fois par jour et gouttes - 8-10 gouttes sur un morceau de sucre ou de pain. La durée du traitement est de 5 à 30 jours.

Les autres préparations à base de plantes ne sont pas bien comprises et ne sont pas incluses dans les directives internationales. Cependant, la sécurité et le coût de ce groupe d'agents prophylactiques sont si attrayants que les médecins les recommandent presque toujours. Même si deux d'entre eux se produisent au lieu de trois épisodes de cystite par an dans le contexte de la phytothérapie, une telle prophylaxie (associée à des mesures non médicamenteuses) peut être considérée comme justifiée.

Cystoitis GF (Russie) est un médicament homéopathique sans danger ayant des effets anti-inflammatoires et assainissants. Recommandé pour la thérapie complexe, pour le traitement de l'exacerbation de la cystite chronique. La durée du traitement est de 1 mois (dissoudre 5 granules 3-4 fois par jour 20 minutes avant ou une heure après les repas).

Probiotiques

L'utilisation prophylactique des probiotiques est un domaine populaire et discuté depuis longtemps. Ce groupe peut avoir un effet positif non seulement pour la prévention de la cystite post-coïtale. Les maladies chroniques accompagnées d'un long processus inflammatoire conduisent à une violation de la microbiocénose. Il existe un remplacement des "bonnes" bactéries - les habitants naturels des muqueuses - sur les espèces pathogènes. Par contre, la dysbiose vaginale est une source permanente d’infection pour les voies urinaires.

L'administration intravaginale de lacto et de bifidobactéries réduit l'adhésion des agents uropathogènes et, par conséquent, le nombre de cystites récurrentes. Des études préliminaires ont montré que cette méthode donne des résultats pires que l'utilisation d'antibiotiques à titre prophylactique, mais meilleurs que le placebo. Les médicaments sont inclus dans les directives internationales pour la prévention de la cystite, mais jusqu'à présent avec peu de preuves. Il est recommandé d’injecter des bactéries par voie intra-vaginale pendant au moins 10 semaines, 2 fois par semaine.

Malgré l’attrait de cette méthode thérapeutique, la relation avec l’utilisation de probiotiques est ambivalente. Un certain nombre d'auteurs confirment par des études que les colonies bactériennes exotiques ne survivent pas dans le corps et ne peuvent pas changer la situation pendant longtemps. Par conséquent, le traitement local des troubles de la microbiocénose vaginale n'est pas assez efficace. Il est recommandé de commencer par mener un traitement contre la dysbiose intestinale.

Bactériophages

L'utilisation de bactériophages pour la prévention de la cystite peut être qualifiée de direction prometteuse, sur laquelle de grands espoirs reposent. Avec cette méthode, ce ne sont pas les macro et micro-organismes qui participent à la lutte, mais deux micro-organismes entre eux, et leurs relations ont évolué au cours de millions d'années au cours de l'évolution. Les phages sont des substances complexes qui produisent des virus bactériens qui dissolvent la paroi bactérienne. Dans le même temps, les bactéries sont extrêmement sensibles, même à un petit nombre de bactériophages, et elles sont totalement sans danger pour les cellules humaines et la microflore normale.

Jusqu'à présent, les études ont été menées uniquement in vitro (en dehors des cellules du corps) et chez l'animal. Les résultats préliminaires incitent à croire qu’après l’introduction des bactériophages, il sera possible d’empêcher le développement d’une cystite récidivante. Leur utilisation chez les patients allergiques aux antibiotiques ou en présence d'agents pathogènes résistants à la plupart des antibiotiques est particulièrement importante.

Instillations Intubulaires

Le traitement local et la prévention des modifications de la membrane muqueuse de la vessie à l’aide d’instillations intravésicales (infusions) constituent également une direction en voie de développement pour la prévention de la cystite.

L'administration d'acide hyaluronique et de sulfate de chondroïtine est utilisée pour restaurer la couche de glycosaminoglycanes de la muqueuse de la vessie. Une petite étude comparative a montré la même efficacité de la prévention de cette méthode et de l'utilisation de 3 g de fosfomycine (monural) tous les 10 jours pendant 6 mois. Les préparations ont été instillées dans la vessie selon un régime spécial: une fois par semaine, puis deux fois par mois et les deux derniers mois - tous les mois. Effectué des recherches supplémentaires dans cette direction.

À des fins anti-inflammatoires, l’administration de dioxidine, de nitrate d’argent et d’argent colloïdal est utilisée.

Les possibilités générales d'application de cette méthode sont limitées par les risques associés à un cathétérisme fréquent de la vessie, à une compliance faible (inconvénient pour le patient en raison des visites fréquentes chez le médecin) et à une absence de fondement économique. Il a été prouvé que 80% des infections nosocomiales sont associées au cathétérisme de la vessie. On sait que cette flore est la plus agressive et multirésistante à différents médicaments.

Les indications et les risques d'instillations intravésicales à des fins de prévention doivent être évalués par un médecin. Très probablement, cette direction sera pertinente pour certains groupes très restreints de patients (par exemple, ceux souffrant de cystite de rayonnement).

Autres moyens de prévention

Des compléments alimentaires et des remèdes populaires peuvent peut-être être attribués à ce groupe de médicaments, puisque leurs bases factuelles sont approximativement au même niveau.

Évaluer l'efficacité des mesures préventives est une tâche difficile. La documentation sur les médicaments montre clairement quelles études à long terme et à grande échelle sont menées pour évaluer les résultats. C'est un budget énorme et des coûts en temps.

Les compléments alimentaires, les conseils populaires peuvent être utilisés en plus des mesures préventives éprouvées, mais vous ne devez pas leur donner de grands espoirs. Examens du médicament ou des recommandations, l'expérience personnelle d'utilisation peut avoir des résultats positifs, ce qui ne garantit pas les mêmes résultats chez d'autres personnes.

Les compléments alimentaires n'ont pas une structure chimique claire, il n'existe aucune donnée sur leur pharmacocinétique et leur pharmacodynamique, car il n'y a pas de formule définie et une quantité claire de la substance dans la préparation.

L'expérience du médecin, la présence de normes et de recommandations internationales basées sur une base factuelle solide - voilà ce qui minimisera le risque de récurrence de la cystite.

Quel médecin contacter

Malgré le fait que la cystite récurrente soit traitée par un urologue, la consultation d'un immunologue et d'un gynécologue sera utile. Souvent, la maladie est associée à une infection du tractus génital, le vénéréologue vous aidera. Vous devez également vérifier l'état de la microflore intestinale et, si nécessaire, consulter un gastroentérologue.

Prévention de la cystite chez les femmes: médicaments

Si vous ressentez une douleur dans le bas de l'abdomen, accompagnée d'un changement de couleur, de mictions fréquentes, il y a lieu de suspecter une cystite. L'urine devient terne. Si vous commencez la maladie, du sang peut apparaître pendant la miction.

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir sa forme grave ou chronique. Parlons de la prévention de la cystite chez les femmes. À quel médecin s'adresser pour des douleurs abdominales basses? S'ils sont accompagnés de signes de cystite, vous devez vous adresser à l'urologue. Il sera utile d’être examiné par un gynécologue, en particulier pendant la grossesse. Pour exclure les maladies sexuellement transmissibles, il est nécessaire de consulter le vénéréologue.

Informations générales

La cystite est une maladie inflammatoire de la vessie, souvent de nature microbienne. L'infection peut être activée par une baisse de l'immunité, de la fatigue et de l'hypothermie. Parfois, elle est amenée sous une douche ou un bain à l'aide de produits d'hygiène intimes. Le bâton peut pénétrer dans la vessie même après un côlon vide et les mesures d’hygiène locales.

Tout cela suggère la nécessité de procéder à la prévention de la maladie. Les femmes enceintes sont à risque parce que leur corps est faible. Il travaille pour deux personnes - pour la mère et le fœtus. Les femmes qui changent fréquemment de partenaire sexuel sont également sensibles à cette maladie. Les filles qui ne se soucient pas de prévenir l’hypothermie des organes féminins et de la vessie, qui aiment s’asseoir par terre au printemps et à l’automne, ne portent pas de collants chauds sous un jean en hiver, le dos nu par temps froid - patients potentiels du médecin.

Prévention de la toxicomanie

En dehors de la période de gestation, ce type de prophylaxie présente certains avantages par rapport aux méthodes traditionnelles et autres. Les médicaments, contrairement aux compléments alimentaires, sont certifiés, c’est-à-dire qu’ils sont testés à plusieurs reprises et qu’ils auront l’effet souhaité.

La prévention de la cystite est assurée par plusieurs groupes de médicaments. Considérez-les plus en détail.

Immunothérapie

Comme la cystite est souvent causée par une diminution de la résistance du corps, les médicaments immunocorrorants aideront à éviter la maladie. Ils sont prescrits dans les cas où le test d’urine ne détecte pas la présence de bactéries.

Pour les femmes à risque de contracter la maladie (cystite récidivante, immunité réduite, stress chronique, etc.), le médecin vous prescrira le bon outil. Parmi les médicaments qui ne présentent pas de contre-indications, choisissez les interférons. Genferon montre de bonnes performances en matière de protection contre la maladie.

Des dosages et des schémas posologiques précis pour la maladie et la prophylaxie ont été mis au point pour les médicaments. Le médecin connaît toutes les contre-indications et les effets secondaires.

Antibiotiques

Effet prophylactique avéré des antibiotiques reçus par une femme à petites doses sur une longue période. Ils réduisent le risque de tomber malade 8 fois. La durée du traitement et l'utilisation d'un médicament particulier sont déterminées par le médecin.

Les antibiotiques tuent les bactéries dans la vessie. Mais ils ont de gros inconvénients. L'action préventive ne dure que pendant la réception et s'arrête après le retrait des pilules. En outre, ce groupe de médicaments a de nombreux effets secondaires.

Les médecins suggèrent de prendre un antibiotique soit une fois après une situation provoquant une cystite (rapports sexuels, hypothermie, stress), soit du jour au lendemain avec une petite dose pendant une longue période. Les antibiotiques sont vendus en pharmacie sur ordonnance.

La prophylaxie antibiotique est recommandée pour les femmes qui sont sujettes à une cystite récurrente. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre en compte leurs effets secondaires et leurs contre-indications. Le médecin peut prescrire l'utilisation simultanée des moyens de préservation de la flore intestinale et des médicaments antifongiques.

Probiotiques et bactériophages

La cystite est souvent provoquée par une diminution du nombre de «bonnes» bactéries qui combattent les micro-organismes pathogènes. Les correctes sont les lacto et les bifidobactéries. Ils aideront si la flore naturelle de la muqueuse est remplacée par des microorganismes pathogènes.

La prévention avec les probiotiques est moins efficace qu'avec les antibiotiques, mais réduit également le risque de tomber malade. Bien qu'à cette occasion, les experts ne sont pas parvenus à un avis commun. Certains prétendent que les bactéries étrangères ne survivent pas bien dans le corps.

Il est recommandé, sur le conseil d'un médecin, d'organiser des probiotiques pour rétablir la flore intestinale. Les avantages de cette thérapie ont été prouvés par de nombreuses applications. Cela augmentera la résistance du corps aux bactéries pathogènes en général.

Lorsqu'ils sont utilisés pour la prévention des bactériophages, les micro-organismes se font concurrence. Ces médicaments limitent la croissance de la population microbienne. Les bactériophages luttent uniquement contre les micro-anismes nuisibles, tels que les staphylocoques, les streptocoques, E. coli, etc. Même un petit nombre de phages a un effet antibactérien visible.

Les médicaments de ce groupe sont disponibles pour la prévention et le traitement des maladies. Les phages ont un bel avenir, car ils peuvent remplacer les antibiotiques par leur action et n’ont aucun effet secondaire nocif.

Instillation Intubulaire

Par ce concept, on entend l'administration du médicament goutte à goutte à l'intérieur de l'organe malade. Pour la prévention de la cystite, utilisez du nitrate d'argent, de l'argent colloïdal, de la dioxidine. Ces remèdes fournissent un effet anti-inflammatoire local. Pour restaurer la muqueuse de la vessie, recommandez l’acide hyaluronique et le sulfate de chondroïtine.

La prévention de la cystite implique l’instillation, d’abord toutes les semaines, puis toutes les 2 semaines, puis tous les mois.

Jusqu'ici, la méthode ne s'est pas justifiée, car le patient doit souvent introduire un cathéter, ce qui lui cause des inconvénients. De plus, c'est une procédure coûteuse.

Méthodes sans drogue

Prévenir la cystite chez les femmes ne consiste pas seulement à prendre des médicaments pour prévenir l'apparition de la maladie, des méthodes non médicamenteuses sont également utilisées - le comportement et la nutrition adéquats. Également utilisé par les méthodes populaires et en prenant des fonds qui ne sont pas des drogues.

Changement de mode de vie pour la prévention des maladies:

  • L'hygiène.
  • Ne pas permettre l'hypothermie.
  • L'organisation du régime de la journée avec le repos indispensable et dormir au moins 8 heures la nuit.
  • Marcher dans l'air frais.
  • Refus du pantalon traînant et du pantalon, des ficelles.
  • Refus des tampons pendant la menstruation, changement des serviettes toutes les 2 heures.
  • Pendant un travail sédentaire prolongé, effectuez des exercices de gymnastique toutes les 50 minutes pour normaliser la circulation sanguine.
  • Après avoir vidé les intestins, il est impératif de suivre des procédures d'hygiène.
  • Vider la vessie immédiatement après la première envie.
  • Porter du lin à partir de matériaux naturels.
  • Prendre au moins 2 litres de liquide par jour. Il est utile d'inclure dans le jus de boisson ou la compote d'églantier pour augmenter l'immunité.

Une approche spéciale nécessite une préparation au sexe. Devant lui, vous devez prendre une douche, vider votre vessie, vous laver les mains. Après la proximité, des procédures d'hygiène sont également requises. Si vous n'êtes pas sûr de la santé de votre partenaire, il vaut mieux abandonner le sexe. Pendant le traitement, un vénéréologue ne peut pas non plus avoir de rapports sexuels.

Les recommandations pour la prévention de la cystite sont nombreuses. Mais si vous commencez à les exécuter et introduisez la prévention dans les règles quotidiennes, elles deviendront rapidement une habitude et seront exécutées automatiquement.

Régime alimentaire

Si une femme présente des signes de cystite ou si elle a déjà souffert de cette maladie et a peur de la rechute, elle doit être exclue du régime alimentaire:

  • Plats épicés.
  • Salage.
  • Viandes Fumées.
  • Aliments épicés.
  • Poisson frit et viande.
  • Les conserves

Si vous soupçonnez une inflammation de la vessie ne peut pas boire de l'alcool, de l'eau gazeuse douce. Il est préférable de ne pas utiliser ces produits pour prévenir, sans attendre la maladie.

Tous les urologues recommandent de boire plus. Mais le café n'est pas inclus dans la liste des boissons recommandées. Pour prévenir la cystite, le thé noir et le thé vert, brassé librement, une eau minérale sans gaz, des jus de fruits non acides, dilués avec de l'eau bouillie feront l'affaire.

Les recettes traditionnelles de la cystite comprennent la boisson à la canneberge, qui «acidifie» l'urine - elle est écrasée avec des canneberges au sucre. Berry renforce à merveille l'immunité.

L'hygiène

Pour éviter la cystite et prévenir les rechutes, vous devez suivre certaines règles:

  1. Il est nécessaire de prendre une douche 1 à 2 fois par jour. Ce nombre peut être augmenté pendant la menstruation ou pendant les rapports sexuels actifs.
  2. Si vous voulez prendre un bain, il faut d’abord bien le nettoyer en utilisant des produits de nettoyage qui ne sont pas allergiques. En cas de maladie, les médecins recommandent de n'utiliser qu'une douche.
  3. Les mains doivent être lavées après chaque retour de la rue, avant de manger, après le nettoyage, après un contact avec des animaux domestiques, avant de procéder à des procédures hygiéniques des organes génitaux. Après la défécation, il est nécessaire de se laver.
  4. Après avoir nagé dans un étang ou une rivière, vous devez prendre une douche.

L'hypothermie peut être la cause d'une cystite lors d'un séjour à la plage en maillot de bain humide. Après la baignade, vous devez porter un maillot de bain propre et sec.

Phytothérapie, compléments alimentaires

Le premier remède populaire pour la prévention de la cystite est la canneberge. Les canneberges sont fabriquées à partir de boissons aux fruits et de boissons vitaminées. Que peut recommander un médecin pour la prévention de la cystite:

  1. Les comprimés à teneur naturelle en Monurel sont constitués de proanthocyanidine. Ils ne sont pas inférieurs aux canneberges, de plus, l'outil peut être bu à n'importe quel moment de l'année, peu importe la situation. Il est recommandé de suivre des cours de ce médicament pendant 15 jours. Ils doivent être répétés 3 fois avec une pause de 15 jours. Cette prévention est réalisée 1 fois par an. L'outil appartient au groupe des compléments alimentaires et le médicament ne l'est pas.
  2. Le médicament bien connu Canephron a fait ses preuves. C'est aussi un outil avec une composition naturelle. Il comprend des plantes telles que le lovage, la centaurée, le romarin. Canephron améliore l'action des antibiotiques dans le traitement de la cystite, mais a également un effet anti-inflammatoire et diurétique, soulage les spasmes des voies urinaires. Cet outil aidera à éviter la récurrence de la maladie.
  3. Fitolysin est recommandé dans les cas où la cystite est une conséquence de la lithiase urinaire. Ils en boivent à titre prophylactique 3 fois par semaine, en dissolvant 1 c. dans un verre d'eau bouillie. Le médicament aide à éliminer les petites pierres qui peuvent bloquer le canal et empêche la formation de nouvelles pierres.
  4. La thérapie complexe utilise le médicament homéopathique Cysteon. C'est complètement inoffensif. Il a un effet anti-inflammatoire et assainissant. Si le médecin décide que cet outil aidera à prévenir l'aggravation et le développement de la maladie, il est logique de la boire.

Frais de fines herbes

Il existe de nombreuses recettes d'accusations contre la cystite. Certains ont des effets antibactériens et antimicrobiens, d'autres soulagent les spasmes des voies urinaires et d'autres produisent un effet diurétique.

Il faut garder à l'esprit qu'il est difficile de guérir une inflammation grave provoquée par une infection aux herbes. En traitement, le médecin recommandera de combiner les frais d’admission avec des médicaments plus puissants. Pour les frais de prévention sont tout à fait convenables. Mais en bonne santé, il est logique de consulter un spécialiste.

Certaines femmes sont allergiques à certaines plantes. En cas de grossesse, il est encore plus intéressant d'aller à la clinique prénatale pour savoir quelles herbes peuvent être utilisées par les femmes enceintes. Par exemple, la tige d'or est une plante à fort effet antibactérien. Mais c'est toxique.

Parmi les herbes sans danger les feuilles les plus populaires sont airelles. Frais spéciaux:

  • Il a un effet diurétique et sédatif.
  • Il aide avec de nombreuses maladies - abaisse la température, la pression artérielle, renforce les parois des vaisseaux sanguins, réduit la quantité de mauvais cholestérol dans le sang, réduit le contenu en glucose.
  • L'airelle améliore l'action des antibiotiques.

Mais même une telle herbe inoffensive a des contre-indications. Il s'agit d'une gastrite à acidité élevée, d'une lithiase urinaire, d'une cholécystite, d'un ulcère gastrique, d'une hypotension (hypotension artérielle).

Busserole

Tout le monde connaît les oreilles d'herbe. Il a un effet anti-inflammatoire et désinfectant, tue les bactéries, a des propriétés diurétiques. Utilisez une décoction de busserole. Appliquez également une collection de busserole, qui comprend le gorzhnik, la chélidoine et le persil. Une infusion est préparée à partir de ces herbes sur de l'eau bouillie.

La busserole ne doit pas être prise pendant la grossesse - elle irrite les muscles utérins et peut provoquer une fausse couche. Non prescrit pour les maladies du rein, il a un effet irritant sur eux.

Prendre cette plante provoque parfois des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Dans de tels cas, arrêtez de boire avec des oreilles d’ours et passez à d’autres herbes.

Autres moyens

En tant que diurétique, on utilise la prêle et la renouée. Ensemble, ils résistent bien contre le kystisme. Mais lors de l'application de la collection, il convient de respecter strictement le dosage afin de ne pas perturber le fonctionnement des reins. La douleur et les crampes sont éliminés avec des herbes telles que la camomille, l'immortelle, la tanaisie et le millepertuis.

En cas d'hypothermie, il est nécessaire de prendre un bain aux herbes. Il convient de noter que le temps passé dans le bain ne doit pas dépasser un quart d’heure et que la température de l’eau doit être de 35 degrés.

Pour le bain, vous devez faire cuire un bouillon d'épinette et de pin. Pour ce faire, les petites aiguilles et les cônes sont hachés, versés avec 3 litres d'eau chaude et incendiés. Tout cela devrait cuire pendant une demi-heure. Ensuite, le bouillon est encore 1 heure insister. Ensuite, l’infusion résultante est filtrée et versée dans un bain rempli d’eau.

Vous pouvez préparer un autre bain:

  • Prenez des renouées, des feuilles de bouleau et de la sauge 200 gr.
  • Mélangez les herbes et versez 5 litres d'eau bouillante.
  • Mélange insister 3 heures, filtrer.
  • Versez l'infusion dans le bain-marie.

Pour la prophylaxie, 2-3 procédures doivent être effectuées.

Période de gestation

La prévention de la cystite pendant la grossesse a ses propres caractéristiques. A ce moment, l'immunité du corps diminue. Pour que l'infection ne cause pas d'ennuis, il est nécessaire de passer un examen et de dissimuler les maladies découvertes avant la conception.

  • Pour prévenir la cystite dans la phase initiale de la grossesse, il est nécessaire de boire beaucoup de liquide. Il peut s'agir d'eau minérale non gazeuse, de thé vert faible, de jus de fruit et de boissons aux fruits diluées dans de l'eau. Il est utile de boire du jus de canneberge avec de l'eau.
  • Lorsque la constipation est apparue, augmentez la consommation de fruits crus, de pruneaux et de produits à base de lait acidulé.

Si la femme enceinte doit prendre des médicaments en raison d'une cystite chronique, elle doit être prescrite par un médecin. Les antibiotiques ne sont pas prescrits pour les femmes enceintes. Très probablement, un spécialiste vous prescrira des préparations à base de plantes sûres.

La prévention la plus efficace de la cystite

L'inflammation de la vessie et les symptômes indésirables associés ne sont pas rares, en particulier chez les femmes. La particularité de la maladie est qu'elle récidive souvent. Par conséquent, il est utile de savoir comment le prévenir et quelles méthodes préventives peuvent être utilisées.

Prévention non médicamenteuse de la cystite

Afin de prévenir l’inflammation de la vessie, il est important de respecter quelques règles de base:

  1. Respectez scrupuleusement l'hygiène personnelle (prenez une douche, changez de sous-vêtement).
  2. Choisissez uniquement des sous-vêtements naturels, il est préférable de coton (pas de matières synthétiques).
  3. Essayez de consommer quotidiennement au moins 1,5 litre d'eau.
  4. Ne retenez pas l'urine, videz-la en temps voulu.
  5. Maintenir constamment le système immunitaire à un niveau élevé: utiliser des vitamines, ne pas permettre l'hypothermie.

Ces règles sont particulièrement importantes pour ceux qui sont sujets à la cystite.

Phytothérapie

La phytothérapie est efficace depuis de nombreuses années pour la prévention et le traitement de la cystite:

  1. Le plus important est la proanthocyanidine, qui est le composant principal de la canneberge. Son effet réduit considérablement le développement d'E. Coli dans le système génito-urinaire. Le médicament "Canephron" est fabriqué à base de proanthocyanidine sous forme de comprimés et de gélules.
  2. Le jus de canneberge frais, la canneberge et les plantes médicinales à base de ces ingrédients ne sont pas moins efficaces. Le traitement avec renouvellement constant de la maladie est recommandé pendant 3 mois.
  3. Ce sont également des médicaments très efficaces, des thés et du fitosbory à base de lovage, de romarin ou de centauré.
au contenu ↑

Méthodes de prévention de la toxicomanie

Si le cas est négligé ou si la maladie a déjà pris une forme aiguë, vous devez utiliser les groupes de médicaments:

  1. Des antibiotiques;
  2. Probiotiques;
  3. Phytothérapie;
  4. Les préparations immunitaires;
  5. Installations intra-bulles.

De nombreux médicaments ont une base pathogénique, leur efficacité a été prouvée par de nombreuses études cliniques et de laboratoire.

Il est nécessaire de n'utiliser que des médicaments prescrits par un spécialiste conformément au dosage et aux instructions.

Prévention antibactérienne

Pour la prévention des récidives d'inflammation de la vessie, utilisez un groupe d'antibiotiques à long terme.

Des études cliniques ont montré que l'efficacité des médicaments a permis de réduire de 8 fois le taux de récidive.

Le fait que les antibiotiques soient très efficaces dans le traitement de la prévention de la cystite n'implique pas leur utilisation obligatoire. C'est la dernière méthode seulement si toutes les autres méthodes (plus douces) ne vous aident pas.

Les médicaments les plus efficaces comprennent les groupes suivants:

  • Cefaclor;
  • Fluoroquinol;
  • Les céphalexines;
  • Nitrofurantoinov.

Il existe actuellement 2 schémas principaux de prophylaxie antibactérienne:

  • Avec le développement de formes de cystite post-coïtales, il est recommandé de prendre de petites doses de l'antibiotique une fois, immédiatement après les rapports sexuels.
  • Avec l'exacerbation de la forme chronique et de la maladie saisonnière, une utilisation plus longue de médicaments pour la nuit selon les instructions est nécessaire.

Le choix du médicament, la méthode et la dose d'application dépendent de l'évolution de la maladie et sont établis par un médecin.

Médicaments immunotropes

La prévention basée sur les médicaments immunocorrecteurs vise à prévenir la cystite. En utilisant des médicaments immunotropes, il est nécessaire de savoir que leur efficacité ne sera élevée que si aucune bactériurie n'est observée.

Des études ont montré que les médicaments à large spectre peuvent réduire le risque de récidive de près d’un tiers.

Pour prévenir le développement de la cystite à l'aide d'agents immunotropes:

  • Par voie intramusculaire - "Glutoxim";
  • Rectalement ou par voie intraveineuse - "Polyoxidonium";
  • Intra vésical - "Gepon".

Aujourd'hui, les interférons ont été utilisés avec un succès anti-infectieux.

Tous ces médicaments sont totalement sans danger pour le corps et ont un spectre d'action étendu. Ils peuvent même guérir la cystite chronique et empêcher son renouvellement.

Quel genre de drogues que vous pouvez boire:

  1. Uro-Wax est une panacée pour l'inflammation de la vessie. Le médicament agit au niveau local et général, renforçant le système immunitaire. Le médicament est proposé à la vente en 6 capsules par boîte et doit suivre un traitement pendant au moins 3 mois.
  2. Le médicament "Strovak" est souvent prescrit pour augmenter l'immunité dans la cystite. Le médicament est basé sur un extrait cellulaire de souches uropathogènes d’Escherichia coli, ainsi que sur d’autres éléments pathogènes.
  3. Solkouroval.
  4. Urvacol.
  5. Urost

Probiotiques

Aujourd'hui, l'utilisation de probiotiques est une méthode populaire et très efficace pour le traitement de la cystite et d'autres processus inflammatoires dans le système urogénital. Il s'agit d'un groupe de médicaments qui normalise le niveau de microbiocénèse dans le corps en supprimant et en éliminant les infections des voies urinaires. L'utilisation de probiotiques est basée sur l'introduction dans le corps de bifidobactéries, qui réduisent le développement d'éléments pathogènes urologiques et, par conséquent, empêchent la récurrence de la cystite.

Pour un traitement efficace, une série de probiotiques est recommandée pendant au moins 10 semaines.

Auparavant, avant d'utiliser des probiotiques, il est recommandé d'effectuer une dysbiose intestinale.

Les probiotiques les plus populaires pour la prévention de l'infection urinaire:

  1. Atsipol
  2. Rioflora Balance
  3. Bifiform
au contenu ↑

Bactériophages

Les bactériophages, qui sont basés sur des substances complexes produites par des virus bactériens, sont des prophylactiques modernes prometteurs. Lors de l'exposition, ils dissolvent les parois bactériennes et normalisent la microflore. Les préparations sont totalement sans danger pour l’utilisation, en particulier les bactériophages pour les personnes allergiques aux antibiotiques.

Instillations Intubulaires

Le traitement local populaire et la prévention de la cystite comprennent les installations intravésicales ou les perfusions. Ils affectent la couche de glycosaminoglycanes de la muqueuse de la vessie et la restaurent en introduisant de l'acide hyaluronique et du sulfate de chondroïtine. L'utilisation des installations doit être effectuée selon un schéma spécialement développé. L'installation initiale est effectuée 1 fois sur 7 jours, 2 fois par mois et le dernier mois quotidiennement.

Pour fournir un effet anti-inflammatoire est utilisé avec l'introduction de:

  • La dioxidine;
  • Nitrate d'argent;
  • Argent colloïdal.

Avant d'utiliser des installations intravésicales, une consultation obligatoire avec un médecin est nécessaire afin d'évaluer tous les risques possibles.

Autres moyens de prévention

Si toutes les méthodes classiques de prévention et de traitement de la cystite n’ont pas donné les résultats escomptés, vous devez faire attention aux offres alternatives sur le marché moderne.

Les suppléments sont considérés comme des remèdes populaires très populaires, bien que jusqu'à présent les scientifiques discutent encore de leur efficacité. Il est recommandé de ne pas les utiliser comme agent principal, mais comme mesure préventive supplémentaire au traitement de base. Pour minimiser les risques, vous devez d'abord consulter un spécialiste et vous soumettre à une série d'examens pour les contre-indications.

efficacité L'utilisation de cette méthode est recommandée pour les patients atteints de cystite de rayonnement.

Prévention de la cystite après intimité

Une telle sous-espèce de la cystite est appelée post-coïtale.

Prévention et causes de la cystite post-coïtale:

  1. Vérifiez auprès de votre partenaire pour les maladies sexuellement transmissibles. Ils peuvent provoquer une inflammation de l'urètre et entraîner une cystite.
  2. Gardez une trace de la zone d'hygiène intime. Assurez-vous de prendre une douche avant l'intimité et ne alternez pas le sexe anal avec le sexe vaginal. Les microbes peuvent avoir des conséquences désagréables.
  3. Évitez les positions dans lesquelles l'urètre peut être frotté (par exemple, missionnaire). Une irritation excessive peut causer des maladies.
  4. Pour la même raison, utilisez du lubrifiant sexuel, si nécessaire.
  5. Videz votre vessie avant l'intimité. Cela réduit le risque d'inflammation et le nombre de microorganismes nuisibles.
  6. Si, malgré toutes les mesures décrites ci-dessus, vous vous inquiétez toujours de la cystite post-coïtale, demandez à votre médecin de vous prescrire des médicaments immunostimulants tels que Uro-Vaks ou Gepon. La raison réside peut-être dans une faible immunité.
au contenu ↑

Causes de la cystite

En fait, la cystite est un processus inflammatoire en développement qui se produit dans la membrane muqueuse de la vessie. La maladie affecte complètement le système urinaire, ce qui réduit considérablement la fonctionnalité et l'activité de la vessie et modifie la composition de l'urine.

Les causes de cystite aiguë se développent sur la base de facteurs exogènes et endogènes.

Les causes exogènes comprennent:

  • Microorganismes pathogènes;
  • Brûlures et exposition;
  • La présence de substances toxiques;
  • Agents allergologues.

Les facteurs endogènes sont les maladies suivantes:

  • Adénome de la prostate;
  • Urolithiase;
  • Infections des voies urinaires;
  • Néoplasme;
  • Violations de l'intégrité de la vessie et des muqueuses.

Avec une microflore défavorable, une immunité réduite, des virus et des bactéries auparavant inactifs commencent à se développer rapidement et à se multiplier. L'hypothermie, le manque d'oligo-éléments et de vitamines, le stress, etc. y contribuent.

Les principaux symptômes de l’inflammation de la vessie sont les suivants:

  • Douleur vive en urinant;
  • L'urine change d'ombre;
  • Odeur désagréable d'urine;
  • Douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen.

L'inflammation de la vessie s'accompagne d'une augmentation du besoin d'aller aux toilettes, même si la miction n'est pas toujours efficace (parfois, l'urine n'est pas excrétée).

Traitement

Lorsque les médecines parallèles ne contribuent pas à la prévention et au traitement de la cystite, elles ont recours à un traitement médicamenteux:

  1. Le médicament "Monural" est conçu pour lutter contre toutes sortes de micro-organismes viraux et de bactéries pouvant se développer dans la cavité de la vessie. Le médicament a un effet anti-inflammatoire et analgésique, une amélioration de la condition peut être observée déjà 3-4 heures après le début du traitement. L'avantage de ce médicament est qu'il manque presque toutes les contre-indications, le seul inconvénient étant qu'il est interdit aux jeunes enfants.
  2. Comprimé signifie "Nolitsin" a des effets antimicrobiens et antibactériens. Le médicament est facilement excrété de l'organisme, les substances actives ne s'attardent pas dans les tissus et vont avec l'urine. Pratiquement aucun effet secondaire et contre-indication. Le médicament est autorisé à être consommé même pendant la période de gestation de la «nouvelle vie», lactation, allaitement, mais uniquement sous la surveillance d'un médecin.
  3. Les pilules efficaces «Palin» contre la cystite garantissent un traitement rapide et une prévention de haute qualité de la maladie. Le médicament est conçu pour éliminer le développement de maladies inflammatoires aiguës, mais son utilisation n’est pas recommandée chez les patients présentant une sensibilité élevée à l’acide pipemidovoy. Parmi les principaux effets secondaires figurent les nausées, la diarrhée et les vomissements.
  4. L'agent antibactérien moderne Norfoxalicin est utilisé efficacement dans la lutte contre la cystite et d'autres processus inflammatoires dans le corps.
  5. "Furadonin" est proposé pour éliminer les agents pathogènes dans le système urinaire. Il favorise une récupération efficace et rapide. Avant l'utilisation, vous devez consulter un médecin, le médicament a un certain nombre de contre-indications: nausées, allergies, vomissements, vertiges sévères. Avec un impact positif, les améliorations interviennent au 2ème jour du traitement.
  6. "Furagin" est un médicament de qualité qui non seulement lutte contre les agents pathogènes de la cystite, mais renforce également efficacement l'immunité, ce qui augmente considérablement les chances de guérison. C'est un agent antibactérien efficace conçu pour lutter contre les infections telles que le staphylocoque, Escherichia coli, etc. Le médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant un dysfonctionnement des reins et une maladie du foie.
  7. La "nitroksoline" est le médicament le plus efficace et le plus puissant qui s'attaque rapidement aux virus et aux bactéries du système génito-urinaire. Le médicament combat efficacement non seulement contre la cystite chronique, mais également contre la forme aiguë de la maladie.

Il est toujours préférable de prévenir le développement de la maladie. Par conséquent, il vaut la peine de suivre les recommandations pour la prévention de la cystite avant de la traiter ultérieurement.

Plus D'Articles Sur Les Reins