Principal Prostatite

Signes d'inflammation des reins, symptômes et traitement

L'inflammation des reins s'appelle néphrite. Plusieurs maladies rénales sont associées aux processus inflammatoires se produisant dans cet organe et affectant ses divers départements.

La pyélonéphrite est une inflammation des reins qui survient lors de l'ingestion de bactéries et de virus pathogènes. La glomérulonéphrite est une maladie dont le processus inflammatoire ne concerne que les glomérules - glomérules rénaux.

Chez les femmes et les hommes, les deux pathologies peuvent survenir sous forme chronique aiguë ou latente. Le danger de la néphrite réside dans leur capacité à conduire progressivement au développement d'une insuffisance rénale nécessitant un traitement cardinal impliquant une greffe d'organe.

Causes de l'inflammation rénale

Les causes de l'inflammation des reins peuvent être des agents pathogènes tels que l'entérocoque, le staphylocoque, l'escherichia intestinal, l'intestin et d'autres. Souvent, la microflore pathogène est mixte, un pathogène étant à l’origine de la maladie dans moins d’un tiers des cas.

Jade peut être divisé en primaire et secondaire, en fonction des symptômes et le traitement de l'inflammation des reins sera différent. Les urologues diagnostiquent une néphrite primitive dans 80% des cas. Diverses maladies du rein sont au cœur de son développement. Par exemple, l'amylose et la néphroptose.

Des processus inflammatoires secondaires au niveau des reins se développent à l’arrière-plan:

  • intoxication par les métaux lourds;
  • inhalation régulière de produits chimiques toxiques;
  • consommation fréquente d'alcool;
  • maladies auto-immunes;
  • la présence d'une infection bactérienne ou virale dans le corps.

Le groupe à risque comprend les personnes qui ont été intoxiquées par des métaux lourds ou des produits chimiques. L'inflammation se produit sur le fond de la polyarthrite rhumatoïde, la tuberculose, le lupus érythémateux. La néphrite est considérée comme une maladie indépendante, ainsi que comme une complication d'autres maladies. Vivre dans des pièces humides et très humides constitue également un terrain propice au développement de processus inflammatoires au niveau des reins.

Classification

Tout d'abord, il convient de noter que les maladies inflammatoires des reins sont un groupe entier de pathologies, chacune ayant ses propres symptômes, ses causes et ses caractéristiques de traitement. Par conséquent, vous devez examiner chacun d’eux séparément:

  1. La pyélonéphrite est une pathologie dans laquelle la lésion du bassinet et du parenchyme rénal survient à la suite d’une infection. L'agent pathogène peut pénétrer dans les reins par le flux sanguin, par la lymphe, ainsi que par le chemin ascendant à travers les uretères. La maladie peut être aiguë ou chronique. La clinique a de la fièvre et la température peut rester pendant 3-4 jours. On a également observé des mictions fréquentes, des maux de dos, de la fatigue, ainsi que des modifications caractéristiques des analyses d'urine sous la forme d'une augmentation du nombre de globules blancs.
  2. La glomérulonéphrite est une maladie auto-immune caractérisée par une inflammation des glomérules (glomérules) qui perturbe le processus de purification du sang et l'excrétion de l'urine. Avec la progression de la maladie, les glomérules se remplacent progressivement par du tissu conjonctif, ce qui conduit finalement à la CRF.
  3. Néphrite interstitielle (tissus interstitiels et tubules rénaux affectés);
  4. Néphrite shunt (dépôt de complexes d'anticorps autour des glomérules rénaux).

Parfois, la néphrite désigne également la périnéphrite (inflammation du tissu adipeux du rein) et la périnéphrite (inflammation de la capsule fibreuse du rein), mais cela peut difficilement être considéré comme correct.

Symptômes de l'inflammation rénale chez les femmes

Selon les caractéristiques anatomiques du corps, les symptômes de l’inflammation rénale chez la femme sont plus prononcés. Le système urinaire est le "maillon faible" du corps féminin. L'urètre du sexe faible étant beaucoup plus court que le mâle, l'infection s'accroche facilement, pénètre dans la vessie et pénètre dans les reins, provoquant ainsi des processus inflammatoires.

Avec une inflammation aiguë des reins, une femme ou un homme aura des symptômes généraux:

  • frissons et transpiration;
  • douleur au bas du dos, souvent aiguë;
  • il peut y avoir des douleurs lancinantes dans l'abdomen;
  • symptômes courants d'intoxication;
  • la température corporelle augmente, parfois de manière très significative, jusqu'à 40 degrés;
  • peut accompagner une inflammation des reins maux de tête et vertiges;
  • avec la prévalence de l'infection dans les uretères et la vessie - miction fréquente et douleur en urinant;
  • dans la projection des reins sur le bas du dos lors du tapotement, ils remarquent une augmentation de la douleur;
  • la présence d'un grand nombre de leucocytes urinaires (pyélonéphrite), de protéines, d'érythrocytes (glomérulonéphrite), parfois de flocons et de résidus dans l'urine peut être vue à l'œil nu.

Les signes d'inflammation des reins au stade chronique incluent les paramètres suivants:

  • transpirer pendant la nuit;
  • changement de température;
  • perte d'appétit;
  • diminution de la capacité de travail et détérioration de la santé générale;
  • augmentation de la pression vasculaire avec nausées et vomissements;
  • dessiccation de la peau avec un changement dans leur teinte naturelle en icteric ou terreux.

La polycystose rénale ou des antécédents de cystite sont un facteur provoquant l'apparition de symptômes d'inflammation rénale chez la femme, qui sont associés à une prédisposition héréditaire dans le premier cas et à des caractéristiques de la structure physiologique de l'appareil urinaire du corps féminin dans le second.

Symptômes de l'inflammation rénale chez les hommes

En plus des symptômes communs ci-dessus, les hommes notent les symptômes suivants:

  • changement significatif de la couleur et de l'odeur des écoulements d'urine;
  • douleur dans la colonne lombaire;
  • l'apparition de traînées de sang dans l'urine;
  • rétention urinaire prolongée;
  • violation de la stabilité de l'envie de vider la vessie.

Souvent, chez les personnes âgées, on diagnostique un adénome de la prostate chez les hommes. Ce diagnostic grave affecte le développement ultérieur de la maladie rénale.

Symptômes chez les enfants

Maman doit être alerte et chercher immédiatement une aide spécialisée si un enfant a:

  • augmentation de la température corporelle;
  • la miction provoque des douleurs, le bébé pleure;
  • les enfants plus âgés se plaignent de douleurs au bas du dos ou au bas-ventre;
  • L’incontinence urinaire a commencé ou vice versa, l’enfant ne peut pas uriner pendant longtemps;
  • la couleur de l'urine a changé, il est devenu sombre, avec des impuretés, des "flocons" étaient visibles;
  • contre les symptômes ci-dessus développent des vomissements.

Les signes d'inflammation rénale chez les enfants, par exemple, peuvent être détectés par un pédiatre régulier. Viennent ensuite toute une série d’analyses nécessaires qui permettent, en règle générale, de poser un diagnostic précis et d’élaborer immédiatement un schéma thérapeutique.

Comment traiter l'inflammation rénale

Pour trouver le bon traitement, il est nécessaire de déterminer avec précision le type de jade et, si possible, d’en éliminer la cause. Dans la phase aiguë du traitement doit être effectué dans un hôpital hospitalier sous la stricte supervision d'un médecin et de contrôler la dynamique de la maladie.

Le traitement de l'inflammation rénale comprend:

  • mode épargne;
  • régime alimentaire;
  • traitement médicamenteux;
  • phytothérapie.

Lorsqu'on diagnostique une inflammation du rein, les symptômes et le traitement sont différents. Parfois, le patient n'est perturbé que par des symptômes à peine perceptibles, par exemple une température légèrement élevée. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez vous passer d'un traitement. Dans les premiers jours de la maladie, il est nécessaire de fournir au patient un repos au lit, en particulier dans les cas graves.

Traitement de la toxicomanie

Pour le traitement de l'inflammation rénale, on utilise des antibiotiques et des uroseptiques. Un traitement symptomatique est prescrit au besoin et consiste en l'utilisation de tels médicaments:

  • les diurétiques;
  • médicaments antibactériens;
  • suppléments de calcium;
  • antihypertenseurs;
  • médicaments pour améliorer la circulation sanguine et la nutrition dans les tissus rénaux;
  • cytostatiques;
  • des antihistaminiques;
  • les glucocorticoïdes;
  • immunostimulants;
  • vitamines (C, P, B).

Avec un traitement opportun et bien choisi, l'état du patient s'améliore considérablement après seulement une semaine et un rétablissement final a lieu en quatre semaines.

Antibiotiques pour l'inflammation rénale

Le type d'antibiotique dépend du type de bactérie que l'on trouvera dans les résultats de votre analyse. Si le type ne peut pas être déterminé, un antibiotique à large spectre sera attribué.

Les agents antibactériens les plus efficaces sont reconnus:

  • la norfloxacine;
  • la ciprofloxacine;
  • l'ofloxacine;
  • la furadonine;
  • furagin.

Également recommandés uroseptiques:

  • la nitrofurantoïne;
  • La furazidine;
  • ercefuril;
  • la nitroxoline;
  • le pimidel;
  • norfloxacine et autres.

En moyenne, les antibiotiques doivent être pris pendant au moins 10 jours, mais ce traitement peut parfois être retardé de plusieurs semaines.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire avec une inflammation des reins vise à réduire la charge sur l'organe affecté. Le régime alimentaire devrait comprendre principalement des fruits, des légumes, du pain et des céréales. Produits à base de viande et autres sources de protéines, ainsi que de sel, il est recommandé de limiter leur utilisation. La méthode de cuisson préférée est la cuisson à l'eau ou à la vapeur.

Lorsqu'un patient souffre de poches ou d'hypertension, les médecins conseillent de minimiser l'apport liquidien. S'il n'y a pas d'œdème, il est recommandé de boire au moins deux litres de liquide. À quoi il peut s'agir non pas d'une eau simple, mais minérale, uniquement sans gaz, jus, boissons aux fruits, boissons aux fruits et gelée. C'est très bien si un patient atteint de jade boit du jus de canneberge ou des canneberges. Aussi des aliments utiles qui ont des propriétés diurétiques et nettoyantes: pastèques et melons.

Il est absolument inacceptable de manger des plats frits, fumés, épicés et salés avec un excès d’épices, de marinades et d’assaisonnements. En outre, l'utilisation de cornichons et de conservation n'est pas autorisée.

En ce qui concerne les méthodes traditionnelles de traitement, on utilise des décoctions ou des infusions de plantes médicinales et leurs collections, qui ont des effets anti-inflammatoires, diurétiques, hypotenseurs et normalisent le travail de l'organe touché:

  • fleurs de bleuet bleu, camomille, tilleul;
  • herbe de prêle, oiseau d'alpiniste, cornichon;
  • feuilles de busserole, sauge;
  • racine de stalnik, réglisse;
  • bourgeons de bouleau;
  • soie de maïs;
  • fruits de genièvre, de rose sauvage.

Ces remèdes populaires aideront à faire face aux processus inflammatoires dans les organes de la structure génito-urinaire, mais ils devraient être utilisés après avoir consulté un médecin.

Opération

En règle générale, la chirurgie est nécessaire pour les maladies qui violent le flux naturel de l'urine:

  • urolithiase;
  • structure urétérale;
  • torsion des uretères;
  • le développement d'anomalies dans la structure du système urinaire;
  • l'apparition de processus tumoraux dans les uretères, la prostate, les reins.

Si l'inflammation rénale est causée par de telles maladies, une opération visant à renouveler la perméabilité des voies urinaires est réalisée.

Des complications

Les conséquences du jade sont extrêmement dangereuses pour la vie des patients:

  • urosepsie - séparation de l'infection de l'organe malade du sang;
  • périnéphrite - pénétration de l'infection des reins dans les tissus environnants;
  • formation de foyer purulent dans le rein;
  • insuffisance rénale aiguë;
  • choc bactérioxoxique.

Un traitement illettré du jade pourrait bien être fatal. Ne négligez pas votre santé et en cas de troubles du système urinaire, assurez-vous de vous montrer à un spécialiste.

Comment enlever l'inflammation rénale

Comment enlever l'inflammation rénale

L'hypothermie, les maladies infectieuses cachées ou transférées peuvent provoquer une pyélonéphrite - une inflammation des reins. Mais comme un diagnostic précis prend du temps, vous pouvez utiliser des remèdes naturels qui aideront à soulager l’inflammation et n’affecteront pas le traitement médicamenteux ultérieur.

  • - bouteille d'eau chaude;
  • - le sel;
  • - récolte de camomille, d'ortie ou de rein;
  • - jus de pommes de terre, de citrouilles ou de bouleau.

En cas d'inflammation aiguë des reins, observez si possible le repos au lit. Sur la région lombaire, appliquez un coussin chauffant ou du sel chauffé dans le sac. Enveloppez la moitié inférieure de l'abdomen avec un châle en laine. Pour le traitement de la pyélonéphrite, utilisez des agents antibactériens, mais veillez à les associer à des herbes diurétiques ou à des boissons qui augmentent la capacité de filtration des reins et restaurent ainsi leur fonction excrétrice. Pendant le traitement, n’oubliez pas le régime alimentaire. En tant que médicaments anti-inflammatoires, utilisez une variété de tisanes. La camomille est la plus abordable et la plus facile à préparer. Faire 2 c. l plantes avec un verre d'eau bouillante, envelopper ou couvrir avec une serviette, et consommez sous forme de chaleur toutes les heures. Remplacez la camomille par d'autres herbes ou collections tout aussi utiles, par exemple le rein (vous pouvez vous en procurer à la pharmacie). Il combine des herbes avec des effets anti-inflammatoires et diurétiques. En plus des décoctions à base de plantes pour éliminer l'inflammation des reins, buvez (en saison) de la sève de bouleau fraîche (1 verre 3 fois par jour l'estomac vide), du jus de pomme de terre cru (0,5 verre à jeun le matin), du jus de citrouille (un demi-verre 1 fois par jour) ainsi que du jus de canneberge, du jus d’airelles et des compotes de fruits secs. Dans le régime alimentaire, s'en tenir à la nourriture végétarienne, et pour la plupart sans traitement thermique. Inclure dans le régime alimentaire les baies de groseille à maquereau, l'argousier, les fraises, les raisins, les airelles et les canneberges. En saison, utilisez beaucoup de pastèques. Manger des pommes douces chaque jour. Éliminez complètement l'alcool (tous types), les boissons aigres, ainsi que les aliments en conserve, marinés, épicés, gras et frits. Pour réduire le risque de ré-inflammation des reins, n'oubliez pas la cause de la maladie. Et ce peut être dans les infections des voies urinaires, l'amygdalite chronique et même les caries.

Comment traiter l'inflammation rénale? Le traitement consiste principalement à éliminer les causes de la maladie. En outre, vous devez suivre un traitement antimicrobien. Il est sélectionné sur la base de la culture d'urine et de la détermination de la sensibilité des bactéries aux antibiotiques. Il existe un certain nombre de méthodes supplémentaires pour guérir l’inflammation rénale.

Le régime alimentaire à base de fruits et légumes contribue également à l’excrétion des fluides corporels. Le sel, au contraire, retient l'eau. Il est très important de surveiller le régime de sel de votre table. Lors du traitement des reins avec des herbes, la consommation quotidienne de pastèque plusieurs fois par jour n’est pas superflue. Faire bouillir pendant 5 minutes et insister pour chauffer pendant 30 minutes. Busserole traiter l'inflammation du bassin, la néphrite, l'œdème d'origine rénale.

  • l'inflammation rénale comment traiter

Comment enlever l'inflammation rénale

Comment supprimer l'inflammation des reins dans la période aiguë et prévenir l'exacerbation?

L'inflammation rénale est un groupe de maladies qui inclut toute la néphrite. La principale cause de toutes les pathologies est l’infection. Ceci doit être pris en compte lors du choix du traitement de l'inflammation des reins. Il est particulièrement important de savoir que ces maladies sont souvent érosives, ce qui signifie que toute thérapie aura pour objectif non seulement d'éliminer le processus aigu, mais également de prévenir le développement secondaire, c'est-à-dire la rechute. À ce jour, un grand nombre de techniques ont été utilisées pour soulager l'inflammation. Il est important de ne pas changer constamment de drogues ou d'herbes, mais d'adhérer au schéma choisi, car l'obtention de l'effet souhaité est un processus long qui nécessite de la patience.

Plantes médicinales dans la restauration des reins

Bien sûr, lors du choix des méthodes de traitement, essayez tout d’abord d’utiliser celles qui ont un impact négatif minimal sur l’ensemble du corps. Dans le même temps, la médecine traditionnelle est souvent choisie. Grâce à cela, il est possible de rétablir le fonctionnement normal des reins, de réduire l'inflammation et également d'accélérer la récupération. Les herbes particulièrement appréciées sont les herbes telles que la prêle des champs et le bleuet bleu, ainsi que l'amour, la renoncule à collier, la réglisse et le genévrier. Les personnes atteintes d'une évolution chronique de la maladie utilisent leur décoction au lieu de thé pour la consommation quotidienne.

Les experts recommandent d'utiliser des feuilles de busserole. Ce n'est pas seulement une herbe contre l'inflammation, mais aussi un excellent moyen de réduire la douleur. En règle générale, pour obtenir un effet visible, plusieurs cours doivent être organisés pendant 20 à 30 jours avec des pauses de 1 à 2 mois. En même temps, il est impossible de penser que le traitement avec des remèdes populaires puisse être utilisé indépendamment. Certains éléments des frais peuvent avoir leurs propres contre-indications. Tout d’abord, il s’agit de l’effet diurétique, car il ne peut être utilisé qu’en maintenant la capacité de filtration des reins. Ainsi, la phytothérapie doit être effectuée après avoir consulté un médecin, qui tiendra compte de l’état et exclura les contre-indications.

Il est à noter que les remèdes populaires agissent toujours avec douceur, sans causer d'inconfort. Cela s'applique même lorsque de l'herbe forte est utilisée. La seule condition à respecter pendant le traitement est la réception des infusions et des décoctions avant les repas et la tenue de longs traitements. En d'autres termes, il ne faut pas attendre l'effet trois jours après le début de la prise, comme c'est le cas avec les antibiotiques. En règle générale, les premiers signes d'une réelle aide des préparations à base de gazon peuvent n'apparaître qu'au bout de deux à trois semaines et il faut parfois des années pour obtenir des résultats, en particulier dans des situations chroniques.

De plus, à la maison, il est particulièrement important de suivre un régime, même si cette pathologie n’affecte pas le système digestif. Tout d'abord, vous devez compléter le régime avec beaucoup de fruits et de légumes. Le sel et les épices doivent être aussi limités que possible. Naturellement, l'alcool et le tabac devraient être abandonnés, car ce sont eux qui ont un effet négatif sur l'état des reins. Cela est particulièrement vrai dans les cas où un traitement antibiotique est utilisé.

Si vous souhaitez restaurer rapidement le travail des reins, utilisez de la soie de maïs. L'avoine a un grand effet. Vous pouvez y préparer du porridge ou des bouillons. Grâce à ce traitement, non seulement l'inflammation est éliminée, mais également le sable et les petites pierres. Mangez plus de fruits secs, en particulier d'abricots secs. Les boissons peuvent être présentées non seulement sous forme de décoctions d'herbes, mais aussi de jus fraîchement préparés, comme de la citrouille. Poire, propolis, figues et même du fumier de cheval sous forme de compresses sont utilisés avec des herbes.

Des antibiotiques pour combattre l'inflammation

Dans le cas où le patient fait appel à des spécialistes, tout d'abord, des antibiotiques sont prescrits pour l'inflammation des reins. Il convient de rappeler que ces médicaments affectent négativement tous les systèmes et organes, mais parfois sans eux, il est impossible de faire face au processus inflammatoire. En outre, l'utilisation de l'antibiotique ne peut pas être faite aux femmes enceintes au cours de l'allaitement. Chez l'enfant, la posologie individuelle est choisie en fonction de l'âge et du poids.

En règle générale, le traitement de l'inflammation des reins et des voies urinaires commence par des médicaments plus faibles, appartenant par exemple au groupe des aminopénicillines. Ils sont efficaces contre un grand nombre de bactéries pathogènes, y compris Escherichia coli. En outre, un médicament tel que la pénicilline aidera à guérir complètement la pyélonéphrite chez les femmes enceintes. En outre, des médicaments tels que les céphalosporines sont utilisés. Surtout souvent, ils sont utilisés en cas d'intolérance aux antibiotiques de la pénicilline. Dans le même temps, pendant la grossesse et avec une insuffisance rénale, il ne suffit pas de les utiliser. En règle générale, lors du choix de ces fonds, l'inflammation des glandes surrénales et des reins disparaît le troisième jour après le début du cours.

Il est particulièrement important de savoir quoi et comment soulager l'inflammation des reins chez les patients présentant des lésions organiques graves. En règle générale, dans ce cas, recourir à des aminosides. En même temps, ces remèdes présentent un grand nombre de contre-indications à prendre en compte lors du choix du traitement. De plus, après une utilisation prolongée, des complications telles qu'une perte auditive sont possibles.

En plus de ceux-ci, on utilise activement des médicaments tels que l'érythromycine, la ciprofloxacine, les fluoroquinols, etc. Il convient de rappeler à nouveau que vous ne pouvez pas boire de pilules sans la nomination d'un spécialiste. Premièrement, cela peut nuire au travail des autres organismes. Deuxièmement, il convient de prendre en compte la nature de l'agent pathogène, car tous les médicaments ne peuvent pas affecter un virus ou une bactérie en particulier. Dans le même temps, si le médecin vous a prescrit un traitement spécifique, celui-ci doit être utilisé et non pas un substitut ou un analogue. Même si vous ne pouvez pas trouver le remède prescrit, vous devriez consulter votre médecin avant de commencer le cours avec un autre remède.

Autres traitements

En plus des antibiotiques, l’acide ascorbique, la rutine, les vitamines B et les diurétiques aideront à soulager l’inflammation en cas de rhume. Grâce à l'utilisation de ces fonds, il est possible de rétablir l'état général du corps, d'accroître les fonctions de protection et de freiner la récupération. Parallèlement à cela, un traitement de spa est souvent utilisé. Il convient également de prendre en compte la présence ou l'absence de contre-indications.

A la recherche d'une question sur le traitement de la pyélonéphrite, il convient de noter que le schéma thérapeutique du patient revêt une importance particulière. Dès les premiers jours de la maladie, le patient doit rester au lit jusqu'à ce que la température baisse et que l'état se normalise. Dans le même temps, une diète épargnante et la consommation de grandes quantités d’eau sont sélectionnées. Cela vous permet d'éliminer toutes les bactéries des reins et de la vessie et de réduire ainsi l'inflammation.

Ensuite, on sélectionne des plantes uroseptiques, un médicament contenant de l’acide pimémidique, ainsi que des diurétiques. Il est également important de mener un traitement de désintoxication. En outre, si des médicaments, en particulier un traitement antibiotique, sont utilisés, vous ne devez pas oublier leurs effets secondaires. Par conséquent, il est nécessaire d'utiliser des antifongiques, des préparations contenant des lectobactéries, ainsi que des préparations permettant au foie de continuer à fonctionner.

Si les symptômes de la maladie rénale progressent, vous devez changer de médicament. Le fait est que les antibiotiques eux-mêmes peuvent nuire au travail des reins. S'ils ne sont pas sélectionnés correctement et n'agissent pas sur les bactéries présentes, la maladie progresse.

Injectables pour l'inflammation

Si, à la maison, on utilise généralement des comprimés, les injections sont prescrites dans un hôpital. Il est important de connaître le type d'injections que le médecin va vous prescrire, car il existe toujours un risque de réaction allergique. En outre, le choix des médicaments est effectué uniquement sur la base des résultats des tests. Dans ce cas, si l’échographie a révélé la présence d’une insuffisance rénale sévère, Cyfran est généralement utilisé. Ce médicament est contre-indiqué dans le traitement des femmes enceintes et des enfants de moins de 18 ans. Les méthodes de traitement de l'inflammation rénale sont décrites en détail dans la vidéo:

De plus, Tsiprobay peut être pris. Lorsque ce médicament est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse. Bien sûr, la méthode de traitement par injection est plus efficace, car le médicament atteint très rapidement le foyer pathologique, ce qui permet d’obtenir des résultats visibles dans un court laps de temps. Pendant le traitement, le patient doit être surveillé, car ces médicaments sont souvent la cause d’une réaction allergique, ce qui les oblige à rechercher d’autres médicaments.

Ainsi, on peut en conclure que le traitement des reins peut être effectué par différentes méthodes. Bien sûr, en présence d'une période aiguë, un traitement hospitalier peut être nécessaire. Cela est particulièrement vrai dans les situations comportant un risque élevé de développer une insuffisance rénale. Il convient également de noter qu’un grand effet est obtenu par la combinaison de diverses méthodes de restauration du travail des reins. Personne ne vous interdit de boire des suppléments de vitamines et de diurétiques, même à l'hôpital pendant le traitement antibiotique. Mais, comme déjà mentionné, dans tous les cas, vous devriez consulter votre médecin pour éviter des conséquences négatives.

Comment traiter les reins à la maison - nettoyage, élimination de l'inflammation avec des médicaments et des remèdes populaires

En expliquant comment traiter les reins à la maison, nous arrêterons de penser que toute méthode visant à améliorer la fonctionnalité du tissu rénal repose sur la réduction de la concentration de toxines et de composés chimiques dans l’urine.

Si une solution qualifiée à la solution du problème, il est conseillé à l'urologue ou au néphrologue de boire le liquide à certaines heures de la journée, à doses constantes.

En néphrologie, il existe 3 domaines:

  1. Augmentation de la consommation de liquide.
  2. Diminution des toxines dans le sang et l'urine.
  3. Accélérer le processus de la miction.
Avec une diminution du niveau de toxines, il est nécessaire de briser le cycle pathologique de la miction.

Le corps s'habitue à un moment donné pour jeter une quantité accrue de substances dans l'urine afin de filtrer les glomérules. Le processus maximum d'accumulation d'urine dans la vessie a lieu la nuit.

Pour diluer les toxines, vous devez boire 1 à 2 verres de jus (carotte, tomate, concombre) la nuit.

Bien sûr, le sommeil ne peut pas être interrompu, mais il est souhaitable d’aller aux toilettes "pour les petites" la nuit. Il est également souhaitable de compléter le corps avec un verre d'eau supplémentaire le matin après le réveil. Un tel régime de consommation améliorée est utilisé pour les calculs rénaux à l'urate (sel d'acide urique).

Classification des méthodes de nettoyage

Il existe 3 groupes principaux de méthodes pour nettoyer les reins et les intestins des toxines et des concentrations élevées de produits chimiques:

  1. Mécanique - lavage des sondes des voies urinaires (avec adénome de la prostate);
  2. Diurétiques forcés, pharmaceutiques ou végétaux, destinés à améliorer l'apport sanguin dans la région des glomérules rénaux (la partie fonctionnelle de l'organe qui assure la filtration);
  3. Physiologique - basé sur l'utilisation de mécanismes pour améliorer les capacités naturelles du corps à s'auto-nettoyer. Si vous appliquez certaines procédures régulièrement, le corps sera débarrassé des toxines et des scories dans les 3-4 mois.

Préparations pour nettoyer le tissu rénal

Il existe des préparations pharmaceutiques et homéopathiques pour nettoyer le tissu rénal. Avec une faible capacité de filtration, une méthode de détoxification spéciale est utilisée - la plasmaphérèse (hémosorption).

La procédure vous permet d'éliminer les toxines du sang en le faisant passer dans un appareil spécial appelé "rein artificiel".

Cette technique est recommandée chez les patients présentant une insuffisance rénale aiguë ou chronique (avec exacerbation). Elle est réalisée dans les conditions d'un hôpital néphrologique.

Pour la lithiase urinaire, la pyélone et la glomérulonéphrite, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Canephron.
  • Cystine
  • Fitolysin.

Ils sont composés d'herbes végétales ayant un effet diurétique et anti-inflammatoire.

Séparément, nous sélectionnons un groupe d'entérosorbants, qui sont utilisés dans les intoxications intestinales aiguës.

Dans cette situation, la fonctionnalité des reins est violée. Les médicaments sont prescrits pour l'insuffisance rénale.

Les entérosorbants typiques comprennent le charbon actif. Il n'est pas absorbé dans le sang et est utilisé pour nettoyer la cavité intestinale des débris de nourriture et des composés toxiques.

L'enterosorption est également utilisée pour détoxifier le sang en cas de filtration rénale altérée, dans laquelle une grande quantité de créatinine et d'urée s'accumule dans le sérum, ce qui a un effet toxique sur le cerveau et le foie.

Lors de l'utilisation d'entérosorbants, l'absorption des oligo-éléments est altérée, par conséquent, les complexes de vitamines sont prescrits avec ces médicaments.

De grandes quantités de liquide sont recommandées avec les médicaments pharmaceutiques. Lorsque la maladie rénale devrait consommer au moins 1,2 litres d'eau par jour.

Il doit être bu en petites portions pour augmenter la contraction réflexe des muscles lisses du système urinaire et du tractus gastro-intestinal.

Le régime hydrique doit être réduit en cas de gonflement des membres inférieurs, afin de ne pas provoquer de thrombose des veines profondes des membres inférieurs.

Herbes pour le nettoyage

Les herbes dans le traitement de la maladie rénale peuvent être utilisées non seulement dans le cadre de préparations pharmaceutiques.

En médecine traditionnelle, il existe des recettes efficaces pour nettoyer le tissu rénal.

Considérez le moyen le plus simple et le plus efficace de la phytothérapie:

  • Les graines de persil ont un fort effet diurétique. Pour préparer la recette, versez 0,5 litre d’eau bouillie avec 1 cuillère à soupe de persil. Après avoir insisté dans un thermos, la solution est prête à l'emploi (0,5 tasse par jour, 2 fois). Pour la fabrication de médicaments, vous pouvez utiliser les graines et les racines de persil.
  • Pour augmenter l'efficacité des moyens ci-dessus, versez un verre d'eau bouillie avec 2 cuillères à soupe de raisins secs. Pour nettoyer le tissu rénal, vous devez insister sur le médicament pendant 24 heures.
  • Purifier les reins et peut boucher les hanches. Il est utilisé pour la pyélonéphrite et les calculs. Le médicament conduit à la dissolution progressive du tartre, du sable et des toxines dans l'urine. À l'avenir, les résidus de substances sont excrétés par l'uretère. Vous pouvez préparer le médicament selon la recette suivante: versez de l'eau bouillante sur 2 cuillères à thé de rose musquée. Faites bouillir la solution pendant un quart d'heure et buvez chaque jour 3 fois 1/3 tasse.

Les herbes ci-dessus sont utilisées pour dissoudre les toxines dans l'urine et l'excrétion de calculs.

Traitement des remèdes populaires rénaux

La purification des reins à la maison est utilisée conjointement avec des médicaments, ainsi que d'autres méthodes de traitement de la pathologie du système urinaire.

Méthodes populaires populaires de purification de l'urine des toxines:

  • Dans 15 grammes de boutons d'épinette ou de cèdre, ajoutez ½ tasse de lait. Mettez le mélange sur le feu et porter à ébullition. Retirer la solution, laisser refroidir et consommer ½ tasse par jour 2 fois;
  • L'huile de sapin réduit l'inflammation et réduit la concentration de composés chimiques nocifs dans l'urine. Recette: ajoutez à ½ tasse d'eau bouillante une collection d'urine classique (vendue en pharmacie). Utilisez 4 fois par jour pendant ½ tasse par jour. En une semaine, de l'huile de sapin (5 gouttes) est ajoutée à la solution. La durée du traitement est de 5 jours.

Une attention particulière mérite le remède populaire pour le traitement des reins par Shchadilov. La méthode est destinée aux personnes qui ont la possibilité de cultiver du céleri, de l'aneth, du persil. Ces plantes ont un bon effet diurétique.

Herbes du jardin pour la purification des reins par Shchadilov

Avant d'appliquer la technique, les plats salés et épicés doivent être exclus du régime. Commencer le nettoyage est nécessaire le jour où une personne peut passer 120 minutes en air pur.

Le principe de la méthode de Shchadilov:

  1. Le matin de la journée de nettoyage, vous devez boire un verre d'eau.
  2. Râpez les concombres, les citrouilles et les courgettes en petits morceaux et faites-en sortir le jus.
  3. Appliquez le jus à ½ tasse.
  4. Après 30 minutes, promenez-vous au grand air.
  5. De retour à la maison, mangez une salade de légumes verts. Hachez le persil, l'aneth et le céleri. Mangez-les avec du pain et buvez un verre de jus (carotte ou tomate).
  6. Dans la matinée, buvez un verre d'eau.
  7. Au déjeuner, mangez un bouquet de légumes verts et buvez-le avec du jus de concombre, de citrouille ou de jus de courgette.
  8. Avant le déjeuner, il est conseillé de boire un verre d'eau.
  9. À 16 heures encore, vous aurez besoin de légumes verts, buvez-le avec un verre d'eau.
  10. Préparez-vous à l'avance pour vous lever une fois dans les toilettes la nuit, car après un tel régime vous incitera à faire vos besoins.
  11. N'oubliez pas de marcher au grand air le soir.
Menu Shchadilova devrait être utilisé pendant plusieurs semaines. Son utilisation est recommandée non seulement pour le nettoyage des reins, mais également pour les intestins.

N'oubliez pas que vous devez faire de la gymnastique quotidienne pour améliorer l'irrigation sanguine du système urinaire.

Si le traitement de Shchadilov est difficile, vous pouvez utiliser le pelage de carottes selon la recette suivante:

  • Prenez une cuillère à soupe de graines de carotte et ajoutez-la à un verre d'eau bouillante. Après avoir bouilli pendant 3 minutes, la solution doit être égouttée. Prendre au frais 3 fois par jour.
  • Les carottes coupées en morceaux doivent verser 0,5 litre d'eau bouillante et insister pendant la nuit. Prendre sous forme de chaleur et porter à ébullition 4 fois par jour.
  • Les carottes peuvent être nettoyées et râpées. La suspension résultante doit verser un verre d'eau bouillante et insister jusqu'au lendemain. Prenez la solution devrait être dans 1 mois pour ½ tasse.

Le traitement de la maladie rénale nettoyage de la carotte devrait être effectuée seulement 1 des 2 méthodes ci-dessus.

Il est possible d'éliminer l'inflammation des reins avec des anti-inflammatoires.

Le groupe représentatif le plus commun est le diclofénac. Il soulage l'inflammation et élimine la douleur.

Le mécanisme d'action du diclofénac est le blocage des récepteurs de l'enzyme cyclooxygénase dans les muqueuses des voies urinaires et du tractus gastro-intestinal. Cette substance contribue à la libération de substances inflammatoires. Avec son blocage, les médiateurs inflammatoires cessent de se distinguer.

Les médicaments ont un effet secondaire prononcé: ils bloquent la sécrétion de mucus dans la paroi du tractus gastro-intestinal. Dans ce contexte, le risque de formation d'ulcères peptiques et d'érosions dans la paroi intestinale augmente.

Parmi les méthodes de traitement populaires pour soulager l'inflammation, nous pouvons recommander des compresses de camomille, de sauge ou de calendula.

Méthodes modernes de purification

En médecine orientale, les méthodes d'amélioration psychogène de l'apport sanguin aux glomérules sont utilisées pour débarrasser les reins des toxines.

La méthode des "pulsations idéomotrices" est obtenue en réduisant ou en relâchant les muscles squelettiques, ce qui conduit à une amélioration de la fonctionnalité de l'organe.

L’essence de cette méthode est que la stimulation du système nerveux parasympathique conduit à l’expansion des vaisseaux sanguins et à l’activation du système sympathique - au rétrécissement de petits capillaires.

Certains néphrologues utilisent des techniques de méditation pour concentrer le patient sur l'élimination de la toxicité urinaire. Si dans le cortex cérébral créer une installation sur le fonctionnement optimal des reins, le mode correct de visiter les toilettes, vous pouvez obtenir une fonctionnalité améliorée du tissu rénal.

Un effet similaire peut être obtenu en utilisant l’acupuncture et l’acupuncture en stimulant les points réflexes conduisant à une amélioration de l’approvisionnement en sang périphérique.

Élimination médicale de l'inflammation rénale

Le traitement médicamenteux de l'inflammation rénale est effectué au moyen d'un traitement correcteur de perfusion.

Il est effectué dans des conditions stationnaires. Un nettoyage médical est effectué en fonction des paramètres sanguins du patient et de l'état de l'urine dans le service de néphrologie.

Son choix dépend du type de maladie chez la patiente. En cas de pyélonéphrite, le remède pour les reins est le suivant: prescrire de manière rationnelle un traitement antioxydant (vitamines C, A, D, E). La durée du traitement est de 5 jours. Parallèlement aux antioxydants, un complexe minéral est attribué: SelZinc, Triovit, Vetoron.

La glomérulonéphrite altère le fonctionnement des mitochondries, qui sont le principal substrat énergétique pour la production d'énergie intracellulaire.

Avec la défaite de ces organites, vous devez utiliser les moyens pour augmenter le statut énergétique: acides gras, coenzyme Q10, dimephosphone, nicotinamide, ribovlafin, synergin, kudesan.

En conditions stationnaires, pour améliorer l’approvisionnement en sang périphérique, l’euphylline est administrée par voie intraveineuse.

Est-il possible de réchauffer la région des reins

Les tendances actuelles en matière de chauffage des reins et du système urinaire en médecine s'écartent quelque peu des normes soviétiques.

Lorsque la température des tissus augmente, non seulement l'apport sanguin à l'organe s'améliore, mais l'inflammation augmente également.

En conséquence, il est possible de réchauffer les reins uniquement pour les maladies chroniques au stade de la rémission. Dans des conditions aiguës, la chaleur sur les reins n'est pas utilisée afin de ne pas aggraver le processus pathologique.

Régime alimentaire

Un régime alimentaire fait maison pour les maladies rénales, telles que les calculs rénaux, vise à réduire la teneur en phosphore dans le sang. Il est contenu dans les aliments protéinés, il est donc recommandé de limiter la consommation de viande et de poisson.

Réduire la quantité de protéines dans le régime vous permet de réduire la concentration d'azote dans le sérum.

En cas d'insuffisance rénale chronique, la consommation de viande est limitée et, dans le cas de la forme aiguë de la maladie, un arrêt temporaire de l'alimentation protéique est requis pendant les périodes recommandées par le médecin.

Réduire la charge sur les reins nécessite également une diminution de la quantité de sel dans les aliments. Il «tire» sur lui-même le liquide, ce qui entraîne une augmentation du «chargement» des reins.

Dans la lithiase urinaire, il est nécessaire de limiter les produits contenant des sels de calcium. Les produits laitiers sont riches en cette microcellule, il est donc souhaitable de limiter leur utilisation.

Ainsi, il existe de nombreuses méthodes de nettoyage des tissus rénaux, mais parmi elles, le médecin doit choisir la meilleure option adaptée à un patient particulier.

Inflammation rénale: symptômes et traitement, médicaments et remèdes populaires

Les reins sont un organe très important pour assurer la fonctionnalité vitale d'une personne. Bien sûr, on peut dire qu'il n'y a pas d'organes «sans importance» dans le corps humain, mais néanmoins, si nous évaluons l'importance de chacun d'entre eux, les reins occuperont l'une des premières positions. Les reins sont un organe à deux, une sorte de système redondant conçu pour assurer le bon fonctionnement du corps. Grâce aux reins, le corps humain est débarrassé des substances nocives, toxiques et des micro-organismes pathogènes. Les reins ne fonctionnent pas de la même manière, ils travaillent par équipes, répartissant la charge entre eux. En cas de maladie, un seul rein est généralement affecté, mais cela suffit pour compliquer considérablement la vie d’une personne. Lorsque les deux reins sont enflammés, les symptômes deviennent très expressifs et douloureux. Les questions se posent: quel est le traitement - drogues ou remèdes populaires? Est-il possible d'être soigné à la maison ou mieux d'aller à l'hôpital? Quelles herbes sont les meilleures pour l'inflammation rénale?

Rein

En latin, le rein s'appelle "ren", et en grec "νεφρό" (néphro). En forme, ils ressemblent à des graines de haricot. Le corps est cette paire. Les reins sont situés au niveau de la paroi abdominale postérieure opposée à la 11e vertèbre thoracique. Le rein droit est généralement légèrement plus bas que le gauche car il est adjacent au foie. Les scientifiques classifient le rein dans le système urinaire en fonction de son objectif physiologique principal. La taille du rein chez un homme adulte est de 11–12 cm de long, de 5–6 cm de large et de 3,5–4 cm d'épaisseur. Chez une femme adulte, les reins sont légèrement plus petits que chez l'homme. Le rein gauche est généralement plus gros que le droit chez une personne normale. Le poids d'un rein adulte varie entre 125 et 200 grammes. Ces chiffres sont des indicateurs normaux pour les personnes menant un mode de vie sain. Le dispositif rénal est comme suit:

Fonction rénale

Le rein est un organe multifonctionnel qui accomplit de nombreuses tâches importantes pour le corps.

  • Excréteur. C'est la fonction la plus importante des reins, on l'appelle aussi excréteur. 1650 à 150 litres de sang passent normalement par les reins. Le sang est filtré à travers une capsule de Shumlyansky-Bowman, où un liquide spécial, l '«urine primaire», est séparé du sang. Du sang purifié est envoyé au corps et l'urine primaire continue le long des canalicules du néphron, où elle est débarrassée du glucose et des électrolytes. Elle devient ce que l'on appelle "l'urine secondaire", après quoi l'uretère entre dans la vessie et est évacué à l'extérieur.
  • Osmoreguliruyuschuyu. L'osmose est un phénomène physique de perméabilité partielle de la membrane. L'osmose est basée sur le mécanisme de séparation rénale de l'urine.
  • Ion-régulant. Régulation de l'équilibre acido-basique du plasma sanguin. Ce mécanisme devient possible grâce à l'excrétion d'ions bicarbonate de sodium et d'hydrogène par les reins dans le sang.
  • Endocrinien Rein - le lieu de production du "calcitriol" et de "l'érythropoïétine". Le corps joue un rôle clé dans l'obtention de l'hormone «angiotensine» par le corps, qui sécrète une enzyme spéciale «rénine».
  • Métabolique. Les reins sont impliqués dans le métabolisme des lipides (graisses) par le biais de la synthèse de polypeptides (protéines) de faible poids moléculaire, fournissant une concentration constante dans le sang d'une certaine nomenclature de substances organiques importantes.
  • Participation dans le sang. L'hormone érythropoïétine, produite par les reins, est également appelée «hémopoïétine» dans la science médicale («haema» en grec signifie «sang», erythros signifie «rouge» et poieo signifie «créer»). Affecte les cellules souches du cerveau rouge du sang, les faisant se transformer en globules rouges.

Classification des maladies rénales

Les tentatives de classification des maladies rénales en médecine ont été assez nombreuses, mais le consensus de l'opinion dans le monde universitaire n'a jamais été atteint. Parmi toutes les typologies existantes des maladies rénales, il est commode et relativement facile d’utiliser celle qui divise les maladies rénales en néphrites inflammatoires et en néphrites non inflammatoires. Le type de néphrite le plus courant est la pyélonéphrite et la néphrose est la néphrolithiase (maladie du rein).

Comment éliminer l'inflammation des reins avec des médicaments et des remèdes populaires?

Le traitement de l'inflammation rénale à l'aide de remèdes populaires n'est recommandé que pour la glomérulonéphrite et la pyélonéphrite aiguës et chroniques. Dans tous les autres cas, l'approche traditionnelle est contre-indiquée. En règle générale, la phytothérapie est utilisée pour le traitement. La guérison des herbes de jade ne peut être considérée que comme une mesure auxiliaire, qui ne doit pas remplacer la thérapie de base par la médecine universitaire.

Glomérulonéphrite

Cette maladie est également appelée néphrite glomérulaire, car le processus inflammatoire se produit dans les glomérules du néphron (glomérules). Dans cette maladie, du sang (hématurie) ou des protéines (protéinurie) peuvent apparaître dans le sang du patient et une insuffisance rénale chronique aiguë peut se développer.

Typologie de la glomérulonéphrite

La néphrite glomérulaire est classée par les médecins en fonction de la morphologie:

  • prolifératif (le concept en médecine a été utilisé pour la première fois par le scientifique allemand Rudolf Virchow afin de distinguer les mécanismes de la transformation du volume cellulaire, par exemple l'apoptose et l'œdème);
  • non prolifératif.
  • forme néphrotique (perte importante de polypeptides par l'organisme);
  • forme hypertonique (pression inférieure à 95 mm. colonne de mercure, le sang apparaît dans les urines);
  • forme mixte (on observe les caractéristiques des deux formes susmentionnées, on observe une hématurie et une protéinurie).
  • auto-immune (la maladie est causée par un dysfonctionnement du système immunitaire);
  • non immunitaire (la maladie n'est pas liée au travail du système immunitaire du corps humain).
  • réactions allergiques du corps, maladies (pollinose, asthme bronchique, urticaire);
  • maladies des tissus collagènes (LES, lèpre);
  • la vaccination;
  • virus (grippe, SIDA, herpès, coksakivirus);
  • médicaments (vous devez vous rappeler les dangers de l'auto-traitement et ne prendre que les médicaments prescrits par un médecin);
  • maladies causées par des protozoaires (malaria, plasmodium, dysenterie amibe);
  • néphropathie des femmes enceintes;
  • infection bactérienne (causée le plus souvent par streptocoque, moins souvent par ricketcia).

Traitement médical qualifié

Le traitement de la glomérulonéphrite aiguë et chronique commence par un repos au lit et une famine complète qui, après un à deux jours, peut être remplacé par un régime strict (pommes au four, potiron au four, purée de pommes de terre). Lorsque vous suivez un régime, vous devez consommer un minimum de liquide, vous ne pouvez pas boire d'eau minérale, tisanes, compotes - juste de l'eau pure. Il ne devrait y avoir aucun sel dans la nourriture et l'eau. La nutrition normale peut être reprise après un mois, si l'état du patient s'est amélioré.

Au cours du traitement, la néphrite glomérulaire est habituellement prescrite: diurétiques (aldactone, furosémide), bloqueurs du calcium (ils empêchent l’absorption du calcium dans le corps - anipamil, nisoldipine, altiazem); antibiotiques - pénicillines et macrolides (des antibiotiques sont prescrits pour la forme bactérienne de la glomérulonéphrite - ampicilline, ampioks, érythromycine); les glucocorticoïdes (médicaments hormonaux aidant à l'insuffisance rénale - prednisone, dexaméthasone).

En présence d'hématurie dans le traitement comprennent les cytostatiques (inhiber la croissance du tissu collagène - doxorubicine, cyclophosphamide, fluorouracile), les agents antiplaquettaires (antithrombine, aspirine), qui devraient soulager l'inflammation, fluidifier le sang.

La glomérulonéphrite fait référence aux maladies qui entraînent des conséquences négatives pour le corps humain, même avec un résultat favorable.

Conseils pour la médecine traditionnelle

Le traitement des remèdes populaires rénaux implique principalement la phytothérapie. Le premier cours est effectué dans les 2-3 ou 3-4 mois, puis, avec une pause de quinze jours, la collection d'herbes est remplacée. Le traitement dure 1,5 à 2 ans. Avec l'amélioration de la clinique, la médication est limitée à 2 mois et l'intervalle entre les changements de tarif passe à un mois.

  • Collection 1. Nous prenons une partie: les inflorescences de bleuet, de camomille, de calendula; feuilles de myrtille; herbes de fouet d'or, l'astragale, la terrile; rhizome de réglisse; graine de lin dans une fraction massique d'environ 10 grammes. Mélanger les herbes avec de l'eau bouillie froide et insister pendant 3 jours. La perfusion obtenue est bouillie à feu doux pendant 5 minutes, laissez-la refroidir, égouttez-la - et le produit est prêt. Nous prenons un verre par jour, en le divisant en 3-4 portions, après les repas.
  • Collection 2. Nous prenons une partie: l'herbe du faucon, les hanches, les feuilles de fraise dans une fraction de masse d'environ 10 grammes. Préparation et utilisation d’outils similaires à la Collection de 1.

Pyélonéphrite

Le nom de cette maladie est formé de deux mots grecs: πύέλός - «baignoire» et νεφρός - «rein». Le nom de la maladie indique dans quelle partie de la pyélonéphrite rénale est localisée - dans le pelvis rénal. Dans ce type de jade, le système tubulaire, le calice et le parenchyme rénal (partie collagène) en souffrent également.

La cause la plus fréquente de pyélonéphrite devient une infection bactérienne (Proteus vulgaire, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa, E. coli, Klebsiela, Entérocoques), moins souvent - autrement. Les femmes souffrent de cette maladie plus souvent que les hommes en raison des caractéristiques physiologiques du système urinaire. Leur urètre est plus court, ce qui facilite la progression des microbes pathogènes du bas vers le haut de l'AHF.

Classification de la pyélonéphrite

La typologie de la pyélonéphrite est assez similaire à celle qui décrit la glomérulonéphrite, mais a ses propres caractéristiques.

A l'échelle de l'inflammation:

Par la nature de la maladie:

  • pointu
  • paresseux chronique;
  • rapide chronique avec des rechutes;
  • pyélonéphrite compliquée (causée par des anomalies anatomiques du dispositif rénal - hypoplasie, aplasie, rein supplémentaire, dystopie, fusion, rein en fer à cheval; urolithiase; réaction auto-immune).

Traitement de la toxicomanie

La pyélonéphrite peut être traitée à la fois en hospitalisation et en consultation externe. Le choix du traitement dépend de la cause de l'inflammation et de la gravité de son évolution. À l’hôpital, le repos au lit et le régime de Pevsner sont prescrits. La culture bactériologique de l'urine est effectuée. Avant les résultats de l'ensemencement, on prescrit au patient des antibiotiques à large spectre (flamoklav, céfopérazone, amoxiclav, ciprofloxacine, biseptol), puis un antibiotique spécifique capable de lutter efficacement contre l'infection. Les antispasmodiques (drotavérine, papavérine) jouent un rôle secondaire dans le traitement: soulager les spasmes des muscles lisses et permettre au système urinaire de fonctionner, en complément de la fonction bactéricide des antibiotiques. Si les antispasmodiques ne peuvent pas soulager l'urine du corps, un cathéter sera installé. En tant que thérapie de nettoyage (les reins ne fonctionnent pas bien, le corps est bouché par des toxines), ils peuvent vous prescrire un goutte-à-goutte avec le médicament Belvidon.

Numéro de table 7. Régime alimentaire selon la méthode de Pevzner.

Le traitement dure au moins un mois. Un traitement complet est atteint sous condition de mesures préventives pendant 1-1,5 ans - tous les 4 mois, vous devez prendre un médicament auquel la bactérie pathogène s'est révélée sensible. Prendre le médicament - 7-10 jours. Le pronostic est favorable lorsque, un an après le traitement, les tests de la patiente sont propres.

Conseils pour la médecine traditionnelle

Les recommandations pour l'utilisation, la préparation et l'utilisation de médicaments traditionnels pour la pyélonéphrite sont les mêmes que pour la glomérulonéphrite, à l'exception suivante: les plantes sont légèrement différentes, le traitement de la pyélonéphrite est 4 fois moins efficace que celui de la glomérulonéphrite (trois mois), à la fin du traitement principal besoin de prévention dans la collecte des changements d'herbes simples.

  • Collection pour le traitement (cette collection est proposée pour le traitement de la pyélonéphrite aiguë et chronique): feuilles de myrtille, manchettes, montres, busserole, sauge, lovage, bouleau; les herbes de la lettre initiale, le millepertuis, l'achillée millefeuille, la prêle des champs, la verge d'or, la renoncule, le sac à main du berger, la reine des prés, la bruyère, l'ortie, le thé rognon, l'oie potentille; herbe de blé, réglisse, racine de persil; graines de lin; fleurs de tanaisie, bleuet bleu, tilleul, calendula, camomille, violettes tricolores; fruits de genièvre.
  • Collection pour la prophylaxie (traitement avec des herbes simples), qui supprime les effets de la maladie: herbe millefeuille, bourse du berger, feuilles de myrtille, inflorescences de feuilles de chardon, fleurs de bleuet bleu, pousses de soie dentaire.

Comment éliminer l'inflammation rénale à la maison

L'inflammation des reins peut survenir tant chez l'adulte que chez l'enfant. Le plus souvent, la pathologie rénale se manifeste sous la forme de trois maladies: la néphrite, la pyélonéphrite et la glomérulonéphrite. Les pathologies les plus graves des reins sont beaucoup moins courantes: abcès, pyonephrose, anthrax. Si vous pouvez faire face à ces maladies en ne faisant appel qu'à la médecine traditionnelle, la néphrite, la glomérulonéphrite et la pyélonéphrite peuvent être soignées avec des remèdes populaires sans utiliser de médicaments de l'industrie pharmaceutique.

Indications, contre-indications traitement à domicile et frais d'application

Des néphrites de divers types se manifestent souvent avec les mêmes symptômes. La cause de tous les signes de la maladie est une inflammation des glomérules rénaux; la plupart des symptômes sont donc associés à une activité altérée de cet organe. Ainsi, les indications pour l'utilisation de remèdes populaires sont les signes suivants:

  • une diminution de la quantité d'urine libérée par jour;
  • apparition d'œdème des membres, du visage;
  • cercles bleuâtres caractéristiques sous les yeux et poches gonflées;
  • hématurie possible;
  • douleur au bas du dos;
  • fièvre

Les signes ci-dessus indiquent qu'un processus inflammatoire se produit dans les reins. Par conséquent, des remèdes basés sur les prescriptions de médicaments traditionnels sont nécessaires pour soulager les symptômes.

Le traitement avec des remèdes populaires est un avantage indiscutable - il n’affecte pas le corps aussi négativement que les médicaments de l’industrie pharmaceutique. Cependant, il existe plusieurs contre-indications qui rendent impossible l'utilisation de la médecine traditionnelle.

Ces contre-indications comprennent:

  • maladies du système cardiovasculaire;
  • formes aiguës de néphrite, pyélonéphrite et glomérulonéphrite;
  • la grossesse
  • l'hypertension;
  • réactions allergiques à certaines herbes médicinales.

Ces contre-indications ne doivent pas être négligées, car en cas d'évolution aiguë de la maladie, l'écoulement de l'urine peut cesser complètement et une personne aura besoin d'une hémodialyse d'urgence, voire d'une intervention chirurgicale. Par conséquent, l’utilisation de méthodes traditionnelles n’est possible que pour les affections chroniques et lentes qui ne sont pas sujettes à une exacerbation.

Pour le traitement de la néphrite chronique, de la pyélonéphrite et de la glomérulonéphrite, vous pouvez utiliser différents moyens, il est préférable de traiter la décoction et les teintures à partir de diverses herbes. Par exemple, vous pouvez appliquer ces frais:

Pour avoir un effet anti-inflammatoire et diurétique, vous pouvez utiliser la recette de la prochaine collection. Pour cuisiner, vous devez prendre en quantités égales les composants suivants:

  • fraise des bois;
  • feuilles de bouleau;
  • les orties;
  • graines de lin.

Ils doivent être teintés et mélangés. Couvrir une cuillerée de matières premières avec un verre d'eau bouillante et faire bouillir le mélange au bain-marie pendant environ vingt minutes, puis laisser refroidir le milieu et le boire avant chaque repas.

Il convient également de noter que ce médicament a un effet antiallergique et est particulièrement recommandé pour l'inflammation des glomérules rénaux.

  • Avec le développement de processus inflammatoires dans les reins de toute nature, la décoction suivante est très utile: la racine de persil, l’asperge, le céleri odorant et le fenouil sont pris en quantités égales et mélangés. Les matières premières nécessiteront une cuillère à soupe, qui est versé une tasse d'eau froide. Il est nécessaire de supporter le remède pendant six heures, puis dix autres minutes pour faire bouillir et filtrer le gâteau. Boire collection rénale nécessite quelques gorgées tout au long de la journée. Le médicament est utile non seulement dans l'inflammation des reins, mais également dans la propagation de l'infection dans les voies urinaires.
  • Phytothérapie

    En plus des frais décrits ci-dessus pour les plantes médicinales, vous pouvez également appliquer leurs composants, brassés séparément, et certaines autres plantes qu'il vaut mieux ne pas inclure dans les accusations.

    C'est important! Il faut se rappeler qu’aucune plante contre l’inflammation des reins ne peut être utile; il existe donc des réserves dans les recettes, lesquelles doivent être exclues et avec quel type d’inflammation.

    Voici quelques recettes efficaces qui aident à réduire l'inflammation.

    Recette Busserole.

    Ce remède aide non seulement avec la néphrite, mais aussi avec la cystite, qui est souvent une maladie concomitante de l'inflammation des reins. Pour la cuisson signifie que vous devez verser 1 cuillère à soupe. l Herbes de busserole avec un verre d'eau bouillante et infuser pendant une demi-heure, en enveloppant un récipient avec un liquide avec une couverture chaude. Après trente minutes de perfusion, l'agent peut être ouvert et attendre jusqu'à ce qu'il refroidisse naturellement. Buvez de la busserole jusqu'à trois fois en tissant une cuillère à soupe avant les repas.

    La deuxième modification de cette recette est la suivante: une cuillère à soupe de matière première est versée avec trois tasses d'eau froide et chauffée au feu. Dès que le liquide bout, le feu diminue et le liquide s'évapore aux deux tiers du volume initial. Le liquide restant est retiré de la chaleur, refroidi et bu en une seule journée, en doses fractionnées. Les enfants devraient recevoir le meilleur moyen après un repas dans une cuillère à soupe.

    C'est important! En appliquant la myrtille, vous devez vous rappeler qu’elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes et les personnes atteintes de glomérulonéphrite.

    L'herbe (deux cuillères) doit être recouverte d'un verre d'eau fraîchement bouillie et cuite à feu doux. Le liquide doit y être conservé pendant quinze minutes, après quoi il est refroidi pendant une heure, filtrer le gâteau et compléter avec un verre plein. Il est nécessaire de boire chaud signifie sur la moitié du verre deux fois par jour avant le repas. La durée du traitement avec un tel remède est de six mois, alternant une semaine de consommation avec une semaine de repos.

    Traitement avec bleuet.

    Pour le traitement de la méthode populaire rénale est le bleuet parfaitement adapté. Il peut être acheté en pharmacie ou collecté par vos soins et séché. Une cuillère à soupe d'ingrédient sec est versé dans deux tasses d'eau bouillante et infusé jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. Cet outil est utilisé avant les repas, en divisant deux verres de liquide propre et drainé en trois doses. La couleur bleu bleuet est utilisée comme diurétique - elle nettoie bien les reins et supprime l'infection.

    Pour le traitement des reins, vous pouvez utiliser l'extrait d'anis, qui réduit l'inflammation et améliore le flux d'urine du corps. Ceci est très important dans l'inflammation des reins, car la stagnation de l'urine entraîne une intoxication du corps. Les fruits de l'anis (1 c. À thé) sont cuits à la vapeur avec de l'eau bouillante et infusés pendant vingt minutes. Le jour où vous devez boire 300 ml en trois doses. Le traitement est assez long - d'un mois à six mois.

    Si l’inflammation rénale est accompagnée d’hématurie, il faut alors un remède qui arrêtera le processus suppuratif et aidera à arrêter le saignement des reins. Pour cela, vous devez être traité simultanément par plusieurs moyens:

    • Kislitsy décoction (cuillère à soupe dans deux verres d'eau bouillante, pour insister quatre heures). Il est nécessaire de boire un demi-verre avant chaque repas.
    • décoction de la manchette (la méthode de préparation est la même que pour l'aigre). Il faut accepter des moyens trois fois par jour à un demi verre de nourriture.

    Autres moyens

    Pour toutes les maladies rénales, en particulier pour l'inflammation des organes, les baies et certains légumes sont efficaces, à la fois sous forme de décoctions, de thés et de plats préparés à partir de ceux-ci. Peut être utilisé:

    Les patients qui cherchent un moyen de soulager l’inflammation des reins peuvent utiliser non seulement des bouillons amers et pas toujours agréables à boire, mais également un remède plus savoureux - la gelée d’airelles. Il est recommandé non seulement aux adultes, mais également aux enfants qui ont le plus de difficulté à boire des médicaments amers. C'est une bonne méthode pour persuader un jeune enfant de traiter la néphrite.

    Pour préparer la gelée d’airelles, vous devrez collecter un kilo d’airelles, faire défiler un hachoir à viande et couvrir d’un kilo de sucre. La gelée obtenue est disposée par petits pots, scellée et mise au réfrigérateur. La gelée d’airelle résiste à la pyélonéphrite et aide également à éliminer les poches. Il est possible de conserver cette gelée pendant longtemps, car le sucre ne permet pas aux airelles de mûrir et ne se détériore pas au réfrigérateur. Dans l'inflammation chronique des reins, diluez deux cuillerées à soupe de médicament dans un verre d'eau bouillie et buvez-les deux fois par jour.

    Décoction de lait de persil.

    Deux racines de la plante doivent être hachées finement et ajouter un demi-litre d'eau et la même quantité de lait. Moyens mettre sur le feu et porter à ébullition, puis refroidi. Vous devez boire un demi-verre du liquide obtenu avant les repas. La durée du traitement avec ce remède est d'un an. Le mois d'admission alterne avec la pause d'un mois. L'outil est bien adapté aux patients souffrant de formes chroniques d'inflammation des reins.

    Un bon moyen de traiter divers types de citrouilles cuites au jade. Ce n'est pas seulement efficace, mais aussi un traitement savoureux et nutritif de la maladie inflammatoire. Pour le traitement du jade, il est recommandé de prendre une citrouille de taille moyenne, de la couper en haut et de la nettoyer des graines. Dans un récipient séparé, vous devez mélanger un verre d'huile végétale et un verre de sucre (vous ne pouvez pas attendre que le sucre soit complètement dissout), puis versez ce mélange dans la citrouille. Légume ferme et cuit au four. Dès que la citrouille devient molle, elle est enlevée, pelée et pilée avec soin. Une telle bouillie peut être mangée plusieurs fois par jour. Citrouille stockée dans le froid.

    En cas d'inflammation des reins, le traitement avec des remèdes populaires peut être une méthode salutaire qui vous évitera non seulement de prendre des médicaments, mais qui restaurera également la santé du système urinaire. Avec une préparation appropriée de tous les moyens, ils auront un effet bénéfique sur les reins et le patient se débarrassera de la maladie douloureuse.

    Comment se manifeste la maladie?

    Les symptômes de dysfonctionnement rénal peuvent être les suivants:

    • retirer la douleur;
    • forte fièvre;
    • pression accrue;
    • la présence de sang dans l'urine;
    • gonflement, sous les cercles oculaires;
    • somnolence, perte d'appétit, soif.

    Mais le principal "indicateur" indiquant la présence d'une pathologie est l'urine. Après avoir passé les tests, vous pourrez diagnostiquer correctement et commencer un traitement adéquat.

    Comment traiter les douleurs rénales? Le traitement des reins doit commencer par identifier les causes de la maladie. Cela est nécessaire pour choisir le bon médicament. Ce processus peut être long. Les reins sont traités avec des méthodes traditionnelles et folkloriques.

    Est-il possible de traiter les reins à la maison?

    Lorsque les symptômes apparaissent, il est impératif de consulter un spécialiste qui établira un diagnostic précis et vous prescrira le traitement approprié. Beaucoup se demandent s'il est possible de traiter les reins à la maison. En gros oui. Si vous savez quoi traiter, car les maladies du système génito-urinaire ne sont pas si peu. Dans tous les cas, vous devez commencer le traitement en révisant votre propre régime. S'il y a des problèmes avec le fonctionnement des reins, très probablement, avant qu'il ne soit loin d'être idéal.

    Nutrition pour les maladies rénales

    Un point important dans le processus de traitement est une nutrition adéquate. Il est nécessaire de refuser les aliments épicés, salés et gras. Il est interdit de boire de l'alcool. Le régime alimentaire peut être lait-légume ou fruit-légume.

    Pour récupérer rapidement, recevoir une quantité suffisante de liquide est tout aussi important. Vous devez donc boire environ deux litres par jour. Il est recommandé d'utiliser de l'eau pure, des jus de fruits, des compotes, des tisanes, des décoctions et des infusions. Les boissons fortement gazeuses sont contre-indiquées.

    Nous traitons l'inflammation rénale

    Pour que le traitement soit efficace, vous devez tout d'abord éliminer l'excès de liquide du corps. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des décoctions de prêle, busserole, bourgeons et feuilles de bouleau, millefeuille. Sur un verre d'eau bouillante devrait prendre une cuillère à café de matières premières.

    Il est important de réduire la douleur et l'inflammation. Les guérisseurs traditionnels recommandent de prendre des bains de camomille, d'eucalyptus, de calendula, de feuilles de bouleau, de sauge et de prêle. Pour ce faire, versez un verre d'eau bouillante avec trois cuillères de matières premières. Quand cela prend 30 minutes, vous devez forcer. Ce bain ne peut pas prendre plus de 15 minutes.

    Pour les personnes qui ont des traitements rénaux à la maison, des recettes précieuses pour la médecine traditionnelle seront très utiles:

    • L'infusion de rose sauvage se prépare très simplement: pour 200 ml d'eau bouillante, il est nécessaire de prendre une cuillère à soupe de matière première. Il est recommandé de boire environ deux verres de boisson saine par jour.
    • Feuilles de myrtille. Pour un verre d'eau chaude, nous prenons deux cuillères à soupe de feuilles. Chauffer pendant une demi-heure au bain de vapeur, puis laisser refroidir. Vous devez boire une demi-tasse avant de manger.
    • Prêle d'infusion. Sur un verre d'eau bouillante, prenez deux cuillères à soupe de la plante. Insister 1 heure, après quoi nous filtrons. Buvez des gorgées tout au long de la journée.
    • Infusion de Busserole. Il faut verser 200 ml d’eau bouillante dans deux cuillères de matières premières. Vous pouvez boire plusieurs fois par jour, comme du thé.
    • Bouillon de la collection (№ 1). Pour le préparer, nous mélangons 40 grammes d’immortelle, de millepertuis et de calendula, 30 grammes d’écorce de nerprun, 30 grammes de fleurs de chicorée, 20 grammes de plante renouée, 10 grammes de camomille. Sur 2 verres d'eau bouillie, nous prenons 20 grammes du mélange, insistons environ 10 heures. Ensuite, vous devez faire bouillir pendant 5-7 minutes, filtrer et laisser refroidir. Boire toute la journée.
    • Citrouille Il est recommandé d'utiliser sous différentes formes.
    • Infusion de feuilles de bouleau. Nous prenons 100 grammes de jeunes feuilles de bouleau écrasées, versons un peu d'eau bouillante froide. Insister au moins cinq heures. Buvez avant les repas.

    Enlevez les calculs rénaux

    Lorsque des calculs rénaux sont découverts, la raison de leur formation doit être éliminée, puis retirée du corps. Si vous décidez de traiter vos reins à la maison, il est important de boire beaucoup de liquide, jusqu'à 2 litres par jour. Ceci est revendiqué par de nombreux guérisseurs populaires. Vous pouvez utiliser les remèdes populaires suivants:

    • Infusion de graines de carotte. Nous prenons un verre d'eau bouillante et une cuillerée de graines. Le médicament doit être insisté pendant 12 heures, puis filtré. Buvez avant les repas, réchauffez la perfusion.
    • Une décoction de racines de rose sauvage. Ils ont besoin de broyer et prendre deux cuillères à soupe de la masse résultante, ajouter un verre d'eau. Laisser bouillir pendant 20 minutes, envelopper, insister jusqu'à ce qu'il refroidisse, puis filtrer. Nous buvons un demi-verre deux fois par jour, au moins une semaine.
    • Bouillon de la collection (№ 2). Nous mélangeons 6 grammes d'herbe et de fleurs de trèfle, 40 grammes d'herbe d'ortie, 20 grammes de feuilles de busserole, 20 grammes de sac de berger, 120 grammes de baies d'églantier, 20 grammes de fleurs d'églantier, 20 grammes de genévriers. Une cuillère à café de matières premières versez 300 ml d'eau bouillante. Boire le matin et le soir. Vous pouvez ajouter du miel s'il n'y a pas d'allergie.
    • Utilisez régulièrement des bananes, des pommes de terre et des agrumes.

    Nettoyage des reins

    Pour nettoyer les reins en utilisant des tisanes et des infusions. Le traitement et le nettoyage des reins à la maison seront plus efficaces si vous utilisez des plantes ayant un effet diurétique et ne retirant pas le potassium du corps, car elles préviennent le développement de la lithiase urinaire. Ceux-ci incluent la busserole, le porte-monnaie de berger, le violet tricolore, le lin.

    Voici quelques remèdes populaires pour le nettoyage des reins:

    • Bouillon graines de lin. Nous prenons un verre d'eau et une cuillère de graines. Bouillir, insister pendant une demi-heure. Vous pouvez ajouter du jus de citron. Si le bouillon s'épaissit fortement, diluer avec de l'eau. Buvez un demi-verre en deux heures (pendant deux jours).
    • Sève de bouleau. Il est nécessaire d'utiliser un verre par jour.
    • Jus de radis, dilué avec de l'eau. La proportion est de 3: 1. Buvez 100 grammes l'estomac vide (généralement le matin).
    • Infusion de Busserole et Prêle. Nous prenons des herbes à parts égales. Buvez deux verres par jour. La durée du traitement est de deux semaines après deux semaines.
    • Bouillon à l'huile de sapin. Mélangez 20 grammes de renouée, d'origan, de sauge et de mélisse. Le mélange est infusé pendant une demi-heure. Ajoutez 20 grammes d'huile de sapin. Brasser et prendre comme thé.
    • Concombres. Lors du traitement des reins avec des remèdes traditionnels à la maison, il est recommandé d’organiser des journées de «concombre», c’est-à-dire que pendant la semaine, il n’ya que des concombres frais. Ne jamais utiliser de sel. Le taux quotidien est d'environ 1,5 kg de concombres. Vous pouvez boire du thé, des infusions ou des décoctions d'herbes diurétiques. Et si la faim est complètement intolérable, vous ne pouvez pas manger plus de trois pommes de terre bouillies ou cuites au four sans sel et sans huile.
    • Huile provençale. Appliquez 14 mg par jour.
    • Bouillon aux graines de pavot. Deux cuillères à soupe de matières premières versent deux tasses d'eau. Faire bouillir, insister 2 heures.
    • Bouillon centaurée et hypericum. Sur un verre d'eau bouillante, vous devez prendre une cuillère à café de matières premières. Boisson préparée, comme du thé. Les herbes doivent être prises en parts égales.

    Conseils utiles

    Le traitement des remèdes populaires à la maison chez le rein sera efficace si vous écoutez les conseils suivants:

    • Il est nécessaire de suivre avec précision les recettes de décoctions de cuisson et d'infusions, afin de respecter les proportions.
    • Il vaut mieux acheter des herbes, des fleurs et des écorces de plantes diverses dans les pharmacies et non sur les marchés. Comme le montre la pratique, les vendeurs ne sont pas toujours justes et honnêtes.
    • Les herbes pour décoctions et infusions doivent être changées périodiquement, car elles peuvent créer une dépendance.

    Pour que le traitement des reins à domicile soit efficace, vous devez suivre les recommandations:

    • Maintenir un mode de vie sain et vivant.
    • Ne pas trop refroidir.
    • Utilisez des aliments de haute qualité.
    • Buvez de l'eau propre.
    • Ne pas abuser de l'alcool.
    • Dors sur le dos.

    Si vous suivez toutes les astuces et recommandations, le traitement des reins à la maison se passera sans difficulté et l'effet ne tardera pas à attendre. Lorsque la situation s’est améliorée, n’oubliez pas les mesures préventives.

    Prévention des maladies du rein

    Nous avons discuté avec vous de la marche à suivre si vos reins vous faisaient mal. Les symptômes et le traitement (remèdes populaires) ont été passés en revue. Des recettes de médecine alternative, bien sûr, aideront à améliorer l’état du patient, mais nous ne vous conseillons pas de refuser l’aide qualifiée de spécialistes. Faire un diagnostic par vous-même est une tâche difficile pour un homme simple dans la rue. Un néphrologue expérimenté sera capable de reconnaître la maladie et d’élaborer un schéma thérapeutique. Et pour éviter les ennuis, n'oubliez pas de bien manger, de faire de l'exercice modéré et de faire d'autres recommandations. Un mode de vie sain est la meilleure prévention.

    Rein

    En latin, le rein s'appelle "ren", et en grec "νεφρό" (néphro). En forme, ils ressemblent à des graines de haricot. Le corps est cette paire. Les reins sont situés au niveau de la paroi abdominale postérieure opposée à la 11e vertèbre thoracique. Le rein droit est généralement légèrement plus bas que le gauche car il est adjacent au foie. Les scientifiques classifient le rein dans le système urinaire en fonction de son objectif physiologique principal. La taille du rein chez un homme adulte est de 11–12 cm de long, de 5–6 cm de large et de 3,5–4 cm d'épaisseur. Chez une femme adulte, les reins sont légèrement plus petits que chez l'homme. Le rein gauche est généralement plus gros que le droit chez une personne normale. Le poids d'un rein adulte varie entre 125 et 200 grammes. Ces chiffres sont des indicateurs normaux pour les personnes menant un mode de vie sain. Le dispositif rénal est comme suit:

    Fonction rénale

    Le rein est un organe multifonctionnel qui accomplit de nombreuses tâches importantes pour le corps.

    • Excréteur. C'est la fonction la plus importante des reins, on l'appelle aussi excréteur. 1650 à 150 litres de sang passent normalement par les reins. Le sang est filtré à travers une capsule de Shumlyansky-Bowman, où un liquide spécial, l '«urine primaire», est séparé du sang. Du sang purifié est envoyé au corps et l'urine primaire continue le long des canalicules du néphron, où elle est débarrassée du glucose et des électrolytes. Elle devient ce que l'on appelle "l'urine secondaire", après quoi l'uretère entre dans la vessie et est évacué à l'extérieur.
    • Osmoreguliruyuschuyu. L'osmose est un phénomène physique de perméabilité partielle de la membrane. L'osmose est basée sur le mécanisme de séparation rénale de l'urine.
    • Ion-régulant. Régulation de l'équilibre acido-basique du plasma sanguin. Ce mécanisme devient possible grâce à l'excrétion d'ions bicarbonate de sodium et d'hydrogène par les reins dans le sang.
    • Endocrinien Rein - le lieu de production du "calcitriol" et de "l'érythropoïétine". Le corps joue un rôle clé dans l'obtention de l'hormone «angiotensine» par le corps, qui sécrète une enzyme spéciale «rénine».
    • Métabolique. Les reins sont impliqués dans le métabolisme des lipides (graisses) par le biais de la synthèse de polypeptides (protéines) de faible poids moléculaire, fournissant une concentration constante dans le sang d'une certaine nomenclature de substances organiques importantes.
    • Participation dans le sang. L'hormone érythropoïétine, produite par les reins, est également appelée «hémopoïétine» dans la science médicale («haema» en grec signifie «sang», erythros signifie «rouge» et poieo signifie «créer»). Affecte les cellules souches du cerveau rouge du sang, les faisant se transformer en globules rouges.

    Classification des maladies rénales

    Les tentatives de classification des maladies rénales en médecine ont été assez nombreuses, mais le consensus de l'opinion dans le monde universitaire n'a jamais été atteint. Parmi toutes les typologies existantes des maladies rénales, il est commode et relativement facile d’utiliser celle qui divise les maladies rénales en néphrites inflammatoires et en néphrites non inflammatoires. Le type de néphrite le plus courant est la pyélonéphrite et la néphrose est la néphrolithiase (maladie du rein).

    Comment éliminer l'inflammation des reins avec des médicaments et des remèdes populaires?

    Le traitement de l'inflammation rénale à l'aide de remèdes populaires n'est recommandé que pour la glomérulonéphrite et la pyélonéphrite aiguës et chroniques. Dans tous les autres cas, l'approche traditionnelle est contre-indiquée. En règle générale, la phytothérapie est utilisée pour le traitement. La guérison des herbes de jade ne peut être considérée que comme une mesure auxiliaire, qui ne doit pas remplacer la thérapie de base par la médecine universitaire.

    Glomérulonéphrite

    Cette maladie est également appelée néphrite glomérulaire, car le processus inflammatoire se produit dans les glomérules du néphron (glomérules). Dans cette maladie, du sang (hématurie) ou des protéines (protéinurie) peuvent apparaître dans le sang du patient et une insuffisance rénale chronique aiguë peut se développer.

    Typologie de la glomérulonéphrite

    La néphrite glomérulaire est classée par les médecins en fonction de la morphologie:

    • prolifératif (le concept en médecine a été utilisé pour la première fois par le scientifique allemand Rudolf Virchow afin de distinguer les mécanismes de la transformation du volume cellulaire, par exemple l'apoptose et l'œdème);
    • non prolifératif.
    • forme néphrotique (perte importante de polypeptides par l'organisme);
    • forme hypertonique (pression inférieure à 95 mm. colonne de mercure, le sang apparaît dans les urines);
    • forme mixte (on observe les caractéristiques des deux formes susmentionnées, on observe une hématurie et une protéinurie).
    • auto-immune (la maladie est causée par un dysfonctionnement du système immunitaire);
    • non immunitaire (la maladie n'est pas liée au travail du système immunitaire du corps humain).
    • réactions allergiques du corps, maladies (pollinose, asthme bronchique, urticaire);
    • maladies des tissus collagènes (LES, lèpre);
    • la vaccination;
    • virus (grippe, SIDA, herpès, coksakivirus);
    • médicaments (vous devez vous rappeler les dangers de l'auto-traitement et ne prendre que les médicaments prescrits par un médecin);
    • maladies causées par des protozoaires (malaria, plasmodium, dysenterie amibe);
    • néphropathie des femmes enceintes;
    • infection bactérienne (causée le plus souvent par streptocoque, moins souvent par ricketcia).

    Traitement médical qualifié

    Le traitement de la glomérulonéphrite aiguë et chronique commence par un repos au lit et une famine complète qui, après un à deux jours, peut être remplacé par un régime strict (pommes au four, potiron au four, purée de pommes de terre). Lorsque vous suivez un régime, vous devez consommer un minimum de liquide, vous ne pouvez pas boire d'eau minérale, tisanes, compotes - juste de l'eau pure. Il ne devrait y avoir aucun sel dans la nourriture et l'eau. La nutrition normale peut être reprise après un mois, si l'état du patient s'est amélioré.

    Au cours du traitement, la néphrite glomérulaire est habituellement prescrite: diurétiques (aldactone, furosémide), bloqueurs du calcium (ils empêchent l’absorption du calcium dans le corps - anipamil, nisoldipine, altiazem); antibiotiques - pénicillines et macrolides (des antibiotiques sont prescrits pour la forme bactérienne de la glomérulonéphrite - ampicilline, ampioks, érythromycine); les glucocorticoïdes (médicaments hormonaux aidant à l'insuffisance rénale - prednisone, dexaméthasone).

    En présence d'hématurie dans le traitement comprennent les cytostatiques (inhiber la croissance du tissu collagène - doxorubicine, cyclophosphamide, fluorouracile), les agents antiplaquettaires (antithrombine, aspirine), qui devraient soulager l'inflammation, fluidifier le sang.

    La glomérulonéphrite fait référence aux maladies qui entraînent des conséquences négatives pour le corps humain, même avec un résultat favorable.

    Conseils pour la médecine traditionnelle

    Le traitement des remèdes populaires rénaux implique principalement la phytothérapie. Le premier cours est effectué dans les 2-3 ou 3-4 mois, puis, avec une pause de quinze jours, la collection d'herbes est remplacée. Le traitement dure 1,5 à 2 ans. Avec l'amélioration de la clinique, la médication est limitée à 2 mois et l'intervalle entre les changements de tarif passe à un mois.

    • Collection 1. Nous prenons une partie: les inflorescences de bleuet, de camomille, de calendula; feuilles de myrtille; herbes de fouet d'or, l'astragale, la terrile; rhizome de réglisse; graine de lin dans une fraction massique d'environ 10 grammes. Mélanger les herbes avec de l'eau bouillie froide et insister pendant 3 jours. La perfusion obtenue est bouillie à feu doux pendant 5 minutes, laissez-la refroidir, égouttez-la - et le produit est prêt. Nous prenons un verre par jour, en le divisant en 3-4 portions, après les repas.
    • Collection 2. Nous prenons une partie: l'herbe du faucon, les hanches, les feuilles de fraise dans une fraction de masse d'environ 10 grammes. Préparation et utilisation d’outils similaires à la Collection de 1.

    Pyélonéphrite

    Le nom de cette maladie est formé de deux mots grecs: πύέλός - «baignoire» et νεφρός - «rein». Le nom de la maladie indique dans quelle partie de la pyélonéphrite rénale est localisée - dans le pelvis rénal. Dans ce type de jade, le système tubulaire, le calice et le parenchyme rénal (partie collagène) en souffrent également.

    La cause la plus fréquente de pyélonéphrite devient une infection bactérienne (Proteus vulgaire, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa, E. coli, Klebsiela, Entérocoques), moins souvent - autrement. Les femmes souffrent de cette maladie plus souvent que les hommes en raison des caractéristiques physiologiques du système urinaire. Leur urètre est plus court, ce qui facilite la progression des microbes pathogènes du bas vers le haut de l'AHF.

    Classification de la pyélonéphrite

    La typologie de la pyélonéphrite est assez similaire à celle qui décrit la glomérulonéphrite, mais a ses propres caractéristiques.

    A l'échelle de l'inflammation:

    Par la nature de la maladie:

    • pointu
    • paresseux chronique;
    • rapide chronique avec des rechutes;
    • pyélonéphrite compliquée (causée par des anomalies anatomiques du dispositif rénal - hypoplasie, aplasie, rein supplémentaire, dystopie, fusion, rein en fer à cheval; urolithiase; réaction auto-immune).

    Traitement de la toxicomanie

    La pyélonéphrite peut être traitée à la fois en hospitalisation et en consultation externe. Le choix du traitement dépend de la cause de l'inflammation et de la gravité de son évolution. À l’hôpital, le repos au lit et le régime de Pevsner sont prescrits. La culture bactériologique de l'urine est effectuée. Avant les résultats de l'ensemencement, on prescrit au patient des antibiotiques à large spectre (flamoklav, céfopérazone, amoxiclav, ciprofloxacine, biseptol), puis un antibiotique spécifique capable de lutter efficacement contre l'infection. Les antispasmodiques (drotavérine, papavérine) jouent un rôle secondaire dans le traitement: soulager les spasmes des muscles lisses et permettre au système urinaire de fonctionner, en complément de la fonction bactéricide des antibiotiques. Si les antispasmodiques ne peuvent pas soulager l'urine du corps, un cathéter sera installé. En tant que thérapie de nettoyage (les reins ne fonctionnent pas bien, le corps est bouché par des toxines), ils peuvent vous prescrire un goutte-à-goutte avec le médicament Belvidon.

    Numéro de table 7. Régime alimentaire selon la méthode de Pevzner.

    Le traitement dure au moins un mois. Un traitement complet est atteint sous condition de mesures préventives pendant 1-1,5 ans - tous les 4 mois, vous devez prendre un médicament auquel la bactérie pathogène s'est révélée sensible. Prendre le médicament - 7-10 jours. Le pronostic est favorable lorsque, un an après le traitement, les tests de la patiente sont propres.

    Conseils pour la médecine traditionnelle

    Les recommandations pour l'utilisation, la préparation et l'utilisation de médicaments traditionnels pour la pyélonéphrite sont les mêmes que pour la glomérulonéphrite, à l'exception suivante: les plantes sont légèrement différentes, le traitement de la pyélonéphrite est 4 fois moins efficace que celui de la glomérulonéphrite (trois mois), à la fin du traitement principal besoin de prévention dans la collecte des changements d'herbes simples.

    • Collection pour le traitement (cette collection est proposée pour le traitement de la pyélonéphrite aiguë et chronique): feuilles de myrtille, manchettes, montres, busserole, sauge, lovage, bouleau; les herbes de la lettre initiale, le millepertuis, l'achillée millefeuille, la prêle des champs, la verge d'or, la renoncule, le sac à main du berger, la reine des prés, la bruyère, l'ortie, le thé rognon, l'oie potentille; herbe de blé, réglisse, racine de persil; graines de lin; fleurs de tanaisie, bleuet bleu, tilleul, calendula, camomille, violettes tricolores; fruits de genièvre.
    • Collection pour la prophylaxie (traitement avec des herbes simples), qui supprime les effets de la maladie: herbe millefeuille, bourse du berger, feuilles de myrtille, inflorescences de feuilles de chardon, fleurs de bleuet bleu, pousses de soie dentaire.

    Comment et quoi traiter les reins à la maison

    Parmi les signes indiquant des problèmes possibles avec les reins, les suivants sont mis en évidence:

    • gonflement et cercles sous les yeux;
    • sensation de soif et perte d'appétit;
    • haute pression;
    • sensation de douleur dans le bas du dos;
    • haute température;
    • somnolence

    Les traitements rénaux peuvent-ils être effectués à la maison avec des remèdes populaires? La réponse n'est positive que lorsque la maladie est connue. Les herbes médicinales pour les reins sont utilisées à différentes fins:

    1. Vous pouvez nettoyer les reins à l'aide de mélisse, d'origan, de sureau noir et de renouée.
    2. Pour ramener de petites pierres ou du sable des bourgeons peuvent être persil, ortie dioïque, genévrier, renouée, menthe poivrée, prêle.

    Herbes

    Le remède à base de plantes médicinales peut être représenté par diverses charges utiles. Les premiers en ligne sont les diurétiques. Un exemple d'un tel outil peut être préparé selon cette instruction:

    1. Connectez-vous à 5 c. l menthe poivrée, feuilles d'ortie et airelles, soie de maïs.
    2. Placez seulement 1 cuillère à soupe dans le récipient. l la collecte, versez-y 1 tasse d’eau à prendre à température ambiante.
    3. Après 6 heures de perfusion, réchauffez l'agent pendant environ un quart d'heure.
    4. Utilisez 1 tasse de bouillon prêt à l'emploi pour toute la journée.

    Le traitement rénal à domicile peut être basé sur d’autres préparations à base de plantes:

    1. Avec des pierres. Préparez 4 c. l Les herbes médicinales suivantes: fleurs d’immortelle, racine de rhubarbe et achillée millefeuille. Puis 1 cuillère à soupe. l de ce mélange, cuit à la vapeur avec un verre d'eau bouillante, puis laisser refroidir et filtrer. Utilisez pour le jour 2 tasses signifie. Les contre-indications incluent la grossesse et la glomérulonéphrite.
    2. De jade aiguë. Préparez 4 c. l feuilles d’Hypericum et de Busserole, 3 c. feuilles de prêle et de bouleau, 2 c. camomille pharmaceutique, origan, gryzhnika et stigmates de maïs. Un mélange de toutes les herbes, prendre la quantité de 1 cuillère à soupe. L., versez 2 verres d'eau à elle. Laissez le produit pendant la nuit et faites-le bouillir le matin pendant environ 7-10 minutes. Prenez 1 tasse de perfusion l'estomac vide, distribuez le reste de l'agent pendant toute la journée.

    Millet et avoine

    Pour le traitement des reins à la maison en tant que remède populaire, on utilisait de l'avoine ou du mil. Le premier a fait ses preuves grâce à ses propriétés biliaires et diurétiques. Avec la récupération des reins, cela joue un rôle important. Vous pouvez préparer un remède populaire selon la recette suivante:

    1. Préparez 2 c. l'avoine et 4 c. de l'eau
    2. Combinez les ingrédients.
    3. Puis évaporer un quart du liquide.
    4. Utilisez un produit prêt à l'emploi à 0,1 l.

    Les recettes à base d’avoine ne sont pas recommandées aux personnes souffrant d’insuffisance cardiaque et de millet - atteintes de maladies du colon, de gastrite, de problèmes pancréatiques. La principale recette populaire utilisant la deuxième céréale est la suivante:

    1. Un verre de mil lavé verse 3 litres d'eau bouillante.
    2. Après une journée d'insistance sous une serviette ou une couverture, vous verrez un précipité blanc: c'est le médicament.
    3. Prendre n'importe quelle quantité, mais ne vous précipitez pas pour jeter le mil restant, et le brasser à nouveau.

    Un régime

    Un moyen moins efficace de traiter les reins à la maison est de suivre un régime. Les problèmes liés à ces organes sont caractérisés par un œdème, une augmentation de la pression et une intoxication générale. Pour éliminer ces symptômes, un régime alimentaire devrait suivre les principes suivants:

    • diminution de la quantité d'aliments protéinés;
    • augmentation des calories à 3500 kcal;
    • limiter la quantité de sel consommée;
    • introduction de jours de jeûne;
    • rejet de produits tels que les épices, le chocolat, les champignons, les bouillons de viande, les légumineuses;
    • l'inclusion dans le régime alimentaire des soupes de légumes, pâtes, baies, gelée, produits laitiers, huiles végétales, céréales, fruits et compotes.

    Plus D'Articles Sur Les Reins