Principal Traitement

Sels de phosphate dans l'urine d'un enfant

Tout fluide corporel est un soluté, sel compris. Pour la formation d'un précipité de cristaux doivent être les raisons d'un caractère spécial. Le métabolisme cellulaire maintient toujours un niveau optimal qui assure tous les processus biochimiques.

La protection contre la formation de calculs est assurée par des substances antagonistes telles que:

Dans des conditions normales, ils détruisent les éléments accumulés, empêchent leur cristallisation et leur fixation à la surface interne des voies urinaires.

L'urine en termes d'acidité devrait avoir une réaction acide faible. Les sels dans l'urine d'un enfant ne se forment que lorsque la déviation de l'équilibre acido-basique, la dégradation des mécanismes de protection. Une fois que cela a été identifié, vous pouvez identifier les moyens d’endommager l’appareil urinaire et suggérer des options de prévention et de traitement.

Quels types de sels trouve-t-on dans l'urine d'un enfant?

Les sels dissous dans le sang portent les électrolytes nécessaires, les résidus acides. Ils participent à toutes les réactions biochimiques, au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, assurent l'assimilation des substances nécessaires, lient et éliminent les scories.

L'augmentation de la concentration nécessite le rejet de l'excès dans l'urine par filtration à travers les tubules rénaux. Normalement, les cristaux de sel pour enfants ne se forment pas dans l'urine. Une suspicion de pathologie est provoquée par la découverte dans l'urine d'un sédiment contenant des formations non dissoutes.

Ils peuvent être célibataires et non sujets à la formation de calculs. Cette forme s'appelle amorphe. L'apparition de cristaux amorphes est le plus souvent associée à une mauvaise alimentation de l'enfant. Le médecin et les parents sont confrontés à la tâche d'éliminer les sels en temps voulu, car un développement ultérieur conduira à la formation de calculs.

Dans le corps des enfants et des adultes, il existe différents types de sels.

Les trouvailles les plus courantes sont:

Moins communément détecté dans les sédiments:

  • l'urate d'ammonium;
  • sulfate de calcium;
  • sels d'acide hippurique.

Chaque composé chimique a ses propres caractéristiques de formation, nous les considérons donc séparément.

Comment se forment les oxalates?

Les oxalates sont des sels d'acide oxalique. Ils sont formés avec un contenu élevé dans le régime alimentaire des produits contenant cette substance. Ceux-ci comprennent:

  • asperges
  • la rhubarbe,
  • oseille
  • épinards
  • groseille
  • groseille
  • Kiwi,
  • genévrier,
  • églantier,
  • les betteraves,
  • poivron
  • mangue,
  • le thé
  • le café
  • cacao
  • du chocolat
  • noix.

En plus des facteurs alimentaires, l'oxalaturia est détectée lorsque:

  • trouble congénital du métabolisme de l'acide oxalique;
  • processus inflammatoire dans les reins ou les intestins;
  • le diabète;
  • intoxication par l’antigel ou le liquide de frein (contenant de l’éthylène glycol);
  • urolithiase.

Il est très important de déterminer rapidement la cause du symptôme, car les cristaux d'oxalate ont des bords tranchants.

La valeur des urates en pathologie

Les urates comprennent les sels de sodium et de potassium de l’acide urique. Ils sont difficiles à confondre avec les autres microscopies, car ils diffèrent par la couleur de la brique. L'apparition de cristaux dans l'urine est un signe de ralentissement du métabolisme de la purine.

Les raisons de l'apparition des urates sont notamment de nourrir l'enfant avec un grand nombre d'aliments riches en acide urique.

Ceux-ci comprennent:

  • produits culinaires à base de levure;
  • bouillons de viande et de poisson saturés;
  • utiliser dans la cuisson de la rate de porc et de mouton;
  • les légumineuses;
  • conserves de poisson (sprats, sprat, sardines, harengs);
  • champignons blancs.

En outre, les uraturii contribuent à:

  • travail physique pénible;
  • forte fièvre;
  • perte de fluides corporels lors de vomissements, diarrhée, transpiration accrue;
  • boire de l'eau trop dure avec une carence en iode et en fluorure.

L'urine contient des urates cristallines lorsque:

  • diathèse de l'urate chez les nourrissons;
  • en cas de développement de la pathologie du sang - la leucémie.

Cliniquement, uraturia manifeste des symptômes:

  • manque d'appétit, perte de poids;
  • état semblable à une névrose avec agitation, sommeil perturbé, peurs;
  • obscure douleur abdominale.

Quand les phosphates se forment-ils?

Un groupe de phosphates combine des sels et des esters d'acide phosphorique. Le phosphore fait référence aux éléments nécessaires à la construction de la masse osseuse, les dents. Il est en relation constante avec le calcium. Ces deux éléments "guident" les contractions musculaires, l'accumulation de réserves d'énergie de toutes les cellules.

En savoir plus sur la façon dont le phosphate entre dans le corps humain et sur le rôle de la phosphaturie dans cet article.

La détection des phosphates amorphes dans l'urine d'un enfant est possible en pleine santé. Ils sont formés par:

  • suralimentation des produits laitiers, y compris le fromage cottage, le kéfir;
  • alimentation fréquente des céréales à l'avoine, à l'orge et au sarrasin;
  • en utilisant différents types de pâtes;
  • permettre à l'enfant de manger beaucoup de produits culinaires, des chips;
  • boire de l'eau gazeuse sucrée, du cacao.

Parfois, l’analyse donne des résultats erronés si l’urine est livrée tardivement et stockée longtemps. Mais les phosphates dans l'urine d'un enfant peuvent signaler de graves problèmes dans le corps, la manifestation de maladies. Ils sont détectés lorsque:

  • processus inflammatoires dans la vessie et les reins;
  • urolithiase;
  • sur fond de vomissements prolongés et de diarrhée (déshydratation);
  • avec de la fièvre;
  • si la maladie est accompagnée d'une augmentation de la fonction des glandes parathyroïdes;
  • avec le syndrome de Fanconi.

Les phosphates dans l'urine sont moins courants que les oxalates et les urates, ils sont considérés comme moins dangereux car les calculs formés ont une structure poreuse et sont très susceptibles à la destruction.

Quelle est la différence entre les phosphates de tripel?

Le triplephosphate peut être attribué aux composés combinés apparus sur les restes de bactéries mortes. Leur composition comprend nécessairement:

Pour la formation de tels composés est nécessaire l'urine alcaline.

  • thérapie stéroïde;
  • l'incontinence.

Les agents infectieux peuvent être:

  • staphylocoque,
  • Helicobacter,
  • Pseudomonas aeruginosa,
  • champignons

Les symptômes suivants parlent de la formation de tripelphosphates:

  • fièvre prolongée accompagnée de frissons;
  • manque d'appétit;
  • plaintes de nausée;
  • faiblesse non motivée (rejet des jeux, désir de s'allonger);
  • difficulté à uriner;
  • sensation de soif.

Types rares de sels

Sels De Sulfate De Calcium

Les sulfates dans l'urine chez les enfants sont rares. Ils reflètent une consommation élevée de produits à base d’acide salicylique:

Et aussi sont le résultat d'accumulations d'acide benzoïque (airelles).

Cristaux de sel d'urate d'ammonium

  • urolithiase;
  • infarctus d'urate chez les nourrissons.

Composés d'hippur

Décharge à:

  • trop manger des airelles et des myrtilles;
  • urolithiase;
  • le diabète;
  • maladie du foie;
  • surdosage de médicaments contenant de l'aspirine;
  • processus prononcé de fermentation et de pourriture dans les intestins.

Traitement

Avant le traitement, il est nécessaire de vérifier l’analyse urinaire de l’enfant 2 ou 3 fois, afin de faire une étude de la quantité journalière. La présence de sel dans l'urine des nourrissons peut indiquer des problèmes nutritionnels chez une femme qui allaite.

Le régime alimentaire est le plus efficace lors de la détection de l'état amorphe des sels. Quelle que soit la composition de l'urine, il est nécessaire d'augmenter le volume de consommation de liquide (pour un enfant donné, le médecin vous indiquera la quantité maximale), en présence d'une infection, il est nécessaire de mener simultanément une thérapie anti-bactérienne.

Recommandations diététiques en présence d'urates

Pour exclure du menu:

  • plats de poisson gras, viande, abats;
  • bouillons riches;
  • légumineuses (haricots, pois, lentilles);
  • les tomates;
  • du chocolat

Il est nécessaire d'augmenter la quantité de produits besurin et de vitamines du groupe B, A:

Si oxalate est détecté

  • tous les légumes verts (en particulier les épinards, l'oseille, le persil);
  • rutabaga,
  • poireau
  • les betteraves,
  • chou
  • radis
  • tomates, variétés de baies et de pommes acidulées,
  • groseilles
  • morue
  • viande de poulet et de boeuf.

Le menu du jour devrait être présent:

  • viande de foie,
  • chou marin,
  • du blé ou du son germé,
  • les haricots,
  • graines de citrouille.

Il est proposé de faire des jours de chou et de pomme de terre à partir de purée de légumes. Ces produits contiennent une concentration élevée de magnésium et de vitamine B6. Contrer les complexes d'oxalate contenant les vitamines E, A et le groupe B.

Des boissons aux fruits à base de canneberges, de cerises et de canneberges, des décoctions de feuilles de poirier et de graines de lin s’ajoutent à la boisson de l’enfant.

En cas de phosphaturie

  • produits laitiers et lait entier (en particulier à haute teneur en matières grasses);
  • fromages fondus;
  • poissons gras, fruits de mer;
  • viande et poisson en conserve;
  • produits de chocolat;
  • boissons gazeuses sucrées.

Montré dans le régime:

  • riz brun;
  • gelée et compotes de fruits et de baies;
  • légumes traités thermiquement;
  • les pâtes;
  • potages et bouillons de viande.

Un régime est prescrit pour une à deux semaines, puis un test d'urine est vérifié. En l'absence de cristaux de sel, on peut facilement associer ces changements à la malnutrition de l'enfant ou de la mère qui allaite.

Comment prévenir la pathologie dans la composition du sel dans l'urine?

Les mécanismes de compensation et de protection de l'enfant sont faibles. Par conséquent, la perte d'eau pendant la transpiration, les vomissements et la diarrhée entraînent des modifications de la concentration des substances dissoutes dans l'urine. Ces États doivent être accompagnés d'un régime de consommation d'alcool amélioré.

Les parents doivent organiser les repas pour leur bébé en fonction de leur âge, et les enfants plus âgés ne sont pas autorisés à boire de l'eau gazeuse, à manger du fast-food et des chips.

Si le médecin a désigné un test de contrôle de l’urine, celui-ci doit être pris et vérifié qu’il n’ya pas de pathologie, les résultats du traitement effectué. Les femmes qui allaitent doivent se souvenir des dommages causés au bébé en cas de violation du régime alimentaire. Les adultes sont responsables de la santé des enfants. Le développement physique et l'avenir de l'enfant dépendent des résultats d'un régime alimentaire approprié.

Urine et phosphate triple

La formation de divers types de calculs rénaux dépend de l'acidité de l'urine. L'urine alcaline favorise la cristallisation des formations contenant du calcium et du phosphate, tandis que dans les liquides acides, des calculs de cystine et d'acide urique peuvent apparaître.

À la différence des cristaux plus courants, le triplephosphate est formé à partir de déchets bactériens en présence d’UTI.

Le plus souvent, ils se retrouvent dans l'urine d'un enfant, des femmes, des nouveau-nés et des personnes âgées, plus susceptibles de développer des virus. Leur apparence est préjudiciable à la santé générale et constitue un signe suffisamment grave pour permettre un traitement immédiat.

Que sont les phosphates de tripel?

En général, l'urine contient des substances qui protègent contre la formation de calculs, par exemple le magnésium, le citrate, le pyrophosphate et d'autres enzymes. Ils détruisent les éléments chimiques pour qu’ils ne commencent pas à se cristalliser et ne collent pas à la surface des reins.

Parfois, au vu des résultats des analyses, beaucoup s’interrogent sur les phosphates de tripel trouvés dans l’urine - c’est quoi?

Les calculs rénaux qui se développent dans les voies urinaires supérieures, y compris le pelvis rénal, le calice, sont classés comme tripelphosphate. Ils se produisent dans un liquide alcalin et sont des cristaux composés de sel de phosphate, d'ammonium et de magnésium.

De telles formations peuvent se développer rapidement au cours de la semaine et des mois et, tout en ignorant le problème, elles se développent en grandes ramifications qui remplissent tout le système intrarénal.

Dans les excrétions normales, il n'y a pas de sursaturation en phosphate d'ammonium; par conséquent, la formation de phosphate triple ne se produit que lorsque la production d'ammoniac dans les urines alcalines est accrue.

La seule situation dans laquelle les triphosphates apparaissent dans l'urine est une infection des voies urinaires supérieures. Il n'est donc pas surprenant qu'ils soient souvent appelés pierres infectieuses.

Ils se produisent dans 7 à 31% de toutes les formations dans les reins et plus souvent chez les femmes que chez les hommes (rapport 2: 1). La thérapie multimodale comprend la lithotritie à distance et la chimiolyse.

Une néphrolithotomie est réalisée pour les très grosses pierres. Le traitement antimicrobien et l'acidification urinaire aident à prévenir la récurrence de la formation de composés cristallins.

Les causes

La seule raison de l'apparition de la néphrolithiose, les scientifiques n'ont pas encore découvert. Plusieurs facteurs affectent le fonctionnement du système urinaire et agissent en tant que pathogènes. Invariablement, un faible volume d'urine contenant certains éléments minéraux et moins de substances empêchant la formation de cristaux et constituant la principale cause du développement de sédiments de tout type.

Les triples phosphates dans l'urine d'une personne se forment lorsque deux conditions sont remplies:

  1. Urine alcaline (pH supérieur à 7,0).
  2. La présence d'ammoniac

De telles conditions conduisent à la cristallisation du phosphate de magnésium et du carbonate d'ammonium.

Les raisons de leur apparition peuvent être

  • bactérie à Gram positif (staphylocoque);
  • Bactéries à Gram négatif (Helicobacter pylori, hémophiles, Pus bacillus);
  • levure (candida).

Des formations de tripelphosphate se forment souvent sous l’influence des conditions suivantes:

  • thérapie stéroïde;
  • troubles de la rétention d'urine;
  • infections des voies urinaires ou autres troubles, tels que pyonephrose ou abcès pararénal.

Les symptômes

Comme les composés cristallins sont formés à partir de magnésium, d'ammoniac et de phosphate par des bactéries ou des infections, ils peuvent provoquer des symptômes de réflexion des infections urinaires, tels que fièvre, frissons, perte d'appétit et nausées.

La douleur à l’abdomen est un autre symptôme des formations. Elle est beaucoup moins intense, localisée, sourde et douloureuse que la douleur causée par la lithiase urinaire.

Les autres symptômes communs incluent:

  • mictions fréquentes;
  • difficulté à uriner;
  • hydronéphrose;
  • soif accrue.

Diagnostiquer

Le diagnostic des phosphates de tripel comprend la palpation abdominale, l'analyse de l'urine, la culture de l'urine et le test de sensibilité, l'examen aux rayons X et l'échographie. La disponibilité de l'échantillon doit être examinée:

  • globules rouges et blancs (taux d'infection);
  • cristaux et sels;
  • le niveau de produits chimiques qui inhibent ou contribuent à la formation de calculs;
  • pH

Traitement

Les indications pour l'élimination des calculs triphosphates sont les suivantes: infections des voies urinaires, lésions progressives du foie, obstruction des voies urinaires et douleur constante.

Le traitement médicamenteux, qui comprend des antibiotiques et de l'acide acétohydroxamique, n'est qu'un élément supplémentaire dans la régulation de l'état pathologique du patient.

Ce traitement vise principalement à lutter contre les virus avant, pendant et après le retrait chirurgical.

Prévention

Le régime alimentaire à base de fibres peut être utile pour les personnes qui ont du phosphate triple dans l'urine. Dans le traitement et la prévention de la maladie rénale, les facteurs suivants jouent un rôle important:

  • fluide - les patients ayant du tripelphosphate dans le fluide urinaire doivent consommer une grande quantité d'eau, réduisant ainsi la concentration de composants de l'urine - ceci évitera leur précipitation sous forme de cristaux; eau minérale, jus de canneberge et de myrtille, teinture de bourgeons de bouleau, thé faible sont recommandés;
  • réduction de la consommation de sel - il est important de limiter non seulement le sodium dans les aliments, mais également les préparations contenant du sel;
  • produits d'amidon - ils sont nécessaires pour augmenter le pH de l'urine; Une grande variété d'aliments végétaux contiennent des composés appelés phytates, qui empêchent la cristallisation des sels de calcium et de phosphate - présents dans les légumineuses, le blé, le son et le riz.
  • réduction du régime protéiné.

Comme les cristaux triples de phosphate, contrairement aux calculs rénaux les plus courants, sont formés à partir de déchets bactériens en présence d'une inflammation du système urinaire, il est très important de maintenir une hygiène personnelle et de maintenir un mode de vie sain afin d'éviter leur formation.

Calculs rénaux

L'administration du portail ne recommande pas l'auto-traitement et recommande de consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie. Notre portail présente les meilleurs médecins spécialistes auxquels vous pouvez vous inscrire en ligne ou par téléphone. Vous pouvez choisir le bon médecin vous-même ou nous allons le chercher pour vous tout à fait gratuitement. De plus, le prix d’une consultation sera inférieur à celui de la clinique elle-même. C'est notre petit cadeau pour nos visiteurs. Vous bénisse!

Phosphate triple dans l'urine

Dans le domaine de l'urologie, l'urolithiase est un problème de plus en plus commun et extrêmement grave. Avec cette maladie, le système urinaire d'une personne est incapable d'excréter les sels de certains métaux, qui se cristallisent et se transforment finalement en calculs.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé des problèmes de rein par une méthode efficace. Elle a vérifié elle-même - le résultat est 100% - un soulagement complet de la douleur et des problèmes de miction. Ceci est un remède naturel à base de plantes. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

Les principaux risques pour la santé sont les phosphates de calcul (ou tripelphosphates), composés de sels de calcium et d’acide phosphorique, qui ont la capacité de grossir rapidement et qui causent les dommages les plus destructeurs. Triphosphate urinaire - nécessité d'un accès rapide à un médecin.

Définition du problème

Triplephosphates - pierres formées par les sels de calcium de l'acide phosphorique, éducation, presque aucune manifestation d'eux-mêmes, en termes de symptômes, mais clairement visible sur les rayons X. Le phosphate est un calcul lisse, sans arêtes vives; son avancement dans le système urinaire ne s'accompagne donc pas de lésions des tissus. Un symptôme caractéristique est donc les inclusions sanglantes dans l'urine. Les calculs formés par le sel de phosphore de calcium peuvent se développer très rapidement, formant des structures coralliennes pouvant remplir toute la cavité du rein pendant 2 à 3 semaines.

Les sels de triplephosphate cristallisés dans l'urine indiquent qu'il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible, car ce sont des formations très agressives. Le seul point positif est que les pierres ont une structure plutôt fragile, elles sont donc relativement facilement détruites par la méthode de concassage (lithotripsie). Cependant, si une personne malade demande de l'aide médicale trop tard, les calculs envahis par la végétation ne s'enlèveront qu'avec l'enlèvement du rein en entier.

Pourquoi les phosphates sont formés

La principale raison de la formation de calculs triplephosphate - une violation de l'équilibre acide-base du corps, caractérisée par une augmentation de l'urine alcaline. Le taux d'acidité est de 5,5 à 6 pH, le niveau auquel la formation de calculs devient impossible. S'il existe un "biais" dans le sens d'une augmentation de l'alcalinité, la lithiase commence, entraînant de graves violations du fonctionnement du système urinaire.

Le deuxième facteur est l’apparition de triphosphates dans les reins et, par conséquent, dans l’urine - lésions infectieuses des voies urinaires, telles que la cystite et la pyélonéphrite, raison pour laquelle cette formation est souvent appelée "calculs infectieux".

Les causes d'occurrence sont:

  • infection du corps par des bactéries à Gram positif (staphylocoque) ou à Gram négatif (Pus bacilli), ainsi que par des champignons (Candida);
  • passage de stéroïdes;
  • problèmes de miction incontrôlée.

Des tripelphosphates dans l'urine peuvent également se produire dans les cas où le tractus urinaire supérieur est touché par un traumatisme ou subit une intervention chirurgicale.

Parfois, la cristallisation des sels de calcium est due à un régime inadéquat, c'est-à-dire à une prédominance dans le régime:

  • nourriture végétale;
  • poisson faible en gras;
  • lait et produits laitiers.

La violation de la composition alcaline de l'urine due à l'utilisation abondante de ces produits n'est pas une pathologie. Avec la correction du régime, le problème de violation de l'équilibre acide de l'urine disparaîtra de lui-même.

Des problèmes avec le tripelphosphate surviennent parfois chez les femmes enceintes - le corps «enceinte» souffre de diverses perturbations et perturbations dans les processus les plus courants. Entre autres choses, les femmes peuvent avoir des problèmes de reins, entraînant une mauvaise dilution des sels minéraux et leur cristallisation.

Important: chez un enfant, la détection de calculs de phosphate dans l'urine signifie la présence d'une pathologie dans des cas assez rares, le plus souvent, un tel résultat d'analyse est obtenu avec une nutrition inadéquate (en particulier avec une utilisation accrue de "soude").

Symptômes de calculs de phosphate

Étant donné que la formation de triphosphates dans les reins et leur prolifération dans l'urine se produisent principalement sous l'influence d'agents infectieux associés à des facteurs prédisposants, les principaux symptômes de cette affection sont caractéristiques du processus inflammatoire:

  • frissons, fièvre changeante;
  • des nausées;
  • perte d'appétit;
  • faiblesse générale.

Le développement de calculs rénaux peut être accompagné de phénomènes tels que l'odeur désagréable de l'urine, ainsi que:

  • troubles de la miction (difficulté avec des envies fréquentes);
  • douleur abdominale (pas trop intense, terne et douloureuse);
  • soif accrue;
  • violation aiguë de l'écoulement d'urine;
  • dysfonctionnements du tube digestif.

Important: le premier symptôme de la liste ci-dessus doit être la raison de consulter un médecin, car la présence de calculs de phosphate dans l'urine est dangereuse par la stimulation des processus inflammatoires et une augmentation active de la taille des formations avec le remplissage ultérieur du rein.

Comment sont diagnostiqués

Après avoir détecté des calculs triplex-phosphate dans les échantillons d'urine testés, le médecin référera le patient à des examens de diagnostic supplémentaires, qui commencent par les procédures suivantes:

  • examen et interrogation du patient (style de vie, activité professionnelle, maladies diagnostiquées, prise de médicaments, régime et liquides);
  • palpation de l'abdomen;
  • évaluation générale de la santé.

Ensuite, le patient est soumis à des analyses de sang et d’urine dans le cadre d’une étude biochimique qui révèle:

  • inflammations du système urinaire avec augmentation des niveaux de globules blancs et de résidus du métabolisme des protéines;
  • immunité affaiblie avec faible nombre de plaquettes.

A également mené une étude sur l'urine (culture bactérienne), dont les résultats permettent d'identifier l'agent pathogène spécifique à l'origine de la maladie infectieuse et, par conséquent, d'augmenter la cristallisation des phosphates.

De plus, les facteurs suivants sont vérifiés dans l'analyse d'urine:

  • le volume des ions azote, magnésium, phosphore;
  • concentration de substances qui inhibent la formation de calculs;
  • niveau d'acidité.

Si un processus pathologique est détecté dans le système urinaire, le médecin orientera le patient vers des procédures instrumentales supplémentaires - échographie, scanner ou IRM.

Les outils de diagnostic suivants sont nécessaires pour définir les mesures optimales à prendre pour lutter contre la formation accrue de triple phosphate:

  • Diffractométrie des rayons X;
  • spectrophotométrie infrarouge.

Des procédures sont nécessaires pour que les spécialistes puissent identifier la composition de l’enseignement et l’analyser (les médecins disposent d’un tableau spécial du contenu qualitatif et quantitatif des composants dans différentes formations), déterminant ainsi avec précision la pathologie de la prescription d’un traitement - conservateur ou chirurgical.

Les diagnostics sont effectués par un urologue avec l'intervention d'un diététicien, d'un endocrinologue et d'un gastro-entérologue, si nécessaire.

Traitement et prévention

Une quantité accrue de triphosphates dans l'urine d'un enfant et d'un adulte est traitée par des méthodes médicales et chirurgicales. La thérapie conservatrice vous permet de dissoudre le tartre et de supprimer le processus inflammatoire infectieux dans le corps. La chirurgie est utilisée dans les cas où les phosphates ont acquis une taille importante et ont entraîné une perturbation des reins.

Le traitement et en même temps la prévention des lésions urogénitales est un régime suivi pendant et après le traitement. Les médecins recommandent:

  • boire beaucoup de liquide - eau minérale, boissons aux fruits, jus de baies;
  • ajouter les baies acides, la volaille et le bœuf au régime, à l'exclusion du lait et des produits laitiers, du poisson et des fruits de mer, des céréales, des viandes grasses et du saindoux;
  • manger de petits repas plusieurs fois par jour;
  • limiter l'utilisation de sel et de féculents.
  • éliminer les mauvaises habitudes, y compris la consommation de boissons gazeuses.

Toutes les mesures d'effets thérapeutiques et de prévention de la récurrence de la maladie doivent être prescrites par un médecin capable de surveiller l'état du patient.

Une mesure de prévention supplémentaire est le respect des règles d'hygiène personnelle et le maintien d'un mode de vie sain, qui aideront à prévenir la cristallisation des sels de calcium.

Contrairement aux pierres, formées de sels d'autres métaux, les pierres phosphatées ne causent pas de douleur supplémentaire à leur "porteur". En même temps, leur danger est de croître rapidement, ce qui fait que le patient, dans quelques semaines, n’a aucune chance de guérir rapidement et facilement. Si du triphosphate est détecté dans les urines, il est nécessaire de consulter un médecin et de commencer à prendre des soins médicaux immédiatement.

Vaincre une maladie rénale grave est possible!

Si les symptômes suivants vous sont familiers:

  • maux de dos persistants;
  • difficulté à uriner;
  • violation de la pression artérielle.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Guérir la maladie est possible! Suivez le lien et découvrez comment le spécialiste recommande un traitement.

Triphosphates d'urine: de quoi sont-ils faits?

Les phosphates triplex sont des sels de phosphate qui se forment dans le corps sous l'influence de facteurs pathologiques et non pathologiques.

En règle générale, les tripelphosphates dans l'urine sont un signe de troubles nécessitant des diagnostics supplémentaires. La conséquence la plus grave d'une augmentation du contenu de telles substances dans l'urine peut être une lithiase urinaire. Par conséquent, il est recommandé de ne pas reporter l'examen et le traitement ultérieurs.

Comment sont-ils formés?

Des études de laboratoire révèlent dans l’urine plusieurs types de sels, dont le tripelphosphate.

Contrairement aux autres composés, il est considéré comme l'un des plus «agressifs» et, en général, le taux d'un tel élément est observé dans la lithiase urinaire, qui peut survenir à tout âge.

Mais, en eux-mêmes, les triphosphates ne sont pas la cause d'une telle maladie: en réalité, ils ne sont que des particules de tartre - des formations solides ou des «pierres».

En se déposant dans les reins, les voies urinaires ou dans la vessie, de telles formations peuvent être détruites et emportées avec un liquide urinaire, dans lequel, dans de tels cas, le contenu en phosphates triplex sera élevé. Mais ces sels ne sont pas toujours d'origine pathologique.

Chez trois patients pédiatriques, des tripelphosphates apparaissent en raison d'une prédisposition génétique, si au moins l'un des parents a été diagnostiqué avec une lithiase urinaire.

Dans de tels cas, des traces de ces sels ou d’eux-mêmes se retrouvent dans l’urine de l’enfant, mais en quantités minimes, ce qui ne peut susciter l’inquiétude.

Souvent, de telles formations se retrouvent dans l'urine des personnes âgées et des jeunes enfants, ce qui s'explique par des problèmes de système immunitaire. D'autre part, avec des pathologies appropriées, lorsque de telles substances doivent être présentes, elles peuvent ne pas être présentes dans l'urine.

Le médicament ne peut pas encore répondre à la question de savoir pourquoi une telle sélectivité est liée, et tant que des phosphates de tripel sont détectés dans l'urine, les premiers soupçons se rapportent à la lithiase urinaire et alors seulement d'autres causes possibles sont envisagées.

Leur taux d'analyse d'urine

Les phosphates triples, comme beaucoup d'autres sels, n'ont pas de structure prononcée et deviennent amorphes dans l'urine; il est donc impossible d'exprimer la présence de ces sels en termes quantitatifs.

Les techniciens de laboratoire utilisent des marques en croix pour indiquer le contenu de ces composés, où le signe «+» (ou «traces trouvées») est le contenu minimal et «++++» est le nombre maximal.

Un ou deux croisements chez les adultes et les enfants (pour ces deux catégories, la norme dans ce cas n’est pas différente) sont des indicateurs normaux et ne nécessitent pas de mesures de diagnostic supplémentaires.

Trois et quatre croix sont le signe de conditions pathologiques qui nécessitent un examen par des spécialistes.

Raisons pour dépasser la norme

Des taux élevés de triplephosphate dans l'urine humaine peuvent indiquer la présence des états pathologiques et des troubles suivants:

  • faible acidité, dans laquelle des sels de phosphate se forment dans le corps;
  • rare pour les adultes, le rachitisme;
  • dysfonctionnement rénal, dans lequel les glomérules filtrent lentement les fluides entrants, provoquant l'entrée de sel dans l'urine.

Outre ces raisons, la formation de tels sels chez les enfants peut également être due à des mécanismes d'échange imparfaits, particulièrement caractéristiques chez les nourrissons.

Habituellement, les processus métaboliques ne se forment que jusqu'à cinq ans et la présence de sels "supplémentaires" dans l'urine peut être considérée comme normale si elle ne s'accompagne pas de symptômes douloureux supplémentaires.

À tout âge, la cause d'une augmentation du triphosphate dans l'urine peut également être considérée comme une mauvaise alimentation.

Par exemple, de tels sels se trouvent dans l’urine des végétariens, car les fruits et les légumes contiennent de grandes quantités de phosphore, qui n’est pas complètement absorbé par le corps.

Les symptômes

Le premier symptôme d'une augmentation du taux de triplephosphate peut être détecté avant même que l'urine ne soit analysée. Ce sont des douleurs dans les canaux urinaires et l'apparition de traces de sang dans les urines lors de la miction. Faites également attention à l'odeur d'urine, qui devient trop dure.

Les autres signes de triple phosphate dans l'urine sont:

  • états dépressifs fréquents;
  • fatigue accrue;
  • nausée, vomissements et manque d'appétit;
  • douleurs régulières et douloureuses dans l'abdomen;
  • une légère augmentation de la température corporelle;
  • des frissons et de la fièvre;
  • soif constante.

En cas de négligence, une telle violation peut entraîner la formation de calculs, ce qui entraîne une diminution de la quantité d'urine libérée en raison de la déformation des cupules rénales et du bassin.

Diagnostics

Après la découverte d'une quantité accrue de triphosphates dans le liquide urique, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont attribuées à la patiente afin d'identifier les pathologies à l'origine de cette violation:

  • Tenue de la palpation de l'abdomen pour identifier les pathologies courantes.
  • Pour identifier le niveau de leucocytes, plaquettes et produits du métabolisme des protéines, une analyse biochimique de l'urine est effectuée. Cela vous permet de détecter des processus inflammatoires dans le corps.
  • Si la cause de la formation d'une quantité accrue de sels de phosphate est l'activité de la microflore pathogène, une IRM, un scanner et des ultrasons supplémentaires sont prescrits.

Le traitement ne peut être démarré qu'après avoir identifié la cause, car il n'existe pas de méthode générale et universelle pour réduire les tripelphosphates dans les urines.

Traitement de la toxicomanie

Un traitement médicamenteux avec une quantité accrue de triplephosphate n'est approprié que si un examen supplémentaire révèle des calculs dans le corps.

Si ces formations ne sont pas encore suffisamment denses, des médicaments peuvent être prescrits pour dissoudre les phosphates et les évacuer du corps.

En présence de processus inflammatoires, des antibiotiques sulfanilamides peuvent être utilisés (Biseptol, Ceftriaxone).

Des médicaments diurétiques sont prescrits (le plus souvent, Canephron) pour faciliter le retrait des composés salés et accélérer le retrait de la microflore pathogène.

Dans le traitement antibiotique, une série de probiotiques est prescrite comme traitement supplémentaire pour restaurer la microflore intestinale. Des complexes de vitamines peuvent également être prescrits.

Un traitement adéquat implique également l'adhésion du patient à un régime alimentaire spécifique, qui dépend d'un certain nombre de facteurs (l'état général du patient, la présence d'autres maladies chroniques, l'âge de la personne).

Mais les recommandations générales pour une telle violation de la composition de l'urine incluent l'inclusion dans le régime alimentaire de la viande maigre, du poisson et des légumineuses.

Dans le même temps, le café et le thé forts, les fruits et légumes aigres, les produits laitiers gras, les sucreries, les pâtisseries, les boissons gazeuses et les viandes fumées devraient être abandonnés.

Que faire si les phosphates dans l'urine, lisez notre article.

Intervention chirurgicale

Si les calculs sont déjà trop denses et que les paramètres des tripelphosphates dans l'urine sont maximaux, seule une intervention chirurgicale peut aider, qui peut être du type suivant:

  1. Lithotripsie Destruction par vagues distantes des formations de sel, qui se fragmentent ensuite avec l’urine.
  2. Chirurgie abdominale. L'option la plus simple. Une ouverture du péritoine et des organes internes, dans laquelle sont formées des pierres, est réalisée et de tels composés sont extraits manuellement par le chirurgien.
  3. Néphrolitholapaxie percutanée. Il est utilisé dans les cas difficiles où le broyage est déjà inutile. Avec une telle opération dans la région lombaire est faite une ponction, à travers laquelle les pierres sont enlevées.
  4. Extraction transurétrale. Un instrument spécial est inséré dans l'uretère à l'aide d'une caméra miniature et d'un appareil émettant des ultrasons ou des rayons laser, détruisant les calculs.
  5. La laparoscopie. Quelques petites perforations sont effectuées à travers lesquelles les pierres sont enlevées.

Le type d’opération est déterminé par le médecin traitant, qui tient compte de l’état du patient, de la taille et des propriétés des formations, des contre-indications, des caractéristiques physiologiques de l’organisme du patient et de nombreux autres facteurs.

Prévention

La principale mesure préventive visant à réduire la quantité de triple phosphate dans l'urine et à éviter la formation de calculs consiste à «améliorer» votre alimentation.

Il est nécessaire de limiter la consommation de produits contenant de grandes quantités de phosphore. Il s’agit principalement de céréales (gruau, sarrasin, orge) et de viandes grasses, ainsi que de produits laitiers.

Vous devez également boire beaucoup de liquides (au moins un litre et demi par jour), ce qui contribuera à maintenir le niveau d’acidité du corps et à prévenir la formation de composés solides.

En règle générale, les tests triphosphates sont délibérément effectués, puisqu'un patient souffrant de troubles associés à la formation de ces sels présente une douleur intense dans les voies urinaires. Mais parfois, de telles violations sont détectées par hasard lors de tests liés à d'autres maladies.

En tout état de cause, il est impossible de laisser de tels «résultats» sans attention: si une réanalyse montre également une augmentation du taux de tripelphosphates dans l'urine, il est nécessaire de subir un examen par un néphrologue, qui aidera à identifier la véritable cause de ce phénomène.

Ressemble à une vidéo de cristaux de phosphate triplex dans l'urine:

Phosphates de sel tripel dans l'urine

Quand on trouve des triphosphates dans l'urine, avec laquelle elle est connectée, presque personne ne le sait. Actuellement, les médecins diagnostiquent de plus en plus la lithiase urinaire chez leurs patients. C'est devenu un problème vraiment urgent pour les urologues. Les médecins estiment que les calculs phosphatés constituent une nuisance particulière, car ils sont plus «agressifs» que les autres.

En fonction de l'acidité de l'urine, des calculs de composition différente se développent dans les reins. Des cristaux de calcium et de phosphate se forment sous l’influence d’une urine alcaline et, à condition que l’urine soit acide, il se forme des calculs d’acide urique ou de cystéine. Les phosphates triples dans l’urine signifient que les cristaux dans les reins sont formés à partir des déchets de la flore bactérienne. Leur présence est le plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées, les femmes, les nourrissons et les enfants plus âgés, car ces groupes sont plus susceptibles de développer des infections virales. Le triple phosphate dans l'urine est une bonne raison de commencer le traitement, car son apparition est une menace sérieuse pour la santé humaine. Dire que les phosphates sont nocifs pour la santé humaine serait une erreur. Une quantité modérée est nécessaire au fonctionnement normal du corps. Ces sels sont impliqués dans le métabolisme des glucides, abaissent le pH, aident à renforcer le squelette et remplissent d'autres fonctions importantes.

L'essence du problème

Les phosphates sont des sels d'acide phosphorique. L'urine d'une personne en bonne santé est composée de certaines substances qui détruisent ces éléments et ne leur permettent pas de se cristalliser et de se déposer à la surface des reins. Si de telles substances dans le corps ne suffisent pas, la formation de calculs commence.

Si les calculs sont formés dans les voies urinaires supérieures, ils sont considérés comme du tripelphosphate - il s'agit de formations contenant du magnésium, de l'ammonium et des phosphates. Ils peuvent se développer dans un court laps de temps au point de remplir toute la surface interne du rein.

La formation de telles pierres ne se produit que dans la mesure où il y a une grande quantité d'ammoniac dans l'urine. Ceci peut souvent être observé dans les processus infectieux dans les voies urinaires supérieures; par conséquent, de telles structures sont souvent appelées pierres infectieuses.

La formation de phosphates triplex est associée à des réactions chimiques qui se produisent pour une seule raison - une violation des processus métaboliques. En même temps, la composition du sang change, le sel dans le corps devient plus grand et le volume de liquide qui circule constamment dans le corps diminue. En raison de l'apparition de sels dans l'urine, qui ne peuvent pas être dissous dans un liquide, ils commencent à se cristalliser, ce qui constitue en fait le chemin direct vers le développement de la lithiase urinaire.

Étiologie du phénomène

La plupart des triphosphates sont diagnostiqués chez des personnes qui mangent le même type et ne contrebalancent pas, par exemple, les adeptes du végétarisme. De plus, le triplephosphate peut être trouvé chez les personnes qui boivent du cola, car cette boisson dans sa composition contient un dérivé de l'acide phosphorique, ce qui augmente la quantité de sel phosphorique dans l'urine.

Les sels de phosphate dans l'urine peuvent apparaître pour d'autres raisons, pas toujours liées à la nutrition:

  • diabète sucré;
  • mode de vie inactif;
  • consommation excessive de produits végétaux et de produits laitiers;
  • manque de vitamines;
  • tumeur lymphocytaire.

Très souvent, ce phénomène est vécu par les femmes en âge de procréer, les sels de phosphate apparaissent dans les formes graves de toxicose. Si la phosphaturie est associée à la grossesse ou au végétarisme, il ne devrait y avoir aucune raison de s’inquiéter. Mais les femmes occupant ce poste devraient encore être examinées plus attentivement, car lors de la pyélonéphrite chez la femme enceinte, des tripelphosphates sont également observés dans les urines.

La détection de tripelphosphates dans l'urine d'un enfant est un phénomène assez courant et vous ne devez pas immédiatement déclencher l'alarme. Vous devez d’abord essayer d’ajuster la nutrition en excluant temporairement le lait, le poisson et les aliments riches en calcium. Mais oubliez que les phosphates vont provoquer la formation de cailloux, c’est impossible: il ne sera pas facile de les éliminer du corps, car leur densité est assez molle.

En outre, les phosphates dans l'urine d'un enfant peuvent être un symptôme d'une maladie héréditaire - diabète de phosphate, par conséquent, leur apparence ne peut être ignorée. En particulier, il faut être attentif à la santé de l'enfant si le taux de calcium est normal et si les phosphates sont inférieurs au standard requis. Il s’agit d’une maladie héréditaire qui provoquera des processus métaboliques minéraux anormaux dans le tissu osseux, ce qui entraînera de graves déviations. Une déformation des membres inférieurs, une petite taille, des douleurs dans les jambes et le dos peuvent se développer et peuvent également entraîner des fractures fréquentes.

Symptômes de triple phosphate

Le triple phosphate dans l'urine est le début de la lithiase urinaire, donc les symptômes seront non spécifiques:

  • l'urine devient moins transparente, devient trouble, un précipité blanc est possible;
  • l'insomnie;
  • état d'anxiété;
  • perte d'appétit;
  • fatigue et baisse de performance;
  • douleur sourde parfois abdominale, nausée.

De nombreux patients se plaignent d'une forte soif et d'une diminution importante de la quantité d'urine produite.

Le plus souvent, les patients associent l'apparition de symptômes similaires à du stress, à une activité physique excessive, au manque de sommeil et à des erreurs nutritionnelles. En conséquence, la maladie progressera et conduira à la formation de calculs de phosphate, c’est-à-dire la lithiase urinaire.

Les symptômes dangereux peuvent être:

  • vomissements;
  • mictions fréquentes et douloureuses;
  • douleur constante dans la région lombaire;
  • les coliques;
  • fausse miction d'uriner.

Diagnostic du triple phosphate

Pour diagnostiquer les sels de phosphate, les spécialistes utilisent les méthodes suivantes:

  1. Enquête sur le patient, évaluation de son état général, palpation de la région épigastrique.
  2. Tests d'urine et de sang pour la biochimie. Il en résulte un nombre élevé de leucocytes, ce qui indique un processus inflammatoire et une thrombocytopénie est associée à une diminution du fonctionnement du système immunitaire.
  3. La culture d'urine bactérienne est nécessaire pour déterminer la cause du triplephosphate et identifier l'agent pathogène.
  4. L'échographie, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisés en cas de suspicion de calculs déjà formés afin de déterminer leur emplacement, leur taille et leur composition qualitative.

Quel est le danger?

Il est important de comprendre que si les triphosphates dans l'urine ne sont identifiés qu'une seule fois, on ne peut pas parler de pathologie, car la composition de l'urine est fortement influencée par la nourriture ingérée. Si vous avez donné votre urine plusieurs fois et que chaque fois que le résultat sur les phosphates est positif, vous pouvez parler d'une pathologie en développement.

Les pierres de phosphate sont dangereuses. Bien que la surface de ces formations soit lisse, c'est-à-dire que les lésions de la membrane muqueuse soient exclues, ces calculs peuvent atteindre des tailles très grandes et en très peu de temps. Sans traitement approprié, ce processus peut éventuellement entraîner la perte d'un rein: il faudra l'enlever.

Les phosphates dans l'urine des enfants se trouvent généralement sous forme amorphe, c'est-à-dire sans structure claire. Chez les enfants, les processus métaboliques ne sont pas encore régulés et il se produit souvent un déséquilibre. Le plus souvent, lors du diagnostic du triplephosphate chez les enfants, aucun traitement n'est requis, l'équilibre est nivelé avec une nutrition appropriée. Ne vous inquiétez pas si vous voyez dans la colonne "phosphates" + ou ++ de la colonne d'analyse d'urine - il s'agit de normes admises qui, en principe, n'ont même pas besoin d'être ajustées en fonction de la nutrition.

Les phosphates dans l'urine chez les femmes enceintes peuvent être associés à des modifications hormonales et à une alimentation malsaine. Les sels de phosphore eux-mêmes ne peuvent causer aucun préjudice à la mère ou au fœtus; il est plus correct de parler du préjudice causé par la phosphaturie. Si le fœtus est mal nourri, les nutriments et les vitamines peuvent manquer. De plus, la phosphaturie peut se développer pendant la déshydratation, ce qui est extrêmement dangereux pour la mère et l'enfant à naître. Pour que le bébé ne développe pas d'anomalies, il est nécessaire de respecter scrupuleusement le régime nutritionnel et le régime de consommation d'alcool prescrits par le médecin. Si nous disons que les phosphates dans l'urine sont apparus en raison de diverses maladies, le danger peut alors être différent, mais cela dépend de la maladie elle-même.

Traitement de pathologie

Comme il ressort clairement de ce qui précède, la présence de phosphates de tripel dans les urines n'indique pas encore une maladie grave. Cependant, pour prévenir un danger réel, la consultation d'un spécialiste est impérative. La tâche principale dans ce cas est une réponse précoce aux signaux que le corps donne, jusqu'à ce que les sels de phosphate commencent à se cristalliser et à se transformer en un gros problème appelé calculs rénaux.

En ce qui concerne la pharmacothérapie, il n’est pas pratique de l’appliquer, son aide sera nécessaire si vous avez des gestes concrets. Dans le cas d’une simple détection de tripelphosphates dans l’urine, il suffit au patient d’ajuster son régime alimentaire. La solution la plus appropriée serait de discuter du régime alimentaire avec votre médecin, car les aliments diététiques devraient être prescrits non seulement en fonction des symptômes, mais également d'autres paramètres: âge du patient, présence de maladies chroniques, état général, conditions de travail, etc.

Mais sans exception, il est recommandé d'introduire des légumineuses et des céréales, du poisson maigre et de la viande dans votre alimentation. Il est donc déconseillé de consommer de grandes quantités de légumes, de fruits et de baies acides. Il est également recommandé de boire beaucoup d'eau, mais pour mieux boire de l'eau et des infusions aux herbes, vous devez vous abstenir de thé et de café forts.

Bien sûr, il faut exclure les boissons gazeuses et les boissons gazeuses non alcoolisées, l’énergie, les produits laitiers contenant un pourcentage élevé de matières grasses, les sucreries, les viennoiseries, salés et fumés. Il est souhaitable de manger fractionné, et que le total des calories par jour était de 2500 kcal.

Si le médecin a remarqué des signes de détérioration, il peut vous prescrire un médicament. Ceux-ci peuvent être des médicaments qui contribuent à la dissolution et à l'élimination des phosphates de l'organisme. En outre, en même temps que les aliments diététiques, des préparations sont prescrites pour soulager l’inflammation et modifier la composition de l’urine. En règle générale, il s’agit d’antibiotiques et de sulfanilamides - Ceftriaxone, Biseptol. Les diurétiques sont également prescrits - Canephron et antispasmodiques - No-shpa. L'autotraitement est strictement interdit! Tous les médicaments doivent être prescrits par un médecin.

En ce qui concerne la médecine traditionnelle, ils peuvent être utilisés non seulement pour le traitement de la pathologie, mais également à titre préventif. Vous pouvez préparer des collections de produits pharmaceutiques prêts à l'emploi et utiliser toutes les herbes incluses dans sa composition séparément: feuilles d'airelles, de renoncule, menthe, prêle, etc.

Mesures préventives

La prévention du tripelphosphate dans l'urine est assez simple:

  • restriction de l'utilisation d'acides, d'épices, de sels, de fumées, et si les sels de phosphore dans l'urine apparaissent, renoncez alors complètement à ces produits;
  • boire 2 litres d'eau par jour et par temps chaud, il faut augmenter le volume de liquide;
  • boire périodiquement des herbes diurétiques et des frais pour les reins;
  • ne permettent pas l'hypothermie;
  • prendre périodiquement un test d'urine;
  • si des douleurs lombaires apparaissent, ne tardez pas chez le médecin.

Il est important de se rappeler que la détection de phosphates dans l'urine n'est pas une maladie, mais un avertissement, un signal que quelque chose ne va pas dans le corps. Comme vous l'avez déjà compris, tout cela est corrigé, et non pas tant par les médicaments que par les modifications du régime alimentaire.

Causes de l'apparence et méthodes de traitement des tripelphosphates dans l'urine

Récemment, on observe de plus en plus de changements pathologiques dans le système de formation d'urine humaine. Le problème le plus urgent en urologie est la formation de calculs rénaux. Mais pas moins de problèmes sont livrés au patient par le phosphate triple dans les urines.

Qu'est-ce que les phosphates de tripel

Une petite quantité de sels d'acide phosphorique dans les reins peut être présente normalement. Outre les phosphates, ce fluide biologique contient des sels de calcium, d'acide oxalique, d'ammonium, de magnésium et d'autres. Ils sont nécessaires pour le corps en quantités modérées, stabilisent l'équilibre des acides et des alcalis, accélèrent le métabolisme, renforcent le système osseux.

Normalement, l'urine a une réaction faiblement acide et des fluctuations brusques de son pH contribuent à la précipitation des sédiments salés. Lorsque l'acidité de l'urine augmente, les urates précipitent, comme on appelle les sels d'acide urique. Environnement alcalin contribue à la perte de sels de phosphate. Les oxalates apparaissent dans un environnement acide et alcalin.

Les triples phosphates ou struvites sont un composé de phosphates, de sels de magnésium et d'ammonium. Ils sont formés dans les voies de la miction.

Si des sels sont régulièrement diagnostiqués dans les urines, cela indique systématiquement un dysfonctionnement des reins ou une possible maladie gastro-intestinale. Le principal danger est que les cristaux peuvent se transformer en pierres. Il existe une menace de lithiase urinaire.

Danger potentiel de sels de phosphate

Sinon, les tripelphosphates sont également appelés pierres infectieuses, car leur apparence dans l'urine est diagnostiquée dans le contexte d'un processus inflammatoire microbien dans les voies urinaires supérieures. Les calculs de phosphate ont une surface lisse, ils ne blessent pas les muqueuses, l’urine ne contient pas d’impuretés sanguines. En raison de la surface poreuse, de telles pierres sont facilement broyables.

Néanmoins, la formation de tripelphosphates dans l'urine se caractérise par un parcours agressif. Les pierres de phosphate ont la capacité de grandir. Ils peuvent se développer dans un mois ou même une semaine.

Les cristaux se développent en branches coralliennes particulières, absorbant progressivement tout l’espace du pelvis rénal et du calice. Cela se termine par la seule option de traitement possible - l'ablation des reins.

La quantité de sel dans l'urine du patient sous forme d'analyse est indiquée par un plus. La formule du sel et pas plus de deux avantages dans l'analyse est considérée comme la norme.

Des concrétions peuvent être trouvées dans l'urine et chez l'enfant. Tout d'abord, ce phénomène est associé à la nutrition du bébé. De plus, chez les enfants, une insuffisance rénale neutralise l'excès de sel.

Causes de la formation de pierre

On trouve souvent le triplephosphate dans l'urine des enfants, chez les femmes et les personnes âgées, en particulier celles exposées aux infections virales. Ce sont des composés combinés, ils sont formés sur des fragments de microorganismes morts. Pour la formation de calculs de phosphate chez un patient, certaines conditions sont nécessaires: milieu alcalin et ammoniac.

Pour la première fois, les sédiments apparus dans l'analyse peuvent être le résultat d'un déséquilibre des protéines et des glucides dans les aliments consommés. Si la nutrition est ajustée et que des sels sont toujours détectés, les raisons peuvent être les suivantes:

  • prédisposition génétique;
  • troubles métaboliques;
  • la présence de microorganismes pathogènes;
  • maladies infectieuses du système urinaire;
  • utilisation de stéroïdes;
  • diabète sucré;
  • processus tumoraux.

Une faible quantité de fluide circulant dans le corps, un manque d'oligo-éléments essentiels empêchant la croissance des cristaux et la formation de gros calculs peuvent également affecter la formation de calculs.

Symptôme pathologie complexe

Comme les tripelphosphates dans l'urine sont souvent associés à la présence d'une infection, des symptômes non spécifiques apparaissent, caractéristiques d'autres pathologies, telles que l'inflammation des voies urinaires. Ceci est une violation de l'appétit, des nausées, des frissons et de la fièvre.

La formation rapide de grosses pierres provoque des dommages à la partie interne du rein, comme en témoigne l'apparition de sang dans les urines. Une infection concomitante entraîne une altération de l'excrétion de l'urine et sa stagnation. Si des tripel phosphates se forment, les symptômes suivants apparaissent chez les patients:

  • douleur sourde tirant dans l'abdomen;
  • élévation de la température, la sueur est périodiquement;
  • les patients ressentent de la faiblesse, de l'apathie, de la fatigue;
  • la soif apparaît;
  • miction rare et difficile;
  • odeur désagréable d'urine stagnante;
  • violé le travail du tractus gastro-intestinal.

La plupart des enfants atteints de calculs rénaux ne sentent pas les signes de la maladie, mais l'urine de la phosphaturie devient trouble avec un mélange de flocons. Chez les enfants, le développement de la pathologie peut être provoqué par des anomalies congénitales du système urogénital, la présence de rachitisme chez un enfant.

Mesures de diagnostic

Les tripelphosphates trouvés dans l'urine suggèrent un diagnostic et un traitement urgents, car les cristaux grossissent rapidement pour former de grosses pierres. Le médecin procède à un examen visuel, palpe l'abdomen, prescrit des tests. Déterminez le pH de l'urine.

Nécessite une analyse clinique du sang et de l'urine. Un grand nombre de globules blancs parle du processus inflammatoire existant.

Un ensemencement bactériologique de l'urine aidera à identifier les agents pathogènes et à déterminer sa sensibilité aux antibiotiques. Une échographie, une tomodensitométrie et une IRM sont effectuées pour détecter la source de l'infection. Une analyse quantitative de la composition du calcul est requise. Cela vous donne la possibilité de choisir les médicaments les mieux adaptés ou de choisir une méthode d'intervention chirurgicale.

Lorsque vous soupçonnez la présence de calculs, effectuez une radiographie panoramique de tous les organes du petit bassin. Cette méthode permet de visualiser les calculs positifs aux rayons X et de déterminer avec précision leur localisation. Le patient se voit également prescrire une consultation avec un gastro-entérologue, un nutritionniste et un endocrinologue.

Traitement

Dans le processus pathologique à un stade précoce possible traitement médical. Il vise à éliminer les causes qui provoquent la formation de cristaux. Pour supprimer l'infection dans le système urinaire, un traitement antibiotique de deux semaines est prescrit. La clarithromycine la plus utilisée, l’amoxiclav, désigne le groupe des céphalosporines. En parallèle, des probiotiques, des immunostimulants, un complexe de vitamines sont recommandés.

Lorsque des tripelphosphates sont trouvés dans les reins, une douleur aiguë et aiguë devient le symptôme principal. L'atropine, des antispasmodiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont administrés pour soulager la souffrance.

Si les médicaments ne donnent pas d’effet positif et que les calculs ont déjà grossi, effectuez une intervention chirurgicale. Le type d'opération est choisi par le médecin en fonction de l'état du patient, de la taille des calculs et de leur emplacement. Cela peut être une chirurgie abdominale ou une méthode laparoscopique. Cette dernière méthode est douce, les pierres sont enlevées par de petites perforations et après que le patient récupère rapidement.

Parfois, ils ont recours à la lithotripsie - les pierres sont écrasées par l’onde de choc, contrôlant ainsi les manipulations à l’aide de la radiologie. De petits fragments et du sable sortent naturellement avec l'urine. La méthode transurétrale vous permet de détruire la pierre à travers l'urètre par ultrasons, laser ou à l'aide d'outils pneumatiques. Après l'extraction des concrétions, les patients contrôlent régulièrement les indicateurs de sang et d'urine pour éviter les récidives.

Mesures préventives

Les calculs rénaux trisphosphatés se forment sur les particules de microbes en décomposition. La prévention consiste donc principalement à prévenir le développement d’un processus infectieux dans le système génito-urinaire. Il est nécessaire de mener une vie saine et de suivre scrupuleusement les règles d'hygiène personnelle.

Une alimentation saine et équilibrée est nécessaire à la fois pour la prévention de la maladie et pour les patients ayant déjà des calculs rénaux triplephosphate. Un point important est la neutralisation de l'environnement alcalin. Il est nécessaire de boire beaucoup d'eau pure, ainsi que des boissons aux fruits, de la gelée de baies acides et des fruits. Limitez la quantité de sel et d'épices au minimum. Le corps aura besoin de beaucoup de fibres. Les féculents sont également utiles: légumineuses, riz, son, blé.

Plus D'Articles Sur Les Reins