Principal Pyélonéphrite

Pourquoi l'urine a une mauvaise odeur

L'urine d'une personne en bonne santé ne sent presque pas juste après la miction ou a une très faible odeur «urinaire». Il doit être transparent, de couleur jaune, sans impuretés ni flocons. Au bout d'un certain temps, dans l'urine, l'urine acquiert une odeur d'ammoniac, ou ammoniac, qui augmente progressivement. C'est parce que les produits chimiques dans l'urine commencent à s'oxyder dans l'air.

Avec l'augmentation ou la modification de l'odeur de l'urine peut être rencontré à tout âge, et pas si rare. La forte odeur d'urine peut survenir périodiquement ou poursuivre une personne pendant une longue période, parfois une nuance forte et non caractéristique d'urine apparaît déjà chez le nouveau-né. Les causes de ce phénomène sont très diverses. ils peuvent être de nature naturelle ou physiologique, ou ils peuvent être le symptôme d'une maladie.

Causes physiologiques

La quantité et les propriétés de l'urine formée dépendent de facteurs tels que le volume sanguin total, un apport hydrique suffisant dans le corps, l'état du système de filtration rénale et la réabsorption tubulaire, la présence de maladies congénitales ou acquises du système urinaire et d'autres organes internes.

Si une personne reçoit peu de liquide en raison, par exemple, d'une chaleur intense, l'urine devient plus concentrée, sa densité augmente et la nuance de couleur devient jaune vif. Naturellement, l'odeur augmente, mais reste une caractéristique urinaire. Dans d'autres cas, cet indicateur peut être affecté par les particularités de la nutrition humaine, l'introduction de nouveaux aliments inhabituels dans le menu, ainsi que par la prise de certains médicaments qui affectent tous les paramètres de l'urine, y compris l'odeur.

Par conséquent, s'il y a une odeur d'urine non caractéristique ou forte, il faut tout d'abord en exclure les causes naturelles. En général, ils peuvent être représentés comme suit:

  • la déshydratation (mais pas dans les cas où il s'agit d'un symptôme de pathologies);
  • manger de grandes quantités de produits ayant une forte odeur spécifique (ail, oignons ou oignons verts, certaines variétés de poisson ou de fruits de mer, viande fumée);
  • l'utilisation de boissons alcoolisées, y compris de grandes quantités de bière;
  • des médicaments (par exemple, des agents antimicrobiens au nitrofurane qui donnent à l'urine une forte odeur «médicinale» et une nuance de couleur presque orange);
  • la période de grossesse et immédiatement après l'accouchement, lorsque le "goût" prononcé de l'urine est dû à un changement du fond hormonal de la femme; Ceci est particulièrement différent des portions d'urine du matin.

Dans les cas où il n'est pas possible d'expliquer le changement d'odeur de l'urine par ces facteurs physiologiques ou s'il persiste après avoir exclu les effets de ces causes, il convient de réfléchir à la possibilité qu'une personne présente une maladie quelconque.

Le plus souvent, un changement d'odeur s'accompagne d'autres symptômes. Ainsi, l'urine peut changer la nuance de couleur en rosâtre à cause du mélange de sang, devenir trop sombre avec les maladies du foie, perdre la transparence en raison du mélange de pus ou d'un grand nombre d'épithélium. En outre, une modification des indices urinaires peut être combinée à un syndrome douloureux de localisation et d'intensité variées, accompagné de signes d'intoxication ou de dysurie, ainsi que de phénomènes pathologiques d'autres organes internes.

Quelles maladies l'urine a une forte odeur

Le système urinaire lui-même, ainsi que d'autres organes ou l'état du métabolisme, influence la formation de l'urine et ses paramètres. Par conséquent, nous pouvons noter les pathologies suivantes qui se produisent le plus souvent et dans lesquelles, lors de la miction, un liquide avec une odeur forte ou désagréable est sécrété et ressenti immédiatement après le retrait de l'urine:

  • maladies inflammatoires des reins et d'autres parties des voies urinaires;
  • infections génitales;
  • pathologies des glandes endocrines;
  • fermentopathies et troubles métaboliques.

La pelitis, la pyélonéphrite, la cystite, l'urétrite peuvent être attribués à des processus inflammatoires localisés dans le système urinaire et affectant l'odeur de l'urine. La principale cause de ces maladies est la pénétration de la microflore pathogène. Dans la plupart des cas, il s'avère non spécifique (Escherichia coli, staphylocoque, streptocoque, Pseudomonas ou Hemophilus bacilli), mais les urétrites d’étiologie spécifique provoquées par les pathogènes à Chlamydia, Trichomonas, Mycoplasmas et Gonorrhea sont également fréquentes.

Le processus d'infection initié par la microflore se produit presque toujours lors de la formation de pus, constitué de cellules immunitaires mortes, de bactéries et de leurs fragments, de cellules détruites du propre tissu de l'organe. L'urine résultante chasse tout ce contenu des voies urinaires, il n'est donc pas surprenant qu'elle contienne une quantité énorme d'impuretés. Il s’agit tout d’abord du pus, excrété sous forme de flocons ou homogénéisé, qui confère à l’urine un degré de turbidité plus ou moins important. En même temps, dans l'urine, l'épithélium, le mucus, les bactéries, souvent des globules rouges qui causent une urine rose ou rougeâtre, sont exfoliés à partir des parois des canaux.

Dans les maladies infectieuses des reins et des voies urinaires, l'odeur du liquide excrété devient très caractéristique. En raison du mélange de pus, de mucus, de sang, de produits de décomposition de substances organiques, et également en raison de leur oxydation ultérieure dans l'air, l'urine dégage une odeur d'ammoniac et est très forte, ou prend une teinte putréfiante désagréable (l'odeur de "viande morcelée"). Outre d'autres signes cliniques (douleur à l'abdomen ou au bas du dos, fièvre, troubles dysuriques), cette «saveur» spécifique est très importante pour le diagnostic des pathologies inflammatoires de la sphère urinaire.

En raison de la proximité anatomique de la bouche de l'urètre et du vagin chez la femme, les infections génitales peuvent également entraîner une modification de l'odeur de l'urine. Lorsque vous urinez, le contenu du vagin est mélangé à l'urine, ce qui entraîne la présence de bactéries et de pus, ainsi qu'un grand nombre de cellules épithéliales. De plus, des phénomènes de dysbactériose vaginale ou de vaginose bactérienne peuvent affecter les paramètres urinaires. Si l'urine est du pus ou de la microflore putréfiante, provenant du tractus génital, son odeur devient forte, ressemblant à des œufs pourris. En cas de vaginose bactérienne due à un déséquilibre des bactéries lactiques dans le vagin, l'urine a une forte odeur d'ail ou de poisson rassis.

Parmi les pathologies endocriniennes, il faut d’abord noter le diabète sucré et le type insulino-dépendant. C'est cette pathologie fréquente qui influe grandement sur l'odeur de l'urine. La nature et la gravité de ce symptôme jouent un rôle diagnostique important. L'échec du pancréas et le manque d'insuline qu'il produit sous-tendent le mécanisme du développement de la maladie. L'insuline, qui doit métaboliser le glucose, qui pénètre dans le sang depuis l'estomac et les intestins lors de la digestion des aliments, ne remplit pas cette tâche, car elle produit très peu.

En conséquence, le taux de sucre dans le sang augmente considérablement et, une fois filtré dans les reins, il aboutit dans l'urine primaire. Sa réabsorption ne se produit pas et les molécules de glucose sont entièrement excrétées dans l'urine. L'urine, dans son état normal, ne contenant aucun sucre, devient littéralement douce. Cela ne peut qu'affecter son odeur; par conséquent, chez les patients atteints de diabète sucré, l'urine a une odeur sucrée ou sucrée, qui persiste même après un certain temps, sans être étouffée par une nuance d'ammoniac.

Dans les cas de décompensation du diabète sucré, lorsque la dose d'insuline est insuffisante ou qu'il n'y a pas d'introduction régulière d'insuline, une affection potentiellement mortelle appelée acidocétose peut se développer. Dans ces cas, le métabolisme du glucose se termine par la formation de corps cétoniques, qui ont un effet très négatif sur tout le corps.

Avec la perte de conscience, la déshydratation, la violation de tous les types de métabolisme, les modifications de l'équilibre acido-basique, l'urine change également avec l'acidocétose. L'acétone y apparaît, ce qui donne à l'urine une odeur caractéristique et très forte. La nuance acétone émane littéralement de tout le corps du patient qui tombe dans un état de coma diabétique. Ce symptôme s’avère donc très important lorsqu’on fournit à une personne des soins médicaux rapides et compétents.

L'urine, inhabituelle et nauséabonde, est également caractéristique de certaines fermentopathies et de certains troubles métaboliques. Ainsi, la triméthylaminurie, une des enzymopathies, due au manque d’activité enzymatique du foie, donne à l’urine une odeur très répugnante de poisson rassis. De plus, il est très stable et "poursuit" le patient constamment, rendant la vie extrêmement difficile pour lui.

Une autre enzymopathie, appelée phénylcétonurie, est exprimée par un complexe de symptômes cliniques dès la naissance, puisqu'il s'agit d'une maladie héréditaire. Les troubles neurologiques et le handicap mental, composants principaux du complexe symptomatique, sont complétés par une odeur très spécifique de l'urine, que l'on peut appeler fade ou "souris". Une autre enzymopathie, la leucinose, également appelée maladie du sirop d'érable, se caractérise par une forte odeur d'urine, semblable au sucre brûlé.

Une attention particulière pour vous-même, votre santé et l'état de vos proches vous aidera toujours à remarquer des changements dans la couleur ou l'odeur de l'urine. La détection de symptômes inhabituels sera la clé du diagnostic précoce des pathologies et de leur traitement efficace.

Causes et lutte contre la forte odeur d'urine chez les femmes

Chez une personne qui n'a pas de problème de santé, la fonctionnalité des systèmes et des organes ne doit pas être accompagnée de symptômes suspects. Même l'urine ne peut pas sentir fortement. L'apparition d'une odeur désagréable indique souvent la possibilité de formation de processus pathologiques. Si nous parlons de la norme, l’urine devrait être peinte en jaune clair, avoir une transparence totale, pas d’impuretés.

Bien sûr, nous parlons maintenant d'urine fraîche, puisque son oxydation acquiert une nuance d'ammoniac. Dans certains cas, la raison ne réside pas dans les maladies, mais dans certains médicaments ou produits consommés par l'homme. Mais comme le montre la pratique, le plus souvent, l’urine, qui ne sent pas très bon, indique la présence de pathologies et le traitement devient une triste nécessité.

Causes menant à des problèmes

La règle de base qui doit être suivie, quelle que soit la cause pathologique ou non pathologique, est de contacter un spécialiste avec la présence persistante d'une odeur modifiée, car un diagnostic opportun et les effets thérapeutiques ultérieurs permettent dans de nombreux cas d'éviter de graves complications. Les causes de l'odeur forte d'urine chez les femmes sont souvent dues à des maladies du système urinaire.

Est important. Comme le montre la pratique, dans l’urine, la propriété en question peut changer bien avant l’apparition des premiers signes cliniques de la maladie dans ce groupe, ce qui permet souvent d’identifier le problème au tout début de son développement.

Lorsqu'une odeur désagréable d'urine apparaît chez la femme, on peut suspecter la présence dans le corps de nombreuses maladies:

Les femmes qui ne sont pas trop difficiles lors du choix de leurs partenaires sexuels peuvent se plaindre d'un parfum désagréable - la cause dans ce cas étant souvent des infections transmises par contact sexuel. Compte tenu du fait que le système reproducteur est situé anatomiquement très près des voies urinaires, une modification de la qualité de l'urine est observée. Les pathologies les plus courantes qui modifient l'odeur de l'urine sont les suivantes:

Chez une femme, l'apparition d'une odeur d'urine prononcée est un compagnon fréquent et d'autres phénomènes désagréables:

  • Des modifications des propriétés de l'urine sont observées dans le contexte d'intoxication d'organes par des parasites - leurs effets sont diagnostiqués chez sept personnes sur dix, conformément aux données statistiques.
  • Si le liquide dégage une odeur désagréable en association avec une couleur sombre, vous pouvez suspecter une augmentation de la quantité de bilirubine, ce qui indique un problème du foie.
  • Avec la déshydratation, l'état de l'urine change. La raison en est parfois liée à un régime de consommation mal choisi ou constamment perturbé, à l'utilisation de certaines préparations pharmaceutiques, à une augmentation des pertes de sang, à la diarrhée et à d'autres facteurs. De même, l'abus de régimes peut avoir un effet.
  • Les changements sont possibles avec le diabète sucré, l'arôme non naturel de l'urine indique une hyperglycémie, la prochaine étape peut être le développement du coma diabétique. Un symptôme concomitant est le dessèchement de la couche muqueuse de la cavité buccale, la sensation de soif, le changement de poids.
  • Une défaillance des processus métaboliques peut également modifier l'état de l'urine.

Cependant, une modification des caractéristiques du contenu de la vessie n'indique pas toujours la présence de pathologies. Parfois, le symptôme en question se développe dans le contexte de modifications hormonales dues au port d'un bébé. Et généralement, le problème survient pendant la deuxième moitié de la grossesse. L'odeur deviendra plus désagréable si l'envie de visiter les toilettes est retardée - le liquide contenu dans la vessie s'enrichit, se détache littéralement et se transforme en concentré.

La nutrition peut également altérer le contenu de la bulle: aliments épicés et trop gras, cornichons, ail et boissons gazeuses, les asperges peuvent avoir des effets néfastes sur le liquide. Les médicaments antimicrobiens, les vitamines du groupe B, peuvent également avoir un effet négatif. Des arômes extérieurs peuvent également apparaître lors de l'utilisation active de boissons avec ajout d'alcool, en particulier de bière.

Quand l'odorat donne un signal de détresse

Lorsque l'urine dégage une forte odeur désagréable, vous devez être alerté et compte tenu de la constance de ce phénomène, la meilleure solution consiste à contacter un spécialiste. Il convient également de mentionner les différences de sensations olfactives: un liquide à l'odeur dégoûtante, dépendant de la prédominance d'une teinte particulière, peut indiquer des processus pathologiques assez spécifiques dans le corps. Considérez ce qu'une odeur particulière peut indiquer:

  • Si l'urine pue avec l'acétone, on peut soupçonner la présence d'oncologie gastrique, de diabète sucré, d'un menu mal composé, dominé par les protéines et les graisses, une température élevée chronique, un épuisement du corps dans l'alimentation, la famine et un effort physique excessif. Fait intéressant, l'acétone en petites quantités est constamment excrétée par les reins du corps, mais si l'arôme devient fort, nous pouvons parler de l'excès pathologique de la limite autorisée.
  • L'ammoniac est un autre composant constant de l'urine. Cependant, lors de l'amélioration de son odeur, il est nécessaire de prendre en compte les facteurs d'influence possibles. Nous pouvons parler de l'utilisation de médicaments contenant du fer et du calcium, de l'abus de protéines, rarement de la puanteur ammoniacale qui accompagne les processus inflammatoires survenant dans la cystite ou la pyélonéphrite. L'ammoniac peut être formé en raison de la stagnation de l'urine, de la déshydratation et des pathologies du foie.
  • La forte odeur d'urine peut donner un goût aigre rappelant le lait ou la choucroute gâtés. Dans ce cas, les lésions fongiques du système génito-urinaire sont principalement suspectées - généralement une candidose, une urétrite ou une pathologie vaginale. En outre, il y a une turbidité de l'urine, des démangeaisons, des pertes blanches, ressemblant à des flocons ou à une suspension et apparaissant dans la région génitale, une plaque blanchâtre sur la couche muqueuse vaginale et sur les lèvres génitales. La couleur aigre indique également des problèmes de fonctionnement des organes de l'appareil digestif - il peut s'agir d'une dysbiose intestinale, d'une acidité élevée du suc gastrique et d'autres affections douloureuses. L’acceptation de certains médicaments - généralement des agents antimicrobiens - provoque également l’apparence d’une aigreur, car leur utilisation perturbe l’équilibre de la microflore.
  • Dans de très rares cas, le liquide de la vessie pue le poisson gâté, mais des écoulements vaginaux peuvent y pénétrer après la pénétration dans le corps d'infections génitales, d'où un effet similaire. Ainsi, la pathologie vénérienne de la trichomonase provoque des lésions à la fois des organes génitaux et de l'urètre, et les agents pathogènes de la pathologie, en se reproduisant activement, sécrètent une leucorrhée jaunâtre qui dégage une odeur particulière de poisson.

Ce sont les changements les plus courants, mais il existe de nombreuses autres pathologies. Par exemple, la phénylcétonurie, qui implique un échec héréditaire du métabolisme des protéines, "sent" la moisissure. Une maladie rare de la triméthylaminurie est accompagnée de la puanteur du poisson pourri, qui sent non seulement l'urine, mais aussi tout le corps.

Il peut y avoir une saveur de sirop d'érable ou de sucre brûlé, qui indique la présence de leucinose. Cette maladie héréditaire est caractérisée par des troubles de la production d'enzymes qui décomposent certains acides aminés. En conséquence, ces derniers commencent à s'accumuler dans les tissus, provoquant une intoxication du corps. Les symptômes de la pathologie incluent également les vomissements, l'apparition de convulsions et des problèmes de coordination des mouvements.

En cas d'infection du système urinaire ou des organes génitaux du bâtonnet intestinal dans l'urine, l'odeur ressemble à celle des œufs pourris, le même phénomène accompagne la formation de pyélonéphrite ou d'oncologie du rectum. Si un symptôme similaire se produit chez les filles, on peut suspecter le développement de processus infectieux au niveau des reins et de la vessie.

Fait prouvé. La plupart des maladies du système urinaire s'accompagnent non seulement de modifications de l'arôme de l'urine, mais également de sa turbidité, de l'apparition de diverses inclusions pathologiques - pus, suspensions, etc.

Autres raisons pour changer les propriétés de l'urine

Très souvent, les propriétés de l'urine ne se modifient pas du fait du développement de maladies. Par exemple, un liquide peut avoir une odeur d’ail, de soufre ou d’ampicilline en raison de la consommation de certains aliments ou de l’utilisation d’antimicrobiens. Le chou ordinaire, en raison des composés soufrés qu'il contient, peut améliorer ou aggraver les arômes déjà déplaisants. Les condiments, notamment l'ail et le curry, la cardamome et le cumin, peuvent altérer les propriétés du contenu de la vessie.

Des changements apparaissent également lorsqu'une femme porte un enfant. Cependant, les raisons peuvent être des facteurs qui existaient avant la grossesse. Pendant cette période, il est très important de surveiller attentivement les nuances inhabituelles. Par exemple, pour les femmes enceintes, cela est considéré comme le plus dangereux lorsqu'un liquide a un doux arôme, une teinte de pomme pourrie ou d'acétone. Ces symptômes peuvent indiquer l'apparition d'une maladie du sucre chez les femmes enceintes, la survenue d'une éclampsie ou d'une néphropathie.

Il est à noter que lors du port d'un enfant, les processus inflammatoires se développent le plus souvent au niveau de la vessie ou des reins, entraînant l'apparition de liquide à l'esprit purifiant ou aigre. Au troisième trimestre, la compression de l'uretère par l'utérus élargi n'est pas exclue, ce qui provoque la stagnation du contenu et augmente l'odeur d'ammoniac. Une autre raison pour laquelle votre propre urine chez une femme enceinte peut ne pas sentir est très agréable: l'apport sanguin accru aux couches muqueuses du corps, y compris les membranes nasales. En conséquence, même les urines les plus courantes et les sécrétions naturelles peuvent sembler nauséabondes.

Assez souvent, l'inconfort est causé par une mauvaise hygiène, une incontinence urinaire partielle, une cystite et d'autres causes.

Comment se débarrasser de la pathologie

Après avoir déterminé pourquoi l'urine commençait à avoir une odeur atypique, ils passent ensuite à l'élimination des facteurs déterminants ou au traitement afin de se débarrasser de la maladie accompagnée de ce phénomène désagréable. Les principales propositions pour l'élimination du phénomène pathologique incluent:

  • Une visite à un spécialiste avec des symptômes persistants, qui ne disparaissent pas même après l’élimination de tous les facteurs possibles. Le médecin déterminera l'examen nécessaire et élaborera un traitement de suivi.
  • À la maison, vous pouvez utiliser des bouillons à nœuds, des canneberges ou des canneberges - il est recommandé de les utiliser à la place du thé.
  • Il faudra revoir la nutrition, exclure les produits qui provoquent un phénomène désagréable.
  • Il est nécessaire de respecter le régime de consommation correct, en consommant au moins deux litres de liquide purifié pendant la journée.
  • Il est nécessaire de renforcer le contrôle de l'hygiène intime, compte tenu de la proximité de l'anus au vagin. Idéalement, le lavage est effectué après chaque selle, évitant ainsi la pénétration de la microflore pathogène dans l'urètre.

Le traitement avec l'utilisation de préparations pharmaceutiques n'est possible qu'après une définition précise de la maladie à l'origine du phénomène en question. Si le problème se situe dans les reins, une administration de diurétique est nécessaire. En cas d'insuffisance rénale, une hospitalisation peut être nécessaire. En cas d'infection du système urogénital, le traitement doit être complet avec l'utilisation d'agents antifongiques et d'antibiotiques. Le plus souvent, la thérapie est réalisée dans le contexte d'un régime alimentaire dans lequel il est nécessaire de limiter la consommation de farine, d'aliments gras et sucrés, en se concentrant sur les fruits et les légumes frais.

Il convient de rappeler que l’auto-traitement n’est pas admissible, ce qui évitera des complications inutiles.

Pourquoi l'urine a-t-elle une odeur forte?

Laisser un commentaire

Si vous sentez une odeur désagréable d’urine dans le processus d’urination, il vaut la peine de surveiller et d’écouter votre corps. Le fait est que l'urine a une odeur nauséabonde, car des processus pathologiques se produisent dans le corps, ce qui affecte négativement la fonctionnalité des organes urinaires. Par conséquent, l'urine modifie son odeur. Quelles sont les raisons pour lesquelles l'urine dégage une odeur désagréable, quels types de symptômes accompagnent une personne en cas de pathologie et quel traitement est indiqué après le diagnostic?

Étiologie non pathologique des changements d'odeur dans l'urine

L'odeur spécifique de l'urine n'a pas toujours une forme pathologique et résulte de tels changements dans le corps:

  • Pendant la grossesse, lorsque le fond hormonal d'une femme dans une position change, cela conduit à ce que l'urine acquiert une odeur désagréable. Avec la croissance du fœtus, le contexte hormonal va changer, et après la naissance de l'enfant, sera capable de se débarrasser de l'odeur piquante.
  • Le changement de l'odeur de l'urine chez les femmes se produit pendant la menstruation, les mêmes hormones sont à blâmer.
  • Si une personne consomme des protéines, l’urine dégage une odeur désagréable d’acétone. Avec la prévalence d'aliments protéinés dans le régime alimentaire, le foie est perturbé. Vous devez donc reconsidérer votre régime alimentaire et le diversifier avec d'autres aliments sains.
  • Si vous sentez une mauvaise odeur d'urine le matin, cela peut être dû à une déshydratation nocturne du corps ou à une vidange prématurée de la vessie. Ce dernier est semé d'embûches bactériennes, donc si même au milieu de la nuit, vous souhaitez visiter les toilettes, vous ne devez pas ignorer votre envie.
  • Une forte odeur d’urine peut se produire lorsque l’hygiène personnelle n’est pas respectée, en particulier chez les femmes. Lorsque les parties génitales sont propres, l'odeur disparaît. Il est donc important de prendre soin de vous et de suivre à temps les procédures d'hygiène.
Retour à la table des matières

Autres causes d'odeurs

  • Si une personne prend des médicaments à base d’ions de calcium ou de fer, elle dégage une forte odeur de vitamines en pharmacie.
  • Si une personne à la veille a mangé certains aliments qui ont une odeur spécifique, la même odeur apparaîtra dans l'urine. Par exemple, après avoir mangé du sarrasin, une personne sentira à l’heure que l’urine a une odeur de sarrasin, il en ira de même pour l’ail, le café et les graines grillées.
  • L'odeur d'urine chez une personne change avec l'âge, en particulier lorsqu'il existe des maladies chroniques du système génito-urinaire. Ensuite, l'urine peut sentir le soufre, l'iode, le caoutchouc brûlant.
Retour à la table des matières

Maladies dans lesquelles l'urine du jour et du matin sent mauvais

Si un adulte a une odeur étrange d'urine, cela peut indiquer des changements pathologiques dans le corps. Normalement, chez une personne en bonne santé, l’urine est claire, jaune, ne devrait pas avoir une odeur déplaisante et forte, et s’il ya une mauvaise odeur, cela signifie que des micro-organismes pathogènes sont présents dans l’urine. Il existe de tels types de sensations désagréables provenant de l'urine, dans lesquelles une personne développe les maladies suivantes:

  • Si l'urine sent une odeur chimique d'acétone ou d'ammoniac, la personne présente une augmentation persistante de la glycémie et des problèmes de métabolisme. Au début de la grossesse, en raison d'un ajustement hormonal, l'urine dégage également de l'acétone, de l'acide ou une odeur sucrée, mais la puanteur provient souvent de maladies plus graves.
  • L'urine pue l'ammoniac quand une personne a des reins malades, alors que la maladie a acquis un cours chronique avec l'ajout d'une infection bactérienne. La brûlure pendant les mictions inquiète, l'urine devient sombre, la température corporelle augmente. Une maladie aussi dangereuse, comme le diabète sucré, s'accompagne également de l'apparition d'urine avec une sensation désagréable d'ammoniac ou d'ammoniac. Une urine odorante d’ammoniaque apparaît chez les personnes qui mènent une vie sédentaire, abusent de la malbouffe, des aliments fumés, mangent beaucoup de viande.
  • L'odeur désagréable de l'urine du matin se manifeste souvent dans les cas de maladie rénale, d'urétrite, de cystite. L'urine du matin a une odeur particulière. Lorsque vous urinez, vous ressentez un malaise, des brûlures, une douleur. Si une personne s’inquiète de ces symptômes et que des inclusions de sang sont présentes dans l’urine (l’urine peut virer au rouge), c’est l’occasion de consulter immédiatement un médecin.
Retour à la table des matières

Autres maladies

  • L'odeur putride de l'urine provoque une infection du système urinaire.

Si l'urine dégage une odeur putride, cela signifie qu'une inflammation infectieuse se produit dans les organes du système urogénital auquel une infection bactérienne s'est jointe. Une personne devient boueuse avec du sang dans ses urines, inquiète de la nécessité fréquente d'aller aux toilettes, qui s'accompagne d'une sensation de brûlure.

  • La sensation de matières fécales d'urine se produit lorsqu'un mauvais respect des règles d'hygiène personnelle ou lorsque la microflore pathogène pénètre dans le vagin par l'anus.
  • Une sensation de moisissure provenant de l'urine ou une odeur de souris provient d'une maladie telle que la phénylcétonurie. Dans cette maladie, le métabolisme d'une enzyme spécifique, la phénylalanine, est perturbé, de sorte qu'il s'accumule dans l'organisme, ce qui entraîne une violation du métabolisme des protéines.
  • Si l'urine a une odeur de caoutchouc ou une odeur d'huile de rance ancienne, cela signifie la survenue d'une maladie telle que l'hypermétinémie, au cours de laquelle la substance méthionine s'accumule dans les tissus corporels.
  • La mauvaise odeur d'urine après un rapport sexuel chez l'adulte indique la présence de maladies des organes urogénitaux, telles que le muguet, une inflammation des reins, de l'urètre et de la vessie.
  • Mauvaise urine sent avec la prostatite. En effet, le processus de miction normal est perturbé, puis l'urine s'accumule dans les canaux urinaires, une microflore pathogène s'y développe et, dans les cas avancés, un mélange de pus et de sang est présent dans l'urine.
  • Si une personne sent l'odeur de caoutchouc qui brûle en urinant, mais que d'autres ne le sentent pas, des problèmes cérébraux sont possibles. Dans ce cas, il est recommandé de subir une IRM.
  • Retour à la table des matières

    Symptômes de pathologie

    Si l'urine est devenue malodorante et a pris une teinte trouble ou sombre, cela signifie que tout ne va pas pour le mieux avec le corps, alors que de telles manifestations peuvent perturber:

    1. il devient malade d'aller aux toilettes, en urinant, il y a un risque de brûlure;
    2. tire fortement le bas du dos;
    3. se développe un symptôme d'intoxication - nausée, faiblesse, maux de tête;
    4. chez la femme, la composition de la microflore du vagin change, la décharge a une odeur étrange et nauséabonde et la sensation de brûlure des organes génitaux externes le perturbe fortement.
    Retour à la table des matières

    Diagnostics

    Afin de déterminer la cause de la mauvaise odeur d'urine, vous devez vous rendre à l'hôpital pour une consultation avec un médecin qui enverra le patient au laboratoire et aux mesures de diagnostic instrumentales. Tout d'abord, l'analyse de l'urine est effectuée pour une étude et si une personne développe une inflammation, le niveau de leucocytes, d'érythrocytes et de protéines dépassera la norme.

    Pour une étude plus détaillée et un diagnostic final, une urographie, une échographie, une IRM ou une TDM des reins sont effectuées. Le choix du médicament et du schéma thérapeutique dépend du diagnostic final.

    Comment traiter?

    Si une personne a une urine sucrée qui sent l'acétone, vous devez tout d'abord abandonner les aliments épicés et sucrés. Remplacez le sucre et les desserts par du miel, buvez beaucoup de liquide alcalin, excluez les matières grasses. Si l'état ne s'améliore pas, vous devez contacter le centre médical, où celui-ci effectuera une étude plus détaillée et vous prescrira un médicament.

    • L'urine a une odeur d'ammoniac ou d'eau de javel due à une inflammation bactérienne du système génito-urinaire. Pour le traitement, le médecin choisit un médicament antibactérien et un traitement adjuvant qui, en peu de temps, aideront à éliminer les symptômes et à soulager l’inflammation. À la maison, il est recommandé de boire beaucoup de liquides, tels que la décoction d'églantier.
    • Si l'urine sent mauvais le matin, vous devez d'abord déterminer la liste des médicaments qui vous aideront à vous débarrasser de l'inflammation et à restaurer le fonctionnement de la miction. Cela signifie que les antibiotiques et les pilules diurétiques, la consommation excessive d'alcool.
    • Si l'urine laisse pourrir, il est nécessaire de traiter cette pathologie avec des comprimés antibactériens, de laver les lavement avec de la décoction de camomille, dont la préparation nécessite 1 cuillère à soupe. l fleurs sèches et verser un verre d'eau bouillante, rincer 2 fois par jour.
    • L'odeur aigre de l'urine est due à un déséquilibre de la microflore du vagin et à la fixation du champignon. Le traitement est effectué à l'aide de suppositoires et de comprimés à base de fluconazole.
    • Si l'urine a une odeur de moisissure, il est possible que la personne souffre de phénylcétonurie. Le médecin vous prescrit le traitement. Chez vous, pendant le traitement, vous devez vous limiter aux aliments végétaux à l'exclusion de toutes les protéines animales.
    • Lorsque l'urine donne de l'huile de rance, une infusion d'herbe à l'aneth aidera à réduire le niveau de méthionine. Pour préparer boire, versez 2 c. l herbes 250 ml d'eau bouillante, insister une demi-heure et boire chaque jour avant le repas pendant la journée.
    • Si, après un rapport sexuel, l'urine devient agressive, le contenu normal de l'acide lactique est perturbé dans le vagin et une maladie fongique se développe. Pour le traitement, des comprimés spéciaux et des suppositoires sont utilisés et vous pouvez réaliser chez vous des lavement lavés à base de décoction de camomille.
    • Avec la prostate et la température élevée, vous devez d’abord consulter un médecin qui vous prescrira un schéma thérapeutique. À la maison, une décoction de feuilles de persil et de graines aidera. Versez 300 ml d'eau bouillante dans une demi-tasse de matière première, laissez infuser et boire chaque fois avant de manger.

    Un tel remède pour l'odeur d'urine, comme Duftapet, grâce aux enzymes décompose complètement les molécules d'une odeur désagréable, alors que le médicament est totalement inoffensif et ne contient pas de phosphates. Pour détruire la mauvaise odeur, il suffit de saupoudrer le produit sur la surface contaminée, de le laisser sécher et de ne pas déranger la puanteur.

    Forte odeur d'urine

    L'odeur forte d'urine est une déviation à laquelle adultes et enfants peuvent être exposés. Très souvent, ce symptôme reste méconnu des gens, mais quand il apparaît, il vaut la peine de consulter un clinicien.

    Un large éventail de facteurs prédisposants, qui ne sont pas toujours liés au déroulement d'un processus pathologique, peuvent expliquer pourquoi une odeur désagréable est apparue. Parfois, cette manifestation sera tout à fait normale.

    Les symptômes qui complètent le tableau clinique seront complètement dictés par la pathologie sous-jacente, mais il existe un groupe de symptômes qui est toujours présent avec la forte odeur d'urine.

    Étant donné que ce signe est spécifique, le processus de diagnostic ne pose aucun problème. Néanmoins, le diagnostic nécessite une approche intégrée et comprend des tests de laboratoire et des examens instrumentaux.

    Si l'odeur de l'urine est devenue forte et désagréable, la tactique thérapeutique dépendra entièrement du facteur prédisposant. Dans la plupart des cas, des moyens de médecine suffisamment conservateurs.

    Étiologie

    Une forte odeur désagréable d'urine peut avoir diverses causes, qui ne sont pas toujours pathologiques. Cependant, il convient de noter que les sources de telles manifestations chez l'adulte et l'enfant seront différentes.

    Malgré le fait que les hommes et les femmes ont également des provocateurs individuels de la survenue d'un symptôme aussi désagréable, dans la très grande majorité des cas, son apparition peut être provoquée par:

    • pathologies du système urinaire - il est à noter que l'urine change d'odeur longtemps avant l'apparition des premiers symptômes cliniques caractéristiques de ce groupe de pathologies. La pyélonéphrite devrait être incluse dans cette catégorie - dans ce cas, le système tubulaire des reins est endommagé, l'urétrite est une lésion inflammatoire de l'urètre, ainsi qu'une cystite ou une inflammation de la vessie. Très rarement, une pyélite, touchant le bassinet du rein, agit comme un provocateur.
    • infections sexuellement transmissibles - l'association des MST avec l'urine est causée par la proximité anatomique immédiate du système urinaire et reproducteur. Dans les cas où l'odeur urinaire a considérablement changé, vous devriez être examiné par un vénéréologue. Le clinicien peut diagnostiquer l'une de ces maladies - la chlamydia - après environ deux semaines après l'infection, la décharge va changer d'odeur, la mycoplasmose - conduit à une inflammation des reins et du système reproducteur;
    • un large éventail de maladies du foie, ce qui entraîne une augmentation du taux de bilirubine dans l'urine, ce qui entraîne une modification de l'odeur de ce fluide biologique humain;
    • le cours du diabète sucré - avec l'odeur désagréable de l'urine chez les femmes et les hommes ressemble à de l'acétone ou des pommes aigres. Ignorer un tel symptôme avec cette maladie peut être compliqué par un coma diabétique;
    • troubles métaboliques graves - cela inclut la phénylcétonurie, la triméthylaminurie et la leucinose. Dans le premier cas, l'urine sentira la moisissure, dans le second, le poisson pourri, et dans le troisième, le sucre brûlé ou le sirop d'érable;
    • le flux de processus suppuratifs ou gangréneux dans le rectum;
    • formation de fistule urinaire et rectale.

    Les raisons de l'odeur forte d'urine chez les femmes sont les suivantes:

    • la trichomonase, dans laquelle il y a une inflammation du col de l'utérus et du vagin;
    • apport insuffisant de liquide dans le corps - alors que la femme est accompagnée d'une odeur d'ammoniac;
    • jeûne prolongé;
    • abus de substances antibactériennes et de vitamines du groupe B;
    • la période de procréation - l'odeur de l'urine pendant la grossesse change sur le fond du déséquilibre hormonal. Il est à noter que dans de telles situations, la toute première portion d'urine du matin aura la plus mauvaise odeur;
    • flux de menstruation;
    • boire une boisson comme de la bière.

    Chez les hommes, une odeur d'urine peut apparaître à l'arrière-plan:

    Très rarement, il y a une forte odeur d'urine chez un enfant, qui peut être déclenchée par des pathologies similaires à celles observées chez les adultes. Cependant, il existe plusieurs facteurs propres aux enfants:

    • maladies génétiques, souvent associées au métabolisme - dans de telles situations, l'urine du bébé sera désagréable à sentir dès les premiers jours de la vie, ce qui ne devrait normalement pas être le cas;
    • inflammation du système urogénital;
    • utilisation de chou par la mère - une telle raison ne s'applique qu'aux bébés nourris au sein;
    • changer la formule du lait;
    • introduction d'aliments complémentaires dans le régime alimentaire de l'enfant.

    De plus, chez les enfants plus âgés et les adultes, l’urine dégage souvent une odeur désagréable en raison de la consommation de certains aliments ou de certaines boissons. Le plus souvent, les responsables de l'apparition d'un tel signe sont:

    • des fruits de mer;
    • oignons et ail;
    • presque toutes les variétés de poisson;
    • viande fumée;
    • l'alcool;
    • Asperges et autres légumes de couleur verte - tandis que l’odeur de l’urine ressemble souvent à celle du chou, de l’ammoniac et des œufs pourris.

    Symptomatologie

    Comme mentionné ci-dessus, l'odeur de l'urine devient désagréable bien avant l'apparition d'une maladie. Néanmoins, les cliniciens identifient plusieurs symptômes qui se produisent indépendamment de la cause de la forte odeur d'urine. Cette catégorie de manifestations comprend:

    • syndrome douloureux avec localisation abdominale;
    • mictions fréquentes;
    • la présence d'impuretés pathologiques dans l'urine, à savoir le sang;
    • changer l'ombre de l'urine;
    • changement brusque d'humeur;
    • soif constante;
    • faiblesse et malaise général;
    • perte de poids nette;
    • aversion pour la nourriture;
    • l'apparition de brûlures en train de vider la vessie;
    • sécheresse dans la bouche;
    • inconfort pendant les rapports sexuels;
    • une augmentation de la taille de l'abdomen;
    • la propagation de la douleur dans le bas du dos;
    • violation du cycle menstruel - la femme;
    • inflammation de la vulve;
    • réduire le volume quotidien d'émission d'urine;
    • signes d'intoxication.

    Les symptômes ci-dessus seront propres aux adultes et aux enfants, mais il convient de rappeler que tout processus pathologique chez un enfant se développe plus rapidement et est plus difficile.

    En général, les symptômes seront individuels pour chaque patient, car cela dépend directement du facteur provoquant. Néanmoins, dans certaines situations, sauf que l'urine est devenue forte et désagréable à sentir, aucune autre manifestation n'est observée. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un urologue et de montrer l'enfant au pédiatre.

    Diagnostics

    Le clinicien ne pourra déterminer la raison de l'apparition de la puanteur de l'urine qu'après avoir étudié les résultats d'examens de laboratoire et d'instruments et avoir effectué plusieurs procédures de diagnostic de manière indépendante.

    Ainsi, un diagnostic complet devrait comprendre:

    • étudier les antécédents médicaux du patient non seulement par le patient, mais également par ses proches parents - ceci est nécessaire non seulement pour rechercher le facteur pathologique étiologique, mais également pour confirmer ou réfuter l'influence de l'hérédité accablée;
    • recueil et analyse de la vie du patient;
    • un examen physique approfondi, en particulier des organes génitaux externes;
    • une enquête détaillée sur le patient ou ses parents - pour clarifier la première fois et l’intensité de la sévérité de l’odeur désagréable de l’urine, ainsi que la compilation par le médecin du tableau symptomatique complet;
    • analyse clinique générale de l'urine - pendant que les experts font attention à sa nuance, à sa texture et à la présence d'inclusions supplémentaires;
    • analyse générale et biochimie sanguine;
    • culture bactérienne d'urine;
    • échantillons pour Nechiporenko et Zimnitsky;
    • Rayons X du péritoine;
    • Échographie des reins;
    • CT et IRM.

    Ce n’est qu’après avoir effectué les manipulations décrites ci-dessus que le clinicien sera en mesure d’élaborer la tactique de traitement la plus efficace pour lutter contre la forte odeur d’urine.

    Traitement

    Se débarrasser indépendamment d’un symptôme aussi désagréable n’est possible que dans les cas où il a été causé:

    • l'utilisation de certains produits;
    • toxicomanie;
    • boire une grande quantité d'alcool.

    Dans de telles situations, les patients doivent reconsidérer leur régime alimentaire et refuser les médicaments.

    Il est possible de se débarrasser de l'urine malodorante à l'aide de remèdes populaires. Le plus efficace sera:

    • canneberges;
    • renouée;
    • canneberges;
    • herbes et plantes ayant un effet diurétique.

    Cependant, avant d’appliquer des médicaments alternatifs, vous devriez consulter votre médecin.

    Dans tous les autres cas, l'auto-traitement est strictement interdit, car cela ne peut qu'aggraver le problème. La thérapie peut inclure:

    • médicaments, par exemple antibactériens et antiviraux;
    • procédures physiothérapeutiques - le plus souvent indiqué au cours du processus inflammatoire;
    • intervention chirurgicale - est réalisée en fonction d'indications individuelles ou de l'inefficacité de méthodes de traitement conservatrices.

    Prévention et pronostic

    Pour qu'un homme, une femme ou un enfant ne rencontre pas l'odeur désagréable d'urine, il faut:

    • mener une vie saine;
    • manger sainement et équilibré;
    • utilisation rationnelle des médicaments;
    • avoir seulement le sexe protégé;
    • éliminer en temps voulu la pathologie du système urogénital;
    • subir un examen médical complet régulièrement.

    La prévision dépend entièrement de la raison pour laquelle une odeur désagréable et forte d'urine apparaît, mais dans la plupart des cas, la prévision est favorable et les rechutes ne se développent presque jamais.

    "Forte odeur d'urine" est observé dans les maladies:

    La déshydratation est un processus qui apparaît en raison de la perte importante de liquides organiques dont le volume prévaut plusieurs fois sur la quantité consommée. Il en résulte une dégradation des performances normales du corps. Se manifeste souvent par de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée et une transpiration accrue. Se produit le plus souvent à la saison chaude ou lors d'efforts physiques intenses sans apport trop de liquide. Chaque personne est sujette à un tel trouble, quels que soient son sexe et son âge, mais selon les statistiques, les enfants, les personnes du groupe de personnes âgées et les personnes souffrant d'évolution chronique d'une maladie ou d'une autre sont le plus souvent prédisposés.

    Le rétrécissement de l'uretère est une pathologie caractérisée par une diminution de la lumière de l'uretère et une expansion du système collecteur des reins, ce qui entraîne une perturbation de l'écoulement de l'urine par les reins. L'uretère est un organe sous la forme d'un tube creux qui relie le rein à la vessie. Sa tâche principale est d'éliminer l'urine du rein. Pour des raisons physiologiques et anatomiques, l'uretère peut se dilater, mais lors de la formation de sténoses, il se produit un changement fibro-sclérotique dans les couches sous-muqueuse, musculaire et externe de l'organe. Ce processus conduit à une atrophie de la couche musculaire et à la croissance du tissu cicatriciel conjonctif.

    Ureterocele - défaut de l'uretère, caractéristique de l'expansion de sa section distale et de la saillie dans la cavité de la vessie. Le plus souvent, les femmes souffrent de cette pathologie quel que soit leur groupe d'âge.

    La cystite chez les enfants est une maladie infectieuse qui affecte la membrane muqueuse de la vessie et sa couche sous-muqueuse. Il convient de noter que pour déclencher le processus inflammatoire de cette nature, une hypothermie ou un séjour prolongé dans l’humidité suffisent amplement. Cependant, seul un médecin peut déterminer la cause exacte du développement d'une telle maladie.

    La cystite chez la femme est un processus inflammatoire qui affecte la couche muqueuse de la vessie. Cette maladie se caractérise par une envie fréquente et douloureuse d'émettre de l'urine. Après le processus de vidange de la vessie, une femme peut ressentir des crampes brûlantes et aiguës, une sensation de vidange insuffisante. Souvent, l'urine sort avec du mucus ou du sang. Le diagnostic et le traitement de la cystite chez la femme comprennent toute une gamme d’outils. Pour mener de telles activités, ainsi que pour expliquer comment traiter la cystite chez les femmes, il ne peut s'agir que d'un urologue hautement qualifié. En outre, la prévention de cette maladie est possible indépendamment à la maison.

    Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

    Odeur désagréable d'urine - causes et symptômes

    Chez les personnes en bonne santé, l’urine est de couleur jaune clair, transparente et ne présente normalement pas d’odeur piquante désagréable. L'apparition d'une odeur désagréable d'urine peut indiquer toute pathologie non seulement des organes qui participent à sa formation et à son élimination, mais également de nombreux autres systèmes de l'organisme. Beaucoup n'attribuent pas de valeur à ce symptôme, mais si vous remarquez que l'urine a une odeur désagréable et qu'elle persiste pendant une longue période, vous devriez consulter un médecin.

    Maladies de l'appareil génito-urinaire

    Les maladies infectieuses du système urinaire, telles que la pyélonéphrite, la cystite et l’urétrite, sont la cause la plus fréquente d’une odeur désagréable d’ammoniac dans l’urine. Cela est dû au fait que des bactéries pathogènes et leurs produits métaboliques pénètrent dans l'urine. Il convient de noter que l'apparition d'une odeur désagréable peut être le premier symptôme de ces maladies, qui apparaît bien avant ses autres signes. En général, les patients souffrant de maladies du système urinaire, de douleurs dans la région lombaire, du bas-ventre, de douleurs et de sensations de brûlure pendant la miction sont inquiets, et l’urine peut devenir trouble.

    La cystite peut également être de nature non infectieuse et peut résulter de l’utilisation prolongée de médicaments irritant les muqueuses de la vessie (il n’ya pas de bactéries dans l’urine). Dans de tels cas, l'urine peut acquérir une odeur pharmaceutique ou chimique spécifique.

    L'apparition d'une odeur putride d'urine peut être un symptôme de maladies graves du système génito-urinaire, tant chez l'homme que chez la femme. Ce symptôme peut survenir lors de processus inflammatoires accompagnés de suppuration, ainsi que lors de la formation de fistules rectales (fistules urinaires et rectales). Ces maladies nécessitent un traitement immédiat.

    Une odeur désagréable d'urine chez les hommes peut indiquer le développement d'une prostatite (inflammation de la prostate). Les autres symptômes de cette maladie comprennent des douleurs au périnée, une difficulté à uriner et un dysfonctionnement sexuel.

    Chez les femmes, l'apparition d'une odeur désagréable d'urine, spécialement aggravée après un rapport sexuel, peut indiquer la présence de maladies sexuellement transmissibles ou de troubles de l'équilibre de la microflore vaginale. Pour les mêmes raisons, il peut y avoir une odeur désagréable dans l'urine après l'accouchement.

    Le diabète

    L'apparition d'odeur d'acétone dans l'urine indique la présence de corps cétoniques dans celle-ci, qui peuvent être un symptôme du diabète. Habituellement, cette maladie s'accompagne d'autres symptômes, tels qu'une soif insupportable, une peau sèche, une perte de poids corporel, des spasmes des muscles gastocnémiens, une polyurie. De tels signes peuvent également apparaître chez les femmes enceintes, ce qui peut indiquer le développement d'un diabète gestationnel.

    L’apparition de corps cétoniques dans l’urine peut être associée non seulement au diabète sucré, mais également à la déshydratation, à la famine ou à des maladies infectieuses graves.

    Maladies associées à des troubles métaboliques

    Une odeur de poisson désagréable d'urine peut indiquer une maladie plutôt rare associée à une altération du métabolisme, la triméthylaminurie, dans laquelle la substance triméthylamine s'accumule dans le corps humain. L'apparition de cette substance dans l'urine et lui donne l'odeur de poisson pourri.

    Une odeur de murine peut apparaître dans les urines avec la phénylcétonurie. Il s'agit d'une maladie génétique dans laquelle le métabolisme de l'acide aminé phénylalanine est perturbé, il s'accumule dans les tissus du corps et la quantité de cette substance dans l'urine augmente, ce qui lui confère une odeur spécifique.

    L'odeur du sirop d'érable ou du sucre brûlé apparaît dans les urines en cas de leucine, également appelée maladie du sirop d'érable. Il s'agit d'une pathologie héréditaire dans laquelle l'activité du système enzymatique est réduite, ce qui assure l'oxydation de certains acides aminés. La maladie commence à se manifester dès les premiers jours de la vie du nouveau-né et nécessite le début immédiat du traitement.

    Avec de nombreux autres troubles métaboliques dans le corps, l'urine peut avoir différentes odeurs: l'odeur de la bière, du chou pourri, de la moisissure, de la sueur ou du suif. Dans tous les cas, l'apparition d'une odeur inhabituelle d'urine est une raison pour consulter un médecin.

    Facteurs externes

    L’apparition d’une odeur désagréable dans l’urine n’est pas toujours associée à des maladies. Des personnes en parfaite santé peuvent également faire face à ce problème. Certains aliments, notamment les asperges, les aliments épicés et salés, ainsi que l’alcool, contiennent des substances qui donnent à l’urine une odeur désagréable. En règle générale, il disparaît de lui-même dans les 24 à 48 heures qui suivent leur consommation.

    Parfois, l'apparition dans l'urine d'une odeur désagréable est associée à la prise de certains médicaments, tels que les antibiotiques (ampicilline, ciprofloxacine) et les vitamines du groupe B. Le problème est résolu seul après l'arrêt de ces médicaments.

    L’apparition d’une forte odeur d’ammoniac dans l’urine est l’un des symptômes d’un déséquilibre du corps pendant le régime et la déshydratation. Pour éviter cela, vous devez consommer au moins 1,5 litre de liquide par jour. Si vous suivez un régime, assurez-vous que le régime est équilibré et que votre corps reçoit suffisamment de nutriments et de vitamines.

    Odeur désagréable d'urine chez un enfant

    Les excréments chez les nouveau-nés sont presque inodores. En vieillissant, l'urine de l'enfant acquiert la même odeur que celle d'un adulte. Les causes d’une odeur désagréable dans l’urine sont généralement associées aux mêmes pathologies que chez l’adulte.

    Lorsque des maladies héréditaires associées à des troubles métaboliques dans le corps apparaissent une odeur désagréable dans les urines dès les premiers jours de la vie, ces maladies sont très souvent diagnostiquées à la maternité et leur traitement y commence.

    L'urine d'un enfant peut dégager une odeur désagréable lors de maladies inflammatoires du système urinaire. Avec les maladies accompagnées de fièvre et de déshydratation, l'urine devient plus concentrée, ce qui provoque également l'apparition d'une odeur désagréable dans les selles du bébé. Dans une telle situation, il est nécessaire de donner à l'enfant à boire plus de liquide.

    L'apparition d'une odeur dans l'urine d'un enfant n'indique pas toujours une maladie. Chez les bébés nourris au sein, l’odeur de l’urine peut être influencée par l’alimentation de la mère, telle que la consommation de chou. Changer la préparation et introduire des aliments complémentaires peuvent également modifier l’odeur des selles du bébé.

    Le plus souvent, les raisons de l'apparition d'une odeur désagréable d'urine chez un enfant sont plutôt anodines, mais ce symptôme ne peut pas être ignoré. Même si l'enfant ne s'embarrasse pas, vous devriez faire attention à ce pédiatre.

    Quel médecin contacter

    S'il y a une odeur désagréable dans l'urine, il est nécessaire de consulter un urologue et de montrer l'enfant au pédiatre. Si un trouble métabolique est détecté, il doit être traité par un endocrinologue. Lors de la détection de maladies métaboliques héréditaires, la consultation d'un généticien et d'un nutritionniste sera utile.

    Plus D'Articles Sur Les Reins