Principal Kyste

Ce qui aide pour la cystite à la maison

En raison des circonstances de la vie, une personne ne peut souvent pas consulter un médecin immédiatement après une sensation de malaise. Et une telle maladie, comme la cystite, se manifeste rapidement par une douleur assez prononcée et d’autres symptômes désagréables.

Pour soulager votre état de santé avant de consulter un urologue ou un médecin généraliste, vous devez recevoir les premiers soins de la cystite.

Si les symptômes sont légers, il vous suffira de suivre les règles de nutrition, de consommation d'alcool et d'utilisation de recettes de médecine traditionnelle pour soulager les premières manifestations de la maladie. Toutefois, avec une douleur intense et de la fièvre, vous ne pouvez pas vous passer de médicaments et de l'aide d'un médecin urgent.

Principales recommandations

Aux premiers signes de cystite, vous devez adapter votre régime alimentaire et la quantité de liquide consommée, ainsi que votre repos physique, si possible. Cela réduira l'irritation de la membrane muqueuse de la vessie, ainsi que la concentration d'urine et le nombre d'agents pathogènes qu'elle contient.

Pouvoir

Les produits visés par l’interdiction au moment du traitement sont: les épices, les viandes fumées, les cornichons, les cornichons, les aliments frits et gras. Dans le même temps, il est recommandé d'augmenter la consommation de fruits et de légumes, tels que les courgettes, les carottes, les concombres, les pastèques, les melons, etc.

Boire

La quantité de liquide que vous buvez est directement liée à la vitesse de récupération et au risque réduit de propagation de l'inflammation.

La quantité quotidienne de liquide ne doit pas être inférieure à 2 litres. Cela réduira considérablement la concentration de sels dans l'urine, réduisant ainsi la douleur lors de la miction, ainsi que la "majorité" de la microflore pathogène qui a provoqué la cystite.

Les premiers secours pour la cystite sont les boissons:

  • à action anti-inflammatoire et antimicrobienne (canneberges et canneberges, jus de fruits fraîchement préparés, décoction de prêle, infusion de camomille, etc.);
  • avec effet diurétique (thé au rein, décoction de feuilles d’airelles, jus de concombre, thé vert, etc.);
  • renforcer la réponse immunitaire (jus de fruits et de légumes fraîchement préparés, bouillon de hanche et d’aubépine, etc.).

Le volume total de liquide est divisé en portions égales et consommé à des intervalles de temps à peu près égaux (il suffit généralement de boire une demi-tasse toutes les 30 à 40 minutes).

La chaleur

Pour soulager la douleur peut être appliqué un chauffage localisé (bouteille d'eau chaude sur la vessie et le pubis).

La chaleur agit comme un antispasmodique, relâchant les muscles de l'urètre. Cette méthode d’aide rapide aide à réduire la douleur en urinant et contribue à la vidange complète de la vessie.

Recettes de médecine traditionnelle

La cystite est une maladie infectieuse, c'est-à-dire qu'une inflammation se produit en raison de l'activité de microbes pathogènes. Le plus souvent, il s’agit de E. coli, de staphylocoque, de mycoplasmes, mais la maladie est moins souvent de nature fongique. Par conséquent, les remèdes populaires ne peuvent être utilisés que comme premiers soins en cas de cystite aiguë pour soulager partiellement les symptômes ou entrer dans le complexe du traitement auxiliaire et du traitement de restauration.

Prêle

À 1 litre d'eau bouillante, vous avez besoin de 2 cuillères à soupe de matières premières végétales. Le bouillon est bouilli à feu moyen pendant 10 minutes, puis infusé (35 à 40 minutes) et filtré. Il est nécessaire de l’utiliser toutes les heures pour 100-150 ml.

La prêle accélère la régénération des cellules muqueuses, ce qui contribuera à raccourcir la période d'exacerbation. De plus, la décoction de prêle a un petit effet analgésique. Mais pendant la grossesse, ainsi que le jade des reins de toute nature, ce remède est contre-indiqué.

Feuilles de myrtille

En plus des minéraux et des vitamines, les feuilles de cette plante contiennent en grande quantité des tanins. Ceci explique l'effet anti-inflammatoire prononcé après leur utilisation.

Des feuilles d’airelles, en quantité de 2 cuillères à thé, sont placées dans de l’eau bouillante (250-300 ml), réduisent le feu et portent à ébullition pendant 10 autres minutes. Après cela, le bouillon est filtré et son volume est à nouveau ramené à l'original en ajoutant de l'eau bouillie.
Il est nécessaire d'accepter les moyens en petites portions tout au long de la journée. Le volume quotidien de ces fonds peut atteindre 500 à 600 ml.

Vous pouvez utiliser une décoction et pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

Collection d'herbe

Les feuilles de sauge, de ficelle et de cassis doivent être prises dans un rapport de 1: 2: 2. À partir du mélange obtenu, mesurez 2 cuillères à soupe et ajoutez-y de l'eau bouillante (1 l). Insister pour que le bouillon soit meilleur dans un thermos pendant 10 à 12 heures, après quoi le mélange doit être égoutté et pris 100 ml 4 fois par jour.

Canneberges et airelles

Peut-être ce sont les baies, sans lesquelles pas un seul cas de traitement de la cystite. Il est préférable de toujours avoir chez soi un stock de baies séchées ou congelées.
Si l'on utilise des baies fraîches, on en fait du jus - le fruit est froissé ou pilé jusqu'à ce que le jus soit activement sécrété. Ensuite, le mélange est versé dans de l’eau tiède, dont la quantité dépend des préférences gustatives du patient.

Préparez des bouillons à partir des matières premières sèches - versez les baies dans de l’eau bouillante et laissez infuser jusqu’à gonflement. Après cela, il est également recommandé de les plafonner légèrement afin de séparer toutes les vitamines et les oligo-éléments en une décoction.

Mangez ces boissons toute la journée presque sans limite.

Hypericum

Les fleurs et les feuilles de cette plante ont un effet analgésique, cicatrisant, diurétique et anti-inflammatoire. Pour le traitement de la cystite, on utilise une décoction à base de matières premières sèches.

Les feuilles séchées de la plante (1 cuillère à soupe) sont placées dans un bol en verre ou émaillé et remplies avec 500 ml d’eau. Après ébullition, le bouillon doit rester à feu doux pendant encore 10 minutes. Ensuite, il est nécessaire d'insister pendant 40 à 60 minutes, filtré et consommé dans 100 ml 3 fois par jour avant les repas.

Le cours d'une telle thérapie dure 7-10 jours. Une ingestion plus longue n'est pas souhaitable en raison de la présence dans le millepertuis d'une petite quantité de composés toxiques.

Les prescriptions de la médecine traditionnelle ne doivent être utilisées que comme traitement adjuvant et comme méthode d'urgence pour soulager les symptômes dans le contexte du traitement antibactérien principal.

Traitement médicamenteux

Dans le traitement de la cystite, une approche intégrée est nécessaire, laquelle est obtenue par la prescription simultanée de médicaments de plusieurs groupes qui aident à lutter contre la cystite:

  • des antibiotiques;
  • antispasmodiques;
  • les médicaments uroseptiques et à effet diurétique (généralement d'origine végétale);
  • médicaments pour soulager des symptômes supplémentaires (analgésiques, antipyrétiques, immunomodulateurs, etc.).

Antibiotiques

Le traitement de la cystite nécessite dans la plupart des cas l'utilisation d'antibiotiques. Mais le groupe de médicaments nécessaire dans chaque cas ne peut être déterminé que par un médecin sur la base des résultats de la culture d'urine. Par conséquent, le choix indépendant des médicaments antibactériens est inacceptable.

Dans de rares cas, lorsqu'il est impossible de réaliser des tests pour une raison quelconque, le médecin vous prescrit des antibiotiques à large spectre, qui aident à combattre la plupart des agents pathogènes de la cystite.

Les médicaments antibactériens les plus courants sont:

En fonction de la pharmacodynamie, la durée du traitement peut aller de 3 à 7 jours. Il est nécessaire de respecter scrupuleusement les instructions pour ne pas créer les conditions propices à l’émergence d’une résistance de l’agent pathogène au médicament, ainsi qu’au passage de la maladie à la forme chronique.

Antispasmodique

L'utilisation de médicaments ayant un tel effet est nécessaire pour éliminer rapidement les spasmes de l'urètre et des muscles de la vessie.

Lorsque la cystite chez les femmes et les hommes, les médicaments les plus fréquemment utilisés:

Les moyens peuvent être produits sous forme de comprimés, de suppositoires du rectum ou de solutions pour administration intramusculaire.

Uroseptique

Habituellement, ces médicaments comprennent des médicaments à action complexe. En plus de leurs effets antimicrobiens et diurétiques, ils contribuent également à la régénération des cellules muqueuses, éliminant ainsi leur inflammation.

Les médicaments les plus populaires à base de matières premières végétales:

Avec un minimum de contre-indications et d'effets secondaires, ils éliminent bien la plupart des symptômes désagréables de la cystite.

Médicaments diurétiques

Les médicaments à effet diurétique à action étroite sont rarement utilisés et uniquement dans les cas où il est impossible d'obtenir cet effet par des moyens plus bénins (augmentation de l'apport liquidien, décoctions, boissons aux fruits, etc.). La sélection et l’administration indépendantes de médicaments à effet diurétique sont inacceptables, car dans certains cas, l’état du patient peut se détériorer considérablement (par exemple, en cas de carence en potassium). Les médecins préfèrent le traitement de la cystite par Lasix et Furosémide.

Médicaments pour soulager des symptômes supplémentaires

En cas de douleur intense, il est possible de prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires (ibuprofène, analgin, ibuklin, nurofen, faspik, baralgin).
En tant que thérapie de soutien et de restauration, des médicaments à action immunostimulante sont utilisés - Cycloferon, Genferon et Methyluracil.
L'aide en cas de cystite aiguë associée à une augmentation prononcée de la température corporelle (> 38,2 degrés) doit être complétée par un traitement antipyrétique (Nurofen, Ibuprofen, Panadol, Paracétamol, etc.).

De nombreux médicaments pour le traitement de la cystite sont contre-indiqués pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que pendant l'enfance. Dans ce cas, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

Schéma d'action aux premiers signes de la cystite

Tout d'abord, vous devez prendre 1-2 comprimés d'antispasmodiques. Il s’agit d’une sorte de premier secours contre la cystite pour soulager la douleur.

Deuxièmement, prenez 2 litres d’eau et réchauffez-la un peu (l’utilisation de liquide chaud augmente considérablement le taux d’absorption). Vous devez boire souvent et progressivement - toutes les 30 minutes, de 100 à 200 ml. Il est préférable d’utiliser une partie du liquide pour fabriquer des boissons aux fruits (canneberges ou airelles) et des tisanes.

Troisièmement, il est nécessaire de prévoir un repos physique et de placer un coussin chauffant ou un autre récipient avec de l’eau chaude sur la vessie.

Si la température corporelle est supérieure à 38,2 degrés, vous devez prendre un fébrifuge.

Si du sang est perceptible dans l'urine ou si la température corporelle ne descend pas en dessous de 38,5 degrés même après la prise d'un fébrifuge, il est nécessaire d'appeler l'équipe d'urgence.

Et le principal effet dans le traitement de l'inflammation de la vessie est de faire appel à un spécialiste (urologue ou thérapeute).

Quoi ne pas faire avec la cystite

Les boissons contenant des colorants, de l'alcool, du café et du thé fort sont interdites.

Dans le menu, il est préférable d’exclure les aliments solides en les remplaçant par des soupes, de la purée de pommes de terre et du porridge razvararye.

Le bain est préférable pour remplacer la douche, car lorsque la région lombaire est chauffée, il y a une forte probabilité que l'infection se propage par le chemin ascendant de la vessie aux uretères et aux reins.

La cystite, bien que n'étant pas une maladie mettant la vie en danger, nécessite toujours un traitement attentif et complet. Si vous ne vous occupez que des symptômes, le processus deviendra chronique, ce qui se traduira par l'apparition de rechutes permanentes et l'apparition d'un processus inflammatoire dans les reins.

Aide rapide contre la cystite à la maison

Laisser un commentaire

Inflammation de la vessie - cystite, peut commencer au moment le plus inattendu. Les premiers soins à domicile contre la cystite consistent à soulager l’état de la femme en soulageant la douleur et d’autres symptômes désagréables. Quelle est l'utilisation de la médecine traditionnelle et des médicaments pour les premiers secours dans l'inflammation?

Symptômes de la cystite chez les femmes

Les premiers signes de cystite chez la moitié féminine de la population sont:

  • mictions rares et fréquentes, accompagnées de douleurs et d'inconfort au bas de l'abdomen;
  • augmentation de la température corporelle à 37 degrés et plus;
  • mal de tête sévère;
  • turbidité de l'urine et changement de couleur (jusqu'à brun);
  • l'apparition de sang dans l'urine.

Chez les jeunes enfants, l’inflammation de la vessie est difficile à détecter, puisqu'un bébé incapable de parler ne peut pas dire où et ce qui lui fait mal. Les symptômes de la cystite ne peuvent être accompagnés que des caprices et des pleurs incessants du bébé. Avec les enfants plus âgés, il est plus facile, mais lorsque l'apparition de symptômes désagréables, les enfants ne peuvent pas expliquer ce que la nature et le cours des symptômes douloureux. Ce n'est qu'en cas de test aléatoire de l'urine qu'une forme de cystite lente ou aiguë peut être détectée.

Directives générales de traitement

Le traitement de l'inflammation de la vessie est choisi individuellement pour chaque personne, en tenant compte des particularités de son corps et de la présence de maladies chroniques. Lors du traitement, tout d'abord, il faut éliminer le foyer d'infection, puis commencer le travail de récupération des organes urinaires et autres organes affectés. Le traitement de la cystite comprend:

  • Traitement étiotropique (élimination de la cause de la maladie).
  • Réception des médicaments, élimination de l'inflammation et liquidation d'un syndrome douloureux fort.
  • Se débarrasser des problèmes de mictions fréquentes ou arbitraires.
  • Refus temporaire de sexe et hygiène adéquate des organes génitaux.
  • Restauration de l'équilibre hydrique dans le corps.
  • Régime amaigrissant - le refus de produits qui irritent la membrane muqueuse des parois de la vessie.
Retour à la table des matières

Comment soulager la condition?

La première aide pré-médicale est dans le cas où il n'est pas possible de consulter un médecin ou d'appeler une ambulance. La condition du patient peut être améliorée si vous consommez une grande quantité de liquide. Le liquide provoque la miction et, par conséquent, l'élimination des bactéries nocives du corps. Cette méthode avec de l’eau aura un effet positif sur l’état de la vessie du patient: elle soulagera l’état et améliorera le bien-être.

Une bouillotte ordinaire fixée au bas de l'abdomen aidera à atténuer les symptômes de la cystite et à réduire la douleur. Il est interdit de prendre des bains chauds en cas d’exacerbation de la maladie afin de ne pas provoquer l’ingestion de microbes et une inflammation des reins. Si les méthodes de premiers soins ne vous aident pas, il est recommandé de ne pas reporter la visite au médecin.

Comment supprimer rapidement la douleur à l'aide de méthodes folkloriques?

Solution de soude

Éliminer l'inflammation de la vessie pendant une longue période n'est possible qu'avec l'aide de médicaments. Lorsqu'il n'y a pas de médicament sous la main et que les douleurs sont maîtrisées, il est possible d'éliminer l'inconfort et les douleurs pendant la cystite, mais seulement pendant une courte période. À la maison, il y a toujours du bicarbonate de soude sous la main, ce qui est utile pour soulager l’état du patient. Pour la préparation de la solution de soude, vous devez prendre: 1 c. l soda, un verre d'eau bouillie tiède. Diluez le soda dans de l'eau et buvez la solution obtenue. Un tel outil aidera à soulager la cystite et deviendra un obstacle à la propagation de l’infection.

Décoction de camomille

La plante médicinale - la camomille, possède de nombreuses propriétés utiles dans les cas de cystite aiguë ou chronique. La décoction de fleurs de la plante améliore l’état général, élimine les brûlures et la douleur causée par la cystite, a un effet calmant sur la vessie enflammée. Pour la préparation du bouillon de camomille, vous aurez besoin de 3 c. l inflorescences sèches, 1 litre d'eau bouillante. Versez l'herbe dans un récipient, versez de l'eau bouillante et laissez-la mijoter pendant 50 à 60 minutes. Puis réservez une heure de plus, filtrez et buvez une demi-tasse toutes les heures de la journée. La durée du traitement sera de 3 à 5 jours.

Décoction de calendula

La préparation d'une décoction de fleurs de calendula est considérée comme non moins efficace dans la lutte contre la cystite. Pour le faire de cette façon: versez-le dans un récipient de 5 c. l fleurs de calendula, versez 1 litre d’eau bouillante et laissez sur le feu. Au bout de 30 minutes, retirez le bouillon du feu, filtrez et prenez un demi-verre toutes les 60 minutes. Rangez l'outil au réfrigérateur, sinon il perdra ses propriétés bénéfiques. Le traitement durera 3 jours.

Plante médicinale - Aloe

L'aloès est une plante médicinale assez commune qui est utilisée pour diverses affections et en tant qu'agent prophylactique de la médecine alternative. Pour soulager la douleur causée par la cystite (anesthésie), une décoction de feuilles de la plante est utilisée. Cet outil stimule le travail de l'urètre, élimine rapidement les symptômes de la cystite et prévient le développement de l'infection. La recette du bouillon de cuisson pour 1 jour:

  1. Prendre 3 feuilles d'aloès, 1 cuillère à soupe. l miel et 1 litre d'eau.
  2. Twist les feuilles à travers un hachoir à viande ou hachez, coupez finement avec un couteau.
  3. Placez le mélange dans une casserole et mettez au feu lent. Ajoutez les composants restants, mélangez le tout et attendez l'ébullition.
  4. Après ébullition, compter 30 minutes et retirer le mélange du feu.
  5. Filtrer le mélange, verser dans un bocal et boire un demi-verre toutes les 60 minutes. La durée du traitement ne dépassera pas 5 jours.
Retour à la table des matières

Bouillon de persil

La préparation de la décoction de feuilles de persil est la suivante: prenez 2 c. l herbes hachées, versez dans une casserole et versez 250 ml d’eau froide, faites bouillir le bouillon pendant 15 minutes, puis retirez du feu et insistez 40 minutes. Filtrer et boire un peu au cours de la première moitié de la journée. Avant le soir, préparez un bouillon frais et buvez avant d'aller vous coucher.

Physiothérapie à domicile

La physiothérapie pour la cystite est un traitement thermique effectué à domicile:

  • Bain de pieds qui vous permet également de vous endormir rapidement. Versez de l'eau tiède dans une bassine, les jambes pendant 10 minutes. Sortez et portez des chaussettes chaudes. La procédure est effectuée immédiatement avant le coucher.
  • Sièges de bain. Ajoutez des bouillons de plantes médicinales (camomille, busserole, racine de calamus) dans de l’eau tiède et laissez reposer pendant 10-15 minutes jusqu’à ce que l’eau soit complètement refroidie.
Retour à la table des matières

Médicaments pour la cystite

Sans consultation préalable avec le médecin, l'automédication n'est pas recommandée. Des médicaments tels que la drotavérine et le spazmolgon sont utilisés pour éliminer une crise de cystite sous forme de crampes et de spasmes. Les comprimés "Aspirine" permettront de se débarrasser des maux de tête graves. Avec une exacerbation des symptômes qui ne disparaissent pas au bout de 2 à 3 jours, vous pouvez commencer à prendre des médicaments antimicrobiens «Furagin» ou «Levomycétine». Observez leur dosage strictement selon les instructions.

Le traitement de la cystite aiguë chez les enfants est similaire à celui des adultes. Le médecin sélectionne les médicaments nécessaires (analgésiques et antimicrobiens) et définit la posologie requise en fonction du poids corporel de l'enfant. Il lui prescrit une boisson thérapeutique: du jus de canneberge, un thé à la myrtille, du thé à la camomille.

Cystite avec du sang - premiers secours à la maison

Si une femme a trouvé du sang dans son urine - ce n'est pas une raison pour déclencher l'alarme, mais un signal nécessitant une attention accrue. Lorsque l'apparition de sang dans les urines n'est pas unique et que des signes avant-coureurs de cystite hémorragique se manifestent, les premiers soins doivent être prodigués sans délai pour faire appel à un médecin. La patiente elle-même ne se débarrassera pas du problème. Une aide rapide en cas de cystite hémorragique consiste à prendre un analgésique et à appeler immédiatement une ambulance.

Quand une ambulance est-elle nécessaire?

Des signes de malaise qui ne peuvent être ignorés:

  • incapacité à réduire la fièvre;
  • impuretés du sang dans chaque portion d'urine;
  • incapacité à vider;
  • douleur aiguë et aiguë dans le bas de l'abdomen.

Les cystites aiguës et hémorragiques nécessitent un appel d'urgence et un traitement hospitalier. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes et les enfants. Un traitement opportun dans un établissement médical aidera à prévenir le développement de complications, à se débarrasser de l'angoisse, à maintenir la santé et la vie.

Premiers secours pour les symptômes de la cystite aiguë chez les femmes: méthodes d'anesthésie et remèdes populaires

La cystite se développe sur le fond de la pénétration de l'infection dans la vessie par l'urètre. Les facteurs qui suppriment l'immunité contribuent au développement de la maladie. Les raisons sont une attention insuffisante à l'hygiène des organes génitaux, à la présence d'une pathologie chronique, à des maladies gynécologiques.

Les manifestations vont d'une légère sensation de brûlure pendant la miction à une douleur insupportable au bas-ventre. En cas de symptômes graves, le patient a besoin d'une aide rapide en cas de cystite. Des analgésiques, des bains chauds, une chaleur jusqu'au bas de l'abdomen aideront à soulager la situation avant l'arrivée du médecin.

Cystite - causes

L'inflammation de la vessie est causée par des micro-organismes qui vivent normalement sur les organes génitaux muqueux et les intestins. L'ingestion de bactéries saprophytes dans le corps provoque le développement de la maladie.

L'infection peut survenir par contact sexuel ou par le non-respect des réglementations sanitaires. La pénétration de microbes ne signifie pas nécessairement l'apparition d'une cystite. Chez une personne en bonne santé, les mécanismes de défense naturels fonctionnent. Les glandes de la membrane interne de la vessie sécrètent du mucus, empêchent la fixation de bactéries, Les immunoglobulines détruisent toute infection qui tombe sur la paroi muqueuse. Une vidange régulière aide à "laver" l'infection.

Les femmes souffrent de cystite beaucoup plus souvent que les hommes en raison des caractéristiques structurelles du système urogénital. L’urètre court n’est pas un obstacle sérieux à la pénétration de micro-organismes. L'emplacement de l'ouverture de l'urètre près de l'entrée du vagin contribue au passage de l'infection gynécologique au tractus urinaire. Le voisinage avec l'anus devient la source d'E. Coli provoquant une inflammation de la vessie.

Facteurs d'inflammation de la vessie chez les femmes

La maladie se développe avec une diminution des mécanismes de protection, créant des conditions favorables à la reproduction des microbes. L'apparition de la maladie contribue à:

  • Porter des sous-vêtements synthétiques;
  • Changement intempestif des serviettes hygiéniques;
  • La menstruation;
  • Grossesse, post-partum;
  • L'hypothermie;
  • Changement de partenaire sexuel;
  • Le diabète sucré;
  • Lésion périnéale;
  • Vidange systématique et intempestive de la vessie;
  • Maladies vénériennes (trichomonase, chlamydia, mycoplasmose, herpès génital);
  • Consommation excessive de sucreries, de glucides;
  • Négligence des règles d'hygiène sexuelle.

Le non-respect des principes sanitaires élémentaires, les pathologies chroniques concomitantes, les troubles endocriniens servent de fond au développement de la maladie.

Quand une cystite est nécessaire, aide rapide

Les symptômes d'inflammation de la vessie proviennent de la clinique effacée, lorsqu'une femme est dérangée par l'inconfort en allant aux toilettes, à un trouble prononcé. Plaintes chez les patients présentant une infection des voies urinaires:

  • Urgence fréquente "de petite manière";
  • Absence de secours après le départ du besoin;
  • Douleur, douleur pendant la miction;
  • L'apparition de flocons, la turbidité dans l'urine;
  • Isolement du sang avec de l'urine;
  • Douleur au pubis, à la fourche.

La température corporelle reste souvent normale ou monte à 37,5 - 38 degrés. Malaise général exprimé avec un fort degré d'inflammation, l'ajout de complications. En cas de douleur intense, d'hyperthermie, des soins d'urgence sont nécessaires.

Premiers secours en cas de cystite aiguë

Les symptômes d'inflammation de la vessie peuvent se manifester la nuit, les week-ends, les jours fériés, lorsqu'il est impossible de consulter un médecin. Que faire pour soulager la douleur, les phénomènes dysuriques. Les premiers soins sont réduits à la prise de médicaments contre la douleur, à l’utilisation de méthodes qui réduisent le spasme des muscles lisses, à l’inflammation. Pour atténuer les manifestations de la maladie comme suit:

  • Buvez plus de liquides. Mieux vaut être des décoctions d'herbes, une eau minérale sans gaz, des compotes. Avec une augmentation du débit urinaire, les microorganismes sont éliminés de la vessie, provoquant une inflammation;
  • Suivez le régime. Exclure les épices, les épices, les aliments épicés et salés. Les substances agaçantes aggravent le processus inflammatoire de la paroi interne de la vessie, augmentent les symptômes;
  • Appliquez de la chaleur sur la région pubienne (bouteille d'eau en plastique, coussin chauffant). Le spasme diminue, la douleur diminue. Vous ne devriez pas prendre un bain, réchauffer la région lombaire pour éviter la propagation de l'inflammation dans le bassin du rein. La chaleur sur le bas-ventre ne peut pas être enceinte, avec l'hyperthermie, la présence de sang dans les urines;
  • Prenez le médicament antispasmodique - Pilule non-shpy (Spazmalgona, Baralgina). Autorisé l'utilisation d'analgésiques (Ibufena, Nurofen, Nimesila). Prenez une pilule d'analgésique avec un demi-verre d'eau.
  • S'il n'est pas possible d'obtenir une assistance médicale qualifiée un jour ou deux après le début de la maladie, il est permis d'utiliser l'un des médicaments antibactériens. La furadonine est utilisée à 100 mg toutes les 8 heures pendant 6 à 7 jours. Nitroxoline 0,1 * 4 fois par jour. Furamag 2 comprimés trois fois par jour - une semaine. L’utilisation d’antibiotiques bien sûr ponctuelle ou incomplète n’en est pas non plus bénéfique, mais nuit également. Les microbes développent une résistance aux médicaments. Le traitement de la cystite fera un gros problème.

Une aide d'urgence peut être nécessaire en cas de syndrome de douleur intense, de pertes sanguines sanglantes importantes, d'une température supérieure à 39 degrés et de pathologie chirurgicale aiguë présumée.

Urgence - apparition de sang dans les urines

La cystite hémorragique est caractérisée par la présence de globules rouges dans les urines. Visuellement, cela se manifeste par la couleur rouge de l'urine ou l'apparition de gouttes de sang lorsque vous allez aux toilettes. L'apparition de la maladie est soudaine: la température corporelle augmente, il y a un désir irrésistible d'uriner. Les caillots sanguins sont capables de remplir l'urètre, développant une rétention urinaire aiguë. Dans ce cas, une ambulance doit être appelée.

Méthodes populaires de soins d'urgence en cas de cystite: soude, décoctions à base de plantes, infusions

Souvent, les médicaments ne sont pas disponibles ou contre-indiqués. L'application de recettes populaires permet de traiter efficacement la cystite à domicile. Les recettes suivantes peuvent améliorer le bien-être du patient, soulager le syndrome de la douleur

  • Incorporer une cuillère à soupe de soude dans 200 ml d'eau tiède. Prenez lentement. La soude aidera à éliminer les crampes et la douleur en urinant;
  • Préparer le jus de canneberges, boire 200 ml toutes les heures. Berry a une action anti-inflammatoire et antibactérienne. Réduit la douleur.

Utilisez une décoction, une infusion de plantes médicinales. Prenez les matières premières disponibles au moment de la maladie.

Décoctions de cuisine

Boire des feuilles d’airelles fournira les premiers soins en cas d’inflammation de la vessie. Prendre 2 cuillères à soupe. l sec, versez 500 ml d’eau bouillante, puis sur le feu pendant 10 minutes. Filtrer, prendre 150 ml trois fois par jour.

La décoction de genièvre est préparée à partir de 1 c. fruits dans un verre d'eau. Buvez un demi-verre 4 à 6 fois par jour.

La décoction de busserole - une méthode d'inflammation de la vessie populaire et éprouvée. Prenez une cuillère à soupe de feuilles, versez 500 ml d'eau bouillante, laissez cuire 20 minutes. Cool, boire un demi-verre toutes les 4 heures.

Le bouillon de persil est préparé à partir de 4 c. l feuilles fraîches dans un demi-litre d'eau. Faire bouillir pendant 15 minutes, consommer pendant la journée en petites portions.

La décoction de boutons de bouleau aide à lutter contre la cystite. 2 cuillères à soupe de matière première infuser 500 ml d'eau bouillante. Boire à trois doses.

La décoction de menthe pour les premiers secours en cas de cystite aiguë est préparée à partir de 2 cuillères à soupe d’herbe séchée, soit un demi-litre d’eau bouillante. Infuser pendant 2 heures, boire 100 ml 5 fois par jour.

Aloe décoction fournira une assistance d'urgence à la vessie, renforcer le système immunitaire. Jus de 4 feuilles dilué avec un verre d'eau, faire bouillir pendant une demi-heure. Ajouter art. l miel, boire pendant la journée.

Infusions pour les premiers soins dans l'inflammation de la vessie

Les extraits d’eau d’uroseptiques végétaux atténuent la douleur et l’inconfort du bas-ventre. Les premiers soins pour la cystite consisteront en l'utilisation de ces médicaments. Préparez l'une des boissons, buvez si vous présentez des signes de cystite.

Éliminer le spasme de la cystite aidera la teinture de houblon. La plante va frais. Prenez une cuillère à soupe de cônes, préparez un verre d’eau bouillante, maintenez le feu 5 minutes. Si vous le souhaitez, envelopper une serviette. Laisser agir une heure, utiliser une cuillère à soupe trois fois par jour.

La perfusion d’Hypericum aide à traiter la cystite purulente. Une cuillère à soupe d'herbe, versez un verre d'eau bouillante, laissez cuire 10 minutes. Retirer du feu. Insister sur une heure, boire en 3 doses.

L'infusion de Lily a un effet en cas de stagnation. À table de rhizome verser deux tasses d'eau, laisser pour la nuit. Le matin à ébullition, boire 100 ml toutes les 4 heures.

L'infusion de millefeuille a un effet anti-inflammatoire. 20 grammes de feuilles bouillent 10 minutes dans 200 ml d’eau. Laisser agir 30 minutes, prendre 15 ml toutes les 4 heures.

La camomille a un effet anti-inflammatoire et analgésique.

Fournir les premiers soins en cas d’inflammation de la vessie à la maison a pour but de soulager la douleur et d’éliminer les symptômes de la douleur. Le traitement primaire est prescrit par un urologue. Les remèdes populaires sont des méthodes auxiliaires.

Premiers secours pour la cystite

Premiers secours à domicile pour la cystite est une méthode d'action, axée sur le soulagement de l'état de la fille.

Après avoir éliminé une attaque de douleur aiguë, il est impossible de laisser le cours de la maladie suivre son cours, il est important de subir un examen complet par un spécialiste et de choisir le traitement nécessaire. Il ne faut pas croire que le soulagement de telles attaques aidera à se débarrasser de la maladie, des pilules antidouleur et d'autres moyens n'auront qu'un effet temporaire, si la pathologie n'est pas terminée, le risque de chronicité du processus augmente, puis les rechutes dérangeront constamment la femme. Il est très difficile et parfois impossible de se débarrasser de la pathologie chronique.

Une telle pathologie à long terme peut donner lieu à des complications, le processus pathologique pouvant affecter d'autres organes des systèmes génito-urinaires et reproducteurs.

La prise en charge rapide de la cystite est une mesure nécessaire, mais il ne faut pas oublier que son action est temporaire. Il est donc nécessaire de diriger toutes les forces pour lutter contre l'inflammation.

S'il est impossible d'aller chez le médecin, le traitement doit être effectué à l'aide des moyens disponibles. Par conséquent, vous devez connaître les méthodes permettant de faciliter le bien-être du patient à la maison.

Principales recommandations

Si la cystite se manifeste, les premiers secours sont nécessaires immédiatement. Cela est dû au fait que la douleur intense, testée dans la cystite, est tout simplement impossible à supporter. Il est important de prendre en compte les caractéristiques individuelles du corps humain et la nature de l'évolution de la maladie lors du choix du traitement, car la méthode de traitement à long terme ne doit pas être déterminée de manière indépendante.

Les premiers secours en cas de cystite constituent une mesure de la réaction d'urgence, mais le traitement dans son ensemble consiste en l'interaction de plusieurs techniques.

  • détermination de la cause sous-jacente de la pathologie;
  • la consommation de médicaments visant à éliminer la douleur;
  • rejet des rapports sexuels au moment du traitement;
  • amélioration de l'hygiène des organes génitaux;
  • maintenir un équilibre optimal de l'eau;
  • suivre un régime spécial.

Les premiers soins pour la cystite chez les femmes constituent une étape fondamentale dans l'amélioration du bien-être. Il est important de se rappeler que l'intensité de la douleur peut varier en fonction du seuil de sensibilité individuel.

Pour tolérer de telles sensations ne devrait pas être, de telles actions peuvent nuire à la santé. De plus, la douleur est le résultat de l’activité de microorganismes pathogènes qu’il faut contrer.

Méthodes de premiers secours à la maison

La cystite est une maladie dont l'évolution est complexe, non seulement gênante pour une femme, mais aussi qui cause un dommage irréparable à sa santé. Il est impératif de suivre une série complète d’interventions thérapeutiques sous la supervision d’un spécialiste, mais en cas de besoin urgent et dans l’incapacité de faire appel à un médecin, vous devez vous fournir vous-même une aide d’urgence.

Ambulance à domicile pour les femmes est la suivante:

  1. Consommation de liquide en grande quantité. Ceci est dû à l'accélération du processus de retrait de la flore pathogène de la vessie en raison d'une augmentation de la miction. Il est préférable de consommer non seulement de l’eau, mais aussi des infusions, des jus ou des décoctions d’herbes et de plantes aux propriétés antibiotiques. La responsabilité devrait être le choix des composants et de leur dosage, car une erreur dans les calculs peut conduire à une grave toxicité du corps.
  2. Afin d’éliminer la douleur, vous pouvez utiliser la méthode d’exposition à la chaleur sèche. La bouteille d'eau chaude jointe aidera à éliminer la douleur. Il agit doucement sur le corps, car le risque d'effets secondaires est minimisé. Vous ne devriez pas prendre de bain chaud pour réchauffer la vessie, le corps de la femme est multiplié par trois, de sorte que les microbes de la région lombaire puissent se déplacer rapidement vers les reins et créer des conditions favorables au développement de la pyélonéphrite.
  3. Il faut faire attention à quitter le menu. Le fait est que les aliments épicés et gras peuvent aggraver le bien-être de la femme. De la consommation de ce contenu pour la période de thérapie devrait être abandonné. Il est préférable d’adhérer à un certain régime avant le début du rétablissement complet et l’obtention de résultats durables.
  4. Au cours de la période de traitement devrait s'abstenir de tout effort physique intense. Si une femme travaille, vous devriez vous rendre dans un hôpital pour rester à la maison. Le repos au lit est la clé d'une récupération complète et réussie.
  5. Un point spécial doit être attribué à la consommation de jus de canneberge. Cette baie est une aubaine pour la cystite. Un résultat positif de cette thérapie est surveillé déjà 6 à 12 heures après la consommation de la première portion de la boisson. Le fait est que la boisson est un acidifiant naturel qui empêche la fixation de microorganismes nuisibles aux parois de la vessie.

L'algorithme des actions recommandées pour la cystite semble assez simple, mais vous pouvez affirmer avec efficacité l'efficacité de ces mesures. Les méthodes ci-dessus vous permettent de restaurer le fonctionnement naturel et adéquat des organes internes du système urinaire.

Une femme doit se rappeler que ces méthodes constituent une aide d’urgence quand il n’ya pas d’autres moyens d’améliorer son bien-être. Ce n'est pas une panacée, ce qui aide à se débarrasser de l'inflammation, donc, dans tous les cas, il est nécessaire de passer un examen.

Quelles actions sont interdites

Les soins urgents ne permettent pas toujours une récupération plus rapide. Certaines actions n’apporteront rien, mais peuvent causer un préjudice irréparable au bien-être de la femme.

Attention! En aucun cas, ne peut pas prendre un bain chaud pour améliorer le bien-être et éliminer les symptômes douloureux. De telles actions sont une transition dangereuse de l'inflammation aux reins et le développement de la pyélonéphrite.

L'utilisation de la méthode de la chaleur sèche n'est pas recommandée:

  • pendant la grossesse, en particulier au début, la méthode peut provoquer une fausse couche;
  • en présence de maladies paresseuses du système reproducteur et de processus inflammatoires dans l'intestin;
  • Il est interdit d'appliquer une bouillotte pendant la menstruation.

Il convient de noter que la cystite est un processus inflammatoire. De nombreux experts soulignent que le chauffage pendant l'inflammation est strictement interdit, car sous l'influence de la chaleur, la pathologie peut progresser et se déplacer vers d'autres zones, affectant les fonctions de reproduction.

Fait! Il n'est pas recommandé d'utiliser des antispasmodiques et des analgésiques. Nosh-Pu ou Spazmalgon ne peuvent être pris qu'en cas de besoin urgent. Il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques avant d'établir les causes des douleurs abdominales basses chez les femmes, car celles-ci peuvent ne pas être une cystite, mais des maladies gynécologiques et des pathologies courantes de la grossesse.

Ne surchargez pas le système urinaire, car la prise de médicaments diurétiques et de composants à base de plantes des honoraires diurétiques nécessite des soins particuliers. Cela est dû au fait que de telles actions peuvent affecter de manière significative les reins. Avec la néphropathie, il est extrêmement dangereux de provoquer une insuffisance rénale chronique.

Les diurétiques et les légumes à payer pour accélérer l'écoulement de l'urine sont nommés après un diagnostic complet. En fait, leur réception est nécessaire, mais il est important d'évaluer les capacités fonctionnelles des organes excréteurs.

Quand une aide d'urgence est nécessaire

Une équipe d’ambulances est indispensable si vous présentez les symptômes suivants:

  • les antipyrétiques ne fonctionnent pas et le patient ne peut pas réduire la fièvre;
  • il y a des impuretés sanguines dans des portions individuelles d'urine;
  • elle ressent le besoin d'uriner mais ne peut pas vider sa vessie;
  • la douleur dans le bas-ventre sous l’action des antispasmodiques ne s’atténue pas, voire s’aggrave

La cystite hémorragique nécessite dans tous les cas un traitement complet à l'hôpital. En cas d'inflammation aiguë de la vessie, l'hospitalisation du patient est également souvent requise. Le traitement des femmes enceintes et des enfants doit être supervisé par un médecin.

Seul un diagnostic opportun et l’achèvement du traitement complet empêchent l’apparition de complications graves et potentiellement fatales.

Sang dans l'urine avec une cystite, que faire

Quelques gouttelettes de sang présentes dans l'urine peuvent amener une femme dans un état de panique. En particulier, si une telle manifestation se produit dans une période avec une cystite. Cette inflammation pour le corps féminin ne peut pas passer sans laisser de trace, et l'un des symptômes associés est l'apparition de gouttes de sang dans les urines.

À condition que l’inflammation ait commencé, quelques gouttes de sang dans l’urine ne sont pas critiques, mais restent un signe alarmant. Les règles de premiers secours pour ces patients ne changent pas. Le traitement est basé sur le respect des règles:

  • hygiène complète après la miction;
  • apport hydrique important;
  • le régime devrait être fourni avec des vitamines;
  • la nourriture doit être digérée facilement et être bénéfique.

Attention! L'utilisation de l'échauffement comme méthode de traitement d'urgence est contre-indiquée dans ce cas. Cela est dû au fait que, sous l’influence de la chaleur, il se produit une expansion importante des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une augmentation du flux sanguin.

Pour réduire les manifestations douloureuses, vous pouvez utiliser des analgésiques standard, qui doivent dans tous les cas être dans la trousse de premiers soins standard de chaque femme.

Une attention particulière devrait être portée au fait que la présence de sang dans chaque portion d'urine peut signaler le développement d'une cystite hémorragique. Cette pathologie se présente souvent sous une forme aiguë: la température corporelle du patient augmente de manière significative, le nombre de mictions augmente. Il est impossible de vider la vessie et du liquide s’accumule dans la vessie.

Dans de tels cas, la seule bonne décision serait d'appeler un transport d'ambulance. Être traité à la maison est impossible. Un volume sanguin élevé peut conduire à un encrassement de l'urètre.

Un retard peut conduire à ce que la cystite commence l'inflammation des organes pelviens. De telles violations sont dangereuses car vous devez comprendre que les mesures d'urgence ne sont pas une panacée, mais un événement temporaire qui vous permet d'améliorer votre propre bien-être.

Premiers secours pour la cystite aiguë et chronique chez l'adulte et l'enfant

La cystite est l’une des maladies infectieuses et inflammatoires les plus courantes chez l’adulte et l’enfant. Plus souvent que d'autres, les filles, les femmes (y compris les femmes enceintes), les personnes âgées, les diabétiques et immunodéficients, les personnes ayant un cathéter urinaire de longue durée et une cystostomie souffrent de cette pathologie.

Les personnes présentant un développement anormal du système urinaire, y compris de l'urètre, sont également à risque. La rapidité des premiers secours à un patient présentant une cystite aiguë ou une exacerbation d’une infection urinaire chronique est d’une importance primordiale. Cette question et faites attention à plus loin.

1. De quoi un patient devrait-il se souvenir?

Avant de prendre des mesures pour fournir les premiers soins à vous-même ou à un proche, il est important de clarifier les points suivants:

  1. 1 Le patient appartient-il à des groupes à risque particulier - enfants d'âge précoce et préscolaire, femmes enceintes, personnes âgées de plus de 65 ans, patients atteints de lithiase urinaire, diabétiques, patients sévères (couchés)? Si la réponse est oui, un tel patient devrait être immédiatement conduit chez un médecin (service des urgences, clinique). Ceci est dû à l'apparition relativement rapide de pyélonéphrite aiguë et d'urosepsis (infection ascendante).
  2. 2 Le patient a-t-il déjà eu des épisodes d'inflammation de la paroi de la vessie? La première cystite aiguë nécessite plus d'attention et l'identification des causes.
  3. 3 L’apparition de la cystite est-elle associée à des rapports sexuels (1 à 2 jours avant l’épisode), à ​​des rapports sexuels non protégés, à un traumatisme mécanique de l’urètre?
  4. 4 La maladie est-elle accompagnée de fièvre et de symptômes d'intoxication (faiblesse, transpiration, refroidissement, douleurs dans les articulations)?
  5. 5 La maladie est-elle accompagnée par l'apparition de sang dans les urines?
  6. 6 Le patient remarque-t-il des douleurs non seulement dans la région sus-pubienne, mais également dans le bas du dos?
  7. 7 Les symptômes de la cystite sont-ils associés à des sécrétions abondantes, mucopuruleuses ou muqueuses des voies génitales et de l'urètre, à une dyspareunie?

Après avoir reçu des réponses à ces questions, il est important de suivre les principes de base des premiers secours pour la cystite:

  1. 1 Les patients des groupes à risque pour le développement de la pyélonéphrite et de l'urosepsie doivent être livrés d'urgence à une consultation avec un médecin.
  2. 2 Les patients dont la cystite est le plus susceptible d'être associée à une IST (infections génitales) doivent consulter un médecin généraliste, un urologue (un gynécologue pour femme) et un dermatovenereologist.
  3. 3 Les patients atteints de cystite aiguë ont besoin d'une aide autre que les patients atteints de cystite chronique récidivante.
  4. Le traitement de cette pathologie chez les femmes sans traitement adéquat de la vulvovaginite concomitante est inefficace, menace d'une récurrence rapide de la maladie.

Nous examinerons ensuite les premiers soins pour les cystites aiguës et chroniques récurrentes chez l’adulte et l’enfant.

2. Premiers soins en cas d’exacerbation d’une cystite chronique

Les patients atteints de cystite chronique, en règle générale, peuvent contrôler la maladie, réguler la fréquence des rechutes. Il est important pour ces patients de toujours disposer de tests rapides pour effectuer des analyses d'urine à domicile.

Il s'agit de bandelettes de test à indicateurs multiples, généralement vendues dans les pharmacies ou les magasins de matériel médical (par exemple, Multicheck, URiSCAN 11 Strip, MULTISTIX 10 SG (MULTISTIX 10SG), etc.). Certains d'entre eux sont utilisés dans des laboratoires équipés d'analyseurs. À la maison, ils peuvent également être utilisés pour le dépistage systématique de l'analyse d'urine chez les patients atteints de cystite chronique récurrente.

Figure 1 - Bandelettes de test Uriscan (URiSCAN) pour effectuer une analyse d’urine générale

Comment collecter correctement l'urine pour l'analyse, nous avons déjà examiné dans un autre article (suivez le lien interne).

Ainsi, les premiers soins pour l'exacerbation d'une cystite chronique devraient inclure:

  1. 1 Effectuer une analyse rapide de l'urine à la maison, son évaluation (si cela est possible pour le patient).
  2. 2 Consulter un médecin pour examiner et déterminer la tactique du traitement, prélever la sève urinaire et déterminer la sensibilité de l'agent pathogène aux médicaments antibactériens, aux ultrasons de la vessie, des reins et de la prostate (chez les hommes).
  3. 3 Avant l'admission et les tests, il est possible d'utiliser des antispasmodiques (papavérine, drotavérine), des AINS (nimésulide, ibuprofène). Vous pouvez commencer à prendre des plantes uroseptiques (Canephron, Cystone, Monurel, Fitolysin, etc.).
  4. 4 Le traitement antibiotique en cas de cystite chronique doit être différé jusqu'à ce que le médecin vous le recommande.
  5. 5 Si la consultation d'un médecin (médecin généraliste, urologue, etc.) n'est pas possible dans un avenir proche, par exemple en raison de l'éloignement du lieu de résidence, de l'absence d'un poste de secours médical, il n'est pas nécessaire de reporter le traitement indéfiniment.
  6. 6 Si les rechutes de cystite chronique chez une femme sont associées à des rapports sexuels à la veille de l'apparition des symptômes, la cystite est appelée post-coïtale. Comment traiter correctement cette forme de la maladie, vous pouvez lire ici.
  7. 7 Inutile d'utiliser un coussin chauffant et un spa pour réduire la douleur et la dysurie.
  8. 8 La correction de la condition devrait inclure un repos sexuel temporaire, le respect d'un régime alimentaire modéré, un régime de boisson adéquat (1,5 à 2,5 litres), la prise de médicaments et des uroseptiques végétaux.
  9. 9 Aide à prévenir la cystite: boire des infusions, des décoctions et des boissons aux fruits à base de canneberges, d’airelles, de l’eau propre (vous pouvez utiliser de l’eau de table minérale), des compotes de fruits secs. Il vaut mieux éviter le thé et le café forts.
  10. 10 Les uroseptiques végétaux contribuent à une augmentation du volume des urines excrétées, à la normalisation de leur acidité, à une réduction de la gravité des symptômes de la cystite. Pour le traitement, vous pouvez utiliser Canephron, Cystone, Monurel, les frais d’urologie. Cours minimum - 1 mois.
  11. Les médicaments antimicrobiens sont généralement prescrits par le médecin traitant; les antibiotiques ne doivent pas être pris seuls.
  12. 12 L'administration indépendante d'agents antibactériens n'est possible qu'en cas de traitement prophylactique (prescrit auparavant par le médecin traitant) ou en l'absence de soins médicaux disponibles.
  13. 13 Pour le traitement de l'exacerbation de la cystite chronique utilisée selon les recommandations nitrofurantoïne (Furadantin, Makrobid, Makrodantin, furadonin, FURAMAG), l'ofloxacine (Zanotsin), la lévofloxacine (Tavanik) amoxicilline / clavulanate (Amoksiklav, Augmentin), céfixime, ceftibutène. La durée moyenne de l’antibiothérapie est de 7 à 10 jours. Les schémas sont présentés dans le tableau 1 ci-dessous.

Tableau 1 - Schémas thérapeutiques de la cystite chronique en phase aiguë

Premiers secours pour la cystite

Comme beaucoup de choses dans la vie, la chose la plus désagréable qui puisse nous arriver se manifeste de manière inattendue. Donc, avec la cystite, elle peut se faire sentir au moment le plus inopportun lorsque demander de l'aide médicale, en raison de certaines circonstances, est tout simplement impossible. Et comme le manque de traitement en temps opportun conduit à la progression rapide du processus pathologique, vous devez savoir ce qui devrait être compétent en matière de premiers soins pour la cystite, afin de ne pas nuire davantage à la santé.

Principales recommandations pour la clinique de la cystite aiguë et chronique

Les troubles uro-dynamiques et le syndrome de la douleur sont l'un des symptômes typiques d'une clinique de traitement de la cystite aiguë et chronique. Dans différentes catégories de patients, sa manifestation peut varier d'une gravité minime à des douleurs insupportables, ce qui limite complètement les activités quotidiennes. L'intensité des symptômes douloureux dépend directement du degré de lésion infectieuse-inflammatoire des tissus structurels du MP et de la durée du processus inflammatoire.

Au cours des dernières décennies, à la suite de nombreuses études, divers protocoles de traitement thérapeutique et recommandations de premiers soins dans diverses formes de cystite chez les femmes à domicile ont été mis au point.

Les signes cliniques d'inflammation dans les tissus de l'organe kystique urinaire sont similaires à ceux de nombreux processus pathologiques susceptibles de provoquer une douleur et un inconfort similaire dans le système urinaire. Avant de décider de l’utilisation de mesures susceptibles de remédier à la situation, vous devez vous assurer de vos hypothèses. Vous pouvez le faire en vous concentrant sur la nature de la manifestation de la douleur.

Selon les spécificités de la manifestation de la douleur, on peut reconnaître la clinique aiguë de la cystite, ou l’exacerbation de sa forme chronique. Ceci est très important car les protocoles de traitement de telles affections diffèrent considérablement.

La manifestation d'un symptôme douloureux dans une clinique de cystite aiguë est caractérisée par:

  • localisation dans le bas-ventre pubien;
  • irradiation des deux côtés de la région iliaque (le long de l'urètre);
  • soulagement de la chaleur sèche;
  • amplification due au facteur irritant - dans ce cas, pendant la miction.

Lorsque l'exacerbation de la forme chronique de la cystite, la douleur se manifeste différemment:

  • localisé dans la zone sus-pubienne, il augmente avec le remplissage de la cavité kystique et à la fin du micci;
  • après la miction peut disparaître, mais revient alors que l'urine s'accumule dans le réservoir urinaire-vésiculaire;
  • ce n'est pas si intense, mais c'est chaud;
  • irradie à l'aine, l'anus ou le vagin;
  • dans la région pelvienne peut être constante, ce qui n’est pas nécessairement associé à un dysfonctionnement urinaire.

Seulement après avoir décidé de la raison, il convient de réfléchir aux mesures d’urgence pour soulager le processus inflammatoire. Ce qui aide de la cystite de diverses formes de manifestation quand il est impossible de consulter immédiatement un médecin, considérons l'exemple des recommandations médicales existantes.

Aide à la clinique de soins aigus

Lorsque des signes de cystite aiguë, en tant que traitement d'appoint, il est recommandé:

  1. Appliquez de la chaleur sèche localement sur la zone de projection de la vessie. La chaleur soulage le syndrome douloureux prononcé, réduit la douleur et les brûlures au bas de l'abdomen. Mais il convient de noter que sans prendre des médicaments antibactériens peut provoquer la propagation des agents pathogènes et entraîner le développement de complications.
  2. Augmenter la consommation de liquide, ce qui assurera un léger forçage de la diurèse et conduira à un processus de lixiviation mécanique de la flore bactérienne de la structure affectée de la membrane muqueuse de la paroi du réservoir kystique.
  3. Pour corriger le régime alimentaire, en supprimant les aliments épicés, sucrés, en conserve et frits, tout ce qui peut blesser et irriter la membrane muqueuse du tractus urétral et réduire le taux de régénération réparatrice (réparation tissulaire).
  4. Enlevez de votre garde-robe les vêtements étroits et étroits qui réduisent considérablement la vitesse de circulation du sang dans les organes pelviens et les processus de récupération.
  5. S'abstenir temporairement des relations intimes, en raison du rejet possible de la flore pathogène de l'environnement vaginal dans la cavité de l'uretère et de l'aggravation des effets infectieux dans les tissus kystiques urinaires.

Aide à l'exacerbation des formes chroniques de la cystite

Les processus lents d'inflammation chronique dans la MP, auxquels les patients n'attachent souvent pas beaucoup d'importance, conduisent dans une certaine mesure à la défaite de diverses couches de tissus kystiques urinaires, entraînant une limitation des capacités fonctionnelles de l'organe. À cet égard, en plus des recommandations ci-dessus, vous pouvez ajouter une formation et un exercice à la MP.

Des recommandations supplémentaires incluent la nécessité d'une augmentation progressive des intervalles entre les mictions jusqu'à une heure et demie.

Cette mesure aide à réduire la gravité des manifestations douloureuses et vous permet de contrôler le besoin soudain de mélanger. Les recherches effectuées chez des patients atteints de cystite chronique ont montré que des exercices de renforcement physique associés à la formation des muscles pelviens contribuaient à soulager les symptômes douloureux chez plus de la moitié des patients.

Cependant, il convient de noter que les méthodes utilisées à la maison ne montrent pas immédiatement une efficacité et sont de nature temporaire sans traitement médicamenteux. Le traitement rapide de la cystite n’est possible que dans l’ensemble des moyens non médicamenteux et des médicaments qui atténuent les symptômes de la cystite.

Traitement médicamenteux

Immédiatement, il convient de noter que les médicaments recommandés sont une mesure temporaire (thérapie symptomatique) à l'aide de laquelle il est possible de soulager la maladie avant qu'il ne soit possible de faire appel à une aide médicale. Il est peu probable que l'on arrête un processus infectieux-inflammatoire aigu sans en identifier la cause et sans choisir un traitement étiotrope (antibiothérapie).

Les médicaments de nature anesthésique ne peuvent pas rivaliser avec les antibactériens et l'utilisation indépendante d'analgésiques pour la cystite n'est possible que pendant 3 jours, avant un possible appel à une aide médicale.

Les médicaments qui atténuent les symptômes de la maladie - soulagent le syndrome de la douleur et ont des propriétés étendues (anti-inflammatoire, antispasmodique, antiseptique) constituent le fondement de la pharmacothérapie de première intention en cas de signes de réactions inflammatoires dans la MP.

Sur la base de ces propriétés, il est recommandé de prescrire des combinaisons complexes adéquates de médicaments - médicaments antispasmodiques (Drotaverin, Papaverin) avec des médicaments uro-septiques à base de composants à base de plantes tels que Canéphron, Cystone, Monurel et frais de guérison naturels. Propriétés de uroseptikov naturel dans le traitement de la cystite due à:

  • une augmentation de la quantité d'excrétion de l'urine, ce qui permet de «diluer» l'urine en réduisant la concentration en agent pathogène, la quantité de toxines excrétées par celle-ci et les déchets métaboliques;
  • normalisation de l'équilibre acido-basique;
  • la propriété d'éliminer le tonus neuromusculaire et les réactions inflammatoires;
  • l'activité antimicrobienne, qui permet un "lissage" rapide des symptômes désagréables;
  • empêcher le recollage des agents pathogènes à la membrane muqueuse de la surface des tissus kystiques urinaires.

L'utilisation des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens dans les premiers jours de la maladie doit être sérieusement motivée et utilisée comme une aide d'urgence avec des taux élevés d'hyperthermie (température) ou la présence de douleur intense chez le patient, ce qui rend la vie quotidienne insupportable. Pour soulager la maladie, l'utilisation de médicaments et d'analogues d'ibuprofène, de paracétamol, de nimésulide, de kétorolac, de kétoprofène, de diclofénac et de Novigan est acceptable.

Aidez l'enfant

Lorsqu'un enfant est malade, les expériences ne sont pas pertinentes. Seul un médecin peut confirmer ou infirmer la présence d'une cystite chez un enfant en fonction des résultats d'une recherche diagnostique. Les médicaments auto-prescrits sont doublement dangereux. Contrairement aux muqueuses du corps d'un adulte, les muqueuses d'un enfant ont une perméabilité élevée et une pénétration rapide des médicaments absorbés dans le sang. Accepter certains d'entre eux peut entraîner le développement de complications dangereuses.

S'il n'est pas possible de montrer immédiatement l'enfant au médecin, vous pouvez l'aider:

  1. En limitant l'effort physique et en fournissant un mode calme.
  2. Correction du régime.
  3. Respect d'un mode d'hygiène soigné (lavage, changement fréquent de sous-vêtements et de draps).

Tous les rendez-vous médicaux (augmentation du régime de consommation d'alcool ou immunothérapie aux vitamines) doivent être pris par un médecin. Si un syndrome douloureux chez un enfant s'accompagne d'une élévation de température ou de l'impossibilité de se vider, il ne vaut pas la peine d'attendre une consultation médicale. Une ambulance doit être appelée immédiatement, car une telle condition est la preuve du développement de complications désagréables.

Quelles actions ne sont pas autorisées

Pour toute prescription médicale de traitement médical, pour une maladie ou une autre, il est toujours tenu compte du facteur "pièges" et contre-indications. Par conséquent, l'utilisation incorrecte des médicaments recommandés peut même avoir l'effet inverse et causer plus de tort que de bien.

Par exemple: les AINS utilisés dans le traitement de la cystite soulagent sans aucun doute l’état des patients, mais ne prescrivent pas à un médecin la définition du traitement et la posologie ne doivent pas être pris de manière indépendante pendant plus de 3 jours. Car, parallèlement au blocage des récepteurs de la douleur, les médicaments de ce groupe bloquent la sécrétion des principaux facteurs de protection de tous les tissus muqueux du corps, puisqu'ils agissent de manière systémique, ce qui peut se manifester:

  • exacerbation de pathologies chroniques paresseuses dans le système gastro-intestinal;
  • le développement de la gastropathie et de la néphrite associée;
  • l'inhibition de la réplication cellulaire, toxique pour le système hématopoïétique, provoque le développement de l'anémie et de la thrombocytopénie;
  • aggravation de pathologies cardiovasculaires (arythmies cardiaques, hypertension artérielle, angine de poitrine, etc.).

Il est interdit d'utiliser des procédures thermiques pour soulager la douleur, avec signes de sang dans les urines, hyperthermie et antécédents de glomérulonéphrite.

Les interventions en bain doivent être interrompues, car l'exposition de la chaleur à la région lombaire contribue à la propagation de l'infection et à la détérioration des uretères et des reins. Il est préférable de laver sous la douche.

Vous ne pouvez pas augmenter aveuglément le régime d'alcool après une seule recommandation. Si un patient a des problèmes de reins, une charge supplémentaire peut provoquer de graves perturbations fonctionnelles dans son travail.

Tout cela suggère que supprimer les symptômes ne signifie pas vaincre la maladie. Sans un diagnostic approfondi et un traitement complet, cela ne sera pas possible.

Recettes de médecine traditionnelle pour les premiers secours

Recettes de la médecine traditionnelle - un sujet très commun pour toutes les maladies. Sans aucun doute, les recettes de nos ancêtres, par exemple, pour soulager la cystite, ont été élaborées après de nombreuses années d’essais et d’erreurs. Maintenant, ils sont largement reproduits dans divers médias et espaces en ligne, faussant souvent la composition du dosage, ce qui peut, en aveugle, être utilisé à des fins thérapeutiques, peut être une panacée pour un patient, une autre cause d'allergies ou d'intoxication, car du point de vue de la médecine aucune preuve d'efficacité.

Dans le traitement de la cystite, en médecine, il est habituel de s’appuyer sur les propriétés curatives naturelles éprouvées des herbes (anti-inflammatoires et diurétiques), appelées phytothérapie, et dans le traitement complexe de la cystite, en tant que traitement auxiliaire. Dans les processus inflammatoires chez les PM, des infusions d’écorce de chêne, de fleurs de camomille séchées, de feuilles de bouleau et de sauge sont utilisées pour les bains d’assise chauds.

Pour l'ingestion, préparez des infusions, des thés et des décoctions d'un tas d'herbes, de racines et de feuilles aux propriétés curatives éprouvées. Leur large gamme, à des fins spécifiques, peuvent être achetés dans toutes les pharmacies. En outre, avec une description détaillée de la préparation et la posologie prescrite, ce qui élimine les effets secondaires et les intoxications.

Ceux-ci comprennent:

  • frais de pâquerette de prairie;
  • inflorescences d'Hypericum et de trèfle;
  • feuilles de la centaurée et mélisse;
  • fleurs séchées de sauge et de mère agneau;
  • racines séchées de calamus et de lovage;
  • graines d'herbe et d'aneth;
  • fruits et feuilles de airelles et de canneberges.

Ne pas expérimenter avec des recettes folkloriques, en particulier dans le traitement des enfants. Même les frais de pharmacie spécialisés nécessitent une coordination avec un médecin.

Lorsque vous avez besoin d'une visite urgente chez le médecin

Le besoin d'assistance urgente d'un spécialiste qualifié est dû à:

  1. Augmentation des signes de cystite au cours de la journée écoulée.
  2. L'apparition dans les inclusions sanglantes d'urine.
  3. Fébrile, accompagné de douleur.
  4. Absence de réponse aux antipyrétiques et maintien de températures élevées.
  5. Douleur insupportable.
  6. Impossibilité de miktions indépendantes.

Le développement de réactions inflammatoires dans les tissus structurels de la vessie, en raison de la nature infectieuse. Il est impossible de faire face à la reproduction d'agents pathogènes sans antibiothérapie, ce qui nécessite un diagnostic minutieux et le choix d'un traitement thérapeutique efficace.

Le soulagement rapide des signes de cystite à domicile n’est autorisé que pour les patients qui ont déjà consulté un spécialiste et qui savent exactement ce qui peut être pris et ce qui est contre-indiqué.

Cela ne vous aidera pas à vous débarrasser complètement de la maladie, mais aidera à arrêter temporairement le développement d'un processus inflammatoire infectieux avant de consulter un médecin. Plus tôt cela se produit, plus le traitement sera efficace.

Plus D'Articles Sur Les Reins