Principal Tumeur

Schéma thérapeutique de la cystite chez une femme: causes de la maladie, types, diagnostic, types de thérapie

La cystite est une maladie désagréable et courante qui provoque une gêne et une douleur insupportables lors de l'urination d'une femme. Le schéma thérapeutique de la cystite chez la femme n’est établi qu’après un tableau complet de l’évolution de la maladie, de son type et de son stade, que le spécialiste doit recevoir après un diagnostic complet.

La cystite est une inflammation de la vessie qui apparaît dans le contexte d’une infection en développement.

Causes de la cystite chez les femmes

Les principales sources de la maladie sont:

La cystite visite souvent les femmes de 20 à 40 ans et devient dans la plupart des cas chronique.

Les facteurs suivants peuvent sans aucun doute être attribués aux principales causes de la maladie:

  • L'hypothermie C'est le premier facteur pouvant entraîner une cystite immédiatement. Par conséquent, les personnes bien informées ne recommandent pas aux jeunes filles et aux femmes de porter des jupes courtes avec des indicateurs météorologiques négatifs et, par temps chaud, de passer beaucoup de temps sous le climatiseur ou le ventilateur. Il est particulièrement important de garder les pieds au froid et au chaud.
  • Caractéristiques anatomiques du corps féminin. L'urètre d'une femme a une taille et une forme confortables pour l'infection. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller de près l’hygiène des organes génitaux.

En outre, la cause de la cystite peut être un processus inflammatoire dans les petits et les principaux organes pelviens:

  • environnement défavorable dans le vagin
  • inflammation du col de l'utérus
  • infection dans l'urètre
  • maladies infectieuses des organes génitaux
  • candidose

S'il y a cystite, accompagnée de sécrétions de sang, il est probable que leur cause est une longue abstinence de la miction.

Les causes secondaires de la maladie comprennent:

  • l'entrée de bactéries pathogènes se produit lors de l'examen physique, du cathétérisme, des tests
  • une maladie rénale peut déclencher l'apparition d'une cystite
  • l'infection peut être transmise sexuellement avec les maladies vénériennes
  • Il y a des cas où l'inflammation survient pendant la perte de virginité, en raison du fait que le premier rapport sexuel viole la membrane muqueuse et provoque la propagation de la bactérie.
  • la cystite peut également être une conséquence de la ménopause, ce qui conduit à une incontinence urinaire fréquente et s'il y a un oubli dans l'hygiène personnelle, il y a une chance de développer une infection

Certains experts affirment que les femmes qui portent un jean plus petit que leur taille sont le plus souvent victimes de cystite fréquente.

Symptômes de la cystite chez les femmes

Les principales manifestations cliniques de la maladie comprennent les facteurs suivants:

Envie fréquente d'aller aux toilettes

  • envie constante d'uriner
  • l'urine lorsqu'elle est excrétée devient beaucoup plus petite que les volumes normaux
  • douleur désagréable dans l'abdomen
  • brûlures et coupures dans la région génitale pendant la miction
  • douleur dans le périnée
  • l'urine devient foncée, de consistance boueuse
  • fatigue chronique
  • panne
  • mictions fréquentes la nuit

Types de cystite chez les femmes

Le type de maladie en médecine moderne est caractérisé par l'évolution, les causes et le lieu de l'inflammation.

Les formes de cystite sont divisées en aiguë et chronique.

Forme aiguë

Pendant un certain temps, cette forme est difficile à reconnaître au stade initial. Une femme ressent un peu de gêne, qui le plus souvent ne fait pas attention. Mais au fil du temps, des douleurs et des crampes apparaissent pendant la miction.

Les signes de la forme aiguë comprennent les manifestations suivantes:

Douleur abdominale basse

  • urine boueuse avec des flocons
  • désir fréquent d'aller aux toilettes un peu
  • douleur abdominale
  • fièvre
  • inconfort dans l'urètre

Dans la forme aiguë de la cystite, on observe très souvent la présence de sang dans les urines, ce qui peut indiquer la destruction des vaisseaux urétraux.

Forme chronique

La forme chronique de la maladie apparaît à la suite d'une cystite aiguë avancée. Ce type de maladie est beaucoup plus difficile à soigner et peut durer longtemps.

Les signes incluent:

  • pendant l'exacerbation, tous les symptômes sont similaires à la forme aiguë
  • pendant la rémission, il peut y avoir une envie fréquente d'uriner

Souvent, une cystite chronique pendant très longtemps ne permet pas à une femme de vivre en paix et, dans certains cas, peut entraîner des complications fatales.

Types de maladie pour des raisons de développement

La médecine classe également la cystite selon ses causes:

  • Espèces infectieuses. C'est à ce moment que la maladie survient à cause d'une infection de la vessie.
  • La cystite traumatique survient à la suite de diverses blessures pouvant apparaître sur la membrane muqueuse de la vessie.
  • La cystite de radiation apparaît chez les femmes présentant des signes d'oncologie après irradiation.
  • La cystite chimique apparaît à la suite de l'entrée de substances toxiques dans la vessie.
  • La cystite allergique se produit sous l’action de divers allergènes qui pénètrent dans la vessie.
  • La cystite hypercalceurique, devient un compagnon pour les femmes qui ont une maladie rénale.
  • La cystite parasitaire est l’effet des parasites sur le corps humain.

Type de maladie localisée

Une telle classification dépend de la localisation de la maladie dans la vessie et se divise en:

  • Trigonite est quand le triangle d'organe devient enflammé. Une telle manifestation du diagnostic accompagne souvent le sexe masculin. Trigonite chronique, devient le compagnon des femmes. Il apparaît lorsque le travail ou l'hygiène des organes génitaux est perturbé.
  • La cystite cervicale est un processus inflammatoire dans la région du triangle kystique. Cette pathologie conduit, au fil du temps, à une modification de la paroi musculaire de la vessie, caractérisée par des douleurs au niveau du pubis, une incontinence urinaire et une sensation de brûlure lors de la toilette.

Types spéciaux de pathologie

Les formes spéciales de flux comprennent:

  • La cystite interstitielle est une forme rare de pathologie. La cystite de ce type est considérée comme une manifestation dangereuse car, avec le temps, elle peut provoquer l’apparition d’ulcères sur l’organe, les néoplasmes et l’oncologie. Les causes de ce type de maladie n’ont pas été entièrement identifiées, mais les experts estiment que la perturbation de la muqueuse de la vessie devient un instigateur.
  • Cystite "lune de miel" est une pathologie causée par la perte de virginité. Depuis ce moment, les bactéries perçues par le corps comme étrangères pénètrent dans le vagin de la fille.

Si vous ne commencez pas un traitement pour la cystite à temps, la pathologie ira au niveau des reins et provoquera l’apparition d’une pyélonéphrite.

Diagnostic moderne de la cystite

Le diagnostic de la cystite commence par l’étude des symptômes et prend également en compte le chemin de l’infection:

  • hématogène, c’est à ce moment que les bactéries entrent dans le sang
  • en descendant, c'est lorsque l'infection pénètre dans la vessie par les reins
  • ascendant ou urétral, qui provient du canal urinaire
  • lymphogène, lorsque l'infection provient d'organes pelviens voisins par l'intermédiaire de la lymphe

Le diagnostic est divisé en plusieurs étapes:

  1. Examen visuel du patient, examen des plaintes, palpation dans le bas de l'abdomen, qui devrait s'accompagner de sensations de douleur.
  2. Numération sanguine complète, qui devrait montrer une inflammation par augmentation du nombre de leucocytes, ESR, formes immatures de neutrophiles.
  3. L'analyse d'urine révèle la présence de protéines, de taux élevés de globules rouges, de globules blancs et de bactéries. Si les leucocytes sont surélevés, le spécialiste référera le patient pour une analyse d'urine selon Nechiporenko et le test en trois étapes.
  4. Examen bactériologique de l'urine. Une telle analyse approfondie de l'analyse aidera à identifier avec précision le type d'agent pathogène et sa sensibilité à un groupe spécifique d'antibiotiques. Ces données aideront à prescrire le médicament le plus efficace.
  5. Bandelettes réactives pour la détermination des nitrates. Ces bandelettes réagissent à la présence de microbes dans l'urine, ce qui indique la possibilité d'une infection dans les voies urinaires.
  6. Bandes de test pour la détermination des leucocytes. Dans certains cas, des bandelettes réactives sont utilisées, ce qui peut révéler un taux élevé de leucocytes dans les urines. Mais cette méthode n’est pas considérée comme significative, car le laboratoire fait du bon travail avec cette tâche.
  7. La cystoscopie est recommandée pour la forme chronique de la maladie. Dans la forme aiguë, une telle procédure peut provoquer une douleur et aggraver l'état du patient en déplaçant l'infection profondément dans le corps.
  8. Une échographie montre la présence ou la présence de calculs dans la vessie, parle de l'état des organes voisins et des voies urinaires. En outre, cette procédure aidera à exclure ou à identifier dans les premiers stades les néoplasmes possibles.

Quel genre de médicament pour traiter la cystite

Le traitement n’est prescrit que par un médecin ayant étudié en profondeur le tableau de la maladie; dans ce cas, l’auto-traitement peut avoir des conséquences négatives.

Antibiotiques et régimes thérapeutiques utilisés pour traiter la cystite chez les femmes, les hommes, les enfants et les femmes enceintes

Le traitement antibactérien revêt une grande importance dans le traitement de toute forme de cystite. Son temps moyen varie de 3 à 10 jours pour les adultes et les enfants, mais il existe des cas où des antibiotiques à long terme sont nécessaires.

Examinons plus en détail quels antibiotiques sont utilisés pour la cystite chez les femmes, les hommes, les femmes enceintes et les enfants, de quoi dépend le choix du médicament, ainsi que le schéma de traitement antibactérien et l’évaluation de son efficacité.

La cystite, en tant que problème urologique, est plus fréquente chez les femmes, en particulier les filles d’âge précoce et préscolaire, les femmes enceintes et les femmes qui vivent activement sexuellement. Pourquoi

  1. 1 Les agents infectieux pénètrent plus facilement dans l'urètre et la vessie chez les femmes en raison des caractéristiques structurelles des organes du système urogénital (urètre court, proche de l'anus et de l'ouverture vaginale).
  2. 2 Les filles en bas âge et d'âge préscolaire n'ont pas encore les compétences suffisantes pour s'occuper d'elles-mêmes, elles ne peuvent donc pas s'essuyer, se laver, etc. Pour les soins à cet âge, il est préférable de suivre les parents.
  3. 3 Avec le début de l'activité sexuelle, la santé de son partenaire sexuel, la fréquence des contacts sexuels, devient importante pour une femme. En plus des IST, la microflore inhabituelle du partenaire de la femme, ainsi que les dommages mécaniques causés aux parties terminales de l’urètre lors des rapports sexuels et des caresses buccales, peuvent provoquer une cystite.
  4. Les femmes enceintes constituent un groupe à risque particulier, car leur statut immunitaire pendant la gestation varie considérablement. La grossesse s'accompagne également d'une exacerbation des maladies chroniques.
  5. 5 Les femmes et les hommes âgés constituent un autre groupe à risque.
  6. 6 À propos d'autres causes de pathologie peuvent être lues ici (suivez le lien interne).

Alors, considérons les caractéristiques de l’utilisation des antibiotiques dans trois groupes principaux de patients:

  1. 1 chez l'adulte dont la fonction rénale est normale;
  2. 2 chez les enfants;
  3. 3 chez les femmes enceintes.

1. Traitement antibactérien de la cystite chez l'adulte

Les médicaments de choix pour le traitement de la cystite aiguë chez l'adulte selon l'EAU (Association européenne d'urologie) sont les fluoroquinolones (lévofloxacine), la fosfomycine (Monural) et les nitrofuranes de dernière génération.

Selon les recommandations de 2015, la cystite aiguë non compliquée présentant les symptômes les plus prononcés devrait être traitée avec les antibiotiques suivants:

  1. 1 Médicaments de première intention - phosphomycine (monural, urofoscine, phosphorale) - une fois (une dose, un comprimé), ou nitrofurantoïne macrocrystalline (Uvamin Retard) ou microcristallin (Furadonine, Furadonine Lekt) - traitement de 5-7 jours (schéma posologique) présenté en détail dans le tableau 1). Il est également possible de recevoir furazidina (Furamag) pendant 5-7 jours.
  2. La lévofloxacine (noms commerciaux: Tavanic, Elefloks, Floratsid), l’ofloxacine (Zanotsin) - le traitement dure au moins 3 jours.
  3. 3 Les céphalosporines de 3ème génération - ceftibuten, cefexim, cefpodoxime sont des antibiotiques alternatifs. Le cours de traitement pendant au moins 5-7 jours.
  4. 4 Avec une sensibilité connue au triméthoprime, il peut être prescrit par un cours général d'au moins 3-5 jours.
  5. Le traitement antibiotique en cas de cystite aiguë doit durer au moins 7 jours chez les hommes, chez les personnes âgées de plus de 65 ans, en présence d’un déficit immunitaire et d’un diabète avérés.

Ensuite, parlons de la sensibilité des agents pathogènes aux antibiotiques.

La résistance (résistance, insensibilité) des agents pathogènes de la cystite (E. coli est généralement semé) est de plus en plus dynamique en ce qui concerne les médicaments suivants (données pour 2013-2015):

  1. 1 Fluoroquinolones - ciprofloxacine, norfloxacine. La résistance moyenne dans la Fédération de Russie est estimée à 15%. La résistance à la lévofloxacine et à l’ofloxacine augmente. Étant donné que les dernières générations de fluoroquinolones restent des médicaments de réserve, elles ne doivent pas être utilisées dans le traitement empirique des infections des voies urinaires.
  2. 2 triméthoprime, co-trimoxazole. En Fédération de Russie, la résistance d'E. Coli à ce médicament varie autour de 20%. Ce fait ne permet pas l'utilisation du co-trimoxazole comme agent de première intention, comme c'était le cas auparavant.

Les agents antibactériens ci-dessus ne sont pas souhaitables dans les cas de cystite aiguë non compliquée car il existe une forte probabilité de chronicité du processus inflammatoire et de sa récurrence dans un proche avenir.

Tableau 1 - Antibiotiques et schémas thérapeutiques pour la cystite aiguë non compliquée. Source - [1]

2. Infection chronique récurrente des voies urinaires

Le problème de la cystite chronique récurrente est le plus pertinent pour les femmes. Environ 20 à 30% des patients qui, pour la première fois, ont présenté une inflammation de la vessie ont une rechute en un an. Chez 10% des patients, la maladie devient chronique, avec une évolution récurrente.

La maladie récurrente chronique est considérée si le patient a 2 rechutes par semestre ou 3 exacerbations au cours de la dernière année.

Le risque de rechute augmente dans les cas suivants:

  1. 1 La femme a une vie sexuelle active.
  2. 2 Un patient avait des antécédents d'IST, notamment une mycoplasmose urogénitale et une ureaplasmose;
  3. 3 Le patient présente un déséquilibre hormonal, en particulier une hypoestrogénémie.
  4. 4 La patiente a une dysbiose vaginale;
  5. 5 Il existe des maladies inflammatoires de la sphère sexuelle;
  6. L’éloignement du lieu de résidence de la femme ne lui permet pas de consulter souvent son médecin;
  7. La survenue de cystites récurrentes chez les filles est due au manque de compétences en matière d’auto-soins; chez les adolescents, au début de l’activité sexuelle;
  8. Le patient présente un développement anormal du système urinaire (par exemple, une entrée urétrale basse);
  9. 9 L'utilisation de certains types de contraceptifs contribue au développement de l'inflammation (diaphragmes, capuchons, gels spermicides, etc.).
  10. 10 Chez les femmes ménopausées, le risque de récidive augmente avec l'hypoestrogénémie.
  11. Si la cystite ne disparaît pas après les antibiotiques, il faut exclure les autres pathologies de la vessie et la cystite interstitielle.

Comment éviter les rechutes?

Les mesures suivantes sont utilisées pour prévenir le processus inflammatoire dans les voies urinaires:

  1. 1 Hygiène soigneuse des organes génitaux, en particulier après un rapport sexuel, chez les filles en bas âge et les nouveau-nés;
  2. 2 Observation dynamique d'une femme par un gynécologue et un urologue;
  3. 3 Traitement opportun des maladies de la sphère génitale, correction des troubles dysbiotiques;
  4. 4 Correction de la carence en œstrogènes chez la femme ménopausée;
  5. 5 Contrôle pour la MAMA, détection précoce de la bactériurie asymptomatique et sa correction;
  6. 6 Correction des anomalies du développement des voies urinaires;
  7. 7 Prophylaxie antibiotique (niveau de preuve A);
  8. 8 Utilisation d'immunomodulateurs (Uro-Vaks), probiotiques vaginaux (niveaux de preuve B et C);
  9. 9 Prévention des rechutes avec les canneberges (niveau de preuve C).

2.1. Prévention non-drogue

Nous allons donc essayer de donner des instructions étape par étape sur la prévention des rechutes.

  1. 1 Étape 1. Après le traitement, le patient (qu'il s'agisse d'une femme ou d'un homme) doit effectuer un suivi de suivi, suivi des résultats, sur la base duquel le médecin établira un traitement curatif.
  2. 2 Étape 2. Le patient reste dans l'observation du dispensaire pendant six mois avec l'exécution de tests de contrôle d'urine (après 1-3-6 mois).
  3. 3 Étape 3. Consultation d'un gynécologue (pour les femmes). Il est important d'éliminer ou de traiter les maladies inflammatoires de la sphère génitale, les IST (si disponibles).
  4. 4 Étape 4. Éliminer le développement anormal du système urinaire.
  5. 5 Étape 5. Respecter un régime alimentaire spécial pendant six mois maximum.
  6. 6 Étape 5. Respectez le régime de consommation d'alcool, utilisez des canneberges au quotidien (crues, buvez des boissons aux fruits ou du jus de canneberge frais sans sucre). Le dosage en termes de proanthocyanidine A - 36 mg / jour.
  7. 7 Étape 7. Après le rapport sexuel, prenez une douche, urinez et buvez du bouillon de canneberges (du jus). Ne pas utiliser de capuchons, diaphragmes ou gels spermicides pour prévenir la grossesse.
  8. 8 Étape 8. Avec votre médecin, envisagez l’utilisation d’immunomodulateurs (Uro-Vaks, niveau de preuve B), d’uroseptiques à base de plantes (Canephron, Cystone) et de probiotiques.
  9. 9 Étape 9. Évaluez l'efficacité des activités réalisées. Y a-t-il des récidives de la maladie? Existe-t-il des épisodes de pyélonéphrite?
  10. 10 Étape 10. En raison de l’inefficacité des tactiques susmentionnées, la question de la prophylaxie antibiotique devrait être résolue conjointement avec le médecin traitant.

2.2. Prophylaxie antibiotique

Prévention de la récurrence de la cystite chez les patients à risque avec des antibiotiques est prescrit pour l'échec d'autres mesures préventives de ce qui précède. La prophylaxie antibiotique est conditionnellement divisée en permanente et post-coïtale.

La prophylaxie post-coïtale est pratiquée chez les femmes chez qui l'exacerbation de la maladie se produit en relation claire avec des rapports sexuels (le lendemain ou un jour après celle-ci). Son essence se résume à la prise d'un médicament antibactérien de la liste des substances autorisées immédiatement après le rapport sexuel:

  1. 1 nitrofurantoïne (Uvamin Retard, Furadonin, Furadonin Lect) à une dose de 50 à 100 mg;
  2. 2 Triméthoprime-sulfamétaxosol (Biseptol 480, Co-Trimoxazole, Bactrim) à une dose de 80/400 mg;
  3. 3 ofloxacine (Zanotsin, Tarivid, Floksal) à une dose de 100 mg;
  4. 4 La ciprofloxacine (Tsiprolet, Tsiprobay), la norfloxacine (Nolitsin) sont mentionnées dans les directives cliniques, mais nous déconseillons de les utiliser en raison du risque d'augmentation de la résistance à la microflore.

On peut s'attendre à un nombre minimal d'exacerbations de cystite post-coïtale lors de la prise d'ofloxacine et de nitrofurantoïne. Nous soulignons une fois encore que l’administration prophylactique d’antibiotiques n’est indiquée que dans les cas où d’autres mesures anti-rechute sont inefficaces.

Une prophylaxie antibiotique constante est réalisée à l'aide des médicaments suivants:

  1. 1 fosfomycine (Monural, Fosforal, Urofoscin);
  2. 2 triméthoprime-sulfamétaxosol (Biseptol 480, co-trimoxazole, Bactrim);
  3. 3 nitrofurantoïne (Uvamin Retard, Furadonin, Furadonin Lekt);
  4. 4 céphalosporines (céfaclor, céfalexine);
  5. 5 Les fluoroquinolones (ciprofloxacine - Tsiprolet, Tsiprobay; norfloxacine - Nolitsin) peuvent également être utilisées à titre prophylactique spécifique, mais nous ne recommandons pas de les utiliser en raison du risque d'augmentation de la résistance.

Les doses de médicaments antibactériens pour la prévention continue sont indiquées dans le tableau ci-dessous.

Tableau 2 - Schémas d'utilisation d'antibiotiques pour la prophylaxie permanente aux antibiotiques dans les cas de cystite récidivante (source 1)

3. Antibiotiques autorisés chez les femmes enceintes

Le traitement de la pathologie chez la femme enceinte commence par les mêmes médicaments de première intention (fosfomycine). Des céphalosporines et des pénicillines protégées peuvent également être prescrits:

  1. 1 Fosfomycine trométamol (Monural, Fosforal, Urofoscin).
  2. 2 Nitrofurantoïne (Furadonine) - uniquement au deuxième trimestre.
  3. 3 L'amoxicilline / clavulanate (dénomination commerciale de cet antibiotique à large spectre - Amoxiclav, Augmentin) ne peut être utilisé que si la sensibilité des agents responsables de la cystite chez la femme enceinte est démontrée.
  4. 4 Céfixime (Supraks, Supraks Solutab), Ceftibuten (Cedex).
  5. 5 Triméthoprime avec une faible résistance prouvée dans la région (sauf pendant le premier trimestre de la grossesse).

Tous les médicaments de cette liste ont les propriétés suivantes:

  1. 1 Permis pendant la grossesse;
  2. 2 Ils ont un effet prononcé sur la plupart des souches d’E. Coli;
  3. 3 Efficace avec la pyélonéphrite (la pyélonéphrite complique la cystite et la bactériurie chez la femme enceinte dans 20 à 40% des cas).

Les régimes approuvés pour les femmes enceintes sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Tableau 3 - Modes d’antibiothérapie chez les femmes enceintes présentant une inflammation de la vessie

4. Préparations pour le traitement de la cystite chez les enfants

Le traitement de la maladie dans l'enfance a ses propres caractéristiques:

  1. 1 Tous les agents antibactériens ne sont pas approuvés pour une utilisation chez les enfants.
  2. 2 Les enfants refusent les médicaments amers et sans saveur, de sorte que l'observance parentale est souvent inférieure à celle des patients adultes atteints de cystite.
  3. 3 Dans l'enfance, la réaction du corps à l'infection urinaire est violente, accompagnée d'une forte fièvre et de fortes douleurs. Le bien-être général souffre davantage que les adultes.

Parmi le grand nombre de groupes d'antibiotiques destinés au traitement de la cystite chez les enfants, on compte:

  1. 1 nitrofuranes;
  2. 2 céphalosporines;
  3. 3 pénicillines protégées.

Les céphalosporines et les pénicillines protégées ont une forme orale et parentérale, ce qui est extrêmement important en pédiatrie.

Le traitement des bébés au premier stade est effectué sans délai, sans les résultats de la culture d'urine et la détermination de la sensibilité de l'agent pathogène aux médicaments antibactériens. Cela est dû au développement rapide de la maladie et de ses complications (infection ascendante, urosepsie), à ​​la réaction violente du corps de l'enfant (forte fièvre, frissons, douleurs abdominales, manifestations significatives de la dysurie).

Pour le traitement empirique, les médicaments de choix sont:

  1. 1 Amoxiclav (Augmentin);
  2. 2 céfixime (Supraks, Pancef);
  3. 3 ceftriaxone (Rocephin);
  4. 4 céfotaxime (Claforan, Cefabol);
  5. 5 Céfuroxime axétil (Zinacef, Zinnat);
  6. 6 furazidine (Furamag);
  7. 7 Le cotrimoxazole (Biseptol) ne peut être utilisé que dans les régions où la résistance à Escherichia coli est étudiée.

Les schémas posologiques des médicaments les plus courants sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Tableau 4 - Schémas thérapeutiques de la cystite aiguë chez les enfants (source - 1)

La prévention de la rechute chez les enfants comprend les activités suivantes:

  1. 1 Observation dynamique par un pédiatre et un urologue.
  2. 2 Surveillance OAM pour détecter une bactériurie précoce et une leucocyturie.
  3. 3 Le respect des règles d’hygiène personnelle, l’initiation de l’enfant aux techniques d’auto-prise en charge (changement quotidien des sous-vêtements, bain, vaisselle après les toilettes).
  4. 4 En surveillant le régime d'alcool, l'enfant ne limite pas l'eau. Donner quotidiennement des boissons aux fruits, des compotes, des tisanes, des décoctions et des infusions de canneberges.
  5. 5 Les filles ont besoin des conseils et de la supervision d'un gynécologue.
  6. 6 En présence de reflux vésico-urétéral, d’anomalies dans le développement du système urinaire, un traitement prophylactique est effectué à l’aide de médicaments antibactériens (les nitrofuranes (Furamag), le Biseptol et l’Amoxiclav sont le plus couramment utilisés).

5. Surveillance de l'efficacité du traitement

L'efficacité du traitement est évaluée par trois paramètres:

  1. 1 Normalisation de l’état général du patient, absence de plaintes et de symptômes de la maladie;
  2. 2 Normalisation de l'OAM, analyse d'urine selon Nechyporenko, imagerie par ultrasons, données de cystoscopie;
  3. 3 Absence de rechute prolongée chez les patients à risque.

En conclusion, nous soulignons une nouvelle fois l’importance et la nécessité d’une observation dynamique par un médecin (urologue, pédiatre, thérapeute), qui surveille l’état et les fonctions du système urinaire chez les patients qui ont subi une maladie. Dans la trousse de premiers soins à domicile, ces patients peuvent disposer de bandelettes de test jetables pour les tests d'urine rapides. Comment les choisir et comment les utiliser, le médecin en informera toute clinique. Il est important de ne pas retarder la demande de soins médicaux!

Le schéma de base du traitement médicamenteux de la cystite

L'inflammation de la vessie est une maladie désagréable, courante et très dangereuse. A terme, le traitement médicamenteux de la cystite chez la femme, commencé et effectué selon toutes les règles, permet de raccourcir le déroulement de la maladie à plusieurs jours, d’empêcher sa transition vers la forme chronique et de minimiser les risques de complications. La liste des médicaments appropriés dans chaque cas est sélectionnée individuellement. Cela dépend en grande partie de la forme et du type de maladie, des symptômes, de la gravité du processus inflammatoire et des caractéristiques du corps du patient. Plus tôt une femme commence à prendre des médicaments, plus grandes sont les chances de succès.

Contenu de l'article

Principes d'amélioration de l'efficacité des médicaments

Les médicaments n'apporteront qu'un soulagement temporaire si vous n'identifiez pas la cause de la maladie et ne l'éliminez pas. Il en va de même pour travailler avec des facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie. Ignorer ces moments conduira au fait qu'après un certain temps, l'utilisation de médicaments n'apportera plus les résultats escomptés, les symptômes apparaîtront plus vivement et dureront plus longtemps que d'habitude. Le remplacement des médicaments de base par des homologues plus puissants ne fera qu'augmenter le risque d'effets indésirables.

Le traitement de la cystite chronique chez les femmes et de la forme aiguë de la maladie implique une modification obligatoire du régime et des modifications à apporter au régime alimentaire. Le sport, le rejet d’activités potentiellement dangereuses et le renforcement du système immunitaire réduiront le risque de retarder le processus pathologique. Exclusion du régime alimentaire de produits nocifs et maintien d'un régime de consommation d'alcool - moments qui sont eux-mêmes susceptibles de provoquer un effet thérapeutique. Parallèlement à la prise de médicaments, ils compteront sur un effet positif rapide et durable.

Principes de la thérapie antimicrobienne

Indépendamment de la forme de la maladie, le schéma thérapeutique de la cystite chez la femme implique la prise d'antibiotiques. Bien sûr, à condition que le processus ait été déclenché par l'action d'agents pathogènes, comme indiqué par les tests effectués. L’initiation précoce du traitement permettra de localiser des agents pathogènes dans une zone donnée, d’arrêter la propagation de l’inflammation et de détruire la cause même de la maladie.

Comment choisir un médicament approprié?

Tous les composants du schéma thérapeutique contre la cystite sont sélectionnés par un urologue. Il en va de même pour les agents antimicrobiens. Au début, immédiatement après le diagnostic, les médecins prescrivent des antibiotiques à large spectre. Nombre d'entre eux sont capables de faire face à la grande majorité des agents pathogènes actifs. Malgré cela, l'inoculation bactériologique du matériel de la vessie est réalisée sans faille, ce qui permettra d'identifier le degré de sensibilité des agents pathogènes aux médicaments. Cela aidera à ajuster le plan de traitement si nécessaire.

Outils populaires, leurs avantages et inconvénients

À ce jour, plusieurs dizaines d'antibiotiques sont utiles dans le traitement de l'inflammation de la vessie. Le choix en faveur de l'un d'entre eux peut être effectué en fonction du type d'agent pathogène, de la gravité du processus pathologique, de la présence de contre-indications pour le patient ou de caractéristiques propres. Chaque produit a ses forces et ses faiblesses connues des spécialistes. Ne comptez pas sur les critiques d'amis et engagez-vous de manière autonome dans un traitement aussi complexe.

Le tableau ci-dessous présente les médicaments antimicrobiens les plus populaires pouvant être prescrits pour la cystite:

Dans le traitement de la cystite, d'autres médicaments peuvent être utilisés, sélectionnés pour un patient particulier.

Il n'est pas nécessaire d'ajuster indépendamment le schéma thérapeutique mis au point par le médecin, en fonction des informations fournies dans la notice d'utilisation du produit.

En outre, vous ne devez pas acheter d'analogue du produit au lieu des moyens recommandés, car de telles expériences peuvent avoir des conséquences négatives et réduire l'efficacité du traitement.

Injections et instillations

Dans les cas graves, l'utilisation d'agents antimicrobiens sous forme de comprimés ne donne pas toujours le résultat souhaité. Dans ce cas, la préférence est donnée aux médicaments sous forme de solutions. Les compositions sont administrées par voie intramusculaire et intraveineuse à l'hôpital sous la supervision de professionnels de la santé. L'instillation est un bon effet - l'introduction de médicaments directement dans la cavité de la vessie par l'urètre. Cela vous permet d’atteindre la concentration maximale du médicament dans la zone à problème, avec un impact négatif minimal sur le reste du corps.

Phytodrugs et leur description

Un traitement complexe complet de la cystite ne peut pas se passer de médicaments à base d'ingrédients naturels à base de plantes. Ces médicaments sont particulièrement utiles dans le traitement des formes non compliquées de la maladie en l'absence d'intoxication et de douleur intense. Ils sont parfaitement associés aux antibiotiques, ce qui augmente leur effet et réduit les risques de développement des effets négatifs d’un traitement agressif. Il faut se rappeler qu’ils doivent être pris strictement selon le calendrier élaboré par un spécialiste.

En refusant le traitement immédiatement après l'apparition de signes de dynamique positive, les patients réduisent considérablement leur efficacité.

Voici les remèdes à base de plantes les plus populaires utilisés dans le traitement de l'inflammation de la vessie:

  • Cyston. Les herbes médicinales entrant dans la composition du produit stimulent l'écoulement de l'urine, réduisent l'inflammation et résistent aux microbes. Le médicament améliore considérablement l'action des antibiotiques. Il favorise la dissolution des calculs rénaux, réduisant ainsi le risque de récurrence de la cystite.
  • Feuilles de myrtille. Les ingrédients actifs du produit ont un effet bénéfique général sur le travail des organes excréteurs. L'outil a un effet astringent, réduit l'inflammation, stimule l'écoulement de l'urine, ne permet pas aux agents microbiens d'adhérer à la muqueuse de la vessie. La boisson préparée à partir d'eux renforce le système immunitaire et renforce l'effet des antibiotiques.
  • Urolesan. Une plante uroseptique efficace qui soulage les spasmes, aide à l'écoulement de l'urine et de la bile et commence à nettoyer les reins et la vessie.
  • Canephron. L'utilisation régulière du médicament élimine la douleur, réduit le risque de récurrence de la cystite et de ses complications. Très bien toléré par les patients.
  • Monurel Les comprimés, qui sont à base d'extrait concentré de canneberge. L'administration à long terme du médicament facilite considérablement le déroulement de la cystite aiguë ou chronique, a un effet de renforcement sur tout le corps.

Ils soulagent parfaitement la douleur et le gonflement des tissus, contribuent à éliminer les microbes et leurs toxines de la vessie, renforcent l'immunité locale. Mais cela ne suffit pas pour lutter contre les agents pathogènes déjà fixés sur les parois de l’organe et qui se reproduisent activement. Ce n'est qu'en combinaison avec des antibiotiques que vous pouvez obtenir des résultats positifs véritablement durables.

Avant de traiter la cystite chronique chez les femmes avec divers médicaments synthétiques, les médecins recommandent de regarder ces produits. Leur admission au cours pendant plusieurs mois en combinaison avec la physiothérapie donne de bons résultats. Si l'utilisation de doses minimales d'antibiotiques est également liée à cela dans l'un des régimes spéciaux, la probabilité d'une guérison complète de la forme pathologique négligée sera très élevée.

But de l'utilisation d'antispasmodiques

Les médicaments ci-dessus luttent avec les causes de la maladie, atténuant progressivement le tableau clinique. Et comment traiter les symptômes désagréables jusqu'à ce que le traitement de profil fonctionne, le médecin traitant vous le dira. En cas de douleur intense et de problèmes évidents d'écoulement de l'urine, des agents aux propriétés antispasmodiques sont introduits dans le schéma de traitement. Ils détendent les muscles lisses de l'organe et de l'urètre, ce qui garantit une amélioration en quelques minutes. Vous devez seulement comprendre que ces produits ne sont pas capables de guérir la cystite et que le traitement ne peut donc pas leur être limité.

Les gélules, les comprimés et la solution d’injection de drotavérine sont l’un des meilleurs moyens dans ce domaine. C’est la meilleure option pour une ambulance, donnant le résultat souhaité dans les 20 à 30 minutes suivant sa réception. Avec les mêmes objectifs peuvent être appliqués et No-Shpu. Les médecins recommandent généralement aux personnes prédisposées à la cystite de toujours garder un de ces produits avec elles.

Le rôle des anti-inflammatoires dans le traitement de la cystite

Le tableau clinique lumineux est une indication pour les médicaments anti-inflammatoires. La meilleure option pour la cystite sont des produits de nature non stéroïdienne. Ils réduisent la température locale et éliminent bien les fissures qui se produisent lors de la miction. Les conditions de traitement avec le remède choisi sont établies par le médecin et doivent être conservées jusqu'au bout. Contrairement à la croyance populaire, ces médicaments ne sont pas destinés à une seule dose, mais après le traitement, ils donnent l'effet désiré.

Le plus souvent à la maison, les médecins recommandent l’utilisation de produits à base d’ibuprofène. Faspik, Ibuprofen, Ibuklin et Nurofen conviennent au traitement de l'inflammation de n'importe quelle sévérité. Ils agissent rapidement et conservent leur effet pendant longtemps. Malheureusement, ils ne sont pas destinés à être utilisés en arrière-plan pendant la grossesse. Et dans le cas d'une utilisation à long terme peut provoquer des effets secondaires sous la forme de dommages au foie et aux reins.

Médicaments auxiliaires obligatoires

Le traitement de la cystite entraîne des modifications de la microflore intestinale et la maladie elle-même réduit considérablement les défenses immunitaires de l'organisme. Si vous ignorez ces points, vous pouvez provoquer le développement de complications désagréables. Un autre point négatif est le risque accru de re-développement de la maladie après la fin du traitement.

Immunostimulants efficaces

Pour augmenter les défenses de l'organisme, les produits synthétiques sont de plus en plus utilisés. La pratique confirme leur efficacité, mais elles ne sont pas montrées à tout le monde. Avant de commencer un traitement prophylactique, vous devriez consulter votre médecin, qui sélectionnera le meilleur outil. Si un spécialiste recommande de se passer de tels produits, vous pouvez vous limiter aux immunostimulants naturels. Il peut être à base d'éleuthérocoque, d'échinacée et d'autres sources naturelles de nutriments.

Probiotiques appropriés

Lors du traitement de la cystite chez les femmes, l'inclusion de probiotiques dans le schéma thérapeutique est impérative. Le refus de prendre de tels fonds peut entraîner une aggravation de la situation ou le développement d'une candidose dans le contexte d'une antibiothérapie. Pour restaurer la composition de la microflore, vous pouvez utiliser Atsipol, Bifiform, Hilak Forte et leurs nombreux analogues. Le meilleur résultat est obtenu en prenant des produits contenant des bifidobactéries et des lactobacilles.

Méthodes efficaces de physiothérapie

Un autre point important dans le traitement de la cystite chez les femmes est la réalisation de procédures physiques. L'exposition locale permettra de localiser la maladie et d'empêcher la propagation de l'infection, apportera un soulagement notable et accélérera le rétablissement. Il y a beaucoup de manipulations qui peuvent être faites à la maison. Même ceux-ci doivent d'abord être coordonnés avec le médecin, afin de ne pas nuire au corps.

Voici quelques approches particulièrement efficaces qui facilitent l'évolution de la cystite:

  1. Baignade et baignade Antiseptiques pharmaceutiques, bouillons de bouleau ou d'épinette, le bicarbonate de soude peut agir en tant que médicament.
  2. Déclaration microclysters. Ici aussi, des préparations à base de plantes ou des médicaments peuvent être utilisés pour aider à éliminer le syndrome douloureux.
  3. Douches. Ils doivent être utilisés si la cystite est provoquée par le transfert de l'infection des organes génitaux vers l'urètre et dans la vessie.

Un traitement systématique associé à la physiothérapie, à un régime alimentaire et à un régime de boisson constitue la clé d'un prompt rétablissement. L'essentiel est de ne pas abandonner la thérapie sur fond de soulagement. Ce n’est qu’après avoir suivi le traitement complet que vous pourrez vous débarrasser du problème.

Schéma et types de traitement de la cystite

Étant donné que l’inflammation de la vessie peut évoluer de manière aiguë ou chronique et que de nombreuses formes se manifestent chez les femmes, les hommes et les enfants, le traitement de la cystite est choisi par le médecin pour chaque patient individuellement. Lorsqu'il prescrit un traitement particulier, l'urologue s'appuie sur le type de micro-organisme qui a provoqué la pathologie et sur le mode d'entrée de l'infection dans les organes urinaires.

La différence d'approches

Le traitement varie selon la forme de la maladie.

Pointu

Les patients atteints d'une forme aiguë de cystite sont traités à domicile, mais on leur recommande de rester au lit avant que l'inflammation ne disparaisse et ne normalise la fonction de la vessie.

Le sexe devrait être exclu jusqu'au rétablissement complet.

Seuls les patients présentant une rétention urinaire aiguë, des saignements excessifs dans l'urètre ou des douleurs intenses qui ne peuvent être arrêtées à l'hôpital ont besoin d'être hospitalisés. La cystite aiguë dure environ 7-12 jours.

Chronique

Le processus inflammatoire chronique de la vessie est traité plus longtemps (5 à 7 mois) et la lutte contre cette maladie est beaucoup plus difficile. Pour récupérer, il faut d’abord éliminer un ou plusieurs facteurs de la cystite:

  • maladies inflammatoires de l'appareil génital féminin;
  • adénome de la prostate;
  • infections de toute localisation dans le corps;
  • urolithiase;
  • tumeurs du système génito-urinaire.

Interstitiel

La cystite interstitielle n'est pas une pathologie, mais un syndrome clinique, se manifestant par une douleur dans la région sus-pubienne et un trouble urinaire, mais les bactéries ne sont pas détectées dans l'urine. Principes de sa thérapie:

  • renforcement des muscles de la vessie et du plancher pelvien à l'aide de la thérapie physique;
  • traitement conservateur utilisant des procédures physiothérapeutiques;
  • régime alimentaire spécial sans allergie;
  • les changements de mode de vie pour éliminer le stress et les expériences neuropsychiques;
  • étirement de la vessie rétrécie sous anesthésie.

Diagnostic moderne

Le diagnostic de cystite est basé sur les résultats des tests de laboratoire et des symptômes cliniques. Ces derniers consistent en des phénomènes dysuriques (douleur, sensation de brûlure, douleur pendant la miction, augmentation du besoin d'y aller). Souvent, l'urine devient trouble à cause du mélange de pus. La température dans la cystite n'est jamais élevée, elle atteint un maximum de marques sous-fébriles (+ 37... + 37,5 ° С).

Le test sanguin montre les signes typiques d'inflammation dans le corps - augmentation du taux de sédimentation des érythrocytes (ESR), leucocytose modérée. Dans l'analyse clinique de l'urine, un nombre accru d'éléments formés - leucocytes et érythrocytes - est noté, une protéine apparaît, qui est normalement presque indétectable.

Une bactériurie est un signe diagnostique caractéristique de la cystite. En semant de l'urine, vous pouvez identifier la microflore à l'origine du processus infectieux et sa sensibilité aux antibiotiques.

Parfois, une échographie est prescrite pour clarifier le diagnostic.

La cystite est importante pour pouvoir se différencier par une appendicite et une pyélonéphrite.

La cystoscopie (examen de la surface interne de la vessie) ne peut être attribuée qu'en cas de cystite chronique. Il révèle une membrane muqueuse rouge vif et gonflée. Dans la forme aiguë de la pathologie, la cystoscopie est contre-indiquée en raison de la morbidité élevée de la procédure et du risque d'infection des uretères. Il est lourd de maladies inflammatoires des reins.

Options de traitement

Le traitement de la cystite implique des mesures visant à détruire le microbe pathogène et à rétablir le flux normal d'urine.

Pour le traitement médicamenteux, le médecin prescrit des antibiotiques, des sulfamides, des analgésiques et des médicaments antiallergiques, ainsi que de la physiothérapie.

Antibactérien

Pour le traitement de la cystite, en tenant compte des microbes pathogènes, on utilise:

  • antibiotiques de pénicilline - Amoxiclav, Medoclav;
  • macrolides - tétracycline, érythromycine;
  • Céphalosporines - Céfixime, Ceftriaxone.

Si le type d'agent infectieux n'a pas encore été clarifié, des antibiotiques à large spectre (ampicilline, amoxicilline) sont alors prescrits au patient.

Le traitement dure de 5 à 10 jours pour la cystite aiguë et de 3 à 4 semaines pour le traitement chronique sous le contrôle d'un tamis à urine. Si le traitement échoue après 5-7 jours, le médicament est remplacé par un autre.

Anti-inflammatoire

Les anti-inflammatoires effectuent un traitement local (instillation et irrigation de la vessie), les médicaments systémiques sont prescrits pour une administration par voie orale ou par injection. Ces derniers comprennent:

  • La nimésulide;
  • Le piroxicam;
  • Diclofénac sodique;
  • Ksefokam.

L'irrigation et l'irrigation de la vessie sont utilisées pour son inflammation chronique. Les antiseptiques suivants sont utilisés pour eux:

  • Chlorhexidine;
  • Solution de furaciline;
  • La dioxidine;
  • solution d'acide borique;
  • Solution de Protargol.

Pour la régénération rapide de la membrane muqueuse de la vessie dans sa lumière sont introduits: Himotripsine, Himopsine ou d'autres préparations enzymatiques d'une action protéolytique.

Analgésique et antispasmodique

Pour le soulagement de la douleur dans la cystite, des analgésiques sont prescrits, parmi lesquels:

  • Les gentos;
  • Le solpadein;
  • microclysters avec novocaïne;
  • bougies au paracétamol.

Le plus efficace des antispasmodiques:

En tant que soins médicaux d'urgence, un patient reçoit une injection sous-cutanée d'une solution à 0,1% d'atropine, d'une solution à 2% de papavérine et d'un coussin chauffant sur la zone sus-pubienne.

Phytothérapie

La phytothérapie accélère la restauration de la membrane muqueuse de la vessie. Elle est donc prescrite pour les troubles de la miction.

Ainsi, l'incontinence urinaire aidera à éliminer les infusions et les décoctions d'hypericum, de menthe poivrée ou de chicorée.

Le mélange de sang dans l'urine enlèvera la décoction de tilleul, de chanvre et de graines de lin. Avec une envie fréquente et douloureuse d'uriner, un thé préparé à partir de la collecte de telles plantes sera utile:

Antihistaminique

Un gonflement allergique de la membrane muqueuse de la vessie lors d'une inflammation aidera à éliminer les antihistaminiques. Par exemple, Claritin, Diphenhydramine, Loratadine, Zyrtec réduiront la douleur et l’inconfort en cas de cystite.

Stimulation de l'immunité

Avec de fréquentes rechutes de cystite chronique, il est nécessaire d'activer les défenses de l'organisme. À cette fin, le traitement comprend des agents stimulant l’immunité:

Au début du traitement, ces médicaments sont administrés par voie intraveineuse, puis prescrits au patient sous forme de comprimés.

Correction du pH de l'urine

Toute modification du pH de l'urine peut contribuer à l'inflammation et préserver l'activité vitale des bactéries pathogènes. Par conséquent, cet indicateur doit être maintenu à un niveau normal.

Pour l'acidification de l'urine, les boissons aux fruits de baies rouges sont bues, et pour son alcalinisation, de l'eau gazeuse ou des thés aux reins sont utilisés.

Physiothérapie

Après la disparition des manifestations aiguës de la maladie, le médecin peut prescrire des procédures physiothérapeutiques pour améliorer la circulation sanguine dans la vessie:

  • inductothermie;
  • applications de boue;
  • électrophorèse de médicaments;
  • Sessions UHF;
  • iontophorèse avec des ions d'argent.

La chirurgie

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer la cause de la cystite associée. Ainsi, l'opération est nécessaire pour retirer une tumeur ou une pierre de la vessie, ainsi que pour éliminer les cicatrices du cou de l'organe ou les rétrécissements de l'urètre.

Régime alimentaire

Au cours du traitement de la cystite, il est nécessaire d’exclure du régime les aliments épicés, épicés, frits, acides et salés, les aliments en conserve, les produits à base de farine. L'alcool est strictement interdit.

Le régime devrait être légume laiteux.

Vous devez boire beaucoup de liquides, compote d'églantier, canneberges, thé au lait ou au citron, gelée, jus de fruits frais utiles.

Vous pouvez manger de la viande ou du poisson bouilli, de la soupe, du porridge, du fromage cottage, du pain à grains entiers.

Caractéristiques des schémas thérapeutiques

Le schéma thérapeutique et le type de médicament doivent être choisis par un spécialiste.

Pour les enfants

Des antibiotiques à large spectre sont prescrits aux bébés sous forme de sirops ou de suspensions. Bien prouvé dans le traitement de la cystite Monural pour enfants, produit sous forme de granulés pour la préparation de suspensions. La cystite chez les enfants se transforme rapidement en pyélonéphrite, de sorte que vous ne pouvez pas hésiter avec un traitement.

Pour les femmes

Il existe 3 schémas de traitement antibactérien de la cystite chez la femme:

  1. Traitement d'une journée.
  2. Thérapie de trois jours - la plus populaire en raison du petit nombre de complications et de rechutes.
  3. Sept jours.

Le complexe de mesures thérapeutiques pour la cystite

Les besoins physiologiques naturels d'une personne en bonne santé ne posent aucun problème. L'inflammation sur les parois internes de la vessie rend les choses simples extrêmement douloureuses et désagréables. Le schéma thérapeutique de la cystite repose sur une approche intégrée, conçue pour une période assez longue.

Un aperçu de la cystite

C'est une maladie commune. Les personnes d’âge et de sexe différents en souffrent. Mais chez les femmes, la pathologie est beaucoup plus commune. Cela est dû aux prérequis physiologiques et anatomiques, aux caractéristiques de l'appareil urogénital:

  • l'urètre est plus large et plus court que celui d'un homme;
  • proximité de sources physiologiques de contamination bactérienne (anus, vagin);
  • maladies inflammatoires fréquentes des organes situés dans le bassin;
  • fluctuations hormonales.

La grande majorité des cystites sont de nature bactérienne. L'agent pathogène entre en ascension, s'installe et se multiplie à l'intérieur de la vessie, provoquant ainsi une inflammation et des symptômes connexes.

Les conditions qui contribuent au développement de réactions inflammatoires sont les suivantes:

  • stase d'urine;
  • maladie rénale (glomérulonéphrite, pyélonéphrite);
  • l'hypothermie;
  • traitement antibiotique d'autres maladies;
  • dysbiose intestinale ou vaginale;
  • infections causées par des champignons ressemblant à des levures, candidose;
  • diminution du statut immunitaire global.

Les jeunes filles souffrent d'inflammation aiguë, les processus chroniques sont caractéristiques des femmes plus âgées.

La cystite est sujette à la chronicité, car les signes cliniques s'estompent assez rapidement sous l'influence de médicaments. Le patient ressent un soulagement important, arrête de prendre le médicament, ce qui contribue à la préservation du microorganisme. Élimination - la purification de l'agent pathogène ne se produit pas.

Méthodes de diagnostic modernes

Pour obtenir une image objective de la maladie, toute une gamme d'études de laboratoire et d'instrumentation est nécessaire. Le diagnostic de la cystite comprend les étapes suivantes:

  • prise d'histoire complète;
  • analyse d'urine;
  • culture bactériologique d'urine pour la microflore et la stérilité;
  • lorsqu'un agent pathogène est détecté, il est déterminé qu'il est sensible aux médicaments antibactériens;
  • échographie des organes pelviens;
  • la cystoscopie.

Les résultats de tous ces tests peuvent être obtenus rapidement, en une journée, à l'exception des données d'ensemencement bactériologique et d'antibiogramme: cela prendra de trois à cinq jours. Les analyses sont peu coûteuses, elles peuvent se tenir au niveau de la clinique de district. Quant à la cystoscopie, elle nécessite un appareil spécial et des qualifications élevées du diagnosticien.

Traitement de base

La même façon de résoudre le même problème n'existe pas pour deux patients différents. Le traitement complet de la cystite chez les femmes a une base commune, mais se soigner, par exemple, avec les mêmes médicaments que la petite amie qu’elles ont aidée, n’en vaut pas la peine. Les médicaments ont des propriétés secondaires, une concentration et un rayon d'action. Il est donc dangereux pour la santé de recourir à des conseils maison sans le consentement d'un spécialiste.

Le traitement médicamenteux de la cystite consiste à utiliser les médicaments suivants:

  • agents antibactériens;
  • anti-inflammatoires et analgésiques;
  • antispasmodiques;
  • immunomodulateurs;
  • médicaments antifongiques;
  • remèdes homéopathiques profil néphrologique.

Le traitement peut être complété par des méthodes et des recettes traditionnelles, mais elles restent à la dernière place après le traitement médicamenteux.

La cystite régime de traitement standard chez les femmes utilisées comme formulations de base dans le premier groupe, sont efficaces comme agents anti-bactériens dans ce cas sont pratiquement cent pour cent élimination dans les urines, à savoir la concentration maximale est atteinte dans la vessie. Utilisez habituellement les éléments suivants:

  • "Monural" - un dérivé de l'acide phosphanoïque, est un antiseptique strictement dirigé, montrant son effet maximum dans l'inflammation aiguë; formes prolongées et chroniques ne peuvent pas être traités avec ce médicament.
  • "Furagin" - est utilisé pour le traitement des processus infectieux dans les voies urinaires. Son utilisation est limitée en raison de la faible sensibilité des agents pathogènes à l'action du médicament.
  • « Furadonin » - fait référence à un groupe des fluoroquinolones de structure chimique possède une affinité pour les tissus de la vessie qui provoque son efficacité avec la cystite et l'urétrite.

Le spectre des agents antimicrobiens modernes ne se limite pas aux médicaments énumérés, mais ce sont les médicaments de base, largement utilisés, connus depuis longtemps.

Les médicaments anti-inflammatoires et analgésiques aident à faire face aux symptômes de détérioration de la santé générale et locale, facilitant ainsi l'état du patient:

  • "L'ibuprofène" et ses dérivés soulagent la douleur, la sensibilité des muqueuses irritées à l'urine et aux produits d'excrétion.
  • "Ketonal", "Ketorolac", "Nimesulide" en poudres, comprimés ou injections s’acquittent également très bien de cette tâche. Mais il n’est pas nécessaire d’interrompre le traitement antibactérien dans l’optique d’améliorer l’état général, il faut le boire jusqu’à la fin du délai prescrit pour détruire complètement l’agent pathogène.

Les antispasmodiques sont nécessaires pour se détendre, sous l’effet d’une inflammation et d’une douleur des muscles de la vessie et des sphincters. “Drotaverin”, “No-shpa”, “Papaverin” ont fait leurs preuves dans cette direction.

Les immunomodulateurs sont nécessaires pour stimuler l'immunité locale et générale, augmenter la résistance et éliminer rapidement l'agent pathogène de l'organisme. En particulier, ils sont pertinents dans les formes chroniques et prolongées de la maladie. Il convient de prêter attention aux produits suivants de ce groupe:

  • "Uro-Vaks". Utilisé pour la prévention et le traitement, améliore considérablement la dynamique de la récupération;
  • "Viferon". Le médicament est basé sur l'interféron alpha, a un effet complexe antibactérien et antiviral, stimule bien le système immunitaire.

Les antibiotiques détruisent non seulement à l'origine de la cystite, mais aussi des micro-organismes - biocénose participants normaux du corps, ce qui conduit à goitre, élevage Candida levures Les. Une conséquence directe est le muguet ou la candidose. Pour prévenir ou surmonter ce problème est utilisé dans le traitement de la cystite chronique chez les femmes médicaments antifongiques, « Fluconazole » ou « Lamisil ».

Les produits pharmaceutiques à base de plantes ont une bonne efficacité dans le traitement de la cystite. La camomille apaise l'inflammation, protège la membrane muqueuse, stimule le système immunitaire.

Le jus de canneberge et les médicaments à base de celui-ci, par exemple Monurel, méritent le respect. Il a un effet antibactérien, diurétique, peut être utilisé pour toutes les infections des organes urinaires.

Traitement des formes aiguës et chroniques de la maladie

La tactique de traitement pour la première apparition de cystite ou de processus chronique est à peu près la même. Les différences concernent le choix des médicaments, la forme de leur introduction et une combinaison de moyens. La grossesse peut être un facteur déterminant, car certains antibiotiques ou procédures peuvent nuire au bébé ou présenter des risques graves.

Préparations pour la cystite: injections, comprimés, instillation

La méthode d'administration du médicament doit être déterminée en fonction de l'effet maximal au point d'application. Pour le traitement des maladies des organes urinaires, on utilise non seulement des comprimés ou des poudres d'agents antibactériens, mais également des instillations de désinfectants et de solutions assainissantes directement à l'intérieur de l'organe. La procédure est effectuée par le médecin de l'hôpital, dans le respect des exigences d'asepsie.

Il est préférable d’injecter le médicament à l’intérieur de la vessie à des patients plus jeunes qu’aux patients plus âgés. Ils ont un tonus musculaire réduit, des mécanismes de défense, donc il y a un risque de blessure.


La forme injectable est préférable pour les antispasmodiques, car ils agissent plus rapidement lorsqu'ils sont libérés dans le sang. Lors du choix des comprimés ou des poudres, il convient de se laisser guider uniquement par l'opportunité d'utiliser l'un ou l'autre médicament.

Physiothérapie, thérapie par l'exercice, remèdes populaires

L'utilisation de méthodes de traitement adjuvantes est possible uniquement en cas d'inflammation aiguë. Au stade final, des procédures électriques pour détendre les parois de la vessie, une électrophorèse avec antispasmodiques, sont présentées. Il est conseillé d'utiliser des péloïdes - boue naturelle à activité minérale. Cette technique a été proposée par le Dr Neimark, qui a démontré de manière scientifique la haute efficacité de cette méthode pour un traitement complet de la cystite et de ses complications.

L’exercice thérapeutique donne un ton à la vessie dilatée, aide à réduire les muscles du périnée, ce qui est la clé de la prévention des infections des organes du système génito-urinaire. En association avec les remèdes populaires (décoction anti-inflammatoire, bains, infusions), on obtient un résultat durable.

Régime et régime

La cystite aiguë implique un régime strict, à l'exception d'une gamme de plats salés, acides, épicés et sucrés. Les aliments excessivement chauds et froids ne sont pas autorisés. Les aliments doivent être riches en protéines, avoir une température douce et être consistants. Assurez-vous de boire beaucoup d'eau ou de baies et de boissons aux fruits non acides. L'alcool et la nicotine sont interdits.

La fréquence des repas par jour pendant au moins cinq heures, par petites portions contenant de grandes quantités de liquide. Dans les intervalles entre les repas, il est nécessaire de bouger activement, de ne pas permettre la stagnation de l'urine dans la vessie.

Plus D'Articles Sur Les Reins