Principal Anatomie

Épaississement des parois de la vessie

Laisser un commentaire

Un nombre suffisant de maladies accompagne l'épaississement de la paroi de la vessie. L'hypertrophie des parois de l'urée est l'un des symptômes les plus importants de la détermination des violations du système urinaire. Il est difficile de diagnostiquer l’épaississement des parois, mais c’est possible avec les ultrasons. Une identification tardive ou un traitement incorrect peut entraîner le développement de pathologies, car les causes de l'épaississement des parois peuvent être le résultat d'une maladie infectieuse antérieure ou du développement de nouvelles. Les phoques peuvent être diffus et locaux.

Causes de pathologie diffuse

L'épaississement diffus se produit directement au cours du développement d'infections dans le corps, lorsque le dysfonctionnement du système urinaire augmente la charge sur les parois de l'urètre. Dans sa structure, l'urée a des terminaisons nerveuses qui se déclenchent lorsqu'elles sont remplies - elles envoient des signaux au cerveau. Le corps interprète ce signal comme le besoin de vider la vessie. En conséquence, la couche musculaire de l'urée est réduite et l'urine est dirigée à travers les uretères vers l'extérieur. En cas de dysfonctionnement, l'urée ne peut pas "expulser" le liquide accumulé, la couche de muscle sur les parois est donc progressivement compactée.

Les principales raisons de ce changement sont

L'hypertrophie des parois de la vessie est déclenchée par un certain nombre de facteurs:

  • Violation du système urinaire dans la lithiase urinaire. Si la pierre est si grosse qu'elle chevauche l'urètre, le liquide s'accumule et augmente la pression interne.
  • Nouvelle croissance dans la partie étroite du col de la vessie, qui bloque également le passage de l'excrétion de l'urine. Une augmentation des parois de la vessie chez les hommes peut survenir en raison de modifications pathologiques de la prostate. Cette cause est également accompagnée d'un dysfonctionnement de la miction dû à une pression sur l'urètre de la glande élargie. Par conséquent, les hommes qui détectent des signes de dysfonctionnement de l'urée doivent être examinés par la prostate.
  • Caractéristiques anatomiques de la structure chez la femme - l'urètre est large et court et se situe à proximité de la vulve et de l'anus. Les parois de l'urée peuvent s'épaissir dans le contexte d'une tendance aux maladies inflammatoires de l'uretère, telles que la cystite. Cette maladie peut être chez l'homme, mais beaucoup moins.
  • La réduction de l’orifice qui relie l’urée au canal urinaire (sténose cervicale) peut provoquer des pathologies diffuses. Il existe une sténose congénitale et acquise (à la suite d'une maladie).
  • La consolidation des parois de la vessie peut être due à une urétrite - une inflammation chronique des parois du canal urinaire.
  • La formation d'un diverticule est une autre raison. Sacky creux dans la paroi de l'urètre, qui peuvent être situés dans le cou, interférant avec la miction normale.
Retour à la table des matières

Causes des changements locaux

La compaction locale diffère de diffuse en ce sens qu'elle ne s'étend pas sur tout le périmètre des parois de la vessie, mais à un endroit particulier, dans une certaine section de tissu. L’épaississement des parois de la vessie de ce type se produit avec peu ou pas de manifestations symptomatiques évidentes, il est difficile à diagnostiquer, aussi des examens réguliers doivent-ils être effectués. Une pathologie de ce type peut être héritée ou acquise. Les causes communes sont:

  • caractéristiques congénitales de la structure de la vessie;
  • tumeurs malignes, polypes (croissance bénigne qui se forme sur les parois de la muqueuse), papillomes muqueux (néoplasmes constitués de longs villosités roses ou rougeâtres), calculs;
  • dysfonctionnement neural de l'organe;
  • schistosomiase - déviations causées par des parasites;
  • l'urée tuberculeuse;
  • lésion externe avec des lésions des organes internes;
  • chez les femmes, il peut survenir pendant ou après des maladies inflammatoires; également avec activité sexuelle irrégulière (faible) ou infections des organes génitaux externes.
Retour à la table des matières

Qu'est-ce que l'hyperplasie?

L'hyperplasie est une pathologie dans laquelle la quantité de cellules dans la membrane du corps ou dans l'organe lui-même augmente, ce qui entraîne directement une augmentation du volume de la vessie ou de sa formation. L'hyperplasie a une nature différente chez les hommes et les femmes. L'hyperplasie de la prostate ou adénome de la prostate est une maladie due au mauvais fonctionnement du système urinaire chez l'homme, généralement âgé (40 ans et plus). Une formation maligne de tissu prostatique à partir de tissus entraîne un dysfonctionnement. Il ressemble à un nodule qui, en poussant, pince l'urètre. Il peut y avoir plusieurs tels nodules.

L'hyperplasie chez la femme est associée au processus d'augmentation excessive de l'endomètre, la muqueuse utérine. La croissance de l'endomètre est un phénomène normal, qui se produit mensuellement, de même que la préparation de l'utérus pour l'adoption d'un ovule fécondé. Si la conception n'a pas eu lieu, la coquille supplémentaire s'en va avec le mensuel.

Symptômes de l'hyperplasie

Les signes d’épaississement avec hyperplasie chez l’homme seront:

  • mictions fréquentes;
  • miction fréquente dans l'après-midi (pollakiurie);
  • liquides abondants la nuit (nycturie);
  • sentiment de vidange incomplète;
  • goutte à goutte à la fin;
  • incontinence urinaire due au stress ou après la miction;
  • faible pression intermittente de l'urine avec tension intense et douleur perceptible;
  • troubles sexuels.

Chez la femme, les premiers signes seront des irrégularités menstruelles, des saignements abondants et une douleur aiguë. Peut-être une aménorrhée - l'absence de menstruation jusqu'à six mois ou plus. Ces symptômes sont considérés comme des signes de troubles hormonaux, en premier lieu, qui impliquent diverses maladies (ovaires polykystiques ou même infertilité), qui s'accompagne invariablement d'un épaississement des voies urinaires.

Diagnostics

Le diagnostic d'un médecin sur l'augmentation des parois de la vessie commence par une clarification des plaintes et un examen approfondi, après quoi un certain nombre d'études supplémentaires sont programmées. Le plus commun et fiable est l'échographie de la vessie - est réalisée sur un organe rempli de liquide, le médecin peut voir épaississement, réduction de l'urée, signes d'une maladie chronique. Pour clarifier d'autres raisons, un examen aux rayons X est prescrit, dans lequel vous pouvez voir l'épaisseur du mur de l'urée. Ce type de diagnostic est utilisé moins fréquemment, il n'est pas inférieur à l'efficacité du diagnostic. Appliquez la méthode de la cystoscopie, qui vous permet de mieux explorer la surface interne des parois de la vessie: observez les zones irrégulières de la membrane muqueuse des parois arrière et avant et, le cas échéant, déterminez la tumeur et son degré de développement ou d’autres anomalies.

Traitement pour l'épaississement des parois de la vessie

Si la paroi de la vessie est épaissie, vous devez tout d'abord consulter un gastro-entérologue et suivre ses recommandations. Le traitement durera environ 15 jours et sera axé sur la désinfection et l'élimination de l'inflammation, ainsi que sur la restauration des paramètres normaux des parois. À cette fin, les causes de l'épaississement des parois de la vessie sont établies, puis des antibiotiques à large spectre sont prescrits, qui sont administrés à une concentration élevée à l'organe malade. Lorsque les exacerbations prescrites des fonds contre les parasites et les microbes. Le plus souvent prescrit "Nicodemus", "Allohol", "Oxafenamide", "Cholensim". Papapherin, Atropine, Nitrite, Eufillin et Amizil sont efficaces. En cas de détection d'une tumeur, le patient a besoin d'une chimiothérapie et d'une intervention chirurgicale.

Dans le traitement de la prostatite, une thérapie complexe est appliquée, qui comprend des massages de la prostate, de la physiothérapie, un traitement antibiotique et une immunocorrection. Chez la femme, l'hyperplasie est traitée avec des médicaments hormonaux, mais en cas de complications, sous la forme de tailles importantes de l'endomètre ou de récidives, elle est enlevée chirurgicalement. Il est important de rappeler que le traitement de chaque patient est prescrit individuellement et dépend de la complexité de la maladie et des troubles associés.

Traitement de la médecine traditionnelle

On pense que pour rétablir non seulement les scellés des murs de l'urée, mais également se débarrasser des tumeurs, il peut être régulièrement utilisé des remèdes éprouvés depuis des siècles. Il y a beaucoup de recettes et tout le monde sera utile, spécial. Il existe des recettes éprouvées pour les tisanes à base de menthe, de feuilles de pissenlit, de chélidoine, de graines de lin, de fleurs de tanaisie et de racines d’argentine, ainsi que de teintures, y compris le jus de betterave, les carottes, l’aloe, le radis noir, le miel et la vodka.

Mesures préventives

Les maladies qui causent l'épaississement de la vessie peuvent être évitées. Pour éviter cela, vous devez suivre un régime alimentaire spécial afin de normaliser le métabolisme (processus métabolique), de suivre les règles d'hygiène, de ne pas trop refroidir, de faire du sport et de traiter rapidement toutes sortes d'inflammations dans le corps.

Épaississement des parois de la vessie - de quoi s'agit-il

Il existe de telles pathologies du système urinaire, dans lesquelles il y a un épaississement de la paroi de la vessie. Pour aider à ce phénomène, il est nécessaire de connaître sa cause exacte. Vous devez savoir qu'il existe un changement diffus et local dans l'épaisseur de la paroi du corps. Ils peuvent survenir dans diverses maladies.

Pour établir un diagnostic différentiel des maladies associées aux organes urinaires, le médecin recommande souvent une procédure relativement objective et accessible - une étude utilisant des ultrasons. Cela vous permet de déterminer les changements dans la structure de la paroi de la vessie, la présence de formations dans celle-ci et d'autres déviations.

Changements diffus

Des changements diffus peuvent survenir en présence d'un processus inflammatoire chronique ou d'une forte augmentation de la charge sur la paroi de la vessie. Si, pour une raison ou une autre, il y a violation de l'écoulement de l'urine, l'organe est contraint de faire plus d'efforts pour éjecter du liquide. Cela conduit à une augmentation de la couche musculaire.

Cela se produit dans les cas suivants:

  1. Le retrait de l'urine est perturbé par la lithiase urinaire. Mais en présence de petites pierres ou de changements de sable ne sera pas. Dans le cas où la pierre bloque l'écoulement de l'urine, son accumulation dans la vessie crée une pression accrue et conduit à un épaississement diffus.
  1. Si une tumeur se forme dans la partie étroite du col de la vessie, elle peut également arrêter l'excrétion normale de l'urine. L'épaississement des parois de la vessie chez les hommes est observé lors de processus pathologiques de la prostate (hyperplasie ou inflammation). Dans ce phénomène, une glande dilatée exerce une pression sur l'urètre et la rend difficile à uriner. Par conséquent, chez les représentants du sexe fort, lorsqu'un changement dans la paroi de la vessie est détecté et une violation de sa vidange normale, une procédure obligatoire est l'examen de la prostate.
  1. L'épaississement de la paroi de la vessie chez les femmes peut provoquer une cystite, qui survient chez les hommes, mais beaucoup moins souvent. La tendance au développement de ce processus inflammatoire chez le beau sexe détermine les caractéristiques de l'anatomie - un urètre large et court, sa proximité avec la vulve et l'anus.
  1. Une violation du flux sortant est observée dans une sténose congénitale ou acquise du cou de l'organe. Parfois, des violations de l'évacuation de l'urine sont observées à la suite d'un rétrécissement à l'intérieur de l'urètre. Dans ce dernier cas, le développement de déviations peut être dû à un cathétérisme ou à un bougienage.
  1. Parfois, une urétrite chronique, qui est plus fréquente chez les hommes, provoque des modifications diffuses de la paroi de la vessie.
  1. La présence d'un diverticule est souvent à l'origine du trouble de la miction. Si cette formation est localisée dans le cou, elle peut bloquer sa lumière. Et pour les grandes tailles, la partie de diverticule de l'urine s'y accumule et ne sort pas immédiatement.

Causes des changements locaux

Les violations de la structure dans la paroi de la vessie peuvent ne pas toujours être diffuses. Un certain nombre de maladies mènent à un processus de focalisation. Un épaississement inégal des parois de la vessie peut survenir dans les cas suivants:

  1. Caractéristiques congénitales de la structure du corps.
  1. Blessure traumatique.
  1. Tumeurs, polypes ou papillomes.
  1. Tuberculose de la vessie.
  1. La schistosomiase.
  1. Un épaississement marqué de l'organe chez un enfant est observé avec une pathologie telle qu'une vessie neurogène. Dans le même temps, il existe une violation de la réglementation du processus de miction résultant de lésions du système nerveux central consécutives à un traumatisme de la naissance ou à une anomalie de la colonne vertébrale.

Le degré de changement dans les parois de la vessie dépend de la durée et de la gravité du processus. Les pathologies chroniques acquises et nouvellement apparues du système urinaire entraînent des modifications modérées. Ainsi, un épaississement modéré des parois de la vessie chez l'enfant se produit lorsque la pathologie ne s'applique pas aux anomalies congénitales.

Comment aider à l'épaississement des murs

En cas de pathologie telle que l’épaississement de la paroi de la vessie, le traitement dépend de la raison de cet écart.

Si la base de la pathologie est l'inflammation, il est nécessaire d'appliquer un traitement antibactérien. Les antibiotiques à large spectre sont couramment utilisés, qui sont excrétés par les reins. De plus, vous devez utiliser des antispasmodiques et des AINS en présence de phénomènes dysuriques prononcés.

L'urolithiase est traitée en fonction de la taille du calcul. Les petites pierres et le sable sont dérivés de préparations spéciales associées à des charges diurétiques. Avec le développement de la colique rénale, vous devriez prendre un bain chaud et boire un antispasmodique. Dans certains cas, le médecin recommande l’écrasement à distance ou par contact des pierres avec des ultrasons ou un laser. Si la pierre est grosse, alors la chirurgie est nécessaire.

Les formations tumorales et les pathologies congénitales ne sont corrigées que par chirurgie. Pour les problèmes de cancer de nature négligée, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées.

Le traitement de la prostatite est effectué au moyen d'antibiotiques, d'un massage de la prostate et de diverses méthodes de physiothérapie. Dans le traitement complexe de la maladie, une immunocorrection est appliquée, ce qui est absolument nécessaire. Le médecin recommande également de changer le mode de vie du patient - le rejet des mauvaises habitudes, une bonne nutrition, l’éducation physique ou le sport.

La plupart des maladies accompagnées d'un épaississement de la paroi vésicale peuvent être prévenues. Pour ce faire, vous devez normaliser le métabolisme, corriger le régime alimentaire, éviter l'hypothermie. Il est important de respecter l'hygiène habituelle et à temps pour traiter les processus inflammatoires chroniques dans le corps.

L’épaississement des parois de la vessie n’est pas un diagnostic définitif. Par conséquent, si un tel signe est détecté sur une échographie, un médecin doit être approché pour des études supplémentaires, un diagnostic final et un traitement approprié. Plus tôt les mesures sont prises en cas de pathologie particulière, plus il est facile de faire face au problème.

Joint de paroi de la vessie

Le processus inflammatoire ou l'augmentation du stress peuvent entraîner une affection telle que l'épaississement de la paroi de la vessie. Cette maladie peut ne pas se manifester de quelque manière que ce soit, être déguisée en une autre ou se révéler de manière aléatoire. En outre, l'hypertrophie est un symptôme d'affections telles que la lithiase urinaire, l'hyperplasie de la prostate.

Les causes

  • Inflammation chronique de la paroi de la vessie. Cela se produit plus souvent chez les femmes, ce qui est associé aux caractéristiques anatomiques de l'uretère. Une cystite fréquente entraîne des modifications des couches muqueuse et sous-muqueuse, ce qui entraîne la formation d'un compactage qui ne diminue pas, même après le traitement. Une inflammation répétée aggrave le processus hypertrophique et le mur devient plus épais.
  • Hypertrophie due au travail amélioré de la couche musculaire du mur. Cela se produit lors d'une lithiase urinaire avec blocage partiel de l'urètre. Lorsque l'organe se contracte en essayant de faire sortir l'urine, il se heurte à une obstruction - une pierre dans l'urètre et commence à se contracter davantage pour vider la vessie. En conséquence, les cellules musculaires sont soumises à une hyperplasie pour assurer le fonctionnement de l'organe. Chez les hommes présentant une inflammation ou une croissance de la prostate, l'urètre se contracte et, par conséquent, sa lumière est réduite, ce qui entraîne une augmentation de la fonction vésicale.

Dans de rares cas, les parois du corps deviennent irrégulières, la cause principale étant un épaississement de la paroi dans un seul domaine, le plus souvent à l'arrière. Ce type d'hyperplasie est appelé local. Causes de l'épaississement des parois de la vessie dans ce cas:

  • les tumeurs;
  • les blessures;
  • facteurs héréditaires;
  • tuberculose vésicale;
  • infection parasitaire;
  • violation de l'innervation.
Retour à la table des matières

Manifestations possibles

Comment diagnostiquer?

L'hypertrophie de la paroi vésicale survient dans le contexte d'une éventuelle perturbation de l'organe. Cette condition peut être suspectée après une analyse d'urine générale dont les résultats s'écarteront des valeurs normales. S'il y a un processus inflammatoire, les leucocytes et les bactéries seront significativement élevés, une hématurie est possible. Mais les tests de laboratoire peuvent ne pas montrer de changements dans la vessie, et le tableau clinique suggérera le contraire. Dans ce cas, les méthodes instrumentales aident.

  • vraie taille du corps;
  • épaisseur de la paroi;
  • localisation des joints;
  • la présence d'hématomes, de tumeurs, de lésions traumatiques;
  • le rapport des organes voisins à la vessie;
  • la présence, le nombre et la taille des pierres;
  • risques possibles.

Avant le diagnostic par ultrasons, vous devez boire environ 0,5 litre d'eau, ce qui aide à mieux établir l'hypertrophie des parois.

Quel est le traitement pour l'épaississement des parois de la vessie?

L'aide pour cette condition dépend de la cause de son apparition. Dans la genèse inflammatoire de la compaction, utilisez de tels médicaments:

  • antibiotiques: "Ciprofloxacine", "Ceftriaxone", "Amoxicilline", "Lévofloxacine";
  • AINS: indométhacine, ibuprofène, méloxicam;
  • antispasmodiques: “No-shpa”, “Papaverine”.

Si l'hypertrophie est apparue à la suite d'un traumatisme ou de facteurs héréditaires, le traitement doit être chirurgical. Une question distincte est de savoir quand la cause de l'épaississement est l'urolithiase. La méthode d’élimination du tartre dépend de son type, de sa taille, de sa quantité et de sa localisation. Les petites pierres sont enlevées avec des agents antispasmodiques quand elles sortent ou prescrivent une désintégration par ultrasons. Les grandes tailles nécessitent une intervention.

L'étiologie oncologique de l'épaississement nécessite un traitement complexe: chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie. Si la cause de l'hypertrophie est une prostatite ou une hyperplasie de la prostate, l'aide est d'abord destinée au traitement de la prostate, puis à la vessie. La récupération comprend de tels moyens:

  • des antibiotiques;
  • massage de la prostate;
  • physiothérapie;
  • immunothérapie;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • activité physique.
Retour à la table des matières

Médecine traditionnelle

Pour rétablir l’épaisseur normale des parois de la vessie, appliquez des infusions de menthe, de racines de pissenlit, de chélidoine, de carottes, d’aloès, de miel et de betteraves. Ils sont préparés pour des recettes spéciales. Ces remèdes peuvent même aider avec des tumeurs et des hématomes importants. Mais avant de commencer un tel traitement, il est nécessaire de consulter votre médecin, car les plantes médicinales ont la capacité non seulement de ralentir la croissance des cellules étrangères et des infections, mais également d’accélérer.

Méthodes de prévention

Pour prévenir l’épaississement de la vessie, vous devez suivre quelques règles simples. Le passage annuel du diagnostic par ultrasons de la cavité abdominale et du petit bassin aide à identifier le problème à ses débuts et à commencer immédiatement le traitement. Le traitement de la cystite doit être prescrit par un médecin, car cela aidera à enrayer la récurrence de l'infection à l'avenir, car l'auto-traitement conduit au fait que le processus devient chronique.

La prévention comprend également l’évitement de l’hypothermie. Les hommes doivent subir un examen urologique une fois par an pour vérifier la prostate. Ceci est particulièrement important pour les personnes travaillant dans des industries dangereuses, en position assise ou debout constante. Le traitement des maladies de la prostate peut prévenir de nombreuses complications.

Causes courantes d'épaississement des parois de la vessie

L’épaississement des parois de la vessie n’est pas une maladie indépendante, mais un syndrome pathologique qui accompagne un certain nombre de maladies des organes du bassin. L'état du corps est déterminé par ultrasons. C'est la seule méthode informative qui confirme une augmentation anormale de l'épaisseur de la paroi.

Raisons

Comme l'épaississement des parois de la vessie est une manifestation symptomatique, il est important de déterminer la maladie initiale, ce qui a entraîné un changement pathologique de l'épaisseur de la couche musculaire ou muqueuse de l'organe. Il y a deux types de changements:

  • Un épaississement commun qui recouvre tout le corps de manière diffuse;
  • Consolidation locale, marquée dans une zone limitée de la vessie.

Le processus diffus est le résultat d'une inflammation persistante. La cause de ce type de pathologie peut être une forte augmentation de la charge de la vessie, une extension excessive de sa couche musculaire résultant d’une rétention urinaire aiguë ou en cas de vidange prématurée.

La lithiase urinaire est la cause la plus fréquente de rétention urinaire aiguë. Un calcul coincé dans la lumière de l'urètre bloque la sortie de l'urine vers l'extérieur, provoquant un blocage de la lumière. Dans le même temps, la couche musculaire de l'organe continue de se contracter de manière intense - ce processus devient la cause de l'hypertrophie de la paroi.

Un mécanisme similaire est observé chez les hommes avec une augmentation de la prostate, qui serre le canal urinaire et interfère avec l'écoulement de l'urine.

La vidange systématique et intempestive de la vessie entraîne un étirement excessif de ses parois et leur épaississement. Avec un long processus, une faiblesse du sphincter se forme - une incontinence urinaire se développe.

Une inflammation prolongée dans la cystite est une cause fréquente de changements dans l'épaisseur de la paroi de l'organe. Ce processus peut être provoqué par des bactéries et des virus pathogènes, des lésions d'organes, des conditions postopératoires ou une installation incorrecte du cathéter.

En cas de lésion infectieuse, non seulement les muqueuses, mais également la couche sous-muqueuse, participent au processus, ce qui aggrave le déroulement de la pathologie et entraîne des difficultés de traitement.

Les maladies parasitaires (par exemple, la schistosomiase) et la généralisation des processus infectieux (tuberculose) provoquent souvent un épaississement de la paroi de la vessie.

L’épaississement local est associé à des lésions organiques organiques:

  • La présence d'une éducation maligne ou bénigne;
  • Diverticules simples ou multiples de la paroi de la vessie;
  • Papillomes et polypes.
Chez les femmes, une modification pathologique de l'épaisseur de la vessie peut survenir pendant une activité sexuelle irrégulière. Ce symptôme peut indiquer indirectement un processus d'infection des organes génitaux.

Normes relatives à l'épaisseur de la paroi de la vessie lors d'une échographie

La vessie - organe de la cavité. Sa fonction principale est l'accumulation et la rétention de l'urine. Pendant le remplissage, une impulsion nerveuse se forme, qui est transmise au cerveau sous forme de désir de vider la vessie. Après cela, la contraction active (consciente) des muscles de l'organe provoque la miction.

Lors d’une échographie, le médecin détermine l’état du corps en fonction des indicateurs suivants:

  • Par forme anatomique et volume occupé;
  • En déterminant le degré de remplissage et le niveau d'urine résiduelle;
  • Sur la structure du corps et l'épaisseur de ses parois (couche musculaire et muqueuse).

Le volume normal de la vessie peut atteindre 550 ml chez la femme et 750 ml chez l’homme. La quantité d'urine résiduelle après la vidange ne doit pas dépasser 50 ml. L'épaisseur des parois du corps est comprise entre 2 et 4 mm. Tout excès de cette valeur est considéré par le médecin comme une pathologie.

Études supplémentaires pour clarifier le diagnostic

L'échographie est la méthode de référence pour déterminer la cause de l'épaississement de la vessie chez les femmes, les hommes et les enfants. Cette étude permet de déterminer non seulement les dommages organiques, mais également les troubles fonctionnels de l'organe.

Cependant, dans certains cas, vous aurez peut-être besoin d'un certain nombre d'études supplémentaires qui augmenteront le contenu en informations de l'échographie:

  • Il est nécessaire de procéder à une analyse clinique générale du sang et de l'urine.
  • Pour identifier le processus infectieux et déterminer le type d'agent pathogène, un examen bactériologique de l'urine et de son ensemencement est effectué;
  • Des données plus précises donnent une cystoscopie, ce qui vous permet d'inspecter le corps de l'intérieur et de déterminer l'état de sa membrane muqueuse.
  • Déterminer la présence de polypes et de diverticules facilitera l'examen radiologique par contraste.

Pourquoi vous ne devriez pas être traité indépendamment sans préciser le diagnostic

En cas de phénomènes négatifs (mictions fréquentes, inconfort ou douleur dans le bas de l'abdomen, modifications de la nature de l'urine, apparition de sang pendant la miction) doivent être adressés à un spécialiste pour clarifier le diagnostic. Un examen opportun et un diagnostic correct sont la clé d'un traitement réussi.

Il est particulièrement important d'identifier en temps utile les causes de l'épaississement de la paroi de la vessie chez les enfants, en particulier les bébés, qui ne peuvent pas formuler toutes les plaintes de manière indépendante. Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer si la pathologie est innée.

Il est dangereux de traiter les maladies du système génito-urinaire à la maison. Le processus peut se propager, couvrir les reins et provoquer des complications graves, se transformer en pathologie chronique.

L'épaississement de la paroi de la vessie provoque un traitement

Pourquoi l'épaississement des parois de la vessie se produit-il?

L'épaississement des parois de la vessie est un phénomène fréquent qui accompagne la lithiase urinaire. Déterminer une telle pathologie n’est possible que lors de la réalisation d’une échographie.

Pathologie de la vessie

Étant donné que la consolidation des parois de la vessie n'est pas une maladie indépendante, mais une partie distincte de celle-ci, le médecin peut recommander au patient une échographie en présence de symptômes caractéristiques de troubles du système urinaire.

Au moment du diagnostic, le médecin sera en mesure de déterminer la pathologie existante, ainsi que de détecter le processus d'épaississement des parois de l'organe urinaire amorcé.

La raison pour laquelle un patient est soumis à une échographie tient à ses plaintes et aux signes indiquant le développement de la maladie.

Une envie fréquente d'uriner, accompagnée de douleurs vives et de douleurs abdominales, peut être le signe d'un processus inflammatoire. Le mouvement de la pierre ou une tumeur maligne peut également déclencher de tels symptômes.

L'hématurie est un symptôme qui doit alerter la personne dans tous les cas. L'urine prend une teinte rougeâtre, en se vidant, il y a de fortes fissures ou des brûlures.

La situation doit être alertée lorsqu'une personne au moment de la miction estime que la vessie n'est pas complètement exempte d'urine.

Si, lors des diagnostics de laboratoire, une protéine ou un nombre accru de leucocytes ont été trouvés dans l'urine, l'urologue doit diriger le patient vers une étude de diagnostic.

L'épaississement des murs est divisé en sceaux diffus et locaux, chacun ayant ses propres causes.

Type de pathologie diffuse

L’épaississement des parois diffuses peut provoquer une inflammation ou une augmentation soudaine de la charge sur la couche musculaire.

La vessie est un organe creux musculaire dont la fonction est d’accumuler et de retenir l’urine. Le processus urinaire est organisé de telle sorte que, lorsqu'un organe est rempli, ses terminaisons nerveuses sont irritées.

Après cela, le cerveau transmet un signal sur l’importance de sa vidange immédiate. Les muscles commencent immédiatement à se contracter, contribuant à l'excrétion de l'urine.

Dans la lithiase urinaire, la pierre bloque la production d’urine. Dans ce cas, la couche musculaire continuera à faire des efforts pour éliminer l'urine, quel que soit l'obstacle créé.

Des tensions musculaires longues et fréquentes entraînent une augmentation de la musculature et un épaississement des parois.

La formation de tumeurs peut également bloquer les conduits n'importe où dans le système urinaire.

On observe un épaississement de la paroi de la vessie à un degré quelconque en raison de troubles de la prostate chez les hommes, car la prostate hypertrophiée serre régulièrement l'urètre, bloquant ainsi le passage à la libre circulation de l'urine.

Lorsqu'il détecte un épaississement des parois chez l'homme, le médecin doit examiner la prostate afin de ne pas rater une pathologie grave, à temps pour prescrire un traitement.

L'inflammation de la vessie peut également provoquer un épaississement de ses parois. La cystite est une cause fréquente d'inflammation.

La vessie est soumise à cette maladie en raison d'une hypothermie, de la présence d'une infection, d'une lésion de la membrane muqueuse de l'organe. L'infection est la principale cause de cette pathologie.

Pénétrant dans la vessie, il affecte les couches muqueuses et sous-muqueuses. Cela provoque de graves changements pathologiques qui conduisent à un épaississement des parois du corps.

Type de pathologie locale

L'épaississement local ne s'étend pas à toute la surface des parois de la vessie, mais seulement à une certaine zone.

La raison de cette pathologie est l’hérédité, en particulier dans les cas où une femme ou un homme a la structure particulière d’un organe qui diffère fondamentalement du «standard».

Problèmes de vessie

Cependant, une variété locale de pathologie peut être acquise davantage. Toute lésion de la vessie modifie la structure des parois, provoque des hématomes et entraîne un épaississement de ses parois.

Formation maligne et bénigne, papillomes, polypes lors de l'examen échographique se traduisant par une formation hyperéchogène dans la vessie.

Non seulement une tumeur, mais même une pierre peuvent indiquer une formation hyperéchogène. Un médecin examinateur expérimenté peut facilement différencier une pierre des autres formations.

La structure du système génito-urinaire

Une échogénicité accrue peut indiquer la présence d'une maladie parasitaire - la schistosomiase. La tuberculose de la vessie chez les hommes et les femmes peut provoquer un épaississement des parois de l'organe.

Malheureusement, en l'absence de signes externes spécifiques, le médecin ne pourra déterminer une telle pathologie qu'après avoir effectué un examen diagnostique.

L'épaississement même d'une petite paroi de la vessie, observé chez les femmes, est provoqué dans une plus large mesure par diverses inflammations.

Il est beaucoup plus facile pour toutes les infections et les bactéries de pénétrer dans la vessie et l'urètre des femmes, car leur canal est plus court que celui des hommes.

La consolidation des parois de l'organe urinaire peut être observée chez les femmes même avec une activité sexuelle faible, des excès sexuels et une inflammation des organes génitaux externes.

Diagnostics

Étant donné que l’épaississement des parois n’appartient pas à la catégorie des maladies graves, mais seulement à ses manifestations cliniques, les médecins orientent leurs actions afin d’identifier la véritable pathologie en vue de la prescription ultérieure d’un traitement médicamenteux.

Effectuer une échographie vous permet de définir la pathologie urologique, qui représente un danger pour le corps, et c’est elle qui a provoqué un épaississement des parois de la vessie.

Pour mener une telle étude, il est recommandé au patient d’utiliser une grande quantité d’eau avant la procédure. Il est très important que l'organe soit complètement rempli de liquide.

Le médecin sera en mesure de détecter toute éducation au cours de l’étude, de déterminer le lieu de sa localisation, ainsi que le degré de risque.

L'étude permet également de déterminer la taille de la vessie car, dans les pathologies en développement, on trouve souvent une petite vessie incapable de retenir une grande quantité d'urine, ce qui oblige les muscles à être sous tension constante, respectivement, pour provoquer un épaississement des parois de l'organe.

Épaississement des parois de la vessie

Un nombre suffisant de maladies accompagne l'épaississement de la paroi de la vessie. L'hypertrophie des parois de l'urée est l'un des symptômes les plus importants de la détermination des violations du système urinaire. Il est difficile de diagnostiquer l’épaississement des parois, mais c’est possible avec les ultrasons. Une identification tardive ou un traitement incorrect peut entraîner le développement de pathologies, car les causes de l'épaississement des parois peuvent être le résultat d'une maladie infectieuse antérieure ou du développement de nouvelles. Les phoques peuvent être diffus et locaux.

Causes de pathologie diffuse

L'épaississement diffus se produit directement au cours du développement d'infections dans le corps, lorsque le dysfonctionnement du système urinaire augmente la charge sur les parois de l'urètre. Dans sa structure, l'urée a des terminaisons nerveuses qui se déclenchent lorsqu'elles sont remplies - elles envoient des signaux au cerveau. Le corps interprète ce signal comme le besoin de vider la vessie. En conséquence, la couche musculaire de l'urée est réduite et l'urine est dirigée à travers les uretères vers l'extérieur. En cas de dysfonctionnement, l'urée ne peut pas "expulser" le liquide accumulé, la couche de muscle sur les parois est donc progressivement compactée.

Retour à la table des matières

Les principales raisons de ce changement sont

L'hypertrophie des parois de la vessie est déclenchée par un certain nombre de facteurs:

  • Violation du système urinaire dans la lithiase urinaire. Si la pierre est si grosse qu'elle chevauche l'urètre, le liquide s'accumule et augmente la pression interne.
  • Nouvelle croissance dans la partie étroite du col de la vessie, qui bloque également le passage de l'excrétion de l'urine. Une augmentation des parois de la vessie chez les hommes peut survenir en raison de modifications pathologiques de la prostate. Cette cause est également accompagnée d'un dysfonctionnement de la miction dû à une pression sur l'urètre de la glande élargie. Par conséquent, les hommes qui détectent des signes de dysfonctionnement de l'urée doivent être examinés par la prostate.
  • Caractéristiques anatomiques de la structure chez la femme - l'urètre est large et court et se situe à proximité de la vulve et de l'anus. Les parois de l'urée peuvent s'épaissir dans le contexte d'une tendance aux maladies inflammatoires de l'uretère, telles que la cystite. Cette maladie peut être chez l'homme, mais beaucoup moins.
  • La réduction de l’orifice qui relie l’urée au canal urinaire (sténose cervicale) peut provoquer des pathologies diffuses. Il existe une sténose congénitale et acquise (à la suite d'une maladie).
  • La consolidation des parois de la vessie peut être due à une urétrite - une inflammation chronique des parois du canal urinaire.
  • La formation d'un diverticule est une autre raison. Sacky creux dans la paroi de l'urètre, qui peuvent être situés dans le cou, interférant avec la miction normale.
Retour à la table des matières

Causes des changements locaux

La compaction locale diffère de diffuse en ce sens qu'elle ne s'étend pas sur tout le périmètre des parois de la vessie, mais à un endroit particulier, dans une certaine section de tissu. L’épaississement des parois de la vessie de ce type se produit avec peu ou pas de manifestations symptomatiques évidentes, il est difficile à diagnostiquer, aussi des examens réguliers doivent-ils être effectués. Une pathologie de ce type peut être héritée ou acquise. Les causes communes sont:

  • caractéristiques congénitales de la structure de la vessie;
  • tumeurs malignes, polypes (croissance bénigne qui se forme sur les parois de la muqueuse), papillomes muqueux (néoplasmes constitués de longs villosités roses ou rougeâtres), calculs;
  • dysfonctionnement neural de l'organe;
  • schistosomiase - déviations causées par des parasites;
  • l'urée tuberculeuse;
  • lésion externe avec des lésions des organes internes;
  • chez les femmes, il peut survenir pendant ou après des maladies inflammatoires; également avec activité sexuelle irrégulière (faible) ou infections des organes génitaux externes.
Retour à la table des matières

Qu'est-ce que l'hyperplasie?

L'hyperplasie est une pathologie dans laquelle la quantité de cellules dans la membrane du corps ou dans l'organe lui-même augmente, ce qui entraîne directement une augmentation du volume de la vessie ou de sa formation. L'hyperplasie a une nature différente chez les hommes et les femmes. L'hyperplasie de la prostate ou adénome de la prostate est une maladie due au mauvais fonctionnement du système urinaire chez l'homme, généralement âgé (40 ans et plus). Une formation maligne de tissu prostatique à partir de tissus entraîne un dysfonctionnement. Il ressemble à un nodule qui, en poussant, pince l'urètre. Il peut y avoir plusieurs tels nodules.

L'hyperplasie chez la femme est associée au processus d'augmentation excessive de l'endomètre, la muqueuse utérine. La croissance de l'endomètre est un phénomène normal, qui se produit mensuellement, de même que la préparation de l'utérus pour l'adoption d'un ovule fécondé. Si la conception n'a pas eu lieu, la coquille supplémentaire s'en va avec le mensuel.

Retour à la table des matières

Symptômes de l'hyperplasie

Les signes d’épaississement avec hyperplasie chez l’homme seront:

  • mictions fréquentes;
  • miction fréquente dans l'après-midi (pollakiurie);
  • liquides abondants la nuit (nycturie);
  • sentiment de vidange incomplète;
  • goutte à goutte à la fin;
  • incontinence urinaire due au stress ou après la miction;
  • faible pression intermittente de l'urine avec tension intense et douleur perceptible;
  • troubles sexuels.

Chez la femme, les premiers signes seront des irrégularités menstruelles, des saignements abondants et une douleur aiguë. Peut-être une aménorrhée - l'absence de menstruation jusqu'à six mois ou plus. Ces symptômes sont considérés comme des signes de troubles hormonaux, en premier lieu, qui impliquent diverses maladies (ovaires polykystiques ou même infertilité), qui s'accompagne invariablement d'un épaississement des voies urinaires.

Retour à la table des matières

Diagnostics

Le diagnostic d'un médecin sur l'augmentation des parois de la vessie commence par une clarification des plaintes et un examen approfondi, après quoi un certain nombre d'études supplémentaires sont programmées. Le plus commun et fiable est l'échographie de la vessie - est réalisée sur un organe rempli de liquide, le médecin peut voir épaississement, réduction de l'urée, signes d'une maladie chronique. Pour clarifier d'autres raisons, un examen aux rayons X est prescrit, dans lequel vous pouvez voir l'épaisseur du mur de l'urée. Ce type de diagnostic est utilisé moins fréquemment, il n'est pas inférieur à l'efficacité du diagnostic. Appliquez la méthode de la cystoscopie, qui vous permet de mieux explorer la surface interne des parois de la vessie: observez les zones irrégulières de la membrane muqueuse des parois arrière et avant et, le cas échéant, déterminez la tumeur et son degré de développement ou d’autres anomalies.

Retour à la table des matières

Traitement pour l'épaississement des parois de la vessie

Si la paroi de la vessie est épaissie, vous devez tout d'abord consulter un gastro-entérologue et suivre ses recommandations. Le traitement durera environ 15 jours et sera axé sur la désinfection et l'élimination de l'inflammation, ainsi que sur la restauration des paramètres normaux des parois. À cette fin, les causes de l'épaississement des parois de la vessie sont établies, puis des antibiotiques à large spectre sont prescrits, qui sont administrés à une concentration élevée à l'organe malade. Lorsque les exacerbations prescrites des fonds contre les parasites et les microbes. Le plus souvent prescrit "Nicodemus", "Allohol", "Oxafenamide", "Cholensim". Papapherin, Atropine, Nitrite, Eufillin et Amizil sont efficaces. En cas de détection d'une tumeur, le patient a besoin d'une chimiothérapie et d'une intervention chirurgicale.

Dans le traitement de la prostatite, une thérapie complexe est appliquée, qui comprend des massages de la prostate, de la physiothérapie, un traitement antibiotique et une immunocorrection. Chez la femme, l'hyperplasie est traitée avec des médicaments hormonaux, mais en cas de complications, sous la forme de tailles importantes de l'endomètre ou de récidives, elle est enlevée chirurgicalement. Il est important de rappeler que le traitement de chaque patient est prescrit individuellement et dépend de la complexité de la maladie et des troubles associés.

Retour à la table des matières

Traitement de la médecine traditionnelle

On pense que pour rétablir non seulement les scellés des murs de l'urée, mais également se débarrasser des tumeurs, il peut être régulièrement utilisé des remèdes éprouvés depuis des siècles. Il y a beaucoup de recettes et tout le monde sera utile, spécial. Il existe des recettes éprouvées pour les tisanes à base de menthe, de feuilles de pissenlit, de chélidoine, de graines de lin, de fleurs de tanaisie et de racines d’argentine, ainsi que de teintures, y compris le jus de betterave, les carottes, l’aloe, le radis noir, le miel et la vodka.

Retour à la table des matières

Mesures préventives

Les maladies qui causent l'épaississement de la vessie peuvent être évitées. Pour éviter cela, vous devez suivre un régime alimentaire spécial afin de normaliser le métabolisme (processus métabolique), de suivre les règles d'hygiène, de ne pas trop refroidir, de faire du sport et de traiter rapidement toutes sortes d'inflammations dans le corps.

Épaississement des parois de la vessie

Dans diverses maladies du système urinaire peut être un épaississement des parois de la vessie. Cette pathologie est plutôt désagréable et nécessite un traitement immédiat.

En règle générale, cela peut être déterminé par échographie. Sur la base de ses résultats, le médecin formule les recommandations appropriées et prescrit un traitement.

Qu'est-ce qu'un épaississement des parois de la vessie?

Pour commencer le traitement à temps, il est important de connaître les symptômes de la maladie. Les indications pour la nomination de l'échographie et l'examen détaillé sont:

Causes de mictions fréquentes et douleurs abdominales basses

  1. Douleur dans le bas-ventre et pendant la miction. Ce sont les principaux symptômes de la cystite, la lithiase urinaire, qui indique parfois la formation de tumeurs.
  2. L'hématurie est l'une des pathologies les plus courantes. L'urine avec la maladie est peinte en rouge à cause de la chute dans ses cellules sanguines. La maladie se développe avec une lithiase urinaire lorsque les voies urinaires sont excrétées par des calculs et du sable. Une hématurie survient souvent lors de traumatismes aux organes du système urinaire.
  3. Sensation constante de pleine vessie.

Lors des tests d'urine, une forte teneur en leucocytes, en protéines et en bactéries est détectée.

Dans certains cas, pour le diagnostic, une échographie est nécessaire pour effectuer une cystoscopie. Vous pouvez vérifier et inspecter la structure de la surface interne de la vessie.

Grâce à cette procédure, il est possible de détecter l'oncologie, les polypes et d'autres maladies graves, souvent asymptomatiques au stade initial de développement.

L’épaississement des parois de la vessie n’est pas une maladie indépendante, mais un symptôme. Par conséquent, aux fins du traitement, il est important de trouver la véritable cause de la pathologie et de commencer par celle-ci afin que les troubles existants ne progressent pas.

Pour que la recherche donne des résultats précis, les experts recommandent de réaliser une échographie de la vessie complète. Dans ce cas, l'épaisseur de la paroi sera déterminée avec précision, les épaississements seront clairement délimités, la localisation sera mieux visible.

Causes d'un épaississement des parois de la vessie

Connaissant les causes de la maladie, il est possible d’empêcher son développement ou de s’arrêter à un stade précoce. Chez l'homme, le symptôme d'épaississement est le plus souvent associé à une obstruction des conduits de la prostate. En règle générale, cela se produit avec une lithiase urinaire.

L’hydronéphrose est une maladie complexe caractérisée par une expansion du calice et du pelvis de la vessie. Dans ce cas, il est recommandé de procéder à un examen approfondi des uretères et des reins. Cette maladie est caractérisée par un développement progressif.

Lorsque la maladie est observée, des changements physiologiques dans la vessie, tels que des diverticules. De telles saillies à la surface du corps provoquent une stagnation de l'urine, ce qui entraîne des processus inflammatoires.

Les maladies chroniques se caractérisent par un épaississement inégal des parois de la vessie. La présence de parasites provoque un compactage des parois dû aux dépôts de calcium. La taille des polypes dans la vessie varie de quelques millimètres à quelques centimètres. Quand ils sont présents, le sang est généralement intercalé dans l'urine.

Les causes de l’épaississement des parois de la vessie peuvent être très importantes, car tous les organes et systèmes du corps sont interdépendants. Les violations dans un corps provoquent des dysfonctionnements dans le travail d'un autre. Par conséquent, pour le diagnostic nécessite un examen minutieux et une surveillance du patient.

Dès que les premiers symptômes de malaise sont apparus, il est nécessaire de faire appel à des spécialistes afin de prévenir le développement de la maladie et son passage à la forme chronique.

Cette maladie est également observée chez les enfants. Le plus important est de noter les symptômes à temps, car les enfants eux-mêmes ne peuvent pas expliquer ce qui les concerne exactement. L'enfant peut ne pas ressentir de gêne. Ici, il est particulièrement important de poser un diagnostic à temps et de déterminer s’il s’agit d’un défaut congénital ou acquis.

Chez les jeunes enfants, dans la plupart des cas, l’apparition de la suspension n’est pas une pathologie. Par conséquent, un examen plus approfondi est nécessaire pour établir un diagnostic que pour des symptômes similaires chez l’adulte. L’âge du patient est également important car il dépend de la quantité de liquide considérée comme la norme pour le remplissage de la vessie.

Pour le traitement, le diagnostic correct est très important. Ce n’est qu’alors qu’il sera efficace et efficient. Donc, avec la lithiase urinaire, il est important de se débarrasser des pierres et du sable. Ici, le traitement dépend de la taille des inclusions.

Les processus inflammatoires, à l'origine de l'apparition d'un épaississement des parois de la vessie, sont traités à l'aide d'un traitement antibactérien.

Les tumeurs et les polypes sont pour la plupart enlevés chirurgicalement. La thérapie antibactérienne couplée à la physiothérapie donne de bons résultats, en particulier dans le traitement de maladies du système urinaire chez l'homme.

Toutes les maladies peuvent être prévenues si vous surveillez attentivement votre santé. Donc, cela vaut la peine de revoir votre régime quotidien, de changer de régime, d’abandonner les mauvaises habitudes. Ne négligez pas l'hygiène personnelle. Si des processus inflammatoires se produisent, ils doivent être traités au stade initial et non lorsqu'ils se présentent sous forme chronique. Le plus important est de réguler le métabolisme.

Épaississement des parois de la vessie

Un phénomène tel que l’épaississement des parois de la vessie ne se pose pas sans raison en tant que processus indépendant, mais est associé à l’évolution des pathologies associées du système urinaire. Cet écart ne peut pas être reconnu indépendamment, mais sa présence peut être suspectée à cause d’un certain nombre de symptômes caractéristiques qui justifieront une visite chez le médecin. Afin d'établir la maladie de manière fiable, il est nécessaire de consulter l'urologue, de passer des tests et de subir une cystoscopie ou un examen au moyen d'un appareil à ultrasons. Les capacités de l’équipement permettront d’étudier la structure des murs, d’identifier les formations atypiques (tumeurs malignes, polypes) et d’autres écarts par rapport à la norme. Lors de la confirmation du diagnostic, le médecin détermine la tactique du traitement. Lors du choix d'une méthode thérapeutique basée sur les raisons qui ont provoqué les changements pathologiques dans la vessie.

Signes de maladie

Il est important de souligner que l'épaississement de la paroi de la vessie est déclenché par divers facteurs négatifs, tels que l'oncologie. Par conséquent, la reconnaissance rapide des signes atypiques aidera à éviter les problèmes de santé.

Symptômes pour lesquels la détection devrait consulter votre médecin:

  • l'apparition d'une douleur soudaine et soudaine, une gêne dans le bas de l'abdomen;
  • besoin constant d'uriner, de brûlures et de gerçures;
  • sang dans l'urine;
  • après la vidange, il n'y a plus de soulagement, mais au contraire, il semble que la vessie soit pleine;
  • changement de couleur et de consistance de l'urine, apparition d'une odeur prononcée;
  • les analyses de laboratoire indiquent la présence de protéines et de taux élevés de leucocytes dans les urines.

Ces critères symptomatiques n'indiquent pas nécessairement que les parois de la vessie sont épaissies. Cependant, ces signes peuvent signaler le processus inflammatoire des organes urinaires, la présence de calculs, de tumeurs malignes et de polypes. S'il existe un écart entre l'épaisseur de la paroi et les normes établies, il est alors nécessaire de déterminer la cause qui a déclenché le processus pathologique.

Ce qui conduit à des changements diffus et locaux.

Épaississement diffus des parois de la vessie dû à la présence d'agents infectieux dans le corps, en raison duquel le système urinaire ne fonctionne pas pleinement, ce qui crée une charge supplémentaire sur les parois de l'organe. Dans la vessie, il existe de nombreuses terminaisons nerveuses qui réagissent au degré de plénitude en envoyant des signaux aux récepteurs du cerveau. Ce message est identifié par le corps comme une équipe à uriner, ce qui entraîne une réduction de la couche musculaire et la libération d'urine par les uretères. En cas de dysfonctionnement de la vessie, ce processus est entravé, ce qui se traduit par une incapacité du corps à se débarrasser normalement du liquide accumulé. Le résultat de la violation est la consolidation progressive de la couche musculaire des parois.

Des changements diffus se produisent pour les raisons suivantes:

  • Urolithiase, dans laquelle une pierre risque de pénétrer dans l'uretère, ce qui devient la base de l'accumulation de liquide et de l'augmentation de la pression interne.
  • Dans le col de la vessie, une formation empêche l’écoulement de l’urine.
  • Chez l’homme, les parois du corps s’épaississent sur fond d’anomalies pathologiques de la prostate, parmi lesquelles une obstruction. Nécessite un examen détaillé de la prostate.
  • Les femmes sont beaucoup plus susceptibles de développer des modifications de la structure de la vessie en raison de caractéristiques anatomiques. La proximité de l'urètre par rapport à l'anus et au vagin augmente le risque d'infection et le développement d'une inflammation. De telles circonstances créent des conditions idéales pour l'apparition de la cystite, qui peuvent également conduire à un épaississement si elles ne sont pas traitées.
  • La présence de sténose congénitale ou acquise du col de la vessie.
  • Formation d'épaississement diffus sur le fond de l'urétrite. Cette maladie est caractérisée par une inflammation chronique des parois de l'urètre.
  • Expansion congénitale et acquise du calice et du bassinet du rein, appelée hydronéphrose. Nécessaire pour examiner les uretères et les reins;
  • La présence d'un diverticule dans la vessie (saillies ressemblant à des poches). La vidange se fait par étapes - initialement, le liquide est libéré directement de l'organe, puis après l'urine stagnante du diverticule.
  • À la suite de la schistosomiase.

L'épaississement local des parois de la vessie n'affecte pas la totalité de la région de l'organe, comme c'est le cas avec les modifications diffuses, mais seulement une région spécifique. Une telle déviation se caractérise par une évolution presque asymptomatique, de sorte qu'une personne n'est au courant de rien depuis longtemps. Seuls les examens qualifiés et les examens préventifs aideront à reconnaître les changements qui ont commencé.

Le processus de caractère local a une nature héritée ou acquise. Les principales causes menant à la pathologie:

  • présence de caractéristiques congénitales dans la structure de la vessie;
  • la formation de tumeurs malignes, de polypes affectant les parois de la coquille, de papillomes, de calculs;
  • complication de la schistosomiase;
  • dans le contexte de la tuberculose de la vessie avec la formation de granulomes, ils provoquent de multiples anomalies locales dans les parois;
  • lésions mécaniques de l'abdomen, provoquant un hématome sur la vessie;
  • les femmes sont confrontées à un épaississement localisé en raison d'une inflammation persistante ou différée, d'une infection des organes génito-urinaires et d'une activité sexuelle irrégulière.
Identifier une cause fiable provoquant une augmentation des murs aidera le médecin. Il entendra les plaintes, procédera à un examen approfondi, assignera les tests nécessaires et procédera à un diagnostic différentiel.

Principes de traitement

La tactique et le schéma de traitement des parois épaissies de la vessie déterminent les causes du développement du processus pathologique. Les mesures générales visent à traiter les anomalies urologiques concomitantes, à normaliser la structure des parois, à éliminer les foyers inflammatoires et les infections, donc à prescrire des médicaments antibactériens appartenant au groupe des médicaments à large spectre et autres. En règle générale, le traitement est effectué:

  • L'atropine;
  • Papavérine;
  • Nitrite;
  • Amizil;
  • Euphilin;
  • Cholenzyme;
  • Nicodemus;
  • Alloholom;
  • Oxaphénamide.

La durée estimée du cours thérapeutique dans de tels cas est de 2 semaines. Lors de la détection de pathologies graves, les tumeurs malignes nécessitent une hospitalisation et un traitement sous la surveillance d'un spécialiste. Afin de réduire les risques de conséquences, le besoin d'une intervention chirurgicale et d'un traitement de chimiothérapie apparaîtra probablement.

Si les modifications sont causées par des problèmes de prostate, l'homme, en plus d'antibiotiques, se voit également prescrire de la physiothérapie, un massage de la prostate et des immunostimulants. Lors du traitement de la vessie en cas d'hyperplasie, la femme doit associer un traitement à des médicaments hormonaux. Dans les cas où l'endomètre se développe de manière significative ou s'il y a des récidives régulières, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

En conclusion, je voudrais résumer et souligner que les changements structurels dans les parois de la vessie ne sont qu’une manifestation clinique et non une maladie indépendante. Cette condition signale un dysfonctionnement du système urinaire. Le traitement doit donc être complet et viser principalement à combattre le principal problème urologique. Empêcher de telles complications aidera à adopter une attitude plus attentive envers leur propre santé, des examens de routine chez le médecin, un traitement rapide des processus inflammatoires chroniques.

Épaississement des parois de la vessie Lien vers l'article principal

Plus D'Articles Sur Les Reins