Principal Pyélonéphrite

Régime alimentaire avec une inflammation des reins

L'inflammation des reins résulte d'une hypothermie ou d'une immunité réduite en raison de la maladie: grippe, amygdalite, scarlatine, amygdalite.

L'inflammation rénale peut être trouvée chez les enfants et les personnes âgées.

Le plus souvent, les enfants de moins de 7 ans, les filles de 18 ans et les hommes âgés sont atteints de cette maladie. Parfois, l'inflammation provoque des coliques ou des calculs rénaux. Pour se débarrasser de la maladie, vous devez respecter certaines restrictions nutritionnelles.

Les principales règles de nutrition dans l'inflammation des reins

S'abstenir de sel

Pendant le régime, vous devez suivre quelques règles:

  • manger régulièrement 5 à 6 fois par jour;
  • observer le régime alimentaire;
  • manger de petits repas, ne pas trop manger;
  • des aliments consomment plus de légumes que de viande;
  • boire environ 1,5 litre de liquide par jour; ne pas utiliser de sel ou de produits en contenant, 1 g est autorisé;
  • abandonner complètement l'usage de boissons alcoolisées.

Salez la nourriture après sa préparation, réduisant ainsi sa consommation. Si l'inflammation est aiguë, il est conseillé au patient d'abandonner complètement le sel. Pour se débarrasser de l'inflammation rénale, vous devez suivre régulièrement les règles de l'alimentation, en particulier pendant la période de traitement médicamenteux.

Une déviation ou un non-respect périodique des recommandations peut aggraver la situation. Le processus de nutrition limitée dure environ 1 an, mais un résultat positif dépend de la durée.

Produits interdits

Le café vaut mieux ne pas boire

Le régime alimentaire pour l'inflammation des reins nécessite d'importantes restrictions alimentaires. Un certain nombre de produits doivent être abandonnés pendant le traitement:

  • viande grasse et bouillons;
  • poissons de rivière;
  • les champignons;
  • saucisses, viandes fumées et cornichons;
  • pain de seigle;
  • les légumineuses;
  • épices chaudes, assaisonnements et sauces;
  • épinards, oseille, radis, persil, asperges;
  • l'ail, l'oignon;
  • produits de chocolat et de cacao;
  • café naturel;
  • jus d'agrumes.

Les restrictions sont basées sur le fait que ces produits contiennent une grande quantité de sel, peuvent provoquer une réaction allergique ou créer une charge accrue sur les reins. Il est déconseillé d’utiliser les aliments interdits dans les processus inflammatoires, les coliques ou les carences.

Exemple de menu pour un régime alimentaire contre l'inflammation rénale

Les mousses et les jus ne sont pas contre-indiqués

Après avoir étudié la liste des restrictions alimentaires, le patient peut penser que rien ne peut être mangé. Mais une alimentation avec une inflammation des reins et de la vessie permet de manger suffisamment pour ne pas ressentir la faim et obtenir toutes les vitamines et tous les oligo-éléments nécessaires. Il est nécessaire de manger des aliments dans le régime alimentaire, ce qui ne complique pas le travail des reins, aide à éliminer les substances toxiques de l'organisme et ne provoque pas de réaction allergique.

En suivant les règles de l'alimentation, vous pouvez créer un menu des ensembles de plats suivants qui sont recommandés pour l'inflammation:

  1. Premiers plats: soupes aux légumes et au lait avec adjonction de céréales ou de pâtes, soupe ou bortsch sans viande. Au lieu de cela zazharki devrait être rempli de beurre. L'utilisation de légumes verts non acides est autorisée.
  2. Deuxième plat: viande maigre cuite au four ou poisson de mer, pâtes, céréales, pas plus de 3 œufs de poule mollets ou omelette à la vapeur, légumes.
  3. Dessert: miel, pommes au four, confiture, gelée, fruits confits, fruits secs, fromage cottage faible en gras, biscuits non salés, guimauves.
  4. Boissons: produits laitiers faibles en gras, thé faible, jus de fruits et infusions fraîchement pressés, boissons aux fruits, mousses, eau minérale.
  5. Autres produits qui ne doivent pas contenir de sel: pain, légumes ou beurre, sauces aux légumes ou au lait.

Afin de suivre strictement le régime alimentaire, les aliments devront être cuits vous-même à la maison et les restaurants ou les fast-foods devraient être complètement abandonnés jusqu'à la récupération.

Médecine traditionnelle dans la lutte contre l'inflammation rénale

Mangez plus de pastèques

Les reins jouent un rôle majeur dans le processus d'élimination des liquides corporels. Une attention particulière doit donc être accordée au régime d'alcool. Dans la lutte contre l'inflammation, la médecine traditionnelle recommande d'utiliser le jus de canneberge ou d'airelle. Il est recommandé d'augmenter la quantité de produits diurétiques consommés afin d'éliminer le sable des reins, par exemple citrouille, melon, pastèque, concombre.

L'infusion de feuilles de busserole soulage la douleur et l'inflammation des reins. Mais ce traitement a une limite de temps. La perfusion ne peut être prise plus de 30 jours. En plus des infusions aux herbes, vous pouvez utiliser du zeste de pomme séché, que vous devez broyer et verser de l'eau bouillante.

Très souvent, pour les maladies rénales, ils utilisent du jus de radis noir avec du miel.

Bien que tous les remèdes traditionnels à base de plantes aient un effet modéré, ils ne peuvent être pris seuls sans la recommandation d'un médecin. Chaque remède a ses propres effets secondaires et contre-indications.

Que mangent-ils dans l'inflammation des reins?

La néphrite est un processus inflammatoire dans les reins aigu et chronique. Le régime alimentaire dans l'inflammation des reins et de la vessie est un élément important du traitement complexe de la maladie, car l'inflammation affecte négativement le fonctionnement de l'organe. Une alimentation saine permet de réduire la charge sur les reins et d’éliminer toutes les substances nocives et les toxines présentes dans le corps du patient.

Nourriture en jade aigu

Jours de jeûne

Les médecins recommandent de commencer un régime avec du jade aigu après plusieurs jours de jeûne. Ces jours-là, il est totalement interdit de manger de la nourriture et des liquides. Mais les jours de jeûne ne sont pas disponibles pour tout le monde et ils ne sont prescrits qu'après les examens nécessaires du corps. Après plusieurs jours, un régime spécial est prescrit, que la personne doit suivre et qui inclura l'introduction périodique d'autres jours de jeûne. Leur principe de base est que le patient doit réduire son apport calorique en nourriture afin de réduire la charge sur les reins. Il y a beaucoup de jours de jeûne et leur choix dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et des préférences gustatives du patient. Les experts prescrivent ces jours:

  • Jour du sucre. Le patient doit boire un verre de thé additionné de 50 grammes de sucre 5 fois par jour.
  • Journée de la pomme de terre. Il devrait prendre 1 kilogramme de pommes de terre et cuire au four. Les pommes de terre prêtes doivent être divisées en 5 parties et consommées pendant la journée.
  • Jours de citrouille et de melon d'eau. Dans le cas de la citrouille, vous devrez la faire cuire, la diviser en 5 portions et la manger tout au long de la journée. La pastèque fraîche devrait également être mangée 5 fois par jour.
Retour à la table des matières

Régime alimentaire pour l'inflammation rénale aiguë

Un régime pour les reins de jade suggère de limiter le sodium, les protéines, le poisson et la viande, les légumes et les baies, la bière et l’alcool en général. Il est important de réduire la quantité de liquide consommée, dont le volume doit être égal ou supérieur à 0,5 litre par rapport à la quantité d'urine du patient la veille. Il convient de noter que le régime ne devrait pas inclure de sel. Pour que la nourriture ne semble pas trop fraîche, le patient est autorisé à utiliser de l'acide citrique, des épices et des sauces. Cependant, le corps ne peut pas exister longtemps sans sel - il se heurte à une baisse de la quantité de sodium et de chlore. Pour éviter cela, après 25 jours de traitement, le patient est autorisé à prendre de 3 à 5 grammes de sel par jour. Si les œdèmes réapparaissent, en raison de la concentration de sodium, le sel est arrêté.

Régime alimentaire pour la néphrite chronique en dehors du stade aigu

Dans les situations où les tests d'urine montrent des changements, le patient est interdit d'utiliser du sel. Les aliments ne doivent pas être riches en huiles essentielles, mais le menu doit inclure autant de vitamines que possible. La diététique dans la néphrite chronique a un effet sur la normalisation des processus métaboliques, en abaissant la pression, en stimulant la miction et en régulant l'équilibre hydrique.

Le régime alimentaire du patient dépend du stade de la maladie.

L'inflammation des reins vous permet de consommer une dose quotidienne de protéines en quantité ne dépassant pas 70 grammes. Les glucides et les graisses sont régulés en fonction des caractéristiques individuelles du patient. Le plus souvent, une personne devra manger environ 350 grammes de glucides et 90 grammes de matières grasses. La teneur totale en calories des aliments est également déterminée individuellement, mais doit être d'au moins 2300 kcal. La consommation de liquide est soumise à un contrôle et ne doit pas dépasser 700 ml par jour. Il est recommandé de manger de petites portions 4 à 5 fois.

Menu diététique

Menu quotidien approximatif pour la néphrite chronique:

  • pour le petit-déjeuner, vous pouvez préparer une omelette de protéines cuites à la vapeur, de la farine d'avoine, cuite dans du lait avec un peu de beurre ajouté, du thé;
  • le deuxième petit-déjeuner comprend des fruits autorisés, comme des prunes, des pastèques, des pommes;
  • pour le déjeuner, il est recommandé de manger une soupe de légumes, de la viande bouillie, des légumes cuits à la vapeur et du jus de fruits;
  • le thé de l'après-midi implique l'utilisation de bouillon de hanches, d'un peu de pruneaux et de croûtons de pain;
  • pour le dîner, vous pouvez manger des galettes à la vapeur, des pommes de terre bouillies au beurre et au persil, du concombre et du thé;
  • avant le coucher, vous pouvez prendre un verre de yogourt faible en gras.
Retour à la table des matières

Régime de rechute

Dans les situations où la néphrite chronique est exacerbée, les médecins prescrivent le même aliment thérapeutique que dans le traitement de la cystite aiguë. Par conséquent, le patient devra éliminer le sel de son alimentation, minimiser la consommation de viande et de poisson, de sucre et de produits en contenant. De temps en temps, le patient devra recourir à des jours de jeûne pour soulager l’inflammation des reins et normaliser son travail.

Que manger avec du jade?

La liste des aliments pouvant être consommés avec du jade est plutôt longue: du pain sans sel, des soupes de légumes additionnées de céréales. Vous pouvez faire sauter des plats en tranchant de l'aneth et du persil. Les soupes au lait sont également autorisées, mais leur nombre devrait être limité. Le patient doit manger exclusivement des types de viande maigres, par exemple dinde, veau ou lapin. Il est recommandé de manger des œufs, mais pas plus de 2 pièces par jour, tandis que le patient, si des œufs sont ajoutés à son menu, devra ajuster le contenu des autres aliments protéiques qu'il contient afin de ne pas dépasser le taux quotidien d'aliments protéiques. Vous pouvez manger des céréales, des produits laitiers, du miel et une petite quantité de légumes, par exemple des concombres, des choux et des carottes. Les patients doivent boire des jus de fruits naturels, des boissons aux fruits, des compotes de fruits et des thés infusés aux herbes.

Produits interdits

Dans le cadre d’une nutrition adéquate, visant à décharger les reins, les experts recommandent de supprimer de ce menu ces produits: soupes au bouillon de viande ou de poisson, légumineuses, pois et champignons. Il est formellement interdit de manger des aliments frits et gras, la viande et le poisson doivent être maigres et la cuisson peut être effectuée à la vapeur, au four ou sur la cuisinière, en faisant bouillir les aliments. Il n'est pas recommandé d'utiliser du chocolat et d'autres produits qui en contiennent. La graisse de confiserie et la graisse sont exclues. Vous ne pouvez pas manger de la nourriture en conserve, de la nourriture fumée, du caviar de poisson, des saucisses, du fromage à pâte dure, de l'ail, des oignons, du raifort et de la moutarde. Ne consommez pas de cacao, de café, de thé trop fort et d’alcool, pas même une bière légère.

Traitement diététique de l'insuffisance rénale

Le traitement de l'insuffisance rénale implique la restriction maximale de l'apport quotidien en protéines. Cela permettra plus facilement d'éliminer des toxines du corps et des œuvres de métabolisme oxydées, ainsi que d'éliminer les symptômes d'intoxication des œuvres de métabolisme des protéines. De plus, un régime spécial prescrit par un médecin aura un effet anti-inflammatoire sur le corps. Pour contrôler le patient, il faudra non seulement la quantité de protéines, mais également la quantité de sel consommée. Les experts recommandent d’abandonner complètement sa réception dans les aliments et d’entrer progressivement dans le régime alimentaire uniquement lorsque la maladie se retire progressivement.

Régime alimentaire avec une inflammation des reins

L'inflammation rénale (néphrite) est un état pathologique qui s'accompagne de modifications destructrices des tissus de l'organe et se développe dans le contexte d'un long séjour dans le froid, de maladies de la sphère urogénitale (y compris des infections de l'urètre et des voies urinaires), du diabète, de maladies virales, infectieuses et auto-immunes hérédité, traumatisme, formation de tumeurs en oncologie. Et, bien sûr, une telle pathologie nécessite un traitement immédiat, y compris, entre autres, l’adaptation de la nutrition de la personne malade. Considérez ce qui constitue un régime pour l'inflammation des reins.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé des problèmes de rein par une méthode efficace. Elle a vérifié elle-même - le résultat est 100% - un soulagement complet de la douleur et des problèmes de miction. Ceci est un remède naturel à base de plantes. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

Règles de base

Le choix du régime alimentaire pour l'inflammation des reins, ainsi que sa durée, dépendent en grande partie de la nature de l'évolution de la maladie et du degré de gravité du dysfonctionnement organique.

Dans l'inflammation aiguë des reins, la nutrition chez l'adulte implique une restriction de l'apport en sel, en protéines, en huiles, en légumes et en fruits. Dans le même temps, le volume de liquide bu doit être égal ou supérieur de 0,4 litre à la quantité d'urine produite en 24 heures.

Dans les cas graves d'inflammation des reins, accompagnés d'un retard dans l'excrétion de l'urine et d'un œdème, excluez les aliments et les boissons pendant 1-2 jours. Après cela, les «jours de sucre» sont prescrits pendant 2 à 3 jours (150 grammes de sucre cristallisé et un demi - deux verres de thé noir au citron fort, étalés en quatre ou cinq réceptions).

En cas d'inflammation des reins de gravité modérée, il est recommandé de faire les jours de sucre à jeun immédiatement après l'apparition des manifestations de la maladie, en les alternant par la suite avec des régimes alimentaires d'orientation similaire - pastèque, raisin, pomme de terre, compote, etc.

Attention! Les jours de raisin, de melon d'eau et de compote, l'utilisation de liquide est strictement interdite.

Ensuite, la table n ° 7a est prescrite pour la personne malade (pendant trois à quatre jours) et avec un soulagement significatif du bien-être - table n ° 7 b.

À la stabilisation de l'état du patient, transfert à une table n ° 7, revenant périodiquement à une table n ° 7 b.

En cas de pathologie légère, les tableaux No 7 a et No 7 b sont prescrits dès les premiers jours de la maladie.

Étant donné que toutes les tables du groupe n ° 7 ne contiennent pas de sel (c'est l'essence même du régime), l'équilibre entre sodium et chlore peut être perturbé au bout de 20 à 25 jours, ce qui s'accompagne de faiblesse, de nausées et d'une perte d'appétit. Dans ce cas, il est recommandé au malade de consommer du sel en une quantité de trois à cinq grammes par jour (si la condition s'aggrave, son utilisation est à nouveau totalement limitée).

Conseil Pour améliorer les caractéristiques gustatives des aliments préparés selon un régime sans sel, vous pouvez utiliser des épices, acides alimentaires et sauces autorisés.

En cas d'inflammation des reins de nature chronique, en dehors des périodes d'exacerbation (en l'absence de dysfonctionnements marqués du fonctionnement des reins), il est prescrit au tableau No 7 ou No 15 (avec restriction modérée en sel) avec écoulement d'hydrate de carbone ou jours sans sel.

Exemple de menu de régime

Le menu correct pour le tableau n ° 7 et avec une inflammation des reins peut ressembler.

Petit-déjeuner matinal: bouillie de sagou cuite dans du lait, galettes de pommes et de carottes (cuites au four), thé.

Brunch: poire.

Déjeuner: soupe de pommes de terre (une demi-portion), pommes de terre bouillies et bœuf en sauce, gelée de fruits.

Sûr, sucré avec une décoction de son de blé.

Dîner: pilaf aux fruits secs de sagou, betteraves râpées, assaisonné à l'huile de tournesol, thé.

Au coucher: jus fraîchement pressé ou décoction de frais de reins.

Un menu approximatif pour la table n ° 7 b avec une inflammation des reins peut ressembler.

Petit déjeuner matinal: salade de fruits, riz au lait, thé.

Petit déjeuner tardif: carottes sucrées et râpées.

Déjeuner: soupe d'un mélange de légumes, poulet bouilli dans une sauce à la crème sure, pommes de terre bouillies, compote de pommes séchées et de poires.

Sûr, sucré avec une décoction de son de blé.

Dîner: œuf à la coque, crêpes aux pommes, thé.

Heure du coucher: jus fraîchement pressé.

Un menu approximatif pour la table n ° 7 présentant une inflammation du rein peut ressembler à ceci.

Petit-déjeuner matinal: œuf à la coque, sarrasin bouilli, thé.

Petit déjeuner tardif: pommes au four.

Déjeuner: soupe sans viande (une demi-portion) à la crème sure, pommes de terre sautées avec une poitrine de poulet bouillie, jus de canneberge.

Déjeuner: décoction de rose musquée.

Dîner: côtelettes de pommes et de carottes (cuites au four), pudding au lait caillé, thé.

Produits autorisés

La liste des plats et des produits acceptables en présence d’une inflammation des reins comprend:

  • pain fait maison, cuit à partir de farine de blé sans sel;
  • soupes de légumes sur n'importe quel bouillon, à l'exception de la viande, des champignons et des produits laitiers;
  • viande, volaille et poisson diététiques;
  • fruits et baies sans restriction;
  • lait, crème, crème sure (utilisation du fromage cottage, éventuellement avec exclusion de la viande);
  • œufs à la coque, œufs brouillés;
  • sagou, riz;
  • pommes de terre, légumes, oignons cuits et frits, persil, aneth;
  • sucre, miel, confiture, bonbons.

Jus et compotes

L'un des principes fondamentaux de la nutrition pour l'inflammation rénale est un certain régime de consommation. Dans ce cas, il est préférable de ne pas boire d’eau simple, mais des jus, des compotes et des boissons aux fruits à partir d’une variété de baies et de fruits, par exemple des canneberges ou des airelles, qui possèdent des antiseptiques naturels.

Huiles et graisses

Limiter l'apport en graisses est essentiel dans le traitement de l'inflammation rénale. Les seuls produits autorisés dans ce cas sont le beurre (sans sel), le ghee et les huiles végétales. Toutes les autres graisses ne peuvent pas être mangées.

Qu'est-ce qui est interdit de manger

La liste des plats inacceptables en cas d'inflammation des reins comprend les produits et plats suivants:

  • produits de boulangerie classique;
  • bouillons de poisson, viande, champignons, lait, légumineuses, céréales (sauf sagou);
  • viande grasse, poisson et volaille, aliments en conserve, produits à base de saucisse;
  • du fromage;
  • céréales (sauf autorisées), légumineuses;
  • cornichons, radis, chou-fleur, ail, oseille, champignons, épinards;
  • kissel, cuit avec du lait, de la glace, du chocolat;
  • raifort, poivre, mayonnaise, moutarde;
  • Eau minérale sodique, café et cacao.

Méthodes folkloriques

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'inflammation des reins sont généralement utilisées en complément du traitement principal. À cette fin, il est conseillé aux patients d'utiliser certains fruits, baies, légumes et herbes, dotés de certaines propriétés thérapeutiques et, par conséquent, utiles pour le corps et les reins enflammés. Pensez à ce que vous pouvez manger pour améliorer quelque peu la santé fragile.

Confiture d'airelles avec inflammation des reins (recette simple). Les baies fraîches sont lavées, broyées et recouvertes de sucre dans un rapport de 1: 1. La confiture finie (à noter qu'elle s'avère délicieuse) est présentée dans des boîtes de conserve et placée dans un réfrigérateur recouvert de papier parchemin. Cette confiture est également utilisée pour la fabrication de boissons aux fruits. Cet outil aide également dans le traitement de la cystite chez les femmes enceintes, ainsi que des pathologies de la vessie.

Décoction de fraises pour l'inflammation des reins. Dix grammes de feuilles de fraise sont mélangés à dix grammes du fruit de la plante, versés dans un verre d'eau, mis à feu et bouillis pendant dix minutes. Passé ce délai, l'outil est retiré de la chaleur, refroidi et maintenu pendant deux heures. L'infusion prête consommée une cuillère à soupe trois fois par jour.

Pastèque dans l'inflammation des reins. Appliqué comme diurétique, vous permettant de vous débarrasser de l'œdème.

Bouillon de coing. Une demi-cuillère à soupe de feuilles séchées écrasées est mélangée à une quantité égale de graines, versée avec 250 ml d'eau bouillante, cuite au feu et bouillie pendant cinq minutes. Après le temps spécifié, l'outil est refroidi, filtré sur de la gaze et mis une cuillerée à thé de miel (pour le goût). Le bouillon prêt consommé une cuillère à soupe quatre fois par jour.

Bouillon de racine de persil pour l'inflammation des reins. On broie deux gros rhizomes, on coule avec un litre de lait, on dilue dans un rapport 1/1 avec de l'eau, on allume le feu, on porte à ébullition, on refroidit et on filtre sur de la gaze. Le produit fini est utilisé pour traiter la néphrite chronique dans un demi-verre trois fois par jour pendant trente jours, après quoi une pause d'un mois est prise.

Potiron cuit au four pour l'inflammation des reins. Dans la citrouille du milieu, le haut est coupé, le noyau est nettoyé et rempli d'un mélange préparé de sucre cristallisé et d'huile végétale (250 grammes de chaque composant). Après cela, les fruits sont recouverts du haut, mis au four et cuits au four jusqu'à tendreté. Ensuite, la citrouille est pelée et broyée à l'état pâteux. Le produit fini est utilisé trois fois par jour, une cuillère à soupe.

Manger pendant la période de traitement devrait être une bonne habitude, que les adultes soient traités ou non.

Vaincre une maladie rénale grave est possible!

Si les symptômes suivants vous sont familiers:

  • maux de dos persistants;
  • difficulté à uriner;
  • violation de la pression artérielle.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Guérir la maladie est possible! Suivez le lien et découvrez comment le spécialiste recommande un traitement.

Régime alimentaire pour l'inflammation rénale chez les adultes

Women's Journal - Weight Loss - Diets - Nutrition pour l'inflammation des reins

Le régime alimentaire pour l'inflammation des reins et de la vessie facilite grandement l'état du patient. En pratique, ce régime comprend un traitement, soulage les symptômes.

Cela est particulièrement vrai lorsque l'inflammation de ces organes est aggravée. Pendant la rémission, vous devez également suivre certaines règles de nutrition.

Qu'est-ce que la pyélonéphrite et la cystite?

La pyélonéphrite ou l'inflammation des reins est assez courante. Cette maladie survient lorsque le tissu rénal est enflammé. Les personnes de tout âge peuvent contracter la pyélonéphrite. Pour ce faire, il suffit de trop refroidir.

Les causes de la pyélonéphrite peuvent également être des maladies qu’une personne a subies plus tôt. Ceux-ci incluent la scarlatine, la grippe, les maux de gorge. Avec les mauvaises dents, si les gencives sont enflammées, les reins sont également menacés. Et aussi, si une personne a une amygdalite chronique.

La cystite est une inflammation de la vessie. Cette maladie est due à une infection dans cet organe.

Les personnes qui ont un système urinaire faible souffrent souvent d'inflammation de ces organes. Et une des méthodes de traitement et de prévention de ces maladies est le bon régime alimentaire.

Principes de base de l'alimentation

Voici ce qui implique avant tout un régime avec une inflammation de ces organes:

  • La principale chose à laquelle le régime adhère dans l'inflammation des reins ou de la vessie est le bon rapport entre les graisses, les protéines et les glucides. Les aliments protéiques et les graisses dans ce cas devraient être moins, car ils retiennent les fluides dans le corps, ce qui rend plus difficile pour le corps de se débarrasser de l'infection.
  • La règle suivante est basée sur le fait que le patient doit manger une quantité limitée de sel. Pour la même raison. Le sel retient le liquide dans le corps.
  • La nourriture dans ce cas devrait être régulière. Manger 4-5 fois par jour en petites portions. Avec un régime fractionné, le corps est moins surchargé, y compris le système urogénital.
  • La nourriture principale dans le régime alimentaire d'un tel patient devrait être des fruits et des légumes.
  • La consommation d'aliments protéinés devrait également être limitée. Le fait est qu’un excès de protéines dans le corps entraîne la formation de substances nocives qui affectent négativement le foie et les reins, c’est l’un des inconvénients du régime protéiné.
  • Une règle obligatoire est que le patient doit boire au moins 1,5 litre d'eau pure par jour. Ainsi, l’infection disparaîtra plus rapidement du corps.

La tâche principale du régime dans ce cas est:

  1. Contribuer au renforcement de l'urine.
  2. Consommez plus d'aliments qui alcalinisent le corps

Qu'est-ce qui ne peut pas manger?

Voici une liste de produits sévèrement limités par l'inflammation de ces organes:

  1. Les viandes grasses, le saindoux.
  2. Poisson de la rivière.
  3. Champignons
  4. Saucisses, saucisses, jambon et autres saucisses.
  5. Pain de farine de seigle.
  6. Tous les types de légumineuses, car il s’agit d’une protéine végétale.
  7. Sauces et assaisonnements au goût épicé.
  8. Radis, oseille, épinards, asperges.
  9. Oignons, ail.
  10. Produits dont le contenu est le cacao.
  11. Café brûlé.
  12. Jus à base d'agrumes.

Tous ces produits contiennent beaucoup de sel et peuvent entraîner des allergies, à partir desquelles les reins doivent travailler plus fort que d'habitude.

Que peux-tu manger?

Régime alimentaire avec cette inflammation permet de tels aliments dans le régime alimentaire:

  1. Toutes sortes de céréales.
  2. Poulet, œufs de caille, mais en quantité limitée, pas plus d'un œuf par jour.
  3. À partir de produits laitiers, vous pouvez manger du kéfir, du fromage cottage faible en gras, de la crème sure contenant un faible pourcentage de matière grasse.
  4. De sucré en quantité limitée, vous pouvez vous permettre confiture, guimauve, marmelade, miel, pâte d'amande.
  5. Potages légers aux légumes.
  6. La viande et le poisson de variétés à faible teneur en matière grasse peuvent être consommés en quantités limitées. Ils doivent être cuits à la vapeur, grillés ou bouillis. L'essentiel est de ne pas les faire frire dans une poêle à frire.
  7. Vous pouvez manger des légumes sous toutes les formes de fruits, à l'exception des agrumes, car ils irritent les muqueuses et peuvent provoquer des réactions allergiques.

Pendant l'exacerbation

Les formes aiguës de ces inflammations sont très douloureuses, les symptômes sont éliminés à l'aide de médicaments. Mais le bon régime pour l'exacerbation peut vous aider. Tout d’abord, vous devez absolument refuser les produits figurant sur la liste des produits interdits. De plus, il est recommandé d'utiliser des aliments qui réduisent l'inflammation et éliminent les bactéries du système génito-urinaire.

Ces produits comprennent:

  • Melon d'eau, melon et citrouille, toutes ces grosses baies constituent un excellent diurétique pour nettoyer votre système urogénital.
  • Les légumes seront utiles: concombres, tomates, choux, chou-fleur, betteraves et carottes.
  • Un régime alimentaire avec cette inflammation des reins ou de la vessie devrait inclure des boissons aux fruits. Jus incroyablement utile de canneberges ou de myrtilles. Ces baies contiennent des substances anti-inflammatoires qui combattent efficacement l'inflammation.
  • Les boissons aux fruits sont bonnes pour les reins et les autres baies telles que: cendre de montagne, groseilles. Ils ont beaucoup de vitamine C.

Exemple de menu

Un régime avec une telle inflammation des reins implique un menu aussi exemplaire:

  • Le petit-déjeuner comprend une salade de pommes et de carottes, des flocons d'avoine et du thé noir légèrement infusé.
  • Snack consiste en une pomme et un verre de jus de canneberge.
  • Déjeuner: 100 grammes de poisson maigre, grillé, pour garnir des légumes ou de la bouillie.
  • Snack: guimauves, si vous voulez un bonbon et un verre de jus de myrtille.
  • Le dîner comprend une casserole de fromage cottage et du thé faiblement brassé.
  • Le soir, vous pouvez boire un verre de fruits aux fruits de votre fruit préféré ou un verre de kéfir faible en gras.

Régime alimentaire avec une inflammation des reins

La chose principale avec le régime est sa durée, il devrait durer au moins un an. Les aliments interdits au cours du régime pour l'inflammation des reins sont:

  • Pain de seigle - il contient une énorme quantité de sel, qui retient l'eau dans le corps;
  • Poisson salé (hareng, sprat);
  • Sucré (gâteaux, tartes, cacao, chocolat et chocolats);
  • Aliments marinés, champignons marinés et concombres;
  • Soupes de viande et de poisson, sauces frites;
  • En conserve, fumé;
  • Viande salée;
  • Épices (vinaigre, raifort, moutarde, persil, poivre, oignons frits et crus);
  • Fromage, déconseillé en raison de sa forte teneur en sel.

Seuls les aliments qui ne contiennent pas de grandes quantités de sel sont recommandés pour la consommation. La quantité autorisée par jour ne dépasse pas un gramme.

Il est autorisé d'utiliser de tels produits:

  1. Différents types de céréales;
  2. Œufs sous n'importe quelle forme;
  3. Beurre, fromage cottage, lait, margarine, kéfir, crème sure;
  4. Guimauve, confiture, compote de fruits, marmelade, barres de soja, brioches, caramel, muffins, miel, massepain;
  5. Il est préférable de cuisiner des soupes sans viande, il faut l'ajouter en ajoutant de l'huile;
  6. Le poisson et la viande doivent être consommés bouillis.
  7. Le sucre doit être consommé avec modération.

Utiles pour soulager l'inflammation rénale sont:

  • Consommation adéquate de liquide - une journée doit être consommée jusqu’à 3 litres d’eau pour un adulte, 1 litre pour un enfant d’âge préscolaire et 1,5 litre d’eau pour les enfants d’âge scolaire. Recommandé: jus de prune, de pomme et de raisin; jus de myrtille et de canneberge; café non naturel; eau minérale non gazeuse; jus de fruits et de légumes; du lait Le thé au cassis, les hanches, les baies d’aronia ou de rowan apportent au corps les vitamines P et C. Consommez une demi-tasse avant les repas, 3 fois par jour. Interdit de recevoir des boissons sucrées, mandarine et jus d'orange, café naturel.
  • La citrouille, le melon et la pastèque sont de bons diurétiques.
  • Il est préférable de donner les fruits et les baies crus ou d’en faire du jus.
  • Rutabagas, concombres, tomates, pommes de terre, chou et chou-fleur, carottes, betteraves.
  • Les mandarines et les oranges sont contre-indiquées car elles peuvent provoquer une réaction allergique.

Conformité au régime

Lorsque le processus inflammatoire est nécessaire pour se conformer au régime. Il est nécessaire d'éviter le contact avec les patients infectieux, l'hypothermie, l'effort physique et le froid.

Vous devez vous conformer au repos au lit, à l'horaire correct de la journée. Pendant la journée, vous devez prévoir quelques heures pour le sommeil de jour. Reposez-vous au moins 8 heures par jour.

Si vous avez un enfant malade, vous ne devriez pas abuser des bains. Les filles doivent se laver tous les jours à l'eau tiède et au savon. Dans la maison, l’enfant ne doit pas être habillé trop légèrement, ni au chaud.

Une courte période de la journée doit être effectuée à l'air frais, vous devez vous habiller en fonction des conditions météorologiques. Il faut éviter de trop refroidir, s'asseoir sur des objets froids et métalliques est interdit.

C'est important! La durée de l'observance dépend de l'évolution de la maladie. Après la récupération, cependant, il est nécessaire d’adhérer au régime pendant plusieurs mois afin d’éviter une nouvelle inflammation.

Instructions de conformité

  • Les décoctions à base de plantes peuvent être utilisées comme anti-inflammatoires. Le plus simple et le plus commun est la camomille. Il est nécessaire de brasser quelques cuillères à soupe de fleurs avec 1 tasse d’eau bouillante et d’envelopper avec une serviette, à utiliser toutes les heures sous forme de chaleur. Vous pouvez également prendre du thé aux reins et l'utiliser avec de la camomille. Cette collection contient des herbes aux propriétés antiseptiques et diurétiques.
  • Dans le processus inflammatoire des reins, vous devez vous conformer au repos au lit. La région lombaire, si des douleurs apparaissent à l'intérieur, il est nécessaire de la réchauffer à l'aide d'un coussin chauffant ou d'appliquer du sel chauffé dans le sac. Vous pouvez également envelopper la taille avec une écharpe en laine. Pour le traitement, utilisez des diurétiques, qui augmentent la capacité de filtration des reins et aident à restaurer leur fonction excrétrice, et des agents antibactériens. Pendant toute la durée du traitement, il ne faut pas oublier de suivre un régime pour l'inflammation des reins.
  • Outre le traitement à base de plantes, l’inflammation des reins est efficace pour: le jus de citrouille (à prendre une fois par jour pour une demi-tasse); boissons à la canneberge et à la myrtille; sève de bouleau (à jeun, vous devriez boire un verre 3 fois par jour); compotes de fruits secs; jus de pomme de terre (utilisez une demi-tasse le matin).
  • La nutrition pendant l'inflammation rénale est très importante. Il devrait être inclus dans le régime alimentaire: raisins, canneberges, pastèques, pommes, groseilles à maquereau, airelles, argousier. Évitez d’utiliser des aliments frits, gras, marinés et en conserve, toutes sortes d’alcool.

C'est important! Pour éviter une nouvelle inflammation, vous devez vous rappeler la cause de la maladie, qui peut être une carie, une amygdalite chronique ou des infections du système génito-urinaire.

L'essence du problème

En cas d'aggravation de la maladie, le régime alimentaire doit être strict et limité aux plats liquides. Au stade de la rémission, le régime alimentaire peut être modifié en incluant d’autres produits utiles.

Un schéma nutritionnel bien développé est l’une des principales méthodes de correction du mode de vie dans les pathologies associées à l’assimilation des nutriments par le corps. La diététique est le traitement principal des lésions pathologiques du système rénal (en particulier de la pyélonéphrite), des maladies du tractus gastro-intestinal et du pancréas. Dans le traitement d'autres affections (systèmes cardiovasculaire et endocrinien, etc.) et dans la période de récupération postopératoire, l'alimentation diététique est un complément nécessaire au traitement médicamenteux de base, renforçant les effets des médicaments.

Règles de nutrition en pathologie rénale

La nutrition pour la pyélonéphrite vise à réduire l'activité des reins en:

  • réduction maximale de la charge sur ces organes;
  • restauration du métabolisme de tous les organes;
  • baisse de la pression dans les reins;
  • réduire les poches;
  • assurer la production accélérée de divers scories et toxines du corps.

Lorsque rein pyélonéphrite recommandé régime numéro 7. Le principe de base de ce régime est de réduire la teneur en protéines des aliments en rationnant le niveau de graisses et de glucides et en augmentant la consommation de vitamines.

Le tableau 7 comprend les normes suivantes:

  1. Le contenu calorique total du menu pour l'inflammation des reins est de 2400 à 2700 kcal / jour.
  2. Le nombre de nutriments nécessaires par jour: 400–450 g de glucides, 90 g de produits contenant du sucre, 80 g de protéines, 90–100 g de matières grasses (25 g - végétaux). Au moins la moitié de la norme quotidienne devrait être constituée de protéines d'origine animale. Buvez jusqu'à 2 litres d'eau.
  3. Transformation des aliments. Vous pouvez cuisiner ou cuire à la vapeur. La friture aux huiles végétales est autorisée. La nourriture ne devrait pas être très déchiqueté.
  4. Mode d'alimentation. Il est nécessaire d'augmenter le nombre de repas jusqu'à 5-6 fois par jour, mais en conséquence, de réduire les portions. La digestion d'une petite quantité de nourriture facilite grandement le travail des reins et accélère le métabolisme.
  5. Restriction de sel. Lorsque la fonction excrétrice des reins atteints est perturbée, les sels sont mal éliminés du corps, se déposent dans les reins, provoquent un gonflement et une augmentation de la pression artérielle, créent des conditions favorables à la formation de calculs dans les organes. Avec quelques améliorations, vous pouvez consommer 2 à 6 g de sel par jour.
  6. Refus d'alcool. Il est interdit de consommer des boissons alcoolisées car l'alcool retarde la libération de liquide et provoque un gonflement. La rétention hydrique entraîne une diminution de la libération de diverses toxines et aggrave la pathologie.
  7. Température des aliments La nourriture devrait de préférence être chaude. Dans certains cas, a permis l'utilisation d'aliments chauds.
  8. Produits pour maintenir l'équilibre urinaire alcalin normal. Le déplacement de l'équilibre acide-base de l'urine vers l'acidité conduit au développement de microbes pathogènes. Pour normaliser le niveau de pH de l'urine, vous devez inclure les aliments alcalinisants dans le menu - lait, fruits et légumes frais.

Produits à exclure du menu

Vous ne pouvez pas manger avec la pyélonéphrite les produits suivants:

  • irritant pour le système nerveux et la membrane muqueuse des conduits urinaires;
  • perturber le fonctionnement des reins et ralentir le processus d’excrétion des toxines, des scories et des liquides;
  • avec une grande quantité de protéines, qui oxyde l'urine (viande, poisson);
  • avec la présence dans sa composition de divers extraits acides (acide oxalique et acide urique) et d’huiles;
  • avec des glucides facilement digestibles, qui augmentent l’acidité, y compris les légumineuses (haricots, purée, haricots).

La liste des produits interdits comprend également:

  • soupes riches et grasses;
  • pain et produits du sel;
  • poisson gras, toutes sortes de viandes fumées, fruits de mer salés;
  • conserves, saucisses;
  • viande grasse avec frite (la viande doit être bouillie au préalable);
  • les légumes qui irritent la muqueuse des voies urinaires et augmentent le niveau d'urée (légumineuses, oignons, ail, radis, radis, oseille et épinards);
  • les champignons;
  • épices et assaisonnements, diverses sauces;
  • fromages gras;
  • saindoux sous n'importe quelle forme, huiles de cuisson;
  • boissons fortes (café, thé, cacao, eaux minérales contenant des micro-éléments);
  • bonbons et confiseries (chocolat, gâteaux, gâteaux à la crème grasse et à la crème sure).

Produits autorisés

Vous pouvez manger avec des produits légers à base de pyélonéphrite qui ne gênent pas les reins, réguler l'équilibre alcalin de la vessie, accélérer le processus de nettoyage du corps des toxines et des scories. Il est démontré l'utilisation d'une grande quantité de liquide qui aide à rincer les canaux urinaires et à nettoyer les reins de l'infection. Le régime alimentaire devrait comprendre des produits "sains" - des légumes et des fruits qui augmentent le taux d'hémoglobine.

Pour renforcer l'équilibre alcalin de l'urine dans le menu, vous devez inclure les produits laitiers et les produits à base de lait fermenté, qui sont également un fournisseur de graisses animales.

Liste des produits approuvés:

  • boissons aux fruits et boissons aux fruits, thé vert à la menthe, tisanes, gelée, jus de fruits et de légumes fraîchement pressés, bouillon de cynorrhodons, etc.
  • pain d'une journée sans sel, crêpes, crêpes;
  • viande maigre (précuite);
  • soupes aux légumes et au lait avec adjonction de céréales;
  • divers légumes et salades de légumes (frais, bouillis);
  • œufs de poule (1 pc par jour) bouillis ou sous forme d'omelette;
  • lait et kéfir;
  • petites nouilles;
  • diverses céréales (sarrasin, flocons d'avoine, pshenka);
  • huile de salade de légumes et beurre non salé;
  • comme diurétique - pastèques en quantités illimitées;
  • fruits et légumes;
  • mousses, confitures, purées de fruits, crème glacée aux fruits;
  • poisson maigre cuit de différentes manières.

Quelle est l'utilisation de l'alimentation

Le respect des principes d’une bonne nutrition est le principal élément de soutien du traitement et de la prévention de la pyélonéphrite. Comme indiqué ci-dessus, un régime alimentaire réduit le fardeau des maladies rénales épuisées et de tous les organes urinaires.

Le principal effet thérapeutique de la thérapie par le régime vise à éliminer le processus inflammatoire dans le corps et à atténuer les symptômes. Une bonne alimentation contribue à la récupération accélérée et à l'apparition d'une période de calme de la forme chronique de la pathologie.

Le manque de sel dans la nourriture accélère la libération de liquide, ce qui élimine les scories et les toxines, prévient l'apparition éventuelle de poches et la manifestation d'une hypertension rénale. La saturation du corps en vitamines renforce ses défenses.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Le non-respect des aliments diététiques entraîne de lourdes conséquences, auxquelles aboutit la pathologie, qui s'aggravent progressivement en raison de fortes charges sur les reins malades:

  • lésion inflammatoire des tissus rénaux;
  • calculs dans les reins, la vessie et la vessie;
  • dommages et destruction de la structure des reins dus à l'accumulation de pus dans ceux-ci;
  • altération de la fonction rénale;
  • insuffisance cardiovasculaire aiguë (choc endotoxique) provoquée par des bactéries et des toxines dans le sang;
  • empoisonnement du sang (sepsis) dans les formes graves de pyélonéphrite purulente.

Régime alimentaire des patients adultes

Menu diététique standard d'une journée pour l'inflammation rénale chez l'adulte:

  1. Le petit-déjeuner devrait comprendre: des carottes râpées ou une pomme avec l’ajout d’huile d’olive, du porridge de gruau, des toasts, du thé au lait.
  2. Au deuxième petit déjeuner suffit de boire un verre de jus de pomme fraîchement pressé.
  3. Pour le déjeuner, comme le premier, il est conseillé de faire cuire la soupe sur le bouillon rapide avec l'ajout de chou frais. Le second se présente sous la forme de poisson bouilli (morue) avec un accompagnement de sarrasin ou de riz (ou du pilaf de poulet à la diète), accompagné d'une salade concombre-tomate et d'une compote d'églantier.
  4. Dans l'après-midi, il suffit de manger 5 grosses baies de pruneaux ou d'abricots secs et de boire 1 tasse de thé vert.
  5. Le dîner comprend du fromage cottage et une cocotte de carottes, une salade de chou finement haché avec quelques gouttes de jus de citron, un thé léger au miel. Le dîner doit être terminé avant 18 heures.
  6. Au coucher, il est utile de boire du thé à la menthe ou au cassis.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les femmes enceintes

La nutrition diététique des femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite diffère quelque peu du régime alimentaire habituel des adultes, en ce sens que le régime des futures mères malades devrait être dominé par des produits qui affectent la motilité intestinale - stimulant le péristaltisme intestinal et facilitant sa vidange (pruneaux frais et secs, abricots secs et abricots secs, compote de rhubarbe, plats de betterave et de courgette).

Pour la formation du système osseux du fœtus, augmenter la consommation de produits contenant du calcium (fromage cottage et kéfir, poisson et fruits de mer, fromages).

Les femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite et de cystite doivent absolument boire beaucoup. Les points diététiques restants sont similaires aux régimes rénaux normaux.

Alimentation des enfants atteints de pyélonéphrite

Les principaux produits destinés aux enfants présentant des lésions rénales sont le lait et le lait aigre (yogourt, yaourt, kéfir), les bouillons et les soupes, les purées de légumes et les céréales liquides. Les boissons aux fruits de baies, les compotes de fruits et les jus de fruits frais sont très utiles et appréciés des enfants.

La viande, les champignons, les saucisses, les cornichons et les produits fumés, les épices, le cacao, les épinards et le chou-fleur, les aliments frits sont exclus du menu pour enfants. Tous les plats doivent être bouillis ou cuits. Nourriture fréquente, en petites portions.

La principale caractéristique de la thérapie par le régime pédiatrique est l'inclusion dans le menu des produits protéiques nécessaires à la croissance de l'enfant. Il est recommandé de donner aux enfants des aliments contenant des protéines facilement digestibles - œufs, fromage cottage, fromage et crème sure faible en gras. Vous pouvez donner du miel, confiture, confiture, confitures, marmelade. Crèmes, chocolats, bonbons devront être exclus.

En général, le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez les adultes (ainsi que chez les enfants) n’est pas aussi strict. La principale limite est de supprimer les recettes de plats salés épicés. Sinon, un tel régime guérit et rajeunit le corps, en enlevant la charge et en reposant tous les organes des systèmes digestif et urinaire.

Règles générales de l'alimentation

Si la pyélonéphrite n'est pas accompagnée d'un gonflement grave, le régime alimentaire du patient est pratiquement le même que celui d'une personne en bonne santé.

Sinon, les différences seront très importantes. La condition principale du régime pour l'inflammation est qu'il doit être strictement suivi pendant au moins un an.

La base de la nutrition dans l'inflammation des reins est le bon rapport protéines / lipides / glucides dans l'alimentation.

En période d'exacerbation de la maladie rénale, il est déconseillé de consommer des protéines et des aliments gras en grandes quantités, car il inhibe l'excrétion des liquides. Il est donc difficile pour le corps de vaincre l'infection.

C'est en raison de la rétention de fluides dans les reins que le patient ne peut pas manger beaucoup de sel (la quantité maximale autorisée individuellement, mais le plus souvent, elle peut aller jusqu'à 1 g par jour).

Comme la plupart des maladies du tractus gastro-intestinal et du foie, l'inflammation des reins doit toujours être accompagnée de repas fractionnés et réguliers. Les médecins recommandent de manger environ 5 fois par jour en petites portions et en tout cas de ne pas trop manger.

Cette approche permet de ne pas surcharger le corps et le système excréteur, en particulier. Le régime alimentaire du patient devrait reposer sur des fruits et des légumes frais.

Une règle importante du régime alimentaire consiste également à utiliser quotidiennement une quantité suffisante d'eau purifiée, la quantité spécifique déterminée par le médecin. Cela aidera le corps à éliminer rapidement et efficacement l'infection du corps.

Le régime alimentaire pour le jade exclut complètement l'adoption de toute boisson alcoolisée, le tabagisme.

L'inflammation rénale doit dans la plupart des cas être accompagnée d'ajustements nutritionnels. En règle générale, l'alimentation contribue à augmenter l'excrétion de l'urine et contient des produits alcalinisants.

Il est important d'observer le régime alimentaire et de dormir pendant la maladie. Il est nécessaire d'éviter l'hypothermie, tout contact avec des patients infectieux, un effort physique intense et le rhume. En plus du régime alimentaire, vous devez vous reposer au moins 8 heures par jour, sans oublier votre sommeil de jour.

Produits autorisés et interdits

Tous les aliments interdits contiennent une grande quantité de sel, peuvent provoquer des réactions allergiques et amener le système génito-urinaire à fonctionner de manière améliorée. Pendant l'inflammation, il ne faut pas manger de tels aliments:

  • toutes les viandes grasses, y compris le saindoux;
  • les champignons;
  • poissons de rivière;
  • pain avec de la farine de son ou de seigle;
  • les légumineuses, elles contiennent beaucoup de protéines;
  • les sauces chaudes, les épices et les assaisonnements;
  • tous les types de saucisses, ils contiennent toujours beaucoup de sel;
  • aliments salés, fumés, marinés et légèrement salés;
  • produits en conserve;
  • presque tous les types de fromages;
  • soupes de viande riches et grasses;
  • aliments sucrés riches en glucides, pâtisseries;
  • jus d'agrumes frais;
  • cacao et café;
  • légumes verts riches en acide, y compris les épinards, les asperges, l'oseille;
  • oignons et ail.

Le médecin lui-même prescrit un régime individuel au patient, en fonction des résultats de ses analyses, des maladies passées et des caractéristiques anatomiques de l'organisme.

Cependant, dans la plupart des cas, les recommandations sont basées sur la limitation de l’utilisation des produits énumérés ci-dessus.

En cas d'inflammation, le régime alimentaire autorise tous les types de céréales, œufs de poule et de caille (pas plus de 1 pc. Par jour), les soupes de légumes légers, la viande maigre ou le poisson, cuits d'une autre manière que la friture.

Parmi les produits laitiers, il est permis de boire du kéfir, de manger de la crème maigre et du fromage cottage. Les légumes et les fruits, sauf les agrumes, peuvent être utilisés sous n'importe quelle forme. À partir d’aliments sucrés, vous pouvez manger de la marmelade, de la guimauve, du miel, de la confiture et du massepain en petites quantités.

Pendant une exacerbation, le régime aidera à soulager les symptômes aigus. Dans ce cas, il est recommandé de compléter la ration avec de tels produits: citrouille, chou, concombres, melons, tomates, melon d'eau, jus de groseille, canneberges, cendres de montagne ou myrtilles. Ils nettoient parfaitement et restaurent le travail des reins.

En cas d'inflammation, le sel ne doit être ajouté aux aliments qu'en fin de préparation, afin de réduire leur consommation. Si l'inflammation a une forme aiguë, les médecins recommandent d'éliminer complètement le sel de l'alimentation.

Pour un traitement rapide et efficace des reins, il faut suivre scrupuleusement les règles et les restrictions du régime alimentaire, en particulier pendant la période de traitement médicamenteux.

Régime alimentaire avec une inflammation des reins

Description au 08/08/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 21 jours
  • Conditions: 1-3 mois
  • Coût des produits: 1300-1450 roubles par semaine

Règles générales

Le terme "inflammation des reins" désigne un groupe de maladies des reins de nature inflammatoire (auto-immune) - néphrite, survenant lors de la défaite de différentes structures (tubules, bassins rénaux, glomérules et vaisseaux) des reins. L'inflammation rénale chez l'adulte (néphrite) est un concept collectif qui inclut des maladies telles que la glomérulonéphrite aiguë / chronique (principalement les glomérules rénaux sont impliqués dans le processus inflammatoire), la pyélonéphrite aiguë / chronique (le processus pathologique affecte le bassin et le calice) et la néphrite interstitielle (la participation interstitielle est impliquée dans le processus inflammatoire). - tissu rénal interstitiel).

La maladie peut être primaire ou due à des complications d'infections virales diverses des voies respiratoires supérieures, d'amygdalite, de maladies de l'appareil génital féminin, de diabète sucré, après des opérations sur les organes du bassin et autres. Le plus souvent causé par le staphylocoque, Escherichia coli, Klebsiella, Proteus vulgaire, Streptococcus.

Le régime alimentaire pour l'inflammation des reins chez l'adulte est une condition obligatoire et essentielle pour un traitement efficace. Le régime thérapeutique de base du jade est le régime de Pevzner n ° 7 avec ses variétés, qui sont prescrites en fonction du stade actuel de la maladie (évolution aiguë / rémission) et de la présence / absence de symptômes d'insuffisance rénale, les lésions rénales pouvant être focales ou diffuses dans la néphrite, respectivement. le niveau de dysfonctionnement de l'organe et la sévérité des symptômes (en particulier, la présence et le niveau d'œdème, l'augmentation de la pression artérielle, la présence de protéines dans le sang, les globules rouges).

Le régime alimentaire principal dans l'inflammation des reins vise à ménager les reins, à réduire l'œdème, à améliorer l'excrétion des produits métaboliques azotés et à normaliser la pression artérielle.

Le régime prévoit la restriction du composant protéique (jusqu’à 80 g, principalement dû aux protéines de viande / de poisson) avec le contenu physiologiquement normal d’autres nutriments alimentaires (95-100 g de lipides et 420-450 g de glucides). La valeur énergétique du régime varie entre 2700 et 2950 kcal / jour.

Les principaux princes de la construction de rations alimentaires pour le jade sont:

  • Les aliments sont préparés sans sel, mais ils peuvent être consommés en petites quantités (3 à 6 g par jour), en fonction de la gravité des symptômes et du degré d'insuffisance rénale prévu dans les différentes variétés de régimes. Ainsi, dans la période aiguë, le sel est complètement éliminé et en cas de néphrite chronique, qui survient sans inversion de la fonction des reins au stade de la rémission, son utilisation peut être augmentée à 7–8 g par jour. En présence d'hypertension sévère, sa consommation est réduite à 5 g.
  • Il convient de ne pas privilégier les protéines de viande / de poisson, mais les protéines de lait et les protéines d'œuf de poule plus facilement assimilables. La valeur nutritionnelle des protéines végétales est beaucoup plus faible. Pour réduire les substances extractives, la viande et le poisson doivent subir un traitement en deux étapes: d'abord bouillir et ensuite cuire ou mijoter.
  • Les aliments contenant de grandes quantités d'huiles essentielles - oignons frais et ail, basilic, aneth, persil et acide oxalique - les épinards frais et l'oseille sont exclus du régime.
  • Produits requis ayant un effet diurétique prononcé - pastèque, salades vertes, citrouille, concombres, betteraves, courgettes, raisins secs, abricots secs, abricots frais, pruneaux.
  • Inclusion supplémentaire obligatoire dans le régime alimentaire des comprimés de complexe vitamino-minéral.
  • La consommation de liquide libre est limitée à 1,0 l. Il est conseillé de surveiller la diurèse quotidienne et la quantité de liquide consommée ne doit pas dépasser la diurèse au cours de la journée écoulée et 300 ml.
  • 5 repas par jour, le poids de la ration quotidienne devrait être compris entre 2,4 et 2,8 kg.
  • Les produits contenant de la caféine et les boissons (thé, café, chocolat, cacao, cola), les boissons alcoolisées, épicées et salées, les plats irritant les reins, l'eau minérale sodique sont exclus.

Le régime n ° 7A est prescrit dans les cas de néphropathie grave ou en présence d'insuffisance rénale grave dans la forme chronique de la maladie. Sa caractéristique est l'inclusion prédominante dans le régime des produits végétaux, l'absence complète de sel, une restriction marquée des protéines (jusqu'à 20 g / jour). La quantité de liquide consommée dépend de l'indice de diurèse des 24 dernières heures.

Le régime est prescrit pour une courte période (pas plus de 3 semaines) et, à mesure que l'azotémie diminue et que le processus aigu s'atténue, le patient est transféré au tableau médical 7B, dans lequel la quantité de protéines est augmentée à 40 g et l'apport liquidien à 1-1-2 l.

Avec le développement du syndrome néphrotique (perte de protéines dans l'urine et présence d'œdème), il apparaît le régime 7B, qui vise à reconstituer la perte de protéines dans le corps, de sorte que son contenu dans l'alimentation quotidienne est de 115-125 g. Le liquide est limité à 0,8 l et le sel totalement exclu..

Des indications

7 table selon Pevzner est nommé lorsque:

  • néphrite aiguë en phase de rémission stable;
  • néphrite chronique en dehors du stade aigu en l'absence de symptômes d'insuffisance rénale.

Produits autorisés

La table de traitement pour la table de jade fournit:

  • Faire cuire des soupes sur un bouillon de légumes non concentré avec l'inclusion de céréales bien cuites, de légumes, de nouilles, assaisonnées de beurre et de crème sure faible en gras additionnée de verdures.
  • Le régime alimentaire devrait comprendre du pain sans sel et d’autres produits à base de farine sans sel. Verser une petite quantité de sel (3-5 g / jour) est autorisé que les repas prêts.
  • Les seconds plats sont préparés à partir de viande diététique (poulet et dinde sans peau, bœuf, agneau), préalablement bouillie, puis frite ou cuite au four. Le poisson est également utilisé comme variété à faible teneur en matière grasse, bouillie en morceaux puis cuite au four. Pour une variété de goûts, vous pouvez utiliser de la crème sure, du lait, des tomates, toute sauce aux légumes, une sauce sucrée avec l'ajout d'herbes autorisées.
  • En guise de garniture, vous pouvez utiliser diverses céréales et pâtes, cuites à l'eau, à partir desquelles vous pourrez faire cuire des hamburgers avec des légumes, des puddings, des casseroles de nouilles et du fromage cottage, des pâtes avec de la confiture et des fruits secs.
  • En outre, le régime alimentaire devrait comprendre des légumes (à l'exception du céleri, de l'oignon frais, des radis, des radis, de l'ail), qui peuvent être cuits de différentes façons: cuire, bouillir, mijoter et préparer des salades de légumes frais, en les remplissant d'huile végétale et en ajoutant des herbes séchées (aneth, cumin).
  • Parmi les produits laitiers dans le régime alimentaire devrait être présents lait, le lait, le yogourt, la crème, le fromage cottage et des plats à base de celui-ci avec l'ajout de pommes, carottes. De la crème sure en quantités limitées est ajoutée aux plats finis faibles en gras.
  • Sous réserve d'une diminution de la teneur en protéines de la viande / du poisson / du caillé, vous pouvez utiliser des œufs à la coque ou sous forme d'omelette, mais pas plus de 2 morceaux par jour.
  • Vous pouvez manger des fruits et des baies mûres sous n'importe quelle forme: cuite au four, en purée, gelée, kissel, compotes, confiture. En dessert, vous pouvez manger des sucettes glacées, des confitures, du miel et des bonbons (sauf le chocolat). De boissons - jus de fruits fraîchement préparés, thé au citron, bouillon de dogrose, café faible.

Plus D'Articles Sur Les Reins